[Vladimir & Ishar] Guerre Totale

Cette cité bretonnienne est également connue sous le nom de Cité des Damnés. Au cours des quinze cents dernières années, Moussillon s’est transformée d’un petit hameau en une vaste et sordide cité. Elle est bâtie dans un endroit particulièrement hostile des rives de la rivière Grismerie. Chaque printemps, les crues balayent les bidonvilles et submergent les rues sous plus de trente centimètres d’une eau fangeuse. Le froid et l’humidité envahissent les moindres fissures : le bois pourrit et se rompt, les pierres s’effritent et les champignons recouvrent tout. Plus de la moitié des maisons de la ville sont vides, témoignage de l’épidémie de choléra d’il y a deux siècles. La ville ne s’est jamais remise de cette hécatombe et est réputée pour être la plus miséreuse de toutes les cités bretonniennes.

Modérateur : Equipe MJ

Répondre
Avatar du membre
Vladimir Kergan
Messages : 522
Profil : For 17 | End 15 | Hab 15 | Cha 16| Int 16 | Mag 18 | Ini 15 | Att 17 | Par 16 | NA 4 | Tir 15 |
Autres comptes : [MJ] Le Grand Nécromancien

Re: [Vladimir & Ishar] Guerre Totale

Message par Vladimir Kergan » 08 avr. 2018, 22:48

Le Seigneur Vampire avait pris l'initiative de s'éloigner momentanément des combats, non pas par crainte de ses ennemis mais parce qu'il savait que la situation était susceptible de devenir encore plus critique qu'elle ne l'était déjà s'il ne se décidait pas à intervenir en personne. Vladimir Kergan laissait derrière lui Ishar de Sombre-Bois et la coterie vampirique pour diriger les troupes en son absence et il ne doutait pas qu'un tel potentiel magique ainsi réuni suffirait à retenir l'avancée implacable des Hommes-Bêtes. Les rejetons du Chaos étaient toujours sous l'influence de la brume écarlate qui recouvrait le champs de bataille, cette aura malsaine contribuait à décupler la force des Sabots-Fourchus et à leur faire jusqu'à oublier leur propre survie mais à présent Kergan avait découvert l'origine de cette brume, cette dernière émanait du Chêne de la Prophétie qui avait été corrompu par un rituel impie et qui à présent suintait de magie chaotique. Mais ce brouillard n'était pas ce qui inquiétait le plus Vladimir car la présence des deux sorciers trahissaient des intentions bien plus inquiétantes. Soit ils étaient là pour entretenir la brume, soit les mages chaotiques avaient dans l'intention d'invoquer de nouvelles créatures depuis les profondeurs des Royaumes du Chaos et cela, Vladimir ne pouvait le permettre.

L'Immortel planait dans les cieux entouré par son nuage de chauves-souris qui suivaient le moindre de ses faits et gestes, il survola la colline qui se dressait à la gauche du champs de bataille et tenta d'observer le combat qui devait opposer les Loups Funestes aux créatures du Chaos mais l'endroit était tellement boisé que même son regard perçant était incapable de déceler quoique ce soit, mais son âme corrompue pouvait sentir les liens aetyriques qui le reliaient aux carcasses des prédateurs de la nuit se romprent les uns après les autres, si la meute de Castel Rachard n'était pas encore vaincue, cela ne tarderait sans doute plus. Mais le Prince des Ténèbres n'avait pour l'instant pas le loisir de relever une nouvelle fois les canidés, ce travail incomberait à Ishar de Sombre-Bois qui, caché à l'intérieur du Fer de Lance était en mesure de déchaîner toute la puissance de sa magie sur le champs de bataille. Tandis que Vladimir progressait vers le Chêne, il sentit la chaîne aetyrique qui le reliait à Malphas se rétrecir à mesure que la créature cauchemardesque se rapprochait elle aussi de la destination que son Père lui avait indiqué. Les deux sorciers étaient toujours plongés dans leurs incantations et n'avaient aucune idée du danger qui se rapprochait peu à peu de leur position.


*Tue* Ordonna Vladimir à son pantin mort-vivant qui écarta brutalement les ailes en poussant un sifflement strident. L'homme eu à peine le temps de se retourner que Malphas le projetait déjà dans le précipice qui donnait sur la forêt. Le hurlement du Sorcier se fit de plus en plus lointain à mesure qu'il sombrait vers le destin fatal qui l'attendait une centaine de mètres plus bas. La Chauve-Souris Géante s'éleva à nouveau dans les cieux, prête à répondre une nouvelle fois aux directives de son Maître. Mais ce fut à cet instant que le second magicien commença à incanter un sortilège et qu'une boule d'énergie verte se matérilisa entre ses mains, le Prince des Ténèbres tenta de s'interposer mais la perfection de l'incantation de son ennemi ne lui en laissa guère la possibilité et c'est impuissant que Vladimir Kergan von Carstein assista à la mise à mort de son messager ailé. Le lien entre Malphas et l'Immortel se rompit et le Vampire su qu'il lui serait impossible de ressusciter la créature qui avait reçu le privilège de pouvoir goûter à son propre sang. Mais le serviteur des Puissances de la Ruine n'eut guère le loisir de savourer sa victoire, il leva les yeux vers le ciel nocturne pour découvrir la présence du Seigneur de Castel Rachard dont le nuage de chauves-souris venait brusquement de s'écarter, la hache de l'Immortel fendit l'air et le corps du sorcier vola dans les airs pour aller se fracasser sur le tronc en pierre du Chêne millénaire.

Le Prince des Ténèbres s'apprêtait à retourner vers la plaine lorsque son regard se posa sur la fente béante qui s'ouvrait dans le tronc du Chêne. Il s'agissait ni plus ni moins d'un portail interdimensionel entre le monde physique et le plan des Dieux du Chaos. L'intérieur de l'arbre rougit de plus en plus et des hurlements stridents provenant des Royaumes du Chaos se firent de plus en plus intenses. Une bête s'échappa de la faille, puis une autre et bientôt c'est une quinzaine de créatures démoniaques qui s'agitèrent en poussant des cris excités, ravies d'avoir été libérées du monde infernal pour venir se repaître des Mortels. Trois d'entres elles se jetèrent sur le cadavre encore chaud de celui qui les avait appelé dans le royaume des mortels tandis qu'une autre tournait son visage grimaçant vers Vladimir en appelant ses congénères. Une douzaine de créatures se jetèrent toutes griffes dehors dans la direction du Prince des Ténèbres, mais elles avaient choisie la mauvaise proie et ne tarderaient pas à le regretter. La Dhar se concentra autour du seigneur de Castel Rachard et ses yeux s'assombrirent peu à peu à mesure que la magie noire se condensait à l'intérieur même de son regard.
Vous ne resterez pas longtemps dans ce monde, pantins des Dieux Sombres. Je vais vous renvoyer aux pieds de vos Maîtres et ils sauront que Vladimir Kergan von Carstein se dressera toujours contre leurs vaines ambitions.
Regard de Nagash à deux reprises si nécessaires sur les Démons volants. J'utilise mon action mineure pour parer avec le bouclier si nécessaire.Si les démons tentent de me submerger, les Nuées de Chauves-Souris viendront au secours de leur Père. Cécielle retraite pour éviter de se faire tuer par les Hommes-Bêtes. Tous les Points de Maîtrise de l'Aethyr (Sceptre y compris) pour les dégats et le nombre de personnes ciblées.
Modifié en dernier par [MJ] Le Grand Duc le 09 avr. 2018, 22:41, modifié 2 fois.
Raison : 6 xps / Total : 126 xps
Image
~ À compter de cette Nuit je suis votre Seigneur et Maître. Que vous désiriez me servir dans la Vie ou dans la Mort ne revêt que peu d'importance à mes yeux. ~
Vladimir Kergan, Seigneur de la Nuit
Profil: For 17 | End 15 | Hab 15 | Cha 16 (17)| Int 16 | Mag 18 | Ini 15 (16) | Att 17 | Par 16 (17) | NA 4 | Tir 15 | PV 160
Lien Fiche personnage: Ma Fiche

PVs actuels: 160/160

Apprentissage arme de prédilection: 6/8
LNs: 619 /648

Bataillons Défunts (non comptés pour les Lns): 8 Bataillons de 30 Guerriers Squelettes. 2 Bataillons de 30 Revenants. 1 Bataillon de 30 Chevaliers Noirs. Un Bataillon d'Esprits ==> (240 Squelettes en Bataillons, 60 Revenants, 30 Chevaliers Noirs et 30 Esprits)

- 8 Bataillons de Squelettes prennent: 48 LNs (16 Squelettes les contrôlant)

- 2 Bataillons de Revenants prennent: 32 LNs (4 Revenants les contrôlant)

- Bataillons de Chevaliers Noirs: 16 LNs ( 2 Chevaliers Noirs contrôlés par Cécielle des Champs d'Or ==> Commandant Cécielle)

- Bataillon d'Esprits: 12 LNs ( Deux esprits les contrôlent)

-Cécielle des Champs d'Or: 12 LNs. (Utilise 16 de ses LNs pour contrôler les deux Chevaliers Noirs qui tiennent les tambours et bannière du bataillon).

-Morbius: 20 LNs.

- 50 Zombies (Clan Keerk): 100 LNs.

- 64 Loups Funestes: 192 LNs.

-13 Esprits: 78 LNs.

- 25 Cavaliers Squelettes: 125 LNs

Troupes endormies: 95 Guerriers Squelettes, 415 Zombies, 6 Revenants, 8 Chevaliers Noirs (Contrôlés par Ishar). 1 Esprit ==> Château de la Terreur.

Troupes à relever: Malebrute, Rat-Ogre
-Objets: Chevalière de Discipline (Par +1), Bague Magnifique (Char +1), Anneau de Vivacité (Ini +1), Grand Manteau Noir, Baiser de Malfleur (Talisman Magique: Effet sur fiche de personnage)

-Armes, Armures:
- Hache en Gromril: 24+3d8, 8 points de parade. Percutant, Perforant (4)

- Faraigr: Bouclier, 20 points de parade, offre une parade gratuite.

- Serment: 25+1d20 de dégâts,10 parade, 2 mains Percutante, Lente. Enchantement : Hex vengeur, qui permet de porter une attaque supplémentaire en cas de parade réussie.

- Zheres: Sceptre de Maîtrise de la Non-Vie

-Gilet en Cuir Bouillis: 7 points de protection torse bras et dos. -1 PAR, -1 HAB, -1 ATT (Porté)

-Destrier: Nahar, Cauchemar Mort-Vivant.

Avatar du membre
[MJ] Le Grand Duc
Warfo Award 2018 du meilleur MJ - RP
Warfo Award 2018 du meilleur MJ - RP
Messages : 970

Re: [Vladimir & Ishar] Guerre Totale

Message par [MJ] Le Grand Duc » 14 avr. 2018, 19:49

Tour 4

Au Chêne

Vladimir incante Regard de Nagash ; 7, réussi.
+1 xpm

Le sort touche 8 Démons et leur inflige 71 points de dégâts à chacun.
8 démons meurent.

4 Démons attaquent Vladimir.
2 touchent leur cible.
Vladimir rate son test de Parade.
Vladimir perd 41 points de vie.
Il reste 119 points de vie à Vladimir.

Vladimir incante Regard de Nagash (2) : 16, réussi.
+1 xpm

Le sort touche les 5 derniers démons et leur inflige 68 points de dégâts à chacun.
5 démons meurent.

Combat au centre

Test de Mag d'Ishar : 8, réussi.
Test de Mag (2) d'Ishar : 10, réussi.
Ishar entretient les sorts Vigueur Infernale et Danse Macabre de Vanhel qui durent dès lors 4 tours de plus.

Test de désengagement de Cécielle ([Hab+For+Ini]/3) : 17, raté.
Test de désengagement de Vargas ([Hab+For+Ini]/3) : 18, raté.

Ils perdent chacun 10+1d10 points de vie.

Il reste 24 points de vie à Cécielle.
Il reste 82 points de vie à Vargas.

69 HB attaques les Zombies.
43 touchent leur cible.
20 Zombies sont détruits dont 13 peuvent être relevés.

3 HB attaquent Cécielle.
2 HB touchent leur cible.
Cécielle pare un attaque.
Cécielle perd 15 points de vie.
Il reste 9 points de vie à Cécielle.

3 HB attaquent Vargas.
1 HB touche sa cible.
Vargas perd 17 points de vie.
Il reste 65 points de vie à Vargas.

77 Zombies attaquent les HB.
16 touchent leur cible.
4 HB parent.
3 HB meurent.
Il reste 43 points de vie à un HB.

Test de désengagement de Cécielle (2)([Hab+For+Ini]/3) : 15, raté.
Test de désengagement de Vargas (2)([Hab+For+Ini]/3) : 15, raté.

Ils perdent chacun 10+1d10 points de vie.

Cécielle est détruite et peut être relevée (15).
Il reste 47 points de vie à Vargas.

Ishar lance deux Invocation de Nehek : 5, réussi.
+2 xpms
Natacha, Tugdual, Hélène, Geoffroy et Aymar réussissent leurs invocations également.
Ensemble ils relèvent 63 Zombies de part et d'autre de leur formation.

Combat sur les collines Ouest (tour 3 caché)

Combat sur les collines Est (tour 3 caché)


Test de désengagement de Vargas (3)([Hab+For+Ini]/3-2) : 19, raté.

Vargas perd 10+1d10 points de vie.
Il reste 30 points de vie à Vargas.






Les démons ailés se jetèrent sur Vladimir en hurlant, toutes griffes dehors. C'était sans compter la puissance magique que le seigneur vampire était capable de déchaîner. Les nuées de chauve-souris qui entouraient l'Immortel s'écartèrent au moment où deux éclairs noirs et crépitant jaillirent des yeux de Vladimir, frappant de plein fouet les créatures qui fonçaient à sa rencontre. L'énergie volatile se propagea dans leur groupe à la vitesse de la foudre et leurs chairs se mirent à fondre tandis qu'elles se consumaient en poussant des cris déchirant, se dissolvant dans une odeur de souffre acide avant même de toucher le sol. Mais certaines furent épargnées et ne reculèrent pas pour autant, l'engageant dans un combat dans les airs et attaquant Vladimir de leurs longues griffes acérées. Les démons lui ouvrirent le bras et lui laissèrent de longues estafilades sur le visage, mais les nuages de chauve-souris se refermèrent sur leur maître en piaillant, harcelant ces bêtes venues d'un autre monde, lorsqu'une nouvelle paire d'éclair les frappa. Comme leurs congénères, les démons furent grillés par cette magie perfide et tombèrent en morceaux avant de se s'évaporer et de disparaître aussi vite qu'ils étaient apparus.

