[Surcouf] Avarie commune

Marienburg est le plus grand de tous les ports du Vieux Monde. Située à l’embouchure du fleuve, la ville est un énorme centre de commerce. Le Reik est ici un fleuve énorme, mesurant plus d’un kilomètre et demi d’une berge à l’autre. Marienburg est une cité indépendante (sans lien avec l’Empire), située au sein des Wastelands. c’est aussi le centre de l’activité religieuse du Culte de Manaan, le Dieu de la Mer.

Modérateur : Equipe MJ

Avatar du membre
[MJ] La Fée Enchanteresse
Warfo Award 2021 du meilleur MJ - Élaboration
Warfo Award 2021 du meilleur MJ - Élaboration
Messages : 748
Autres comptes : Armand de Lyrie

Re: [Surcouf] Avarie commune

Message par [MJ] La Fée Enchanteresse »

Pourbus fit une drôle de tête quand Surcouf choisit de lui serrer la main plutôt que de l’embrasser. Il se laissa faire, mais en faisant la moue. C’était une situation très bizarre, et Kuilboer faisait semblant de ne rien voir.
Le mulot préféra s’étirer, et claquer des doigts pour arrêter un serveur de passage.

« Pardonnez — est-il autorisé de fumer à l’intérieur ?
– Oh, heu… On a pas beaucoup de ventilation, mais a priori ce n’est pas prohibé, mais… Je vais demander au gérant ?
– Oh non, non ! On va se lever, si vous n’êtes pas sûr. »

Kuilboer se leva, en tapotant le dos de Pourbus.

« Tu me pardonneras, Surcouf et moi on aime bien cloper un peu avant de manger…

– Oh, oui, je comprends, les fumeurs. Bon, je vous attends. »

En réalité, Surcouf n’était pas accro au tabac. Le mensonge était un peu grossier. Kuilboer se contenta de partir en tapotant l’épaule de Surcouf, comme s’ils étaient bons amis, jusqu’à s’éloigner dans un couloir puis sur un petit balcon qui donnait sur l’arrière-cour de l’immeuble. En contrebas, quelques lavandières étendaient du linge.
Le mulot lâcha quasi immédiatement le Bordelais, sortit une pipe de son veston, et la bourra de tabac.

« Bien. Pour la petite mise au point…
Cette… Bordel, c’est tellement ridicule,
soupira-t-il très agacé. Ce type est un bon mage. J’ai ses diplômes et son expérience, il est le gars que tu cherches. Et pas cher par-dessus le marché — bon, c’est toi qui vas négocier son salaire, mais si tu es fin, et charmant, et pas trop agressif, je pense que tu peux t’en tirer pour 8 pistoles par jour ; voire 7 pistoles 6 sous, si t’es vraiment costaud pour tenir la corde !
Mais tu te doutes bien que, bon mage et bas salaire, y a une couille dans le potage. »


Il était rigolo d’entendre la bouche d’ordinaire si sérieuse et polie de Kuilboer donner dans une telle expression. Le Suiddock commençait à déteindre sur lui.

« C’est un putain d’inverti », fit-il en faisant un signe contre sa tempe. « Bon fils de la bonne bourgeoisie, bon mariage avec une fille bien née, excellent début de carrière. Il a une fille qui a deux ans.
Tu sais ce qu’il fait, ce déglingué ?
Il s’habille en femme. Et il offre son cul à d’autres hommes. Un putain de travesti. Et je veux dire, on est à Marienburg, les gens comme lui ont bien le droit de vivre — on croise plus incroyable dans certains quartiers. Mais quand même, c’est un motif légitime de divorce pour faute, à torts exclusifs. Le gars est en instance, et son épouse va tout rafler : leur enfant, la baraque, le compte commun, et il va même devoir payer une pension alimentaire.
Le gars est désespéré de régler ses futures dettes. En plus ce croqueur est sur la paille, je crois qu’un charlatant lui a vidé ses poches, à défaut de lui vider autre chose. Bref, un bon déchet comme seul la République peut permettre de vivre en ses murs. »


Le mulot plaça la pipe à son bec, tout en continuant de parler.

