[Lucy Trend] Souvenirs : Une humiliation cuisante

Marienburg est le plus grand de tous les ports du Vieux Monde. Située à l’embouchure du fleuve, la ville est un énorme centre de commerce. Le Reik est ici un fleuve énorme, mesurant plus d’un kilomètre et demi d’une berge à l’autre. Marienburg est une cité indépendante (sans lien avec l’Empire), située au sein des Wastelands. c’est aussi le centre de l’activité religieuse du Culte de Manaan, le Dieu de la Mer.

Modérateur : Equipe MJ

Avatar du membre
[MJ] Sarn Rhosg
PJ
Messages : 17
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... sarn_rhosg
Autres comptes : Gweria Gwath (PJ)
Localisation : Montpellier

Re: [Lucy Trend] Souvenirs : Une humiliation cuisante

Message par [MJ] Sarn Rhosg » 29 mai 2017, 00:40

« Déjà de retour, en effet ! Je ne t’ai pas trop manqué j’espère ? »


« Tu dis que tu avais trop chaud ? Ça expliquerai ta tenue plutôt originale. »


Lorsque Lucy utilisa pour la première fois le mot Papa, le maître tiqua :

« Papa ? Cesse donc de faire ta maligne, Lucy ! Je sais qu’il s’est passé quelque chose, car Danfer n’est plus là. Il faut que tu sache donc que PAPA n’est pas content ! Regarde ce que j’ai fait à tes amies ! »


Il désigna Rolla, plus morte qu’une tombe, et Mathilda, dont une perle de sang commençait à couler là où le couteau appuyait sur sa gorge fraiche.
Faisant, en apparence, fi de ce que le maître lui désignait, Lucy s’installa à table, croisant ses pieds sur la table comme si elle était chez elle, posée et tranquille.

« Et voilà que maintenant tu réclames des explications ? Tu deviens insultante jeune fille ! »


Inconsciemment, le maître commençait à se prendre au jeu du père et de sa fille. Il était cependant rusé, et sentant qu’il y avait une embrouille et qu’il n’avait pas toutes les infos, il joua de prudence, jouant le jeu de Lucy jusqu’au bout.

« Tu veux des informations, des explications ? Je vois que tu ne quittes jamais ton métier d’escroqueuse et de voleuse d’information ! Allons bon, puis que tu y tiens, je vais t’expliquer qui je suis. Je me nomme Akram Zafri. Je suis né dans l’émirat d’Al-Haikk, issu d’une populeuse famille de commerçants. Rapidement, mes parents ont migré à Marienburg pour s’installer un petit commerce, cependant ils ne durèrent pas longtemps et firent faillite, à cause de livraisons irrégulières. Je suis alors retourné dans ma famille en Arabie, où ils m’ont appris les bases du métier de marchand, ainsi que les astuces pour s’enrichir. Je les ai appliqués à la lettre, et voilà que 5 ans plus tard, je suis un marchand florissant, disposant d’une bâtisse ici, à mi-chemin entre Marienburg et la Bretonnie. Avec mes cousins que voici, nous avons trouvé un dispositif intéressant. L’un d’entre eux commerce à Marienburg et dans l’Empire, l’autre en Bretonnie, tandis que je récupère leurs marchandises et que je les vends ici, à l’abri des regards de la garde. Je peux alors escroquer comme bon me semble, Danfer me protégeant en cas de problème avec le client. Voilà pour ton explication de mon petit manège qui fonctionnait jusqu’à présent très bien. »


Lucy faisait tout pour garder son sang-froid, mais les yeux vitreux et sans vie de Rolla ainsi que ceux, terrifiés et tétanisés de Mathilda la fixaient.

« Quand à mon petit jeu, il était en fait très simple. J’ai entendu parler d’un collier sans prix appartenant à une riche famille de Marienburg. Ce collier serait fabriqué à partir d’un énorme diamant bleu cerclé de plus petits diamants blancs, le tout maintenu par une ribambelle de diamants aussi purs les uns que les autres. Je comptais vous faire passer un simple test à toutes les quatre, afin de déterminer la meilleure. Comme vous êtes des voleuses, vous proposer une partie des profits aurait surement suffit à vous calmer après mon petit ‘kidnapping’. »

Allez, en tant que gentil MJ que je suis, je te laisse une photo du bijou décrit, histoire de faire saliver la voleuse que tu es ;p
Image
« Un cadeau ? Mes explications ne t’ont pas suffi ? Si tu y tiens tant, j’étais parti préparer votre épreuve, vous laissant sous la garde de Danfer ! Mais vous êtes échappées, et Danfer n’est plus là ! Parle maintenant, et dis-moi ce qu’il s’est passé ! Parle ou je te jure que je tranche la gorge de cette petite garce ! »


Apparemment, le maître, enfin Akram car c'est comme cela qu'il se nommait, commençait à perdre patience, et il menaçait en plus Mathilda. Sans le voir ni l'entendre, Lucy pouvait également sentir Clames qui était monté sur des ressorts, prêt à bondir dès que le besoin s'en ferai ressentir.
100 ans ne sont qu'un clignement d'oeil dans la vie d'un elfe, alors soyez patient, et je posterai !

Avatar du membre
Lucy Trend
PJ
Messages : 232
Profil : FOR 9 / END 9 / HAB11 / CHAR 13 / INT 10 / INI 10 / ATT 9 / PAR 8 / TIR 8 / NA 1 / PV 70
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... lucy_trend

Re: [Lucy Trend] Souvenirs : Une humiliation cuisante

Message par Lucy Trend » 31 mai 2017, 23:00

On ne pouvait pas dire que la situation était… à mon avantage, mais cela pouvait définitivement être pire. Enfin… Rolla était morte, impossible de savoir ce qui était advenu de Belma et Mathilda… Mathilda allait très vite rejoindre Rolla si le maitre s'énervait un peu trop. Je n'étais pas vraiment sur de la bonne approche, enfin, les possibilités ne manquaient pas, mais les risques étaient tout aussi-là. La moindre erreur scellerait le sort de la Halflings et je passerais surement un sale quart d'heure après. Mais il allait falloir prendre de tel risque, faire preuve d'audace et d'imagination pour surprendre ce fameux marchand arabe. Mes réflexions et ma décision faite, il était temps de passer à l'étape numéro deux de ce petit manège, la plus dangereuse.

-Danfer ? Oh je crois qu'il est dans la cave… dans notre cellule.

Bien que c'était vrai que Danfer était au sous-sol… pas forcement en bon état, je ne cachais pas que je n'avais pas tout dit, toujours dans ce rôle de petite fille faiseuse de bêtise.

-Quand à ce qu'il s'est passé… bon c'est un peu long à expliquer et je te sens très tendu « Papa », si tu veux je vais t'accompagner jusqu'à Danfer et je t'expliquerais en chemin.

Sans vraiment prendre conscience de ce qu'était sa réponse, je me levai sur la table, posant mes poings sur mes hanches tout en marchant lentement vers le milieu. Mieux valait ne pas s'approcher trop prêt du maitre et de ses cousins, je n'avais pas vraiment envie de me retrouver à leur merci. Un Arabien donc ? Je m'étais toujours demandé si mes danses respectaient bien le style Arabien. Même si je faisais confiance à Marrinna à ce sujet, je n'avais jamais eu l'occasion d'avoir un vrai homme du sud profond pour me dire si elles étaient comme dans son pays ou légèrement différente ? Mais était-ce vraiment le temps pour danser ? Avec un cadavre dans la pièce et surtout… trois hommes armées avec une otage ? Eh bien, comme le dit ma Tutrice : qu'importe la situation, un homme restera un homme… tout comme ses instincts animales.

