Bonjour monsieur le maire...

Le Stirland a la réputation d'être une province pauvre, arriériée et rustique, aussi ses soldats portent-ils souvent un équipement de fortune. Ses archers sont néanmoins réputés dans tout l'Empire pour leur adresse. Le Graf Albérich Haupt-Anderssen, issue d'une famille vieille de quatre cent ans, règne sur le Grand Comté depuis Wurtbad, la Ville du Vin.

Modérateur : Equipe MJ

Avatar du membre
xanatos
PJ
Messages : 48
Profil : FOR (8) END (8) HAB (13) CHAR (9) INT (9) INI (9) ATT (10) PAR (8) PV(32)
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki- ... he_xanatos
Localisation : Sur les routes ...

Re: Bonjour monsieur le maire...

Message par xanatos » 10 oct. 2009, 13:12

À si peu de choses près, je me ramassais... Qu'est ce que j'ai mal fait bordel... Normalement, c'est un numéro que je réussi... Bref, je reprend mon calme. Je reprend mon calme.

Je passais une main sur mon front, histoire d'essuyer la sueur froide que ce risque avait déclenché. Je devais être légèrement livide, mais mon nouveau compagnon su reprendre la situation en main. Son spectacle plaisait. Mais pas à tout le monde. Il était certes drôle, mais le propriétaire ne devait pas apprécier qu'il casse tout. De mon coté, je retenais mon rire. Un rire qui aurait pu être sadique envers les pôvres bourgeois qui rigolait alors qu'on leur foutait tout en l'air et qu'on se foutait profondément de leur gueule.
Mais mon brave ami devait quitter les lieux. Ou plutôt commencer à vider les lieux. J'espérais à cet instant qu'il ne me laisse pas tomber... Il ne manquerais plus qu'il parte avec ses trophées et qu'il me laisse ici porter le chapeau. Je n'eus que peu de temps pour réfléchir à ça car la suite du spectacle me revenait.


Effectivement, j'ai encore quelques numéros pour vous messieurs, mesdames... J'ai plus d'un tour dans mon sac !

J'essayais de repérer dans la pièces des éléments qui pourraient me servir à exercer mon art d'acrobate, quand mon regard tomba sur la jeune fille, derrière la tenture, un visage si fin, si attrayant. La sueur recommença à perler sur mon front, mais pour une autre raison, elle était belle. Affreusement belle. Sa mimique me fit sûrement rougir, tellement j'appréciais tout point sur son visage.

Hé ! Xanatos ! Ressaisis toi ! Arrête de la regarder ! Réagis ! Il faut que tu fasse un numéro là ! T'es devant des bourgeois qui veulent rire, qui veulent du spectacle. Un autre spectacle que la misère qu'ils créent. T'es pas là pour regarder les jolies filles !

J'essayais de revenir à un semblant de réalité en détachant mon regard de cette jeune fille qui me semblait pleine de vie. Les nobles ne s'impatientaient pas encore. Ils devaient penser que je réfléchissais.

Savez vous, mes bons messieurs, mes belles demoiselles, qu'il faut parfois savoir regarder différemment ?

En disant ces mots, je commençais à positionner sur les mains, en arbre droit. Je bougeais ensuite le placement de mes pieds, les déplaçant dans l'air, afin de leur faire dessiner des formes.

Voyez-vous, la vision à l'envers est bénéfique, le sang nous monte légèrement à la tête, et des idées qui avant, se trouvaient en bas de notre corps, se retrouvent dans notre tête.

Puis, je marchais sur les mains, avançant doucement vers une partie de la table découverte, où mon compagnon avait déjà fait tomber ce qu'il y avait dessus. D'un petit bond, je retrouvais ma position normale, les pieds sur terre.

Ensuite, vous vous retournez et vous voyez quelles idées restent coinçés dans votre tête et lesquelles redescendent.

Je monte ensuite sur la table, fait quelques pas en déclamant :

Et enfin, il faut secouer tout ça pour remettre de l'ordre.

Juste après ces quelques mots, je m'élance dans les airs, afin de réaliser un salto vrillé, afin d'atterrir en face de mes spectateurs.

