[Lucy Trend] Une dernière danse

Marienburg est le plus grand de tous les ports du Vieux Monde. Située à l’embouchure du fleuve, la ville est un énorme centre de commerce. Le Reik est ici un fleuve énorme, mesurant plus d’un kilomètre et demi d’une berge à l’autre. Marienburg est une cité indépendante (sans lien avec l’Empire), située au sein des Wastelands. c’est aussi le centre de l’activité religieuse du Culte de Manaan, le Dieu de la Mer.

Modérateur : Equipe MJ

Répondre
Avatar du membre
[MJ] Galrauch
Warfo Award 2019 du meilleur MJ - Animation
Warfo Award 2019 du meilleur MJ - Animation
Messages : 92
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.php?id=mj_galrauch

Re: [Lucy Trend] Une dernière danse

Message par [MJ] Galrauch » 10 août 2018, 19:36

À la vue de la courtisane, les yeux de l’arabéen semblèrent explosés de mille feux. Il se retourna rapidement vers elle et la serra profondément dans ses bras !
ImagePrincesse Lucy ! Mais que s’est-il passé ? J’ai entendu des histoires comme quoi la Maison du Sud aurait été incendiée. Je suis si heureux de vous voir saines et sauves ! … mais…
Saïd prit un pas de recul sans lâcher les épaules de Lucy, son regard parcourra ses nouveaux vêtements. Un air de surprise apparu dans son visage.
ImageMais…. Que faites-vous vêtue de la sorte ma chère ? Je crois que vous avez plusieurs histoires à me raconter, oui ?
Les yeux de Saïd se dégagèrent un instant pour regarder ailleurs. Ils se trouvaient tous deux dans un salon de jeu, sur une table se trouvait une partie d’échec déjà engagé. Sur un petit meuble un peu plus loin, quelques paquets de cartes aux insignes impériaux. Une grande fenêtre menant sur un canal du Reik, quelques marins transportant boite et bric-à-brac vers une destination inconnue. De l’autre côté de la rivière siégeait une façade finement travaillée d’un bâtiment voisin. Une douce odeur d’encens parfumait l’endroit. Du coin de l’œil, Lucy aperçu une autre personne dans la pièce. Assise sur un fauteuil recouvert de velours pourpre, une femme aux cheveux bouclés souriait silencieusement. Elle portait une magnifique robe pour un moment si tôt dans la journée. Sertie de perle, de soie et de dentelle, elle attirait un certain respect social. C’était fort probablement la femme du noble résident.
► Afficher le texte
Saïd prit la main de Lucy pour la diriger vers une table recouverte d’une toile blanche faisant face à la fenêtre.
Les dons des dieux de la ruine aux citoyens du monde entier ne sont pas la douleur, la luxure, la corruption et la maladie,
mais bien le courage, la découverte, l'ambition et la résilience.

Voyez par vous même!

Avatar du membre
Lucy Trend
PJ
Messages : 262
Profil : For 10 | End 10 | Hab 13 | Cha 13 | Int 11 | Ini 11 | Att 10 | Par 11 | Tir 9 | Mag 8 | NA 1 | PV90
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... lucy_trend

Re: [Lucy Trend] Une dernière danse

Message par Lucy Trend » 11 août 2018, 01:40

Je ne savais toujours pas comment réagir avec Said... j'étais heureuse qu'il avait une réaction amicale, c'était la seule personne que je connaissais... au courant de ce qui c'était passé qui ne m'avait pas rejeté. Mais... j'étais tout de même en colère à son égard... à cause de son manque de réponse, j'avais tout perdu. Si au moins j'avais su qu'elle était la pierre que j'avais récupérée, je ne serais pas actuellement poursuivis par l'Inquisition Imperial... et je n'aurais pas été obligé de me cacher comme je le fais, j'aurais pu reprendre des force, au temple, me reposer... mais non. Et pourtant, malgré cette colère, malgré qu'il avait été responsable d'une partie de mes malheurs... alors qu'il me prenait dans ses bras, je fis de même et j'eu bien du mal à ne pas fondre en larme. Jean m'avait certes détendu et offert du plaisir comme jamais, mais je n'avais toujours pas pu vider mon sac sur tout ce qui c'était passé.

