[Necros Ahmösis] Crypte immortelle

La Sylvanie inspire la peur dans le reste du Stirland. Depuis la sombre ville de Tempelhof, qui n'a pas eu de prêtre de Morr attitré depuis 800 ans, jusqu'aux contreforts des Montagnes du Bord du Monde, entre le bief de l'Aver et le Stir, la plus grande région du Stirland est un lieu de terreur et d'obscurité. On dit que les fantômes y évoluent en toute impunité à la nuit tombée parmi les collines Hantées et que l'épais brouillard des bois sylvaniens emprisonne parfois les âmes, les obligeant à y errer à jamais. La portion orientale de la province est la plus désolée, là où d'anciens châteaux noirs sont juchés sur leurs pics escarpés comme des vautours scrutant les villes en contrebas.

Modérateur : Equipe MJ

Avatar du membre
[MJ] Igaram
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 251

Re: [Necros Ahmösis] Crypte immortelle

Message par [MJ] Igaram » 08 sept. 2019, 19:09

Rallah sembla être d'accord avec l'observation de son maître, une dizaine de soldats, même chevronné de pourrait sans doute pas survivre longtemps face à un sorcier déchaîné. Il hocha donc de la tête l'air pensif. Frank profita de ce moment de réflexion pour donner son avis :

-Natum est impressionnant, c'est une liche, mais ensemble, je pense que l'on peut le vaincre rapidement. Toutefois, je pense placer mes gardes des cryptes près de la taverne en prétextant une protection. La liche pensera sans doute à également amener son escorte et mes guerriers s'occuperont de les retenir le temps qu'on s'occupe de leur maître. Après quoi, je ferais s'effondrer mes zombies et prendrait le contrôle de tout ce que je pourrais... Seul la vaste horde de squelettes me fait peur. Car je ne pense pas que l'on pourra en prendre intégralement le contrôle et il faudra donc les éliminer... manuellement...

Le vampire continua son exposer pour finir par demander si l'arabéen préférait se battre au corps à corps ou au tir. Ce dernier déclara, non sans regret :

-Je ne me vois pas affronter pareil monstruosité sans un équipement fait pour contrer sa magie. Non, autant laisser les joueurs d'épée mourir pour cela, je serais avec les arbalétriers pour l'éliminer à distance.

Avec cette nouvelle information en tête, le vampire continua d'expliquer son plan à ses deux lieutenants. Finissant par demander à son nécromancien s'il se sentait capable de contrôler toute la force nécromantique de Natum. Le sorcier sembla flatté par la question, mais répondit avec son humilité habituelle :

-Non, même en relâchant le contrôle de mes zombies, la horde est bien trop vaste, au mieux, je pourrais m'occuper d'une partie des bataillons de squelettes et peut-être également d'une partie des gardes des cryptes si vous ne voulez pas vous en emparer personnellement... Pour mon archidoxis... et bien... Je sais relever des zombies, des squelettes et des gardes des crypte. J'ai également la possibilité de devenir une brume éthérée et de faire jaillir le sang des blessures des ennemis autour de moi. Je maîtrise assez bien le regard de nagash ainsi que souffle de la vraie mort, bien que je n'aime pas trop ce dernier. J'ai également appris le sort de danse macabre, mais vous le savez déjà vu que je l'ai déjà utilisé en votre présence. Mon corps est encore dans l'état où il est actuellement grâce à ma connaissance du rituel de libération de l'occulte et Romulus est le... dernier témoignage de ma capacité à effectué avec succès une genèse morbide. Pour le reste, je connais quelques sorts du domaine commun qui, je pense, n'ont pas grand intérêt pour le combat à venir...

Rallah applaudit avant de couper encore une fois Frank.

-Je n'ai pas compris grand chose à tous les sorts, cela dit, pour mes hommes, ils sont là pour se battre. Mais comme vous le désirez, je leur dirais qu'ils peuvent occuper les maisons au nord de la place en attendant l'assaut. Je ne pense pas qu'ils sortiront d'eux-même, car bien qu'ils soient familiarisés avec la région, ils ne doivent pas trop aimer la présence d'autant de mort-vivants près d'eux. Pour votre plan, je ferais passer le mot aux lieutenants des bataillons d'arbalétriers pour qu'ils « logent «  eux et leurs hommes dans les deux maisons au nord de la taverne. Ainsi, ils pourront réagir rapidement si Karnaj décide de sortir par la porte ou si les troupes de Natum se montrent trop coriace. Le lieutenant des doubles soldes, qui est également le capitaine de la troupe de mercenaires, sera avec nous pour défaire la liche et le reste de ses hommes attendront dans le quartier un peu à l'Ouest de la taverne pour aider, on ne sait jamais. Je conseil toutefois de placer vos troupes de manière à pouvoir rapidement bloquer le chemin des renforts de la liche quand les hostilités commenceront.

Le trio de conspirateur parlèrent peut-être encore quelques temps de tous les détails du plan avant de se disperser en essayant de ne pas attirer l'attention. Après quoi, la journée se déroula normalement. Les mercenaires dressèrent rapidement une barricade en demi-lune, des pieux pointés vers la porte pour décourager toute envie de sortir de la part des défenseurs. En même temps, des petits groupes de soldats fouillaient les maisons, les pillant au passage sans aucune once de respect pour les anciens propriétaires. Mais contrairement à ce qu'on aurait pu croire, aucun passage dissimulé ne fut découvert. Ils étaient soit inexistant soit trop bien cacher pour être trouver facilement.

La liche avait disposer ses détachements tout autour du bastion, formant un cordon qui ne pourrait être franchi sans donner l'alerte. Il sécurisa également la porte Ouest et maintient ses troupes au niveau des brèches ce qui empêcha les mercenaires d'entreprendre tout travaux de restauration. De toute manière, il ne s'agissait pas d'une tâche pouvant être réalisée en quelques jours seulement et encore moins en quelques heures. Le nécromancien s'était quant à lui enfermé dans une maison près de la porte Est, sécurisée par ses propres gardes des cryptes également.
Test d'Int : 13 (réussi)
+1 en connaissance tactique 11/25

Test de divination : 5 (réussi)
Le sang noir du vampire ne fit qu'un tour quand il réalisa le stratagème de Von Kashech ! Ce mécréant avait totalement entouré la forteresse, se gardant les positions stratégiques et piégeant les troupes du vampire et de Frank dans une nasse qui lui permettrait de les encercler très facilement. Il avait même redisposer deux bataillons de squelettes près du quartier qu'avait décidé d'occuper les joueurs d'épée, disposant ainsi de quatre bataillons pour les attaquer s'il ne désirait ! La situation était évidente et quand Necros voulut voir dans la maison où s'était installer la liche, il put sentir un mur qui le bloquait dans sa divination. Il ne s'agissait pas d'un sort normal, non, il puait la magie solide à plein poumon, de la malepierre ! Patient, il put observer que la zone de « brouillage » était sphérique et en l'analysant de plus près, il découvrit un nouveau tunnel, très étroit et arrivant justement sous cette maison là en particulier pour repartir vers la cité des damnés. La manufacture du tunnel était grossière, fait par des mains précipitées qui n'avaient aucune raison de s'appliquer à la tâche. Tandis qu'il essayait de comprendre de quoi il s'agissait, il fut repousser un petit peu tandis qu'il était certain d'être rester hors de la zone de perturbation ! C'est là qu'il se rendit compte qu'elle s'était en réalité mise en mouvement ! Quittant la maison, elle glissait rapidement en suivant parfaitement le tunnel... Qui le mena vers une autre zone de perturbation, plus vaste et mauvaise... sous le sol ! Si Necros avait encore des doutes sur Natum, il ne faisait plus aucune doute maintenant qu'il fricotait déjà avec quelqu'un d'autre pour s'occuper de lui...

Revenant dans la maison, il fit sans doute comme si de rien n'était et appela la liche pour le conseil stratégique. Cette dernière feinta d'être entrain de lire un grimoire, l'ayant sans doute senti rentrer psychiquement dans la maison. Il lui déclara qu'il arrivait de ce pas et en effet, il se mit immédiatement en chemin. Un bataillon de garde des cryptes le collant aux talons, il arriva à l'entrée de la taverne. Cette dernière se trouvait au nord-Ouest du bâtiment. Sa troupe se stoppa à quelques mètre de la porte, faisant face aux gardes que Frank avait disposer là spécialement pour l'occasion. Les zombies du nécromancien se trouvait également un peu plus bas dans la rue, formant une horde désorganisée entre la taverne et la vaste troupe de guerriers squelettes. Le même manège avait été réalisé plus haut avec deux hordes, une du technomage et l'autre de skavens zombies. Les guerriers squelettes de l'acolyte faisant face à la porte du bastion, le dos collé à une maison et en réalité prêt à assister les zombies contre les gardes de Natum.

À l'intérieur, une vingtaine de soldats se tenaient en position dans la cuisine et la réserve de l'établissement tandis qu'une autre vingtaine de tireur cette fois se tenait dans différente chambre qui longeait le balcon donnant droit sur le duo de sorcier. Rallah était armé d'un arc long et s'était dissimulé derrière une table retourné en mezzanine pour pouvoir relayer le signal aux arbalétriers. Frank parlait à Necros tout en montrant la carte. Des petits pions marquant la position des troupes tandis que deux morceaux d'assiettes brisées symbolisaient les futur entrée des tunnels de sape. Il s'interrompit ou fit mine de s'interrompre quand l'archiliche arriva un large sourire aux lèvres :

-Et bien, jeune vampire, avez-vous réfléchi à une meilleure stratégie d'attaque ? J'ai hâte d'égayer ma journée ! Il s'agissait là clairement d'une pique lancée en souvenir du plan plus que moyen qu'avait donné Necros le jour avant... Tous les pièces étaient maintenant en place...
Je suis le Dieu des morts et des vivants, Le Gardien du cycle éternel de la vie et de la mort et Le Défenseur de la création telle qu'elle m'a vu naître.

Craignez-moi, car je ne pardonne pas. Adorez-moi pour cette même raison. Et vénérez-moi car je suis bon et juste envers toutes choses. L’Équilibre sera.

Avatar du membre
Necros Ahmôsis
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - Fiche
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - Fiche
Messages : 193
Profil : FOR 11/ END 14/ HAB 13/ CHAR 8/ INT 16/ INI 12/ ATT 11/ PAR 10/ TIR 10/ MAG 17 (18)/ NA 2/PV 140/140
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... os_ahmosis
Autres comptes : Sholto Leistus (2ème compte), Malbalor (décédé)

Re: [Necros Ahmösis] Crypte immortelle

Message par Necros Ahmôsis » 09 sept. 2019, 15:07

Necros fut satisfait de voir que son maître d'armes était de son avis : il faudrait plus d'hommes cachés dans la taverne. Leur vie ne comptait pas et autant en envoyer un maximum à un triste destin plutôt que de risquer de devoir terminer le combat seuls contre Natum. La réponse de Frank fut beaucoup moins satisfaisante. En effet, le nécromant ne répondit qu'en partie à la question de son maître et ce dernier, qui ne voulait pas perdre de temps, s'irrita.

Imbécile! Je ne te parle pas de prendre le contrôle de toute son armée, mais juste une partie! Je vais me faire un plaisir de lui voler un maximum de ses pantins. De plus, n'as-tu pas remarqué ce que Von Kashech portait sur lui? Un sceptre de la Non Vie. Quand nous l'aurons vaincu, il te reviendra de droit. La "vaste" troupe de squelettes ne posera plus de problème.

Le nécrarque fit une pause de quelques secondes pour converser avec Chronos, l'esprit mathématique de sa conscience.

Dix régiments de trente squelettes, quatre régiments de trente gardes des cryptes, cent quatre vingt douze squelettes errants. Je me charge des bataillons dans leur totalité et avec tes nouveaux pouvoirs, tu n'auras aucun mal à récupérer tout le reste des troupes de la liche en gardant tes propres zombies. Tu récupéreras aussi un maximum des zombies que je délaisserai pour que nous perdions un minimum de nos effectifs. Le reste s'auto détruira, donc nous n'aurons plus à nous préoccuper d'eux.

Necros tourna ensuite son visage maudit vers l'arabéen.

Tu ne seras pas oublié, Rallahquatil. La liche possède d'autres artefacts fabuleux qui constitueront une partie de ta récompense.

Ahmôsis accepta le reste des propositions de ses généraux, acquiesçant simplement. Ses propres troupes tenteraient de ralentir au maximum les morts-vivants de la liche pour leur permettre de mener les combats en toute tranquillité. Les gardes des cryptes et les rats ogres, eux, resteront derrières les palissades pour dissuader Karnaj de tenter une sortie.

La réunion terminée, chacun s'affaira à exécuter la partie de son plan. Le vampire fut effaré de voir la position qu'avaient pris les régiments de l'archiliche, comme si elle considérait que la forteresse était déjà sienne! Le nécrarque faillit abattre un nouvel esclave et découvrant les machinations de son soi-disant allié. Ce n'était pas de la paranoïa, elle avait bel et bien l'intention de le trahir! Intérieurement, Ahmôsis avait souhaité être le premier a avoir cette idée, de montrer à ce tas d'os arrogant de quoi il était capable. Mais après tout, n'était-ce pas plus satisfaisant d'avoir été capable de déjouer les plans perfides de cette créature infâme?

Une fois tous installés dans la taverne, le vampire réunit ses deux généraux avant que Rallah ne prenne position à l'étage avec ses tireurs. Il leur partagea la position exacte de chaque bataillon de la liche, concluant que c'était bel et bien un acte de trahison. Le visage de Necros s'assombrit soudain alors qu'il se préparait à traiter d'un sujet sensible.


J'ai découvert quelque chose de très préoccupant sous l'Oeil du Menteur. L'abomination pathétique qu'est Natum est entrée en contact avec les skavens par le biais d'un passage souterrain reliant sa maison à un vaste terrier. Il comptait probablement sur leur soutien pour me renverser. Je ne sais pas quand l'attaque est prévue, mais elle pourrait être imminente. Aussi nous faut-il massacrer le misérable rapidement pour dissuader ensuite les hommes rats de partir à l'assaut.

Un silence s'abattit et le nécrarque plongea son regard cruel dans ses deux plus loyaux sujets. Les humains se basaient sur des sentiments primitifs pour accomplir leurs tâches. Ils s'en nourrissaient, soit pour décupler leur compétences et capacités, soit pour fuir misérablement. Il était temps pour le vampire de leur donner de la motivation pour le combat à venir.

