[RP groupé] Les Dragonniers

sont une région de collines calcaires situées à l’extrême nord des Montagnes Grises. Ces collines désolées, séparées des montagnes par le fleuve Oisel, sont habitées par des bergers Bretonniens, et les châteaux y sont peu nombreux. Les ancêtres des Bretonniens inspirés par les contacts qu’ils avaient avec les elfes et les nains, y ont érigé d’immenses tumulus funéraires pour leurs chefs. Ces tombeaux, aujourd’hui en ruines, sont devenus des repaires de monstres et de spectres. Cette région attire de nombreux Paladins ainsi que de nombreux nains chercheurs de trésors.

Modérateur : Equipe MJ

Avatar du membre
Dwaidu
PJ
Messages : 17
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / TIR / NA / PV (bonus inclus)
Lien fiche wiki : wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_dwaidu

Re: [RP groupé] Les Dragonniers

Message par Dwaidu » 13 juil. 2019, 14:57

Comme on aurait pu s'y attendre, le fougueux tueur n'avait pas marché seul en tête bien longtemps et il avait vite été rattrapé par les chevaucheurs de fourmis géantes. Comme si le fait d'avoir tous été désignés comme éclaireurs avait fait naître une sorte de fraternité entre chacun de ses membres, Dwaidu reçut sa première marque d'attention de la part d'un de ses compagnons en la personne de Thralgran qui lui tendit une main pour l'aider à grimper sur le dos de la fourmi. Le jeune nain n'était pas un chevaucheur mais un marcheur, un bon gros combattant les pieds fermement ancrés dans le sol, et il répugnait à monter sur le dos de cette créature. Mais la générosité de ce bon Thralgran – que Grimnir bénisse sa longue barbe – ne pouvait pas se refuser surtout après tant de jours à se voir ignoré, cela aurait été insultant. C'est pourquoi Dwaidu se retrouva bien mal à l'aise sur le dos d'une grosse fourmi, mais bien content d'y être.

Malheureusement, cet élan de franche camaraderie fut vite derrière eux et l'ambiance se faisait de plus en plus pesante au fut et à mesure que les éclaireurs s'aventuraient dans cette maudite forêt. Les chevaucheurs qui connaissaient bien leurs étranges montures échangeaient à voix hautes sur leurs inquiétudes vis-à-vis du comportement des fourmis. Une inquiétude bien vite partagée par l'ensemble du groupe lorsque les immenses toiles d'araignées probablement tout aussi immenses furent repérées. Dwaidu regardait ce ciel tissé la bouche bée et les bras ballants en essayant de s'imaginer la taille des bestioles lorsqu'il repéra un mouvement venu d'en haut. Pointant soudainement une hache dans sa direction il s'écria:


- Là !

Vu la tête de chacun de ses camarades lorsqu'il cria de la sorte, ils l'avaient tous repéré exactement en même temps que lui. Dwaidu n'eut même pas le temps de réagir plus que le ciel lui tomba sur la tête et qu'il perdit pendant un instant indéterminé la notion de ce qu'il lui arrivait précisément. Son corps avait été projeté quelque part mais il n'aurait même pas su dire s'il avait été projeté en l'air ou directement en bas, s'il avait tourné sur lui même dans les airs ou était descendu en piquet vers le sol. Quand il reprit conscience de chacun de ses sens en tout cas, il était étendu sur le dos, les yeux ouvert qui regardaient vers la cime des arbres. Il commença à bouger ses doigts de pieds qui lui répondirent, puis ses doigts. Il était entier, sans douleur et surtout, le principal, il tenait toujours fermement ses haches dans ses deux mains. Les nains sont réputés pour leur solidité, et Dwaidu ne faisait pas exception. Comme si de rien n'était il se remit rapidement debout sur ses courtes pattes.

Il observa alors la situation présente et visiblement son vol plané n'avait duré que quelques secondes. La grosse fourmi qui avait porté les deux humains et qui portait toujours le pauvre Dririn était mal en point, morte ou paralysée par l'attaque de l'araignée géante. L'un des humains semblait avoir souffert de sa chute tandis que l'autre s'était relevé rapidement. Le tueur n'eut même pas l'ombre d'une hésitation sur ce qu'il devait faire en cette situation. Une araignée géante, c'était un adversaire assez impressionnant pour vous offrir une mort honorable. Enfin ! Après tant de péripéties infructueuses son adversaire digne de ce nom était là devant lui. Pas aussi gros qu'un dragon mais quand même.

Dwaidu n'approuvait pas du tout la stratégie de Martin de faire tirer en l'air pour donner l'alerte car cela risquait de convaincre les autres de presser le pas et de débarquer pour les sauver de ce mauvais pas avant qu'il ait le temps de terrasser le monstre en trouvant le trépas lui même. Mais il ne pouvait pas leur en vouloir de chercher à sauver leur peau. Si son compagnon humain usa de stratégie pour tenter une action qui lui permettrait de sauver à la fois son compagnon et lui même en s'attaquant à la toile, le tueur décida d'une stratégie tout à fait différente guidée autant par le courage que par un désir suicidaire : foncer directement sur la bête, l'obliger à lâcher la fourmi et à l'affronter en duel pour sauver sa peau.

Alors que Martin s'élançait avec sa dague, Dwaidu hurla son cri de guerre :


- Haches en avant !!

