[Necros Ahmösis] Crypte immortelle

La Sylvanie inspire la peur dans le reste du Stirland. Depuis la sombre ville de Tempelhof, qui n'a pas eu de prêtre de Morr attitré depuis 800 ans, jusqu'aux contreforts des Montagnes du Bord du Monde, entre le bief de l'Aver et le Stir, la plus grande région du Stirland est un lieu de terreur et d'obscurité. On dit que les fantômes y évoluent en toute impunité à la nuit tombée parmi les collines Hantées et que l'épais brouillard des bois sylvaniens emprisonne parfois les âmes, les obligeant à y errer à jamais. La portion orientale de la province est la plus désolée, là où d'anciens châteaux noirs sont juchés sur leurs pics escarpés comme des vautours scrutant les villes en contrebas.

Modérateur : Equipe MJ

Avatar du membre
[MJ] Igaram
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 284

Re: [Necros Ahmösis] Crypte immortelle

Message par [MJ] Igaram »

Assaut de la forteresse T5 :
Front de Necros (30 échelles posées sur 30 maximum):
► Afficher le texte
Front de Frank : (20 échelles posées sur 20 maximum)
► Afficher le texte
Front de Rallah : (10 échelles posées sur 10)
► Afficher le texte
L'assaut continuait sur tous les fronts, pourtant, on pouvait sentir que celui de Necros commençait à s’essouffler ! Lentement repoussé, les guerriers squelettes étaient sur le point d'être intégralement jeté hors des murs quand le nécromancien déchaîna sa magie sur la zone ! En un instant, la défaite certaine redevint une lutte à mort ! Car c'était bien vingt-huit mort-vivant qui se relevaient lentement sous les regards médusés des défenseurs ! De plus, c'est également à cet instant que les esprits surgirent du sol pour frapper dans les lignes de Karnaj ! Le résultat de cet assaut surprise fut tout de fois mitigé, car il ne causa aucune perte aux humains, mais il força ces derniers à reculer, laissant d'autant plus d'échelle sans ennemis pour en repousser les assaillants ! Un battement de cil plus tard et c'était plus de la moitié des échelles qui étaient ainsi protégée ! L'attaque allait pouvoir s’intensifier et déjà les troupes d'élite du sorcier s'avançait pour grimper !

Du côté de Frank, le carnage n'était pas encore réel. Les épéistes n'arrivaient plus à contenir l'avancée des squelettes, mais ces derniers n'en restaient pas moins trop maladroit pour réussir à prendre l'avantage ! Les zombies des camarades tombés n'étaient gères plus efficace et toute l'amitié du monde ne semblait pas empêcher les sbires de Karnaj de les tailler en pièce ! Mais ce fut l'arrivée du Géant qui causa la plus grande différence dans l'affrontement ! En effet, il frappa avec une force bestiale, faisant voler à chaque passage une demi-douzaine de mort-vivant ! Quinze d'entre eux retournèrent à l'oubli, allant s'écraser sur le sol, sur les toits et les murs de la forteresse, réduit en morceaux par la violence de l'impacte !

Heureusement pour les attaquants, les troupes de Rallah s'en sortaient relativement bien. Tous les épéistes étaient désormais soit sur la muraille... soit mort... Mais ils avaient permis à neuf joueurs d'épée de prendre la relève et de tailler dans le lard des défenseurs. Quatre d'entre eux furent réduit à l'ultime silence tandis que l'arabéen en éliminait personnellement deux autres ! Il était maintenant clair qu'il ne faudrait plus longtemps pour ce front pour qu'il parvienne à éliminer le restant des défenseurs !
Assaut de la forteresse T6 :
Front de Necros (30 échelles posées sur 30 maximum):
► Afficher le texte
Front de Frank : (20 échelles posées sur 20 maximum)
► Afficher le texte
Front de Rallah : (10 échelles posées sur 10, trois échelles sécurisées)
► Afficher le texte
Necros réussit à calmer sa créature sans trop de mal, ou plutôt, elle ne put refuser d'obéir à l'ordre donné par son créateur... Ainsi, déversa-t-elle sa rage sur le régiment de défenseurs déjà en prise avec les nombreux morts-vivant relevé l'instant d'avant ! Ces derniers se montraient toujours aussi inefficace ! Heureusement pour le nécromancien, ses troupes d'élites commençaient à prendre place devant les échelles déjà sécurisées par les serviteurs inférieurs ! Quant à lui, le puissant sorcier canalisa ses pouvoirs avec difficulté, transformant son essence en une brume aethyrique immatérielle ! L'instant d'après, il se dirigeait vers le haut des murs, cherchant à rejoindre sa garde des cryptes en haut de l'édifice pour y mener l'assaut en personne et sans doute en finir avec la vermine mortelle !

Du côté de Frank et du géant, le combat semblait continuer à tourner en faveur du nécromancien malgré les pertes immenses qu'il subissait encore ! En effet, il arrivait tellement de guerriers squelettes que les humains n'arrivaient plus à suivre le rythme, mourant sous les coups des lames rouillées et même si le titan massacrait encore une dizaine de zombie, il ne s'agissait en rien de la force principale de l'armée de la non-vie ! De plus, le sorcier réussit à absorber une partie de l'essence vitale du monstre tandis que ce dernier se couvrait le visage pour ce protéger d'une volée de carreaux mortels ! Les tirs n'étaient pas bien ajusté, les tireurs n'ayant pas une bonne position de tir pour aligner leur cible. Mais le sang qui coulait des blessures du colosse indiquait que c'était quand même quelque peu efficace !

Rallah pour finir ne semblait plus trop gêné par ses défenseurs, massacrant encore deux d'entre eux dans une danse mortelle avec la dague qu'il semblait parfaitement maîtrisé ! Les épéistes mercenaires pouvant enfin soufflé un peu tandis que les joueurs d'épée prenaient la relève, coupant des têtes à tour de bras sans que les combattants ennemis ne parviennent à faire de même ! La victoire n'était désormais plus qu'une question de minutes ! Les assaillants ayant repoussé les unités de Karnaj hors des créneaux, empêchant à ses derniers toutes chances de repousser ou du moins retarder les renforts ennemis toujours plus nombreux ! Les arbalétriers piétinaient d'impatience, ayant sans doute hâte de monter sur les murs pour pouvoir étendre le « géant puant de Karnaj » comme ils disaient ! D'ailleurs... Où était Karnaj ? Necros se rendit alors compte qu'il ne le voyait plus !
Assaut de la forteresse T7 :
Front de Necros (30 échelles posées sur 30 maximum):
► Afficher le texte
Front de Frank : (20 échelles posées sur 20 maximum)
► Afficher le texte
Front de Rallah : (10 échelles posées sur 10, trois échelles sécurisées)
► Afficher le texte
Avec l'arrivée des renforts d'élite de Necros, les forces de la non-vie se retrouvait pour la première fois en nombre égale à celui des défenseurs... qui allaient payer cher d'avoir osé se battre avec autant de vigueurs ! Le massacre devenait quasiment unilatéral, les gardes des cryptes fauchant des vies tout en sécurisant d'autres échelles pour que les prochains guerriers puissent les rejoindre rapidement. Les esprits étaient aussi insaisissable que des ombres, affaiblissant le moral des vivants comme le soleil fondait la glace ! Deimos massacrait sans retenue, galvanisé par le sang qui coulaient maintenant des murs, ruisselant sur la pierre telle une cascade macabre ! Le vampire devait être ravis de voir un tel massacre et tandis qu'il se matérialisait en haut des murs, protégé de ses soldats, il redonna de la force au sortilège faiblissant de vigueur infernale, puis commença à réciter les mots de pouvoir pour provoquer une hémorragie bien plus dangereuse aux derniers survivants lui faisant face... Mais tandis qu'il allait finir de lancer le maléfice, il eut un hochet de surprise qui lui fit totalement perdre ses moyens, faisant s'envoler dans une nuée d'aethyr sa toile nécromantique... Juste devant lui... Karnaj et ses deux colossaux gardes du corps venaient d’apparaître dans un nuage de corbeau fantomatique !

Frappant de sa masse gigantesque, le roi des lieux massacra littéralement trois gardes des cryptes qui lui barraient le passage ! Faisant voler les corps par dessus les remparts d'un côté ou de l'autre comme s'ils ne pesaient rien ! Une étrange lueur s'échappait des corps volant ci et là... des sortes de... flammes... Elles venaient de l'arme du mastodonte qui irradiait de magie ! Une magie des ombres, encore une fois... mais une magie brûlante... Une magie mortelle ! Les deux autres ogres, armés seulement de gants en fer grossier n'en restaient pas moins terriblement efficace, broyant les crânes et les torses des squelettes se jetant sur eux comme s'ils n'étaient que du vent ! Le tyran ogre hurla de rage :

-TU ME KASS' LES COU@*# ! BORDEL ! JE T'DONNE UNE CHANCE ! CHUI POLI! ET TU M'FAIS ENCORE CHIER PENDANT LA NUIT ! J 'VAIS T'FRACASSER L'FACE TA MERE TE RECONNAITRA PU!!!

Les troupes du seigneur des lieux semblèrent galvanisées par son arrivée éclatante et son discourt... poétique ! Quoi qu'il en soit... il s'agissait maintenant d'un problème épineux à résoudre !

Malgré tout, Necros pouvait continuer à observer la contre-offensive ennemi via sa divination protégé qu'il était par sa garde populeuse. Ainsi put-il voir que Rallah venait d'en finir avec les derniers défenseurs de son front, les joueurs d'épée ne laissant aucune chance aux malheureux qui se trouvaient face à eux. Ne leur permettant même pas de porter le moindre coup tant leurs attaques étaient vives et sanglantes ! Rallah laissa ses hommes s'occuper de la vermine, se penchant sur l'un d'entre eux qui semblait mal en point. Le soldat semblait essayer de lui faire croire qu'il était encore en état, mais l'arabéen n'était pas dupe et il lui somma de rester là pour veiller à ce que tous les soldats puissent bien monter et leur transmettre les instructions d'attaque. Le double-solde grogna tout en prenant la potion qu'on lui tendait et qui stabilisa son état avant de se résigner à accepter les ordres... Mais le plus important était... qu'il s'agissait d'une victoire ! Les mercenaires de Rallah allaient pouvoir prendre position sur la muraille et la bataille tournait clairement en la faveur des assaillants désormais !

Une note... d'ombre vient ternir le tableau... en effet, l'immortel put sentir les vents de magie s'agiter encore une fois comme il l'avait déjà vécu il y a un peu plus d'une semaine ! L'instant d'après, Necros put voir Frank être frappé d'une lame invisible tandis qui venait de brillamment une fois de plus siphonner la vie du géant ! Le sorcier gémis de douleur tout en réagissant avec la vitesse donnée par la peur de mourir ! Il récita des mots qu'il devait connaître part-cœur transformant son corps en une brume sombre qui s'éleva rapidement dans le ciel en fuyant quelque chose d'invisible, mais que le vampire devinait très bien... L'assassin était là ! Deux séries de deux carreaux sifflèrent alors du néant, traversant à chaque fois le nuage filant... L'un deux sembla touché quelque chose de physique et le corps du mage se rematérialisa instantanément ! Von Enstein chuta alors des deux trois mètres de haut où il se trouvait lors de l'impacte, chutant lourdement sur le sol sec du porche d'une maison ! Les arbalétriers, où plutôt l'officier de ceux-ci, sembla avoir remarqué que quelque chose clochait. Ainsi hurla-t-il des ordres à ses soldats qui se ruèrent sur la position du nécromancien pour l'entourer d'un cercle défensif. La première ligne mettant leur arme de jet en bandoulière pour sortir leur épée courte tandis que les autres rangs braquaient le vide... Incapable de voir d'où venait la menace !
Je suis le Dieu des morts et des vivants, Le Gardien du cycle éternel de la vie et de la mort et Le Défenseur de la création telle qu'elle m'a vu naître.

Craignez-moi, car je ne pardonne pas. Adorez-moi pour cette même raison. Et vénérez-moi car je suis bon et juste envers toutes choses. L’Équilibre sera.

Avatar du membre
Necros Ahmôsis
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - Fiche
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - Fiche
Messages : 223
Profil : FOR 12/ END 14/ HAB 14/ CHAR 9/ INT 16/ INI 12/ ATT 13/ PAR 10/ TIR 10/ MAG 17 (18)/ NA 2/PV 150/150
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... os_ahmosis
Autres comptes : Helveticus Matix

Re: [Necros Ahmösis] Crypte immortelle

Message par Necros Ahmôsis »

Une tempête de Dhar se déchaînait autour du nécrarque, faisant vibrer jusqu'à la structure même des remparts. Lorsque le nécromancien retourna ses paumes, l'aethyr sembla disparaître d'un seul coup. Un silence de mort s'installa sur le champ de bataille, les combats ayant cessé quelques brèves secondes sous le déferlement de magie écoeurante. Sur le sol jonché de cadavres, un spasme, puis deux, puis trois dizaines! Les morts se relevaient pour combattre contre leurs anciens frères et aux côtés de leurs meurtriers!

Alors que certains soldats humains s'écartaient un peu du front pour se remettre de ces visions d'horreur, quelque chose de plus abominable encore jaillit du sol fortifier pour planter leurs épées éthérées dans leur chair. Les esprits glissèrent hors de la matière en hurlant, représentation cauchemardesque d'une charge furieuse. Certes, leurs épées trouvaient rarement leur cible expérimentée, mais cela valait de même pour ces dernières. Grâce à ces renforts, les échelles furent sécurisées dans leur intégralité et les revenants commencèrent à escalader les échelles.

Satisfait de l'évolution des combats, le vampire observa rapidement les autres fronts. Celui de Rallah avançait bien. Contrairement aux deux autres, la bataille était un échange expérimentés et de frappes aussi bien exécutées qu'adroitement esquivées. A l'opposée total du chaos abominable des fronts des deux nécromanciens. S'il continuait ainsi, l'arabéen devrait prendre l'ascendant rapidement.

Frank était le plus préoccupant. S'il avait fait le plus de victimes, le sorcier devait à présent gérer les attaques monstrueuses du géant. En quelques coups de masse, ce dernier annihila une quinzaine de morts-vivants sur les murs. Ce n'était pourtant pas une grande perte et Necros était bien rassuré de ne pas avoir envoyé ses pièces de qualités à l'assaut dès le début des combats. Le disciple tenta de répondre à l'assaut du monstre par sa magie, mais les vents lui refusèrent tout contrôle. Malgré tout, il réussit à les modeler pour un autre sort et relever la totalité, et plus encore, de ses troupes perdues.

Content des performances de son sous-fifre, le nécrarque claqua des doigts et explosa en une brume éthérée. Il glissa le long des murs, rattrapant ses gardes des cryptes qui posaient déjà pieds au sommet des remparts. C'est entouré d'une garde imposante que l'immense silhouette du vampire se recomposa. Dominant la foule de toute sa splendeur, Ahmôsis ressemblait à un marionnettiste admirant les performances de ses propres pantins.