Dans la plaine, Ishar de Sombre-Bois incantait à toute vitesse, ses mains cadavériques s'agitant à mesure qu'il récitait les mantras destinés à marteler les Vents de Magie pour les façonner selon sa volonté. Les vampires qui l’entouraient savaient eux aussi qu’ils devaient gagner du temps en utilisant les ressources qu’ils avaient à disposition pour absorber et temporiser la vigueur de la contre-attaque ennemie. Chaque Immortel se mit à incanter le même sortilège que le seigneur liche, puisant parfois dans la source de magie qu’était ce dernier pour étendre leur volonté jusqu’aux nombreux corps qui gisaient çà et là.
 
Les zombies se relevèrent de part et d’autre de la formation de cavaliers, s’agitant parmi les autres cadavres pour se remettre sur pied et tituber vers les broussailles qui se dressaient autour du passage dégagé. Le terrain s’y faisait d’un coup plus abrupt et montait sur des collines garnies d’arbustes épais, de chênes tordus et de massifs de rochers. C’est quelque part là-dedans, entre les racines géantes et les pierres fendues des tumulus, que se battaient les meutes de Castel Rachard contre les dieux seuls savaient quoi.
 
Au-devant d’Ishar de Sombre-bois et de ses troupes, Cécielle des Champs d’Or et Vargas le Silencieux n’avaient pas suivi le mouvement de retraite. Ils s’étaient retrouvés peu à peu encerclés dans la masse des hommes-bêtes qui s’était précipitée avant d’être elle-même engluée par les dizaines de zombies qui s’étaient relevés de toutes parts. Les deux revenants se battaient sans se fatiguer, juchés sur leurs montures morts-vivantes. La Réprouvée sautait d’ennemi en ennemi, portée par Nahar, le coursier sylvanien de Vladimir, et les têtes volaient sur son passage tandis que Vargas montait un lourd destrier bretonnien dont les sabots suintants de pus et d’asticots écrabouillaient les corps des ennemis à terre. Mais malgré leur habilité au combat, les deux serviteurs de la Non-Vie furent submergés par la harde dans laquelle ils avaient trop profondément plongé. Ils se retrouvaient coincés, malgré leur tentative de se dégager pour regagner la sécurité relative de la plaine. Leurs montures furent finalement abattues et ils furent jetés à terre. Cécielle se retrouva coincée sous le corps crevé de Nahar et essaya frénétiquement de se dégager en poussant un cri spectral plein de rage, avant qu’une lance ne se fiche profondément dans son flanc et qu’une masse ne s’écrase sur son visage, traversant les traits fins et brumeux pour fracasser le crâne en dessous. La Réprouvée fut prise d’un soubresaut et s’immobilisa contre la boue puante tandis que Vladimir pouvait sentir sa connexion nécromantique s’évaporer brutalement. Vargas le Silencieux, quant à lui, grimpa sur le corps immobile de sa monture décrépie et tint l’ennemi en respect de ses deux lames virevoltantes, créant un cercle autour de lui où les gors bramaient et frappaient leurs armes sur leurs boucliers, se défiant les uns les autres d'abattre ce cadavre en armure qui se battait avec l’agilité d’un elfe des bois.
 
Derrière cette scène, la harde vociférante déferlait depuis le brouillard rougeâtre qui inondait le Cercle de Guérac. Les guerriers sauvages beuglaient et se bousculaient pour pouvoir se jeter en premier dans le combat qui opposait leurs congénères vivants et morts-vivants. Des minotaures culbutaient sans vergogne quiconque se trouvait sur leur passage, se traçant un chemin dans la cohue à coups de cornes et de bouclier. On levait haut les bannières faites de peau humaine tannée sur laquelle on avait peint ou tatoué des caractères blasphématoires à l’aide de sang et d’excréments. Il y avait aussi des hommes-bêtes plus grands, plus musculeux que ceux sur lesquels les forces de Castel Rachard avaient d’abord sonné la charge. Leurs cornes étaient longues et torsadée, parfois en doubles paires, et ils tenaient des armes imposantes et de bien meilleure qualité que les couperets rouillés et les haches fendues de leurs congénères inférieurs. Leurs armures étaient faites de bric et de broc, des pans de maille et des morceaux de plaque soudés entre eux en des assemblages hétéroclites ornés de fétiches macabres et de symboles impies.
 
Au son d’une corne de guerre, les rangs s’écartèrent et furent fendus par un char barbare tiré par deux énormes sangliers mutants connus sous le nom de sangleboucs. Sur la plateforme brinquebalante était juché, autre un aurige portant un capuchon noir, un puissant champion dont les cornes épaisses montaient vers le ciel comme les bras d’une lyre. Il brandissait une longue hallebarde à la pointe hérissée de clous et dont la hampe était décorée de fourrures, de têtes réduites et de scalps divers. Tout autour des lui, de grandes perches étaient fixée contre les rambardes du chariot, le long desquelles s’agitaient crânes et morceaux de tissu rouge sombre. Ce formidable attelage fonçait vers l’avant et menaçait de se disloquer à chaque instant. Mais il tint bon et s’enfonça sans hésiter dans les gors qui entouraient le minotaure mort-vivant relevé par Ishar de Sombre-Bois. De nombreuses bêtes furent réduites en pulpe par les roues cerclées de fer du chariot mais le champion profita de cette charge pour faire décrire un large arc-de-cercle à sa hallebarde, dont la tête se ficha dans le poitrail du mastodonte décérébré. La violence du choc fit basculer le minotaure qui s’écrasa dans la boue sanglante peu avant qu’une nuée de gors ne se jettent sur lui pour le réduire en charpie à coups de hache et de masse cloutée. Le second minotaure, quant à lui bien vivant mais aussi sous l’emprise de la volonté du seigneur liche, était occupé à trancher têtes et membres autour de lui lorsque une volée de flèches grossières quittèrent les rangs de la harde pour pleuvoir sur lui. De nombreux projectile arrosèrent les gors autour de lui, mais suffisamment le touchèrent pour qu’il pousse un mugissement de rage pure, entrant dans une frénésie meurtrière, recouvert de son propre sang. Sa hache ne cessait de se lever et de s’abaisser, fauchant quiconque se trouvait à portée, jusqu’à ce qu’une seconde salve de flèches ne vienne le jeter à terre pour de bon. Un être chétif, recouvert de braies et de couvertures sales et s’appuyant sur un bâton noueux s’avança entre les guerriers et pointa un doigt griffu vers la dépouille qui s’agitait déjà de soubresauts. Il braya quelque chose d’inaudible et aussitôt les gors, qui semblaient le craindre autant que le respecter, se jetèrent sur le cadavre pour le tailler lui aussi en pièce.
 
Les tambours de guerre battaient à toute allure, à l’image de ces cœurs noirs et débordants de violence. Un autre champion, accompagné d’un chaman rabougri, se hissa sur l’un de menhirs du Cercle jeté à terre, dominant ainsi la harde de sa stature. L’homme-arbre qui finissait de brûler non loin derrière lui donnait l’allure d’un héraut venu d’un autre monde. Ses cornes étaient enroulées contre sa tête à l’image d’un bélier et il portait un camail de maille sur le crâne qui tombait jusqu’à ses épaules velues. Il pointa sa masse d’arme en direction de la plaine et des escadrons de Castel Rachard, beuglant quelque chose dans la langue sombre des bêtes. Ses congénères, exaltés par la brume rouge et l’odeur du sang, poussèrent une clameur sauvage et se jetèrent dans le combat avec plus de vigueur encore. Des groupes de guerriers se détachèrent du gros de l’armée et s’enfoncèrent dans les broussailles et les sous-bois torturés qui couvraient les collines tandis que dans la plaine, le nombre de zombies s’amenuisait peu à peu. Les cadavres titubants étaient fracassés les uns après les autres, retombant dans la boue avant de se faire piétiner par des dizaines de sabots rageurs. Certains arrivaient à amener un gor ou deux avec eux, lui déchirant la gorge à pleines dents, mais ils furent trop peu nombreux pour peser dans la balance.

Le Buveur de Sang arriva enfin sur le champ de bataille, dominant la harde du haut de ses huit mètres. Ses grandes ailes de cuir battaient d’énervement, faisant tourbillonner la brume rouge autour de lui comme d’épaisses volutes de poussière. Son large poitrail et son dos musculeux étaient renforcés d’une plaque en bronze martelée et dont les écrous étaient vissés à même le cuir du monstre. Des glyphes déments étaient gravés dans le métal, formant neuf cercles concentriques qui tournoyaient autour d’un symbole à l’image d’une croix barrée et ornées de crânes grimaçants. Des chaînes rouillées et barbelées pendaient de la plaque, faisant office de pagne cliquetant, tandis que d’autres étaient enroulées le long de ses épaules et courraient autour de ses bras épais et de ses poignets, meurtrissant continuellement les chairs du démon et ouvrant de perfides plaies d’où suintait en continu un sang noirâtre aux effluves de Dhar. L’une des mains griffues était fermée sur le bout d’une de ces chaînes qui trainait derrière lui comme la queue d’un fouet tandis que l’autre tenait fermement le manche d’une hache aux dimensions prodigieuses dont le fer dentelé représentait un visage déformé et hurlant.

 
- "ZOR’KARETH TOMBE SUR CE MONDE !" hurla-t-il, triomphant.  Sa voix était aussi puissante qu’un torrent de rochers, vibrante de colère et de haine.
 
Le faciès bestial du démon était tordu dans une expression de rage infinie. Sa gueule garnie de crocs effilés était grande ouverte sur une langue fendue en deux et percée d’épines. Ses yeux aux pupilles fendues brillaient dans leurs orbites, semblables à des puits de violence sans fond. Il agitait sa tête cornue en marchant, secouant l’épaisse crinière crépue qui lui tombait dans le dos et faisant s’entrechoquer les dizaines de crânes qui l’ornaient.
 
- "SOMBRES MAITRES, POSEZ VOS REGARDS SUR ZOR’KARETH. MORT ET DESTRUCTION EN VOTRE NOM !"
 
Et le mastodonte s’avança à travers la harde toujours aux prises avec les zombies. Quiconque se trouvait sur sa route était écrasés par ses sabots cerclés de fer ou réduit en pulpe par sa hache démentielle. Zor’kareth ne faisait pas de différence et il faucha un groupe de gors d’un claquement de sa chaîne barbelée pour se frayer un chemin dans les rangs. Pour autant, les bêtes bramaient comme des fanatiques sur le passage du démon, levant leurs armes et leurs bannières macabres et s’infligeant des blessures dévotes de leurs poignards grossiers. Les plus braves s’avançaient sur le chemin du Buveur de Sang dans l’espoir de poser leurs mains noueuses, même quelques secondes seulement, sur les énormes menottes de bronze qui cerclaient les chevilles de Zor’kareth. Peut-être espéraient-ils s’attirer quelque bénédiction ce faisant, toujours est-il que la plupart le payèrent de leur vie lorsque l’entité agacée leur broyait le crâne en fermant le poing dessus.
 
- "Nous devons nous replier à Castel Rachard." lança Geoffroy de Puyvarault à Ishar de Sombre-Bois. "Cette entreprise était une folie. Nous n’avons pas les forces nécessaires pour faire face à ce colosse." Les regards des vampires allaient du seigneur liche au Buveur de Sang, attendant sa réaction.
 
Dans la voie ouverte s’avança le juggernaut, horrible créature de chair et d’airain dont les naseaux crachaient des volutes de fumée aux relents de souffre. La tête massive de la monture démoniaque était surmontée d’une barre crantée et les épaisses plaques articulées qui bardaient ses flancs et sa croupe était maculées de sang. Un homme à la carrure impressionnante était juché sur son dos, engoncé dans une armure noircie et dont le visage était masqué par un heaume presque hermétique, si ce n’était la fine fente de la visière. D’humain il n’avait que l’allure, car tout son côté droit était atrocement boursouflé. Son bras et sa jambe avaient des proportions qui dépassaient l’entendement et lui donnaient un air lourdaud. Le fer de son harnois semblait avoir fusionné avec cette partie de son corps, créant un amalgame muté et absurde. Sa main grotesque et gonflée était refermée sur un lourd marteau de guerre dont la tête carrée en pierre était surmontée d’une pointe. Un homme écorché, tête en bas, délavé était visible sur la face de sa cuirasse.
 
Derrière cette abomination venait une formation de chevaliers, trottant en rangs serrés dans ce couloir d’hommes-bêtes en furie. Ils étaient une quinzaine, eux armoiries et couleurs différentes. Les caparaçons de leurs montures étaient déchirés et tâchés de boue et de sang. Certains avaient l’armure enfoncée, le bouclier fendu ou les ornements de leurs heaumes cassés. L’un d’entre eux se démarquait cependant, et chevauchait en tête. Le caparaçon de son cheval était bleu marine à l’avant et noir à l’arrière, tout comme son écu était composé de ces couleurs frappées de deux dragons marins entourant une bateau stylisé. Son équipement semblait relativement intact et le sommet de son heaume était orné d’un dragon, gueule ouverte et ailes déployées.
 
Au sein du Fer de Lance, Aymar de l’Orbrie s’agita, tout comme son destrier mort-vivant qui fit un écart en hennissant.

 
-  "Hébus de Dill." gronda-t-il en arrachant une lance d’entre les mains squelettiques et immobiles du chevalier noir le plus proche.
-  "Ne gaspillez pas votre âme ainsi, mon ami. Votre sottise coûterait plus que votre survie." le tança vertement Baudry de Havrenoir, qui se tenait à ses côtés. "Si nous sonnons la charge à nouveau, il en sera fait de notre lignée et du Moussillon." prédit-il en jetant un regard lourd de sens à Geoffroy de derrière la visière de son heaume.
- "Raymond d’Aucassin vous renierait si il vous entendait aujourd’hui." cracha Tugdual de Heurtevent depuis le bout de la ligne. Il poussa son destrier décati pour faire face aux vampires moussillonnais, sifflant sous son casque intégral paré de pointes et de lames. "N’avez-vous donc aucun honneur ? Vladimir Kergan von Carstein, votre seigneur, vous ordonne d’abattre ces monstres. Avez-vous si peu de foi en notre force ? Nous sommes immortels. Le feu de notre fureur consumera ces pitoyables créatures jusqu’à ce qu’il n’en reste rien, comme nous l’ordonne notre maître."
 
