[Lucy Trend] Un douloureux réveil

Marienburg est le plus grand de tous les ports du Vieux Monde. Située à l’embouchure du fleuve, la ville est un énorme centre de commerce. Le Reik est ici un fleuve énorme, mesurant plus d’un kilomètre et demi d’une berge à l’autre. Marienburg est une cité indépendante (sans lien avec l’Empire), située au sein des Wastelands. c’est aussi le centre de l’activité religieuse du Culte de Manaan, le Dieu de la Mer.

Modérateur : Equipe MJ

Avatar du membre
[MJ] Le Grand Duc
Warfo Award 2019 du meilleur MJ - RP
Warfo Award 2019 du meilleur MJ - RP
Messages : 1210

Re: [Lucy Trend] Un douloureux réveil

Message par [MJ] Le Grand Duc » 29 juin 2019, 21:51

Image
Rédigé par Galfric Lawmaker, Assistant MJ



Alors qu'elle barbotait dans l'eau, telle une sirène, Lucy ne remarqua point qu'elle était observée.
Une sombre présence pouvait être sentie, une présence qui devait certainement l'épier depuis les ombres ou un angle qu'elle ne pouvait certainement pas voir. Une présence ? Il aurait fallu en dire deux !
En effet, deux personnes étaient présentes. Pour ainsi dire, il s'agissait de deux marins qui lorgnaient sur la pâle nymphe effectuant ses acrobaties dans l'eau sans avoir à respirer. Aucunes bulles ne sortant au départ, ils crueunt à une noyade, mais en voyant des pieds remonter, ils se dirent que tout allait bien au final.

Tout allait bien pour eux, mais pour notre vampirette elle commençait à avoir soif...Ou bien c'était une simple sensation. Mais dès qu'elle lorgna à son tour sur le coup de l'un d'entre-eux...

Test d'INT pour résister à la soif de sang !
Résultat du jet: 3 !
Au final, il ne s'agissait que d'un désir de pur gourmandise. Toutefois, Lucy ne devait pas oublier qu'elle devra certainement se nourrir tôt ou tard.

Intrigué, l'un des deux marins lui lança l'air hagard et gras:


Hey la sirène ! Tu fais ça souvent ? Parce que tu en as l'air ! On dirait que tu danse dans l'eau, voilà quelques pièces d'argent pour te remercier, on est pas d'ici et on est que de passage mais on aime s'montrer généreux avec les belles créatures "de la mer" comme toi ! Essaye de les rattraper un peu pour voir ! Arh Art !

Bien entendu, on se réjouirait d'avoir un gagne-pain, même modeste, pour quelques galipettes sous-marines.
Sauf que pour Lucy, ce n'était pas vraiment quelque chose de bon à entendre.
À peine avaient-ils chercher leurs pièces d'argent et qu'ils les lancèrent en l'air en direction de Lucy qu'elle n'eut le temps de leur répondre...
Je suis le Grand Duc, seigneur de ces bois. Je vis avec mes gens, loin de la folie des hommes. La nuit je vole dans les sombres profondeurs de la forêt. Mon regard d'acier partout se pose, et sans bruit, comme le vent, je file entre les branches des arbres séculiers. Je suis le Grand Duc, seigneur de ces bois.

Avatar du membre
Lucy Trend
PJ
Messages : 262
Profil : For 10 | End 10 | Hab 13 | Cha 13 | Int 11 | Ini 11 | Att 10 | Par 11 | Tir 9 | Mag 8 | NA 1 | PV90
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... lucy_trend

Re: [Lucy Trend] Un douloureux réveil

Message par Lucy Trend » 29 juin 2019, 23:38

Étrangement, alors que le sentiment de départ était de joie et de plaisir, une gêne étrange m'apparut rapidement… pas de chaleur… pas de température. J'avais déjà remarqué ça avant, cette absence de chaleur et d'autre petite sensation minime. Mais cette fois, dans l'eau, c'était encore plus criant… tout comme ce que me pieds ressentaient. Les sensations étaient… incomplètes. C'était ça, c'était incomplet, je ne pouvais pas savourer comme avant, et cela me manquais… grandement, c'était comme un vide, petit certes, mais un vide. Un vide que j'allais surement tenter de combler un jour ou un autre.

Mais je fus sortie de mes esprits lorsque je ressentie une présence qui m'observait, regardant au-dessus de moi je vis deux silhouette qui, en sortant la tête de l'eau, se révéla être deux marins étrangers. J'imaginais rapidement ce pourquoi ils étaient la… mais ils avaient aussi un certain étonnement sur le visage. Je devais bien admettre que surement ne voyait il pas tous les jours une courtisane à moitié nue dans l'eau à faire des galipettes mais… Oooooh… surtout qui tenait aussi longtemps dans l'eau sans avoir à respirer j'imagine. Alors qu'il parlait, d'un coup d'œil rapide, je regardais ma poitrine… attendant une inspiration qui ne venait pas vraiment. Et pour cause, j'étais morte. Mais du coup, est ce que je pouvais encore la contrôler ? Je ne savais pas vraiment et j'allais devoir expérimenter dans un coin tranquille. Tout en écoutant les deux marins qui me proposaient des pièces d'argent, un « frisson » me parcourus en repensant à la douleur de la dernière fois..