Cependant, du coin de l'oeil, il remarqua que l'Epouvantail était passé outre ses directives et exécutait sa danse de mort habituelle, les membres découpés tournoyant avec grâce autour de lui. D'abord profondément agacé, le nécrarque se sentit rapidement submergé par la contemplation. Le spectacle était toujours aussi beau et cette fois, les adversaires de Deismos étaient trop occupés avec les autres morts-vivants pour réagir. Aussi, Necros décida de ne pas réprimander tout de suite sa créature mais garderait un oeil attentif à son combat.

Frank, grandit de son précédent échec, parvint à contrôler parfaitement les vents de magie. Sa lance aethyrique se planta dans le torse du monstre gargantuesque et draina son énergie vitale. Ahmôsis vit bien que la vie qu'il venait d'ôter au géant était loin d'être complète, mais c'était un très bon début. Il réitéra son sort une deuxième fois et vola toujours plus d'essence à la créature, les muscles de cette dernière perdant peu à peu de leur splendeur. S'il continuait ainsi, le nécromancien, aidé de son régiment d'arbalétriers, allait rapidement tuer ce formidable adversaire! Necros espéra que son disciple ne drainerait pas la créature jusqu'à la transformer en un tas de poussière... Il avait besoin de son cadavre pour ses futurs projets!

Retournant à son propre front, le nécrarque relança sa Vigueur Infernale d'un autre claquement de doigts. La lueur verdâtre qui s'amenuisait dans les yeux de ses squelettes redoubla d'intensité et s'étala jusqu'aux gardes des cryptes et les esprits! L'armée du front du vampire n'était plus qu'une troupe de hurlements inhumains et de morts-vivants acharnés et secoués de spasmes meurtriers.

Lorsqu'il jeta un coup d'oeil divinatoire au front de Frank, une très mauvaise surprise se dévoila à lui. Le nécromancien, bien qu'en train de se soigner, était gravement blessé. L'elfe était passé à l'attaque et avait usé de sa dague et de son arbalète à répétition sur le disciple du vampire! Bien que craignant pour la vie de son fidèle sous-fifre et d'une bonne partie de son armée, le nécrarque ne pouvait malheureusement rien faire. Deismos était trop loin et trop affaibli pour une intervention rapide et ses corbeaux risquaient plus de gêner la visée des arbalétriers et de Frank qu'autre chose. Von Enstein devrait se tirer de ce mauvais pas tout seul.

Necros commença à lancer un sort de Fontaine de Sang pour assurer à ses troupes encore plus d'efficacité, mais fut brusquement interrompu par la surprise. Un tourbillon de corbeaux fantomatiques similaires à ceux qui avaient sauvé l'elfe une semaine plus tôt se matérialisa devant le vampire. Lorsqu'il se volatilisa, Karnaj et ses deux colosses se tenaient là, prêts à en découdre avec celui qui avait osé prendre les armes contre eux. Le chef mercenaire massacra trois gardes des cryptes de se masse gorgée d'une magie très puissante. Puis, se tournant vers la cause de tous ses soucis, récita un flot d'injures incompréhensibles au vampire.

Ahmôsis soutint le regard, comprenant qu'un dangereux combat se préparait. Il avait déjà laissé la Mort l'enlacer cette semaine et il ne comptait pas recommencer! Réfléchissant à toute allure, le nécrarque tenta de mettre au point une stratégie d'attaque. Devait-il attaquer les trois monstres à l'aide de ses sorts? Il n'était pas sûr de pouvoir les toucher tous les trois avec ses Regards de Nagash et craignait de subir la colère des deux autres s'il focalisait ses attaques sur un seul individu. L'Epouvantail n'était pas loin, mais l'envoyer contre ces trois cibles serait suicidaire. Il devait y avoir une meilleure stratégie!

Les yeux de Necros se posèrent au sol et la solution se dévoila d'elle-même. Tant de cadavres des défenseurs se trouvaient à portée de sort! Bien, il fallait faire vite et être organisé. Il leva ses mains au dessus des corps sans vie et prononça une puissante invocation de Nehek pour en réanimer le maximum. Ahmôsis se concentra pour ne viser que des trépassés frais, soit les défenseurs tués au combat, pour les relever en zombies. Aussitôt, Abydos, qui avait ordonné à ses propres zombies en bas de l'échelle de se suicider quelques secondes plus tôt, prit le contrôle des morts-vivants tout juste réanimés en haut du mur. Le technomage s'était rapproché au maximum du pieds des remparts pour être sûr de pouvoir attraper les liens nécromantiques et avait même commencé à escalader une échelle si nécessaire.

Les esprits formèrent un mur éthéré devant les défenseurs et Karnaj et ses gardes du corps pour les distraire alors que le plan du nécrarque se mettait méticuleusement en place. D'un ordre divinatoire, le vampire somma Deismos de lancer à bonne distance un flot de flammes nécromantiques sur les ogres et les troupes les entourant, profitant du terrain en couloir pour faire un maximum de touches. Le chef de la forteresse serait ainsi aveuglé et occupé à lutter contre les flammes rongeant son corps. Si Deismos ne pouvait pas, pour une raison ou pour une autre, lancer ses flammes sur Karnaj, alors il enverrait ses corbeaux à la place.

Les Esprits, qui avaient bien pris soin d'éviter les flammes de l'Epouvantail, s'écartèrent soudain pour laisser passer un flot de zombies enragés. Les morts-vivants, animé par la Fureur d'Ahmôsis du technomage revenant (guidé par Necros), se jetèrent sur les trois ogres et les troupes les entourant. Les gardes des cryptes et autres squelettes qui aurait dû être sur le passage avaient profité des flammes ou des corbeaux de Deismos pour s'écarter au dernier moment.

Les zombies enragés poussèrent de toute leur non-vie pour faire céder du terrain à l'adversaire et les rapprocher du précipice. Les autres squelettes présents sur le mur vinrent s'agglutiner derrière la masse de chair pour les pousser en avant. Les flammes de l'Epouvantail continueraient de saper les efforts de l'ennemi pour assurer l'avancée de la Fureur d'Ahmôsis. Necros, lui, lancerait soit un Regard de Nagash sur Karnaj en espérant ne pas trop faire de pertes alliées, soit une puissante invocation de Nehek si les effectifs d'Abydos n'étaient pas suffisants. Le surplus relevé serait des squelettes qui regarnirait les bataillons du nécrarque.

La masse de zombie tentera sans relâche de faire passer ses adversaires par dessus les remparts. Si leur charge finissait par s'épuiser, alors les squelettes les poussant s'écartaient brusquement comme tout autre troupe alliée à proximité. D'une pensée, et seulement sous l'ordre du nécrarque, Abydos ferait exploser la totalité de ses zombies, projetant ainsi les adversaires par dessus les murs ou au moins leur causant un maximum de dégâts. La détonation ne serait déclenchée que si elle ne risquait pas d'atteindre le vampire.

De son côté, Ahmôsis lancerait soit un Esprit d'Os sur Karnaj si ce dernier était toujours vivant, soit une invocation de Nehek supérieure pour regarnir ses troupes.

► Afficher le texte
Modifié en dernier par [MJ] Igaram le 08 déc. 2019, 16:56, modifié 1 fois.
Raison : +6xp et 2 xpm / Total: 126xp +23xpm
Necros Ahmôsis, Voie des Arts Noirs
Profil: For 12 | End 16(-2) | Hab 14 | Cha 9 | Int 16 | Ini 12 | Att 13 | Par 10 | Tir 10 | Mag 17 (18) | NA 2 | PV 150/150(-10) | LNs : 367/684 | Distance de contrôle : illimitée | Piliers mentaux : 4/6 (34/100)
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... os_ahmosis
Équipement

Faux de Malepierre
Sceptre du Maître de la Non-Vie (Munjaz)
Amulette magique
Amulette de Terreur
Bague de pureté nécromantique
Veste en cuir
Chasuble
Accessoire de calligraphie
Boulier
Grimoire

Morts-vivants :

Liste détaillée des troupes dans le lien suivant : https://docs.google.com/document/d/1Emj ... sp=sharing

- L'Épouvantail / Deimos (0 LN)
- 1 Roi revenant skaven technomage [Pistolet à Malepierre maudit] (10 LN)
- 19 Rats ogres revenants (152 LN)
- 1 Bataillon « Lame sanglante » : 30 gardes des cryptes, un champion des cryptes, un tambour et un porte-étendard (20 LN)
- 1 Bataillon « Garde Sanglante» : 30 gardes des cryptes, un champion des cryptes, un tambour et un porte-étendard (20 LN)
- 5 Revenants « lame sanglante » (40 LN)
- 1 Nuée d'esprits, le "Mirage" (30 esprits) (6 LN)
- 1 Nuée d'esprits mineurs [charge de 20kg max ou armure invulnérable de 30%] (6 LN)
- 2 esprits (12 LN)
- 1 spectre (7 LN)
- 4 bataillons « Lame sanglante » : 120 gardes des cryptes, 4 tambours et 4 portes-étendard (64 LN)
- 7 bataillons : 210 guerriers squelettes [épée et bouclier], 10 tambours et 10 portes-étendard (42 LN)

Archidoxis :

Commun :

Lumière
Vérité
Pistage
Décharge magique
Lévitation
Maîtrise du son

Nécromancie :

Asservissement
Brume ténébreuse
Exhalaison de la mort
Pourrissement
Quête de vie
Illusion de Vie
Armure d'os
Invocation de Nehek
Invocation de Kandorak
Invocation de Razkhar
Invocation Servis Spirites
Vigueur infernale
Fureur d'Ahmôsis
Souffle de la vraie mort
Esprit d'os
Fontaine de sang


Regain de pvs quand un sort de nécromancie est lancé : 1 (Malédiction de la Non-Vie) + 1d6+2 (Soif Noire)

Bonus compétences :

Calcul mental : +1 Int si calcul
Erudition : +1 Int et +1 xpms (sauf lancé de sort)
Alchimie niveau 2 : +2 tests conception alchimique
Fabrication d'objets magiques niveau 3 : +3 tests conception objets magiques
Divination niveau 2 : + 2 tests de divination
Méditation : -1 aux malus de perturbation magique
Cape d'élégance : +1 Char
Amulette d'Ahmôsis : +1 Mag tests incantation
Invocation d'Anciens : +8 zombies ou squelettes relevés ou +4 autres créatures invoquées
Sceptre Maître de la Non-Vie : 1d3 MA à chaque sort nécromantique
Bague de pureté nécromantique : 1 MA à chaque sort nécromantique
Maîtrise de l'aethyr niveau 2 : -4 malus de lancé de sorts / -2 xpm octroyé par lancé réussi
Connaissance Tactiques : bonus sur test de tactique militaire

Dons du sang :

Soif noire
Vision de l'Au delà
Fontaine de Dhar
Invocation d'Anciens
Image

Avatar du membre
[MJ] Igaram
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 284

Re: [Necros Ahmösis] Crypte immortelle

Message par [MJ] Igaram »

Assaut de la forteresse T8 :
Front de Necros (30 échelles posées sur 30 maximum ; 20 sécurisées):
► Afficher le texte
Front de Frank : (20 échelles posées sur 20 maximum)
► Afficher le texte
Front de Rallah : (10 échelles posées sur 10, trois échelles sécurisées)
► Afficher le texte
La bataille était sanglante, les troupes de la non-vie se battant avec une énergie maléfique infinie contre les forces des défenseurs faiblissant à chaque instant. Chaque coup était rendu et chaque perte se faisait remplacer par un autre guerrier. Toutefois, les forces à qui le vampire avaient donné l'ordre de monter étaient maintenant intégralement montée sur le mur, les autres bataillons attendant les ordres comme les pantins sans cervelle qu'ils étaient. Mais après tout... avait-il encore besoin de force supplémentaire pour vaincre ? Avec les zombies relevés, ils étaient maintenant presque deux fois plus nombreux que leurs adversaires ! Et à part les trois colossales ogres, les défenseurs ne semblaient plus avoir la force de résister bien longtemps !

Surtout que même si l’Épouvantail sembla furieux de devoir quitter ainsi le combat, visiblement désireux de fracasser les ogres. Celui-ci cracha ensuite ses flammes maudites sur les ennemis de son maître ! Les flammes dévorantes se projetèrent sur les trois ogres ainsi que cinq autres soldats de Karnaj commençant à dévorer la chair de ces derniers ! Mais une vague de magie irradia autour des colosses, chassant le feu comme on soufflait une bougie, seul l'un d'entre eux continua à brûler, mais pour combien de temps ? Cela n'avait pas forcément beaucoup d'importance, ils finiraient bientôt dans le vide comme deux des épéistes touchés par les flammes et préférant se jeter dans le vide plutôt que de souffrir ! Abydos avaient pris le contrôle des zombies du nécrarque et ceux-ci s'avançaient rapidement vers leur cible, bientôt, ils allaient se ruer sur les trois monstres et les jeter dans le néant !

Du côté du front du maître nécromancien, les choses ne se passaient pas si mal. Les mort-vivants avaient stoppé leur assaut, se dépêchant de former un demi-cercle défensif autour des arbalétriers entourant le sorcier. Ce dernier semblait scruter tout autour de lui à la recherche de l'assassin, sans parvenir à le voir. Il marmonnait une série d’incantation puissante, invoquant les vents nécromantiques pour une nouvelle fois guérir ses plaies. Bientôt, ces dernières ne furent plus que des lignes blanches sur son corps, cicatrice d'une mort évitée de justesse ! Il était maintenant soigné, mais on pouvait voir sur son visage qu'il n'était pas bien. L'aethyr avait consumé ses forces pour le faire revenir physiquement et il eut besoin de l'aide d'un des gardes pour se relever et tenir debout. Visiblement, il n'allait plus être en état de continuer le combat avec autant de force qu'il ne l'avait fait jusqu'alors.

Le géant frappait toujours en direction des lignes de squelettes se trouvant sur les murs, envoyant voler dans les airs les corps réduit en miettes. Une gerbe de sang signala quand même qu'il ne faisait pas forcément que des pertes du côté des morts ! Stupide créature, il n'avait que faire de savoir si il y avait des alliés sur le passage de sa massive arme... Puis une volées de carreaux le stoppa dans un de ses gestes. Il hurla de rage, se tournant vers le front de Rallah, ce dernier, avec ses troupes d'élites, avait commencé à descendre la tour pour prendre d'assaut la tour et potentiellement le géant. Sur les murs, une quinzaine d’arbalétriers étaient déjà en position de tir et avaient décoché une volée meurtrière contre le titan déchu. Le cuir épais de la massive créature absorbait sans trop de mal les impactes, mais il était clair qu'une fois réduit à l'état de porc-épique, il n'allait plus crier longtemps !
Assaut de la forteresse T8 :
Front de Necros (30 échelles posées sur 30 maximum ; 20 sécurisées):
► Afficher le texte
Front de Frank : (20 échelles posées sur 20 maximum)
► Afficher le texte
Front de Rallah : (10 échelles posées sur 10, trois échelles sécurisées, victoire sur le mur)
► Afficher le texte
Abydos pointa du doigt Karnaj et sa horde se rua frénétiquement sur ce dernier ainsi que sa troupe. Une force de vingt-cinq mort-vivants épaulée par une troupe de squelettes contre trois malheureux ogres... Malheureux ? Pas vraiment ! Les monstrueuses créatures se mirent en position comme un bloc imparable et sans le moindre mal, ils repoussèrent l'assaut dévastateur ! Les zombies avaient beau se moquer des coups de poings et de pieds des ogres, ces derniers ne bronchaient pas d'un millimètre. Le technomage sembla alors réagir étrangement et sans ordre, le lien nécromantique qui le liait à son maître se tendit comme une corde raide et il poussa un cris de rage ! Furieux d'être ainsi retenu, il hurlait de rage et ses yeux se mirent à crépiter d'un vert malfaisant ! L'instant d'après, huit zombies se commencèrent à luire avant d'exploser avec une puissant dévastatrice! Le souffle de l'explosion pulvérisa en mille morceaux les autres morts-vivant qui se trouvaient près de la source de magie. Un nuage de poussière noir remplit tout l'espace, masquant la vue autant magique que réelle ! Des éclaires verdâtres claquaient dans l'air, faisant exploser la roche et vibrer l'air.

