[Ar'Karan] La corruption... pour combattre la corruption ?

Les troupes régulières d'Ostland sont parmi les plus robustes et les plus coriaces de l'Empire, d'où la tête de taureau qu'elles ont adoptée pour emblême. Depuis Wolfenburg, le Comte Valmir von Raukov tient les rennes de cette province du nord.

Modérateur : Equipe MJ

Avatar du membre
Ar'Karan
Warfo Award 2019 de l'Affreux
Warfo Award 2019 de l'Affreux
Messages : 41
Profil : FOR 8/ END 8 / HAB 9/ CHAR 11/ INT 10/ INI 9 / ATT 9/ PAR 7 / TIR 7/ NA 1/ PV 65 (bonus inclus)

Re: [Ar'Karan] La corruption... pour combattre la corruption ?

Message par Ar'Karan » 29 juin 2019, 13:42

Je n'avais pas eu a attendre longtemps, les troupes du nécromancien arrivèrent non loin de ma position. J'était bien décidé a aller les rejoindre mais avant même de bouger le moindre muscle, plus loin au tournant de la rue un bande d'homme-bête surgirent. Leurs groupe avait un bon nombre de ce qui semblait de spécimen plus petit et quelques un plus grand et robuste, mais ce qui m'inquiétait le plus était ce qui semblait être leur chef, a vue de nez je dirais un bon deux mètres, il tenait sans aucune difficulté un grand couperet dans sa main. Le chef homme-bête poussa un grand rugissement en repérant les troupes du nécromancien, ses subordonnés semblait sourire au combat qu'ils allaient livré. Ce sourire...je l'ai déjà vu...oui, il avait le même quand ils étaient occupé de massacrer les miens ! C'est insupportable ! Enlever ce sourire ! ENLEVEZ-LE !!! Je vous massacrerais tous jusqu'au dernier ! Vos âme iront à Malal, et moi Ar'Karan j'accomplirais ma vengeance ! Et à la fin... je serais le seul a sourire avec vos cadavres a mes pieds ! Je sortit alors de la maison, furieux mais néanmoins prudent, j'attendais que les squelettes reprenaient la formation de d'habitude avant de commencer a aller charger les troupes ennemies sur le coté, le temps que j'arrive les combat allait commencer. Avec les force du nécromancien a l'avant et moi sur le coté, nous partions déjà sur un avantage. L'ennemi allais devoir gérer deux front, et devras donc séparer ses forces. Père...Lina...je me vais me battre ! Je vais vous venger ! POUR MALAL !
Ar'karan, Guerrier de Malal
Profil: For 8 | End 8 | Hab 9 (10*) | Cha 11 | Int 10 | Ini 9 (8*) | Att 9 (10*) | Par 7 (8*) | Tir 8 | NA 1 | PV 57/65
* Malus Armure du Chaos
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_ar_karan

"Je suis le funeste messager du Dieu de l'oubli, toi qui vénère les puissances de la ruine crains ma venue, toi qui entravera ma route crains mon épée et toi qui baigne dans la lumière crains mes ténèbres"

Avatar du membre
[MJ] Le Djinn
Warfo Award 2019 du Gardien du Temple
Warfo Award 2019 du Gardien du Temple
Messages : 738
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / TIR / NA / PV (bonus inclus)
Localisation : Dans ma lampe...

Re: [Ar'Karan] La corruption... pour combattre la corruption ?

Message par [MJ] Le Djinn » 16 juil. 2019, 20:04

Daine Blauesherz, assistant MJ
► Afficher le texte
Sa décision prise, le guerrier de Malal sortit de sa cachette prestement, et les squelettes firent de même en se mettant en formation autour de lui. Les monstres bêlant qu'ils s’apprêtaient à affronter ne faisant pas attention à ce mouvement derrière eux, concentrés qu'ils étaient sur les proies devant eux, et chargèrent la masse de squelettes, leurs armes rouillés voletant dans tous les sens.

Alors qu'Ar'Karan guidait ses squelettes sur le côté de ses adversaires, les deux masses se télescopèrent, et les os ainsi que la chair volèrent en tous sens, tandis que bien visible au dessus de la mêlée le bestigor se frayait un chemin à travers à coup de hachoir, se dirigeant surement vers le nécromancien, qui pour l'instant était invisible pour le malalite de là où il était.