« Donc bon — moi, ce genre de personne me répugne. Mais, je suis pro. Et malheureusement, tu vas devoir l’être aussi.
Il faut que t’arrives à être charmant avec le bonhomme. Charmant, du style… Enfin… Enfin merde, essaye de sourire un peu, de faire comme si tu t’intéressais à lui — je sais pas ! Si tu veux un très bon mage pas cher, tu vas être obligé d’y mettre du tiens, je suis désolé ! »


Le mulot avait l'air bizarrement à cran, lui qui était un homme alcyonien et au sang-froid. Le mage dont il ne tarissait pas d'éloges avait vraiment l'air de le remuer.
Image

Avatar du membre
Dan Surcouf
PJ
Messages : 289

Re: [Surcouf] Avarie commune

Message par Dan Surcouf »

Oh... Oh. C'était... original. Cela devient faire des années qu'il n'avait pas vu quelqu'un comme ça. Il ne fallait pas croire. Même si en Bretonnie ce genre d'énergumène finissait empalé sur un autre genre de symbole phallique, ils existaient. Et quand on grandissait dans un bordel, à Bordeleaux, on finissait forcément par en croiser un ou deux, à un moment ou un autre.

Vous savez quel est le point commun entre un travelos et une putain? Quand on les retrouve tout raide dans l'eau du port, le ventre gonflé par la putréfaction, personne ne pleure sur leur sort. Personne hormis les rares personnes qui les aimaient. Un peu comme tout les gueux du Sac-à-vin. Seuls les riches et les puissants ont le droit à des funérailles en grande pompe, avec le Royaume entier en deuil, et une horde de figurant venant déposer une larme de crocodile sur le cercueil. Au final, est-ce que ça faisait vraiment une différence?

Qu'un homme se fasse enfiler par un autre, ça ne changeait rien à la vie de Surcouf. C'était une des nombreuses leçons que les bordels de Bordeleaux lui avaient apprises. Kuilboer n'avait pas eu cette occasion. Le capitaine n'était pas surpris d'entendre le dégoût dans sa voix. Comment pouvait-il comprendre?

Il sourit, en se demandant si le mulot n'était pas plus dégoûté par le manque de jugeotte du bon mage que ses choix de partenaires. Bien sur que non. Mais pour un homme d'affaire aussi pointu que Kuilboer, foutre en l'air sa carrière et sa réputation en commettant une erreur aussi grossière devait le titiller. Autant que quand Surcouf voyait un marin expérimenté se prendre la bôme.

Il soupira et retira sa toque pour jouer avec la plume.

-Si vous me demandez de vendre mon cul, c'est non.
Il songea un bref instant à l'existence qu'il aurait eu si il était né dans le sexe faible. Un bref frisson lui parcouru l'échine. Vendre son cul aurait été sa vie.
-De toute façon, il n'est pas en position pour demander ça.
Même si c'était le mage le plus lubrique du monde, il restait un mage à la dèche, en instance de divorce avec une imminente colossale pension alimentaire. En face de lui, un intermédiaire de l'homme le plus riche et le plus puissant de Marienbourg et du monde et un capitaine qui n'avait visiblement aucun soucis à tremper avec les puissants et les intrigants. Si il avait deux sous de jugeotte, il savait que le rapport de force n'était pas en sa faveur. Il devait également se douter de la nature de la conversation que lui et Kuilboer pouvait avoir et à quel point cela pouvait influer négativement ses chances.

Le mage avait besoin d'argent et vite. Surcouf, lui, avait une carte à jouer dans cette affaire: le simple fait qu'il ne le considère pas comme un dégénéré, au contraire des trois quarts de la ville.