Hélène hocha la tête.
 
- "Vous avez prêté allégeance à mon époux, et vous voulez maintenant fuir. Quels seigneurs vous faites." dit-elle, une grimace de mépris sur le visage. Elle posa ensuite les yeux sur Ishar. "Nous devons défaire ce démon. Ici, et maintenant. Vous savez tout comme moi que c’est la seule alternative. Unis, nous pouvons vaincre."
 
Natacha von Carstein n’était pas connue pour son inertie, aussi se joint-elle à la querelle.
 
- "Si vous pensez que je suis venue ici pour que mes restes pourrissent dans la boue puante de cette fosse à purin, vous vous trompez lourdement. Et tous n’ont pas ployé le genou devant celui que vous appelez « époux »." lança la sylvanienne à l’adresse d’Hélène, s’attirant un regard foudroyant de cette dernière. "Nous avons été dupés, doublés. Il est temps de l’admettre et d’abandonner le combat avant qu’il ne soit trop tard. Ce n’est pas réduits en poussière que votre cher et tendre et vous-même assouvirez vos rêves de grandeur."
-  "Je ne quitterai pas ce champ de bataille tant que Hébus de Dill se tiendra debout." rétorqua Aymar sans quitter sa proie des yeux, au milieu de l’armée ennemie.
- "Grand bien vous en fasse ! Quant à moi, je rentre dans mes quartiers. Cette idiotie a assez duré. Il est temps d’agir au lieu de jouer aux héros." répondit Natacha en faisant tourner bride à son coursier.
- "Osez rompre les rangs, et vous encourrez mon courroux." gronda Tugdual, déclenchant l’hilarité de la concernée.
- "J’aimerai bien voir ça, mon chaton."
 
Dans la plaine, le Buveur de Sang marcha au devant de l’armée avant de s’arrêter, déployant ses ailes et écartant les bras pour pousser un rugissement qui s’entendit plusieurs lieux à la ronde. 

- "QUI VIENDRA DÉFIER ZOR’KARETH ! QUEL CRÂNE REJOINDRA LE TRÔNE DES CRÂNES !"
 
Je suis le Grand Duc, seigneur de ces bois. Je vis avec mes gens, loin de la folie des hommes. La nuit je vole dans les sombres profondeurs de la forêt. Mon regard d'acier partout se pose, et sans bruit, comme le vent, je file entre les branches des arbres séculiers. Je suis le Grand Duc, seigneur de ces bois.

Avatar du membre
Vladimir Kergan
Messages : 522
Profil : For 17 | End 15 | Hab 15 | Cha 16| Int 16 | Mag 18 | Ini 15 | Att 17 | Par 16 | NA 4 | Tir 15 |
Autres comptes : [MJ] Le Grand Nécromancien

Re: [Vladimir & Ishar] Guerre Totale

Message par Vladimir Kergan » 16 avr. 2018, 16:04

Le combat qui opposa Vladimir Kergan aux démons ailés fut aussi bref que brutal. Alors que les créatures démoniaques se ruaient à sa rencontre en poussant des cris stridents et en sortant leurs griffes pour lui lacérer les chairs, l'Immortel récita un mantra qu'il connaissait à présent à la perfection, ses mains s'agitaient dans l'air pour capter la Dhar environnante et la façonner selon son bon vouloir. La magie noire se concentra à l'intérieur du regard du Prince des Ténèbres qui n'attendit pas plus longtemps, les chauves-souris s'écartèrent brutalement pour permettre aux éclairs d'énergie sombre de frapper les ennemis de leur Père. La magie se propagea au sein même des démons qui arrêtèrent brutalement leur course pour hurler leur agonie en direction de cieux indifférents avant que leur essence ne se consume et qu'ils disparaissent sans laisser de trace. Mais aussi puissante était la magie de l'Immortel, elle ne lui permis pas d'anéantir ses ennemis d'un seul coup. Les démons qui survécurent ne semblèrent pas inquiétés par la disparition rapide et horrible de leurs congénères. Un combat rapproché ne tarda pas à s'engager entre les créatures du Chaos et le Fils de la Nuit, ce dernier esquivait les attaques grossières de ses adversaires avec une aisance et une grâce surnaturelle, mais alors qu'il tournoyait sur lui-même et que les griffes de l'un des monstres passaient à quelques milimètres de sa tête, il ne fut pas assez rapide pour éviter une attaque perfide qui lacéra profondément son bras droit.

Enhardis par cette attaque, un autre Démon se jeta sur Vladimir pour lui balafrer le visage de ses longues griffes effilées, arrachant peau et hurlement de rage au Prince des Ténèbres qui repoussa son agresseur avant que les nuées de chauves-souris ne volent au secours de leur Maître. La magie crépita une nouvelle fois autour du Seigneur Vampire qui déchaîna à nouveau sa puissance sur les êtres démoniaques qui ne tardèrent pas à périr dans d'atroces souffrances. Les Enfants de la Nuit s'écartèrent à nouveau pour laisser s'avancer Vladimir, désormais en sécurité relative éloigné ainsi des combats qui se poursuivaient dans la plaine en contrebas. De sa position, Vladimir Kergan von Carstein pu observer les nombreux cadavres encore chauds se relever autour de la harde qui commençait à encercler les Chevaliers Noirs et les Vampires en leur sein. Plus loin, c'était une nouvelle armée qui s'avançait en beuglant, des dizaines d'Hommes-Bêtes, des minotaures, un char tiré par deux ignobles sangliers sur lequel était monté un rejeton du Chaos occupé à souffler dans un cor fendu. Enfin, l'immense silhouette du Démon Majeur se dessinait dans la brume, ses longues ailes de cuir se déployèrent soudainement alors qu'il poussait un terrible cri qui résonna à des lieux à la ronde, dévoilant le nom démoniaque dont le Dieu du Sang l'avait affublé: Zor'Kareth. Un nom qui n'était pas sans lui rappeler celui de son vieil ennemi, était-il possible qu'ils soient tous deux liés ?

Combien de temps serait encore en mesure de tenir Ishar de Sombre-Bois, Natacha von Carstein, Hélène et Tugdual ? Le Seigneur Liche avait pris l'initiative de faire se replier le Fer de Lance qui battit en retraite jusque dans la plaine, laissant derrière eux les Zombies qu'ils avaient relevés ainsi que Cécielle des Champs d'Or et Vargas. L'Immortel sentait plus qu'il ne voyait sa Reine Revenante se battre comme une lionne au sein des rangs ennemis, massacrant toute créature qui osait l'approcher d'un peu trop près. Mais la Princesse de Tiranoc fut à son tour submergée et dans un dernier hurlement spectral qui retentit jusque dans l'âme noire de Vladimir Kergan, Cécielle fut vaincue. Le lien qui unissait les deux créatures des Ténèbres se rompit brutalement et Kergan comprit que les rejetons du Chaos avaient fini par l'emporter. Se détournant de ce triste spectacle, le Seigneur Vampire s'avança lentement vers l'arbre millénaire dont la majesté et la pureté avaient été bafouées par les serviteurs des Dieux Sombres. Il ne restait plus que cette faille béante qui s'ouvrait vers un monde de cauchemars, celui des Sombres Puissances qui menaçaient l'équilibre du monde. La Dhar qui s'échappait de ce plan métaphysique était la cause de cette brume malsaine qui gonflait les coeurs des Hommes-Bêtes et leur donnait la force de se battre jusqu'à en oublier leur propre survie. Par-delà le voile de la réalité, le Prince des Ténèbres pouvait percevoir des présences inombrables, des entités maléfiques prêtent à se déverser sur le monde pour le voir brûler à jamais dans des flammes éternelles.

Le Prince des Ténèbres planta fermement Zhérès dans le sol, face à la faille. A la lueur rouge qui émanait de la faille chaotique lui répondit la lumière verdâtre et malade du sceptre de Vladimir Kergan von Carstein qui écarta les bras en direction des Cieux avant de commencer à incanter face au portail. Toute la puissance de l'Immortel était en train de se condenser autour de son corps, ses mains griffues s'agitaient dans les airs, esquissant des signes de pouvoir. Sa force s'opposait à celle du Chaos pour repousser l'énergie néfaste qui émanait du Royaume Infernal.
Ce monde est à moi, Démons. Votre place n'est pas ici, retournez auprès de vos idoles, c'est moi ,Vladimir Kergan, qui vous l'ordonne. Et le Seigneur Vampire libéra la magie destinée à refermer cette faille. Un nouveau bras de fer entre les Dieux Sombres et le Fils de la Nuit était sur le point de s'engager. Derrière lui, à quelques centaines de mètres, un Démon Majeur hurlait son défi aux puissantes entités occupées à lui tenir tête, à sa gauche, sur une corniche gisait le cadavre d'un Aigle Majestueux.

*Patience, Zor'Kareth, je serai bientôt là.*

Toutes mes actions disponibles pour tenter de refermer la faille. Si les troupes se font charger, les Nuées voleront à leur secours pour gêner les assaillants. Uniquement dans cette situation.
Modifié en dernier par [MJ] Le Grand Duc le 22 avr. 2018, 12:00, modifié 2 fois.
Raison : 6 xps / Total : 132 xps
Image
~ À compter de cette Nuit je suis votre Seigneur et Maître. Que vous désiriez me servir dans la Vie ou dans la Mort ne revêt que peu d'importance à mes yeux. ~
Vladimir Kergan, Seigneur de la Nuit
Profil: For 17 | End 15 | Hab 15 | Cha 16 (17)| Int 16 | Mag 18 | Ini 15 (16) | Att 17 | Par 16 (17) | NA 4 | Tir 15 | PV 160
Lien Fiche personnage: Ma Fiche

PVs actuels: 160/160

Apprentissage arme de prédilection: 6/8
LNs: 619 /648

Bataillons Défunts (non comptés pour les Lns): 8 Bataillons de 30 Guerriers Squelettes. 2 Bataillons de 30 Revenants. 1 Bataillon de 30 Chevaliers Noirs. Un Bataillon d'Esprits ==> (240 Squelettes en Bataillons, 60 Revenants, 30 Chevaliers Noirs et 30 Esprits)

- 8 Bataillons de Squelettes prennent: 48 LNs (16 Squelettes les contrôlant)

- 2 Bataillons de Revenants prennent: 32 LNs (4 Revenants les contrôlant)

- Bataillons de Chevaliers Noirs: 16 LNs ( 2 Chevaliers Noirs contrôlés par Cécielle des Champs d'Or ==> Commandant Cécielle)

- Bataillon d'Esprits: 12 LNs ( Deux esprits les contrôlent)

-Cécielle des Champs d'Or: 12 LNs. (Utilise 16 de ses LNs pour contrôler les deux Chevaliers Noirs qui tiennent les tambours et bannière du bataillon).

-Morbius: 20 LNs.

- 50 Zombies (Clan Keerk): 100 LNs.

- 64 Loups Funestes: 192 LNs.

-13 Esprits: 78 LNs.

- 25 Cavaliers Squelettes: 125 LNs

Troupes endormies: 95 Guerriers Squelettes, 415 Zombies, 6 Revenants, 8 Chevaliers Noirs (Contrôlés par Ishar). 1 Esprit ==> Château de la Terreur.

Troupes à relever: Malebrute, Rat-Ogre
-Objets: Chevalière de Discipline (Par +1), Bague Magnifique (Char +1), Anneau de Vivacité (Ini +1), Grand Manteau Noir, Baiser de Malfleur (Talisman Magique: Effet sur fiche de personnage)

-Armes, Armures:
- Hache en Gromril: 24+3d8, 8 points de parade. Percutant, Perforant (4)

- Faraigr: Bouclier, 20 points de parade, offre une parade gratuite.

- Serment: 25+1d20 de dégâts,10 parade, 2 mains Percutante, Lente. Enchantement : Hex vengeur, qui permet de porter une attaque supplémentaire en cas de parade réussie.

- Zheres: Sceptre de Maîtrise de la Non-Vie

-Gilet en Cuir Bouillis: 7 points de protection torse bras et dos. -1 PAR, -1 HAB, -1 ATT (Porté)

-Destrier: Nahar, Cauchemar Mort-Vivant.

Avatar du membre
Ishar
Warfo Award 2018 du meilleur PJ - Génie
Warfo Award 2018 du meilleur PJ - Génie
Messages : 158
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... ombre-bois
Autres comptes : Grogmar (MORT) ; [MJ] Igaram

Re: [Vladimir & Ishar] Guerre Totale

Message par Ishar » 18 avr. 2018, 16:08

Ishar regardait les zombies se faire rouler dessus, analysant le champ de bataille de ses yeux mort-vivant. Il pouvait compter que l'ost ennemie était au moins forte de trois-cents guerriers, peut-être même un peu moins d'un demi-millier. C'était beaucoup, surtout que parmi ceux-ci, il put dénombrer deux ou trois groupes de soldats hommes-bête d'élite, des bestigors formant en tout une soixantaine de troupes de choc soutenues par une petite vingtaine de minotaures dont il connaissait bien la force pour les avoir vu à l’œuvre. Mais le reste n'étaient que des gors voir même des ungors, misérables créatures. Il y avait également les deux chamans qu'il fallait gérer au plus vite ainsi que les deux chefs de la formation des créatures du chaos... Et le démon majeur qui arrivait à pas de géant... Et les chevaliers survivant... et le chevaucheur de... « Mais bordel ! Trop de menace à gérer ! Et je ne sais même pas ce que fabrique Vladimir! «Visiblement, il cherche à refermer la faille, il faut tenir... si nous fuyons, ce démon ne s'arrêtera jamais! »« Comme si je ne le savais pas ! Rhaaa ! Il me vaudrait plus de sorts, je n'en connais pas assez ! Mon seigneur a concentrer sa magie dans ses yeux pour en faire des rayons d'énergie nécrosante pure... il faudrait que j'essaye... mais... Rhaaa ! » La liche venait de remarquer que les zombies ne tiendraient sans doute plus très longtemps maintenant ! Les pertes étaient lourde et le cordon formé par les mort-vivant était entrain de tomber, il n'avait pas le temps d'essayer de lancer un sort qu'il ne connaissait pas vraiment. Il devait faire en sorte que la ligne tienne ! « Mais qu'est ce qu'ils disent encore ? Ils... ils se disputent ? Mais Diantre ! »

Le chevalier-liche se tourna vers les vampires qui étaient entrain de se crêper le chignon comme des vraies chiffonnières.