-En tout cas content que ma nouvelle tenue te plaise Papa, je voulais que tu sois le premier à en profiter… mais bon, j'imagine que tes cousins peuvent y avoir un peu droit.

Je pris une petite pause avant de reprendre tout en repensant à ce qu'il avait dit sur ma fonction… comment pouvait-il savoir que j'étais une espionne ? Le terme « voleuse d'information » ne me trompait pas le moins du monde… il en savait beaucoup sur moi pour savoir ça. Depuis combien de temps il m'espionnait sans même que je m'en sois rendu compte ? Je devais être beaucoup trop sur la lune ces derniers jours. Ou alors je n'avais plus été très discrète, dans les deux cas, cette aventure, bien qu'horrible à subir, avait été… instructif.

Néanmoins, je ne pouvais m'empêcher de retenir une petite déception sur mon visage face aux explications de mon ravisseur. Juste un escroc voulant voler un diamant ? Moi qui avait commencée à imaginer des histoires dans tous les sens… toutes plus abracadabrantes les unes que les autres…. Passant du maitre esclave caché dans la ville, au tortionnaire dérangé tout en passant par un homme simplement en manque d'attention et d'amour au point de kidnapper des femmes. Tant pis, j'imagine que j'aurais droit à un vrai fou plus tard… le classique m'avait toujours ennuyé. Mais bref, il fallait reprendre ses esprits et s'intéresser à la situation présente… plus tard les histoires folles… plus tard.

-Et d'ailleurs je te sens un petit peu tendu, ne t'en fais pas, je vais me faire un plaisir de te décontracter et comme ça les explications te paraitront plus claire. D'ailleurs, je pense que tu fais erreur sur la personne, je ne suis pas une voleuse de profession, je suis courtisane et danseuse pour les riches de ce monde… donc vu que tu es riche, ça sera bien dommage de ne pas faire profiter de mes talents à mon cher Papa ?

Encore une fois, je ne fis pas attention à sa réponse, je m'en fichais, j'étais de retour dans la Lune, mais une Lune aux mille et une lumières. J'avançais lentement mon pied droit vers l'avant, posé uniquement par le bout de mes orteils. Les bras ensuite vinrent longer mon corps pour aller en haut de ma tête, le plus tendu possible et les mains jointes. La position prise, je commençais alors une danse du ventre que j'avais un peu modifié moi-même pour rajouter des mouvements de bras léger mais souple et élégant… mais surtout des mouvements de jambe et de pied tout aussi élégant mais sensuel et ample. Cela donnait un aspect plus dynamique à ce type de danse… de mon côté je préférais, un corps de femme est plus beau quand il se mout de manière poétique et attirante.

Mais si seulement le but avait été de le séduire… non il n'en était rien et même si je devais peut-être le divertir, il retrouverait vite la raison et bien vite le problème continuera. Non, le but ici était simplement de m'approcher suffisamment proche de lui pour sauter à la gorge de ce maudit kidnappeur… depuis le temps que j'en rêvais. Je continuais donc ma petite danse, profitant des grands mouvements de jambe que je faisais pour m'approcher le plus possible de manière à que cela ne saute pas aux yeux. Puis une fois a porté, je profitais alors d'un moment où j'étais de dos, mes mains furent ramenées au niveau de ma taille pour détacher mon haut et une fois de nouveau face au maitre, je lançais mon haut, tentant de viser sa tête pour l'aveugler avant de sauter moi aussi sur lui pour faire tomber son couteau.
Modifié en dernier par [MJ] Sarn Rhosg le 04 juil. 2017, 23:07, modifié 1 fois.
Raison : 6 xp / Total : 201 xp
► Afficher le texte
Lucy Trend, Voie de l'espion
Profil: For 9 | End 9 | Hab 11 | Cha 13 | Int 10 | Ini 10 | Att 9 | Par 8 | Tir 8 | NA 1 | PV 70/70
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... lucy_trend
► Afficher le texte

Avatar du membre
[MJ] Sarn Rhosg
PJ
Messages : 17
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... sarn_rhosg
Autres comptes : Gweria Gwath (PJ)
Localisation : Montpellier

Re: [Lucy Trend] Souvenirs : Une humiliation cuisante

Message par [MJ] Sarn Rhosg » 21 juin 2017, 18:21

Test de Cha (danse) à 12 + 2 (danse et séduction) – 3 (situation peu propice à danser) = 11 : 19 échec
Akram laissait Lucy s’approcher, observant et attendant la suite de ce qu’elle avait prévu. Voyant son « petit papa » impassible, Lucy lui propose de danser pour lui, et, celui-ci ne répondant pas, elle se met à danser avec plus ou moins d’harmonie. Plutôt moins que plus d’ailleurs, car voici exactement ce qu’elle présenta aux trois hommes :

Elle présenta en effet son pied droit devant, mais au lieu de s’appuyer sur la pointe de ce pied, elle planta le talon, laissant découvrir le dessous noirci par la poussière de son joli pied. Lorsqu’elle monta ses bras le long de son corps, elle fut prise de violents tremblements dus au froid, changeant un geste beau et sensuel en un geste anarchique et hideux. Le summum du ridicule fut le moment où elleentama son déhanché. Elle était dans une position d’équilibre précaire, avec ses bras en haut et ses mauvais appuis, du coup, lorsqu’elle entama son mouvement du ventre, elle fut déséquilibrée, et elle faillit chuter. Elle se rattrapa in extremis, mais le reste de sa danse fut tout aussi catastrophique.

Malgré ses difficultés à danser de manière agréable à l’œil de ses ravisseurs, elle tenta de s’avancer discrètement, alors que tous les yeux de la pièce étaient rivés sur elle.
Test d’Int de Clames à 8 : 8, réussite de justesse
Test d’Int de la paire de cousins à 7 + 1 à cause de suspicion = 8 : 18, large échec
Test d’Int d’Akram à 10 + 1 à cause de suspicion = 11 : 12, léger échec
Malgré sa très mauvaise danse, Lucy fut soit très chanceuse, soit devant trois hommes vraiment bêtes, car aucun des trois ne se rendit compte de son stratagème, trop occupés à se gausser de sa mauvaise danse.
Clames, de son côté, continuait à suivre ce qui se passait dans la pièce et s’apprêtait à sortir en courant de sa cachette.
Lucy commençait à être vraiment proche des trois Arabiens et de Mathilda, et ceux-ci se moquèrent dédaigneusement de la qualité de la danse de Lucy.

« Regarde, cousin » dit l’un d’entre eux « elle croit danser comme les vraies femmes, mais en fait ce n’est qu’une gamine ! »
« Tu as raison cousin ! » lui répond l’autre « et en plus elle essaie d’imiter une danse qu’elle ne sait pas faire, et qui provient d’un pays qu’elle ne connait sûrement pas. »

« Roh, taisez-vous vous deux ! Laissez-la faire, et laissez-la se ridiculiser. »

Test d’Hab de Lucy à 11 : 20, échec critique
Test d’Ini comparé de Lucy et d’Akram :
Lucy à 9 : 20, échec critique et 11 en marge d’échec
Akram à 8 : 2, 6 en marge de réussite
A ce moment, Lucy en profita pour jeter son haut sur le maître. Seulement, surement à cause de sa rage incommensurable, elle rata son geste, lançant le vêtement sur la tête de … Mathilda ! Lucy se jeta malgré tout sur Akram, seulement il avait largement eu le temps de la voir venir, et il n’eut qu’à jeter Mathilda dans la direction d’un des cousins, et tendre les bras pour qu’en un petit instant, Lucy se retrouve à la place de la Halfeline, un couteau sous la gorge.

