[Theodoric] Le sacerdoce de l'explorateur

Marienburg est le plus grand de tous les ports du Vieux Monde. Située à l’embouchure du fleuve, la ville est un énorme centre de commerce. Le Reik est ici un fleuve énorme, mesurant plus d’un kilomètre et demi d’une berge à l’autre. Marienburg est une cité indépendante (sans lien avec l’Empire), située au sein des Wastelands. c’est aussi le centre de l’activité religieuse du Culte de Manaan, le Dieu de la Mer.

Modérateur : Equipe MJ

Avatar du membre
[MJ] The Puppet Master
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Messages : 1334
Profil : Crème antiride! (5 utilisations, chaque utilisation procure +2 CHAR pendant 24h RP)
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... pet_master
Autres comptes : Mélétê (PJ) ; Dieter Wiederwald [RP Libre]
Localisation : Dans l'ombre, tirant les ficelles...

Re: [Theodoric] Le sacerdoce de l'explorateur

Message par [MJ] The Puppet Master » 28 févr. 2019, 13:50

- La ville ? Ah, ah ! T'as pas vu où on est, ici ? Reynald se mit à rire aux éclats. Y a rien dans le coin et le premier village est à plusieurs jours que'que part à l'est. On y fout jamais les pieds, c'est des péquenots débiles qui nous regardent de travers. Alors ça finit toujours à la partie de gifles. Le vieux était l'seul qui allait faire un tour deux ou trois fois l'an pour des trucs qu'on trouve pas ici ou quand on vient à manquer à cause que l'année a été plus dure que les autres. Maintenant, c'est Roderick qui ira... [PAIRE DE QUATRE]

Les dés passèrent entre les mains de Ary qui les lança immédiatement, [PETITE SUITE 3, 4, 5, 6] et serra le poing, visiblement satisfait de son résultat.

- Trouver tes p'tits copains par ici, c'est pas dieu possible, je crois bien.
- Et p'is, si y faut, y sont morts que'que part et tu les r'verras jamais.
- C'est vrai que t'as eu du bol que Roderick te r'trouve, toi. [PAIRE D'AS]

Le passage sur les excuses ne sembla pas enchanter les deux hommes mais Reynald finit par esquisser un sourire et, dans un hochement de tête, approuva.

- C'est comme j'ai dit en fait... avec les excuses pour faire passer le morceau. [PAIRE DE DEUX] Mais c'est un malin le Roderick, on la lui f'ra pas si on s'ramène la bouche en cœur. Non. Et p'is, j'ai pas l'envie d'aller crapahuter dans les collines pendant des jours pour trouver tes p'tits copains.
- Tout pareil... Je t'y ai déjà dit qu'y sont crevés tes potes. [PAIRE D'AS] Fais chier ce jeu !

Visiblement, Reynald et Ary n'avaient pas l'intention de partir à la recherche des deux ex-compagnons de Theodoric sachant pertinemment qu'il n'y avait aucune chance, ou presque, de les retrouver à partir de leur hameau. [PAIRE DE CINQ] Reynlald secoua la tête, l'air pensif.

- Nan... Ca vaut pas l'coup d'les chercher. [PAIRE DE CINQ] On va plutôt faire comme j'ai dit : on a discuté, on s'est réconciliés et on est d'accord que tu restes... Et p'is, si on gagne la gemme, ça pourra faire croire que c'est vrai. Clin d'oeil. Faut la jouer fine, sinon Roderick va s'méfier et venir fourrer son nez dans nos histoires. [FULL AUX TROIS PAR LES DEUX pour Ary]
- Ah, ah ! A moi la pierre ! s'exclama Ary entre temps.
- ... et on n'a pas envie qu'y vienne fouiner, pas vrai ? [GRANDE SUITE 2, 3, 4, 5, 6 pour Theodoric]

Concernant le jeu, les trois hommes étaient maintenant à égalité. Concernant les modalités de leur partenariat, il semblait que les frères ne suivraient pas Theodoric dans son idée de retrouver Schwender et Beimler mais souhaitaient bel et bien s'associer à lui pour ce qui était de la visite des ruines et le partage équitable du butin. C'était déjà une très bonne chose que Theodoric n'eut pas à faire l'exploration seul et affaibli. Au final, le roublard avait simplement changé de partenaires, avait acquis une position dominante, avait sûrement localisé ce qu'il cherchait et avait même une idée plus précise de ce qu'il y trouverait. Opération plutôt profitable de ces points de vue. Seule ombre au tableau, et non des moindres, Theodoric n'avait pas les cartes et plans de Schwender. Si Reynald et Ary parvenaient à persuader Roderick de leur bonne foi, il aurait toutefois un peu de temps devant lui pour planifier les choses.

- Alors, tu nous laisses la gemme pour qu'on donne le change devant Roderick ou on se la joue sur une dernière mène ?
Les Péjis sont là comme des marionnettes qui, dans l'atmosphère brûlante de leur Erpé,
oublient qu'elles n'ont que l'illusion de la liberté...

