[Theodoric] Le sacerdoce de l'explorateur

Marienburg est le plus grand de tous les ports du Vieux Monde. Située à l’embouchure du fleuve, la ville est un énorme centre de commerce. Le Reik est ici un fleuve énorme, mesurant plus d’un kilomètre et demi d’une berge à l’autre. Marienburg est une cité indépendante (sans lien avec l’Empire), située au sein des Wastelands. c’est aussi le centre de l’activité religieuse du Culte de Manaan, le Dieu de la Mer.

Modérateur : Equipe MJ

Avatar du membre
[MJ] The Puppet Master
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Messages : 1391
Profil : Crème antiride! (5 utilisations, chaque utilisation procure +2 CHAR pendant 24h RP)
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... pet_master
Autres comptes : Mélétê (PJ) ; Dieter Wiederwald [RP Libre]
Localisation : Dans l'ombre, tirant les ficelles...

Re: [Theodoric] Le sacerdoce de l'explorateur

Message par [MJ] The Puppet Master » 04 mai 2019, 15:27

Reynald se décrispa et retrouva vite son sourire entendu. Visiblement, les réponses de Theodoric l'avait satisfait.

- T'es un sacré, toi, hein !? Au moins, on sait direct à quoi s'en tenir avec toi. C'est tant mieux, j'aime pas bien tourner autour du pot. Il soupira ensuite et haussa les épaules. Lahissa ? Je sais pas trop bien quoi dire... Elle est là depuis qu'on est gamin et elle sait y faire. Pour le reste, prêtresse, sorcière, rebouteuse ou je sais pas quoi d'autre, on s'en fout un peu, non ? L'important c'est qu'elle te remette sur pieds vite fait. Quand Ary va arriver, on fera comme t'as dit, c'est une bonne idée le coup de partir à la chasse et la barque et tout... Reynald leva le menton et se gratta la barbe avec une grimace. La craie, c'est la pierre blanche qui fait d'la poudre quand on l'écrase, c'est ça ? J'demanderai aux femmes mais c'est pas sûr qu'on en a. La corde, c'est bon, et on peut bricoler un crochet pour mettre au bout. On a des lanternes et des torches. L'arc, les flèches et tout le reste, ça va l'faire... Soudain, l'homme prit un air contrit. Manque rien... sauf qu'on a pas de barque. Le vieux, il interdisait d'aller au lac, alors on a jamais eu besoin de barque... Tu comprends, avec toutes ces histoires, personne a jamais eu trop envie d'y aller voir là-bas et si on construit un radeau, Roderick va savoir ce qu'on trafique de suite. Allez viens, j'vois Ary qui r'monte.

Le frère de Reynald arrivait effectivement en courant à perdre haleine, le visage décomposé et excité comme une puce.

- Par la saucisse de Sigmar, d'où que tu cours comme un fou, Ary ? questionna immédiatement Reynald les sourcils froncés.

Entre deux ahanements, Ary bredouilla l'impensable :

- Y a... Y a des... des gars... au lac !
- Quoi !? s'étrangla son frère. Qu'est-ce tu racontes !?
- Des gars ! J'te dis qu'y a des gars ! Des gars au lac ! Sont sortis d'la forêt au moment où j'remontais...
- Bordel de bordel ! Manqué plus qu'ça !

Décontenancé, Reynald tournait sur lui-même secouant la tête dans un concert de grands gestes désespérés.

- Explique un peu, combien qu'y en a ? Comment qui sont équipés ? Ô putain de fourbe de Ranald ! Nous l'a bien foutu à l'envers sur ce coup-là ! C'tait trop simple !

Ary regarda sa main ouverte.

- Sont... cinq ! Z'ont pas l'air de soldats mais j'y ai pas trop regardé, non plus. Quand j'ai vu ça, j'suis r'monté fissa. Qu'est-ce qu'on fait ?

La question resta un instant en suspens puis les deux frères regardèrent Theodoric.
Les Péjis sont là comme des marionnettes qui, dans l'atmosphère brûlante de leur Erpé,
oublient qu'elles n'ont que l'illusion de la liberté...