-Mais je pense avoir mieux à lui proposer.
Il coula un regard à Kuilboer et remis sa toque.
-Il est confortable à parler du sujet?
Dan Surcouf, Contrebandier
Profil: For 9 | End 9 | Hab 11 | Cha 11 | Int 12 | Ini 9 | Att 9 | Par 9 | Tir 9 | Foi | Mag | NA 1 | PV 70/70
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_dan_surcouf

Avatar du membre
[MJ] La Fée Enchanteresse
Warfo Award 2021 du meilleur MJ - Élaboration
Warfo Award 2021 du meilleur MJ - Élaboration
Messages : 748
Autres comptes : Armand de Lyrie

Re: [Surcouf] Avarie commune

Message par [MJ] La Fée Enchanteresse »

À son premier commentaire, le mulot eut un rire fluet :

« Ne vous inquiétez pas. Je crois que niveau bougrerie, il est plus Rhya que Taal, en fait. »

Kuilboer avait un sale petit sourire d’enculé suite à sa blague pas drôle. On comprenait comment il méritait son surnom chaque fois qu’il avait l’air joyeux : c’était un petit sourire fin, aux lèvres bien retroussées, qui faisait bien ressortir ses yeux plissés.

« Qu’est-ce que vous comptez proposer ?
Parce que, ma foi, il n’a jamais caché sa décadence. Enfin, vous l’avez vu faire — vous montrer sa main pour être embrassé, comme ça, franchement… Je comprends votre désarroi. Donc oui, je pense qu’il doit être à l’aise sur le sujet, ça ne doit pas le déranger. »


Évidemment, Kuilboer parlait de choses qu’il ne connaissait pas. Il parlait comme un bon bourgeois bien droit dans ses bottes, marié, avec des enfants, qui s’affichait au temple de Véréna à chaque Festag, et qui présentait bien en société. Comment pouvait-il ne serait-ce qu’imaginer ce qu’était la vie d’une personne qui n’était pas né avec beaucoup de chance ? Il parlait du mage avec tant de répugnance dans sa voix, que son jugement n’était pas clair.

Oui, Surcouf avait connu des invertis. Les travestis étaient des gens comme les autres, même si ce n’était pas le genre de jugement qu’il fallait prononcer à voix haute devant n’importe qui.
Probablement qu’Adriaen Pourbus serait à l’aise pour en parler avec Surcouf ; le capitaine savait comment parler avec les rebus de la société, probablement parce qu’il en était un. Mais pas pendant un repas d’affaires en public. Et surtout pas avec quelqu’un comme Kuilboer à côté. Peut-être serait-il préférable que le marin se débarrasse de cet encombrant intermédiaire, et qu’il s’occupe du recrutement du mage tout seul — vu l’opinion que le mulot avait des gens comme Pourbus, peu importe à quel point il prétendait être pro, il ne pouvait probablement n’être qu’un boulet.

Jet d’intelligence de Surcouf (Facile : +2) : 7, réussite
Image

Avatar du membre
Dan Surcouf
PJ
Messages : 289

Re: [Surcouf] Avarie commune

Message par Dan Surcouf »

Surcouf n'avait pas la première référence, donc il se contenta de hocher poliment la tête, laissant le mulot ricaner. Il releva le nez lorsque Kuilboer lui demanda ce qu'il comptait proposer.
-Grosso la même chose que pour l'arabéenne.
Et que pour Darri, son pote, Hylke, Saint Razell et le gamin qui se prétendait vétéran de mille guerres psychiques: de la franchise. Cela devenait un motif un peu trop récurrent à son goût. Si lui, le fils de putain devenu contrebandier, apparaissait comme moins hypocrite et le plus francs que les trois quarts des notables de cette ville, c'est bien qu'il y avait quelque chose de pourri dans la cité jutonne.
-Il serait peut-être préférable que je lui parle seul à seul, histoire que je me fasse une meilleure idée du personnage. Que diriez vous d'aller fumer disons... vers le dessert?
Ce serait un crime de gâcher un repas en engageant les affaires bien trop vite. Surtout en ces lieux. Ce n'était peut-être pas le plus grand restaurant de Marienbourg, mais ça restait un honorable établissement du Goudberg. Et puis, sa mère lui disait toujours que les gens étaient bien plus sympathiques quand ils avaient le ventre rempli, là où un ventre creux était bien plus grognon.
Dan Surcouf, Contrebandier
Profil: For 9 | End 9 | Hab 11 | Cha 11 | Int 12 | Ini 9 | Att 9 | Par 9 | Tir 9 | Foi | Mag | NA 1 | PV 70/70
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_dan_surcouf

