[Necros Ahmösis] Crypte immortelle

La Sylvanie inspire la peur dans le reste du Stirland. Depuis la sombre ville de Tempelhof, qui n'a pas eu de prêtre de Morr attitré depuis 800 ans, jusqu'aux contreforts des Montagnes du Bord du Monde, entre le bief de l'Aver et le Stir, la plus grande région du Stirland est un lieu de terreur et d'obscurité. On dit que les fantômes y évoluent en toute impunité à la nuit tombée parmi les collines Hantées et que l'épais brouillard des bois sylvaniens emprisonne parfois les âmes, les obligeant à y errer à jamais. La portion orientale de la province est la plus désolée, là où d'anciens châteaux noirs sont juchés sur leurs pics escarpés comme des vautours scrutant les villes en contrebas.

Modérateur : Equipe MJ

Avatar du membre
[MJ] Igaram
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 242

Re: [Necros Ahmösis] Crypte immortelle

Message par [MJ] Igaram » 24 févr. 2019, 21:07

La liche écouta ce que lui disait le vampire au travers de sa boule de cristal. Semblant réfléchir à chaque mot, chaque parole que le nécrarque prononçait dans son esprit au travers de la divination. Sa main se refermant sur son sceptre de maîtrise de la non-vie tandis qu'il lui révélait la présence de force mortelle dans ses rangs. Il déploya ses bras, faisant voler sa robe de nécromancien d'un vent magique en exprimant un air de dégoût profond.

-Les mortels ne sont bon qu'à servir de futur cadavre dans nos armées ! C'est bien là votre faiblesse à vous, vampire, de croire qu'ils puissent vous être d'une quelconque utilité ! J'espère que votre progéniture sait comment les contrôler, car je ne ferais pas de quartier si la lâcheté s'empare de ses... créatures inférieures et mortelles... Bien, j'attendrais avec attention sa venue... qu'il se dépêche, le sang coule déjà à flot dans cette cité maudite et il me tarde de déchaîner mes légions de morts !

Se retirant de la conversation en s'en éloignant plutôt qu'en coupant tout simplement cours à la divination, il put sentir que la liche accélérait sa sortie de la crypte. Natum ne semblait pas vouloir que Necros sache où était la position exacte de son domaine, mais ce n'était de toute manière pas l'intention du vampire. À la place, ce dernier se mit à la recherche des Impériaux.
Test d'int : 10 (réussi)
Test de calcul : 7 (réussi)
La troupe du puissant ogre ne fut pas très compliquée à retrouvée. En effet, il s'était constituer une place forte à une cinquantaine de mètres de la porte Ouest de la ville à l'extérieur de celle-ci. Le fortin était construit à l'aide de bois, de pierre et de tout matériaux de récupération que l'on pouvait trouver. De nombreuses têtes empalée se trouvaient sur tout le pourtour d'un vaste chemin de ronde faisant le tour du dispositif défensif tandis que des pieux formaient un première ligne de défense avant d'atteindre la palissade en elle-même. Visiblement, il n'avait pas trouvé bon de s'installer plus longtemps dans la cité en elle-même où la guerre était perpétuelle et les combats trop coûteux en vie pour être durablement rentable.

Et puis... il avait besoin de place... de beaucoup de place. L'ogre Karnaj s'était bien débrouillé, devenant le chef d'une immense force de frappe qui formait des expéditions visiblement quasis quotidienne dans la cité. Un rapide décompte des troupes permis au vampire de comprendre qu'il n'aurait pas trop peu avec les forces de la liche. En effet, il y avait désormais un petit demi-millier d'humain, deux-cents cinquante guerriers et cent-soixante arbalétriers pour être exacte. Les peaux-vertes s'étaient également reproduit comme des lapins, formant une troupe de deux-cents gobelins s'occupant d'une dizaine de troll et de dix-douzaine de guerriers orques... Mais le plus alarmant fut ce bruit, cette vibration dans l'air qui fit pivoter le regard du vampire vers une grande fosse se trouvant au centre du camp.

Il s'en approcha psychiquement, affinant sa vision malgré un voile de magie des ombres qui pouvait percevoir et qui devait être l’œuvre du sorcier humain... toujours en vie visiblement. Dans la fosse... Necros put voir une créature gigantesque endormie au centre d'un vaste zone en terre battue, trois fois plus grande qu'un ogre et portant un pagne fait de peaux d'ours et de loup. Une gigantesque massue était posée près de lui tandis que son ronflement titanesque faisait trembler les murs de ce qui semblait être son enclos...Il s'agissait d'un Géant !

Juste à côté de cet endroit et accessible par une porte extérieure à l'arène ainsi que par une menant à celle-ci, une vaste maison avait été construite bien plus « proprement » que le reste des structures de la forteresse des Impérieux. Dans celle-ci, Necros retrouva l'Elfe noir en pleine discussion avec Karnaj et le mage humain. Deux ogres supplémentaires se trouvaient également en retrait, se gavant d'un sanglier chacun. Le vampire tendit l'oreille pour écouter ce qui se disait... Mais les lèvres restaient muettes et il put même constater que... elles étaient floutées ! Maudit magicien des ombres ! Ils avaient du lancer un puissant sort de protection et Necros se savait trop loin que pour agir contre lui... C'est à lors que le regard du sorcier se tourna vers lui et que le buveur de sang se retira instinctivement de la divination, sentant qu'une seconde de plus et il aurait été repéré... Karnaj avait une bonne équipe de contre-espionnage... En espérant qu'il n'en avait pas également une bonne d'espionnage tout court !

Le vampire avait attendu donc une demi-heure devant la porte, mais l'Oeil-Dieu ne fit nullement attention à sa présence. Ainsi décida-t-il d'écrire un message le plus détaillé possible pour prévenir son maître de son départ et se dirigea-t-il vers la salle du pentacle de défense de la crypte.
Test de Int-7 : 20, 2, 4 (Echec critique, belle réussite, joli aussi)
Perte de la moitié de tes pv à cause de l'échec critique => Reste 63/125
Test de contrôle de L'épouvantail : 7 vs 12 (réussi)
Le sorcier s'avança dans le cercle, mais était-ce la peur ou le souvenir de la souffrance qu'il avait subit la dernière fois qu'il y était rentré ? Quoi qu'il en soit, il rata quelque chose, il ne pouvait pas dire quoi... Mais en un instant, tout son être fut consumé par une souffrance qu'il n'avait jamais ressentit même en présence du soleil ! Son corps semblait comme se disloquer en des milliers d'échardes de chair et d'os, son être se brisant en des milliards de morceaux qui se répandirent dans toute l'étendue vertigineuse de la crypte. Sa conscience s'étirant à un point qu'il n'aurait jamais cru possible, lui déchirant l'esprit dans une sensation qu'il n'avait jamais ressentit et un tourment qu'il n'aurait jamais cru possible.

Sa conscience bourdonnait de milliers de voix, de pensées et douleurs, de joie et trop de chose. Puis, dans un élan de volonté immense, il réussit à se recentrer. Tous les morceaux de lui-même semblèrent se reconstituer pour reformer un « lui » cohérent et il tomba à genoux tandis que son esprit reprenait une forme naturelle et... il vomit... Il vomit une magie noir, pure et écœurante. Des milliers de cris se déversant de sa gorge tandis que des bouches noires se formaient du fluide aethyrique sortant de ses propres lèvres.

Enfin, cela se calma et il reprit des forces, sentant tout son corps trembler comme un enfant maladif. Il se redressa, se rendant compte qu'il ne se trouvait pas dans la salle du pentacle... ou plutôt à la fois, il y était et il n'y était...pas. Tout semblait fantomatique, blanc et bleu avec des nuances de mauve. Des tâches rouges fourmillaient dans la crypte, ainsi que des tâches d'autre couleur, verte, orange et pourpre. Se concentrant sur ces dernières, Necros put remarquer qu'il devait s'agir pour la pourpre de Frank, une autre, près de lui et verte, devait être Mélédia. Celles de couleurs oranges étaient les morts-vivant sous leurs contrôles à lui et le nécromancien. Pour ceux en rouge, il s'agissait donc, par conclusion, des gardes de la crypte.

Analysant plus en détail la pièce dans laquelle il se trouvait, il put voir qu'elle n'était pas vraiment différente que sa version « physique », par contre, contrairement à la dernière fois qu'il était venu dans le pentacle, il n'arrivait pas à bouger. Ou plutôt, si, mais il n'arrivait pas à quitter le cercle tracer au sol. À la place, il percutait un mur invisible qui s'éclairait quand il rentrait en contacte avec lui et semblait indiquer des symboles en nécromantiques...
Je suis le Dieu des morts et des vivants, Le Gardien du cycle éternel de la vie et de la mort et Le Défenseur de la création telle qu'elle m'a vu naître.

Craignez-moi, car je ne pardonne pas. Adorez-moi pour cette même raison. Et vénérez-moi car je suis bon et juste envers toutes choses. L’Équilibre sera.

Avatar du membre
Necros Ahmôsis
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - Fiche
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - Fiche
Messages : 183
Profil : FOR 11/ END 14/ HAB 13/ CHAR 8/ INT 16/ INI 12/ ATT 11/ PAR 10/ TIR 10/ MAG 17 (18)/ NA 2/PV 140/140
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... os_ahmosis
Autres comptes : Sholto Leistus (2ème compte), Malbalor (décédé)

Re: [Necros Ahmösis] Crypte immortelle

Message par Necros Ahmôsis » 02 mars 2019, 22:35

► Afficher le texte
En réponse à ses paroles, Necros reçut une insulte à peine maquillée sur son choix d'utiliser des mercenaires vivants dans les combats à venir. Le nécrarque ne s'en énerva pas, bien au contraire, la liche avait touché un point sensible. Ahmôsis ne se vantait guère de cette partie de ses troupes, bien qu'elles soient indispensables pour constituer une force de frappe efficace. Ne voulant cependant pas perdre la face, il décida de se justifier.

Ce n'est pas quelque chose qui me ravit, je dois bien l'admettre, mais je me suis donné consigne de ne pas assister ma progéniture dans sa relève de troupes. Cette étape de sa croissance est capitale et je dois être capable d'étudier en détail sa réelle valeur sur un champ de bataille. Mais ne te méprends pas sur mes intentions : si je prenais la mort de Karnaj à la légère, je n'aurais pas envoyé le sang de mon sang.

Si malgré tout, la perspective de combattre aux côtés de vivants te répugne toujours, considère-les simplement comme un potentiel ravitaillement en morts-vivants.


La liche prit congé de Necros et ce dernier décida d'aller espionner les forces de son adversaire. Il le chercha quelques temps, puis finit par se rendre compte que l'ogre avait installé ses troupes à l'extérieur de la ville. Et quelles troupes! Sentant l'angoisse germer en lui, le nécrarque observa l'immense campement abritant près de huit cent âmes, 836 de ce qu'il avait pu en compter. Des orques, des gobelins, des trolls, des mercenaires, sans compter les généraux. Ahmôsis blêmit (façon de parler) à la vue de l'immense géant qui somnolait à l'intérieur d'un large gouffre à l'allure d'arène.

Le regard du vampire se posa sur la "capitale" du pays de Karnaj. Son architecture prouvait bien que le chef de guerre s'était installé à son aise dans cette périphérie de la ville et avait bien l'intention de continuer à étendre son armée. D'un geste de la main, Necros balaya la matière et les murs de la vaste demeure partirent en fumée. Devant lui se tenaient à présent l'ogre conversant avec l’elfe noir et le mage, tandis que deux autres membres de sa race se goinfraient goulûment un peu plus loin. Incapable d'entendre ou même de voir les lèvres des généraux, Ahmôsis se retira de sa divination juste à temps pour ne pas être repéré.

Le nécrarque resta un long moment immobile devant sa boule de cristal, la pièce plongée dans une obscurité quasi-totale. Il contempla son ombre virevoltante projeté par l'unique torche de la salle. Elle s'agitait dans tous les sens, comme pour décrire les conflits internes qui se déroulaient à l'intérieur du vampire. Necros, lui, restait parfaitement immobile, son esprit trop occupé à converser directement avec Beldam, sa subconscience chargée de sa réflexion. Dans ses toiles, Beldam tissait le croquis d'une idée dangereuse, folle, mais pertinente.

La femme araignée proposait de se rapprocher de la tente de Karnaj et même de se dévoiler à son général mage. Ahmôsis expliquerait ensuite son envie de se venger d'une certaine liche lui ayant porté préjudice des siècles auparavant. L'ayant enfin localisée, le nécrarque souhaitait à présent s'allier à l'armée de l'ogre pour écraser leur ennemi commun. Ce serait bien évidemment un mensonge et l'armée du nécromant pourrait au dernier moment se retourner contre son soi-disant allié. Un moyen d'ignorer ses fortifications et de prendre l'adversaire par surprise.

