[Theodoric] Le sacerdoce de l'explorateur

Marienburg est le plus grand de tous les ports du Vieux Monde. Située à l’embouchure du fleuve, la ville est un énorme centre de commerce. Le Reik est ici un fleuve énorme, mesurant plus d’un kilomètre et demi d’une berge à l’autre. Marienburg est une cité indépendante (sans lien avec l’Empire), située au sein des Wastelands. c’est aussi le centre de l’activité religieuse du Culte de Manaan, le Dieu de la Mer.

Modérateur : Equipe MJ

Avatar du membre
[MJ] The Puppet Master
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Messages : 1391
Profil : Crème antiride! (5 utilisations, chaque utilisation procure +2 CHAR pendant 24h RP)
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... pet_master
Autres comptes : Mélétê (PJ) ; Dieter Wiederwald [RP Libre]
Localisation : Dans l'ombre, tirant les ficelles...

Re: [Theodoric] Le sacerdoce de l'explorateur

Message par [MJ] The Puppet Master » 23 janv. 2019, 21:36

Une fois dehors, Theodoric put avoir une vision d'ensemble de l'endroit où il se trouvait : quelques maisons en bois à flanc de colline avec un chemin presque carrossable entre elles. Au fond de la vallée, il pouvait sans mal apercevoir le lac évoqué et presque distinguer les ruines. L'endroit était battu par le vent glacé qui dévalait des sommets sur ce versant adret. Le bon sens des gens simples les avait naturellement amenés à s'installer face au sud mais les bourrasques parvenaient, malgré tout, à franchir la colline pour s'engouffrer entre les baraques de bois. Heureusement, au travers d'une couverture nuageuse de plus en plus fournie, le soleil parvenait encore à éclairer le hameau, lui rendant quelque peu l'aspect accueillant que la bise lui ôtait.

Image
L'homme qui guidait Theodoric s'arrêta après quelques pas seulement.


- Oui... on a un « accord » avec les hommes-rats, annonça-t-il sans se retourner. Mais c'est pas ce que tu penses...

L'homme fit lentement volte-face vers son invité, les traits de son visage étaient sévères et ses dents serrées. Il étendit son bras pour désigner quelque chose derrière Theodoric, un peu plus haut au sommet de la colline.

- S'ils pointent le bout de leur museau, on les massacre jusqu'au dernier...

Invité tant par les paroles que par le geste de son hôte, le roublard regarda dans la direction indiquée. A quelques trois cents pieds* en amont des habitations, une rangée d'une dizaine de pals était plantée exhibant avec défiance son avertissement macabre : les dépouilles grotesques d'autant de skavens.

- C't avertissement, l'est partout autour de la colline. Et si y comprenne pas, on s'fait fort de le leur rappeler. Pour ça que ça fait des mois qu'on en a pas vu la queue d'un... Pourvu que ça dure.

L'homme vint poser sa main sur l'épaule de Theodoric pour le tirer de sa contemplation.

- On m'appelle Roderick, Roderick Fink. Ma femme, c'est Adel. Allez, viens maintenant. Ta cabane est pas loin...

Effectivement, une dizaine de pas seulement en aval de la maison de Roderick, les deux hommes s'arrêtèrent devant une cahute à moitié mangée par la colline. Le toit du petit abri, un carré qui dépassait difficilement les dix pieds* de côté, se trouvait à hauteur de la pente de sorte qu'il la prolongeait à la manière de la visière d'un casque de l'infanterie impériale. Il y avait, du côté ouvrant sur le lac, une lucarne simplement barrée d'une fourrure et une porte qui, malgré sa vétusté montra sa résistance lorsque Roderick dut s'y reprendre à deux fois avant de parvenir à l'ouvrir en s'aidant de l'épaule. A l'intérieur, une paillasse était installée contre le mur du fond, un râtelier portant une lance de bois, une fourche et une cognée ornait le recoin entre la porte et la lucarne, et une cheminée, devant laquelle attendaient quelques rondins, complétait le mobilier de la cabane.

- L'est mort dans son sommeil... C'est tout juste si on a rangé la piaule. Tout ce que tu vois c'tait à lui. Maintenant, c'est à toi tant que t'en as besoin.


* : 1 pied équivaut à un peu plus de 30 centimètres
Les Péjis sont là comme des marionnettes qui, dans l'atmosphère brûlante de leur Erpé,
oublient qu'elles n'ont que l'illusion de la liberté...

Avatar du membre
Theodoric Hohenjager
PJ
Messages : 58

Re: [Theodoric] Le sacerdoce de l'explorateur

Message par Theodoric Hohenjager » 23 janv. 2019, 22:54

L’air frais, débarrassé de l’odeur de boue et de pluie qui lui collait aux narines depuis des jours, les rayons de soleil qui daignaient enfin montrer autre chose de cette région qu’un paysage morne et plat, tout cela revivifia le roublard.

Théodoric avait pris une bonne bouffée de nature, et ne regrettait pas non plus d’avoir lancé le sujet, il était fixé sur la manière dont semblait fonctionner ce village, chaque chose semblait aller ici comme partout ailleurs, et il n'aurait pas à s'excuser d'avoir tranché un rat ou deux...il acquiesça aux paroles du trappeur.