Joignant le geste à la parole, il s'élança à son tour droit sur l'araignée géante. Alors que l'heure du combat sonnait, Dwaidu entra dans une folie meurtrière qui lui faisait oublier tout instinct de survie pour ne penser qu'à frapper encore et encore.
Dès que l'araignée est à portée de hache, Dwaidu frappe de la main droite puis de la main gauche et ainsi de suite jusqu'à ce que mort s'en suive ou tout autre événement qui viendrait interrompre le combat.

La première attaque (main droite) avec la hache de Grimnir
La seconde attaque (main gauche) avec la hache à double tranchant
Dwaidu, Voie des Tueurs
Profil: For 10 | End 10 | Hab 6 | Cha 8 | Int 8 | Ini 6 | Att 10 | Par 9 | Tir 8 | NA 1 | PV 65/70
Lien Fiche personnage : wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_dwaidu

Avatar du membre
[MJ] The Puppet Master
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Messages : 1428
Profil : Crème antiride! (5 utilisations, chaque utilisation procure +2 CHAR pendant 24h RP)
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... pet_master
Autres comptes : Mélétê (PJ) ; Dieter Wiederwald [RP Libre]
Localisation : Dans l'ombre, tirant les ficelles...

Re: [RP groupé] Les Dragonniers

Message par [MJ] The Puppet Master » 14 juil. 2019, 21:35

Martin :
  • Prière à Taal : - 5 PdC | bonus +1 à l'action qui suit
  • Courir, sauter et sectionner la sangle qui retient la selle sous HAB (12) + bonus prière à Taal (1) - malus combinaison d'actions (3) et adversaire impressionnant (2) : 8 >> 3 (belle réussite !)
L'entreprise audacieuse de Martin fut couronnée du succès escompté. La sangle coupée, la selle glissa du dos de la fourmi inerte avant que l'araignée n'ait eu le temps de l'enrober dans sa toile gluante et Dririn fut libéré. Le chevaucheur tomba lourdement à côté de Martin qui se réceptionna au même moment sur le tapis d'aiguilles sèches. Le Nain était secoué mais, trop heureux d'être toujours vivant, il ne s'attarda pas à reprendre totalement ses esprits et fonça tête baissée pour s'éloigner de l'animal géant. Dans sa précipitation, il croisa Dwaidu qui courait dans le sens inverse vers, il l'espérait, une mort digne de sa condition de tueur. Sans réfléchir plus avant et sans un seul regard pour son congénère, le tueur fonça sur l'araignée géante. Bien trop occupée avec sa proie pour lui prêter la moindre attention, celle-ci ne se méfiait pas et le laissa, malgré elle, approcher à portée de hache. Le monstre était bien trop imposant pour que Dwaidu pût frapper un point vital dès le premier assaut alors il décida d'attaquer la première patte qui fût accessible sans plus se poser de question.
Dwaidu :
  • Attaque main droite sous ATT (10) + arme de prédilection (1) = 11 >> 20 (échec critique !)
  • fin de l'assaut...
Lorsqu'il frappa, le tueur ne retint pas son coup et le tranchant de sa hache allait atteindre l'articulation de la patte visée avec force lorsque l'arachnide eut un mouvement sans lien apparent avec l'attaque qui vint bloquer l'arme du Nain dans la jointure de sa carapace, au moment où celle-ci la touchait, l'emprisonnant sur le coup ! Lorsque l'araignée monstrueuse bougea à nouveau, l'instant d'après, sans doute sous le coup de l'excitation d'en avoir fini avec l'enrobage de son dîner du soir, elle arracha la hache des mains de son propriétaire qui, ne voulant en aucun cas céder mais surpris par le déroulement soudain de cet événement hors du commun, failli avoir l'épaule démise par la violence de l'affaire.
  • Perte de PV liée à l'arrachage de la hache : 1D6 = 5 | PV restants à Dwaidu : 65/70
  • Perte de la hache de Grimnir
  • Nécessité de perdre 1 tour de combat pour récupérer la hache
Heureusement, la hache frappée du symbole du dieu ancestral des guerriers ne resta pas coincée mais glissa au déplacement suivant du monstre sur le tapis d'aiguilles, néanmoins hors de portée immédiate de Dwaidu. L'araignée gardait sa proie entre ses pédipalpes mais ne semblait pas pour autant en avoir fini avec sa chasse puisqu'elle avisait désormais la seconde fourmi menée par Thralgran.
Les Péjis sont là comme des marionnettes qui, dans l'atmosphère brûlante de leur Erpé,
oublient qu'elles n'ont que l'illusion de la liberté...

Avatar du membre
Dwaidu
PJ
Messages : 17
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / TIR / NA / PV (bonus inclus)
Lien fiche wiki : wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_dwaidu

Re: [RP groupé] Les Dragonniers

Message par Dwaidu » 15 juil. 2019, 14:23

L'humain s'était précipité un peu avant lui et, avec ses grandes pattes, n'avait pas manqué de creuser rapidement l'écart avec lui. Aussi, alors qu'il courrait un peu en retrait à l'assaut de la bête, Dwaidu fut aux premières loges pour assister à l'exploit de Martin et la libération de leur camarade. Alors qu'ils se croisaient, le tueur n'avait pas le temps de le féliciter ni même de vraiment analyser ce qui venait de se passer car était venue l'heure pour lui d'entrer en action.