Il était temps de charger. Ignorant la rue transversale où se déroulait un autre combat, l'adepte de Malal fonça dans la mêlée entouré de sa garde rapprochée, et des mugissements d'étonnement et de terreur retentirent bien vite, couvrant le bruit des lames s'entrechoquant. En effet les fils des puissances de la ruine pris entre deux fronts avaient beau se battre avec toute leur sauvagerie naturelle, les squelettes semblaient intuables, et toujours plus nombreux.
► Afficher le texte
L'humain avait quant à lui choisi une cible facile pour commencer, et s'attaqua à un ungor chétif, profitant de l'effet de surprise pour tenter un coup qui manqua. Le monstre se retourna, surpris, et tenta un coup mal ajusté, qui lui fit ouvrir sa garde, ce dont Ar'Karan profita pour lui broyer le sternum avec son marteau en un coup dévastateur, qui laissa l'homme-bête en proie à la douleur, ce qui lui sauva peut-être la vie, du moins pour l'instant, puisqu'un spasme lui fit éviter la queue de scorpion qui se dressait, menaçante.

S'ensuivit un échange de coups ratés, aucun des deux adversaires de souhaitant risquer sa peau, mais voyant la mauvaise posture dans laquelle il était, l'ungor tenta de fuite, ce qu'il ne lui valut qu'un coup de marteau de son adversaire dans la colonne vertébrale, qui se brisa sous le choc, tuant le monstre sur le coup. Le malalite avait ainsi quelques secondes pour souffler, qu'il utilisa pour analyser le champ de bataille.

Le combat semblait bien engagé, et Ar'Karan comprit vite pourquoi : la plupart des squelettes qui s'effondraient étaient ranimés rapidement, et se relevaient pour poignarder dans le dos leurs anciens adversaires, ce qui ne faisait qu’accroître leur supériorité numéraire. Le malalite chercha la cause de tout cela du regard, et aperçu au milieu d'un cordon de sécurité de cadavres le nécromancien, qui ne cessait de lever son bâton en murmurant des incantations.

Tout semblait aller pour le mieux, si ce n'est que l'adepte du chaos remarqua une immense ombre sanglante se mouvant derrière le nécromant. Le bestigor avait trouvé sa proie, et celle-ci, tout à sa magie, ne l'avait pas remarqué. Ar'Karan pouvait encore contourner la mêlée pour tenter de l’arrêter, ou tout du moins prévenir le nécromancien. Mais est-ce que garder celui-ci en vie était vraiment important ?
► Afficher le texte
Enfermé dans une lampe pendant des siècles, cloisonné dans une pièce de métal par une malédiction... Puis un jour un naïf est venu, me libérant dans sa sottise... Tant pis pour lui... Et pour tous les autres.

Avatar du membre
Ar'Karan
Warfo Award 2019 de l'Affreux
Warfo Award 2019 de l'Affreux
Messages : 41
Profil : FOR 8/ END 8 / HAB 9/ CHAR 11/ INT 10/ INI 9 / ATT 9/ PAR 7 / TIR 7/ NA 1/ PV 65 (bonus inclus)

Re: [Ar'Karan] La corruption... pour combattre la corruption ?

Message par Ar'Karan » 21 juil. 2019, 00:02

J'avais donné la charge dans le dos des troupes ennemies, et avec succès. Les hommes-bêtes ne m'avais pas vu arriver moi et ma troupe de squelettes et mon attaque surprise avais bien fonctionné et les squelettes avais frappé dans le dos de chétif homme-bête. Malheureusement pour moi, n'étant pas encore habitué au poids de ma nouvelle arme la tête de mon marteau s’abattit juste a coté d'un ennemi.

"Mince !"

Il se retourna, surpris et tenta de me donner un coup horizontal qui passa a coté de moi, me donnant une nette ouverture pour une attaque et je comptait bien en profiter, je relevais mon marteau et lui donna un coup droit dans le torse. L'homme bête recula en lâchant un cri de la douleur, je voulu le piquer avec ma queue de scorpion, mais ayant eu un spasme de douleur mon ennemi esquiva malgré lui mon coup. Il tenta de m'asséner un série d'attaque dont je ripostait mais ni lui ni moi ne parvinrent a porter un coup net.