De votre existence, vous n'avez jamais affronté pareille menace. Ne la prenez pas à la légère, sinon votre Lanterne s'éteindra en un battement d'oeil. Si l'une de vos Lanternes est soufflée ce soir, j'emprisonnerai son âme pour la torturer jusqu'à la fin des temps. Alors un conseil : ne vous éteignez pas...

Necros ne comprenait plus grand chose aux coutumes humaines, mais il pensait s'être rapproché au maximum des discours des généraux menant leurs guerriers à la bataille. Si on lisait entre les lignes, cette phrase n'était pas de simples paroles cruelles et intimidantes. Car si le nécrarque se fichait de leur vie, alors il n'aurait tout simplement rien dit.

Tout le monde était en position. Il ne restait plus qu'à apporter le repas. Les deux nécromanciens conversaient comme si de rien était au dessus du plan de la bataille pour que la discussion semble être interrompue à l'arrivée de la liche. Lorsque la porte s'ouvrit soudain, les deux tête se redressèrent. Natum Von Kashech pénétra dans la pièce avec un air supérieur qui ferait rougir les Dieux du Chaos. Le sourire au lèvres, il lança de nouvelles répliques pour ridiculiser le nécrarque. Ahmôsis encaissa malgré lui, essayant de s'imaginer le cadavre massacré de ce résidu de fiente nécromantique. Il parvint à desserrer ses crocs pour répondre d'une voix à peine tendue.


Oui, Natum Von Kashech. Et je pense qu'il pourrait vous surprendre. Joignez-vous donc à nous pour que je vous en fasse part.

La liche se rapprocha de la grande table, à l'opposée des deux nécromanciens. Necros replongea son regard son regard vers le plan de bataille, sachant que s'il gardait le contact visuel, il trahirait sa haine viscérale envers l'abomination. Il n'avait pas peur, n'était pas un humain, il ressentait juste une colère et une envie de vaincre fulgurantes. Mais il ne se faisait pas d'illusions, l'aura de la liche écrasait la sienne et celle de Frank. Il se tenait fasse à la Mort en personne et comme il se le répétait souvent : "Il faut toujours la laisser s'approcher, mais jamais vous toucher."

Vous avez bien installé vos troupes pour défendre la forteresse. C'est parfait. Rien ne viendra se mettre en travers de notre victoire. Surtout pas les skavens.

Il releva la tête pour regarder de nouveau Natum. A présent, il était maître de son corps et n'eut aucun mal à afficher un masque de sincérité.

J'ai déjà dû affronter ces vermines à plusieurs reprises et je les ai toujours vaincues. Ils sont venus jusqu'à ma demeure, avides de mes richesses et de la Malepierre que je leur avais dérobé. La plupart m'ont accompagné après avoir été "reconvertis" pour attaquer cette forteresse.

Il marqua une courte pause et posa ses mains décharnées sur la table, se penchant en avant pour se rapprocher un peu plus de son interlocuteur.

Car personne ne me prend ma Crypte Immortelle.

Une multitude de cris raisonnèrent dans la nuit, des cris inhumains, à glacer de sang du plus brave des hommes. Dans les derniers remparts de Karnaj, les esprits commençaient à se déchaîner. Il n'avaient pas pour but de s'exposer à trop d'attaques ennemies, seulement de massacrer quelques cibles éloignées du groupe et de détourner l'attention au maximum.

Ahmôsis poussa brusquement sur ses bras pour se redresser et s'éloigner de la table, puis prononça une terrible incantation pour invoquer un Souffle de la Vraie Mort qui puiserait directement dans les forces de l'archiliche. Au même moment, un martèlement de pieds précipités annonça l'arrivée des joueurs d'épées et des tireurs sur les balcons. Romulus se cala juste devant son maître pour le protéger des attaques ennemies. Frank se prépara soit à lancer un sort offensif sur l'ennemi, soit à soigner son maître si besoin était. L'Epouvantail se tenait juste à côté de son géniteur, prêt à se jeter sur la trajectoire d'un sort de la liche pour l'encaisser à sa place. Les deux nécromanciens se préparaient à dissiper le moindre sort que Von Kashech tenterait de lancer.

Si le sort de Necros fonctionnait, alors il serait galvanisé par les forces volées au maître nécromancien. Il lancerait un sort d'esprit d'os contre ce dernier, puis une décharge magique de moyenne puissance. Si lui ou Deismos avaient encaissé trop de dommages et que Frank ne parvenait pas à les soigner, ou que Von Enstein avait été gravement blessé, alors il lancerait une invocation de Nehek supérieure pour revigorer ses alliés. Puis une décharge magique de moyenne puissance sur Von Kashech. Si l'invocation supérieure ne suffisait pas, il lancerait alors en seconde de moyenne puissance.

Le combat contre la Mort commençait. Elle était toute proche et déployait ses bras pour étreindre Necros et son acolyte. Tout ce qu'il restait à faire était de ne pas se laisser charmer...
Modifié en dernier par [MJ] Igaram le 11 sept. 2019, 15:29, modifié 1 fois.
Raison : 6xp + 2 xpm / Total: 66xp +9xpm
Necros Ahmôsis, Voie des Arts Noirs
Profil: For 11 | End 14 | Hab 13 | Cha 8 | Int 16 | Ini 12 | Att 11 | Par 10 | Tir 10 | Mag 17 (18) | NA 2 | PV 140/140 | LNs : 379/380 | Distance de contrôle : illimitée | Piliers mentaux : 4/6 (65/100)
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... os_ahmosis
Équipement

Faux de Malepierre
Sceptre du Maître de la Non-Vie (Munjaz)
Pistolet à Malepierre (7 cartouches)
Amulette magique
Veste en cuir
Armure de L'Esprit Trompeur
Chasuble
Accessoire de calligraphie
Boulier
Grimoire

Morts-vivants :

Liste détaillée des troupes dans le lien suivant : https://docs.google.com/document/d/1Emj ... sp=sharing

- L'Épouvantail / Deimos (0 LN)
- 1 Roi revenant skaven technomage [Pistolet à Malepierre maudit] (10 LN)
- 19 Rats ogres revenants (152 LN)
- Bataillon « Lame sanglante » : 30 gardes des cryptes, un champion des cryptes, un tambour et un porte-étendard (20 LN)
- Bataillon « Garde Sanglante» : 30 gardes des cryptes, un champion des cryptes, un tambour et un porte-étendard (20 LN)
- 5 Revenants « lame sanglante » (40 LN)
- Nuée d'esprits, le "Mirage" (30 esprits) (6 LN)
- 1 spectre (7 LN)
- 4 bataillons « Lame sanglante » : 120 gardes des cryptes, 4 tambours et 4 portes-étendard (64 LN)
- 10 bataillons : 540 guerriers squelettes [épée et bouclier], 10 tambours et 10 portes-étendard (60 LN)
- 30 Skavens zombies [Armure 5 et Cimeterre d'élite (12+1d6 Rapide)] contrôlés par Abydos(0 LN)

Grimoire :

Commun :

Lumière
Vérité
Pistage
Décharge magique
Lévitation
Maîtrise du son

Nécromancie :

Asservissement
Brume ténébreuse
Exhalaison de la mort
Pourrissement
Quête de vie
Armure d'os
Invocation de Nehek
Invocation de Kandorak
Invocation de Razkhar
Vigueur infernale
Fureur d'Ahmôsis
Souffle de la vraie mort
Esprit d'os
Fontaine de sang

Regain de pvs quand un sort de nécromancie est lancé : 1 (Malédiction de la Non-Vie) + 1d6+2 (Soif Noire)

Bonus compétences :

Calcul mental : +1 Int si calcul
Erudition : +1 Int et +1 xpms (sauf lancé de sort)
Alchimie niveau 2 : +2 tests conception alchimique
Fabrication d'objets magiques niveau 3 : +3 tests conception objets magiques
Divination niveau 2 : + 2 tests de divination
Méditation : -1 aux malus de perturbation magique
Cape d'élégance : +1 Char
Amulette d'Ahmôsis : +1 Mag tests incantation
Invocation d'Anciens : +8 zombies ou squelettes relevés ou +4 autres créatures invoquées
Maîtrise de l'aethyr niveau 2 : -4 malus de lancé de sorts / -2 xpm octroyé par lancé réussi

Dons du sang :

Soif noire
Vision de l'Au delà
Fontaine de Dhar
Invocation d'Anciens
Image

Avatar du membre
[MJ] Igaram
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 251

Re: [Necros Ahmösis] Crypte immortelle

Message par [MJ] Igaram » 10 sept. 2019, 23:48

La liche écouta le discourt du vampire sans sembler y prendre beaucoup d'attention. Du moins au début... Puis, petit à petit, Necros put sentir de l'agitation dans les troupes du nécromancien tandis qu'il semblait comprendre petit à petit ce qui était entrain de se jouer dans cette taverne miteuse de la forteresse de Karnaj. Lentement, il sembla adopter une position plus défensive, imperceptiblement la magie qui l'entourait se mit à ondulée en spirale, formant des motifs telle une toile d'araignée. Puis son expression se durcit tandis que Necros révélait finalement subtilement qui il était et qu'il savait tous des plans du sorcier... La magie remplit la pièce telle une tsunamis de puissance brute, les murs se mirent à trembler, les meubles commencèrent à vibre et l'eau croupie des différentes flaques de pluie bouillirent d'un seul coup.
Tour 1 :
Initiative pour les attaquants Necros et Frank, les humains étant plus loin, ils agissent de toute manière en dernier.
Necros: 2/2NA
Lancement du sort Souffle de la vraie mort (2NA)
Test d'Int : 13 (réussi)
Sceptre : 1 MA
Test de Mag : 13 et 9 (réussite de 9+2+1 = 12)
+1xpm
Dissipation de Natum (action mineur) : 6 (réussite de 14+4 => 18)
Dissipation réussie !

Frank2/3NA
Lancement du sort Souffle de la vraie mort (2NA)
Test d'Int : 20 (échec critique, malus de -4 à la magie)
Test de Mag : 10 et 6 (réussi !)
Dégât infligé : 20+1+15 = 36 !
Reste 159pv à Natum
Gain de 1 NA au prochain tour

Natum 2/4NA
-Activation de l'armure de L'esprit trompeur ! Natum est maintenant éthéré (invulnérable à 75%) !
-Lancement du sort Regard de nagash (2NA) version (20+2d10pv, 7+1d3 touches, test d'End-(4+1d3)
Test d'Int : 9 (réussi)
Sceptre : 1MA
Test de Mag : 4 et 12 (réussite de 21)
Dissipation de Frank : 10 (réussite de 11 => Raté)
Test d'end des 8 joueurs d'épée (12-5= 7) : 5 ;5 ; 3 ; 2 ;5 ;15 ;10 ; 14 => 3 hors combat (blessures grave) et 5 se désengagent (blessure légère)
Reste : 12+5/20

=> Les arbalétriers tirent, 20 tirs partent, 14 tirs font mouche et seulement 3 touches vraiment causant 60 de dégât. Le tir de Rallah est également ignoré.
=> Les joueurs d'épée attaquent, trois peuvent attaquer, 38 dégât sont infligés (deux touches) le reste est ignoré (quatre touches).
=> Natum est à 61pv !

Natum 4/4NA
-Lancement du sort Regard de nagash (2NA) version (20+2d10pv, 7+1d3 touches, test d'End-(4+1d3)
Test d'Int : 20 (échec critique, malus de -4 à la magie)
Sceptre : 2
Test de Mag : 12 et 10 (Réussite de 14)
Dissipation de Frank (dernier NA) : 3 (réussite de 18 ! Réussie!)
Le premier tour fut dévastateur ! En effet, la liche réussit sans aucun mal à balayer l'assaut magique de Necros, mais ne s'attendait pas à ce que Frank agissent également de concert. Le sort de ce dernier perfora les défense du monstre lui dévorant son énergie tel un loup sur un morceau de viande. Les veines de Frank devinrent brillantes tandis qu'une énergie nouvelle coulait dans ses veines. Il se sentait d'une puissance infini et débordait en effet de magie. Fou de rage, la liche fit crépiter ses yeux, mais tandis qu'elle visait à la vase les deux sorciers, son regard fut détourner par l'entrée fracassante des joueurs d'épée. Ceux-ci prirent de plein fouet le sort du nécromancien, laissant trois des leurs sur le carreau tandis que cinq autres reculèrent sous l'impacte. Heureusement, le vampire avait prévu un nombre impressionnant de soldats pour éliminer sa cible, ainsi, les soldats indemnes chargèrent sans se préoccuper de leurs blessés.

En même temps, les tireurs situés sur le balcon visèrent avec une précision remarquable la liche. Mais tandis que les carreaux étaient tirer, Necros put sentir une vague de magie noire se libérée dans la pièce. D'un seul coup, la liche sembla plus immatérielle, irréelle... éthérée ! L'armure qu'elle portait semblait l'avoir rendue totalement intangible et presque tous les projectiles passèrent au travers de son corps sans même lui causer le moindre dommage. Cependant, il put sentir qu'il ne s'agissait pas de l'ensemble des carreaux et que certains avaient réussi malgré tout à arracher une partie de l'énergie vitale de leur cible ! De plus, nullement impressionné par ce tour de passe-passe, les doubles soldes se ruèrent sur leur cible, touchant à plusieurs reprises, mais ne blessant finalement pas autant. Aucune de leurs armes n'étaient magique et face à un être qui n'était plus vraiment là, le fer n'était plus d'un grand aide. Natum semblait trembler de rage et encore une fois il concentra sa magie. Toutefois, son sort lui échappa tandis que son esprit s'égarait dans sa folie vengeresse et son sort sembla maladroit. Frank en profita pour y envoyer une décharge d'énergie qui déstructura la toile aethyrique qui se disloqua dans l'étonnement le plus total des deux adversaires. Le combat était bien engagé, mais il n'en restait pas moins tendus et loin d'être terminé...
Natum a plus d'INI, il commence maintenant

Natum 2/4NA
-Action mineure : activation du « parchemin majeur de protection d'Heffenorf » : Apporte aux sorciers une armure magique de 10d20 pv, End 10 et armure 10 : 130pv
-Lancement du sort Regard de nagash (2NA) version (20+2d10pv, 7+1d3 touches, test d'End-(4+1d3)
Test d'Int : 9 (réussi)
Sceptre : 3MA
Test de Mag : 19 et 7 (réussite de 20)
Dissipation de Necros : 14 (réussite de 6 => Raté)
Dissipation de Frank : 18 (réussite de 3 => Raté)
Test d'end des 9 joueurs d'épée touchés (12-7= 5) : 9 ; 16 ; 11 ; 3 ; 9 ; 1 ; 20 ; 13 ; 15 => 1 mort (échec critique), 5 hors combat (blessure grave), 2 se désengagent (blessures légères)
Reste : 4/20 (+7 blessés légers et 8 hors combat + 1 mort)
Test d'end de Frank : 16 (raté)
Localisation : 20 (torse)
=> Frank est hors combat

Necros2/2NA
Lancement du sort Souffle de la vraie mort (2NA)
Test d'Int : 5 (réussi)
Sceptre : 3 MA
Test de Mag : 11 et 16 (réussite de 12)
+1xpm
Dégât : 20+9+10+15 = 54 pv
Reste 76pv au bouclier et 61 Pv à Natum

Gain de 1Na au prochain tour

=> Les arbalétriers se tiennent en position de tir (tir allié possible)
=> Les joueurs d'épée attaquent, 2 touches sont ignorées et les deux autres détruisent le bouclier !