Quand le calme revint, Necros put constater l'état du massacre, les zombies du technomage n'étaient plus qu'un souvenir et seul quelques membres ci et là laissaient encore imaginer leur existence passé. Une dizaine de squelettes avaient également été emportés par l'explosion, réduit à l'état de paillettes d'os retombant lentement sur le sol. Les humains n'étaient pas en reste et une fine pluie de sang recouvrait le champ de bataille d'une pellicule carmin tandis que les défenseurs se repliaient autour d'une ombre rugissante... Karnaj se relevait lentement en s'appuyant sur son arme titanesque, une large plaque de son armure tombant en miette et le vampire put sentir que l'objet qui avait autrefois été à cet endroit venait de sauver la vie du tyran. Cela n'avait pas été le cas pour ses deux gardes du corps dont seul quelques membres et visières témoignaient de leur trépas. Le chef du bastion semblait terriblement en colère pointant son arme vers le vampire d'un air de défit :

-T'OSE FER SA ! J'VAIS T'CASSER EN DEUX !!! 

Deismos le regardait, ses lames frottant le sol prêtes à frapper, il semblait se délecter du chaos présent, ne rêvant que d'encore plus de sang ! Pourtant, des flammes sortaient toujours de ses blessures, réparant la structure lourdement abîmée par la frappe du géant. Pourrait-il survivre contre le tyran ?

Du côté de Frank, le combat se terminait lentement. Les squelettes venaient de finir d'éliminer les derniers défenseurs. Toutefois, le nécromancien ne semblait pas vouloir bouger de sa position défensive, scrutant frénétiquement l'espace vide autour de lui à la recherche de l'ombre qui l'avait si durement blessé ! Les arbalétriers ne semblaient pas dans un meilleur état d'esprit, tirant sur chaque ombre bougeant un peu trop pour ne finalement toucher que le vide, le bois d'une habitation ou un rat de passage et sans doute déjà à l’affût d'un festin de roi.

Le géant quant à lui s'avançait d'un pas lourd, incapable de courir vraiment tant sa masse était grande. Les arbalétriers, désormais à plein effectif, tiraient contre lui, les flèches frappant leur cible titanesque sans sembler le ralentir même un peu ! On pouvait lire sur leur visage le désarroi face à pareil abomination et si il n'y avait pas eu les joueurs d'épée devant eux pour servir de première ligne, sans nul doute qu'ils auraient tourné les talons face à un tel titan fonçant vers eux ! Les doubles soldes semblaient et Rallah étaient sortis de la tour et chargeait maintenant le géant avec le secret espoir que les arbalétriers aillent fini le travail avant qu'ils n'arrivent au contacte... Voyant que ce n'était pas le cas, le chef des mercenaires hurla de rage pour donner un peu de courage à ses hommes... Et du courage, ils en eurent besoin ! Car à peine le contacte effectué, le géant fit pleuvoir les coups ! Deux soldats évitèrent de justesse la mort... ce ne fut pas le cas de nombreux autres qui furent purement et simplement réduit en compote sanglante ! Mais le géant était fortement affaibli par tout ce qu'il avait subit jusqu'alors et quand un joueur d'épée lui frappa le talon, il ne sût retenir sa chute. Tombant à genoux, il fut encore frappé sur les cuisses et Rallah se jeta sur son bras, escaladant la créature pour finir sur sa tête déformée par la consanguinité. La lame de Natum s'enfonça alors à l'arrière de son crâne et le titan asservi s'effondra sous les cris de joie des soldats !!!

Sur le mur de Necros, ce n'était pas des cris de joie qui se firent entendre... Non, ce furent des cris de détresse ! Les soldats reculèrent à bout de force et de moral. Le combat était trop inégal et même la présence de leur chef ne semblait plus les rassurer ! Un homme cria alors :*

-On est des mercenaires ! Promet nous de nous épargner et on se rend !

D'autres voix se firent alors entendre, demandant la même chose et suppliant la merci du seigneur des ténèbres... Karnaj hurlait de rage, cherchant à faucher les humains se révoltant contre lui et formant un cercle vide tout autour de lui... Les humains d'un côté... les mort-vivants de l'autre... Necros était maître de la place, il lui restait à décider de l'issue finale de ce combat ! Devant lui, il restait une quarantaine de soldats expérimentés de la vie ici. De quoi renforcer rapidement les troupes de Rallah qui avait subit des pertes impossible à relever et une main d’œuvre immédiate... Mais fiable ? Les humains ne l'étaient jamais vraiment, seul l'or les intéressait... Des mort-vivants étaient bien plus sûr... Mais plus faible... Il fallait les contrôler tout le temps si non, ils restaient là à ne rien faire... Aucune initiative... Un choix difficile... Mais une décision devait être prise...
Je suis le Dieu des morts et des vivants, Le Gardien du cycle éternel de la vie et de la mort et Le Défenseur de la création telle qu'elle m'a vu naître.

Craignez-moi, car je ne pardonne pas. Adorez-moi pour cette même raison. Et vénérez-moi car je suis bon et juste envers toutes choses. L’Équilibre sera.

Avatar du membre
Necros Ahmôsis
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - Fiche
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - Fiche
Messages : 223
Profil : FOR 12/ END 14/ HAB 14/ CHAR 9/ INT 16/ INI 12/ ATT 13/ PAR 10/ TIR 10/ MAG 17 (18)/ NA 2/PV 150/150
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... os_ahmosis
Autres comptes : Helveticus Matix

Re: [Necros Ahmösis] Crypte immortelle

Message par Necros Ahmôsis »

Le plan rapidement improvisé par le nécrarque se mit en branle et la suite des évènements se déroulèrent en à peine quelques minutes. D'un geste de la main, Ahmôsis releva une trentaine de zombies dont il confia immédiatement le contrôle à Abydos. Quelques secondes plus tôt, les morts-vivants précédemment contrôlés par le technomage s'étaient enfoncés leur arme dans le crâne ou avaient fracassé ce dernier contre les remparts. Le skaven revenant récupéra sans mal les liens tendus par son maître. C'était la première fois que le vampire tentait pareille manœuvre aussi rapidement et il se félicita de son franc succès : la partie la plus technique de son plan s'était déroulée sans accro.

Pendant ce temps, les trois ogres jouaient de leurs monstrueuses armes pour fracasser leurs adversaires. A ce rythme, ils se frayeraient rapidement un chemin vers le nécrarque et ce dernier n'avait aucunement l'intention d'affronter ces trois montagnes de muscles et de rage en même temps. Fort heureusement pour lui, un flot de flammes violâtres se déversèrent sur la troupe qui tentait une percée. Les immenses silhouettes et les hommes les entourant disparurent immédiatement dans le torrent surnaturel. Malgré les hurlements, Necros comprit vite que les flammes n'avaient peut eu l'effet escompté sur toutes ses cibles. Une aura aethyrique protégeait le chef ogre en balayant le feu magique. Un seul de ses gardes du corps put partager cet honneur, mais les autres n'eurent pas cette chance.

Les morts se relevaient très lentement, malgré les ordres frénétiques du vampire retransmis par Abydos. Karnaj et ses gardes du corps ne ralentissaient pas, l'un d'eux combattant toujours malgré les flammes qui le dévoraient. Ahmôsis avait besoin de plus de temps! Les esprits se regroupèrent pour former un mur éthéré devant les ogres alors que les gardes des cryptes profitaient de la surprise pour bloquer l'avancée ennemie. L'instant de répit tant souhaité par le vampire arrivait enfin.

A présent totalement relevés, les zombies se mirent soudain à s'agiter. Le nécromant put sentir l'étreinte d'Abydos sur ses sujets se resserrer, canalisant en eux l'énergie nécessaire pour faire jaillir sa Fureur. Soudain, l'un des zombies se mit à hurler de colère, galvanisant tous ses frères qui se joignirent à lui. Necros sentit le technomage tendre lentement un bras décharné vers Karnaj et ses hommes, le visant depuis le pied des remparts. Libérés de leurs chaînes, les morts-vivants foncèrent droit vers la cible, faisant preuve d'une vigueur pouvant rivaliser avec celle des vivants. Il devait être terrifiant de voir ces créatures molles abruties se transformer soudain en rouleau compresseur de mort.

Les zombies franchirent le mur éthéré et se jetèrent sur les trois colosses. Mais l'effet de surprise et la supériorité numérique n'étaient pas suffisant face à ces monstres de muscles. Réagissant immédiatement, les trois ogres fracassèrent les pierres sous leurs pieds pour prendre leurs appuis. Lorsque le rouleau de morts les atteignit, ils étaient prêts à le recevoir. Sous l'impact, Karnaj et ses gardes du corps ne bougèrent que de quelques centimètres à peine et seulement parce que les dalles s'étaient brisées sous leurs appuis. A trois contre vingt-cinq, les ogres gardaient l'avantage!

Aiguillant toujours l'esprit du technomage pour s'assurer qu'il interprétait correctement ses ordres, Ahmôsis ressentit soudain quelque chose de nouveau dans la carcasse du skaven. La Fureur n'était plus celle de son maître vampire relayée aux pantins d'Abydos, mais bel et bien une colère immense qui rugissait dans le crâne de l'homme rat. Soudain, le revenant poussa un hurlement pour libérer la totalité de sa rage meurtrière.

Un vrombissement croissant jaillit du rouleau compresseur et une lumière verdâtre s'échappa des yeux, puis du reste du corps de plusieurs des zombies entassés. Durant les quelques secondes de cette manifestation, Necros remarqua une incroyable perturbation magique. La Dhar qui animait les morts-vivants circulait de plus en plus vite, canalisant son énergie en un flux de plus en plus instable. Sous la charge d'énergie, les zombies se mirent à luire jusqu'à ce que leurs corps décharnés soient incapables de contenir la puissance accumulée.

Seulement une petite partie des pantins explosèrent, mais la détonation fut quand même spectaculaire. Tout comme lorsque la pierre du tonnerre avait vaporisé une tour de garde, la muraille entière trembla sous le choc. Tout ce qui se trouvait à proximité du rouleau de morts fut proprement réduit en charpies, le casque tordu et ensanglanté de l'un des gardes du corps de Karnaj put en témoigner après avoir rebondi jusqu'aux pieds du nécrarque. Malgré tout, Ahmôsis ne put s'empêcher de lancer une nouvelle invocation de Nehek pour regarnir ses troupes, gagné d'un mauvais pressentiment.

Alors que ses morts se redressaient lentement, le nécrarque commença à discerner une large silhouette dans la fumée qui se dissipait. Karnaj était toujours debout, seul mais bien intact. L'armure magique qu'il avait revêtue jusqu'alors était tombée en miettes et Necros comprit sans mal que cette grâce à elle que l'ogre tenait encore sur ses jambes. Le monstre dégageait une haine si viscérale que même ses paroles injurieuses ne purent en exprimer l'ampleur.

En regardant par dessus l'épaule de l'ogre en furie, Ahmôsis put remarquer juste à temps que le géant était à terre et que Rallah retirait de son crâne la dague magique qu'il lui avait confié plus tôt. Dans le chaos qui s'était déroulé sur sa partie du front, le vampire n'avait même pas remarqué que le géant avait été vaincu par les hommes de l'arabéen!

La miraculeuse réapparition du chef de guerre n'était pas suffisante pour remonter le moral de ses troupes. Les mercenaires étaient à bout, tant bien physiquement que mentalement. Combattre les morts était une épreuve épouvantable, car ce n'était pas leurs lames qui vous tuaient, mais la fatigue. Au début, les combats semblaient un jeu d'enfant tant les adversaires semblaient mous et maladroits. Mais ils ne cessaient de se relever sans jamais perdre la moindre vigueur, alors que les humains sentaient leurs épées s'alourdir et leurs armures les entraver. Puis, ils finissaient par tomber, d'abord un, puis deux, puis dix et c'était là que le pire arrivait. Les frères d'arme avec lesquelles ils avaient combattu toute leur vie se redressait pour se jeter sur eux. Rien ne pouvait plus ravager le moral de fier combattants.

Ainsi donc, le peu de mercenaires encore en vie s'écartèrent de leur ancien employeur et supplièrent leur assaillant de les épargner. Necros comprit alors que la bataille était terminée, qu'il venait de remporter sa première et écrasante victoire. Le géant était mort, les soldats se rendaient, seul Karnaj restait à vaincre.

Malgré l'intense fierté qui se déversait dans le coeur desséché du nécrarque, ce dernier était plongé dans un terrible doute. Sa première intention avait été d'ordonner à ses morts de continuer le combat pour massacrer ses adversaires jusqu'aux derniers. Mais cela ne lui apporterait rien d'autre que la satisfaction de tuer et coûterait encore plus de temps. Seuls les imbéciles se jetaient dans le massacre gratuit sans réfléchir à ses conséquences.

Sa deuxième idée avait été d'ordonner aux vaincus de tuer leur ancien maître pour prouver leur fidélité. Necros s'était rapidement attaché à ce concept, considérant qu'il avait une forte valeur symbolique, lui permettrait de tuer Karnaj sans se salir les mains tout en le ridiculisant au plus haut point. Mais une fois de plus, la logique se mettait en travers de la route : ses propres troupes humaines avaient subies de très lourdes pertes et Ahmôsis avait besoin des vivants pour le fabuleux projet qu'il allait entreprendre. Les lancer aveuglément contre un monstre aussi féroce que le chef de guerre réduirait encore plus ses précieux effectifs. Oeil Dieu qu'il haïssait l'idée de faire passer l'intérêt des vivants avant celui des morts...

La voix terrifiante du nécrarque résonna donc sur la muraille.


Jetez vos armes et ne bougez plus! Je n'en ai pas encore fini avec votre ancien employeur.