Heureusement, dans son malheur, ses deux compagnons courant en sens inverse il est probable que son incroyable échec n'eut pas de témoin. Une bonne chose pour son honneur déjà sali une première fois dans une situation semblable il y a déjà un certain temps. Ce gobelin qui lui avait valut d'endosser son rôle de tueur, il aurait dû le décapiter mais il s'était précipité trop ardemment et emporté par son élan il l'avait manqué. Et là aujourd'hui, ne retenant aucune leçon du passé, le jeune et inexpérimenté tueur avait commis la même erreur en se jetant sans réfléchir la tête en avant sur son adversaire.

Pourtant, il crut l'avoir blessé lorsqu'il sentit sa hache s'enfoncer en elle mais il n'en était rien. Alors qu'il tirait comme un âne pour tenter de l'extraire, l'araignée qui ne semblait pas faire attention à son adversaire du moment lui arracha l'arme des mains en lui provoquant une vive douleur dans l'épaule droite. Mais cela n'avait aucune importance, elle aurait tout aussi bien pu lui arracher le bras que Dwaidu n'en aurait rien remarqué. La détresse aurait pu se lire dans son regard alors qu'il voyait son bien le plus précieux voler à quelques pas de là. Lui qui avait tout abandonné de son ancienne vie n'avait gardé que ses deux haches qu'il considérait comme partie intégrante de lui même.

Sans se poser plus de question, il abandonna immédiatement son ennemi pour se précipiter en direction de sa hache qui n'était en fait pas partie bien loin. Heureusement pour lui, sa taille insignifiante semblait faire que l'araignée géante n'avait même pas remarqué sa présence lui laissant ainsi tout loisir de récupérer son bien. Son assaut n'avait ainsi eu aucun effet et leur ennemi commun allait pouvoir se tourner vers Thralgran et sa monture sans avoir même remarqué ce petit tueur qui l'avait défié en duel à mort. S'il n'avait pas déjà fait le serment du tueur, le ridicule de son attaque l'aurait sûrement poussé à le faire aujourd'hui.

Mais cela n'était que partie remise, dès qu'il récupérerait sa précieuse hache de guerre, Dwaidu comptait bien repartir à l'assaut de la même manière et sans perdre plus de temps.

Donc une action pour aller récupérer la hache.
Puis, si d'autres tours sont simulés : attaque main droite puis attaque main gauche comme avant.
Dwaidu, Voie des Tueurs
Profil: For 10 | End 10 | Hab 6 | Cha 8 | Int 8 | Ini 6 | Att 10 | Par 9 | Tir 8 | NA 1 | PV 65/70
Lien Fiche personnage : wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_dwaidu

Avatar du membre
Martin
PJ
Messages : 132

Re: [RP groupé] Les Dragonniers

Message par Martin » 15 juil. 2019, 15:42

Sauter vers la bête, éviter les coups des pattes tranchantes et puissantes de la fourmi affolée, couper les sangles tandis qu'une avalanche de soie leur tombait dessus.....

Ce fut un miracle que le chasseur et le nain s'en sortisses intactes tous deux. Le premier le cœur battant, ne cessant pas d'essayer de pousser au loin cette question "et si tu avais échoué ?", le second abimé mais extrêmement vif.... Pour un nain.

L'ingénieur quand à lui, semblait toujours aussi tétanisé et n'avait pas tiré un seul coup. Par contre le nabot de leur groupe....

"Mais qu'est ce qu'il me fait ce con ?"

Eh, rev....

Ses mots moururent dans sa gorge lorsqu'il le vit à moitié désarmé et courir après la bestiole.

"Ranald ! Espèce de salaud !"

Voyant que les mots étaient inutiles, et que son camarade allait surement mourir s'il continuait sur sa lancée, le chasseur maudit une fois de plus Ranald qui avait monté cette situation, et entrepris de rattraper le tueur à temps pour le plaquer au sol afin de lui faire retrouver son calme et qu'ils puissent se tirer de là. De toute façon l'araignée ne semblait pas du tout attirée par eux..... Pas vrai ?
Modifié en dernier par Martin le 18 juil. 2019, 11:41, modifié 1 fois.
Gamin, un jour ou l'autre tes plans foireux feront de nous des morues salées. Et tu sais quoi ? Je regretterais même pas car je me serais sans doute amusé comme un fou avant d'y passer.


Martin, Voie de la chasse
Profil: For 8 | End 8 | Hab 10 | Cha 8 | Int 8 | Ini 10 | Att 9 | Par 9 | Tir 11 | NA 1 | PV 27/65
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... che_martin

Avatar du membre
[MJ] The Puppet Master
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Messages : 1428
Profil : Crème antiride! (5 utilisations, chaque utilisation procure +2 CHAR pendant 24h RP)
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... pet_master
Autres comptes : Mélétê (PJ) ; Dieter Wiederwald [RP Libre]
Localisation : Dans l'ombre, tirant les ficelles...

Re: [RP groupé] Les Dragonniers

Message par [MJ] The Puppet Master » 16 juil. 2019, 12:55

Amerkan, le jeune apprenti ingénieur, restait médusé, figé comme un vieux fond de sauce dans une écuelle. Seul son menton tremblait face à cette chose qu'il n'aurait jamais pensé voir et, encore moins, d'aussi près ! Le spectacle était hallucinant. Cette araignée surdimensionnée courant de ses huit pattes avec la célérité du guépard pour se ruer sur la seconde fourmi que Thralgran peinait toujours à contrôler et guider vers une issue salvatrice au milieu des arantèles ; ce Nain écumant de rage, glissant pour récupérer sa hache bien-aimée et se relevant aussitôt à la poursuite du monstre qui le dépassait tant que l'on ignorait s'il pourrait en atteindre autre chose que les pattes ; et cet homme courageux, intrépide, qui venait d'accomplir un exploit rocambolesque et repartait, aussitôt, dans une nouvelle course folle pour sauver un second Nain. Il y avait de quoi rester bouche bée, en effet.
Lorsque Dririn le secoua en lui tiraillant le bras, Amerkan cligna enfin des yeux et revint sur terre.


