Pays rouge [Eliniella]

Athel Loren est la plus ancienne des forêts du Vieux Monde. Ses arbres les plus vieux sont les jeunes pousses ayant germé à partir des graines semées par les serviteurs des Anciens en personne. C’est un lieu mystique qui s’étend sur une surface immense, mais nul ne sait si ce sont les Anciens ou l’influence du Chaos qui a éveillé ses arbres et leur a donné une âme. Toujours est-il qu’à l’aube des temps, ils ont commencé à raisonner d’une façon surnaturelle, et ont appris des sentiments tels que la haine et la colère. La forêt a peu à peu pris conscience d’elle-même et des autres races qui grouillaient comme des insectes à la surface du monde. Et les intentions de ces dernières ont éveillé sa rancœur…

Des menhirs gravés de runes elfiques marquent les limites de ce domaine végétal. Au-delà s’élèvent des arbres gigantesques dont les branches frissonnent et se tordent lentement, comme pour échapper à la barrière magique que forment ces pierres gardiennes. Les racines rampent et griffent les pierres couvertes de mousse, au milieu d’une brume persistante qui recouvre les clairières et les cavités du sol. Un tel labyrinthe de troncs et de branches suffit à rebuter l’esprit le plus décidé, car il abrite des yeux épieurs, des mouvements furtifs à peine entr’aperçus et des bruits inquiétants. La tranquillité surnaturelle des clairières tapissées de feuilles mortes et la brise silencieuse soufflant sur les sentiers ne voilent aucunement le sentiment d’être observé et mesuré à chaque pas que l’on y fait.

Modérateur : Equipe MJ

Avatar du membre
[MJ] The Puppet Master
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Messages : 1147
Profil : Crème antiride! (5 utilisations, chaque utilisation procure +2 CHAR pendant 24h RP)
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... pet_master
Autres comptes : Mélétê (PJ) ; Dieter Wiederwald [RP Libre]
Localisation : Dans l'ombre, tirant les ficelles...

Pays rouge [Eliniella]

Message par [MJ] The Puppet Master » 23 mai 2018, 15:15

Image
Martin [MJ Assistant]


Eliniellia Nathaelië Unoviel était sortie depuis longtemps des bois épais. Ceux aux frondaisons lourdes, somnolentes, figées dans un crépuscule perpétuel où jamais la pluie ne s'aventurait autrement que par gouttes éparses... Maintenant elle était était dans les bois plus jeunes, ceux qui n'avaient pas vus la création du monde mais qui verraient sa chute. Jeunes pousses éparses, pentes raides de collines, brumes parcourant encore par cette matinée les bois, fougères renaissantes en ce début de printemps auréolées de cristaux glacés laissés par l'hiver.... Voilà où patrouillait désormais la jeune orpheline. Ces bois où se croisaient les elfes et les charbonniers, petits braconniers et patrouilleurs, bucherons et, parfois, pour leur plus grand malheur, créatures sylvestres au cœur froid et arbres vivants.... Certaines rencontres finissaient bien, d'autres, plus nombreuses, finissaient mal, très souvent pour les humains, mais bien plus rarement pour les protecteurs de ces bois. Et c'était pour ces derniers qu'Eliniellia empruntait le chemin de la vengeance.

Dans ses yeux brûlaient un feu que nul combustible ne saurait rassasier. Destructeur. Sans merci. Impitoyable. Il fallait qu'elle se venge. On le lui avait dit. Tous étaient coupables, tous devaient mourir, peu importe le prix, le coupable ou leur nature mais... Mis à part effrayer ce ramasseur de bois, cette cueilleuse de champignons ou cet enfant un peu trop aventureux, son courroux n'avait pu s'épancher. Oui, il était agréable d'effrayer cette misérable engeance humaine qui osait souiller ces bois. SES bois ! Mais nul d'entre eux n'avait les mains tâchées de sang... Les tuer serait agréable mais... ces rencontres n'étaient rien. Perdre des flèches sur des insectes ? Était ce vraiment ceci que sa vengeance ? Un grand manque d'ambition dans pour une arpenteuse de la voie de Drakira...

Voulait elle vraiment accomplir une vengeance si... petite ? Si misérable ? Ou souhaitait elle offrir à la déesse quelque chose de bien plus raffiné et terrifiant, apte même à intimider les plus cruels et ingénieux tueurs drucchis ? C'était à elle de faire son choix, mais qu'elle prenne garde...
Hors-sujet
1er message de Martin en tant qu'assistant MJ.
Les Péjis sont là comme des marionnettes qui, dans l'atmosphère brûlante de leur Erpé,
oublient qu'elles n'ont que l'illusion de la liberté...