Natum /4NA
-Lancement du sort Regard de nagash (2NA) version (20+2d10pv, 7+1d3 touches, test d'End-(4+1d3)
Test d'Int : 8 (réussi)
Sceptre : 1MA
Test de Mag : 16 et 20 (réussite de 9)
Test d'end des 8 joueurs d'épée touchés (12-5= 7) : 10 ; 13 ; 16 ; 7 ; 13 ; 17 ; 1 ; 14 => 2 morts (deux blessures graves), 4 hors de combat + 2 autres hors de combat (deux blessures légères font une grave)
Reste : 0/20 (+5 blessés légers et 12 hors combat + 3 mort)

=> Les arbalétriers peuvent tirer (et ne s'en privent pas) : 20 tirs partent, 9 tirs font mouche et seulement 1 touches vraiment causant 21 dégâts. Rallah n'a pas de chance, son attaque est également ignorée.
Reste 40 pv à Natum !
Le combat fut sanglant ! Et pour cause, la magie du seigneur liche semblait galvanisée, irradiant toute la pièce tandis que son sort était renforcé par la magie de son sceptre. La décharge de puissance écrasa les maigres attaquent des deux sorciers, les propulsant presque en arrière tandis qu'un éclaire sortait des yeux du magicien noir. L'arc de magie nécromantique ricocha sur les différentes cibles, faisant s'effondrer une demi-douzaine de soldats... Avant de frapper Frank en pleine poitrine ! Le tissus de sa toge se décomposa comme du papier dans un feu de bois laissant apparaître une tache noire comme la nuit entre ses frêles pectoraux. Le nécromancien fut projeté en arrière pas la violence de l'impacte, venant frapper le mur quelques mètres plus loin et s'effondrant dans un râle.

Sans doute galvanisé par la vision de son disciple volant dans les airs et ne voulant pas subir le même sort, Necros lança son sort avec une puissance qu'il n'aurait pas cru possible. Et en effet, la liche ne s'y attendit pas et n'essaya même pas de parer l'attaque ! Cette dernière vint siphonner la magie formant le bouclier de protection du mort-vivant qui s'affaiblit à vue d’œil tandis que le vampire se sentait plus vigoureux que jamais.

Criant de rage face aux leurs tombés, les mercenaires frappèrent de toutes leurs colères sur l'armure d'aethyr du seigneur du quartier Nord de Mordheim qui s'effondra dans un son proche d'un verre qui se brise. Ils n'eurent cependant pas le loisir de fêter leur victoire sur l'ennemi, car celui-ci renvoya la foudre. La décharge fut d'une rare violence, faisant voler dans les airs les guerriers se trouvant en contacte avec le nécromant et finissant certains épéistes se trouvant près de là. Les autres reculèrent, remarquant d'un seul coup le nombre des leurs qui se tenaient la jambe, le bras ou encore la poitrine. Seulement cinq d'entre eux étaient encore plus ou moins en état de se battre et ils semblaient peser le pour et le contre de continuer l'assaut contre un ennemi qui refusait de tomber !

En haut du balcon, les tireurs ne prirent pas en compte ce moment de flottement, tirant une nouvelle fois une volée de carreau en direction de la liche. Mais là encore, malgré neuf tirs au but, seulement un carreau ne sembla pas simplement traverser le corps de la créature sans lui faire le moindre mal. Necros put d'ailleurs voir très nettement passer la flèche de Rallah, traversant le crâne d'une oreille à l'autre avant d'aller se planter dans le sol... sans rien avoir fait. Les arbalétriers semblaient également surpris par la résistance de leur cible, certains se regardant l'air de se demander si la prochaine cible des rayons de magie n'allait pas être... eux... L'arabéen sembla détecter cette hésitation et cria des ordres que le nécrarque ne comprit pas tant la magie bouillonnait dans la pièce, créant des distorsion dans l'espace et crépitant par endroit. Tout autour de lui, il pouvait voir des traces des impactes des regards de nagash, faisant fondre le bois au lieu de le brûler formant une pâte noir et fumante.

-Il suffit ! Cria la liche Saisons cette folie ! Ton nécromancien est dans un sale état et ne pourra plus t'aider, tes troupes d'élite sont tombées comme des mouches et ne je ferais qu'une bouchée de tes tireurs là-haut ! Laisses-moi partir avec mes troupes et je jure que je ne me vengerais pas pour cette trahison ! Mais ose continuer les combats et je te jure sur mon éternelle existence que je te ferais mourir ici!
Je suis le Dieu des morts et des vivants, Le Gardien du cycle éternel de la vie et de la mort et Le Défenseur de la création telle qu'elle m'a vu naître.

Craignez-moi, car je ne pardonne pas. Adorez-moi pour cette même raison. Et vénérez-moi car je suis bon et juste envers toutes choses. L’Équilibre sera.

Avatar du membre
Necros Ahmôsis
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - Fiche
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - Fiche
Messages : 193
Profil : FOR 11/ END 14/ HAB 13/ CHAR 8/ INT 16/ INI 12/ ATT 11/ PAR 10/ TIR 10/ MAG 17 (18)/ NA 2/PV 140/140
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... os_ahmosis
Autres comptes : Sholto Leistus (2ème compte), Malbalor (décédé)

Re: [Necros Ahmösis] Crypte immortelle

Message par Necros Ahmôsis » 11 sept. 2019, 15:21

Les deux entités immortelles débutèrent le combat dans un bras de fer impitoyable. Necros faisait déferler l'aethyr sur sa cible tandis que cette dernière utilisait sa propre énergie pour contrer l'attaque. Le duel ne dura que quelques secondes, durant lesquelles la pièce entière vacilla sous les perturbations magiques. Très rapidement, Ahmôsis sentit la structure même de son sort se faire grignoter par la déferlante de Natum. Il n'était pas de taille face à cette créature antique. D'un geste de la main, l'abomination souffla l'attaque du vampire, propulsant une onde de choc dans la pièce qui fit valdinguer les objets.

Mais Ahmôsis n'était pas assez fou pour s'attaquer de front à un tel monstre. En réalité, il cherchait à créer une ouverture. Von Kashech avait utilisé son aura défense pour contrer son adversaire, mais à présent, il n'était plus défendu! Frank saisit cette occasion sans se faire prier et lança un souffle de la vraie mort sur l'archiliche. Il pompa toute l'énergie qu'il put, drainant les forces de Natum et galvanisant les siennes. Le nécromancien luisait à présent d'un excès de Dhar massif et comptait bien en déchainer la totalité sur l'ennemi.

Furieux du succès des deux sorciers, Von Kashech fit scintiller ses yeux d'une aura malsaine. Alors que Deismos et Romulus se préparaient à intercepter l'attaque, la liche tourna la tête au dernier moment, bien consciente de l'assaut imminent des duellistes. Une explosion retentit, faisant presque vaciller le vampire. Un flash déchira la pièce, aveuglant momentanément chaque personne présente. Le nécrarque, dans sa sensibilité particulière aux vents, ressentit l'agression plus violemment que d'autres, mais bien moins que certains. Presque au même moment, des hurlements s'étaient élevés et lorsque la luminosité normale des torches fut rétablie, Ahmôsis put constater des dégâts qu'avait causé l'Eternel. Des hommes étaient à terre, hurlant à la mort ou silencieux dans cette dernière.

Malgré le terrible assaut magiques qui avait balayé la pièce, les joueurs d'épées étaient arrivé sur leur cible. Le premier leva son arme avec une dextérité impressionnante et l'abattit... sur le vide. La forme physique de la liche s'était évaporée sous le passage de la lame, se reformant immédiatement après. Le vampire vit la tunique du monstre luire de pouvoir lorsqu'elle s'était activée : c'était cet artefact qui rendait son hôte éthéré! Les autres épéistes firent tournoyer leurs armes furieusement, tranchant et embrochant leur adversaire à de multiples reprises. Mais aucune lame ne faisait mouche. La liche était intouchable! Bien que terrifié en prenant conscience de ce tournant dans la bataille, Necros ne put s'empêcher de dessiner un sourire sur son visage. Il lui fallait cet artefact, coûte que coûte!

Soudain, l'une des lames traversa la liche, mais rencontra de la résistance. L'un des soldats était enfin parvenu à blesser l'immortel! Sa tunique offrait une protection ahurissante, mais elle n'était pas infaillible. Même les esprits et les spectres finissaient par subir le contact du métal sous des assauts répétés. Galvanisés par cette réussite, les autres combattants redoublèrent d'efforts, bien conscient que toucher leur adversaire serait un aboutissement en soit. Deux autres firent mouche, faisant gronder de colère le nécromancien, mais sur combien de tentatives?

Les arbalétriers firent pleuvoir leur colère sur leur unique ennemi. Comme pour les joueurs d'épée, les carreaux passèrent au travers du monstre sans rencontrer la moindre résistance. Du moins presque tous. A la fin de la vague de bois et de métal, trois projectiles étaient plantés dans le corps de la liche, deux dans le dos et un dans le torse. Natum poussa un hurlement de colère et s'apprêta à répandre la mort autour de lui. Mais aveuglé par la rage et l'empressement, il baissa de nouveau ses défenses que Frank sut exploiter à merveille. D'une vague de magie parfaitement calculée, il parasita l'accumulation aethyrique de Von Kashech. Une réaction en chaîne se déclencha et l'immortel perdit le contrôle de son regarde de Nagash. Le sort se disloqua dans une nouvelle explosion magique.

Ahmôsis évalua son adversaire et constata que les forces de ce dernier avaient considérablement diminuées. Les fondations même de son corps commençaient à fléchir! Pourtant, sa puissance phénoménale restait intacte, inépuisable. Le combat était loin d'être fini.

L'archiliche toucha sa sacoche de la main et son contenu s'illumina. Un dôme de magie pure enroba le maître nécromancien, une nouvelle défense parmi celle déjà presque impénétrables qui le protégeaient. Ahmôsis sentit son esprit chavirer sous cette vision. Son plan tombait à l'eau, le combat prenait la tournure qu'il n'avait jamais osé envisager. Il s'était jeté dans la bataille avec un empressement presque suicidaire, sachant pertinemment que s'il y réfléchissait à deux fois, il ferait demi tour, abandonnerait ses généraux et rentrerait à la crypte. Mais non, il était un jeune et stupide nécrarque. Tout comme les humains, il s'était laissé emporter par les sentiments et il périrait par leur faute. Comme pour sa réflexion, un nouveau flash de puissance envahit la pièce.

De nouveaux soldats s'effondraient, réduisant toujours plus les effectifs des assaillants. Mais ce n'était pas le plus grave, c'était loin d'être le plus grave. A côté de lui, Ahmôsis avait entendu une plainte étouffée. A peine avait-il eu le temps de tourner la tête qu'il vit son fidèle nécromancien propulsé sur plusieurs mètres et rebondir comme un pantin désarticulé contre le mur de la taverne. Le plus gros atout du nécrarque venait de périr.

Pourtant, cela ne l'enfonça pas dans la fatalité, bien au contraire. Une colère apocalyptique envahie le second immortel et la Dhar commença à s'accumuler autour de lui. L'air se mit à pulser comme son sang impur et opaque battait contre ses tempes. La peau de son visage se déchira sous la grimace de haine qui tirait des muscles jusque là oubliés. Le spectacle était terrifiant, un visage de haine totale comme un masque abominable et fissuré de toutes parts.

Dans un hurlement qui dépassa les frontières de la taverne, Ahmôsis propulsa ses mains en avant et prononça son incantation. La Dhar pure se modela immédiatement, comme intimidée par la furie de son maître. Elle qui s'était tant plus à jouer avec lui, à se moquer de sa colère quand elle échappait à son contrôle. En cet instant présent, elle le savait, le temps n'était plus à la plaisanterie.

Natum fut pris de court par ce soudain déchaînement. Il n'eut pas le temps de brandir ses défenses aethyrique et c'est son propre bouclier qui reçut la morsure aethyrique du vampire. Sa proie entre ses crocs, le descendant de W'soran pompa de toutes ses forces. L'énergie qui entourait l'archiliche se siphonnait à vue d'oeil, réduisant ses défenses et galvanisant le pouvoir du nécrarque. Ce dernier sentit une puissance effroyable couler en lui. Tant de pouvoir! Il n'avait pas de fin! Plus que le vampire n'en avait jamais manipulé! Son corps se craquelait sous l'excès tandis qu'il puisait toujours plus dans les forces de l'archiliche.

La raison lui hurlait de cesser le lien, de libérer ses crocs, mais le nécrarque l'ignora. Sa peau parcheminée chauffait de plus en plus, des veines violâtres incandescentes se dessinant sur tout son corps, ses yeux grésillants dangereusement sous la puissance de la Dhar. Les couches du dômes s'évaporait l'une après l'autre, creusant des fissures profondes dans sa structure. Finalement, c'est la fin du sort qui rompit le repas du vampire. Si cela n'avait tenu qu'à lui, Ahmôsis aurait continuer de pomper jusqu'à ce que son propre corps cède sous l'accumulation. A présent agité de spasmes, Necros se rendit compte que malgré l'état actuel de son enveloppe physique, il se sentait bien, terriblement bien. Une force nouvelle décuplait ses forces. Un nouveau pouvoir qu'il avait directement volé à Von Kashech.

Grâce à l'attaque de l'immortel, le bouclier de Natum n'était plus qu'une faible pellicule d'énergie. En seulement deux coups, les épées parvinrent à la faire exploser comme du verre. L'archiliche était de nouveau accessible, bien que toujours très bien protégée. Elle manifesta de nouveau sa colère dans un flash d'énergie qui balaya ses assaillants. Cette fois, les soldats furent tous atteints. Seulement cinq étaient encore en mesure de combattre et s'écartaient de leur adversaire pour éviter sa colère. Les deux camps étaient gravement blessés, la fin des combats était imminente mais totalement indécise!