-Merci... pendant un moment je m'étais cru complètement seul.

Il me regarda alors, observant ma nouvelle tenue... surement ne devait-il pas s'attendre de me voir vêtue de la sorte. Ce n'était pas vraiment par gaité de coeur d'ailleurs, mais je n'avais pas vraiment le choix pour l'instant. Il vint alors regarder aux alentours, surement avait-il compris que je ne pouvais pas vraiment expliquer ce qui s'était passé au milieu de la pièce où il y avait des gens... Mon regard s'attarda alors sur une dame, richement vêtu et dans une gestuelle très noble. Une membre de la famille possédant la demeure surement... mais qui donc ? L'épouse ? Une fille ? Une soeur ? Tante ? Peut-être simplement une invitée ? Elle fit un petit sourire et n'étant pas sur s'il m'était destiné je lui rendis par politesse.

Par ailleurs, s'approchant d'une table un peu à l'écart, j'étais contente d'avoir décidé de rester pied nu... je découvrais ce plancher comme personne, il était froid, bien ciré, mais assez irrégulier... comme des bosses. Surement un vieux planché qui trahissait une vielle bâtisse très bien entretenu. Dans ce genre de moment, je ne pouvais m'empêcher de penser à quel point les autres gens ne ressentait pas le monde comme moi... alors qu'il m'a juste fallut de marcher pied nu pour deviner tout ça. Décidément, mes pieds... en plus d'être les plus beaux... étaient les meilleurs. Mais je sortis de mes pensées pour réfléchir à quoi dire à Said... par où commencer. Je pris un temps pour rassembler mes penses sans trop me faire de mal par tous ces mauvais souvenir et pris la parole, parlant à voix basse.

-La maison du Sud à bien... brulé... j'ai tenté de sauver Marrinna, mais une fois rentré je suis tombé inconsciente à cause de la fumée. Je me suis réveillé ensuite dans un temple ou elle m'aurait emmennée... pour... me... reje... m'aban...

Je pris un moment pour me contenir, ravalant ma salive, c'était dur à croire... ma mère adoptive... celle à qui ma vrai mère m'avait confiée... m'avait mis dehors, comme une pestiféré et ne voulais plus me voir. Je décidai alors de passer cette étape, Said a surement compris pour passer à la suite.

-Mais la pierre a été prise par les prêtresses du temple et m'ont dénoncé à l'Inquisition... j'ai pu m'enfuir, mais il me cherche toujours... j'ai tenté de me cacher chez un client qui m'appréciait beaucoup... mais il a été passé à tabac par la famille qui avait le collier... et il m'a rejeté. Les Ueblingen me recherche et je n'ose pas imaginer ce qu'ils vont faire s'il me trouve...

J'avais en effet un peu oublié ce détail au départ... mais je n'étais pas juste pourchassé par un groupe, mais deux... et si l'Inquisition est dans les « règles »... bien que j'en doute vu leurs hommes de mains. Il était par contre clair que les Ueblingen n'ont que faire de la galanterie... dans le sens où ils seront capables de me faire ce qu'ils veulent et personne pour les arrêter.

-J'ai été recueillis par un des servant de la maison... il a été très gentil et il est en train de voir avec le maitre d'hôtel si je peux rester... même si...

Peut-être que Said était un ami de la famille qui vivait ici... peut-être pouvait il m'aider sur un point...

-J'aimerais bien pouvoir continuer d'être courtisane, mais auprès de la famille possédant cette demeure car... je ne suis pas la plus douée des femmes de ménage.

Tout ça pour dire que je ne savais pas laver les vêtements, faire à manger... ou laver une maison... bref, tout ce qu'on me demandera si je suis servante. Je me concentrai de nouveau sur le plus important.