-Merci mais je…

Trop tard, ils avaient jeté les pièces… de tous les marins qu'il y a dans cette fichue ville… il a fallu que je tombe sur ceux jetant des pièces d'argent comme s'ils allaient acheter leur pain. Comme la dernière fois ou en tentant de séduire le geôlier d'un de mes kidnappeurs en offrant ma poitrine vulnérable et sans défense à sa merci… il a fallu que je tombe sur le seul geôlier qui n'était pas attirer par les femmes. Pourquoi faut-il toujours que j'attire ce genre d'erreur de la nature à chaque fois ? Toujours est-il qu'il n'y avait pas trente solutions sur quoi faire. Avec un mouvement fort de mes mains et de mes jambes, je rentra de nouveau sous le niveau de l'eau pour m'éloigner un tout petit peu, profitant de la masse de l'eau pour ralentir les Pistoles. Pour émerger de nouveau la tête un peu plus loin pour parler avec ses messieurs, ils pouvaient toujours être utile a quelque chose… mais qu'ils me laissent parler cette fois.
► Afficher le texte
Lucy Trend, Voie du von Carstein
Profil: For 10 | End 10 | Hab 13 | Cha 13 | Int 11 | Ini 11 | Att 10 | Par 11 | Tir 9 | Mag 8 | NA 1 | PV 90
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... lucy_trend
► Afficher le texte

Avatar du membre
[MJ] Le Grand Duc
Warfo Award 2019 du meilleur MJ - RP
Warfo Award 2019 du meilleur MJ - RP
Messages : 1210

Re: [Lucy Trend] Un douloureux réveil

Message par [MJ] Le Grand Duc » 04 juil. 2019, 23:31

Image
Rédigé par Galfric Lawmaker, Assistant MJ



Elle parvint à plonger sous l'eau tel un javelot atterrissant sur sa cible. Nageant le plus profondément qu'elle put.
Jet d'HAB pour éviter les pièces
+1 à l'HAB grâce à Natation
obtention d'un 14 ! Réussite in extremis !
Les piécettes faites du métal impie dont toute créature mort-vivante redoutait venait tout juste de manquer Lucy. Comme un marsouin elle parvint à se propulser hors de portée des pièces.
Sous l'eau elle était en sécurité, elle nagea plus loin en refaisant surface. Elle ne sut comment mais elle avait atterri dans le port....loin de ses éventuels poursuivants et réellement libre pour l'instant.
Je suis le Grand Duc, seigneur de ces bois. Je vis avec mes gens, loin de la folie des hommes. La nuit je vole dans les sombres profondeurs de la forêt. Mon regard d'acier partout se pose, et sans bruit, comme le vent, je file entre les branches des arbres séculiers. Je suis le Grand Duc, seigneur de ces bois.

Avatar du membre
Lucy Trend
PJ
Messages : 262
Profil : For 10 | End 10 | Hab 13 | Cha 13 | Int 11 | Ini 11 | Att 10 | Par 11 | Tir 9 | Mag 8 | NA 1 | PV90
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... lucy_trend

Re: [Lucy Trend] Un douloureux réveil

Message par Lucy Trend » 05 juil. 2019, 21:15

Les pièces passèrent de peu à côté de ma peau, mais par chance, ne m'attinrent pas. Quel bande d'idiot, pourquoi me jeter de l'argent ? Je le prenais pour une insulte et cette faiblesse, comme un signe. Pourquoi devrais-je avoir de l'argent si je peux avoir de l'or ? Voilà un vrai métal dont j'étais digne et que je méritais. Etrangement, je ressentais cette faiblesse alors comme une normalité et même si la douleur était horrible, ce n'était plus une malédiction… mais juste une information. De toute manière je m'écartai, allant profondément avant de m'éloigner mais… sans vraiment faire attention, longeant les quais, observant les profondeurs, mais aussi ce que je pouvais de la surface tout en faisant mes galipettes habituels avant d'arriver aux ports principales, sortant lentement la tête de l'eau dans un coin tranquille avant de me hisser à l'extérieur sur les planches d'un ponton à l'extrémité du port.

M'asseyant les jambes pendantes au-dessus de l'eau, je regardais le ciel tout en mettant une main pour me protéger du soleil. Comme la dernière fois, j'étais quelque peu fatiguée sous les rayons du soleil, c'était désagréable, mais par extension, j'aimais être en pleine lumière, malgré cette fatigue j'avais l'impression de combattre ses rayons. J'observais au loin, surtout le quartier des guildes de l'autre côté du Reik où je m'étais échappée. Un petit sourire apparu sur mes lèvres.

-Je te l'avais dit Jean… personne me prendra ma liberté, pas même toi.

Je riais a gorge déployer tout en balançant mes jambes de l'arrière vers l'avant et je me relevai, posant mes pieds sur ce ponton, savourant le contact, la texture rugueuse… malgré l'absence de ressentit de chaleur qui rendait tout ceci incomplet. Mais qu'importe, peut être que je m'y ferais. J'observais au loin, même si j'étais dans un coin tranquille, je doute que j'allais pouvoir me balader seins à l'air sans être dérangé par un marins tous les mètres… si ce n'est avoir tout le quai sur moi… sur le dos, le ventre et même en moi ? Bien que tout cela ne me dérange pas… je doute qu'après une évasion réussie cela soit le bon moment d'autant d'agitation. Et dans le cas présent, j'avais besoin de trouver quelque chose pour me couvrir un peu… mais quoi ? Et puis-je ne pouvais pas rester comme ça un peu ? Apres tout ce n'était pas comme si j'aurais des problèmes d'attraper froid ou chaud maintenant.

Je me fis une raison, tant que je n'avais pas quitté la ville, j'allais devoir me couvrir… juste un peu… juste pour ne pas être poitrine nue dans Marienburg. Je me fis alors toute petite, passant entre les cargaisons comme un chat que je savais être et marchand sur la pointe de mes merveilleux pieds mignons. Le bois craquais légèrement sous ces derniers, c'était aussi une sensation de plus agréable mais heureusement, avec l'agitation, personne ne put m'entendre, jusqu'à ce que finalement, je vins trouver quelque chose qui serais surement… convenable. Un manteau perdu sur le sol, un peu déchiré et sans manche… ça ferrait surement l'affaire bien que ça n'irait pas forcement avec ma jupe… mais qu'importe, je le retirerais dès que je n'en aurais plus besoin. Je le pris avant de l'enfiler, il semblait que c'était plus ou moins ma taille… a un détail prêt. Au moment de l'attacher, je remarquais que les différents boutons au niveau de la poitrine étaient… trop serré… surement que ma poitrine était trop large et surtout imprévu pour un manteau d'homme a la base.

