[Vladimir & Ishar] Guerre Totale

Cette cité bretonnienne est également connue sous le nom de Cité des Damnés. Au cours des quinze cents dernières années, Moussillon s’est transformée d’un petit hameau en une vaste et sordide cité. Elle est bâtie dans un endroit particulièrement hostile des rives de la rivière Grismerie. Chaque printemps, les crues balayent les bidonvilles et submergent les rues sous plus de trente centimètres d’une eau fangeuse. Le froid et l’humidité envahissent les moindres fissures : le bois pourrit et se rompt, les pierres s’effritent et les champignons recouvrent tout. Plus de la moitié des maisons de la ville sont vides, témoignage de l’épidémie de choléra d’il y a deux siècles. La ville ne s’est jamais remise de cette hécatombe et est réputée pour être la plus miséreuse de toutes les cités bretonniennes.

Modérateur : Equipe MJ

Répondre
Avatar du membre
[MJ] Le Grand Duc
Warfo Award 2018 du meilleur MJ - RP
Warfo Award 2018 du meilleur MJ - RP
Messages : 892

[Vladimir & Ishar] Guerre Totale

Message par [MJ] Le Grand Duc » 14 oct. 2017, 23:09



Rituel de l'Umbra Mortis


Traduit à partir d'anciens papyrus nehekhariens, ce rituel est extrêmement puissant et complexe. Si il est lancé avec succès, il a pour effet la création d'une balise magique imperceptible pour qui ne possède pas la conscience de l'Aethyr. Cette balise attire tous les morts-vivants non-contrôlés dans un rayon extrêmement étendu, vampires et liches exceptés bien entendu. Pour être lancé, le rituel de l'Umbra Mortis nécessite une quantité très importante de malepierre (pour l'obélisque + les braseros), des victimes sacrificielles (9 pour la première phase du rituel, 12 pour la seconde phase, 18 pour la troisième phase soit 39 victimes au total), et un incantateur principal secondé par trois acolytes.

Phase 1

3 victimes sont sacrifiées par chacun des acolytes.
Un test de Mag -6 est effectué par chacun d'entre eux puis un autre test est effectué par l'incantateur principal (les réduction de malus relatives à la compétence Maîtrise de l'Aethyr s'appliquent).

- si les 3 acolytes réussissent leur test de Mag, l'incantateur principal effectue le sien sous Mag -8.
- si seulement 2 acolytes réussissent leur test de Mag, l'incantateur principal effectue le sien sous Mag -10.
- si seulement 1 acolyte réussi son test de Mag, l'incantateur principal effectue le sien sous Mag -12.

Si le rituel est arrêté à la phase 1 et que celle-ci est complétée avec succès, alors apparaissent 100+4d20 Zombies, 50+2d20 Guerriers Squelettes, 20+1d20 Loups Funestes, 2d20 Esprits, 20 Revenants ou 10 Chevaliers Noirs.

Phase 2
4 victimes sont sacrifiées par chacun des acolytes.
Un test de Mag -8 est effectué par chacun d'entre eux puis par l'incantateur principal (les réduction de malus relatives à la compétence Maîtrise de l'Aethyr s'appliquent).

- si les 3 acolytes réussissent leur test de Mag, l'incantateur principal effectue le sien sous Mag -12.
- si seulement 2 acolytes réussissent leur test de Mag, l'incantateur principal effectue le sien sous Mag -14.
- si seulement 1 acolyte réussi son test de Mag, l'incantateur principal effectue le sien sous Mag -16.

Si le rituel est arrêté à la phase 2 et que celle-ci est complétée avec succès, alors apparaissent 200+8d20 Zombies, 100+4d20 Guerriers Squelettes, 40+2d20 Loups Funestes, 20+2d20 Esprits, 40 Revenants, 20+1d20 Chevaliers Noirs, 1 Varghulf ou 5+1d5 Vargheist.

Phase 3
6 victimes sont sacrifiées par chacun des acolytes.
Un test de Mag -12 est effectué par chacun d'entre eux puis par l'incantateur principal (les réduction de malus relatives à la compétence Maîtrise de l'Aethyr s'appliquent).

- si les 3 acolytes réussissent leur test de Mag, l'incantateur principal effectue le sien sous Mag -18.
- si seulement 2 acolytes réussissent leur test de Mag, l'incantateur principal effectue le sien sous Mag -20.
- si seulement 1 acolyte réussi son test de Mag, l'incantateur principal effectue le sien sous Mag -22.

Si la phase 3 est interrompue, l'un des acolytes est victime d'une déferlante de Dhar qui le réduit en poussière (compte comme un sort majeur). Cette déferlante peut-être déviée (compte comme une dissipation) vers un autre des acolytes. Une fois dévié, la déferlante peut être dissipée par la cible.
Si la phase 3 est complétée avec succès, alors apparaissent 300+16d20 Zombies, 200+4d20 Guerriers Squelettes, 60+3d20 Loups Funestes, 40+2d20 Esprits, 100 Revenants, 50 Chevaliers Noirs, 2 Varghulf ou 10+2d10 Vargheist, une Charrette Macabre et une Banshee.


Note 1 : une phase est complétée avec succès lorsque le test de Mag de l'incantateur principal est une réussite.
Note 2 : si le test de Mag de l'incantateur principal est raté ou que les tests de tous les acolytes (quel que soit leur nombre) sont ratés, la phase du rituel est considérée comme interrompue et doit être recommencée (ce qui implique de nouvelles victimes sacrificielles).
Note 3 : si une phase du rituel est interrompue, tous les tests de Mag qui lui sont relatifs subissent un malus de -1 Mag par tour d'interruption.
Note 4 : si une phase est interrompue une troisième fois, chaque participant effectue un jet sur la table des fiascos majeurs. Seulement au bout de la deuxième fois pour la phase 3.
Note 5 : les bonus octroyés par la compétence Maîtrise de l'Aethyr en cas de jet sur la table des fiascos majeurs ne s'appliquent pas pour ce rituel.
Note 6 : n'importe quel personnage maîtrisant la nécromancie peut faire office d'acolyte.
Note 7 : le rituel peut être arrêté après les phases 1 ou 2.


Bonus 1 : Faim dévorante

Chaque phase complétée a une chance d'attirer 5d10 Goules. Si la phase 3 est complétée, 1d20 Horreur des Cryptes s'ajoutent aux Goules.

Bonus 2 : Bûcher sacrificiel

Avant la phase 1, il peut être décidé d'utiliser 50 victimes supplémentaires, 20 unités de Bois et 1 incantateur. Ce bonus réduit les effets de la tempête magique : s'il est activé, un 18 ne compte plus comme un fiasco majeur. Pour que le bonus reste activé au cours des différentes phases, l'incantateur doit rester consacré aux bûchers. Dès lors que ce n'est plus le cas, le bonus cesse de faire effet.

Bonus 3 : Charnier

Avant la phase 1, il peut être décidé d'utiliser 20 victimes supplémentaires ou du bétail (2 Élevages). Ce bonus octroie une chance d'attirer 1d2 Terreurgheist à condition que la phase 3 du rituel soit complétée.
Image
La tempête magique est toujours en cours. Tous les lanceurs de sort gagnent +2 Mag au lancement de sorts et +1 Maîtrise de l'Aethyr.
Cependant les fiascos magiques se font sur un jet de Mag de 18, 19 ou 20 et passent directement sur la table des fiascos majeurs.
En outre les nécromanciens gagnent +20 LN par point de Maîtrise de l'Aethyr.
Une ellipse narrative de deux semaines est donc faite depuis le dernier topic.
Une brume froide et épaisse emplissait la clairière. Il n'y avait pas un bruit, sinon le croassement gras d'un corbeau et le sifflement du vent entre les branches tordues des arbres qui bordaient le nord de Bourbière, où il avait été décidé de préparer le rituel. Et ce dernier allait désormais commencer sous peu.

Les villageois du fief s'étaient activés pendant une dizaine de jours pour préparer les lieux sans vraiment comprendre de quoi il en retournait. Sous la supervision de Semus, l'un des nécromanciens de la forteresse, les gueux défrichèrent méticuleusement la clairière et y creusèrent trois cuves d'où partaient des sillons de deux pieds de profondeur chacun et qui se rejoignaient en un point central. Ils furent dallés et scellés au mortier. Le point central où se rejoignaient les sillons fût ensuite creusé d'un puits profond de deux coudées qui allait servir de réceptacle au catalyseur nécessaire au rituel. Une fois cette première étape terminée, Semus fit excaver une profonde fosse en bordure des premiers arbres puis ordonna aux villageois de quérir du bois dans les réserves du château et de disposer les stères en cercle autour des sillons de manière à former un anneau. Les bûches furent badigeonnées avec un mélange de souffre et de poix récoltée dans les marais voisins afin de s'assurer qu'elles prennent feu le moment venu, et ce malgré l'humidité. Le nécromancien suivait ces préparatifs d'un œil attentif, le visage dissimulé sous sa capuche et les mains sur les plans qu'il avait retranscrit depuis le tome du rituel.

Deux semaines s'étaient écoulées ainsi au cours desquelles plusieurs individus vinrent ou revinrent à Castel Rachard. Ishar de Sombre-Bois tout d'abord, le seigneur-liche ayant prêté allégeance à Vladimir au cours de la bataille du Guet-de-l'Estran. Il s'était établit à la forteresse, accompagné de son escorte. Son aura malfaisante n'avait fait qu'assombrir encore l'atmosphère qui régnait céans et les rares vivants qui osaient encore sortir de leurs masures s'effaçaient en sa présence. La Dhar s'agitait autour de la liche comme des volutes de fumée, exacerbée par la tempête magique qui soufflait encore sur le Moussillon. Castel Rachard était désormais la demeure de deux entités de la Non-Vie extrêmement puissantes, ce qui ne pouvait présager que des temps bien sombres.

L'un des agents envoyé par le seigneur vampire revint, sa mission accomplie. Il avait été chargé de se rendre à Haute-Motte, fief de la famille Bassignac. Le rapport qu'il fit à Vladimir était bien étrange : le château semblait vide et abandonné. Les torches ne brûlaient pas sur les remparts et il n'y avait ni lumière aux fenêtres du donjon ni sentinelle au sommet des tours. Seuls quelques villageois subsistaient dans les hameaux crasseux et éparses qui se trouvaient sur le domaine. L'espion n'avait repéré aucun mouvement de troupe ni d'indice pouvant indiquer ce qu'il était advenu de Bassignac et de ses forces. En revanche, Vladimir n'eut nulle nouvelle de l'homme qu'il avait envoyé à Moussillon. Mort ? Capturé ? Perdu ?

Nulle nouvelle non plus de Grégoire de la Malepuits et des habitants du Guet-de-l'Estran. Le chevalier avait-il trahi son terrible seigneur et fui vers le Lyonesse ? Ou avait-il péri avec ses gens sur la route de Castel Rachard ? La tempête surnaturelle qui se déchaînait sur le Duché Maudit avait tiré de leur torpeur de nombreux monstres et autres créatures malfaisantes. Sire Grégoire gisait-il peut-être dans les Marais de la Terreur, le corps à moitié immergé dans l'eau boueuse. Vladimir ne le découvrirait peut être jamais.

Mais ces considérations devaient attendre et paraissaient même anodines devant l'ampleur de ce qui était sur le point de se produire dans cette clairière. Le matin se levait à peine. Un trépied en métal était disposé devant chacune des trois cuves, portant un couteau sacrificiel gravé de runes maudites et les parchemins qui contenaient des incantations de magikane nécromantique écrites à l'encre vert sombre. Chacun de ces trépieds était surmonté d'un petit brasero à pointes où rougeoyaient les braises sur lesquelles serai saupoudrée la malepierre. Dans le puits central avait été enchâssé le monolithe qui allait servir de catalyseur au rituel. Ce monolithe en pierre était enserré par des anneaux en métal grossièrement martelés et sur lesquels étaient gravés des runes et des symboles ésotériques à l'aura verdâtre. Caribert et Léceline, les deux autres sorciers au service de Vladimir, avaient passé de longues nuits à enchanter ces anneaux à l'aide de sang frais, de malepierre et de formules maléfiques tirées du grimoire contenant le rituel. Devant le monolithe avait été déposé un quatrième pupitre garni de parchemins à l'intention de l'incantateur principal. A quelques pas derrières lui, c'était un cinquième et dernier guéridon surmonté de son propre brasero qui faisait cette fois face à l'extérieur, juste devant les fagots de bois qui formaient un cercle autour du dispositif.

C'est le seigneur-liche Ishar de Sombre-Bois qui fut désigné pour diriger la trame principale du rituel. Il se trouvait face au monolithe, ses mains parcheminées posées de part et d'autre de son trépied. Vladimir Kergan, Natacha von Carstein et Léceline allaient le seconder de leurs incantations, chacun posté à l'extrémité d'un sillon. La jeune fille au regard malfaisant semblait terriblement excitée et tournait frénétiquement les pages qui ornaient son pupitre comme une bonne élève en train de réviser sa leçon. La sylvanienne, quant à elle, semblait étrangement impatiente et pianotait sur son guéridon de ses ongles immaculés, une lueur d'avidité dans le regard. Derrière chacun d'entre eux se trouvait treize paysans apeurés encadrés par des guerriers squelettes. Les pauvres gueux n'avaient aucune idée de ce qui était en train de se dérouler mais tremblaient déjà de peur, leurs yeux paniqués allant des morts-vivants qui se tenaient derrière eux aux sorciers et à l'inquiétant monolithe. Derrière Ishar se tenait Caribert, qui lui faisait dos. Il récitait silencieusement les formules apprises par cœur et vérifiait son matériel ésotérique, s’apprêtant à diriger seul le rituel secondaire qui allait permettre de stabiliser autant que possible les énergies déchaînées par la tempête magique.