- Oui. Tirer... D'accord... Je...

Il déglutit. Avec la fébrilité et la maladresse d'un débutant au pistolet, il actionna avec ses deux pouces le chien de son arme déjà chargée, tendit son bras tremblant vers les frondaisons entoilées de soie et fit feu, une main sur l'oreille, cherchant par-là à se prémunir du bruit de la détonation.

La déflagration retentit longtemps dans le sous-bois et se répercuta tout autant entre les sommets entourant la forêt nichée dans cette vallée encaissée, théâtre d'un affrontement homérique. Sans doute Béoric et les autres Dragonniers l'avaient-ils entendue et pressaient-ils déjà le pas pour venir les secourir... avant qu'il ne fut trop tard.
Tests de course :
  • Dwaidu sous HAB (6) >> 6 (réussite | marge 0)
  • Martin sous HAB (10) >> 1 (coup de maître ! | marge 9)
Tests sous INI :
  • Dwaidu (6) >> 11 (échec)
  • Martin (10) >> 1 (coupe de maître !)
Tests opposés sous FOR :
  • Dwaidu (10) >> 12 (échec)
  • Martin (8) >> 4 (réussite | marge 4)
  • Différentiel : 6
Test de résistance pour Dwaidu sous END (10) - différentiel (6) = 4 >> 18 (très large échec)
Nouvelle disgrâce pour le tueur qui fut à nouveau projeté au sol et roula avec celui qui l'avait plaqué avant qu'il ne pût accomplir son oeuvre. Le chasseur pouvait être fier de lui, il venait sans doute de préserver la vie de Dwaidu. Il n'était toutefois pas certain du tout que le tueur le remercie pour cette intervention alors qu'il appelait la mort de ses vœux depuis si longtemps. Pendant ce temps, Thralgran, voyant fondre sur eux l'araignée géante, prit le parti d'abandonner sa monture par trop incontrôlable. Il bondit de la selle et s'écarta au moment où l'insecte, dans un réflexe désespéré de survie, projeta l'acide formique produit par son abdomen en direction de son assaillante qui ne s'en montra pas affectée pour autant. En effet, sa première paire de pattes lancée en avant, elle bloqua toute retraite à sa proie et, abandonnant pour un temps le premier cocon, s'en saisit et la mordit à la tête, injectant par la même son terrible venin. La fourmi eut une contraction des membres qui la fit basculer sur le dos puis elle ne bougea plus.
Les Péjis sont là comme des marionnettes qui, dans l'atmosphère brûlante de leur Erpé,
oublient qu'elles n'ont que l'illusion de la liberté...

Avatar du membre
Amerkan
PJ
Messages : 84
Profil : FOR:8 END:8 HAB:9 CHAR:8 INT:10 INI:8 ATT:8 PAR:8 TIR9 NA:1 PV:60/60
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... kan_butoda
Localisation : France

Re: [RP groupé] Les Dragonniers

Message par Amerkan » 18 juil. 2019, 23:52

Pendant plusieurs jours, Amerkan suivi une routine qui ne lui déplaisait pas. Même si les nuits étaient aussi froides qu'odorante, au moins il avait du travail qui ne consistait pas à rentrer par effraction dans un manoir maudit quelconque. La monotonie installais donc paisiblement sur la flotte, quelque fois relevée par des problèmes de terrain que les ingénieurs et terrassier improvisés du groupe se dépêchaient de régler à coup de pelle et de pioche.
De son côté Amerkan remarquait le manque de confiance que lui marquait les deux ingénieurs nains. Ils échangeaient dans leur langue natale pour éviter de compromettre leurs secrets ancestraux et ne lui donnait que de piètres corvées. L'occasion viendrait où il pourrait montrer son ingéniosité.
C'est aux faibles lueurs de l'astre solaire que la vallée offrit un panorama de gris qui laissait entrapercevoir un village. Et bien sûr Ranald avait décidé que celui qui irait en ce lieu lugubre, ne pouvait être que son jouet ingénieur favori.
Désigné volontaire. Cette expression était aussi tranchante qu'ironique. Et d'autant plus si elle est saupoudrée inattendu.
Envoyer un ingénieur en éclaireur sur une de ces bêtes aberrantes mangeuse de viande avariée. Breeuh! Rien que d'y repenser j'en ai mal au coeur.

