[Necros Ahmösis] Crypte immortelle

La Sylvanie inspire la peur dans le reste du Stirland. Depuis la sombre ville de Tempelhof, qui n'a pas eu de prêtre de Morr attitré depuis 800 ans, jusqu'aux contreforts des Montagnes du Bord du Monde, entre le bief de l'Aver et le Stir, la plus grande région du Stirland est un lieu de terreur et d'obscurité. On dit que les fantômes y évoluent en toute impunité à la nuit tombée parmi les collines Hantées et que l'épais brouillard des bois sylvaniens emprisonne parfois les âmes, les obligeant à y errer à jamais. La portion orientale de la province est la plus désolée, là où d'anciens châteaux noirs sont juchés sur leurs pics escarpés comme des vautours scrutant les villes en contrebas.

Modérateur : Equipe MJ

Avatar du membre
[MJ] Igaram
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 251

Re: [Necros Ahmösis] Crypte immortelle

Message par [MJ] Igaram » 25 sept. 2019, 15:09

L'enfant regarda le sorcier qui lui faisait face, un sourire se dessinant sur son visage. L'endroit changea encore, devenant une mer calme aux écots de tempête. Le vampire flottant sur l'eau tout en ayant le sentiment de couler. Le soleil éclairant sa peau sans le brûler, puis il se transforma en lune aux rayons ardents. Nouveau changement de position, en haut d'une montagne si haute que les nuages en obscurcissaient les pieds... et pourtant si petite... Le vampire commençait à avoir mal à la tête face à l'ensemble des contradictions qu'il vivait, tout était et n'était pas... brillait et ne brillait pas... était bruyant et silencieux... Même ses mouvements ! S'il avançait son bras, ce dernier reculait également donnant un ensemble de sensation qui court-circuitait toute logique... Prit de vertige, il tomba à genoux tout en ayant l'impression de quitter la terre ferme... Puis tout redevint cohérent dans une certaine limite ! Le sol redevint solide, l'air immatérielle et le décors prit une structure qu'un esprit pouvait appréhender sans devenir instantanément fou.

L'enfant n'était plus un enfant... Dépassant le nécromancien de deux fois sa taille, il s'agissait d'une créature aux muscles impressionnant et à la peau recouverte de cendre. Son bandeau était devenu une cape noire au léger ton rouge et les bandages de ses mains étaient devenus blanc... Ses mains étaient larges et crochues, une fumée rouge sang s'en dégageait remontant jusqu'à son visage. Celui-ci n'avait rien d'humain, un large sourire garni de dents blanche comme la neige, des petits yeux tel des fentes et une peau semblable aux bandages de ses mains, mais d'une nature indescriptible.
Image


-Qui suis-je ? Je suis %#@#^§# l'esprit trompeur Necros n'avait absolument pas été capable de comprendre le nom de l'entité qui lui faisait face, les sons n'ayant aucun sens, aucune résonance dans son esprit, se perdant dans une cacophonie incompréhensible de bruit contradictoire et irréel. Je suis... Une vive douleur traversa la tête et l'esprit du vampire, comme si l'on venait de lui soutirer une sensation...Un djin... oui... je suis un djin enfermé dans cette prison comme beaucoup des miens ! Vous me dites que je pourrais m'amuser, mais vous ne savez rien de l'amusement... quant à l'imagination, les projets des êtres éphémères tels que vous ne sont jamais bien complexe : la gloire, la connaissance... la fortune... Depuis combien de temps suis-je enfermé ici à votre avis ? Combien de personnes se sont venter de valoir plus que les autres... Mais tout comme Natum... ils sont morts, emporté dans leur excès de confiance ! Là est... l'amusement ! Jouez... jouez petit vampire ! Divertissez-moi dans votre folie !

De retour dans le monde des vivants, Necros n'avait pas perdu de temps. Tout d'abord, il avait appris que Rallah s'était fait soigné dans une maison près de la place menant à la porte du bastion intérieur. Ses blessures étaient graves, mais il devrait s'en sortir grâce aux différents onguents qu'il avait en sa possession. D'après ce qu'il avait pu dire, il pensait pouvoir être opérationnel dans deux à quatre jours ce qui n'était pas un problème et cela ne l'empêcha pas de se joindre à la réunion stratégique. Il avait cependant abandonné son armure pour un vêtement de tissus plus léger et large sous lequel se trouvait des bandages. Son bras gauche étant également attaché à son cou par une écharpe et son visage était tuméfié et recouvert en partie d'un baume brun.

-Mes hommes vont s'occuper de creuser quatre tunnels de sape, deux au sud et sud-ouest ainsi que deux au nord. Vu la longueur et la nature du sol, cela devrait nous prendre quelques jours, une semaine dans les meilleurs conditions. Une fois arrivé en dessous des murs, nous chargerons ensuite les tunnels de combustible auquel nous mettront le feu ce qui provoquera l'effondrement d'une partie de la muraille et autant de brèches par lesquelles s'engouffrer. L'ennemi est en sous-nombre et sauf s'il dispose encore d'arbalète en réserve, ils n'auront pas les moyens de nous contenir longtemps, même avec leur géant. Natum n'étant plus de la partie, je pense que vous... maître, vous pourriez mener l'assaut sur les deux brèches nord, Frank mènera l'attaque au sud-ouest et les mercenaires au sud pendant qu'une petite force tiendra les barricades devant la porte pour empêcher toute fuite des assiégés. Le combat sera rude, ils n'ont nul par où fuir, ce qui n'est jamais bon, mais au moins, nul n'en réchappera !

À ce moment, Frank qui avait déjà envoyé le zombie messager sera un de ses poings tout en se crispant :

-Désolé de vous le dire, maître, mais le mort-vivant que j'ai envoyé n'est plus... J'ai pu sentir son lien se briser brutalement tandis qu'il avançait dans le tunnel. Sans doute a-t-il rencontré un des destinataires du message... Mais en tout cas, pour la réponse, il faudra attendre leur propre émissaire!

Necros prit-il en compte cette information immédiatement ou non, il se lança ensuite ou non dans son long monologue. Rallah semblait attentif, plus que Frank qui n'avait pas vraiment connu le début de l'histoire. Puis il parla de son projet de conserver la forteresse et enfin... de façonner une des plus puissante créature nécromantique ! Frank sembla très intéressé par ce dernier point et naturellement l'arabéen plutôt par le premier.

-Vous comptez vous servir du géant de Karnaj comme base pour le colosse ? Oui... bien sûr... c'est... oooh... c'est... maître... Pourrais-je vous assister dans cette œuvre ? J'ai déjà construit de nombreuses créatures morbides, Romulus n'étant que le dernier survivant de mes créations, un colosse necrofex serait... est le sommet de cet art !

Rallah grogna avant de parler :

-Garder la forteresse ! Merci de le dire avant que j'en détruise les murs ! Prendre un bastion dans le but de juste le pilier ou pour le garder sont deux choses bien différentes ! Bon... je vais devoir revoir ma stratégie d'approche ! Cela nous privera du poids des rats-ogre et cela nous coûtera sans doute de plus grande perte, mais des échelles semblent être une meilleur option. Il en faudra beaucoup, pour ne pas qu'ils puissent toutes les repousser ou éliminer facilement ceux qui monteront. En terme de délais, on devrait être une durée relativement équivalente, peut-être même un peu plus rapide, mais on devra envoyer des hommes chercher de quoi en fabriquer dans la forêt. Je vais également déjà demandé à certain de nos soldats de travailler à la reconstruction de l'enceinte extérieure... Cependant, cet endroit n'est pas très sûr, l'Empire garde toujours un œil sur les puissances qui s'y développent de peur qu'un seigneur de bande devienne trop puissant et décide de mener une armée contre les terres Impériales. Karnaj a pu devenir ce qu'il est devenu parce que le précédent maître des lieux a cru pouvoir rivaliser avec les légions de Sigmar... Deux milles hommes et des batteries de canon lui ont fait comprendre son erreur... trop tard, bien sûr... Nous ne devrons pas faire les mêmes erreurs que lui...
Je suis le Dieu des morts et des vivants, Le Gardien du cycle éternel de la vie et de la mort et Le Défenseur de la création telle qu'elle m'a vu naître.

Craignez-moi, car je ne pardonne pas. Adorez-moi pour cette même raison. Et vénérez-moi car je suis bon et juste envers toutes choses. L’Équilibre sera.

Avatar du membre
Necros Ahmôsis
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - Fiche
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - Fiche
Messages : 191
Profil : FOR 11/ END 14/ HAB 13/ CHAR 8/ INT 16/ INI 12/ ATT 11/ PAR 10/ TIR 10/ MAG 17 (18)/ NA 2/PV 140/140
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... os_ahmosis
Autres comptes : Sholto Leistus (2ème compte), Malbalor (décédé)

Re: [Necros Ahmösis] Crypte immortelle

Message par Necros Ahmôsis » 26 sept. 2019, 15:34

A l'instant où Necros termina sa phrase l'univers autour de lui se mit à nouveau à changer de manière plus abrupte. L'esprit ne ménageait pas son invité, jouant avec le moindre de ses sens et le faisant remettre en question jusqu'à la structure même de son existence. Mais le raisonnement, l'analyse d'un nécrarque ne sont pas les mêmes que ceux de n'importe quelle autre créature, vivante ou non. Leur monde a eux est si différent, si vicié et tordu, que bien peu de choses peuvent briser leur esprit malade.

Ahmôsis étant un jeune descendant de W'soran, il flirtait déjà avec la folie profonde inhérente à sa lignée, mais pourtant radicalement différente pour chaque individu la constituant. Son corps, ses sens, rien ne lui obéissait. Alors il ne donnerait plus aucun ordre. L'Immortel assista sans bouger aux démonstrations grandiloquentes de son hôte. Malmené au plus haut point, le vampire finit par tomber à genoux sans pour autant céder à la panique. Autour de lui, l'environnement reprenait soudainement constance et cohérence.

En se redressant, le nécrarque put constater que l'enfant avait disparu. A sa place se tenait une créature formidable le dominant de toute sa taille. Le nécromant avait l'impression d'avoir déjà lu quelque chose à propos de ce genre d'entités, mais il ne se souvenait pas de leur nom. L'hôte le délivra de cette frustration, s'identifiant d'un langage incompréhensible pour le vampire. Il était un Djinn! C'était bien le mot que Necros cherchait. Enfin, que la créature avait extrait de son crâne, car juste avant de le prononcer, Necros avait eu l'impression que l'esprit trompeur le lui aspirait de son cerveau avec une paille.

Il semblait que l'archiliche n'était ni le créateur, ni même le premier porteur de cet artefact incroyable. Il n'était pas impressionné par les projets d'Ahmôsis, ayant vu un grand nombre de personnes tenir pareil discours. Mais pour autant, il ne semblait pas refuser la proposition du vampire. Le mettait-il au défi de le divertir? Dans ce cas, l'Immortel se ferait un plaisir de le relever!

L'entretien touchait à sa fin, aussi Necros décida de finir sur une note... disons, étrange.


Un Djinn, un esprit trompeur, un être à bien des visages. Voilà qui est très intéressant.

Nous-même sommes familiers avec le concept des multi facettes. Nombreux et solitaire.

Le timbre de sa voix, bien que toujours similaire, avait varié durant ces dernières paroles. Mais c'était son visage, son expression qui s'étaient le plus métamorphosés à mesure que les mots sortaient de sa bouche sans lèvres.

J'espère que nous nous reverrons Djinn.

Une fois de retour dans la carriole et s'il sentait que le Djinn ne lui était pas hostile, alors le vampire enfilerait le vêtement légendaire.



L'arabéen expliqua son plan en détail. Il semblait bon et efficace et le nécrarque n'avait rien à en redire. C'est Frank apporta une mauvaise nouvelle en informant son maître que le zombie qu'il avait envoyé un peu plus tôt avait été abattu. Necros n'était pas surpris de la réaction des skavens, cela ne traduisait en rien leurs intentions. Le sujet des hommes rats était clos pour l'instant, la balle étant dans leur camp.

Lorsque Ahmôsis déclara enfin l'aboutissement de ses projets, Von Enstein sembla sur le point de s'évanouir d'excitation. Necros l'avait bien vu dans son regard : il avait prononcé à voix haute des mots que Frank n'avait jamais imaginé entendre un jour. Il devina immédiatement l'utilité que le vampire avait décelé dans le cadavre du géant et Necros se dit que le nécromancien serait un bon élément à exploiter pour sa formidable entreprise.

Rallah, lui, était plutôt agacé de devoir revoir entièrement son plan d'attaque. En effet, il serait bien stupide de détruire les murs de leur futur maison! Le nouveau plan improvisé du maître d'armes semblait pourtant tout aussi convenable que le premier. Le nécrarque appuya sur le fait qu'il fallait se débarrasser des arbalétriers au plus vite pour qu'il puisse lui-même prendre de la hauteur et bombarder l'ennemi à l'aide de sorts.

Malgré tout, Necros était irrité de ne pas pouvoir exploiter plus savamment la nature de ses propres troupes. Les envoyer à l'intérieur des défenses de Karnaj sans se soucier de leur survie était un atout majeur. Ils pouvaient les larguer depuis le ciel? Mais avec quoi? Les propulser directement depuis le sol? Mais avec quoi?! Ahmôsis se posait ces questions à voix haute comme un dément parlant à lui-même. Il retrouverait son calme si l'un de ses disciples tentait de s'immiscer dans la "discussion" pour proposer quelque chose.

Rallahquatil mis aussi en garde son maître contre le risque d'être pris dans le collimateur des troupes de l'Empire. Necros n'appréciait pas du tout l'idée d'attirer l'attention des hommes de Sigmar.