Vous voyez ? Mes idées ont changé juste en me renversant puis en me mélangeant le cerveau. Et tout cela sans réfléchir ! dis-je avec un petit sourire en coin. Je me demandais si la jeune fille m'avait vu et si elle avait aimé ce tout petit numéro.

Le numéro était certes bien court,... Il fallait que je trouve autre chose. J'observais autour de moi encore une fois les éléments pouvant me permettre de faire un autre numéro...
Modifié en dernier par [MJ] The Puppet Master le 10 oct. 2009, 13:12, modifié 1 fois.
Raison : 3 Xp pour un total de 21 Xp
Xanatos, Humain, Bateleur (Acrobate & Jongleur)
FOR (8) END (8) HAB (13) CHAR (9) INT (9) INI (9) ATT (10) PAR (8)
Fiche Perso
Compétences :
- Acrobatie lvl 1
- Jonglerie lvl 2
- Contorsionnisme lvl 1
- Escalade lvl 1

Total xp : 24 / 74

Avatar du membre
[MJ] The Puppet Master
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Messages : 1403
Profil : Crème antiride! (5 utilisations, chaque utilisation procure +2 CHAR pendant 24h RP)
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... pet_master
Autres comptes : Mélétê (PJ) ; Dieter Wiederwald [RP Libre]
Localisation : Dans l'ombre, tirant les ficelles...

Re: Bonjour monsieur le maire...

Message par [MJ] The Puppet Master » 19 oct. 2009, 21:05

La prestation de Xanatos est accompagnée de petits commentaires distillés à l'oreille d'un voisin, de "ho" et de "ha", mais aussi de froncements de sourcils montrant que l'ensemble de l'assistance reste sur sa faim quant à la représentation donnée. Du coin de l'œil, il perçoit que la jeune femme de rate rien de ses acrobaties.
En observant la pièce, l'acrobate remarque, outre les épaisses tentures pourpres derrière lesquelles la belle est dissimulée, deux lustres de bois ornés de nombreuses bougies et pendus au plafond par une grosse chaine de fer, un énorme tableau louant avec ostentation la personne du maitre des lieux accroché au mur derrière la table des convives, un escalier de bois courant contre le mur à la gauche de Xanatos et montant sur le mur d'en face, au-dessus de la table, jusqu'à une porte de bois et, enfin, de nombreux meubles du type armoire et commode venant parfaire la décoration rococo de la pièce.
Les Péjis sont là comme des marionnettes qui, dans l'atmosphère brûlante de leur Erpé,
oublient qu'elles n'ont que l'illusion de la liberté...

Avatar du membre
xanatos
PJ
Messages : 48
Profil : FOR (8) END (8) HAB (13) CHAR (9) INT (9) INI (9) ATT (10) PAR (8) PV(32)
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki- ... he_xanatos
Localisation : Sur les routes ...

Re: Bonjour monsieur le maire...

Message par xanatos » 05 nov. 2009, 17:54

Ce genre de numéro est quelque chose qui plaît aux rêveurs, aux bons vivants, mais pas à ces bourgeois en quête d'amusement pur et dur... Il leur faut des choses qu'ils ne voient pas habituellement dans leur petite vie doré. Peut être cela a plus plu à la belle fille derrière le rideau... Il faut que je trouve autre chose maintenant.

J'observais le mobilier. Les tentures, les lustres et la chaîne au plafond ne m'inspirais pas. Le reste ne pouvait que peu me servir pour un numéro. A moins que... Oui, leur faire une scène de combat imaginaire acrobatique. Ce genre de numéro était généralement apprécié par les nobles en soif de combats épiques.


Maintenant, vous avez sûrement besoin de quelque chose de plus actif, de plus virevoltant, de plus aérien, de plus glorieux !

Suite à ces quelques mots servant à introduire mon numéro, je faisait semblant d'esquiver des coups d'épées en faisant des bonds aériens et des demi-tour rapide. Mimant un combat, je sortais un bâton afin de fendre les airs. J'exerçais une chorégraphie de sauts en saut, montant par l'escalier. Une fois en haut, je continuais à combattre une armée invisible puis sautais du haut de l'escalier afin d'exécuter plusieurs salto avant et de retomber comme un chat. Je montais sur des meubles et me servait du mur afin de faire le maximum d'acrobaties impressionnantes.