Avatar du membre
[MJ] La Fée Enchanteresse
Warfo Award 2021 du meilleur MJ - Élaboration
Warfo Award 2021 du meilleur MJ - Élaboration
Messages : 748
Autres comptes : Armand de Lyrie

Re: [Surcouf] Avarie commune

Message par [MJ] La Fée Enchanteresse »

Kuilboer haussa un sourcil d’intérêt. Ce qui était faux, bien évidemment — il se foutait certainement pas mal de comment Surcouf gérait son équipage ; c’était l’avantage de tout remettre à la responsabilité du capitaine. Tant que Surcouf remplissait sa mission et faisait tourner les marchandises, ce qu’il faisait avec ses hommes (Ou femmes, ou autres) ne le regardait pas.

« Certes. Faisons cela alors. »

Il écrasa sa pipe, et les deux purent rentrer à l’intérieur et retrouver leur table.

Pourbus n’avait pas bougé. Le mage était resté bien sagement assis, en train de jouer avec sa cuillère, tout son esprit bizarrement concentré sur le couvert. Est-ce qu’il essayait de la plier avec son esprit ? Peut-être le pouvait-il. En fait, Dan se rendait compte qu’il avait pas mal de lacunes sur les fonctions et les possibilités de la magie — en Bretonnie, seules les damoiselles du Graal et les Fées étaient capables de choses merveilleuses, et il n’y avait pas d’académies ou de collèges pour apprendre à manipuler les éléments ou la réalité.

« N’avons-nous pas été trop longs, Adriaen ? fit un Kuilboer, tout sourire et sur un ton doucereux — si Surcouf souhaitait une confirmation que le mulot était un immense hypocrite, il l’avait en direct.
– Non, non, pas du tout. »

Le mage se redressa, et fit un petit sourire à Surcouf.
Et…
Et il ne dit rien. Il y eut un petit silence gênant. En fait, à voir le magicien un peu enfoncé dans sa chaise, le regard fuyant, on aurait dit que cette jeune personne était timide.
Il allait falloir faire la conversation pour deux.

« Ahem — Dan, tu ne m’en voudras pas, mais je n’ai pas pu m’empêcher de raconter quelques-uns de tes exploits à Adriaen ; il était pas mal fasciné ! »

Le mage sourit, ce qui semblait confirmer ça.

« Je ne t’ai jamais demandé, mais de tous les endroits que tu as visité dans ta vie, lequel était ton préféré ? »
Hésite pas à faire la conversation — pose toutes les questions que tu veux au mage. Si jamais tu as envie d’enchaîner, passe directement au dessert et tu peux considérer que Kuilboer se casse fumer assez longtemps.
Image

Avatar du membre
Dan Surcouf
PJ
Messages : 289

Re: [Surcouf] Avarie commune

Message par Dan Surcouf »

Quelques uns de ses exploits? Dans tout les endroits visités, lequel était son préféré? Les "exploits" de Surcouf n'étaient pas spécialement le genre qui l'avaient amené des un endroit "préféré". L'île muette, les sous-sols étranges de l'orbe putride, Rikjer, les geôles des esclavagistes, puis des elfes. Le reste était surtout un florilège de ports d'envergures et d'ambitions diverses et variées, s'étalant principalement sur la Manaanspoort zea et la mer de griffe. La question de Kuilboer donnait l'impression que Surcouf était allé bourlinguer jusqu'au nouveau monde en passant par Cathay. Qu'est-ce que Kuilboer avait pu raconter à son sujet?
-Euh... le Perchoir du Pélican je suppose?
C'était calme, agréable et propre. De plus la plupart de ses amis y trainaient et c'était un excellent endroit pour faire des affaires.