Avatar du membre
Theodoric Hohenjager
PJ
Messages : 48

Re: [Theodoric] Le sacerdoce de l'explorateur

Message par Theodoric Hohenjager » 01 mars 2019, 17:16

Le roublard pris une position plus confortable, la soirée s'était révélée malgré elle plutôt agréable, la discussion intéressante et même s'il ne l'emportait pas vraiment, il avait eu au moins le loisir d'y gagner du temps pour se remettre de ses blessures. Il ne se demandait plus ce qu'il devait lâcher pour sceller ce pacte de non-agression, et se prit d'un sourire.

Allez, on se la fait sur une dernière main...

Il regarda Reynald jouer son tour, puis Ary, et au moment de prendre les dés, il les récupéra d'un geste ample et de manière théâtrale, les reposa sans les jeter devant lui.

Je passe...

Il ne lui était pas utile de conserver cette gemme s'il allait en récupérer une poignée comme celle là dans quelques jours...la décision était facile à prendre et il partit à rire...

Celle là est pour vous les gars, maintenant, il faut que je me repose pour pouvoir reprendre des forces et être prêt à explorer ces ruines...Si le coeur vous en dit et que vous avez du temps, ce serait pas mal que vous passiez dans les jours à venir pour qu'on s'entraine un peu, j'ai besoin de savoir autant que vous ce qu'on est capable de faire ensemble si un combat devient nécessaire...

Finalement, le bilan était positif, et il finirait la soirée sans cracher du sang et recompter ses dents, que du bonheur en comparaison de comment elle avait commencé et du sens qu'elle aurait pu prendre...Le roublard était satisfait et allait pouvoir dormir tranquille ce soir...
theodoric hohenjager, voie du vol, roublard
Profil: For 8 | End 8 | Hab 8 | Cha 8 | Int 8 | Ini 8 | Att 10 | Par 10 | Tir 8 | Foi - | Mag - | NA 1 | PV 41/65
Blessure légère : torse + jambe droite + bras droit (x2)
malus : 0
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_theodoric_hohenjager

Avatar du membre
[MJ] The Puppet Master
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Messages : 1334
Profil : Crème antiride! (5 utilisations, chaque utilisation procure +2 CHAR pendant 24h RP)
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... pet_master
Autres comptes : Mélétê (PJ) ; Dieter Wiederwald [RP Libre]
Localisation : Dans l'ombre, tirant les ficelles...

Re: [Theodoric] Le sacerdoce de l'explorateur

Message par [MJ] The Puppet Master » 18 mars 2019, 22:41

Dans les jours qui suivirent, les deux frères revinrent souvent voir Theodoric. Ils lui apportaient un peu de leurs provisions et des nouvelles. Notamment que Roderick avait à peine tiqué quand ils lui avaient annoncé que le roublard allait rester. Ils ne se faisaient aucune illusion sur le fait qu'il n'était pas d'accord et préférait ne rien en dire pour ne pas envenimer la situation au risque de perdre en crédibilité.

- Sûr qu'il a que'que chose derrière la tête... C'tait couru d'avance qu'y s'laisserait pas avoir. C'est un finaud, l'bougre. Faudra s'méfier jusqu'au bout.