Je restait bien concentrer sur mon adversaire malgré la mêlée qu'il y avais autour de moi, j'entendais bien le coups porté, le cri de douleur mais ce qui attira tout de même mon attention c'était les squelettes qui vaincu...se relevaient qui attaquer dans le dos ceux qui les avais vaincu, telle une vengeance. Voilà une bonne chose, nos effectifs ne diminuais pas alors que ceux de l'ennemi si ! C'est alors que mon adversaire fit une erreur qui signa son arrêt de mort. Il me tourna le dos pour tenter de s'enfuir

"Tu n'ira nulle part ! Ton âme quand a elle ira a Malal !"

Je leva mon marteau et l’abattis droit dans le dos de mon ennemi, ce qui eu pour effet, je suppose, de lui briser de lui briser la colonne vertébrale. L'homme-bête s'écroula au sol a mes pieds. Bien que satisfait de ma victoire en d'avoir ainsi tué mon premier serviteur de la ruine, je n'avais pas le temps de célébré cette victoire. Je survolais des yeux le champs de bataille, et je vit alors le nécromancien. Semblant murmurer des choses entouré de ce qui semblait être une garde rapproché, et l'homme-bête le plus imposant, le chef de cette troupe, se frayait un chemin droit vers le vieillard. Il ne faut pas qu'il meure, sinon je peux dire adieu a mon avantage numérique ! Je commençais alors a contourner le combats pour aller foncer vers cet imposant adversaire. Si je ne le stoppais pas tout était finit !
Ar'karan, Guerrier de Malal
Profil: For 8 | End 8 | Hab 9 (10*) | Cha 11 | Int 10 | Ini 9 (8*) | Att 9 (10*) | Par 7 (8*) | Tir 8 | NA 1 | PV 57/65
* Malus Armure du Chaos
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_ar_karan

"Je suis le funeste messager du Dieu de l'oubli, toi qui vénère les puissances de la ruine crains ma venue, toi qui entravera ma route crains mon épée et toi qui baigne dans la lumière crains mes ténèbres"

Avatar du membre
[MJ] Le Djinn
Warfo Award 2019 du Gardien du Temple
Warfo Award 2019 du Gardien du Temple
Messages : 738
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / TIR / NA / PV (bonus inclus)
Localisation : Dans ma lampe...

Re: [Ar'Karan] La corruption... pour combattre la corruption ?

Message par [MJ] Le Djinn » 21 juil. 2019, 13:43

Daine Blauesherz, assistant MJ

Ainsi, le malalite avait décidé de protéger le nécromancien, du moins pour l'instant. Contournant les combats, il gardait les yeux au dessus de la mêlée afin de ne jamais perdre de vue ce monstre destructeur de civilisation qui s'était sûrement baigné dans le sang d'innocents un nombre incalculable de fois. Mais il fallait faire cela rapidement et discrètement, si il voulait frapper son adversaire par surprise avant qu'il ait le temps d'attaquer le vieillard.
► Afficher le texte
Heureusement pour Ar'Karan, le bestigor n'avait d'yeux que pour le manieur de magie, et restait les yeux fixés sur sa proie, de la bave aux commissures des lèvres, mais toujours sans bruit, si ce n'était sa respiration saccadée de bête sauvage. En courant en dehors des combats l'adepte de Malal gagnait du terrain petit à petit sur sa cible, qui avançait au milieu de ses semblables, ces derniers le gênant dans ses mouvements, et finalement, à peine quelques pas derrière le nécromancien, l'humain put tenter une interception surprise.
► Afficher le texte
Malheureusement pour lui, l'attaque du malalite échoua lamentablement. Ayant mal anticipé le mouvement de son adversaire, Ar'Karan rata sa cible, ce qui attira l'attention du bestigor qui se retourna en un éclair, un éclat de haine dans les yeux. D'un mouvement puissant, il envoya son énorme hachoir dans le ventre du guerrier de Malal, qui eut tout juste le temps de parer avant que la lame ne percute son armure et l'envoie rouler plusieurs mètres plus loin, sonné. De sa position, il put d'ailleurs voir le monstre ignorer superbement l'insecte cuirassé qui avait tenté de s'en prendre à lui, et continuer d'avancer vers sa proie, qui s'était retourné au son de l'acier rouillé contre l'armure.

Le nécromancien ouvrit de grands yeux ronds face à son adversaire seulement à deux mètres de lui, puis cria d'une voix hystérique à Ar'Karan :

Mais qu'est-ce que tu fais couché là ! Arrête le !