-Ecoutez Said... j'ai vraiment besoin de votre aide... plus que tout maintenant... je vous en supplie... et s'il vous plait... ne me cachez plus rien.
Modifié en dernier par [MJ] Galrauch le 29 août 2018, 19:19, modifié 1 fois.
Raison : +6xp / Total: 36xp
► Afficher le texte
Lucy Trend, Voie du von Carstein
Profil: For 10 | End 10 | Hab 13 | Cha 13 | Int 11 | Ini 11 | Att 10 | Par 11 | Tir 9 | Mag 8 | NA 1 | PV 90
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... lucy_trend
► Afficher le texte

Avatar du membre
[MJ] Galrauch
Warfo Award 2019 du meilleur MJ - Animation
Warfo Award 2019 du meilleur MJ - Animation
Messages : 92
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.php?id=mj_galrauch

Re: [Lucy Trend] Une dernière danse

Message par [MJ] Galrauch » 17 août 2018, 03:44

Par Shallya, Lucy, j’ignorais tout ça. Je me sens responsable de tout ce qui t’arrive, du moins en partie. Je ne peux pas t’avoir courir dans les rues pour l'instant, le danger pour toi est beaucoup trop grand. S’il fallait qu’un de ces vils Ueblingen te mettes la patte dessus, rien ne pourrais m’empêcher de réduire leur famille entière en cendre et l’étendre aux quatre coins du monde. Et pour ces répurgateurs, tu vas devoir rester tapis dans l’ombre. Leur zèle pour la justice publique ne te fera aucun bien.


Saïd tourna le regard un instant vers la dame qui écoutait d’un air absent la conversion. Elle hocha subtilement de la tête. Elle envoyait une douce approbation à l’arabéen sans même qu’il n’ait demandé quoi que ce soit. Puis rapidement, il redonna toute son attention à Lucy qui retenait difficilement ses sanglots.


Je vais aller m’assurer avec Sergei et Jean qu’il y ait effectivement une place pour toi ici…. Je ne t’imagine pas non plus passer la serpillère ou plier les vêtements. Tu es plus une fille d’extérieur, de voyage et d’aventure, de rencontre et de découverte si je ne me trompe pas. Ils trouveront surement quelque chose pour toi…


Un long silence traversa la pièce, Saïd observa longuement un bateau qui voguait sur le canal. Les marins utilisaient de longue rames pour se battre contre les quelques courants marins.


Je ne m’attendais pas du tout à ce que tu découvres cette… cette chose… chez les Ueblingens. Les implications de tout ça dépasse tout ce que je croyais possible. Je veux… je savais qu’il y avait quelque chose d’étrange autour de ce pendentif, je pensais un secret, un insigne révélant une affiliation aux sombres pouvoirs. Mais ça, cette pierre. Elle est pire que tout ce que j’aurais imaginé. Non seulement leur montés en pouvoir n’est pas causé par une affiliation à des pouvoirs de la Ruine mais bien avec une solide coopération de longue date avec l’ennemi souterrain.

Le visage de l’homme avait changé, non seulement il ne portait plus la confiance et la vigueur d’avant mais un vent de peur traversait maintenant son regard.

Et nous savons maintenant, grâce à toi. Je ne pourrais jamais te remercier assez.
Les dons des dieux de la ruine aux citoyens du monde entier ne sont pas la douleur, la luxure, la corruption et la maladie,
mais bien le courage, la découverte, l'ambition et la résilience.

Voyez par vous même!