Le vampire n'avait pas quitté l'ogre des yeux. Les deux créatures se foudroyaient du regard par dessus les têtes des morts et des vivants. Malgré sa taille exceptionnelle, Necros était dépassé de plus d'un mètre par la masse effrayante de son adversaire. Il ferait un formidable garde du corps une fois relevé! Bien malgré lui, probablement galvanisé par sa victoire écrasante, le nécromant avait donc pris la décision de faire du chef de guerre un exemple. Il allait faire un peu plus étalage de sa puissance pour s'assurer que personne ne songerait, même en rêve, de le trahir.

Après un silence de plusieurs secondes, Ahmôsis reprit la parole.


Pitoyable créature. Ta place est sous mes ordres en tant que zombie décérébré. Et même alors, tu seras moins abruti que de ton vivant!

Immédiatement, le vampire lança un Souffle de la Vraie Mort pour drainer l'énergie vitale de son adversaire. Au même moment, gardes des cryptes, squelettes et zombies se mirent sur la route du colosse pour l'empêcher d'avancer. Si leur objectif principal était de ralentir Karnaj, ils n'hésitèrent pas à faire usage de leur arme à chaque opportunité.

Après avoir drainé les forces de l'ogre, Ahmôsis invoqua un Esprit d'Os pour le lancer sur son adversaire. Ensuite, il incanta un sort de Fontaine de Sang pour permettre à ses sbires de faire le plus de dégâts possible à la chair résistante du monstre. Si Karnaj était toujours debout, alors le vampire l'achèverait à l'aide de deux décharges magiques consécutives.

Si, malgré tout cela, le chef de guerre se rapprochait trop du vampire, Necros ne bougerait pas d'un pouce. Car en effet, l'Epouvantail surgirait au dernier moment, prenant Karnaj par surprise pour le faucher et l'empêcher d'atteindre son maître. Ce dernier continuerait d'envoyer des Esprits d'Os jusqu'à ce que la créature ne rende son dernier souffle.
Modifié en dernier par [MJ] Igaram le 14 déc. 2019, 22:53, modifié 1 fois.
Raison : +6xp / Total: 132xp +23xpm
Necros Ahmôsis, Voie des Arts Noirs
Profil: For 12 | End 16(-2) | Hab 14 | Cha 9 | Int 16 | Ini 12 | Att 13 | Par 10 | Tir 10 | Mag 17 (18) | NA 2 | PV 150/150(-10) | LNs : 367/684 | Distance de contrôle : illimitée | Piliers mentaux : 4/6 (34/100)
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... os_ahmosis
Équipement

Faux de Malepierre
Sceptre du Maître de la Non-Vie (Munjaz)
Amulette magique
Amulette de Terreur
Bague de pureté nécromantique
Veste en cuir
Chasuble
Accessoire de calligraphie
Boulier
Grimoire

Morts-vivants :

Liste détaillée des troupes dans le lien suivant : https://docs.google.com/document/d/1Emj ... sp=sharing

- L'Épouvantail / Deimos (0 LN)
- 1 Roi revenant skaven technomage [Pistolet à Malepierre maudit] (10 LN)
- 19 Rats ogres revenants (152 LN)
- 1 Bataillon « Lame sanglante » : 30 gardes des cryptes, un champion des cryptes, un tambour et un porte-étendard (20 LN)
- 1 Bataillon « Garde Sanglante» : 30 gardes des cryptes, un champion des cryptes, un tambour et un porte-étendard (20 LN)
- 5 Revenants « lame sanglante » (40 LN)
- 1 Nuée d'esprits, le "Mirage" (30 esprits) (6 LN)
- 1 Nuée d'esprits mineurs [charge de 20kg max ou armure invulnérable de 30%] (6 LN)
- 2 esprits (12 LN)
- 1 spectre (7 LN)
- 4 bataillons « Lame sanglante » : 120 gardes des cryptes, 4 tambours et 4 portes-étendard (64 LN)
- 7 bataillons : 210 guerriers squelettes [épée et bouclier], 10 tambours et 10 portes-étendard (42 LN)

Archidoxis :

Commun :

Lumière
Vérité
Pistage
Décharge magique
Lévitation
Maîtrise du son

Nécromancie :

Asservissement
Brume ténébreuse
Exhalaison de la mort
Pourrissement
Quête de vie
Illusion de Vie
Armure d'os
Invocation de Nehek
Invocation de Kandorak
Invocation de Razkhar
Invocation Servis Spirites
Vigueur infernale
Fureur d'Ahmôsis
Souffle de la vraie mort
Esprit d'os
Fontaine de sang


Regain de pvs quand un sort de nécromancie est lancé : 1 (Malédiction de la Non-Vie) + 1d6+2 (Soif Noire)

Bonus compétences :

Calcul mental : +1 Int si calcul
Erudition : +1 Int et +1 xpms (sauf lancé de sort)
Alchimie niveau 2 : +2 tests conception alchimique
Fabrication d'objets magiques niveau 3 : +3 tests conception objets magiques
Divination niveau 2 : + 2 tests de divination
Méditation : -1 aux malus de perturbation magique
Cape d'élégance : +1 Char
Amulette d'Ahmôsis : +1 Mag tests incantation
Invocation d'Anciens : +8 zombies ou squelettes relevés ou +4 autres créatures invoquées
Sceptre Maître de la Non-Vie : 1d3 MA à chaque sort nécromantique
Bague de pureté nécromantique : 1 MA à chaque sort nécromantique
Maîtrise de l'aethyr niveau 2 : -4 malus de lancé de sorts / -2 xpm octroyé par lancé réussi
Connaissance Tactiques : bonus sur test de tactique militaire

Dons du sang :

Soif noire
Vision de l'Au delà
Fontaine de Dhar
Invocation d'Anciens
Image

Avatar du membre
[MJ] Igaram
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 284

Re: [Necros Ahmösis] Crypte immortelle

Message par [MJ] Igaram »

Test de Charisme : 20 (échec critique XD )
Les soldats de Karnaj ne semblaient trop confiant dans la parole d'une créature non-morte. Après tout, c'était compréhensible, ils s'étaient battus contre une liche sans pitié depuis longtemps maintenant et un vampire, nécrarque de surcroît, n'était pour eux pas différent de ce genre d'abomination. Ainsi, ils se contentèrent de reculer toujours plus, se réfugient dans une des tours de la forteresse d'où il serait compliqué de les en déloger autrement que pacifiquement. La rage pouvait se lire sur le visage du tyran ogre, abandonné par tout ce qui restait de son armée ! Seul face à une horde de monstres avides de sang ! Une créature douée d'intelligence ne pouvait que reculer face à tant de puissance déployée contre elle ! C'était évident ! … Et pourtant... malgré tout bon sens commun, le titan chargea comme une montagne face aux légions de créatures d’outre-tombe !
Charge ogre : 10 (réussite de 8)
Barrage mort-vivant (+4, nombre de rang) : 18 (raté de 4)
Attaque de Karnaj contre Necros : 8 (réussite)
Parade de Necros : 18 (raté)
Dégât : 87 (enflammée) – 14 = 73 !
Activation de l'Armure de l'Esprit Trompeur !
Karnaj subit 73*2 = 144 dégât directe !
=> Karnaj est mort !
Le colosse de graisse s'élança avec la rage au cœur et en hurlant de sa voix monstrueuse ! Les gardes des cryptes se trouvant entre Necros et lui furent bousculés et jetés au sol comme de vulgaires chiffons de tissus et le vampire put voir la mort en face une seconde fois ! La massue gigantesque du monstre s’approcha de son visage avec une célérité telle que le mort-vivant n'eut même pas le réflexe de lever son arme. Le nécrarque devait être sidéré de voir ainsi ses défenses percées avec tellement d'aisance ! À se moment là, il commença sûrement à voir son existence défiler devant ses yeux, comprenant parfaitement que la nature magique de l'arme de Karnaj allait le mettre en feu et réduire ses os en cendre... Il comprit également la raison qui avait poussé Natum à éviter l'affrontement contre cette créature cauchemardesque, car même après tout ce qu'il avait fait, tout ce qu'il avait prévu, c'était finalement la mort qui l'attendait... Le désespoirs, le sentiment d'échec et... un rire ? Un rire profond, un rire venant de l'intérieur de son crâne, mais qui n'était pas de lui... Un rire et puis une voix, celle de « L'esprit trompeur » ;

-Mon petit ange parti trop tôt ! Ne m'avais-tu pas promis de l'amusement ? Oui-oui ! Je m'amuse ! Beaucoup ! Beaucoup ! Tu me devras une faveur après cela ! Oui ! Ne l'oublie pas ! Car moi... je n'oublie rien !

La massue du tyran sembla frapper son propre reflet qui venait de surgir d'une surface invisible juste entre le crâne du nécromancien et l'arme mortelle ! Elle se brisa alors dans des milliers de paillettes irréelles tandis que le mirage de la masse continuait sa route vers Karnaj ! Ce dernier ne sembla pas comprendre ce qui lui arrivait tandis que l'objet chimérique venait s’écraser contre son propre crâne, brisant l'armure comme du verre, la chair comme une pomme trop mûr et les os comme une brindilles ! La cervelle, somme toute réduite, du maître des lieux se mit à brûler d'un feu d'ombre aethyrique tandis que tout son corps fut projeter trois mètres en arrière tout en commençant à prendre feu. S'en était fini du despote ogre et de ses ambitions de grandeur !

Le rire se répéta encore dans la tête du sorcier tandis qu'il pouvait sentir le vêtement qu'il portait se coller à sa peau comme s'il ne faisait plus qu'un désormais :

-Je t'ai sauvé la vie et pour cela, nous serons lié jusqu'à ta mort ! Amuses-moi petit sorcier, amuses-moi, car de ma prison, je m'ennuie terriblement !

Les rires se turent peu à peu, laissant place au froid silence de la mort. Le champ de bataille était plein de personne à l'agonie et de cadavres tenant mollement sur place. Frank venait de grimper une des échelles suivit de ses gardes et de quelques arbalétriers toujours alerte. Rallah marchait vers la position de son maître, découvrant porte close quand il chercha à rentrer dans la tour où se trouvait les derniers survivants de l'armée de l'ogre défunt. Il était accompagné par ses joueurs d'épée, les arbalétriers restant sur les murs pour surveiller la place en cas de renfort imprévu... Mais pour l'heure, rien ne semblait venir. D'ailleurs, la vision divinatoire du vampire était étrangement calme, il n'y avait pas âme qui vive dans toute la forteresse hormis celles qu'il connaissait déjà... Pas une seule âme, pas une seule bête, pas un insecte, une araignée... rien... étrange... Une ombre dans son dos et il put sentir une queue animale lui toucher l'épaule ! Il se retourna et vit une créature qu'il connaissait que trop bien... un skaven, vêtu de noir, deux lames suintant d'un liquide verdâtre empestant la malepierre et des étoiles de métal à la ceinture ! Il parla de sa voix désagréable :
Image
-Moi-moi, Snirrr, Moi émissaire du Clan-clan Skim, vassal-serviteur du grand clan-clan Eshin ! Vous-vous avez attaqué tributaire du clan-clan ! Vous-vous soumettre au clan-clan Skim, sinon-non vous mourir ! Chose-morte encerclée par vaste-armée du clan-clan !

L'émissaire Snirrr semblait être un homme-rat de faible envergure dans son clan, sans quoi... ce ne serait sans doute pas lui qui aurait dû venir parler à une créature venant de réduire en cendre un colosse de quatre mètres de haut comme de large... Mais il ne pouvait pas mentir... la vision divinatoire du vampire était totalement brouillée par les artefacts du clan skaven, c'était une évidence maintenant !
Je suis le Dieu des morts et des vivants, Le Gardien du cycle éternel de la vie et de la mort et Le Défenseur de la création telle qu'elle m'a vu naître.

Craignez-moi, car je ne pardonne pas. Adorez-moi pour cette même raison. Et vénérez-moi car je suis bon et juste envers toutes choses. L’Équilibre sera.

Avatar du membre
Necros Ahmôsis
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - Fiche
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - Fiche
Messages : 223
Profil : FOR 12/ END 14/ HAB 14/ CHAR 9/ INT 16/ INI 12/ ATT 13/ PAR 10/ TIR 10/ MAG 17 (18)/ NA 2/PV 150/150
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... os_ahmosis
Autres comptes : Helveticus Matix

Re: [Necros Ahmösis] Crypte immortelle

Message par Necros Ahmôsis »

Sous les ordres du nécrarque, les hommes de Karnaj n'eurent pas la réaction attendue. Les armes toujours en main, il se tassèrent en une masse peureuse pour s'éloigner toujours plus des morts-vivants immobiles qui les entouraient. Ils savaient qu'à chaque instant et d'un simple ordre mental, chacune de ces créatures pouvait s'animer et attaquer. Après des mois de conflits avec Natum Von Kashech et surtout l'attaque de Necros, ils se méfiaient encore plus des morts que les autres habitants de l'Empire.

Lentement, prenant bien soin d'éviter les cadavres pour l'instant inanimés, les soldats se dirigeaient vers les escaliers des tours de la forteresse pour s'y barricader. Sous la scène, le vampire avait senti la colère le gagner. C'était avec ces poltrons qu'il allait mettre en place son futur chantier? Ne serait-il pas moins dangereux de les abattre sur le champs avant qu'ils ne prenne une position où ils pourront négocier? Ouvrant ses lèvres mentales, Ahmôsis s'apprêtait à donner un ordre général à ses troupes : couper la retraite des mercenaires et les massacrer jusqu'au dernier.

Mais l'ordre ne fut jamais lancé car le hurlement de rage de Karnaj attira soudain toute l'attention de Necros. Le nécromant se croyait au paroxysme de la colère, du moins jusqu'à voir le visage de l'ogre. La perte de ses hommes et les insultes de Necros avaient fait mouche et le monstre dégageait une haine phénoménale à l'encontre du nécrarque. Même contre l'archiliche, pourtant autrement plus puissante, le vampire ne s'était pas sentit au centre de l'attention à ce point. Immédiatement, il eut un très mauvais pressentiment.

L'instant d'après, la masse terrifiante se mit en branle. Chaque mort se jetant sur son passage fut piétiné comme de simples copeaux de bois. Karnaj grignota la distance qui le séparait de Necros à une vitesse fabuleuse, ne lui laissant même pas le temps de prononcer son incantation. En un battement d'oeil, il était là, à à peine un mètre d'écart du vampire, arme prête à frapper. Pour la seconde fois en à peine quelques jours, le nécrarque contemplait la Mort dans les yeux.

C'était beaucoup demander pour un esprit aussi tourmenté que celui d'un descendant de W'soran. Sa paranoïa ne lui paraissait absolument pas déplacée lorsqu'il se trouvait de ce genre de situation. Quelle folie lui avait fait quitter sa crypte confortable pour se retrouver là, dans le rayon d'effet d'un sort mortel de la liche ou dans la trajectoire de l'arme abominable d'un chef de guerre ogre?!

Les muscles du monstre se bandèrent un peu plus et l'immense masse fonça vers lui... avant de se stopper net dans sa course. Les yeux écarquillés, Ahmôsis ne comprit réellement ce qui se passait que lorsque le rire de l'esprit trompeur résonna dans son crâne. L'entité semblait passer un moment exquis, satisfait que la promesse de son porteur de le divertir n'ait pas été exagérée. Necros réalisa rapidement que l'Esprit Trompeur n'avait aucunement l'intention de laisser son nouveau protéger se faire massacrer de la sorte.