Avatar du membre
Eliniella
PJ
Messages : 11
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / TIR / NA / PV (bonus inclus)
Lien fiche wiki : wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_eliniellia_nathaelie_unoviel

Re: Pays rouge [Eliniella]

Message par Eliniella » 23 mai 2018, 17:17

La solitude était devenue sa seule compagne depuis des semaines maintenant, l'accompagnant à chacun de ses pas, lui murmurant des promesses de vengeance et de justice. Car oui, pour elle les deux notions ne semblaient n'en faire plus qu'une : la justice pour son peuple et pour elle même ne pouvait passer que par la vengeance des torts causés, une vengeance au centuple car une vie misérable d'un humain ou d'un peau verte ne pouvait racheter le sang d'un elfe ou la sève d'un arbre millénaire.

Les occasions de satisfaire son principal désir ne manquaient pas et pourtant... la jeune elfe n'avait toujours pas décoché la moindre flèche. Cela aurait pourtant était facile en de si nombreuses occasions mais ses victimes manquées racontaient toutes la même histoire à leurs proches : une elfe sortie de nulle part qui les menace d'une flèche encochée, prête à fuser pour leur ôter la vie, la fuite en craignant une vive douleur qui leur déchirerait le dos mais qui n'arriva jamais.

Était-ce cette petite voix au fond de son cœur, celle qui avait aimé la vie, une autre vie faite d'innocence et d'amour, qui avait retenu sa main et qui l'avait empêché de réparer le crime par le crime de l'innocent ? Non, cette voix, Eliniellia feignait de ne plus l'entendre. La jeune elfe préférait trouver un autre sens à son incapacité d'abattre un enfant venu voir si les elfes existaient vraiment. Non, elle n'éprouvait pas de pitié pour les vies éphémères et dénuées de sens des êtres inférieurs. Si elle n'avait pas tiré encore c'était par loyauté. Si ces humains osaient s'aventurer sur les terres d'Athel Loren c'est parce que le Seigneur du royaume d'Arronoc l'avait permis. Eliniella ne pouvait mettre son seigneur en défaut en abattant ceux qu'il avait autorisé à venir. Oui voilà c'était ça... si elle n'avait pas tiré, c'était par loyauté et non pas par clémence. Il fallait qu'elle s'en persuade.

Elle le savait pour l'avoir vu, des crimes plus graves que de cueillir des champignons ou des fleurs étaient à l'oeuvre dans son pays et elle devait y mettre un terme en trouvant les coupables et en les éliminant pour de bon. Il fallait qu'elle se mette en quête de ceux qui déracinent les arbres pour alimenter le feu de leur forge, de ceux qui ôtent la vie aux créatures des bois pour le plaisir d'afficher un nouveau trophée de chasse sur leur cheminée, poussés par le plaisir de tuer et non par la nécessité de se nourrir, de ceux qui pourraient représenter de près ou de loin une menace pour le peuple d'Athel Loren.

Eliniella était partie tête baissée vers la frontière dans l'idée d'en découdre, sans se fixer de plan. Il fallait changer de stratégie. La jeune elfe décida de se mettre à la recherche de signes qui pourraient la mener vers une cible plus prestigieuse : arbres abattus, ancien feu de camp, traces de pas suspects, du gibier mort etc...
Eliniellia Nathaelië Unoviel, Voie des ombres de la forêt
Profil: For 8 | End 7 | Hab 10 | Cha 9 | Int 8 | Ini 9 | Att 8 | Par 9 | Tir 12 | NA 1 | PV 55/55
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_eliniell ... ie_unoviel

Avatar du membre
[MJ] The Puppet Master
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Messages : 1147
Profil : Crème antiride! (5 utilisations, chaque utilisation procure +2 CHAR pendant 24h RP)
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... pet_master
Autres comptes : Mélétê (PJ) ; Dieter Wiederwald [RP Libre]
Localisation : Dans l'ombre, tirant les ficelles...

Re: Pays rouge [Eliniella]

Message par [MJ] The Puppet Master » 26 mai 2018, 23:16

Image
Martin [MJ Assistant]

► Afficher le texte
Eliniella se mit en recherche de pistes ou de tout ce qui pouvait lui servir d'indice dans sa quête. Il y eut bien quelques traces de gibier ou des cicatrices sur les arbres, laissées par les sangliers, mais la fatigue de ces derniers jours avait surement top altéré sa réflexion et elle n'était plus capable de suivre une piste. Ainsi elle ne remarqua guère la piste de terre battue qu'elle traversa en un instant, ou les sels récents qui décoraient le sol... Puis la nuit arriva sans prévenir et la voilà qui devait trouver un lieu où dormir, une légère couche de brume venant recouvrir le sol et la température, alors douce, de la journée devenait glaciale en cette nuit de début de printemps.

Au loin déjà, quelques loups faisaient résonner l'appel de la chasse sur quelque colline au loin. L'hiver n'était plus et il fallait nourrir la meute au sortir de l'hiver.