« Dis-moi ce qui m’empêche de te tuer, là, ici et maintenant ? »


La courtisane n’eut pas le temps de formuler de réponses qu’une menace d’un autre gabarit se présenta au trio Arabien. Clames ouvrit la porte des escaliers avec violence, et se mit à charger le groupe, épée au clair.
Test d’Att de Clames à 10 : 3, 7 de marge de réussite
Test d’Hab du Cousin n°1 à 8 : 14 échec
Test d’Hab d’Akram à 9 : 20, échec critique
Le choc inflige 1D6 + la différence de For aux gens sur la trajectoire (2D6 dans le cas d’Akram)
Lucy perd 4 + 1 = 5 PV
Cousin 1 perd 1 + 1 = 2 PV
Akram perd 8 + 1 = 9 PV
Les deux Arabiens tenant une voleuse en otage furent surpris par la présence soudaine d’un capitaine des Coiffes Noires. Ils n’eurent alors pas le temps de réagir alors que Clames les chargeait. Il fit tout de même attention à ne pas blesser les jeunes femmes. Ainsi, il écarta ses bras, abaissant la lame de son épée de ce fait, au dernier moment, et ce ne fut pas de l’acier qui fonça sur le groupe, mais un homme musclé et déterminé. Le choc fut effroyable, car le capitaine était très massif, et son élan monstrueux. Le cousin lâcha Mathilda qui se retrouva propulsée hors de la mêlée, légèrement sonnée. Lucy prit une bonne partie du choc, et se retrouva non loin, à terre. Le cousin ne fut que légèrement secoué, et pu rester debout. Akram, quant à lui, prit tout le choc de plein fouet, et il s’effondra par terre, le nez en sang.

Les deux cousins dégainèrent alors leurs sabres, et Clames se mit en garde.
Mathilda était hors-jeu, et le maître était à terre, plutôt sonné. Il avait d’ailleurs lâché son couteau, invisible pour le moment.
Ini Lucy : 6
Ini Akram : 7
Ini Cousin 1 : 2
Ini Cousin 2 : 20
Ini Clames : 1
Donc, voilà, c’est le dawa xD Tu peux toujours essayer de retrouver le couteau, je fais un test et je te donne les infos par texto, et tu insères ça dans ton post. Le cousin 2 agira en premier, puis Akram, puis Lucy, puis l’autre cousin, puis enfin Clames.
100 ans ne sont qu'un clignement d'oeil dans la vie d'un elfe, alors soyez patient, et je posterai !

Avatar du membre
Lucy Trend
PJ
Messages : 232
Profil : FOR 9 / END 9 / HAB11 / CHAR 13 / INT 10 / INI 10 / ATT 9 / PAR 8 / TIR 8 / NA 1 / PV 70
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... lucy_trend

Re: [Lucy Trend] Souvenirs : Une humiliation cuisante

Message par Lucy Trend » 04 juil. 2017, 23:08

Est-ce qu'il m'était arrivé de m'être mis dans une situation aussi délicate avant ? Je dois bien admettre avoir fait très fort, aussi bien dans la médiocrité de ma danse alors que j'étais danseuse, que la prévisibilité de mon action. Je ne m'étais jamais retrouvée une lame sous la gorge auparavant et soudainement, je faisais beaucoup moins la maligne… voyant de bien trop prêt quelque chose de terrifiant : ma propre mort. Je n'avais plus envie de rire, même plus envie de plaisanter à sa question… j'avais juste envie de ne plus être à sa merci et de fuir le plus loin possible de cet homme qui me dérangeait toujours autant. C'était là une situation aussi terrifiante qu'étrange : à moitié nue une lame sous la gorge et à la merci de trois kidnappeurs sans scrupule. Quoi faire maintenant ? Supplier et apprendre l'humilité.

J'aurais très bien pu demander à ce qu'aucun mal ne me sois fait ainsi qu'à Mathilda mais… était je vraiment en position d'exiger quoi que ce soit ? J'aurais très bien pu me proposer de voler son foutu diamant en échange de ma vie sauf que c'était lui qui avait le couteau et Marrinna m'avait très bien appris qu'il valait mieux éviter de faire l'imbécile dans une situation pareille, sauf si l'on pouvait répliquer, ce qui n'étais pas mon cas.

Tout en attendant une parole de mon ravisseur… ou simplement sentir sa lame mettre un terme à ma vie, Clames surgit. Vue la situation, je l'avais complètement oublié et j'étais bien contente que lui ne m'est pas oublié. Et à vrai dire il ne m'avait tellement pas oublié que je pris une bonne partie de sa charge dans la figure, cela aura eu le mérite de me rappeler que j'étais toujours vivante malgré la situation catastrophique dans laquelle je m'étais fourrée. La situation était partie pour très vite dégénérer alors que les cousins de mon kidnappeur firent face au capitaine… il aurait été très facile pour moi de prendre Mathilda sur les épaules et ficher le camp, après tous les renforts du capitaine arriveront bientôt, non ? Il ne pouvait que gagner ?

Non je ne serais pas lâche à ce point mais… vu ma capacité à me mettre dans le pétrin, mieux valait éviter que je participe à l'échauffourée entre les trois hommes. Je pouvais par contre tenter de maintenir le maître au sol pour empêcher que le capitaine ce retrouve en bien pire situation. Je me mis alors à chercher des yeux la dague qu'il a fait tomber en étant propulsé mais… impossible de la retrouver. C'était fâcheux… je ne pesais pas bien lourd donc il était très facile de me faire dégager par le maître… j'allais devoir faire sans. Mais à la réflexion, mieux valait que je n'aie pas d'arme car, j'étais bien capable de la perdre et que le maître s'en serve contre moi.

Tout en me relevant, je jetais un dernier coup d'œil vers la Halfling, au moins elle était hors de danger maintenant. Ça faisait bizarre de se dire que c'était une voleuse comme moi, elle était si innocente au final. Enfin… je n'étais pas mal dans mon cas aussi.