-« T'as les seins trop gros Lucy… j'ai de plus en plus de mal à te trouver quelque chose qui va avec tes deux pastèques d'Arabie » disait Marrinna… Merci sale mégère de me faire remarquer en effet que tu avais raison…

Finalement je vins refermer le manteau avec un bouton en dessous de ma poitrine… ce qui laissait un sacré decolté extrêmement visible tout en laissant mon nombril et le piercing allant avec bien apparent. Je me relevai pour me regarder comme je pouvais.

-Honnêtement… je me demande bien pourquoi je me suis cassé la tête à mettre ce truc vu tous ce qui est encore visible…

Tant pis, c'était mieux que rien j'imagine… Mais maintenant, quoi faire ? Je me voyais mal arriver comme cela a un navire pour demander de partir… surtout que je n'avais aucune idée à propos des navires sur les mœurs des équipages, de leurs destinations, et d'autre détail… somme par exemple des cabines supplémentaires pour des passagers. Hors de question que je dorme avec les crétins de l'équipage dans les cales. Avant toute chose, peut-être simplement me rendre à un endroit pour pouvoir me reposer un peu et me renseigner… et pour ça, il n'y avait pas de meilleur endroit que la taverne… du moins quelle taverne. Et surtout une taverne ou jean n'oserait pas venir me chercher… où il ne penserait pas où je serais.

-Le club des gentilshommes de Marienburg…

Tout le monde savait très bien que le bâtiment était lié à la guilde dont je n'ai jamais entendu parler… ou la guilde des gentilshommes entrepreneurs… un lieu dont il vaut mieux éviter de se faire des ennemis car, comme tout à Marienburg, qui s'est rassemblé en guilde. Une guilde sur quoi ? Le profit avec un grand P et la criminalité avec un grand C. Tout le monde le sait, tout le monde le ni car, personne ne veut finir retrouvé mort en morceau dans un caniveau… ou retrouvé juste un seul morceau et pas le reste. C'était clairement dangereux oui, mais Jean ne pensera jamais à ce que j'aille la bas… et tout simplement n'ira pas faire le Bazard la bas. Généralement les troubles fêtes ne viennent qu'une fois… car après ils ne ressortent juste plus du bâtiment.

Ma décision prise, je sortis enfin de derrière les marchandises pour commencer ma route, tout en subissant bien sur les regards lubrique des hommes… et de mon côté, je leur rendais bien sur quelques clins d'œil, même aux femmes. Sous mes pieds, le sol passa du bois à la terre dure des chemins du quartier du port, sentant les grains de poussière sous mes pieds, roulants et décorant la plante de mes pieds d'une fine pellicule poussiéreuse. Je jetai un petit coup d'œil par-dessus mon épaule en souriant.

-Plus jamais de chaussures ou de sandales… j'en ai rêvé longtemps.

J'avais dit ça a vois basse, tout en regrettant de ne pas ressentir la température. Un sol chaud ou froid sous mes orteils était généralement un vrai délice. La destination était celle du club des gentilshommes avec pour but simple : louer une chambre… et discuter avec le tavernier, surement aurait-il des informations sur différent bateaux qui quitterait la ville. Des navires que j'espérais bien sur… parfaitement « fiable ».
► Afficher le texte
Lucy Trend, Voie du von Carstein
Profil: For 10 | End 10 | Hab 13 | Cha 13 | Int 11 | Ini 11 | Att 10 | Par 11 | Tir 9 | Mag 8 | NA 1 | PV 90
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... lucy_trend
► Afficher le texte

Avatar du membre
[MJ] Le Grand Duc
Warfo Award 2019 du meilleur MJ - RP
Warfo Award 2019 du meilleur MJ - RP
Messages : 1210

Re: [Lucy Trend] Un douloureux réveil

Message par [MJ] Le Grand Duc » 20 juil. 2019, 20:14

Image
Rédigé par Galfric Lawmaker, Assistant MJ



Confirmation de tes achats conclus par mp, ta fiche wiki sera mise à jour.
Marchant à vive allure, Lucy Trend se dirigeait vers le recoins malhonnête de Marienbourg situé quelque part dans le quartier du Suiddock, plus précisément dans un endroit où l'on évite de se promener seul et en l’occurrence peu vêtu. D'ailleurs, les badauds firent remarqué, d'une facon bien bruyante, à Lucy que celle-ci était à peine habillée en la traitant par égard de "trainée", elle était toutefois épargnée de ce commentaire par certains membres de la gente masculine certainement dû au fait que son généreux corps qui sera conservé ainsi à jamais grâce aux bien-faits de la non-vie offrait un spectacle saisissant à ces derniers.
C'était à se demander à partir de quand on allait commencer à la suivre.

Elle arriva alors devant une enseigne qui semblait d'apparence être une simple taverne très modeste.
Toutefois, Lucy avait conscience que tout cela n'était qu'une façade visant à camoufler les activités criminelles qui étaient y organisées. Enfin, quasiment tout les habitants de Marienbourg savent très bien ce qu'il se passe là dedans, la question est plutôt de savoir ce qu'on compte y faire, car si la garde évite de trop trainer près de ce lieu, c'est sans doute pour une bonne raison.

