[Zennta] La harde de Tzeentch

Les troupes régulières d'Ostland sont parmi les plus robustes et les plus coriaces de l'Empire, d'où la tête de taureau qu'elles ont adoptée pour emblême. Depuis Wolfenburg, le Comte Valmir von Raukov tient les rennes de cette province du nord.

Modérateur : Equipe MJ

Avatar du membre
[MJ] Drakonis
PJ
Messages : 138
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / TIR / NA / PV (bonus inclus)
Autres comptes : Erik Von Vystern

Re: [Zennta] La harde de Tzeentch

Message par [MJ] Drakonis » 17 avr. 2012, 14:14

Zennta s’avança dans la grotte, évitant le mucus qui s’écoulait des parois de la grotte, écartant de sa hache les nuages de mouches qui vrombissaient autour de lui, l’empêchant de garder ses yeux ouverts. Il marcha ainsi pendant près d’une demi-heure, le boyau semblant ne pas vouloir finir, s’enfonçant dans les recoins de ce qui s’avérait être presque une montagne, descendant sans cesse plus profond.

Au bout d’un moment, la sensation d’écrasement se fit moins présente, l’odeur moins étouffante, moins prégnante, plus supportable. Et, au beau milieu du chemin, une torche allumée, éclairant Zennta. Autant dire que cette présence était pour le moins surprenante…

Zennta continua son chemin dans la grotte. Il finit par déboucher dans une sorte da salle taillée à même la roche, circulaire. Là, une odeur de viande attira son attention. Devant lui reposait une grande carcasse de bovidé, assez fraiche et plutôt appétissante. Probablement un repas oublié…

Mais un bruit attira soudain son attention. Puis, des pleurs parvinrent jusqu’à son oreille. Sous un tas de couverture reposait un bébé humain en train de sangloter, un œil immense sur le front et un tentacule sortant de ses langes : un petit mutant, un gave, comme les appelaient le chaman…
Drago Dormiens Nunquam Titillandus

"On ne chatouille pas le dragon qui dort"

Image

Avatar du membre
Zennta
PJ
Messages : 14

Re: [Zennta] La harde de Tzeentch

Message par Zennta » 17 avr. 2012, 18:10

Progresser dans ce tunnel dans l'obscurité la plus totale, avec pour seul guide son odorat et ses oreilles, fut l'une des pires expériences que Zennta avait jamais vécu. Il se cogna plus d'une fois, se raclait parfois les cornes au plafond, et n'arrêtait pas de trébucher. Cela le mit de très mauvaise humeur, avec personne sur qui passer sa colère, ce qui ne fit qu’aggraver les choses. Il n'était vraiment pas fait pour progresser dans de sombres tunnels, il devait marcher à l'air libre, avec pour seul limite le ciel au travers les arbres.

Il avait vraiment l'impression d'étouffer dans ce trou à rat, il ne voulait qu'une chose, retrouver l'air extérieur, pourtant, quelque chose le poussait à aller toujours plus loin, ce qui lui fit finalement croiser une torche. Un instant ébloui par sa lumière, il s'y habitua plutôt vite, et s'empressa de la prendre pour éclairer la suite de son chemin. Il tenait maintenant sa hache dans une main, et sa torche dans l'autre, tout en sachant très bien, que s'il voulait manier son engin de mort efficacement, il faudrait qu'il lâche la torche.

Alors qu'il reprenait son chemin, son esprit commença à comprendre tout ce que cette torche impliquait. Aussi surprenant que cela pouvait paraître, cela signifiait que des humains vivaient par ici, ou du moins il espérait que c'était eux, et pas ces affreuses petit hommes rats qui étaient un peu trop coriace sous la dent à son goût. Il n'en avait croisé qu'à une seul occasion, lorsqu'une fois, alors qu'il cherchait un abri, il avait pénétré dans une caverne qui c'était révélé être un tunnel rempli de ces choses. Il avait férocement combattu avant de les mettre en fuite, mais il avait pu s'estimer heureux que le couloir fut très étroit, les empêchant de combattre à plus d'un à la fois, ou il aurait rapidement fini par être submergé. En tout cas, qu'il tombe sur l'un ou l'autre, se serait de la nourriture, et il pourrait sortir d'ici.

C'est donc un peu moins grognon qu'il continua sa route, avant de finalement trouver sa patience récompensée par l'apparition d'un festin juste devant lui. Un appétissant bovidé, quoi qu'un peu trop froid à son goût. Il préférait lorsque sa proie venait de perdre de la vie et avait encore un peu de chaleur en elle, mais là il n'allait pas faire le difficile. Alors il remarqua le gave, et en oublia sa mauvaise humeur. Cependant, ce n'était pas parce qu'il pensait en faire son repas, mais car cela ne pouvait signifier qu'une chose, c'était un signe de son dieu. Il était assez informé pour savoir que ces humains là ne devaient surtout pas êtres mangés, aussi délicieux paraissaient-ils. Il devait le ramener avec lui, en vie, ce qui ne serait pas une mince affaire.

Malgré la faim qui le tenaillait, Zennta ne se jeta pas tout de suite sur la carcasse devant lui, et s'avança au centre de la salle pour en éclairer le moindre recoin, prêt à lâcher sa torche et à empoigner son arme à deux mains au moindre signe de présence suspecte. Par sa longue expérience, il savait qu'une carcasse avait généralement un propriétaire, et il était à peu près sûr que celle-ci n’appartenait pas à la créature puante qu'il avait éventré, ou le grave ne serait déjà plus de ce monde, et il n'aurait trouvé aucune torche. Cependant, à part les pleurs du bébé, il ne remarqua ni n'entendit rien. Se considérant en sécurité pour le moment, il rengaina sa hache, la glissant dans la lanière prévue à cet effet. Il fallait reconnaître, qu'une fois bien motivé, les brays pouvaient faire du très bon travail, cette lanière était une de leur création.