-Nous repliez à Castel Rachard ? Parce que vous pensez que ce démon n'est pas allié à Malbaude et d'Oisemont ? Ce sont ses chevaliers qui sont là ! Si nous nous replions, ce ne sera que pour le revoir plus tard, mais cette fois-ci accompagner non-plus d'une harde, mais bien d'une harde ET d'une légion de mercenaires ainsi que d'autres abominations chaotiques. Quoi que puisse semblez cette situation, c'est bien ici que nous devons le vaincre ! Vladimir est entrain d’œuvrer pour nous donner l'avantage en refermant la faille, je peux le voir. Nous devons lui laissez le temps d'y arriver ! Alors relevez les morts comme vous ne l'avez jamais fait ! Et montrons à ces fils de putain du chaos que nous sommes les vrais maîtres du Moussillon ! Prouvez la valeur de votre maison en écrasant ces chiens ! Brisez leur arrogance ! Ils ont cru que vous n'étiez que des faibles ? Prouvez leurs qu'ILS sont LES FAIBLES et que VOUS ETES les seigneurs de ce duché ! GLOIRE ET VENGEANCE !!!

Ishar leva les bras haut dans le ciel et une nouvelle fois, il déchaîna toute la puissance de sa magie. Les morts allaient se relever par dizaine pour renforcer les rangs de ceux qui se battaient déjà pour eux. Car tel était la puissance de la non-vie ! Là où les mortels n'étaient que faiblesse, eux avaient toujours plus d'esclave à envoyer à la mort pour mieux les relever, encore et encore ! Quand à Vargas qui cherchait encore à se sortir de la zone de conflit, le seigneur liche lui ordonna de frapper les ennemis avec toute la force qu'il avait pour s'en sortir. Ses épées allaient lui redonner de l'énergie pour qu'il puisse tenir encore un peu et le nécromancien concentra tout particulièrement sa puissance magique pour que des zombies puissent se relever autour de lui et ainsi le couvrir un peu dans sa fuite. Il avait vu Cécielle tomber et il ne voulait pas que son garde du corps subisse le même sort bien qu'il savait que son maître pourrait peut-être le relever, il s'agissait d'un atout bien trop précieux que pour le perdre bêtement.

Les vents de Shyish soufflaient de plus en plus fort, frappant presque la réalité de sa puissance. Les cadavres et les mourant l'attiraient comme des aimants et avec toute la dhar qui se trouvait ici, la liche comptait bien se faire plaisir et faire comprendre à l'engeance du chaos qui osait souiller ses terres qu'il n'était pas le bien venu ! Il aurait d'ailleurs bien relevé le défi du buveur de sang s'il n'avait pas été tout d'abord totalement terrifié à l'idée de l'affronter, mais également trop peu sûr de l'efficacité d'une attaque magique contre ce démon tandis que la brume et la concentration magique pouvaient très bien lui donner assez de force que pour ne subir que des dommages minimaux... Mieux valait la sécurité d'un épais cordon de mort-vivant à l'insécurité d'une attaque trop faible...
Je lance donc une invocation de nehek légendaire (11d6+8 zombies) et une invocation de nehek moyenne (10+1d3 zombie). Ne pas oubliez la fontaine de dhar ainsi que ma chance en cas de fiasco.

L'invocation moyenne est lancée autour de Vargas pour le protéger avec les zombies. Pour les deux invocations, si je peux relever quand même les minotaures, je le fais, même si c'est des zombies, ça reste des zombies de minotaure.

J'ordonne donc également à Vargas d'attaquer deux fois pour récupérer des pvs et d'ensuite d'essayer une nouvelle fois de fuir/se désengager.

Si la ligne de zombie lâche malgré tout, je fais usage de ma connaissance tactique pour savoir si je ne peux pas charger sans que le démon ne puissent me contrecharger en même temps, si c'est le cas, alors je fais reculer un peu ma formation de cav pour ne pas qu'elle se face charger et j'aviserais ensuite...

Si un chaman tente de lancer un sort, je tente de dissiper celui qui me semble le plus puissant
Modifié en dernier par [MJ] Le Grand Duc le 22 avr. 2018, 12:00, modifié 1 fois.
Raison : 6 xps / Total : 114 xps
Ishar de Sombre-Bois, Seigneur Liche
Profil: For 15 | End 15 | Hab 14 (12*) | Cha 8(12) | Int 18 | Ini 12 | Att 15 (13*) | Par 13 (11*) | Tir 11 | MAG 20 (21*) | NA 4 | PV 67/185 | LN 272/273 | Distance de contrôle 585m
Lien vers la Fiche du personnage
*Avec décompte d'armure / Leader nécromant (+4 en CHA pour convaincre un utilisateur de magie noir) / Emprunt occulte +1 en MAG si sort nécro
Contrôle Morts-vivant:

Troupes:
-Vargas; Roi Revenant; destrier mort-vivante
-10 chevaliers noir (bouclier et masse)

En sommeil:
- X

Equipement:

-Farsh Tranche veines: 20+1d10 dégâts 10 Parade Lente et Percutante (Deux mains) (Attaque magique + régénération à hauteur de 2/3 des dégâts infligés à la cible (arrondi à l'intérieur))
-Dague: 12+1d6 dégâts Parade 6
-Gilet de cuir bouilli: Protection 7 (-1 HAB, ATT et PAR) (Torse, dos et bras) +7* = 14
-Capuchon en cuir: Protection 3 (Tête) + 7* = 10
Objet:
Grimoire interdit de nécromancie (2), Sacoche (grande), Médaillon de chevalier aux armoiries des De Sombre-bois

Compétence:

-Sens de la magie
-Conscience de la magie
-Illégale sorcellerie
-Incantation (Nécromancie)
-Chance => Usage systématique en cas d'échec critique lors de l'usage de la magie ou en cas de test "surprise" (comme un sommeil un peu trop lourd...)
-L’Éveil - Niveau 2
-Monte
-Alphabétisation
-Langue Hermétique -Magikane necromantique
-Alchimie
-Administration
-Maîtrise de l'aethyr Niveau 3
-Fontaine de Dhar
-Fabrication d'objet magique
-Fabrication de parchemin
-Peau de Pierre*
-Leader nécromant
-Entité magique
-Maître de la Non-vie
-Connaissance tactique

Trait et ressources

Enchanteur, Apothicaire et Magikane Nécromantique
200 Pdrm => 100 en cours d'utilisation pour une recherche majeur en alchimie
Dernière visite à Sombre-bois: 18jours

Emprunt occulte:
-Aide Spirituelle : Vous bénéficiez d’un bonus de +1 quand vous lancez des sorts de Nécromancie.

Grimoire:


Primaire:
-Lumière

Mort:
-Buveur d'esprit:

Nécromantique:
-Visage de la Mort
-Invocation de Nehek
-Malédiction de la Non-vive
-Danse Macabre de Vanhel
-Vigueur Infernale
NOTE:
Attribut du Domaine de la Mort: Chaque fois qu’un sort offensif de Shyish est lancé avec succès, la difficulté du sort suivant sera diminué d'1D3. Non-cumulable.

Attribut du Domaine de la Nécromancie: Dans un rayon de 6m autour du lanceur de sort regagne 1D6 PdV en cas de réussite d'un sort (1 PdV dans le cas d’une créature Vampire ou Éthérée).

Présence des Morts: Le nécromancien cause la Peur comme s’il était lui-même un mort-vivant quand il est lui-même en présence de mort-vivant (sous contrôle).
Günther, Voie du Hors-la-Loi
Profil: For 13(14*) | End 12 | Hab 14(*12) | Cha 12(*13/14) | Int 11 | Ini 14(*13) | Att 12(*11) | Par 12(*10) | Tir 14 | NA 3 | PV 90/90
*(Force accrue (+1 lorsque test de force); arme de prédilection (+1 en att), malus d'armure (-1 INI, -2 HAB, ATT et PAR), intimidation et baratin (+1 en Cha pour intimider et +1 pour baratiner))
Equipement:

-Harnois (15 partout sauf la tête)
-Casque (7 sur la tête)
-Marteau de guerre (2mains); 22+1d10; Parade 10; Assommante, Lente et Percutante

Compétence:

-Coups assommant
-Bas Fond
-Coriace
-Couverture
-Coups puissant
-Force accrue
-Lutte
-Parade
-Sang froid
-Arme de prédilection (marteau)
-Intimidation
-Administration
-Baratin
-Monte
-Connaissances tactiques

Image
Vargas, Roi Revenant;
Profil: For 12 | End 12 | Hab 11(*9) | Cha 0 | Int 10 | Ini 8(*7) | Att 12(*10) | Par 12(*10) | Tir 8 | NA 3 | PV 100/100
Equipement
-Harnois (15 partout sauf la tête)
-Capuchon et masque de fer: 7 (tête)
-Deux épées spectrales: 16+1d8 dégâts Parade 12 Spécial : si l'attaque n'est pas parée et que le jet de dégât donne un 8, l'ennemi perd le double de PdV.
(Attaque magique + régénération à hauteur de 2/3 des dégâts infligés à la cible (arrondi à l'intérieur)

Compétence de combat:
AMBIDEXTRIE
PARADE

Image
Lien gestion

Avatar du membre
[MJ] Le Grand Duc
Warfo Award 2018 du meilleur MJ - RP
Warfo Award 2018 du meilleur MJ - RP
Messages : 970

Re: [Vladimir & Ishar] Guerre Totale

Message par [MJ] Le Grand Duc » 22 avr. 2018, 17:36

Tour 5


Au Chêne

Pour refermer la faille, Vladimir doit réussir 3 tests de Magie avec un degré de réussite de 5 ou plus.

Tests de Mag :
12, réussi. 9 degrés de réussite.
19, raté.

Dans la plaine

Test de Char d'Ishar : 1, réussite critique.

Ishar incante Invocation de Nehek (légendaire, -2 Mag) : 10, réussi.
+1 xpms
48 Zombies sont relevés.

Natacha, Geoffroy et Baudry incantent Invocation de Nehek.
26 Zombies sont relevés mais Baudry provoque le fiasco magique Surcharge.

Chaman 1 incante un sort contre Ishar : 7, réussi. 8 degrés de réussite.
Dissipation d'Ishar : 3, 21 degrés de réussite.
+1 xpm
Le sort est dissipé.

Chaman 1 incante un sort contre Ishar : 3, réussi.
Ce sort est impossible à dissiper.
Ishar perd 42 points de vie. Il reste 127 points de vie à Ishar.

Chaman 2 incante un sort contre Ishar : 3, réussi. 9 degrés de réussite.
Dissipation de Natacha : 8, 6 degrés de réussite.
Dissipation de Geoffroy : 11, 4 degrés de réussite.
Dissipation de Tugdual : 11, 1 degré de réussite.
Dissipation d'Aymar : 2, 9 degrés de réussite.
Le sort est dissipé.

Chaman 3 incante un sort contre Ishar : 7, réussi. 4 degrés de réussite.
Dissipation d'Hélène : 11, 1 degré de réussite.
Ishar perd 17 points de vie. Il reste 110 points de vie à Ishar.

Champion 1 charge Vargas : 5, réussi.
Parade de Vargas : 19, ratée.
Vargas perd 34 points de vie.
Vargas est détruit et peut être relevé.

Les HB attaquent les Zombies.
85 Zombies sont détruits.
53 peuvent être relevés.

Les Zombies attaquent les HB.
4 Gors meurent.

HB contre le Fer de Lance
55 HB tirent sur le Fer de Lance.
-4 Tir du fait de la distance, +2 du fait de la formation ressérée de la cible.
Sur un 1 ou 2, le tir touche un vampire ou Ishar. Sur un 3 à 6, le tir touche un Cavalier Squelette. Sur un 6 et plus, le tir touche un Chevalier Noir.

1 tir touche Ishar au bas gauche (4).
Ishar perd 3 points de vie. Il reste 107 points de vie à Ishar.

1 tir touche Aymar.

3 tirs touchent les Cavaliers Squelettes.
Un Cavalier Squelette est détruit et peut être relevé.
Il reste 47 points de vie à un Cavalier Squelette.

14 tirs touchent les Chevaliers Noirs.
2 Chevaliers Noirs sont détruits et peuvent être relevés.
Il reste 35 points de vie à un Chevalier Noir.

Vladimir entreprit de refermer la porte démoniaque sise au pied du Chêne calcifié. Le vampire pouvait sentir les énergies telluriques affluer à gros bouillon à travers leurs voies souterraines pour rejaillir avec force dans le tronc, déchirant le voile de la réalité en ouvrant une porte sur des dimensions improbables. Le Cercle de Guérac était un vestige du passé, visiblement érigé en un lieu de haute activité magique. La terre elle-même regorgeait de courants aethyriques que l’Immortel pouvait sentir sous ses pas. Cette matière éthérée s’amalgamait et rejaillissait dans l’arbre vénérable, ce dernier agissant comme une sorte de catalyseur. Mais ce qui devait avoir été autrefois la pierre de voûte d’un délicat rituel de régulation magique avait été cette nuit corrompu par les sombres enchantements des deux sorciers. Désormais, l’un d’eux gisait en contrebas du promontoire, le corps brisé, et les restes du second avaient été éparpillés aux quatre vents par des démons tapageurs. Malgré tout, la gangrène que leur labeur malfaisant avait distillée dans le cœur du Chêne était irrémédiable. Les énergies magiques qui se concentraient auparavant dans l’arbre comme une sève épaisse étaient désormais torturées et broyées, formant un conglomérat délétère et contre-nature s’ouvrant comme une gueule béante sur les Royaumes du Chaos. Le brouillard carmin qui nappait le plateau s’écoulait de cette plaie béante en un épais coulis rougeâtre qui noyait les jambes de l’Immortel jusqu’aux genoux avant de s’évaporer en un nuage âcre pour se répandre dans les collines et les prés, en contrebas du promontoire, où se déroulait la bataille.