Deux squelettes s’interposèrent entre l'homme-bête et le nécromancien qui commençait déjà à attirer la magie à lui, mais cela n'allait peut-être pas être suffisant pour arrêter la montagne de muscle, maintenant enragée car sa proie refusait la confrontation. L'intégrité de l'allié du malalite était en danger, et même l'issue de la bataille, puisque tant qu'il était aux prises avec le bestigor, le nécromancien ne pourrai pas relever ses morts-vivants. Ar'Karan devait agir, et rapidement.
► Afficher le texte
Enfermé dans une lampe pendant des siècles, cloisonné dans une pièce de métal par une malédiction... Puis un jour un naïf est venu, me libérant dans sa sottise... Tant pis pour lui... Et pour tous les autres.

Avatar du membre
Ar'Karan
Warfo Award 2019 de l'Affreux
Warfo Award 2019 de l'Affreux
Messages : 41
Profil : FOR 8/ END 8 / HAB 9/ CHAR 11/ INT 10/ INI 9 / ATT 9/ PAR 7 / TIR 7/ NA 1/ PV 65 (bonus inclus)

Re: [Ar'Karan] La corruption... pour combattre la corruption ?

Message par Ar'Karan » 21 juil. 2019, 19:24

Bien que lentement mais sûrement je me rapprochait de ma cible, ce grand homme-bête quand a lui ignorait totalement ma présence, continuant d'avancer vers le nécromancien. J’eus de la chance de ne pas me prendre des coups perdu ou d'être intercepté par un ennemi car j’arrivai vite a portée d'attaque de chef ennemi. Malheureusement, au moment de le frapper il eu comme un sursaut, et accéléra le rythme. Moi qui avais prévu de lui broyer les jambes mon coup de marteau le frôla, ce qui eu pour effet de le prévenir de ma présence. Il se retourna, avec une lueur de colère dans ses yeux, l'homme-bête porta un coup que j'eus tout juste le temps de voir venir. Attaque horizontale, au niveau du ventre ! Je para son coup et nos armes s’entrechoquèrent, je fut tout de même surpris pas sa force et malgré ma parade je fut envoyé volé quelque mètres plus loin.

En m'écrasant au sol je senti une légère douleur dans mon dos. Des dommages mineur, je peux toujours me battre, mon armure saura me protéger de ces coup, mon marteau lui broiera les jambes et mon venin lui fera subir une longue et douloureuse agonie. Et lui qu'avait il ? Un hachoir et sa force ? Je suis sûr que son piètre dieu ne le soutiens même pas. Il mourra de ma main, comme tout les prochains, ce n'est qu'une longue série et cela n'est que le début. Alors que je commençais a me relever, le nécromancien paniquait légèrement au vu de la montagne de muscles qui s'approchait de lui. Le vieillard me hurla de me relever, ce que j'avais finit de faire. Il m’insupportai a me parler ainsi, mais j'avais encore besoin de lui.

Deux squelettes s’interposèrent devant le monstre, cela ne sera pas suffisant mais avec moi il aura 3 adversaires, j'aurai donc un avantage. Je repris mon marteau bien en main, prêt a repartir au combat. La créature m'ignora une nouvelle fois trop concentré sur mon allié, ton arrogance te coutera cher. Le dernier qui m'a tourné le dos ainsi est mort. Je fonçais a nouveau au combat, cette fois ci je sonnerai le glas de sa mort. Il a surement fait couler le sang a flots, mais aujourd'hui c'est le sien qui coulera, et comme les autres son âme ira a Malal. au nom de ma vengeance.

Cependant quelque chose m'étonnais, je ne ressentais pas le frisson du combat. Pourtant c'était une émotion première que mon paternel décrivait lorsqu'il me contait ses récits de bataille. Je n'avais également pas ressenti grand chose en commettant mon premier meurtre, ma colère et ma haine semblait s'être évacuée. C'était parce que j'avais tué cet homme-bête plus tôt ? Je devrais plutôt ressentir plutôt de la joie ou de la satisfaction. Mais rien...absolument rien, je ne ressentait rien, je me sentait si...vide a l'intérieur.
Ar'karan, Guerrier de Malal
Profil: For 8 | End 8 | Hab 9 (10*) | Cha 11 | Int 10 | Ini 9 (8*) | Att 9 (10*) | Par 7 (8*) | Tir 8 | NA 1 | PV 57/65
* Malus Armure du Chaos
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_ar_karan

"Je suis le funeste messager du Dieu de l'oubli, toi qui vénère les puissances de la ruine crains ma venue, toi qui entravera ma route crains mon épée et toi qui baigne dans la lumière crains mes ténèbres"

Avatar du membre
[MJ] L'Insondable
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 8

Re: [Ar'Karan] La corruption... pour combattre la corruption ?