Derrière le cercle de bûches se trouvaient cinquante autre villageois disposés à égale distance les uns des autres et chacun flanqué d'un guerrier squelette immobile et silencieux. Les gueux n'osaient pas bouger et se jetaient des regards plein de terreur, la gorge sèche et les membres tremblants. Enfin, plus loin en bordure de la clairière, le reste des paysans était encadré par deux rangs de squelettes sous la supervision de Cécielle la Réprouvée dont la beauté pâle cachait en vérité un cœur vide et glacé. Les vaches amenées là commençaient à mugir au fond de la fosse à la terre encore fraîche, comme si du bétail humain ou animal elles étaient les seules à se rendre compte de l'horreur qui allait se dérouler ici. A quelques pas se tenaient Hélène, attentive, et Semus, les bras croisés sous sa robe noire et le visage fermé.

Tout était fin prêt, chacun avait ses instructions. Le rituel de l'Umbra Mortis pouvait désormais commencer.

Image
Image
1 - Monolithe
2 - Ishar
3 - Vlad
4 - Natacha
5 - Léceline
6 - Caribert
7 - Fosse avec les vaches
8 - Surplus de paysans.
Rouge = cercle de fagots.
Gris = morts vivants
Je suis le Grand Duc, seigneur de ces bois. Je vis avec mes gens, loin de la folie des hommes. La nuit je vole dans les sombres profondeurs de la forêt. Mon regard d'acier partout se pose, et sans bruit, comme le vent, je file entre les branches des arbres séculiers. Je suis le Grand Duc, seigneur de ces bois.

Avatar du membre
Ishar
Warfo Award 2018 du meilleur PJ - Génie
Warfo Award 2018 du meilleur PJ - Génie
Messages : 147
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... ombre-bois
Autres comptes : Grogmar (MORT) ; [MJ] Igaram

Re: [Vladimir & Ishar] Guerre Totale

Message par Ishar » 15 oct. 2017, 12:36

Ishar de Sombre-Bois, puissant seigneur liche devenue vassal du vampire Vladimir Kregan tandis qu'il n'était alors qu'un jeune nécromancien et que le vampire se dissimulait encore sous le masque de noblesse d'un chevalier du royaume nommé François de Picotin. Lié par le serment d'allégeance, le sorcier avait été contraint de répondre à l'appel de celui qui était désormais à ses yeux l'incarnation de La Mort, l'ennemie qu'il s'était autrefois juré de combattre. Désormais, il devait La servir et cela lui pesait grandement. Comment avait-il pu être si aveugle ? Mais dorénavant, son destin était scellé et il ne lui restait plus qu'à le servir au mieux. Pour cela, il avait rapidement fait construire une plate-forme mobile sur base de sa charrette, renforcée par du bois et du fer sur les côtés pour offrir une sorte de roulotte mobile ou un carrosse sommaire. Une partie de son laboratoire avait été descendu là-bas ainsi que les restes en bocaux du Duc de Pouille, le chevalier vampire qui avait autrefois osé le défier et qui l'avait payé de sa vie. Aujourd'hui, le « Duc » n'était plus qu'un sujet de test pour la liche qui cherchait à découvrir comment recréer la méthode de vie utilisée et de là, élaborer une nouvelle formule afin de créer une nouvelle race qui lui serait totalement soumise et utile pour la guerre et, surtout, pour le protéger.

Sur le chemin qui devait le mener au château de la Terreur, comme le vampire avait coquettement renommé le fief de Castel Rachard, une dizaine de zombie tirait le laboratoire mobile tandis qu'une vingtaine d'autre l'encadrait pour protéger le convoie. Trois guerriers squelettes marchaient en queue de la procession funeste tandis qu'un roi revenant dans son armure encore rutilante se déplaçait en tête, ouvrant la marche. Il s'agissait de Vargas, un seigneur de Moussillon des moins notables qui ne devait sa survie qu'à son isolationnisme, au même cas que les seigneurs de Sombre-bois de leur temps. Il avait eu le malheur de disposer dans son domaine d'objet permettant l’accomplissement du rituel de transformation en liche, Ishar l'avait donc transformé en serviteur grâce à un maléfice pour le lui dérober. Désormais, il n'était plus qu'un pantin au service de son maître, tenant dans ses mains une bannière sombre où l'on pouvait voir un chêne noir sur un fond violet, le blason des De Sombre-bois.

Le trajet aurait pu être long, pour tout dire Ishar n'y fit pas trop attention trop absorber dans ses études sur les restes du vampire à la recherche d'un moyen de développer son œuvre. Une chose était certaine, les morts-vivant ne se reposaient jamais, marchant certes lentement, mais en permanence, là où les mortels devaient s'arrêter pour dormir, ne marchant guère plus qu'une dizaine d'heure par jour contre vingt-quatre pour les zombies. Cela compensait la vitesse et permettait d'éviter des haltes inutiles. C'est ainsi que le château de la Terreur fut bientôt en vue, les forces présentes sur place purent peut-être venir à la rencontre du sorcier, toutefois, ce dernier ne sortit de son laboratoire qu'une fois arrivé à l'intérieur de l'enceinte de la forteresse, laissant le loisir à son héraut Vargas s'occuper des futilités de présentation.

Sortant par la porte arrière de sa charrette macabre, il jeta un œil négligeant sur les gueux qui servaient de garnison à l'édifice. Il pouvait sentir les sombres présences qui se trouvaient dans la demeure, ainsi que la masse grouillante de morts-vivants dans le sol du domaine. Pour celle-ci, il déduit rapidement que l'armée nécromantique devait se trouver dans des grottes sous le château. Réajustant son masque sur son visage, il marcha à la rencontre du seigneur des lieux et suzerain, s'inclinant respectueusement en sa présence, il le salua comme il se devait d'un pompeux « Seigneur des Ténèbres ». Il se laissa ensuite présenté à la femme de ce dernier, une dénommée « Dame Hellène », vampire elle aussi, ce qui semblait logique vue la nature de son époux. Une autre vampire se présenta également à lui comme étant une certaine Natacha, bien habillé, le seigneur liche la trouvait assez jolie. Bien qu'il ne sut trop comment traité avec elle, ni comment le faire avec l'épouse de son maître. En effet, le seigneur noir n'était pas trop habitué à parler à des dames, l'étiquette lui étant quelque peu étrangère, il s'en excusa d'ailleurs d'avance. Il apprit également qu'il y avait d'autres nécromanciens dans le château, trois en tout, mais il ne prit pas la peine de retenir leur nom, car il ne s'agissait pour lui que de vulgaire gueux qui n'avaient aucune réelle valeur et dont il n'avait aucunement envie de s'intéresser.

Le temps passa ensuite dans le château, Ishar décida qu'il n'y avait aucune raison de déménager une nouvelle fois son laboratoire, à la place, il demanda qu'on lui monte une tente dans la cours, avec l'autorisation de Vladimir, et d'y déménager son laboratoire pour pouvoir améliorer son moyen de transport qui était pour le moment quelque peu rustique et rudimentaire. Il avait détecté quelque faiblesse dans la structure et demanda à ce qu'on face le nécessaire pour que l'engin puisse être pleinement opérationnel quand viendrait l'heure de la guerre. Laissant le loisir aux gueux de travailler là-dessus, il se mit à étudier le rituel que son seigneur désirait ardemment réaliser. Il s'agissait de quelque chose de complexe, très complexe même pour une liche telle que lui. Les préparatifs allaient prendre du temps et l’opération en elle-même allait demander également beaucoup de vie... La Mort... Elle consumait l'énergie vitale avec avidité, tout cela était assez logique après réflexion.

La liche comprit également rapidement que le plus grand danger du rituel serait les vents de magie très turbulent pour le moment. Mais aussi, qu'il ne fallait pas que les acolytes ne fassent n'importe quoi à cause de ce que l'on appelait un fiasco, ce moment où la magie devenait incontrôlable et pouvait entraîner des catastrophes. Il fallait donc réfléchir à un moyen d'éviter au mieux ce genre de désagrément majeur. Pour ce faire, Ishar comptait s'appuyer sur ses connaissances actuelles en matière de création d'objet magique. Son objectif était simple : Créer un objet qui n'aurait pour seul objectif que de catalyser l'énergie magique afin d'absorber la perturbation aethyrique en se consumant, ainsi, le fiasco se déchaînerait sur l'objet et non le sorcier qui s'en sortirait normalement assez correctement.

Le nécromancien s'affaira à travailler sur ce projet pendant tout le temps qui lui était laissé, cherchant à en créer le plus possible pour permettre d'en fournir à tous les participants au rituel s'il avait abouti à quelque chose. Puis, une fois le grand jour arrivé, il se déplaça calmement en direction du lieu dit. Un obélisque avait été dressé et il s'y rendit directement, ne faisant guère attention aux différents gueux qui tremblaient de peur. Vargas le suivit calmement, lui servant d'escorte et de protection si besoin, il refusait de s'en séparer. Si le rituel l'empêchait, il se contraindrait à le laisser au niveau de la ceinture de guerriers squelettes, sinon, il resterait près de lui, défendant son dos tandis qu'il sera concentré sur le rituel. Ishar avait pu lire dans les livres auxquels il avait eu accès que le père de la nécromancie était mort une première fois bêtement à cause d'une négligence dans sa garde personnelle. Avant cela et s'il avait réussi à développer les objets catalyseurs, il en donnerait un à chacun des sorciers impliqués dans le rituel, commençant, s'il n'en avait pas assez pour tout le monde, par en garder un pour lui sans rien dire, puis à Vladimir, son maître, ensuite la vampire et enfin le gueux nécromancien.

Il se prépara finalement à accomplir cette œuvre magistrale qui devait normalement leur permettre de disposer d'une armée gigantesque pour s'attaquer aux stupides mortels qui osaient s'opposer à eux. Tout était en place, le sang allait couler à flot aujourd'hui et la magie allait crier comme jamais. Les morts allaient être à l'honneur en ce jour et l'âge des mortels rentrerait dans sa fin là où allait bientôt débuter celui des morts-vivant !
Ne pas oublier ma compétence Fontaine de Dhar :

Tous les sorciers situé dans un rayon de 24 mètres (ce qui vous inclut) font un test d'INT avant de faire usage de la magie ; s'ils le ratent ils puisent involontairement dans votre magie, et doivent obligatoirement faire un nouvel essai. S'ils le réussissent le test, ils ont le choix entre utiliser la réserve pour faire un essai supplémentaire, ou l'ignorer.
Modifié en dernier par [MJ] Le Grand Duc le 15 oct. 2017, 12:36, modifié 1 fois.
Raison : 6 xps / Total : 6 xps
Ishar de Sombre-Bois, Seigneur Liche
Profil: For 15 | End 15 | Hab 14 (12*) | Cha 8(12) | Int 18 | Ini 12 | Att 15 (13*) | Par 13 (11*) | Tir 11 | MAG 20 (21*) | NA 4 | PV 185/185 | LN 272/273 | Distance de contrôle 585m
Lien vers la Fiche du personnage
*Avec décompte d'armure / Leader nécromant (+4 en CHA pour convaincre un utilisateur de magie noir) / Emprunt occulte +1 en MAG si sort nécro
Contrôle Morts-vivant:

Troupes:
-Vargas; Roi Revenant; destrier mort-vivante
-10 chevaliers noir (bouclier et masse)
-91 anciens soldats zombies

En sommeil:
- X

Equipement:

-Farsh Tranche veines: 20+1d10 dégâts 10 Parade Lente et Percutante (Deux mains) (Attaque magique + régénération à hauteur de 2/3 des dégâts infligés à la cible (arrondi à l'intérieur))
-Dague: 12+1d6 dégâts Parade 6
-Gilet de cuir bouilli: Protection 7 (-1 HAB, ATT et PAR) (Torse, dos et bras) +7* = 14
-Capuchon en cuir: Protection 3 (Tête) + 7* = 10
Objet:
Grimoire interdit de nécromancie (2), Sacoche (grande), Médaillon de chevalier aux armoiries des De Sombre-bois

Compétence:

-Sens de la magie
-Conscience de la magie
-Illégale sorcellerie
-Incantation (Nécromancie)
-Chance => Usage systématique en cas d'échec critique lors de l'usage de la magie ou en cas de test "surprise" (comme un sommeil un peu trop lourd...)
-L’Éveil - Niveau 2
-Monte
-Alphabétisation
-Langue Hermétique -Magikane necromantique
-Alchimie
-Administration
-Maîtrise de l'aethyr Niveau 3
-Fontaine de Dhar
-Fabrication d'objet magique
-Fabrication de parchemin
-Peau de Pierre*
-Leader nécromant
-Entité magique
-Maître de la Non-vie
-Connaissance tactique

Trait et ressources

Enchanteur, Apothicaire et Magikane Nécromantique
200 Pdrm => 100 en cours d'utilisation pour une recherche majeur en alchimie
Dernière visite à Sombre-bois: 18jours

Emprunt occulte:
-Aide Spirituelle : Vous bénéficiez d’un bonus de +1 quand vous lancez des sorts de Nécromancie.

Grimoire:


Primaire:
-Lumière

Mort:
-Buveur d'esprit:

Nécromantique:
-Visage de la Mort
-Invocation de Nehek
-Malédiction de la Non-vive
-Danse Macabre de Vanhel
-Vigueur Infernale
NOTE:
Attribut du Domaine de la Mort: Chaque fois qu’un sort offensif de Shyish est lancé avec succès, la difficulté du sort suivant sera diminué d'1D3. Non-cumulable.