Avatar du membre
Theodoric Hohenjager
PJ
Messages : 58

Re: [Theodoric] Le sacerdoce de l'explorateur

Message par Theodoric Hohenjager » 05 mai 2019, 16:26

Théodoric regardais se débattre les deux gaillards avec des informations trop indigestes pour leurs capacités de réflexion en arborant un sourire narquois, il malaxait l'amulette de sa mère entre son pouce et son index, plongé dans ses propres réflexions, cinq hommes sortis de la forêt pour aller vers ce lac, ils devaient absolument s'assurer de qui ces nouveaux venus étaient...

tink : Ca c'est un rebondissement inattendu...

intéressant... Le roublard réfléchissait Déjà, il faudrait s'assurer que l'information ne soit pas connue des autres, c'est le premier point...

Ces gens étaient au niveau de la forêt, près du bois, et donc des moyens de construire une embarcation pour traverser le lac...Le roublard sembla hésiter un instant...

On a deux possibilités : ce sont soit des voyageurs perdus par hasard sur le chemin du lac ou des aventuriers qui viennent au lac...

il marqua une courte pause afin de bien appuyer son raisonnement.

Si ce sont de simples voyageurs, ils passeront leur chemin...Si ce sont des aventuriers qui viennent pour votre mystérieux lac, ils seront des concurrents ou des alliés...mais si ce sont des aventuriers, ils peuvent être utiles : s'ils veulent aller au lac, nous pouvons les guider et ils peuvent nous construire un radeau...

En réalité, leur présence ne changeait pas grand chose aux plans qu'ils pouvaient faire depuis son arrivée...des parts plus petites d'un trésor plus facile à obtenir n'étaient pas l'idéal, mais sans connaitre la taille du trésor, il était compliqué d'envisager les choses sereinement...

De toute façon, ils ne pourrons pas emmener plus de votre trésor que ce qu'ils pourront porter, comme moi...la plus grosse part, celle qui ne pourra être déplacée, reviendra à ceux qui resteront ici, donc vous...ça ne change rien pour moi et peu pour vous deux...

Un Tss méprisant sorti de la bouche du roublard...Il faut s'assurer de leurs intentions, voir quelle logistique ils ont pour rapatrier un quelconque trésor, récupérer toutes leurs informations utiles sur le site et les dangers qui nous attendent... Voir s'ils sont utiles ou gênants...

Son regard se porta sur les deux frères l'un après l'autre...les yeux plissés pour voir s'ils avaient bien compris le sens de sa dernière remarque...

Ce serait mieux qu'on y aille ensemble...on accélère le plan, on passe la nuit et on décolle après ma séance de soins demain ?
theodoric hohenjager, voie du vol, roublard
Profil: For 8 | End 8 | Hab 9 | Cha 9 | Int 9 | Ini 9 | Att 10 | Par 10 | Tir 8 | Foi - | Mag - | NA 1 | PV 41/65
Blessure légère : torse + jambe droite + bras droit (x2)
malus : 0
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_theodoric_hohenjager

Avatar du membre
[MJ] The Puppet Master
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Messages : 1391
Profil : Crème antiride! (5 utilisations, chaque utilisation procure +2 CHAR pendant 24h RP)
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... pet_master
Autres comptes : Mélétê (PJ) ; Dieter Wiederwald [RP Libre]
Localisation : Dans l'ombre, tirant les ficelles...

Re: [Theodoric] Le sacerdoce de l'explorateur

Message par [MJ] The Puppet Master » 08 mai 2019, 18:56

Même si, dans leurs yeux, Theodoric pouvait toujours voir une lueur d'inquiétude, les deux frères acquiescèrent à ses recommandations.

- Comment qu'on fait pour savoir tout ça ? On leur demande gentiment qui y sont et d'où qu'ils vont ? Tu crois vraiment qui vont répondre ?Fais chier ! J'vais récupérer tout le matériel que tu veux... Quand ça s'ra prêt, on ira au lac. A présent, Reynald avait le regard noir et les mâchoires crispées. Pas trop envie d'attendre demain pour aller voir ce qui font. C'est bien beau de dire qu'on aura tout ce qui vont laisser... mais si y a pas des masses de trésor et qu'à cinq gars, ça suffit pour tout prendre ? T'as pensé à ça ? Pourquoi y sont « que » cinq, hein ?

Visiblement, la panique et la peur de se voir floué si près du but commençaient à prendre le dessus.

- Tu fais comme tu veux mais Ary et moi, on y va voir de suite.
- Euh... T'es sûr ? Sont cinq. Nous deux, on est qu'deux... Faut que Theodoric y vient avec nous. Sinon, c'est mort.
- Putain de putain !