Entrant dans la taverne, elle fut accueilli par un brouhaha incessant: les verres et chopes qui se vident et se poset sur les tables, le barde qui jouait une chanson au luth pour encourager deux ivrognes se battant comme si sa symphonie allait les encourager, le patron hurlant ses ordres aux cuisines et les murmures échangés entre des silhouettes pas nettes.
Image


Chose assez singulière: on pouvait remarquer ce qui semblait être la présence d'un nombre assez important de marins si l'on en juge les tricornes et vareuses sombres portées par divers individus présent dans ce lieux, ce qui n'est guère surprenant compte-tenu du fait que Marienburg est une plaque tournante du traffic maritime.
Mais qu'en est-il de Lucy ?
Je suis le Grand Duc, seigneur de ces bois. Je vis avec mes gens, loin de la folie des hommes. La nuit je vole dans les sombres profondeurs de la forêt. Mon regard d'acier partout se pose, et sans bruit, comme le vent, je file entre les branches des arbres séculiers. Je suis le Grand Duc, seigneur de ces bois.

Avatar du membre
Lucy Trend
PJ
Messages : 262
Profil : For 10 | End 10 | Hab 13 | Cha 13 | Int 11 | Ini 11 | Att 10 | Par 11 | Tir 9 | Mag 8 | NA 1 | PV90
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... lucy_trend

Re: [Lucy Trend] Un douloureux réveil

Message par Lucy Trend » 21 juil. 2019, 01:35

Drôle de trajet mais amusant que de voir de nombreux regards et commentaire lubrique s'orientait dans ma direction. Avant je n'y aurais prêtée aucune attention, mais maintenant bien au contraire... J'adorais ça... j'adorais cette attention. D'ailleurs, que ce soit une attention affectueuse ou insultante car, pour le deuxième cas, elle me plaisait et me convenait. Qu'importe les insultes de « catins », de « traînée plantureuse », de « Salope a grosse poitrine » ou simplement de « pétasse pieds nus ». J'aimais ça, tout simplement car, cela démontrait que les gens étaient attirés par mon corps et qu'il le manifestait de différentes façon. Je me serais bien arrêtée pour chacun ou chacune d'entre eux pour... « m'occuper d'eux ou d'elles » mais... même si j'aimais bien passer du temps avec un animal digne d'intérêt... passer du temps avec la totalité d'un troupeau ne m'enchantait guère. Je poursuivis alors simplement ma route sans daigner plus que ça les regarder... tout en gardant l'oreille pendue.

De toute manière, je parvins à rejoindre rapidement ma cible, l'a fameuse auberge, le fameux « club ». Je vins regarder derrière moi, comme par réflexe, cherchant du regard un Jean caché quelque part ou un homme de main. Bien que j'imaginais que la nouvelle de ma fuite a du vite lui atteindre les oreilles, je doute qu'il soit déjà sur mes traces. De toute manière, il ne s'imaginerait pas à ce que je plonge tête la première dans un endroit pareil... du moins, j'espérais. Je me contenta de glousser tout en ouvrant la porte du lieu.

La surprise fut... particulière. J'avais toujours pensée que le club était un endroit calme, une simple façade d'une auberge vide ou seul se trouvait des idiots... ou idiotes dans mon cas, et quelques « gentilshommes entrepreneurs ». Mais bien au contraire, je me retrouvais dans un chaos de bruit et d'agitation à ce demander si je ne m'étais pas trompé d'endroit. Cela n'était d'ailleurs pas pour me déplaire pour plusieurs raisons. Il était plus simple de se cacher dans une foule que dans un duo... puis, j'allais sûrement pouvoir trouver facilement un navire pour quitter la ville. Mais surtout... bien plus de regard pour venir dévorer chaque parcelle de peau a nue et littéralement me déshabiller. J'aurais du traîner dans ce genre d'endroit bien plus souvent. Je riai doucement tout en me léchant les lèvres. Avant de rejoindre l'endroit, j'avais pensée à m'installer à une table a l'écart mais... maintenant... comment résister ? Je m'avançai alors d'un pas décidé entre les différentes tables, prenant le chemin certes le plus rapide en direction du comptoir... mais aussi du plus visible. Il n'y avait pas qu'un but pervers derrière ce choix, mais aussi intéressé... je serais bien plus facilement accepté ici si je ne suis pas la petite timide du fond qui se tait en sirotant son verre d'eau. Il n'y avait aucun mal à être la soumise... mais j'étais la seule a décidant quand... ou... et avec qui.

Je ferma les yeux un moment durant cette traversée, gouttant au bois du planché de mes pieds, un bois rugueux, brut, mais avec des sensations agréables. Parfois un peu mouillé et collant du à de la bière ou du rhum renversé. A la fois dégoûtant mais... amusant. Je trouverais sûrement un ivrogne en manque d'alcool pour laver mes pieds avec sa langue ici. Mais finalement, je vint m'asseoir sur un grand tabouret devant le comptoir, les jambes pendantes dans le vide et allant vers l'avant et l'arrière lentement. Ma main vint se plonger dans ma jupe du coté de ma hanche droite pour y ressortir une pièce d'or... je n'appréciais pas beaucoup l'utiliser mais... qu'importe, ce genre de personne s'ouvrirait bien plus facilement avec un peu de sonnant et trébuchant... après je charmerais. Je cherchais du regard le tavernier tout en gardant la pièce entre mes doigts, bien que visible tout de même.