Après des heures de marche, Eliniella était arrivée en haut d'une colline faiblement boisée, surmontée d'un rocher où quelques arbustes s'accrochaient. Du haut de celui-ci il serait aisé d'observer les environs éclairés alors par la lumière de la voûte étoilée et l'éclat de Morrslieb et Mannslieb. Mais gravir ces quelques deux mètres de roche dans le noir était-il vraiment prudent ? Après tout, elle pouvait très bien dormir cette nuit dans quelque abri de fortune ou continuer son chemin dans la nuit pour trouver quelconque refuge. Les loups ne s'attaquent que rarement aux humanoïdes, à moins d'y avoir pris goût ou d'être affamés....
Les Péjis sont là comme des marionnettes qui, dans l'atmosphère brûlante de leur Erpé,
oublient qu'elles n'ont que l'illusion de la liberté...

Avatar du membre
Eliniella
PJ
Messages : 11
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / TIR / NA / PV (bonus inclus)
Lien fiche wiki : wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_eliniellia_nathaelie_unoviel

Re: Pays rouge [Eliniella]

Message par Eliniella » 29 mai 2018, 15:20

Parfois, les choses ne se passent pas comme on l'aurait imaginé. Eliniella avait réfléchi avant de quitter les siens et de se lancer seule dans sa quête personnelle. Elle avait eu tout le temps de s'imaginer en train de terrasser les ennemis de son peuple avec son arc et ses flèches et c'est avec ces images en tête qu'elle était parti. Mais mettre son imagination en pratique semblait bien plus difficile qu'elle ne l'aurait cru et, alors que la nuit allait bientôt la surprendre, elle s'en rendait maintenant compte.

L'insouciance qui était la sienne et qui avait brutalement pris fin il y a peu n'avait pas laissé place à une héroïne vengeresse du peuple sylvain comme elle l'aurait souhaité, mais simplement à une jeune elfe inexpérimentée. Elle n'avait su repérer aucune piste sérieuse et encore moins les remonter jusqu'à leurs auteurs alors que la journée prenait fin. Eliniella était cependant loin de vouloir baisser les bras et n'avait aucune envie de rebrousser chemin. La jeune elfe se résigna seulement à accepter la fatigue qui la gagnait après de longues heures de marche infructueuses.

C'est alors seulement qu'elle se rendit compte que les loups hurlaient déjà au loin, bien qu'en ce genre de situation ils ne semblent jamais assez loin pour se sentir en totale sécurité. Oubliant un instant sa quête principale, Eliniella se mit en tête de trouver un abri sûr pour la nuit. Juste au cas où... si les cris des loups ne l’inquiétaient pas encore plus que cela, elle ne souhaitait pas passer du statut de chasseur à celui de proie. D'autant que cet événement lui fit reprendre conscience que les loups n'étaient pas le plus grand danger de ces bois et qu'il lui faudrait peut être faire preuve de plus de prudence dans son cheminement.

Plusieurs solutions pouvaient s'offrir à elle en cet instant. Avant de prendre la moindre décision, Eliniella décida de faire un tour sur le sommet de ce rocher afin de disposer d'une vue d'ensemble qui lui permettrait d'analyser plus clairement sa situation. Peut être pourrait-elle déceler un endroit sûr pour y passer la nuit.

Une flèche encochée, agenouillée le plus bas possible pour tenter de se dissimuler autant dans la brume que dans la végétation à proximité, Eliniella progressait maintenant le plus discrètement possible pour se rapprocher du rocher et entamer son ascension pour observer les lieux.
Eliniellia Nathaelië Unoviel, Voie des ombres de la forêt
Profil: For 8 | End 7 | Hab 10 | Cha 9 | Int 8 | Ini 9 | Att 8 | Par 9 | Tir 12 | NA 1 | PV 55/55
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_eliniell ... ie_unoviel

Avatar du membre
[MJ] The Puppet Master
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Messages : 1147
Profil : Crème antiride! (5 utilisations, chaque utilisation procure +2 CHAR pendant 24h RP)
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... pet_master
Autres comptes : Mélétê (PJ) ; Dieter Wiederwald [RP Libre]
Localisation : Dans l'ombre, tirant les ficelles...