La dernière chose que Karnaj put voir avant de contempler son propre reflet fut l'expression de terreur du vampire se muter soudain en un grand sourire de dément. Puis sa massue fracassa le miroir magique et son propre crâne par la même occasion. L'attaque effroyable semblait avoir été décuplée par le pouvoir de l'Esprit Trompeur, annihilant la tête entière du monstre sous l'impact. Surpris et impressionné, Necros explosa d'un rire démentiel, se joignant ainsi à celui de son habit, tout aussi imprégné de folie. Une fois ses spasmes hilares terminés, le vampire se pencha au dessus du corps de l'ogre comme un académicien curieux, mains jointes dans le dos. L'humeur toujours joyeuse, il s'adressa directement à l'Esprit Trompeur.


Il n'en reste même pas assez pour que je le relève, impressionnant!

Au même moment, il sentit le tissu de sa tunique s'accrocher un peu plus à sa peau. Necros en conclut que même s'il le tentait de toute ses forces, il ne pourrait plus se défaire de la robe avant d'avoir vaincu l'Esprit Trompeur. Ses sentiments furent partagés à ce sujet. Il n'aimait pas se retrouver ainsi entravé, mais il devait admettre que l'efficacité de ses défenses ne lui donnait aucune envie de s'en séparer. Cette fois, il répondit mentalement à l'entité magique.

"Je ne vais pas m'en plaindre! Nous allons faire de grandes choses ensembles.

Tu sembles avoir un contrôle poussé de la matière constituant cet habit. Je t'avoue que j'aurais aimé en revoir un peu le design. Natum Von Kashech n'est plus mais j'ai l'impression de revêtir son souvenir. Serais-tu capable de prendre une forme plus... vampirique


Le nécrarque projeta une image dans sa tête pour indiquer la forme qu'il souhaitait obtenir. Si l'Esprit Trompeur en était bel et bien capable, alors la liaison entre porté et porteur ne serait plus que physique, mais aussi identitaire. Necros ne verrait plus ce vêtement comme l'ancienne propriété de son défunt rival.

Une fois la satisfaction de sa victoire, mais aussi de sa propre survie, passée, le nécrarque se rappela soudain de la réelle raison pour laquelle il s'était donné tout ce mal. Car ce n'était pas pour capturer la forteresse de Karnaj que le vampire s'était préparé des années durant à ce fabuleux assaut. Ce n'était pas non plus dans le projet de fabriquer un Colosse Necrofex. Non, Ahmôsis avait d'abord fait tout cela pour l'énorme Pierre Karmique que le chef mercenaire portait autour cou! Ce composant alchimique extrêmement rare était le Graal de tout enchanteur, bien plus efficace que l'instable et dangereuse Malepierre. Avait-elle été détruite dans la riposte de l'Esprit Trompeur? Si c'était le cas, la perte serait incalculable. Ahmôsis considérerait que toute cette entreprise qu'il avait pris de longues années à mettre en place s'était soldée par un cuisant échec.

Mais la Pierre Karmique avait des propriétés magiques immenses. Peut-être ces dernières lui avaient-elle permis de survivre à l'impact. Après tout, elle était attachée à un pendentif et avait du se détacher quand la tête de Karnaj avait explosé. Aussi le nécrarque rechercha des yeux la pierre magique autour du corps de l'ogre.

Une fois ses recherches terminées et fructueuses, ou non, Ahmôsis se plongea à nouveau dans sa divination. Frank se dépêchait de le rejoindre tandis que Rallahquatil débutait les négociation avec les mercenaires survivants pour tenter de les rallier à leur cause. Tant mieux, Necros ne pourrait se retenir de les massacrer s'il devait parlementer à nouveau avec ces imbéciles. L'armée de Natum n'était constitué que de troupes morts-vivantes. Le visage de l'arabéen et de ses soldats seraient de bons éléments pour convaincre ces pleutres.

En observant l'ancien champs de bataille et le reste de la forteresse, le nécrarque ne manqua pas de remarquer que quelque chose clochait. Mais en réalité, le vampire ne fut pas surpris de cette absence soudaine de vie animale. Il s'attendait à une visite juste à la fin des combats et n'était donc pas déçu. Le danger était loin d'être écarté, peut-être même était-il plus grand qu'avant!

Ahmôsis remarqua l'ombre qui s'approchait dans son dos. Il ne ressentit pas d'intentions réellement agressive, mais il libéra tout de même son aura néfaste comme avertissement et pour signifier qu'il avait bien remarqué sa présence. L'odeur de la mort et de la putréfaction se décuplèrent autour du vampire, frappant toute créature vivante présente d'une nausée soudaine et d'une sensation de désespoir.

Necros écouta les paroles de l'assassin sans le couper et c'est seulement lorsqu'il eut terminé qu'il se retourna pour faire face à son interlocuteur. Dans un concert de craquements écoeurants, le descendant de W'soran se redressa de toute sa haute, surplombant totalement le petit assassin qui devait à présent regretter de s'être ainsi approché du vampire. La voix sifflante de Necros sembla jaillir de par delà la tombe.


Je me demandais quand vous finiriez par répondre à mon invitation. Je pense en effet qu'il est temps de débuter les négociations.

Tout d'abord, n'allez pas croire que vos subterfuges et autres camouflages vous permettent de vous cacher de mon regard. J'ai été le disciple de l'Oeil Dieu. Je connais votre nombre et, comme vous pouvez le voir, je reste confiant.


Ahmôsis usait de sa ruse et d'un petit coup de bluff pour rajouter un peu de poids sur sa balance. En effet, c'était le moment le plus important des négociations : il fallait pas passer pour un faible pour se faire facilement dominer.

Si je me souviens bien, vous avez comploté dans mon dos avec Natum Von Kashech dans l'espoir que ce dernier me trahisse. Je l'ai vaincu et je me suis emparé de son armée pour défaire Karnaj et ses troupes. La forteresse est maintenant à moi, tout comme les trésors de son ancien propriétaire.

Cependant, j'ai bien conscience qu'une collaboration serait de beaucoup préférable à un conflit ouvert entre nos deux partis. Nous ne parlerons pas de soumission, mais d'une association dans le meilleur de nos intérêts respectifs.


Necros ne vouvoyait pas vraiment le rat qui se trouvait devant lui. Ce dernier était tellement insignifiant à ses yeux qu'il s'adressait plutôt à la masse générale de skavens. Discrètement, il lança un sort de vérité sur le petit assassin.

La situation est la suivante : je m'apprête à m'installer et à grandement sécuriser un minerais de Malepierre, garantissant ainsi qu'il ne tombe pas sous le contrôle d'autres partis moins aptes à collaborer. Mes hommes s'occuperont de l'extraction et une partie de ces récoltes vous reviendront.

En échange de cela, vous me laissez le contrôle total du domaine et vous vous occupez de la surveillance aux alentours pour anticiper toute attaque. Votre relation avec Karnaj n'était pas assez efficace : mon assaut l'a totalement pris par surprise et vos intérêts ont été mis en danger.


Soudain, l'attention du nécrarque se focalisa entièrement sur l'homme rat qui se trouvait en face de lui et non pas sur le clan en général. Il se pencha un peu plus vers lui, si bien que skaven devait pencher complètement la tête en arrière pour maintenir le contact visuel.

Dis-moi, quel était le pourcentage exact de tribu que Karnaj vous payait par rapport à ses extractions? Ne crois pas pouvoir me mentir car je le saurais immédiatement. Je te foudroierai sur le champs et je ne pense pas que ta mort pèserait si lourd que ça sur la table des négociations.

Le skaven entendit soudain un grincement sur sa droite. En tournant la tête, il remarqua que l'abominable silhouette de l'Epouvantail s'était rapprochée et se tenait non loin de la conversation. Il lui suffirait d'un seul bond pour fondre sur l'assassin et, si ce dernier avait observé à distance les combats, alors il savait de quoi cette créature était capable.
Modifié en dernier par [MJ] Igaram le 20 déc. 2019, 23:57, modifié 2 fois.
Raison : +6xpm +1xpm/ Total: 138xp +24xpm => Bonus de 12xp de fin de mission et wikifié, bonus de 1 pour l'achat de connaissance tactique grâce à la victoire
Necros Ahmôsis, Voie des Arts Noirs
Profil: For 12 | End 16(-2) | Hab 14 | Cha 9 | Int 16 | Ini 12 | Att 13 | Par 10 | Tir 10 | Mag 17 (18) | NA 2 | PV 150/150(-10) | LNs : 367/684 | Distance de contrôle : illimitée | Piliers mentaux : 4/6 (34/100)
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... os_ahmosis
Équipement

Faux de Malepierre
Sceptre du Maître de la Non-Vie (Munjaz)
Amulette magique
Amulette de Terreur
Bague de pureté nécromantique
Veste en cuir
Chasuble
Accessoire de calligraphie
Boulier
Grimoire

Morts-vivants :

Liste détaillée des troupes dans le lien suivant : https://docs.google.com/document/d/1Emj ... sp=sharing

- L'Épouvantail / Deimos (0 LN)
- 1 Roi revenant skaven technomage [Pistolet à Malepierre maudit] (10 LN)
- 19 Rats ogres revenants (152 LN)
- 1 Bataillon « Lame sanglante » : 30 gardes des cryptes, un champion des cryptes, un tambour et un porte-étendard (20 LN)
- 1 Bataillon « Garde Sanglante» : 30 gardes des cryptes, un champion des cryptes, un tambour et un porte-étendard (20 LN)
- 5 Revenants « lame sanglante » (40 LN)
- 1 Nuée d'esprits, le "Mirage" (30 esprits) (6 LN)
- 1 Nuée d'esprits mineurs [charge de 20kg max ou armure invulnérable de 30%] (6 LN)
- 2 esprits (12 LN)
- 1 spectre (7 LN)
- 4 bataillons « Lame sanglante » : 120 gardes des cryptes, 4 tambours et 4 portes-étendard (64 LN)
- 7 bataillons : 210 guerriers squelettes [épée et bouclier], 10 tambours et 10 portes-étendard (42 LN)

Archidoxis :

Commun :

Lumière
Vérité
Pistage
Décharge magique
Lévitation
Maîtrise du son

Nécromancie :

Asservissement
Brume ténébreuse
Exhalaison de la mort
Pourrissement
Quête de vie
Illusion de Vie
Armure d'os
Invocation de Nehek
Invocation de Kandorak
Invocation de Razkhar
Invocation Servis Spirites
Vigueur infernale
Fureur d'Ahmôsis
Souffle de la vraie mort
Esprit d'os
Fontaine de sang


Regain de pvs quand un sort de nécromancie est lancé : 1 (Malédiction de la Non-Vie) + 1d6+2 (Soif Noire)

Bonus compétences :

Calcul mental : +1 Int si calcul
Erudition : +1 Int et +1 xpms (sauf lancé de sort)
Alchimie niveau 2 : +2 tests conception alchimique
Fabrication d'objets magiques niveau 3 : +3 tests conception objets magiques
Divination niveau 2 : + 2 tests de divination
Méditation : -1 aux malus de perturbation magique
Cape d'élégance : +1 Char
Amulette d'Ahmôsis : +1 Mag tests incantation
Invocation d'Anciens : +8 zombies ou squelettes relevés ou +4 autres créatures invoquées
Sceptre Maître de la Non-Vie : 1d3 MA à chaque sort nécromantique
Bague de pureté nécromantique : 1 MA à chaque sort nécromantique
Maîtrise de l'aethyr niveau 2 : -4 malus de lancé de sorts / -2 xpm octroyé par lancé réussi
Connaissance Tactiques : bonus sur test de tactique militaire

Dons du sang :

Soif noire
Vision de l'Au delà
Fontaine de Dhar
Invocation d'Anciens
Image

Avatar du membre
[MJ] Igaram
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 284

Re: [Necros Ahmösis] Crypte immortelle

Message par [MJ] Igaram »

Quand Necros marcha pour voir l'état du défunt Karnaj, il put constater que son corps avait été amputé de sa tête ainsi que d'une partie du tronc, laissant un espace vide entre ses deux larges épaules graisseuses. Sa chair avait noircie, dévorée par des flammes d'ombre qui brûlaient encore faiblement. Un feu sans doute chimérique... mais une illusion si parfaite qu'elle brûlait réellement. L'esprit Trompeur rit à la remarque avant d'arrêter quand le vampire lui fit part de sa requête. Sa voix se fit plus dure, moins agréable et plus changeante :

-Je ne suis pas ton pantin, petit sorcier et ce tissu n'est point mon être, c'est ma prison ! Le contrôle que j'en ai est limité par des sceaux posés par ceux qui m'y ont enfermé... Si tu souhaites que j'accomplisse plus de chose, il y en a sept, brise en un et je pourrais faire ce que tu me demande !
Test de résistance mentale : 10 (réussi)
Le vampire pouvait sentir le désire de la créature essayé de s'insinuer dans son être tel le poison d'un serpent. Cela ne signifiait pas forcément que ce qu'il disait était faux... Mais s'il ont pouvait conclure une chose du fait qu'il était scellé par sept sceaux, c'était qu'il était loin d'être faible... Voulait-on vraiment qu'il soit plus libre d'agir sur le monde ? Mais est ce que Necros n'était-il pas assez puissant pour le contrôler malgré tout ? Il était le fils de L'Oeil-Dieu après tout ! Quoi qu'il en soit, pour l'heure, L'Esprit Trompeur ne semblait pas décidé à lui donner ce qu'il voulait et sans doute faudrait-il mieux analyser la structure de la prison magique avant d'y faire quoi que ce soit...

Le buveur de sang, sans doute déçu, partit à la recherche de la pierre Karmique qui se trouvait autrefois attaché au coup du tyran. Ce dernier ayant subit un coup terrible, la peur gonfla dans le cœur décrépit du mort-vivant... Et si elle avait été détruite par l'impacte ?
Test de chance : 12 (échec partiel)
D3 : 1
La pierre est cassée en deux parties, une de 75% de la taille d'origine et l'autre de 25%
Heureusement pour lui, il la retrouva à quelques mètres du corps, elle avait été brisée en deux. L'un de ceux-ci étant trois fois plus gros que l'autre, il restait encore de la matière pour fabriquer quelque chose d'intéressant et l'autre fragment pourrait toujours servir pour autre chose ! Le soulagement fut donc grand, car toute cette expédition n'avait pas été vaine. Le sorcier se retrouvait désormais en possession de ce qu'il était venu chercher et de bien plus encore. Il disposait maintenant d'une forteresse presque opérationnelle et d'un cadavre de géant en bon état pour servir de structure à son projet colossal ! La question de l'entreposage d'un tel corps allait bien sûr devoir se poser, car il ne faudrait pas longtemps avant qu'il ne soit rongé par la vermine et pire encore. Il serait dommage qu'il n'en reste qu'un squelette quand viendra le moment de la construction du Colosse Nécrofex !