Ensuite, une fois que j'aurais le tavernier, la demande sera simple : Une chambre, un bain, à boire et qu'elle équipage accepterais de prendre une gentille et innocente courtisane à son bord. De toute manière, qui refuserait d'avoir à ses cotés une magnifique et plantureuses compagnies... et pour les difficile, j'avais deux arguments pour les convaincre... et deux autres pour les faire regretter maintenant.
► Afficher le texte
Lucy Trend, Voie du von Carstein
Profil: For 10 | End 10 | Hab 13 | Cha 13 | Int 11 | Ini 11 | Att 10 | Par 11 | Tir 9 | Mag 8 | NA 1 | PV 90
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... lucy_trend
► Afficher le texte

Avatar du membre
[MJ] Le Grand Duc
Warfo Award 2019 du meilleur MJ - RP
Warfo Award 2019 du meilleur MJ - RP
Messages : 1210

Re: [Lucy Trend] Un douloureux réveil

Message par [MJ] Le Grand Duc » 27 juil. 2019, 17:21

Image
Rédigé par Galfric Lawmaker, Assistant MJ



Après la demande de Lucy qui semblait tout de même normale pour elle, le tenancier avait l'air ébahi. Son air agars sur son visage rond accompagné de sa moustache brune à vous rappeler une bière brune, son visage aigri et sa calvitie ne donnait aucune réponse sur son attitude face à la requête de Madame.
Puis tout à coup, toute la taverne se tue. Remarquant la pimbêche superbement ajustée, ils restèrent silencieux.
Puis tout à coup ils se mirent à rire, rire jusqu'à en exploser la pauvre charpente et les cloisons du bâtiment.


Et puis quoi encore ma jolie ? Un massage des pieds tant que tu y es ?
Entendait-on quelque part suivi d'un rire gras et malodorant de mauvaise foi.

Et avec un bâteau en plus ! Faut croire que c'est Nowel !

Il est vrai qu'en géneral on ne demande pas ce genre de chose dans le club des gentilshommes de Marienbourg, à moins de savoir se montrer plus subtile et de connaitre les bons mots à dire.
Après que les rires se turent et que l'ambiance ayant été chassée par l'intervention de la bonne vampirette soit revenue avec le brouhaha d'avant, le tenancier glissa discrètement à Lucy:
'Coutez, j'ai vraiment pas envie d'être plus désobligeant, mais vous êtes pas dans une auberge ordinaire au cas où vous l'auriez pas remarquer. Le bain c'est pas vraiment possible, mais pour le reste ca peut encore aller mais si j'étais vous je m'occuperai du truc de bâteau. Ya pas mal de marin qui vienne ici à cause de la tempête récente, y peuvent plus partir car la mer est pas calme. Mais j'ai entendu parler d'un "capitaine" un peu taré qui en avait rien à cirer la pantoufle avait dit qu'il partirait quoiqu'il arrive mais on raconte que son équipage l'a abandonné, du coup il recrute. Vous devriez vous adressez à lui puisqu'il recrute, mais faites gaffe il tourne pas rond le bougre... Par contre si vous voulez passer commande j'suis là.

Après le long monologue saoulant du tavernier, Lucy était libre de faire ce qui la chantait.
Enfin libre...elle était sans doute poursuivie...ou pas ?
Je suis le Grand Duc, seigneur de ces bois. Je vis avec mes gens, loin de la folie des hommes. La nuit je vole dans les sombres profondeurs de la forêt. Mon regard d'acier partout se pose, et sans bruit, comme le vent, je file entre les branches des arbres séculiers. Je suis le Grand Duc, seigneur de ces bois.

Avatar du membre
Lucy Trend
PJ
Messages : 262
Profil : For 10 | End 10 | Hab 13 | Cha 13 | Int 11 | Ini 11 | Att 10 | Par 11 | Tir 9 | Mag 8 | NA 1 | PV90
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... lucy_trend

Re: [Lucy Trend] Un douloureux réveil

Message par Lucy Trend » 27 juil. 2019, 19:04

Ce genre de réaction était plutôt prévisible, beaucoup devait bien se demander ce que faisait ici une gamine dans mon genre… sauf que j'étais du genre à faire ce que je voulais et aller où je voulais. J'aurais pu m'énerver et vider l'un d'entre eux mais, cela ne m'aurait pas aidée de me retrouver avec toute l'auberge sur le dos juste par caprice. Je me contentais d'attendre, écoutant les divers commentaires à mon égard qui avait le mérite de me faire lécher les lèvres. Il y avait un coté très excitant de me retrouver ici… dommage que je ne puisse plus avoir la chair de poule. J'avais envie de chercher quelque problème et m'amuser un peu avec un groupe de pirate.

-Ils risquent d'être surprise que je sois plus endurante que prévue, surement bien plus qu'eux.

Ma langue vint lécher mes lèvres une nouvelle fois tandis que ma main gauche venait jouer avec le piercing de mon nombril alors que je maintenais mes pieds en arrière, la plante des pieds en direction de toute la salle. Mais j'allais devoir me retenir un peu, je ne pouvais pas me permettre de faire capoter ma fuite pour juste de l'amusement, j'aurais tout le temps plus tard. Je me contentais simplement de tourner la tête vers la salle pour tirer la langue et lancer un clin d'œil.

-Si c'est si gentiment proposé…

Mais bien vite la salle retrouva son attitude normale. Si j'avais voulu être bien visible, c'était réussi, maintenant restait toujours a trouvé un moyen de partir d'ici à bord d'un bateau. Et c'est le tavernier qui vint m'apporter la solution. Si au départ la nouvelle n'était pas très réjouissante, une tempête étant à l'horizon ce qui faisait que les capitaines n'allaient pas partir de sitôt. Heureusement un capitaine… fou ? Semblait ne rien en avoir à faire… seulement le capitaine vu que son équipage était voir ailleurs. Un capitaine fou ? Parfait, on allait bien s'entendre… du moins durant la période où il allait être utile. Le tavernier me montra où il était… bien seul en effet. Peut-être pas pour longtemps cela dit. Mais est ce que malgré son pet au casque il avait toujours cette stupide idée que les femmes étaient interdites à bord d'un navire ? Il n'y avait qu'une solution pour le savoir. Avant que le tenancier ne reparte je l'attrapai par l'épaule pour le ramener vers moi pour placer la pièce d'or dans sa main, le tout avec le plus beau des sourires que je pouvais lui offrir.