Re: Pays rouge [Eliniella]

Message par [MJ] The Puppet Master » 01 juin 2018, 18:45

Image
Martin [MJ Assistant]


Accéder au rocher ne fut pas vraiment un problème et son escalade non plus. Bien qu'il fît nuit, l'éclat des lunes et de la voûte étoilée n'était pas gêné par quelque nuage dans le ciel nocturne. En fait, quelques astrologues auraient pû être inquiets de voir les astres briller de pareils feux en cette fin du règne d'Ulric, mais Eliniella n'en avait que faire et réussit facilement à trouver les bonnes prises pour grimper sur cette roche légèrement humide à cause de la condensation de l'eau présente dans l'air. Une fois dessus, elle eut tout loisir d'observer les environs. Au nord se trouvaient des montagnes, dont la roche reflétait les lumières célestes. Au sud, il n'y avait que des arbres et encore des arbres. Une étendue percée, à quelques moments, par des titans de verdure. Enfin, à l'ouest, elle vit une lueur orangée... typique du bois qui brûle ! Une faute inacceptable ! Impardonnable !

Mais une question pointait : qui pouvait donc bien oser bafouer pareil interdit en plein cœur du domaine sylvain ? Qui souhaitait à ce point encourir leur courroux ? Cherchaient-ils à mourir ? Ou étaient-ce des inconscients ? En plissant les yeux, l'elfe parvint à distinguer quelques petites taches près du feu ; des formes humanoïdes autour de la source de lumière.

Puis elle vit que la végétation était vraiment peu dense autour de cette zone. Assurément, il y avait des arbres mais... tous étaient jeunes. Aucun chêne centenaire, ni de sapin atteignant les voûtes du ciel... Les plus hauts et plus vieux des arbres étaient absents du paysage... C'était inquiétant. Comment un être doué de raison pouvait-il ainsi bafouer si ouvertement les lois des sylvains, sur leur territoire, sans craindre d'encourir leur courroux !? Le sang devait couler pour laver la forêt de cette infamie. Mais était ce là le rôle d'Eliniella ? Et si tel était le cas, devait elle s'approcher avec discrétion, ou au contraire presser le pas ? A moins qu'elle ne préfère rester sur son promontoire, à observer la scène pour mieux comprendre de quoi il retournait ? Sa quête de vengeance était importante. Protéger les bois aussi mais.... l'un pouvait il passer avant l'autre ? La vengeance est, après tout, un plat qui se mange froid, mais sa fureur risquerait également de se refroidir si elle se détournait de trop de sa voie... Qu'importe, le choix lui revenait, et Loec viendrait truquer les dés selon son humeur.

Avec ses yeux maintenant adaptés à la -relativement- faible luminosité de cette nuit, la vengeresse pu voir que ce qu'elle avait pris pour un feu n'en était pas un. En fait, c'était plus différents feux, proches les uns des autres. Mais pourquoi autant de feux et si brillants ? Cela lui échappait complètement. C'était si étrange... Mais à cette distance elle ne pouvait voir avec précision les détails. Puis il y avait quelques ombres... Des humains qui dormaient, d'autres, semblaient debout mais... il y avait quelque chose de louche chez eux, bien qu'elle ne parvienne pas à mettre le doigt dessus. Et ces quelques silhouettes animales qui se découpaient dans les ombres... Des loups ? Elle pouvait en voir au moins un qui rodait à l'orée de la clairière où se trouvaient les feux, mais hésitant à s'approcher... Et pourquoi cette vermine d'humains ne réagissait-elle pas à la présence de prédateurs ? Non pas que les carnassiers soient une grande menace pour un groupe important, mais la chienlit réagissait toujours mal lorsqu'elle était confrontée à des prédateurs, qu'ils constituent ou non une menace pour elle.
Les Péjis sont là comme des marionnettes qui, dans l'atmosphère brûlante de leur Erpé,
oublient qu'elles n'ont que l'illusion de la liberté...

Avatar du membre
Eliniella
PJ
Messages : 11
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / TIR / NA / PV (bonus inclus)
Lien fiche wiki : wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_eliniellia_nathaelie_unoviel

Re: Pays rouge [Eliniella]

Message par Eliniella » 02 juin 2018, 16:38

Alors qu'elle venait d'atteindre sans peine le haut de son promontoire, le cœur de la jeune elfe sembla d'abord s'arrêter quelques secondes sous le choc de la vision de ce qu'elle devinait être un feu de camps avant de s'emballer lorsque ses yeux décelèrent l'une après l'autre des silhouettes humaines, ou en tout cas humanoïde elle n'aurait su le dire de si loin malgré sa vue supérieure aux autres races. Sans quitter la scène des yeux, Eliniella s'agenouilla d'abord avant de s'allonger autant que possible sur la roche comme le prédateur qui repère une proie qu'il n'espérait plus et qui craignait de se faire repérer avant même de pouvoir lui donner l'assaut. Après tout, la luminosité semblait assez forte en cette nuit si particulière pour que même un guetteur puisse apercevoir une silhouette se dessiner sur un rocher au loin.