Se léchant les babines, il s'approcha de la carcasse, puis plongea ses dents dans le dos de la bête, avant d'en arracher un morceau. Il avait bien prit garde à ne pas toucher au ventre et aux entrailles, qui était la partie préféré de Sharg. Il mâcha consciencieusement avant d'avaler goulûment. Comme il l'avait supposé, un peu trop froid, manquant de fondant, mais tout à fait acceptable, cela ferait un bon repas pour la harde, quoi qu'un peu maigre. Ce n'était pas ce soir que les brays se rempliraient la panse. Malgré son envie de continuer son petit festin, il se retint, une petite bouchée par-ci par là c'était toléré, plus, il risquait de le regretter, il valait mieux qu'il ramène sa proie maintenant. Le minotaure posa sa torche sur le sol, puis prit la carcasse du bovidé et la chargea sur son dos comme si elle ne pesait rien.

Ensuite, il s'approcha du tas de couverture gémissant, et avec une étrange délicatesse pour une créature tel que lui, le prit dans ses bras. Il tient tout d'abord le bébé tête en bas, mais celui-ci se mit à hurler, et il fallut un petit moment pour que le minotaure comprenne que c'était parce qu'il fallait lui mettre la tête en haut. Une fois ceci fait, celui-ci se calma un peu et Zennta prit le temps de l'examiner de plus près. Il dégageait une bonne odeur, ne pouvait-il pas juste prendre une petit bouchée ? Non, décidément non, Tzeentch ne serait pas content, et s'il y avait une chose qu'il ne fallait absolument pas faire, c'était le mécontenter. Voir sa tête ne parut pas plaire au bébé, qui ne tarda pas à se remettre à hurler et à pleurer, ne sachant trop que faire, le minotaure se mit à lui parler.


Toi te taire, sinon moi te manger.

Lui dit-il d'une voix douce. Cela parut avoir son effet, et le bébé se calma à nouveau. Content de lui, Zennta reprit sa torche, puis commença à rebrousser chemin vers la sortie.
Modifié en dernier par [MJ] Drakonis le 17 avr. 2012, 18:10, modifié 1 fois.
Raison : 6 xp/ Total d'xp: 31
Zennta le Sage, Voie du Champion Minotaure.
Profil: For 8 | End 8 | Hab 2 | Cha 0 | Int 4 | Ini 7 | Att 11 | Par 4 | Tir 3 | NA 1 | PV 37/125 (bonus et malus équipement et compagnie, inclus).

Courante galopante : diarrhée aiguë, -2 à toutes les caractéristiques pendant Cinq jours.

Hache à double tranchant : -Dégâts 22+1D10, lente et percutante. -Haubert (11)+protection naturelle (7) : 18 de protection partout sauf au niveau des jambes, ou c'est 7.

Tableau de chasse : -1 ours muté de Nurgle. -2 cultistes de Nurgle.

Compétences : Coups Puissant : +1D3 Dégâts. Coups précis : réduit le malus des coup précis de 1. Violence forcenée : +1D6 Dégâts. Musculation : +1 a tout les test de FOR et -1D3 dommages. Arme de prédilection +1 ATT quand je manie une hache à deux mains(comprise dans mon profil), survie en milieu hostile, intimidation.
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... che_zennta

Avatar du membre
[MJ] Drakonis
PJ
Messages : 138
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / TIR / NA / PV (bonus inclus)
Autres comptes : Erik Von Vystern

Re: [Zennta] La harde de Tzeentch

Message par [MJ] Drakonis » 17 avr. 2012, 21:32

Manifestement, Zennta avait tout de la parfaite nurse. Sa voix mélodieuse sembla beaucoup plaire au bébé, qui se mit à lui sourire et à tenter d’attraper son mufle, qui avait apparemment tout du hochet parfait à ses yeux. En tout cas, le doudou grandeur nature et plutôt poilu avait un vif succès auprès des humains de moins de trois ans.

Le minotaure commença à reculer vers la sortie, son fardeau souriant et gluant, merci le tentacule, dans les bras, ainsi que la carcasse sur le dos. Au bout d’un moment, il entendit des bruits étranges derrière lui, comme des pas précipités. Puis, il sentit une odeur absolument immonde lui parvenir aux narines et empuantir le boyau. C’était encore pire que l’ours, ce qui en soit n’était déjà pas une mince affaire. Là, dans cet espace confiné, c’était juste intenable, et le bébé manifesta son mécontentement olfactif par une exclamation indignée, c’est-à-dire en commençant à brailler.

La senteur infecte se fit de plus en plus présente, et soudain, deux silhouettes émergèrent, un nuage de mouches les précédant. Deux faces vérolées se présentèrent devant Zennta, à tel point qu’il ne pouvait en distinguer un seul trait. Des bras verdâtres se dressèrent, tenant deux épées dégoulinantes de pus en direction du minotaure. De vieux haillons en lambeaux ne cachaient pas les plaies purulentes, les entrailles dégoulinantes, et l’odeur insupportable.