-J'ai rien d'une héroïne et pourtant…

Et pourtant je me lançai tête la première en plein sur le maître avec pour simple but de l'empêcher de faire quoi que ce soit. Pas la peine d'espérer de l'empêcher de se relever, c'était peine perdue. Mais je pouvais l'empêcher de marcher, de se tenir debout en équilibre, de courir, de prendre quelque chose… ect… que ce soit avec mes mains, mes pieds, mes bras, mes jambes, ma tête, mon ventre, ma poitrine, mes dents… tous les moyens étaient bons. Il fallait laisser le temps au capitaine de finir le travail avec les deux cousins et me rejoindre.
Modifié en dernier par [MJ] Sarn Rhosg le 04 juil. 2017, 23:08, modifié 1 fois.
Raison : 6 xp / Total : 207 xp
► Afficher le texte
Lucy Trend, Voie de l'espion
Profil: For 9 | End 9 | Hab 11 | Cha 13 | Int 10 | Ini 10 | Att 9 | Par 8 | Tir 8 | NA 1 | PV 70/70
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... lucy_trend
► Afficher le texte

Avatar du membre
[MJ] Sarn Rhosg
PJ
Messages : 17
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... sarn_rhosg
Autres comptes : Gweria Gwath (PJ)
Localisation : Montpellier

Re: [Lucy Trend] Souvenirs : Une humiliation cuisante

Message par [MJ] Sarn Rhosg » 05 juil. 2017, 16:22


Attaque du cousin 2 sur Clames :
Jet d’ATT sur 8 = 14 : raté

Akram tente de se relever : Jet d’INI sur 8 = 20 : échec critique

Lucy tente d’immobiliser Akram (test de FOR comparé, une relance pour Lucy à cause échec critique d’Akram)
Test de FOR d’Akram à 8 = 14 : 6 de marge d’échec
Test de FOR de Lucy à 8 = 8 réussite
-> Lucy l’emporte

Attaque du cousin 1 sur Clames :
Jet d’ATT sur 8 = 20 : échec critique (il n’attaque pas au prochain tour)

Attaque de Clames sur Cousin 1 :
Jet d’ATT sur 12 = 14 : échec

Tour suivant :
Initiative :
Cousin 1 : 15 -> n’agira pas à ce tour
Cousin 2 : 9
Akram : 14
Lucy : 17
Clames : 5
Donc : Lucy, puis Akram, puis Cousin 2, puis Clames

Lucy continue d’immobiliser Akram :
Test de FOR d’Akram à 8 = 12 : 4 de marge d’échec
Test de FOR de Lucy à 8 = 10 : 3 de marge d’échec
-> Lucy l’emporte

Akram, immobilisé, tente de se dégager :
Test de FOR d’Akram à 5 (8 – 3 de malus d’immobilisation) = 10 : échec

Attaque du cousin 2 sur Clames :
Jet d’ATT sur 8 = 12 : raté

Attaque de Clames sur Cousin 1 :
Jet d’ATT sur 12 = 20 : échec critique (il n’attaque pas au prochain tour)

Tour suivant :
Initiative :
Cousin 1 : 2
Cousin 2 : 10
Akram : 2
Lucy : 19
Clames : 12 -> il n’agit pas ce tour
Donc : Lucy, puis Cousin 2, puis Cousin 1, puis Akram

Lucy continue d’immobiliser Akram :
Test de FOR d’Akram à 8 = 11 : 3 de marge d’échec
Test de FOR de Lucy à 8+1 bonus de position supérieure = 14 : 5 de marge d’échec
-> Akram l’emporte

Attaque du cousin 2 sur Clames :
Jet d’ATT sur 8 = 6 : réussi
Parade impossible
Localisation : 14 -> flanc gauche touché
Dégâts : 16 + 14 + 5 – 10 – 9 – 1 = 15

Attaque du cousin 1 sur Clames :
Jet d’ATT sur 8 = 5 : réussi
Parade impossible
Localisation : 3 -> bras droit touché
Dégâts : 16 + 14 + 7 – 10 – 9 – 2 = 16
La capharnaüm qui suivit fut presque indescriptible, mais voici, dans l’ordre chronologique, une description plus ou moins précise de ce qui arriva dans les premiers instants de ce combat.

Tout d’abord, le cousin 2 voulu frapper Clames à la tête, seulement son cimeterre et celui de son cousin se croisèrent avant d’arriver au niveau de la tête du capitaine des Coiffes Noires. Le cousin 1 faillit lâcher son arme et il lui fallut quelques instants pour se remettre du choc surprise afin de raffermir sa prise sur son arme et frapper de nouveau. Clames tenta de répondre à l’assaut et frappa le cousin 1 mais le rata d’un cheveu.

Le nouvel échange de coups ne fut guère plus brillant. Le cousin 1 voulut riposter mais Clames enchaina, feintant, et le frappa d’estoc au niveau du bas-ventre. Du moins c’est ce qu’il prévoyait car il glissa, perdant ses appuis et se retrouvant à la merci des deux cousins pour enchaînement suivant.

Les cousins en profitèrent pour le frapper violemment, l’un au bras droit et l’autre au flanc gauche. Clames, déséquilibré, ne put se défendre, mais sa solide constitution ainsi que sa chemise de maille amoindrirent les coups. Il saignait, certes, mais était prêt à rendre coups pour coups. Il changea rapidement son épée de main afin de profiter de son bras totalement valide pour porter ses coups.

De son côté, Akram tenta alors de se relever, mais au moment de prendre ses appuis, il glissa avec fracas, ce qui laissa le temps à Lucy de se jeter sur lui. La courtisane tente d’immobiliser Akram en se mettant au dessus de lui et en l’empêchant un maximum de bouger. Surement surpris par sa glissade et l’attaque de Lucy, le maître ne parvint pas à se dégager.

Akram continuait à se débattre, mais Lucy, avantagée par sa position et stimulée par sa réussite passée, effaçant de son esprit son cuisant échec de danse, réussit à continuer de l’immobiliser. Elle le plaquait au sol avec une efficacité peu commune.

Cependant, Akram comprit que se débattre comme une putain de Marienburg ne l’aiderait pas à emporter ce combat. Se sachant plus puissant que son adversaire, il se concentra et d’un seul coup, banda tous ses muscles, envoyant Lucy s’écraser sans douceur à côté de lui.
Les deux étaient alors couchés l’un à côté de l’autre, essoufflés.

Tour suivant :
Initiative :
Cousin 1 : 9
Cousin 2 : 2
Akram : 11
Lucy : 11
Clames : 12
Donc : Clames, puis Lucy (INI supérieure), puis Akram, puis Cousin 1, puis Cousin 2

Attaque de Clames sur Cousin 1 (coups assommants) :
Jet d’ATT sur 12+1 = 6 : réussi, 7 en marge de réussite
Esquive : Jet d’HAB à 8 = 6 : réussi, 2 en marge de réussite
-> Esquive ratée, Cousin 1 est assommé pendant plusieurs tours, il se réveille sur un test d’INT réussi, avec un bonus de +1 cumulable à chaque échec.

Lucy tente d’immobiliser Akram :
Test d’INI d’Akram à 8 = 6 : 2 en marge de réussite
Test d’INI de Lucy à 9 = 5 : 4 en marge de réussite
-> Lucy est plus rapide
Test de FOR d’Akram à 8 = 16 : 8 en marge d’échec
Test de FOR de Lucy à 8 = 2 : 6 en marge de réussite
-> Lucy l’emporte

Réveil de cousin 1 :
Test d’INT à 7 = 20 : échec critique -> il ne fait pas de test le prochain tour et n’aura aucun bonus

Attaque du cousin 2 sur Clames :
Jet d’ATT sur 8 = 13 : échec

Tour suivant :
Initiative :
Cousin 1 : 10 -> ne peut tenter de se réveiller ce tour
Cousin 2 : 15
Akram : 9
Lucy : 18
Clames : 11
Donc : Lucy, puis cousin 2, puis Clames, puis Cousin 1, puis Akram

Lucy continue d’immobiliser Akram :
Test de FOR d’Akram à 8 = 1 : réussite critique
Test de FOR de Lucy à 8 = 1 : réussite critique
-> égalité (dommage au vu des jets de dés)