Message par [MJ] L'Insondable » 25 juil. 2019, 20:25

Le sang, la colère, la haine, la destruction. C'était ce qui guidait ce monstre de chair et de sang droit sur sa proie, qui allait mourir. Le bestigor avait de plus en plus d'écumes aux lèvres alors que de multiples obstacles se dressaient sur sa route, mais il les écraseraient, tels les insectes qu'ils étaient, parce qu'il était élu par les dieux sombres, et qu'ils ne pouvaient rien contre les Destructeurs de Mondes ! A quelques mètres de là, Ar'Karan pouvait voir l'homme-bête qui avançait inexorablement vers le nécromancien. Les squelettes seraient-ils suffisants pour l’arrêter ? Sûrement pas. Le malalite allait devoir se jeter de nouveau sur son adversaire, en espérant que cette fois-ci il ne le balaierai pas en un seul coup.
► Afficher le texte
L'assaut fut aussi bref que brutale. Tandis que le nécromancien tentait sans succès de faire appel à sa magie, Ar'Karan se jeta tête la première dans le dos du monstre, qui n'aurait pas dû l'ignorer une deuxième fois, puisqu'il se prit un coup de marteau fulgurant qui lui éclata toutes les côtes du côté gauche, lui arrachant un puissant mugissement de douleur. Mais alors que le malalite se réjouissait de son coup, le bestigor avait oublié sa proie, et se retourna, la rage et l'envie de tuer dans les yeux, vers celui qui avait osé lui infliger une telle douleur.

Avec ses quasiment quarante centimètres de moins que l'homme bête, quasiment collé à son ennemi suite à sa charge, Ar'Karan n'en menait pas large face à son adversaire, sur le point de frapper. Ce dernier ne laissa pas une seule seconde de répit au guerrier de Malal, qui aurait pu lui permettre de reculer et d'éviter son funeste destin. Empoignant sa lame à deux mains, le bestigor l'enfonça pleinement dans le corps du malalite au niveau de la jonction entre deux plaques de son armure, et appuya avec vers le haut, soulevant l'humain en l'air par la même occasion, humain qui se mettait à cracher du sang tandis que la lame remontait entre ses organes.

Heureusement pour lui, celle-ci n'eut jamais le temps d'atteindre un point vital, puisque avec une maîtrise jusque là jamais vu chez des squelettes les morts-vivants du nécromancien profitèrent de l'immobilité de leur cible pour lui planter leurs deux épées dans le dos au niveau des poumons, en passant à travers les côtes démolies du monstre. Mais même alors que ce dernier s'effondrait à genou lentement, il ne quittait pas de ses yeux fous ceux de son adversaire suffoquant. Ce dernier, mû par une détermination sans faille ou peut-être par autre chose, qui sait, releva lentement sa queue de scorpion derrière son dos, puis dans un dernier mouvement précis, alla percer le bras de l'homme bête, qui fut forcé d'enfin lâcher sa proie, transpercé, ses forces le quittant enfin, une haine indicible dans le regard. Une fois lâchés, Ar'Karan et son armure lourde s’effondrèrent sur lui, transformant en bouillie l’intérieur de son organisme déjà en miette.

Au bord de l'inconscience, la dernière chose que vu le malalite avant de sombrer fut le nécromancien au dessus de lui, hésitant, regardant sa sacoche puis le guerrier dans un va et vient indécis, et finalement, levant les yeux aux ciel, plongeant sa main dans cette même sacoche. Puis ce fut le vide, mais un vide emprunt d'une douleur sans nom.

Ar'Karan se réveilla en crachant, la gorge pleine d'un liquide au gout atroce, au son d'un cri phénoménal déchirant l'air. A côté de lui se tenait le nécromancien et quelques squelettes, ainsi que les cadavres des hommes-bêtes qu'ils combattaient auparavant, réduits à l'état de tas sanguinolents. Étrangement, même si la douleur exacerbée par le cri avait toute sa place dans son crâne, l'adepte de Malal se sentait plus en forme, et pouvait bouger ses membres ankylosés sans cracher du sang par tous les orifices.

En le voyant enfin bouger, le nécromancien, qui jusque là regardait en direction de la rue adjacente, baissa les yeux vers lui, pour lui dire, presque en chuchotant :

J'ai bien fait de te donner cette potion de ma réserve personnelle. Je vais avoir besoin de toutes les épées disponibles pour vaincre ça.