Devant Zennta, deux pures abominations puantes et morbides, derrière, la sortie…
Drago Dormiens Nunquam Titillandus

"On ne chatouille pas le dragon qui dort"

Image

Avatar du membre
Zennta
PJ
Messages : 14

Re: [Zennta] La harde de Tzeentch

Message par Zennta » 18 avr. 2012, 12:57

Zennta ne c'était jamais retrouvé dans une tel situation, c'était la première fois qu'il avait une créature vivante à protéger, et il n'avait pas la moindre idée de comment il devait s'y prendre. Une chose était sûr, il ne voulait pas perdre l'enfant, le duc du changement le lui avait confié, c'était donc pour lui une mission sacré auquel il ne pouvait faillir. Les graves étaient un cadeau du ciel, le rapporter à sa harde lui ferait gagner beaucoup d'honneur et de prestige. Mais même s'il n'en avait pas encore conscience, il y avait plus que cela, on peut dire que d'une certaine façon et par un sentiment étrange, ce bébé lui plaisait, et il ne voulait pas qu'il lui arrive quelque chose.

A l'apparition de ces horreurs, son sang avait déjà commencé à s'éveiller, et s'il y avait une chose qu'il ne savait pas faire, c'était résister à l'appel du combat, d'autant qu'il éprouvait une haine incroyable pour ces êtres purulents. Peut-être était-ce à cause de leur odeur, ou bien parce qu'il ne pouvait pas les manger, mais une chose était sûr, il les voulait mort. Il devait agir vite s'il voulait protéger le cadeau de Tzeentch, car dans quelque secondes, il ne pourrait plus se contrôler et n'y prêterait plus attention. Il ne réfléchit pas, il n'avait pas le temps, surtout avec un esprit aussi lent que le sien, il se fia donc uniquement à son instinct, et celui-ci lui fit pousser un rugissement à faire trembler les murs de la caverne. Avec l'écho, ce fut comme si tout un choeur chantait à la gloire de Zennta et à la mort prochaine de ses ennemis. C'était une tentative d'intimidation qui marchait sur la plupart des créatures vivantes, cela devrait les faire hésiter. Aussi doucement qu'il en était capable dans son état d’excitation actuel, il déposa le bébé par terre derrière lui, puis tenta de mettre le feu aux habits de l'humain puant à sa gauche en le frappant de sa torche. Il voulait carboniser sa chair, faire bouillir son sang, faire éclater ses yeux dans ses orbites.

Maintenant, s'il reculait il écrasait son précieux paquet, il n'avait donc plus qu'une seule solution, foncer, et il n'allait pas s'en priver, d'autant qu'il entendait déjà les murmures revenir, commençant à le plonger dans son extase habituel. Dans quelques instants, plus rien ne compterait si ce n'est la mort de ses ennemis. Lâchant sa torche, il mit ses cornes en avant tel un taureau, puis chargea ses ennemis, tentant de les écraser sous son poids et de les renverser, le plongeant totalement dans sa furie. Cela devait être une image terrifiante de le voir bondir sur eux alors qu'il portait toujours le cadavre du bovidé sur son épaule, le rendant encore plus impressionnant que d'habitude. Mais ces aberrations de la nature n'avaient encore rien vu de la furie d'un minotaure, qui ne serait complète que lorsqu'il aurait sorti sa hache pour les couper en deux. Il pouvait entendre les murmures pleinement maintenant, ceux-ci se renforçaient de plus en plus dans l'attente de la mort de ses ennemis, il ne devait pas les décevoir. De nouveau, il se sentait complet, faisant parti du grand tout, plus rien ne pouvait l'arrêter, il était tout puissant.

Bon, je tiens à préciser je ne tente absolument aucune parade pour ces trois rounds. Alors, je prends une action pour poser le bébé en sûreté derrière moi, la seconde pour tenter d'enflammer le type à ma gauche avec la torche. Pour le deuxième round, je lâche ma torche et fonce dans le tas cornes en avant et essaie de les renverser les deux en utilisant mon poids et celui de la carcasse que je porte sur les épaule, à part si j'ai réussi à enflammer ma cible, dans ce cas-là je me concentre uniquement sur celui qui brûle pas (ce qui semble logique...). Ensuite, j'utilise une action pour dégainer, puis je frappe celui de droite avec ma hache si j'ai le temps, en utilisant coup puissant et violence forcené, sans chercher à viser une zone particulière pour cette première frappe.
Modifié en dernier par [MJ] Drakonis le 18 avr. 2012, 12:57, modifié 1 fois.
Raison : 5xp/ Total: 36
Zennta le Sage, Voie du Champion Minotaure.
Profil: For 8 | End 8 | Hab 2 | Cha 0 | Int 4 | Ini 7 | Att 11 | Par 4 | Tir 3 | NA 1 | PV 37/125 (bonus et malus équipement et compagnie, inclus).

Courante galopante : diarrhée aiguë, -2 à toutes les caractéristiques pendant Cinq jours.

Hache à double tranchant : -Dégâts 22+1D10, lente et percutante. -Haubert (11)+protection naturelle (7) : 18 de protection partout sauf au niveau des jambes, ou c'est 7.

Tableau de chasse : -1 ours muté de Nurgle. -2 cultistes de Nurgle.