La tension qui avait gagné son corps en quelques secondes chassa complètement la fatigue qu'elle avait accumulé pendant des heures de traque vaine. Le hasard avait voulu qu'elle repère enfin ce qu'elle cherchait au moment même où elle avait décidé d'abandonner pour la journée. La jeune ombre sylvaine resta ainsi immobile quelques minutes le temps que son corps cesse de trembler par l'effet de l'excitation qui la gagnait. Ces minutes précieuses lui permirent de mieux cerner la scène qui se déroulait sous ses yeux. Visiblement il devait s'agir d'une troupe assez conséquente puisque plusieurs feux brûlaient à quelques distances les uns des autres et qu'elle distingua plusieurs silhouettes distinctes.

Mais aussi bonne qu'était sa vue, y compris la nuit, Eliniella ne parvenait toujours pas à déterminer l'objet de leur présence ici, ni même la nature de ces intrus en son royaume. Elle le savait déjà... ce n'était probablement pas prudent mais si elle voulait en savoir plus et agir en conséquence elle devrait s'approcher seule. Et après tout, n'était-ce pas ce qu'elle était venu chercher en quittant la sécurité de son foyer ? Avant de poursuivre plus avant, l'elfe sylvaine prit le temps de regarder l'itinéraire qu'elle devrait grosso-modo emprunter pour rejoindre les feux.

Une fois sa réflexion terminée, Eliniella glissa aussi doucement que possible de sa cachette afin de redescendre au bas du rocher et de progresser en direction de son nouvel objectif. Téméraire mais pas suicidaire, la jeune elfe savait très bien qu'elle ne pouvait seule se jeter contre ce qui semblait être une menace pour son peuple. Elle souhaitait d'abord s'approcher pour observer sans être vue, et il serait toujours temps d'aviser après. Progressant le plus silencieusement possible et cherchant à se cacher de la vue d'un éclaireur ou d'une vigie qui devait probablement surveiller le sommeil de ses camarades, elle se tenait prête à faire face à n'importe quelle menace en ayant gardé une flèche encochée.

► Afficher le texte
Eliniellia Nathaelië Unoviel, Voie des ombres de la forêt
Profil: For 8 | End 7 | Hab 10 | Cha 9 | Int 8 | Ini 9 | Att 8 | Par 9 | Tir 12 | NA 1 | PV 55/55
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_eliniell ... ie_unoviel

Avatar du membre
[MJ] The Puppet Master
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Messages : 1147
Profil : Crème antiride! (5 utilisations, chaque utilisation procure +2 CHAR pendant 24h RP)
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... pet_master
Autres comptes : Mélétê (PJ) ; Dieter Wiederwald [RP Libre]
Localisation : Dans l'ombre, tirant les ficelles...

Re: Pays rouge [Eliniella]

Message par [MJ] The Puppet Master » 05 juin 2018, 18:08

Image
Martin [MJ Assistant]


Eliniella descendit rapidement la colline en se laissant doucement glisser sur sa pente, recouverte de feuilles mortes et racines traîtresses. En quelques secondes elle avait atteint le bas de celle-ci sans faire trop de bruit, quelques poussières et mottes de terre renversées étant les seules preuves de sa descente. Arrivée dans ce qui avait été autrefois un sous-bois fourni, désormais une plaine jonchée de branchettes, feuilles et troncs d'arbres morts, envahie par quelques buissons et herbes folles, l'elfe huma l'air. Celui-ci n'avait pas cette odeur typique de la forêt. Non, il était… différent. Il semblait chargé, sec et... sanglant ? Il y avait cette légère fragrance dans l'air mais… Quelqu'un faisait-il rôtir de la viande ? Si c'était le cas, celle-ci devait être brûlée. Mais l'heure n'était pas aux réflexions culinaires. Il fallait avancer.

Si les arbres les plus vieux des environs avaient été coupés, l'abattage de ceux-ci semblait au moins bénéficier à la flore plus jeune. Les arbres âgés, faiblissants, faisaient place à des buissons solides et de jeunes pousses plus promptes à résister aux maladies sylvestres et aux blessures occasionnées par les animaux sur leur tronc, pour marquer leur territoire. Mais ces considérations arboricoles devaient certainement échapper à la vengeresse, concentrée qu'elle était sur sa quête de sang.

Sa progression fut rapide, équivalente à celle d'un bon guerrier fantôme, faisant attention à la direction du vent, évitant ces flaques de boue qui avertiraient de sa présence, se campant dans les ombres et feuillages de la végétation encore présente. Ainsi, même les loups ne firent pas attention à sa présence. Elle n'existait pas.
Enfin arrivée proche du camp, Eliniella se dissimula derrière le tronc d'un vénérable chêne à peine débité. En risquant un coup d’œil vers l'intérieur du camp, elle pu voir que déjà des loups s'étaient risqués dans celui-ci, rôdant entre les couchettes des humains et reniflant les dormeurs. Dormeurs qui devaient par ailleurs avoir bien tirés sur la bibine pour ne pas se réveiller au passage de loups. Et ne parlons pas des sentinelles. Celles-ci laissaient passer les bêtes devant elles sans réagir !