Le cri se rapprochait.
► Afficher le texte
Lève les yeux, mortel, car devant toi se trouve le Canalisateur de Magie, le Tisseur de Vents et le Maître des cieux, dans toute son indicible splendeur. Je suis l'Insondable, et du haut de mon temple, je veille.

Avatar du membre
Ar'Karan
Warfo Award 2019 de l'Affreux
Warfo Award 2019 de l'Affreux
Messages : 41
Profil : FOR 8/ END 8 / HAB 9/ CHAR 11/ INT 10/ INI 9 / ATT 9/ PAR 7 / TIR 7/ NA 1/ PV 65 (bonus inclus)

Re: [Ar'Karan] La corruption... pour combattre la corruption ?

Message par Ar'Karan » 29 juil. 2019, 12:44

J'était bien décidé à en finir, je courait droit vers cette calamité sur patte, mes jambes étaient lourde, ainsi sur mon arme. Était ce de la peur ? Je ne pense pas, j'avais comme un mauvais pressentiment, mais peu importe ! Il me fallais l'abattre, abattre mon arme comme j'abattrai ma vengeance sur le Chaos. Alors que je chargeai dans sa direction, le monstre ne faisait toujours pas attention à moi, grave erreur. Il levait déjà son arme pour l'abattre sur un des deux squelettes lui barrant la route, je vit un très nette ouverture au niveau des côtes. C'est là que j'allais frappé ! Une fois arrivé au contact, j'abatti mon marteau droit au niveau des côtes, ce qui lui arracha un cri de douleur alors que j'entendais ses côtes craquer avec un sourire satisfait sur le visage. C'est ça ! Souffre ! Hurle donc de douleur !

Mais encore une fois, je m'était déconcentré et j'aurai du me douter qu'en plus d'attirer son attention, j'allais également le mettre dans une colère noire. Le monstre de retourna, de la haine plein les yeux, je le vit bien empoigner son arme à deux mains, était presque collé à lui suite à mon coup je fit pour reculer...mais trop tard ! So coup partit telle une flèche et la lame de son hachoir s'enfonça dans ma chair, alors qu'il en profitait pour me soulever dans les airs. Je criait de douleur, je sentait cette lame froide me traverser. C'était une sensation très désagréable et douloureuse. Je crachait du sang, alors que mes forces me quittait je ne me sentait plus capable de tenir mon lourd marteau qui retombais au sol.

C'est alors que je vit, à peine, les deux squelettes derrière mon ennemi se mettre à bouger et d'un coup planter respectivement, leur deux épée au niveau des côtes en miettes du monstre, ce qui lui arracha un second mugissement de douleur alors qu'il posait genoux à terre. Avais-je été sur le point d'abandonner ? Non ! Inacceptable ! Je ne pourrai jamais abandonner, pas avant d'avoir accompli ma vengeance, pas avant de vous avoir tous tué ! Jamais ! JAMAIS ! Malgré l'immense douleur qui m'envahissait, je relevait le queue de scorpion, ce précieux cadeau de Malal. Ma vue se troublait, mais j'avais de la haine et de la hargne à revendre !

Tu mourra engeance du Chaos ! Je réussi à planter mon aiguillon dans son bras, ce qui lui fit lâcher, alors que je retombais droit vers lui, ce que je pu voir c'était une colère indicible dans ses yeux avant que je ne l'écrase sous le poids de ma lourde armure. J'entendis bien divers craquement provenant de son corps. Je l'avais vaincu ! Ahahaha ! Mais je n'avais pas le temps de me rejouir car j'avais du mal à respirer, il est vrai que j'était gravement blessé et qu'est ce que...hein ? Le vieillard ? Qu'est ce qu'il fais là ? Que ce que...