Reynald pesta et pesta encore. Sa fébrilité était de plus en plus palpable à mesure qu'il prenait conscience de la probable disparition d'un enrichissement rapide et à moindre frais. De même, son frère, pourtant bien moins fin intellectuellement que lui, avait compris qu'il valait mieux attendre comme Theodoric le préconisait que de se jeter à corps perdu dans la gueule du loup.

- OK... On partira demain. Mais bordel de bordel, j'attendrai pas une journée de plus qu'on me pique le trésor sous mon nez !
Les Péjis sont là comme des marionnettes qui, dans l'atmosphère brûlante de leur Erpé,
oublient qu'elles n'ont que l'illusion de la liberté...

Avatar du membre
Theodoric Hohenjager
PJ
Messages : 58

Re: [Theodoric] Le sacerdoce de l'explorateur

Message par Theodoric Hohenjager » 15 mai 2019, 11:09

Le roublard essayait de voir l'ensemble des scénarios possibles concernant ces nouveaux venus en se passant les différentes hypothèses et en voyant leurs embranchements potentiels, son visage avait pris la teinte cireuse et inexpressive d’une statue figée dans une forme de contemplation sérieuse du vide et ses sourcils se fronçaient sous l’effort, marquant une ride sur son front.

Think : Des voyageurs perdus au milieu des bois, Ary ne parle ni de chevaux, ni de bateaux qu’ils transporteraient avec eux, ils ne ressemblent pas à des soldats mais ne semblent pas pour autant des proies faciles…s’ils sont des voyageurs, ils semblent bien mal organisés, à moins qu’ils ne trouvent leurs ressources sur place…

Théodoric se redressa, il devait voir de quoi il retournait avant que les choses n’échappent au peu de contrôle qu’il avait dessus. Il fixa Reynald avec intensité, sa réaction était aussi virulente qu’il aurait pu penser face à l’adversité…

Nous ne perdrons pas une minute, que tout soit prêt dès le matin, nous devrions prendre un chemin qui nous amène au lac vers l’endroit où nous avons le plus de chance de tomber sur eux…nous verrons s’ils visent les ruines ou s’ils souhaitent contourner le lac.

Les mâchoires du roublard s’étaient crispées à l’avenant de son comparse, ce qui lui arracha un demi sourire quand il se rendit compte de sa propre tension, indiquant l’intérêt qu’il avait pour ce petit projet d’exploration et lui permit de se relâcher.

Voilà un rebondissement fascinant qui pimente l’aventure, mes amis...Si nous avons de la chance, ils seront un groupe d’aventuriers à la recherche d’une gloire éphémère en libérant l’endroit d’un monstre…ce qui nous libéreras de la tâche ingrate d’un combat peu équitable, et nous permettra de compter leurs morts pour mieux nous partager le trésor de ce lac…et le leur…


Tout était dit, Théodoric se sépara de ses compagnons pour finir sa journée, impatient d’être au lendemain, expédier au plus tôt sa séance de soins et être assez en forme pour aller affronter ce petit groupe de voyageurs inconnus qui lui offriraient peut-être son « trésor » sur un plateau…
Modifié en dernier par [MJ] The Puppet Master le 19 mai 2019, 16:36, modifié 1 fois.
Raison : +12 Xp | Total 206 Xp | Total disponible 57 Xp (fiche mise à jour)
theodoric hohenjager, voie du vol, roublard
Profil: For 8 | End 8 | Hab 9 | Cha 9 | Int 9 | Ini 9 | Att 10 | Par 10 | Tir 8 | Foi - | Mag - | NA 1 | PV 41/65
Blessure légère : torse + jambe droite + bras droit (x2)
malus : 0
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_theodoric_hohenjager

Avatar du membre
[MJ] The Puppet Master
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Messages : 1391
Profil : Crème antiride! (5 utilisations, chaque utilisation procure +2 CHAR pendant 24h RP)
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... pet_master
Autres comptes : Mélétê (PJ) ; Dieter Wiederwald [RP Libre]
Localisation : Dans l'ombre, tirant les ficelles...