Mais... En intensifiant son regard, Eliniella remarqua quelques petits détails qui rendaient la scène encore plus troublante... D'une part ce qu'elle avait pris pour des feux de camps était en fait.... Qu'est ce que c'était en fait ? Il y avait.... des tas de bois, de 1 à 2 mètres de haut, qui brûlaient recouverts de terre. Et des sacs remplis de.... Une sorte de pierre noire ?
Bref ! Quoiqu'il en soit, il fallait en revenir aux humains. Ceux-ci semblaient bercés dans un sommeil profond. D'ailleurs, certains se faisaient mordiller par les loups mais ne se réveillaient toujours pas. Même si l'elfe n'avait jamais vu d'humains dormir, elle se doutait bien que normalement, ceux-ci devraient s'agiter un minimum ! En sortant carrément la tête de sa cachette, elle put voir ce qui clochait. D'abord elle avait pensé qu'ils dormaient ou qu'ils étaient saouls, comme les porcs qu'ils étaient. Puis elle repéra les premières flaques de sang séché.

Ils étaient sans doute… morts ? Mais qui avait bien pu les tuer ? Pourquoi ? Et comment se faisait-il que les corps ne soient pas positionnés comme si les envahisseurs avaient essayés de fuir ou combattre ce qui les avait tués ?

Pendant qu'Eliniella était à ses pensées, absorbant le choc causé par ses découvertes, les loups avaient trouvés leur bonheur. La réserve de nourriture des humains leur était ouverte et ils se précipitaient dedans pour se nourrir. Viande séchée et céréales, un festin pour eux qui sortaient de la dure saison. Si Eliniella voulait s'aventurer dans le camp, elle aurait le champ libre. Le temps que les alpha puis le reste de la meute mangent, elle pourrait surement rechercher quelques indices pour mieux comprendre ce qui s'était passé ici. Mais elle ne devrait, par contre, pas traîner. A moins qu'elle ait autre chose en tête ? Ou bien que cette scène ne représente aucun intérêt pour elle ?
Les Péjis sont là comme des marionnettes qui, dans l'atmosphère brûlante de leur Erpé,
oublient qu'elles n'ont que l'illusion de la liberté...

Avatar du membre
Eliniella
PJ
Messages : 11
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / TIR / NA / PV (bonus inclus)
Lien fiche wiki : wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_eliniellia_nathaelie_unoviel

Re: Pays rouge [Eliniella]

Message par Eliniella » 11 juin 2018, 13:11

La jeune elfe s'était préparé à affronter de nombreuses situations possibles lors de son périple, mais visiblement pas à ça. Eliniella s'était approchée en pensant tomber sur un campement humain, des bûcherons ou une petite troupe en mouvement. Cachée derrière son chêne, elle resta immobile de nombreuses minutes afin de bien scruter les environs pour planifier son action.

Tout d'abord, son regard acéré scruta les ombres à l'extérieur des limites du camp à la recherche d'une ou plusieurs sentinelles, ou vigies. Si elle devait pénétrer dans le campement en limitant les risques, la sylvaine avait prévue de tenter d'éventuellement éliminer silencieusement les gardes un par un avant qu'il ne détecte sa présence. Mais elle avait beau se concentrer, elle n’apercevait aucune silhouette aux abords du campement.

Pas rassurée pour autant, Eliniella resta derrière sa cachette pour scruter l'intérieur du campement. Les loups étaient déjà là, rodant en pleine lumière ce qui conforta son impression première quant à l'absence du moindre garde. L'ombre de la forêt s'attendait à voir des gens dormir ou s'affairer autour d'un feu de camps mais il n'en était rien. N'ayant jamais quitté sa demeure avant de partir à l'aventure en solitaire, l'elfe n'avait jamais vu ni entendu parler de ce qu'elle voyait. Ce n'était pas des feux de camps, mais elle ne savait dire ce que cela pouvait être sinon. Des bûchers ?

Cette idée lui semblait plausible d'autant plus que ce qu'elle avait pris pour des humains en train dormir ressemblait d'avantage à des cadavres. Bien qu'elle n'éprouvait aucune tristesse pour le sort qu'ils avaient connu, cela n'avait rien de rassurant. Eliniella savait qu'elle ne trouverait pas de réponse aux nombreuses questions que cette découverte faisait naître dans son esprit en restant près de son chêne. Puisqu'elle n'avait nullement l'intention de s'en aller comme si de rien n'était, il ne lui restait plus qu'une seule solution.