Beldam convainquit Necros par ses charmes, bien consciente de l'effet qu'elle avait sur le vampire. La statue Ahmôsis s'anima donc et posa sa main sur sa boule de cristal. Il ferma les yeux et commença à projeter son esprit dans la sphère divinatoire.


Non.

Le vampire rouvrit les yeux et ôta sa main. le plan de Beldam était bien trop dangereux, comportait bien trop de variables pour être fiable. Dans un premier temps, il devrait se dévoiler à l'ennemi et seulement ensuite parier sur un accord entre les deux partis. Karnaj n'avait pas formé pareille troupe sans être méfiant et la venue soudaine d'un mystérieux allier, vampire qui plus est, n'abaisserait pas sa vigilance. De plus, il n'était probablement pas au courant de la rivalité mortelle qui existe entre les vampires et les liches : à ses yeux, un mort-vivant restait un mort-vivant. S'il voulait gagner la confiance du chef de guerre, Ahmôsis devrait personnellement et physiquement s'entretenir avec lui et cette dernière variable était tout bonnement hors de question. Necros paya cher ce revirement soudain, se faisant expulser du domaine de sa réflexion, la femme araignée claquant la porte derrière lui, vexée.

Le nécromant ne pouvait se permettre d'attendre un mois supplémentaire pour faire de nouveaux préparatifs. Tout ce qu'il pouvait se permettre, c'était de pousser ses capacités magiques à bout et de faire grossir les rangs de son armée avant de partir pour Mordheim. Mais pour l'instant, il devait s'occuper des défenses de la crypte.

Ahmôsis se rendit donc dans la salle à l'immense pentacle. Sa dernière visite lui avait laissé un goût amer en bouche, n'ayant pas été capable de maîtriser l'immense afflux magique qui se dégageait de la pièce. Le nécrarque fut forcé de faire attendre son escorte souterraine, ainsi que Deismos à l'extérieur de la pièce. Il ne savait pas les effets qu'aurait le pentacle sur ses disciples et préférait ne pas prendre de risque.

Le vampire franchit la barrière du dessin tracé au sol d'un pas hésitant et se sentit à nouveau foudroyé par cette formidable puissance. Sa maladresse lui fut fatale et Ahmôsis ne put résister à la tornade aethyrique. Paniqué, il sentit les vents se batailler la torture de son corps, agrippant chaque parcelle de son être pour se l'approprier. Incapable de dompter l'aethyr, ne serait-ce que pour pousser un hurlement de douleur, Necros ne put qu'observer d'un regard tétanisé son corps partir en poussière et s'éparpiller dans la crypte. Les cris qu'il entendaient ne venaient pas de sa gorge, mais en partie de sa conscience. Beldam, Thanatos, Phobos, Mnemosyne, tous exprimaient leur martyr, balayés dans toutes les directions. Il y avait d'autres voix aussi, d'origine inconnue mais exprimant chacune des émotions différentes.

Au milieu de la tempête, Ahmôsis eut un éclair de lucidité. Regagnant le contrôle de ses milliards de fragments, il les dirigea vers l'endroit où s'était tenu son corps, quelques secondes plus tôt. Un tourbillon Necros recomposa donc lentement le corps du vampire, emportant malgré lui une immense quantité de magie qui s'accumula dangereusement. Une fois reformé, le nécromant se sentit grésiller sous la charge emmagasinée. Couplée à sa fontaine naturelle de magie, c'était bien trop à digérer pour sa carapace corporelle, pourtant très friande d'aethyr. Convulsant, le nécrarque ploya en avant et ouvrit sa gueule.

Le surplus de Dhar pure se déversa dans la pièce tel un geyser interminable. Une infinité de cris inhumains résonnèrent dans toute la crypte, tandis que le flot de Dhar formait d'innombrables bouches tordues et agonisantes. Dans sa violence, le torrent déforma la bouche du vampire, arrachant ses lèvres et détachant sa mâchoire de son socle. Quand ce martyr prendrait-il fin?!

Le reflux se tarit soudain et Ahmôsis se retrouva toujours plié en deux, crachotant des résidus de magie noire. Lorsqu'il se redressa enfin, son visage offrait un abominable spectacle. Ses lèvres carbonisées, des sillons se creusaient dans ses joues tendues. Sa mâchoire déformée pendait à présent sur sa poitrine, lui donnant plus un air de Mourngul que de vampire. Il tenta de refermer sa bouche, mais cette dernière était bien trop élargie pour se clore correctement. Sa mâchoire retomba mollement sur sa poitrine.

A la fois misérable, mais libéré de cette torture indéfinissable, Necros avait du mal à garder son équilibre. Un son aethyriquement simulé naquit dans sa gorge, imperceptible, avant de croître en un rire abominable qui trouva échos dans les couloirs de la crypte. Ahmôsis était époustouflé, comment avait-il pu survivre à pareille souffrance? Quand la tornade magique l'avait frappé, il était sûr de mourir immédiatement. Mais son esprit avait survécu, s'était battu et avait même dominé la tempête.

A présent maître du pentacle (du moins jusqu'à sa prochaine tentative de le pénétrer) il se rendit compte qu'il avait de nouveau quitté son corps. Lorsque Necros avait tenté de refermer sa gueule béante, il l'avait fait de l'extérieur de sa carcasse, tel un marionnettiste jouant avant son pantin. Chaque individu présent dans la crypte se manifestait à ses yeux sous une organisation de couleurs précises. Ni la pierre, ni la terre ne faisaient barrière à son regard omniprésent. Ahmôsis voulut tester de nouveau ses fils, mais son pantin semblait incapable de se déplacer, ses pieds restant soudés au sol.

Le nécrarque admira l'immense nombre de points rouges qui résidaient dans le domaine et tenta rapidement de les énumérer. Il étudia aussi le lien qui les unissait à lui pour tenter d'en comprendre la nature. Une fois sa curiosité plus ou moins satisfaite, Ahmôsis parla d'une voix forte :


Sentinelles! Je veux que vous gardiez la crypte de tout intrus jusqu'à mon retour ou l'intervention de mon Maître, Naasthact.

Necros voulait s'assurer que les gardes de la crypte seraient autonomes dans leur défense et n'attendraient pas l'intervention de leur maître pour chasser l'ennemi. Il prit bien soin de nommer ses alliés et de préciser qu'ils ne comptaient pas comme des intrus préférant éviter que Rallahquatil ou Frank se fassent massacrer en revenant de leur campagne.

Si le pentacle réagit correctement à ses attentes, Ahmôsis se rendit devant la fosse où avaient été jetés les cadavres des troupes skaven qui avaient tentées de pénétrer dans le domaine quelques heures/jours/mois/années plus tôt. Sans plus de cérémonie, le nécrarque commença à lancer plusieurs invocations de Kandorak sur l'amoncellement de cadavres, visant des créatures à même de créer de puissants revenants. Stormfiends, Rats ogres, moines de la peste, coureurs d'égouts, le choix était vaste car les hommes-rats avaient beaucoup investi dans cet assaut voué à l'échec. De plus, grâce à sa maîtrise de l'invocation, Ahmôsis pouvait sans mal relever plusieurs revenants par incantation. Enfin, le nécrarque chercha des fragments éthérés susceptibles de venir compléter sa nuée d'esprits, les "Mirages", en accomplissant une invocation de Razkhar.

Il avait aussi envoyé son spectre retrouver Frank dans ses préparatifs pour transformer Mélédia. L'être éthéré resterait en observateur et Ahmôsis jetterait de temps en temps un œil à l'avancée de son disciple pour voir l'évolution de l'expérience. Une fois cette dernière terminée, le spectre ordonnerait à Frank de le suivre pour qu'il aille rejoindre et assister son maître dans ses incantations.
Modifié en dernier par [MJ] Igaram le 12 mars 2019, 21:57, modifié 1 fois.
Raison : +6xp +13xpm /// Total: 72xp / 24xpm
Necros Ahmôsis, Voie des Arts Noirs
Profil: For 11 | End 14 | Hab 13 | Cha 8 | Int 16 | Ini 12 | Att 11 | Par 10 | Tir 10 | Mag 17 (18) | NA 2 | PV 140/140 | LNs : 349/380 | Distance de contrôle : illimitée | Piliers mentaux : 4/6 (65/100)
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... os_ahmosis
Équipement

Faux de Malepierre
Sceptre du Maître de la Non-Vie (Munjaz)
Pistolet à Malepierre (7 cartouches)
Amulette magique
Veste en cuir
Chasuble
Accessoire de calligraphie
Boulier
Grimoire

Morts-vivants :

Liste détaillée des troupes dans le lien suivant : https://docs.google.com/document/d/1Emj ... sp=sharing

- L'Épouvantail / Deimos (0 LN)
- 1 Roi revenant skaven technomage [Pistolet à Malepierre maudit] (10 LN)
- 19 Rats ogres revenants (152 LN)
- Bataillon « Lame sanglante » : 30 gardes des cryptes, un champion des cryptes, un tambour et un porte-étendard (20 LN)
- Bataillon « Garde Sanglante» : 30 gardes des cryptes, un champion des cryptes, un tambour et un porte-étendard (20 LN)
- 5 Revenants « lame sanglante » (40 LN)
- Nuée d'esprits, le "Mirage" (30 esprits) (6 LN)
- 1 spectre (7 LN)
- 20 Skavens zombies [Armure 5 et Cimeterre d'élite (12+1d6 Rapide)] (41 LN)
- 27 orques zombies [Armure 5 et Kikoup (20+1d8 dégâts Lente et Percutante)] (54 LN)
- 30 Skavens zombies [Armure 5 et Cimeterre d'élite (12+1d6 Rapide)] contrôlés par Abydos(0 LN)

Grimoire :

Commun :

Vérité
Pistage
Décharge magique
Lévitation
Maîtrise du son

Nécromancie :

Asservissement
Brume ténébreuse
Exhalaison de la mort
Pourrissement
Quête de vie
Armure d'os
Invocation de Nehek
Invocation de Kandorak
Vigueur infernale
Fureur d'Ahmôsis
Souffle de la vraie mort
Esprit d'os
Fontaine de sang

Regain de pvs quand un sort de nécromancie est lancé : 1 (Malédiction de la Non-Vie) + 1d6+2 (Soif Noire)

Bonus compétences :

Calcul mental : +1 Int si calcul
Erudition : +1 Int et +1 xpms (sauf lancé de sort)
Alchimie niveau 2 : +2 tests conception alchimique
Fabrication d'objets magiques niveau 3 : +3 tests conception objets magiques
Divination niveau 2 : + 2 tests de divination
Méditation : -1 aux malus de perturbation magique
Cape d'élégance : +1 Char
Amulette d'Ahmôsis : +1 Mag tests incantation
Invocation d'Anciens : +8 zombies ou squelettes relevés ou +4 autres créatures invoquées
Maîtrise de l'aethyr niveau 2 : -4 malus de lancé de sorts / -2 xpm octroyé par lancé réussi

Dons du sang :

Soif noire
Vision de l'Au delà
Fontaine de Dhar
Invocation d'Anciens
Image

Avatar du membre
[MJ] Igaram
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 242

Re: [Necros Ahmösis] Crypte immortelle

Message par [MJ] Igaram » 12 mars 2019, 21:56

Test d'INT : 4 (réussi)
Necros put sentir que ses ordres étaient parfaitement retransmis à la légion de revenants gardant la crypte. Véritable armée, les morts-vivant semblèrent se déplacer dans leurs alcôves par des chemins totalement inconnu du nécromancien. La crypte semblant être protégée par un ensemble de chemin caché par une magie puissante. Combien de temps son maître avait-il œuvrer ici ? Combien d'énergie avait-il déployé pour rendre cet endroit virtuellement imprenable sans terrible perte ? Les skavens l'avaient d'ailleurs appris à leur dépends, perdant un nombre incalculable des leurs pour une avancée mineur dans la crypte.
Test d'INT : 7 (réussi)
Le vampire put sentir également qu'un mécanisme aethyrique venait de s’enclencher dans le cimetière bordant l'entrée du sanctuaire de son maître. Visiblement, chaque tombe avait été « améliorée » par une magie qu'il n'avait même pas détectée jusque là. Lui qui avait pourtant passé tellement de temps dehors à relever des morts-vivant ! Necros ne comprenait pas vraiment comment le système devait fonctionner, ni comment il s'activait. Mais une chose était clair pour lui... C'était ce système qui avait massacré presque toute l'armée skaven qui s'était jetée dans la crypte ne laissant en vie que ceux qui étaient déjà rentré à l'intérieur de celle-ci !
Test d'END : 18 (échec)
Quoi qu'il en était, il avait déjà trop perdu de temps ici. Sortant du pentacle, le nécrarque se sentit étrangement lourd, ses sens plus étroit, moins précis. Même sa vue pourtant exceptionnelle, semblait tellement... limitée. Il avait presque envie d'y retourner... non... il avait envie d'y retourner. Ce sentiment de puissance ! Le contrôle d'un si vaste complexe qui pourtant n'était que la première ceinture de défense d'un ensemble encore plus vase, une sensation de toute puissance ! Mais il ne pouvait pas le faire, il avait une mission à l'extérieur...
Test de MAG (-2) : 9, 7, 17, 15, 8, 17, 16 (5 réussites) => 10xpm
Test de MAG (-4) : 13 (réussi) => 3xpm

+> 19 Rats-ogre revenant sont relevés
Rat-ogre revenant
For 12 | End 10 | Hab 4 | Ini 6 | Att 8 | Par 7 | Cour - | Na 3 | Pv 120 | LN 8
Équipement :
Peau de rat-ogre: 7 (tout le corps)
Arme de la malefosse : 28+2d10 (arme double, relance automatique, percutante) Parade 12

Compétence :
Survivant de la malefosse : Résistance aux dégâts de 10%
Rapide (4)
+> 5 Revenants « lame sanglante » sont relevés (profil « lame sanglante » à 2NA)
+> Nuée remise à plein effectif
La magie se montra tout d'abord très conciliante avec le sorcier, se pliant à ses désires comme une femme de joie. Les lassos de dhar corruptrice s'approchant comme des serpents nauséabonds des corps sans vie des troupes de choc les plus efficaces du champ de bataille. Une dizaine de paires d'yeux s'allumèrent d'un vert macabre dans la nuit d’ébène. Puis, les vents devinrent plus farouche, ruant face à ses demandes et forçant le nécromancien à réagir avec plus d'ardeur pour enfin relever les neuf derniers rat-ogres ainsi que cinq autres revenants armées d'une épée et d'un bouclier. Sa nuée fut également rejointe par plusieurs fantômes à la forme éthérée de skaven tombé durant l'assaut de la crypte.