Re: [Theodoric] Le sacerdoce de l'explorateur

Message par [MJ] The Puppet Master » 25 mai 2019, 14:33

La fin de journée traîna en longueur jusqu'au soir ; Reynald et Ary, tout comme Theodoric, languissaient d'être au lendemain. La nuit fut du même acabit et chacun regarda passer les heures à se morfondre de devoir patienter sans rien pouvoir faire d'autre. Ainsi, à peine les premières lueurs de l'aube furent-elles visibles que les trois hommes se retrouvèrent.

- Voilà, j'ai tout le matos... à part la craie. Faudra trouver autre chose, commença Reynald.

L'homme déposa le sac de jute qu'il avait sur l'épaule, l'ouvrit et invita Theodoric à vérifier qu'il ne manquait rien : une belle longueur de corde avec un crochet de fer au bout, deux lanternes en bois, deux torches, une demi-douzaine de bougies en cire d'abeille, un briquet de silex et une mèche d'amadou.


- Ary a les arcs et les flèches. Bon, on y va ? Puis, impatient de mettre en oeuvre leur plan, il ajouta : Quoi encore ?

Reynald, de plus en plus agité, eut toutes les peines du monde à cacher sa frustration et sa colère lorsque Theodoric indiqua qu'il souhaitait revoir Lahissa avant de partir à l'aventure.

- C'est sûr que d'aller tirer Ingolf du plumard ça va pas attirer l'attention sur nous, tiens ! Bordel ! On avait l'opportunité de se tirer vite fait et toi tu vas tout foutre en l'air, maintenant !?
- C'est bon, Reynald, on a une excuse, non ?
- Ta gueule, Ary ! T'es avec qui, bordel !?
- Bah, avec toi frérot mais... Ary montra les arcs entre ses mains et le carquois sur son épaule. ...on a tout ça pour faire croire qu'on va à la chasse alors c'est pas grave s'il va chez Ingolf, il dira qu'on part à la chasse comme prévu.

Comprenant, finalement, que son emportement n'était peut-être pas justifié -ou même justifiable- puisque son frère, celui-là même qui était considéré par tous comme moins posé -pour ne pas dire moins intelligent- que lui, faisait montre de cette réflexion qu'il aurait dû avoir s'il ne s'était pas laissé aveugler par sa crainte de tout perdre si près du but, Reynald soupira un grand coup et céda non sans un dernier geste d'humeur.

- Et merde ! Fais comme tu veux... mais grouille-toi !

Les dents serrées et bouillant intérieurement, il s'éloigna jusqu'à une souche sur laquelle il se laissa tomber en soufflant bruyamment.

Lorsqu'il se présenta à la porte chez Ingolf, ce dernier apparut avant même que Theodoric ait eu à se donner la peine de toquer. Comprenant pourquoi le roublard était venu, le cousin de Roderick ne se priva pas de quelques commentaires, sourire en coin :


- Déjà debout ? Toi, pour venir pointer ton museau au premier rayon, soit t'es tombé du pieu, soit t'es tombé amoureux de ma femme. Allez, vas, t'as raison : plus vite tu seras sur pieds, plus vite tu partiras d'ici. Lahissa ! appela-t-il sans se retourner. Ton rendez-vous galant est en avance !

On entendit Lahissa répondre mais Theodoric n'eut pas le loisir de comprendre ce qu'elle disait. Néanmoins, cela fit glousser Ingolf.

- L'est pas d'bonne humeur ce matin... Bonne chance, mon gars.

Puis, l'homme acheva de sortir de chez lui laissant la porte ouverte pour que Theodoric entrât. Lorsqu'il fut à l'intérieur, Lahissa lui indiqua, d'un mouvement de tête, l'endroit où il s'était assis la veille, lui intimant par-là de s'y installer de nouveau. Elle tenait contre son sein maternel un jeune enfant qu'elle berçait pendant qu'il tétait un mamelon sur sa maigre poitrine. Quelques minutes suffirent à rassasier le nourrisson et la femme disparut un instant derrière une tenture avant de reparaître seule. Elle vint auprès du roublard et exécuta le même manège que la veille, provoquant les mêmes désagréments et produisant les mêmes effets.

- Voilà... c'est terminé. J'ai fait c'que je pouvais. Maintenant, c'est plus à moi de t'aider.
Guérison magique : 1D10+3 = 12
41/65 PV restants (fiche mise à jour pour ce point)
- Alors comme ça tu pars à la chasse avec Reynald et Ary, hein ?