Réalisant qu'elle ne sortirait peut-être pas vivante de cet affrontement, Natum von Kashech tenta de négocier. Il s'adressa directement à Necros, crépitant toujours de l'énergie qu'il lui avait dérobée. L'archiliche ne voulait pas afficher sa faiblesse, aussi tenta-t-elle d'intimider le vampire, de lui faire ployer l'échine sous la peur. Une tactique bien mal avisée, surtout face à un adversaire qui avait rudement besoin de décharger son excès de puissance.


Ta parole de vaut rien, TRAITRE! Tu as conspiré avec les skavens! Tu as positionné tes troupes en vue de m'enfermer! Maintenant que ta défaite est proche, tu mendies ta propre survie! Meurs de la main de Necros Ahmôsis!

Sur ces paroles, il fit déferler tout son pouvoir en une rafale de décharges magiques. Necros avait l'intention de submerger son adversaire et de l'empêcher ainsi de dissiper tous ses sorts. Les épéistes survivants pourraient ainsi mener la charge contre monstre en le voyant dépassé et les arbalétriers feraient pleuvoir la mort. Si les soldats, trop peureux pour attaquer de nouveau au corps à corps, se tenaient à distance, alors c'est l'Epouvantail qui prendrait le relais, fonçant vers le monstre pour le taillader autant de fois que possible avec ses faucilles.

Si Ahmôsis ou Deismos subissaient trop de dégâts, alors il lancerait ensuite une invocation de Nehek supérieure pour se soigner lui-même ou son engeance, ou les deux (en prenant bien soin de ne pas étendre l'effet à la liche). Si Natum se concentrait sur les tireurs, alors Necros lancerait deux nouvelles décharges magiques de moyenne puissance, toujours dans le but de le submerger.

Rallahquatil tirerait avec ses arbalétriers, mais s'il subissait la colère de l'archiliche, alors il se mettrait à couvert pour ne pas succomber. Après tout, les autres tireurs étaient là pour prendre les coups...
Necros Ahmôsis, Voie des Arts Noirs
Profil: For 11 | End 14 | Hab 13 | Cha 8 | Int 16 | Ini 12 | Att 11 | Par 10 | Tir 10 | Mag 17 (18) | NA 2 | PV 140/140 | LNs : 379/380 | Distance de contrôle : illimitée | Piliers mentaux : 4/6 (65/100)
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... os_ahmosis
Équipement

Faux de Malepierre
Sceptre du Maître de la Non-Vie (Munjaz)
Pistolet à Malepierre (7 cartouches)
Amulette magique
Veste en cuir
Armure de L'Esprit Trompeur
Chasuble
Accessoire de calligraphie
Boulier
Grimoire

Morts-vivants :

Liste détaillée des troupes dans le lien suivant : https://docs.google.com/document/d/1Emj ... sp=sharing

- L'Épouvantail / Deimos (0 LN)
- 1 Roi revenant skaven technomage [Pistolet à Malepierre maudit] (10 LN)
- 19 Rats ogres revenants (152 LN)
- Bataillon « Lame sanglante » : 30 gardes des cryptes, un champion des cryptes, un tambour et un porte-étendard (20 LN)
- Bataillon « Garde Sanglante» : 30 gardes des cryptes, un champion des cryptes, un tambour et un porte-étendard (20 LN)
- 5 Revenants « lame sanglante » (40 LN)
- Nuée d'esprits, le "Mirage" (30 esprits) (6 LN)
- 1 spectre (7 LN)
- 4 bataillons « Lame sanglante » : 120 gardes des cryptes, 4 tambours et 4 portes-étendard (64 LN)
- 10 bataillons : 540 guerriers squelettes [épée et bouclier], 10 tambours et 10 portes-étendard (60 LN)
- 30 Skavens zombies [Armure 5 et Cimeterre d'élite (12+1d6 Rapide)] contrôlés par Abydos(0 LN)

Grimoire :

Commun :

Lumière
Vérité
Pistage
Décharge magique
Lévitation
Maîtrise du son

Nécromancie :

Asservissement
Brume ténébreuse
Exhalaison de la mort
Pourrissement
Quête de vie
Armure d'os
Invocation de Nehek
Invocation de Kandorak
Invocation de Razkhar
Vigueur infernale
Fureur d'Ahmôsis
Souffle de la vraie mort
Esprit d'os
Fontaine de sang

Regain de pvs quand un sort de nécromancie est lancé : 1 (Malédiction de la Non-Vie) + 1d6+2 (Soif Noire)

Bonus compétences :

Calcul mental : +1 Int si calcul
Erudition : +1 Int et +1 xpms (sauf lancé de sort)
Alchimie niveau 2 : +2 tests conception alchimique
Fabrication d'objets magiques niveau 3 : +3 tests conception objets magiques
Divination niveau 2 : + 2 tests de divination
Méditation : -1 aux malus de perturbation magique
Cape d'élégance : +1 Char
Amulette d'Ahmôsis : +1 Mag tests incantation
Invocation d'Anciens : +8 zombies ou squelettes relevés ou +4 autres créatures invoquées
Maîtrise de l'aethyr niveau 2 : -4 malus de lancé de sorts / -2 xpm octroyé par lancé réussi

Dons du sang :

Soif noire
Vision de l'Au delà
Fontaine de Dhar
Invocation d'Anciens
Image

Avatar du membre
[MJ] Igaram
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 251

Re: [Necros Ahmösis] Crypte immortelle

Message par [MJ] Igaram » 11 sept. 2019, 17:14

La liche sembla fortement déçue par la réponse négative de Necros. Déçue mais nullement étonnée ! Les épéistes se regardèrent encore, regardant ceux qui se trouvaient à terre et qui se tordaient de douleur. La rage et l'envie de les venger sembla l'emporter et ils repartir à l'assaut tandis qu'une magie titanesque commençait à bouillir tout autour de l'archiliche !
Natum4/4NA
-Action mineure pour traverser le mur de la cuisine
-Lancement du sort Invocation de Nahek légendaire ! Regain de 10d6+17+(1d3)d6 pv !
Test d'Int : 3 (réussi)
Sceptre : 3
Test de Mag : 5 et 14 (réussite de 26)
Dissipation de Necros : 15 (réussite de 5 => Raté)
Natum regagne 13d6+17pv => 54+17 = 71
=> Natum est à 111 PV !

Necros 2/3 NA
Lancement du sort Esprit d'os
Test d'Int : 1 (réussite critique ; +4 en mag)
Sceptre : 3
Test de Mag : 12 et 17 (réussite)
25% de rater ta cible (tir au jugé) : 59 (touché)
Dégât : 40+2D10 + 10 + 15 – 14 => 75-14 = 61 pv
Natum est à 50 pv !

=> Les joueurs d'épée poursuivent et infligent 34 pv
Natum est à 16Pv

Necros 3/3 NA
Lancement du sort Invocation de Nehek moyen 1d6+2d6+2d6+(1d3)d6
Test d'Int : 14 (réussi)
Sceptre : 2
Test de Mag : 6 et 19 (réussi)
Frank récupère 7d6 pv => 24
=> Frank se rétablit lentement, la nécrose diminue, il peut se relever
=> Les arbalétriers descendent
=> Romulus et L'épouvantail s'avancent vers la porte
Pourtant, ce ne fut pas une attaque qui survint, mais plutôt un sort que le nécromancien connaissait très bien. Une invocation de nehek, mais il ne s'agissait pas d'un lancement classique, non, bien au contraire ! La puissance du sort fut époustouflante ! Les carreaux fichés sur la liche tombèrent tandis que ses plaies se refermèrent d'elles-même. Elle venait de se régénérer énormément, sa puissance commençant à redevenir ce qu'elle avait été avant l'attaque. Mais Necros ne comptait pas le laisser faire et, tandis que Natum fuyait vers les cuisines en traversant un mur, il réadapta son sort pour lancer un esprit vengeur contre sa proie. Celui-ci fila telle une météorite hurlante, traversant la pièce à une vitesse prodigieuse et les cris de souffrance du sorcier furent le témoin éclatant que l'attaque avait porté !

Sur le même temps et voyant leur adversaire en fuite, les cinq soldats encore valident se jetèrent dans la pièce où se trouvait Natum. Necros ne put savoir ce qu'il s'y passa exactement, cependant, la liche n'était pas encore vaincue ! Les deux colosses nécromantiques se mirent donc en mouvement vers la porte. Romulus était visiblement en rage et le vampire put alors remarquer que ses yeux étaient rouge comme le sang, signe qu'il était sous contrôle étroit de Frank... et signe que ce dernier était encore en vie ! Fou de joie... on n'irait pas jusque là, mais le nécrarque fut sans doute soulagé de constater que son bras droit n'était pas tombé comme il l'avait cru. Sans attendre et profitant de sa puissance temporaire, il lança une invocation de nehek sur le maître nécromancien. Cette dernière revigora l'homme qui réussit enfin à bouger pour se relever. Il bredouilla quelques choses que le vampire ne comprit pas. La magie était trop forte dans la pièce et il devenait difficile pour un être tel que lui de faire la différence entre le réel et l'irréel.
Natum 2/4NA
Lancement du sort Regard de nagash (2NA) version (20+2d10pv, 5 touches, test d'End-(7+2d3)
Test d'Int : 14 (réussi)
Sceptre : 3MA
Test de Mag : 1 et (réussite critique)
Test d'End-13 (un échec entraîne une mort immédiate) : 10 + 9 + 16 + 20 + 1 => 4 morts et un hors combat (deux blessures légères)
Reste : 0/20 (+0 blessé léger et 13 hors combat + 7 mort)

Necros 2/2 NA
Lancement du sort Esprit d'Os
Test d'Int : 12 (réussi)
Sceptre : 2
Test de Mag : 19 et 6 (réussi)
Dissipation automatique par le parchemin anti-magie !

Natum 4/4NA
-Lancement du sort Invocation de Nahek Supérieur 3D6+11+4d6+(1d3)d6 PdV
Test d'Int : 14 (réussi)
Sceptre : 3
Test de Mag : 8 et 12 (réussi)
Natum régénère de 10d6+11 => 32+11 = 43
Natum est à 59PV

=> Frank se soigne
=> Les arbalétriers et Rallak forment un arc de cercle face à l'entrée de la cuisine
=> Romulus défonce la porte... le mur... et une partie du plafond de la cuisine... Et il s'en fout des trucs qui lui tombent dessus !
=> L'épouvantail attend
Pourtant, ce qu'il très facilement voir, c'était une nouvelle explosion de magie pure suivi par des cris de douleurs et... le silence. En un instant, les doubles soldes restant venaient d'être pulvérisé, ne laissant plus que des cadavres et des mourants à l'agonie. Rapidement, le silence fut rompu par le bruit des bottes des arbalétriers se mettant en position de tir en arc de cercle devant la porte des cuisines. Necros, certain de ne toucher plus personne, lança à la perfection un nouvel esprit frappeur. Ce dernier fila tel une flèche, certain de pouvoir venger les tourments qu'il avait dû subir dans sa vie. Pourtant, à peine eut-il traverser le mur qu'il fut comme absorber dans le néant. Il ne s'agissait pas d'une dissipation comme le vampire en avait l'habitude. Car une telle chose demandait de s'attaquer à la structure même du sort et le détricotait, l'énergie était donc toujours là et cela même si le sort était détruit. Ici, ce n'était pas le cas, la magie avait juste... disparu. Le sort s'était envolé.

En même temps, il put sentir que Natum reprenait encore des forces, preuve qu'il était sur la défensive et qu'il grillait sans doute ses dernières cartouches. Fallait-il pousser l'attaque ? Au risque de se reprendre la foudre ? Ce n'était visiblement pas trop l'avis des mercenaires en vie. Après tout, ils n'étaient pas « doublement payé » pour faire un travail à haut risque de décès ! Rallah réussissait quand même à les maintenir en rang, donnant l'exemple en ne fléchissant pas... Mais en n'avançant pas non-plus.

Ce fut Romulus, le colosse de Frank, qui prit l'initiative ! Toujours sous l’impulsion de son maître, il se jeta contre la porte comme si elle n'était faite que de beurre. Les pierres de maçonnerie volèrent en éclat sans même ralentir la créature qui continua à avancer malgré les différentes parties du plafond qui tombait sur lui... C'était certain, on avait une vue magnifique de la chambre se trouvant juste au dessus... pour ce qu'il en restait... La bête rugit de rage, cherchant la liche du regard. Cette dernière n'étant pas bien loin et la regardait en serrant les poings. Est-ce que Natum savait qu'il n'avait plus aucune chance ? Possible... Mais il ne semblait pas vouloir abandonner, faisant payer chèrement chaque blessure qu'on lui infligeait ! Allait-il tenir plus longtemps que ce que Necros avait d'effectif disponible ? Ce nouveau moment de flottement avait permis au vampire de faire un état des lieux de la bataille ne court à l'extérieur. Les mort-vivants se battaient de chaque côté, mais si les zombies semblaient n'avoir aucune chance, ils tenaient bon et empêcheraient sans nul doute les renforts de Natum d'arriver avant qu'il ne soit trop tard pour lui...
Je suis le Dieu des morts et des vivants, Le Gardien du cycle éternel de la vie et de la mort et Le Défenseur de la création telle qu'elle m'a vu naître.

Craignez-moi, car je ne pardonne pas. Adorez-moi pour cette même raison. Et vénérez-moi car je suis bon et juste envers toutes choses. L’Équilibre sera.

Avatar du membre
Necros Ahmôsis
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - Fiche
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - Fiche
Messages : 193
Profil : FOR 11/ END 14/ HAB 13/ CHAR 8/ INT 16/ INI 12/ ATT 11/ PAR 10/ TIR 10/ MAG 17 (18)/ NA 2/PV 140/140
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... os_ahmosis
Autres comptes : Sholto Leistus (2ème compte), Malbalor (décédé)

Re: [Necros Ahmösis] Crypte immortelle

Message par Necros Ahmôsis » 14 sept. 2019, 09:31

Alors que l'aethyr continuait de grésiller tout autour de Necros, l'Archiliche décida de prendre les devants. Elle se mit à glisser sur le sol tout en prononçant des paroles impies si rapidement que Ahmôsis avait du mal à en comprendre le sens. Vue la quantité de lignes récitées, le sort devait être très puissant, et Natum parvenait à le chanter si vite qu'il aurait terminé son invocation avant que le nécrarque n'ait pu l'attaquer!

Le vampire préféra ne pas faire la course incantatoire, il ne voulait pas commettre d'erreur et l'énergie qui se déchaînait tout autour de Von Kashech risquait de lui faire perdre le contrôle de son propre sort. Car il savait à présent ce que la liche comptait faire : se soigner. En effet, dans le flot infini de mots en Magikane Nécromantique récités, Necros parvenait petit à petit à en déchiffrer le pattern. Ce sort lui était terriblement familier, mais chacune de ses syllabes était accompagnée de formules décuplant sa puissance.