Attribut du Domaine de la Nécromancie: Dans un rayon de 6m autour du lanceur de sort regagne 1D6 PdV en cas de réussite d'un sort (1 PdV dans le cas d’une créature Vampire ou Éthérée).

Présence des Morts: Le nécromancien cause la Peur comme s’il était lui-même un mort-vivant quand il est lui-même en présence de mort-vivant (sous contrôle).
Günther, Voie du Hors-la-Loi
Profil: For 13(14*) | End 12 | Hab 14(*12) | Cha 12(*13/14) | Int 11 | Ini 14(*13) | Att 12(*11) | Par 12(*10) | Tir 14 | NA 3 | PV 90/90
*(Force accrue (+1 lorsque test de force); arme de prédilection (+1 en att), malus d'armure (-1 INI, -2 HAB, ATT et PAR), intimidation et baratin (+1 en Cha pour intimider et +1 pour baratiner))
Equipement:

-Harnois (15 partout sauf la tête)
-Casque (7 sur la tête)
-Marteau de guerre (2mains); 22+1d10; Parade 10; Assommante, Lente et Percutante

Compétence:

-Coups assommant
-Bas Fond
-Coriace
-Couverture
-Coups puissant
-Force accrue
-Lutte
-Parade
-Sang froid
-Arme de prédilection (marteau)
-Intimidation
-Administration
-Baratin
-Monte
-Connaissances tactiques

Image
Vargas, Roi Revenant;
Profil: For 12 | End 12 | Hab 11(*9) | Cha 0 | Int 10 | Ini 8(*7) | Att 12(*10) | Par 12(*10) | Tir 8 | NA 3 | PV 100/100
Equipement
-Harnois (15 partout sauf la tête)
-Capuchon et masque de fer: 7 (tête)
-Deux épées spectrales: 16+1d8 dégâts Parade 12 Spécial : si l'attaque n'est pas parée et que le jet de dégât donne un 8, l'ennemi perd le double de PdV.
(Attaque magique + régénération à hauteur de 2/3 des dégâts infligés à la cible (arrondi à l'intérieur)

Compétence de combat:
AMBIDEXTRIE
PARADE

Image
Lien gestion

Avatar du membre
Vladimir Kergan
Messages : 522
Profil : For 17 | End 15 | Hab 15 | Cha 16| Int 16 | Mag 18 | Ini 15 | Att 17 | Par 16 | NA 4 | Tir 15 |
Autres comptes : [MJ] Le Grand Nécromancien

Re: [Vladimir & Ishar] Guerre Totale

Message par Vladimir Kergan » 16 oct. 2017, 22:26

Vladimir Kergan siégeait dans le bureau personnel de feu Henri de Rachard, tournant les pages du grimoire interdit qui traitait du rituel de l'Umbra Mortis, l'un des maléfices les plus puissants et dangereux qui lui eu été donné d'étudier mais qui, s'il le menait à bien serait en mesure de lui apporter un avantage peut-être décisif dans la guerre qu'il allait mener contre le Chevalier Noir et l'Abbé-Chevalier Childebert. L'Immortel fut tout d'abord surpris que le nécromancien qui occupait les lieux avant lui n'ait jamais eu recours à ce rituel antique, mais plus il approfondissait ses connaissances impies, plus il comprenait qu'Henri de Rachard n'avait tout simplement jamais osé ou alors qu'il n'en avait peut-être pas les capacités. Rachard était certes un sorcier puissant mais il n'était secondé que par des nécromanciens encore néophytes dans la pratique de la sorcellerie. Ce n'était pas le cas du Prince des Ténèbres qui pouvait compter dans ses rangs sur le Seigneur Liche, Ishar de Sombre-Bois et sur sa cousine, Natacha von Carstein qui allait se révéler d'une aide précieuse pour la première fois depuis son arrivée dans le Moussillon. L'Umbra Mortis allait permettre de créer une balise aethyrique de Dhar qui agirait comme un phanal pour toutes les créatures de la Nuit alentours, le premier acte de guerre du Seigneur Vampire qui allait montrer à tous les seigneurs du Duché Maudit que Vladimir Kergan von Carstein était une puissance avec laquelle il faudrait compter, et que ses ambitions étaient à la mesure de son pouvoir, illimité.

L'Immortel se redressa et jeta un regard par la fenêtre de son bureau, vers le Sud-Ouest et la capitale du Duché Maudit d'ou continuait d'émaner cette lumière malade qui perturbait les courants aethyriques à travers toute la contrée. La Magie n'était d'ordinaire pas une science dépourvue de dangers, mais la tempête qui frappait le Moussillon ne faisait qu'accroître les risques que couraient les magiciens. Il faudrait user de toute la concentration et la prudence possible pour mener à bien l'Umbra Mortis. Abandonnant provisoirement ses manuscrits, le Prince des Ténèbres quitta la pièce d'un pas vif et descendit dans les profondeurs de la forteresse. Léceline, Caribert et Semus étaient occupés à travailler sur la grande table de pierre au centre du Laboratoire, les trois nécromanciens au service de Vladimir allaient travailler cette fois de concert à la réalisation du rituel interdit. Les trois sorciers se levèrent pour saluer le Seigneur Vampire, ce dernier se tourna vers Semus.
L'heure approche. Semus, je souhaite que tu te charges des préparatifs nécessaires à la réalisation du rituel. Trouve un endroit suffisamment vaste que pour pouvoir accueillir une centaine de personnes, mets les paysans à contribution, je souhaite que tout soit prêt dans une dizaine de jours. Semus inclina la tête profondément en dessous de sa capuche, un sourire mauvais sur le visage. Kergan se tourna ensuite vers Léceline et Caribert, les jaugeant tous les deux l'espace d'un instant. Le rituel de l'Umbra Mortis nécessite la prise de précautions supplémentaires, aussi auras-tu un grand rôle à jouer, Caribert. Il est indispensable de stabiliser autant que faire ce peut la tempête magique pendant que nous effectuerons le rituel, aussi te chargeras-tu de l'exécution du rituel secondaire. Quant à toi Léceline... Dit Vladimir en plantant son regard implaccable dans celui, vicieux, de la jeune fille. Tu participeras au rituel proprement dit, en ma compagnie et celle de ma cousine, le Seigneur Liche Ishar s'occupera de mener à bien le rituel, nous le seconderons dans ce rôle.La jeune nécromancienne se frotta les mains en sautillant d'excitation, ravie de participer à un rituel d'une si grande ampleur.

L'Immortel jeta un dernier regard entendu à ses trois apprentis et se retira, laissant les sorciers à leur ouvrage. Le seigneur de Sombre-Bois ne devrait à présent plus tarder, les trois jours de délais accordés par Vladimir Kergan touchaient en effet bientôt à leur fin. Le Vampire remonta les escaliers et se rendit dans le Hall d'Entrée, ce fut à cet instant que les lourdes portes du château s'ouvrirent pour laisser apparaître Léon le Borgne qui vint lui annoncer qu'Ishar de Sombre-Bois venait d'arriver devant le corps de garde. Hélène Kergan se leva de son siège dans la grande salle en entendant la conversation et se joignit à son époux pour partir à la rencontre du nouvel arrivant. Le Prince des Ténèbres franchit les portes pour se rendre dans la cour intérieure et arriva à temps pour voir son allié descendre d'un véhicule assez rudimentaire, à mi chemin entre un carrosse et une charrette. La Liche s'inclina respectueusement devant le Seigneur des lieux et fit de même avec l'épouse de ce dernier.
Vous fîtes vite, seigneur Ishar. Soyez le bienvenu au Château de la Terreur, votre arrivée me réjouit, beaucoup de travail vous attend, nous attend. Dit Vladimir Kergan von Carstein en esquissant un sourire, invitant la Liche à le suivre. Le soleil commençait à disparaître et la chappe de nuages gris s'assombrit, au sommet des tours du Château de la Terreur, des piaillements commencèrent à se faire entendre. Les Enfants de la Nuit se réveillaient, prêts à partir en chasse.

Le vassal de l'Immortel demanda à ce qu'une tente soit dressée dans la cour du château, destinée à abriter le laboratoire du seigneur de Sombre-Bois, ce que le Prince des Ténèbres accepta, des hommes d'armes s'affairèrent pendant un moment sous la supervision du Borgne et bientôt un pavillon noir fut monté selon les souhaits de la Liche. Les deux sorciers s'entretinrent longuement et le Seigneur Vampire fit un résumé détaillé des récents évènements, s'attardant longuement sur le rituel de l'Umbra Mortis. Une copie des manuscrits néhékharéens fut transmise à Ishar pour que ce dernier puisse les étudier avec attention. Les jours s'écoulèrent avec une certaine monotonie, les paysans travaillaient sans relâche sous la supervision de Semus et du Borgne pour défricher un pan de forêt destiné à accueillir le rituel tandis que Léceline et Caribert s'occupaient des préparatifs magiques. Vladimir Kergan quant à lui passait la majeure partie de son temps dans son bureau et n'en sortait que rarement, ses jours et ses nuits étaient passés pour la plupart à l'étude de l'Umbra Mortis et aucun habitant de la forteresse n'osait venir le déranger, à moins d'un évènement impérieux, même la nouvelle de la potentielle disparition de Grégoire de la Malepuits ne suscita pas grand émoi chez l'Immortel qui trouvait cela insignifiant comparé à l'enjeux de ce qui allait se dérouler non loin du Château de la Terreur, qui plus que jamais mériterait ce nouveau nom après ce qui allait se dérouler ici.

L'aube se levait tout doucement ce matin là sur le Duché Maudit lorsque Semus frappa à la porte du bureau de Vladimir pour lui annoncer que tout était fin prêt. Le Seigneur Vampire se leva et quitta son bureau, Natacha, Léceline, Cariber et Ishar étaient déjà sur place, selon les informations de Semus. Le Prince des Ténèbres fut rejoint par Hélène et tout deux descendirent l'escalier, accompagnés par Semus et le Borgne qui se tenaient quelque peu en retrait. Vladimir et Hélène arrivèrent côte à côte dans la clairière ou avait été dressé un grand monolithe de malepierre, le catalyseur nécessaire à la réalisation du rituel. Tous les regards se tournèrent instinctivement vers le Seigneur Vampire lorsque ce dernier s'avança vers son pupitre, à l'une des extrémités du sillon. Une centaine de paysans avait été amenée dans la clairière, sans avoir la moindre idée du destin funeste qui les attendait pour la plupart. Des Guerriers Squelettes se chargeaient de surveiller les vivants sous la supervision de Cécielle des Champs d'Or qui affichait toujours cette illusion d'une beauté froide et mortelle. Dans une fosse, des vaches avaient été entassées, un festin destiné à attirer de sinistres créatures. Les yeux étincelants de Vladimir Kergan se posèrent sur chacun des invocateurs puis finalement sur Ishar de Sombre-Bois.


Commençons je vous prie. Dit le Prince des Ténèbres. L'Umbra Mortis allait finalement débuter, un rituel qui changerait la face du Moussillon et ferait entrer Vladimir Kergan von Carstein dans la guerre pour le Trône du Duché Maudit.
Modifié en dernier par [MJ] Le Grand Duc le 16 oct. 2017, 22:26, modifié 1 fois.
Raison : 6 xps / Total : 6 xps
Image
~ À compter de cette Nuit je suis votre Seigneur et Maître. Que vous désiriez me servir dans la Vie ou dans la Mort ne revêt que peu d'importance à mes yeux. ~
Vladimir Kergan, Seigneur de la Nuit
Profil: For 17 | End 15 | Hab 15 | Cha 16 (17)| Int 16 | Mag 18 | Ini 15 (16) | Att 17 | Par 16 (17) | NA 4 | Tir 15 | PV 160
Lien Fiche personnage: Ma Fiche

PVs actuels: 160/160

Apprentissage arme de prédilection: 6/8
LNs: 619 /648

Bataillons Défunts (non comptés pour les Lns): 8 Bataillons de 30 Guerriers Squelettes. 2 Bataillons de 30 Revenants. 1 Bataillon de 30 Chevaliers Noirs. Un Bataillon d'Esprits ==> (240 Squelettes en Bataillons, 60 Revenants, 30 Chevaliers Noirs et 30 Esprits)

- 8 Bataillons de Squelettes prennent: 48 LNs (16 Squelettes les contrôlant)

- 2 Bataillons de Revenants prennent: 32 LNs (4 Revenants les contrôlant)

- Bataillons de Chevaliers Noirs: 16 LNs ( 2 Chevaliers Noirs contrôlés par Cécielle des Champs d'Or ==> Commandant Cécielle)

- Bataillon d'Esprits: 12 LNs ( Deux esprits les contrôlent)

-Cécielle des Champs d'Or: 12 LNs. (Utilise 16 de ses LNs pour contrôler les deux Chevaliers Noirs qui tiennent les tambours et bannière du bataillon).

-Morbius: 20 LNs.

- 50 Zombies (Clan Keerk): 100 LNs.

- 64 Loups Funestes: 192 LNs.

-13 Esprits: 78 LNs.

- 25 Cavaliers Squelettes: 125 LNs

Troupes endormies: 95 Guerriers Squelettes, 415 Zombies, 6 Revenants, 8 Chevaliers Noirs (Contrôlés par Ishar). 1 Esprit ==> Château de la Terreur.

Troupes à relever: Malebrute, Rat-Ogre
-Objets: Chevalière de Discipline (Par +1), Bague Magnifique (Char +1), Anneau de Vivacité (Ini +1), Grand Manteau Noir, Baiser de Malfleur (Talisman Magique: Effet sur fiche de personnage)

-Armes, Armures:
- Hache en Gromril: 24+3d8, 8 points de parade. Percutant, Perforant (4)

- Faraigr: Bouclier, 20 points de parade, offre une parade gratuite.