La troupe se réunissant devant leur nouveau maître sans aucune once de rebellions dans leurs mouvements. Après tout, ils n'étaient désormais plus que des pions incapables d'autre chose que de servir leur seigneur noir. Mais contrairement aux gardes des cryptes dénués de toute conscience, on pouvait voir chez eux un éclaire de lucidité qui les rendait bien plus réactif que les troupes d'élite des vampires. Ils étaient bien plus lent à invoquer, mais en tant que troupe de choc, il s'agissait sans nul doute d'unité terriblement valeureuse !

Frank arriva peu de temps après, le spectre que Necros avait envoyé lui avait permis de voir toute l'horreur de sa requête. Mélédia avait tenté de résister, ruant encore plus quand elle avait finalement compris qu'il ne s'agissait pas d'un bluff. Elle hurla au travers de son bâillon, mais le nécromancien n'en avait eu cure, pire, il semblait en avoir tirer un certain plaisir. Les cris ne furent finalement étouffé presque totalement qu'une fois la chape de pierre posée sur l'ultime demeure de cette vampire autrefois puissante et aujourd'hui déchue. Le nécromancien regarda d'un œil intéressé la petite vingtaine de rat ogre avant de dire de sa voix posée :

-Et bien... nous serons bien entouré ! Avons nous encore des tâches à accomplir avant le départ ?
Je suis le Dieu des morts et des vivants, Le Gardien du cycle éternel de la vie et de la mort et Le Défenseur de la création telle qu'elle m'a vu naître.

Craignez-moi, car je ne pardonne pas. Adorez-moi pour cette même raison. Et vénérez-moi car je suis bon et juste envers toutes choses. L’Équilibre sera.

Avatar du membre
Necros Ahmôsis
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - Fiche
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - Fiche
Messages : 183
Profil : FOR 11/ END 14/ HAB 13/ CHAR 8/ INT 16/ INI 12/ ATT 11/ PAR 10/ TIR 10/ MAG 17 (18)/ NA 2/PV 140/140
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... os_ahmosis
Autres comptes : Sholto Leistus (2ème compte), Malbalor (décédé)

A

Message par Necros Ahmôsis » 16 mars 2019, 00:39

Si peu de temps et tant à étudier! Si la volonté de Necros n'avait pas été inébranlable, il se serait probablement perdu des années durant dans l'étude des propriétés magiques du pentacle. Ahmôsis ne cessait de lui découvrir de nouvelles propriétés, ébahi devant le système de défense à l'extérieur même de du domaine! Il n'avait pas le temps d'en définir le réel fonctionnement, mais il semblait que même les tombes du cimetières étaient prêtes à participer au combat, d'une manière ou d'une autre. Comment le nécrarque, dans ses nombreuses manipulation de Dhar pour relever de nouvelles troupes, n'était-il totalement passé à côté?

Avec un tel système de défense, les skavens n'avaient eu aucune chance d'envahir la maison de Naasthact. Ils n'avaient fait que grossir ses rangs. Necros s'arracha donc à ses découvertes pour minutieusement dicter ses directives. Il ne devait rien oublier, faire en sorte que ses ordres ne puissent pas être mal interprétés par les gardiens des cryptes sans pour autant être trop complexes. Ceci fait et après avoir bien vérifié que ses paroles avaient été entendues, le vampire décida de regagner le monde des mortels. Il contempla son propre corps marionnette et se demanda pendant un instant comment il devait s'y prendre pour l'enfiler de nouveau. Une simple pensée, un moindre effort mental et Necros se retrouva dans sa carcasse encore grésillante de son excès de magie.

Le sol, les murs, l'air et les sons reprirent consistance comme un mets fade et irritant, sans la moindre saveur. Des chaînes qui l'entravaient à nouveau et bloquaient son esprit emprisonné. L'aethyr déferlait toujours dans la pièce, mais Ahmôsis en avait le contrôle, le régulant pour éviter qu'il ne s'accumule et le frappe de nouveau. En contemplant les courants harmonieux de magie, le nécrarque se répéta qu'il n'appartenait pas au monde de la matière et de la vie, que c'était parmi ces vents dansants qu'il devait passer son existence.

Son devoir l'arracha à ses tergiversions et Necros sortit bien malgré lui du pentacle. Son corps marqué par la violence de l'aethyr, sa gueule formant toujours un trou béant à la mâchoire pendant sur son torse, Ahmôsis ne perdit pas une seconde de plus et se rendit immédiatement au cimetière. Il aurait probablement été plus judicieux de se repaître avant d'entreprendre quoi que ce soit, mais le nécromant voulait exploiter le surplus d'aethyr qui grésillait dans son corps. De plus, il n'aimait pas céder à sa Soif sans avoir la sensation du travail accompli. Aussi, affamé, se plongea dans ses incantations. Il y avait de quoi se déchaîner, le champ cadavres ne manquant pas de troupes d'élites à l'extérieur!

Bien qu'ayant rapidement atteint sa limite habituelle de contrôle, Ahmôsis sentit toujours un certain vide en lui. Curieux, il décida de pousser un peu plus loin et de continuer à relever des troupes. A sa grande surprise, il n'avait aucun mal à contrôler ce sureffectif! Il semblait que les tortures qu'il avait subi dans la salle au pentacle avaient aussi eu du bon : il en était ressorti plus puissant! Son être avait été déchiré et tordu dans des proportions inimaginables et tel un vêtement dont on aurait trop sollicité l'élasticité, il n'avait pas complètement regagné sa forme d'origine. Il s'était étendu.

A présent, c'était cent soixante deux têtes qui se dressaient devaient lui dans le cimetière, sans compter les forces de Frank. Il entendit son disciple nécromancien se rapprocher de lui et féliciter sa performance. Necros, lui tourna jusqu'alors le dos, fit face à Von Enstein. Il fut tout d'abord surpris de son expression étonnée et admirative, puis Necros se rappela que son visage offrait à présent un véritable cantique à la morbidité. Il ne s'était pas régénéré depuis ses blessures et son visage était toujours abominable, un spectacle qui ferait fuir même le plus déterminé des hommes. Frank ne répondait pas à ces critères car il était... eh bien Frank...


Nous sommes enfin prêts à partir. Prépare le chariot avec mon cercueil à l'intérieur et préviens Rallahquatil de notre départ imminent. Il doit réunir tous nos préparatifs pour les combats à venir et les stocker minutieusement

Sans rien ajouter, le nécrarque le dépassa et retourna dans la crypte. Accompagné de quelques revenant de l’Épouvantail et de son habituelle escorte souterraine, Necros se rendit dans les cachots et y découvrit un magnifique mais triste spectacle. Une délicieuse odeur de putréfaction, ainsi que le bourdonnement de milliers de mouches s'échappèrent de la salle, signe que tous les esclaves n'avaient pas survécu à leurs chaînes.

Necros avait une fois surestimé la résistance du corps humain, les ayant entièrement recouverts de chaînes avant de les suspendre aux plafond des mois durant en châtiment à leur tentative d'évasion. Certes, ils avaient été nourris, mais le métal avait fini par déchirer la chair et déformer les os, sans parler de l'absence totale d'hygiène, le sol recouvert des déjections des esclaves qui n'avaient jamais quitté leur entrave, même pour manger. Le spectacle qu'ils offraient aurait probablement fait chavirer d'extase un démon de Nurgle. Quatre d'entres eux avaient péri et les sept restant étaient au bord de la mort, incapables même de se plaindre.

En écartant les chaînes de leur visage, Ahmôsis identifia avec satisfaction trois des quatre esclaves qui avaient tenté de s'échapper il y a quelques mois. Le dernier d'entre eux devait faire partie des cadavres trop décomposés pour être déchiffrables. Il voulait que leur calvaire dure le plus longtemps possible et ne se nourrirait d'eux que faute d'autres repas sous la main. Il se tourna donc vers l'un des prisonniers les plus récents et le libéra de ses chaînes. Un corps désarticula tomba au sol sans même chercher à amortir sa chute. Sa peau à même les os dévoilaient que ces derniers étaient tordus dans des proportions sidérantes, sa chair étant marquée à jamais par les chaînes et ses membres anguleux là où ils ne devraient pas l'être.

► Afficher le texte


Ahmôsis laissa choir le corps décapité du pauvre homme, totalement repu. Il avait retrouvé son apparence certes moins grotesque mais tout aussi épouvantable. Il se nourrit un peu plus en humant la terreur de la pièce, puis ordonna à ses revenants de détacher les autres esclaves. Les morts-vivants attachèrent de nouveau trois d'entres eux, mais dans une position moins... mortelle : les bras et jambes entravées, mais avec la possibilité de s'asseoir et de s'allonger pour dormir. Le nécrarque n'appréciait guère de devoir céder un tel luxe à ses prisonniers mais il n'avait pas le choix s'il désirait les garder vivants.

Il emporta avec lui les trois autres (ceux qui n'avaient pas tentés de s'échapper il y a peu), transportés sur les épaules de ses pantins. Ils seraient des en-cas bienvenus dans la bataille à venir. Necros ordonna aussi à l'un de ses revenants de rester devant la porte du cachot et de s'occuper de nourrir et de surveiller les esclave pendant son voyage.

Avant de rejoindre ses troupes dans le cimetière, le nécrarque fit un dernier détour vers la bibliothèque. Il sélectionna soigneusement plusieurs grimoires pour les emporter avec lui, incapable de concevoir rester enfermé dans son cercueil pendant tout le trajet sans continuer ses études. De plus, ces dernier recelaient plusieurs sortilèges qui s'avéreraient forts utiles sur un champ de bataille.

Enfin, Ahmôsis regagna l'extérieur de la crypte, bien décidé à partir pour ce voyage qu'il avait passé tant de temps à planifier. Sans quitter ses troupes des yeux, il s'adressa à ses deux disciples humains.


Nous partons immédiatement. Rallahquatil, tu vas partir en éclaireur pour t'assurer que nous faisons pas de rencontre inattendue. Frank, tu vas t'occuper de diriger nos troupes. Tes morts-vivants prendrons la tête de notre armée et les miens auront pour ordre de te suivre. Assures-toi aussi qu'aucun esclave ne meurt en chemin.

Après le reste des détails stratégiques expliqués, Ahmôsis regagna la noirceur rassurante de son chariot avant de s'installer dans son cercueil. Von Enstein avait pour ordre de prévenir son maître lorsque la nuit tombait ou que le jour se levait. Pour cela, il devait toquer deux fois sur la porte du carrosse blindé pour annoncer le soleil apparaissait et trois fois lorsque la lune le remplaçait. Il avait évidemment interdiction totale d'ouvrir la porte du véhicule durant le jour et seulement en cas d'extrême urgence pendant la nuit. Il pouvait toujours essayer de parler au travers de la paroi, mais Necros n'apprécierait guère d'être dérangé.