Attaque du cousin 2 sur Clames :
Jet d’ATT à 8 = 16 : échec

Attaque de Clames sur Cousin 2 :
Jet d’ATT à 12 (pas de malus car ambidextrie) = 9 : réussite, 3 en marge de réussite
Esquive de Cousin 2 :
Jet d’HAB à 8 = 19 : échec, 11 en marge d’échec
Clames touche !
Localisation : 7 -> bras droit
Dégâts : 18 + 16 + 7 – 8 = 33
-> Le bras droit de cousin 2 est sévèrement touché, et il subira un malus de 1 en ATT et 1 en FOR et 1 en PAR lorsqu’il se battra avec ce bras

Akram, immobilisé, tente de se dégager :
Test de FOR d’Akram à 5 (8 – 3 de malus d’immobilisation) = 16 : échec

Tour suivant :
Initiative :
Cousin 1 : 12
Cousin 2 : 16
Akram : 13
Lucy : 8
Clames : 7
Donc : Cousin 2, puis Akram, puis Cousin 1, puis Lucy, puis Clames

Attaque de Cousin 2 sur Clames :
Jet d’ATT à 7 (malus au bras) = 17 : échec

Akram, immobilisé, tente de se dégager :
Test de FOR d’Akram à 5 (8 – 3 de malus d’immobilisation) = 4 : réussite
-> il se dégage de l’étreinte de Lucy

Réveil de cousin 1 :
Test d’INT à 7 = 6 : réussite, il se réveille et agira normalement au prochain tour

Lucy saute de nouveau sur Akram :
Test comparé d’HAB :
Test d’HAB d’Akram à 9 = 11 : échec, 2 en marge d’échec
Test d’HAB de Lucy à 11 = 2 : réussite, 9 en marge de réussite
-> Lucy plaque de nouveau Akram au sol

Attaque de Clames sur Cousin 2 :
Jet d’ATT à 12 (pas de malus car ambidextrie) = 6 : réussite, 6 en marge de réussite
Esquive de Cousin 2 :
Jet d’HAB à 8 = 7 : réussite, 1 en marge de réussite
Clames touche !
Localisation : 14 -> torse
Dégâts : 18 + 16 + 7 – 8 = 33
-> Clames transperce le cœur de Cousin 2, cousin 2 est mort !
Clames comprit alors qu’il ne pouvait survivre au 2 contre 1 éternellement, il choisit donc d’assommer un de ces deux adversaires pour ensuite se concentrer sur l’autre de manière précise. Il se retourna contre le cousin 1, celui qui l’avait blessé au bras, et le frappa du plat de la lame de son épée sur la tempe. Celui-ci s’écroula de tout son long, sonné.

Surpris par le changement de tactique de son adversaire, le second cousin encore en lice rata largement son coup de taille dirigé contre Clames. Mal lui en prit, car dans échec, il se mit à s’agacer, et même à prendre peur car il se retrouvait à un contre un contre un adversaire mieux équipé et plus adroit que lui. Il tenta alors de frapper devant lui sans viser, comme une attaque désespérée.

Clames en profita pour asséner un coup de biais venant du haut et visant le cou de son adversaire. Dans un réflexe, l’Arabien se protégea, non pas avec son épée, mais avec son bras droit, qui prit un très vilain coup, l’épée aiguisée du capitaine tranchant presque jusqu’à l’os.

Sentant sa fin arriver, mais coincé par la puissance et la précision des coups de son ennemi, le marchand d’Arabie tenta le tout pour le tout, et voulu feinter. Le capitaine sentit l’attaque venir et, plus vif et précis que son adversaire, se pencha dans le même mouvement et l’embrocha au niveau du cœur. Au même moment, l’autre cousin se réveilla, avec un léger mal de tête.

Juste à côté de ce combat sanglant, un autre type de duel se déroulait.

Lucy, allongée aux côtés d’Akram, fut plus vive que lui et parvint à l’immobiliser de nouveau, se replaçant en position haute. Akram tenta de nouveau de la repousser, mais épuisé par les derniers instants de leur combat, n’y parvint pas.

Lucy continua à limiter les mouvements du maître, à le clouer au sol, et celui-ci, voyant son cousin saigner, se mit à gesticuler dans tous les sens, sans aucun autre effet que d’agacer Lucy.

Un peu plus tard, Akram parvint à repousser Lucy sur le côté, et il commença à se relever, mais Lucy se jeta à son cou toutes griffes dehors, et elle l’entraina de nouveau au sol.
Le combat était éreintant pour les deux adversaires, tous deux étaient à bout de souffle, et le capitaine commençait, malgré ses blessures, à largement prendre l’avantage depuis qu’il avait éliminé l’un des cousins d’Akram Zafri.

A leurs côtés, Mathilda semblait toujours inconsciente, Rolla était belle est bien morte, le sang ne s’écoulait même plus de la plaie béante qui lui traversait la gorge, et Belma restait introuvable. Bien que le camp de Clames commençait à prendre l’avantage, Lucy ne pourrait pas garder bien plus longtemps le maître au sol, allait-elle tenter quelque chose de nouveau, ou allait-elle continuer cette technique le temps que Clames maîtrise son second adversaire ?
100 ans ne sont qu'un clignement d'oeil dans la vie d'un elfe, alors soyez patient, et je posterai !

Avatar du membre
Lucy Trend
PJ
Messages : 232
Profil : FOR 9 / END 9 / HAB11 / CHAR 13 / INT 10 / INI 10 / ATT 9 / PAR 8 / TIR 8 / NA 1 / PV 70
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... lucy_trend

Re: [Lucy Trend] Souvenirs : Une humiliation cuisante

Message par Lucy Trend » 05 juil. 2017, 22:12

J'aurais pu croire que ce petit stratagème était perdu d'avance. J'étais une simple courtisane avec seul avantage d'être agile avec mon corps. Pas une guerrière, ou une contorsionniste… Pour le dernier car, j'aurais bien aimé l'être d'ailleurs… rien que pour m'amuser. Après tout, mettre son pied derrière sa tête serait un numéro marrant pour mes danses ? Imaginez la tête de mes clients… ou pourquoi seulement mes clients ? J'en profiterais aussi tiens… à ma façon. Mais peut-être que je m'égare un peu, ce n'était pas le moment de penser à de futur projet, sauf peut-être celui de rester en vie. Toujours est-il que malgré mon niveau de novice en matière de maitrise de combat, je ne m'en sortais pas trop mal avec ce fichu kidnappeur.

Je n'avais pour ainsi dire, pas vraiment d'autre stratégie que me mettre sur son dos et agripper ses mains avec les miennes et gêner ses jambes en attrapant son pantalon avec mes orteils. Puis, à chaque fois qu'il tentait de sortir de là en lançant sa main vers l'avant par exemple, je faisais en sorte de le gêner en changeant de position sur lui sans réel logique. Pour être honnête, j'avais la grâce d'une anguille légèrement allumé par un peu trop d'alcool… en fait je ne voulais pas dire ver de terre, mais pourtant c'est ce qu'il se rapprochait le plus. Lucy le petit ver combattant un kidnappeur qui peut à tout moment me couper en deux… sauf que je doute que mes jambes continuent de s'agiter une fois séparé de mon corps… dommage… ça aurait été drôle. Oui bon j'ai des pensés bizarre mais franchement… qui n'a jamais voulu pouvoir jouer avec son corps comme avec une poupée de chiffon ? Moi ? Oui bon je suis seule avec ces bêtises en tête… mais j'aime les bêtises.

-Alors ? Cette danse-là elle te plait ? « Papa » ?