Je continuais le spectacle pendant une bonne dizaine de minutes : un combat acharné contre une armée prête à me détruire. J'aimais jouer ce jeu depuis tout petit. Mais avec les acrobaties en plus, ce mime devenait généralement impressionnant si c'était bien exécuté.

Exécutant un dernier salto arrière, je tranchais le dernier ennemi invisible et finisant à genoux, la sueur dégoulinant sur mon visage fatigué par cet exercice.


Es-ce que ça va leur plaire...?

edit HRP : Si Je ne trouve pas de bâton dans la pièce, je prend quelque chose pouvant mimer une épée afin de rendre le spectacle plus réaliste.
Modifié en dernier par [MJ] The Puppet Master le 12 nov. 2009, 13:04, modifié 1 fois.
Raison : 2 Xp pour un total de 23 Xp
Xanatos, Humain, Bateleur (Acrobate & Jongleur)
FOR (8) END (8) HAB (13) CHAR (9) INT (9) INI (9) ATT (10) PAR (8)
Fiche Perso
Compétences :
- Acrobatie lvl 1
- Jonglerie lvl 2
- Contorsionnisme lvl 1
- Escalade lvl 1

Total xp : 24 / 74

Avatar du membre
[MJ] The Puppet Master
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Messages : 1403
Profil : Crème antiride! (5 utilisations, chaque utilisation procure +2 CHAR pendant 24h RP)
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... pet_master
Autres comptes : Mélétê (PJ) ; Dieter Wiederwald [RP Libre]
Localisation : Dans l'ombre, tirant les ficelles...

Re: Bonjour monsieur le maire...

Message par [MJ] The Puppet Master » 07 nov. 2009, 13:43

Le spectacle entamé par Xanatos, fait de mimes et d'acrobaties, semble réjouir les convives qui n'hésitent pas à se lever pour mieux observer le troubadour lorsqu'il œuvre sur l'escalier. De la même manière, les applaudissements ne manquent pas quand il exécute un saut impressionnant depuis le haut des marches. Alors qu'il en termine, essoufflé et en sueur, la grande porte s'ouvre avec fracas et les deux laquais en poste dans le long corridor font irruption dans la pièce immédiatement suivis par le maitre d'hôtel effaré.

Mon seigneur ! Ces malandrins sont là pour vous dépouiller ! déclare-t-il en pointant un doigt accusateur sur Xanatos. Son acolyte vient de prendre la fuite en emportant nombre de vos effets personnels volés dans vos appartements !

Outré et le visage boursoufflé par la colère, le bourgmestre se lève et, l'écume aux lèvres, ordonne à ses hommes :

Saisissez celui-là, immédiatement que je l'embroche sur le champ !

En quelques secondes, la situation vient de changer et une agitation frénétique s'empare de toute la maisonnée. Xanatos n'a que quelques instants pour réagir...
Les Péjis sont là comme des marionnettes qui, dans l'atmosphère brûlante de leur Erpé,
oublient qu'elles n'ont que l'illusion de la liberté...

Avatar du membre
xanatos
PJ
Messages : 48
Profil : FOR (8) END (8) HAB (13) CHAR (9) INT (9) INI (9) ATT (10) PAR (8) PV(32)
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki- ... he_xanatos
Localisation : Sur les routes ...

Re: Bonjour monsieur le maire...

Message par xanatos » 12 nov. 2009, 13:04

Je le savais ! Je savais que ce petit bonhomme allait improviser de cette manière, sans me prévenir, sans classe, comme un voleur de dernier rang ! Et pourtant, je continuais à croire qu'il allait faire différemment, sinon, pourquoi serais-je resté là ?
Bon, trêve de pensées inutiles, il faut agir, et vite ! Si on fait comme dans les contes qu'on me racontait dans le temps, il faudrait fuir avec la femme de mes rêves derrière le rideau... Mais on va faire autrement. Je ne veux pas la mettre dans la merde...


Bon, l'escalier, la table, une sortie... Mathématiquement, ça fait...