L'elfe n'avait pas vu âme qui vive dans ou aux abords de la scène. Si cela ne certifiait pas pour autant qu'il n'y avait pas de menace pour elle, Eliniella décida de s'y aventurer tout en gardant un œil sur les loups. Elle n'en avait pas spécialement peur et se doutait que la meute préférerait manger les réserves facile d'accès ou les cadavres que de s'attaquer à une créature vivante et potentiellement capable de se défendre, et donc de les blesser. Non, si elle les observait c'est parce qu'elle faisait confiance à leur instinct. Si les loups venaient à prendre peur, cela serait pour elle le signal d'alarme que ce qui a tué les humains était toujours dans le coin. De son côté elle avait l'intention de laisser les bêtes tranquilles et de ne pas les approcher afin qu'ils ne la considèrent pas comme une menace.

S'approchant à pas de loup toujours une flèche encochée, Eliniella décida de d'abord s'approcher des corps afin de les observer et d'identifier leur nature – étaient-ils seulement vraiment humain ? - et la nature de leurs blessures afin de se faire une idée sur ce qui avait causé leur perte. Elle examinera également les vêtements et affaires pour découvrir qui étaient ces gens (des soldats, des bûcherons etc...) et éventuellement trouver quelque chose d'intéressant pour elle en terme d'arme, de document ou autre. Ensuite, elle avait l'intention d'observer plus précisément les feux et la pierre noire dans les sacs. Pour finir, il lui faudrait chercher toutes les traces possibles qui pourraient lui donner un indice sur la nature des agresseurs et la direction qu'ils avaient pris en partant.
Eliniellia Nathaelië Unoviel, Voie des ombres de la forêt
Profil: For 8 | End 7 | Hab 10 | Cha 9 | Int 8 | Ini 9 | Att 8 | Par 9 | Tir 12 | NA 1 | PV 55/55
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_eliniell ... ie_unoviel

Avatar du membre
[MJ] The Puppet Master
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Messages : 1147
Profil : Crème antiride! (5 utilisations, chaque utilisation procure +2 CHAR pendant 24h RP)
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... pet_master
Autres comptes : Mélétê (PJ) ; Dieter Wiederwald [RP Libre]
Localisation : Dans l'ombre, tirant les ficelles...

Re: Pays rouge [Eliniella]

Message par [MJ] The Puppet Master » 11 juin 2018, 23:03

Image
Martin [MJ Assistant]


Sans abandonner un minimum de discrétion, Eliniella s'aventura dans le camp, d'abord avec réticence, puis, se fiant aux loups, avec confiance et apparut en pleine lumière. S'il y avait eu un tireur embusqué dans quelques recoins obscurs, elle aurait constituée la cible rêvée, découpée qu'était sa silhouette dans la lumière des flammes des feux.
Mais ce n'était pas le cas.

En bastonnant quelque peu à coups de pieds un corps à sa portée, Eliniella remarqua que celui ci disposait d'une densité extrêmement faible, son pieds s'enfonçant carrément dans le ventre de l'humain, sans aucune difficulté. C'est alors qu'elle remarqua la paille qui ressortait du ventre. Ah ! Si tous les corps aux alentours étaient comme celui ci, cela expliquait pourquoi les loups ne s'y étaient pas attaqués ! Ce n'étaient que de vulgaires épouvantails. Très bien réussis soit dit au passage. Ces orbites remplis de cailloux blancs, ces vêtements tachés de sang, ces perruques de cheveux, ces doigts...

Un déclic se produisit dans l'esprit d'Eliniella. Elle n'était pas une petite nature, loin de là, surtout avec ce qui s'était produit ces derniers jours, mais là... Même elle, avec ses pensées emplies de vengeance, appelant le sang et la mort... Aurait-t-elle pu faire preuve de pareille perversité macabre ? Des corps d'humains.... Vidés. Empaillés. Mis en scène... Et la peau... La peau était celle des humains.... Ils avaient été évidés puis recousus ! Quel esprit malade pouvait être capable de pareille abomination !? Ce niveau d'horreur... Rien n'aurait du la préparer à ça !
L'elfe aurait pu rendre ses tripes sur le sol tant ce qu'elle voyait la dégoutait, mais elle réussit à maîtriser ce haut le cœur de justesse, et à reprendre ses recherches.

Les corps avaient été soigneusement glissés sous des couvertures. Ils étaient également vêtus d'habits simples. Des braies, tuniques, vêtements de jute, bandes molletières aux pieds des... corps ? Épouvantails ?

Il y avait aussi quelques marres de boue, mêlées de sang à présent séché. Des haches de bucherons qui étaient posées sur des râteliers, quelques scies, des cordes, une charrette sur laquelle se trouvaient des sacs remplis de cette étrange pierre noire....

