[Balduin de Sigoyer] Main basse sur Blessay

La Bretonnie, c'est aussi les villes de Parravon et Gisoreux, les cités portuaires de Bordeleaux et Brionne, Quenelles et ses nombreuses chapelles à la gloire de la Dame du Lac, mais aussi le Défilé de la Hache, le lieu de passage principal à travers les montagnes qui sépare l'Empire de la Bretonnie, les forêts de Chalons et d'Arden et, pour finir, les duchés de L'Anguille, la Lyonnesse, l'Artenois, la Bastogne, l'Aquilanie et la Gasconnie.

Modérateur : Equipe MJ

Avatar du membre
[MJ] The Puppet Master
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Messages : 1147
Profil : Crème antiride! (5 utilisations, chaque utilisation procure +2 CHAR pendant 24h RP)
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... pet_master
Autres comptes : Mélétê (PJ) ; Dieter Wiederwald [RP Libre]
Localisation : Dans l'ombre, tirant les ficelles...

Re: [Balduin de Sigoyer] Main basse sur Blessay

Message par [MJ] The Puppet Master » 10 nov. 2017, 20:34

Suivant les injonctions de Vladimir, les deux hommes retournèrent à l'intérieur afin de s'assurer que les filles du baron étaient toujours saines et sauves.

Les sabots de Konrad claquèrent sur le pavé quand le vampire le fit s'élancer au galop hors des murs d'enceinte du manoir de Blessay. Les avertissements bravaches de ce dernier à l'encontre de la sorcière d'Hurlemer retentirent comme le tonnerre qui l'accompagnait depuis qu'il avait déclenché la tempête. Sous la pluie battante et dans le vent furieux, sa chevelure et sa cape flottaient emportées par le galop impétueux de son fidèle destrier.

La mascarade n'avait que trop duré et il était maintenant temps d'en finir.

Une fois enfoncé dans les bois du domaine, l'immortel ne fut pas long à ressentir la piste de sa proie ; il flottait, en effet, un vent de magie dans l'air froid et humide. Pourtant, les minutes s'écoulaient et il n'avait toujours pas débusqué la bête qu'il avait prise en chasse.
Chaque fois qu'il pensait être prêt du but, la piste semblait se dérober aux sens pourtant surhumains de Vladimir. Si bien qu'il s'écoula bien une heure avant qu'une voix caverneuse ne fisse entendre son hurlement lugubre, lui arrachant un sourire mauvais. La bête était toute proche, elle ne pourrait plus lui échapper.

Mais en avait-elle jamais eu réellement envie ? N'avait-elle pas, finalement, joué avec le vampire pour l'amener exactement où elle le voulait ? Le prince des ténèbres, trop pressé de mettre un terme à toute cette histoire pour ajouter ce petit chapitre à son immense gloire, n'avait-il pas bêtement foncé tête baissée dans un piège ?

A la faveur d'une trouée entre les arbres de la forêt domaniale de la famille de Blessay, l'immortel aperçut sa proie en haut d'un chemin dévalant une pente rocailleuse. Elle avançait doucement dans sa direction, évoluant tantôt à quatre pattes tantôt sur ses pattes arrières, ses yeux jaunes contrastaient nettement avec les ténèbres de cette nuit noir, et ses babines étaient retroussées ; s'il ne s'était agit d'une bête, on aurait pu croire qu'elle souriait.

Alors que Vladimir jubilait intérieurement de son succès certain, trois autres formes se détachèrent en haut de la colline… La bête n'était pas venue seule et il faudrait qu'il en affronte quatre en même temps pour s'auréoler de gloire.
Image
Les Péjis sont là comme des marionnettes qui, dans l'atmosphère brûlante de leur Erpé,
oublient qu'elles n'ont que l'illusion de la liberté...