D'un bond, je sautais sur la table afin, ensuite, de me jeter à l'escalier, m'y accrocher, puis y monter afin de partir par la porte du haut. Si j'arrive en haut sans encombre, je salue une dernière fois l'assemblée en leur souhaitant :

J'espère que vous vous êtes bien amusés messieurs dames les riches ! Le peuple vous remercie !

Finissant ces mots, j'ouvrais la porte rapidement afin de voir ce qu'il se cachait derrière. J'observais ensuite la pièce afin de savoir s'il y avait une autre sortie, où un meuble ou me cacher, ou n'importe quoi pouvant m'aider. Car la situation était délicate...
Modifié en dernier par [MJ] The Puppet Master le 12 nov. 2009, 13:04, modifié 1 fois.
Raison : 2 Xp pour un total de 25 Xp
Xanatos, Humain, Bateleur (Acrobate & Jongleur)
FOR (8) END (8) HAB (13) CHAR (9) INT (9) INI (9) ATT (10) PAR (8)
Fiche Perso
Compétences :
- Acrobatie lvl 1
- Jonglerie lvl 2
- Contorsionnisme lvl 1
- Escalade lvl 1

Total xp : 24 / 74

Avatar du membre
[MJ] The Puppet Master
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Messages : 1403
Profil : Crème antiride! (5 utilisations, chaque utilisation procure +2 CHAR pendant 24h RP)
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... pet_master
Autres comptes : Mélétê (PJ) ; Dieter Wiederwald [RP Libre]
Localisation : Dans l'ombre, tirant les ficelles...

Re: Bonjour monsieur le maire...

Message par [MJ] The Puppet Master » 20 nov. 2009, 13:27

Xanatos s'élance sur la table résolu à se sortir de cette mauvaise situation sans tarder.

Fichu semi-homme ! Il l'a bien roulé...

Deux pas vifs sur la table et le voilà qui s'élance sans sourciller pour s'accrocher à l'escalier. Le tout au nez et à la barbe du bourgmestre fou furieux, gesticulant, hurlant et bousculant tout ce qui se trouve à sa portée dans l'espoir de faire échouer l'évasion du troubadour.

Satané bourgeois adipeux ! Il ne perd rien pour attendre...

Avec adresse et vivacité, Xanatos enjambe prestement la rampe et gravit les quelques marches qui le séparent de la porte de l'étage. Un dernier regard vers le parterre de spectateurs sans voix face à tant d'audace, une révérence, un bon mot et le voilà prêt à leur fausser compagnie. Du coin de l'œil, l'acrobate aperçoit la belle sortie de sa cachette pour lui sourire avec grâce. Puis elle disparait, elle aussi, derrière la tenture qui frémit avec légèreté.

Quelle femme ! Elle ne saurait être oubliée...

Une fois la porte ouverte, il ne faut qu'une seconde à Xanatos pour se décider à y pénétrer. C'est un long couloir tapissé de boiseries, une porte se situe à l'autre extrémité. N'ayant d'autre choix, il se précipite car, déjà, les pas lourds des sbires du maitre des lieux, résonnent dans l'escalier. Il actionne la poignée... qui ne bouge pas d'un pouce !

Verrouillée ! Le voilà pris au piège.

Il se retourne et voit un laquais, puis un autre pénétrer dans le couloir à sa poursuite.

La situation ne s'arrange pas...
Les Péjis sont là comme des marionnettes qui, dans l'atmosphère brûlante de leur Erpé,
oublient qu'elles n'ont que l'illusion de la liberté...

Avatar du membre
xanatos
PJ
Messages : 48
Profil : FOR (8) END (8) HAB (13) CHAR (9) INT (9) INI (9) ATT (10) PAR (8) PV(32)
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki- ... he_xanatos
Localisation : Sur les routes ...

Re: Bonjour monsieur le maire...

Message par xanatos » 22 nov. 2009, 14:26

Après une si belle sortie, se retrouver nez à nez avec une porte récalcitrante n'est pas ce que je pourrais appeler de la chance...