Il s’agissait désormais de refermer cette brèche démoniaque, et la tâche s’apparentait à calmer un ouragan. La magie brute déferlait en rafales violentes qui poussaient la brume dans la pente et faisait voler en arrière les cheveux noirs de Vladimir. Des milliers de voix tourmentées hurlaient des chants dissonants dans chaque bourrasque de cette énergie sauvage et il ne faisait nul doute que si le vampire avait été un simple mortel, son corps se serait criblé de mutations sur le champ. Bien que capable de manipuler de puissants sortilèges, le seigneur de Castel Rachard n’avait jamais approfondis sa compréhension de la magie, de ses flux et de sa science. Omnibulé par ses rêves de conquête et ses machinations machiavéliques, il avait toujours agit avec instinct lorsqu’il aspirait à lui les Vents de Magie pour les façonner selon sa volonté. Et c’est ainsi qu’il allait procéder à nouveau, attirant les courant à lui pour sceller cette porte démentielle.

Il fallait refermer les lèvres de cette plaie béante. Le vampire, solidement campé sur ses jambes qui disparaissaient dans la brume épaisse, plaça ses mains ouvertes, paumes l’une face à l’autre, comme si il essayait de compresser à nouveau le crâne d’Eustache de la Lame Rouillée. Il ressentit aussitôt une forte résistance et ses doigts se crispèrent alors que son Troisième Œil s’ouvrait subitement, lui laissant voir la forme presque tangible de ce portail changeant qu’il essayait de refermer. Sa résolution accentuait peu à peu la pression, ses mains se rapprochaient et forçaient les bords de la faille à se resserrer laborieusement. Le déchaînement magique était tel que l’air se mit à crépiter autour de l’Immortel, illuminant presque la nuit. Son corps tremblait. Les rafales magiques se faisaient de plus en plus fortes à mesure que la brèche se rétrécissait, forçant même Vladimir à faire un pas en arrière. La résistance que ce dernier rencontrait était vigoureuse, à tel point que les efforts de l’Immortel furent repoussés par un sursaut rageur, l’écart entre ses mains s’agrandissant d’un coup tandis que les abords de la fissure s’élargissaient à nouveau sous le coup de boutoir. Quelque chose de féroce se battait pour empêcher Vladimir de refermer la faille.








Le discours d’Ishar de Sombre-Bois eut son effet sur les vampires réfractaires. Les seigneurs moussillonnais tinrent leurs positions malgré leur scepticisme tandis que Natacha jetait un regard venimeux à la liche et à Tugdual de Heurtevent. Le Fer de Lance recula à nouveau dans le pré. Les cavaliers morts-vivants firent volte-face sans broncher, reprenant leurs positions une vingtaine de mètres en arrière sous les bannières décolorées de l’Ordre de l’Etang. Les énergies malsaines de la Dhar et de Shyish communièrent à nouveau entre les griffes des Immortels et du seigneur liche pour relever toujours plus de cadavres dans la harde bouillonnante qui leur faisait face. Nimbée dans la brume écarlate, cette dernière affluait et refluait comme une mer agitée, causant un vacarme de brames et de cris gutturaux en massacrant les dizaines de zombies qui se redressaient au cœur même de leurs rangs. Au sein de cette mêlée confuse, le champion monté sur son char sauta lourdement de l’attelage brinquebalant et s’avança d’un pas résolu vers Vargas le Silencieux qui tenait toujours en respect les gors qui l’encerclaient. Le chef de meute griffa le sol de ses sabots ferrés et chargea le revenant en beuglant, brandissant sa longue hallebarde. Vargas para le coup de ses épées double et désarma même son attaquant, envoyant la hallebarde dans la poussière. Le champion hurla de rage et saisi le crâne décharné du revenant entre ses mains griffues. Les deux lames enchantées qui se plantèrent dans ses côtes n’y firent rien et la bête musculeuse asséna un coup de tête si puissant que le crâne de Vargas éclata en plusieurs morceaux avec un bruit sourd. Le revenant s’écroula contre sa monture inanimée et le cercle d’hommes-bêtes poussa une clameur puissante. Autour d’eux, les monstres vivants continuaient de massacrer leurs semblables décérébrés dans un déferlement de violence, de sang, de touffes de poils et de tripes.


Image


- "Combien de temps va durer cette mascarade ?!" cria Natacha en relevant une nouvelle poignée de zombies d’un mouvement de la main. "Vous voyez bien que nos efforts sont vains et que cette digue va finir par céder."

Au moment où elle prononçait ces mots, la magie qui tournoyait déjà violemment autour carré de vampires s’électrisa et l’air se mit à tanguer face à la surcharge. Baudry de Havrenoir eut un hoquet étouffé sous son heaume aux ailes de chauve-souris et manqua de tomber de selle. Il fut retenu au dernier moment par Geoffroy de Puyravault qui se pencha pour soutenir l’épaule de son congénère.

- "Sire Ishar. Nous devons nous battre en retraite maintenant ! Nous ne savons même pas où est Vladimir.Nous allons nous replier tant que nous le pouvons encore." lança le vampire en armure rouge, plus comme un ordre que comme une demande.

Au-devant du Fer de Lance, Zor-Kareth écarta ses bras musculeux.

- "MISERABLES CLOPORTES. VOUS N’AVEZ PAS DE VALEUR. VOS CRÂNES VIDES ALIMENTERONT LES FOURNAISES ETERNELLES."

Il poussa un rugissement à faire trembler la terre et chargea, ses sabots s’enfonçant dans le sol meuble en écrasant les cadavres qui y étaient étendus pêle-mêle. Le juggernaut et ce qu’il restait des chevaliers de la Lance des Temps nouveaux s’élancèrent à sa suite, formant une ligne dont le centre était occupé par la lourde bête de haine et d’airain. L’étendard de l’homme écorché claqua au vent et l’un des chevaliers sonna dans son cor de guerre, dont la longue plainte couvrit le fracas de la harde et se répercuta dans le mugissement rageur du Buveur de Sang.

Les hommes-bêtes qui n’étaient pas englués par les dizaines de zombies qui se relevaient parmi eux poussèrent un puissant cri de guerre et foncèrent derrière le démon et ses laquais, toutes griffes dehors. Le champion bestial aux cornes enroulées bêla des ordres et sauta du dolmen écroulé pour rejoindre cette foule en furie, une bande de minotaures écumants sur les talons. Des membres poilus volèrent de part et d’autre tandis qu’ils s’ouvraient un passage vers la plaine, lançant leur charge au son des cornes évidées et des brames excités. Le reste de la harde s’avança inexorablement, poussée par un élan sauvage et écrasant les zombies, les blessés et les mourants sur son passage.

Des formes tordues et malingres s’avancèrent dans la cohue, ces chamans chétifs vêtus de haillons et appuyés sur des bâtons tordus et décorés de fétiches primitifs. Ces êtres ridicules à l’allure de biquettes bipèdes auraient dû se faire écraser par la masse de combattants se ruant vers l’avant, mais leurs congénères semblaient garder leurs distances, même aveuglés par leur soif de sang. Ishar de sombre-Bois, de par sa nature intrinsèquement aethyrique, pouvait voir le halo de magie noire qui entourait ces créatures, les désignant derechef comme des manipulateurs des énergies mystiques. Et l’inverse était vrai aussi : si les gors et autres bêtes sauvages étaient trop stupides pour percevoir les variations éthérées de la matière magique autour d’eux, ces chamans étaient quant à eux tout à fait capables de comprendre ce qui se déroulait sous leurs yeux. Leurs sens éveillés leurs indiquaient que le cœur de la formation ennemie était garnie d’êtres surnaturels, dont l’un d’eux rayonnait littéralement d’énergies malsaines. C’est donc là qu’ils concentrèrent leurs attaques.

La liche sentit l’horizon tanguer devant son Troisième Œil et une orbe verdâtre se matérialisa au-dessus du Fer de Lance pour vriller droit sur lui en sifflant. Le puissant nécromancien n’eut qu’à agiter mollement les doigts pour dissiper le sort et faire disparaître le projectile magique aussi subitement qu’il était apparu. C’était un jeu d’enfant pour une créature telle que lui. Pour autant, la magie résiduelle qui stagnait dans l’air suite à la dissipation se cristallisa soudainement, trop rapidement pour qu’Ishar, pris de cours, puisse réagir, et se changea en dizaines d’échardes d’obsidienne qui se refermèrent sur la liche comme une gueule garnie de crocs. Les échardes aethyriques traversèrent le pourpoint de cuir et la peau durcie par la rigidité cadavérique pour se planter profondément dans l’âme noire du mort-vivant.

Sans attendre, deux corbeaux d’ombre et d’acier décolèrent depuis les rangs de la harde, laissant une traînée sombre derrière eux et poussa un croassement surnaturel à faire vriller les tympans. Les oiseaux noirs fusaient dans l’air, se dirigeant droit sur le cœur de la formation de Castel Rachard. Ishar de Sombre-Bois était encore étourdi par l’attaque qu’il venait de subir, aussi les vampires prirent le relais et s’échinèrent à disséquer les Vents de Magie pour dissiper ces deux sortilèges. Ils échouèrent un à un, se gênant entre eux dans la précipitation, aveuglés par le déferlement magique et la confusion des énergies que celui-ci engendrait. Seul Aymar de l'Orbrie pu faire s'évaporer l'un des deux corbeaux au dernier moment. Le volatile éthéré disparu avec un dernier croassement dans un nuage d'ombre que fendit cependant le second projectile, s'écrasant contre la poitrine d'Ishar en manquant de le faire tomber à renverse. Sa monture mort-vivante se cabra au contact de la décharge d'énergie, poussant un hennissement spectral.

Mais la magie ne fut pas la seule à pleuvoir sur le Fer de Lance. Des archers disséminés dans la harde ennemie et sur les premières collines qui bordaient la plaine encochèrent leurs flèches qu'ils tirèrent en cloche sur la formation de Castel Rachard. Les traits rudimentaires s'élèverent dans les cieux avant de retomber lourdement sur les morts-vivants, la plupart se perdant dans la boue ou sur les antiques armures. Certains Chevaliers Noirs s'écroulèrent, et une flèche se coinça dans l'épaule gauche d'Ishar avec un bruit sec tandis qu'une autre ricochait sur l'armure d'Aymar.


Ce dernier fulminait, les yeux rivés sur la ligne de chevaliers qui chargeait sur les flancs de Zor'kareth.

- "C'est assez !" explosa-t-il. "Combien de temps encore allons nous reculer comme des pleutres, placides face à cette humiliation que l'on nous sert. Soyez tous damnés pour votre couardise, Vladimir le premier !"

Il s'empara de la lance du Chevalier Noir immobile le plus proche et arracha brutalement le contrôle nécromantique d'une dizaine d'entre eux à Ishar de Sombre-Bois. Le seigneur liche ne su pas réagir à temps pour affermir son emprise, encore étourdi par les attaques dont il était la cible.

- "Mon frère, non !" appela Geoffroy de Puyravault, soutenant Baudry de Havrenoir toujours sonné.

Mais il était trop tard. Aymar abaissa son heaume à cornes et poussa un cri de guerre avant de lancer son destrier mort-vivant en avant, flanqué des Chevaliers Noirs aux corps encore relativement frais dans leurs armures, puisque c'étaient ceux qui, de leur vivant, servaient dans la Lance des Temps Nouveaux.

- "HEBUS DE DILL, JE VIENS POUR TOI." lança le seigneur moussillonnais à la ligne de chevaliers ennemis.

Ces derniers abaissèrent leurs lances en réponse et éperonnèrent leurs montures, chargeant à tout rompre au devant du Buveur de Sang. Aymar de l'Orbrie abaissa sa lance en suivant, galopant droit sur le chevalier portant le bleu et noir.


Image
Je vous refais pas la carte mais en gros une partie de la harde force le passage l'autre est bloquée par les zombies et le combat.
Je suis le Grand Duc, seigneur de ces bois. Je vis avec mes gens, loin de la folie des hommes. La nuit je vole dans les sombres profondeurs de la forêt. Mon regard d'acier partout se pose, et sans bruit, comme le vent, je file entre les branches des arbres séculiers. Je suis le Grand Duc, seigneur de ces bois.

Avatar du membre
Vladimir Kergan
Messages : 522
Profil : For 17 | End 15 | Hab 15 | Cha 16| Int 16 | Mag 18 | Ini 15 | Att 17 | Par 16 | NA 4 | Tir 15 |
Autres comptes : [MJ] Le Grand Nécromancien

Re: [Vladimir & Ishar] Guerre Totale

Message par Vladimir Kergan » 24 avr. 2018, 14:11

Les Royaumes du Chaos s'étendaient de l'autre côté de ce portail infernal, domaine des Sombres Puissances désireuses d'étendre leur dominion sur le monde des mortels. De tout le Moussillon, le Cercle de Guérac était sans doute peut-être le lieu qui abritait en son sein suffisamment de puissance aethyrique que pour permettre d'ouvrir une faille vers le monde des Démons. Le Prince des Ténèbres se tenait seul devant cet ouragan déchaîné qui éménait de cette plaie béante et suintante d'énergie corrompue, des choeurs de voix désincarnées lui parvenaient aux oreilles de par-delà le voile de la réalité, des âmes damnées pour l'éternité dans les flammes éternelles des Dieux Sombres qui tentaient vainement d'échapper au supplice qui leur serait infligé pour l'éternité. La Dhar chaotique s'écoulait en un liquide épais depuis la faille infernale jusque sur le promontoir avant de s'évaporer en une brume écarlate qui recouvrait le champs de bataille en contre-bas. L'oeuvre diabolique des Sorciers du Chaos avait souillé ce lieu saint de manière irrémédiable et ce qui demeurait beau dans le Duché Maudit venait de disparaître à jamais, souillé de manière irréversible par l'influence néfaste des Puissances de la Ruine. Aujourd'hui, le seul rempart qui se dressait entre le Chaos et l'anéantissement du Duché du Moussillon était Vladimir Kergan von Carstein.

Les deux sorciers responsables de cet évènement cataclysmique avaient été vaincus mais leur mort n'avait rien changée au problème, cette gueule immonde continuait de vômir son torrent de corruption et il était nécessaire de refermer cette chose au plus vite avant que la situation ne devienne totalement incontrôlable, il en allait de sa propre survie mais aussi de celle du Moussillon et par-là, de ses propres ambitions. L'Immortel allait utiliser sa propre force psychique pour refermer cette ouverture, jamais il ne s'était donné réellement la peine d'étudier tous les tenants et aboutissants de la Magie, sa maîtrise étaint instinctive, brutale et implaccable, il n'y avait aucune harmonie dans les courants aethyriques manipulés par le Prince des Ténèbres, au contraire ils étaient tordus, malmenés et soumis à sa terrible volonté et cette nuit, il en serait de même une fois encore. Le Duc du Moussillon fit un pas en direction de la porte qui menaient aux royaumes de la folie et écarta les bras avant de placer ses paumes face-à-face, le bras de fer entre le Chaos et le Fils de la Nuit allait finalement s'engager, un duel terrible qui allait sans doute avoir une grande importance dans la bataille qui opposait Zor'Kareth et les Rejetons du Chaos à l'Ost de Castel Rachard. Vladimir perçu immédiatement qu'une résistance farouche allait lui être opposée, les forces de la Ruine n'avaient pas l'intention de voir cette entrée vers le monde physique se refermer si rapidement.