Merci Roderick...

Cela en soit était une assez bonne nouvelle pour lui assurer de ne pas avoir à regarder par-dessus son épaule tous les trois pas, tant qu'il resterait là, le roublard pourrait passer quelques jours sans s’inquiéter d’avoir enfreint une nouvelle règle.

Sur un ton appréciateur… Pour la décoration du village, les pieux ornés de corps ont toujours eu un certain charme rustique, il faut bien avouer...

La cahute à flanc de colline était bien pensée, certains par chez lui avaient eue le même genre d’idée, remplacer un ou deux murs par un flanc de coteaux…si l’idée pouvait sembler saugrenue, Théodoric en connaissait le principal avantage : ces murs naturels restaient frais en été et conservaient la chaleur en hiver, avec un bon feu il n’aurait à subir aucun désagrément pendant son séjour.

La cahute de l’ancien est parfaite...je n’ai plus qu’à trouver de quoi allumer un feu et de quoi me nourrir pour les quelques jours à venir et je serais le plus heureux des hommes de ces terres

Tant qu'il serait là, il aurait à sa disposition cette cabane, et ce qu'elle contenait lui appartenait...

think : j'espère que le vieux y a caché quelque chose...ça m'occupera de chercher...

Encore merci...Si vous avez besoin, je serais pas loin... Le roublard claqua des doigts, se tournant vers Roderick comme s’il avait eu une illumination… Si vous avez des éclaireurs, il faudra remonter mes traces pour évaluer le danger que ce groupe de rats représente pour vous..

think : et surtout pour retrouver ce qui reste de la caravane…les cartes se vendent bien et mes affaires y sont peut-être encore…

Le roublard n’attendit pas la réponse pour pénétrer dans la cabane et prendre possession des lieux…il allait avoir un peu de ménage à faire, une paillasse à remettre à neuf, et un inventaire exhaustif de tout ce qu’il trouverait en fouillant chaque recoin et chaque cachette potentielle de ce taudis…son regard brillait de curiosité et un petit sourire s’accrocha au coin de ses lèvres...il avait trouvé un coin paisible pour se reposer, avec de la chance, la ruine que cherchaient les deux autres était sur cette île, et avec encore plus de chance il allait avoir tous le temps nécessaire pour trouver des informations, au chaud...finalement, les choses ne tournaient pas si mal...
Modifié en dernier par [MJ] The Puppet Master le 27 janv. 2019, 20:06, modifié 1 fois.
Raison : +12 Xp (rappel deux derniers posts) | Total 112 Xp | Total disponible 12 Xp (fiche mise à jour)
theodoric hohenjager, voie du vol, roublard
Profil: For 8 | End 8 | Hab 9 | Cha 9 | Int 9 | Ini 9 | Att 10 | Par 10 | Tir 8 | Foi - | Mag - | NA 1 | PV 41/65
Blessure légère : torse + jambe droite + bras droit (x2)
malus : 0
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_theodoric_hohenjager

Avatar du membre
[MJ] The Puppet Master
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Messages : 1391
Profil : Crème antiride! (5 utilisations, chaque utilisation procure +2 CHAR pendant 24h RP)
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... pet_master
Autres comptes : Mélétê (PJ) ; Dieter Wiederwald [RP Libre]
Localisation : Dans l'ombre, tirant les ficelles...

Re: [Theodoric] Le sacerdoce de l'explorateur

Message par [MJ] The Puppet Master » 27 janv. 2019, 20:04

Test de fouille sous INT (8) + bonus RP (1) + bonus « J'ai tout mon temps... » (1) : 10 >> 10 (réussite)
Qui aurait pu croire que fouiller de fond en comble une cabane si petite put durer aussi longtemps ? La malice et l'expérience du roublard avait pu s'exercer tranquillement puisqu'il était « chez lui » et disposait de toute la latitude nécessaire à mener à bien son entreprise. Ainsi, même si la paillasse ne présenta aucune incongruité qui aurait mérité que Theodoric s'y attardât plus longtemps, que les outils sur le râtelier ne s'avérèrent pas être de prime jeunesse mais tout de même suffisamment entretenus pour rester utiles et que le bâton fût d'un joli bois, droit et solide. Ce fut l'examen minutieux de la cheminée qui permit au roublard de faire la découverte qu'il avait espéré. En effet, deux pierres au fond du foyer pouvaient être déchaussées et dissimulaient une petite cache dans laquelle il trouva une petite pierre qui s'avéra être d'une belle teinte bleu clair après que Theodoric l'eût proprement essuyée.

Au dehors, la luminosité commençait à décliner et le ciel, chargé de nuages gris, s'alourdissait à nouveau. Sans doute, que la pluie n'allait pas tarder à refaire son apparition. Les quelques bûches devant la cheminée ne suffiraient peut-être pas à chauffer l'endroit jusqu'au matin et, quoi qu'il en soit, il valait mieux que Theodoric rentre plus de bois avant qu'il ne soit mouillé.