Réfléchissant à toute allure, je réfléchissais aux alternatives possible. Enfoncer la porte ? Avec ma force, ce ne serait pas évident. Me battre contre les laquais de ce bourgeois boudiné et enflé par la boisson divine ? Autant me jeter dans la gueule d'un loup affamé. Repartir à travers les gardes, les esquivant avec mes acrobaties ? Risqué, surtout vu leur taille et leur agressivité... Trouver un passage secret dans ce couloir trop monotone pour être vrai ? Autant prendre son temps alors qu'on en a pas.

Du coup, je fais quoi ? Je me jette violemment contre la porte ou je me faufile en passant sous les jambes des gardes ? Et dire que je n'ai même pas un petit couteau histoire de me rassurer. Il faudra que je pense à en acheter un.

Je donne donc un violent coup de pied dans la porte. Si celle-ci ne bouge pas d'un pouce, je me retourne et essais de me jeter sous les jambes des gardes afin de ressortir par l'autre coté du couloir. Si la porte bouge, je m'acharne dessus jusqu'à ce qu'elle s'ouvre.

Quelle sordide situation... Bloqué entre deux portes d'un couloir... Si je ne sors pas de cette maison, je resterais au moins proche de la douce créature que j'ai pu apercevoir...
Modifié en dernier par [MJ] The Puppet Master le 22 nov. 2009, 14:26, modifié 1 fois.
Raison : 2 Xp pour un total de 27 Xp
Xanatos, Humain, Bateleur (Acrobate & Jongleur)
FOR (8) END (8) HAB (13) CHAR (9) INT (9) INI (9) ATT (10) PAR (8)
Fiche Perso
Compétences :
- Acrobatie lvl 1
- Jonglerie lvl 2
- Contorsionnisme lvl 1
- Escalade lvl 1

Total xp : 24 / 74

Avatar du membre
[MJ] The Puppet Master
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Messages : 1403
Profil : Crème antiride! (5 utilisations, chaque utilisation procure +2 CHAR pendant 24h RP)
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... pet_master
Autres comptes : Mélétê (PJ) ; Dieter Wiederwald [RP Libre]
Localisation : Dans l'ombre, tirant les ficelles...

Re: Bonjour monsieur le maire...

Message par [MJ] The Puppet Master » 22 nov. 2009, 18:08

Malgré sa fougue, Xanatos ne parvient pas à faire céder la porte et doit se résoudre à faire face aux laquais qui avancent vers lui, un rictus mauvais aux lèvres.

Il t'en cuira, sot, de t'en être pris à notre maitre ! Tu n'as pas idée de ce dont il est capable.

Le sort qui t'est réservé n'est guère enviable, ça non.

Mais avant ça, on va te passer l'envie de recommencer à te moquer de nous...

L'acrobate peine à déglutir et cherche un moyen de leur fausser compagnie quand, le cliquetis d'un loquet qui se déverrouille derrière lui le fait sursauter. Quelqu'un vient d'ouvrir la porte récalcitrante !
Se sentant tel un animal aux abois encerclé et ne pouvant fuir, Xanatos retient sa respiration quand il voit la porte s'entrouvrir mais, alors qu'il s'attend à voir surgir d'autres hommes à la solde du bourgmestre, c'est le joli minois de la mystérieuse donzelle qui apparait dans l'entrebâillement...


Hâtez-vous, l'ami, avant qu'il ne soit trop tard.

Sans réfléchir une seconde de plus, le jeune homme s'engouffre dans cette brèche salvatrice au grand dam de ses poursuivants. Immédiatement, la jeune femme verrouille la serrure d'un tour de clé puis se retourne et fait face à Xanatos, soudain soulagé.
Dans un élan souple elle l'attrape par la main et l'oblige à la suivre.


Maintenant, sortons d'ici !lance-t-elle d'un ton décidé.
Les Péjis sont là comme des marionnettes qui, dans l'atmosphère brûlante de leur Erpé,
oublient qu'elles n'ont que l'illusion de la liberté...

Avatar du membre
xanatos
PJ
Messages : 48
Profil : FOR (8) END (8) HAB (13) CHAR (9) INT (9) INI (9) ATT (10) PAR (8) PV(32)
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki- ... he_xanatos
Localisation : Sur les routes ...

Re: Bonjour monsieur le maire...

Message par xanatos » 22 nov. 2009, 18:46

Je suis fait comme un rat !