- Serment: 25+1d20 de dégâts,10 parade, 2 mains Percutante, Lente. Enchantement : Hex vengeur, qui permet de porter une attaque supplémentaire en cas de parade réussie.

- Zheres: Sceptre de Maîtrise de la Non-Vie

-Gilet en Cuir Bouillis: 7 points de protection torse bras et dos. -1 PAR, -1 HAB, -1 ATT (Porté)

-Destrier: Nahar, Cauchemar Mort-Vivant.

Avatar du membre
[MJ] Le Grand Duc
Warfo Award 2018 du meilleur MJ - RP
Warfo Award 2018 du meilleur MJ - RP
Messages : 892

Re: [Vladimir & Ishar] Guerre Totale

Message par [MJ] Le Grand Duc » 29 oct. 2017, 19:53

Phase 1

Test de Vladimir : 15, réussi.
Test de Natacha : 2, réussi.
Test de Léceline : 17, raté.

Seulement 2 acolytes réussissent leur test de Mag, l'incantateur principal effectue le sien sous Mag -10.

Test d'Ishar : 2, réussi.

La phase 1 est une réussite.

Phase 2

Test de Vladimir : 14, réussi.

Test de Natacha : 20, échec critique entraînant un fiasco magique.
Du fait de la tempête magique, le jet se fait directement sur la table des fiascos majeurs.
Résultat : 13, Contrat Démoniaque - Vous perdez 2D5 Points de Vie (quel que soit votre bonus d’Endurance ou votre armure), alors qu’une rune du Chaos brûlante de 5 centimètres s'inscrit sur une partie aléatoire de votre corps. Si vous veniez à récolter 13 runes de la sorte, elles inscriraient un contrat offrant votre âme à l’un des Dieux Sombres (au choix du MJ). Se débarrasser de la chair marquée ne changera rien au contrat.
Natacha perd 9 points de vie et gagne une marque du Chaos.

Test de Léceline : 8, réussi.

Seulement 2 acolytes réussissent leur test de Mag, l'incantateur principal effectue le sien sous Mag -14.

Test d'Ishar : 4, réussi.
Et le rituel de l'Umbra Mortis débuta, jetant l'épouvante sur la clairière dès les premières secondes.

Cette grande messe noire commença par un massacre. C'est Caribert qui donna les premières notes de l'horreur en lançant un ordre mental aux guerriers squelettes sous son contrôle. Les morts-vivants, immobiles jusqu'alors, s'animèrent lentement et dégainèrent leurs lames rouillées pour les enfoncer d'un geste sec entre les omoplates des gueux paniqués qui se trouvaient devant eux. Les cris d'horreur et de souffrance montèrent en chœur vers le ciel recouvert de nuages tandis que les squelettes retiraient leurs lames comme des automates et poussaient les corps de leurs victimes sur les fagots qui formaient un cercle autour du dispositif. Pendant ce temps, Caribert se saisissait d'une torche et la jetait sur les bûches face à lui. Le mélange de poix et de souffre avec lequel le bois avait été badigeonné s'enflamma d'un coup, produisant un souffle formidable qui progressait à vitesse égale de part et d'autre du cercle jusqu'à ce que les flammes se rejoignent de l'autre côté. En quelques secondes, la matinée froide ressembla au crépuscule tant cette barrière de feu absorbait la lumière, et l'odeur de chair brûlée montait déjà dans l'air à mesure que les cadavres avachis sur les bûches étaient engloutis par les flammes.

Les paysans massés à l'intérieur et à l'extérieur du cercle poussèrent des cris épouvantés mais n'osèrent pas bouger pour autant, tous flanqués de guerriers morts-vivants qui les fixaient de leurs orbites vides. L'un d'eux tenta de s'échapper en bousculant violemment l'un de ses gardes mais il ne fit pas trois pas que Cécielle la Réprouvée l'avait tranché en deux d'un coup transversal, dégainant sa lame elfique d'un geste si rapide qu'il était impossible à voir à l’œil nu. La revenante rengaina d'un geste fluide et s'immobilisa à nouveau, telle une statue aux traits fantomatiques. Plus un villageois ne se risqua à bouger. Un ordre mental plus tard et la boucherie continua dans la fosse à quelques mètres de là où les revenants éviscèrent le bétail mugissant, levant et abaissant leurs armes émoussée pour hacher les bestiaux jusqu'à ce qu'ils pataugèrent dans trois pieds de sang et de tripes.

Pendant ce temps, Caribert commença ses incantations. D'une main, il faisait se balancer un encensoir à malepierre d'où s'échappaient des fumées malsaine. L'air se tordait autour de lui, comme si les éléments eux-même souffraient d'un tel blasphème, et les flammes du cercle montèrent plus haut encore et se teintèrent de vert à mesure que les formules impies étaient articulées par le jeune nécromancien. Les autres sorciers pouvaient sentir les énergies magiques tournoyer autour de la clairière et s'harmoniser lentement. Courants et contre-courants se fondaient l'un dans l'autre à mesure que les maximes psalmodiées par Caribert affaiblissaient l'anarchie aethyrique provoquée par la tempête. Cette introduction au rituel avait pour objectif de stabiliser les Vents qui déchiraient la trame du réel afin de limiter les risques de la manipulation qui allait avoir lieu. Les flammes du bûcher hiératique ronflèrent plus fort encore et dansèrent d'une manière étrange tandis qu'un écran métaphysique se tissait peu à peu autour de la clairière, faisant office de protection pour les autres incantateurs. Caribert continuait de chevroter d'une voix sourde et monotone, les yeux rivés sur les notes étalées sur son pupitre. Tant qu'il continuerait, le dôme protecteur tiendrait. L'odeur du sang était partout et les cieux commençaient à s'agiter et à siffler. Il était temps d'entamer la première phase du rituel.

Un nouvel ordre silencieux fut donné aux guerriers squelettes qui se trouvaient dans le cercle cette fois-ci. Ils exécutèrent froidement un premier groupe de villageois en leur ouvrant la gorge et tirèrent les corps agités de soubresauts vers les trois cuves où se tenaient respectivement Vladimir, Natacha et Léceline. Le sang chaud gicla à gros bouillons et s'écoula dans les sillons dallés jusqu'au réceptacle central aux pieds d'Ishar de Sombre-Bois. Des flots de liquide carmin et épais s'écoulaient dans la cuve et maculaient le monolithe. C'est alors que les incantations commencèrent de concert, bercées par les fumées malsaines des braseros à malepierre. Les voix de Vladimir, Natache et Léceline se mêlèrent en une mélopée morbide et hachée en magikane nécromantique, brodant peu à peu une toile invisible et complexe. Les effluves de Dhar émanaient du sol et de l'air ambiant, attirées par cet appel, et tourbillonnaient sur elles-mêmes. L'air se saturait et tremblait par endroits. Le monolithe se mit à pulser lentement, comme un cœur, et Ishar su que le moment était venu de démarrer l'incantation principale. Sa voix sèche résonna en canon des autres et les courants magiques convergèrent vers sa position comme des serpents brumeux. Le vrombissement des flammes et les gémissements des vivants couvraient presque les terribles conjurations lancées par les sorciers. La scène était dantesque, dans cette clairière imprégnée de sang et de magie noire. La pression magique montait à mesure que les incantations avançaient, les flammes du cercle s'élevaient plus encore, gonflées par des vents contraires. Caribert tenait bon, maintenant le voile sous lequel les énergies croissaient et enflaient. L'air crépitait devant les yeux des lanceurs de sorts et les caractères blasphématoires gravées sur le fer de l'obélisque se mirent à lui peu à peu à mesure qu'Ishar canalisait la Dhar à travers ses psaumes rauques. L'étreinte de la magie se fit plus forte encore et Léceline tomba à genou avec un cri aigu, des larmes de sang coulant sur ses joues. Les autres ne s'interrompirent pas pour autant et Ishar prononça les derniers syllabes de son sermon en même temps que Vladimir et Natacha.

Il y eu quelques secondes en suspend et le monolithe battit soudain plus fort, ses lettres s'illuminant avec plus de vigueur. Chaque sorcier pouvait sentir les vagues de magie se répandre dans la terre à chaque pulsation. La première phase du rituel était réussie et le fanal funeste était activé. Mais la folie n'avait pas de limite et chacun su qu'ils iraient plus loin sans qu'il soit nécessaire d'échanger un mot. Léceline se releva sans même s'essuyer le visage et la seconde phase commença avec un autre massacre.

Les ruisseaux de sang vinrent s'écraser sur l'obélisque tandis que de nouveaux villageois étaient sacrifiés dans les cris et les pleurs, et le rituel reprit de plus belle. L'orage se faisait plus tumultueux au dessus de la clairière et les cieux se déchirèrent d'éclairs éthérés tandis que les incantations résonnaient avec une force surnaturelle. La Dhar était comme aspirée sous le dôme, se tordait et se révulsait, se concentrait en flux et reflux, étouffée par les vapeurs de malepierre et les formules impies lancées à l'unisson. Ishar de Sombre-Bois saisissait ces énergies déchaînées pour les modeler en un torrent puissant qui se déversait sur le monolithe maculé de sang. Les pulsations du monument se faisant de plus en plus fortes et rapprochées. La terre meuble du Moussillon elle-même se mettait à trembler et à se tordre comme sous l'effet de quelque séisme imperceptible. Des villageois s'écroulaient en hurlant, la tête entre les mains, avant d'être abattus sans état d'âme par les guerriers squelettes dont les ordres étaient de tuer quiconque faisant un mouvement suspect. Caribert serrait les dents, redoublant d'efforts pour maintenir la barrière de protection sous laquelle éclataient des forces d'une puissance telle qu'il n'en avait jamais vues.

L'orage redoubla de violence et une série d'éclairs de Dhar craquèrent au-dessus de la clairière, fissurant le dôme invisible en produisant une pluie d'étincelles verdâtres. Un flot d'énergie brute et incontrôlable jaillit comme un fouet, assourdissant toutes les personnes présentes tant son vrombissement était violent. La langue de magie noire cristallisée s'hérissa et claqua contre Natacha qui s'écroula en poussant un hurlement atroce tandis qu'un rire sourd semblait résonnait dans les nuages en furie. Mais Ishar, Vladimir et Léceline continuèrent leurs incantations, incapables d'entendre leur propre voix, le vacarme de la tempête magique recouvrant tout. Ishar de Sombre-Bois scella la marée de Dhar dans le monolithe avec un dernier mot de pouvoir et les pulsations redoublèrent de vigueur tandis que les lettres s'illuminaient plus encore. La tourbe autour de la cuve se tordait et noircissait à vue d’œil, flétrissant comme si la terre elle même mourrait au contact d'une matière si maléfique et concentrée.

Le dôme était maintenant balayée par des énergies hurlantes dont les plaintes vrillaient l'esprit. La pression magique était telle que l'écart entre le monde matériel et le monde aethyrique semblait s'estomper. Chaque mouvement était alourdit, la vision était brouillée, la fumée âcre des braseros et du bûcher impie obscurcissait tout. Au-dessus d'eux, les cieux étaient déchirés et agités comme une mer noire en plein cataclysme. Des éclairs déferlaient et illuminaient cette scène apocalyptique de lueurs vertes et vives. Vladimir tourna la tête vers Natacha pour la voir avachie sur le sol. Ses membres tremblaient et elle révélait pour la première fois son vrai visage, celui d'un monstre à la mâchoire démesurée et aux crocs acérés. Ses mains griffues remontèrent précipitamment son jupon et la sylvanienne poussa un vagissement perçant en dévoilant sa cuisse d'albâtre sur la chair grésillante de laquelle était imprimée une marque verdâtre aux relents de Dhar pure.

Image
A vous de décider si vous continuer phase 3.
Je suis le Grand Duc, seigneur de ces bois. Je vis avec mes gens, loin de la folie des hommes. La nuit je vole dans les sombres profondeurs de la forêt. Mon regard d'acier partout se pose, et sans bruit, comme le vent, je file entre les branches des arbres séculiers. Je suis le Grand Duc, seigneur de ces bois.

Avatar du membre
Ishar
Warfo Award 2018 du meilleur PJ - Génie
Warfo Award 2018 du meilleur PJ - Génie
Messages : 147
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... ombre-bois
Autres comptes : Grogmar (MORT) ; [MJ] Igaram

Re: [Vladimir & Ishar] Guerre Totale

Message par Ishar » 29 oct. 2017, 21:48

La magie noire et plus particulièrement la nécromancie était puissante, c'était un fait totalement connu par le seigneur liche qui en était imprégnée jusqu'à la moelle de ses os. Il pouvait d'ailleurs en permanence sentir le cliquetis si particulier de son cœur animé par la magie noire. Ce n'était pas des battements que de simple mortel pouvait entendre, non, il s'agissait de battement de Dhar que produisait son cœur et qui était propulsé dans ce qui lui servait autrefois de veine, alimentant sa chair d'une énergie remplaçant l'énergie vitale et faible qui la parcourait autrefois. Il en était devenu plus puissant et surtout immortel. C'était ce qu'il avait toujours recherché et voulu, mais désormais cela n'était plus qu'une prison éternelle, une servitude à un maître qui l'avait dupé et cette puissance qu'il avait crue sienne allait aujourd'hui servir ce même maître. Avec ce rituel d'une puissance inégalée pour le nécromancien, Vladimir allait bientôt disposer d'une puissante et immortelle armée de mort-vivant.