Juste avant d'achever son incantation, Natum traversa le mur de la cuisine pour s'abriter des arbalétriers. Puis, la réalité sembla se distordre sous le pouvoir qui se déchaînait. Necros fut plutôt rassuré de ne pas s'être trouvé directement dans la même pièce que l'archiliche pendant qu'elle lançait son sort. Déjà depuis l'extérieur, les murs se tordirent, les couleurs prirent une teinte irréelle et les sensations se décuplèrent. Il semblait que Tzeentch lui-même avait agrippé la taverne dans ses griffes pour la tordre petit à petit sur elle-même. Puis, les lois de la nature reprirent leurs droits tandis que qu'un long soupir de satisfaction résonnait dans la cuisine.

C'était le moment que Ahmôsis attendait! Profitant de l'accalmie dans les perturbations aethyriques et du fait que les défenses de la liche soient encore baissées, il réunit toute sa puissance combinée à celle volée à Natum. Il creusa une faille entre son monde et celui des esprits, mais au lieu de n'en sélectionner qu'un seul et de contenir les autres, le nécrarque laissa la porte grande ouverte. Les êtres éthérés s'échappèrent dans des hurlements de colère, prêts à déchaîner leur haine sur le monde matériel, mais ils se retrouvèrent immédiatement mis en laisse par le nécromant. Ce dernier les compressa entre ses paumes, écrasant si intimement ces essences entres elles qu'elle finirent par ne former qu'une seule entité, chargée de toute la haine de ses composants.

L'énorme boule éthérée qui sifflait entre les mains du nécrarque se débattit. Trop instable pour rester cohérente bien longtemps, des visages squelettiques se dessinaient sur sa surface et tentaient de s'arracher à sa structure. Mais le vampire les calmait en re-positionnant ses mains. Les veines luminescentes sur sa peau perdirent en intensité tandis que leur énergie était drainée par l'Esprit d'Os. Même si ce sort était loin d'être aussi puissant que l'invocation de Nehek légendaire de Natum, lui aussi porta offense au lois même de la physique. Les mondes éthéré et physique fusionnèrent par endroits, offrant des visions cauchemardesques à ceux assez fous pour garder les yeux ouverts. Le combat des deux Immortels mettait à mal la réalité même. Les résidus de leur confrontation magique souilleraient ces terres déjà maudites pendant des générations entières!

Son attaque prête, Necros tenta de viser la position approximative de son adversaire caché dans la cuisine. Il savait que l'Esprit d'Os le traquerait, mais ce dernier pouvait toujours manquer sa cible si cette dernière n'était pas visible au lancement du sort. Puis, le nécrarque libéra la sphère au visage squelettique. L'entité fonça à une vitesse ahurissante et traversa la matière. Le bâtiment trembla soudain, non pas sous la puissance d'un impact, mais comme si ses fondations même étaient secouées par des esprits en colère. Les hurlements des damnés, combiné à celui de liche presque similaire, sonnèrent comme une douce mélodie aux oreilles de Necros.

Un esprit doté du sens de la magie se serait senti terriblement oppressé par tout l'aethyr qui se déchaînait en ce lieu. Alors Necros, bien plus intimement lié aux vents que n'importe quelle autre créature humaine, devait faire preuve d'une maîtrise de soi considérable pour ne pas être submergé. Ses yeux étaient constamment exorbités, suintant d'une folie grandissante. Malgré ses efforts, sa gueule finissait toujours par se rouvrir et sa langue battait l'air pour goûter à la Dhar pure qui empreignait l'air autour de lui. Ahmôsis avait de plus en plus de mal à se concentrer, ou même à comprendre ce qui se passait autour de lui. Il crut apercevoir plusieurs Lanternes être balayées non loin de là. Etaient-elles dans la même pièce? Une entité très puissante se tenait à leur place, son immense pouvoir fuyant de chacun de ses pores comme une cruche fêlée.

Romulus se mit en branle et Necros remarqua ses yeux rouges scintillants. Véritables phares dans l'esprit embrouillé du vampire, ce dernier réussit à regagner la terre ferme et à reprendre conscience de son entourage. Frank était donc vivant! D'un geste de la main et sans même poser un oeil sur lui, le nécrarque soigna juste assez son disciple pour lui permettre de prendre la relève. Necros ne voulait pas perdre la liche de vue et, bien que son pouvoir diminuait à vue d'oeil, elle continuait de se soigner pour repousser l'inévitable. Même si la victoire était proche, Natum pouvait encore emporter bien du monde avec lui dans la mort.

Il tenta de nouveau de l'attaquer à l'aide d'un Esprit d'Os, mais ce dernier fut comme aspiré dans un autre royaume. Ahmôsis le comprit immédiatement : cela résultait des parchemins enfermés dans la sacoche de la liche. L'un d'entres eux semblait absorber tout l'aethyr aux alentours. Necros gardait ces nouvelles idées dans un coin de sa tête.

Les arbalétriers et Rallahquatil, descendus de l'étage, étaient prêts tirer si la liche sortait de la cuisine. Von Enstein était juste assez à l'écart pour ne pas risquer de subir le ricochet d'un regard de Nagash. Romulus continuait de faire trembler la demeure, avançant sans se préoccuper des murs ou de la porte qui s'effondraient sur lui, emportant une partie de la taverne avec lui. Il avait ouvert le passage, mais bloquait tout angle de tir pour l'arabéen et ses hommes. Déjà, le nécrarque commençait à marmonner une nouvelle incantation d'Esprit d'Os.

Ahmôsis leva sa main pour signaler aux tireurs de se tenir prêts. Romulus continuait de bloquer l'entrée de la cuisine, protégeant aussi bien Natum des carreaux que les arbalétriers de ses éclairs. Lorsque la nouvelle sphère éthérée fut matérialisée au dessus de sa paume, il leva un peu plus la main pour traduire l'imminence de ses ordres. Puis, il propulsa l'Esprit d'Os pour qu'il aille frapper Von Kashech et hurla juste après à l'intention de Frank.


Ecarte Romulus!

Le golem devait libérer l'angle de visée des arbalétriers pour que ces derniers puissent faire pleuvoir la mort sur Von Kashech. Même avec son armure éthérée, l'immortel ne pourrait survivre à une nouvelle salve. De plus, une fois de écarté, Romulus pourrait continuer d'attaquer la liche sans se mettre sur l'angle de tir des tireurs. Deismos, tout en prenant bien soin de ne pas non plus se mettre sur la trajectoire des carreaux, décrocherait ses faucilles pour les lancer vers Natum. Dissimulé derrière les arbalétriers, Frank pourrait à son tour lancer un Souffle de la Vraie Mort pour continuer de se régénérer tout en blessant l'adversaire.
Necros Ahmôsis, Voie des Arts Noirs
Profil: For 11 | End 14 | Hab 13 | Cha 8 | Int 16 | Ini 12 | Att 11 | Par 10 | Tir 10 | Mag 17 (18) | NA 2 | PV 140/140 | LNs : 379/380 | Distance de contrôle : illimitée | Piliers mentaux : 4/6 (65/100)
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... os_ahmosis
Équipement

Faux de Malepierre
Sceptre du Maître de la Non-Vie (Munjaz)
Pistolet à Malepierre (7 cartouches)
Amulette magique
Veste en cuir
Armure de L'Esprit Trompeur
Chasuble
Accessoire de calligraphie
Boulier
Grimoire

Morts-vivants :

Liste détaillée des troupes dans le lien suivant : https://docs.google.com/document/d/1Emj ... sp=sharing

- L'Épouvantail / Deimos (0 LN)
- 1 Roi revenant skaven technomage [Pistolet à Malepierre maudit] (10 LN)
- 19 Rats ogres revenants (152 LN)
- Bataillon « Lame sanglante » : 30 gardes des cryptes, un champion des cryptes, un tambour et un porte-étendard (20 LN)
- Bataillon « Garde Sanglante» : 30 gardes des cryptes, un champion des cryptes, un tambour et un porte-étendard (20 LN)
- 5 Revenants « lame sanglante » (40 LN)
- Nuée d'esprits, le "Mirage" (30 esprits) (6 LN)
- 1 spectre (7 LN)
- 4 bataillons « Lame sanglante » : 120 gardes des cryptes, 4 tambours et 4 portes-étendard (64 LN)
- 10 bataillons : 540 guerriers squelettes [épée et bouclier], 10 tambours et 10 portes-étendard (60 LN)
- 30 Skavens zombies [Armure 5 et Cimeterre d'élite (12+1d6 Rapide)] contrôlés par Abydos(0 LN)

Grimoire :

Commun :

Lumière
Vérité
Pistage
Décharge magique
Lévitation
Maîtrise du son

Nécromancie :

Asservissement
Brume ténébreuse
Exhalaison de la mort
Pourrissement
Quête de vie
Armure d'os
Invocation de Nehek
Invocation de Kandorak
Invocation de Razkhar
Vigueur infernale
Fureur d'Ahmôsis
Souffle de la vraie mort
Esprit d'os
Fontaine de sang

Regain de pvs quand un sort de nécromancie est lancé : 1 (Malédiction de la Non-Vie) + 1d6+2 (Soif Noire)

Bonus compétences :

Calcul mental : +1 Int si calcul
Erudition : +1 Int et +1 xpms (sauf lancé de sort)
Alchimie niveau 2 : +2 tests conception alchimique
Fabrication d'objets magiques niveau 3 : +3 tests conception objets magiques
Divination niveau 2 : + 2 tests de divination
Méditation : -1 aux malus de perturbation magique
Cape d'élégance : +1 Char
Amulette d'Ahmôsis : +1 Mag tests incantation
Invocation d'Anciens : +8 zombies ou squelettes relevés ou +4 autres créatures invoquées
Maîtrise de l'aethyr niveau 2 : -4 malus de lancé de sorts / -2 xpm octroyé par lancé réussi

Dons du sang :

Soif noire
Vision de l'Au delà
Fontaine de Dhar
Invocation d'Anciens
Image

Avatar du membre
[MJ] Igaram
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 251

Re: [Necros Ahmösis] Crypte immortelle

Message par [MJ] Igaram » 15 sept. 2019, 15:23

Natum: 2/4 NA
Lancement du sort Souffle de la Vraie Mort (20+1d10+20+1d3x5)

Test d'Int : 9 (Réussi)
Sceptre : 3
Test de Mag : 17 et 19 (réussite de 10)
Dissipation de Necros : 20 (échec critique, le sort est redirigé sur lui et impossible de tenter une autre dissipation sur le sort)
Dégât : 20+10+20+15 = 65PV
=> Reste 75 pv à Necros, Natum est à 91 PV !

Necros 2/2 NA
Lancement du sort esprit d'os

Test d'Int : 3 (réussi)
Sceptre : 1
Test de Mag : 5 et 7 (réussite de 16)
Dissipation automatique grâce au parchemin anti-magie

Frank
Lancement du sort Souffle de la Vraie Mort (20+1d10+15)

Test d'Int : 9 (réussi)
Test de Mag : 3 et 7
Dégât : 20+1+15 = 36
Frank est totalement soigné, Natum est à 55 Pv

Les 20 arbalétriers tirent, 7 font mouches, deux touchent vraiment, il reste 8 pv à Natum.
Rallah touche vraiment ! Natum est MORT !

A-t-il le temps de lancer son dernier sort ?: 10 (de justesse mais oui!)
Le sort « Déchaînement mortel de Natum Von Kashech !

Test d'End-4 de Necros : 20 (échec critique ! Necros est... *Pierre de destin utilisée* au porte de la mort => Perte de la « pierre étrange » de l'inventaire)
Test d'End-4 de Frank : 1 (réussite critique! Les opposés XD => Aucun dégât )
Test d'End-4 de Rallah : 17 (raté de 8 => 20+8d10 pv : 62 Pv => Blessure grave)
Test d'End-4 des arbalétriers : 1 ; 6 ; 5 ; 1 ; 6 ; 3 ; 6 ; 8 ; 18 ; 20 ; 12 ; 8 ; 8 ; 6 ; 10 ; 11 ; 15 ; 6 ; 10 ; 8 => 9 blessés légers, 4 blessés grave et 7 morts
Test de l'Épouvantail : 8 (réussi)
Test de Romulus : 18 (raté)

Test de résistance des piliers mentaux : 3 (réussi)
Perte automatique de d20 points de structure mentale : 18 => Reste 47/100
Le combat final fut dune brutalités rarement atteinte. Tandis que l'immense colosse de Frank s'écartait en faisant volé les mobiliers de cuisine, Necros préparait son sort et les arbalétriers ajustaient leurs tirs. Mais encore une fois, la liche se montra la plus rapide à agir, visant une nouvelle fois le nécromancien du vampire, ce dernier chercha à stopper l'attaque en déchaînant sa puissance aethyrique. Mal lui en pris, car si la vague fila bien sur le sort en action, elle ne réussit pas à le briser, le déviant juste... vers lui ! Le nécrarque put sentir un pieu de dhar se planter dans sa poitrine, lui arrachant par flot entier son énergie tandis qu'il pouvait voir la liche regagner encore une fois en puissance !

Il lui jeta alors ses dernières forces, catapultant une nouvelle nuée d'esprit frappeur sur l'archiliche. Celle-ci le regarda d'un air mauvais, sortant un nouveau parchemin de sa sacoche. Ce dernier brilla avant de se consumer... Emportant une nouvelle fois le sort comme s'il n'avait jamais existé !

-Tu aurais dû accepté ma proposition ! Maintenant, tu vas mourir ici ! Necros Ahmôsis! Cria la liche tandis qu'elle préparait un nouveau sort terrifiant qui, à n'en pas douter, allait mettre à malle ce qui restait d’existence du mort-vivant !

Mais c'était sans compter l'intervention de Frank qui draina la force de son adversaire, retrouvant toutes ses couleurs, bien que la fatigue commençait clairement à se lire sur son visage. La liche hurla de rage, s'empressant de terminer son sortilège. Ce dernier semblait être sur le point d'être lancé quand une volée de carreau pénétra dans la chair éthéré du monstre. Seulement deux projectiles semblèrent vraiment lui faire mal et Natum mit un genoux à terre, sentant ses forces l'abandonner.

-Je... S'en est fini de moi ! Mais de toi également!