De son côté, le nécrarque alternait entre deux activités : lire dans ses grimoires ou dans sa boule de cristal. Lorsqu'il décryptait les écrits nécromantiques, Ahmôsis gardait son cercueil ouvert pour profiter de l'infime lumière de la lune ou du soleil qui parvenait à pénétrer dans le chariot, mais le refermait pour consulter sa sphère divinatoire dans l'obscurité totale. Dans ses divinations, le vampire surveillait les environs et l'avancée de la troupe, puis s'égarait de temps en temps pour observer l'armée de l'ennemi à une distance respectable.
Modifié en dernier par [MJ] Igaram le 01 avr. 2019, 22:53, modifié 1 fois.
Raison : +6xp /// Total: 78xp / 24xpm
Necros Ahmôsis, Voie des Arts Noirs
Profil: For 11 | End 14 | Hab 13 | Cha 8 | Int 16 | Ini 12 | Att 11 | Par 10 | Tir 10 | Mag 17 (18) | NA 2 | PV 140/140 | LNs : 349/380 | Distance de contrôle : illimitée | Piliers mentaux : 4/6 (65/100)
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... os_ahmosis
Équipement

Faux de Malepierre
Sceptre du Maître de la Non-Vie (Munjaz)
Pistolet à Malepierre (7 cartouches)
Amulette magique
Veste en cuir
Chasuble
Accessoire de calligraphie
Boulier
Grimoire

Morts-vivants :

Liste détaillée des troupes dans le lien suivant : https://docs.google.com/document/d/1Emj ... sp=sharing

- L'Épouvantail / Deimos (0 LN)
- 1 Roi revenant skaven technomage [Pistolet à Malepierre maudit] (10 LN)
- 19 Rats ogres revenants (152 LN)
- Bataillon « Lame sanglante » : 30 gardes des cryptes, un champion des cryptes, un tambour et un porte-étendard (20 LN)
- Bataillon « Garde Sanglante» : 30 gardes des cryptes, un champion des cryptes, un tambour et un porte-étendard (20 LN)
- 5 Revenants « lame sanglante » (40 LN)
- Nuée d'esprits, le "Mirage" (30 esprits) (6 LN)
- 1 spectre (7 LN)
- 20 Skavens zombies [Armure 5 et Cimeterre d'élite (12+1d6 Rapide)] (41 LN)
- 27 orques zombies [Armure 5 et Kikoup (20+1d8 dégâts Lente et Percutante)] (54 LN)
- 30 Skavens zombies [Armure 5 et Cimeterre d'élite (12+1d6 Rapide)] contrôlés par Abydos(0 LN)

Grimoire :

Commun :

Vérité
Pistage
Décharge magique
Lévitation
Maîtrise du son

Nécromancie :

Asservissement
Brume ténébreuse
Exhalaison de la mort
Pourrissement
Quête de vie
Armure d'os
Invocation de Nehek
Invocation de Kandorak
Vigueur infernale
Fureur d'Ahmôsis
Souffle de la vraie mort
Esprit d'os
Fontaine de sang

Regain de pvs quand un sort de nécromancie est lancé : 1 (Malédiction de la Non-Vie) + 1d6+2 (Soif Noire)

Bonus compétences :

Calcul mental : +1 Int si calcul
Erudition : +1 Int et +1 xpms (sauf lancé de sort)
Alchimie niveau 2 : +2 tests conception alchimique
Fabrication d'objets magiques niveau 3 : +3 tests conception objets magiques
Divination niveau 2 : + 2 tests de divination
Méditation : -1 aux malus de perturbation magique
Cape d'élégance : +1 Char
Amulette d'Ahmôsis : +1 Mag tests incantation
Invocation d'Anciens : +8 zombies ou squelettes relevés ou +4 autres créatures invoquées
Maîtrise de l'aethyr niveau 2 : -4 malus de lancé de sorts / -2 xpm octroyé par lancé réussi

Dons du sang :

Soif noire
Vision de l'Au delà
Fontaine de Dhar
Invocation d'Anciens
Image

Avatar du membre
[MJ] Igaram
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 242

Re: [Necros Ahmösis] Crypte immortelle

Message par [MJ] Igaram » 01 avr. 2019, 23:39

Quand finalement tous les préparatifs furent terminé, la puissante troupe de mort-vivants se mit en route sans plus attendre un instant supplémentaire. Combien de temps cette expédition avait pris, rien que pour être lancée ? Trop de temps, l'ennemi s'était renforcé à un point que Necros n'aurait jamais cru possible. Les forces de combats de Frank avançait en avant-garde, suivie par les deux régiments de revenants du nécrarque qui couvraient les flancs de son carrosse macabre. La petite vingtaine de rat-ogre revenant fermant la marche avec la masse grouillante de zombies. Faible et d'une qualité plus que médiocre, ces derniers serviteurs n'avaient pas grand intérêt face aux autres unités de l'ost noir, mais il s'agissait toutefois d'une force tampon plus qu'acceptable en cas d'attaque de dos du convoi mortuaire.
Test de divination : 19, 13 , 19, 3 et 7 (2 échecs auto et 3 réussites)
Le vampire étudiait avec assiduité ses écrits nécromantiques, se perdant parfois dans ses pensés tandis qu'il ne les lisait plus. Ce fut le cas à de nombreuse reprise tandis qu'il était en pleine divination, lui faisant perdre sa concentration et par ce simple fait, l'image se perdait dans les milles reflets du cristal de la sphère parfaite. Toutefois, dans les séances plus poussées et « appliquées », il pu en apprendre plus sur ses ennemis.

Ces derniers étaient relativement organisés, les soldats humains sortaient en réalité assez peu tandis que les peaux-vertes étaient presque toujours de sortie sauf la nuit où tout le monde rentrait au bercail. Ainsi, les humains servaient principalement de garnison à la forteresse, repoussant parfois des petites troupes rivales qui osaient malgré tout s'approcher du dispositif défensif. Une salve d'arbalète suffisant généralement à les faire fuir dans des cris et des larmes. Quant aux orques et gobelins, ils formaient des bandes désorganisées mais efficaces qui parcouraient la citée damnée pour en piller les butins et massacrer les bandes rivales. Les pertes étaient parfois sèches, une escouade entière étant massacrée. Mais les peaux-vertes étaient tellement prolifique, ainsi chaque jour des dizaines affluaient vers le camp, rejoignant le « big boss Karnaj ». Il était finalement assez évident que ces expéditions, parfois suicide étaient la seule façon qu'avait trouver l'ogre pour réguler leur population sans devoir les repousser.

Cela étant, il était également visible que d'autre bande d'orque n'était pas ravis de voir leurs « recrues » partir chez le chef des Impérieux. Il était peut-être possible de pousser une des petites waaagh à se lancer à l'attaque du fief de l'ogre ? Le nécromancien put remarquer également que plusieurs bande de skavens grouillaient dans les égouts, évitant une large zone qui devait être celle de la liche. Les hommes-rat menaient de fréquentes embuscades contre les Impérieux, massacrant les orques avec une relative efficacité et en capturant le plus possible pour les envoyer en esclavage. C'était du moins ce qu'en avait déduit Necros en les voyant disparaître dans les profondeurs de la terre. Les clans skavens n'étaient pas connu pour leur loyauté farouche, ni pour la fiabilité de leur frappe, malgré tout, ils étaient prompts à frapper quand l'ennemi était affaiblis. Si les Impérieux venaient à souffrir suffisamment, il ne faisait aucun doute qu'au moins quelques skavens se mêleraient à la danse.

Des humains traînaient également ça et là, mais ils étaient déjà fort occuper à grappiller les restes et ne semblaient pas chercher le conflit avec l'ogre. De plus, leurs effectifs étaient assez réduit par rapport tous ceux vivant dans la forteresse. Ce n'était pas vraiment étonnant si on prenait en compte le faite que Rallah avait sans nul doute recruter dans les téméraires de la cité pour former sa bande de mercenaires. Il ne fallait donc pas trop compter sur leur présence pour faire pencher la balance d'un côté ou de l'autre... des humains en somme... aussi inutile qu'ils pouvaient l'être.

Le vampire put tracer les plans du fortin de l'ogre avec plus de précision, se servant d'une grande feuille de parchemin. Cela l'aiderait sans doute à mieux comprendre comment s'attaquer à pareil édifice. Comme il l'avait déjà vu, l'ensemble du dispositif était entouré par des pieux en bois ainsi que des fosses juste devant ceux-ci. Cela formait la première ligne de défense, bloquant les ennemis et d'éventuels engins dans leur progression vers la seconde ligne de défense. Cette dernière était constitué par une longue muraille en bois, renforcée par des tours à intervalles se voulant régulier. Quatorze en tout, si l'on comptait les deux corps de garde formant les deux seules entrées à l'Est et à l'Ouest. Une fois la première enceinte percée, il y avait de nombreuses habitations bloquant les mouvement, mais protégeant également des tirs ennemis. De nombreuses tentes maculaient le sol, empêchant de circuler autre-part que sur des routes en terre battue démarquée par des pieux en bois espacés d'entre trois et quatre pas de distance. L'entrée Est était le chemin le plus directe vers la dernière ligne de défense. Formé d'un cercle de palissade cernés par sept tours dont un corps de carde, elle était surélevée sur une butte de terre ne permettant une attaque facile que d'un seul point... Le corps de garde. De là, on pouvait accéder à la maison de Karnaj de forme hexagonale et menant à l'arène contenant le géant. Ce dernier ne sortait que très peu... seulement quand l'ogre se déplaçait en personne dans l'enceinte de la ville, souvent parce que ses hommes avaient trouver quelque chose d'intéressant à piller, mais que la résistance était trop farouche ou qu'une bande rivale s'en était déjà emparée. Il sortait alors avec son escorte ogre et son géant ainsi qu'une bonne partie des forces du fort. Le reste du temps, il le passait à manger et à boire avec ses congénères, parlant on ne sait quoi avec ses conseillers et massacrant les impudents qui osaient défier son autorité.

Le carrosse fit soudain une halte, sortant le nécromancien de sa divination ou de son étude des arts occultes. Regardant par les yeux d'un de ses sbires, il put voir que son ost faisait face à une troupe imposante d'humain... à la tête de ceux-ci, il y avait son serviteur zélé, le tueur de dieu. Il s'avança devant les mort-vivants, sans nul peur dans ses pas ni dans son regard et venant se poster devant Frank, également calmement assis sur son siège, un sourire aux lèvres. Puis, l'arabéen s'agenouilla devant la demeure de voyage de son maître, laissant à la lune pleine le loisir de caresser ses traits de sa sombre lueur. Il dit quelque chose, sans doute des salutations que le mort-vivants de Necros n'entendit pas ou ne put transmettre à son seigneur. Quoi qu'il en était... il était arrivé... restait à savoir la suite des oppérations.
Image
Je suis le Dieu des morts et des vivants, Le Gardien du cycle éternel de la vie et de la mort et Le Défenseur de la création telle qu'elle m'a vu naître.

Craignez-moi, car je ne pardonne pas. Adorez-moi pour cette même raison. Et vénérez-moi car je suis bon et juste envers toutes choses. L’Équilibre sera.

Avatar du membre
Necros Ahmôsis
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - Fiche
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - Fiche
Messages : 183
Profil : FOR 11/ END 14/ HAB 13/ CHAR 8/ INT 16/ INI 12/ ATT 11/ PAR 10/ TIR 10/ MAG 17 (18)/ NA 2/PV 140/140
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... os_ahmosis
Autres comptes : Sholto Leistus (2ème compte), Malbalor (décédé)

Re: [Necros Ahmösis] Crypte immortelle

Message par Necros Ahmôsis » 07 avr. 2019, 22:41

Durant le voyage passé dans son cercueil, l'esprit de Necros se fragmenta pour pouvoir accomplir tous ses objectifs à la fois. D'un côté, il se plongeait régulièrement dans sa divination, étudiant minutieusement les avantages et les faiblesses de l'ennemi quand il parvenait à établir le contact. En même temps, il échafaudait de nouvelles stratégies pour prendre d'assaut la forteresse, les assimilant à son plan de départ rendu partiellement obsolète par l'extension de l'armée de Karnaj. La plupart du temps, il se plongeait dans ses grimoires, dévorant les écrits impies et apprenant rapidement à lancer de nouveaux sorts. Sa profonde compréhension des arts noirs lui permettait de savoir exactement comment exécuter ces sortilèges sans avoir à s'entraîner avant.

A cause de ses longs préparatifs, cela faisait longtemps que Ahmôsis n'avait pas été capable de se replonger de la sorte dans ses études. Qu'il appréciait les ténèbres rassurants de son chariot, seulement troublé par les toc quotidiens de Frank pour lui signaler la levée du jour ou la tombée de la nuit. Il se sentait presque toujours dans sa demeure, à l'abri de tout et entouré de défenses rassurantes. Mais il ne sentait plus la présence aethyrique débordante de son Maître, ni la proximité d'une infinité d'étagères ployant sous le poids de leurs grimoires. De plus, les cahotements du véhicule blindé rappelait constamment à Necros qu'il était exposé, à découvert et que les dangers pouvaient surgir de n'importe où.