Mais chaque chose en son temps et tandis que Rallah parlait avec les mercenaires de la garnison, une autre négociation commença dans l'ombre de la nuit !
La négociation s'est déroulée sur discord, les jets etc
Test d'Int : 17 (raté)
Test de magie : caché
Nombreux furent les arguments de l'un et de l'autre. Les skavens avaient l'avantage d'être les principaux receleurs de la principale ressource produite par la cité des damnées : la malepierre. De plus, appartenant à un clan affilié au clan Eshin, il possédait un avantage moral : la peur de la mort. Car tout le monde dans le milieux occulte connaissait des histoires d'assassin terrifiant et inarrêtable... et le clan Eshin faisait partie de l'essence même de ces contes ! Toutefois, les Skavens ne pouvaient pas exploiter facilement la malepierre de la partie supérieure de la cité, pour des raisons qui ne devaient regarder que la société des hommes-rat et dont il semblait difficile d'en comprendre les tenants et les aboutissants. Necros pouvait donc faire peser dans la balance qu'il comptait continuer l’œuvre de Karnaj et donc être un fournisseur régulier et efficace contrairement à l'ensemble de petites bandes qui n'arrêtaient pas de s'étriper l'une et l'autre, freinant l'exploitation et demandant de négocier régulièrement avec les nouveaux arrivants qui avaient remplacer les anciens. Moins de travail pour les skavens et donc plus de profit. Le skaven ne mentit pas durant la négociation, il n'en avait pas besoin, en tout cas, c'est ce que le sort de vérité semblait dire. Ainsi, commencèrent-ils avec un taux de récupération de 42% de la valeur de la malepierre ainsi écoulée avec le payement des hommes. Un prélèvement jugé bien trop grand par le nécromancien qui réussi à le diminuer petit à petit pour finalement arriver à 30% et aux prix de nombreuses heures de dialogue. Le temps avait d'ailleurs été si long que les deux belligérants avaient fini de discuter à l'abri des rayons mordant du soleil. Necros et l'émissaire skaven étant aller dans l'ancienne demeure de l'ogre, profitant de ce qui devait lui servir de salle de réunion pour être plus tranquille.

Frank s'était joint à la conversation tout comme Rallah qui avait fini par convaincre les mercenaires de sortir sans combattre. Trop de vie s'était achevée aujourd'hui et une partie des mercenaires de l'ancien propriétaire quittèrent la forteresse sans demander leur reste tandis qu'une trentaine d'entre eux avaient décidé de continuer à travailler pour leur nouvel employeur après que Rallah leur eut promis qu'il serait leur intermédiaire et qu'ils n'auraient pas à traiter avec Necros. Celui-ci n'était pas certain que les choses se soient passé en ces termes et il pouvait imaginer sans mal comment des mortels pouvaient le décrire. Mais il ne devait certainement pas avoir la tête à se soucier de ce genre de détail mineur.

Il devait s'approcher de midi quand enfin les mains furent serrées et l'accord conclu. Le sorcier put enfin s'occuper de fouiller les coffres du seigneur ogre tandis que les skavens s'emparaient de ce qu'il restait de malepierre en échange de l'or... aux taux de Karnaj, mais il s'agissait là d'une compensation concédée bon gré mal gré durant les pourparlers. Rallah avait rassuré Necros en lui soufflant qu'ils auraient plus besoin d'or au début que de malepierre. Car on payait les hommes avec du métal et non de la magie. Un concept sans doute assez flou pour un être déjà si décroché de la réalité, mais qui pouvait avoir une certaine logique interne.
Test de force mentale : 18 (raté)
Emporté par sa frénésie maladive, faiblesse récurrente de sa lignée, le vampire avait passé le restant de la journée et peut être une partie de la nuit à compter... seul, car les autres n'étaient que nuisances, les pièces de son trésor. En tout, il y avait là Sept-milles trois-cents cinquante-deux pièces d'or ainsi que dix lingots d'or d'une valeur de cent pièces chacun et devant servir en cas de problème. Deux-cents soixante-huit pièces avaient été prises du trésors pour payer les mercenaires, huit pièces d'or supplémentaire avait été données aux épéistes survivants pour avoir mener l'assaut avec bravoure portant les dépenses immédiates à deux-cents septante-six (276). Le payement pour les survivants intervenants ensuite à hauteur de cent-nonante-cinq pièces d'or (195). Pour un total de quatre-cents septante et un (471) et amenant le trésor à six-milles huit-cents quatre-vingt et une pièce d'or. Une véritable fortune aux yeux de Necros, mais qui ne sembla pas fasciner plus que cela le chef des mercenaires. Ce dernier restant pensif, comme s'il commençait déjà à chiffrer le prix des réparation et autre dépense qui allait rapidement plomber l'économie à l'arrête du fief. Il allait falloir rapidement remettre de l'ordre, recruter et mettre en place une défense efficace si on ne voulait pas qu'une bande rivale ne décide qu'il serait facile de récupérer une partie du butin pour leur compte. L'armée de Necros et de ses sbires étaient certes un argument de poids contre ce genre d’initiative, mais la nouvelle de la présence d'un puissant nécromancien dans la périphérie de la cité ne tarderait pas à venir aux oreilles du Margrave. Or, ce dernier ne pourra pas rester sans bouger face à une telle menace.... Rallah s'avança vers Necros, son visage semblait figé par toutes les réflexions qu'il devait se faire... Il parla de sa voix neutre habituelle :

-Nous ne pouvons pas rester ainsi... Vos morts-vivants sont une armée puissante... trop puissante. Elle attire les regards. Natum était toujours resté dans l'ombre de Mordheim, ses troupes à l'abri des espions et Karnaj s'était installé ici, car il se savait hors de porter de l'archiliche. Elle avait sans doute trop peur de faire un siège long qui l'aurait mis à jour et sans notre intervention, elle n'auraient sans doute jamais levé le statu quo. Le mieux serait de réduire le plus possible la présence de mort-vivant, recruter le plus d'homme possible tout en étant regardant, car il ne faudrait pas qu'un « chef de bande » s’infiltre avec ses hommes pour essayer de nous détruire. Les troupes dont je dispose actuellement son parfaitement en mesure de tenir l'enceinte intérieure qui n'a subi de ne menu dégât si on oublie la tour qui s'est effondrée avec l'explosion de la pierre de tonnerre. Je vais devoir puisé dans mes contactes pour nous trouver rapidement un architecte pour permettre la réparation... il faudra également que je trouve une personne assez folle pour livrer de la pierre et de la nourriture jusqu'ici. Tout cela va coûter cher, heureusement, je pense qu'avec ce qu'on a pu récupérer du trésor de l'ogre, on devrait avoir assez pour avancer sans devoir faire d'expédition dans la cité immédiatement ou en tout cas, pas avec mes troupes, car la situation est trop instable pour le moment et je ne pense pas qu'il serait judicieux d'agir trop rapidement... Les maîtres des quartiers Nord-Ouest et Nord-Est sont morts en une nuit, les répercutions vont être sanglante, on peut en être sûr, autant que le soleil se lève toujours en orient et se couche en occident.
Je suis le Dieu des morts et des vivants, Le Gardien du cycle éternel de la vie et de la mort et Le Défenseur de la création telle qu'elle m'a vu naître.

Craignez-moi, car je ne pardonne pas. Adorez-moi pour cette même raison. Et vénérez-moi car je suis bon et juste envers toutes choses. L’Équilibre sera.

Avatar du membre
Necros Ahmôsis
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - Fiche
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - Fiche
Messages : 223
Profil : FOR 12/ END 14/ HAB 14/ CHAR 9/ INT 16/ INI 12/ ATT 13/ PAR 10/ TIR 10/ MAG 17 (18)/ NA 2/PV 150/150
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... os_ahmosis
Autres comptes : Helveticus Matix

Re: [Necros Ahmösis] Crypte immortelle

Message par Necros Ahmôsis »

L'euphorie ressentie par le nécrarque après les exploits de l'entité qui l'avait protégé disparut immédiatement. En effet, il avait sentit que le Djinn tentait de s'immiscer dans son crâne pour l'inciter à ouvrir l'une de ses entraves. Ahmôsis vit immédiatement rouge. En toute réponse, le nécromant claqua la porte de son esprit à l'entité pour signifier son irritation. Necros se devait de lui faire comprendre qu'il ne se laisserait pas manipuler facilement et que cette relation leur serait à chacun bien plus bénéfique sans cette part de perfidie.

Nous en reparlerons plus tard.

Le vampire reporta ensuite son attention sur son réel objectif : la pierre Karmique. Ses espoirs furent bien minces à la vue du tronc méconnaissable du chef ogre. Alors que Necros commençait à se résigner à l'immense perte qu'il venait de subir, il repéra son graal, à quelques mètres du corps. Le choc l'avait brisée en deux morceaux parfaitement exploitables. Ahmôsis les rangea précieusement dans une petite sacoche prévue à cet effet, ne pouvant détacher son regard de la surface multicolore de cette pierre incroyable que lorsqu'elle disparut dans le tissus.

Necros se redressa ensuite et contempla le champ de bataille autour de lui. La mort était omniprésente, presque plus encore que dans la crypte de son Maître. Violente, brutale, agonisante, sa saveur était bien meilleure que tout ce que le nécrarque avait pu ressentir jusque là. Mais un problème capital restait : comment pourrait-il préserver tous ces corps, et surtout celui du géant, jusqu'à la construction du Colosse Necrofex? On parlait là d'années, voire de décennies qui le séparaient de cette manipulation finale. Un nouveau sort peut-être? Cela semblait la solution la plus probable pour l'instant et le nécromant espérait que sa conception ne lui dévorerait pas trop de son temps.

C'est pendant cette réflexion que le nécrarque ressentit la présence de l'assassin skaven. Les négociations débutèrent et il sembla bien vite qu'aucun accord ne pourrait être trouvé. En effet, les deux créatures qui se faisaient face étaient chacune réputée pour leur façon de penser radicalement différente de celles d'autres espèces. Alors pour se comprendre, c'était comme demander à deux aimants opposés de se rapprocher d'eux-même. Ahmôsis ne voyait que la valeur de ses expériences et des découvertes fabuleuses qu'il allait accomplir tandis que l'homme rat ne pensait qu'à la quantité de malepierre pure que son espèce (bien qu'il semblait parler surtout de lui-même) allait accumuler.

Malgré ce handicap et à force de dialogues de sourds répétitifs, Necros finit par comprendre de plus en plus la façon de fonctionner de l'esprit de cette petite créature pitoyable. L'égoïsme, la peur, la convoitise et d'autres traits de caractère si obnubilants qu'il était sidérant de se dire qu'ils pouvaient fonder une société fonctionnelle.

Le vampire décida de jouer sur chacune de ces cordes pour orienter la discussion et la tourner à son avantage. Il détailla bien la nature de leur collaboration et du travail que les hommes de Necros accompliraient, améliorant rapidement le rendement et permettant au clan d'assassins de rester discret. En effet, Ahmôsis avait bien compris que pour des raisons étranges, les membres du clan Skim ne pouvaient récolter eux-même la malepierre. Cela pesa considérablement sur la table des négociations.

Mais malgré cela, la petite créature restait ferme et difficile à convaincre. C'est pourquoi Necros usa de sa dernière corde, la plus subtile mais probablement celle qui fit pencher la balance en sa faveur : la peur. Ne voulant pas briser le discours diplomatique, Necros ne fut agressif à aucun moment. Il se devait d'être bien plus "théâtral", de rendre le skaven si mal à l'aise qu'il souhaiterait que les discussions se terminent le plus rapidement possible.

Lorsque les deux négociateurs s'en allèrent rejoindre la demeure de l'ogre, c'est un couloir de morts qui ouvrit le passage. Chaque crâne, chaque orbite vide ou moisie, se dirigeait vers l'homme rat qui devait supporter le regard de plus d'une centaine de morts-vivants. Le vampire lui-même avait une gestuelle très invasive, manifestant de sa force et de sa vitesse surhumaines. Ses sbires étaient partout, semblables à des statues d'os s'animant brusquement pour s'éloigner du passage de leur maître, mais pas de celui d'homme rat.

Une fois rejoint par Frank et Rallah, Ahmôsis continua les négociations. Les deux hommes purent placer quelques arguments importants en la faveur de leur cause, mais c'était Ahmôsis qui dirigeait le ballet. Le skaven commença à afficher des signes de fatigue mentale et c'est seulement alors que le nécrarque décida de calmer un peu son jeu. Il ne voulait pas arracher un chiffre à cet unique individu pour qu'il se sente ensuite trompé et décide de revenir plus tard entouré du troupe armée. Necros délaissa donc un peu la peur, éloignant ses créatures, pour favoriser la logique.

Alors que Karnaj avait régulièrement payé 42% de ses récoltes aux hommes rats, Necros n'en payerait que 30%. Cette remise était plus que satisfaisante et garantissait que cette troupe d'assassins perfides ne lui planteraient pas un pieu dans le dos! Necros s'agaça pourtant de voir la malepierre se faire emporter en grande quantité par les skavens, mais Rallahquatil calma son maître en lui détaillant l'aspect pratique de cette manoeuvre. Irrité, Ahmôsis regarda les caissons partir d'un oeil mauvais. Lorsqu'un skaven imprudent se rapprocha un peu trop de la zone d'ombre où se terrait le vampire, son coeur manqua un battement alors qu'un grondement jaillissait de l'ombre. Il comprit immédiatement qu'un pas supplémentaire dans la mauvaise direction lui serait fatal et détala en oubliant son travail. Il fut exécuté à quelques pas de la sortie par un supérieur désapprobateur.

Une fois le calme revenu, Ahmôsis reporta son attention vers le fabuleux trésor de Karnaj. Etait-ce à cause de sa fatigue mentale suite aux combats? Ou son irritation résultant de la récolte de skavens? Quelle qu'en soit la raison, le vampire ne put résister à son ancienne malédiction qui parasitait son crâne. Ce qui commença par un simple comptage général se muta rapidement en un inventaire particulièrement minutieux. Le mal-être qui s'était installé en lui ne s'en irait que lorsque chaque pièce du trésor aurait été énumérée! Frank et Rallah furent congédiés, impuissants face à la folie grandissante de leur maître.

Lorsque les deux généraux furent à nouveau invités à pénétrer la chambre, le trésor désorganisé et bordélique du défunt Karnaj était à présent impeccablement trié et agencé. Le recompter entièrement ne prendrait que quelques minutes, ce qui faisait que si la malédiction du vampire le frappait à nouveau, elle ne consommerait plus trop de son temps. L'arabéen et le nécromancien comprirent qu'à l'avenir ce trésor devrait toujours impeccablement organisé selon la méthode de leur maître.

Une fois informé de la quantité (parfaitement exacte) du trésor de l'ogre, Rallah se plongea dans ses réflexions. C'est après une ou deux minutes qu'il expliqua au nécrarque la situation et proposa une manoeuvre d'action. Ahmôsis était rassuré de ne pas lui-même avoir à se plonger dans ce genre de détails particulièrement inintéressants mais apparemment capitaux. Le plan semblait bon, à une nuance près : le vampire n'aimait pas l'idée de se séparer de son armée de morts-vivants. Cette force permettait de leur assurer de s'installer sans risquer de se faire harceler de tous les côtés. De plus, les morts étaient fiables et ne pouvaient trahir, contrairement aux humains avec lesquels Rallah avait l'intention de les remplacer.