Jet de perception, basé sur int : 8+pistage+acuité visuelle+vision nocturne (soit 11 ou moins) >> 10
Au sol, il y avait des traces de chevaux. En grand nombre. Au moins une trentaine. Puis d'autres traces... Plus légères celles ci... Les empreintes étaient semblables à celles de chevaux mais plus petites et moins profondes... Des poneys peut être ? Mais ça ne collait pas vraiment... Qu'était ce donc que cet animal ? Mystère...
Elle allait devoir approfondir sa connaissance du monde des hommes si elle voulait que son courroux puisse châtier les misérables qui avaient osés lever la main sur sa famille...
A l'écart du feu, il y avait quelques tentes. Peut être pourrait elle y trouver quelques choses ? A moins qu'Eliniella estima que le risque n'en valait pas la peine, les loups pouvant finir les provisions alors qu'elle serait en train de fouiller les habitations de tissu.

Qu'allait elle faire ?
Les Péjis sont là comme des marionnettes qui, dans l'atmosphère brûlante de leur Erpé,
oublient qu'elles n'ont que l'illusion de la liberté...

Avatar du membre
Eliniella
PJ
Messages : 11
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / TIR / NA / PV (bonus inclus)
Lien fiche wiki : wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_eliniellia_nathaelie_unoviel

Re: Pays rouge [Eliniella]

Message par Eliniella » 15 juin 2018, 18:29

Tel un félin au milieu des loups, la jeune sylvaine s'approchait à pas feutré tout en s'exposant en pleine lumière. Le dos rond, le pas léger et silencieux, Eliniella était prête à bondir et à détaler au moindre signe d'alerte. Mais il n'y en eu aucun et elle put s'approcher de ce qu'elle avait prit pour des cadavres. C'est avec une pointe de soulagement qu'elle se rendit compte qu'il ne s'agissait que d'épouvantails qui ne risquaient pas de l'effrayer ! Les humains avaient dû décider pour une raison ou une autre d'abandonner leur campement et avaient décidé de brûler ce qu'ils ne pouvaient embarquer, tout comme ces épouvantails encombrant.

C'est en tout cas la théorie qui fut la sienne un court instant et qui l'amena à explorer d'avantage l'épouvantail en question sans plus aucune crainte. Lorsqu'elle comprit son erreur, Eliniella se redressa d'un coup en sautant en arrière. Elle ne saurait dire si elle avait crié ou non en se redressant tant elle était déconcertée et horrifiée. Les loups à proximité avaient esquissé un mouvement de recul de surprise en voyant leur voisine bondir de la sorte, avant de reprendre tranquillement leurs activités en comprenant qu'il s'agissait d'une fausse alerte.

La main devant la bouche pour réprimer un haut le cœur, l'elfe réussit à reprendre assez rapidement ses esprits et son instinct de pisteuse ne manqua pas de lui faire remarquer les quelques traces au sol. Sans hésiter, elle préféra abandonner l'étude des corps mutilés pour analyser les traces au sol. Une troupe nombreuse était passée par ici, mais elle n'aurait su dire si les animaux appartenaient aux malheureux qui jonchaient le sol ou s'ils appartenaient à leurs bourreaux. Mais, elle ne saurait dire pourquoi, l'option 2 lui semblait plus probable.

L'ombre sylvaine ne voulait pas traîner plus que cela en pleine lumière et à proximité des corps mutilés. Elle s'était suffisamment exposée, bien qu'il ne semblait plus y avoir de danger imminent dans les parages. Eliniella hésita un instant... elle voulait se lancer sans tarder sur la piste qu'elle venait de trouver et remonter les traces de pas pour en savoir plus sur l'identité des créatures qui les avaient laissés... mais en même temps elle savait qu'elle n'avait pas tout à fait terminé son enquête sur place car elle n'avait pas encore jeté un œil à l'intérieur des tentes qui se tenaient à l'écart.

Après quelques secondes de réflexion, elle prit sa décision. Si elle partait suivre la piste, elle ne reviendrait probablement jamais sur les lieux ou alors trop tardivement pour être certaine que personne ne passerait par ici entre temps. Non, tant qu'elle était sur place, elle devait terminer son exploration, histoire de ne rien manquer et de peut être trouver quelque chose d'intéressant. S'approchant discrètement d'une première tente elle s'agenouilla, attrapa la première pierre ou branche qui traînait par terre afin de la lancer sur le tissu de la tente et voir si quelque chose bougeait à l'intérieur. Elle attendait sans bouger, la corde de son arc tendue pour voir si quelque chose allait s'animer ou bouger.
► Afficher le texte
Eliniellia Nathaelië Unoviel, Voie des ombres de la forêt
Profil: For 8 | End 7 | Hab 10 | Cha 9 | Int 8 | Ini 9 | Att 8 | Par 9 | Tir 12 | NA 1 | PV 55/55
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_eliniell ... ie_unoviel

Répondre

Retourner vers « La Forêt de Loren »