-C'est très gentil de ta part… est-ce-que tu peux me préparer une chambre et donner autant de bière que la pièce le permet à ce cher capitaine en lui disant que c'est de ma part.

Je le lâchai alors le tenancier tout en attendant un petit peu assise sur le tabouret, patientant quelques secondes tout en balançant mes jambes vers l'avant, essayant de ressentir l'air frais sur ses dernières… mais au final je ne ressentais que l'air. Cela avait le mérite d'être de plus en plus étrange, mais je ne pouvais pas y faire grand-chose. C'était un manque désagréable mais… j'allais surement m'y faire… j'espérais… sinon j'allais devoir trouver pour… compenser.

Finalement je vins me lever pour marcher sereinement dans la direction de la table du fameux capitaine tout en sautillant gaiement avant de venir m'asseoir à une chaise en face de lui, je vins positionner mes pieds sur la table, jambes croisées tout en gardant mes mains derrières ma tête. Difficile à savoir s'il était du genre pervers, mais dans le cas présent il pouvait tout voir… et surtout mes pieds que j'avais mis un peu sur le côté pour pouvoir le regarder sans être gênée.

-Bonjour… j'ai entendu dire que vous cherchiez des gens pour votre bateau… ça tombe bien car je cherche justement à quitter la ville et je suis prête à travailler dans un navire pour cela… je suis sûr que vous trouverez certaines qualités qui vous seront très utiles.
► Afficher le texte
Lucy Trend, Voie du von Carstein
Profil: For 10 | End 10 | Hab 13 | Cha 13 | Int 11 | Ini 11 | Att 10 | Par 11 | Tir 9 | Mag 8 | NA 1 | PV 90
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... lucy_trend
► Afficher le texte

Avatar du membre
[MJ] Le Grand Duc
Warfo Award 2019 du meilleur MJ - RP
Warfo Award 2019 du meilleur MJ - RP
Messages : 1210

Re: [Lucy Trend] Un douloureux réveil

Message par [MJ] Le Grand Duc » 31 juil. 2019, 17:22

► Afficher le texte



► Afficher le texte
Alors qu'elle s'en alla pour retrouver le capitaine, le tavernier semblait soupirer une fois le dos de Lucy tourné. Visiblement il avait d'autres soucis.
Elle marcha alors sous une alcove qui l'amena vers un coin plus sombre et isolé. Là elle trouva un homme à la quarantaine évidente fumant une pipe, portant des lunettes ainsi qu'une véritable veste de marin digne de tout capitaine et flibustier de tout bord. Ses yeux étaient rivés sur une carte de l'Empire et des mers avoisinantes sur laquelle était placée plusieurs maquettes de bateaux et de forts miniatures. Il avait l'air de reluquer frénétiquement cette carte comme si elle lui susurrait des choses pas nets à l'oreille et utilisait avec hargne un compas pour mesurer des trajets, il appuyait si fort sur le compas qu'il se plantait dans la table en bois sur laquelle sa carte, ses maquettes et divers piles de documents étaient posés. Malgré le brouhaha environnant il n'avait pas l'air d'être trop dérangé par le vacarme. Mais une fois que Lucy pénétra dans la pièce elle remarqua que le bruit incessant de la taverne devenait plus sourd comme si elle venait d'entrer dans un autre monde.
Le flibustier leva les yeux comme s'il cherchait quelque chose qui l’irrita au plus au point. Malgré le fait que Lucy ait engagé la conversation, il ne répondit point et continua ses tracés frénétiques. Lorsque vint une serveuse avec quatre plateaux remplis de bière et qu'elle les posa sur la table voisine, le mystérieux homme daigna cette fois-ci de lever ses yeux en direction du joli minois. On pouvait lire une forme de folie dans son regard.
Par un air rauque il décida de répondre à la donzelle. Mais visiblement, Lucy venait de poser ses pieds sur des documents et sa carte. L'air irrité il s’apprêtait à la réprimander avant de remarquer le genre de son interlocutrice. Il prit une grande inspiration et tenta tant bien que mal à masquer son irritation et à paraitre poli et aimable tel tout gentleman.

ImageJ'ai cru comprendre que vous cherchiez un navigateur assez fou pour quitter cette ville remplies de bandits et de voleurs ? Vous souhaitez fuir votre passé, votre vie et vos ennuis en passant par la mer ? Vous pensez vraiment pouvoir embarquer comme si de rien n'était ? Vous voulez naviguer, mais avez vous déjà été en mer ? Et je ne parle pas de barboter dans l'eau ! Alors oui, oui et oui ! Je peux vous embarquer mais vous ferez parti de mon nouvel équipage car ces misérables forbans qui étaient mes fidèles matelots m'ont lâchement abandonné pour aller se rincer le gosier et ne pas tenter l'aventure en quittant le port lors d'une tempête ! Ah ! Quel bande de phoques peureux ! J'ai bravé la mer des griffes et après avoir vu ce que j'ai pu voir là-bas il n'y a plus grand chose qui puisse me faire reculer.