Mais de nombreuse vie allait devoir être sacrifiée pour cela, ce genre de détail sans importance aux yeux d'Ishar, car après tout, seul son peuple, son fief, importait. Le reste n'avait pas beaucoup de valeur et s'il fallait tuer une centaine de gueux d'un village étranger pour un rituel, alors pourquoi pas ? Non, la chose qui ennuyait le plus la liche était qu'il ne savait pas ce que son maître allait en faire... Dominer le Duché maudit était déjà une ambition qu'Ishar n'avait jamais vraiment eu, alors plus... Il est vrai qu'il avait eu un petit délire de grandeur en pensant combattre La Mort, mais au final, c'était quelque chose qu'il voyait dans le lointain, le très lointain même. Penser que tout cela se ferait aujourd'hui était totalement impensable et pourtant...

Il regarda sans le moindre état d'âme les premiers gueux être mis à mort, l'un d'entre eux semblait avoir peur et tenta de s'échapper, il périt en un instant. La guerrière mort-vivant qui venait d'éliminer le fuyard ne ressemblait pas à un humain, des oreilles pointues et un visage plus fin semblaient être son visage. La vision de l'aethyr du seigneur de Sombre-bois commençait à prendre le pas sur le monde physique et fade qui l'entourait et savoir si les détails qu'il voyait était réel ou magique n'était pas aisé pour le sorcier, surtout par ce temps chaotique. Ainsi ne s'attarda-t-il pas plus longtemps sur la revenante, préférant regarder le monolithe et commencé à se concentrer fortement. Le rituel commençait seulement et pourtant déjà la magie volait dans tous les sens, il allait être du devoir du puissant sorcier de faire en sorte de plier les vents à sa volonté et pour cela, il allait normalement pouvoir compter sur les trois autres sorciers.

Mais il ne les connaissait pas, il ne voulait pas les connaître, ce n'était que des faibles créatures, surtout les nécromanciens... mortels... Ce simple mot suffisait à le dégoutter de tout intérêt à leur égard. Il ne fut donc nullement surpris de voir la sorcière s'effondrer au début de la première phase du rituel. « Misérable insecte pathétique, si tu n'es pas capable de tenir debout, alors à quoi sers-tu ? » La liche leva les bras au ciel, ses yeux clos et pourtant grands ouvert sur la magie qui l'entourait. Il voyait tout, entendait tout et les cris du monde physique résonnait à son oreille comme une douce mélodie. Car c'était lui le maître d'orchestre et il pliait les vents sans difficulté malgré la tempête. La jouissance qu'il ressentait était totale tant la magie affluait en lui, nourrissant ses muscles morts d'une énergie nouvelle.

Il ne pouvait pas s'arrêter, non, il ne pouvait pas ! Quand les derniers mots de la première phase furent dit, il ne fallut qu'un instant pour que le sorcier décide de se lancer dans la seconde partie du rituel. Du sang coula encore et la magie siffla de plus belle, l'énergie du monde commençait à se fendre et l'air semblait si dense que si Ishar avait dû respirer, il était certain qu'il aurait suffoqué. Mais là encore, la liche s'en moquait, car tout n'était que délice et puissance, tellement de magie, tellement de pouvoir. Les mots résonnaient dans l'air, la voix magique du nécromancien récitait d'un timbre fort et puissant chaque mot du rituel avec la précision d'un automate. Et pourtant, chacune des phrases étaient comme absorbées par la magie, consumée et dévorée, ne laissant rien de plus qu'un lointain murmure là où aurait dû régner une véritable cacophonie de mot en magikane necromantique.
La deuxième phase sembla durer une éternité, une éternité d'extase et de puissance. Tant et si bien qu'Ishar n'avait nullement fait attention à ce qui l'entourait pendant toute la durée de celle-ci. La liche n'en revenait pas et il se mit à regarder l'obélisque de magie avec affection, il s'agissait de son œuvre. Une magnificence de magie noire, fruit de la mort de nombreuse vie et de la concentration d'une quantité de pouvoir inouï. Mais tout cela était encore trop... inachevé... imparfait... Il fallait plus, plus de puissance, plus de magie, plus de tout ! La liche regarda son maître, l'air de demander si elle pouvait continuer... Et il hocha la tête. Le puissant mort-vivant sentit son cœur de magie noire battre plus fort, bien qu'il savait que cela n'était pas vraiment possible... quoi que ? Et il se tourna une nouvelle fois vers son pupitre. La troisième phase... l'ultime phase, la plus dangereuse... mais aussi la plus déterminante ! S'ils parvenaient à l'accomplir, et ils y parviendront, alors rien ni personne ne Moussillon ne sera en mesure de leur faire face ! La Liche sourit, faisant craquer ses doigts tandis que ceux-ci se repliait sur le grimoire du rituel. Le monde allait bientôt pleurer ses morts par milliers !
Si besoin, j'utilise ma chance pour faire réussir mon test du rituel (donc si je rate de 1 mon test)
Modifié en dernier par [MJ] Le Grand Duc le 29 oct. 2017, 21:48, modifié 1 fois.
Raison : 6 xps / Total : 12 xps
Ishar de Sombre-Bois, Seigneur Liche
Profil: For 15 | End 15 | Hab 14 (12*) | Cha 8(12) | Int 18 | Ini 12 | Att 15 (13*) | Par 13 (11*) | Tir 11 | MAG 20 (21*) | NA 4 | PV 185/185 | LN 272/273 | Distance de contrôle 585m
Lien vers la Fiche du personnage
*Avec décompte d'armure / Leader nécromant (+4 en CHA pour convaincre un utilisateur de magie noir) / Emprunt occulte +1 en MAG si sort nécro
Contrôle Morts-vivant:

Troupes:
-Vargas; Roi Revenant; destrier mort-vivante
-10 chevaliers noir (bouclier et masse)
-91 anciens soldats zombies

En sommeil:
- X

Equipement:

-Farsh Tranche veines: 20+1d10 dégâts 10 Parade Lente et Percutante (Deux mains) (Attaque magique + régénération à hauteur de 2/3 des dégâts infligés à la cible (arrondi à l'intérieur))
-Dague: 12+1d6 dégâts Parade 6
-Gilet de cuir bouilli: Protection 7 (-1 HAB, ATT et PAR) (Torse, dos et bras) +7* = 14
-Capuchon en cuir: Protection 3 (Tête) + 7* = 10
Objet:
Grimoire interdit de nécromancie (2), Sacoche (grande), Médaillon de chevalier aux armoiries des De Sombre-bois

Compétence:

-Sens de la magie
-Conscience de la magie
-Illégale sorcellerie
-Incantation (Nécromancie)
-Chance => Usage systématique en cas d'échec critique lors de l'usage de la magie ou en cas de test "surprise" (comme un sommeil un peu trop lourd...)
-L’Éveil - Niveau 2
-Monte
-Alphabétisation
-Langue Hermétique -Magikane necromantique
-Alchimie
-Administration
-Maîtrise de l'aethyr Niveau 3
-Fontaine de Dhar
-Fabrication d'objet magique
-Fabrication de parchemin
-Peau de Pierre*
-Leader nécromant
-Entité magique
-Maître de la Non-vie
-Connaissance tactique

Trait et ressources

Enchanteur, Apothicaire et Magikane Nécromantique
200 Pdrm => 100 en cours d'utilisation pour une recherche majeur en alchimie
Dernière visite à Sombre-bois: 18jours

Emprunt occulte:
-Aide Spirituelle : Vous bénéficiez d’un bonus de +1 quand vous lancez des sorts de Nécromancie.

Grimoire:


Primaire:
-Lumière

Mort:
-Buveur d'esprit:

Nécromantique:
-Visage de la Mort
-Invocation de Nehek
-Malédiction de la Non-vive
-Danse Macabre de Vanhel
-Vigueur Infernale
NOTE:
Attribut du Domaine de la Mort: Chaque fois qu’un sort offensif de Shyish est lancé avec succès, la difficulté du sort suivant sera diminué d'1D3. Non-cumulable.

Attribut du Domaine de la Nécromancie: Dans un rayon de 6m autour du lanceur de sort regagne 1D6 PdV en cas de réussite d'un sort (1 PdV dans le cas d’une créature Vampire ou Éthérée).

Présence des Morts: Le nécromancien cause la Peur comme s’il était lui-même un mort-vivant quand il est lui-même en présence de mort-vivant (sous contrôle).
Günther, Voie du Hors-la-Loi
Profil: For 13(14*) | End 12 | Hab 14(*12) | Cha 12(*13/14) | Int 11 | Ini 14(*13) | Att 12(*11) | Par 12(*10) | Tir 14 | NA 3 | PV 90/90
*(Force accrue (+1 lorsque test de force); arme de prédilection (+1 en att), malus d'armure (-1 INI, -2 HAB, ATT et PAR), intimidation et baratin (+1 en Cha pour intimider et +1 pour baratiner))
Equipement:

-Harnois (15 partout sauf la tête)
-Casque (7 sur la tête)
-Marteau de guerre (2mains); 22+1d10; Parade 10; Assommante, Lente et Percutante

Compétence:

-Coups assommant
-Bas Fond
-Coriace
-Couverture
-Coups puissant
-Force accrue
-Lutte
-Parade
-Sang froid
-Arme de prédilection (marteau)
-Intimidation
-Administration
-Baratin
-Monte
-Connaissances tactiques

Image
Vargas, Roi Revenant;
Profil: For 12 | End 12 | Hab 11(*9) | Cha 0 | Int 10 | Ini 8(*7) | Att 12(*10) | Par 12(*10) | Tir 8 | NA 3 | PV 100/100
Equipement
-Harnois (15 partout sauf la tête)
-Capuchon et masque de fer: 7 (tête)
-Deux épées spectrales: 16+1d8 dégâts Parade 12 Spécial : si l'attaque n'est pas parée et que le jet de dégât donne un 8, l'ennemi perd le double de PdV.
(Attaque magique + régénération à hauteur de 2/3 des dégâts infligés à la cible (arrondi à l'intérieur)

Compétence de combat:
AMBIDEXTRIE
PARADE

Image
Lien gestion

Avatar du membre
Vladimir Kergan
Messages : 522
Profil : For 17 | End 15 | Hab 15 | Cha 16| Int 16 | Mag 18 | Ini 15 | Att 17 | Par 16 | NA 4 | Tir 15 |
Autres comptes : [MJ] Le Grand Nécromancien

Re: [Vladimir & Ishar] Guerre Totale

Message par Vladimir Kergan » 31 oct. 2017, 01:13

C'est aux derniers mots de Vladimir Kergan que le rituel de l'Umbra Mortis débuta, dans le sang et l'horreur. Les morts-vivants au service de l'Immortel dégainèrent leurs épées et firent couler le sang des paysans destinés à être sacrifiés sur l'autel des ambitions du Seigneur Vampire tandis que Caribert commençait à entonner ses sombres mantras destinés à créer un dôme protecteur autour des incantateurs de manière à stabiliser les vents de magie et assurer une sécurité somme toute très relative. Le bucher sacrilège s'alluma et l'air ambiant fut empreint d'une odeur de chair calcinée tandis que les hurlements de souffrance et de terreur des mortels résonnaient tout autour d'eux. Ce n'était là que la première étape d'un processus particulièrement sordide et meurtrier car bientôt de nouveaux manants furent poignardés et trainer vers les cuves ou ils seraient vidés de leur sang, liquide rouge carmin destiné à alimenter le sinistre monolithe qui dominait la clairière et qui allait servir de réceptacles aux incantations blasphématoires de Vladimir Kergan, d'Ishar de Sombre-Bois et des autres sorciers. Le Seigneur Vampire était appuyé sur son pupitre de bois et récitait les formules rédigées en magikane nécromantique, ses mains esquissant parfois quelque geste ésotérique tandis qu'il était imité par Natacha von Carstein et Léceline, la jeune nécromancienne sur laquelle reposait une grande pression.

Les trois acolytes tissèrent de concert la toile aethyrique qui allait servir de cadre à l'incantation principale dont le Seigneur Liche avait la charge. Ce dernier se trouvait face au Monolithe, les mains de part et d'autres de son pupitre et attendait que les trois autres sorciers terminent leurs adjurations, mais l'énergie magique qui s'accumulait à l'intérieur du dôme fut trop forte pour la jeune Léceline qui tomba à genoux en versant des larmes de sang, les voix de Natacha et de Vladimir retentirent par-delà le tumulte de la tempête qui grossissait dans les cieux du Moussillon et Ishar de Sombre-Bois se joignit à ce choeur maléfique en canalisant la Dhar ainsi accumulée dans le Monolithe qui s'illumina d'une lueur verdâtre avant de pulser l'énergie nécromantique dans le sol meuble du Duché Maudit. La première phase de l'Umbra Mortis était courronnée de succès et la balise aethyrique venait d'être activée, les Morts-Vivants commenceraient bientôt à affluer vers le Château de la Terreur. Mais tout ceci n'était que le prémice à des actes bien plus sombres car déjà les sorciers au service de Vladimir Kergan von Carstein se préparaient à aller encore plus loin dans la poursuite de ce rituel d'une puissance incalculable. Léceline s'était redressée et Natacha von Carstein se tenait prête à reprendre le cours de ses incantations. Vladimir, Ishar, Léceline et Natacha se jetèrent un regard et tous ensemble se préparèrent à continuer, pour le pire du Moussillon.