Tout se passa alors rapidement, la magie crépita dans les mains du sorcier tandis qu'une flèche se planta droit entre ses deux yeux, laissant place à un regard de surprise de la part de l'archi-maître nécromancien. Rallah venait de mettre fin à son existence éternelle, mais la magie était déjà formée entre les doigts du mort et elle ne comptait pas manquer à ses obligations ! La main crochue se replia sur elle-même tandis que le bras se tendait une dernière fois vers Necros et sa troupe. Une vague de puissance inouïe se déversa dans la taverne, faisant fondre le bois, bouillir la pierre et rougir le métal d'une couleur mauve immonde.

Tout autour de lui, le vampire put voir les troupes être soufflé par la puissance, même le colosse de Frank tomba en arrière. Des furoncles noirs poussaient sur le visage des joueurs d'épée agonisant au sol, explosant dans des geysers de sang en décomposition. Une demi-douzaine d'arbalétriers furent projeter contre les murs tel de vulgaire poupée de chiffon désarticulé tandis que les autres s'effondraient simplement au sol plus ou moins gravement blessé. Rallah fut soufflé sur une table déjà déformée par le combat et qui ne ressemblait déjà plus qu'à un amas de bois pourrissant. Seul Frank et Necros semblaient avoir eu le réflexe, plus instinctif que réellement conscient, de lever un bouclier de magie pure pour se protéger de la fureur du mourant... Necros se tourna vers la liche... constatant qu'elle était entrain de partir en poussière, ne laissant que ses vêtements et autres objets terrière elle. Il s'agissait sans nul doute d'un sort « suicide », déchaînant toute la puissance de la fontaine de dhar de son utilisateur pour provoquer une ultime attaque dévastatrice... Un craquement se fit entendre, le sorcier se tourna vers ses défenses et constata avec horreur qu'elle était sur le point de se briser ! Il n'eut le temps que de dire un mot avant d'être soufflé à son tour.

La douleur.... Immense... partout... Tout n'était que douleur et tourment... Mais pourtant, il se sentait toujours là... Conscient... Souffrant... Un liquide chaud coule sur lui... La vigueur lui revient. Son corps recommence lentement à devenir fonctionnel... Mais la douleur... la douleur est toujours là. Encore plus de liquide sur son corps... Il s'en nourrit... il le boit comme s'il s'agissait de sa seule raison d'être ! Les tourments diminues... ses os ne lui font plus si mal... Il peut enfin ouvrir les yeux... Devant lui, Frank est debout, une dague en main... les cheveux d'un des esclaves de Necros dans l'autre. Une entaille nette et profonde partant d'une oreille et rejoignant l'autre donne une allure presque amusante de l’esclave mort que son serviteur lâche en se mettant à genoux.... Des larmes... des larmes coulent sur les joues du nécromancien... Il semble soulagé... La douleur est toujours là... ça fait mal... si mal...

-J'ai cru vous perdre ! Mon maître ! J'ai cru... oooh merci ! Merci ! Ce monstre ! Ils nous a tous bien eu ! … qu'il !... qu'il fasse une telle chose ! Maudit ! Maudit!

Tournant la tête, Necros pouvait voir que le second esclave avait également été sacrifié. Du sang frais semblaient avoir coulé sur ses vêtements, mais tout son être semblait tellement désireux de récupérer de l'énergie qu'il avait été absorbé comme s'il l'avait bu. D'après ce qu'il pouvait voir au dessus de lui, le toit de la taverne avait été totalement éventré, ne laissant plus qu'un spectacle lunaire magnifique. Les murs avaient également fondu sur presque la moitié de leur hauteur, formant des flaques de pierres encore bouillonnante à leurs pieds. Du mobilier, il ne restait plus rien... des joueurs d'épée non-plus... Aucun mercenaire ne semblaient avoir encore osé venir s'occuper des blessés et seul une dizaine d'arbalétriers étaient encore là... assit par terre, le regard vide... l'esprit sans doute brisé par les horreurs qu'ils venaient de vivre... Une seule créature venait de causé la mort d'une trentaine d'entre eux comme s'ils n'étaient rien... La victoire semblaient avoir pour tous un goût bien amer... Necros eut le sentiment qu'il venait de perdre un objet d'une valeur infinie... mais il ne sût plus dire de quoi il s'agissait... puis se souvenir s'échappa de sa mémoire...
Je suis le Dieu des morts et des vivants, Le Gardien du cycle éternel de la vie et de la mort et Le Défenseur de la création telle qu'elle m'a vu naître.

Craignez-moi, car je ne pardonne pas. Adorez-moi pour cette même raison. Et vénérez-moi car je suis bon et juste envers toutes choses. L’Équilibre sera.

Avatar du membre
Necros Ahmôsis
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - Fiche
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - Fiche
Messages : 193
Profil : FOR 11/ END 14/ HAB 13/ CHAR 8/ INT 16/ INI 12/ ATT 11/ PAR 10/ TIR 10/ MAG 17 (18)/ NA 2/PV 140/140
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... os_ahmosis
Autres comptes : Sholto Leistus (2ème compte), Malbalor (décédé)

Re: [Necros Ahmösis] Crypte immortelle

Message par Necros Ahmôsis » 16 sept. 2019, 16:17

Aussi vite qu'il le put, Romulus s'écarta du passage. Mais comme une porte s'ouvrant vers les ténèbres, le golem dévoila en réalité un flot de Dhar pure projeté vers la troupe. Von Kashech, bien conscient de sa fin imminente, comptait emporter dans la tombe Frank, le plus précieux allié du vampire, en le drainant de toute son énergie vitale! La suite des évènements se déroula en un battement de cils.

Seuls les sens surhumains de Necros lui permirent de réagir alors que les autres n'avaient même pas encore pris conscience de la menace. Il dressa un mur d'aethyr dans le but de dissiper l'attaque magique. Mais le sort était vorace et chargé de la puissance du désespoir, Ahmôsis ne parvenait qu'à le ralentir, n'offrant qu'un bref sursis à son acolyte. Car vue la puissance emmagasinée, le nécromant humain serait drainé jusqu'à sa dernière goutte de vitalité, ne laissant qu'un cadavre inutile à son maître. Le vampire avait de plus en plus de mal à tenir, sa protection commençait à se fêler par endroits.

"Laisse l'humain mourir! Après tout, c'est son rôle, non?"

"Non."

"C'est pourtant la chose la plus logique à faire. Un plus un ne vaut-il toujours pas deux?

"Assez."

"C'est écrit ici : < les Lanternes seront soufflées, par dizaines de milliers s'il le faut, afin que mon Obscurité soit préservée. >

"Il suffit."

"Tu vas mourir Necros, ton immortalité te sera dérobée avant même que tu n'aies accompli quoi que ce soit."

"J'AI DIT ASSEZ!"

Le hurlement mental balaya les fragments de conscience du nécrarque.

"J'ai besoin de lui, ce n'est pas compliqué à comprendre!! Une fois cette abomination vaincue, il nous faudra encore mener l'assaut contre Karnaj! Sans les troupes de Natum et de Frank, c'est du suicide!"

"Encore faut-il que tu survives à l'Archiliche... Elle est tellement plus forte que toi..."

Les paroles de Phobos résonnèrent dans l'esprit du vampire, chaque écho se plantant dans sa fierté comme une dague chauffée dans de la glace.

"Je ne suis pas un vulgaire humain. Je peux y résister."

Après ce combat mental d'une demi seconde, Necros inclina son mur d'aethyr pour que le sort de Von Kashech soit redirigé vers lui. La Dhar se projeta telle une lance vers la poitrine du nécrarque, perforant son essence même. Après un court flottement, Ahmôsis sentit ses forces le quitter par paquets entiers. Le drainage était d'une violence effroyable, aspirant sans la moindre retenue et ravageant la structure du vampire. Necros chancela et mit un genou à terre, l'os se fêlant sous l'impact. Sa peau se dessécha jusqu'à ce qu'il ressemble plus à un prêtre liche qu'à un descendant de W'soran. Mais ses yeux ratatinés restèrent ouverts, fixant toujours l'archiliche en signe de défi. Malgré l'état pitoyable de son enveloppe charnelle, le nécrarque restait plus féroce que jamais.

Ahmôsis se redressa dans un concert de craquement. De la poussière s'échappait de chacune de ses articulations et sa peau se déchirait telle une feuille de papier millénaire. Ses paroles ressemblèrent plus à un long râle lointain qu'à une incantation, mais l'aethyr en comprit les ordres et ouvrit de nouveau le passage vers le royaume des esprits. L'être éthéré flotta quelques temps entre les mains du sorcier, puis fonça sur sa cible. Mais une fois de plus, l'Esprit d'Os fut absorbé par un parchemin de Von Kashech.

Le dernier parchemin! Necros n'avait pas oublié de compter leur utilisation et savait que son sort n'atteindrait pas sa cible. En revanche, Natum se retrouvait à nouveau sans défense et le nécrarque avait toujours un atout qu'il avait bien pris soin de préserver. Von Enstein lança à son tour un Souffle de la Vraie Mort pour régénérer du reste de ses blessures. Certes, le sortilège était bien moins violent que celui que Ahmôsis venait d'encaisser, mais cela suffit à entamer les forces de la liche et de revigorer complètement le nécromancien.

Natum fut ainsi coupé dans ses injures envers son adversaire, promettant jusqu'alors sa mort et se moquant une fois de plus de sa bêtise. Mais à présent qu'une partie des forces qu'elle avait volé à Necros lui avaient été reprises, l'archiliche avait perdu de son assurance. Les arbalétriers la tenaient en joue, elle n'avait ni la force, ni le temps de les vaincre avant qu'ils ne tirent. Mais que pouvait-elle faire d'autre? Elle tenta sa chance en écartant les bras et en manipulant une grande quantité d'aethyr. Mais les tireurs furent plus rapides et sous l'ordre bref du nécrarque, il pressèrent leur détente.

La vague traversa l'abomination, mais seuls deux carreaux rencontrèrent de la résistance. L'un était planté dans la clavicule gauche du monstre, tandis que l'autre émergeait du centre de son torse. L'Immortel tomba à genoux, des pans entiers de sa structure aethyrique s'effondrant à chaque nouvelle seconde qui s'écoulait. Natum Von Kashech était vaincu.

Ahmôsis fut tenté de s'approcher de son adversaire vaincu, mais il se ravisa. Le ne savait pas pourquoi, mais la vue de l'archiliche à sa merci ne le rassurait absolument pas, bien au contraire. Il ne se sentait toujours pas en sécurité. Sa voix lointaine et caverneuse monta en intensité pour se faire entendre de Natum, mais elle trahissait l'état de faiblesse dans lequel ce trouvait actuellement le vampire.


Pauvre imbécile. C'est ton arrogance qui aura causé ta perte. Je n'avais aucunement l'intention de te trahir, les quelques tromperies mineures que j'avais orchestrées n'ayant pour but que d'assurer notre alliance. Mais pire encore que d'avoir comploté dans mon dos : tu m'as sous estimé. Et maintenant tu vas perdre ton éternité pour rien, aux portes de ta vengeance contre Karnaj

Necros n'avait pas parlé avec un ton impérieux ou dominant, mais plutôt déçu et moralisateur. Il était dégoutté du combat inutile qui venait de se dérouler et en rejetait l'entière faute sur Natum. L'archiliche avait causé sa propre mort et Necros gagnerait seul la victoire contre le chef ogre.

Soudain, Von Kashech se redressa pour proférer ses dernières menaces, ses mains crépitant d'une puissante magie noire. Mais il fut immédiatement stoppé par la flèche décochée d'une main de maître par Rallahquatil. Necros avait réagi à cette tentative par un sourire moqueur, dernière chose que le maître nécromancien Natum Von Kashech put admirer avant de succomber. Malheureusement pour lui, il n'eut pas le temps de voir la satisfaction du nécrarque se muter en une terreur viscérale lorsqu'il constata que la magie dans les mains du mourant continuait de gagner en puissance. Ses mains continuaient de bouger! Animées non plus par leur hôte mais directement par la Dhar pure qu'elles manipulaient.

Premier à réagir, Ahmôsis leva ses bras fragiles pour former une bulle protectrice d'aethyr pur autour de lui. Tout le monde autour de lui fut instantanément balayé, Rallah allant percuter une table qui, par miracle, se retourna et le protégea d'une partie de l'assaut magique. Necros était seul face à cet incroyable déchaînement de puissance, prenant le plus gros de l'attaque et puisant dans ses dernières ressources pour en repousser les effets. Frank, plus éloigné et entièrement revigoré, parvint à tenir le coup.

Le vampire le savait avant même que le poing de Natum ne se referme pour relâcher le sort suicide : c'était fini. Chronos le lui avait immédiatement indiqué d'un air consterné, Necros était bien trop affaibli actuellement pour pouvoir résister à pareille attaque. Mais comment le nécrarque aurait-il pu l'accepter? Ce ne pouvait être vrai, même si la réalité même lui indiquait sa mort imminente, alors la réalité mentait! Qu'importait la puissance que lui avait volé Von Kashech, sa propre fontaine de Dhar comblerait le manque. "Non" répétait tristement Chronos, "Tu es trop affaibli." Et Necros le balaya d'un geste imaginaire de la main.

Beldam s'invita à son tour dans la tête du vampire désespéré : "Tu devrais te laisser emporter par le souffle, c'est ta seule chance!" Mais le nécrarque ne l'écouta pas. Il continua de faire face au vent de mort pur qui ravageait la taverne. Son bouclier se grignotait à vue d'oeil, laissant passer par endroits la déflagration mortelle.

Le vampire se rendit soudainement compte que ses doigts étaient en train de brûler, puis ses mains, ses avants bras. Son bouclier aethyrique n'était plus qu'un gruyère au beau milieu d'un brasier. Lorsque son visage entra en combustion, Ahmôsis ne hurla pas. Il ne faisait pas preuve de courage, mais d'une incapacité totale à accepter la réalité. Tout allait bien, il survivrait. Le bouclier céda complètement et les yeux du nécrarque explosèrent dans leurs orbites. La totalité de sa peau se racornit, laissant germer des cloques noires comme la nuit et grosses comme le poing. Le vampire prenait l'apocalypse de plein fouet. Tout allait bien... Tout allait bi...

Le noir total. Pas l'obscurité que Necros avait toujours recherché, non. Le néant, l'absence de tout. Necros Ahmôsis n'existait plus, n'ayant même plus d'âme à offrir pour assurer son éternité. N'était-ce pas ironique? Pour devenir immortel, il avait dû sacrifier la seule chose qui le rendait éternel. En réalité, le Baisé du Sang ôtait l'éternité d'un individu.

A présent, il n'était plus qu'un amas de fragments. Car lorsqu'un vase explose, il n'est plus un vase, mais un tas de porcelaine brisée.