Je perdit conscience, mais ce fu suivit d'une douleur encore plus horrible que celle que je ressentait déjà. Je me réveillais ensuite, toujours avec cette horrible douleur mais également des vertiges et un goût infect dans ma bouche. J'étais...en vie ? C'était grâce à ce vieillard je suppose, qui était penché au dessus de moi. Besoin de toute les épées disponibles ? Je me relevais en reprenant mon marteau qui était juste à côté de moi. Nous avions gagné cette bataille, parfais, et maintenant ? Je regardais dans la direction du regard du nécromancien. Que regardait-il ?
Ar'karan, Guerrier de Malal
Profil: For 8 | End 8 | Hab 9 (10*) | Cha 11 | Int 10 | Ini 9 (8*) | Att 9 (10*) | Par 7 (8*) | Tir 8 | NA 1 | PV 57/65
* Malus Armure du Chaos
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_ar_karan

"Je suis le funeste messager du Dieu de l'oubli, toi qui vénère les puissances de la ruine crains ma venue, toi qui entravera ma route crains mon épée et toi qui baigne dans la lumière crains mes ténèbres"

Avatar du membre
[MJ] L'Insondable
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 8

Re: [Ar'Karan] La corruption... pour combattre la corruption ?

Message par [MJ] L'Insondable » 05 août 2019, 13:13

Les squelettes toujours contrôlés par le nécromancien étaient maintenant en ligne, bloquant entièrement l'entrée de la rue dans laquelle se trouvait Ar'Karan et le nécromancien. Quel que soit la chose qui apparaîtrait bientôt, elle devrait d'abord traverser les rangs de la petite armée, ce qui semblait difficile même pour le plus puissant des bestigors. Le nécromancien quant à lui continuait de fixer le croisement les dents serrés, et on ne pouvait plus discerner un seul signe de folie sur son visage d'homme s’apprêtant à affronter une abomination qu'il n'était même pas sûr de pouvoir vaincre. Ar'Karan et lui étaient loin d'être des héros, et pourtant ils allaient affronter bien pire qu'eux.

Le cri cessa enfin. Et c'est seulement à sa disparition que le malalite s'aperçut du silence qui régnait dans les environs, bien loin du tintamarre tonitruant de la bataille d'il y a quelques minutes à peine. Les impériaux devaient être tous morts maintenant. Puis un cri guttural dans la langue des adorateurs du chaos se fit entendre, suivit de lourds pas se rapprochant du croisement. Leurs adversaires arrivaient. Apparurent d'abord une grosse dizaine d'hommes-bêtes, plus ou moins mal en point, grognant devant les cadavres de leurs frères abattus par les squelettes et montrant les dents à ces derniers. Et alors que les migraines d'Ar'Karan reprenaient de l’ampleur et qu'il lui semblait distinguer comme une voix ténue et confuse dans sa tête, la Bête entra en scène.

Elle était gigantesque, et toute son horreur apparaissait enfin au grand jour. Haute de cinq mètres, ses mutations étaient clairement visible. Elle se tenait en position courbée, des pointes osseuses sortant de son cuir sur tout son corps. Ce même corps était recouvert de poils drus comparables à ceux d'un minotaure, duquel suintait un liquide immonde, sûrement infectieux ou acide. La gueule du monstre était cernée de cornes, et comprenait une longue rangée de dents effilées. Enfin, dernière particularité, le monstre avait des épées plantées en cercle dans son dos, mais elles n'avaient pas l'air de la gêner, contrairement à de nombreuses entailles sur tout le corps qui provenaient sûrement du combat contre les impériaux.
► Afficher le texte
Derrière elle, en fin de cortège, se trouvait un homme-bête différent des autres, il portait en effet une grande peau de bête tachée et crasseuse en guise de cape, un collier de crâne, et un long bâton où était accroché des plumes noires comme la nuit. Pendant que la troupe d'homme-bêtes avançait lentement vers le nécromancien et sa petite armée, Ar'Karan, lui, avait de plus en plus mal à la tête, alors que la voix se précisait. Tue... Détruit... Extermine... Elle était grave et profonde, bien qu'encore faible, et résonnait dans sa tête, créant un écho particulièrement douloureux. Il entendit le nécromancien crier à côté de lui, alors qu'il lançait un sort qui alla droit sur l'homme-bête étrange, pour disparaître instantanément une fois arrivé à portée. Un sorcier homme-bête du chaos ? Tue. Détruit. Extermine. La voix prenait de plus en plus d'ampleur.