Il se tourna vers le mage.

-Qu'est-ce que monsieur Kuilboer vous a raconté exactement?
Dan Surcouf, Contrebandier
Profil: For 9 | End 9 | Hab 11 | Cha 11 | Int 12 | Ini 9 | Att 9 | Par 9 | Tir 9 | Foi | Mag | NA 1 | PV 70/70
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_dan_surcouf

Avatar du membre
[MJ] La Fée Enchanteresse
Warfo Award 2021 du meilleur MJ - Élaboration
Warfo Award 2021 du meilleur MJ - Élaboration
Messages : 748
Autres comptes : Armand de Lyrie

Re: [Surcouf] Avarie commune

Message par [MJ] La Fée Enchanteresse »

Pourbus tordit ses lèvres, en regardant Kuilboer.

« Ma foi. Il m’a dit que vous étiez très jeune — pour un capitaine, je veux dire. Mais que vous aviez déjà eu quelques bonnes affaires le long de la Mer des Griffes. Il m’a dit que vous connaissiez des caches et des ports où l’on ne croise pas les collecteurs d’impôts. Que vous aviez une histoire atypique, même s’il ne m’a pas révélé beaucoup de détails là-dessus — il préférait que je l’entende de votre bouche, je suppose. En tout cas, maître Kuilboer est fort pour vous vendre. »

Il fit un sourire au prête-nom. Le mulot le lui rendit, un beau sourire à pleines dents ; dès que le magicien arrêta de le regarder, il reprit une grimace sévère, limite répugné.

« Je dois vous dire que jusqu’ici, j’ai uniquement servi sur des navires de grandes compagnies marchandes. Jamais avec un… Un capitaine atypique. Il m’a parlé de votre bateau, la Dame Blanche — c’est un beau bâtiment ? »
Image

Avatar du membre
Dan Surcouf
PJ
Messages : 289

Re: [Surcouf] Avarie commune

Message par Dan Surcouf »

En d'autre terme, pas grand chose. Ou alors le mage en gardait un peu sous le coude. Atypique pouvait dire beaucoup de chose comme strictement aucune.
-C'est un brick-goélette. 98 pieds. Une demi-douzaine de membre d'équipage.
Il haussa les épaules.
-Un bon compromis entre maniabilité, vitesse et capacité d'emport. Je ne doute pas qu'avec vous à son bord, ses qualités de navigation n'en soient décuplés.
Ses lèvres s'étirèrent légèrement.
-Je pense que votre expérience risque également d'être assez... différente de celle que vous avez pu vivre dans les compagnies. Mon équipage n'est sans pas des plus conventionnels.
Sans doute l'euphémisme de l'année. Entre les deux femmes dans l'équipage et les officiers norses, la Dame Blanche n'était clairement pas dans les limites concevables de la conventionnalité.
-En parlant de votre expérience dans les grandes compagnies, que pouvez vous m'en raconter?
Dan Surcouf, Contrebandier
Profil: For 9 | End 9 | Hab 11 | Cha 11 | Int 12 | Ini 9 | Att 9 | Par 9 | Tir 9 | Foi | Mag | NA 1 | PV 70/70
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_dan_surcouf

Avatar du membre
[MJ] La Fée Enchanteresse
Warfo Award 2021 du meilleur MJ - Élaboration
Warfo Award 2021 du meilleur MJ - Élaboration
Messages : 748
Autres comptes : Armand de Lyrie

Re: [Surcouf] Avarie commune

Message par [MJ] La Fée Enchanteresse »

Le mage hocha de la tête aux différentes explications de Surcouf. Puis, quand fut venu le moment de parler de lui-même, il haussa un peu des épaules.

« Que dire, que dire…
Je suis assez jeune, tout comme vous. Je n’ai pas eu le temps de vivre mille et une expériences. Mais à la fin de mes études en navigation, j’ai eu l’occasion de servir sur le navire-amiral de Son Excellence, Jaan van de Kuypers — le Hetta. »

Cinquante-neuf canons, cent-trente neuf pieds. Le Hetta, Surcouf le connaissait pour l’avoir beaucoup vu ; il avait été nommé en l’honneur de la grand-mère de Jaan, et c’était son petit bijou construit pour un paquet de guilders.