Nous sommes protégés par le fait que Mordheim est considérée comme une zone perdue par l'Empire. Mais si nous nous exposons comme une menace importante, alors ils interviendront. Peut-être pourrions-nous gagner les faveurs d'un seigneur local pour qu'il embellisse ses rapports?

Ahmôsis proposa ensuite une idée qui trottait dans sa tête depuis quelque temps. Il souhaitait réitérer sur le géant la stratégie qui lui avait permis de fortement influencer l'assaut du chef orque. Grace à sa divination, il pourrait s'immiscer dans le crâne du monstre et lui murmurer des idées bouleversantes pour un esprit aussi simple. Il pourrait ainsi retourner la créature contre ses alliés et déclencher un immense chaos dans le camp ennemi. Cependant, le vampire ne souhaitait pas aller à l'encontre des plans de Rallahquatil et ne lancerait cette attaque mentale que si et quand elle assisterait ses plans.

Necros parla également de l'antre du seigneur liche qui devait maintenant être laissée à l'abandon. Des trésors incroyables devaient y résider et le nécrarque ne pouvait se résoudre à les laisser aux mains de stupides pillards. A l'aide de sa boule de cristal, il observa l'ancienne demeure de Natum et tenta de partager sa vision avec ses disciples. Karnaj restait une priorité, mais le vampire savait qu'il perdrait des richesses irremplaçables s'il ne se cantonnait qu'à son futur chantier.

Si Rallahquatil jugeait qu'ils avaient les ressources nécessaires pour mener une expédition en parallèle du siège de la forteresse, alors Necros lui "confierait" le nombre de bataillons nécessaires. L'arabéen sélectionnerait un chef pour l'expédition et lui donnerait une liste de consignes et d'information pour qu'il sache à quoi s'attendre et où se rendre. Ahmôsis les observerait régulièrement via divination et communiquerait ses nouvelles directives par signes via ses morts-vivants.

Voyant qu'il n'avait aucune utilité à se joindre aux préparatifs du siège autrement que mentalement, le nécrarque retourna dans sa carriole pour retrouver ses grimoires. Son entretien avec le Djinn l'avait plus troublé qu'il ne le pensait et à présent, le vampire se sentait encore plus déconnecté du monde matériel. Il n'aimait pas interagir directement avec son environnement, ayant seulement l'impression de palper la surface d'un miroir.

Ahmôsis avait retenu les mots de l'entité enfermé dans l'artefact : "esprit trompeur". Peut-être était-ce la solution? Il ne voulait pas d'un autre Djinn, non, mais plutôt d'entité éthérées discrètes capables de remplir les taches de basse besogne à sa place, même les plus conventionnelles. Necros savait qu'il existait bien différents types d'esprits, certains agressifs et meurtriers, d'autres peureux et solitaires.

Sans plus attendre, le nécromancien commença à imaginer un sort totalement inédit. Les futurs projets du vampire étaient vraiment imposants, aussi, ces recherches avaient le mérite d'être un peu moins "grandiloquentes". Il se basa sur un sort déjà existant et qu'il avait déjà pratiqué : l'invocation de Razkhar. Le but était simplement de chercher à invoquer des "esprits frappeurs", des êtres encore plus éthérés et invisibles que les esprits lambda, mais pourtant capable d'interagir avec les objets aux alentours.

Ainsi, de toute son éternité, le nécrarque n'aurait plus jamais à tourner la page d'un grimoire!

Necros Ahmôsis, Voie des Arts Noirs
Profil: For 11 | End 14 | Hab 13 | Cha 8 | Int 16 | Ini 12 | Att 11 | Par 10 | Tir 10 | Mag 17 (18) | NA 2 | PV 140/140 | LNs : 379/380 | Distance de contrôle : illimitée | Piliers mentaux : 4/6 (65/100)
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... os_ahmosis
Équipement

Faux de Malepierre
Sceptre du Maître de la Non-Vie (Munjaz)
Pistolet à Malepierre (7 cartouches)
Amulette magique
Veste en cuir
Armure de L'Esprit Trompeur
Chasuble
Accessoire de calligraphie
Boulier
Grimoire

Morts-vivants :

Liste détaillée des troupes dans le lien suivant : https://docs.google.com/document/d/1Emj ... sp=sharing

- L'Épouvantail / Deimos (0 LN)
- 1 Roi revenant skaven technomage [Pistolet à Malepierre maudit] (10 LN)
- 19 Rats ogres revenants (152 LN)
- Bataillon « Lame sanglante » : 30 gardes des cryptes, un champion des cryptes, un tambour et un porte-étendard (20 LN)
- Bataillon « Garde Sanglante» : 30 gardes des cryptes, un champion des cryptes, un tambour et un porte-étendard (20 LN)
- 5 Revenants « lame sanglante » (40 LN)
- Nuée d'esprits, le "Mirage" (30 esprits) (6 LN)
- 1 spectre (7 LN)
- 4 bataillons « Lame sanglante » : 120 gardes des cryptes, 4 tambours et 4 portes-étendard (64 LN)
- 10 bataillons : 540 guerriers squelettes [épée et bouclier], 10 tambours et 10 portes-étendard (60 LN)
- 30 Skavens zombies [Armure 5 et Cimeterre d'élite (12+1d6 Rapide)] contrôlés par Abydos(0 LN)

Grimoire :

Commun :

Lumière
Vérité
Pistage
Décharge magique
Lévitation
Maîtrise du son

Nécromancie :

Asservissement
Brume ténébreuse
Exhalaison de la mort
Pourrissement
Quête de vie
Armure d'os
Invocation de Nehek
Invocation de Kandorak
Invocation de Razkhar
Vigueur infernale
Fureur d'Ahmôsis
Souffle de la vraie mort
Esprit d'os
Fontaine de sang

Regain de pvs quand un sort de nécromancie est lancé : 1 (Malédiction de la Non-Vie) + 1d6+2 (Soif Noire)

Bonus compétences :

Calcul mental : +1 Int si calcul
Erudition : +1 Int et +1 xpms (sauf lancé de sort)
Alchimie niveau 2 : +2 tests conception alchimique
Fabrication d'objets magiques niveau 3 : +3 tests conception objets magiques
Divination niveau 2 : + 2 tests de divination
Méditation : -1 aux malus de perturbation magique
Cape d'élégance : +1 Char
Amulette d'Ahmôsis : +1 Mag tests incantation
Invocation d'Anciens : +8 zombies ou squelettes relevés ou +4 autres créatures invoquées
Maîtrise de l'aethyr niveau 2 : -4 malus de lancé de sorts / -2 xpm octroyé par lancé réussi

Dons du sang :

Soif noire
Vision de l'Au delà
Fontaine de Dhar
Invocation d'Anciens
Image

Avatar du membre
[MJ] Igaram
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 251

Re: [Necros Ahmösis] Crypte immortelle

Message par [MJ] Igaram » 29 sept. 2019, 19:39

La créature regarda Necros, un grand sourire s'affichant sur son visage irréel. Difficile de savoir s'il était heureux des paroles du vampire ou s'il s'en moquait. Il s'avança vers lui et le monde ondula encore une fois, donnant l'impression que c'était l'univers qui bougeait et non la créature. Il se pencha sur le maître des arts noirs et de sa main gigantesque, il lui tapota la tête comme on le ferait avec un enfant ou un animal de compagnie.

-Oh oui, votre tête est brisée... C'est amusant... Très amusant... Je vais vous aider, oui, je vais vous aider et vous m'aiderez en retour ! Nous nous reverrons, soyez en certain !

Il rit et d'un seul coup le vampire se retrouva à nouveau dans la carriole. En face de lui, Frank n'avait pas bouger d'un cil, comme si pas un instant s'était écoulé durant toute l'entrevue avec l'entité aethyrique. Elle ne semblait pas avoir été hostile et le buveur de sang enfila l'habit. Immédiatement, il sentit un sentiment de puissance l'envahir, une sensation de confiance et de protection.
Test d'INT-5-3 (1d6 sup à cause de l'échec critique précédent) : 1 (réussite critique, comme quoi ^^)


Son esprit, sans doute grâce à la multitude de ses facettes, réussit à repousser cette impression pourtant réconfortante. Il comprit alors que cette sensation venait directement de l'habit et que Natum ne devait pas avoir eu la même résistance mentale que lui venait d'avoir. Épris de cette illusion d'invulnérabilité, il avait sans doute cru le monde à porté de main. L'esprit trompeur portait bien son nom, mais un artefact de cette puissance ne pouvait pas avoir que des bons côtés après tout. Il faudrait sans nul doute attendre qu'il soit totalement rechargé pour pouvoir voir ce qu'il permettait de faire, bien que Necros puisse déjà jurer qu'il permettait de devenir éthéré un certain laps de temps.
Fin de cette « boucle temporelle »

Les deux lieutenants du vampire écoutaient les élucubrations décrite à voix hautes par leur maître. Frank voulut parler, mais Rallah le coupa en hochant de la tête et en concluant que pour lui, une attaque classique était bien suffisante et envoyer quelques zombies par dessus la muraille ne serviraient à rien. Car ils ne pourront jamais en envoyé suffisamment de corps pour que ceux-ci ne soient pas immédiatement éliminé par la garnison. Il ne fallait pas non-plus compter sur une épidémie grâce à cette méthode, car la place forte serait prise bien avant. De plus, finit-il par dire, une semaine n'était pas grand chose vu le temps que Necros avait déjà pris à se décider à lancer ses forces dans l'aventure. Cette dernière remarque était toujours la marque de fabrique de l'arabéen, cette petite touche d’impertinence que le vampire n'avait jamais réussi à éliminer... Mais la remarque était juste, une semaine face aux mois de préparation n'était pas énorme.

Le vampire parla ensuite de sa vision des risques liés à l'Empire et Rallah sembla se plonger dans une certaine réflexion. Frank semblait faire plus entrain de réfléchir au projet de colossus necrofex et ne participait plus à la conversation en cours. À la place, il avait déjà sorti un petit livret sur lequel il couchait des mots à l'aide d'une mine au charbon. L'arabéen reprit la parole :

-La région est surveillée par une famille noble d'importance moyenne, elle dispose d'une petite garnison dans une forteresse à une demi-semaine de marche de la cité damnée. Trois à quatre cents hommes de troupe et une cinquantaine de cavaliers. Elle s'appelle... Il sembla plonger dans ses souvenirs à la recherche du nom. La famille Lindemann et son chef actuel est un dénommé Elric Lindemann. Je n'ai pas fait beaucoup de recherche sur eux, car je ne pensais pas cela nécessaire. Mais de ce que je sais, il a reçu le titre de Margrave de la Marche de Mordheim. C'est un titre bien pompeux pour un noble chargé de surveillé de loin une ville maudite et à qui ont à donné des terres en conséquent. Toutefois, c'est lui qui possède le sceau permettant de faire appel à l'armée impériale en cas de danger s'élevant ici... Il faudrait que je me renseigne plus sur lui pour en savoir plus... Mais je suis certain qu'une telle position «prestigieuse » ne doit pas forcément lui plaire et qu'il a dû trouvé un moyen d'en tirer un certain profit...
Libre à toi de continuer la conversation à propos de ce sujet avec tes officiers si tu le désires

Test de divination(Int-8 ; esprit soumis): 14 (échec)
Malgré toutes les tentatives de perturber le géant, cela ne donna rien. En effet, l'esprit du colosse n'était pas libre ou plutôt était brisé. La créature avait été vaincue par Karnaj comme le faisait les ogres et le cerveau limité de la bête n'avait pas supporté de ce rendre compte qu'il n'était pas invulnérable aux « petites choses ». Jamais il n'oserait se dresser contre son « dresseur »... Dommage.

Rallah avait concédé qu'une petite troupe de soldats pourraient profiter du chaos pour pénétrer dans la cité damné. La nouvelle de la mort de la liche n'étant pas encore répandue, il était en effet peu probable que des petites factions osent s'aventurer dans son domaine. Il demanda juste à Necros s'il préférait envoyer une petite force d'une vingtaine d'hommes, une force moyenne d'une quarantaine d'hommes ou une force importante de soixante soldats. Chaque options ayant des pour et des contres, car une petite force serait discrète, mais vulnérable, tandis qu'une force importante était au contraire facilement remarquable, mais bien plus solide. Dans tous les cas, et là dessus Rallah était catégorique, il y aurait des pertes, c'était presque obligatoire... On parlait de pénétrer dans la cité des damné et nul ne pouvait dire les pièges qu'avaient préparé feu l'archiliche Natum.

Une fois les disposition prise avec le nouveau chef des mercenaires, le nécromancien se plongea dans ses recherches, espérant réussir à adapter un sort à ses désires. Il ne s'agissait pas d'une tâche facile, car la magie ne se laissait pas soumettre simplement, ainsi un sort était une construction qui permettait d'en canaliser la puissance. La plupart des sorciers ne faisaient que réutiliser les constructions élaborées par d'autre magicien bien plus doué qu'eux. De plus, si les livres de sorts décrivaient parfois les principes du fonctionnement du dit sort, il s'agissait d'une explication sans doute clair pour celui qui l'avait écrite, mais bien moins évidente à saisir pour celui qui repassait derrière. La formule étant la plupart du temps écrite d'une traite, les explications venant en fin du grimoire ou avant. Les mots de pouvoir, la raison de leur placement à tel ou tel endroit et leur sens n'étant jamais expliqué sur le moment. Par chance, Necros connaissait parfaitement le langage nécromantique et la signification des mots. La modification d'un sort, pour le rendre finalement moins puissant, était également bien plus facile que d'en augmenter la force, même si on pouvait résumer l'opération à l'action de raccourcir une poésie sans en dénaturer totalement la sonorité et le sens... Un travail d'artiste... Et Necros était un artiste dans le domaine de la magie noir !
Système de recherche: chaque degré de réussite apporte un point de recherche, chaque test durant 7 jours. Si le nombre de point de recherche apporté dépasse le nombre de point de recherches nécessaires à la recherche, alors une règle de trois servira à savoir combien de temps sont passés avant la fin de la dite recherche.