Avec lui se dressait fièrement ce nain étrange de bleu tatoué et d'orange teinté. L'autre humain , un baroudeur, était lui aussi de la partie. Quelle équipe ! Heureusement que les fourmis sont là pour donner du sérieux à cette troupe...
Les montagnes avaient jeté un lit de brume glacé sur le paysage et le jeune estalien ressentait le froid et le manque d'oxygène de l'air. Fort heureusement, les nains invitèrent les piétons à partager leur place sur leurs montures ésotériques. La carapace était lisse au touchée et semblait robuste. Il serait intéressant d'étudier le matériau brut et son ajout potentiel à un alliage d'acier. De plus leurs six pattes rendait le chemin plus agréable qu'à cheval, offrant plus de stabilité au cavalier.
Perdu dans ses pensées, Amerkan ne remarqua pas qu'autour d'eux la brume tissa sa prison autour de la route à travers la forêt. Et ce n'est que lorsque les fourmis commencèrent à s'agiter que le pauvre bougre remarqua la forêt de toile.
Ne me dîtes pas qu'en plus des fourmis, y a la même catégorie en ar...
Le ciel s'obscurcit et des cimes tomba une arachnide stupéfiante, vive comme le vent, qui embrocha dans ses mandibules la fourmi sur laquelle Amerkan se trouvait.
Le choc émotionnel et physique fut rude si bien que quand Amerkan repris ces esprits il vit le nain Dririn prendre le temps de le secouer dans la panique générale.


L'alerte oui, prévenir le groupe.
Protéger mes oreilles. C'est pas le moment de se désorienter encore... J'ai mal au dos en me relevant, j'ai dû me péter un truc ou je sais pas quoi. On verra plus tard.
BANG !, claqua dans la nuit de toile. Il visa en direction des montagnes pour que le son se répercute partout et pour éviter de blesser quelqu'un qu'il n'aurait pas vu.


On fait quoi maintenant on cours ? On risque de tomber dans une toile sans s'en rendre compte avec cette brume. Mais dès que l'autre aura fini sa besogne, on va finir en apéritif.

Un point sur la situation: l'araignée est grosse mais ne se préoccupe pas de nous pour l'instant. Elle a sûrement des camarades comme nous avons les nôtres et mon tir a alerté les deux camps. On peut courir mais je ne sais pas pister pour retrouver le chemin exact que nous avons emprunter. Il va falloir marcher avec précaution et agiter une épée ou un bâton devant nous à chaque pas pour différencier la brume de la toile.
Pendant qu'il pensait, il rechargea machinalement son arme tout en continuant à regarder autour de lui, prêt à tout lâcher pour se saisir de son épée. Il remarqua que le nain Thralgran sauter de la fourmi et un instant plus tard entendu le craquement de la chitine de la fourmi craquer.


Désolé pour le retard les gars, j'enchaine les recherches de boulot et je me suis pas rendu compte qu'une 4ème page était apparu. N'hésitez pas à me mp via discord ou le fofo pour me sonner les cloches. Je vais essayer d'être plus attentif.
Côté RP j'aimerais garder mon sac de poudre à portée de main au cas où: si une bête m'approche trop ou que je me retrouve en danger, mon but serait de faire voler la poudre en ouvrant ma cartouchière devant moi et d'activer le chien de mon pistolet à vide pour essayer d'aveugler l'araignée avec l'explosion. En attendant pour ce tour recharger mon arme et commencer à rejoindre Martin et Dwaidu.
Amerkan Butoda
FOR:8 END:8 HAB:9 CHAR:8 INT:10 INI:8 ATT:8 PAR:8 TIR9 NA:1 PV:60/60

Lien vers la fiche: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... kan_butoda

__________________________

La technologie n'est ni bonne ni mauvaise, tout dépend de l'utilisateur.

"Sapentia dixit."
La science a parlé.

Avatar du membre
Martin
PJ
Messages : 132

Re: [RP groupé] Les Dragonniers

Message par Martin » 19 juil. 2019, 11:43

Ta hache ne vaut pas ta vie espèce de crétin. Alors oublie là tu veux ! murmura le chasseur au nain sous lui.

Bien entendu, il ignorait tout du serment du tueur et de toutes ces choses exotiques que les nains s'infligeaient à eux même. D'où ce que l'on pourrait appeler sa "méprise". Mais il aurait tout le temps nécessaire pour regretter son action ultérieurement s'ils survivaient à l'araignée.

Tu veux me cogner ? Soit. Mais on verra ça au camp. Alors boucle là et rampe vers le lac.

Jetant un coup d’œil à l'araignée qui dévorait une autre fourmi, Martin avisa l'ingénieur, droit, sur la plaine, qui tira comme ça, juste pour voir, sans bouger.

"Je suis un con entouré de fou.... Je sens qu'on va s’éclater aujourd'hui. Ou mourir. Ou les deux."

Faisant signe à celui ci, le chasseur lui intima de les imiter en silence. Quand au dernier nain, celui ci était bien trop loin pour qu'il puisse y faire quoique ce soit. Ramper tous les trois dans les hautes herbes vers le lac leur fournirait un sursis peut être salvateur. Après tout, les araignées ne nageaient pas. Sauf les araignées d'eau. Mais celles ci étaient petites et pas poilues. Pas vrai ?

Tout en rampant avec ses camarades de cordée, en professionnel, le chasseur ne perdit pas une miette du spectacle qu'offrait l'arénéide. Ce monstre au pelage noir offrait un sacré défi à Martin. Son arc serait sans doute inutile, à moins de viser ses multiples yeux. Pour percer la peau de ce machin, y aller avec un pieux de 5 mètres de long et un demi de large serait sans doute un bon début. Chauffé au feu de bois, recouvert d'huile éventuellement.... Ou alors un fosse ? Mais ces animaux là pouvaient tout escalader. Une fosse remplie de liquide inflammable comme du naphte peut être ? Mais en attendant de réfléchir à d'aussi improbables pièges, notre "héro" observa attentivement le monstre. Les pattes, les poils, les yeux, les crocs, le derrière de l'animal, s'il avait déjà été blessé.....
Tout ce qui pouvait servir d'information sur cette nouvelle proie....
► Afficher le texte
Gamin, un jour ou l'autre tes plans foireux feront de nous des morues salées. Et tu sais quoi ? Je regretterais même pas car je me serais sans doute amusé comme un fou avant d'y passer.