Il est en effet important de rester discret tout en consolidant nos murs. Cependant, avec nos effectifs actuels, mes pantins restent une force dissuasive efficace, aussi bien pour les troupes rivales que pour les futurs recrues de la forteresse. Je peux faire en sorte de les rendre moins "présents" en dissimulant une partie d'entres elles dans le tunnel sous la demeure de Karnaj, mais je préfèrerais les garder en réserve en cas d'attaque. Après tout, si nous prévoyons de payer le Margrave pour acheter son silence, c'est bien qu'il se doute de la nature de notre faction.

De plus, pour ce qui est des troupes pour défendre la ville, j'avais pensé à un moyen d'avoir une garnison mort-vivante de qualité et peu coûteuse en contrôle nécromantique. La transition avec nos régiments actuels prendra du temps, mais cela assurera une armée efficace et infatigable.

Du temps de Karnaj, la défense du domaine était pitoyablement organisée. Je te fais confiance, Rallahquatil, pour remédier à ce problème. Réfléchis bien à tous les moyens que tu avais imaginé pour percer les défenses et trouve un moyen de les contrer. Bien que nous ayons subi de lourdes pertes durant l'assaut final, il nous a été bien trop facile de mettre nos échelles sur les murs. N'hésite pas à engager un spécialiste si nécessaire, mais je doute que tu en aies besoin.

Rallahquatil, je te laisse la responsabilité de l'organisation de la vie et du recrutement au sein du domaine. Pour ce qui est des conseillés qui t'assisteront, il ne sera pas nécessaire que je les rencontre, mais il me faudra une liste complète me décrivant leur fonction et leur personnalités. Je vais chercher un moyen d'en rendre certains "moins coûteux", tout en gardant leurs capacités de réflexion.

Assisté de Frank, je vais trouver une solution pour conserver les corps des défunts aussi longtemps que nécessaire. Une fois que les recherches pour fabriquer les bastions nécromantiques seront bien avancées, Frank continuera le travail pour faire la transition entre nos régiments de squelettes à des bastions de revenants moins nombreux mais bien plus mortels. Je me retirerai alors pour regagner la crypte et continuer mes recherches. C'est seulement lorsque ces dernières seront terminées que nous pourrons pleinement nous lancer dans l'élaboration de notre immense projet.


Pour ce qui était de garder les régiments de squelette dans son intégralité, Necros pouvait encore être convaincu de se séparer d'une partie d'entres eux si l'arabéen insistait. Dans ce cas, la quantité convenue serait renvoyée vers la crypte de Naasthact pour ne pas gâcher des troupes potentielles. Le nombre de morts-vivants d'élite dans la forteresse, lui, resterait inchangé.

Une partie de la demeure de Karnaj sera aménagée en un laboratoire avancé. Vous deux pourrez installer vos appartement où bon vous semble, mais il faudra aussi me préparer un espace personnel où mes grimoires, une table de travail et mon cercueil seront installés. Je me contenterai de peu.

Ahmôsis se rappela ensuite qu'il restait encore un dernier détail à traiter. Durant les négociations et malgré le succès de la cause défendue par le nécrarque, le clan Skim n'avait montré aucun intérêt à traquer le mage de l'ombre et l'elfe en échange d'un surplus de malepierre. N'ayant pas oublié la gêne qu'avait été ces deux énergumènes durant la bataille, Necros n'avait toujours pas renoncé à les capturer.

Leurs pouvoirs de dissimulation ne faciliterait pas la tache, mais Ahmôsis pensait avoir trouvé un moyen de les localiser facilement. Il sortit sa boule de cristal spécifiquement créée pour localiser des objets et commença à se remémorer le bâton qui était en possession du mage de l'ombre. S'il trouvait le bâton, alors il trouverait le mage et peut-être même l'elfe assassin.

Le nécrarque n'abandonnerait pas facilement ses recherches, combinant même sa divination avec son sortilège de Pistage si nécessaire. Si ses premières tentatives se montraient infructueuses, alors il renterait plusieurs fois par jour jusqu'à être sûr de la position exact du mage. Il ferait attention de ne pas trop s'exposer, comme lorsque l'on identifie une silhouette sans regarder directement dans sa direction. Le but serait de ne pas éveiller les soupçons des deux individus, histoire de faciliter leur capture.

Une fois ses cibles localisées avec précision, il ordonnerait à Rallahquatil de mettre en place une expédition pour les capturer vivants. Il lui expliquerait toutes les capacités auxquelles il avait pu assister pour que ses hommes soient préparés au maximum à ce qu'ils devraient affronter. L'objectif principal serait de les prendre par surprise pour les entraver avant même tout début d'hostilité. Avant même d'entamer les combats, il faudrait favoriser la négociation pour les "inviter" à rejoindre la forteresse où ils rencontreraient Necros. Si vraiment aucun autre choix n'était possible pour ramener les deux fuyards, alors il faudrait engager le combat.

Si l'expédition était lancée, alors il faudrait que Necros reste en contact pour leur indiquer si leurs cibles se déplaçaient. En effet, le vampire avait bien trop à faire pour accompagner les soldats dans leur traque. Cependant, cela ne poserait pas de problème : en effet, un bras squelettique serait confié au chef de la troupe. Ahmôsis, constamment relié à ce bras par ses liens nécromantiques, orienterait le majeur du membre dans la direction exacte de leurs proies.

Il serait préférable de ramener les deux individus vivants, mais si l'elfe mourrait durant une éventuelle escarmouche, ce sacrifice devrait être justifié mais serait excusable. En revanche, Necros ne pardonnerait pas la perte du mage de l'ombre. Il voulait le rencontrer à nouveau, quels que soient les moyens employés!
Modifié en dernier par [MJ] Igaram le 05 janv. 2020, 20:54, modifié 1 fois.
Raison : 6 xp
Necros Ahmôsis, Voie des Arts Noirs
Profil: For 12 | End 16(-2) | Hab 14 | Cha 9 | Int 16 | Ini 12 | Att 13 | Par 10 | Tir 10 | Mag 17 (18) | NA 2 | PV 150/150(-10) | LNs : 367/684 | Distance de contrôle : illimitée | Piliers mentaux : 4/6 (34/100)
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... os_ahmosis
Équipement

Faux de Malepierre
Sceptre du Maître de la Non-Vie (Munjaz)
Amulette magique
Amulette de Terreur
Bague de pureté nécromantique
Veste en cuir
Chasuble
Accessoire de calligraphie
Boulier
Grimoire

Morts-vivants :

Liste détaillée des troupes dans le lien suivant : https://docs.google.com/document/d/1Emj ... sp=sharing

- L'Épouvantail / Deimos (0 LN)
- 1 Roi revenant skaven technomage [Pistolet à Malepierre maudit] (10 LN)
- 19 Rats ogres revenants (152 LN)
- 1 Bataillon « Lame sanglante » : 30 gardes des cryptes, un champion des cryptes, un tambour et un porte-étendard (20 LN)
- 1 Bataillon « Garde Sanglante» : 30 gardes des cryptes, un champion des cryptes, un tambour et un porte-étendard (20 LN)
- 5 Revenants « lame sanglante » (40 LN)
- 1 Nuée d'esprits, le "Mirage" (30 esprits) (6 LN)
- 1 Nuée d'esprits mineurs [charge de 20kg max ou armure invulnérable de 30%] (6 LN)
- 2 esprits (12 LN)
- 1 spectre (7 LN)
- 4 bataillons « Lame sanglante » : 120 gardes des cryptes, 4 tambours et 4 portes-étendard (64 LN)
- 7 bataillons : 210 guerriers squelettes [épée et bouclier], 10 tambours et 10 portes-étendard (42 LN)

Archidoxis :

Commun :

Lumière
Vérité
Pistage
Décharge magique
Lévitation
Maîtrise du son

Nécromancie :

Asservissement
Brume ténébreuse
Exhalaison de la mort
Pourrissement
Quête de vie
Illusion de Vie
Armure d'os
Invocation de Nehek
Invocation de Kandorak
Invocation de Razkhar
Invocation Servis Spirites
Vigueur infernale
Fureur d'Ahmôsis
Souffle de la vraie mort
Esprit d'os
Fontaine de sang


Regain de pvs quand un sort de nécromancie est lancé : 1 (Malédiction de la Non-Vie) + 1d6+2 (Soif Noire)

Bonus compétences :

Calcul mental : +1 Int si calcul
Erudition : +1 Int et +1 xpms (sauf lancé de sort)
Alchimie niveau 2 : +2 tests conception alchimique
Fabrication d'objets magiques niveau 3 : +3 tests conception objets magiques
Divination niveau 2 : + 2 tests de divination
Méditation : -1 aux malus de perturbation magique
Cape d'élégance : +1 Char
Amulette d'Ahmôsis : +1 Mag tests incantation
Invocation d'Anciens : +8 zombies ou squelettes relevés ou +4 autres créatures invoquées
Sceptre Maître de la Non-Vie : 1d3 MA à chaque sort nécromantique
Bague de pureté nécromantique : 1 MA à chaque sort nécromantique
Maîtrise de l'aethyr niveau 2 : -4 malus de lancé de sorts / -2 xpm octroyé par lancé réussi
Connaissance Tactiques : bonus sur test de tactique militaire

Dons du sang :

Soif noire
Vision de l'Au delà
Fontaine de Dhar
Invocation d'Anciens
Image

Avatar du membre
[MJ] Igaram
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 284

Re: [Necros Ahmösis] Crypte immortelle

Message par [MJ] Igaram »

Test de charisme : 19 (échec auto)
Malgré tous les arguments que pouvaient lui apporter Necros, Rallah restait convaincu du problème majeur que pourrait apporter la présence de mort-vivant dans le domaine. Rétorquant qu'il disposait encore de deux cents soldats aptes à se battre et à défendre le fief efficacement et que les guerriers squelettes ne seront qu'une gène plus qu'un réel avantage militaire. Toutefois, il finit quand même par concéder que une garnison de quelques bataillons de gardes des cryptes, préférant largement la qualité à la quantité.

-Le margrave n'est pas encore payé et on n'achète pas son silence, mais son... manque d'attention. Il n'empêche qu'il doit rendre des comptes et qu'il a autant d'espion que l'empire en à pour le surveiller également. Il ne fait aucun doute que si ce que nous faisons est trop voyant, qu'il soit de notre « côté » ou non n'empêchera pas l'arriver d'une force suffisante pour purger notre existence de cette endroit...

La décision fut donc prise et les troupes de mort-vivant s'enfouirent sous terre, entrant à pas cadencé dans le tunnel effondre qu'avait voulu emprunter les défenseurs pour fuir la mort qui venait les chercher. Seul restait à la surface les quelques deux-cents vingt gardes des cryptes. Ces derniers restant en rang, inflexible face aux climats, dans la cour intérieure de la forteresse. Les troupes de Rallah s'affairant avec les moyens du bord pour refermer le plus rapidement possible les trois brèches dans la palissade extérieur et rendre le plus solide les défenses du fief affaibli. Une partie de ses hommes creusant une fosse devant les failles pour rendre un assaut plus compliqué, des pieux y étant planter pour stopper une charge dans le sang et les larmes.

Mais le plus gros des efforts fut déployé pour creuser d'immense fosse commune pour y enterrer les très nombreux cadavres. Car si l'odeur n'avait pas encore commencé à envahir l'espace, la putréfaction ne s'étant pas déjà installée, les charognards commençaient à tournoyer dans le ciel et il ne faudrait pas longtemps avant que les maladies ne circulent dans le camps... Et si les morts n'en avaient que faire, les vivants risquaient d'en payer un prix bien trop lourd !
Test de divination (+2 compétence +2 grâce à l'acharnement -2d6 (11) ???) : 4 (réussi)
Mais pendant que les mortels s'affairaient à leur basses besognes, Necros lui accomplissait un œuvre bien plus importante, dans son esprit dû moins. En effet, il s'était mis à la recherche du sorcier et de son acolyte assassin. Trouver directement le magus aurait été quasiment impossible, il s'agissait d'un mage des ombres et si le vampire savait bien une chose sur cette engeance c'était qu'on ne les trouvait pas facilement ! Pourtant, même avec tout son savoir, il l'arrivait pas à le découvrir, cherchant dans un vaste espace, fouillant chaque buisson sans parvenir à le débusquer ! Pourtant, il pouvait sentir la présence de l'objet ! La vision revenait même toujours au même endroit, se déplaçant légèrement sans parvenir à dénicher une image claire ! Il se rappela alors le flou qu'il avait déjà ressenti avec les skavens et le magicien des ombres, deux techniques différentes... mais le même résultat : la divination était brouillée.

Comprenant cela et confiant en ses capacités, il s'enfonça encore plus profondément dans ses songes. En rétrécissant la zone d'observation, il précisait les traits, les marques et les choses. Les sons restaient flous, déformés par la magie, comme si on écoutait au travers d'une cuve d'eau. Mais il ne cherchait pas à entendre, juste à voir et... il vit... Pas le bâton, ce dernier semblait n'être qu'une ombre... Pas les corps, car ils n'étaient que vent... Non... il vit une chose que bien peu d'homme pense quand il fuit... Les pas.... Les traces de pas dans la boue fraîche d'une pluie d'hivers... Des marques profonde dans le sol, se faisant par paires... deux paires pour être précis... Mais personne au dessus pour en justifier l'apparition ! Ils étaient invisibles, même pour ses yeux divinatoires... Ou justement, spécifiquement pour ses yeux là ! Mais face à son intelligence supérieur, personne n'était à l'abri de sa vengeance ! Le nécrarque marqua sa cible mentalement, retenant la signature magique léger qu'ils laissaient malgré tout... un parfum si fin... si délicat qu'il n'était nullement possible de le sentir par accident. Mais désormais qu'il savait où ils étaient, cet arôme devenait pour lui aussi odorant qu'une tonne de fumier frais !

Rallah fut rapidement mis au courant de la découverte. Celui-ci parlait à Frank qui avait trouvé entre temps une solution... intéressante pour conserver le corps du géant : l'huile de carthame mélangée avec différentes plantes...
Test d'Int/2 (méconnaissance du sujet) : 16 (raté)
Que Necros ne connaissait absolument pas. Il se retint sans nul doute de le faire remarquer à son disciple. Le seul inconvénient à ce procédé était que le corps allait se gorger du liquide, demandant à ce que l'on en remette régulièrement. L'odeur devrait être cachée et grâce à l'ajout d'une autre série de plante il ne devrait pas prendre feu à cause de l'huile. L'option coûtant au bas mot deux milles pièces d'or, principalement à cause des plantes, coûteuses, et du fait qu'il fallait entreprendre l'opération rapidement et en toute clandestinité. De plus, une fois par saison, il faudra encore dépenser dans les trois-cents pièces d'or pour maintenir le niveau suffisant afin de protéger le précieux réceptacle au projet pharaonique de l'immortel ! Une autre solution, demandant de l'encens et des braseros de grande taille, cela ne coûterait que Trois-cents cinquante pièces d'or au départ, mais demanderait un renouvellement important des stocks d'encens et de plante brûlée ainsi que de charbon. Poussant les dépenses à sept-cents quatre-vingt pièces, arrondit à huit-cents d'après les estimations de Rallah en matière de fourniture. De plus, cela provoquerait une forte odeur dans toute la forteresse, qui, remarque amusante, serait du même coup protéger de la vermine, mais surtout, cela ferait une large montée de fumée jaune montant de la forteresse... justifiable... tout en étant loin d'être discret...