Avatar du membre
Vladimir Kergan
Messages : 522
Profil : For 17 | End 15 | Hab 15 | Cha 16| Int 16 | Mag 18 | Ini 15 | Att 17 | Par 16 | NA 4 | Tir 15 |
Autres comptes : [MJ] Le Grand Nécromancien

Re: [Balduin de Sigoyer] Main basse sur Blessay

Message par Vladimir Kergan » 19 janv. 2018, 17:32

Les sabots de Konrad frappaient le sol boueux en projetant des gerbes d'eau saumâtre tandis que la tempête continuait de se déchaîner dans le ciel au-dessus du Manoir de Roland de Blessay. Le Prince des Ténèbres utilisait sa conscience aethyrique pour déceler les traces d'une autre présence magique dans les alentours et ainsi pouvoir se diriger vers cette dernière. Il ne fallut guère plus de quelques minutes pour que Vladimir ne percoive l'écho des Vents de Magie qui fluctuaient paisiblement à plusieurs centaines de mètres de lui, le Seigneur Vampire lança sa monture au galop vers l'endroit qu'il devinait être la tannière de sa proie. Tonnerre et éclairs accompagnaient cette chevauchée nocturne qui devait déboucher sur l'ultime confrontation entre la Sorcière d'Hurlemer et Vladimir Kergan qui allait décider du sort de la baronnie toute entière. Cependant, à chaque fois que l'Immortel pensait avoir rejoint sa proie, cette dernière parvenait à disparaître non sans laisser dans l'Aethyr une trace suffisamment perceptible que pour que Vladimir ne puisse la prendre à nouveau en chasse. Cette petite partie de cache-cache dura un peu moins d'une heure jusqu'à ce que la Bête ne pousse un long et lugubre hurlement qui, porté par le vent, parvint aux oreilles du sombre cavalier. Le Vampire fit avancer sa monture au pas dans une trouée d'arbres du domaine des de Blessay et ses yeux étincelants se posèrent enfin sur une silhouette qui descendait une petite pente rocailleuse.

Ses yeux jaunes brillaient dans la nuit orageuse et ses babines retroussées évoquaient un lointain sourire. La créature que Vladimir devinait être la Sorcière d'Hurlemer ne paraissait guère inquiète d'avoir été découverte, au contraire elle paraissait même satisfaite d'avoir mener le Prince des Ténèbres jusqu'à cet obscur endroit. Vladimir s'apprêtait à se lancer à la rencontre de la Bête lorsque son attention fut attirée par trois autres silhouettes qui surgirent au sommet de la colline et il su à cet instant qu'il venait peut-être de tomber dans une embuscade mais loin d'en être inquiet, il répondit à cette stratégie par un rire malveillant qui fut accompagné par un roulement de tonnerre.
Bonsoir Amanda, c'est pour moi un réel plaisir de faire la connaissance de celle qui terrorisa jadis une partie de la Bretonnie. Dit Vladimir en inclinant légèrement la tête avant de reprendre, non sans une pointe de sarcasme dans la voix. Mais tout cela me semble extrêmement exagéré, je ne vois rien de plus qu'une faible femme capable de créer l'une ou l'autre décoction destinée à masquer sa réelle faiblesse, une faiblesse qui vous coûta cher par le passé et qui cette nuit sera la cause de votre perte. Si vous fûtes un jour une grande magicienne, aujourd'hui vous n'êtes rien de plus qu'une épave. Abréger une pareille existence peut être considéré comme une forme de pitié. Qu'en pensez-vous ?

L'aura de Vladimir Kergan se fit plus oppressante et son regard s'électrisa sous l'influence des Vents de Magie qui soufflaient de plus en plus fort autour du Prince des Ténèbres, un éclair déchira le ciel non loin. Sache qu'Agualbert de l'Anayrac est mort en essayant de te protéger, de te cacher de moi. Cette nuit, personne ne viendra à ton secours. Vois cela comme un honneur de périr de la main du futur Duc du Moussillon. Et Kergan lança sa monture dans la direction de la sorcière. Ses yeux devinrent aussi noirs que des trous sans fond. La Dhar se soumettait à la volonté colossale du Seigneur Vampire qui allait déchaîner toute la puissance de sa magie sur Amanda et ses laquais. L'histoire de la Sorcière d'Hurlemer allait prendre fin ce soir, dans l'horreur et le sang.
Vladimir lance Regard de Nagash à deux reprises sur la Sorcière d'Hurlemer. Le sort touche jusqu'à 3 créatures en plus de la cible principale ==> donc je vise également les trois autres loups. J'ai encore Maîtrise de l'Aethyr niveau 2 à ce niveau de l'aventure et j'utilise ces deux points pour augmenter les dégats en tout de 2d10 et infliger un malus de -2 au test d'Endurance des loups et de la sorcière (pour la nécrose) ;) Toute la description du sort est dans ma fiche au besoin.
Image
~ À compter de cette Nuit je suis votre Seigneur et Maître. Que vous désiriez me servir dans la Vie ou dans la Mort ne revêt que peu d'importance à mes yeux. ~
Vladimir Kergan, Seigneur de la Nuit
Profil: For 17 | End 15 | Hab 15 | Cha 16 (17)| Int 16 | Mag 18 | Ini 15 (16) | Att 17 | Par 16 (17) | NA 4 | Tir 15 | PV 160
Lien Fiche personnage: Ma Fiche