Ingolf avait donc vu les deux frères pendant que Theodoric se faisait soigner. Il était nonchalamment assis sur les restes d'une barrière mitoyenne à sa bicoque et semblait prendre plaisir à respirer l'air frais du petit matin.

- Dire qu'y a pas trois jours, ils t'auraient planté un poignard dans l'dos pour avoir ta pierre et qu'maintenant vous êtes copains comme cochons. Ah ! Les choses changent vite, pas vrai ? Méfie-toi quand même qu'elles changent pas encore une fois quand vous s'rez tout seul tous les trois.

Il se leva, fit craquer les os de sa nuque en inclinant la tête de droite et de gauche et s'étira les bras grands ouverts. Puis il vint se planter devant le roublard. Il soupira lourdement avant de conclure :

- Reste sur tes gardes... on ne sait jamais avec ces deux-là.

Il s'en fut ensuite et rentra chez lui.

- Alors, ma douce, comment s'est passé ton rendez-vous galant ? lâcha Ingolf, suivi d'un éclat de rire.

Quelques dizaines de mètres plus bas, Ary et surtout Reynald accueillirent froidement le retour de Theodoric. Sans un mot, ils commencèrent alors à descendre en direction du lac ; l'aventure commençait enfin...

Depuis le village, le lac ne semblait pas trop éloigné mais il fallut tout de même une bonne heure pour s'en approcher. Ce fut-là, au détour d'un talus planté de quelques rochers gris, que Theodoric, Ary et Reynald aperçurent, montant à leur rencontre, cinq hommes. Ceux-ci marquèrent une pause lorsqu'ils virent, à leur tour, les trois comparses. Séparées d'une trentaine de mètres, les deux équipes immobiles s'observaient.

Qui allait faire le premier pas ?
Les Péjis sont là comme des marionnettes qui, dans l'atmosphère brûlante de leur Erpé,
oublient qu'elles n'ont que l'illusion de la liberté...

Avatar du membre
Theodoric Hohenjager
PJ
Messages : 58

Re: [Theodoric] Le sacerdoce de l'explorateur

Message par Theodoric Hohenjager » 26 mai 2019, 23:17

Le roublard toisa d'un regard froid le groupe de nouveaux venus, des voyageurs, à n'en point douter, mais il prit quelques secondes pour observer de loin tout ce qu'il pouvait voir sur eux.

think : merde! ils sont plus proches que ce que j'espérais ces lourdaux...

Equipements de voyage, gibecières et sac, armures, armes, blasons ou signes religieux, tout était bon à prendre comme information face à des inconnus...Connaitre leurs forces évidentes serait déjà un plus avant de se renseigner sur leurs intentions.

Le roublard se demandait lequel d'entre eux pouvait être le leader, mais il parla d'abord à ses acolytes avant toute choses, sifflant presque entre ses dents pour ne pas être entendu de trop loin.

Bon, ils sont quand même très près du hameau ces truffes là! Laissez moi leur parler pour l'instant...

Théodoric arbora ensuite un visage plus souriant pour interpeller les voyageurs.

Bonne rencontre, voyageurs, qu'est ce qui vous amène dans le coin par cette belle matinée ?

Les plans du roublard ne vaudraient pas grand chose si ceux là venaient à parler avec Roderick ou un de ses cousins trop zélés et venaient à se le mettre à dos en étant trop entreprenant, il fallait les éloigner au plus vite de ce danger...
theodoric hohenjager, voie du vol, roublard
Profil: For 8 | End 8 | Hab 9 | Cha 9 | Int 9 | Ini 9 | Att 10 | Par 10 | Tir 8 | Foi - | Mag - | NA 1 | PV 41/65
Blessure légère : torse + jambe droite + bras droit (x2)
malus : 0
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_theodoric_hohenjager

Avatar du membre
[MJ] The Puppet Master
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Messages : 1391
Profil : Crème antiride! (5 utilisations, chaque utilisation procure +2 CHAR pendant 24h RP)
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... pet_master
Autres comptes : Mélétê (PJ) ; Dieter Wiederwald [RP Libre]
Localisation : Dans l'ombre, tirant les ficelles...