Quoi qu'il en fut, jusque-là, Theodoric avait pu bénéficier de quelques jours pour se remettre sur pieds. Pour autant, ses blessures le faisaient toujours autant souffrir et il lui faudrait sans doute encore plusieurs semaines à ce rythme pour être complètement remis.
Récupération de PV par repos simple : 1D/jour sur 3 jours = 1+1+4 = 6
PV restants : 19/60 (fiche mise à jour)
Malheureusement, pour ne pas attirer encore plus l'attention de Roderick sur les véritables raisons qui avaient poussé Reynald et Ary à transgresser ses « ordres », Theodoric n'avait pas eu l'opportunité de voir de quel bois étaient faits ses deux nouveaux associés. Même si les deux hommes l'avaient assuré savoir se défendre, l'occasion ne s'était jamais présentée de vérifier leurs dires.
Toujours de loin et sans jamais se cacher, le regard noir, Roderick avait semblé observer chacune des rencontres entre les trois hommes. A le voir agir ainsi, il était évident qu'il nourrissait de sérieux doutes quant au retournement inattendu d'une situation plutôt tendue dès le départ. Pourtant, il n'était pas encore d'actualité pour Theodoric d'avouer le but de leur collaboration soudaine. Le roublard n'aurait su dire avec précision de quoi il s'agissait mais quelque chose d'étrange se dégageait de cet homme. Ce n'était pas inquiétant, non, simplement « curieux ». Sa posture, quelle qu'ait été la situation, imposait toujours un respect immédiat et sa voix, grave et posée tout en étant chaleureuse, avait des accents envoûtants. « Magnétique », voilà le qualificatif qui collait le mieux à Roderick maintenant que Theodoric avait pu l'observer. Son autorité était naturelle et, malgré les aboiements de Reynald et Ary, il demeurait le chef de la meute sans avoir à montrer les crocs outre mesure. Son cousin Ingolf était souvent à ses côtés tel le fidèle lieutenant qu'il devait être à n'en point douter. Il était évident que de tous les hommes de la communauté, le grand gaillard blond au regard bleu était le prétendant désigné à la succession de Roderick. Parfois, on pouvait voir Dieter et Wilhard s'entretenir avec eux. Tous étaient postés en haut de la colline et la discussion se déroulait à voix basse sans être pour autant chuchotée. Il y avait désormais, clairement, deux groupes : d'un côté, Roderick et ses trois fidèles et, de l'autre, Theodoric et ses deux acolytes. Les hommes ne s'adressaient plus guère la parole, seules les femmes et les enfants semblaient poursuivre leurs habitudes comme si de rien n'était, et ce devait sans doute être, pour eux, effectivement, le cas.
Pour unique rapport avec ceux de Roderick, Theodoric n'avait droit qu'aux regards suppliants et inquiets de Dieter. Wilhard n'était pas du genre causant et, pour rien au monde, Ingolf n'aurait dérogeait à la ligne de conduite qui le faisait suivre presque aveuglément son chef et cousin.
Les Péjis sont là comme des marionnettes qui, dans l'atmosphère brûlante de leur Erpé,
oublient qu'elles n'ont que l'illusion de la liberté...

Avatar du membre
Theodoric Hohenjager
PJ
Messages : 48

Re: [Theodoric] Le sacerdoce de l'explorateur

Message par Theodoric Hohenjager » 23 mars 2019, 13:34

think : froid...nuit...geole!! danger !!!

Théodoric s'était réveillé en sursaut, tendu comme une arbalète, il s'était ramassé en un instant, près à bondir comme un chat pris au piège sur toute menace qui lui aurait fait face...l'obscurité qui pesait sur ses épaules comme un manteau trop lourd coupait sa respiration, lui laissant les impressions de se noyer dans un fatras trop large pour lui.

Ses yeux s'habituèrent lentement à l'obscurité, il commençait à reconnaitre le lieu : la paillasse à la limite du confortable, ce petit souffle d'air venant de la porte et la lueur diffuse des braises en train de s'étouffer lentement...il était dans la cabane du vieux, sa vie n'était pas en danger...

Putain de cabane...et ce feu qui s'éteint sans arrêt!

La nuit était bien avancée, et ces quelques jours lui avait permis de reprendre quelques forces, mais le lieu ne se prêtait finalement pas à une récupération optimale, son bras était toujours ankylosé et rien dans sa vie ne lui manquait plus que la présence d'un soigneur capable de lui faire passer son mal en racontant quelques conneries dans un langage obscur et en claquant des doigts.

Allez gros, au boulot!

Parler seul le rassura légèrement, il entendait clairement sa voix et n'était pas si loin de la réalité, il s'avança dans le noir et cogna son orteil contre la lance du vieux, ce qui eût le plaisir de lui arracher un juron supplémentaire, accompagné d'une douleur aiguë qui mettrait quelques minutes à passer...il remis du bois et réanima le feu mourant, prenant plaisir à voir danser quelques flammèches au bout de quelques secondes, ce qui commença à le réchauffer et lui permis de voir à nouveau son habitat...

Le temps passait et il faudrait rapidement s'organiser pour l'exploration de ces ruines, maintenant qu'il était réveillé, le roublard commença à se poser quelques questions...

Si Roderick et sa clique étaient sans conteste les leader de ce trou, il devait en savoir bien plus que ce qu'il avait voulu en dire, mais il ne pourrait rien en tirer...la véritable question était de savoir pourquoi le vieux l'avait choisi lui plutôt qu'un de ses fils pour la relève, mais cette question n'aurait pas de réponse immédiate.

Pour explorer une ruine, Théodoric essayait d'organiser sa pensée : il leur faudrait de quoi s'éclairer, de quoi descendre ou monter dans des parties en ruines, ouvrir quelques serrures...le roublard anticipait des pièges et regrettait déjà de ne pas s'être penché sur le sujet dans ses jeunes années, cela lui aurait permis de mieux se préparer à ce genre de situation, il lui faudrait rester en retrait derrière les deux autres pour éviter de se retrouver victime d'un architecte paranoïaque...

Il allait falloir préparer quelques rations aussi, il y avait un risque que cela prenne du temps, et il lui fallait trouver aussi un plan B, au cas où il devrait fausser compagnie à ses camarades de jeu...s'enfuir du village serait sans doute une obligation pour le roublard quel que soit le résultat de l'exploration, il faudrait en tenir compte pour éviter de mauvaises surprises...