Les guerriers squelettes s'activèrent et de nouveaux paysans furent sacrifiés pour abreuver le monolithe de malepierre tandis que les sorciers s'enfonçaient toujours plus dans d'effroyables arcanes. Le Seigneur Vampire ponctuait ses mots interdits de grands gestes, filant la magie noire qui gravitait autour de lui pour la plier à sa volonté et renforcer la toile esotérique tandis que Léceline imitait son sombre seigneur, sa voix criarde perçant le tumulte de la tempête magique déchaînée par les sorciers du Château de la Terreur. Des éclairs de Dhar déchiraient les cieux du Duché Maudit et la nature elle-même s'insurgeait contre l'énergie maléfique qui se déversait à flots dans la terre du Moussillon. Mais un évènement imprévu se produisit, l'Immortel vit le bouclier érigé par Caribert se fissurer et un éclair de magie noire vint frapper sa cousine sylvanienne qui s'écroula en poussant un hurlement de douleur. Il était néanmoins impossible de s'assurer de son état pour l'instant, Léceline et Vladimir terminèrent leur litanie occulte et Ishar de Sombre-Bois scella la magie noire dans le Monolithe qui s'illumina de plus belle. Autour des sorciers, tout n'était plus que chaos, la magie était condensée à un point tel que le voile de la réalité donnait l'impression de se déchirer. Le Seigneur Vampire tourna le regard vers sa cousine et découvrit qu'elle venait d'être marquée par le Chaos, Kergan leva le poing en direction des cieux avant de s'adresser directement à Natacha von Carstein.


Debout, ma cousine ! Faîtes preuve de ce caractère qu'il m'a été donné de connaître depuis votre arrivée et rendons ensemble la politesse aux Dieux du Chaos. En ce jour, je vois pour la première fois en vous l'âme d'une véritable von Carstein. Finissons ce que nous avons commencer. Hurla le Prince des Ténèbres à travers la Tempête à l'attention d'Ishar, de Léceline et de Caribert qui luttait seul pour maintenir la protection du dôme. Les guerriers squelettes reprirent leur sinistre besogne et le sang coula à flot dans les sillons en direction du monolithe de Malepierre. L'énergie démentielle qui parcourait le dôme agit à son tour sur le Seigneur Vampire qui reprit peu à peu sa forme originelle, ses longues ailes membraneuses se déployèrent dans son dos et ses canines acérées se transformèrent en crocs tandis que son corps disparaissait dans une aura de Ténèbres absolues. Les sorciers se lancèrent en choeur dans l'ultime étape de l'Umbra Mortis.
Modifié en dernier par [MJ] Le Grand Duc le 30 oct. 2017, 01:50, modifié 1 fois.
Raison : 6 xps / Total : 12 xps
Image
~ À compter de cette Nuit je suis votre Seigneur et Maître. Que vous désiriez me servir dans la Vie ou dans la Mort ne revêt que peu d'importance à mes yeux. ~
Vladimir Kergan, Seigneur de la Nuit
Profil: For 17 | End 15 | Hab 15 | Cha 16 (17)| Int 16 | Mag 18 | Ini 15 (16) | Att 17 | Par 16 (17) | NA 4 | Tir 15 | PV 160
Lien Fiche personnage: Ma Fiche

PVs actuels: 160/160

Apprentissage arme de prédilection: 6/8
LNs: 619 /648

Bataillons Défunts (non comptés pour les Lns): 8 Bataillons de 30 Guerriers Squelettes. 2 Bataillons de 30 Revenants. 1 Bataillon de 30 Chevaliers Noirs. Un Bataillon d'Esprits ==> (240 Squelettes en Bataillons, 60 Revenants, 30 Chevaliers Noirs et 30 Esprits)

- 8 Bataillons de Squelettes prennent: 48 LNs (16 Squelettes les contrôlant)

- 2 Bataillons de Revenants prennent: 32 LNs (4 Revenants les contrôlant)

- Bataillons de Chevaliers Noirs: 16 LNs ( 2 Chevaliers Noirs contrôlés par Cécielle des Champs d'Or ==> Commandant Cécielle)

- Bataillon d'Esprits: 12 LNs ( Deux esprits les contrôlent)

-Cécielle des Champs d'Or: 12 LNs. (Utilise 16 de ses LNs pour contrôler les deux Chevaliers Noirs qui tiennent les tambours et bannière du bataillon).

-Morbius: 20 LNs.

- 50 Zombies (Clan Keerk): 100 LNs.

- 64 Loups Funestes: 192 LNs.

-13 Esprits: 78 LNs.

- 25 Cavaliers Squelettes: 125 LNs

Troupes endormies: 95 Guerriers Squelettes, 415 Zombies, 6 Revenants, 8 Chevaliers Noirs (Contrôlés par Ishar). 1 Esprit ==> Château de la Terreur.

Troupes à relever: Malebrute, Rat-Ogre
-Objets: Chevalière de Discipline (Par +1), Bague Magnifique (Char +1), Anneau de Vivacité (Ini +1), Grand Manteau Noir, Baiser de Malfleur (Talisman Magique: Effet sur fiche de personnage)

-Armes, Armures:
- Hache en Gromril: 24+3d8, 8 points de parade. Percutant, Perforant (4)

- Faraigr: Bouclier, 20 points de parade, offre une parade gratuite.

- Serment: 25+1d20 de dégâts,10 parade, 2 mains Percutante, Lente. Enchantement : Hex vengeur, qui permet de porter une attaque supplémentaire en cas de parade réussie.

- Zheres: Sceptre de Maîtrise de la Non-Vie

-Gilet en Cuir Bouillis: 7 points de protection torse bras et dos. -1 PAR, -1 HAB, -1 ATT (Porté)

-Destrier: Nahar, Cauchemar Mort-Vivant.

Avatar du membre
[MJ] Le Grand Duc
Warfo Award 2018 du meilleur MJ - RP
Warfo Award 2018 du meilleur MJ - RP
Messages : 892

Re: [Vladimir & Ishar] Guerre Totale

Message par [MJ] Le Grand Duc » 05 nov. 2017, 18:47

Phase 3

Test de Léceline : 6, raté.
Test de Vladimir : 6, réussi.
Test de Natacha : 20, échec critique.
Du fait de la tempête magique, le jet se fait directement sur la table des fiascos majeurs.
Résultat : 1, Effets sauvages - Vous perdez le contrôle de votre magie. Toutes les personnes dans un rayon de 30 mètres, y compris vous, perdent 7 Point de Vie, quels que soient leur bonus d’Endurance et leur armure.

Le rituel est interrompu !

Une déferlante de Dhar s'abat sur (1=Léceline, 2=Vladimr, 3=Natacha) : 3, Natacha !
La déferlante s'appuie sur la valeur de Mag de la cible pour être lancée.
Test de Mag (valeur de Mag de Natacha) : 10, 9 degrés de réussite.
Test de déviation de Natacha vers Léceline (compte comme une dissipation) : 3, 16 degrés de réussite.
La déferlante est déviée vers Léceline.
Test de dissipation de Léceline : 12, 3 degrés de réussite.
La dissipation est un échec.
Le visage se Caribert se tordait sous l'effort mais ses incantations frénétiques suffisaient à peine à maintenir le dôme invisible et fracturé qui protégeait la clairière. Les cieux au-dessus étaient déchirés et le tonnerre explosait dans un vacarme assourdissant tandis que des flots de magie brute se déversaient à travers la fissure provoquée par l'éclair qui avait mis Natacha à terre. Les Vents torturés et amalgamés formaient un courant semblable à un raz-de-marais qui tournoyait contre les parois du dôme magique comme du vin dans une coupe. La Dhar était concentrée en un souffle si puissant qu'il était discernable à l’œil nu et qu'il fallait écarter les pieds et se camper solidement sur ses appuis pour espérer tenir debout.

Vladimir avait repris son véritable aspect, le corps battu par les flux d'énergie maléfique. Son crâne chauve était parcouru d'horribles circonvolutions de chairs ravagées et la membrane de ses ailes vibrait au rythme de la tempête. Le seigneur de Castel Rachard voyait Natacha se relever lentement, une main au sol pour se maintenir et ses traits monstrueux déformés par la douleur. La sylvanienne cria quelque chose qui se perdit dans les déflagrations et les craquements de l'orage magique, puis elle se remit en place et fit signe à son cousin qu'elle était prête à continuer. Léceline fit de même, animée par une vaillance mauvaise et une excitation malsaine. Ishar de Sombre-Bois, le seigneur-liche qui dirigeait le rituel, attendit que les incantations de ses acolytes reprennent pour prononcer ses propres formules.

A peine les premiers mots furent-ils prononcés que l'ouragan d'énergie redoubla de violence, si cela était encore possible. Les flammes du bûcher virèrent au vert acide et montèrent de plusieurs mètres, édifiant un barrage ardent faisant danser des ombres impossibles. L'air vibrait et sifflait comme s'il se tordait sur lui-même. D'étranges ondulations courraient sur le sol et vers le ciel, brouillant la vue et donnant de brefs aperçus de dimensions stellaires et incompréhensibles. Les éclairs zébraient le ciel à un tel rythme que le jour semblait être revenu et il pleuvait sur la clairière une pluie noire et épaisse comme du goudron. Les feuillets des pupitres recouverts de formules et de mantras s'étaient depuis longtemps envolés mais les sorciers étaient maintenant pris d'une sorte de transe que rien ne semblait pouvoir libérer. Vladimir, Léceline et Natacha incantaient bras écartés, attirant à eux une marée de Dhar chatoyante qui courait ensuite dans les rigoles gorgées de sang frais pour rejaillir à gros bouillon sur l'obélisque autour de laquelle Ishar la liche tissait un écheveau d'une incroyable complexité. L'afflux de magie noire était tel que la pression subie par les sorciers était à peine soutenable. Même les mains osseuses d'Ishar tremblaient face à un tel déchaînement de puissance, lui qui était pourtant un magicien de haute volée.

Malgré cette tourmente aux allures de cataclysme, le sortilège de Caribert tenait bon et les flots de Dhar étaient en partie canalisés par les incantations. Cependant, cette situation était hautement instable et ne tenait qu'à un équilibre très précaire. La moindre fausse note pouvait provoquer une catastrophe, et c'est ce qui arriva. Pour une raison inconnue, Natacha marqua une syllabe de retard et l'air autour d'elle s'immobilisa un quart de seconde avant d'exploser avec une détonation d'artillerie. Une vague à l'odeur de souffre souffla dans le dôme et jeta tout le monde à terre, y compris Caribert qui eut le souffle coupé. L'immense mur de flammes de son rituel protecteur vacilla et une série de craquement retentit dans l'enceinte du dôme. Des étincelles vertes se matérialisèrent par bouffées de plus en plus rapides jusqu'à s'électriser d'un sursaut en formant un éclair qui vrilla vers Natacha. Cette dernière se retournait à peine, toujours à terre et le visage plein de boue. Elle poussa un hurlement déchirant en tissant une barrière magique en un geste réflexe. L'éclair sembla ricocher sur elle et fila vers Léceline à la vitesse de la lumière en passant devant Ishar comme une luciole survoltée. La jeune fille venait de se relever, sonnée, et n'eut pas le temps de pousser un cri. L'éclair la frappa au moment où son corps se désintégrait intégralement et disparaissait en une cendre aux reflets verdâtres que la tempête, qui continuait de faire rage, éparpilla d'un souffle.

Des rires et des trompettes baroques résonnèrent dans les cieux, par-dessus le vacarme des éclairs, et l'obélisque maculée de sang se mit à pulser plus fort encore tandis que les courant de Dhar tournaient à une vitesse sidérante dans le dôme, pétillant et s'entrechoquant entre eux en provoquant des pluies d'étincelles vertes.

Il reste Semus et Hélène qui peuvent servir d'incantateurs. Ou Caribert, mais vous perdez le bénéfice de son rituel.
Je suis le Grand Duc, seigneur de ces bois. Je vis avec mes gens, loin de la folie des hommes. La nuit je vole dans les sombres profondeurs de la forêt. Mon regard d'acier partout se pose, et sans bruit, comme le vent, je file entre les branches des arbres séculiers. Je suis le Grand Duc, seigneur de ces bois.

Avatar du membre
Ishar
Warfo Award 2018 du meilleur PJ - Génie
Warfo Award 2018 du meilleur PJ - Génie
Messages : 147
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... ombre-bois
Autres comptes : Grogmar (MORT) ; [MJ] Igaram

Re: [Vladimir & Ishar] Guerre Totale

Message par Ishar » 13 nov. 2017, 17:24

Ishar avait le corps qui vibrait d'une énergie encore plus noire que d'ordinaire et pourtant, il était à lui seul, une source de Dhar corrompue. Ses doigts tremblaient, animé d'une puissance colossale et son être tout entier se sentait plus léger grâce à la magie sifflant autour de lui, mais à la fois plus lourd à cause de ce même vent qui devenait de plus en plus violent avec le temps. La pression dans l'air était telle que l'on avait l'impression que la réalité se tordait autour de soi et que d'un instant à l'autre tout allait se fendre en éclat, comme du verre que l'on aurait mis sous tension, tordant jusqu'au moins de rompre. Le seigneur liche se demanda alors si, malgré sa puissance, il serait capable de maîtriser le rituel ou s'il se ferait balayer par la force du sort.

Par chance ou malchance, ce détail ne fut pas observable, en effet, tandis que le rituel en arrivait bientôt à sa phase critique où le seigneur de Sombre-Bois allait devoir rentrer véritablement en piste, Nattacha, pour ne pas changer, sembla totalement perdre le contrôle de sa puissance magique. Une décharge se répandit telle une onde de choc dans le cercle du rituel, ricochant sur la barrière magique pour mieux revenir sur les autres incantateurs. La liche tomba à genoux, surprise par l'attaque et incrédule face à tant d'incompétence. Une vague de puissance noire profita de l'impact sur le dôme pour se faufiler à l'intérieur de celui-ci, filant sur l'impudente vampirette inculte visiblement à l'art du contrôle des vents. Cette dernière parvint quand même à se défendre face à la puissance magique en créant un bouclier au dernier moment, déviant le tir en direction d'Ishar !