Re: [Theodoric] Le sacerdoce de l'explorateur

Message par [MJ] The Puppet Master » 29 mai 2019, 15:33

Test d'observation sous INT >> 8 (réussite)
Celui qui attira immédiatement l’œil de Theodoric était cet homme qui allait torse nu. Paradoxalement, sa peau était plutôt blanche alors que l'on aurait pu croire le contraire de quelqu'un qui devait passer son temps à aller ainsi dehors. Une bonne carrure, des muscles apparents, un visage plutôt fin possédant un regard pénétrant et une longue chevelure brune accompagnée d'une barbe, toutes deux tressées, il était en train de parler et avait été interrompu par cette rencontre inopinée. Il tenait dans sa main une hache. A ses côtés, un homme d'une vingtaine d'année mal rasé, les cheveux en bataille, pas vraiment grand sans être petit, relativement maigre de corpulence, il sembla tirer quelque chose de sa ceinture, sans doute un couteau ou un poignard, mais un troisième homme se plaça en avant et masqua -fortuitement ou à dessein ?- le mouvement du jeune homme. Bien bâti, les épaules carrées, cet homme était également le plus grand du groupe, lui aussi avait les cheveux en bataille et une barbe de plusieurs jours. Il était vêtu d'une tunique bleue portait une épée au côté et un bouclier sanglé sur son dos. Il s'avança de quelques pas, ouvrit les bras pour montrer qu'il ne souhaitait pas de mal et interpella le trio avec un accent étranger bien marqué :

- Bien le bonjour, voyageurs ! Habitez-vous dans le coin ? Nous cherchons un lieu où nous remplir le gosier et reposer, moi et mes camarades derrière moi ! Nous sommes en pleine quête alors ne vous en faites pas si je vous dis directement que nous ne resterons que peu de temps si cela vous arrange comme cela !

Sur le côté, ses deux derniers acolytes le laissaient parler. L'un des deux avait un visage horriblement mutilé : une grande balafre traversait son œil droit et plusieurs autres lézardaient sur sa joue gauche. Sous son chapeau à larges bords, un regard dur auscultait Theodoric et ses deux comparses. On pouvait apercevoir un pistolet à poudre près de sa main droite gantée de cuir. Le dernier portait une longue robe et était appuyé, le plus nonchalamment possible en une telle situation, sur un bâton d'ébène. Il observait avec attention Reynald et Ary plus que Theodoric. A regarder ce personnage, on ressentait un sentiment étrange, comme un malaise qui vous tenaillait les tripes sans que l'on pût en connaître la raison exacte, et le malaise devint crainte lorsque le roublard remarqua que l'herbe tout autour de cet homme aux traits émaciés et anguleux s'était desséchée...
Les Péjis sont là comme des marionnettes qui, dans l'atmosphère brûlante de leur Erpé,
oublient qu'elles n'ont que l'illusion de la liberté...

Avatar du membre
Theodoric Hohenjager
PJ
Messages : 58

Re: [Theodoric] Le sacerdoce de l'explorateur

Message par Theodoric Hohenjager » 01 juin 2019, 13:52

Il ne faisait aucun doute pour Théodoric que ce groupe de voyageurs n'était pas de ceux formés de longue date et disposant d'une expérience franche du voyage et de ses contraintes...pas de pisteur pour protéger l'avancée du groupe et alimenter les voyageurs afin d'économiser les rations, pas de chevaux pour économiser les hommes, ni de carriole pour transporter leur butin.

Dans ce groupe, le barbare à l'arrière discutait nonchalamment avec ce jeune trop nerveux qui avait tiré son couteau face à un groupe inconnu équipé d'arcs et qui pouvaient l'abattre sans sourciller s'ils avaient été animés de mauvaises intentions...quand à l'autre échalas avec sa tunique et son bouclier, il lui faisait rapidement penser à ce jeune homme qui l'avait inspiré pour retrouver une vie meilleure...

think : c'est vrai...qu'est ce que je fais avec mes vieux réflexes de coupe-jarrets, moi?

quant aux deux autres, ils provoquèrent un malaise palpable chez le roublard...le chapeau cachant le regard, les balafres, le cuir et les pistolets, seuls les répurgateurs affichaient avec autant d'arrogance leurs penchants pour le meurtre au grand jour, et sa dernière rencontre avec eux ne lui avait pas laissé une formidable récompense...et le dernier...l'air de rien, il pouvait se révéler avec sa fausse nonchalance et sa robe un adversaire redoutable, et l'herbe qui semblait se racornir lentement à ses pieds laissait penser à une de ces traces que le Chaos laissait sur les hommes trop curieux...