La recherches en sort se base sur la MAG+INT/2

/!\ Seul les caractéristiques/compétences « natives » sont prises en compte, car cela représente les connaissance et la maîtrise de la personne en tant que telle. Le sceptre apporte plus de puissance, mais pas de connaissance, pareil pour la bague etc

Recherche d'un sort mineur : besoin de 10 points de rechercher
Test sur MAG+INT/2 (17+2 (MA)+ 16+1 (Érudition)+2 (Langue hermétique: magikane nécromantique) / 2 = 19)
Test : 10 (réussite de 9)
=> Manque 1 point de recherche pour finaliser la création du sort !
Une semaine s'était écoulée tandis qu'il recherchait à élaborer son sortilège. Une période de temps relativement faible par rapport au travail abattu pendant cet intervalle. En effet, le vampire avait quasiment achevé son œuvre, structurant avec élégance un sortilège qui devrait lui permettre de ne pas avoir à porter des choses. Une forme de télékinésie, mais basée sur la nécromancie et la maîtrise des esprits. Une forme de triche en quelque sorte, car on ne se servait pas réellement de la magie pour soulever un objet, ce qui était très complexe en définitive, mais plutôt de celle-ci pour contrôler des esprits mineurs pour qu'ils s'occupent de soulever et manier les dits objets à la place du jeteur de sort. Les esprits fonctionnant alors comme toute créature nécromantique et soumise par un lien nécromantique réduit. Il manquait encore à Necros un peu de temps pour parfaire la formule, cette dernière n'étant pas encore jugée assez stable pour tenir plus que quelques secondes...

Du temps, le vampire n'en eut hélas pas plus, car il fut interrompu dans son travail par le coup répété d'un pommeau sur la porte de son antre portative. La voix de Rallah se faisant entendre en même temps :

-Maître, tous les préparatifs sont prêts, nous pouvons lancer l'assaut quand vous le désirerez ! Oh... et le soleil vient juste de se coucher !

Dernier détail qui avait son importance vu la réaction... explosive qu'avait la peau du buveur de sang au contacte de la lumière de l'astre solaire. En même temps, Necros put entendre tout autour de lui les cris et trompettes des soldats se mettant en ordre de combat. Les mercenaires étaient prêts à en découdre, même si l'assaut pouvait toujours être reporté si besoin...
Le résultat de l'expédition vers le domaine de Natum sera connu une fois que tu m'auras fait part de ton choix: petite, moyenne ou grande troupe, comme décrit dans le rp
Je suis le Dieu des morts et des vivants, Le Gardien du cycle éternel de la vie et de la mort et Le Défenseur de la création telle qu'elle m'a vu naître.

Craignez-moi, car je ne pardonne pas. Adorez-moi pour cette même raison. Et vénérez-moi car je suis bon et juste envers toutes choses. L’Équilibre sera.

Avatar du membre
Necros Ahmôsis
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - Fiche
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - Fiche
Messages : 191
Profil : FOR 11/ END 14/ HAB 13/ CHAR 8/ INT 16/ INI 12/ ATT 11/ PAR 10/ TIR 10/ MAG 17 (18)/ NA 2/PV 140/140
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... os_ahmosis
Autres comptes : Sholto Leistus (2ème compte), Malbalor (décédé)

Re: [Necros Ahmösis] Crypte immortelle

Message par Necros Ahmôsis » 30 sept. 2019, 15:09

Frank était devenu bien moins attentif depuis que Necros avait prononcé les mots interdits. Plongé dans son petit carnet, il ignorait les détails stratégiques qui assuraient pourtant leur survie immédiate et griffonnait avec acharnement. Le nécrarque ne parvenait pas à définir si cela l'énervait ou pas. Von Enstein faisait preuve d'un entrain contagieux, mais pas pour le bon sujet. Il ne s'intéressait qu'à sa passion, qu'à ce qui lui plaisait, ignorant les attentes de son maître. Ici, dans la carriole, il écrivait avidement, ne daignant même pas admettre de la présence du vampire. Non, décidément, l'Immortel n'appréciait pas cela du tout.

Von Enstein continuait d'écrire, totalement déconnecté de ce qui l'entourait. Il se rendit soudain compte que les voix s'étaient tues et qu'un silence étouffant s'était installé dans le chariot. Lorsqu'il leva les yeux, il se rendit soudain compte que le visage de son maître se tenait à quelques millimètres du sien, un atroce sourire déchirant son visage en deux.


Eh bien Frank... notre présence ne mérite-t-elle donc pas ton attention?

Le nécromancien mortel sentit soudain une pointe se poser sur le haut de son crâne. Dans l'obscurité de la cabine, les longs membres de Necros ressemblaient plus à des serpents jaillissant des ténèbres. Dans le même silence avec lequel il était apparu, le vampire se rétracta de son côté de la table et la conversation reprit.

Rallahquatil était déjà renseigné sur le seigneur local chargé de surveiller la ville maudite. Le nécrarque lui ordonna de se renseigner d'avantage sur cette famille dès que la situation aura été stabilisée à la forteresse. Chantage, pot-de-vin, intimidation, qu'importe les moyen employés, Ahmôsis le voulait à sa botte!

Arriva ensuite le sujet de l'expédition. Tout comme son maître, l'arabéen considérait que leur supériorité numérique face aux troupes de Karnaj les autorisait à mettre sur pieds une troupe d'hommes qui ne participeraient pas au combat. Pourtant, ils allaient peut-être affronter bien pire en pénétrant dans la ville maudite, puis dans le repère de la défunte archiliche. Rallahquatil proposa à son maître plusieurs options : Une force de frappe petite et discrète, grosse et puissante ou combinant les deux.

Opter pour l'assaut frontal lorsque l'on pénètre un lieu aussi dangereux que Mordheim serait stupide, mais une petite troupe risquait de rapidement se faire balayer par les défenses du repaire de Von Kashech. Necros opta donc pour un compromis : une troupe d'une quarantaine d'hommes, bien équipés mais discrets. Le vampire proposa ensuite ses propres troupes sans les imposer, jusqu'à cinq rats ogres et plusieurs zombies ou squelettes de Frank. Ces derniers pourraient servir de diversion dans la ville et de déclencheurs de pièges dans le repaire de Natum. Mais la décision finale serait laissée à Rallah, Ahmôsis étant bien conscient du handicap que pouvait imposer les pantins de basse qualité.

La conversation continua encore quelques temps pour régler les détails concernant l'assaut. Ahmôsis rappela à l'arabéen qu'ils disposaient toujours d'une puissante bombe tonnerre et lui demanda, vu que c'était lui qui l'avait fabriquée, s'il la pensait capable de leur être utile durant les combats. Abattre la grande porte serait bien utile, mais alors la forteresse perdrait une grande partie de sa valeur défensive et Necros avait bien trop de projets prévus pour organiser un nouveau chantier de construction. Peut-être la lancer directement sur les formations ennemies? Le géant ne devrait surtout pas être réduit en miettes, mais la bombe en serait-elle seulement capable? Ne permettrait-elle pas de le blesser à la place?

Enfin, le nécrarque entama un sujet qui l'irritait au plus haut point : le mage et l'assassin elfe avaient survécus aux assauts répétés des esprits. Pire! l'elfe était de nouveau apte à combattre! Ce dernier était l'un des éléments les plus dangereux de la bataille, car il pouvait atteindre directement les généraux de l'armée sans être vu. Si l'assassin disparaissait, Rallah et Frank seraient immédiatement alertés par divination et chacun devrait prendre ses disposition pour se protéger.

L'arabéen était le plus vulnérable, ne possédant aucune conscience de l'aethyr. Il lui faudrait un moyen de se défendre contre une arme et une armure magique. Necros hésita un bon moment avant de décrocher la dague de Natum Von Kashech de sa ceinture et de la tendre à son disciple. S'il ne lui faisait pas confiance pour porter cette arme, alors comment le vampire pourrait-il se fier à ses plans? Non. Sa paranoïa devait être mise de côté pour l'instant.

Durant la semaine qui suivit, Ahmôsis ne sortit pas une seule fois de sa cabine. Après son échec contre l'esprit totalement asservi du géant, il se plongea dans ses grimoire pour tenter d'inventer un nouveau sortilège. Ses recherches avancèrent vite, si bien que le nécrarque pensait pouvoir les terminer avant le début des combats. Son intellect s'était depuis longtemps affilié à la complexité effroyable de la structure même des incantations. Plus besoin de déchiffrer, plus besoin de tâtonner, Necros composait sa magnifique symphonie sans le moindre accroc.

Seul, dans le noir presque total, il agitait ses bras au dessus de sa tête avec léthargie, tel un musicien faisant danser ses doigts ou ses lèvres sur son instrument. Un oeil normal y verrait un dément solitaire, mais un regard expérimenté serait époustouflé par la beauté macabre du geste. La Dhar pur ondulait entre ses doigts, charmée par l'artiste qui l'entraînait dans un ballet contemplatif. Puis, l'aethyr, savamment dirigée par les paroles et les gestes du nécromant, chatoyait jusqu'aux pages d'un grimoire incomplet. Lorsqu'elle touchait le papier, elle se gravait dans ce dernier pour former des mots, puis des phrases, puis une litanie. Les textes ne s'écrivaient pas de gauche à droite, comme avec une plume, mais chaque lettre prenait un peu plus de consistance à mesure que la structure du sort se solidifiait. Il serait impossible de les lire tant que le concert de Dhar ne serait pas achevé.

Alors que les derniers filaments d'aethyrs fusionnaient avec le papier, le nécrarque fut soudain interrompu par le pommeau de la porte de la carriole. Furieux d'être ainsi perturbé, Ahmôsis ne répondit pas tout de suite. Il contempla le ballet d'aethyr s'évaporer dans une grâce étourdissante. Cette seule vision suffit à calmer son esprit pourtant désireux de venger cet affront par le sang. Non, ce n'était pas Rallahquatil qui l'avait coupé dans son travail. C'était le Temps qui se moquait de lui à nouveau.

Le nécrarque sortit de sa carriole, remettant ses recherches à plus tard. Car à présent, le temps était venu de finir ce qu'il avait commencé bien des années auparavant.


L'expédition est-elle revenue?

Si c'était le cas, alors le vampire irait jeter un oeil aux richesses qu'ils en auraient rapportés. Peut-être ces dernières lui seraient-elles utiles pour le combat à venir?

Ahmôsis, entouré de ses revenants, de Abydos et de l'épouvantail, se tenait au nord de l'enceinte. Ses troupes étaient prêtes à placer les échelles et à escalader. Il avait lancé à l'avance un sort de Quête de Vie pour que même les murs de Karnaj ne puissent pas dissimuler ses adversaires. Comme prévu, Frank se trouvait au sud-ouest et Rallah au sud. Les arbalétriers avaient été répartis de sorte à ce que chacun possède une troupe de tireurs, mais le gros de leurs effectifs se trouvaient aux côtés des autres vivants. Deux bataillons de revenants, ainsi que les rats-ogres, patrouillaient derrière les barricades de la porte pour empêcher toute tentative de fuite ennemie. Les Mirages étaient camouflés dans les murs de la forteresse et étaient prêts à attaquer tout groupe isolé de tireurs ou de garde de ronde.

Necros fermait les yeux, sa boule de cristal dans la main. Il observait le champ de bataille depuis le ciel, guettant toujours la présence du sorcier d'Ulgu et de l'assassin elfe. Le spectre, quand à lui, restait toujours à distance raisonnable de ses deux proies. Le nécrarque observait aussi son disciple Rallahquatil. C'était ce dernier qui devait exécuter un simple signe vers le ciel pour informer l'Immortel que l'assaut commençait.

Lorsque l'arabéen donna l'ordre, les yeux du vampire s'ouvrirent brusquement. Au même instant, un spasme agita les huit cent quatre têtes sous le contrôle du maître nécromancien. Les squelettes se mirent alors en branle et s'approchèrent des murs pour y poser les échelles. Ces mêmes squelettes escaladeraient les murs en premiers pour servir de première vague dispensable. Les tireurs occuperaient les défenseurs des murs avec une volée de carreaux meurtriers.