Compétences : Coups Puissant : +1D3 Dégâts. Coups précis : réduit le malus des coup précis de 1. Violence forcenée : +1D6 Dégâts. Musculation : +1 a tout les test de FOR et -1D3 dommages. Arme de prédilection +1 ATT quand je manie une hache à deux mains(comprise dans mon profil), survie en milieu hostile, intimidation.
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... che_zennta

Avatar du membre
[MJ] Drakonis
PJ
Messages : 138
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / TIR / NA / PV (bonus inclus)
Autres comptes : Erik Von Vystern

Re: [Zennta] La harde de Tzeentch

Message par [MJ] Drakonis » 18 avr. 2012, 14:47

Zennta, décidé à protéger son précieux fardeau, le déposa prestement derrière lui, avant de se tourner vers les deux affreux. D’un ample mouvement du bras, il lança sa torche sur le premier pestiféré, espérant créer une joyeuse flambée aux asticots, semblait-il.
Test d’Hab : 1, réussite critique
La torche atteignit en plein tête le mutant de gauche, qui commença aussitôt à brûler délicatement, ce que ses hurlements de goret effarouché attestèrent. Le visage, ou ce qu’il en restait en feu, il commença à se cogner contre le mur, dans une tentative intéressante d’éteindre l’incendie, mais ne réussit finalement qu’à s’assommer à moitié.

Ivre de rage, le deuxième fonça vers le minotaure afin de venger son compagnon, dans un concert de moucherons et de gargouillis odieux, qui exprimaient selon toute vraisemblance une envie furieuse de transformer Zennta en compote spéciale Nurgle…
Attaque du pestiféré n°2 sur Zennta : 4, réussi
Localisation : Jambe gauche
Pas de parade.
Zennta subit 15 dégats.
Il lui reste 56 PV.
Traitreusement, ce nouveau morceau de viande sur patte sévèrement avariée enfonça sa lame dans le jarret du minotaure, lui causant une douleur plus que désagréable. Celui-ci répliqua en tentant de l’embrocher avec ses cornes, afin de le faire tomber sur le sol.
Test de For : 8, réussi
Il subit 20 dégats.
Il lui reste 40 PV.
Le coup de corne du minotaure envoya valser l’horrible chose au sol, l’assommant complètement. Puis il sortit sa hache et attaqua frontalement l’humain tombé à terre, espérant en finir rapidement avec ce combat, bébé pleurnichant derrière pour signaler son mécontentement grandissant.
Attaque de Zennta sur le pestiféré n°2 : 14, raté
Mais, pour une raison quelconque, la fatigue ou la puanteur agressant ses naseaux, le minotaure manqua très clairement de précision et manqua une cible assommée et à terre, immobile qui plus est. C’est alors que son premier adversaire se rappela à son bon souvenir en tentant de lui donner un gros câlin enflammé, l’homme étant aveuglé par la douleur et les flammes. Zennta se retrouvait donc avec une torche vivante très possessive qui lui fonçait dessus et un adversaire à terre et plutôt sonné, sans compter bébé qui continuait de pleurer : la situation n’était guère brillante…
Drago Dormiens Nunquam Titillandus

"On ne chatouille pas le dragon qui dort"

Image

Avatar du membre
Zennta
PJ
Messages : 14

Re: [Zennta] La harde de Tzeentch

Message par Zennta » 18 avr. 2012, 18:20

Voici le lien de la berceuse utilisé pour les paroles de la chansonnette, caler les mots avec le fredonnement de l'enfant :
C'était vraiment la plus étrange des situations dans laquelle Zennta c'était jamais retrouvé, et son état de perception actuel plus exacerbé que jamais auparavant, la rendait encore plus bizarre. Il avait l'impression de se tenir entre deux mondes totalement contradictoires, d'un coté il y avait le monde de son combat, de l'autre, celui où les murmures vivaient.

Une chose n'allait pas, il sentait la fatigue et la douleur de façon très présente, c'était mauvais signe, généralement lorsqu'il rentrait dans sa transe, tout cela lui paraissait lointain, comme arrivant à quelqu'un d'autre. Certaines de ses blessures que l'ours lui avaient fait se ré-ouvraient, et une nouvelle venait d'apparaître, elle ne manquerait pas de compagnie. Alors même que que la torche pourrissante éclairait les environs de sa douce lumière, il avait vu double et avait manqué une cible à terre, sa hache faisant voler des éclats de roches un peu partout. Pourtant, il ne pouvait se permettre de faiblir maintenant, il en allait de sa survie, il était une bête acculée dans ses derniers recoins, or tout le monde sait que c'était là qu'elles étaient vraiment dangereuses.

Il se sentait un peu perdu dans cette configuration qu'il n'avait jamais prévu lorsqu'il avait mit en place ses techniques de combat. En même temps, qui aurait pu prévoir ça ? Et donc, ne pouvant improviser de nouvelles tactiques, il se contentait de frapper jusqu'à ce que ses ennemis vacillent et meurt. Poussant un nouveau rugissement, il détourna son attention de l'humain à terre, se concentrant sur la torche vivante qui lui fonçait dessus. Rassemblant les forces qui lui restaient, il tenta de lui porter un coup latéral qui le faucherait comme s'il coupait une brindille. Une fois qu'il se serait occupé de cet adversaire, il se concentrerait sur l'autre, ils n'allaient pas sortir vivant de cette caverne, leur puanteur ne se répandrait pas à l'air libre. Les murmures des dizaines de voix qu'entendaient Zennta atteignaient un point culminant comme il n'en avait jamais connu, le plongeant encore plus dans son extase, dans sa folie meurtrière. Et pour la première fois, il les comprenait.


Nous pouvons t'aider.

Nous sommes là pour ça après tout.

Mais tout aide à un prix.

Es-tu prêt à le payer ?

Par dessus, d'autres voix fredonnaient sur un air que des humains aurait appelé une berceuse.

Écrasons donc leurs p'tites têtes,
Faisons sauter leurs pustules,
Brûlons tout ces asticots,
Et donc, broyons leurs os.

Ce sont des ennemis mortels,
Des réfractaires au changement,
Renvoyons les dans leur plan,
Ainsi, il s'ra contentttt.