Martin, Voie de la chasse
Profil: For 8 | End 8 | Hab 10 | Cha 8 | Int 8 | Ini 10 | Att 9 | Par 9 | Tir 11 | NA 1 | PV 27/65
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... che_martin

Avatar du membre
Dwaidu
PJ
Messages : 17
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / TIR / NA / PV (bonus inclus)
Lien fiche wiki : wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_dwaidu

Re: [RP groupé] Les Dragonniers

Message par Dwaidu » 20 juil. 2019, 10:06

La panique fut de courte durée dans l'esprit du tueur qui parvint à récupérer sa précieuse hache assez rapidement et sans encombre. Cet acte serait probablement son plus grand exploit du jour à en juger l'enchaînement des mésaventures le concernant. Alors qu'il se remettait fermement sur ses pieds, l'heure de donner l'assaut au monstre était revenue. Mais alors qu'il s'élançait, il s'effondra à nouveau au sol, percuté par l'arrière comme il l'avait été quelques instants plus tôt alors qu'il trônait sur le dos d'une fourmi.

Aucun doute pour lui, il venait d'être attaqué par une seconde de ces araignées géantes maudites. Alors que l'idée venait de lui traverser l'esprit, quelle ne fut pas sa surprise d'entendre la soit disant araignée lui murmurer des mots à l'oreille. Il n'arrivait pas à en croire ses oreilles... non seulement l'humain l'avait attaqué mais en plus il le traitait de crétin et lui demandait de le suivre dans sa lâcheté en prenant des tons de leader du groupe.

Alors que le chasseur se mettait à ramper sur le sol, s'éloignant de la menace comme un vers, Dwaidu se redressa encore une fois en le regardant alors que de nombreuses pensées contradictoires se disputaient dans son esprit. Naturellement, c'est l'idée de planter sa hache dans le dos de ce couard qui semblait dominer, mais le nain se souvint alors de la promesse qu'il avait faite à Béoric de ne plus attaquer un membre des dragonniers.

D'ailleurs, alors qu'il pensait au chef du groupe il se souvenait aussi que celui-ci leur avait donné pour consigne de ne pas prendre de risque. Cela englobait probablement de ne pas charger une araignée géante seul... Mais Dwaidu refusait de fuir comme un homme. Regardant autour de lui, il pouvait voir une des fourmis géantes dans son cocon, l'autre au prise avec la grosse bestiole et enfin Thralgran qui se tenait non loin alors qu'il venait de sauter en catastrophe de sa monture. Ce dernier était encore en danger, lui qui le premier avait montré une marque d'attention au jeune tueur.

Dwaidu avait donc pris sa décision : il irait le rejoindre pour le défendre si l'araignée venait à se retourner contre lui. Puis une fois avec lui, il verrait avec son congénère ce qu'il fallait faire pour la suite des événements. Fallait il sauver les fourmis ou se replier. Si quelqu'un devait prendre la direction des opérations ici en l'absence de Béoric c'était bien Thralgran.
Dwaidu, Voie des Tueurs
Profil: For 10 | End 10 | Hab 6 | Cha 8 | Int 8 | Ini 6 | Att 10 | Par 9 | Tir 8 | NA 1 | PV 65/70
Lien Fiche personnage : wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_dwaidu

Avatar du membre
[MJ] The Puppet Master
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Messages : 1428
Profil : Crème antiride! (5 utilisations, chaque utilisation procure +2 CHAR pendant 24h RP)
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... pet_master
Autres comptes : Mélétê (PJ) ; Dieter Wiederwald [RP Libre]
Localisation : Dans l'ombre, tirant les ficelles...

Re: [RP groupé] Les Dragonniers

Message par [MJ] The Puppet Master » 29 juil. 2019, 09:56

Une forêt de pins sylvestres dans une vallée reculée au nord du château de Desfleuves.
Printemps, mois de Pflugzeit, le tournant des labours.
Altitude : 889 mètres.
Brouillard, temps humide, températures voisines de 2°C.
Effectivement, l'araignée géante ne semblait pas se préoccuper des hommes et nains qui gesticulaient et couraient dans tous les sens. En effet, une fois ses proies empaquetées, elle entama son escalade dans les arbres couverts de toiles. Au bout du fil de soie qui pendait de son abdomen, et soutenu par une de ses pattes arrières, l'énorme monstre transportait la première fourmi alors que, entre ses chélicères, il maintenait la deuxième. Avec agilité et rapidité, l'arachnide regagna le couvert des frondaisons et son ombre y disparut. Quelques instants plus tard, Martin, Amerkan, Dokird et Dririn purent se relever sans crainte. Thralgran soupira un grand coup et posa sa main sur l'épaule de Dwaidu venu se positionner pour le protéger. Un sourire entendu se dessinait au milieu de son épaisse barbe. Avec la simplicité et la sincérité propres à leur peuple il laissa échapper un « merci » valant acceptation définitive dans la troupe des Dragonniers.
Rapidement, il n'y eut plus aucun bruit. Le temps semblait suspendu. Puis un appel puissant résonna dans le sous-bois.


- DRAGONNIERS !?