Le nécrarque lancerait une Fureur d'Ahmôsis sur un maximum de ses troupes pour que ces dernières atteignent les chemins de ronde plus rapidement et submergent les pauvres gardes s'y trouvant. Si les pertes se faisaient trop lourdes, alors il lancerait une invocation de Nehek pour reformer ses rangs brisés.
Necros Ahmôsis, Voie des Arts Noirs
Profil: For 11 | End 14 | Hab 13 | Cha 8 | Int 16 | Ini 12 | Att 11 | Par 10 | Tir 10 | Mag 17 (18) | NA 2 | PV 140/140 | LNs : 379/380 | Distance de contrôle : illimitée | Piliers mentaux : 4/6 (65/100)
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... os_ahmosis
Équipement

Faux de Malepierre
Sceptre du Maître de la Non-Vie (Munjaz)
Pistolet à Malepierre (7 cartouches)
Amulette magique
Veste en cuir
Armure de L'Esprit Trompeur
Chasuble
Accessoire de calligraphie
Boulier
Grimoire

Morts-vivants :

Liste détaillée des troupes dans le lien suivant : https://docs.google.com/document/d/1Emj ... sp=sharing

- L'Épouvantail / Deimos (0 LN)
- 1 Roi revenant skaven technomage [Pistolet à Malepierre maudit] (10 LN)
- 19 Rats ogres revenants (152 LN)
- Bataillon « Lame sanglante » : 30 gardes des cryptes, un champion des cryptes, un tambour et un porte-étendard (20 LN)
- Bataillon « Garde Sanglante» : 30 gardes des cryptes, un champion des cryptes, un tambour et un porte-étendard (20 LN)
- 5 Revenants « lame sanglante » (40 LN)
- Nuée d'esprits, le "Mirage" (30 esprits) (6 LN)
- 1 spectre (7 LN)
- 4 bataillons « Lame sanglante » : 120 gardes des cryptes, 4 tambours et 4 portes-étendard (64 LN)
- 10 bataillons : 540 guerriers squelettes [épée et bouclier], 10 tambours et 10 portes-étendard (60 LN)
- 30 Skavens zombies [Armure 5 et Cimeterre d'élite (12+1d6 Rapide)] contrôlés par Abydos(0 LN)

Grimoire :

Commun :

Lumière
Vérité
Pistage
Décharge magique
Lévitation
Maîtrise du son

Nécromancie :

Asservissement
Brume ténébreuse
Exhalaison de la mort
Pourrissement
Quête de vie
Armure d'os
Invocation de Nehek
Invocation de Kandorak
Invocation de Razkhar
Vigueur infernale
Fureur d'Ahmôsis
Souffle de la vraie mort
Esprit d'os
Fontaine de sang

Regain de pvs quand un sort de nécromancie est lancé : 1 (Malédiction de la Non-Vie) + 1d6+2 (Soif Noire)

Bonus compétences :

Calcul mental : +1 Int si calcul
Erudition : +1 Int et +1 xpms (sauf lancé de sort)
Alchimie niveau 2 : +2 tests conception alchimique
Fabrication d'objets magiques niveau 3 : +3 tests conception objets magiques
Divination niveau 2 : + 2 tests de divination
Méditation : -1 aux malus de perturbation magique
Cape d'élégance : +1 Char
Amulette d'Ahmôsis : +1 Mag tests incantation
Invocation d'Anciens : +8 zombies ou squelettes relevés ou +4 autres créatures invoquées
Maîtrise de l'aethyr niveau 2 : -4 malus de lancé de sorts / -2 xpm octroyé par lancé réussi

Dons du sang :

Soif noire
Vision de l'Au delà
Fontaine de Dhar
Invocation d'Anciens
Image

Avatar du membre
[MJ] Igaram
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 251

Re: [Necros Ahmösis] Crypte immortelle

Message par [MJ] Igaram » 30 sept. 2019, 22:40

Frank sembla totalement surpris par l'action de son maître. Il baragouina quelques excuses confuses, plaidant pour sa défense son désire de réaliser un necrofex parfait pour son suzerain. Après quoi, les discutions stratégique continuèrent sans que le nécromancien ne dise grand chose de plus, bien qu'il ne retourna pas dans son carnet pour autant. L'arabéen hocha de la tête quand Necros lui donna l'ordre de prendre des dispositions quant au margrave et à sa famille. Il répondit cependant qu'il ne pourrait pas s'en occuper pleinement avant d'avoir récupérer. Pour ce qui était de l'expédition dans la cité, il hocha une nouvelle fois la tête, acceptant l'idée de partager les risques. Il refusa cependant poliment la proposition de faire accompagner ses hommes par des mort-vivant :

-Les hommes seront déjà nerveux à l'idée de rentrer dans cette cité. Si en plus on leur met des zombies avec eux, je crois que même ce qui nous reste de doubles soldes refuseraient.
Gain d'un d6 point en connaissance tactique grâce à la réunion militaire : +5 16/25 => Tu as été attentif !:P

Décision prise, le trio dévia sur les différentes directives concernant l'assaut. Les instructions étant assez similaire à celles expliqués pour le plan des brèches. Cependant, le poids du nombre n'étant pas là, Rallah préconisa d'employé une première vague de troupes de faibles valeurs pour fatigué dans un premier temps l'ennemi. Puis de faire usage de troupes d'élite pour établir une tête de pont sur les différents points d'assaut sur la muraille. Une fois chose faite, les défenseurs ne devraient plus être en mesure de contenir les forces coalisées et craqueraient sous la pression. C'était bien sûr la théorie, mais dans l'idée, c'était le plan.

Quand Necros rappela l’existence de la bombe tonnerre, le stratège sembla pensif. Il finit par conclure qu'elle pourrait être utile pour briser l'élan défensif ennemi sur un point chaud. Considérant la première bataille, Frank était le moins « équipé » pour le combat, même avec son nouveau sceptre nécromantique. Il ne possédait en effet qu'une quarantaine de gardes des cryptes, troupe certes valeureuses, mais bien moins que le potentiel offensif des troupes de Necros ou des trente joueurs d'épée de Rallah. La mauvaise nouvelle concernant la remise sur pied de l'assassin ne fit que renforcer l'idée que le nécromancien ne pourrait pas compter sur toutes ses troupes de choc pour mener l'assaut et que la pierre tonnerre serait bien mieux entre les mains d'un de ses guerriers. L'explosion sur le haut des remparts ne seraient pas très efficace contre cette dernière, le choc se dispersant facilement. Par contre, une telle bombe nettoierait le tour de garde et permettrait aux troupes moins valeureuses du sorcier de prendre pied.

Quand le seigneur noir confia la dague de la liche au soldat oriental, ce dernier la regarda avec un air dubitatif et comme tout bon combattant, il testa le tranchant de l'arme sur la table en bois... Sans même forcé, il découpa le bois massif comme s'il ne s'agissait que de beurre. Visiblement impressionné, ce qui était assez rare pour être noté, Rallah s'inclina respectueusement vers son maître.

-Je ferais honneur à une arme d'une telle valeur ! Alssaqie shifra sera parfaite avec cette dague, figeant dans la glace l'adversaire qu'elle n'aura pas occis !

Le trio se dispersa ensuite, laissant le maître du savoir à ses recherches.

Tirage de l’expédition :
> Expédition moyen, deux jets pour l'aller, trois pour la crypte et deux pour le retour
>Aller : 8 et 10 (rien de particulier au début, perte de 1d6 soldats un peu avant d'arriver) : 3
Reste 37/40 soldats

> Crypte de Natum : 14, 16 et 19 (piège sur piège, la crypte est sanglante ! 1D10 perte à l'entrée, 1d20 ensuite et 2d20 à la fin) : 8 + 11 + 22 = 41 => Ils sont tous morts

Résultat :
Perte de 30 miliciens
Perte de 10 épéistes
À la question du vampire, Rallah s'inclina, visiblement désolé par la nouvelle à annoncer à son maître.

-Les soldats ont progressé sans trop de mal jusqu'à la crypte, seul des trois sont morts en tombant dans des failles mouvantes ou des pièges ésotériques... L'espion que j'avais chargé de surveillé la troupe m'a ensuite rapporté que les hommes étaient rentrés dans le domaine de la liche. Il a attendu deux bonnes heures, des cris se faisaient entendre de l'endroit puis... Une explosion gigantesque, nous pouvons tous en témoigné pour l'avoir entendue d'ici, vous deviez être trop absorbé dans vos recherches pour l'entendre... j'imagine... Quoi qu'il en soit, le sol s'est effondré sur lui-même, emportant le repère de l'archiliche avec lui. Mon espion a eu de la chance d'en réchappé vivant m'a-t-il rapporté. Je le crois, il est le plus fiable de mes hommes de l'ombre. Natum devait avoir piégé son domaine pour qu'il explose en cas de visite trop approfondie de son fief. Je ne vois que cette explication...

Necros connaissait bien la magie, il savait qu'un sorcier pouvait très bien placé des alarmes magiques pour le prévenir d'un intrus. Autant dire que pour un mage du calibre de Natum, il était même étonnant que les soldats aillent tenu deux heures avant de périr. Même si cela pouvait s'expliquer par une série de pièges mineurs servant à chasser les visiteurs accidentels et l'auto-destruction ne devait arriver que si les défenses primaires n'avaient pas été suffisantes pour chasser les gêneurs... Tant de savoir perdu à jamais et nul doute qu'il y avait également de nombreux artefacts de valeurs, tel que les parchemins qu'avaient utilisé l'archimage durant son duel. Maudit était la maxime « Si je ne peux pas l'avoir, alors personne ne l'aura ! » qui devait avoir dicté cette méthode plus qu'expéditive !

Sans doute furieux, mais ne voulant pas reporter l'assaut pour autant, le vampire se mit en position avec ses troupes. Dix régiments de guerriers squelettes, six de gardes des cryptes, une vraie petite armée en marche vers une victoire assurée !

Le nécromancien commença à observer le champ de bataille. Les soldats de Karnaj s'agitaient de partout, formant les rangs et montant aux créneaux aussi rapidement que leurs jambes le leur permettaient. Ils savaient tous que si les ennemis arrivaient à prendre les murs, il en serait fini d'eux. Le front de Necros était le plus large. Mais il permettrait de faire rapidement jonction avec celui de Frank en cas de victoire d'un des deux nécromanciens. Rallah s'était réservé la position la plus étroite, comptant sans doute sur les joueurs d'épée pour faire le ménage sur une si petite portion de muraille. La maison où se trouvait encore le sorcier et l'assassin se trouvait justement au nord, assurant à Necros de pouvoir les cueillir en premier s'ils ne sortaient pas. L'ogre et ses gardes du corps se trouvait également là-bas. Le géant se trouvant dans son enclos, il allait devoir sortir de ce dernier avant de pouvoir affronter les assaillants... Cela de devrait cependant pas lui prendre tant de temps que cela...
Lancement du sort « Fureur d'Ahmôsis »
Test d'Int : 18 (raté)
Sceptre : 2
Test de Mag : 19 et 19 (échec) => Tu l'avais tellement voulu XD
Sauf que je suis un méchant, donc vu que ton personnage ne sait pas que c'est une boulette :

Seconde tentative de lancement du sort « Fureur d'Ahmôsis »
Test d'Int : 8 (réussi)
Sceptre : 3
Test de Mag : 5 et 2 (bien réussi!)
=> 6d10+5 = 35 squelettes/revenants sont pris de fureur, soit les dix régiments de squelettes et les six régiments de gardes des cryptes !

Test d'Int pour l'ordre : 7 (réussi)
Et j’anticipe déjà
Test pour stopper cette folie : 14 (réussi)
Sans doute pressé par l'envie d'envoyé ses soldats à la guerre, Necros tenta de conjurer son sort personnel sur ses troupes ! Mais, était-ce un signe du destin ou juste un maladresse, quoi qu'il en soit, il n'arriva pas à structurer son sort correctement, ce dernier se disloquant dans un déluge d'étincelles. Furieux, il recommença sa litanie avec une force bien plus imposante ! Cette fois-ci, il put sentir que son sceptre donnait toute sa puissance pour plier les vents aux désires de son maître. Ceux-ci semblèrent pourtant lutter contre ce qu'on leur demandait... étrange... L'aethyr finit par plier et enfin le nécromancien put sentir ses liens devenir surchargé de puissance ! Il donna son ordre de charge... Puis il comprit son erreur !

En effet, le sort n'était pas conçu pour autre chose que des zombies stupide et dont la survie et la cohésion n'avait pas d'importance. De plus, il s'agissait d'un sort qui liait les liens nécromantiques ensemble pour former une masse grouillante et dévastatrice ! Or, Necros ne contrôlait directement que les tambours et les portes étendards des régiments ! Son sort s'était donc répandu sur ceux-ci et uniquement ceux-ci ! Les bataillons suivaient quant à eux la charge comme leurs chefs le demandaient, ne se posant pas la moindre question ! Heureusement, le drame fut évité de peu tandis que le vampire stoppait son sortilège d'un claquement de poignet rageur... Les trois premiers bataillons de squelettes s'arrêtant à deux phalanges du mur de pierre...
Je suis le Dieu des morts et des vivants, Le Gardien du cycle éternel de la vie et de la mort et Le Défenseur de la création telle qu'elle m'a vu naître.

Craignez-moi, car je ne pardonne pas. Adorez-moi pour cette même raison. Et vénérez-moi car je suis bon et juste envers toutes choses. L’Équilibre sera.

Avatar du membre
Necros Ahmôsis
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - Fiche
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - Fiche
Messages : 191
Profil : FOR 11/ END 14/ HAB 13/ CHAR 8/ INT 16/ INI 12/ ATT 11/ PAR 10/ TIR 10/ MAG 17 (18)/ NA 2/PV 140/140
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... os_ahmosis
Autres comptes : Sholto Leistus (2ème compte), Malbalor (décédé)

Re: [Necros Ahmösis] Crypte immortelle

Message par Necros Ahmôsis » 01 oct. 2019, 14:24

Dans un premier temps, le début du rapport de l'expédition décrit par l'arabéen ne provoqua aucune réaction chez Necros. Il n'avait pas placé beaucoup d'espoir dans cette troupe de soldats partant pour l'inconnu, mais avait espéré qu'au moins un homme ou deux seraient revenus avec quelques artefacts. Ce n'était pas bien grave, ils pourraient toujours envoyer plus d'hommes à la mort pour braver les secrets de l'archiliche.

Comme pour contrer cette pensée, Rallahquatil informa son maître de l'explosion sans équivoque du domaine. Le vampire tourna vers lui un visage tordu par la colère, son aura monstrueuse s'opacifiant un peu plus à mesure que sa rage montait. Il fixa son disciple pendant plusieurs secondes, ses doigts s'agitant de spasmes sous l'envie de lui arracher le visage. Si seulement ce n'était pas l'un de ses généraux qui se tenait là, mais un sous-fifre sans importance! Il venait de s'être vu refuser définitivement l'accès à de véritables trésors de nécromancie! Tant d'objets légendaires, tant de grimoires recelant un Savoir oublié! C'était colossal! Maudit sois-tu, Natum Von Kashech!!