La petite armée avait pris un itinéraire rallongé pour éviter toute forme de danger durant leur voyage, si bien que huit jours s'étaient écoulés depuis le départ de la crypte. Chronos avait bien pris soin de répertorier chacun des signaux de Frank pour ne pas risquer d'oublier le temps passé. Il ne devaient plus être qu'à une demi journée de marche quand le chariot s'arrêta pour la première fois depuis leur départ. Ils avaient rejoint le point de ralliement et Rallahquatil les y attendait, accompagné de sa propre armée composée de mercenaires. N'oubliant pas de faire une ample révérence à son maître, il attendit patiemment la suite des instructions.

L'arrivée du Tueur de Dieux tombait à pic, Necros ayant terminé la mise au point de son nouveau plan de bataille et attendait de pouvoir le partager avec son général. Certes, le nécrarque avait une approche calculée et coordonnée des combats à venir, mais il avait besoin de l'apport stratégique et instinctif d'un véritable combattant. Abydos, le skaven technomage, fut secoué d'un léger spasme, puis se dirigea vers Rallah pour l'emmener à l'écart de la troupe. Là, s'exprimant de la voix du vampire, il lui expliqua en détail la nature de son plan, les forces ennemies ainsi que les forces alliées, mais aussi tous les paramètres nouveaux et imprévisibles de la bataille, tels que la troupe d'orques sauvages agacés de la présence de Karnaj ou encore les perfides skavens cachés dans les profondeurs. Rallahquatil émit quelques suppositions que Necros écouta attentivement, adaptant sa stratégies aux éléments apportés par son disciple.


Le problème reste la troupe d'orques ainsi que les skavens. Il est hors de question que je m'allie à ces hommes rats perfides, mais ils pourraient bien décider de nous prendre à revers durant les combats.

Pour ce qui est des Orques, ils pourraient m'être d'une certaine utilité, mais je n'arrive pas à trouver un moyen efficace de les exploiter. Les deux seules entrées seront totalement occupées par mes troupes et celles de la liche et les laisser en deuxième ligne serait contre productif.


Ahmôsis continua de réfléchir à ce dernier détail. Il avait déjà trouvé une solution pour abattre la porte Est et ne voulait pas de sales orques sauvages dans les pattes. Mais pour ce qui était de la porte Ouest, la liche et ses troupes seraient seules face à la quasi totalité des forces de Karnaj. Si les orques attaquaient en même temps que Natum, cela risquait de provoquer une grande confusion et les morts-vivants de la liche ne feraient pas la différence entre peaux-vertes ennemies et alliées. Une idée s'illumina soudain dans la tête du nécrarque et il rompit son lien privilégier avec Abydos pour se concentrer sur sa boule de cristal. Du moins, juste après avoir donné une dernière directive à son fidèle et arrogant disciple.

Pour l'instant, il te faut impérativement capturer l'un des orques explorateurs et me le ramener vivant. Je te dirai quand partir pour cette mission.

Ahmôsis tenta de rejoindre la troupe d'orques et de se rapprocher de leur chef. Il pouvait bien voir la fureur combative qui animait cette montagne de muscles, cherchant vengeance auprès du chef ogre pour lui avoir volé ses troupes. Necros se rapprocha toujours plus de l'orque, jusqu'à aller s'infiltrer dans son oreille comme un courant d'air intelligent. Il s'insinua dans le crâne du monstre, puis se stoppa juste au dessus du minuscule cerveau de son hôte. Là, il commença à murmuré d'une voix suave et malicieuse.[/i]
"Karnaj, qui t'a volé tant d'orques... Karnaj, qui se moque de ta puissance... Karnaj, qui pense pouvoir faire comme bon lui semble, caché dans sa forteresse imprenable... Karnaj sera affaibli demain juste avant le coucher du soleil! La porte Ouest sera fragilisée et non gardée. Une simple charge de tes troupes suffiront à abattre ses défenses! Prends ta revanche et massacre cet ogre faible et perfide, sa forteresse sera tienne!"
Ahmôsis tenta de diffuser des visions dans l'esprit du chef peau-verte pour illustrer ses propos. Il fabriqua de toute pièce l'image de la porte Ouest, fragilisée par un accident et dont les gonds ne demandaient qu'à céder. Necros resta quelques instants supplémentaires pour évaluer la réaction du chef peau-verte, puis s'en alla rejoindre l'antre de la liche par sa divination.

Une fois à proximité, il s'apprêta à prendre la parole mais se ravisa au dernier moment, sur le point de commettre une faute grave. Le nécrarque se concentra pour modifier le son de sa voix divinatoire pour qu'elle ne ressemble pas à celle qu'il avait pris pour s'adresser à Natum précédemment. De plus, il ne fallait pas qu'il se trompe en se présentant, une erreur qui serait aussi stupide que dangereuse.


Honorable Natum Von Kashech, je me présente : Athek Nephiton, la progéniture de Necros Ahmôsis. Je dirige la troupe qui viendra vous assister durant la bataille contre Karnaj le misérable. C'est un privilège pour moi que de mener les combats à vos côtés. J'ai longtemps pu espionner la forteresse ennemie et je souhaite vous faire part de ce que j'y ai découvert, ainsi que le plan que j'ai mis en oeuvre avec mon maître.

Necros préféra ne pas s'accorder tout le crédit de sa propre stratégie car il avait peur que Kashech ne le prenne pas assez aussi sérieux. Il lui énuméra dans les moindre détails les effectifs ennemis ainsi que la composition des défenses de la forteresse. Ensuite, il exposa une partie de son plan.

Je me trouve actuellement à un demi jour de marche de la forteresse. Nous attaquerons demain dans le courant de la nuit. L'attaque se déroulera en trois parties.

La première, si tout se passe bien, une troupe d'orques sauvages devrait attaquer la porte Ouest de la forteresse. Ils vont s'écraser sur ses murs et endommager la porte, peut-être même la franchir, mais se feront rapidement massacrer. Vous pourrez observer les déroulements des combats à distance raisonnable.

Ensuite, quand les effectifs orques commenceront à tarir c'est alors que vous pourrez mener votre attaque contre la porte Ouest. Libre à vous de massacrer les orques survivants ou de mener les combats à leurs côtés.

Enfin, je profiterai de votre diversion pour pénétrer dans le domaine par la porte Est à l'aide d'un espion placé dans les rangs ennemis. Mes mercenaires humains, prêt de 180 têtes, viendront immédiatement prendre les troupes de Karnaj en tenaille à l'Ouest et nos forces combinées massacreront le gros de leurs troupes. Mes humains auront chacun le visage maquillé de peinture et un long bâton attaché à la verticale dans leur dos. Ainsi vos troupes ne risqueront pas de les confondre avec leurs adversaires.

Mes morts vivants et moi-même nous frayerons un chemin jusqu'aux quartiers des généraux où vous pourrez nous rejoindre pour les combats finaux.

Cela vous convient-il? Noble Seigneur de la Mort?


L'entretien avec la liche terminé, Ahmôsis se reconnecta intimement avec Abydos pour s'adresser à Rallahquatil. Il devait ordonner à ses hommes de chacun chercher un morceau de bois de bonne taille pour se l'attacher verticalement dans le dos, puis de se maquiller le visage pour être reconnaissables par les morts-vivants ennemis. Il lui précisa bien, sans plus d'explication, qu'à présent et pendant toute la durée de leur voyage à Mordheim, il s'appelait Athek Nephiton et que tout manquement à ce titre pourrait avoir des conséquences désastreuses. Enfin, il le laissa partir pour son kidnapping.

Abydos se rapprocha ensuite de Frank pour lui expliquer à son tour la totalité de son plan, ainsi que la nouvelle manière de le nommer (bien que maître soit toujours préférable). Les deux nécromanciens se devaient d'être parfaitement sur la même longueur d'ondes pour mener à bien les combats. Après tout, ces deux seuls individus tenaient, par la simple force de leur esprit, la moitié des troupes de l'armée.
Modifié en dernier par [MJ] Igaram le 02 juin 2019, 21:32, modifié 2 fois.
Raison : +6xp /// Total: 84xp / 24xpm => wikifié
Necros Ahmôsis, Voie des Arts Noirs
Profil: For 11 | End 14 | Hab 13 | Cha 8 | Int 16 | Ini 12 | Att 11 | Par 10 | Tir 10 | Mag 17 (18) | NA 2 | PV 140/140 | LNs : 349/380 | Distance de contrôle : illimitée | Piliers mentaux : 4/6 (65/100)
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... os_ahmosis
Équipement

Faux de Malepierre
Sceptre du Maître de la Non-Vie (Munjaz)
Pistolet à Malepierre (7 cartouches)
Amulette magique
Veste en cuir
Chasuble
Accessoire de calligraphie
Boulier
Grimoire

Morts-vivants :

Liste détaillée des troupes dans le lien suivant : https://docs.google.com/document/d/1Emj ... sp=sharing

- L'Épouvantail / Deimos (0 LN)
- 1 Roi revenant skaven technomage [Pistolet à Malepierre maudit] (10 LN)
- 19 Rats ogres revenants (152 LN)
- Bataillon « Lame sanglante » : 30 gardes des cryptes, un champion des cryptes, un tambour et un porte-étendard (20 LN)
- Bataillon « Garde Sanglante» : 30 gardes des cryptes, un champion des cryptes, un tambour et un porte-étendard (20 LN)
- 5 Revenants « lame sanglante » (40 LN)
- Nuée d'esprits, le "Mirage" (30 esprits) (6 LN)
- 1 spectre (7 LN)
- 20 Skavens zombies [Armure 5 et Cimeterre d'élite (12+1d6 Rapide)] (41 LN)
- 27 orques zombies [Armure 5 et Kikoup (20+1d8 dégâts Lente et Percutante)] (54 LN)
- 30 Skavens zombies [Armure 5 et Cimeterre d'élite (12+1d6 Rapide)] contrôlés par Abydos(0 LN)

Grimoire :

Commun :

Vérité
Pistage
Décharge magique
Lévitation
Maîtrise du son

Nécromancie :

Asservissement
Brume ténébreuse
Exhalaison de la mort
Pourrissement
Quête de vie
Armure d'os
Invocation de Nehek
Invocation de Kandorak
Vigueur infernale
Fureur d'Ahmôsis
Souffle de la vraie mort
Esprit d'os
Fontaine de sang

Regain de pvs quand un sort de nécromancie est lancé : 1 (Malédiction de la Non-Vie) + 1d6+2 (Soif Noire)

Bonus compétences :

Calcul mental : +1 Int si calcul
Erudition : +1 Int et +1 xpms (sauf lancé de sort)
Alchimie niveau 2 : +2 tests conception alchimique
Fabrication d'objets magiques niveau 3 : +3 tests conception objets magiques
Divination niveau 2 : + 2 tests de divination
Méditation : -1 aux malus de perturbation magique
Cape d'élégance : +1 Char
Amulette d'Ahmôsis : +1 Mag tests incantation
Invocation d'Anciens : +8 zombies ou squelettes relevés ou +4 autres créatures invoquées
Maîtrise de l'aethyr niveau 2 : -4 malus de lancé de sorts / -2 xpm octroyé par lancé réussi

Dons du sang :

Soif noire
Vision de l'Au delà
Fontaine de Dhar
Invocation d'Anciens
Image

Avatar du membre
[MJ] Igaram
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 242

Re: [Necros Ahmösis] Crypte immortelle

Message par [MJ] Igaram » 02 juin 2019, 17:10

Test de Cha+Int/2+5 => 17 (nature de la cible) : 16 (réussi)
Test de réaction du chef orque : 20 (échec critique)
Le travail de sape mental à l'encontre du plus puissant chef orque de la région semblait porter ses fruits. Il semblait être de plus en plus remonté jusqu'au moment où il fracassa le crâne d'un de ses congénère qui passait trop près de lui. Puis, il hurla un grand waaagh !!! Il n'y avait pas beaucoup de stratégie dans sa tête, pour tout dire, c'était même plutôt un antonyme de ce terme. Sa bande se mit presque en mouvement tandis qu'il beuglait des ordres de guerres. D'après ce que Necros pouvait comprendre des paroles grossières de la créature, il prétendait que Gork lui avait parlé et que le sang allait couler dans la plaine ! C'était clair... le chef orque n'avait aucunement l'intention d'attendre un instant de plus ! Un de ses dieux lui avait souffler à l'oreille, il allait faire pleuvoir rouge !
Test de calcule : 9 (réussi)
Puissance tactique : 2
Réponse tactique : 12
Avantage peau-verte
Le boss peau-verte surgit donc de son camp sommaire à la tête d'une waaagh de plusieurs centaines d'orques. En tout, Necros put dénombrer deux-cents trente-quatre orques à pieds et cinquante-six sur sanglier, le tout épaulé par cent-quatre-vingt sept archers gobelins et nonante guerrier gobelins encadrant quatre trolls communs. Une force de combat finalement des plus impressionnante. Mais seul, elle n'avait cependant pas la moindre chance contre Karnaj et sa troupe lourdement fortifiée ! Et la distance qu'il restait à parcourir pour les troupes du nécromancien était bien trop grande que pour lui permettre d'arriver à temps que pour secourir les peau-vertes... Cependant était-ce bien important ?