Le roublard se tourna avec un geste d'apaisement vers Reynald et Ary, leur murmurant au passage :

On se détend, ça m'a tout l'air d'un groupe d'idéalistes en quête de gloire...on peut sans doute en tirer quelque chose...

Le roublard se retourna avec un mystérieux sourire involontaire, ressemblant à une forme de rictus à moitié méprisant quand il transperça du regard l'homme qui avait parlé...essayant d'identifier son accent pour savoir de quelle partie du monde il venait...et s'adressant à lui avec une voix douce.

Une quête vous dites? vous m'avez l'air bien peu préparé à sauver le monde dépenaillés comme vous êtes...il y a deux raisons qui peuvent vous amener ici, et pour l'une d'entre elle, je vous déconseille d'en faire étalage dans ces lieux... le roublard laissa planer un silence pour souligner une sorte de menace implicite Vous avez de la chance d'être tombés sur nous et pas sur un autre groupe...si vous avez faim ou soif, nous partions chasser, accompagnez nous et partageons le fruit de notre chasse, cela nous permettra de faire plus ample connaissance...

Le roublard se tourna comme pour obtenir l'approbation de Reynald et Ary...leur parlant en aparté sans chercher à dissimuler ses propos aux nouveaux venus...

De toute manière, il vaut mieux les éloigner d'ici pour l'instant...
theodoric hohenjager, voie du vol, roublard
Profil: For 8 | End 8 | Hab 9 | Cha 9 | Int 9 | Ini 9 | Att 10 | Par 10 | Tir 8 | Foi - | Mag - | NA 1 | PV 41/65
Blessure légère : torse + jambe droite + bras droit (x2)
malus : 0
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_theodoric_hohenjager

Avatar du membre
[MJ] The Puppet Master
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Messages : 1391
Profil : Crème antiride! (5 utilisations, chaque utilisation procure +2 CHAR pendant 24h RP)
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... pet_master
Autres comptes : Mélétê (PJ) ; Dieter Wiederwald [RP Libre]
Localisation : Dans l'ombre, tirant les ficelles...

Re: [Theodoric] Le sacerdoce de l'explorateur

Message par [MJ] The Puppet Master » 03 juin 2019, 19:00

Test difficile sous INT (9) - malus (2) : 7 >> 19 (échec)
Impossible de savoir d'où vient l'homme d'après son accent.
L'homme à la robe fit quelques pas vers l'avant et s'inclina légèrement. Maintenant que son ami au drôle d'accent avait fait les présentations sommaires, il prenait le relais. Il toussota un peu afin de chasser la sécheresse dans sa gorge et redressa ses épaules.

- Bonjour à vous. Nous sommes ici en exploration, à la demande d'érudits d'Altdorf, pour cartographier un potentiel site de recherche. Nous avons eu... quelques difficultés en chemin jusqu'ici et nos vivres sont presque complètement épuisées. Il pointa du doigt la fumée encore visible à l'horizon. Nous avons vu de la fumée et espérions trouver un village, ou tout au moins un campement susceptible de nous aider. Était-ce votre campement ? Il tendit une main. Wilhelm Ebenhart. Enchanté de vous rencontrer, monsieur... ?

Mais avant qu'une suite puisse être donnée à cette politesse, l'homme torse nu intervint d'une voix forte :

- Suavelos, l’ancien ! Je me nomme Catuvolcos. Je sers la Terre-Mère et j’aimerais savoir si vous en savez plus sur la corruption qui est tapie au fond du lac derrière nous ? J’aimerais vous aider à purger ce lac !

Tapotant sur le pommeau de son arme fermement attachée à sa ceinture, fronçant les sourcils, l'étranger s'avança à nouveau vers le trio et notamment de Theodoric, prenant un ton bien moins chaleureux et avenant que lors de sa brève introduction :

- Serait-ce une menace que je distingue dans vos propos ?

Son jeune compagnon mal rasé et ébouriffé posa une main sur son épaule, se plaçant à côté de lui et s'adressa à Theodoric dans une langue qu'il ne comprenait pas et que son compagnon traduisit aussitôt :

- On a jamais dit qu'on était là pour sauver le monde... et vous avez l'air d'en savoir beaucoup sur le coin. Et si, au lieu d'aller chasser gaiement dans les bois, tous ensemble, comme une belle et heureuse famille que nous ne sommes pas, vous éclairiez plutôt notre lanterne, ici et maintenant?