Nous allons mesurer les pouvoirs de Vladimir Kergan von Carstein, Duc du Moussillon à ceux de vos pantins, Dieux du Chaos. Vous ne m'empêcherez pas de refermer cette porte, JAMAIS ! Hurla le Prince des Ténèbres tandis que la magie crépitait autour de lui en provoquant des gerbes d'étincelles verdâtres, ses longs cheveux flottaient derrière lui et les traits de son visage étaient tirés par la concentration et la puissance titanesque qu'il était en train de développer pour venir à bout de la résistance qu'il rencontrait. Mais finalement, Vladimir commença à prendre le dessus dans ce bras de fer et les bords de la faille commencèrent à se resserrer à mesure que ses mains se rapprochaient l'une de l'autre. Mais cet état de concentration extrême fut perturber lorsque le rugissement de rage de Zor'Kareth retentit tel un coup de tonnerre dans la plaine et qu'il entendit les cors sonner la charge. L'assaut final semblait être donné par les troupes du Buveur de Sang sur Ishar de Sombre-Bois et les Vampires du Moussillon. Volez, Enfants de la Nuit et accomplissez la Volonté de votre Père. Dit Vladimir Kergan à ses nuées de chauves-souris, ces dernières s'envolèrent dans un nuage de piaillements aigus pour fuser à toute vitesse vers la plaine et les Chevaliers de la Lance des Temps Nouveaux. Mais ce moment d'inattention permis au Chaos de réaffirmer sa poigne sur le portail démentiel et les lèvres de la faille s'écartèrent une nouvelle fois. Cette bourrasque d'énergie fit reculer le Prince des Ténèbres qui du s'ancrer encore plus dans le sol, il avait du mal à garder ses yeux fixer sur son objectif tant les Vents de Magie s'échinaient à repousser celui qui voulait les faire taire.

*Si je flanche maintenant, la bataille est perdue. Je n'ai pas le droit d'échouer maintenant et de laisser cette abomination provoquer la destruction totale du Moussillon.* Et Vladimir Kergan entreprit une nouvelle fois de compresser la Dhar, tout son corps tremblait tandis que Zhérès s'illuminait de plus en plus fort à mesure que son possesseur usait de toute sa magie pour terrasser la volonté qui se dressait face à lui.
Après avoir refermé la faille (2 NAs), Vladimir se dirige vers l'aigle pour le ressusciter. Invocation de Kandorak. Les Nuées vont intercepter la charge menée par Hebus de Dill. une sur les chevaliers l'autre sur Zor Kareth
Modifié en dernier par Vladimir Kergan le 30 avr. 2018, 11:01, modifié 1 fois.
Image
~ À compter de cette Nuit je suis votre Seigneur et Maître. Que vous désiriez me servir dans la Vie ou dans la Mort ne revêt que peu d'importance à mes yeux. ~
Vladimir Kergan, Seigneur de la Nuit
Profil: For 17 | End 15 | Hab 15 | Cha 16 (17)| Int 16 | Mag 18 | Ini 15 (16) | Att 17 | Par 16 (17) | NA 4 | Tir 15 | PV 160
Lien Fiche personnage: Ma Fiche

PVs actuels: 160/160

Apprentissage arme de prédilection: 6/8
LNs: 619 /648

Bataillons Défunts (non comptés pour les Lns): 8 Bataillons de 30 Guerriers Squelettes. 2 Bataillons de 30 Revenants. 1 Bataillon de 30 Chevaliers Noirs. Un Bataillon d'Esprits ==> (240 Squelettes en Bataillons, 60 Revenants, 30 Chevaliers Noirs et 30 Esprits)

- 8 Bataillons de Squelettes prennent: 48 LNs (16 Squelettes les contrôlant)

- 2 Bataillons de Revenants prennent: 32 LNs (4 Revenants les contrôlant)

- Bataillons de Chevaliers Noirs: 16 LNs ( 2 Chevaliers Noirs contrôlés par Cécielle des Champs d'Or ==> Commandant Cécielle)

- Bataillon d'Esprits: 12 LNs ( Deux esprits les contrôlent)

-Cécielle des Champs d'Or: 12 LNs. (Utilise 16 de ses LNs pour contrôler les deux Chevaliers Noirs qui tiennent les tambours et bannière du bataillon).

-Morbius: 20 LNs.

- 50 Zombies (Clan Keerk): 100 LNs.

- 64 Loups Funestes: 192 LNs.

-13 Esprits: 78 LNs.

- 25 Cavaliers Squelettes: 125 LNs

Troupes endormies: 95 Guerriers Squelettes, 415 Zombies, 6 Revenants, 8 Chevaliers Noirs (Contrôlés par Ishar). 1 Esprit ==> Château de la Terreur.

Troupes à relever: Malebrute, Rat-Ogre
-Objets: Chevalière de Discipline (Par +1), Bague Magnifique (Char +1), Anneau de Vivacité (Ini +1), Grand Manteau Noir, Baiser de Malfleur (Talisman Magique: Effet sur fiche de personnage)

-Armes, Armures:
- Hache en Gromril: 24+3d8, 8 points de parade. Percutant, Perforant (4)

- Faraigr: Bouclier, 20 points de parade, offre une parade gratuite.

- Serment: 25+1d20 de dégâts,10 parade, 2 mains Percutante, Lente. Enchantement : Hex vengeur, qui permet de porter une attaque supplémentaire en cas de parade réussie.

- Zheres: Sceptre de Maîtrise de la Non-Vie

-Gilet en Cuir Bouillis: 7 points de protection torse bras et dos. -1 PAR, -1 HAB, -1 ATT (Porté)

-Destrier: Nahar, Cauchemar Mort-Vivant.

Avatar du membre
Ishar
Warfo Award 2018 du meilleur PJ - Génie
Warfo Award 2018 du meilleur PJ - Génie
Messages : 158
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... ombre-bois
Autres comptes : Grogmar (MORT) ; [MJ] Igaram

Re: [Vladimir & Ishar] Guerre Totale

Message par Ishar » 29 avr. 2018, 21:25

La horde de mort-vivant se relevait sous l'impulsion nauséabonde de la magie nécromantique qui refusait de laisser tranquille ceux qui étaient tombés il y a peu. Mais la harde d'homme-bête était féroce et le seigneur liche n'avait même pas le temps d'établir de lien avec ses serviteurs mort-vivant que déjà ceux-ci étaient massacrés par les gors en furie. La situation devenait petit à petit intenable et si la troupe de cavalier n'avait pas décidé de reculer, il ne faisait aucune doute que les forces ennemies qui avaient traversés sans mal le cordon de zombies les auraient chargé. Mais si le seigneur Moussillonnais se croyait en sécurité, il se trompait lourdement ! Et les chamans bray allaient le lui montrer !

Il sentit tout d'abord un premier choc dans l'aethyr, réagissant rapidement, il balaya sans la moindre difficulté l'attaque que voulait lui lancer ses ennemis sorciers. Mais est-ce pas trop plein d'orgueil ou de certitudes, il ne vit pas arrivé les attaques suivante qui le frappèrent de plein fouet, mordant son être au plus profond de sa chair surnaturelle. Misérable cloporte Siffla-t-il dans son masque de bois. Une flèche vint en même temps se planter dans son épaule, lui arrachant un cris. Non-pas de douleur, lui qui était mort et ne souffrant plus de ce genre de chose, mais plutôt un cris de rage profonde. Ainsi les forces ennemies voulaient le combattre ? Il pouvait sentir bouillir l'énergie magique qui circulait désormais dans ses veines. Sa colère était grande ! Cependant, il avait peur de mourir, qui n'aurait pas été terrifié face à un colosse faisant plusieurs fois sa taille ? Qui n'aurait pas tremblé devant une créature pouvant broyer un homme d'une seule de ses mains ?

La décision entre la fuite et la charge sans doute suicidaire, ce ne fut toutefois pas lui qui la prit. Non, en effet, Aymar Le Fou décida de se lancer dans une charge frénétique à l'encontre du parjure ! Le seigneur liche ne put rien faire pour l'en empêcher tandis qu'il lui dérobait une dizaine de cavalier !  « Stupide animal ! J'avais pourtant été clair ! Nous devions tempérer la situation pour laisser le temps à Vladimir de faire son office ! » En parlant de cela, l'archiliche pouvait sentir que son maître était grandement à l’œuvre et que la faille ne tiendrait plus très longtemps face à sa puissance.  « Ainsi soit-il... »

-Le choix est donc fait ! Nous, seigneur Bretonnien, ne laisserons pas un des notres charger seul ! Aymar a donc choisi pour nous et il ne nous reste plus que la victoire ou la mort ! Un fer de lance pour le soutenir et deux autres pour le démon et la harde ! CHARGEZ !!!

Ainsi, le seigneur noir fit ruer sa monture et s'élança, suivit comme un seul homme par la troupe de chevalier noir. Il en commanda dix pour rejoindre ceux qui accompagnaient déjà Le Fou, lançant en fer de lance les deux régiments, l'un en direction du démon majeur et l'autre contre le juggernaut ainsi que la harde d'homme-bête. Le combat risquait d'être difficile, mais Ishar comptait bien le gagner ! Et pour cela, il allait commencer par détruire les chamans qui avaient osé s'en prendre à lui ! Projetant sa conscience magique dans le champ de bataille, il détecta sans mal les silhouettes entourées de magie noire et comme eux l'avait fait pour lui, il commença à incanter un puissant sort pour les mettre à mort !

La puissance des vents de Shyish était grande, la bataille faisait rage et les morts se comptaient par dizaine. Bientôt, la vie des deux premiers chamans allaient être dévorée par le maître mort-vivant qui se délecterait de leur souffrance pour se régénérer ! Ensuite, ce sera le tour du démon qui allait comprendre son erreur, car ce ne sera pas le crâne des immortels qui allaient rejoindre Khorn, mais bien le sien quand son maître se rendra compte de sa faiblesse ! Ishar sera les dents, se souvenant du moment où il avait senti le lien qui l'unissait à Vargas se rompre, la haine qu'il avait éprouvé à cette instant tandis qu'il se trouvait, impuissant et trop loin pour le soutenir. Les zombies qu'il avait invoqué autour de lui n'avait servi à rien, se faisant détruire comme les autres. « misérable créatures, vous ne servez décidément pas à grand chose ! » Il serra son épée familiale, enchantée elle aussi, elle allait bientôt goûter le sang des ennemis qui l'approcheront !
Donc je lance deux buveurs d'esprit majeur qui cible le premier et le second chamans et qui causent 30+2d10 dégât directe chacun sur chacunes des cibles et qui me rend 1/4 supérieurs des pv infligés.

Pour les troupes, la totalité charge, j'en envoie donc 10 chevaliers noirs supplémentaire soutenir Aymar (donc 20 au total), ensuite je coupe en deux les effectifs restant pour frapper le démon majeur (une moitié) et le juggernaut et la harde (l'autre moitié). En comptant bien sûr que les deux régiments de chevaliers ne peuvent pas se divisé (donc un régiment d'un côté et un régiment de l'autre). Le tout en formant à chaque fois un fer de lance (donc trois en tout). Je suis dans le groupe contre le démon et j'utilise une action mineur pour dissiper.

Ishar est en arrière du fer de lance (ce dernier a pour but de "s'écraser" sur le démon tout en l'entourant de chevalier noir (la pointe frappe et les côtés l'entour) pour l'encercler et pouvoir le frapper avec le maximum de chevalier noir). Les cavaliers squelette vont avec le fer de lance qui va charger la harde

Pour les vampires, tous du côté de la harde sauf si l'un d'eux veut rejoindre Aymar, mais s'ils ne peuvent plus lancer de sort, je ne vais pas les risquer contre le démon

... Je stresse tellement :shock:
Ishar de Sombre-Bois, Seigneur Liche
Profil: For 15 | End 15 | Hab 14 (12*) | Cha 8(12) | Int 18 | Ini 12 | Att 15 (13*) | Par 13 (11*) | Tir 11 | MAG 20 (21*) | NA 4 | PV 67/185 | LN 272/273 | Distance de contrôle 585m
Lien vers la Fiche du personnage
*Avec décompte d'armure / Leader nécromant (+4 en CHA pour convaincre un utilisateur de magie noir) / Emprunt occulte +1 en MAG si sort nécro
Contrôle Morts-vivant:

Troupes:
-Vargas; Roi Revenant; destrier mort-vivante
-10 chevaliers noir (bouclier et masse)

En sommeil:
- X

Equipement:

-Farsh Tranche veines: 20+1d10 dégâts 10 Parade Lente et Percutante (Deux mains) (Attaque magique + régénération à hauteur de 2/3 des dégâts infligés à la cible (arrondi à l'intérieur))
-Dague: 12+1d6 dégâts Parade 6
-Gilet de cuir bouilli: Protection 7 (-1 HAB, ATT et PAR) (Torse, dos et bras) +7* = 14
-Capuchon en cuir: Protection 3 (Tête) + 7* = 10
Objet:
Grimoire interdit de nécromancie (2), Sacoche (grande), Médaillon de chevalier aux armoiries des De Sombre-bois

Compétence:

-Sens de la magie
-Conscience de la magie
-Illégale sorcellerie
-Incantation (Nécromancie)
-Chance => Usage systématique en cas d'échec critique lors de l'usage de la magie ou en cas de test "surprise" (comme un sommeil un peu trop lourd...)
-L’Éveil - Niveau 2
-Monte
-Alphabétisation
-Langue Hermétique -Magikane necromantique
-Alchimie
-Administration
-Maîtrise de l'aethyr Niveau 3
-Fontaine de Dhar
-Fabrication d'objet magique
-Fabrication de parchemin
-Peau de Pierre*
-Leader nécromant
-Entité magique
-Maître de la Non-vie
-Connaissance tactique

Trait et ressources

Enchanteur, Apothicaire et Magikane Nécromantique
200 Pdrm => 100 en cours d'utilisation pour une recherche majeur en alchimie
Dernière visite à Sombre-bois: 18jours

Emprunt occulte:
-Aide Spirituelle : Vous bénéficiez d’un bonus de +1 quand vous lancez des sorts de Nécromancie.