Zennta avait compris leur proposition, mais n'était pas encore prêt à l'accepter, il pouvait encore s'en sortir seul. Le minotaure n'était maintenant plus que sentiments contradictoires, la peur de disparaître et l'instinct de survie se mélangeant au plaisir de combattre, de se sentir vivant comme jamais en entendant les voix.

Tout à sa furie, ce qu'avait prévu Zennta arrivait, il avait totalement oublié le petit paquet se tenant derrière lui, ses pleurs noyés dans le vacarmes du combat qui l'entourait, tel un sinistre augure quand à son avenir. Cet enfant était baptisé dans le sang et la mort, alors même qu'il éveillait à peine sa conscience, son destin paraissait tout tracé.

Je tente de frapper l'humain en flamme pour l'arrêter dans son élan, puis j’enchaîne les coups jusqu'à le tuer, puis je m'occupe de l'autre.
Modifié en dernier par [MJ] Drakonis le 18 avr. 2012, 18:20, modifié 1 fois.
Raison : 6 xp/ Total d'xp: 42
Zennta le Sage, Voie du Champion Minotaure.
Profil: For 8 | End 8 | Hab 2 | Cha 0 | Int 4 | Ini 7 | Att 11 | Par 4 | Tir 3 | NA 1 | PV 37/125 (bonus et malus équipement et compagnie, inclus).

Courante galopante : diarrhée aiguë, -2 à toutes les caractéristiques pendant Cinq jours.

Hache à double tranchant : -Dégâts 22+1D10, lente et percutante. -Haubert (11)+protection naturelle (7) : 18 de protection partout sauf au niveau des jambes, ou c'est 7.

Tableau de chasse : -1 ours muté de Nurgle. -2 cultistes de Nurgle.

Compétences : Coups Puissant : +1D3 Dégâts. Coups précis : réduit le malus des coup précis de 1. Violence forcenée : +1D6 Dégâts. Musculation : +1 a tout les test de FOR et -1D3 dommages. Arme de prédilection +1 ATT quand je manie une hache à deux mains(comprise dans mon profil), survie en milieu hostile, intimidation.
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... che_zennta

Avatar du membre
[MJ] Drakonis
PJ
Messages : 138
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / TIR / NA / PV (bonus inclus)
Autres comptes : Erik Von Vystern

Re: [Zennta] La harde de Tzeentch

Message par [MJ] Drakonis » 18 avr. 2012, 22:41

Zennta, insensible aux avances enflammées du pestiféré en voie de crémation avancée, tenta de lui balancer sa hache dans la figure. Il avait un gosse à s’occuper maintenant, il commençait à se faire tard, Shargh allait encore piquer une crise… Bref, le minotaure n’avait pas le temps de s’attarder auprès des deux nids à vers et autres joyeusetés malodorantes.
Attaque de Zennta sur pestiféré n°1 : 11, réussi
Localisation : Bras droit
Parade du mutant : 13, raté
Il subit 47 dégâts.
Il est mort.
D’un mouvement rapide de sa hache, Zennta lui trancha le bras droit, qui vola au loin dans une gerbe de pus et de sang vicié, une odeur atroce se répandant tandis que le pestiféré se vidait de son sang, la tête toujours en flamme. Il s’écroula au pied du minotaure, mort. Celui-ci se tourna vers le deuxième qui s’était relevé, et chargea.
Attaque de Zennta sur le pestiféré n°2 : 17, raté

Attaque du pestiféré n°2 sur Zennta : 7, réussi
Localisation : Jambe gauche
Pas de parade car violence forcenée.
Zennta subit 15 dégats.
Il lui reste 41 PV.
Attaque de Zennta sur le pestiféré n°2 : 15, raté

Attaque du pestiféré n°2 sur Zennta : 1, réussite critique
Localisation : Bras droit
Pas de parade car violence forcenée.
Zennta subit 6 dégâts.
Il lui reste 35 PV

Attaque de Zennta sur le pestiféré n°2 : 2, réussi
Localisation : Tête.
Parade : 9, raté
Il subit 44 dégâts.
Il est mort !
Une fois de plus, la hache de Zennta trancha dans le vif, et fit allègrement sauter ce qui restait de tête à cette horreur vagissante, qui ne s’était pas fait priée pour lui enfoncer sa lame purulente dans la jambe, et ce pour la deuxième fois. Le minotaure l’avait raté deux fois, mais là, il avait été d’une précision diabolique.

Le minotaure récupéra son fardeau pleurnichard et allait se tourner vers la sortie, lorsqu’une douleur abominable secoua ses intestins. Bientôt, ce fut insoutenable, il avait l’impression qu’une vrille lui fendait le ventre. Il lui fallait s’arrêter pour expulser ce trop plein de saleté qui venait subitement de le frapper…
Et voilà, tu es affecté de la courante galopante, que t’as refilé le pestiféré lors de sa réussie critique, avec sa lame pleine de pus.
Drago Dormiens Nunquam Titillandus

"On ne chatouille pas le dragon qui dort"

Image

Avatar du membre
Zennta
PJ
Messages : 14

Re: [Zennta] La harde de Tzeentch

Message par Zennta » 19 avr. 2012, 21:50

Une fois de plus, son excitation s'en alla trop vite et les voix partirent sans qu'il ait pu les prolonger par son petit festin habituel. Il se tenait devant les cadavres de ses ennemis, tremblant de fatigue, assailli par la douleur de ses multiples blessures. La puanteur qui envahissait le tunnel atteignait des sommets intolérables qui faillirent le faire tourner de l'oeil. Malgré son envie de déguerpir d'ici, il ne partit pas tout de suite, il avait encore quelque chose à faire. Zennta se tourna vers le petit paquet pleurnichant, soupirant de soulagement en s'apercevant que celui-ci était encore en vie, puis se rapprocha du bébé, écartant légèrement les couvertures. Il en étendit une petite partie sur le sol de pierre, puis d'un coup net et précis la trancha. Il prit ainsi le bout détaché et essuya sa hache, c'était un sang qu'il ne valait mieux pas lécher. Après avoir jeté le bout de tissu maintenant vicié sur les cadavres purulents de ses ennemis et rengainé sa hache, il prit le bébé dans un de ses bras, puis la torche dans son autre main, et se tourna vers là sortie.