Le roublard s'était remis sur sa paillasse et se rendormait déjà, bercé par le doux chant du feu qui crépitait...demain serait un autre jour...
.
.
.
.
.
.
Le soleil était déjà haut quand le roublard se réveilla pour de bon...Ses comparses allaient sans doute passer plus tard et il était encore temps pour lui de savoir si sa blessure était guérie...

Le roublard avait décidé d'aller chercher un coin élevé pour avoir un aperçu sur les eaux du lac et se décida à aller voir sur les hauteurs un terrain dégagé, il prit le temps de monter et passa proche de Skavens crucifiés, spectacle qui le laissait dubitatif systématiquement...ayant trouvé l'endroit idéal, il commença à s'entrainer avec la lance pour s'assurer de ne pas être pris au dépourvu dans l’hypothèse d'un combat...think : avec des morts qui marchent ! comme quoi ... et comme attendu, son bras était encore trop faible pour lui permettre de se battre correctement.

Autant ses autres blessures guérissaient correctement, autant celle là l'inquiétait, il faudrait qu'il trouve un de ces sorciers des taillis qui parsemaient les campagnes, même s'il doutait qu'un guérisseur soit disponible dans ce trou abandonné des dieux...faisant une pause dans son entrainement, le roublard se positionna ostensiblement pour observer les eaux du lac et confirmer cette histoire d'eaux sombres aux abords de l'île, tout en effectuant des étirements et des massages sur son bras endolori.
Modifié en dernier par [MJ] The Puppet Master le 30 mars 2019, 11:28, modifié 3 fois.
Raison : +17 Xp (rappel derniers posts) | Total 176 Xp | Total disponible 27 Xp (fiche mise à jour)
theodoric hohenjager, voie du vol, roublard
Profil: For 8 | End 8 | Hab 8 | Cha 8 | Int 8 | Ini 8 | Att 10 | Par 10 | Tir 8 | Foi - | Mag - | NA 1 | PV 41/65
Blessure légère : torse + jambe droite + bras droit (x2)
malus : 0
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_theodoric_hohenjager

Avatar du membre
[MJ] The Puppet Master
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Messages : 1334
Profil : Crème antiride! (5 utilisations, chaque utilisation procure +2 CHAR pendant 24h RP)
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... pet_master
Autres comptes : Mélétê (PJ) ; Dieter Wiederwald [RP Libre]
Localisation : Dans l'ombre, tirant les ficelles...

Re: [Theodoric] Le sacerdoce de l'explorateur

Message par [MJ] The Puppet Master » 30 mars 2019, 11:23

Du haut de la colline, la vue était dégagée jusqu'au lac. Un peu en contrebas de sa position étaient les avertissements aux skavens et, en aval encore, les quelques bâtiments de pierre et de chaume du hameau mené par Roderick. De là, le sentier descendait jusqu'aux abords du lac pour le contourner à l'ouest en restant à une cinquantaine de mètres du bord, suivant alors un faux-plat qui remontait, après avoir longeait le cours d'eau alimentant le lac, une lieue plus loin entre deux collines. Theodoric supposait que c'était par là que Roderick l'avait ramené jusque ici puisque, dans ses souvenirs, il suivait une rivière lorsqu'il avait perdu connaissance. Toute la vallée était sous le soleil mais le froid était mordant. La faute au vent qui descendait du nord et soufflait en rafales, chassant les nuages mais amenant avec lui les températures hivernales. Un frisson parcourut l'échine du roublard. La surface des eaux du lac miroitait de mille étincelles à la faveur des vaguelettes qui s'agitaient sous l'effet de la bise. Impossible d'aussi loin, de tout façon, d'en distinguer les éventuellement différences de teintes. S'il souhaitait réellement vérifier la véracité des histoires de ses acolytes, Theodoric allait devoir s'avancer au plus près du lac au risque de dévoiler ses intentions à ceux de Roderick qui n'étaient jamais loin. A croire que l'endroit, si vaste et isolé fusse-t-il en réalité, n'était pas plus grand que l'arrière-cour d'une auberge-relais de Marienburg. Ainsi, c'était, présentement, Ingolf et sa crinière blonde qui surveillaient les agissements du roublard. L'homme usait bien de sa hache pour fendre et refendre des bûches qu'il entreposait ensuite bien alignées en tas contre le mur de sa chaumière mais Theodoric sentait son regard peser sur lui, et aurait même juré pouvoir déceler un sourire, chaque fois que le cousin de Roderick abattait sa cognée sur le bois.

Un nouveau frisson, accompagné cette fois-ci d'une douleur lancinante à travers son bras meurtri, ramena Theodoric à son propre cas. Il n'était plus aussi mal en point qu'en arrivant mais il restait loin d'avoir recouvré la totalité de ses moyens et les quelques exercices effectués à la lance n'avaient rien arrangé ; bien au contraire.
Les Péjis sont là comme des marionnettes qui, dans l'atmosphère brûlante de leur Erpé,
oublient qu'elles n'ont que l'illusion de la liberté...