Avatar du membre
Lucy Trend
PJ
Messages : 262
Profil : For 10 | End 10 | Hab 13 | Cha 13 | Int 11 | Ini 11 | Att 10 | Par 11 | Tir 9 | Mag 8 | NA 1 | PV90
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... lucy_trend

Re: [Lucy Trend] Une dernière danse

Message par Lucy Trend » 17 août 2018, 11:12

Je ne savais pas pourquoi mais... si au départ j'en voulais a Said... ce n'étais plus le cas. Surement du à son honnêteté et je fus d'ailleurs très surpris de le voir me promettre la mort des Ueblingen en cas de ma capture par ses derniers. Qui était vraiment Said ici... et surtout, qui était-il tout court ? Ça je n'en avais pour l'instant pas la moindre idée, mais j'étais flatté d'une telle promesse. J'aurais pu me laisser capturer pour voir ce spectacle mais... si jouer avec le feu quand des gardes me poursuivaient à cause d'un petit vol pour ensuite être relâché par demande de Marrinna était une chose... jouer avec des gens qui n'avaient à répondre de personne et sans aucune protection était bien plus dangereux... je n'osais pas imaginer de quoi il aurait été capable et je le savais : tout, ils étaient capables de tout à mon grand malheur.

Said se retourna alors vers la dame qui semblait avoir écouté la conversation... qui était-elle ? Toujours est-il qu'elle donna son approbation à Said qui m'annonça alors que je ne plierais pas le linge comme une vulgaire servante. Mais alors quoi ? Je ne pouvais pas sortir comme l'avait dit l'arabeen, mais donc... allais je reprendre mes fonctions de courtisane, mais uniquement pour la famille maitresse des lieux ? Cela ne me déplairait pas du tout... mais je me demandais qu'est ce qu'ils attendraient de moi. Néanmoins, je ne pus m'empêcher de serrer dans mes bras Said... je ne me voyais pas être servante pour le restant de mes jours.

-Merci énormément, Je suis sûr que je pourrais faire une parfaite courtisane pour la maison... en tout cas, toujours mieux qu'une servante ça c'est sûr.

En même temps ce n'était pas dur... Puis... je vins regarder discrètement la « maitresse de maison supposée » avant de reporter le regard au niveau de mes pieds. Peut-être...

-Said ? Est-ce que vous pouvez aussi.... Hum... moi et les chaussures ont à jamais été tres amis... du coup est ce qu'il serait possible que je puisse... rester... pieds nus ?

Je levai alors les mains comme pour me défendre d'avance.

-Je me lave tous les jours et je les lave avec beaucoup d'attention !

Je me calmais alors pour un peu baissé les yeux. Je n'étais pas honteuse de ce que j'aimais, je m'assumais même très bien de ce côté... mais je savais que le reste de la société pouvait trouver ça tres bizarre.

-Ou... au moins... des sandales...........?

Je me fis étrangement toute petite, encore une fois je n'avais pas honte de moi... mais je ne voulais pas que Said me considère comme bizarre. Enfin, peut être le avait-il déjà après tout ? il semblait plus en savoir sur moi que moi-même a certain moment. Néanmoins, tout en attendant une réponse à ma demande, je continuai sur le deuxième sujet, un peu plus normal... enfin... apparemment anormal.... Mais... hum, bref...

Les explications de Said sur le pendentif me faisaient révéler alors petit à petit que j'avais bien volé le bon médaillon... mais que l'Arabeen ne devait pas s'attendre à ce qu'il ressemble à ça. Les Ueblingen seraient donc des adeptes du chaos ? Les fameux fanatiques fou furieux qui prierait des dieux du... mal ? A partir de là je ne comprenais plus l'inquiétude de mon partenaire d'infortune... je ne croyais pas à toute ses bêtises, c'était juste une bande de fou qui justifiait leur action sanglante et immorale par une quelconque divinité. Néanmoins je comprenais bien le problème qu'une bande de fou furieux illuminé deviennent l'une des dix familles marchandes qui dirige la ville. Je me souvins alors aux filles de la famille... et surtout la petite qui m'avait aidé... la pauvre... qu'est ce qu'il lui était arrivé ? Je m'en voulais... Mais pouvais-je la sauver ? C'était bien ça qui me rendait très mal à l'aise... sortir était extrêmement risqué, m'infiltré une nouvelle fois dans la maison encore plus... et si elle m'en voulait, elle me livrerait alors aux hommes de mains de son père. Sauf... si elle n'avait pas été découverte et que le maitre de la famille pensait que j'avais fait le coup toute seule et dans ce cas là... la petite Hermine m'attendait surement... pour que je respecte ma promesse... et j'étais dans ce cas la très embêté.