Oh ! Mes excuses je ne me suis pas présenté. Mon nom est Archibald Hammerlock, écrivain, explorateur, navigateur, homme de goût, scientifique, chasseur et gentleman.
Désolé de vous décevoir mais je dois visiblement décliner votre offre en alcool, j'évite de boire même pieds à terre, on ne sait jamais ce qu'il peut se passer, mais je m'assurerai que vous soyez compenser.
Bien évidement il va falloir reconstituer un équipage mais j'ai beaucoup trop de choses à faire par ici et vous le voyez bien ! Il va falloir que vous recrutiez pour moi de nouveaux membres. Je préfère vous préciser que la tâche va s'avérer un peu complexe. En effet, nous aurons besoin d'un médecin de bord afin que nous évitions de choper le scorbut. Il nous faudra également un cuisinier afin d'éviter de bouffer la bouillie habituelle qu'on sert aux marins et avec laquelle on peut attraper le scorbut. Penser également à recruter un armurier ou un artificier car il faudra gérer les stocks de munitions au cas ils nous arrivent malheur en mer, sinon on va devoir faire le coup du "boucanier bagarreur" et se canonner sur le navire ennemie afin de sabrer ces tristes sirs ! Un maître docker sera également nécessaire pour recruter des matelots ainsi que pour se charger de la manutention des multiples équipements dont mon navire, le vaillant troufion, possède.
Alors bien évidemment tout cela semble complexe, mais j'ai quelques pistes que vous pourriez emprunter. Si j'étais vous je commencerai par recruter le maître docker, j'en entendu parler de l'un d'entre eux qui était du genre un peu bagarreur mais autoritaire, si je me souviens bien son nom était Jürgen Moroe, il doit même être présent dans cette taverne. Il ne devrait pas être trop difficile à convaincre d'ailleurs. Ensuite viennent le cuistot et le medecin. Vous connaissez cette ville délabré mieux que mois sans nul doûte. Mais j'ai entendu parler d'un médecin Halfling un peu étrange vivant dans le coin mais dont je n'ai pas la moindre idée où sa clinique peut se trouver, mais vous finirez par la trouver c'est sûr. Ensuite pour le cuistot, j'ai entendu parler d'un ogre plutôt sympathique qui a décidé de trainer par ici, on raconte qu'il se débrouille bien en cuisine et préparation de rations et provisions. Tout ce que je sais sur lui, c'est qu'il posséde une grande moustache brune et a la peau d'un teint maladif, peut-être traine-t-il dans une auberge à faire le petit cuistot ? Enfin pour l'artificier, j'ai entendu parler d'un nain faisant des merveilles avec la poudre mais il semble avoir eu des problèmes de couples dans le quartier marchand vous devriez aller voir.
M'enfin bref ! Vous savez quoi faire, maintenant je dois retourner à mon travail très important de cartographie pour mon Amalnac et le voyage ! Allez, zou ! Partez les recruter ! Et dites leur de venir me voir ici s'ils sont interessés, je m'occuperai de tout ce qui concernera leur rémunération. (tiens d'ailleurs on meurt de soif par ici, heureusement qu'il y a ces chopes de jus présentent à côté de moi !)
Il en profita pour boire d'une seule traite l'une des chopes de bière se tenant à côté de lui sur la table voisine. Visiblement il semblait ne pas avoir remarquer qu'il ne s'agissait pas d'eau.
Lucy allait devoir se lancer à la rencontre de ces fameux membres d'équipage, mais réussira-t-elle sachant qu'elle est éventuellement poursuivie ?
Difficile á dire ! En attendant, quand elle revint dans le hall principal, elle vit un homme à l'air robuste, ce devait être ce fameux Jürgen, il la salua d'un air non-chalant, bière à la main aux côtés d'autres hommes, certainement ses employés.
Je suis le Grand Duc, seigneur de ces bois. Je vis avec mes gens, loin de la folie des hommes. La nuit je vole dans les sombres profondeurs de la forêt. Mon regard d'acier partout se pose, et sans bruit, comme le vent, je file entre les branches des arbres séculiers. Je suis le Grand Duc, seigneur de ces bois.

Avatar du membre
Lucy Trend
PJ
Messages : 262
Profil : For 10 | End 10 | Hab 13 | Cha 13 | Int 11 | Ini 11 | Att 10 | Par 11 | Tir 9 | Mag 8 | NA 1 | PV90
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... lucy_trend

Re: [Lucy Trend] Un douloureux réveil

Message par Lucy Trend » 31 juil. 2019, 19:49

Voilà donc un drôle de personnage… l'aubergiste l'avait décrit comme fou, mais bien au contraire il était plutôt gentil. Quelque peu sur occupé par son travail semble-t-il, mais malgré tout plaisant et poli. Il commença à parler, faisant surement un petit discours qu'il avait dû faire mille et une fois a plein d'autres personnes ayant décidé de le rejoindre, je le laissa faire, mais en regardant à droite et à gauche autour de moi, surtout sa paperasse. Je remarquai alors avoir posé les pieds sur une pile de papier et sa carte. Avec le pied gauche j'attrapai entre les orteils un papier pour regarder ce qui était inscrit dessus par pure curiosité… mais cela eu juste le mérite de m'ennuyer, tant de calcule et aucune fantaisie… quel intérêt d'écrire tout ça. Je vins simplement poser de l'autre côté de la table et remettre mes pieds à leurs endroits initial au moment où il se présenta enfin et où il m'indiqua que je devrais me charger de recruter à sa place.

A sa place… pour qui il me prenait ? Une bonniche ? Cela ne me fit pas vraiment plaisir, je n'avais aucun désir de courir à droite et à gauche surtout avec un petit copain trop possessif sur les talons. Si cet idiot voulait prendre la mer était-ce trop compliqué pour lui de bouger ses fesses de sa chaise ? Cependant, je devais bien admettre que je n'avais pas trop le choix, le brusquer à le faire lui-même ne risquerais pas de m'attirer beaucoup de faveur de sa part et actuellement, je n'avais pas envie de me faire dénoncer à Jean par un capitaine idiot et frustré. Je ne pouvais donc qu'accepter même si je n'avais pas envie de le faire. Cependant, j'allais pouvoir m'assurer que cela soit justement vite fait.