Avatar du membre
Theodoric Hohenjager
PJ
Messages : 48

Re: [Theodoric] Le sacerdoce de l'explorateur

Message par Theodoric Hohenjager » 31 mars 2019, 11:03

Le roublard appréciait la vue et prenait des notes sur le hameau et ses itinéraires, il visualisait mieux par où il avait pu arriver et se doutait que ce serait là sa porte de sortie. Rien ne venait troubler sa solitude et il maugréait sur ce trou perdu et ses habitants en maudissant son corps de ne pas guérir plus vite.

think :Saleté de trou paumé sans le minimum vital pour accélerer ce putain de processus de guérison...saleté de bras...saleté de skaven...putain de lac pourri et de sanctuaire à la con!

D'un mouvement sec, il planta la lance dans le sens avec son bras valide et posa son cul sur un pierre plate pour se masser son bras endolori et réfléchir calmement.

Finalement, ce hameau était quelque part pire qu'une prison, là-bas, il y avait au moins de la vie, de l'activité, du mouvement et des êtres qui souhaitaient vivre, ici, le roublard avait l'impression d'être coincé dans une grande tombe a ciel ouvert dans laquelle rien ne se passais et ne se passerais jamais.

Pas d'alcools, pas de femmes, pas de soigneurs, pas de drogues, pas de bastons, pas de client à détrousser...quel trou putain !

Il leva les yeux au ciel.

Mais comment ils font pour ne pas tomber fou ! Et ils ont choisi de vivre ici ! Ils sont vraiment pas normaux dans le coin !

Théodoric regardait Ingolf couper son bois...Il se demandait combien de temps le blondinet allait résister avant de devoir changer d'activité ou passer le relais à un autre...Dans le doute, afin d'occuper son esprit, le roublard hésita à défier son discret maton l'air de rien, restant quelques minutes tourné vers le village pour provoquer un malaise palpable chez le trappeur...

S'ennuyant de son propre jeu, et commençant à frissonner maintenant que son corps se détendait, il récupéra ses affaires pour retourner au chaud, il prit le temps avant de redescendre d'aller observer les Skavens exposés aux vents, ne sachant pas trop à quoi s'attendre mais curieux de voir les résultats des tactiques de combat locales...

une fois son observation faite, il allait descendre jusqu'a Ingolf et lui demander s'il y avait a proximité un soigneur, un herboriste ou un ermite capable de le soigner pour qu'il puisse quitter au plus tôt ce hameau...
theodoric hohenjager, voie du vol, roublard
Profil: For 8 | End 8 | Hab 8 | Cha 8 | Int 8 | Ini 8 | Att 10 | Par 10 | Tir 8 | Foi - | Mag - | NA 1 | PV 41/65
Blessure légère : torse + jambe droite + bras droit (x2)
malus : 0
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_theodoric_hohenjager

Avatar du membre
[MJ] The Puppet Master
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Messages : 1334
Profil : Crème antiride! (5 utilisations, chaque utilisation procure +2 CHAR pendant 24h RP)
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... pet_master
Autres comptes : Mélétê (PJ) ; Dieter Wiederwald [RP Libre]
Localisation : Dans l'ombre, tirant les ficelles...

Re: [Theodoric] Le sacerdoce de l'explorateur

Message par [MJ] The Puppet Master » 07 avr. 2019, 16:50

Les cadavres exposés n'étaient plus de première fraîcheur et l'odeur putride de leur décomposition prenait à la gorge avec la même ténacité que les sangsues des marais du sud-est de Marienburg s'accrochaient à vos chairs pour en extraire de leur succion glaireuse le sang dont elles se délectaient. Bravant le dégoût et la nausée, Theodoric se mit à observer avec attention les blessures apparentes sur les corps des hommes-rats...
Test sous INT (9) >> 4 (réussite)
... et ce qu'il remarqua provoqua en lui une vive interrogation. La plupart des cadavres avaient subi des lacérations et des morsures ! Exactement comme si les skavens avaient été abattus par une bête féroce aux griffes acérées et aux crocs puissants. Ainsi, même s'il en existait assurément, très peu de blessures au final résultaient d'une arme qu'elle fusse contondante ou coupante.

Un mystère de plus dans cette vallée perdue...

Visiblement, Ingolf n'avait pas l'intention de céder sa place d'espion et poursuivait son ouvrage sans se lasser. Quand il vit descendre vers lui le roublard, il interrompit pourtant son travail et s'installa, bras croisés sous le menton en appui sur le manche de sa cognée, l’œil espiègle et le sourire en coin.