Sur le chemin qui descendait entre les maison de bois, Theodoric retrouva Roderick en grande discussion avec deux autres hommes. Il présenta le premier, un grand gaillard blond au regard bleu, comme son cousin Ingolf et l'autre, plus petit mais tout aussi large et bien bâti, portait le nom de Wilhard. Tous les trois s'entretenaient au sujet des skavens qui avaient attaqué le convoi du roublard. Ils étaient tous les trois d'avis de ne pas remonter la piste laissée par Theodoric jugeant qu'il serait toujours tant d'aviser si la menace venait à se préciser pour leur petite communauté. Etrangement, aucun des trois ne semblait inquiet face à la perspective d'avoir affaire avec les hommes-rats qui avaient anéanti une douzaine de miliciens armés. Mesuraient-ils la réelle gravité de la situation ou bien Theodoric se montrait-il trop soucieux ? Pour autant, le débat semblait clos et il ne parvint pas à infléchir leur décision.

Ceci fait, Roderick indiqua son tas de bois, adossé à sa maison, et autorisa le roublard à se servir, il l'invita également pour le repas du soir au cour duquel il souhaitait lui présenter le reste des hommes de la communauté.
Les Péjis sont là comme des marionnettes qui, dans l'atmosphère brûlante de leur Erpé,
oublient qu'elles n'ont que l'illusion de la liberté...

Avatar du membre
Theodoric Hohenjager
PJ
Messages : 58

Re: [Theodoric] Le sacerdoce de l'explorateur

Message par Theodoric Hohenjager » 27 janv. 2019, 22:42

Le roublard était satisfait du temps passé et des résultats obtenus...Il n'avait pas perdu la main après toutes ces années et il avait eue de la chance dans ses recherches.
Décidément, la nature humaine ne cessait pas de le surprendre, ce genre de pierres valaient toujours quelques couronnes et c'était inespéré d'en trouver une si jolie et brillant dans un endroit aussi improbable que cette cabane de trappeur perdu au milieu de nulle part.

think : ça remboursera les frais, ça...

Il empocha dans sa bourse le trésor de l'ancien, autant ne pas le laisser à la merci d'un voleur, on ne savait pas qui pouvait passer par ici, après tout...sorti chercher du bois pour passer la nuit au chaud, il rencontra à nouveau Roderick et deux autres trappeurs, les trois n'avaient pas l'air de s'en laisser compter sur la défense de leur village.
La discussion tourna court, le roublard pourrais sans doute faire une croix définitive sur ce qu'il avait laissé en s'enfuyant, mais cela lui importait peu...ses priorités étaient ailleurs, il devait en premier lieu survivre et retourner à la civilisation, dussent les villageois périr devant les crocs de hommes rats, c'était leur choix de se battre pour leurs terres, il leur avait transmis l'information gracieusement et s'était déjà beaucoup.

think : Les derniers que j'ai croisé aussi sûr d'eux n'ont pas survécus...

Il avait salué les deux trappeurs d'un signe de tête avant de s'éloigner, il n'était pas utile d'insister s'ils étaient certains de pouvoir défendre leur village, et Théodoric bénéficierait de cette protection sans états d'âme. Il apprécia l'invitation de Roderick, du bois et un repas...contre une discussion avec d'autres trappeurs...Si ceux là ne se laisseraient pas impressionner par les "exploits" du roublard, il verrait bien comment seraient les autres, et ce serait l'occasion de poser ses questions...

il récupéra assez de bois pour s'assurer un peu plus d'une nuit de chaleur, le soir allait finir par arriver et il lui fallait au moins préparer de quoi chauffer sa cahute...Il peina et dû faire deux voyages, crispé par ses douleurs, mais une fois le petit stock fait et rentré, il prépara le foyer et alluma un feu, profitant de la chaleur montante pour se détendre au mieux avant d'aller se remplir le ventre...il se servirait de la lance du vieux comme d'un bâton de vieillesse, il n'appréciait pas ce genre d'armes, mais temps qu'il n'aurait pas récupéré de ses blessures, il valait mieux se préparer au pire...
theodoric hohenjager, voie du vol, roublard
Profil: For 8 | End 8 | Hab 9 | Cha 9 | Int 9 | Ini 9 | Att 10 | Par 10 | Tir 8 | Foi - | Mag - | NA 1 | PV 41/65
Blessure légère : torse + jambe droite + bras droit (x2)
malus : 0
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_theodoric_hohenjager

Avatar du membre
[MJ] The Puppet Master
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Messages : 1391
Profil : Crème antiride! (5 utilisations, chaque utilisation procure +2 CHAR pendant 24h RP)
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... pet_master
Autres comptes : Mélétê (PJ) ; Dieter Wiederwald [RP Libre]
Localisation : Dans l'ombre, tirant les ficelles...