Les mains du nécrarque se refermèrent dans un craquement, puis l'Immortel s'en alla pour aller rejoindre le front. Natum était-il assez stupide pour détruire l'oeuvre de son existence? Effaçant ainsi son existence de la surface du Vieux Monde? Soit! Ahmôsis n'avait pas l'intention de commettre la même erreur. Il ne se vanterait pas d'artefacts et d'un Savoir dérobé à leur réel créateurs. Non. Le nécromancien créerait sa propre légende! Aucun Colosse Necrofex ne gardait la crypte de l'archiliche? Necros comptait bien voir en grand, bien plus loin que les yeux aveugles du seigneur liche.

Lorsque les combats débutèrent, le vampire était toujours enragé de cette énorme perte. Il avait besoin d'évacuer sa Fureur, sinon, elle risquait de consumer son esprit et sa chair. Il prononça la formule une première fois, mais l'aethyr resta sourde à ses ordres. Elle ne semblait pas joueuse, mais plutôt réticente. Si Necros n'avait pas été aveuglé par sa colère décuplée par cet échec, il se serait alors rendu compte de son erreur. Malheureusement, il prononça de nouveau la formule, griffant la Dhar pure avec acharnement et la modelant avec violence. Le résultat fut immédiat.

Les dix bataillons de squelettes furent soudain animés d'un pouvoir bien trop puissant pour la délicate structure qui les faisait tenir debout. Les cibles n'étant pas constituées de chair et de sang, cela n'aida aucunement à amoindrir les effets indésirables. Sans que le nécrarque ne leur en ait donné l'ordre les cinq cent quarante morts vivants foncèrent tête la première en direction de la muraille, non pas avec l'intention de l'escalader, mais bien de la défoncer!

Necros était devenu un habitué des effets indésirables de la sorte. Ses nombreuses expérimentations avec l'aethyr ne s'étant pas toujours couronnées de succès. Aussi, il avait après à ne pas paniquer lors de pareille situation. Perdre son sang froid ne permettait pas de reprendre le contrôle et aggravait bien souvent les circonstances. Gardant un calme olympien et une concentration totale, le vampire claqua brusquement des doigts, attaquant la structure de son sort pour qu'il se dissipe sans autres effets secondaires. En même temps, Ahmôsis hurla un puissant et unique ordre : "STOP"

Comme si le temps se figea d'un seul coup, les morts se stoppèrent d'un bloc à quelques millimètres du mur. Une catastrophe grave venait d'être empêchée, mais l'heure n'était pas à l'apaisement. L'assaut venait de commencer et Necros ne voulait pas prendre de retard sur ses généraux. Les échelles furent installées et les morts vivants commencèrent à escalader.

Pendant que les squelettes du nécrarques escaladaient la muraille, ce dernier se rapprocha du mur, totalement protégé des tireurs par les boucliers de ses gardes des cryptes levé autour et au dessus de lui. Il ensuite commença une série de puissantes incantations. Dans un premier temps, à l'aide de sa Quête de Vie et de sa divination, le vampire cibla le soldat ennemi le plus haut gradé sur sa partie du mur (celui qui semblait donner le plus d'ordres). Ensuite, il lança un sort de Souffle de la Vraie Mort sur sa proie pour lui voler ses forces. Galvanisé par ce regain d'énergie, le vampire exécuta ensuite une puissante incantation de Vigueur Infernale. Ahmôsis allait pouvoir décupler les forces de tous ses pantins dans un rayon de plus de vingt mètres!

Emporté dans sa lancé, le maître nécromancien continua ses récits impies. Tandis que ses squelettes assaillaient les défenseurs et les empêchaient de tirer, il s'éleva du sol sans prononcer le moindre mot. Puis, savourant cette fois ses paroles en Magikane Necromantique, le vampire lança un sort de Fontaine de Sang. Il s'était rapproché des lignes ennemies exprès pour que l'effet soit maximal.

Si des tireurs parvenaient à le toucher, alors le nécrarque lancerait un sort d'armure d'os, puis d'invocation de Nehek pour soigner ses blessures. Il foudroierait ensuite les imprudents d'un regard de Nagash s'ils étaient plusieurs ou d'un Esprit d'Os s'il était seul.

Lorsqu'il avait observé la disposition des troupes de Karnaj, Ahmôsis avait cherché une partie du mur moins surveillée que les autres sur son flanc. L'Epouvantail y fut envoyé pour l'escalader discrètement et prendre en tenaille les défenseurs résistant à l'assaut du nécrarque. Le golem monstrueux profiterait du couloir que lui offrait la muraille et donc de l'alignement de ses adversaire pour déchaîner sur eux un flot de flammes nécromantiques.

Si Deismos encaissait trop de dégâts ou pire, devenait la cible du géant, alors il retournerait rapidement au sol (en évitant de le faire d'un seul saut, s'il en avait le choix.) Necros le soignerait en cas de danger s'il était à portée de son Invocation de Nehek.
Modifié en dernier par [MJ] Igaram le 02 oct. 2019, 13:47, modifié 1 fois.
Raison : 42 xp + 8 xpm / Total: 108xp +17xpm
Necros Ahmôsis, Voie des Arts Noirs
Profil: For 11 | End 14 | Hab 13 | Cha 8 | Int 16 | Ini 12 | Att 11 | Par 10 | Tir 10 | Mag 17 (18) | NA 2 | PV 140/140 | LNs : 379/380 | Distance de contrôle : illimitée | Piliers mentaux : 4/6 (65/100)
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... os_ahmosis
Équipement

Faux de Malepierre
Sceptre du Maître de la Non-Vie (Munjaz)
Pistolet à Malepierre (7 cartouches)
Amulette magique
Veste en cuir
Armure de L'Esprit Trompeur
Chasuble
Accessoire de calligraphie
Boulier
Grimoire

Morts-vivants :

Liste détaillée des troupes dans le lien suivant : https://docs.google.com/document/d/1Emj ... sp=sharing

- L'Épouvantail / Deimos (0 LN)
- 1 Roi revenant skaven technomage [Pistolet à Malepierre maudit] (10 LN)
- 19 Rats ogres revenants (152 LN)
- Bataillon « Lame sanglante » : 30 gardes des cryptes, un champion des cryptes, un tambour et un porte-étendard (20 LN)
- Bataillon « Garde Sanglante» : 30 gardes des cryptes, un champion des cryptes, un tambour et un porte-étendard (20 LN)
- 5 Revenants « lame sanglante » (40 LN)
- Nuée d'esprits, le "Mirage" (30 esprits) (6 LN)
- 1 spectre (7 LN)
- 4 bataillons « Lame sanglante » : 120 gardes des cryptes, 4 tambours et 4 portes-étendard (64 LN)
- 10 bataillons : 540 guerriers squelettes [épée et bouclier], 10 tambours et 10 portes-étendard (60 LN)
- 30 Skavens zombies [Armure 5 et Cimeterre d'élite (12+1d6 Rapide)] contrôlés par Abydos(0 LN)

Grimoire :

Commun :

Lumière
Vérité
Pistage
Décharge magique
Lévitation
Maîtrise du son

Nécromancie :

Asservissement
Brume ténébreuse
Exhalaison de la mort
Pourrissement
Quête de vie
Armure d'os
Invocation de Nehek
Invocation de Kandorak
Invocation de Razkhar
Vigueur infernale
Fureur d'Ahmôsis
Souffle de la vraie mort
Esprit d'os
Fontaine de sang

Regain de pvs quand un sort de nécromancie est lancé : 1 (Malédiction de la Non-Vie) + 1d6+2 (Soif Noire)

Bonus compétences :

Calcul mental : +1 Int si calcul
Erudition : +1 Int et +1 xpms (sauf lancé de sort)
Alchimie niveau 2 : +2 tests conception alchimique
Fabrication d'objets magiques niveau 3 : +3 tests conception objets magiques
Divination niveau 2 : + 2 tests de divination
Méditation : -1 aux malus de perturbation magique
Cape d'élégance : +1 Char
Amulette d'Ahmôsis : +1 Mag tests incantation
Invocation d'Anciens : +8 zombies ou squelettes relevés ou +4 autres créatures invoquées
Maîtrise de l'aethyr niveau 2 : -4 malus de lancé de sorts / -2 xpm octroyé par lancé réussi

Dons du sang :

Soif noire
Vision de l'Au delà
Fontaine de Dhar
Invocation d'Anciens
Image

Avatar du membre
[MJ] Igaram
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 251

Re: [Necros Ahmösis] Crypte immortelle

Message par [MJ] Igaram » 02 oct. 2019, 13:47

Les effectifs ennemis était de deux-cents quatre fantassins et seulement dix pauvres arbalétriers. Contrairement à ce qu'on aurait pu croire, Karnaj n'avait pas pu donné des armes de jets supplémentaire à son armée, ne fournissant dès lors qu'une maigre puissance de feu à ses adversaires. Ces derniers au contraire, disposaient encore de près de cent-dix tireurs mercenaires répartit en trois bataillons, chacun à la disposition d'un des généraux de l'armée de Necros. Grâce à la divination, le nécromancien pouvait voir que les défenseurs s'étaient réparti en trois groupes de taille différente. En effet, une quarantaine d'hommes faisait face aux cent et dix fantassins mercenaires de Rallah, tenant ainsi le front le plus étroit le mieux possible. Les dix tirailleurs ennemis tirant également sur les forces mercenaires. Une décision logique, car un carreau était bien plus efficace sur une personne vivante que sur un cadavre se manquant de la douleur.

Soixante combattant faisait face aux deux-cents trente-cinq mort-vivants de Fran principalement constitué de guerriers squelettes et de zombies, ces derniers servant de première vague pour le nécromancien. Un sort de danse macabre ayant été lancé avec succès pour donner un peu de vivacité à l'assaut. Restait en face de l'assaut principal cent-quatre soldats serrant fermement leurs armes et priant sans doute pour tenir un peu face aux surnombres colossales en contre-bas.
Assaut de la forteresse T1 :
Front de Necros (12 échelles posées sur 30 maximum):
=> Douze squelettes montent : 4 arrivent à prendre pieds, huit tombent et sont détruit
=> Lors du combat sur la muraille, sur les 4 guerriers squelettes, deux sont détruits, il reste 12 pv à un. Un épéiste est blessé, il lui reste 58 pv

Effectif de la première vague :
Bataillons 1 : 25/30
Bataillons 2 : 27/30 (un sur la muraille dont un à 12 pv)
Bataillons 3 : 28/30 (un sur la muraille)

Effectif des défenseurs :
104/104 épéistes (dont un à 58 pv)

Front de Frank : (12 échelles posées sur 20 maximum)
=> Douze zombies montent (relance via danse macabre) : 2 réussissent à monter, dix tombent et sont détruit
=>Lors du combat sur la muraille, les deux zombies sont détruit

Effectif de la première vague :
Horde de zombie : 65/77

Effectif des défenseurs :
60/60 épéistes

Front de Rallah : (10 échelles posées sur 10)
=> Dix épéistes montent : Un seul arrive à monter, neuf tombent et meurent
=> Lors du combat sur la muraille, l'épéiste est tué

Effectif de la première vague :
Bataillons d'épéiste : 30/40

Effectif des défenseurs :
40/40 épéistes

Assaut de la forteresse T2 :
Front de Necros (24 échelles posées sur 30 maximum):
=> 24 guerriers squelettes montent : 16 réussissent à monter, huit tombent et sont détruit (un nombre abominable de réussite critique XD )
=> Lors du combat 13 squelettes sont perdus, reste 48 pv à un. Un défenseur meurt, reste 22 pv à un

Effectif de la première vague :
Bataillons 1 : 18/30 (Quatre sur la muraille, une échelle sécurisée)
Bataillons 2 : 20/30 (Cinq sur la muraille, deux échelles sécurisées)
Bataillons 3 : 21/30 (Quatre sur la muraille dont un à 48 pv, une échelle sécurisée)

Effectif des défenseurs :
103/104 épéistes (dont un à 22 pv)
=> Lancement du sort souffle de la vraie mort :
Test d'Int : 5 (réussi)
Sceptre : 1
Test de Mag : 16 et 20 (réussi)
=> 35+1D10 = 39 pv contre l'officier, il lui reste 41 pv

Front de Frank : (20 échelles posées sur 20 maximum)
=> Vingt zombies montent (relance via danse maccabre) : 2 réussissent à monter, 18 tombent et sont détruit
=>Lors du combat sur la muraille, les deux zombies sont détruit

Effectif de la première vague :
Horde de zombie : 47/77
=> Lancement du sort invocation de nehek : 15 (réussi)
Sceptre : 2
 7D4+4 Zombies : 21 zombies sont relevés dont 4 sur la muraille !
=> Horde de zombie : 68/77 (4 sur la muraille au niveau d'une échelle qui est sécurisée)

Effectif des défenseurs :
60/60 épéistes

Front de Rallah : (10 échelles posées sur 10)
=> Dix épéistes montent : Six arrivent à monter, quatre tombent et meurent
=> Lors du combat sur la muraille, un mercenaire meurt et un est à 57 pv

Effectif de la première vague :
Bataillons d'épéiste : 25/40 (Cinq sont sur la muraille dont un à 57 pv, trois échelles sécurisées)

Effectif des défenseurs :
40/40 épéistes
L'assaut était terrible, de partout, les cris des combattants se faisaient entendre. Toutefois, il fallait du temps pour lever les échelles et dans un premier temps une douzaine seulement purent être dressée sur le front de Necros et Frank. Celui de Rallah, plus étroit, ne permettait quant à lui que d'en disposer une dizaine seulement. Après quoi, les troupes grimpèrent immédiatement sur les engins de siège, montant sur les remparts d'où les défenseurs les accueillaient épée à la main et bouclier dressé. Dans un premier temps, sur le front du vampire, seulement quatre guerriers squelettes sur les douze à monter réussirent à prendre pied, seulement peut de temps toutefois, car déjà deux d'entre eux tombaient sous les coups rageurs. La situation était fort similaire du côté de Frank, ce dernier ne réussissant à placer que deux zombies qui se firent massacrer l'instant d'après. Les mercenaires de Rallah n'en menaient pas plus large, perdant une dizaine d'homme jeté par dessus les créneaux comme de vulgaire sac de sable finissant leur course sur le sol dur.