Grimoire:


Primaire:
-Lumière

Mort:
-Buveur d'esprit:

Nécromantique:
-Visage de la Mort
-Invocation de Nehek
-Malédiction de la Non-vive
-Danse Macabre de Vanhel
-Vigueur Infernale
NOTE:
Attribut du Domaine de la Mort: Chaque fois qu’un sort offensif de Shyish est lancé avec succès, la difficulté du sort suivant sera diminué d'1D3. Non-cumulable.

Attribut du Domaine de la Nécromancie: Dans un rayon de 6m autour du lanceur de sort regagne 1D6 PdV en cas de réussite d'un sort (1 PdV dans le cas d’une créature Vampire ou Éthérée).

Présence des Morts: Le nécromancien cause la Peur comme s’il était lui-même un mort-vivant quand il est lui-même en présence de mort-vivant (sous contrôle).
Günther, Voie du Hors-la-Loi
Profil: For 13(14*) | End 12 | Hab 14(*12) | Cha 12(*13/14) | Int 11 | Ini 14(*13) | Att 12(*11) | Par 12(*10) | Tir 14 | NA 3 | PV 90/90
*(Force accrue (+1 lorsque test de force); arme de prédilection (+1 en att), malus d'armure (-1 INI, -2 HAB, ATT et PAR), intimidation et baratin (+1 en Cha pour intimider et +1 pour baratiner))
Equipement:

-Harnois (15 partout sauf la tête)
-Casque (7 sur la tête)
-Marteau de guerre (2mains); 22+1d10; Parade 10; Assommante, Lente et Percutante

Compétence:

-Coups assommant
-Bas Fond
-Coriace
-Couverture
-Coups puissant
-Force accrue
-Lutte
-Parade
-Sang froid
-Arme de prédilection (marteau)
-Intimidation
-Administration
-Baratin
-Monte
-Connaissances tactiques

Image
Vargas, Roi Revenant;
Profil: For 12 | End 12 | Hab 11(*9) | Cha 0 | Int 10 | Ini 8(*7) | Att 12(*10) | Par 12(*10) | Tir 8 | NA 3 | PV 100/100
Equipement
-Harnois (15 partout sauf la tête)
-Capuchon et masque de fer: 7 (tête)
-Deux épées spectrales: 16+1d8 dégâts Parade 12 Spécial : si l'attaque n'est pas parée et que le jet de dégât donne un 8, l'ennemi perd le double de PdV.
(Attaque magique + régénération à hauteur de 2/3 des dégâts infligés à la cible (arrondi à l'intérieur)

Compétence de combat:
AMBIDEXTRIE
PARADE

Image
Lien gestion

Avatar du membre
Ishar
Warfo Award 2018 du meilleur PJ - Génie
Warfo Award 2018 du meilleur PJ - Génie
Messages : 158
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... ombre-bois
Autres comptes : Grogmar (MORT) ; [MJ] Igaram

Re: [Vladimir & Ishar] Guerre Totale

Message par Ishar » 25 mai 2018, 23:45

La bataille avait été un véritable bain de sang. Lors de la charge, une bonne partie des vampires avaient tournés les talons, refusant de mourir pour une cause qu'ils ne soutenaient visiblement pas tellement. Ishar s'était dit alors qu'il ne s'agissait que de lâches. Ces nobles ne désirant finalement que venger leur maître et récupérer leur bien. Ils avaient dû se croire que Vladimir ne les conduirait sans doute nul par d'autre qu'à leur propre perte. Pour tout dire, le seigneur noir se demandait lui aussi si ce n'était pas le cas. Après tout, son maître n'était-il pas l'un des serviteurs de La Mort ? Combien d'homme-bête étaient tombés aujourd'hui ? Et d'elfes ? La Faucheuse n'avait-elle jamais assez de dévorer des âmes ?

Inspectant le combat des yeux, il pouvait voir le gigantesque démon massacrer les chevaliers noirs qui lui faisaient face comme s'il ne s'agissait que de vulgaires chiffons de tissus. Ses gardes du corps avaient toutefois rempli leur rôle, ainsi, le nécromancien avait réussi à éliminer sans mal les trois chamans brays, ravageant leur esprit de sa magie infiniment supérieure. La brume se dissipait lentement, rendant aux mortels créatures du chaos la fatigue du combat passé et donnant un peu de répit aux morts-vivant. Mais cela ne voulait rien dire, car la liche était trop esseulé pour réussir à les relever tout en s'occupant du démon qui ne tarderait pas à l'atteindre. Ce dernier ne faiblissait pas malgré l'énergie infinie que le sorcier lui drainait pourtant.

Ishar commençait lentement à ce dire qu'il aurait mieux faire de fuir avec les vampires au lieu de venir en aide à l'idiot de noble qui avait décidé de charger les chevaliers de la Lance du Renouveau. Renouvelant d'un claquement mental les sorts renforçant les troupes de plus en plus réduite de son armée, il en profita pour inspecter la situation du côté de cet affrontement, la terrible monture de Khorne était retournée dans le warp d'où elle venait, laissant le corps sans vie de son cavalier tandis que les membres de l'unité d'élite de chevalier pliaient face au surnombre de l'unité nécromantique. Toutefois, le combat n'était pas encore gagné, loin de là, et les humains faisaient chèrement payer le prix de leur vie. Mais malgré tout, la fatigue se lisait dans chacun de leur geste et le chevalier déchu pouvait aisément deviner que la disparition de la brume avait également zappé leur force à ces redoutables adversaires.

Du côté de la harde, elle était tout bonnement innombrable et d'autres hommes-bête accouraient de partout. Bientôt, le fer de lance serait totalement submergé, cela ne faisait aucun doute ! Le seigneur noir décida donc d'un geste sec de faire léviter sa monture avec lui grâce à son sort de lévitation avant de parcourir à une vitesse prodigieuse le champ de bataille, passant au dessus des ennemis pour venir se rendre aux pieds de son fidèle roi revenant. Déchaînant une nouvelle fois sa fureur magique et sa connaissance de la langue magikane nécromantique, il réussit à le relever, lui permettant de le servir une nouvelle fois dans la mort. Cependant, cela ne signifiait pas qu'ils étaient hors de danger, bien au contraire même, car le nécromancien et son fidèle Vargas se retrouvaient maintenant au plein milieu d'une harde de plusieurs centaines d'homme-bête en furie !

Ishar rugit, faisant voler en tout sens sa lame enchantée, tranchant membres et tête tandis que son serviteur faisait de même. Mais malgré tous leurs efforts, ils n'arrivaient pas à progresser d'un pouce et seul l'enchantement de leurs lames leur permettait de rester debout, refermant chacune de leur blessure tandis qu'ils en causaient une à un ennemi ! La liche commençait à perdre espoir, voyant la monstruosité du chaos continuer à semer la mort dans les rangs de ses derniers chevaliers noirs. Tout était perdu et son maître semblait ne pas revenir ! Pourtant, il se trompait.

En effet, tandis qu'une dernière volée de flèche venait faucher plusieurs cavaliers squelettes, des cris se firent entendre dans l'arrière des forces ennemies ! Une charge brutale s'abattit alors sur les lignes d'archers ennemis, massacrant en un instant plusieurs vingtaines d'ennemis ! Ishar prit un moment à comprendre qu'il s'agissait de chevaliers de la Lance du Temps nouveau relevé à la hâte par Vladimir tandis que ce dernier revenait à la rescousse de son armée en lambeau juché sur le terrible aigle géant, relevé d'entre les morts.

La surprise fut de taille, aussi bien pour le nécromancien que pour la harde qui ne comprit pas ce qui leur arrivait, se disloquant d'un seul coup tandis qu'un vent de panique se répandait dans leurs rangs. Des renforts ennemis ? Devaient-ils se dire, tandis que le mouvement de foule bloquait leur champ de vision, ne permettant pas de voir clairement ce qui se passait derrière eux. L'aigle se jeta sur le démon majeur, le frappant dans le dos et le faisant tomber à la renverse. C'était trop pour les hommes-bête épuisés qui se pensaient flanqués en plus d'avoir perdu leurs chamans et guides et maintenant le démon majeur qui devait les mener à la victoire ! La déroute s’enclencha donc et nombre d'entre eux se ruèrent dans les buissons bordant le champs de bataille. Ishar quant à lui était bien moins certain de la victoire, car ses yeux magiques pouvaient très clairement voir une chose : Le démon majeur était loin d'être mort !

Toutefois, le répit qui lui fut donné lui permit de se dégager lui et Vargas du pétrin dans lequel il s'était mit, quittant les rangs décomposés des hommes-bête. Il rejoint les maigres formation morts-vivante encore debout. Les chevaliers de la Lance des Temps nouveaux avaient fini de périr, mais l'idiot de vampire qui avait mené la charge avait succombé également avec le parjure. Au moins, avait-il réussi ce pourquoi il était prêt à mourir, pensa le seigneur liche. Mais cela le laissait dans une situation des plus précaires, car comme il l'avait imaginé, quand le démon se releva dans un rugissement bestial, la harde se rassembla à nouveau et les guerriers, une nouvelle fois galvanisé, revenaient désormais à la charge ! Vladimir chargea une nouvelle fois avec son aigle, cherchant à faire choir le buveur de sang pour de bon, mais un coup de hache monstrueux trancha l'aigle en deux comme s'il ne s'agissait que d'une vulgaire feuille de papier et le seigneur vampire n'eut juste le temps que de sauter de son dos pour prendre son envol à l'aide de ses propres ailes.

Le combat entre les deux seigneurs du champ de bataille commença alors et malgré les terribles blessures du démon, ce dernier continuait à se battre sans la moindre retenue, frappant en tout sens et ne laissant que peut d'ouverture au vampire. C'en était trop pour le seigneur noir qui ne pouvait plus croire en une victoire, les gors étaient entrain de finir les quelques chevaliers noirs encore debout et après tout comment croire autrement ? Il n'y en avait plus qu'une cinquantaine, si on comptait les renforts arrivés in extrémistes.... mais trop tard.... Trop tard que pour sauver l'ost qui n'était plus qu'une champ d'ossement en miette. Même avec toute la magie dont il disposait, le sorcier savait parfaitement qu'il n'arriverait jamais à en relever assez que pour lutter contre les centaines de créatures qui leur faisaient face. Sans compter les minotaures qui se montraient bien trop nombreux que pour les maudire tous !

Ainsi, le seigneur de Sombre-Bois prit la terrible décision de fuir. Fuir ce seigneur qui l'avait forcé à rentrer en guerre, à renier La Non-Mort et à embrasser la cause de La Mort. Il ne pouvait pas... il ne pouvait pas continuer à le servir et bien que l'idée même de briser son serment lui donnait des haut-le-coeur, à quoi bon continuer à servir une créature qui allait bientôt mourir ? Il regarda Vladimir qui était encore en prise avec le démon, ce dernier avait perdu son immense fouet fait de chaîne, tandis que la main qui la tenait autrefois avait perdu quatre de ses doigts. Mais le vampire n'était pas dans un meilleur état, saignant de partout, il avait un bras qui pendait mollement et une aile en moins. Un combat trop serré... trop imprévisible... trop risqué. Ishar passa l'orée de la forêt pour disparaître, suivit de près de Vargas tandis que le combat s'intensifiait derrière lui.



C'est le cœur lourd qu'Ishar arriva enfin à son fief. Il l'avait senti, le démon était tombé tandis qu'il avait quitté la forêt. Mais il n'avait pas réussi à sentir l'essence de son ancien maître, il n'arrivait pas à savoir si c'était parce qu'il était mort ou s'il était juste trop affaibli pour le moment pour qu'il arrive à le détecter. Combien de temps avait-il avant que Vladimir ne cherche à se venger ? Un jour ? Une semaine ? Un mois ? Non... Le vampire allait chercher à se venger le plus rapidement possible et la liche savait très bien qu'il n'avait aucune chance contre lui. Ainsi avait-il pris une décision quitter son... Il arrêta sa monture à encore une centaine de mètre de la palissade en bois qui ceinturait son fief. Arrivant par l'Est, il ne pouvait pas voir les travaux qui se trouvaient normalement à l'opposé. Mais s'il s'était arrêté, ce n'était pas pour admirer le paysage, non, c'était pour constater avec horreur les flammes qui dévoraient le village jouxtant la motte féodale. Une épaisse fumée noires montaient dans le ciel... Son fief avait été rasé !

Il fit partir sa monture au triple galop, avalant la distance qui le séparait la porte Est en un instant. Comme il le redoutait, la porte resta close et nul personne ne vint à sa rencontre. Ainsi contourna-t-il le fief en longeant la palissade. Ce ne fut qu'une fois arrivé au niveau de l'aménagement de la nouvelle enceinte en pierre qu'il put voir l’ampleur du massacre. Des paysans criblés de flèches gisaient ça et là, certains encore en position de travail tandis qu'ils étaient entrain de tailler grossièrement la pierre pour la muraille. «Une attaque surprise ! » Il s'avança prudemment, relevant d'un seul geste l'ensemble des cadavres au sol. Les flèches plantés dans l'un des zombies qui se présenta à lui étaient grossières et inhabituelles. Il ne s'agissait pas d'homme-bête, ils auraient emporté les corps pour les dévorer... «Les outils sont restés en place, des pillards du Moussillon n'en auraient laissé aucun... Et puis, Günther est le chef de la principales bande de la région...Oh non !»

Le seigneur venait de passer devant un corps criblé de flèche là encore. Mais il s'agissait de flèches de bien meilleur facture et le corps était celui d'un maraudeur du chaos ! «Maudits maraudeurs ! Malbaude a dû vous lâcher dans Moussillon pour ravager les territoires qui ne l'auraient pas rejoins !» Il continua sa route, marchant dans l'intérieur de son village en ruine tandis que les morts-vivant formaient un mur de chair pour bloquer l'entrée. L'ennemi était parti, cela ne faisait aucun doute. Mais mieux valait-il rester prudent, les maisons brûlaient encore ce qui indiquait que cela ne faisait pas longtemps que l'attaque avait eu lieu.