PVs actuels: 160/160

Apprentissage arme de prédilection: 6/8
LNs: 619 /648

Bataillons Défunts (non comptés pour les Lns): 8 Bataillons de 30 Guerriers Squelettes. 2 Bataillons de 30 Revenants. 1 Bataillon de 30 Chevaliers Noirs. Un Bataillon d'Esprits ==> (240 Squelettes en Bataillons, 60 Revenants, 30 Chevaliers Noirs et 30 Esprits)

- 8 Bataillons de Squelettes prennent: 48 LNs (16 Squelettes les contrôlant)

- 2 Bataillons de Revenants prennent: 32 LNs (4 Revenants les contrôlant)

- Bataillons de Chevaliers Noirs: 16 LNs ( 2 Chevaliers Noirs contrôlés par Cécielle des Champs d'Or ==> Commandant Cécielle)

- Bataillon d'Esprits: 12 LNs ( Deux esprits les contrôlent)

-Cécielle des Champs d'Or: 12 LNs. (Utilise 16 de ses LNs pour contrôler les deux Chevaliers Noirs qui tiennent les tambours et bannière du bataillon).

-Morbius: 20 LNs.

- 50 Zombies (Clan Keerk): 100 LNs.

- 64 Loups Funestes: 192 LNs.

-13 Esprits: 78 LNs.

- 25 Cavaliers Squelettes: 125 LNs

Troupes endormies: 95 Guerriers Squelettes, 415 Zombies, 6 Revenants, 8 Chevaliers Noirs (Contrôlés par Ishar). 1 Esprit ==> Château de la Terreur.

Troupes à relever: Malebrute, Rat-Ogre
-Objets: Chevalière de Discipline (Par +1), Bague Magnifique (Char +1), Anneau de Vivacité (Ini +1), Grand Manteau Noir, Baiser de Malfleur (Talisman Magique: Effet sur fiche de personnage)

-Armes, Armures:
- Hache en Gromril: 24+3d8, 8 points de parade. Percutant, Perforant (4)

- Faraigr: Bouclier, 20 points de parade, offre une parade gratuite.

- Serment: 25+1d20 de dégâts,10 parade, 2 mains Percutante, Lente. Enchantement : Hex vengeur, qui permet de porter une attaque supplémentaire en cas de parade réussie.

- Zheres: Sceptre de Maîtrise de la Non-Vie

-Gilet en Cuir Bouillis: 7 points de protection torse bras et dos. -1 PAR, -1 HAB, -1 ATT (Porté)

-Destrier: Nahar, Cauchemar Mort-Vivant.

Avatar du membre
[MJ] The Puppet Master
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Messages : 1147
Profil : Crème antiride! (5 utilisations, chaque utilisation procure +2 CHAR pendant 24h RP)
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... pet_master
Autres comptes : Mélétê (PJ) ; Dieter Wiederwald [RP Libre]
Localisation : Dans l'ombre, tirant les ficelles...