La waaagh avança rapidement par le Sud, sans aucune discrétion et sans réfléchir à une stratégie complexe. L'objectif était simple : défoncer les murs, les portes et fait un massacre. Cependant, les trompettes d'alerte ne tardèrent pas à sonner du haut des miradors de surveillances et des arbalétriers se mirent en place pour faire pleuvoir la mort dans les rangs verts. Des dizaines de guerriers tombèrent avant même d'atteindre les murs. Toutefois, cela ne suffit pas et les premiers arriver contre les muraillent commencèrent à les agripper avec des grappins pour grimper ou pour chercher à faire s'effondrer une partie vulnérable de la structure. Les archers gobelins se mettant maintenant en position pour riposter contre les tireurs humains. Le sang se mit alors à couler dans les deux camps.

Puis, les trolls arrivèrent se saisissant de grappins pour aider les boys à arracher des parties de mur ou plus simplement en chargeant ces derniers avec leurs épaules monstrueuses. Les tirs s’orientèrent immédiatement sur eux. Mais le mal était déjà fait et une brèche s'ouvrit dans les défenses du fief de Karnaj, puis une autre et une autre. Les troupes peau-verte étaient cependant fermement accueilli dans l'enceinte par des troupes de congénère peau-verte. De plus, les deux régiments d'épéiste humain firent une sortie par les deux portes et vinrent frapper de dos les forces déjà mal en point du chef orque. Les archers gobelins furent les premiers à tourner les talons, leurs effectifs ayant fondu comme neige au soleil contre les arbalétriers humains, ces derniers y avaient toutefois laissé des plumes, sans compter ceux qui étaient tombés du haut des murs et d'une des tours qui s'était également effondrée.

Les guerriers orques et les chevaucheurs de sanglier furent quant à eux massacrés jusqu'aux derniers. Les troupes de Karnaj ne leur laissant aucun répits ni aucune retraite possible. Le chef orque fut le dernier à tomber, emportant avec lui un des trolls du seigneur ogre. Bientôt, il ne resta plus qu'un silence glacial, seulement entrecoupé par le cris des agonisants achevés sans ménagement, qu'il soit d'un camp ou de l'autre... Il n'y avait visiblement pas de place pour les faibles ici et les blessés étaient impitoyablement éliminés.
Etat des troupes de Karnaj engagée après la bataille :

-234 épéiste (-16)
-111 arbalétriers (-49)
-268 guerriers gobelins (-32)
-102 guerriers orques (-18)
-7 troll communs (-3)

Gain de 2d6xp pour l'achat de connaissance tactique pour l'observation d'une bataille de siège : 3 (état actuel : 5/25 avant l’obtention gratuite de la compétence)

Le nécrarque n'était sans doute pas resté en divination pendant toute la durée du combat, ainsi commença-il à parler de ses plans avec l'archi-liche Natum Von Kashech. Il modifia sans nul doute son discourt pour ajuster la première phase de son plan, ajoutant peut-être qu'il espérait que l'attaque précoce de ces créatures inférieures ne devrait toutefois pas laisser beaucoup de temps à leur ennemi commun pour reconstruire leurs défenses. Le reste du plan restant somme toute inchangé, sauf peut être le fait qu'il y avait désormais une vaste décharge de corps à relever dans la partie Sud de la forteresse de Karnaj. Les orques étant certes de friand consommateur de chair fraîche, ils avaient la gentillesse d'esprit de laisser les os... ce qui était plus que suffisant pour relever des guerriers squelettes, la nécromancie se chargeant de rassembler les ossements... Car après tout, seul le feu permettait de réellement empêcher que l'on relève un mort-vivants. Les brèches pouvant certes être colmaté sommairement, mais clairement pas suffisamment pour permettre de tenir longtemps, de plus, si l'attaque lui avait bien appris quelque chose, c'était que les murs de la forteresse, où du moins l'enceinte extérieure, n'étaient pas en mesure de résister bien longtemps à des assauts de créatures plus massive qu'un humain.
Test de Cha+2 (le plan tient la route +1 , plan travaillé avec un stratège +2, méconnaissance tactique de Necros -1) : 15 (raté)
Le nécromancien écouta avec attention les paroles de Necros, mais il ne semblait pas convaincu pour autant. Ce n'était pas trop grave et il ne semblait pas remettre en question la viabilité du plan :

-Vos troupes mort-vivants mèneront donc une attaque sur le dos de l'ennemi tandis que je mènerais l'assaut principal ? Cela ne me semble pas juste, c'est vous qui m'avez contacter pour que l'on frappe l'ennemi ensemble et il me semble donc normal que ce soit à vous de mener l'assaut. De plus, de ce que vous me dites et de ce que mes corbeaux m'indiquent, la forteresse de Karnaj est principalement affaiblie face à une attaque venant du Sud, il serait donc préférable de frapper par là ! Rassemblons toutes nos forces pour une attaque massive par le Sud, vos... mortels pourront nous appuyer contre les troupes à distance et nos réserves serviront à accueillir une éventuelle sortie de leur part... De toute manière, soyons réaliste, maintenant que les peaux-vertes ont attaqué comme les sauvages qu'ils sont, l'Ogre doit être sur la défensive, il a perdu bon nombre de ses troupes aujourd'hui et il va donc suspendre ses expéditions dans la cité le temps de réparer ses murs et recruter plus de guerriers. Mais je ne pense pas qu'il y arrivera facilement, beaucoup d'orque qu'il recrutait était des transfuges de la waaagh qu'il vient d'exterminer, les autres waaagh sont trop petite et tenue avec fermeté par leur chef respectif. Il devra tuer ces derniers s'il veut récupérer leurs boys... Donc sortir de sa forteresse et ça, je le connais assez pour savoir que ça fait longtemps qu'il ne l'a plus fait !
Je suis le Dieu des morts et des vivants, Le Gardien du cycle éternel de la vie et de la mort et Le Défenseur de la création telle qu'elle m'a vu naître.

Craignez-moi, car je ne pardonne pas. Adorez-moi pour cette même raison. Et vénérez-moi car je suis bon et juste envers toutes choses. L’Équilibre sera.

Avatar du membre
Necros Ahmôsis
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - Fiche
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - Fiche
Messages : 183
Profil : FOR 11/ END 14/ HAB 13/ CHAR 8/ INT 16/ INI 12/ ATT 11/ PAR 10/ TIR 10/ MAG 17 (18)/ NA 2/PV 140/140
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... os_ahmosis
Autres comptes : Sholto Leistus (2ème compte), Malbalor (décédé)

Re: [Necros Ahmösis] Crypte immortelle

Message par Necros Ahmôsis » 08 juin 2019, 02:36

Les murmures imposteurs du nécrarques s'infiltrèrent encore plus rapidement que prévu dans l'esprit du chef orque. La stupide créature était persuadé que c'était là l’œuvre d'un dieu inconnu de Necros qui l'incitait de partir aux combats. Très satisfait de la tournure que prenaient les évènements, Ahmôsis décida de laisser l'orque enragé à ses préparatifs de bataille et d'aller contacter le seigneur liche. Les instructions étaient claires, les peaux-vertes attaqueraient le lendemain avant la tombée de la nuit, laissant ainsi tout le temps aux deux armées nécromantiques de se préparer.

Mais alors que le vampire commençait à éloigner son regard divinatoire, il se rendit compte que l'agitation des porcins n'avait à présent plus rien de préparatif. C'était un mouvement massif et désorganisé vers le campement de Karnaj! Galvanisé par les paroles de son dieu ridicule, le chef orque fonçait aveuglément aux combats! L'imbécile n'avait pas la patience, ni l'intelligence, d'attendre le lendemain, ruinant ainsi tous les plans du nécrarque. Furieux, Ahmôsis assista impuissant à la charge suicidaire de créatures qu'il avait jusqu'alors considéré comme stupides, mais jamais à ce point.

Dans sa colère, le nécrarque dû admettre que les peaux vertes avaient une certaine efficacité dans leur désordre chaotique. A une vitesse incroyable, la totalité de la troupe était passée à l'état de charge immédiate, les différents régiments s'éclaircissant grossièrement pour finalement prendre chacun leur position. Le nécromant doutait qu'aucune autre race du Vieux Monde soit capable d'une telle rapidité combattive, mais après tout, c'était la seule raison de vivre de ces porcins décérébrés.

Si les peaux-vertes attaquaient maintenant, le reste du plan devait aussi prendre de lance. Aussi, scindant son esprit en deux pour donner sa voix à Abydos, il informa Rallahquatil et Von Enstein de la charge intempestive de leur chair à canon et leur ordonna de mettre l'armée en route pour la lisière de la forêt, juste à côté de la forteresse de Karnaj. Si Rallahquatil avait un conseil stratégique à donner, le nécrarque serait ouvert à toute suggestion supplémentaire. Si le mouvement militaire était confirmé, Ahmôsis ferait avancer ses troupes d'un seul ordre mental.

Bien que les évènements ne prenaient pas la tournure anticipée par Necros, le vampire ne pouvait se détacher de sa vision divinatoire. Il observa minutieusement la tactique utilisée par les peaux-vertes et enregistra chacune des informations qui lui était offerte. Le principe était simple : charger et massacrer, mais le nécrarque décela quelque chose de bien plus puissant qui animait l'esprit combattif de ces monstres stupides. Il pouvait presque le voir à l'aide de sa vision de l'au delà, une flamme verte qui animait chacune de ces créatures et s'alimentait de leur rage mutuelle. Une sorte d'harmonie de pulsion meurtrière qui faisait d'eux non pas une armée d'individus, mais une masse unie aux capacités décuplées.

Assistait-il au phénomène qu'il avait lu il y a des mois de cela, lors de ses études d'une célèbre bataille d'un nécromant pris de surprise par une Waaaaagh peau-verte? Le sorcier avait fatalement sous-estimé l'efficacité des forces ennemies et avait vu ses troupes se faire balayer d'une seule charge. Necros ne pouvait s'empêcher de faire le rapprochement entre la waaaaagh et le sort qu'il avait lui-même inventé : la Fureur d'Ahmôsis, qui regroupait un ensembles de liens nécromantiques en un seul.

Ahmôsis tira une leçon importante de cet assaut : ne jamais sous-estimer une force peau-verte et s'il devait un jour se confronter à une Waaaagh, il devrait avant tout tuer dans l’œuf l'esprit combattif de ses adversaires. Fort heureusement, les vampires possédaient une arme capable de souffler le moral de ses adversaires : la peur.

Une pluie de flèches s'abattit sur les attaquants, ravageant les rangs équipés d'armures sommaires et peux efficaces contre les carreaux d'arbalète. Lorsque la troupe diminuée atteignit les murs, ces derniers furent immédiatement attaqués par des grappins et des griffes de trolls. Les fortifications cédaient lentement tandis que les gobelins archers des assaillants bandaient leurs arcs pour faire déferler leurs flèches sur les défenseurs. Le carnage s'intensifia sous l’œil enchanté de Necros, le bois finissant par ployer sous les assauts ennemis pour finalement creuser plusieurs brèches. L'une des tours s'effondra, emportant avec elle un bon nombre d’arbalétriers humains.

Alors que les orques commençaient à s'engouffrer dans la forteresse, les portes sud et ouest du campement s'ouvrirent pour cracher un flot d'épéistes humains, prenant ainsi en tenaille l'adversaire pour lui couper toute retraite et l'attaquer sur tous les fronts. Ahmôsis finit par se désintéresser du carnage lorsque l'issu des combats devint évidente. Il devait à présent établir le contact avec l'archiliche pour lui détailler son plan.

Natum Von Kashech écouta attentivement les paroles du nécrarque. Lorsque ce dernier eut terminé de parler la liche posa un silence de réflexion. Elle n'était pas convaincue. Von Kashech ne voulait pas mener l'assaut principal et préférait mener une charge combinée tout en profitant de la structure affaiblie de la forteresse. Necros fut terriblement déçu, offusqué même, de ce manque de confiance en ses capacités stratégiques. Il n'en laissa pourtant rien paraître, considérant que faire planer un froid entre les deux camps alliés juste avant l'assaut serait contre-productif, voire même dangereux.

Avant de reprendre la parole, il reporta son regard vers le campement de Karnaj pour observer le résultat des combats. Il retourna ensuite auprès de Natum pour lui répondre.