- Alors tes petits copains sont pas capables de t'aider, hein ? Qui l'aurait cru... rétorqua-t-il pour commencer. Je suis pas bégueule, mais quand même : t'as pas mal au bide de chier dans les bottes d'celui qui t'a sauvé les miches... La critique était cinglante et légitime, le regard réprobateur et sévère. Ma foi, si ça peut faire que tu partes vite, ma femme a toujours su faire en sorte qu'on calanche pas de nos blessures. Je crois pas qu'elle sera mécontente d'aider. C'est une brave fille, tu sais.

Le gaillard planta sa hache dans la souche qui servait de support à son bûcheronnage et tourna les talons en direction de sa bicoque.

- Allez, suis-moi.

Sans doute l'homme avait-il dans l'idée qu'il allait dans le sens de Roderick en permettant à Theodoric de se remettre rapidement et de quitter le hameau au plus vite. Pourtant, le roublard percevait également qu'il n'était pas un mauvais bougre et qu'il ne rechignait pas à l'assister dans sa quête de soins.

- Lahissa ! appela Ingolf en ouvrant la porte de sa maison. On va avoir besoin de toi par ici !
- Bougre de maladroit, me dis pas qu't'as encore été t'fourrer des échardes plein les doigts !?
- Nan ! C'pas pour moi, ma douce ! ricana Ingolf.
- Alors, c't encore Dieter, hein ?
- Viens t'en donc voir au lieu d'aboyer !
- Pas dieu moyen d'être tranquille deux secondes dans ce'te maison...

Le pas rapide et le regard farouche, une femme élancée au teint hâlé apparut bientôt. Elle s'immobilisa immédiatement en apercevant Theodoric puis soupira et sembla se détendre. Ses cheveux bruns bouclés s'échappaient, au niveau des tempes et sur la nuque, de sous le bandeau gris crasseux qui ceignait sa tête. Elle était d'une beauté brute et sèche. Le temps et la difficulté de vivre dans ces collines avaient usé ses traits mais il se dégageait d'elle quelque chose d'irrésistible, d'attirant. Vêtue de haillons de la tête aux pieds, elle portait, jusqu'aux genoux, les restes d'un pantalon rapiécé qui était ensuite prolongé jusqu'aux chevilles de diverses étoffes cousues entre elles pour couvrir entièrement ses jambes. Les restes d'une tunique couvraient son buste mais les manches étaient coupées avant même l'épaule et c'étaient, là aussi, de multiples pièces de tissu qui terminaient de couvrir ses bras jusqu'aux coudes. Une ceinture d'étoffe sombre et une paire de mitaines usées complétaient son accoutrement.

- Ce drôle a besoin qu'tu l'aides... Si tu le soignes bien, il partira vite. Alors ne te plante pas, hein ?
- J'me suis jamais « planté », que j'sache. Si ? répliqua la femme d'un air sévère.
- Ca va, ça va... Fais c'que t'as à faire... j'te l'laisse. s'excusa Ingolf avec malice. J'ai pas fini d'couper le bois. Et toi, il pointa son index vers Theodoric, t'as plutôt intérêt à rester poli avec la dame s'tu veux pas avoir affaire à moi.
- L'aura surtout affaire à moi avant... J'ai jamais eu besoin de toi pour me défendre, gros lourdaud !

Suite à quoi, il envoya un baiser à femme et quitta la maison en riant.

- Viens par là, commanda Lahissa. Assieds-toi, montre où t'as mal, ne bouge plus et tais-toi.

Lorsque Theodoric fut installé, la femme prit une profonde inspiration et, les yeux fermés, elle commença à faire danser ses mains au-dessus de la blessure dans un mouvement sinueux perpétuel et silencieux. Après quelques secondes, une sensation de picotement démangea le roublard. Une irrépressible envie de se gratter l'obligea à serrer les dents pour respecter les recommandations imposées par la femme. Cela dura jusqu'à ce que la sueur perlât de son front, puis les démangeaisons cessèrent et une douce chaleur irradia dans son bras. Cela dura de longues minutes, peut-être même plus, avant que Lahissa ne rompît le silence.

- Voilà... c'est fini. Reviens d'main, je finirai l'boulot.
Guérison magique : 1D10+3 = 10
29/65 PV restants (fiche mise à jour pour ce point)
Les Péjis sont là comme des marionnettes qui, dans l'atmosphère brûlante de leur Erpé,
oublient qu'elles n'ont que l'illusion de la liberté...

Avatar du membre
Theodoric Hohenjager
PJ
Messages : 48

Re: [Theodoric] Le sacerdoce de l'explorateur

Message par Theodoric Hohenjager » 14 avr. 2019, 10:23

Le roublard était resté fermé à la beauté de la femme d’Ingolf et restait verrouillé sur tout ce qu’il découvrait dans ce petit hameau aux apparences si tranquilles.