« J’ai pu pratiquer la magie sur un trois-mâts carré immense ; et je n’ai pas fait s’écrouler le tout, une sacrée expérience donc. »

Il offrit un petit sourire enjôleur, tandis que Kuilboer approuva d’un hochement de tête.

« Je me souviens de ce voyage, j’ai suivi ces comptes. Cathay, soieries et épices — bon sang, un profit net de vingt-huit mille guilders, nos hommes ont pu trinquer à la cour de la dragonne aux tempêtes de Nan-Gau…
– Je n’ai pas eu la joie d’en profiter. Je suis tombé malade à mi-chemin, une sacrée dysenterie. J’ai été lâché dans un comptoir au milieu des Terres du Sud… Quatre mois j’ai passé enfermé dans une pièce humide, au milieu d’un port Marienbourgeois au beau milieu du grand continent qui sépare le monde en deux.
– Vos soins et votre rapatriement ont coûté fort cher. Je sais, c'est moi qui m'en suit occupé. Mais la compagnie Kuypers n’abandonne jamais un des siens.
Mais sinon, j’ai faim — on commence directement par le plat, ou vous tenez à avoir une entrée ?

– Ils ont de bons potages.
– Ah bah on va essayer le potage alors. »

Et tandis qu’ils hélaient un serveur pour commencer leurs commandes, Pourbus continua de répondre aux questions de Surcouf :

« Je n’ai donc pas une si grande expérience de navigateur, je le crains. Enfin, on dit du bien de moi et j’ai des recommandations. Et surtout, j’étais excellent à l’époque où je pratiquais la magie en classe.
Il reste que pratiquer à l’école ce n’est pas pareil que pratiquer réellement en mer. Surtout si vous avez, disons… Une navigation baroudeuse. En tout cas, je sais l’importance du sang-froid et des ordres. Vous pouvez me faire confiance là-dessus. »
Image

Avatar du membre
Dan Surcouf
PJ
Messages : 289

Re: [Surcouf] Avarie commune

Message par Dan Surcouf »

Surcouf haussa les épaules. En terme de magie, il pouvait difficilement juger de la différence entre l'école et la vraie vie. Pas ailleurs, il n'était jamais vraiment allé à l'école, en dehors des leçons à Rikjer.
-Sacrée aventure, dommage que vous n'ayez pu aller au bout. Je me contente généralement de la mer des griffes et de ses environs... Cathay, c'est un sacré voyage. Peut-être un jour aurons nous l'occasion d'y aller un jour.
Il regarda un bref instant le menu, avant de lancer un bref regard à Kuilboer et d'acquiescer. Potage, ce serait donc.
-En parlant de destination, vous êtes originaire de Marienbourg si je ne m'abuse? Moi même, je viens de Bretonnie. Bordeleaux, pour être exact. Charmant pays si l'on ne s'attarde pas trop sur les détails.
Il trempa ses lèvres dans sa coupe de vin, avant d'offrir un mince sourire.
-Même si la propagande impériale a tendance à forcer le trait, il faut avouer que ce trait existe bel et bien.
Il ricana.
-Mais bon, Marienbourg n'est pas non plus exempte de ses travers. Pendant mes premières années, j'avais le sentiment que tout dans cette ville existait pour me faire les poches, ce qui n'était pas totalement faux. Mais, au final, c'est une sorte de jeu dont il faut apprendre les règles. Une fois le coche pris, ça devient beaucoup plus simple.
Dan Surcouf, Contrebandier
Profil: For 9 | End 9 | Hab 11 | Cha 11 | Int 12 | Ini 9 | Att 9 | Par 9 | Tir 9 | Foi | Mag | NA 1 | PV 70/70
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_dan_surcouf

Répondre

Retourner vers « Marienburg »