Suivant les corps, le nécromancien pouvait voir que les maraudeurs s'étaient répandus dans tout le village, massacrant tout le monde. Mais les paysans avaient fuit... Oui... la porte de l'enceinte de pierre était encore debout ! Des corps gisaient aux pieds des murs, des maraudeurs pour la plupart. Un assaut avait été mené... mais avait-il réussi ? Non... la porte serait close... à moins que... Ishar cria :

-Défenseurs ! Ishar de Sombre-Bois, votre maître est de retour et voudrait rentrer !

La liche avait peur. Peur que ce ne soit pas un des siens qui lui réponde, mais plutôt un tirailleur maraudeur. Un homme fit alors son apparition sur les murs... en armure de cuir bouilli ! Il s'agissait d'un homme d'arme de Günther ! Ce dernier hurla de joie en voyant le mort-vivant et de nombreuses têtes firent leur apparition entre les créneaux, la porte s'ouvrit ensuite après quelques minutes et un succession de bruit laissant comprendre que les assiégés avaient consolidés fortement les battant de la porte. Après quoi, le seigneur noir fit son entré sous les viva des survivants. Un homme vint à sa rencontre, portant une armure de chevaliers, il s'agissait sans nul doute d'un des lieutenants.

-Mon seigneur ! Quel joie de vous revoir ! Nous sommes misérable à vous accueillir ainsi. Mais ils étaient si nombreux... Nous....

-Où est Günther ! Coupa sèchement Ishar.

-Il est... Suivez-moi mon seigneur... Si vous me le permettez... Dit l'homme dans un ton qui ne laissait que peu de doute sur l'état du fidèle bras droit de la liche. Cette dernière le somma de rapidement s'exécuter et ensemble ils gravirent avec hâte les marches du sinueux escalier du donjon. En traversant la salle du trône, Ishar avait pu constater qu'il n'y avait là que des morts ou des mourant. Il avait cru que ceux qu'il avait vu dehors n'était qu'une partie des survivant... Mais il devait se rendre à l'évidence... peu de soldat avait visiblement survécu et au mieux pouvait-il compter sur une trentaine d'homme valide. Cela ne le confortait que plus encore sur le fait qu'il était pressant de partir. Il n'avait aucune chance de survivre à une nouvelle attaque !

Tandis qu'il finissait de grimper les dernière marche menant aux appartements des invités, le lieutenant baragouina une histoire comme quoi Günther s'était battu comme un troll contre le chef des maraudeurs, réussissant à le vaincre au prix de terrible blessure et qu'il n'allait sans doute pas passer la nuit. Ishar apprit également que la dite attaque avait eu lieu il y a un jour seulement. Mais que les derniers défenseurs n'avaient pas osé quitté les défenses fortifiées de peur de subir le même sort que ceux qui étaient restés dehors. Après la mort de leur chef, les maraudeurs avaient abandonné l'idée de prendre le château, préférant piller tout ce qu'ils pouvaient avant de tout brûler pour se venger des morts qu'ils avaient subit.

Ishar ouvrit la porte pour découvrir le colosse tout en muscle recouvert de pansement gorgés de sang coagulé. Son souffle était rauque et sifflant tandis que sa poitrine se soulevait dans des soubresauts maladifs. De la sueur perlait de son front tandis qu'une jolie femme brune s'occupait d'éponger ce dernier avec une éponge humide. En voyant la liche rentrée, son masque toujours sur le visage, la femme ne blêmit pas, le regardant droit dans les yeux avant de se porter à sa rencontre et lui cracher au visage :

-C'est de votre faute ! Mon Günther a voulu défendre votre fief et maintenant il va... Elle s'effondra en larme et Ishar se mit à genoux devant elle avant de la prendre dans ses bras asséchés par la mort.

-Je ne vous connais pas, mais quand je vois que malgré votre faiblesse vous osiez me parlez ainsi que me dis que Günther sait choisir en matière de femme... Se relevant, il enleva son masque pour le laisser tomber au sol. Je ne le laisserais pas mourir, femme de Günther... C'est mon fidèle bras droit et mon vassal. Il est de mon devoir de lui prêter assistance tant que j'en ai les moyens...

Il dégaina son épée et s'avança vers la personne qu'il considérait le plus comme un ami. La seule personne dont il n'avait aucun doute sur la loyauté. La femme, voyant l'arme tirée, hurla et se jeta sur le seigneur en hurlant. Mais ce dernier la chassa d'un geste tandis que Vargas se saisissait sans un mot de ses épaules pour la retenir malgré ses sanglots. Le chevalier s'avança vers le mourant, toujours arme au poing avant de se pencher sur sa couche et de lui souffler à l'oreille :

-Cela risque de piquer un peu, mais cela te feras du bien, je ne te laisserais pas mourir !

Et il planta son épée... L'énergie vitale coula dans le pommeau de l'arme à gros bouillons pour aller se déverser dans... la paume de Günther qui ouvra les yeux dans une inspiration d'un homme revenant d'entre les morts. Il regarda son seigneur dans les yeux, puis la lame qu'il tenait dans les mains et qui transperçait le torse de ce dernier. Il voulut lâcher l'arme, mais son maître la retint jusqu'à ce que la force du mortelle soit suffisante pour que la liche ne puisse plus le faire. Ishar tomba à genou tandis que le vassal extirpait rapidement l'arme du corps du mort-vivant.

-Maître ! Maître ! Vous êtes fou ! Ma vie ne mérite pas que vous risquiez la votre!

Le nécromancien regarda son disciple tout en se relevant sans mal, sa nature de mort-vivant ne lui laissant pas ressentir quelque chose d'aussi futile que la fatigue ou la douleur.

-Idiot ! C'est à moi de décider si ta vie s'achève ou non et ce que je fais de la mienne ! La Non-Mort est avec nous et il est hors de question que je laisse encore cette salope de Faucheuse emporter une personne qui m'est cher ! C'est bien compris! La liche avait parlé d'une voix forte et sans appel et son serviteur s'inclina devant elle dans un geste qui aurait pu paraître théâtral s'il ne s'agissait pas d'une réelle dévotion de la part de cet homme qui n'était rien avant qu'Ishar ne le sorte du trou où il vivait.

-Maître ! Je vous dois la vie et bien qu'elle vous était déjà votre, je ne puis que vous la confier un nouvelle fois !

Ishar fit un geste du menton en direction de la femme retenue par Vargas et toujours en pleur, mais de joie cette fois.

-Qui est cette femme pleine de courage ?

Le colosse rougit comme un enfant avant de parler.

-Il s'agit d'Angélique, je l'ai sauvée d'un trafic humain et... et...

La liche rit un peu, chassant pour cette fois et pour quelques instants la folie qui la rongeait.

-Tu as ma bénédiction, un chevalier se doit de trouver bonne compagne et de faire une descendance... Il redevint d'un seul coup très sérieux, sa peur reprenant le contrôle de son corps. Nous devons partir au plus vite. La créature qui est venue me chercher il y a peu risque de revenir... En colère... Nous ne pouvons pas rester, il nous faut un navire et des hommes supplémentaire.

Sans la moindre hésitation, Günther dit un simple : « Où et quand ? »

-Maintenant ! Et assez loin pour qu'elle ne nous retrouve jamais et où nous pourrons nous reconstruire ! Nous allons dans les Principautés frontalières!

Après quoi, il ne fallut pas plus de deux heures que pour plier bagage, une petite partie des gens décidèrent de rester pour s'occuper des blessés. Trop peu nombreux, leur chance de survivre était quasiment nul, mais Ishar ne voulait pas s'encombrer de blesser et cela lui évitait de devoir les éliminer. Non pas que cela l'aurait ennuyer, mais il s'agissait de ne pas perdre plus de temps et les exécuter soit même en aurait pris, du temps et aucun d'entre eux ne savait où la liche partait. Ainsi, autant laisser le bon plaisir de les massacrer aux pilleurs et autres créatures qui seront attirés par le festin du champ de bataille...

Il fut difficile de se déplacer jusqu'à une petit village côtier, de nombreux maraudeurs parcouraient désormais la région, pillant tout sur leur chemin. D'Oisemont faisait bien son travail de ravage et les Osts croisées qui allaient frapper le Duché n'auront rien à manger sur place tandis que la horde démoniaque n'auraient point besoin de nourriture ! Vladimir... Plus il y réfléchissait, plus la liche se disait qu'il y avait de forte chance que le vampire allait fuir hors du Moussillon. Il avait perdu les derniers appui qu'il avait ici et une partie importante de ses troupes d'élite. Ainsi, il aurait très bien pu se venger de son lieutenant félon, mais pour ce dernier il ne semblait pas possible qu'il puisse rattraper l'écart de puissance qu'il y avait désormais entre lui et Malbaude. Mais tout cela n'allait bientôt plus concerner le seigneur noir, car ce dernier venait d'embarquer sur une esquisse de petite taille permettant toutefois de contenir sans mal les hommes qu'il avait réussi à rassembler à sa suite.

Il quitta ainsi Moussillon pour se rendre dans les vastes principautés frontalières accompagné par Günther et sa femme ainsi que Vargas et une cinquantaine d'homme constitué d'une vingtaines de survivants du fief de Sombre-Bois et d'une trentaine d'autre gueux recrutés par le bras droit de la liche. Une nouvelle aventure s'ouvrait maintenant devant le seigneur déchu et celle-ci allait sans nul doute commencer par la conquête d'un nouveau foyer !


CECI CLÔTURE MON AVENTURE ICI
Ishar de Sombre-Bois, Seigneur Liche
Profil: For 15 | End 15 | Hab 14 (12*) | Cha 8(12) | Int 18 | Ini 12 | Att 15 (13*) | Par 13 (11*) | Tir 11 | MAG 20 (21*) | NA 4 | PV 67/185 | LN 272/273 | Distance de contrôle 585m
Lien vers la Fiche du personnage
*Avec décompte d'armure / Leader nécromant (+4 en CHA pour convaincre un utilisateur de magie noir) / Emprunt occulte +1 en MAG si sort nécro
Contrôle Morts-vivant:

Troupes:
-Vargas; Roi Revenant; destrier mort-vivante
-10 chevaliers noir (bouclier et masse)

En sommeil:
- X

Equipement:

-Farsh Tranche veines: 20+1d10 dégâts 10 Parade Lente et Percutante (Deux mains) (Attaque magique + régénération à hauteur de 2/3 des dégâts infligés à la cible (arrondi à l'intérieur))
-Dague: 12+1d6 dégâts Parade 6
-Gilet de cuir bouilli: Protection 7 (-1 HAB, ATT et PAR) (Torse, dos et bras) +7* = 14
-Capuchon en cuir: Protection 3 (Tête) + 7* = 10
Objet:
Grimoire interdit de nécromancie (2), Sacoche (grande), Médaillon de chevalier aux armoiries des De Sombre-bois

Compétence:

-Sens de la magie
-Conscience de la magie
-Illégale sorcellerie
-Incantation (Nécromancie)
-Chance => Usage systématique en cas d'échec critique lors de l'usage de la magie ou en cas de test "surprise" (comme un sommeil un peu trop lourd...)
-L’Éveil - Niveau 2
-Monte
-Alphabétisation
-Langue Hermétique -Magikane necromantique
-Alchimie
-Administration
-Maîtrise de l'aethyr Niveau 3
-Fontaine de Dhar
-Fabrication d'objet magique
-Fabrication de parchemin
-Peau de Pierre*
-Leader nécromant
-Entité magique
-Maître de la Non-vie
-Connaissance tactique

Trait et ressources

Enchanteur, Apothicaire et Magikane Nécromantique
200 Pdrm => 100 en cours d'utilisation pour une recherche majeur en alchimie
Dernière visite à Sombre-bois: 18jours

Emprunt occulte:
-Aide Spirituelle : Vous bénéficiez d’un bonus de +1 quand vous lancez des sorts de Nécromancie.

Grimoire:


Primaire:
-Lumière

Mort:
-Buveur d'esprit:

Nécromantique:
-Visage de la Mort
-Invocation de Nehek
-Malédiction de la Non-vive
-Danse Macabre de Vanhel
-Vigueur Infernale
NOTE:
Attribut du Domaine de la Mort: Chaque fois qu’un sort offensif de Shyish est lancé avec succès, la difficulté du sort suivant sera diminué d'1D3. Non-cumulable.

Attribut du Domaine de la Nécromancie: Dans un rayon de 6m autour du lanceur de sort regagne 1D6 PdV en cas de réussite d'un sort (1 PdV dans le cas d’une créature Vampire ou Éthérée).

Présence des Morts: Le nécromancien cause la Peur comme s’il était lui-même un mort-vivant quand il est lui-même en présence de mort-vivant (sous contrôle).
Günther, Voie du Hors-la-Loi
Profil: For 13(14*) | End 12 | Hab 14(*12) | Cha 12(*13/14) | Int 11 | Ini 14(*13) | Att 12(*11) | Par 12(*10) | Tir 14 | NA 3 | PV 90/90
*(Force accrue (+1 lorsque test de force); arme de prédilection (+1 en att), malus d'armure (-1 INI, -2 HAB, ATT et PAR), intimidation et baratin (+1 en Cha pour intimider et +1 pour baratiner))
Equipement:

-Harnois (15 partout sauf la tête)
-Casque (7 sur la tête)
-Marteau de guerre (2mains); 22+1d10; Parade 10; Assommante, Lente et Percutante

Compétence:

-Coups assommant
-Bas Fond
-Coriace
-Couverture
-Coups puissant
-Force accrue
-Lutte
-Parade
-Sang froid
-Arme de prédilection (marteau)
-Intimidation
-Administration
-Baratin
-Monte
-Connaissances tactiques

Image
Vargas, Roi Revenant;
Profil: For 12 | End 12 | Hab 11(*9) | Cha 0 | Int 10 | Ini 8(*7) | Att 12(*10) | Par 12(*10) | Tir 8 | NA 3 | PV 100/100
Equipement
-Harnois (15 partout sauf la tête)
-Capuchon et masque de fer: 7 (tête)
-Deux épées spectrales: 16+1d8 dégâts Parade 12 Spécial : si l'attaque n'est pas parée et que le jet de dégât donne un 8, l'ennemi perd le double de PdV.
(Attaque magique + régénération à hauteur de 2/3 des dégâts infligés à la cible (arrondi à l'intérieur)

Compétence de combat:
AMBIDEXTRIE
PARADE

Image
Lien gestion

Répondre

Retourner vers « Moussillon »