Je comprends votre réticence à mener l'attaque frontale, seigneur liche, mais je vous assure que mes intentions n'étaient pas de vous mettre en danger, bien au contraire. Cependant, la situation a en effet changé et mes prévisions se sont vues troublées par l'assaut précoce des peaux-vertes. Une opportunité s'offre à nous et pourrait favoriser un assaut commun de nos deux armées.

J'ai justement dans mon répertoire de sorts une incantation qui permettrait à mes zombies de mener une charge rapide et dévastatrice contre les défenses ennemies, du moins si les brèches n'ont pas trop été renforcées. Pour éviter de ralentir la charge, mes troupes éthérées jailliront du sol juste en dessous des archers pour les massacrer.

Une fois le premier assaut mené, nos troupes d'élite mort-vivante pourront profiter de la confusion et pénétrer les brèches. Une fois à l'intérieur et entourée du gros des troupes ennemies, mes soldats briseront une pierre de nuit, plongeant ainsi la bataille dans une obscurité totale. Contrairement à l'ennemi, nos troupes ne seront pas affectées par les ténèbres et pourront massacrer l'adversaire, assistés par mes rats-ogres revenants.

Pour ce qui est des humains, ils s'occuperont de défendre nos flancs contre une éventuelle sortie de l'ennemi. Mes arbalétriers se tiendront à bonne distance, près à tirer sur quiconque émergerait des portes ouest ou est et mes soldats réceptionneront tout survivant.

Nous pourrons ainsi rester à distance raisonnable des combats, entourés de notre garde personnelle, et lancer des sorts sans discontinuer. Les cadavres des récents assaillants, ainsi que ceux de nos futures victimes, seront une source de combattants inépuisable pour assurer des renforts durant la bataille.

Une fois la première section de la forteresse sécurisée, j'utiliserai une bombe de tonnerre pour détruire les dernières fortifications. Ainsi, nous aurons accès aux quartiers généraux et devront faire face au géant. Nous pourrons tout deux le massacrer à distance à l'aide de puissants sortilèges.

Je propose que nous attaquions le plus tôt possible, soit dans le courant de la nuit. Il ne faut pas qu'ils aient le temps de se remettre de leur précédente attaque en brûlant les corps ou en renforçant leurs murs tombés. Je suis déjà en marche pour me positionner à l'orée de la forêt au sud de la forteresse où nous pourrons regrouper notre armée. Vous devrez faire votre possible pour ne pas être repéré par l'ennemi avant l'assaut. De plus, les combats devront absolument être terminés avant l'aube, pour des raisons évidentes. L'attaque sera donc brutale et aussi violente que possible.

Je vous informe aussi des nouveaux effectifs de l'armée de Karnaj suite aux combats contre les peaux-vertes :il possède actuellement 234 épéiste, 111 arbalétriers, 268 guerriers gobelins, 102 guerriers orques, 7 troll communs, 1 géant, ainsi que ses généraux.

Seigneur Von Kashech, sommes-nous d'accord sur cette stratégie?


Fort heureusement pour Necros, le langage divinatoire n'était pas le même que le langage parlé. Une sorte de transmission mentale d'idées précises avec un timbre bien particulier que Necros s'efforçait de modifier pour ne pas ressembler à son "soi-disant" maître. Jamais le nécrarque n'aurait été capable de prononcer des paroles aussi claires et précises en telle quantité et il se serait probablement égaré plus d'une fois dans ses interprétations de plus en plus maladives.

Si le plan était accepté, Ahmôsis modifierait le cap de son armée pour la mener au point embusqué le plus proche du sud de la forteresse. Rallahquatil aurait pour ordre d'envoyer quantité d'éclaireurs pour s'assurer qu'ils ne soient pas repérés par d'éventuels espions ennemis. Ahmôsis ferait aussi tout son possible pour s'assurer que personne, hormis son Maître ou Natum, ne puisse les observer par voie divinatoire. Deismos participerait aussi à la tache, utilisant son influence sur les corbeaux pour repousser ou influencer tout espion à plume de Karnaj.

Enfin, le nécrarque, toujours par la bouche d'Abydos, réunit ses deux généraux humains pour les informés du nouveau plan.
Modifié en dernier par [MJ] Igaram le 10 juin 2019, 18:21, modifié 1 fois.
Raison : +6 xp/ Total: 6xp
Necros Ahmôsis, Voie des Arts Noirs
Profil: For 11 | End 14 | Hab 13 | Cha 8 | Int 16 | Ini 12 | Att 11 | Par 10 | Tir 10 | Mag 17 (18) | NA 2 | PV 140/140 | LNs : 349/380 | Distance de contrôle : illimitée | Piliers mentaux : 4/6 (65/100)
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... os_ahmosis
Équipement

Faux de Malepierre
Sceptre du Maître de la Non-Vie (Munjaz)
Pistolet à Malepierre (7 cartouches)
Amulette magique
Veste en cuir
Chasuble
Accessoire de calligraphie
Boulier
Grimoire

Morts-vivants :

Liste détaillée des troupes dans le lien suivant : https://docs.google.com/document/d/1Emj ... sp=sharing

- L'Épouvantail / Deimos (0 LN)
- 1 Roi revenant skaven technomage [Pistolet à Malepierre maudit] (10 LN)
- 19 Rats ogres revenants (152 LN)
- Bataillon « Lame sanglante » : 30 gardes des cryptes, un champion des cryptes, un tambour et un porte-étendard (20 LN)
- Bataillon « Garde Sanglante» : 30 gardes des cryptes, un champion des cryptes, un tambour et un porte-étendard (20 LN)
- 5 Revenants « lame sanglante » (40 LN)
- Nuée d'esprits, le "Mirage" (30 esprits) (6 LN)
- 1 spectre (7 LN)
- 20 Skavens zombies [Armure 5 et Cimeterre d'élite (12+1d6 Rapide)] (41 LN)
- 27 orques zombies [Armure 5 et Kikoup (20+1d8 dégâts Lente et Percutante)] (54 LN)
- 30 Skavens zombies [Armure 5 et Cimeterre d'élite (12+1d6 Rapide)] contrôlés par Abydos(0 LN)

Grimoire :

Commun :

Vérité
Pistage
Décharge magique
Lévitation
Maîtrise du son

Nécromancie :

Asservissement
Brume ténébreuse
Exhalaison de la mort
Pourrissement
Quête de vie
Armure d'os
Invocation de Nehek
Invocation de Kandorak
Vigueur infernale
Fureur d'Ahmôsis
Souffle de la vraie mort
Esprit d'os
Fontaine de sang

Regain de pvs quand un sort de nécromancie est lancé : 1 (Malédiction de la Non-Vie) + 1d6+2 (Soif Noire)

Bonus compétences :

Calcul mental : +1 Int si calcul
Erudition : +1 Int et +1 xpms (sauf lancé de sort)
Alchimie niveau 2 : +2 tests conception alchimique
Fabrication d'objets magiques niveau 3 : +3 tests conception objets magiques
Divination niveau 2 : + 2 tests de divination
Méditation : -1 aux malus de perturbation magique
Cape d'élégance : +1 Char
Amulette d'Ahmôsis : +1 Mag tests incantation
Invocation d'Anciens : +8 zombies ou squelettes relevés ou +4 autres créatures invoquées
Maîtrise de l'aethyr niveau 2 : -4 malus de lancé de sorts / -2 xpm octroyé par lancé réussi

Dons du sang :

Soif noire
Vision de l'Au delà
Fontaine de Dhar
Invocation d'Anciens
Image

Avatar du membre
[MJ] Igaram
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 242

Re: [Necros Ahmösis] Crypte immortelle

Message par [MJ] Igaram » 08 juin 2019, 16:45

Test de CHA+4 (le plan tient la route +1 , plan en adéquation avec celui de l'interlocuteur +2, plan travaillé avec un stratège +2, méconnaissance tactique de Necros -1) : 8 (Réussi sans problème)
Necros put voir avec un grand soulagement que la liche semblait être d'accord avec la stratégie évoquée. Elle sembla interdite à plusieurs reprise, principalement quand il lui parlait de la pierre de nuit et de la bombe tonnerre dont il n'avait sans doute jamais entendu parlé. Mais les explications du mort-vivant était suffisamment clair pour qu'il n'ait même pas à poser de question. À moins que son orgueil ne le lui aurait pas permis ? Quoi qu'il en soit, l'ordre fut donc rapidement conclu, Natum attendrait « Athek Nephiton » au niveau de la clairière, dissimulé dans les ombres.
Test de déplacement militaire furtif  : Résultat caché
La troupe de Necros, suivit par les mercenaires, avançait déjà depuis un moment. Il s'agissait d'une longue colonne de soldats s'étendant sur plusieurs centaines de mètres. Il fallait dire que maintenant qu'elle était totalement rassemblée, l'armée de Necros rassemblait presque six cents soldats, mort-vivant et humain confondu ! Une force de combat immense qui ne passerait sans nul doute inaperçue. Par chance pour eux, si des espions les avaient repérer, ce n'était sans doute pas pour leur tendre une embuscade. C'était en tout cas ce que pourrait se dire le mort-vivant, Rallah lui avait cependant fait par de ses réserves quant à réussir un déplacement silencieux avec une pareil armée tout en continuant sur une route. Mais le carrosse du vampire ne lui permettait tout simplement pas de faire autrement... Et l'astre solaire ne lui laissait pas plus le choix quant à son moyen de transport.

La force militaire arriva à destination en plein milieu de la nuit, d'après les estimations de Chronos, il devrait leur rester deux heures trente-deux minutes avant que le soleil ne vienne se joindre à la fête. Mais pour le moment, il était bien couché et d'épais nuage recouvrait le ciel, empêchant fortement la lumière des deux lunes de frapper le sol et jetant un voile d'obscurité sur la plaine qui leur faisait face ! Le vampire put sentir la présence de nombreuses créatures mort-vivant bien avant d'arriver à portée de vue de celles-ci. Comme à son dernier compte, il y avait là cinq-cent quarante guerriers squelettes réparti en dix bataillons et cent-nonante deux guerriers solitaires. Tous étant armés d'épée et de bouclier sommaire ainsi que d'une armure qui n'en avait hélas plus que le nom. La quantité au détriment de la qualité, c'était souvent le cas dans une armée nécromantique. Cependant, pour palier cela, cent-vingt garde des cryptes venait renforcer le centre de la formation de combat en formant quatre bataillons. Au centre de ceux-ci, une dernière source de puissance... Terrifiante et à l'aura dépassant de loin celui de Necros et même de Frank ! Pour tout dire, les yeux du vampire purent se rendre compte sans mal que même combiné, son aura et celui de son assistant ne dépassait que de peu en intensité celui de l'archiliche, lui montrant le fossé qui le séparait encore d'une telle créature ! Ooooh, Necros ne se faisait aucune illusion, face à L'Oeil-Dieu... Natum Von Kashech restait un oisillon, mais il ne savait pas dire si c'était rassurant ou pas.

La liche se déplaça vers Necros qui était sans doute sorti de sa cachette depuis lors. Il était revêtu de la même tenue que durant toute ses visions, tenant son sceptre d'une main, il avait un poignard cérémoniel à la ceinture. Un seul régiment de garde des cryptes suivant de près leur maître archi-nécromantien. Celui-ci regarda d'un air dédaigneux le rejeton du grand « Necros Ahmôsis » qui lui faisait face... Le vampire pouvait sentir comme des milliers de lame lui traverser le corps. S'il avait pu, le terrifiant sorcier l'aurait sans doute déjà réduit à l'état de cendre, au lieu de cela, il le salua d'une voix... qui se voulait cordiale :

-Et bien Athek Nephiton, je suis heureux d'enfin vous voir en personne... Tournant le regard vers Frank et ignorant superbement Rallah qui se trouvait à ses côtés, il ajouta. Je vois que vous laissez vos... serviteurs... devenir puissant. Tant mieux, cela vous évitera peut-être de finir comme mon ancien maître : Un reliquat nécromantique dans la poitrine d'une liche ! … Ou pas... Il eut un grand sourire avant de se retourner et de marcher vers ses troupes. Mais trêves de paroles inutiles, nous avons un ogre à pourfendre... n'est-ce pas ? Je prend la brèche de droite et je surveille la porte Est, vous prenez les deux autres brèches et la porte Ouest ?