Cependant, il en fallait plus pour que l'assaut prenne fin et tout le monde savait que les pertes seraient lourde ! Ainsi, une douzaine d'échelle supplémentaire fut dressé sur le pan de mur faisant face au buveur de sang tandis que tout l'espace était désormais occupé sur celui de Frank, portant à une vingtaine le nombre de soldats pouvant gravirent les défenses ennemies. Du côté des mercenaires, une série d'ordres bien senti de la part de l'arabéen fut d'un effet galvanisant pour les hommes et après une lutte acharnée, cinq épéistes réussirent à prendre pied durablement dans les défenses ennemies. Protégeant trois échelles d'où les mercenaires pourraient arriver sans être repoussé par les défenseurs. Necros s'était gorgé d'une vaste quantité d'énergie en drainant la vie de celui qu'il avait identifier comme étant un officier, il comptait bien provoquer un carnage dans les rangs ennemis très prochainement. Les pertes n'en restaient pas moins lourde du côté des assaillants, une quinzaine de mercenaires étant déjà mort et bon nombre de mort-vivants également. C'est à se moment là que le plan de Frank se révéla, en effet, il lança une invocation de nehek qui permit de regonfler les rangs des zombies déjà clairsemés. Seulement quatre zombies se trouvaient pour le moment sur la muraille, mais c'était suffisant pour empêcher les défenseurs de repousser les assaillants qui montraient sur une des échelles... Or, le zombie qui montait désormais sur cette même échelle portait un objet des plus mortels, un objet qui ne devait surtout pas tomber d'une telle hauteur... La pierre tonnerre !

Assaut de la forteresse T3 :
Front de Necros (30 échelles posées sur 30 maximum, cinq sont sécurisées):
=> 30 guerriers squelettes montent : 12 réussissent à monter, 18 tombent et sont détruit
=> Lancement du sort « vigueur infernale » :
Test int : 20 (échec critique, -4 en mag)
Sceptre : 2
Test de Mag : 16 et 8 (réussi)
=> Lors du combat 16 squelettes sont perdus, reste 34 pv à un. Un défenseur meurt, reste 68 pv à un

=> Arrivée de Deimos : Utilisation de la danse mortelle causant 1+2d6 touches automatique à force doublée : Deimos subit une touche et perd 3 pv après régénération, il lui en reste 177, il découpe en rondelles 8 épéistes

Effectif de la première vague :
Bataillons 1 : 7/30 (Trois sur la muraille dont un à 34 pv, une échelle sécurisée)
Bataillons 2 : 9/30 (Trois sur la muraille, une échelle sécurisée)
Bataillons 3 : 9/30 (Trois sur la muraille dont un à 48 pv, une échelle sécurisée)

Effectif des défenseurs :
94/104 épéistes (dont un à 68 pv)
=> Un officier est à 41 pv

Front de Frank : (20 échelles posées sur 20 maximum, une échelle sécurisée)
=> Vingt zombies montent (relance via danse maccabre) : 3 réussissent à monter, 17 tombent et sont détruit
=>Le zombie disposant de la pierre tonnerre l'active : Explosion !
Mort de 3d20 troupes sur la muraille : 39

Effectif de la première vague :
Horde de zombie : 23/77
Lancement du sort danse macabre sur les squelettes : 9 (réussi)

Effectif des défenseurs :
21/60 épéistes

Front de Rallah : (10 échelles posées sur 10, trois échelles sécurisées)
=> Dix épéistes montent : Cinq arrivent à monter, Cinq tombent et meurent
=> Lors du combat sur la muraille, 2 mercenaires meurent et un est à 48 pv, un défenseur est à 34 pv

Effectif de la première vague :
Bataillons d'épéiste : 18/40 (Huit sont sur la muraille dont un à 48 pv, quatre échelles sécurisées)

Effectif des défenseurs :
40/40 épéistes (dont un à 34 pv)
L'assaut des squelettes de Necros n'était pas aussi violent qu'il l'aurait voulu. Pire, les défenseurs semblaient garder pied et repoussaient méthodiquement les forces du vampire. Ainsi, malgré les renforts grimpant toujours aux échelles, les épéistes réussirent à refouler les mort-vivants de tel manière qu'ils ne puissent protéger que trois échelles sur les cinq qu'ils gardaient jusqu'alors ! Heureusement, l'arrivée de L'épouvantail dans la mêlée donna un peu de répit aux squelettes malmené ! Tel un ange de La Mort, l'abomination d'Ahmôsis fit un vrai carnage chez les défenseurs, emportant dans sa danse huit soldats dont les membres réduis en morceau volèrent tel une tornade de sang. Le sort du vampire n'avait ici que peu d'utilité tant la furie sanguinaire était violente !

Dans le même temps, Necros put entendre une gigantesque explosion venant de la position attaquée par Frank. Tournant son regard divinatoire sur cette portion de combat, il put constater, sans doute avec une grande satisfaction, que deux tiers des effectifs ennemis s'y trouvant venaient d'y être purement et simplement pulvérisé. Faisant se replier ses zombies, Frank envoyait maintenant une seconde vague formée par ses guerriers squelettes. Plus valeureux, ils furent également renforcé par un sort de danse macabre pour se porter plus rapidement à l'assaut ! Désormais à peine assez nombreux que pour tenir chaque échelle, les épéistes de Karnaj ne tiendraient sans doute plus très longtemps et les forces de Frank pourront venir assister celles de Necros.
Test d'Int : 5 (réussi)
+1 en connaissance tactique (17/25)
Necros comprit alors ce que Rallah avait sans doute essayé de lui expliquer sans qu'il n'y prête attention. En réalité, si le vampire avait gardé avec lui toutes ses forces, c'était pour donner l'impression d'être la force d'assaut principale. Mais ce rôle était celui de Frank, qui avait la pierre tonnerre ouvrait maintenant un passage pour que ses troupes puissent venir frapper dans le dos le gros des forces ennemis occupés par le vampire ! Une idée de génie que le buveur de sang retiendra sans nul doute pour une prochaine bataille ! Du côté de l'arabéen justement, les épéistes avaient réussi à prendre pied suffisamment aux goûts du chef mercenaire qui semblait ordonné à ses doubles soldes de l'accompagner sur le front, lançant également la seconde vague d'assaut !
Je suis le Dieu des morts et des vivants, Le Gardien du cycle éternel de la vie et de la mort et Le Défenseur de la création telle qu'elle m'a vu naître.

Craignez-moi, car je ne pardonne pas. Adorez-moi pour cette même raison. Et vénérez-moi car je suis bon et juste envers toutes choses. L’Équilibre sera.

Avatar du membre
Necros Ahmôsis
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - Fiche
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - Fiche
Messages : 191
Profil : FOR 11/ END 14/ HAB 13/ CHAR 8/ INT 16/ INI 12/ ATT 11/ PAR 10/ TIR 10/ MAG 17 (18)/ NA 2/PV 140/140
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... os_ahmosis
Autres comptes : Sholto Leistus (2ème compte), Malbalor (décédé)

Re: [Necros Ahmösis] Crypte immortelle

Message par Necros Ahmôsis » 05 oct. 2019, 09:25

Avec leur lenteur mais aussi leur dévotion habituelles, les morts-vivants installaient une à une les échelles sur les murs. La première partie de l'assaut allait commencer, la plus sanglante. En effet, les défenseurs ayant un avantage de position énorme, ils seraient capable d'abattre bon nombre des assaillants avant que ceux-ci n'aient pu sécuriser les échelles. Fort heureusement, l'avantage de Necros résidait dans le nombre. Les forces du nécrarque étaient quatre fois plus nombreuses que les troupes de Karnaj!

La première vague de squelette grimpa aux échelles, évoluant le long des murs de leur démarche à la fois mollassonne et avide de meurtre. Les défenseurs les attendirent au sommet, épées et boucliers prêts, fauchant le moindre crâne qui apparaissait devant eux. Ils étaient méthodiques, organisés, leurs ordres étant hurlés par un officier au sang froid. Une bonne partie des pantins du vampire furent repoussés sans mal et ceux qui posèrent pied en haut des murs eurent bien du mal à garder leur position.

Ahmôsis n'apprécia guère le courage que ce gradé instillait dans ses hommes. Grâce à sa Quête de Vie et ses talents divinatoires le nécromant localisa avec précision sa nouvelle cible. Ses paroles furent noyées par les bruits de la bataille, mais les effets de son sort, eux, furent bien réels! Le dard aethyrique serpenta jusqu'au sommet de la muraille, invisible à l'oeil humain. Lorsqu'il fut au niveau de sa cible, il se cabra brutalement avant de plonger au travers des défenses et de se planter dans la poitrine de l'officier. Totalement pris par surprise, le pauvre homme ne pouvait comprendre ce qui lui arrivait tendit que ses forces le quittaient. Sa silhouette s'amincit rapidement, sa peau s'assécha et ses traits se ridèrent. Tant d'années d'entrainements acharnés pour sculpter son corps s'étaient envolées en quelques secondes!

Le nécrarque se délecta de sa prise, sentant cette puissante vigueur couler en lui. Ce n'était qu'un résidu infime du pouvoir qu'il avait arraché au seigneur liche il y a quelques jours, mais cela suffit pour réunir une fabuleuse quantité de Dhar corrompue. En récitant une nouvelle formule, Ahmôsis consolida cette énergie pour ensuite la libérer tout autour de lui. L'aethyr s'immisça dans les articulations de chacun des squelettes du nécromancien, faisant cliqueter leurs os d'une vigueur infernale. Leurs orbites vides s'illuminèrent soudain d'orbes vertes crépitantes. La puissance et l'acharnement de leurs coups furent décuplés, chacune de leur frappe étant à présent animée d'une rage terrifiante. Agités de violents spasmes, ils se jetèrent sur les échelles et redoublèrent d'efforts pour atteindre les remparts.

Mais la nouvelle vigueur des assaillants ne suffit pas à faire vaciller le moral de l'adversaire. Si les squelettes atteignirent en grand nombre le sommet, les défenseurs les repoussèrent dans leur quasi totalité! Fort heureusement, le nécrarque ne comptait pas que sur ces piètres combattants pour écraser l'ennemi...

_______________________________________________________

Ermen n'avait pas encore donné le moindre coup d'épée. Ses frères d'arme tenaient sans problème leur position et repoussaient les vagues de squelettes incapables de manier correctement leurs armes. Le jeune soldat avait vécu ces derniers jour dans la terreur, ayant entraperçu les monstrueux effectifs ennemis qui encerclaient la forteresse. Effectifs qu'il s'était attendu à rejoindre rapidement. Il avait cherché un endroit par lequel s'enfuir, mais en vain, les morts étaient partout.

A Présent, le moral remontait. Certes, les morts avaient balayé les premières défenses du domaine de Karnaj, mais après tout, n'était-ce pas que des orques indisciplinés? Et à présent, l'ennemi ne parvenait même pas à atteindre les remparts sans se faire proprement cueillir. Un peu à l'écart, le jeune homme préférait laisser le travail à ses collègues plus expérimentés. Il ne remarqua pas l'ombre qui glissait le long des murs, ni le bruit des lames se plantant dans la pierre.


Allez les gars! Ces sacs d'os ne passeront pas!

"TOC" "TOC". Le soldat sentit soudain un froid glacial couler sur son dos. Il avait entendu ces deux sons derrière lui, mais c'était surtout le changement d'atmosphère qui était le plus marquant. Une aura si sombre, si terrifiante que l'épéiste n'osait pas se retourner. C'était impossible pourtant, il n'y avait pas d'échelles de ce côté du mur! Incapable d'alerter ses camarades, paralysé par la terreur, le soldat parvint à lentement pivoter sur lui-même. Il regretta son acte immédiatement, ayant préféré mourir dans la surprise plutôt que sa dernière vision soit ce spectacle horrifiant.

La silhouette qui se détachait de la nuit était immense. Il semblait que chaque fragment de son être était un autel à la gloire de la terreur. L'Epouvantail contemplait sa proie de son sourire tordu, une abominable intelligence flamboyant dans ses orbites. Il était excité de se voir offrir un met aussi juteux! Depuis qu'il avait été fabriqué de toute pièce, la créature n'avait jamais pu défouler ses membres artificiels. Ici, il allait pouvoir se régaler! Ses deux faucilles se libérèrent de leur attache et tombèrent au sol avec fracas, signalant la présence du monstre au autres épéistes proches. Personne ne put émettre un son. Ermen était à peine conscient, son corps n'étant qu'une seule crampe immobile. Un flottement irréel s'était installé sur la troupe.

Et soudain, le ballet de mort commença.

Deismos leva bien haut l'une de ses jambes pointues. La pique se tenait juste au dessus de la tête de Ermen qui la regardait bêtement, incapable de réagir. Puis, la jambe s'abattit, embrochant le malheureux tel un porcin à un banquet. Ce meurtre sortit les autres soldats de leur tétanie, malheureusement bien trop tard. Tournoyant sur lui-même, l'Epouvantail fit danser ses faucilles autour de lui. Les lames découpèrent chairs, os et armures comme du beurre, faisant danser les membres sectionnés comme des pétales tout autour de lui.