Il s'agissait de la voix de Béoric qui appelait depuis quelque part entre les arbres.

- PAR ICI ! répondit Dokird presque immédiatement.
- Mais tais-toi, bon sang ! intervint alors Dririn, les dents serrées. Par ma barbe, Dokird, t'as perdu la tête ? Tu vas faire rappliquer cette saloperie.
- Bouse d'orque... pesta contre lui-même le jeune nain. Ses yeux cherchaient dans les frondaisons les signes d'un retour de l'arachnide alors qu'il ramenait fermement contre lui son bouclier rond et resserrait la prise sur le manche de son marteau.
Dokird et Dririn se tenaient presque dos à dos en scrutant les toiles au-dessus de leurs têtes, retenant leurs respirations.

- J'espère que c'était la seule et qu'elle a assez à bouffer maintenant... commenta Thralgran en claquant l'épaule de Dwaidu pour l'inviter à le suivre. Viens. Restons pas ici. Dans le doute, j'aime mieux pas être là pour le savoir.

- DRAGONNIERS !? L'appel se renouvela.

- Allez. En rang serrés, les courtards... et les autres. On va voir de se rapprocher de la caravane sans tomber nez à nez avec une autre saloperie à huit pattes.

Dririn et Dokird acquiescèrent d'un hochement de tête. Le chevaucheur avait tout perdu dans la capture de sa monture et c'était sans arme qu'il accompagnait son camarade, une main posée sur l'épaule de ce dernier, comme un aveugle se laissant guider, mais les yeux grands ouverts, à l'affût.

- T'éloigne pas trop, tu veux, souffla Dririn inquiet de se trouver si démuni.

En tête marchaient Thralgran, cramponné à son arbalète, et Dwaidu. Suivaient les deux humains puis Dokird et Dririn.



Après plusieurs minutes à évoluer sans avoir entendu de nouveau l'appel de Béoric, Dririn se résolut à faire part au groupe de son inquiétude :

- Faudrait pas qu'ils soyent passés et qu'on les aye ratés... Pas envie de visiter cette foutue forêt sans arme.
- Mouais... Tout ça ne m'dit rien qui vaille, ronchonna Thralgran visiblement inquiet lui aussi.
- Attendez, coupa Dokird. Taisez-vous, taisez-vous. Le jeune nain tendait l'oreille et tous l'imitèrent. Il pointa son marteau en direction du cœur de la forêt, légèrement sur la gauche de leur sens de progression. Là-bas. Ecoutez.

Les bruits étaient confus, sourds et lointains mais il en était certain lorsqu'il s'écria :

- Ça se bat !
- Par Grimnir... Je crois b'en qu't'as raison.

Fort de cette précision, les sons, jusque-là indistincts, prirent un tout autre sens et le fracas des armes, les voix et les cris stridents se firent soudain plus clairs.

- C'est les nôtres, tu crois ? demanda Dririn.
- Qui tu veux que ça soye, hein ? Ta grand-mère ? Thralgran fit craquer ses articulations en inclinant la tête et en roulant les épaules. C'est les nôtres, pour sûr ! Et sont dans la bouse parce qu'ils sont venus à la rescousse de tes fesses, Dririn. Alors, on va pas les laisser calancher seuls...



Moins d'une minute plus tard, les six compagnons découvrirent la cohue à l'origine des bruits qui les avaient menés jusque-là. Et ce qu'ils avaient redouté plus tôt se présenta à eux. Non pas une mais quatre araignées géantes tout aussi imposantes que celle qu'ils avaient rencontrée s'en prenaient de la même façon à une demi-douzaine de fourmis, à leurs chevaucheurs et à Béoric. Les nains défendaient autant qu'ils le pouvaient les insectes qui leur servaient de monture mais la force, la célérité et le nombre des adversaires ne leur laissaient aucune chance de les sauver. Déjà trois cocons étaient visibles, preuves que les arachnides n'avaient pas perdu de temps. Les fourmis restantes faisaient furieusement claquer leurs mandibules mais les araignées les surpassaient par la taille et l'efficacité de leurs fils de soie gluants. Chaque fois qu'une fourmi était atteinte, ce n'était plus qu'une question de temps avant qu'elle ne finît enrobée dans une toile inextricable. La confusion était totale !

- BEORIC ! PAR ICI ! hurla Thralgran en agitant son bras pour signaler sa présence au groupe. Abandonnez les fourmis, c'est ce qu'elles veulent bouffer ! Dépêchez-vous !

Prenant soudain conscience de la véracité des déclarations de Thralgran, Béoric hocha la tête et donna ses ordres :

- DRAGONNIERS ! Abandonnez les fourmis ! On se replie vers la caravane ! Sortez de la forêt ! VITE !

Un après l'autre, les nains rejoignirent Thralgran et ses compagnons. Ils détalaient aussi vite que leurs petites jambes le leur permettaient. Une fois à distance du champ de bataille, ils reprenaient leur souffle et jetaient des regards incrédules sur le spectacle de ces araignées géantes en chasse de leurs montures.

- BEORIC !

En bon capitaine, Béoric était resté avec la ferme intention d'être le dernier à quitter le navire, une fois tous ses nains en sécurité. Malheureusement, il se trouvait maintenant pris au piège au milieu des quatre arachnides. Il levait vaillamment sa hache à double tranchant et la faisait tournoyer au-dessus de sa tête en poussant des hurlements rageurs. A ses pieds, un petit corps était étendu. Un des dragonniers n'avait pas réussi à s'extirper de la mêlée sans encombre et son capitaine était resté pour le protéger.