Les hommes-bêtes survivant commencèrent à charger les squelettes, et les deux forces se télescopèrent à une dizaine de mètres de lui. La victoire semblait obtenue d'avance pour les morts-vivants, qui étaient quatre fois plus nombreux, mais l'entrée dans la mêlée de la Bête dans un rire hystérique aussi incongrue que terrifiant allait sûrement changer rapidement la balance, si ni le nécromancien, qui actuellement était concentré sur le chaman, ni Ar'Karan ne faisait rien. TUE ! DÉTRUIT ! EXTERMINE ! La voix retentit une dernière fois à plein puissance, annihilant tous les sens du malalite, avant de refluer puis de disparaître, en même temps que la migraine de l'humain. La bataille était engagée, et il avait toutes les clés en main pour choisir de quelle façon il allait la faire tourner à son avantage, puisque, pour l'instant du moins, personne ne semblait faire attention à lui.
Lève les yeux, mortel, car devant toi se trouve le Canalisateur de Magie, le Tisseur de Vents et le Maître des cieux, dans toute son indicible splendeur. Je suis l'Insondable, et du haut de mon temple, je veille.

Avatar du membre
Ar'Karan
Warfo Award 2019 de l'Affreux
Warfo Award 2019 de l'Affreux
Messages : 41
Profil : FOR 8/ END 8 / HAB 9/ CHAR 11/ INT 10/ INI 9 / ATT 9/ PAR 7 / TIR 7/ NA 1/ PV 65 (bonus inclus)

Re: [Ar'Karan] La corruption... pour combattre la corruption ?

Message par Ar'Karan » 19 août 2019, 15:55

Je ne voyait rien pour l'instant, pas d'ennemi, seulement les squelettes qui bouchaient qui l'entrée de la rue. Mais j’entendais clairement encore des bruit de combat, un cri énorme et terrifiant, des ordres beugler dans une langue qui m'était inconnu puis...plus rien. Je savais très bien ce que cela signifiait ; le reste de Homme-bêtes en avais finit avec les impériaux. C'était maintenant a notre tour au nécromancien et moi, pas le temps de me reposer et de me remettre de cette migraine infernale ! Et c'est là que je les vit, une dizaine d'homme bête visiblement épuisé par le combat, pitoyable ! Bien trop peu pour espérer l'emporter sur nous ! Mais arriva après ce que je craignais le plus, la Bête elle même et ce qui semblait être une sorte de mage où de chaman homme-bête. Ma migraine s'amplifiait et j'avais l’impression d'entendre une voix, je me tournai vers le vieillard. M'avait-il parlé ? Non, étonnamment il était crispé et ne montrait aucun signe de folie.

J'entendit alors un peu plus clairement la voix précédente. Tuer, détruire, exterminer ? D’où vient elle ? Qui me parle ?? A chaque mot prononcé par la voix j’avais encore plus mal, c'était insupportable ! Le combat finit par s'engager, le vieil homme me cria quelque chose tout en lançant un sort qui fit inefficace sur le chaman. Je ne l'entendait pas, l'autre voix était trop puissante, j'avais mal ! Je n'en pouvais plus, je mit une de mes main sur mon casque. Faites la taire ! Qu'elle se taise ! Je l'entendit une dernière fois, plus puissante que jamais, a ce moment là je ne sentit plus rien, je ne voyait plus rien, je n'entendait plus rien. A ce moment là je comprit enfin qui m'avais parlé...

La voix disparue tout comme ma migraine, et mes sens revinrent. Lentement je reprit mon marteau dans mes deux mains. Je n'avais pas a avoir peur, non, la victoire m'était assurée.


"Tuer...détruire..EXTERMINER"

A chaque mots je faisait frappé la tête de mon marteau sur le sol. Oui la victoire m'était assurée ! Pourquoi ? Car mon dieu m'a lui même parler ! Leur dieux à ces créatures répugnante les ont abandonnés, moi, il est là, il me regarde. Je dois les tuer, tous les détruire, les exterminer ! MA VENGEANCE SERA ACCOMPLIE. A MORT LE CHAOS !

Je me dirigeait alors moi-même vers le mêlée tel la mort qui vient faucher la vie,écartant les pitoyable squelette se trouvant sur mon chemin. La Bête était ma cible, les tas d'os s'occuperaient du menu fretin, le vieillard du chaman et moi de la Bête !
Ar'karan, Guerrier de Malal
Profil: For 8 | End 8 | Hab 9 (10*) | Cha 11 | Int 10 | Ini 9 (8*) | Att 9 (10*) | Par 7 (8*) | Tir 8 | NA 1 | PV 57/65
* Malus Armure du Chaos
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_ar_karan

"Je suis le funeste messager du Dieu de l'oubli, toi qui vénère les puissances de la ruine crains ma venue, toi qui entravera ma route crains mon épée et toi qui baigne dans la lumière crains mes ténèbres"

Répondre

Retourner vers « Ostland »