Un épéiste plus vif que ses frères parvint à éviter les lames du monstre. Du botte expérimentée, il découpa le torse du monstre, dévoilant l'intérieur enflammé de l'Epouvantail. Mais sa victoire fut de courte durée car le feu éthéré ne brûlait pas son hôte, mais le régénérait! Les chairs décomposées et le bois moisi se reformèrent rapidement sous le regard vaincu de l'épéiste. Ce dernier releva la tête pour contempler une dernière fois le visage hilare de son meurtrier, juste avant que sa gueule ne se déploie et broie le crâne du soldat.

Ayant tout observé par sa boule de cristal, Necros frémissait de joie. La danse que sa créature venait d'effectuer était le plus bel acte théâtral sur lequel les yeux du vampire s'étaient posés. L'Epouvantail compensait largement avec les performances pitoyable de ses autres troupes jusqu'alors. Mais il ne fallait pas que le reste des épéistes identifient la menace et se jettent tous sur elle pour l'abattre par le nombre, Ahmôsis devait continuer à les occuper sur leur partie des remparts. Il commença à articuler son incantation mais fut stoppé net par un bruit assourdissant.

Interrompant son oeuvre aethyrique, le vampire se plongea de nouveau dans sa boule de cristal pour observer la source de ce vacarme. Frank venait d'utiliser la pierre de tonnerre! Ayant jusque là bien du mal à percer les défenses ennemies avec ses zombies, il venait de faucher une quarantaine d'hommes d'un seul coup! Et ainsi s'offrir de nouvelles troupes potentielles et efficaces déjà sur les remparts!

En observant le front de Rallahquatil, le nécrarque put constater que ce dernier n'en menait pas large. Sa première vague de combattants étaient presque tous tombés sous les coups ennemis sans cause la moindre perte dans le camp adverse! Mais que diable faisaient les arbalétriers? L'arabéen tentait-il de viser au travers des remparts à l'aide de son arc? Apparemment non, mais pourquoi? Il semblait avoir besoin d'un coup de pouce et Ahmôsis avait justement une autre carte à dévoiler.

Les Mirages glissèrent rapidement jusqu'au front sud, cachés des regards par les murs de la forteresse. Une fois positionnés sous les défenseurs, les esprits jaillirent des remparts pour les prendre en tenaille avec les épéistes de Rallah. Necros espérait que cela laisserait le temps à son disciple d'assurer ses positions en haut des échelles. Bien évidemment, le chef des Mirages restait dissimulé dans le sol pour ne pas risquer de faire s'effondrer le bataillon entier s'il était abattu. S'ils subissaient de lourdes pertes au point de frôler l'anéantissement de leur unité, les esprits retourneraient sous les remparts.

De son côté, le nécrarque constata de l'état de sa première vague de bataillons. Les régiments étaient presque annihilés sans avoir causé de pertes réelles à l'adversaire. Les échelles n'étaient que passablement défendues, mais les squelettes les gardants ne tiendraient pas longtemps. Fort heureusement, ils étaient entourés des carcasses de leurs congénères tombés un peu plus tôt et Necros comptait bien exploiter cet avantage.

Dans un premier temps, Ahmôsis lança un nouveau Souffle de la Vraie Mort sur l'officier déjà affaibli. Il profita ensuite du regain d'énergie pour incanter une Invocation de Nehek majeure pour relever un maximum de ses troupes tombées et soigner les autres. Il favorisa les cadavres squelettiques déjà présents sur les remparts pour que les échelles soient mieux défendues alors que le vampire lançait trois nouveaux bataillons de défunts à l'assaut. Necros lança ensuite un sort de Fontaine de Sang combiné à une Lévitation pour affaiblir toujours plus ses adversaires tout en rapprochant la zone d'effet de ses sorts du front. Il prendrait aussi bien soin de prolonger ses sorts déjà actifs avant qu'ils ne se dissipent.
Necros Ahmôsis, Voie des Arts Noirs
Profil: For 11 | End 14 | Hab 13 | Cha 8 | Int 16 | Ini 12 | Att 11 | Par 10 | Tir 10 | Mag 17 (18) | NA 2 | PV 140/140 | LNs : 379/380 | Distance de contrôle : illimitée | Piliers mentaux : 4/6 (65/100)
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... os_ahmosis
Équipement

Faux de Malepierre
Sceptre du Maître de la Non-Vie (Munjaz)
Pistolet à Malepierre (7 cartouches)
Amulette magique
Veste en cuir
Armure de L'Esprit Trompeur
Chasuble
Accessoire de calligraphie
Boulier
Grimoire

Morts-vivants :

Liste détaillée des troupes dans le lien suivant : https://docs.google.com/document/d/1Emj ... sp=sharing

- L'Épouvantail / Deimos (0 LN)
- 1 Roi revenant skaven technomage [Pistolet à Malepierre maudit] (10 LN)
- 19 Rats ogres revenants (152 LN)
- Bataillon « Lame sanglante » : 30 gardes des cryptes, un champion des cryptes, un tambour et un porte-étendard (20 LN)
- Bataillon « Garde Sanglante» : 30 gardes des cryptes, un champion des cryptes, un tambour et un porte-étendard (20 LN)
- 5 Revenants « lame sanglante » (40 LN)
- Nuée d'esprits, le "Mirage" (30 esprits) (6 LN)
- 1 spectre (7 LN)
- 4 bataillons « Lame sanglante » : 120 gardes des cryptes, 4 tambours et 4 portes-étendard (64 LN)
- 10 bataillons : 540 guerriers squelettes [épée et bouclier], 10 tambours et 10 portes-étendard (60 LN)
- 30 Skavens zombies [Armure 5 et Cimeterre d'élite (12+1d6 Rapide)] contrôlés par Abydos(0 LN)

Grimoire :

Commun :

Lumière
Vérité
Pistage
Décharge magique
Lévitation
Maîtrise du son

Nécromancie :

Asservissement
Brume ténébreuse
Exhalaison de la mort
Pourrissement
Quête de vie
Armure d'os
Invocation de Nehek
Invocation de Kandorak
Invocation de Razkhar
Vigueur infernale
Fureur d'Ahmôsis
Souffle de la vraie mort
Esprit d'os
Fontaine de sang

Regain de pvs quand un sort de nécromancie est lancé : 1 (Malédiction de la Non-Vie) + 1d6+2 (Soif Noire)

Bonus compétences :

Calcul mental : +1 Int si calcul
Erudition : +1 Int et +1 xpms (sauf lancé de sort)
Alchimie niveau 2 : +2 tests conception alchimique
Fabrication d'objets magiques niveau 3 : +3 tests conception objets magiques
Divination niveau 2 : + 2 tests de divination
Méditation : -1 aux malus de perturbation magique
Cape d'élégance : +1 Char
Amulette d'Ahmôsis : +1 Mag tests incantation
Invocation d'Anciens : +8 zombies ou squelettes relevés ou +4 autres créatures invoquées
Maîtrise de l'aethyr niveau 2 : -4 malus de lancé de sorts / -2 xpm octroyé par lancé réussi

Dons du sang :

Soif noire
Vision de l'Au delà
Fontaine de Dhar
Invocation d'Anciens
Image

Avatar du membre
[MJ] Igaram
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 251

Re: [Necros Ahmösis] Crypte immortelle

Message par [MJ] Igaram » 06 oct. 2019, 21:52


Assaut de la forteresse T4 :
Front de Necros (30 échelles posées sur 30 maximum, trois sont sécurisées):
=> 30 guerriers squelettes montent : 11 réussissent à monter, 19 tombent et sont détruit
=> Lors du combat 10 squelettes sont perdus, reste 8 pv à un. Aucun défenseur meurt, reste 53 pv à un

=> Deimos : Utilisation de la danse mortelle causant 1+2d6 touches automatique à force doublée : Deimos subit quatre touches et perd 62 pv après régénération, il lui en reste 115, il découpe en rondelles 9 épéistes
=> Le géant arrive, frappe Deimos et lui influge 67 pv, reste 48 pv à Deimos, il vole dans les airs et... (Test d'Hab -3 : 2) Réussi à se réceptionner sur le toit d'une chaumière => Le Géant se dirige maintenant vers le front de Frank
=> Les esprits arrivent au prochain tour

Effectif de la première vague :
Bataillons 1 : 0/30 => Bataillons détruit
Bataillons 2 : 0/30 => Bataillons détruit
Bataillons 3 : 0/30 => Bataillons détruit

Effectif de la seconde vague :
Bataillons 4 : 29/30 (3 sont sur les murs, dont un à 8 pv, 1 échelle sécurisée)
Bataillons 5 : 29/30 (3 sont sur les murs, 1 échelles sécurisée)
Bataillons 6 : 29/30 (3 sont sur les murs, 1 échelles sécurisée)

Effectif des défenseurs :
85/104 épéistes (dont un à 53 pv)
=> Un officier est à 41 pv
=> Lancement du sort « souffle de la vraie mort » :
Test int : 1 (réussite critique, +4 en mag)
Sceptre : 1
Test de Mag : 1 et 10 (réussite critique)
=> L'officier est mort
=> 84/104 épéistes (dont un à 53 pv)

Front de Frank : (20 échelles posées sur 20 maximum, une échelle sécurisée)
=> Vingt squelettes montent (relance via danse maccabre) : 8 réussissent à monter, 12 tombent et sont détruit
=> Invocation de nehek supérieure : 21 ex-soldats sont relevés, ils ne peuvent pas attaquer ce tour
=> Lors du combat 4 squelettes sont perdus, reste 1 pv à un. Aucun défenseur meurt, reste 41 pv à un

Effectif de la première vague :
Horde de zombie : 23/77 (replis près de Frank)

Effectif de la Seconde vague :
Horde de squelettes : 106/118 (4 sur les murs, dont un à 1pv, une échelle sécurisées)
Horde de zombie soldat : 21/21

Effectif des défenseurs :
21/60 épéistes (un à 41 pv)

Front de Rallah : (10 échelles posées sur 10, trois échelles sécurisées)
=> Six épéistes montent, trois joueurs d'épée et Rallah : Deux arrivent à monter, quatre tombent et meurent, les trois joueurs d'épée réussissent à monter, Rallah aussi
=> Lors du combat sur la muraille, 1 épéiste mercenaire meurent et un est à 22 pv, Deux défenseurs sont mort et un est à 64 pv
=> Rallah et ses trois joueurs d'épée font 4 morts, un joueurs d'épée est blessé et est à 36 pv

Effectif de la Première vague :
Bataillons d'épéiste : 13/40 (Neuf sont sur la muraille dont un à 22 pv, quatre échelles sécurisées)

Effectif de la Seconde vague :
Bataillons de joueurs d'épée : 30/30 (3 sur la muraille avec Rallah dont un à 36pv, deux échelle sécurisées )

Effectif des défenseurs :
34/40 épéistes (dont un à 64 pv)
Le combat pour le contrôle de la muraille était sanglant, partout, les corps volaient. Necros repéra à nouveau le soldat commandant le régiment qui lui tenait tête, insufflant une magie totalement contrôlée contre lui, il l'empala tel un cochon sur la broche ne laissant qu'une armure vide après avoir absorbé toute vie du corps du malheureux transformé en poussière sur le coup ! Le nécromancien pouvait sentir une puissance infinie remplir ses veines... En même temps qu'il sentit trois liens nécromantique se rompre subitement ! Il venait de perdre les trois premiers bataillons envoyés sur les défenses ennemies ! En effet, ces derniers s'étaient déjà bien fait éclaircir par les forces de Karnaj et les derniers survivants venaient d'être soit repoussé d'une échelle soit réduit au silence en haut des murailles ! Les trois bataillons supplémentaires envoyé en renfort ne parvenant pas à maintenir la pression sur les soldats désespérés ! Ces derniers les repoussant de plus en plus, réduisant de manière alarmante le nombre de guerrier morts-vivant sur le tour de garde. Deimos était d'ailleurs la seule exception sur le tableau, massacrant les neuf adversaires qui s'étaient jetés sur lui comme s'il s'agissait de simple amuse gueule. Malgré tout, les suicidaires s'étaient montrés très ingénieux, chargeant en même temps, ils avaient réussi à blesser sérieusement la bête, lui arrachant un cri de rage... suivit d'un autre bien plus tonitruant ! Le vampire n'avait plus fait attention au géant qui s'approchait, L'épouvantail non-plus visiblement et le colosse se rappela à leur bon souvenir à l'aide de son immense gourdin ressemblant plus à un arbre qu'à une arme !

La création nécromantique vola dans les airs sous l'impacte tel une balle de fusil. Par chance, elle était d'une agilité hors du commun et dans une pirouette sur elle-même, elle réussit à se réceptionner sans plus de dommage sur une des chaumières se trouvant près de la palissade extérieure ! Malgré cela, le vampire pouvait voir que la bête n'était pas sous son meilleur jour, des flammes violettes brûlant sur tout son corps, éclairant la nuit d'une lumière lugubre. Elle poussa un cris de colère, frappant le toit de ses bras armés et découpant la toiture comme s'il ne s'agissait que de beurre ! Elle allait retourner à l'attaque, c'était certain... Mais avait-elle une chance seul contre le géant ?

Du côté de Frank, malgré les pertes gigantesques subie, les défenseurs se battaient avec la rage du désespoirs, ne voulant peut-être pas être la cause de la chute du fief ou trop désireux de venger la mort de leurs frères d'arme. Des huit squelettes qui réussirent à monter sans être repoussé immédiatement, seulement quatre réussirent à tenir face aux assauts des mortels... Mais le sbire du vampire réservait une bien mauvaise nouvelle aux combattants... Puisant dans sa sombre magie, il releva une vingtaine des combattants encore chaud, insufflant en eux une nouvelle vie... une vie de servitude ! Toutefois, tout n'était pas encore gagné, car le géant se dirigeait d'un pas pesant vers ce front-ci et il allait sans nul doute causer un véritable carnage dans les rangs de la non-vie !