C'est à ce moment que ça arriva. Il eut à peine le temps de baisser son pagne, et tout n'était qu'un liquide brunâtre lui brûlant l'arrière train. Ce n'était vraiment pas le moment, il était là dans une abominable puanteur, blessé de toute part, et tout ce qu'il trouvait à faire, c'était ça. Lorsqu'il eut enfin fini, il se renculotta, puis s'éloigna aussi vite que possible des deux cadavres. Chaque pas lui paraissait une torture, et la carcasse qu'il portait paraissait peser une tonne. Il était vraiment épuisé, pourtant il savait qu'il devait continuer, c'était-ça ou une mort certaine l'attendait, il devait retourner dans la sécurité de sa harde. Ce fut avec un intense soulagement que l'horrible odeur s'estompa, mais le bébé ne se calmait pas, alors, sans trop savoir ce qu'il faisait, le minotaure se mit à fredonner (de façon très approximative et fausse), la chansonnette que les voix lui avaient soufflé dans sa furie. Au début, cela n'eut guère d'effet, mais au fur et à mesure qu'il progressait, le bébé se calma peu à peu, il finit même par s'endormir, ses trois yeux se fermant, alors que sa tentacule s'enroulait autour des doigts du minotaure.

Décidément, plus le temps passait, et moins ce petit-être lui paraissait comestible, il n'avait presque plus envie de le manger. Après ce qui lui parut une éternité, il sortit enfin à l'air libre. C'est avec un bonheur intense qu'il s'emplit les poumons de l'air frais du dehors, quoi que la carcasse de l'ours gâcha un peu l'effet. Il faisait maintenant plus nuit que jour, il devait vraiment accélérer. Une nouvelle fois l'envie et la douleur au ventre le reprirent, et il ne trouva rien de mieux que de lâcher du lest sur le cadavre de l'ours. Jamais il n'avait eu autant envie de faire ça de façon aussi rapproché et contre sa volonté, les masses de chairs informes lui avaient-elles refilé quelque chose ? Pourtant il ne les avait pas mangé. Alors qu'il était là, se soulageant une nouvelle fois, il s’aperçut qu'il avait un problème, comment allait-il faire pour redescendre avec tout ce qu'il avait ? Il commença donc à chercher une solution, et ne tarda pas à trouver une idée lumineuse.

Une fois ses petites affaires finies, il posa sa torche sur le sol, ainsi que le cadavre du bovidé, puis détacha le sac se trouvant dans son dos, avant de l'ouvrir en grand, puis d'y déposer le bébé, détachant délicatement la tentacule accroché à ses doigts. Il ne referma pas totalement le sac, il ne voulait pas que le petit se sente enfermé comme lui l'avait été dans la grotte. Il eut ensuite quelque difficultés à le remettre sur son dos, mais finit par y arriver. La prochaine fois qu'il demanderait quelque chose aux brays, il exigerait également des explications sur son fonctionnement. Ensuite, sans autre forme de procès, il jeta la carcasse du haut de l'a pic. Celle-ci atterrit sur le sol avec un bruit mou, c'est à peine s'il y eut un craquement. Il prit ensuite la torche entre ses dents, et commença la périlleuse descente. Si l'on exclut une pause soulagement où à mi-parcours, il se retrouva le à l'air accroché d'une main à la paroi, tout se passa bien. Une fois arrivé sur le sol, il prit quelques instants pour reprendre son souffle. Il était tellement épuisé, pourtant il avait encore du chemin à faire, ce n'était pas le moment de se relâcher.

Reprenant la carcasse sur son dos et la torche dans ses mains, il reprit sa route sous le ciel étoilé qui fut bientôt caché par les arbres. Il essayait de progresser le plus vite qu'il le pouvait, mais dans son état actuel et avec ses charges, il ne faisait que se traîner à une lenteur qui lui paraissait insupportable. Pour couronner le tout, tout son corps était en feu, et il ne marchait plus très droit.

Il n'eut aucun mal à retrouver son chemin, car à l'allé, il avait balisé sa progression de projections d'urines. Il n'avait donc pas vraiment besoin de la lumière de la torche pour ne pas se perdre, mais celle-ci devrait tenir éloigné la plupart des choses rodant dans le noir, tandis que le reste, en reconnaissant l'odeur d'un minotaure, n'oserait pas l'attaquer, même s'ils s'apercevaient qu'il était blessé. Après, il y avait ceux qui ne seraient intimidé ni par l'un ni par l'autre, s'il rencontrait une de ces créatures, Zennta ne donnait pas chère de sa peau. Mais Tzeentch devait veiller sur lui car il ne rencontra rien sur le chemin le ramenant au camp. Son parcours ne fut entrecoupé que par de petites pauses, pour souffler un peu ou se soulager, confirmant définitivement qu'il avait attrapé quelque chose.