Re: [Theodoric] Le sacerdoce de l'explorateur

Message par [MJ] The Puppet Master » 02 févr. 2019, 17:25

Ne jamais sous-estimer les effets bénéfiques d'une bonne flambée sur le moral des hommes... Theodoric ne le démentirait sûrement pas après que l'ambiance dans sa cabane se fût considérablement réchauffée grâce aux flammes jaunes qui dansaient dans le foyer et aux braises rougeoyantes qui commençaient à s'accumuler. L'air lui-même semblait nettement plus doux maintenant qu'il amenait avec lui cette douce chaleur si réconfortante, que ce soit pour le cœur comme pour les os. Ainsi, ampli d'une sérénité nouvelle, le roublard pût se reposer à loisir en attendant le moment de retrouver Roderick et sa famille pour le repas.
La pluie, comme prévu, avait refait son apparition et trempait les sols jusqu'à les gorger d'eau. Les pas qui s'enfonçaient dans la boue spongieuse et collante ralentissait les hommes. Remonter la dizaine de pas jusque chez Roderick se fit néanmoins rapidement et Theodoric s'engouffra sans cérémonie dans la cahute où il avait repris connaissance plus tôt dans la journée. Le maître des lieux l'accueillit et l'invita à s'asseoir à la table autour de laquelle avaient déjà pris place quatre autres hommes. Le roublard reconnut le cousin Ingolf assis à côté de Roderick. En face d'eux, les trois hommes se prénommaient Reynald, Ary et Dieter. Reynald et Ary étaient frères ; la ressemblance n'était pas frappante mais il fallait avouer qu'il existait un air de famille dans la partie haute de leurs visages. Dieter, incontestablement le plus jeune de tous les hommes rencontrés ici, à en juger par la pilosité clairsemée et seulement naissante qu'il arborait au menton, était le seul qui semblait inquiet. Accoudé sur la table, les deux mains crispées sur son godet en terre cuite, il leva à peine les yeux vers le nouvel entrant quand celui-ci lui fut présenté.


- Mon p'tit frère, Dieter, est pas causant quand y connait pas. Mais l'est pas méchant non plus, t'en fais pas, commença Roderick. Alors, t'es bien installé ?
- T'y comptes rester longtemps, ici ? relança immédiatement Ary avant même que Theodric n'ait eu le temps d'ouvrir la bouche. C'est dur par chez nous. C'est pas pour les mauviettes et y a rien à gagner...
- Reynald, calme ton frangin s'y veut pas qu'un bourre-pif lui claque le gueuloir. C'est chez moi, ici, et y a qu'moi qui peut manquer de respect à ceux que j'invite...

Roderick avait parlé d'une voix sans timbre particulier mais son regard noir, les mots qu'il employa et la manière dont il les prononça suffire à faire apparaître son autorité naturelle.

- Ca va, Roderick, ça va... répondit Reynald avec désinvolture pour désamorcer le conflit latent, on sait que c'est toi qui décide. Hein, Ary, qu'on sait ? conclut-il en tapant vigoureusement l'épaule de son frère autant par camaraderie que pour le rappeler discrètement à l'ordre à son tour. Dis-nous plutôt : c'est quoi qui t'amène ici, Theodoric ? T'es perdu, c'est ça ? Y a qu'en se perdant qu'on arrive dans c'te vallée ! Personne vient parce qu'y veut, c'est sûr. Nous, c'est pas pareil : on est né ici, quasiment. Alors, c'est un trou, ouais, mais c'est le nôtre.
Les Péjis sont là comme des marionnettes qui, dans l'atmosphère brûlante de leur Erpé,
oublient qu'elles n'ont que l'illusion de la liberté...

Avatar du membre
Theodoric Hohenjager
PJ
Messages : 58

Re: [Theodoric] Le sacerdoce de l'explorateur

Message par Theodoric Hohenjager » 02 févr. 2019, 22:20

Le feu, la chaleur, la petite joie de sa trouvaille avaient régénéré le roublard mais Théodoric avait accueilli le retour de la pluie avec l'air maussade du condamné qui sait à l'avance quelle sera sa pitance pour les prochaines années, avec une sorte de détachement teinté du désespoir de celui qui ne peut rien changer. C'est avec cet air maussade qu'il alla chez Roderick.

think : vivement qu'il pleuve, c'est bon pour les récoltes tiens...

La lance qu'il avait trouvé dans le râtelier du vieux lui avait servi de bâton pour s'affranchir de la boue...ce n'était pas le plus noble usage d'une arme mais son bois était solide et les jambes de l'aventurier flageolantes, un mélange qui s'arrangeait bien d'une entorse aux bonnes règles concernant le matériel...La troupe était là, le village semblait compter de solides gaillards.

think : Alors qu'avons nous là ?

A peine assis, un flot de testostérone s’abattit plus lourdement que la pluie, les rapports de forces s'établissaient en vagues successives qui laissaient au roublard tout le loisir d'observer la nature de ces énergies intangibles qui unissaient ces hommes, et les tensions qu'ils laissaient voir...Théodoric n'en était pas un expert, mais les rapports humains le fascinaient.

think : A voir ceux la...je dirais que Roderick est bien le chef de cette petite bande, mais que Reynald prendrai bien sa place si on le poussait un peu...sans doute en abondant dans ce sens avec celui là...son frère Ary...à moins que ce ne soit Ary qui veuille la place?...

Il les avaient observés avec un regard sans doute plus inamical qu'il n'aurait voulu, ce regard noir qu'il avait quand il était plongé dans ses pensées et qu'il se focalisait pour bien saisir chaque nuance de ce qu'il voyait, peut-être était ce cela qui lui valait autant de pression...l'un d'entre eux restait en retrait, il semblait avoir plus de mal à gérer son anxiété que les autres, il serait plus à même de devenir une gène dans un coup...

think : Celui ci à le potentiel de se révéler dangereux autant que d'une très grande aide...