- Debout, courtard ! On va pas laisser ses saloperies nous sucer la tripaille jusqu'à la moelle !

Doucement, le nain releva la tête et se hissa sur ses bras pour regarder Béoric. Du sang maculait son visage et rougissait sa courte barbe. Il était sonné mais bien vivant... pour le moment.

Le reste de la caravane, et donc le gros de la puissance de feu des Dragonniers, était resté en arrière sans doute à l'orée de la forêt, et nul doute qu'il n'arriverait jamais à temps avec de si gros engins à faire progresser entre les arbres. Les éclaireurs allaient devoir se débrouiller seuls pour sauver leur vaillant capitaine.
Les Péjis sont là comme des marionnettes qui, dans l'atmosphère brûlante de leur Erpé,
oublient qu'elles n'ont que l'illusion de la liberté...

Avatar du membre
Dwaidu
PJ
Messages : 17
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / TIR / NA / PV (bonus inclus)
Lien fiche wiki : wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_dwaidu

Re: [RP groupé] Les Dragonniers

Message par Dwaidu » 06 août 2019, 10:12

Alors qu'il s'était positionné aux côtés de Thralgran, le regard du tueur observait désespérément l'araignée géante regagner la cime des arbres ce qui semblait marquer la fin d'un combat qui n'avait même pas commencé. La troupe d'éclaireurs avait perdu les deux montures qu'on leur avait confié, n'avait pas atteint le village et, pire que tout, Dwaidu avait survécu à sa rencontre avec une abomination. Un vieux goût de défaite lui restait en travers de la gorge alors qu'il raccompagnait son camarade vers le reste de la troupe. Ils avaient décidé de rebrousser chemin pour rejoindre le chef qui les hélait au loin pour lui annoncer leur échec et se mettre à l'abri.

Dwaidu marchait en tête de la petite troupe toujours en compagnie de Thralgran sans dire un mot, la mine renfrognée pour changer et regardant ses pieds en laissant pendre ses haches de combat le long de son corps. Visiblement il était le seul à accuser le coup d'avoir survécu à cette mésaventure. Mais cela ne fut que de courte durée puisque l'un des nains, bien plus alerte que lui et à l'affût d'un autre danger, fit remarquer qu'il entendait les bruits d'une bataille. Il n'en fallait pas plus pour revigorer notre jeune tueur qui se redressa bien droit dans ses bottes et les haches en position de combat.

Une fois l'endroit de la bataille repéré, Dwaidu mena la course en direction des clameurs, se sentant pousser des ailes par l'excitation d'une probable revanche avec cette monstruosité. Mais même lui lorsqu'il arriva en vue du combat marqua un temps d'arrêt face au surréalisme de la scène. Ce n'était non pas une mais quatre araignées géantes qui s'en prenaient à leurs camarades, un spectacle qui pouvait faire hésiter même le plus inconscient des tueurs. Dwaidu observa les nains qui parvenaient à se désengager suite aux indications de Thralgran avant de comprendre que la situation n'allait pas tarder à devenir critique pour leur leader et un autre de leur compagnon.

Il ne sera jamais dit que Dwaidu est un lâche ! Devant pareille situation, un tueur ne pouvait pas concevoir qu'un nain puisse mourir sous ses yeux alors que lui ne participe même pas à la bataille. Béoric était un fier capitaine dont la bravoure ne pouvait que pousser ses subordonnés à suivre son exemple. C'est pourquoi, sans hésiter plus longtemps le tueur s'exclama :


- J'y vais !

Avant de s'élancer, il tourna son regard vers Martin, et avec un ton de défi :

- Et toi le génie, trouve une solution pour les sortir de là.

Le mot « génie » ne sonnait pas comme un compliment dans le ton employé par le tueur qui était toujours amer de l'attitude de son camarade humain lors de la précédente bataille. Cependant, Dwaidu avait assisté à son exploit digne de l'agilité d'un elfe lorsqu'il avait libéré le pauvre Dririn. Il considérait toujours l'humain comme un lâche pour avoir fuit, mais lui reconnaissait en même temps avoir la ruse nécessaire pour les sortir d'une situation périlleuse. Bref, il lui mettait sur le dos la responsabilité de mettre au point un plan un peu plus sophistiqué que le sien qui allait consister à foncer dans le tas au milieu de quatre monstres. D'ailleurs Dwaidu y allait de ce pas en poussant son cri de guerre qui lui servait autant à se donner du courage qu'à avertir Béoric de son arrivée fracassante.

- HACHES EN AVANT !!!
Dwaidu fonce dans la mêlée avec l'objectif de venir se planter aux côtés de Béoric et de l'autre nain pour mener le combat avec eux si combat il y a.
Il n'attaque pas les araignées si comme tout à l'heure elles ne se concentre que sur les fourmis.
Si les araignées s'attaquent à lui ou aux autres alors Dwaidu fait 2 attaques toujours dans le même ordre (hache de grimnir puis hache à double tranchant).
Dwaidu, Voie des Tueurs
Profil: For 10 | End 10 | Hab 6 | Cha 8 | Int 8 | Ini 6 | Att 10 | Par 9 | Tir 8 | NA 1 | PV 65/70
Lien Fiche personnage : wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_dwaidu

Répondre

Retourner vers « Les Pâles Soeurs »