Par chance, le projectile passa juste devant le sorcier, à l'endroit précis où il se trouvait alors il y a peu avant d'être soufflé par l'échec lamentable de la vampire. Le nécromancien tourna la tête pour voir où se dirigeait l'étoile filante de magie pure et put alors constater qu'une des nécromanciens de son maître avait eu bien moins de chance et avant qu'elle n'ait le temps de faire quoi que ce soit, elle fut tout bonnement pulvérisée. Ishar cligna instinctivement des yeux, tandis que ceux-ci n'était désormais plus que des pierres précieuses et que la lumière ne lui aurait par conséquent rien fait. Quand il les rouvrit, ce ne fut que pour constater l'échec de cette phase du rituel, cette étape qui aurait dû être exaltante n'était plus qu'un sombre souvenir qu'il aimerait vite effacer de sa mémoire... Mais surtout, il s'agissait d'un moment qui aurait pu lui être fatale à cause de la dénommée... Natalie ? Nata... Nata...  « Natacha, mon cher, celle qui a manqué de te tuer s'appelle Natacha » La voix de sa chère et tendre sorcière venait de résonner dans la tête du magicien noir pour la première fois depuis longtemps. Il avait d'abord cru qu'elle n'était plus là, avant de comprendre qu'elle ne préférait pas trop intervenir en présence de tant de sorciers. Rien n'indiquait en effet que ceux-ci ne pouvaient pas la voir d'une manière ou d'une autre.  « Merci ma douce... J'ai eu chaud...Maudite incapable ! » Le seigneur liche quitta son estrade pour aller se porter à la rencontre de la susnommée, ses poings étaient serrés et sa voix résonna, sombre et lugubre à cause de la magie noire qui la générait :

-Votre faiblesse... votre immonde manque de maîtrise vient de nous faire échouer ce rituel en plus d'avoir manqué de tous nous tuer ! Quand on n'est pas capable d'aligner deux mots en magikane necromantique sans faire une fausse note, on devrait avoir la présence d'esprit de rester à l'écart du travail des vrais sorciers !

Il s'en détourna pour se diriger vers son seigneur et de lui dire d'une voix bien plus aimable, mais toujours pleine d'amertume :

-Les vents souffles maintenant trop fort, continuer dans ses conditions seraient folie, surtout avec une incapable pareille dans nos rangs. Je serai plus dans l'idée de se contenter de ce que le rituel nous va déjà nous apporter maintenant. Nous aurons encore tout le loisir d'en retenter un autre plus tard si besoin... Je suis actuellement en train de travailler sur un moyen d'éviter ce genre de fiasco à l'avenir en développant un objet permettant d'absorber une éventuelle perte de contrôle comme ce qui vient de se passer et je préconiserais d'attendre les résultats de cette étude pour recommencer. Sauf si vous désirez bien sûr continuer ?

La liche n'était plus du tout dans l'humeur de continuer l'expérience, surtout pas avec la vampire qui par deux fois avaient échouée à contenir la magie et cela dès la seconde étape. Une telle faiblesse venait de la catapulter au même rang que les autres nécromanciens ici présent, exception faite bien sûr à son maître et, forcément, à lui-même.
Modifié en dernier par [MJ] Le Grand Duc le 15 nov. 2017, 18:13, modifié 1 fois.
Raison : 6 xps / Total : 18 xps
Ishar de Sombre-Bois, Seigneur Liche
Profil: For 15 | End 15 | Hab 14 (12*) | Cha 8(12) | Int 18 | Ini 12 | Att 15 (13*) | Par 13 (11*) | Tir 11 | MAG 20 (21*) | NA 4 | PV 185/185 | LN 272/273 | Distance de contrôle 585m
Lien vers la Fiche du personnage
*Avec décompte d'armure / Leader nécromant (+4 en CHA pour convaincre un utilisateur de magie noir) / Emprunt occulte +1 en MAG si sort nécro
Contrôle Morts-vivant:

Troupes:
-Vargas; Roi Revenant; destrier mort-vivante
-10 chevaliers noir (bouclier et masse)
-91 anciens soldats zombies

En sommeil:
- X

Equipement:

-Farsh Tranche veines: 20+1d10 dégâts 10 Parade Lente et Percutante (Deux mains) (Attaque magique + régénération à hauteur de 2/3 des dégâts infligés à la cible (arrondi à l'intérieur))
-Dague: 12+1d6 dégâts Parade 6
-Gilet de cuir bouilli: Protection 7 (-1 HAB, ATT et PAR) (Torse, dos et bras) +7* = 14
-Capuchon en cuir: Protection 3 (Tête) + 7* = 10
Objet:
Grimoire interdit de nécromancie (2), Sacoche (grande), Médaillon de chevalier aux armoiries des De Sombre-bois

Compétence:

-Sens de la magie
-Conscience de la magie
-Illégale sorcellerie
-Incantation (Nécromancie)
-Chance => Usage systématique en cas d'échec critique lors de l'usage de la magie ou en cas de test "surprise" (comme un sommeil un peu trop lourd...)
-L’Éveil - Niveau 2
-Monte
-Alphabétisation
-Langue Hermétique -Magikane necromantique
-Alchimie
-Administration
-Maîtrise de l'aethyr Niveau 3
-Fontaine de Dhar
-Fabrication d'objet magique
-Fabrication de parchemin
-Peau de Pierre*
-Leader nécromant
-Entité magique
-Maître de la Non-vie
-Connaissance tactique

Trait et ressources

Enchanteur, Apothicaire et Magikane Nécromantique
200 Pdrm => 100 en cours d'utilisation pour une recherche majeur en alchimie
Dernière visite à Sombre-bois: 18jours

Emprunt occulte:
-Aide Spirituelle : Vous bénéficiez d’un bonus de +1 quand vous lancez des sorts de Nécromancie.

Grimoire:


Primaire:
-Lumière

Mort:
-Buveur d'esprit:

Nécromantique:
-Visage de la Mort
-Invocation de Nehek
-Malédiction de la Non-vive
-Danse Macabre de Vanhel
-Vigueur Infernale
NOTE:
Attribut du Domaine de la Mort: Chaque fois qu’un sort offensif de Shyish est lancé avec succès, la difficulté du sort suivant sera diminué d'1D3. Non-cumulable.

Attribut du Domaine de la Nécromancie: Dans un rayon de 6m autour du lanceur de sort regagne 1D6 PdV en cas de réussite d'un sort (1 PdV dans le cas d’une créature Vampire ou Éthérée).

Présence des Morts: Le nécromancien cause la Peur comme s’il était lui-même un mort-vivant quand il est lui-même en présence de mort-vivant (sous contrôle).
Günther, Voie du Hors-la-Loi
Profil: For 13(14*) | End 12 | Hab 14(*12) | Cha 12(*13/14) | Int 11 | Ini 14(*13) | Att 12(*11) | Par 12(*10) | Tir 14 | NA 3 | PV 90/90
*(Force accrue (+1 lorsque test de force); arme de prédilection (+1 en att), malus d'armure (-1 INI, -2 HAB, ATT et PAR), intimidation et baratin (+1 en Cha pour intimider et +1 pour baratiner))
Equipement:

-Harnois (15 partout sauf la tête)
-Casque (7 sur la tête)
-Marteau de guerre (2mains); 22+1d10; Parade 10; Assommante, Lente et Percutante

Compétence:

-Coups assommant
-Bas Fond
-Coriace
-Couverture
-Coups puissant
-Force accrue
-Lutte
-Parade
-Sang froid
-Arme de prédilection (marteau)
-Intimidation
-Administration
-Baratin
-Monte
-Connaissances tactiques

Image
Vargas, Roi Revenant;
Profil: For 12 | End 12 | Hab 11(*9) | Cha 0 | Int 10 | Ini 8(*7) | Att 12(*10) | Par 12(*10) | Tir 8 | NA 3 | PV 100/100
Equipement
-Harnois (15 partout sauf la tête)
-Capuchon et masque de fer: 7 (tête)
-Deux épées spectrales: 16+1d8 dégâts Parade 12 Spécial : si l'attaque n'est pas parée et que le jet de dégât donne un 8, l'ennemi perd le double de PdV.
(Attaque magique + régénération à hauteur de 2/3 des dégâts infligés à la cible (arrondi à l'intérieur)

Compétence de combat:
AMBIDEXTRIE
PARADE

Image
Lien gestion

Avatar du membre
Vladimir Kergan
Messages : 522
Profil : For 17 | End 15 | Hab 15 | Cha 16| Int 16 | Mag 18 | Ini 15 | Att 17 | Par 16 | NA 4 | Tir 15 |
Autres comptes : [MJ] Le Grand Nécromancien

Re: [Vladimir & Ishar] Guerre Totale

Message par Vladimir Kergan » 16 nov. 2017, 12:56

Les incantations conjointes de Vladimir Kergan, de Natacha et de Léceline résonnèrent dans la Tempête déchaînée qui sévissait au-dessus du village de Bourbière, l'énergie maléfique crépitait autour du Prince des Ténèbres et de ses sorciers qui se lançaient dans l'acte finale de l'Umbra Mortis. Des paysans furent trainés jusqu'aux sillons avant d'être égorgé sans état d'âme par les morts-vivants, bientôt c'est un flot de sang de sang et de magie noire qui coula en direction du monolithe ou s'affairait Ishar de Sombre-Bois, le seigneur liche. Vladimir jeta un rapide coup d'oeil à Caribert dont le visage se crispait de plus en plus à mesure que le poids aethyrique grandissait et qu'il devait concentrer chacune de ses pensées au maintien de la bulle de protection qui protégeait les sorciers de l'influence du Chaos qui s'était installée sur le Duché Maudit depuis plusieurs semaines. Drapé dans son manteau de ténèbres, le Seigneur Vampire psalmodiait ses sombres mantras avec toujours plus de puissance, sa voix claquait tel une série de coups de tonnerre dans la tourmente magique. La courageuse Léceline s'était redressée sur son pupitre et son regard brillait d'une détermination farouche tandis qu'elle accompagnait son Maître dans un choeur presque parfait. Mais l'équilibre fragile que les sorciers étaient parvenu à créer céda lorsque Natacha von Carstein manqua une syllabe dans son récital occulte.

La Dhar qui gravitait autour de l'émissaire de la Cour Noire commença à s'agiter encore plus et au lieu de s'écouler vers le monolithe comme elle était censée le faire, la magie noire tournoya autour de la cousine de Vladimir avant d'exploser en une onde de choc qui fit tomber le Seigneur Vampire à genoux, incapable de résister au souffle dévastateur provoqué par l'échec de Natacha. Les autres sorciers ne furent pas épargné, y compris Caribert qui officiait un peu plus loin. Les flammes du bucher s'élevèrent plus haut et Kergan se redressa assez tôt pour observer des étincelles de lumière verte s'assembler jusqu'à former un véritable éclair de magie noire. La voix du Prince des Ténèbres claqua:
Natacha, prenez garde !A ce moment là, l'éclair fusa dans la direction de la vampire qui poussa un hurlement de frayeur en tissant une barrière magique qui parvint à dévier la déferlante magique vers la jeune Léceline. La scène se déroula au ralenti, l'éclair de Dhar traversa le cercle incantatoire en passant devant Ishar de Sombre-Bois. Le Seigneur Vampire suivit cette trainée de lumière verte des yeux et s'aperçut que la jeune Léceline était toujours au sol, l'éclair se rapprochait de seconde en seconde tandis que loin au-dessus d'eux, des rires tonitruants retentissaient dans les cieux déchaînés. Kergan leva la main. Mais il était déjà trop tard et la jeune fille fut désintégrée par la magie noire sans avoir eu le temps de se rendre compte de quoi que ce soit et ses cendres furent emportées par la tempête, ainsi périssait Léceline, sacrifiée sur l'autel de l'ambition démesurée de Vladimir Kergan von Carstein.

Ce dernier demeura immobile sur son piedestal, les yeux tournés vers le ciel du Moussillon qui résonnait encore des rires des Dieux du Chaos. Le dernier acte de l'Umbra Mortis s'était soldé par un échec dû à la faute de Natacha von Carstein qui avait également causé de facto la mort de Léceline. La Tempête magique était maintenant encore plus violente et Vladimir pouvait sentir la dangerosité grandissante de manipuler à nouveau les Vents de magie en cet instant. L'Umbra Mortis avait été mené jusqu'à un stade avancé et le fanal attirerait à lui seul un très grand nombre de morts-vivants, tout n'était donc pas si mauvais bien au contraire et les plus grandes créatures de la Non-Vie seraient asservies par d'autres moyens, il n'y avait aucun doute. L'Immortel observa du coin de l'oeil Ishar de Sombre-Bois se diriger vers Natacha von Carstein, le regard fulminant et commencer à la tancer vertement. Vladimir haussa un sourcil et descendit à son tour pour se diriger calmement vers les deux protagonistes en levant une main autoritaire à l'égard du Seigneur Liche, qui se tourna vers lui pour s'adresser directement à lui. Le Prince des Ténèbres hocha la tête.
Retenter le rituel à l'heure actuelle serait trop dangereux, pour l'heure l'Umbra Mortis nous sera déjà d'une grande aide pour les premières batailles que nous allons mener. Vous pouvez disposer, Seigneur Ishar, travaillez donc sur vos talismans. Je vais à présent m'entretenir avec ma cousine. Vladimir Kergan attendit qu'Ishar de Sombre-Bois s'éloigne pour se tourner vers Natacha et l'observer silencieusement quelques secondes avant de prendre la parole.