En ayant visiblement profité de la description des différentes solutions trouvées par Frank pour réfléchir à ce qu'il faudrait pour trouver et ramener les deux fugitifs, Rallah prit à son tour la parole :

-Cela fait déjà cinq jours que nous avons pris la forteresse. Ils ont beaucoup d'avance sur nous, mais de ce que vous me décrivez, ils ne sont pas si loin que cela. Ils ne doivent pas avoir fuit immédiatement et semble se diriger vers un petit village fortifié de la région... Oh rassurez-vous, le terme fortifié est employé pour tout dans l'empire... mais qu'est ce qu'il ne l'est pas avec les Hommes-bêtes qui maraudent toujours ? Non, ce n'est pas un problème... Ils doivent avoir des connaissances sur place, des contactes ou même des serviteurs et une planque... Je me suis permis de recruter quatre double-solde de plus, histoire d'avoir des gars vraiment fiables. Je peux partir avec ma vingtaine de soldats d'élite avec des chevaux et du matériel que je vais devoir me procurer... Ils n'auront aucune chance de vous échapper, par contre, avec mes premières négociations auprès du Margrave, je vais devoir prélever des ressources du trésor...

Comme si il lisait dans les pensés de son maître ou pour effacer un doute possible, il ajouta rapidement, toujours avec sa voix si sure d'elle :

-Rassurez-vous, cela nous coûtera dans les deux-cents pièces d'or pour nous équiper en monture et en matériel, mais j'ai déjà entrepris le recrutement de... têtes-creuses du coin. La saignée causée par la bataille à rendu tout cela compliqué et tous mes hommes sont pour le moment occupé à fortifier le domaine et creuser les fosses communes pour les morts. Sans parler de l'immense trou que l'on est entrain de creuser dans l'enclos du géant... On va avoir besoin de vos rat-ogre pour déplacer la carcasse de ce titan jusque là d'ailleurs... Enfin soit, d'ici peu, on commencera à accumuler de la malepierre et donc de quoi renflouer les coffres...
Je suis le Dieu des morts et des vivants, Le Gardien du cycle éternel de la vie et de la mort et Le Défenseur de la création telle qu'elle m'a vu naître.

Craignez-moi, car je ne pardonne pas. Adorez-moi pour cette même raison. Et vénérez-moi car je suis bon et juste envers toutes choses. L’Équilibre sera.

Avatar du membre
Necros Ahmôsis
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - Fiche
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - Fiche
Messages : 223
Profil : FOR 12/ END 14/ HAB 14/ CHAR 9/ INT 16/ INI 12/ ATT 13/ PAR 10/ TIR 10/ MAG 17 (18)/ NA 2/PV 150/150
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... os_ahmosis
Autres comptes : Helveticus Matix

Re: [Necros Ahmösis] Crypte immortelle

Message par Necros Ahmôsis »

Rallahquatil continua de défendre son point de vue, accumulant les arguments. Necros en conclut qu'il valait mieux l'écouter, concédant qu'il serait stupide de se dévoiler de la sorte. Ses bataillons de squelettes se dirigèrent donc vers les tunnels de Karnaj pour s'y plonger dans une torpeur morbide. Le nécrarque se dit que ce passage, peut-être fragilisé par son partiel effondrement, devrait être rénové dès que l'argent recommencerait à rentrer dans les caisses. Tant bien pour qu'un nouvel éboulement n'éradique par une partie de son armée et des structures de la forteresse, mais aussi pour qu'il puisse être utiliser à l'avenir pour s'échapper du domaine en cas de siège. Le vampire fit part de cet objectif à l'arabéen pour qu'il le comprenne dans ses futurs projets.

A présent seul, Ahmôsis put pleinement s'affairer à sa traque vengeresse. Son raisonnement était juste : le mage de l'ombre était spécialisé dans le camouflage et il serait pratiquement impossible de le débusquer directement. Le nécromancien se concentra donc sur l'une des possessions du sorcier, son bâton, et en sentit rapidement la présence. Pourtant, il ne parvint pas immédiatement à localiser l'objet avec précision. De fortes interférences brouillaient systématiquement la divination du nécrarque, comme si la magie du sorcier d'Ulgu détournait volontairement le regard de Necros quand celui-ci touchait au but.

Ahmôsis, à force d'acharnement, réussit à décrypter un pattern dans les "détournements" de son oeil divinatoire. Il ne chercha donc plus à regarder directement sa proie, mais à définir sa position à l'aide des "détournements", creusant une sorte de couloir se rapetissant un peu plus à chaque fois qu'il se rapprochait des deux partisans de l'ombre.

Lorsqu'il fut tout prêt, ce sont les traces de pas des deux fuyards qui trahirent leur position exacte. Necros ne pouvait toujours pas les observer directement, mais il réussit à "marquer" le mage d'Ulgu en flairant longuement son aura magique. A présent, il lui serait bien plus facile de les repérer malgré les nombreux stratagèmes du sorciers pour rester discret.

Le vampire s'en alla donc rejoindre ses deux généraux. Il trouva Frank et Rallah en train de discuter dans la demeure de Karnaj, chose assez rare. En effet, ces deux personnages étaient radicalement différents et tombaient rarement d'accord. Necros s'entendait mieux avec le nécromant qui se rapprochait (un peu plus) de sa façon de penser. Pourtant, bien malgré lui, il connaissait l'importance de l'arabéen, rendue capitale par l'incapacité des deux sorciers à s'occuper de la logistique humaine de la forteresse.

Les sens acérés de l'arabéen et le sens de la magie de Frank les firent remarquer la présence de leur maître en même temps et il stoppèrent leur conversation pour l'accueillir. Frank restait plus cérémoniel en s'inclinant devant le vampire, mais Necros avait appris à décrypter les marques de respect de son autre acolyte, si bien qu'il ne s'offusqua pas de son accueil moins "démonstratif".

Le nécrarque s'adressa à Rallahquatil pour lui expliquer sa prochaine mission. L'homme se plongea ensuite dans une intense réflexion pour tout planifier, laissant le temps à Frank d'avancer ses idées pour conserver le corps du géant. Agréablement surpris de cette initiative, Ahmôsis hésita quelques instants.

Les deux plans semblaient bons et il commença par privilégier la méthode la moins onéreuse au début, se disant qu'elle entamerait moins les ressources limités à disposition avant les rentrées d'argent. Mais à la longue, et pour un projet aussi étalé dans le temps, les coûts s'accumuleraient rapidement. Dans ce cas, pourquoi ne pas changer de méthode plus tard, une fois l'économie de la forteresse stable? Cette solution semblait la plus satisfaisante, mais un dernier point fit basculer la balance.

Alors que Ahmôsis était à son tour plongé dans ses réflexions, l'arabéen avait repris la parole pour expliquer son organisation. Necros avait beaucoup de mal à s'intéresser à ces sujets, lassé de cette logistique humaine et impatient de retourner à ses études. Mais il connaissait leur importance et fit donc un effort supplémentaire, sachant que tous ses futurs projets s'appuieraient sur ces fondations.


Très bien, ces dépenses me semblent justifiées. Cette expédition est capitale car l'elfes assassin et le sorcier des ombres pourraient beaucoup apporter à notre organisation.

Frank, je ne suis pas connaisseur sur ce sujet et tu sembles savoir de quoi tu parles, aussi tu auras ma confiance. Seul le temps démontrera si ta méthode est bonne et, si ce n'est pas le cas, attends-toi à un lourd châtiment. Au vue de notre économie actuelle, je pensais tout d'abord favoriser le procédé le moins cher, mais un gros problème persiste : il est trop voyant. Nous cherchons à rester discret et la fumée provoquée par les brasiers attireraient trop tôt le regard, certes, endormi par l'argent, mais pas aveugle, du Margrave.

Rallahquatil, pouvons-nous nous permettre, en plus des dépenses actuelles, de dépenser deux mille pièces d'or pour ce projet? Quels sacrifices devrons-nous faire pour amortir ces dépenses?


Si ces coûts pouvaient être payés, alors la méthode onéreuse au début mais plus économe sur le long terme serait privilégiée. Si les sacrifices étaient trop grand, le corps devait de toute façon être conservé, donc il faudrait se résigner et utiliser la méthode aux braséros. Les épaisses fumées jaunes devraient donc être justifiées, d'une manière ou d'une autre, au Margrave. Une fois l'économie stabilisée, alors ils changeraient de technique en cours de route.

Necros s'adressa ensuite à nouveau à l'arabéen :


N'oublie pas que nous cherchons à travailler avec ces deux cibles, du moins avec le sorcier. Prend cela en compte dans tes plans pour les ramener à la forteresse.

Frank, après réflexion, j'ai décidé de te confier entièrement les recherches et la créations des bastions nécromantiques du domaine. De plus, avec les restes du corps de Karnaj, je pense qu'il est temps pour toi de redonner un frère à Romulus. Aux cours des batailles, tu as subi trop de blessures inutilement. Donnes-toi les moyens de te défendre au corps à corps avec cette nouvelle créature.

Pendant le début de mes recherches, je resterai à la forteresse pour m'assurer que tout se met en place correctement. C'est pourquoi mon laboratoire devra être rapidement installé. Une base pas trop onéreuse peut être envisagée.


Une fois le reste de la logistique traitée et les solutions trouvées, le vampire se retira dans sa carriole pour reprendre ses recherches. Le sort qu'il avait presque fini de réaliser serait son premier objectif. Il était déjà très proche du but, seulement quelques tracés et tests restaient à accomplir.

En revanche, ses prochaines recherches seraient bien plus complexes. Cela faisait longtemps qu'il réfléchissait à un moyen d'améliorer l'invocation de Kandorak qui ne répondait plus entièrement à ses exigences. Les revenants faisaient de bon combattants et parfois même, comme le prouvait Abydos, de bon généraux. Le problème restait que, dans ses projets à venir, Ahmôsis aurait besoin de conseillers, de disciples capables de réflexions et d'exploiter leurs talents intellectuels.

Le technomage, par exemple, serait un atout considérable pour l'élaboration des plans du Colosse Nécrofex. Or, son savoir, ses connaissances en technologie et en ingénierie, ne pouvaient pas être exploités actuellement. Le nécrarque voulait donc trouver un moyen de relever des revenants capables de ce niveau de réflexion et de talents de conseillers. Ainsi, une partie des hommes recrutés par Rallah pour gérer la forteresse pourraient ainsi être "convertis" en disciples loyaux et gratuits...

L'invocation de Kandorak ferait une bonne base, mais l'entreprise restait très complexe et le sort finirait probablement par être totalement différent à la fin. Il deviendrait alors la Malédiction d'Ahmôsis
Modifié en dernier par [MJ] Igaram le 05 janv. 2020, 20:55, modifié 1 fois.
Raison : +6xp / Total: 12 => wikifié
Necros Ahmôsis, Voie des Arts Noirs
Profil: For 12 | End 16(-2) | Hab 14 | Cha 9 | Int 16 | Ini 12 | Att 13 | Par 10 | Tir 10 | Mag 17 (18) | NA 2 | PV 150/150(-10) | LNs : 367/684 | Distance de contrôle : illimitée | Piliers mentaux : 4/6 (34/100)
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... os_ahmosis
Équipement

Faux de Malepierre
Sceptre du Maître de la Non-Vie (Munjaz)
Amulette magique
Amulette de Terreur
Bague de pureté nécromantique
Veste en cuir
Chasuble
Accessoire de calligraphie
Boulier
Grimoire

Morts-vivants :

Liste détaillée des troupes dans le lien suivant : https://docs.google.com/document/d/1Emj ... sp=sharing

- L'Épouvantail / Deimos (0 LN)
- 1 Roi revenant skaven technomage [Pistolet à Malepierre maudit] (10 LN)
- 19 Rats ogres revenants (152 LN)
- 1 Bataillon « Lame sanglante » : 30 gardes des cryptes, un champion des cryptes, un tambour et un porte-étendard (20 LN)
- 1 Bataillon « Garde Sanglante» : 30 gardes des cryptes, un champion des cryptes, un tambour et un porte-étendard (20 LN)
- 5 Revenants « lame sanglante » (40 LN)
- 1 Nuée d'esprits, le "Mirage" (30 esprits) (6 LN)
- 1 Nuée d'esprits mineurs [charge de 20kg max ou armure invulnérable de 30%] (6 LN)
- 2 esprits (12 LN)
- 1 spectre (7 LN)
- 4 bataillons « Lame sanglante » : 120 gardes des cryptes, 4 tambours et 4 portes-étendard (64 LN)
- 7 bataillons : 210 guerriers squelettes [épée et bouclier], 10 tambours et 10 portes-étendard (42 LN)

Archidoxis :

Commun :

Lumière
Vérité
Pistage
Décharge magique
Lévitation
Maîtrise du son

Nécromancie :

Asservissement
Brume ténébreuse
Exhalaison de la mort
Pourrissement
Quête de vie
Illusion de Vie
Armure d'os
Invocation de Nehek
Invocation de Kandorak
Invocation de Razkhar
Invocation Servis Spirites
Vigueur infernale
Fureur d'Ahmôsis
Souffle de la vraie mort
Esprit d'os
Fontaine de sang


Regain de pvs quand un sort de nécromancie est lancé : 1 (Malédiction de la Non-Vie) + 1d6+2 (Soif Noire)

Bonus compétences :

Calcul mental : +1 Int si calcul
Erudition : +1 Int et +1 xpms (sauf lancé de sort)
Alchimie niveau 2 : +2 tests conception alchimique
Fabrication d'objets magiques niveau 3 : +3 tests conception objets magiques
Divination niveau 2 : + 2 tests de divination
Méditation : -1 aux malus de perturbation magique
Cape d'élégance : +1 Char
Amulette d'Ahmôsis : +1 Mag tests incantation
Invocation d'Anciens : +8 zombies ou squelettes relevés ou +4 autres créatures invoquées
Sceptre Maître de la Non-Vie : 1d3 MA à chaque sort nécromantique
Bague de pureté nécromantique : 1 MA à chaque sort nécromantique
Maîtrise de l'aethyr niveau 2 : -4 malus de lancé de sorts / -2 xpm octroyé par lancé réussi
Connaissance Tactiques : bonus sur test de tactique militaire

Dons du sang :

Soif noire
Vision de l'Au delà
Fontaine de Dhar
Invocation d'Anciens
Image

Répondre

Retourner vers « Sylvanie »