Mais que se passe-t-il lorsque les fragments se ré-assemblent d'eux même? Reforment leur structure pour redevenir "un vase"? A partir de quel moment devait-on le reconsidérer comme tel?

La conscience éparpillée du nécrarque se reconstitua d'abord lentement, puis de plus en plus rapidement. Thanatos, Beldam, Chronos, Mnemosyne, Phobos et les autres s'entrelacèrent pour reconstituer l'esprit de leur maître à partir de leur personnalité. Tel un temple en construction, Necros reprit consistance. Les différentes consciences collaboraient sans retenues, comprenant bien que la moindre rivalité ferait s'effondrer leur ambitieux projet.

C'était grâce à sa propre fontaine de Dhar que Ahmôsis se reconstituait, cette dernière ayant survécue à l'assaut de Natum pour une obscure raison. Bien qu'à présent elle ressemblait plus à un robinet fuyant une goutte après l'autre, cela suffit aux consciences pour y trouver refuge et puiser l'énergie nécessaire à assurer leur survie.

Mais telle une braise solitaire dans un feu de camp supposé éteint, il faut l'entretenir pour ne pas risquer qu'elle s'éteigne. Necros n'était plus qu'un corps sans la moindre once de vie en lui. Seule quelqu'un d'extrêmement sensible à la magie noire, pouvait déceler cet infime résidu de conscience. Fort heureusement, Frank faisait parti de ces individus et il avait pris l'initiative. Penché sur le cadavre osseux et noirci de son maître, il ravivait la flamme en faisant couler à flots le sang sur son visage.

Il n'avait pas besoin de viser la bouche du vampire car ce dernier n'en avait plus, ni de gorge. Les organes déjà atrophiés de Necros s'étaient racornis comme des fruits vieux d'une décennie et soudés avec les os d'Ahmôsis. Le liquide écarlate n'avait pas besoin d'être bu normalement : la peau l'absorbait à l'instant même où ils entraient en contact.

Le corps du vampire se régénéra lentement sans pour autant donner le moindre signe de vie. Les consciences étaient toujours en plein travail et ne voulaient pas risquer d'effectuer un travail inachevé. Finalement, le fruit de leur travail reprit sa place dans le corps abominable du nécrarque. Etait-il plus qu'avant? Ou moins? Ou totalement identique? Non, car si Ahmôsis avait récupéré tous ses souvenirs et son identité, les différentes consciences étaient à présent bien plus présentes dans l'esprit du nécrarque. Elles n'étaient plus simplement des voix qui murmuraient dans son crâne. Elles étaient des personnalités. Necros ne serait plus jamais seul...

Les yeux du vampire s'ouvrirent dans un bruit humide répugnant. Il put contempler le visage rassuré de son fidèle disciple, Frank Von Enstein. Le nécromancien était ému d'avoir réussi à faire revenir son maître. Ahmôsis se redressa lentement, sentant toujours une intense douleur accabler son essence. Il était loin d'être totalement rétabli et aucune invocation de Nehek ou orgie de sang ne suffirait pour regagner la totalité de sa vigueur. Non, il était psychiquement épuisé.

De plus, il en avait bien conscience, sa survie n'était pas uniquement due à ses seules capacités. Le nécrarque était bien incapable d'expliquer d'où venait ce petit "plus" qui avait fait toute la différence. Tout ce qu'il pouvait constater, c'était que quelque chose lui manquait terriblement. Quelque chose qu'il n'avait jamais eu conscience de posséder mais dont le manque était aussi évident et terrible que la perte d'un organe.

Mais le vampire ne perdit pas plus de temps à s'interroger sur ce qui n'obtiendrait jamais de réponse. Il tourna sa tête décharnée vers Frank.


Nous revenons de très loin. Bien au delà de ce que nous avions pu imaginer.

Necros posa une main sur l'épaule de son disciple.

Tu nous as bien servi, Frank Von Enstein. Nous nous en souviendrons le moment venu.

Cette phrase, très lourde de sens, n'était pas prononcée à la légère.

Le nécromancien continua d'apporter du sang à son maître. Les mercenaires mourants étaient un repas idéal, mais pour cela, Von Enstein évita de trop attirer l'attention et ne sélectionna que les cas désespérés. Une fois raisonnablement ravitaillé et de nouveau capable de lancer des sorts, le vampire finit de soigner ses blessures à l'aide d'invocations de Nehek.

Tandis que Necros reprenait conscience de ses objectifs, il décida d'organiser ses pensées pour mettre au point la suite des opérations. Il se rappelait soudain de l'arabéen et vérifia si on s'était occupé de lui ou pas. S'il était toujours vivant (et Necros l'espérait), alors quelqu'un devrait le soigner à l'aide de ses fameuses potions ou par d'autres moyens plus conventionnels.

Frank tenait dans une main le sceptre de Natum. Il avait dû le dérober à ses restes fumants pour pouvoir prendre le contrôle d'un maximum des troupes de l'archiliche. Le coma d'Ahmôsis n'ayant pas été prévu, ce dernier espéra que le gros des troupes de Von Kashech n'avait pas été perdu. Il ordonna à Frank de lui transmettre la totalité des bataillons qu'il avait récupéré (en espérant qu'il ait eu l'intelligence de ce concentrer principalement sur eux), puis de partir relever ce qu'il lui restait de capacité de contrôle. Peut-être les bataillons perdus pouvaient-ils être relevés sans avoir à recommencer de rituel? Après tout, le matériel n'avait pas été détruit. Necros se joindrait aussi à la danse, mais les deux sorciers prendraient leur temps pour reconstituer leur armée : le combat contre Natum les avait épuisé et il était inutile de s'acharner inutilement.

En même temps, les deux nécromanciens réorganisèrent leurs troupes pour reprendre pleinement le contrôle de la forteresse extérieure. Ahmôsis reprit la stratégie de la liche, entourant les dernières défenses de Karnaj de ses bataillons de squelettes et gardant de solides défenses aux niveaux des brèches et des portes. Il observa les lignes ennemies par sa divination et jugea de la situation. Il espérait ne pas avoir perdu trop d'esprit et surtout que le spectre ait réussi à atteindre le magicien d'Ulgu et l'assassin.

Ahmôsis prit aussi soin d'observer très attentivement la dépouille de l'archiliche. Il tria ses possessions restantes pour en définir toutes les caractéristiques et se les approprier. Peut-être y avait-il d'autres artefacts que Necros n'avait jusqu'alors pas soupçonné? Ou des grimoires renfermants d'effroyables secrets magiques?
Necros Ahmôsis, Voie des Arts Noirs
Profil: For 11 | End 14 | Hab 13 | Cha 8 | Int 16 | Ini 12 | Att 11 | Par 10 | Tir 10 | Mag 17 (18) | NA 2 | PV 140/140 | LNs : 379/380 | Distance de contrôle : illimitée | Piliers mentaux : 4/6 (65/100)
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... os_ahmosis
Équipement

Faux de Malepierre
Sceptre du Maître de la Non-Vie (Munjaz)
Pistolet à Malepierre (7 cartouches)
Amulette magique
Veste en cuir
Armure de L'Esprit Trompeur
Chasuble
Accessoire de calligraphie
Boulier
Grimoire

Morts-vivants :

Liste détaillée des troupes dans le lien suivant : https://docs.google.com/document/d/1Emj ... sp=sharing

- L'Épouvantail / Deimos (0 LN)
- 1 Roi revenant skaven technomage [Pistolet à Malepierre maudit] (10 LN)
- 19 Rats ogres revenants (152 LN)
- Bataillon « Lame sanglante » : 30 gardes des cryptes, un champion des cryptes, un tambour et un porte-étendard (20 LN)
- Bataillon « Garde Sanglante» : 30 gardes des cryptes, un champion des cryptes, un tambour et un porte-étendard (20 LN)
- 5 Revenants « lame sanglante » (40 LN)
- Nuée d'esprits, le "Mirage" (30 esprits) (6 LN)
- 1 spectre (7 LN)
- 4 bataillons « Lame sanglante » : 120 gardes des cryptes, 4 tambours et 4 portes-étendard (64 LN)
- 10 bataillons : 540 guerriers squelettes [épée et bouclier], 10 tambours et 10 portes-étendard (60 LN)
- 30 Skavens zombies [Armure 5 et Cimeterre d'élite (12+1d6 Rapide)] contrôlés par Abydos(0 LN)

Grimoire :

Commun :

Lumière
Vérité
Pistage
Décharge magique
Lévitation
Maîtrise du son

Nécromancie :

Asservissement
Brume ténébreuse
Exhalaison de la mort
Pourrissement
Quête de vie
Armure d'os
Invocation de Nehek
Invocation de Kandorak
Invocation de Razkhar
Vigueur infernale
Fureur d'Ahmôsis
Souffle de la vraie mort
Esprit d'os
Fontaine de sang

Regain de pvs quand un sort de nécromancie est lancé : 1 (Malédiction de la Non-Vie) + 1d6+2 (Soif Noire)

Bonus compétences :

Calcul mental : +1 Int si calcul
Erudition : +1 Int et +1 xpms (sauf lancé de sort)
Alchimie niveau 2 : +2 tests conception alchimique
Fabrication d'objets magiques niveau 3 : +3 tests conception objets magiques
Divination niveau 2 : + 2 tests de divination
Méditation : -1 aux malus de perturbation magique
Cape d'élégance : +1 Char
Amulette d'Ahmôsis : +1 Mag tests incantation
Invocation d'Anciens : +8 zombies ou squelettes relevés ou +4 autres créatures invoquées
Maîtrise de l'aethyr niveau 2 : -4 malus de lancé de sorts / -2 xpm octroyé par lancé réussi

Dons du sang :

Soif noire
Vision de l'Au delà
Fontaine de Dhar
Invocation d'Anciens
Image

Avatar du membre
[MJ] Igaram
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 251

Re: [Necros Ahmösis] Crypte immortelle

Message par [MJ] Igaram » 23 sept. 2019, 23:04

Frank transfère les régiments à Necros et garde les squelettes « libres » avec lui.

=> 56 squelettes peuvent encore être relevé, le reste des effectifs de Natum étant soit absorbés pour combler les pertes soit ont été détruit pendant la bataille !
Frank sembla quelque peu surpris par la nouvelle formulation de son maître. Mais il ne fit aucune remarque, faisant sans nul doute passé cela pour une nouvelle lubie du vampire. Cependant, il salua très profondément Necros quand celui-ci fit part de sa grande satisfaction quant aux actions du nécromancien. Après quoi, il entreprit d'accomplir les actions demandés par le buveur de sang en amenant, souvent de force, les mourants près du convalescent. Necros put ainsi retrouver toute sa vigueur physique, sentant malgré tout une profonde fatigue mentale. Le combat contre Natum avait été d'une intensité rarement rencontrée par le nécrarque et il pouvait encore sentir dans chacune des fibres de son corps l'énergie néfaste de son sombre adversaire... Sans l'intervention de Frank et la présence de la quarantaine de mercenaires, le vampire était certain d'une chose : Il serait mort à l'heure qu'il est.

Von Enstein était entouré d'un aura de puissance démesuré par rapport à Necros, obscurcissant le ciel... S'éclaircissement ? Oui en effet, le soleil commençait à se lever et le vampire dû retourné dans son chariot pour éviter d'être mordu par l'astre céleste. Son fidèle sorcier vint rapidement le rejoindre à l'intérieur, portant avec lui les dernières possessions de l'archiliche vaincue.

Posé à même le sol de la cabine, il y avait une sacoche ne contenant plus que des morceaux de parchemins carbonisés dont il ne restait pratiquement plus rien de leur substance magique. Rien d'exploitable en tout cas, même pour un nécrarque et encore moins sans matériel adéquat ce qui manquait en tout point ici. Posé à côté et dans son fourreau finement ouvragé, il y avait la dague de Natum. Imposante de par sa taille et d'une forme singulière, il s'agissait clairement d'un outil cérémoniel. Toutefois, il devait s'agir là d'un subterfuge habile, car il était très clair que l'arme était bien plus mortelle que sa fausse fonction en laissait paraître. La magie y était omniprésente, formant une couche qui la rendait bien plus mortelle au point qu'une épée d'un des doubles soldes de Rallah ferait une égratignure en comparaison aux dégâts que pourrait potentiellement causé pareil arme. Mais le regard du nécromancien se porta rapidement sur l'outil qui avait permis à la liche de tenir si longtemps face aux assauts des mercenaires ! Son armure !

Il ne s'agissait que d'une simple chemise en apparence, joliment travaillée certes, mais un faible tissus malgré tout. Pourtant, là encore, la magie était présente. Necros pouvait sentir que la « charge » qu'il avait senti au-paravent n'était plus là. Mais il pouvait également sentir que l'aethyr coulait dans les fibres du vêtement tel un fleuve s'écoulant dans un lac pour le remplir à nouveau. D'après le moment où le combat avait commencé et le temps qui devait s'être écoulé, le vampire estima à une journée le temps de rechargement complet de l'artefact. Une analyse ou une expérimentation plus poussée étant nécessaire pour en déterminer toute les propriétés. Toutefois, il pouvait déjà dire avec certitude que l'objet permettait à son porteur d'être éthéré pendant une certaine période de temps, combien exactement ? Difficile à dire comme cela. Il pouvait également remarqué que l'armure n'avait souffert d'aucun dommage malgré les carreaux et les coups de lame qui avait atteint la liche durant le combat et qui aurait dû le déchirer en lambeau.
Test d'Int : 4 (réussi)
Test de résistance sous Int : 20 (Echec critique XD )
En observant plus minutieusement l'objet, le nécromancien put constater qu'il y avait comme quelque chose à l'intérieur. Une... créature ? Un esprit ? Une entité en tout cas... Elle semblait circulé dans les filaments constituant la chemise, ondulant aux grès d'un vent imaginaire et donnant l'impression de... L'esprit de Necros se perdit dans des pensées de plus en plus profonde, volant dans une infinité de possibilité. Il se retrouva d'un seul coup dans une forêt sombre... Une voix lui murmure à l'oreille des mots qu'il n'arrive pas à comprendre. Il se retourne... Rien... Des bruits de pas derrière lui ! Toujours rien ! Un rire dans la nuit ! Un battement de cil et le soleil est levé ! Il le brûle ! Mais... non... il est dans un manoirs lugubre ! Maintenant éclairé et en fête ! Une musique douce ! Clignement d'yeux et elle devint cacophonique !

-Pourquoi l'as-tu tué ? Je l'aimai bien ! Il me permettait de m'amuser !