Leur compagnon à la robe tourna son regard vers eux, les intimant au silence.

- Chevalier, Capitaine ! les interpella-t-il alors, Un peu de tact et de politesse, je vous prie. Nous venons de nous faire offrir de l'eau et de la nourriture. Il se tourna ensuite vers Theodoric et ses compagnons : Veuillez pardonnez mes compagnons ; le voyage a été long et ardu, nous sommes tous fourbus. Nous sommes... un peu surpris de voir âme qui vive dans un endroit aussi reculé, ça éveille la méfiance. Puis, toujours bien appuyé sur son bâton noir, il conclut : Ceci dit... vous conviendrez qu'à parler ainsi il est normal de croire que vous en savez long sur ce lieu. Vous avez parlé d'un autre groupe qu'il aurait été malencontreux de croiser... Qui d'autre que vous arpente ces collines ?
Les Péjis sont là comme des marionnettes qui, dans l'atmosphère brûlante de leur Erpé,
oublient qu'elles n'ont que l'illusion de la liberté...

Avatar du membre
Theodoric Hohenjager
PJ
Messages : 58

Re: [Theodoric] Le sacerdoce de l'explorateur

Message par Theodoric Hohenjager » 06 juin 2019, 14:22

Le roublard soupesa du regard pour jauger la sincérité de l’homme en robe, qui se présentait comme un explorateur dépêché par une quelconque académie d’Altdorf…

C’était un cartographe bien différent du semi-homme qui l’avait accompagné au début de ce périple, qui avait pour lui l’avantage de ne pas s’habiller étrangement sorti de son chapeau et de son foulard...

Think : Tous les goûts sont dans la nature…

Son compagnon peu frileux quant à lui, vint confirmer les doutes de Théodoric, ce groupe venait explorer les ruines…renforts inattendus et répondant à ses besoins : jeune, mal préparé, et donc facile à berner pour récupérer la part du lion dans ce genre d’opérations…

Le roublard sourit et vint saisir la main tendue amicalement

Théodoric…

Ignorant ouvertement la menace, il s’était avancé là où il se mettait en danger pour montrer sa confiance en lui et faire réfléchir sur le danger qu’il pouvait représenter les belliqueux que pouvaient être le petit nerveux, le chevalier et l’écorché qui était resté ténébreux et silencieux à l’arrière du groupe…

Je suis moi-même étranger en ces lieux, mais ces fumées que vous voyez sont celle du hameau qui m’a soigné après la destruction de la caravane qui m’a amené ici…Reynald et Ary sont les deux amis que j’ai pu m’y faire et qui partagent ma curiosité sur cet endroit.

Il jeta un coup d’œil en arrière

C’est pour cela que je sais une chose, ces ruines sont un tabou dans ce village, vous n’y rencontrerez qu’opposition pour poursuivre votre chemin…Nous avons à discuter, mais rester ici, ce serait vous opposer aux habitants et à leurs règles…


Il fit un signe du menton, montrant la forêt…

Je réitère mon invitation, éloignons nous avant qu’un autre groupe ne vous trouve et ne mette un terme à votre quête…je suppose que vous n’êtes pas préparés à aller à l’encontre de ces braves gens et déterminés à les aider malgré eux, comme il se doit…


Il commença à avancer et à discuter avec l’homme en robe comme avec un ami perdu de longue date.

Pour ma part, je viens de Marienbourg, j’ai pris la route avec une caravane dont le but était de venir explorer cette ruine…avec Hans Beimler et Luther Schwender…vous les connaissiez ?
Modifié en dernier par [MJ] The Puppet Master le 12 juil. 2019, 22:02, modifié 1 fois.
Raison : +15 Xp (rappel des derniers posts) | Total 229 Xp | Total disponible 29 Xp (fiche mise à jour)
theodoric hohenjager, voie du vol, roublard
Profil: For 8 | End 8 | Hab 9 | Cha 9 | Int 9 | Ini 9 | Att 10 | Par 10 | Tir 8 | Foi - | Mag - | NA 1 | PV 41/65
Blessure légère : torse + jambe droite + bras droit (x2)
malus : 0
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_theodoric_hohenjager

Répondre

Retourner vers « Marienburg »