Le roublard avait laissé un silence avant de répondre, pour être certain que ces hommes allaient l'entendre...son visage exprimait peu de chose, hormis ses sourcils froncés en une forme de colère sourde.

Tout d'abord, merci de votre accueil, merci a votre village de m'avoir secouru et de m'offrir un endroit ou reprendre des forces.

il planta son regard dans celui de Ary

Comme j'ai déjà expliqué la situation à Roderick, je vais juste en faire un résumé simple :

il avait accentué légèrement assez le "simple" pour rappeler son rang subalterne à Ary, c'était toujours amusant de provoquer un peu les grandes gueules...

Je viens de Marienburg, j'assurais la protection d'une caravane avec une dizaine d'hommes...notre commanditaire s'est pris d'une lubie avec notre cartographe de trouver une ruine dans la région, nous nous sommes fait attaqués par des hommes rats, j'en ai abattu deux mais le combat à été un massacre et j'ai vu deux des miens s'enfuir, j'ai essayé de les rejoindre...

le roublard fit une pause en se redressant, l'allusion à ses blessures avait réveillé ses douleurs...il sondait en même temps la réaction de Dieter à son histoire..

think : Les silencieux, ce sont des inconnus qui le restent...

J'ai avancé au hasard dans la nuit, mais j'étais trop blessé et j'ai fini par m'effondrer un peu après le levé du jour, puis j'ai été trouvé par mon sauveur, Roderick...J'étais d'avis de remonter mes traces, mais si vous m'avez l'air assez vaillant pour protéger le village, vous n'êtes pas assez nombreux pour monter une expédition qui vous débarrasserait de la vermine...du coup...

il hésita et leva les yeux pour regarder le plafond avant de revenir à son auditoire en regardant Reynald.

Je soigne mes blessures et si votre assemblée l'autorise, j'irais voir si votre ruine est la même que celle pour laquelle mes compagnons de route sont morts...pour mon départ...si personne ne vient ici, et que vous n'allez jamais à un marché...je partirais dès que possible.
theodoric hohenjager, voie du vol, roublard
Profil: For 8 | End 8 | Hab 9 | Cha 9 | Int 9 | Ini 9 | Att 10 | Par 10 | Tir 8 | Foi - | Mag - | NA 1 | PV 41/65
Blessure légère : torse + jambe droite + bras droit (x2)
malus : 0
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_theodoric_hohenjager

Avatar du membre
[MJ] The Puppet Master
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Messages : 1391
Profil : Crème antiride! (5 utilisations, chaque utilisation procure +2 CHAR pendant 24h RP)
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... pet_master
Autres comptes : Mélétê (PJ) ; Dieter Wiederwald [RP Libre]
Localisation : Dans l'ombre, tirant les ficelles...

Re: [Theodoric] Le sacerdoce de l'explorateur

Message par [MJ] The Puppet Master » 03 févr. 2019, 22:49

Ce que Theodoric ne cessait de nommer « village » n'était guère plus qu'un hameau perdu au milieu de collines isolées où personne ne s'aventurait sans une excellente raison ou par pur hasard. Ary ne manqua pas de le rappeler, ce qui lui arracha un sourire et l'approbation complice de ses compagnons.
L'énoncé des raisons ayant conduit le roublard à se trouver parmi eux ce soir, jeta une ombre sur les visages des hommes et, hors mis Roderick, tous semblèrent préoccupés.


- Ces ruines sur le lac ne sont pas à nous, Theodoric. D'ailleurs, personne ici n'y a jamais mis les pieds. Si le vieux Brähan était pas mort, y pourrait t'en dire des histoires sur c't endroit. D'ailleurs, c'est les histoires du vieux qui nous ont tenu loin des ruines...
- C'est sûr qu'y savait y raconter, le père ! ajouta Reynald en reniflant bruyamment. Maintenant, y a p'us personne pour foutre les j'tons alors ça me donne bien envie d'aller y voir aussi. J'ai toujours écouté le père parce qu'y faut respecter ses anciens mais l'est p'us là, alors...
- Et qu'est-ce que tu crois que tu vas trouver, hein ? Ary et toi arrêtez pas de dire qu'y a rien par ici, tu crois que c'est différent là-bas ?
- C'que j'crois c'est qu'si le père voulait pas qu'on y va là-bas, doit y avoir une raison, non ?
- Evidemment, y a une raison, idiot ! Y voulait pas que toi et ton frangin vous calanchiez à affronter des trucs qui devraient pas y être si c'était de simples ruines. L'était pas fou ton vieux, Reynald. L'était bizarre, oui, mais pas fou. Si y voulait pas qu'on aille y voir, c'était pour notre bien... Alors fais pas le fier à bras et oublie ton idée.
- Toujours p'us malin qu'tout le monde, hein, Roderick ? T'es le chef mais quand le chef a p'us les épaules pour s'faire obéir, qu'est-ce qu'y devient ?
- Ah... C'est ça : tu veux ma place, hein ? Et bé, j'vais vous dire un truc : prenez la, ma place, je vous la laisse ! Roderick se leva d'un bond et frappa du poing sur la table.Je vous laisse la charge de faire en sorte que tout se passe bien ! Je vous laisse gérer vos sales caractères ! Je vous laisse tout !
- Pas question de suivre ses deux têtes de mules, ça non ! intervint Ingolf en se levant à son tour pour se placer à côté de son cousin. S'ils veulent pas respecter le clan, z'ont qu'à partir et c'est tout ! Pourquoi que tu crois que ton père t'as pas désigné toi ou ton frangin pour prendre sa succession, hein ? Ingolf s'adressait à Reynald avec un sourire narquois mais les dents serrées. Z'avez rien dans la cervelle... Z'êtes pas capables de penser aux autres avant vous. Z'avez pas les épaules d'un chef... Personne vous écoutera !