Il sentit ses compatriotes avant même d'apercevoir la lumière des feux de camps. Faire du feu, encore une merveille qu'il ne savait pas encore maîtriser. Jamais il n'avait été aussi content de les sentir à proximité, il allait enfin pouvoir se reposer. Par contre, Sharg ne serait vraiment pas content, il était trop en retard, mais vu ce qu'il rapportait, il passerait surement l'éponge cette fois-ci, cependant il était également possible que ce dernier ne lui laisse même pas le temps de s'expliquer. C'est alors qu'une idée lui traversa l'esprit, il devait faire une entrée fracassante. Toujours aussi délicatement qu'il le pouvait, il reprit le bébé dans ses bras. Il le tendit ensuite à bout de bras, puis reprit sa marche vers le camp, rassemblant ses dernières forces pour hurler à plein poumons.


Moi ramener Gave, moi ramener Gave.
Modifié en dernier par [MJ] Drakonis le 20 avr. 2012, 22:07, modifié 3 fois.
Raison : 6 xp/ Total d'xp: 48
Zennta le Sage, Voie du Champion Minotaure.
Profil: For 8 | End 8 | Hab 2 | Cha 0 | Int 4 | Ini 7 | Att 11 | Par 4 | Tir 3 | NA 1 | PV 37/125 (bonus et malus équipement et compagnie, inclus).

Courante galopante : diarrhée aiguë, -2 à toutes les caractéristiques pendant Cinq jours.

Hache à double tranchant : -Dégâts 22+1D10, lente et percutante. -Haubert (11)+protection naturelle (7) : 18 de protection partout sauf au niveau des jambes, ou c'est 7.

Tableau de chasse : -1 ours muté de Nurgle. -2 cultistes de Nurgle.

Compétences : Coups Puissant : +1D3 Dégâts. Coups précis : réduit le malus des coup précis de 1. Violence forcenée : +1D6 Dégâts. Musculation : +1 a tout les test de FOR et -1D3 dommages. Arme de prédilection +1 ATT quand je manie une hache à deux mains(comprise dans mon profil), survie en milieu hostile, intimidation.
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... che_zennta

Avatar du membre
[MJ] Drakonis
PJ
Messages : 138
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / TIR / NA / PV (bonus inclus)
Autres comptes : Erik Von Vystern

Re: [Zennta] La harde de Tzeentch

Message par [MJ] Drakonis » 19 avr. 2012, 22:12

La harde contempla silencieusement le minotaure puant qui ramenait une vieille carcasse et un bébé mutant, un gave, un cadeau de Tzeentch. Puis le chaman bray s’approcha précautionneusement et souleva le paquet de couvertures afin d’examiner l’enfant. Puis, sans prévenir, il le prit dans ses mains et le souleva, pour le montrer à l’ensemble de la harde et se mit à psalmodier : « Gave ! Gave ! Gave ! ». Le cri fut repris par tous les hommes-bêtes et les mutants, qui rendirent gloire à leur dieu pour ce cadeau. Un gave était toujours considéré comme un présent sacré, aussi celui-ci était sans nul doute une preuve de la bonté et de la bienveillance du Maitre du Changement.

Shargh observait la scène, rendant grâce comme les autres, mais en fixant de ses yeux rouges le minotaure. Puis, une fois que le chaman se fut arrêter, il s’avança et se planta devant Zennta et grogna : « Toi ramener gave, mais pas bonne nourriture. Toi pas capable de chasser, l’oisillon ? » Face à l’insulte, les gors se mirent à rire grassement, dans un concert de bêlements, hurlements, gloussements à réveiller tous les revenants de la Terre des Morts.

Finalement, d’un geste de sa main bleutée, le gor mit fin aux ricanements de ses séides, et poursuivit : « Manger pour tous. Sauf l’oisillon, en dernier. » Ultime bravade, il ne resterait sans doute rien au minotaure. Tous commencèrent à s’empiffrer sous ses yeux. Bientôt, il ne resta plus que les mauvais morceaux, dont il dût se contenter pourtant. Alors qu’il dévorait un bout de viande fade, filandreuse et franchement pas appétissante, il sentit un regard inquisiteur et malveillant sur lui : Shargh.

Ce dernier le toisa et fit : « Toi pas savoir chasser, mais toi ramener le bébé. Toi l’élever l’oisillon ! » Puis il s’en alla, laissant le chaman s’avancer. Il tendit le paquet de lange braillard au minotaure, puis s’en alla derrière le chef. Resté seul, Zennta sentit à nouveau les effets de la courante se manifester, ajoutant à son malaise. Prenant son précieux paquet, il s’éloigna du camp un moment, se soulagea et revint. Autour de lui, les autres polissaient leurs armes, bavassaient autant que des hommes-bêtes peuvent le faire… Bref, un vrai feu de camp.
Drago Dormiens Nunquam Titillandus

"On ne chatouille pas le dragon qui dort"

Image

Avatar du membre
Zennta
PJ
Messages : 14

Re: [Zennta] La harde de Tzeentch

Message par Zennta » 20 avr. 2012, 22:08

Zennta était là, assis près d'un feu de camp, légèrement à l'écart des autres, tenant bien serré son petit paquet. Il était tellement épuisé qu'il n'avait même pas pris la peine de répondre aux provocations de Sharg. Pour cette nuit, il n'aurait pas à feindre d'être devenu aussi doux qu'un agneau. Le fait de ne pas pouvoir manger aurait du l'affecter, mais avec ses problèmes de transit actuels, on ne pouvait pas dire que la faim le tiraillait. Jamais il ne c'était senti aussi faible, il avait presque l'impression d'être mourant. Tout ce qu'il voulait, c'était s'allonger pour se reposer. Pourtant, il n'était pas encore temps, il avait encore des choses à faire. Tout d'abord, lui qui pensait se débarrasser du Gave devait maintenant l'élever. Voici quelque chose auquel il ne c'était vraiment pas attendu, d'autant qu'il n'avait pas la moindre idée de comment faire. C'était probablement ce que voulait Sharg, qu'il échoue dans sa tâche et le fasse mourir, attirant ainsi sur lui la colère de leur dieu. Mais le minotaure lui prouverait le contraire, Zennta le Sage serait capable de s'occuper du gave, et il le ferait devenir un puissant homme-bête.