En tout cas au départ, car si le Contremaitre semblait être une proie facile à convaincre avec de belle forme et de belle promesse à l'oreille… concernant les autres… Un ogre pourquoi pas… même si je doutais de son efficacité à la place du cuistot, mais pourquoi pas. Mais pour les deux autres par contre, un nain et un halflings. Un nain sur un bateau ? Jamais vu auparavant, avec un peu de chance il serait muet comme ça je n'aurais pas à entendre toutes ses petites remarques désobligeante sur tout et rien. Cependant j'aurais plaisir de le voir courir sur ces petites jambes… c'est tellement mignon et ça fait penser un peu à un animal de compagnie un peu grognon… peut être un petit chien concernant le nain. Mais le Halfling… docteur en plus… qui serait assez idiot pour recruter ces nabots râpasse sans aucune fiabilité, ne croyant que leur ventre et l'argent. Il était hors de question pour moi de me retrouver entre ses mains pour des soins… a tous les coups il allait me dépouiller… si ce n'est pas me découper en morceau pour revendre tout ça à quelques malades mentaux juste pour récolter de l'argent. J'espérais vraiment tomber sur un autre médecin en chemin que celui conseillé par le capitaine mais sinon… je n'aurais pas d'autre choix.

-Considérez que cela est fait… capitaine, ooh mon capitaine.

Je lui avais répondu avec un sourire radieux malgré mes incertitudes. J'espérais pouvoir remplacer les deux derniers membres de l'équipage, mais je n'avais pas vraiment le temps de chercher moi-même. Tant pis, au pire je quitterais le navire à la première escale, le but premier était après tout juste de quitter la ville. Je me levai ensuite pour le laisser boire… il semblait qu'il ne sentait pas l'alcool… le pauvre, c'était une sensation que j'appréciais beaucoup. Je ressortis alors pour retourner dans la salle principale, chercher du regard le fameux contremaitre… le plus simple d'ailleurs à s'occuper… je l'espérais du moins. Bien vite je vis celui qui semblait être le concernée, un grand homme solide et bien bâtie à une table accompagné d'autre homme semblant lui obéir. Il était claire que Jurgen n'était pas marqué sur son front mais… je n'allais pas le deviner comme ça en restant ici… au pire même si ce n'est pas lui, si ça me permet de passer un bon moment, alors je n'aurais pas perdu mon temps.

Je me dirigeai alors vers lui, adaptant ma démarche vers quelque chose de plus sensuel pour attirer les regards de coin de l'œil et pourquoi pas les sifflements. Finalement arrivé prêt de lui je vins m'asseoir sur le bord de la table à sa droite tout en le regardant sous toutes les coutures avec des yeux intéressé parce que je voyais. Pourquoi n'avais-je jamais voulus approcher de marin avant ? Ah oui… Marrinna tenait à notre virginité pour que nous restions les plus précieuses possible. Et alors ? Un homme n'est plus vierge très tôt, et pour autant ils sont tout aussi précieux. Finalement la mort allait me permettre de bien m'amuser.

-On m'a dit de venir vous voir pour vous proposer quelque chose…

Je marquai une pause intentionnelle pour le regarder une dernière fois avant de reprendre.

-Mais… avec ce que je vois… je crois que je vais rester un peu plus longtemps en votre compagnie.

Puis, je vins me tirer un peu plus sur la table pour m'allonger sur le dos, faisant un minimum attention de ne rien renverser. Je vins positionner ma tête en dessous de la sienne et mes pieds au niveau d'un ou deux de ses marins… si l'envie les prenait de s'en occuper gentiment, je ne dirais pas non. Je positionnai mes mains derrières ma tête, encore une fois pour ne rien cacher et laisser ce cher Jurgen de rêver sur ce qu'il voyait et pourquoi pas de passer la main. Si ça pouvait me permettre de me le mettre dans la poche rapidement, je n'étais pas contre.

-Je m'appelle Lucy, j'ai besoin d'un bateau pour quitter la ville, mais le capitaine qui a bien accepté de m'emmener a… un… léger problème d'équipage… je veux dire par là que diriger le navire a deux est peut être une expérience intéressante, mais nous n'irons pas bien loin. Et du coup… je me charge de chercher des gens qui pourraient rejoindre le navire… comme toi par exemple.

Je vins passer mes doigts sur son torse, montant au niveau de son coup comme si l'index et le majeur marchaient sur lui avec de les retirer.

-Je suis sûr que le capitaine aura de quoi payer et dans mon cas je sais être très reconnaissante…

Je gloussai tout en fermant les yeux une seconde, faisant disparaitre mon sourire et plaçant ma main sur le front comme dans une position dramatique théâtral.

-Mais je suppose que si vous n'êtes pas payé vous n'aurez qu'à me prendre comme payement… pauvre de moi.

Je ria de nouveau et rouvrant les yeux, affichant une nouvelle fois mon sourire qui semblait ne plus vraiment me quitter depuis que j'avais retrouvé ma liberté.

-Alors ? Qu'en dis-tu ? Bien sûr je suis ouvert à tes offres… du moment qu'elles sont amusantes pour moi et toi…
► Afficher le texte
Lucy Trend, Voie du von Carstein
Profil: For 10 | End 10 | Hab 13 | Cha 13 | Int 11 | Ini 11 | Att 10 | Par 11 | Tir 9 | Mag 8 | NA 1 | PV 90
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... lucy_trend
► Afficher le texte

Répondre

Retourner vers « Marienburg »