Il y avait ce lac, ce monstre qui découpait les explorateurs trop aventureux, il y avait les eaux de ce lac corrompues par la magie mais qui n’effrayait pas les habitants, il y avait ces ruines qui devaient renfermer mille trésors et qui restaient pourtant inexplorées, et maintenant ces skavens ouverts comme des huitres, couverts de blessures qui n’étaient pas taillées proprement à l’épée ou cassées simplement par des masses…

La magie de la sauvageonne picotait plus que celle des soigneurs que le roublard avait déjà eue l’occasion de croiser, lui laissant un goût détestable et le laissant avec un visage encore plus renfrogné que d’habitude, sans doute pour afficher sa virilité devant de menus désagréments.

Tout cela lui rappelait les histoires de Sammy le ratier, ce vieil ivrogne tout sec qui racontait ses histoires de monstres et d’énigmes qu’il dévoilait quand il racontait sa jeunesse aventureuse avec ses compagnons et son chien…

Tss

La fin des soins ne signifiait pas la fin de la douleur, la puissance de la jeune femme n’avait pas été suffisante pour alléger entièrement les tiraillements dans le bras de Théodoric.

Il se leva pour reprendre possession de son corps, tenant son épaule et assouplissant le reste de son bras dans des mouvements amples et lents…
Merci ! on aurait dû commencer par m’amener à vous, cela aurait simplifié les choses…

Il n’y avait pas de chaleur particulière dans le ton de l’aventurier, il n’y avait que l’exposé brut des faits vus de sa fenêtre et il ne prêta pas attention à la réaction de la soigneuse…

Il finit ses étirements, l’activité physique lui avait fait du bien malgré tout et les soins avaient été les bienvenus pour lui permettre de se remettre de cette histoire, il regarda à nouveau la soigneuse.

think : Sorcière des taillis ou prêtresse de Ranald ?

La question méritait peut-être d’être posée et la curiosité l’emportait sur la bienséance depuis qu’il avait été ramassé sur la route, celle-ci ne dérogerait pas à la règle…sans doute…sa présence au cœur du hameau semblait exclure l’ovate, mais après tout aucune règle ne pouvait perdurer dans cet endroit à ce qu’il semblait.

Théodoric regarda la femme, quelques questions lui brûlaient la langue, mais il valait mieux être patient, les soins qu'elle lui prodigueraient vaudraient bien d'attendre quelques jours pour satisfaire sa curiosité.

Merci pour mon bras, je sent qu'il va déjà mieux et je regrette que nous n'ayons pas été mis en relation plus tôt...

Il s'approcha de la porte pour prendre congé et retourner a ses affaires et marqua un temps d'arrêt, comme si finalement les questions qu'il avait le retenait...

Non, ce n'est rien, a demain pour les soins!

il devait trouver sa petite équipe et les interroger, ce qu'il avait vu sur les cadavres nécessitait des explications qu'ils devait obtenir sans vexer ceux qui le maintenaient en vie.
Modifié en dernier par [MJ] The Puppet Master le 14 avr. 2019, 12:07, modifié 1 fois.
Raison : +12 Xp (rappel derniers posts) | Total 188 Xp | Total disponible 39 Xp (fiche mise à jour)
theodoric hohenjager, voie du vol, roublard
Profil: For 8 | End 8 | Hab 8 | Cha 8 | Int 8 | Ini 8 | Att 10 | Par 10 | Tir 8 | Foi - | Mag - | NA 1 | PV 41/65
Blessure légère : torse + jambe droite + bras droit (x2)
malus : 0
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_theodoric_hohenjager

Avatar du membre
[MJ] The Puppet Master
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Messages : 1334
Profil : Crème antiride! (5 utilisations, chaque utilisation procure +2 CHAR pendant 24h RP)
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... pet_master
Autres comptes : Mélétê (PJ) ; Dieter Wiederwald [RP Libre]
Localisation : Dans l'ombre, tirant les ficelles...

Re: [Theodoric] Le sacerdoce de l'explorateur

Message par [MJ] The Puppet Master » 26 avr. 2019, 21:44

Justement, en quittant la cabane de Lahissa et Ingolf, le roublard vit remonter vers lui l'aîné de la fratrie. Reynald lui adressa un de ses sourires qui en disaient long sur sa fourberie et la quantité d'idées crapuleuses qu'il gardait pour lui concernant cette histoire. L'homme savait pertinemment que Theodoric ne lui faisait pas confiance, et la réciproque était sans doute toute aussi vraie, pourtant l'alliance de circonstance qu'ils avaient noué dernièrement ne semblait pas souffrir de ce genre de considérations bien-pensantes. Ne disait-on pas que la fin justifiait les moyens ? C'en était, là, le parfait exemple. Nul doute que le meilleur parti aurait été de faire équipe avec Roderick mais cela aurait nécessité bien trop de circonvolutions et de palabres pour un résultat bien incertain. Le pacte passé avec Reynald et Ary faisait fi de l'honnêteté mais présentait l'avantage de la simplicité et de la rapidité. Pour l'instant, ces avantages revêtaient une plus grande importance que la survenance des désagréments qui allaient forcément suivre.