Bon, mais en attendant, il aimerait bien savoir comment le faire taire, toute cette agitation l'avait réveillé, et il braillait comme jamais, et même sa voix ne paraissait plus avoir d'effet sur lui. Une chose était sûr, il lui fallait quelque chose, quel était le principal besoin de toute créature vivante ? Manger, évidemment, le petit avait faim. Mais qu'est-ce que les gaves mangeaient ? Peut-être de la viande comme eux, oui ça devait être ça. Il regarda le bébé, fier, d'avoir trouvé la solution à son problème, c'est alors qu'un grain de sable vient se glisser dans son raisonnement, grippant tout le mécanisme. Le bébé ne paraissait pas avoir de dents. Utilisant ses gros doigts maladroits, Zennta examina attentivement la bouche du gave, ce qui le fit brailler encore plus, non, pas le moindre signe d'une dent. Donc, le gave ne pouvait pas manger de la viande vu qu'il ne pouvait rien mâcher, alors c'est qu'il devait boire, mais boire quoi ? Du sang, c'était possible, mais il n'en avait pas sous la main, et il n'avait pas la force de tuer un mutant ou un bray pour tester sa théorie. De l'eau il n'en avait pas non plus, c'était plus tôt dans la journée qu'ils étaient passés près d'un ruisseau où ils avaient pu se désaltérer. Mais donc, comment trouver quelque chose à boire ? Se demanda t-il en laissant son regard passer sur la harde d'hommes-bêtes. Quelque chose attira alors son attention, une femelle mutante. Ce fut comme un flash, un souvenir extrêmement lointain, mais il avait maintenant une certitude, les femelles ont du lait. Au même moment, une terrible vérité le frappa, c'était la seule femelle du groupe.

Dans sa condition actuelle, il ne pouvait se permettre de la convaincre de la façon habituelle, en lui donnant des coups. Il était en effet trop faible pour ça. Et puis, même s'il en avait eu la force, il aurait risqué de la tuer, se privant ainsi de sa seule ressource pour nourrir le bébé. Il devait donc trouver autre chose, mais quoi ? Convaincre en frappant les autres avait toujours été sa seule manière de négocier, y en avait-il seulement une autre ? Alors qu'il réfléchissait, une nouvelle envie le saisit, et il dut une nouvelle fois s'écarter de la horde pour se soulager. Ce fut à ce moment qu'il trouva une solution brillante. Apparemment, ses coups de génies étaient liés à cette situation particulière qu'il avait connu si souvent aujourd'hui. Il faudrait qu'il étudie la question, se dit-il en commençant à revenir au camp. Tout de même, il allait être obligé de traiter avec la lie du groupe, depuis quand était-il tombé si bas ? A ce moment là, une deuxième illumination vint le frapper. La pierre, il n'avait pas donné la pierre au Chaman.

Il fouilla dans son sac, sortit la pierre dont l’exquise chaleur se répandit dans sa main, puis se dirigea vers le chaman, qui était toujours aux cotés de Sharg. Le voilà qui s'approchait d'eux, avec dans une main, un bébé braillard, et dans l'autre une pierre étrange. D'un ton très respectueux, car jamais il ne lui viendrait à l'idée de traiter le Chaman, il dit.


J'ai trouvé ça, pierre intéressante pour vous ?

Ensuite, il attendit respectueusement que le Chaman lui permette de partir, en espérant qu'il échapperait à une remarque de Sharg. Une fois ceci fait, il se dirigea vers la mutante, puis arrivé près d'elle, il dit d'une voix qu'il pensait douce, et qui ne le fut que grâce au don que Tzeentch lui avait fait.

Toi, moi, devons parler, mais plus loin.
Modifié en dernier par [MJ] Drakonis le 20 avr. 2012, 22:08, modifié 1 fois.
Raison : 6xp/ 2xp pour l'anniversaire du forum/ Total: 56
Zennta le Sage, Voie du Champion Minotaure.
Profil: For 8 | End 8 | Hab 2 | Cha 0 | Int 4 | Ini 7 | Att 11 | Par 4 | Tir 3 | NA 1 | PV 37/125 (bonus et malus équipement et compagnie, inclus).

Courante galopante : diarrhée aiguë, -2 à toutes les caractéristiques pendant Cinq jours.

Hache à double tranchant : -Dégâts 22+1D10, lente et percutante. -Haubert (11)+protection naturelle (7) : 18 de protection partout sauf au niveau des jambes, ou c'est 7.

Tableau de chasse : -1 ours muté de Nurgle. -2 cultistes de Nurgle.

Compétences : Coups Puissant : +1D3 Dégâts. Coups précis : réduit le malus des coup précis de 1. Violence forcenée : +1D6 Dégâts. Musculation : +1 a tout les test de FOR et -1D3 dommages. Arme de prédilection +1 ATT quand je manie une hache à deux mains(comprise dans mon profil), survie en milieu hostile, intimidation.
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... che_zennta

Répondre

Retourner vers « Ostland »