Son ost se mit immédiatement en mouvement, ne laissant pas vraiment de place à la parole... Natum était visiblement pressé d'en finir avec un ennemi qui avait du être une épine dans son pied depuis longtemps maintenant ! Son armée avançait silencieusement en ligne. Les dix régiments de guerriers squelettes formant deux rangs de dix soldats pour trois de profondeurs. Les gardes des cryptes fermant la marche avec leur maître en formant un seul rang de dix mort-vivant pour trois de profondeurs. Les guerriers solitaires avançaient quand à eux sur le flancs droit. L'objectif était clair : les squelettes allaient former les premières vagues, les solitaires servant de ligne de défense en cas de sortie et les gardes des cryptes comme support en cas de besoin. La magie bouillonna dans l'air et la première ligne vibra d'une énergie décuplée, avançant plus rapidement que les autres, il s'agissait visiblement des sorts de la vigueur infernal et de la danse macabre que venait de lancer la liche d'un simple mouvement de la main... L'assaut était imminent !
Je suis le Dieu des morts et des vivants, Le Gardien du cycle éternel de la vie et de la mort et Le Défenseur de la création telle qu'elle m'a vu naître.

Craignez-moi, car je ne pardonne pas. Adorez-moi pour cette même raison. Et vénérez-moi car je suis bon et juste envers toutes choses. L’Équilibre sera.

Avatar du membre
Necros Ahmôsis
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - Fiche
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - Fiche
Messages : 183
Profil : FOR 11/ END 14/ HAB 13/ CHAR 8/ INT 16/ INI 12/ ATT 11/ PAR 10/ TIR 10/ MAG 17 (18)/ NA 2/PV 140/140
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... os_ahmosis
Autres comptes : Sholto Leistus (2ème compte), Malbalor (décédé)

Re: [Necros Ahmösis] Crypte immortelle

Message par Necros Ahmôsis » 10 juin 2019, 02:20

L'armée des deux nécromants se mit en marche d'un seul homme et les guerriers de Rallahquatil l'accompagna avec le désordre dont seuls les vivants avaient le secret. Ahmôsis fit taire les geignements incessants de ses créatures d'une pensée, plongeant l'escorte dans un silence morbide. L'arabéen avait bien précisé à son maître qu'il doutait fort d'arriver à garder intact l'élément de surprise avec autant de troupes, la lenteur des zombies ralentissant grandement leur avancée. C'était un risque que Necros était prêt à prendre, espérant que Karnaj n'aurait pas le temps d'organiser une défense efficace avant leur arrivée, les espions ne les gagnant de vitesse de peu de temps seulement. Ahmôsis prit cependant soin de déjà dissimuler ses esprits sou la terre pour s'assurer que l'ennemi n'ait pas connaissance de cet atout majeur.

Necros révisa plusieurs fois le plan de bataille dans son chariot, méditant pour apaiser son esprit et calmer sa peur de s'exposer de la sorte. Bien qu'il ne le montra pas, le nécrarque luttait contre son caractère d'auto préservation, imaginant le carnage qui allait s'offrir à lui avec le trépas de tant de soldats, qu'ils soient siens ou à l'ennemi. Il sentait Chronos l'avertir constamment du temps qui passait le rapprochant toujours plus de la morsure de l'astre solaire. Ils arrivèrent finalement à destination deux heures trente deux minutes avant la levée du jour.

En émergeant du véhicule, Necros fut satisfait en contemplant le ciel de voir que la météo était de son côté. Mais elle était souvent encore plus capricieuse que Tzeentch lui-même, aussi devrait-il prendre ses précautions pour éviter de succomber à une mort atroce si les combats s'éternisaient. Comme il l'avait senti bien avant que le carrosse ne s'arrête, Natum l'attendait déjà au point de rendez-vous avec une imposante armée constituée uniquement de morts vivants. Ahmôsis jalousa cet avantage mais n'oubliait pas l'efficacité de ses arbalétriers. Après tout, lors de l'attaque des orques, c'était eux qui avaient causé le plus de dommages à l'armée des assaillants.

Le vampire repéra immédiatement l'aura irradiante de la liche, impressionné mais rassuré de pouvoir toujours compter son maître comme le plus puissant seigneur de la nuit qu'il eut jamais rencontré. Necros se rapprocha de son allié et contempla ce formidable accomplissement nécromantique. Il ressentait toujours un arrière goût d’écœurement en se rappelant la nature de cette pâle copie vampirique, sachant pertinemment qu'il ne pourrait jamais faire totalement confiance à cette créature. Au moins pour l'instant, leur objectif était commun.

Von Kashech se présenta, regardant Frank avec intérêt et se permettant même une remarque que Necros n'apprécia pas du tout. Le plan avait été accepté plus tôt et il ne restait plus qu'à mener l'assaut. Le nécrarque préféra avant se présenter à son tour, son élocution physique pâtissant beaucoup plus en devant s'exprimer en mots plutôt qu'en pensées.


Athek Nephiton, satisfait de regrouper nos obscurités physiques. Ainsi le veulent les astres, vous faucherez au levé de Mère et je ferai de même à son couché.

Fort heureusement, Necros avait illustré ses paroles en pointant l'Est pour Natum et l'Ouest pour lui-même.

Il y a beaucoup de lanternes à éteindre ce soir. Mais le plus important est de le faire avant l'arrivée du Grand Menteur, de l'Astre du Vide.

Sans plus de cérémonie, l'archiliche se mit en marche avec son armée. Necros regagna sa carriole et ordonna à ses troupes de se mettre en rangs. Les esprits étaient déjà en train de se rapprocher des défenses ennemies pour se positionner avant l'arrivée de leurs troupes. L'armée des deux nécromants et de l'arabéen se mit en marche et émergea de la forêt, toujours protégée par la rassurant obscurité de la nuit. Près de trois cents morts-vivants partaient en guerre contre la vie, animée d'une magie meurtrière.

Le groupe se divisa en trois, les pantins de Necros prenant la brèche centrale et ceux de Frank celle plus à l'Ouest. Le gros des mercenaires de Rallahquatil se rapprochèrent de la porte Ouest, se tenant à l'écart des flèches ennemies mais prêts à charger et à faire pleuvoir les carreaux en cas de sortie ennemie. Si la situation s'envenimait au centre, ils se rapprocheraient immédiatement des troupes ranimées pour leur prêter main forte tout en assurant leurs arrières.

Les zombies et squelettes du nécrarque et de Frank formaient leur première ligne respective pour amasser l'adversaire. Ceux de Necros étaient suivis par les rats ogres revenants qui chargeraient l'adversaire après que le premier contact. L'un des monstres tenait dans sa gueule la pierre de nuit qu'il briserait une fois dans la mêlée, plongeant ainsi la bataille dans l'obscurité totale. Venaient ensuite deux régiments de gardes des cryptes, les hallebardiers à gauche et les épéistes à droite, suivis de la carriole de leur maître. Ils rejoindraient les combats une fois la pierre de nuit brisée. Necros quitterait son véhicule au niveau des troupes arrières. Les esclaves y étaient fermement enchaînés sans pouvoir bouger et la pierre du tonnerre sécurisée à l'intérieur (à bonne distance des esclaves). Ainsi, Ahmôsis pourrait-il se repaître en sécurité s'il venait à être blessé ou même se cacher des rayons du soleil. Les humains resteraient donc à l'arrière, deux régiments d'épéistes, la totalité des miliciens et une trentaine d'arbalétriers. Tandis que les tireurs cribleraient l'ennemi de carreaux, les trois autres régiments garderaient la carriole en attendant que les effets de la pierre de nuit ne se dissipent. Ils rejoindraient les morts vivants au combat si ces derniers se retrouvaient débordés.

Necros resterait à la sortie de la brèche, entouré de ses 5 revenants, de son spectre dissimulé et de Abydos qui déchargerait son pistolet sur toute cible potentielle. L'épouvantail, quant à lui, se tiendrait juste au niveau de la brèche, ni trop loin de son maître, ni des combats. Il enverrait ses corbeaux parasiter les arbalétriers encore capables de tirer et cracherait ses flammes sur l'adversaire. Il utiliserait aussi ses faucilles détachées pour faucher l'adversaire à distance sans trop prendre de risque.

La formation de Frank était similaire à celle du vampire : une première ligne de chair à canon, suivie des gardes des cryptes. Il se tiendrait aussi lui-même à l'extérieur de la brèche et choisirait entre garder Romulus comme garde rapprochée ou de l'envoyer au combat. Une trentaine d'arbalétriers serviraient aussi de troupes de soutien.

Rallahquatil, quant-à lui, se tenait au centre de la troisième division : deux régiments de joueurs d'épées en première ligne, suivis de près de deux régiments de hallebardiers et enfin de deux régiments d'arbalétriers.

Le plan était le suivant : les zombies de Necros avanceraient lentement jusqu'à la brèche. Une fois à portée de carreaux, les esprits dissimulés dans les murs de fortification jailliraient pour attaquer tout tireur à son poste, cherchant à les pousser du haut des murs (par la peur ou par leurs armes). Le chef du régiment "mirage" resterait quant-à lui dissimulé dans les murs pour ne pas risquer de se faire tuer et ainsi de perdre sa troupe.

Au même moment, Necros lancera un sort de de Fureur d'Ahmôsis sur les deux régiments de zombies, préparant son sort à l'avance pour être parfaitement coordonné. Il répétera l'incantation autant de fois que nécessaire pour que toute sa première ligne soit affectée. Une fois la marée de zombie au contact, les rats ogres chargeront pour profiter de la confusion générale et briseront la pierre de nuit. Ils seront ensuite suivis des gardes des cryptes et de Deismos. Ahmôsis lancera plusieurs sorts de vigueur infernale pour assurer une efficacité totale de ses troupes. Si les pertes étaient trop importantes après la première charge, il tenterait aussi de relever quelques zombies pour regarnir ses rangs.
Modifié en dernier par [MJ] Igaram le 15 juin 2019, 17:40, modifié 2 fois.
Raison : +6 xp +6xpm / Total: 12xp et 6xpm => wikifié
Necros Ahmôsis, Voie des Arts Noirs
Profil: For 11 | End 14 | Hab 13 | Cha 8 | Int 16 | Ini 12 | Att 11 | Par 10 | Tir 10 | Mag 17 (18) | NA 2 | PV 140/140 | LNs : 349/380 | Distance de contrôle : illimitée | Piliers mentaux : 4/6 (65/100)
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... os_ahmosis
Équipement

Faux de Malepierre
Sceptre du Maître de la Non-Vie (Munjaz)
Pistolet à Malepierre (7 cartouches)
Amulette magique
Veste en cuir
Chasuble
Accessoire de calligraphie
Boulier
Grimoire

Morts-vivants :

Liste détaillée des troupes dans le lien suivant : https://docs.google.com/document/d/1Emj ... sp=sharing

- L'Épouvantail / Deimos (0 LN)
- 1 Roi revenant skaven technomage [Pistolet à Malepierre maudit] (10 LN)
- 19 Rats ogres revenants (152 LN)
- Bataillon « Lame sanglante » : 30 gardes des cryptes, un champion des cryptes, un tambour et un porte-étendard (20 LN)
- Bataillon « Garde Sanglante» : 30 gardes des cryptes, un champion des cryptes, un tambour et un porte-étendard (20 LN)
- 5 Revenants « lame sanglante » (40 LN)
- Nuée d'esprits, le "Mirage" (30 esprits) (6 LN)
- 1 spectre (7 LN)
- 20 Skavens zombies [Armure 5 et Cimeterre d'élite (12+1d6 Rapide)] (41 LN)
- 27 orques zombies [Armure 5 et Kikoup (20+1d8 dégâts Lente et Percutante)] (54 LN)
- 30 Skavens zombies [Armure 5 et Cimeterre d'élite (12+1d6 Rapide)] contrôlés par Abydos(0 LN)

Grimoire :

Commun :

Vérité
Pistage
Décharge magique
Lévitation
Maîtrise du son

Nécromancie :

Asservissement
Brume ténébreuse
Exhalaison de la mort
Pourrissement
Quête de vie
Armure d'os
Invocation de Nehek
Invocation de Kandorak
Vigueur infernale
Fureur d'Ahmôsis
Souffle de la vraie mort
Esprit d'os
Fontaine de sang

Regain de pvs quand un sort de nécromancie est lancé : 1 (Malédiction de la Non-Vie) + 1d6+2 (Soif Noire)

Bonus compétences :

Calcul mental : +1 Int si calcul
Erudition : +1 Int et +1 xpms (sauf lancé de sort)
Alchimie niveau 2 : +2 tests conception alchimique
Fabrication d'objets magiques niveau 3 : +3 tests conception objets magiques
Divination niveau 2 : + 2 tests de divination
Méditation : -1 aux malus de perturbation magique
Cape d'élégance : +1 Char
Amulette d'Ahmôsis : +1 Mag tests incantation
Invocation d'Anciens : +8 zombies ou squelettes relevés ou +4 autres créatures invoquées
Maîtrise de l'aethyr niveau 2 : -4 malus de lancé de sorts / -2 xpm octroyé par lancé réussi

Dons du sang :

Soif noire
Vision de l'Au delà
Fontaine de Dhar
Invocation d'Anciens
Image

Répondre

Retourner vers « Sylvanie »