Ce n'était pas vraiment le meilleur moment de le narguer car il restait néanmoins dangereux. En effet, pour l'instant il se contentait juste de me fuir, de m'échapper… mais je doute être capable de pouvoir continuer de le retenir s'il décide juste de se retourner vers moi et de m'affronter. La chance était de mon côté ceci dit car, il n'y pensa pas du tout et se contenta de vouloir m'échapper… surement pensait-il que je n'étais pas une vraie menace pour lui. Tant mieux, continuons de lui faire croire avec la tactique du ver de terre. Il tenta même une nouvelle fois de s'extirper, heureusement, j'étais plus rapide… et peut-être qu'avoir mes seins plaqué sur son dos n'était pas vraiment. Mes seins comme outil de défense ? Oui c'est correct mais jamais j'aurais cru les utiliser comme ça.

Mais je fus alors piqué par la curiosité pour savoir si mon allier s'en sortait bien de son côté. J'eu un sursaut de peur en le voyant en très mauvaise posture et encaissant deux coups de la part des cousins. S'il mourrait, j'étais finie… morte… ou pire… esclave en Arabie… quoi que non cela me permettrait de voyager un peu. Je fus sortie de mes idées lorsque le Maitre me donna un coup violement qui m'envoya sur le côté. Heurter le sol froid et dur avait quelque chose de très étranger et différent qu'être sur le Maitre. Bon il n'était pas aussi confortable que mon lit… mais j'avais pris gout à lui casser les pieds.

Très vite, je revins sur son dos et reprit ma posture, bloquant ses jambes et bras et même corps de toutes les façons possibles. Ceci dit, la chose devint plus compliquée. Avait-il changé de stratégie ? Toujours est-il qu'il arrivait que nous soyons tous les deux dans une véritable lutte où je me demandais moi-même si je n'étais pas celle qui était maintenue au sol. Je parvins tout de même à reprendre l'avantage sur lui et pendant quelque seconde… j'étais en train de réfléchir… allais je me permettre de le narguer ou non ? Oh allez… amusons nous un peu.

-Tu sais petit coquin… si tu veux absolument prendre du bon temps… t'as qu'a juste te laisser faire et après je te laisserais peut-être tâté la marchandise.

Dans un petit rire moqueur, le compte tenta néanmoins le tout pour le tout et parvint à s'échapper de ma prise. J'avais peut être un peu trop joué avec lui… mais j'étais moi-même de toute façon. Hors de question en tout cas de le laisser fuir. Je revins à la charge, me jetant sur son dos, agrippant mes jambes au niveau de son ventre et les bras à son cou. Je le fis ensuite tomber à la renverse dans un gros bruit, mais je parvins à le faire tomber sur le côté, m'épargnant de finir écrasée.

A partir de maintenant… j'avais plusieurs idées… je pouvais continuer de le maintenir le temps que Clames termine son combat…. Ou alors je pouvais… menacer le maitre en prenant son coup et en l'utilisant contre lui. Je n'aimais pas cette idée, j'allais donc rester sur le fait de le maintenir en utilisant toutes les façons possibles. Mais j'entendis alors un bruit singulier d'une lame mordant dans de la chair et un petit coup d'œil sur le côté me permis de voir que le capitaine avait fini avec un cousin. Je réprimais un air de dégout avant de continuer de me concentrer sur le maitre.

-et si on s'amusait un peu tous les deux au lieu de ce tourné autour maintenant ?

Je fis alors mon possible pour agripper son cou avec mes jambes, plaçant mes pieds juste devant son visage. Puis de mes mains libre, je saisis alors ses bras et les gardant en place dans une clé de bras… improvisé. Au moins il avait de la chance, il avait la plus belle partie de mon corps juste sous le nez. Non mes seins sont numéro deux dans le classement, mes pieds sont toujours en première position…. Et tout le reste est en troisième place car il est normal que je sois la plus belle. Que Clames finisse vite son combat qu'on sorte d'ici, j'avais besoin de me relaxer.
► Afficher le texte
Lucy Trend, Voie de l'espion
Profil: For 9 | End 9 | Hab 11 | Cha 13 | Int 10 | Ini 10 | Att 9 | Par 8 | Tir 8 | NA 1 | PV 70/70
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... lucy_trend
► Afficher le texte

Avatar du membre
[MJ] Sarn Rhosg
PJ
Messages : 17
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... sarn_rhosg
Autres comptes : Gweria Gwath (PJ)
Localisation : Montpellier

Re: [Lucy Trend] Souvenirs : Une humiliation cuisante

Message par [MJ] Sarn Rhosg » 12 juil. 2017, 10:25

Tour suivant :
Initiative :
Cousin 1 : 10
Akram : 11
Lucy : 4
Clames : 17
Donc : Clames, puis Akram, puis Cousin 1, puis Lucy

Attaque de Clames sur Cousin 1 (tentative d’assommer)
Jet d’ATT à 13 (bonus de compétence) = 7 : réussite, 6 en marge de réussite
Esquive : Jet d’HAB à 8 = 6 : réussite, 2 en marge de réussite
Esquive ratée, Cousin 1 est assommé pour plusieurs tours, il se réveille sur un test d’INT réussi, avec un bonus de +1 cumulable à chaque échec.

Akram, immobilisé, tente de se dégager :
Test de FOR d’Akram à 5 (8 – 3 de malus d’immobilisation) = 19 : échec

Réveil de cousin 1 :
Commence au prochain tour

Lucy continue d’immobiliser Akram :
Test de FOR d’Akram à 8 = 14 : 6 en marge d’échec
Test de FOR de Lucy à 8 = 13 : 5 de marge d’échec
-> Lucy l’emporte
Tour suivant :
Initiative :
Cousin 1 : 7
Akram : 2
Lucy : 18
Clames : 9
Donc : Lucy, puis Clames, puis Cousin 1, puis Akram

Lucy raffermit sa prise sur Akram :
Test de FOR d’Akram à 8 = 18 : 10 en marge d’échec
Test de FOR de Lucy à 8 = 4 : 4 de marge de réussite
-> Lucy l’emporte

Clames ligote Cousin 1 :
Qualité du Nœud : Jet d’HAB à 9 = 9 : réussite
Cousin 1 devra réussir un test d’HAB avec un malus d’1D3 = 1 pour se libérer

Cousin 1 tente de se réveiller :
Test d’INT à 7 = 18 : échec, prochain test à 8

Akram, immobilisé, tente de se dégager :
Test de FOR d’Akram à 5 (8 – 3 de malus d’immobilisation) = 9 : échec
Tour suivant :
Initiative :
Cousin 1 : 8
Akram : 4
Lucy : 9
Clames : 10
Donc : Clames, puis Lucy, puis Cousin 1, puis Akram

Attaque de Clames sur Akram (coups assommants) :
Jet d’ATT sur 12+1 = 20 : échec critique
Lucy est assommée pendant plusieurs tours, elle se réveille sur un test d’INT réussi, avec un bonus de +1 cumulable à chaque échec

Lucy tente de se réveiller :
Commence au prochain tour

Cousin 1 tente de se réveiller :
Test d’INT à 7+1 = 13 : échec, prochain test à 9

Akram, libéré, tente de se relever :
Jet d’INI à 8 = 3 : réussite
-> Akram se relève
Jet caché

Alors que le cousin se relevait, enfin réveillé, Clames se retourna et le frappa en lui assénant une claque monumentale avec son bras blessé. Le pauvre Arabien retourna illico au pays des songes, et s’écroula de tout son long. Le capitaine des Coiffes Noires en profita pour sortir une attache de sa ceinture et le ligota de manière ferme. Ainsi, même si le marchand se réveillait, il serait dans l’incapacité d’agir tant qu’il ne se serait pas libéré de ses entraves.