-Ohh... heuu... je dois bien admettre que j'aurais préféré une autre récompense qu'avoir ma vie mise sur un fil après avoir tout perdu.

Je tentais de rire à ma propre plaisanterie, mais sans succès. Je me contentais alors de tousser avant de relever la tete.

-Mais maintenant ? Qu'est ce qu'il va m'arriver ? Je ne peux plus sortir sans que soit l'Inquisition, ou soit les Ueblingen me tombe dessus ? Et je ne sais pas pour qui je travaille ni quel sera ma fonction ici ?
Modifié en dernier par [MJ] Galrauch le 29 août 2018, 19:20, modifié 1 fois.
Raison : +6xp / Total: 42xp
► Afficher le texte
Lucy Trend, Voie du von Carstein
Profil: For 10 | End 10 | Hab 13 | Cha 13 | Int 11 | Ini 11 | Att 10 | Par 11 | Tir 9 | Mag 8 | NA 1 | PV 90
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... lucy_trend
► Afficher le texte

Avatar du membre
[MJ] Galrauch
Warfo Award 2019 du meilleur MJ - Animation
Warfo Award 2019 du meilleur MJ - Animation
Messages : 92
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.php?id=mj_galrauch

Re: [Lucy Trend] Une dernière danse

Message par [MJ] Galrauch » 22 août 2018, 19:27

Le visage de Saïd reprenait graduellement de la couleur. Un subtil sourire était de retour et son charme naturel revenait au galop. Les yeux étincelants comme à son habitude fixaient profondément Lucy.
Image« Pour l’instant, tu seras l’invité de la maison. Laissons donc le temps passer pour que le monde extérieur t’oublie un peu. Je suis certain que les Ueblingen auront rapidement d’autres chats à fouetter que toi. Si ça se trouve, ils ont déjà repris en main leur maléfique pierre. Tu seras en sécurité ici. Il y a une petite cour intérieure si tu désires y faire un tour pour prendre l’air. Le chef pourra te cuisiner tout ce que tu désires, et s’il n’a pas ce qu’il faut, il ira te le chercher. Tu auras ta chambre privée, dans la section des employés malheureusement, mais privée tout de même. Au courant des prochains jours, tu rencontreras le reste du personnel de la maison j’en suis certain. Tu as déjà rencontré Jean, notre homme à tout faire, c’est lui qui pourra te trouver du matériel, vêtements, ou tous autres accessoires que tu souhaites avoir sans te mettre en danger. Il connait la maison comme le fond de sa poche. On pourrait presque dire qu’il y a grandi. »
Il se retourna vers la dame toujours assise silencieusement. Elle n’avait pas bougé d’un poil et fixait nonchalamment la discussion.

« Madame Cassandra, j’ai l’immense honneur de vous présenter Lucy Trend, une… amie… à moi. Je suis certain que vous trouverez bon nombre d’avantages à l’héberger dans votre demeure. Ne serait-ce que pour une courte période. »


Cassandra hocha doucement de la tête en observant la courtisane. Il se rapprocha de Lucy avant de continuer et lui parla doucement.

« Je t’encourage fortement à porter aux moins des sandales dans la maison, certaines personnes sont très pointilleuses sur l’état du plancher, si tu comprends ce que je veux dire. »


Sa joue effleura l’oreille de Lucy alors qu’il disait ces quelques mots.


Un raclement de gorge brisa ce moment d’éternité, il provenait du corridor. Jean se tenait debout dans l’embrasure de la porte, visiblement présent depuis de nombreuses secondes à observer le trio.