Re: [Balduin de Sigoyer] Main basse sur Blessay

Message par [MJ] The Puppet Master » 01 févr. 2018, 15:12

Pour le combat final, The Puppet Master a écrit :Lancement du sort « Regard de Nagash » sous MAG (18) : 12 (réussite à +8) et 2 (réussite à +18 | localisation torse | rayon 4 mètres autour de la cible : nombre de loups dans la zone >>> 1 seul)
Dissipation par la Sorcière de Hurlemer : 7 (réussite) et 12 (échec)
Dégâts : 20+2D10+ bonus maîtrise de l'Aethyr (2D10) : 20 +19+17 = 56
Tests d'endurance sous END -2 (bonus « maitrise de l'Aethyr ») : Sorcière : 4 (réussite) ; Loup-garou : 15 (échec)
Malgré son apparence animale et sa transformation en loup-garou, la sorcière de Hurlemer n'en avait pas moins conservé ses pouvoirs, ce qui révélait une bien meilleure maîtrise des arcanes magiques que ne l'avait soupçonné Vladimir, et elle put dissiper la première tentative de l'immortel. Malheureusement pour elle, ce dernier n'était pas non plus un débutant et sa seconde incantation eut l'effet escompté. Les éclairs de pure magie frappèrent ses deux cibles au torse les repoussant en arrière. Les couinements affolés de compagnon d'Amanda ne durèrent pas longtemps et la nécrose ajoutée aux terribles blessures qu'il avait reçues eurent raison de lui. La sorcière n'était pas en meilleur état, certes elle avait échappé à la nécrose mais sa poitrine était à vif et les poils calcinés de sa fourrure fumaient encore. Les deux autres loups-garous passèrent à l'attaque mais les esquives et parades du vampire les privèrent de pouvoir planter leurs crocs dans sa chair morte. Alors que Vladimir était au prise avec les sbires d'Amanda, cette dernière eut un éclat de rire dément qui le fit se retourner. Elle avait repris forme humaine mais il était évident qu'elle ne pouvait plus rien faire contre le vampire.
Elle hoquetait et avait toutes les peines du monde à contenir la douleur qui lui brisait le corps. Les cheveux en bataille, son corps nu lacéré, un bras sur la poitrine, elle fixait, les yeux mi-clos, son bourreau.


- F-félicitations, immortel… J-j'aurai dû f-fuir quand tu es apparu mais ma f-fierté l'a emporté, et à cette heure, c'est d-donc toi qui m'a vaincu… J-j'ai eu m-ma vengeance en t-tuant ce vieux fou de Roland mais j-j'ai été t-trop gourmande en voulant t-tout lui p-prendre comme il m-m'a tout p-pris… C-cette nuit, j-je meurs et s-sa descendance m-me s-survit…

Elle se tut, ferma les yeux et son visage fut traversé par un fugace rictus de douleur avant que ses traits ne se détendent pour l'éternité.
Derrière lui, Vladimir n'entendait plus les halètements rauques de ses adversaires et il savait qu'ils s'étaient enfuis lorsque la sorcière de Hurlemer avait trépassé.

Dans le lointain, alors que les bonnes gens dormaient encore, les premiers rayons du soleil éclairèrent le ciel d'une auréole rosée.
Le vampire avait vaincu, oui. Il avait percé la mise en scène d'Amanda et Agualbert, et les paysans de la région loueraient tous les dieux de leur avoir envoyé ce mystérieux seigneur du Guet-de-l'Estran pour les débarrasser de la bête démoniaque qui les faisait frissonner dans leur sommeil.
Tu peux faire un dernier post de conclusion mais ça n'aura plus aucune conséquence sur le scénario...
Quand tu seras de retour au manoir de Blessay, il fera jour et un détachement de l'armée du Roy, ayant eu vent de l'histoire du loup-garou en même temps que Balduin, sera là. Thibaud de Tournissac et Gamelin te regarderont d'un air suspicieux mais seront trop content de suivre le détachement pour mettre en doute tes dires. Les deux héritières seront mises sous tutelle de leur oncle à Parravon le temps qu'elles se remettent de leurs émotions et que Constance trouve un mari à même de reprendre les terres de Roland de Blessay. Mathilde rejoindra un temple quelconque pour se consacrer à la prière et tenter d'oublier son chagrin.
Les Péjis sont là comme des marionnettes qui, dans l'atmosphère brûlante de leur Erpé,
oublient qu'elles n'ont que l'illusion de la liberté...

Répondre

Retourner vers « Les autres régions »