Pendant ce temps, Lucy continuait d’affermir sa position, immobilisant totalement Akram. Cela devenait plutôt simple, car même si les deux étaient totalement épuisés et presque à bout, la courtisane avait une position plus qu’avantageuse, et la clef de bras improvisée qu’elle avait mise en place empêchait le maître d’utiliser la force brute.

Ainsi, tout semblait se passer pour le mieux. Un cousin était mort, l’autre assommé et ligoté. Clames n’avait plus qu’à s’occuper d’Akram Zafri et ce serait terminée. Le capitaine s’élança alors, épée au clair, prêt à taper sur la tempe de l’Arabien avec le plat de son épée. Mais voilà qu’en plein milieu de sa course se trouvait … le poignard d’Akram ! Il trébucha alors violemment dessus, et tenta tant bien que mal d’achever sa course et de porter son coup. Seulement, la seule chose qu’il parvint à toucher fut le front de Lucy, qui en fut sonnée. Elle lâcha alors sa prise sur Akram et sombra dans les méandres du sommeil, une vilaine marque rouge sur le front. Le Maître en profita pour se relever, et profitant de sa position verticale avantageuse, il s’éloigna pour observer l’état de la situation.

Cependant, son compte était bon, un de ses cousin était mort, l’autre assommé et ligoté. Le capitaine, bien qu’à genoux, était largement capable de s’occuper de lui, et Lucy et Mathilda étaient assommées. Profitant d’un moment de répit, il s’apprêtait à s’enfuir, mais pour aller où ?
Tour suivant :
Initiative :
Cousin 1 : 14
Akram : 4
Lucy : 6
Clames : 11
Donc : Clames, puis Cousin 1, puis Lucy, puis Akram.

Clames se jette sur Akram :
Esquive d’Akram : Jet d’HAB à 9 = 3 : réussite
-> Clames rate Akram

Cousin 1 tente de se réveiller :
Test d’INT à 7+2 = 17 : échec, prochain test à 10

Lucy tente de se réveiller :
Test d’INT à 8 = 11 : échec, prochain test à 9

Akram tente de s’enfuir vers la porte d’entrée, et il doit éviter Clames qui lui est passé devant :
Jet d’HAB d’Akram à 9 = 16 : échec, 7 en marge d’échec
Jet d’HAB de Clames à 9 = 19 : échec, 10 en marge d’échec
-> Akram passe la porte.
Tour suivant :
Initiative :
Cousin 1 : 12
Akram : 13
Lucy : 4
Clames : 10
Donc : Akram, puis Cousin 1, puis Clames, puis Lucy

Akram tente de s’échapper, et Clames tente de le rattraper : tant qu’ils sont dans la maison, ils font des tests d’INI comparés, avec un bonus pour Akram tant qu’il a de l’avance.
Jet d’INI d’Akram à 8+1 = 11 : échec, 2 en marge d’échec
Jet d’INI de Clames à 10 = 6 : réussite

Cousin 1 tente de se réveiller :
Test d’INT à 7+3 = 9 : réussite

Lucy tente de se réveiller :
Test d’INT à 8+1 = 16 : échec, prochain test à 10
Tour suivant :
Initiative :
Cousin 1 : 19
Akram : 18
Lucy : 9
Clames : 17
Donc : Cousin 1, puis Akram, puis Clames, puis Lucy

Cousin 1 tente de se libérer de son entrave
Jet d’HAB à 8-1 =19 : échec

Akram, prit de court, tente de reprendre de l’avance :
Jet d’INI d’Akram à 8 = 18 : échec, 10 en marge d’échec
Jet d’INI de Clames à 10 = 3 : réussite
-> Clames rattrape allègrement Akram et aura largement le temps de tenter de le plaquer

Clames tente de plaquer Akram (fonctionne comme une attaque, mais Clames est trop proche pour qu’une esquive soit jouable pour Akram) :
Jet d’ATT à 12 = 11 : réussite
-> Clames plaque Akram au sol

Lucy tente de se réveiller :
Test d’INT à 8+2 = 10 : réussite

Jet caché
Tout, ensuite, se passa très vite. Clames chargea Akram qui évita sans peine le mastodonte armuré. L’Arabien devait fuir par la porte s’il voulait en réchapper, seulement le capitaine se retrouvait entre lui et sa porte de sortie. Tentant le tout pour le tout, le marchand couru, feinta à gauche pour se glisser sur la droite, contre le mur. Clames tomba hélas dans le piège et lança ses bras du mauvais côté, laissant Akram filer.

Vert de rage, le Marienbourgeois se retourna et vit sa cible filer par la porte. Le chemin jusqu’à la porte d’entrée, bien que plein de virages et zigzaguant entre les différentes pièces n’offrait qu’un seul et unique chemin. Le capitaine se mit alors à courir du plus vite qu’il pu.
Akram, de son côté, était gêné car en bon coureur mais mauvais sprinteur qu’il était, il lui fallait quelques temps avant d’atteindre une vitesse de course raisonnable. Sa mauvaise accélération l’empêcha de prendre de l’avance, et finalement, le capitaine le rattrapa.

Il se jeta sur l’Arabien avec tout son élan et toute sa force, et le plaqua au sol.

Pendant ce temps, Lucy était sonnée et le Cousin se réveilla. Se retrouvant seul avec une femme endormie dans la pièce, et remarquant se qu’Akram n’avait pas remarqué, la fenêtre ouverte, il tenta le tout pour le tout. Comme il était incapable de bouger, il mit tout son effort pour se libérer de ses liens, mais il n’y parvint pas avant que Lucy ne se réveille.
Jet caché
Celle-ci, en se réveillant, remarqua que la pièce était bien plus vite qu'avant de s'endormir. Le cousin n'avait presque pas bougé, mais les deux derniers combattants n'étaient plus là. Mathilda semblait toujours assoupie, et Rolla était au même endroit. D'ailleurs, quelque chose attira le regard de Lucy : quelque chose d'étincelant se trouvait sous le corps de la naine. Il s'agissait de la poignée du sabre de Danfer !

Le capitaine revint avec le Maître ligoté et à moitié sonné. Clames commença à raconter à Lucy ce qu’il s’était passé, quand Akram commença à incendier Lucy d’insultes dans sa propre langue. Ni une, ni deux, le capitaine déchira un morceau de tissu de la robe d’Akram et lui fourra dans la bouche, afin de le faire taire. Il put ainsi terminer son histoire, s’excusant de son mauvais geste qui laisserait à Lucy une marque rouge sur le front pendant au moins une semaine.

Le capitaine assit Akram à côté de son cousin, et s’approcha de Mathilda qui était toujours sonnée. Le coup qui l’avait projetée avait été très violent, et il s’en inquiéta :

« Pensez vous qu’elle reprendra rapidement connaissance ? Et reverrons-nous votre amie humaine dont je ne me souviens plus le nom ? »


Pendant que ces interrogations lui taraudaient l’esprit et franchissaient ses lèvres, il commença par secouer Mathilda, puis par lui mettre quelques claques, de plus en plus violentes. Mathilda ne réagissait pas, et Clames s’impatientait. Est-ce que Lucy allait proposer quelque chose au capitaine, ou allait-elle encore une fois tenter de s’enfuir de cet endroit ? Elle pouvait également se venger d’Akram et de son cousin, car tous deux étaient assis par terre, ligotés et dans l’incapacité de se défendre. De plus, Akram ne pouvait émettre d’autres sons que « mmmmh !! »
100 ans ne sont qu'un clignement d'oeil dans la vie d'un elfe, alors soyez patient, et je posterai !