Grâce à la divination, Necros put également voir que Karnaj était également de la sortie, marchant un peu plus en arrière, ses gardes du corps se trouvant à ses côtés, prêt à agir à tout moment et grognant des insultes bien senties. Le magicien se trouvait également là, serrant du poing et tenant dans sa main un bâton de sorcier qu'il n'avait pas quand il était intervenu pour sauver l'assassin. L'attaque surprise qui avait initié le siège ne lui avait sans doute pas laissé le temps de s'équiper totalement lors de la précédente bataille. Toutefois, il ne devait pas s'agir d'un artefact du même calibre que ceux des deux nécromanciens... Ne faire usage que d'un seul vent de magie au lieu de la dhar limitait la puissance et les possibilité après tout...
Test de repérage : 18 vs 10
Second test via quête de vie : 10 vs 14 (réussi)
À côté du sorcier se tenait l'elfe, son aura magique l'entourait à nouveau, le protégeant des yeux des créatures trop faible... Heureusement pour Necros, il n'était pas de ceux-là et il pouvait le voir... avec difficulté cependant. Il était rassurant de voir qu'il ne se trouvait pour l'instant pas du « mauvais côté » du mur. Ses lames étaient mortelles, mais elles n'étaient pas encore capable de frapper au travers d'une enceinte... N'est ce pas ?

Rallah s'en sortait correctement avec ses soldats, tenant de mieux en mieux le mur, il arrivait à sécuriser presque toute les échelles désormais. Malin, il n'était monté aux créneaux avec ses joueurs d'épée qu'en se servant des échelles sécurisées, laissant les autres aux soldats sacrifiables... Et sacrifice, il y avait, car des quarante épéistes d'origine, seulement une douzaine était encore vivant, les autres étant soit mort en haut... ou en bas des murs... Mais l'arabéen avait bien prévenu son maître que les pertes seraient lourdes, très lourdes même... C'était l'inconvénient d'un assaut directe sur un site bien protégé... Mais que valait des défenseurs face au lieutenant du vampire ! D'un simple mouvement du poignet, il passa outre la défense d'un des soldats ennemis avec son sabre, lui tranchant la gorge et le laissant agoniser dans un gargouillis de sang, d'un autre mouvement, il esquiva une lame portée vers son visage et découpa dans le bouclier d'un second soldat ! L'attaque porta sur l'articulation du poignet du soudard qui cria d'un mélange de douleur et de surprise en voyant une lame transperçant son membre au travers de son bouclier en acier ! Il n'eut pas le temps de comprendre comment cela était possible que la dague remonta au travers de la plaque de métal sans nul gêne avant de se planter dans l’œil du malheureux. Il s'effondra, mort avant de toucher le sol !

Les trois double-solde quant à eux montrèrent qu'ils valaient bien se « petit supplément » en découpant à leur tour deux soldats ennemis dans une série de coup rageur ! Ils étaient pourtant en sous nombre écrasant, mais derrière eux, déjà d'autre joueurs d'épée montaient l'échelle... Le combat commençait à tourner en faveur des attaquants, une bonne chose vu les pertes déjà engendrée par l'assaut ! Les arbalétriers se tenaient également prêt à gravir le mur quand le chemin sera dégagé... N'ayant toujours pas d’opportunité de tir pour l'instant.
Je suis le Dieu des morts et des vivants, Le Gardien du cycle éternel de la vie et de la mort et Le Défenseur de la création telle qu'elle m'a vu naître.

Craignez-moi, car je ne pardonne pas. Adorez-moi pour cette même raison. Et vénérez-moi car je suis bon et juste envers toutes choses. L’Équilibre sera.

Avatar du membre
Necros Ahmôsis
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - Fiche
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - Fiche
Messages : 191
Profil : FOR 11/ END 14/ HAB 13/ CHAR 8/ INT 16/ INI 12/ ATT 11/ PAR 10/ TIR 10/ MAG 17 (18)/ NA 2/PV 140/140
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... os_ahmosis
Autres comptes : Sholto Leistus (2ème compte), Malbalor (décédé)

Re: [Necros Ahmösis] Crypte immortelle

Message par Necros Ahmôsis » 07 oct. 2019, 11:06

Ahmôsis sentait les faibles réserves d'énergie de l'officier ennemi se tarir rapidement. Siphonné de son reliquat de vie, le pauvre homme se ratatina sur lui-même, ses muscles s'évaporant et ses organes partant en poussière. C'est finalement dans un dernier râle que le squelette se désagrégea aux quatre vents, attaquant le moral des hommes qu'il avait si courageusement commandé quelques secondes plus tôt.

A peine savourait-il sa collecte que le nécrarque sentit soudain trois liens nécromantiques se briser. Il n'avait pas ressenti cela depuis le début des combats, ayant exclusivement mené à l'assaut des régiments de squelettes étroitement liés entre eux. Il venait donc de perdre quatre vingt dix troupes potentielles! La perte était grande, mais pas catastrophique. Ahmôsis devrait cependant faire plus attention à l'avenir et tenir ses régiments à bas effectifs à l'écart pour en relever les troupes et regarnir leur nombre.

Trois autres bataillons prenaient la relève, escaladant les échelles pour les sécuriser ensuite. Malheureusement pour eux, il n'y avait plus beaucoup de leurs frères sur les remparts et leur assaut en était grandement ralenti. A ce rythme, jamais les troupes de Necros ne parviendraient à percer les défenses du front.

Mais alors qu'il allait prononcer une nouvelle incantation, le vampire entendit soudain le hurlement de colère de sa créature. A l'aide de sa divination, il constata que l'Epouvantail, entouré de corps découpés en rondelles, avait subi de lourds dégâts. Certains de ses adversaires téméraires avaient exécuté une suite de bottes parfaitement synchronisées et ravagé la structure du monstre. Alors que Necros grinçait des dents de colère, Deismos disparut soudain.

Ahmôsis leva les yeux de sa boule de cristal et il vit depuis le haut des remparts la silhouette désarticulée de l'Epouvantail faire un long vol plané. Il venait d'essuyer un coup de massue de la part du géant! Ce dernier s'était rapproché du mur, le bruit de ses pas et de ses grognements couverts par le vacarme des combats. Horrifié, le nécrarque contempla, impuissant, le vol de sa plus belle oeuvre. A son grand soulagement, la créature s'anima soudain et exécuta une disgracieuse acrobatie avant de se réceptionner sur le toit d'une chaumière.

Necros était sidéré et enchanté de voir que son oeuvre avait survécu à pareilles blessures. Certes, Deismos était en bien piteux état, mais déjà les flammes violâtre brûlaient avec ardeur pour reconstituer son corps meurtri. Ce qui était moins rassurant, c'était de voir à quel point l'Epouvantail était furieux et prêt à en découdre. Si Necros le laissait faire, le monstre retournerait immédiatement à l'assaut malgré ses blessures. Mais ce n'était pas le plus important des problèmes pour l'instant, il faudrait du temps à Deismos pour rejoindre la bataille à nouveau. En effet, le géant se dirigeait à présent vers le front de Frank!

Sans plus attendre, le nécrarque se rapprocha de son disciple à l'aide de sa divination pour le prévenir de la menace. Von Enstein devrait donc tenir son régiment d'arbalétriers prêt à faire feu sur la cible immense et lui-même se préparer à bombarder le géant de ses sorts à distance. Il devrait aussi se tenir à l'écart du sommet des remparts pour ne pas risquer de devenir une cible du monstre.

Ceci fait, Ahmôsis écarta ses bras autour de lui, paume tournées vers le sol. Il canalisa silencieusement la Dhar brute autour de lui et la dirigea vers ses soldats ayant succombé en haut des murs. Quand le sort fut prêt, le nécromancien retourna ses mains et libéra l'énergie accumulée. Il comptait sur les pertes qu'avaient subis les régiments ayant rejoint l'assaut pour les remplacer par des soldats déjà sur les remparts. Si le surplus de pantins relevé ne pouvait pas être intégré dans les bataillons du vampire, alors ce dernier les laisserait "libres". En effet, les morts-vivants attaqueraient tout être vivant à proximité de par son simple instinct.

Son sort lancé, le nécromant s'adressa à Deismos par voie divinatoire comme il l'avait fait avec Frank un peu plus tôt.


"Ma sublime créature. Ne repars pas au front avant de t'être entièrement régénérée. Le géant est enfermé, cette forteresse est un enclos pour lui. Il n'ira nulle part. Laisse les autres entamer sa vigueur, tu t'occuperas de lui ensuite."

Ahmôsis ne voulait surtout pas perdre sa fabuleuse création. Or, cette dernière était trop jeune et fougueuse pour savoir comment aborder un adversaire aussi redoutable qu'un géant.

Ses troupes étant à présent bien installées sur le mur, le vampire ordonna à l'un de ses régiments de gardes des cryptes d'escalader les échelles les plus sécurisées pour rejoindre l'assaut. Ahmôsis ne resterait pas au sol à attendre que les combats soient terminés, il comptait bien accompagner ses gardes des cryptes. Cependant, un être immortel ne s'abaisserait pas à monter les échelles comme un vulgaire soldat.

Necros se transforma en une brume surnaturelle qui s'éleva rapidement du sol pour se rapprocher des remparts. Il se re-matérialisa au sommet des murs, au niveau de l'échelle la mieux sécurisée par ses garde des cryptes. Sentant l'aethyr de son sort de Vigueur Infernal s'amenuiser, le nécrarque le regarnit d'une énergie nouvelle, dynamisant par la même occasion ses nouvelles troupes. Ensuite, pour bien s'assurer que chacune des lames de ses soldats soit la plus mortelle possible, il prononça une incantation de Fontaine de Sang.

Dominant les combats de sa formidable taille, le vampire pourrait déchaîner son pouvoir sur les épéistes défenseurs, ravageant leurs rangs à l'aide de regards de Nagash


► Afficher le texte
Modifié en dernier par [MJ] Igaram le 08 oct. 2019, 21:50, modifié 1 fois.
Raison : +12xp et 4xpm / Total: 120xp +21xpm
Necros Ahmôsis, Voie des Arts Noirs
Profil: For 11 | End 14 | Hab 13 | Cha 8 | Int 16 | Ini 12 | Att 11 | Par 10 | Tir 10 | Mag 17 (18) | NA 2 | PV 140/140 | LNs : 379/380 | Distance de contrôle : illimitée | Piliers mentaux : 4/6 (65/100)
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... os_ahmosis
Équipement

Faux de Malepierre
Sceptre du Maître de la Non-Vie (Munjaz)
Pistolet à Malepierre (7 cartouches)
Amulette magique
Veste en cuir
Armure de L'Esprit Trompeur
Chasuble
Accessoire de calligraphie
Boulier
Grimoire

Morts-vivants :

Liste détaillée des troupes dans le lien suivant : https://docs.google.com/document/d/1Emj ... sp=sharing

- L'Épouvantail / Deimos (0 LN)
- 1 Roi revenant skaven technomage [Pistolet à Malepierre maudit] (10 LN)
- 19 Rats ogres revenants (152 LN)
- Bataillon « Lame sanglante » : 30 gardes des cryptes, un champion des cryptes, un tambour et un porte-étendard (20 LN)
- Bataillon « Garde Sanglante» : 30 gardes des cryptes, un champion des cryptes, un tambour et un porte-étendard (20 LN)
- 5 Revenants « lame sanglante » (40 LN)
- Nuée d'esprits, le "Mirage" (30 esprits) (6 LN)
- 1 spectre (7 LN)
- 4 bataillons « Lame sanglante » : 120 gardes des cryptes, 4 tambours et 4 portes-étendard (64 LN)
- 10 bataillons : 540 guerriers squelettes [épée et bouclier], 10 tambours et 10 portes-étendard (60 LN)
- 30 Skavens zombies [Armure 5 et Cimeterre d'élite (12+1d6 Rapide)] contrôlés par Abydos(0 LN)

Grimoire :

Commun :

Lumière
Vérité
Pistage
Décharge magique
Lévitation
Maîtrise du son

Nécromancie :

Asservissement
Brume ténébreuse
Exhalaison de la mort
Pourrissement
Quête de vie
Armure d'os
Invocation de Nehek
Invocation de Kandorak
Invocation de Razkhar
Vigueur infernale
Fureur d'Ahmôsis
Souffle de la vraie mort
Esprit d'os
Fontaine de sang

Regain de pvs quand un sort de nécromancie est lancé : 1 (Malédiction de la Non-Vie) + 1d6+2 (Soif Noire)

Bonus compétences :

Calcul mental : +1 Int si calcul
Erudition : +1 Int et +1 xpms (sauf lancé de sort)
Alchimie niveau 2 : +2 tests conception alchimique
Fabrication d'objets magiques niveau 3 : +3 tests conception objets magiques
Divination niveau 2 : + 2 tests de divination
Méditation : -1 aux malus de perturbation magique
Cape d'élégance : +1 Char
Amulette d'Ahmôsis : +1 Mag tests incantation
Invocation d'Anciens : +8 zombies ou squelettes relevés ou +4 autres créatures invoquées
Maîtrise de l'aethyr niveau 2 : -4 malus de lancé de sorts / -2 xpm octroyé par lancé réussi

Dons du sang :

Soif noire
Vision de l'Au delà
Fontaine de Dhar
Invocation d'Anciens
Image

Répondre

Retourner vers « Sylvanie »