- Pour sûr, t'as bonne mine aujourd'hui, l'ami ! lança Reynald arrivé à portée de main de Theodoric.

Il passa son bras autour des épaules du roublard comme pour conforter son amitié de façade et, de cette manière, l'invita à le suivre. Il éluda ensuite les questions sur les cadavres skavens.


- De quoi tu parles ? Quelles blessures bizarres ? T'as dû rêver. Ces cadavres sont à moitié décomposés, reste pas grand chose à voir à part un avertissement pour les autres qui voudraient s'en prendre à nous. Par contre, on va avoir des trucs à se dire quand Ary sera rentré. Il devrait plus trop tarder. Il est allé faire un tour... Reynald baissa la voix et regarda en arrière vers la maison de Ingolf, ...du côté du lac pour préparer notre... expédition.

Prenant soudain conscience d'un détail auquel il n'avait pas prêté attention immédiatement, le sourire de l'homme se figea en un rictus mauvais.

Je peux savoir ce que tu foutais chez le cousin Ingolf ? T'es pas assez bête pour nous doubler si vite quand même ?
Les Péjis sont là comme des marionnettes qui, dans l'atmosphère brûlante de leur Erpé,
oublient qu'elles n'ont que l'illusion de la liberté...

Avatar du membre
Theodoric Hohenjager
PJ
Messages : 48

Re: [Theodoric] Le sacerdoce de l'explorateur

Message par Theodoric Hohenjager » 02 mai 2019, 17:19

Le roublard haussa les épaules aux réponses de Reynald, ce flou qu'ils entretenaient sur ce combat était suspect, mais rien qui ne vaille véritablement la peine de s'en inquiéter dans l'immédiat.

think : après tout, moi non plus je ne leur révèlerait pas tout si je pouvais faire autrement...

La remarque sur la cabane d'Ingolf lui arracha à peine un haussement de sourcil.

Il fallait me dire plus tôt que sa femme était aussi une soigneuse, je pense que j'aurais su quoi faire de ses mains expertes...

Un petit sourire narquois se dessina sur le coin de sa bouche, après tout, il lui apporterait peut-être la réponse à la question qu'il n'avait pas posé a la concernée.

C'est une prétresse ou une sorcière, au fait? Il jeta un oeil à son tour à la cabane d'Ingolf...j'ai préféré ne pas la vexer en lui posant la question, mais...Je trouve rageant que Roderick et sa bande m'aient caché son existence... Il laissait planer un silence, transperçant sans un mot Reynald et le laissant finir la phrase pour lui-même.

think : Ca vaut pour toi aussi, compère...

quand à la suspicion de son complice, elle semblait chose courante chez les novices autant que chez les experts en coups-fourrés...

Ne t'inquiètes pas de ma loyauté, elle va directement à ce qui me remplit les poches, et je préfère largement une petite part d'un gros trésor avec toi qu'une grosse part de courbettes auprès de Roderick!

Il se massa le bras, ces soins avaient véritablement été efficaces...encore deux ou trois jours de ce traitement et il serait parfaitement remis...rien à faire, il allait falloir se préparer à l'exploration très rapidement...

Encore deux jours de ce traitement, peut-être trois, et on pourra y aller...il faudra que vous trouviez un moyen de transport, des torches et de la craie pour qu'on puisse se retrouver là-dessous...

Le roublard réfléchissait au fur et à mesure...

la craie nous servira à marquer les zones qu'on aura exploré et à retrouver la sortie plus vite au cas ou ça chauffe...ajouter de la corde et un grappin pour d'éventuelles zones effondrées...et un alibi pour disparaitre...

Théodoric regarda l'horizon...

Une partie de chasse pour me donner des provisions pour le voyage de retour ? on s’éloigne sur quelques lieux et on fait le retour sur un des flancs du lac? ça voudrais dire préparer demain une embarcation sur un endroit éloigné pour rester discrets et partir un ou deux jours après...m'offrir un arc et des flèches de votre réserve, une gibecière et un briquet amadou ou un arc allume feu pour que ça soit crédible...

il regarda Reynald...

A moins que tu propose autre chose?
Modifié en dernier par [MJ] The Puppet Master le 04 mai 2019, 15:30, modifié 1 fois.
Raison : +6 Xp | Total 194 Xp | Total disponible 45 Xp (fiche mise à jour)
theodoric hohenjager, voie du vol, roublard
Profil: For 8 | End 8 | Hab 8 | Cha 8 | Int 8 | Ini 8 | Att 10 | Par 10 | Tir 8 | Foi - | Mag - | NA 1 | PV 41/65
Blessure légère : torse + jambe droite + bras droit (x2)
malus : 0
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_theodoric_hohenjager

Répondre

Retourner vers « Marienburg »