« Jean ! Mon bon ami, est-ce que tu voudrais aller préparer une chambre pour ma très chère Lucy ici présente ? »


Les yeux de l’homme à tout faire devinrent subitement ronds et regardèrent Madame Sassandra avec un millier de questions. La seule réponse qu’il obtenu fut un clignement lent des yeux de la maitresse et un léger sourire.

« Je... je vais aller préparer tout ça, Saïd. Lucy, tu euh... est-ce tu me suis ? »
dit-il en tendant la main vers la jeune femme.
Les dons des dieux de la ruine aux citoyens du monde entier ne sont pas la douleur, la luxure, la corruption et la maladie,
mais bien le courage, la découverte, l'ambition et la résilience.

Voyez par vous même!

Avatar du membre
Lucy Trend
PJ
Messages : 262
Profil : For 10 | End 10 | Hab 13 | Cha 13 | Int 11 | Ini 11 | Att 10 | Par 11 | Tir 9 | Mag 8 | NA 1 | PV90
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... lucy_trend

Re: [Lucy Trend] Une dernière danse

Message par Lucy Trend » 22 août 2018, 23:41

Les choses semblaient plutôt bien s'améliorer, Said me rassura au-delà de mes espérances, non seulement je pouvais rester caché ici pendant un moment, le temps que toute cette sale affaire ce calme, mais en plus je n'aurais ne souffrirais d'aucun manque, j'aurais même ma propre chambre. Ce n'était pas un problème si elle était dans la zone des serviteurs, je n'avais pas besoin d'une chambre luxueuse pour être bien, juste le nécessaire pour m'entretenir correctement. Le fait de ne pas pouvoir sortir était un point noir bien sur... mais j'espérais que la petite coure serais suffisante pour les trois semaines... au moins je pourrais faire des exercices physiques et des étirements. J'étais d'ailleurs rassurée que Jean soit celui qui irait me chercher ce dont j'avais besoin, en lui j'avais confiance... en plus de Said... maintenant pour ce dernier du moins.

Je le remerciai avec un grand sourire et en hochant la tête alors qu'il se retourna vers la femme et me présenta à elle... répondant au nom de Cassandra. Maitresse de maison ? Je le pensais bien... mais du coup ? Quel était le statut de Said ici ? Je n'allais pas poser la question, je ne voulais pas ruiner toutes mes chances à peine arrivé en étant trop curieuse. Je m'inclinais respectueusement devant elle alors qu'elle me rendit mon salut d'un hochement de tête. Said vint alors se rapprocher de moi, effleurant sa joue sur la mienne ce qui me fit frissonner avant de me dire qu'il serait mieux de porter des sandales pendant mon séjour.

-Mais je... ils sont... propres... Ils feront pas de... saleté... promis...

Mes mains vinrent alors sur ma robe pour tenter de la tendre sur le sol alors que mes orteils vinrent se recroqueviller entre eux. Je me mis alors à faire la moue, vexée de ne pas pouvoir être comme je le voulais. Je n'étais pas obligée d'être habillé en servante mais... je voulais être complètement à l'aise quitte à être enfermé ici pendant plusieurs semaines. Néanmoins... j'étais heureuse... heureuse de cette moue... car ça voulait dire que je me détendais et que je recommençais à penser à mon quotidien, ici j'étais en sécurité. Je m'inclinai une nouvelle fois devant Cassandra... suffisamment bas pour cacher mes mains sur mon ventre... pour croiser les doigts. Je trouverais un moyen d'arpenter le manoir pieds nus à certain moment.

-Merci madame, je ferais en sorte de vous offrir mes services de divertissement du mieux que je pourrais.

Apres tous les nobles propriétaires avaient surement besoin d'un peu de divertissement, dance, discussion, qu'importe. Je n'étais pas là pour séduire l'éventuel époux de Dame Cassandra, je n'étais pas assez bête pour briser ma seule planque... enfin... sauf s'il était comme Frederick et je le laisserais sans mal profiter des miens.