La conversation avait pris un tour imprévu et dépassait complètement le cas de Theodoric qui, au final, n'avait servi que de prétexte au surgissement des antagonismes.
Les Péjis sont là comme des marionnettes qui, dans l'atmosphère brûlante de leur Erpé,
oublient qu'elles n'ont que l'illusion de la liberté...

Avatar du membre
Theodoric Hohenjager
PJ
Messages : 58

Re: [Theodoric] Le sacerdoce de l'explorateur

Message par Theodoric Hohenjager » 04 févr. 2019, 10:39

Le roublard regardait la scène en spectateur attentif, il s’était attendu à ce que ses provocations lui valent quelques baffes encolérées des trappeurs hirsutes qui lui offraient une protection, mais ce règlement de compte allait au-delà de ce à quoi il s’attendait.

Les petites communautés devaient rester soudées pour survivre, et la mort de leur ancien devait sans doute avoir fini de désagréger les liens qui les unissaient…Il ne savait pas qui était le vieux, mais il avait ses secrets et il ne semblait pas les avoir tous partagé avant de rejoindre sa dernière demeure.

L’un d’entre eux était resté silencieux, soit il ne voulait pas prendre parti, soit il avait une opinion différente encore : ici la question n’était pas de savoir s’ils voulaient rester dans le trou, mais de savoir s’ils devaient explorer la ruine ou pas…et de déterminer ainsi qui était le chef.

Théodoric se pencha calmement pour attraper un morceau de saucisson qu’il goba d’un trait

Vous avez fini de mesurer le poids de vos couilles respectives ou vous avez encore des trucs à régler ?

Les tensions qui gonflaient entre ces deux-là devait peser sur la communauté entière, et mettait en danger la chose la plus importante aux yeux du roublard : sa sécurité pendant qu’il reprenait des forces…il parla avec une voix calme et posée…

A ce que je vois, vous êtes condamnés, et vous condamnez la sécurité de tous ceux qui dépendent de vous ici…Votre querelle va tuer vos femmes et vos enfant si vous ne prenez pas une voix raisonnable dans les jours qui viennent !

Il regarda Dieter, le seul qui ne s’était pas exprimé encore sur le sujet.

Je suppose que Dieter a aussi son mot à dire dans votre « conseil des sages » et qu’il représente une autre opinion qui n’a été entendue ni par l’un ni par l’autre… Va falloir que tu t’exprimes mon gars !

En attendant, il semblait que ces ruines valaient bien la peine de se pencher dessus, les secrets cachaient toujours des choses, des risques, mais aussi des bénéfices…Le roublard attrapa sa bourse et saisit la pierre qu’il avait trouvé dans la cabane de l’ancien…

Je ne suis pas un expert mais… il posa la pierre au milieu de la table… Ça doit faire partie des secrets du vieux, c’était mal caché dans sa cabane et je pense que vous avez de la chance que ce soit un gars honnête comme moi qui soit tombé sur votre communauté et pas un vulgaire voleur…

think : Snif…Allez mon gars ! il faut savoir miser gros pour gagner gros !!! Mais non…tu n’as pas les yeux qui saignent ! arghh…

Cette ruine semblait décidément être le centre de tout ce qui se passait dans le coin, mais les gars du cru n’étaient pas prêts à s’y investir correctement…

Maintenant, il va falloir que vous me racontiez toutes les histoires du vieux sur cette ruine, je suis prêt à parier que c’est à cause d’elle que les hommes rats continuent de vous attaquer et que s’ils ont arrêté, c’est qu’ils préparent un assaut qui va détruire en une fois tout ce pour quoi vous vous battez vu comment vous êtes incapables de vous entendre…Une fois que je saurais tout, j’irais trouver des id…des explorateurs digne de ce nom dans la ville la plus proche, pour nettoyer cette ruine et vous offrir la paix dont vous avez besoin…ainsi qu’une part de ce qui se trouve la dedans !

Il laissa planer un instant avant de reprendre…

Reynald, Roderick…Vous pourrez vous cacher autant que vous voudrez derrière la mort de l’ancien, ça ne sauvera personne face à un ennemi déterminé…il faut que vous restiez soudés et confier l’affaire de votre ruine à des professionnels pour s’assurer que ce n’est pas la source de ces assauts de rats et vous permettre de vous concentrer sur ce qui est le plus important, la sécurité de vos familles !