La voix était douce et pourtant méchante... joyeuse et pourtant triste... forte et murmure à la fois... D'un seul coup et pourtant depuis toujours il en était certain, un enfant apparut devant le vampire... Il était recouvert de tatouage de la tête aux pieds, un bandeau ornant son front de la même couleur rouge vif que son pantalon en lambeau. Des bandelettes noires enserraient ses mains et ses pieds, remontant presque jusqu'aux articulations de ses membres et une fumée noire... sang ? Sortait de son corps. Il regardait Necros... qui... sentait son cœur battre à la chamade et le froid du carrelage sous ses pieds nus...
Image
Je suis le Dieu des morts et des vivants, Le Gardien du cycle éternel de la vie et de la mort et Le Défenseur de la création telle qu'elle m'a vu naître.

Craignez-moi, car je ne pardonne pas. Adorez-moi pour cette même raison. Et vénérez-moi car je suis bon et juste envers toutes choses. L’Équilibre sera.

Avatar du membre
Necros Ahmôsis
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - Fiche
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - Fiche
Messages : 193
Profil : FOR 11/ END 14/ HAB 13/ CHAR 8/ INT 16/ INI 12/ ATT 11/ PAR 10/ TIR 10/ MAG 17 (18)/ NA 2/PV 140/140
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... os_ahmosis
Autres comptes : Sholto Leistus (2ème compte), Malbalor (décédé)

Re: [Necros Ahmösis] Crypte immortelle

Message par Necros Ahmôsis » 24 sept. 2019, 17:36

Ahmôsis fut satisfait de constater que le gros des troupes de l'archiliche avait été conservé. Ses pouvoirs décuplés, Frank avait pris la charge de tous les bataillons et ne paraissait même pas être débordé. Son aura était à présent impressionnante. Certes, il ne dégageait pas continuellement de la Dhar pure comme Necros, mais une impression de contrôle total résidait en lui.

Le nécrarque n'apprécia pas de se voir ainsi doublé et même distancé par son propre disciple. Il devrait reprendre la main rapidement et continuer de garder les apparences en attendant. Le vampire récupéra les troupes de Natum comme convenu et se sentit soudain submergé. La sensation n'était pas désagréable, mais plutôt enivrante, comme lorsque l'on lance son cheval au triple galop pour la première fois et que l'on prend conscience de l'étendu de nos capacités. Il était tellement! Certes, ils ne dirigeait pas directement toutes ses troupes, certaines étant regroupées sous la bannière d'un "catalyseur", mais Ahmôsis pouvait ressentir l'existence de chacun d'entres eux. Sa simple volonté alimentait des centaines de guerriers, huit cent quatre pour être précis.

Le nécrarque était cependant à son extrême limite de contrôle, même un squelette lui échapperait. Mais cela suffirait à assurer la domination par le nombre, aussi bien contre les troupes de Karnaj que sur ses propres sous-fifres.

Le soleil se levant et la taverne n'offrant plus aucun toit sous lequel se protéger, Necros s'en alla rejoindre sa carriole, bientôt suivi de Frank et des possessions de la liche. Sous le regard de son disciple, le vampire observa minutieusement la dague cérémonielle. Il la tourna lentement dans tous les sens, la soupesa et humecta même l'aethyr qui s'en dégageait. Car en effet, comme Ahmôsis l'avait précédemment constaté, l'arme avait été ensorcelée d'une main de maître. Un coup porté par cette lame serait presque toujours fatal et blesserait gravement une entité telle que Necros.

Le vampire n'en aurait aucune utilité, déjà équipé de sa formidable faux et préférant les sorts à la force brute. Pourtant, il avait bien du mal à l'idée de confier la dague à quelqu'un qui en aurait bien meilleure utilité, comme Rallahquatil. Maintes fois l'arabéen avait prouvé être digne de confiance, mais la paranoïa du nécrarque était tenace. S'il cédait, alors Necros confierait à un humain régulièrement à ses côtés un moyen de l'abattre rapidement. Ne l'aurait-il pas déjà fait depuis longtemps? Lorsque l'Immortel n'était encore qu'un jeune rejeton faiblard? Les humains sont imprévisibles et manquent cruellement de logique. Rien ne disait qu'il ne le tenterait pas plus tard.

Alors qu'il faisait danser la dague entre ses doigts, le regard du vampire se plongea un bref instant dans celui de son disciple. Une expression contradictoire se dessinait sur son visage, mélange de cruauté, d'hésitation et de conviction tout à la fois. Puis, d'un geste habile, sa main se referma sur la poignée et l'arme disparue dans la tunique du nécromancien. Il prendrait cette décision plus tard.

Ahmôsis ordonna à Von Enstein de lui présenter son nouveau sceptre. Il ne lui prit pas des mains pour éviter que Frank ne perde une partie de ses pantins. L'Immortel analysa l'objet, se rappelant des manipulations qu'il avait dû lui-même exécuter pour fabriquer Munjaz (qui ne semblait pas apprécier l'intérêt de son maître pour un autre sceptre). Necros voulait savoir si Von Kashech avait personnalisé son bâton pour lui conférer des capacités supplémentaires. Ceci fait, il put enfin reporter son attention sur le bien le plus précieux anciennement porté par Natum.

En effet, le nécrarque parvenait à peine à contenir son impatience. Il voulait étudier l'armure magique de Von Kashech. Dès le premier regard, le vampire passa outre l'apparence innocente du vêtement, repérant rapidement les pulsions d'aethyr qui voyageaient dans chacun de ses filaments. L'objet ne dégageait plus la formidable aura que le vampire avait repéré plus tôt, mais il en conclut que l'artefact se rechargerait tout seul.

Alors qu'il observait toujours plus en détail le manteau de Natum, Necros repéra quelque chose. Il rapprocha un peu son visage du tissu, Frank l'imitant inconsciemment par simple curiosité. Ahmôsis s'approcha encore un peu plus, encore et encore. Il se rendit soudain compte qu'il était en train de plonger dans le tissu! Les filaments croissaient infiniment avant de le dépasser tandis que la toile de tissus devant lui semblait toujours plus profonde.

Necros se retrouva dans une forêt sombre. Il était incapable d'organiser ses pensées tant ce qui l'entourait était étrange. Des bruits assourdissants mais un silence total, un sol liquide et plus dur que de l'acier, un vent déchaîné et calme. Le nécrarque ne comprenait plus sa propre structure et lorsque le soleil se leva pour le dévorer, la sensation ressentit fut si incompréhensible qu'elle égala presque la réelle morsure de l'Astre Menteur.

Mais alors que tout s'accélérait et que les consciences de Necros commençaient à chanceler, le monde se stabilisa en une parodie de règles universelles matérialisant une sorte de manoir incohérent. Le vampire avait perdu presque la totalité de ses sens, incapable de différencier le matériel de l'immatériel ou même d'identifier l'aethyr. C'était ce dernier point qui le mettait mal à l'aise. Lorsque l'enfant apparut devant le nécrarque, ce dernier se concentra sur cette apparition pour se rattacher à cette réalité. En effet, l'entité était la chose la plus "discernable" la "mieux construite" de ce monde de fou.

La chose parla d'une voix au ton indéchiffrable, tout comme le reste de cet univers. Etait-il agressif? Joueur? Triste? Heureux? Ses paroles étaient des reproches, mais peut-être n'était-ce qu'un jeu? Si Necros aurait été incapable de le dire dans son plan d'existence, ici, c'était d'autant plus impossible.


Qui es-tu? Ou plutôt, qu'es-tu?

Necros n'aurait su dire si c'étaient bel et bien des mots qui étaient sortis de sa propre bouche. Il était fondamentalement curieux de son hôte au point d'en oublier presque sa propre situation. Il s'imaginait que cette créature était une sorte d'esprit, peu-être même un Djinn, qui avait été enfermé dans l'armure de l'archiliche pour lui conférer ses capacités. Aussi, le vampire préféra-t-il opter pour un contact plus doux, espérant pouvoir rallier son interlocuteur à sa cause.

Notre nom est Necros Ahmôsis et, en effet, nous avons vaincu ton ancien maître. Si tu veux continuer à t'amuser, nous te proposons de te joindre à nous. Nos projets sont légions et aucun être humain n'oserait les imaginer.



_________________________________________________________________________________________



Une fois "l'entrevue" terminée


Le nécrarque organisa sa première réunion stratégique depuis la défaite de Natum. En effet, les combats étaient loins d'être terminés : il fallait encore défaire le maître du domaine et s'approprier la forteresse. Ahmôsis décida de céder la gestion du siège à Rallahquatil et lui demanda ce qu'il projetait de faire ensuite. Le vampire n'était pas un stratège militaire, il était inutile de perdre du temps à prétendre le contraire. Si les plans de l'arabéen ne lui semblaient pas convenables ou qu'il avait des suggestions, alors seulement Necros reprendrait le flambeau.

Les esprits et le spectres se faisaient à présent plus discrets dans la forteresse sans pour autant rester inactif. Leur but était simple, guetter la moindre faille dans la vigilance du mage et de l'elfe, leur interdire ne serait-ce qu'une fraction de seconde de repos et surtout, hanter abominablement les rêves de l'elfe comateux pour l'empêcher de se rétablir.

L'Immortel avait ordonné à Frank d'envoyer l'un de ses zombies (humain, pas skaven) dans le passage secret utilisé par le messager de Von Kashech. Sur le torse de ce dernier était clouté un message :

"Natum Von Kashech est mort, son armée est notre. Karnaj tombera bientôt."

Le but du message était d'engager la conversation sur une note imprévue. Necros ne devait pas être pris à la légère et un être aussi puissant que l'archiliche en avait payé les frais au moment de le trahir. Ainsi, le nécrarque pourrait être considéré sérieusement.

Une fois les sujets urgents traités et clos, les deux généraux de Ahmôsis s'attendirent à être congédié par leur maître pour remplir leurs ordres. Mais au lieu de cela, un silence s'installa dans la carriole. Toujours derrière sa table divinatoire, le vampire restait plongé dans une obscurité surnaturelle. Il jugea ses deux disciples longuement avant de finalement prendre la parole.


Savez-vous pourquoi nous avons quitté notre chère crypte et nous sommes lancés à l'assaut de cette forteresse? Pourquoi nous avons dépensé tant de ressources, bravé tant de dangers?

Lorsque cette folle entreprise a commencé, il n'était question que d'attaquer un simple campement et de voler un puissant composant alchimique. Cela semble bien dérisoire.

Mais alors que Karnaj améliorait ses défenses, nous avons approfondi nos objectifs, nous avons décidé de voir plus grand et plus loin. Car en effet, cette structure qui nous entoure est un tremplin vers autre chose. Nous n'allons pas la piller puis repartir avec un maigre butin, non.

Nous allons nous l'approprier, nous allons la remodeler, nous allons la repeupler. Natum Von Kashech devait mourir car nous ne pouvions partager cette forteresse!


Le nécrarque marqua une pause pour calmer ses ardeurs. Lorsqu'il reprit, sa voix d'outre tombe débordait de malice.

Mes chers disciples, avez-vous déjà entendu le terme... le nécrarque se pencha en avant dans un craquement, crâne à présent éclairé par le halo de la boule de cristal. Son visage était vendu d'une oreille à l'autre par un terrible sourire.

...Colossus Necrofex?

Ses deux derniers mots résonnèrent dans le charriot avant de laisser place à un silence surnaturel. Il semblait que le monde lui-même s'était figé d'horreur.
Necros Ahmôsis, Voie des Arts Noirs
Profil: For 11 | End 14 | Hab 13 | Cha 8 | Int 16 | Ini 12 | Att 11 | Par 10 | Tir 10 | Mag 17 (18) | NA 2 | PV 140/140 | LNs : 379/380 | Distance de contrôle : illimitée | Piliers mentaux : 4/6 (65/100)
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... os_ahmosis
Équipement

Faux de Malepierre
Sceptre du Maître de la Non-Vie (Munjaz)
Pistolet à Malepierre (7 cartouches)
Amulette magique
Veste en cuir
Armure de L'Esprit Trompeur
Chasuble
Accessoire de calligraphie
Boulier
Grimoire

Morts-vivants :

Liste détaillée des troupes dans le lien suivant : https://docs.google.com/document/d/1Emj ... sp=sharing

- L'Épouvantail / Deimos (0 LN)
- 1 Roi revenant skaven technomage [Pistolet à Malepierre maudit] (10 LN)
- 19 Rats ogres revenants (152 LN)
- Bataillon « Lame sanglante » : 30 gardes des cryptes, un champion des cryptes, un tambour et un porte-étendard (20 LN)
- Bataillon « Garde Sanglante» : 30 gardes des cryptes, un champion des cryptes, un tambour et un porte-étendard (20 LN)
- 5 Revenants « lame sanglante » (40 LN)
- Nuée d'esprits, le "Mirage" (30 esprits) (6 LN)
- 1 spectre (7 LN)
- 4 bataillons « Lame sanglante » : 120 gardes des cryptes, 4 tambours et 4 portes-étendard (64 LN)
- 10 bataillons : 540 guerriers squelettes [épée et bouclier], 10 tambours et 10 portes-étendard (60 LN)
- 30 Skavens zombies [Armure 5 et Cimeterre d'élite (12+1d6 Rapide)] contrôlés par Abydos(0 LN)

Grimoire :

Commun :

Lumière
Vérité
Pistage
Décharge magique
Lévitation
Maîtrise du son

Nécromancie :

Asservissement
Brume ténébreuse
Exhalaison de la mort
Pourrissement
Quête de vie
Armure d'os
Invocation de Nehek
Invocation de Kandorak
Invocation de Razkhar
Vigueur infernale
Fureur d'Ahmôsis
Souffle de la vraie mort
Esprit d'os
Fontaine de sang

Regain de pvs quand un sort de nécromancie est lancé : 1 (Malédiction de la Non-Vie) + 1d6+2 (Soif Noire)

Bonus compétences :

Calcul mental : +1 Int si calcul
Erudition : +1 Int et +1 xpms (sauf lancé de sort)
Alchimie niveau 2 : +2 tests conception alchimique
Fabrication d'objets magiques niveau 3 : +3 tests conception objets magiques
Divination niveau 2 : + 2 tests de divination
Méditation : -1 aux malus de perturbation magique
Cape d'élégance : +1 Char
Amulette d'Ahmôsis : +1 Mag tests incantation
Invocation d'Anciens : +8 zombies ou squelettes relevés ou +4 autres créatures invoquées
Maîtrise de l'aethyr niveau 2 : -4 malus de lancé de sorts / -2 xpm octroyé par lancé réussi

Dons du sang :

Soif noire
Vision de l'Au delà
Fontaine de Dhar
Invocation d'Anciens
Image

Répondre

Retourner vers « Sylvanie »