Ce ne sont pas le genre de rituel que l'on apprend dans les soirées mondaines de la Cour Noire, n'est-ce pas chère cousine ? Ce soir vous avez été la cause de la mort de l'un de mes sorciers et de l'échec de la phase finale de l'Umbra Mortis, vous avez d'ailleurs été punie pour cela, pas par moi cependant. Dit Vladimir en désignant la marque encore luisante qui était gravée sur la peau d'albâtre de la jambe de Natacha. Mais vous avez aussi fait preuve de volonté et de ténacité et cela me plaît, vous avez un talent certain Natacha, mais il a trop longtemps été étouffé au sein de la Cour Noire de Sylvanie. La guerre est lancée à présent et j'espère voir le meilleur de Natacha von Carstein sur le champ de bataille.
Vladimir Kergan lui jeta un dernier regard appuyé et s'éloigna calmement avant de lancer un signe à Caribert pour lui annoncer la fin du rituel.
Modifié en dernier par [MJ] Le Grand Duc le 15 nov. 2017, 18:13, modifié 1 fois.
Raison : 6 xps / Total : 18 xps
Image
~ À compter de cette Nuit je suis votre Seigneur et Maître. Que vous désiriez me servir dans la Vie ou dans la Mort ne revêt que peu d'importance à mes yeux. ~
Vladimir Kergan, Seigneur de la Nuit
Profil: For 17 | End 15 | Hab 15 | Cha 16 (17)| Int 16 | Mag 18 | Ini 15 (16) | Att 17 | Par 16 (17) | NA 4 | Tir 15 | PV 160
Lien Fiche personnage: Ma Fiche

PVs actuels: 160/160

Apprentissage arme de prédilection: 6/8
LNs: 619 /648

Bataillons Défunts (non comptés pour les Lns): 8 Bataillons de 30 Guerriers Squelettes. 2 Bataillons de 30 Revenants. 1 Bataillon de 30 Chevaliers Noirs. Un Bataillon d'Esprits ==> (240 Squelettes en Bataillons, 60 Revenants, 30 Chevaliers Noirs et 30 Esprits)

- 8 Bataillons de Squelettes prennent: 48 LNs (16 Squelettes les contrôlant)

- 2 Bataillons de Revenants prennent: 32 LNs (4 Revenants les contrôlant)

- Bataillons de Chevaliers Noirs: 16 LNs ( 2 Chevaliers Noirs contrôlés par Cécielle des Champs d'Or ==> Commandant Cécielle)

- Bataillon d'Esprits: 12 LNs ( Deux esprits les contrôlent)

-Cécielle des Champs d'Or: 12 LNs. (Utilise 16 de ses LNs pour contrôler les deux Chevaliers Noirs qui tiennent les tambours et bannière du bataillon).

-Morbius: 20 LNs.

- 50 Zombies (Clan Keerk): 100 LNs.

- 64 Loups Funestes: 192 LNs.

-13 Esprits: 78 LNs.

- 25 Cavaliers Squelettes: 125 LNs

Troupes endormies: 95 Guerriers Squelettes, 415 Zombies, 6 Revenants, 8 Chevaliers Noirs (Contrôlés par Ishar). 1 Esprit ==> Château de la Terreur.

Troupes à relever: Malebrute, Rat-Ogre
-Objets: Chevalière de Discipline (Par +1), Bague Magnifique (Char +1), Anneau de Vivacité (Ini +1), Grand Manteau Noir, Baiser de Malfleur (Talisman Magique: Effet sur fiche de personnage)

-Armes, Armures:
- Hache en Gromril: 24+3d8, 8 points de parade. Percutant, Perforant (4)

- Faraigr: Bouclier, 20 points de parade, offre une parade gratuite.

- Serment: 25+1d20 de dégâts,10 parade, 2 mains Percutante, Lente. Enchantement : Hex vengeur, qui permet de porter une attaque supplémentaire en cas de parade réussie.

- Zheres: Sceptre de Maîtrise de la Non-Vie

-Gilet en Cuir Bouillis: 7 points de protection torse bras et dos. -1 PAR, -1 HAB, -1 ATT (Porté)

-Destrier: Nahar, Cauchemar Mort-Vivant.

Avatar du membre
[MJ] Le Grand Duc
Warfo Award 2018 du meilleur MJ - RP
Warfo Award 2018 du meilleur MJ - RP
Messages : 892

Re: [Vladimir & Ishar] Guerre Totale

Message par [MJ] Le Grand Duc » 26 nov. 2017, 23:26

Natacha était toujours au sol lorsque le seigneur liche s'avança vers elle pour l'invectiver. La lèvre inférieure de la sylvanienne tremblait encore lorsqu'elle poussa un sifflement rageur en guise de réponse, dévoilant ses crocs acérés. Son regard était plein de haine tandis qu'elle se relevait lentement pour faire face à Vladimir qui s'avançait vers elle.

- "Je vais vous donner un conseil, cher cousin ..." persifla-t-elle en fixant Ishar s'éloigner vers le monolithe. "... apprenez à votre pantin à rester à sa place. Au prochain manque de respect à mon encontre, je le réduis en pièce." Elle ne rebondit aucunement sur les provocations de Vladimir et ses commentaires sur la Cour Noire, se contentant de reprendre apparence humaine sans quitter le seigneur de Sombre-Bois du regard.

Ce dernier se dirigea vers le centre du rituel tandis que la tempête surnaturelle continuait de déchirer les cieux. Le vacarme était épouvantable et il fut décidé de mettre un terme à l'Umbra Mortis. Ishar retourna sur son piédestal et, en maître de cérémonie, récita seul les derniers mantras destinés à consigner définitivement le sortilège. Lorsqu'il prononça les dernières syllabes, le monolithe pulsa une ultime fois à en faire trembler la terre, puis tout s'arrêta. Le tonnerre rageur qui frappait au-dessus de la clairière cessa comme par enchantement et les flammes magiques entretenues par Caribert faiblirent à vue d’œil jusqu'à disparaître complètement. Bientôt, un silence de mort tomba alentours, seulement ponctué de hurlements terrifiants et lointains. Le rituel de l'Umbra Mortis était scellé et les horreurs de la nuit répondaient à l'appel.
Gains de l'Umbra Mortis :
- 287 Zombies
- 141 Guerriers Squelettes
- 59 Loups Funestes
- 64 Goules
- 46 Esprits
- 40 Revenants
- 40 Chevaliers Noirs
- 1 Varghulf


Vous recevez chacun 10 xpms.
Caribert reçoit 40 points de puissance magique.

En l'espace de quelques jours, Vladimir et ses sbires commirent des atrocités qui changèrent irrévocablement le visage de Castel Rachard. La conduite du rituel de l'Umbra Mortis avait laissé une empreinte malsaine, gangrenant plus encore un lieu déjà maudit. Des massifs de ronciers noirs poussaient partout désormais, jusque sur les murs sombres de la forteresse. La nuit était agitée par les cris des prédateurs nocturnes qui nichaient dans le château et les marécages alentours. Les hordes de morts-vivants s'étaient rassemblée autour du monolithe enchanté, attirées par la puanteur irrésistible de la magie morbide qui y était emprisonnée. Il y avait des zombies couverts de tourbe grasse et de joncs, leurs chairs décomposées se décrochant de leurs os comme des mottes de boue. Il y avait des squelettes grinçants, d'anciens guerriers en armure tirés de leurs tumulus et même des chevaliers de jadis, aux orbites vides et dont les destriers n'étaient plus que des carcasses nettoyées par le temps et la vermine. Des fantômes tournoyaient autour de l'obélisque en vagissant en chœur des chants sinistres dans une langue oubliée, formant un flot nébuleux et presque ininterrompu. A l'orée du bois, des loups en décomposition, aux cranes nus et aux fourrures mitées rôdaient en hurlant aux deux lunes. Tous ces êtres morts et sans âmes étaient tournés vers le monolithe gravé de runes impies, dans l'attente des ordres de leur nouveau maître. L'horreur de cette scène aurait suffit à faire perdre l'esprit à n'importe quel vivant posant les yeux dessus. Mais pour les êtres maléfiques dont Castel Rachard était le repaire, cette armée cauchemardesque portait en elle bien des promesses.
Image
L'apparition de ces légions morts-vivantes ne fut pas seul changement que l'ambition démesurée de Vladimir Kergan von Carstein apporta. Des travailleurs décérébrés s'échinaient désormais jour et nuit dans les différents hameaux vidés de leurs habitants. Ces cadavres ambulants, qui étaient encore vivants il y a peu, traînaient des planches, étaient attelés pour tirer des blocs de pierre, frappaient maladroitement de leurs maillets pour enfoncer des clous rouillés. Les marais résonnaient du crissement des scies à bras et des grognements sourds de ces ouvriers faisandés. Il avait fallu tuer pour les mettre au monde, et l'on fit couler le sang sans hésitation aucune pour s'assurer cette main d'oeuvre infatigable et docile.

Les cris d'horreur perçant la nuit froide résonneraient longtemps dans l'esprit des mortels restants, qui étaient maintenant regroupés derrière les palissades du hameau de Mayres, dans les bois au nord de la forteresse. Ces paysans étaient désormais terrifiés et vivaient dans la peur constante. Ils fuyaient les champs alentours bien avant que la nuit ne tombe et se barricadaient dans leurs masures dès qu'ils le pouvaient. Des meutes de goules voûtées rôdaient ça et là, à l’affût d'une proie à dévorer. Ces êtres maudits, qui furent humains autrefois, déterraient les cadavres et se battaient entre eux pour s'en repaître. Armés de leurs parodies de pioches en os et leur peau percée de longues arrêtes et des reliefs de leurs repas, ces charognards se rapprochaient toujours plus des palissades en bois du village et se montraient plus hardis nuit après nuit. Mais, parfois, un rugissement puissant retentissait quelque part dans le marécage et les goules s'éparpillaient alors en galopant dans la nuit noire, forcées de se rappeler qu'elles n'étaient plus au sommet de la chaîne alimentaire épouvantable de Castel Rachard. En effet, le sinistre appel lancé par Vladimir, Ishar et leurs acolytes n'avait pas attiré que de misérables nécrophages. Une bête puissante, sauvage et avide de carnage avait désormais établit sa tanière céans. Une bête dont Vladimir et la liche avaient déjà rencontrés le congénère lorsque de la bataille du Guet-de-l'Estran.


D'apparence plus modeste mais pas moins redoutable, un nouveau nécromancien offrit son allégeance à Vladimir et rejoignit la coterie malfaisante des sorciers qui s'affairaient à Castel Rachard. Théophraste le Jeune était son nom, et il se présenta comme un mage renégat qui avait fui l'Empire et ses répurgateurs pour s'adonner à la manipulation des énergies corrompues. Aidé dans son apprentissage par des manuels proscrits qu'il avait volé, il s'était ensuite fait ermite dans les Montagnes Noires pendant des années. C'est alors qu'il s'adonnait à ses expériences qu'il avait rencontré un autre sorcier, plus âgé et au savoir plus approfondi. Les saisons en sa compagnie s'écoulèrent unes à unes jusqu'à Théophraste perde le compte et, lorsqu'il se sentit suffisamment puissant, il assassina son nouveau mentor et reparti sur les routes. Son sixième œil le guida naturellement vers le Moussillon, terre maudite et havre des êtres maudits de même, et c'est ainsi qu'il entendit parler d'un sombre seigneur ayant gîte à Castel Rachard. Il s'y rendit donc pour proposer ses services de sorcier contre la promesse de plus de pouvoir encore. Une chambre lui fut donnée dans la tour ouest, ainsi qu'une alcôve au sein du Laboratoire pour qu'il puisse commencer ses recherches. Si Caribert resta parfaitement indifférent à l'arrivée de Théophraste, Semus jaugea le nouveau venu d'un regard mauvais et murmura quelque chose en revenant à son étude.
Image
Mais ces vicissitudes n'étaient rien face à l’événement qui était survenu la veille : la tempête magique s'était interrompue. Les convulsions des Vents s'étaient peu à peu calmée et les nuages s'étaient étirés en fines traînées pour retomber en une brume opaque sur le Duché Maudit. Cette purée de poix à trancher au couteau recouvrait désormais les marécages et les bois mornes et étouffait tout comme une ouate glacée. Les sorciers sentaient leurs esprits s'éclaircir, comme à la sortie d'une rêve, mais ils sentaient aussi leur puissance amoindrie. La magie, toujours capricieuse et d'autant plus dangereuse, était désormais moins palpable et plus étiolée. La Dhar qui bouillonnait dans les cieux il y a encore quelques jours n'étaient plus désormais qu'une brise invisible qui murmurait des promesses malsaines en remuant mollement le brouillard épais. Lorsqu'il monta au sommet du donjon pour regarder en direction de la Cité des Damnés, Vladimir ne vit que les buées pesantes qui écrasaient tout le Moussillon. Le faisceau lointain et maléfique s'était semble-t-il tarit, signe de l'évolution de la situation au sud du duché.

C'est bien parce que la tempête surnaturelle était terminée qu'Ishar fut surpris de sentir une présence anormale. Les yeux de la liche ne pouvaient voir la source de cette altération mais son esprit malfaisant et marbré par les effluves magique était d'une sensibilité extrême aux variations des plans métaphysiques. Il lui suffit de se plonger dans un court état méditatif pour être capable de cibler l'origine du phénomène. Son esprit se projeta hors de son corps desséché et ondula dans les ténèbres d'un monde vide et abstrait, calque de réalités plus tangibles. Il ne lui fallut que quelques instants pour repérer une entité étrangère au sud de Castel Rachard, sur les plateaux érodés de Saint-Gyldas-de-Rhuys. Une entité façonnée par la Dhar.
Je suis le Grand Duc, seigneur de ces bois. Je vis avec mes gens, loin de la folie des hommes. La nuit je vole dans les sombres profondeurs de la forêt. Mon regard d'acier partout se pose, et sans bruit, comme le vent, je file entre les branches des arbres séculiers. Je suis le Grand Duc, seigneur de ces bois.

Répondre

Retourner vers « Moussillon »