Maintenant, les dés étaient jetés…Théodoric repris sa pierre pour la remettre dans sa bourse…
theodoric hohenjager, voie du vol, roublard
Profil: For 8 | End 8 | Hab 9 | Cha 9 | Int 9 | Ini 9 | Att 10 | Par 10 | Tir 8 | Foi - | Mag - | NA 1 | PV 41/65
Blessure légère : torse + jambe droite + bras droit (x2)
malus : 0
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_theodoric_hohenjager

Avatar du membre
[MJ] The Puppet Master
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Messages : 1391
Profil : Crème antiride! (5 utilisations, chaque utilisation procure +2 CHAR pendant 24h RP)
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... pet_master
Autres comptes : Mélétê (PJ) ; Dieter Wiederwald [RP Libre]
Localisation : Dans l'ombre, tirant les ficelles...

Re: [Theodoric] Le sacerdoce de l'explorateur

Message par [MJ] The Puppet Master » 06 févr. 2019, 21:46

- De quoi tu te mêles, toi ?! explosa Ary qui était resté, lui aussi, silencieux au milieu des échanges acerbes entre Roderick et son frère. T'y débarques de nulle part et t'y viens nous la raconter ? Mais d'où que tu crois qu...
- ASSEZ ! coupa Roderick en frappa à nouveau du poing sur la table. Assez de querelles... Si t'es pas content Ary, tu peux rentrer chez toi. Je te l'ai déjà dit : Theodoric est MON invité sous MON toit et s'il veut parler, JE lui en donne le droit !

Ary se renfrogna bras croisés et mâchoires serrées, toisant du regard le roublard. Reynald qui s'était levé en même temps que les deux autres pour ne pas rester en position d'infériorité se rassit à son tour avec un sourire narquois à l'attention de Roderick. Le genre de sourire qui en disait long sur le fond de sa pensée. Dieter, tête basse, ne leva les yeux de son godet que pour jeter quelques coups d’œil aux protagonistes de cette querelle et, malgré les exhortations de Theodoric, il ne prononça pas le moindre mot. On n'entendait de lui, dans les rares moments de calme, que sa lourde respiration nasale.
Lorsque le roublard claqua la pierre bleue sur le bois de la table, tous se turent et regardèrent, interloqués.


- T'as trouvé ça chez le vieux ?
- Ah ben ça, alors ! L'était cachottier le Brähan ! se mit à rire Ingolf.
- Pour sûr qu'il a ramené ça des ruines ! Doit y en avoir d'autres ! Des tas même ! s'enthousiasma Reynald, les yeux écarquillés et le sourire aux lèvres.

Ary restait bouche bée, clignant bêtement des yeux, son regard passant alternativement de la pierre à Theodoric puis de la pierre à son frère.

- Pas croyable... souffla-t-il enfin.

Roderick se posa lentement sur son tabouret en soupirant lourdement. On pouvait lire dans ses yeux qu'il n'aimait pas beaucoup ce qui était sorti de la bourse de son invité. Il semblait triste et songeur, presque inquiet.


- Tu veux savoir les histoires du vieux ? Je vais te les dire, mon gars. C'étaient toutes les mêmes. Y parlait de trucs morts pas vraiment mort. Des trucs morts qui marchent même. Et qui te fendent le crâne à la moindre occasion. Des histoires pour faire peur aux gamins qu'on était, je croyais, mais là, faut avouer que ça fait réfléchir cette pierre.
- Y racontait ça pour pas qu'on y va au lac, oui ! Y voulait tout pour lui !
- Et pourquoi qu'il aurait ramené qu'une seule pierre, gros malin ?
- Peut-être que y en a PAS qu'une... C'est LUI qui dit qui y en a qu'une... Reynald tourna la tête et fixa Theodoric avec une étincelle de folie dans le regard. ... mais peut-être aussi qu'y ment.
- Pour sûr ! enchérit Ary en se levant. T'y as trouvé le trésor du vieux et t'y veux l'garder pour toi, hein ? Mais c'est pas à toi, ce trésor ! C'est à nous ! C'est chez nous ici et c'est la cahute de not'père que t'y habites dedans ! C'est not'trésor !
- C'est du délire tout ça, intervint finalement Roderick. Votre père était un gars honnête et s'il avait trouvé un trésor, l'aurait été tout content de le partager. Vous devenez mabouls avec cette pierre ! C'est un malheur... Roderick regarda Theodoric et ce dernier put sentir toute la lourdeur des reproches que son hôte lui adressait. Pourtant il n'en dit rien sachant pertinemment que le roublard avait compris. Cette pierre est un malheur pour nous tous...

L'homme se leva lentement portant sur ses épaules le poids des révélations de Theodoric comme un fardeau qu'il allait devoir supporter seul pour le bien de tous.

- Dans deux jours, Theodoric, faudra que tu sois plus là. Roderick parlait d'une voix traînante emplie de tristesse et de déception. J'ai honte de te le dire mais... tu me dois la vie et je te demande ce service en paiement de ta dette : va t'en et ne reviens plus ici... s'il te plait.

Plus personne ne moufta et, quand Roderick ouvrit la porte de sa maison, Ary et Reynald sortirent en silence suivis de Ingolf qui tapota l'épaule de son cousin dans un geste amical au passage. Dieter alla ensuite et, lorsque Theodoric passa la porte, Roderick lui adressa un dernier message :

- Méfie-toi d'eux, maintenant... Tu leur as donné des idées et ils savent pas faire de bien avec des idées.
Les Péjis sont là comme des marionnettes qui, dans l'atmosphère brûlante de leur Erpé,
oublient qu'elles n'ont que l'illusion de la liberté...