Avatar du membre
Lucy Trend
PJ
Messages : 232
Profil : FOR 9 / END 9 / HAB11 / CHAR 13 / INT 10 / INI 10 / ATT 9 / PAR 8 / TIR 8 / NA 1 / PV 70
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... lucy_trend

Re: [Lucy Trend] Souvenirs : Une humiliation cuisante

Message par Lucy Trend » 12 juil. 2017, 19:50

J'avais complètement improvisé ma prise à la base, juste dirigée par une certaine logique en me disant que « comme ça, ça devrait être bon ». Et voilà que je maintenant, le maitre était incapable de s'en sortir, tentant de se débattre comme il le pouvait alors que moi, je refermais mon emprise sur lui. Au final, il aurait mieux fallu pour lui de profiter de ma danse…. Cela aurait été bien plus agréable pour lui et pour moi. Au moins maintenant j'avais une nouvelle façon de m'étirer et entretenir ma souplesse, même si je doute que mes camarades à la maison des courtisanes veuillent prendre la place de mon kidnappeur. Tant pis, j'allais adapter tout ça. Par deux fois, il tenta de se retirer de ma prise et par deux fois je parvins à le maintenir. C'était plutôt dingue que moi, une simple courtisane, j'arrivais à tenir tête à cet homme… qui après tout, maniant une arme, devait un minimum savoir se défendre. Peut etre que je me sous estimais un peu trop, mais ce n'était pas une raison de prendre la grosse tête… pas encore en tout cas.

-Et bah alors ? Tu ne dis plus rien ? Pourtant tu ne t'es pas gêné pour te moquer de moi avec tes deux cousins… ou alors tu as honte de te faire maitriser par une petite courtisane ? T'inquiète pas, je viendrais danser pour ton échec devant ta cellule.

Peut-être aurait jus du me taire pendant qu'il en était encore temps… car il existait quelque chose dans ce monde que j'aimais beaucoup pour son coté très imprévisible : le Karma. A peine m'étais je moquée du maitre alors qu'il était dans une position des plus ridicules… à peine je sentis que quelque chose de rapide s'approcher de moi. Rapide, lourd et surtout puissant. J'eu à peine le temps de tourner la tête que je reçus quelque chose en plein front qui me fit tombé sur le côté violemment et… tout devint noir. J'étais à moitié dans les pommes… entre la réalité et le pays des songes. Mes yeux restaient fermés alors que mes oreilles percevaient d'infime écho de ce qui se passait autour de moi.

Mais pour être honnête, je ne savais pas vraiment si je voulais tant me réveiller ou au final me laisser prendre par la perte de conscience. Et si tout ça était justement un rêve ? C'était alors là le moyen de me réveiller. Au final, je n'eus pas à faire ce choix car, les sons redevinrent normaux et mes yeux s'ouvrirent presque naturellement. Par contre…. J'avais un sacré mal de crane maintenant. Je pris un petit moment pour me reprendre, avoir une vision claire attendre un peu que la douleur passe. J'étais toujours dans la même pièce, ce n'était donc pas un rêve. Dommage.

Je fus définitivement sortie de mes rêveries en voyant le capitaine revenir avec un sac dans la main…. Ou plutôt mon kidnappeur saucissonné pour le poser à côté de son cousin dans le même état. Avions-nous gagné ? On pouvait dire ça… mais je n'avais plus la force de célébrer, j'étais tout bonnement épuisée par tout ça et je n'avais plus qu'un seul désire, dormir. Même devant les explications du capitaine sur le fait qu'il m'avait mis un coup par mégarde, là où je me serais moqué ou aurait joué les séductrices, je me contentais simplement d'un petit rire ainsi que d'un frottement au front. Néanmoins j'intervins alors que le capitaine ce mit a…. gifler a répétition la pauvre Halfling. Je me levais simplement et m'opposai à ceci en plaçant mon bras devant lui.

-Du calme… elle a déjà eu une assez mauvaise journée comme ça, pas la peine en plus qu'elle ce réveil les joues gonflées.

Je me contentais simplement de placer mes doigts sur son coup, vérifiant si son pouls battait toujours, et il l'était. Mathilda était toujours vivante, juste… pas en état de se réveiller.

-Je pense que l'émotion et le coup l'on juste un peu trop…. Amoché, elle se réveillera plus tard… et comme toute halflings qui se respecte, aura très faim. Promettez-moi de bien-vous occuper d'elle capitaine.

Non pas que j'allais soudainement partir en courant, mais je ne pourrais pas m'occuper d'elle une fois revenu à la maison. Et je ne savais pas vraiment où elle habite précisément et même si elle me le disait, je ne pourrais me lancer dans un voyage juste pour la ramener chez elle. Je me contentais simplement de m'approcher vers le corps de Rolla… la naine n'avait pas eu droit à un traitement de faveur, juste abattue de sang-froid. J'aurais voulu croire qu'elle a pu se défendre un peu avant de mourir mais… nos adversaires n'avaient eu aucune blessure avant l'affrontement. Je pus alors voir l'épée sous elle, le manche en tout cas. C'était l'épée de Danfer que j'avais récupéré et que je lui avais donné pour qu'elle se défende car je refusais d'avoir une arme porteuse de mort dans mes mains. Cela ne l'avait pas sauvé…

Je tendis la main pour récupérer l'arme, cette épée avait vu bien trop de mort et… j'allais lui donner une autre fonction, de divertissement. Je suis sûr qu'il existait un moyen de rendre une danse belle à regarder avec une arme. Quel était le rapport avec la mort de Rolla ? Et bien vu mon état de fatigue, je n'arrivais même pas à la pleurer. Cela me dérangeait… beaucoup…. Nul doute que je fonderais en larme une fois dans une état plus… bref… Je me contentais de m'assoir, sans vraiment savoir quoi penser, voulant penser à autre chose et surtout voulant foutre le camp. Je remis le haut que j'avais retiré, prête à partir.

-Capitaine ? Je veux retourner chez moi. Vous n'aurez qu'à me rendre visite pour avoir plus d'information, mais ici, je n'en peux plus.
► Afficher le texte
Lucy Trend, Voie de l'espion
Profil: For 9 | End 9 | Hab 11 | Cha 13 | Int 10 | Ini 10 | Att 9 | Par 8 | Tir 8 | NA 1 | PV 70/70
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... lucy_trend
► Afficher le texte

Avatar du membre
[MJ] Sarn Rhosg
PJ
Messages : 17
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... sarn_rhosg
Autres comptes : Gweria Gwath (PJ)
Localisation : Montpellier

Re: [Lucy Trend] Souvenirs : Une humiliation cuisante

Message par [MJ] Sarn Rhosg » 03 août 2017, 23:47

C'est la fin du souvenir ! Suite de l'aventure par ici : http://warforum-jdr.com/phpBB3/viewtopi ... 52#p106652
100 ans ne sont qu'un clignement d'oeil dans la vie d'un elfe, alors soyez patient, et je posterai !

Répondre

Retourner vers « Marienburg »