Décidément... j'étais bien tranquille désormais... je recommençais à réfléchir à des bêtises.

Finalement Jean refit son apparition, surement un peu troublé par tout ça, surement ne s'attendait il pas à ce que je m'entende aussi bien avec ses deux personnes ? Surement, après tout je sortais de nulle part. Said lui demanda alors de préparer ma futur chambre et eu l'approbation silencieuse de la femme. Said serait le compagnon de la maitresse de maison ? Son époux ? Je ne savais pas, mais je découvrirais surement plus tard. Après tout j'avais des jours tranquilles devant moi. Je fis un sourire rassurant à Jean avant de prendre la main qu'il me proposait. Je le laissais alors m'entrainer avec lui et... une fois hors de vu de Said et de Cassandra, je retins par la main Jean pour le stopper délicatement. Je regardais alors autour de nous pour être sûr que nous étions seuls avant de l'emmener dans un placard à balais, refermer derrière nous et... lui sauter dans les bras pour l'embrasser sur la bouche pendant de très longues secondes.

-Je suis tellement heureuse !!

Je l'étais vraiment... le fait d'être simple servante dans le strass et la peur ne m'avait pas rassuré... mais finalement, je serais très tranquille ici, pouvant rester moi-même sans avoir à me cacher sous une fausse identité. Mes pieds étaient croisés derrière le bassin de Jean et mes mains derrière sa nuque alors que je l'embrassais une nouvelle fois, bien plus longtemps cette fois... avant de reculer la tete, pour le regarder et lui sourrir.

-Je t'expliquerais t'en fais pas, tout va bien... meme les choses vont bien mieux.

Bien sûr j'allais zapper... quelques détails... tout ce qui concernait ma poursuite par l'Inquisition ou les Ueblingen. Je n'allais lui dire que simplement j'étais à la rue à cause d'un incendie et que Said était une des rares connaissances qui ne m'avait pas tourné le dos. Je ne mentais pas... je mettais juste de côté certain détail qui ferrait peur à Jean. Et maintenant que ces mauvais détails étaient de côté, je pouvais vraiment me relaxer ici. Je fis donc un petit sourire coquin a Jean... peut être n'avais-je pas envie d'attendre ce soir pour... « S'amuser ».

-Alors comme ça vous allez faire ma chambre monsieur Jean... j'espère alors que vous y passerait souvent pour me rassurer... je fais souvent des cauchemars quand je dors seule vous savez... et je compte sur vous pour passer la nuit avec moi.

Je lui fis un petit clin d'oeil. Je ne faisais absolument pas de cauchemars quand je dormais seul. Et continuant dans mon jeu de fille vraiment intenable...

-D'ailleurs... j'aurais besoin de votre aide pour... « tester »... le lit... m'aiderez-vous ?
Modifié en dernier par [MJ] Galrauch le 29 août 2018, 19:21, modifié 2 fois.
Raison : +6xp / Total: 48xp | Bonus de fin de chapitre +43 XP | TOTAL wikifié 91 XP
► Afficher le texte
Lucy Trend, Voie du von Carstein
Profil: For 10 | End 10 | Hab 13 | Cha 13 | Int 11 | Ini 11 | Att 10 | Par 11 | Tir 9 | Mag 8 | NA 1 | PV 90
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... lucy_trend
► Afficher le texte

Avatar du membre
[MJ] Galrauch
Warfo Award 2019 du meilleur MJ - Animation
Warfo Award 2019 du meilleur MJ - Animation
Messages : 92
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.php?id=mj_galrauch

Re: [Lucy Trend] Une dernière danse

Message par [MJ] Galrauch » 28 août 2018, 20:17

Les dons des dieux de la ruine aux citoyens du monde entier ne sont pas la douleur, la luxure, la corruption et la maladie,
mais bien le courage, la découverte, l'ambition et la résilience.

Voyez par vous même!

Répondre

Retourner vers « Marienburg »