Avatar du membre
Theodoric Hohenjager
PJ
Messages : 58

Re: [Theodoric] Le sacerdoce de l'explorateur

Message par Theodoric Hohenjager » 06 févr. 2019, 23:24

Théodoric apprécia l'effet de sa petite révélation sur la nature même des relations qui unissaient cette communauté, et il comprit avec tristesse que celle ci était prête à éclater depuis bien avant son arrivée, et ne survivrai peut-être même pas au printemps... Il était réellement peiné, pas parce qu'ils allaient finir par mourir dans le trou qu'ils se creusaient mais parce qu'il comprenait tous les efforts investis par les quelques générations qui avaient dû se poser ici, il lui semblait que l'enclavement avait eue raison de tout ce qui pouvait rester de joyeux dans le coin...

Colère, frustration, envie, jalousie, avidité...Tous ces sentiments il les connaissaient, c'était ceux qui menaient tous les groupes les plus efficaces à se perdre et à disparaitre, c'était la plaie des bas fonds, inhérente à la nature humaine, et cette zone de ruralité ne semblait pas épargnée.

il secoua la tête en sortant face à l'avertissement de Roderick, lui tendant la main avec un sourire triste après avoir récupéré la lance qui lui servait maintenant de bâton de vieillesse.

Je me suis douté en les voyant que ces deux là représentaient une sorte de danger pour votre communauté, j'imaginais qu'ils représentaient un danger pour toi et moi, et maintenant j'en suis sûr... il les regarda s'enfoncer dans le hameau Je te remercie pour tout, je partirais, mais cette ruine est votre héritage et votre fardeau, rien ne se passera plus ici qui ne tourne plus ou moins autour, tant que vous ne vous l'aurez pas démystifiée...c'est un boulot pour un de ces sorcier ou un répurgateur, ce n'est pas dans mes cordes, j'essaierais de voir si je trouve quelqu'un à vous envoyer et là, ma dette sera vraiment payée... il hésita et poursuivi sur un ton plus sérieux Mais ton avertissement vaut aussi pour toi et les tiens...si ces deux là m'attaquent, ne cherche pas à rester, va mettre les tiens à l'abri et vivre une vie meilleure ailleurs...

Il avait peut-être un peu poussé le bouchon, mais vu la situation, il n'était pas la cause, tout au plus le révélateur de ce qui couvait depuis trop longtemps...lui ou un autre, n'importe quel motif, d'une pluie trop longue à un vent trop fort auraient sans doute réussi à amener ceux là au même résultat, et par conséquent il n'y avait pas à s'en vouloir d'avoir au moins permis de crever l'abcès...

Le roublard sorti dans le froid et s'éloigna de la sécurité que lui conférait la présence de Roderick...il avait encore une mauvaise idée à explorer avant que la situation ne dégénère...Ces deux là étaient tristes, en colère, frustrés, mais ce n'était sans doute pas des tueurs...si ces deux là pouvaient l'impressionner, ils ne lui faisaient pas peur.

Hey ! Reynald, Ary ! Restons sérieux et soyons amis ! Venez, je vous propose de venir boire un verre dans la cahute du vieux...Ramenez une boisson qui vaille la peine et discutons !

Le roublard pressa le pas pour rattraper les deux frères...

Vous pourrez retourner la bicoque autant que vous voudrez...Vous savez que je n'en suis pas sorti et je vous montrerai la cachette du vieux, je vous rendrais même la pierre .... think : ARRRGGHHHH !!! non non !! !qu'est ce que tu racontes !!! on se la joue aux dés si vous voulez la récupérer...Ca vous va ? Vous avez des dés au moins ?

après tout, que risquait-il de lui faire subir qu'il n'avait pas déjà vécu cent fois ? un passage à tabac, une crise de foie ? Au pire ces deux là allaient faire quoi, rentrer discrètement dans la cahute et le tabasser jusqu’à l'assommer avant de fouiller la cabane et s'énerver de ne rien trouver, ils risquaient alors de perdre le contrôle et de monter les enchères avec une petite séance de torture...

Avec tous les coups foireux auxquels il avait participé, Théodoric anticipait déjà un scénario qu'il avait déjà vu un nombre impressionnant de fois au cours de sa carrière, mais en les invitants, il espérait juste les déstabiliser suffisamment pour éviter la partie dans laquelle sa mâchoire allait avec élan rencontrer leurs poings ou leurs semelles, et en bonus, le fait que leur présence avec lui soit connue les priveraient de l'anonymat qui libérait souvent trop de pulsions malsaines...

Il éviterait au moins la partie douloureuse d'une fouille de la cabane à laquelle il ne pourrait pas échapper s'il restait logique...
theodoric hohenjager, voie du vol, roublard
Profil: For 8 | End 8 | Hab 9 | Cha 9 | Int 9 | Ini 9 | Att 10 | Par 10 | Tir 8 | Foi - | Mag - | NA 1 | PV 41/65
Blessure légère : torse + jambe droite + bras droit (x2)
malus : 0
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_theodoric_hohenjager

Répondre

Retourner vers « Marienburg »