Ma jambe me fit mal suite à mon coup de pied. Je me retrouvais face aux deux laquais qui n'avaient rien d'enviable... Ce qu'ils me dirent et leur rictus me mit plus que mal à l'aise. Je m'imaginais déjà la langue et les mains tranchés, essayant sans y arriver de me sortir de ce mauvais pas. Je soufrais d'avance à ce qu'il m'attendais. Je revivais à l'avance ce qu'on avait fait subir à ma mère. Ce douloureux souvenir remontait à la surface. Une bouffée de chaleur me monta à la tête. Une goutte de sueur perla de mon front. Il allait falloir tenter l'impossible, me glisser entre eux... Je savais à l'avance que c'était une tentative désespérée. Je restais malgré tout sur place, immobilisé par la peur.

Après l'amusement que je leur avait procuré, ces gens allaient rire de mon triste sort. Ils allaient me dépiauter en plusieurs morceaux. Mes rimes et mes morales acrobatiques allaient se finir en carnage glauque. Quel triste sort.


Je suis vraiment fait comme un rat.

Et là, l'inimaginable arriva. La porte s'ouvrit derrière moi. Et à la place de flasques visages gras plein de colère, j'aperçu le joli minois de la demoiselle de mes rêves. Elle était là pour me sauver. Je m'élançais de l'autre coté de la porte de mon échappatoire. Un soulagement qui me rendis tout mou. Comme si je désenflais de tout le stress que je venais d'accumuler. La demoiselle ne me laissa pas dire un seul mot quand elle m'attrapa la main afin qu'elle me sorte d'ici. Le contact de sa main me plongea une deuxième fois dans une étrange émotion. Elle était su douce, si chaleureuse. Je me laissai conduire par cet ange descendu des astres pour me sauver.
Modifié en dernier par [MJ] The Puppet Master le 22 nov. 2009, 18:46, modifié 1 fois.
Raison : 2 Xp pour un total de 29 Xp
Xanatos, Humain, Bateleur (Acrobate & Jongleur)
FOR (8) END (8) HAB (13) CHAR (9) INT (9) INI (9) ATT (10) PAR (8)
Fiche Perso
Compétences :
- Acrobatie lvl 1
- Jonglerie lvl 2
- Contorsionnisme lvl 1
- Escalade lvl 1

Total xp : 24 / 74

Avatar du membre
[MJ] The Puppet Master
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Messages : 1403
Profil : Crème antiride! (5 utilisations, chaque utilisation procure +2 CHAR pendant 24h RP)
Lien fiche wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... pet_master
Autres comptes : Mélétê (PJ) ; Dieter Wiederwald [RP Libre]
Localisation : Dans l'ombre, tirant les ficelles...

Re: Bonjour monsieur le maire...

Message par [MJ] The Puppet Master » 22 nov. 2009, 19:05

Main dans la main, la jeune femme et Xanatos traversent de multiples chambres, franchissent de nombreuses portes, parcourent d'innombrables couloirs. Le jeune homme, subjugué, ne parvient pas à regarder ailleurs qu'en direction de sa bienfaitrice. Son doux visage, sa peau si parfaite, les boucles de ses cheveux savamment coiffés, tout en elle respire la grâce et la magnificence. Jamais, il ne fut donné à Xanatos de contempler pareille beauté.
Tout autour de lui, ce n'est qu'un décor fantasmagorique qui défile sans qu'il y prête la moindre attention. Finalement, la damoiselle stoppe arrivée au bas d'un grand escalier et Xanatos réalise soudain qu'ils sont toujours poursuivis. Devant eux, dans le vaste couloir, accourent une demi-douzaine de miliciens en arme. Dans les étages, les cris des laquais courroucés retentissent et les lumières dansantes des torches s'agitent où qu'il regarde. Il semble que leur fuite s'arrête ici.


Zut ! Il est trop tard.

La jeune femme fouille du regard les alentours et soudain, se remet en marche, trainant à sa suite celui qu'elle cherche à sauver sans qu'il en connaisse la raison. Tous deux remontent les marches de marbre et, in extremis, s'engouffrent derrière une lourde porte que la belle verrouille en hâte.

Nous avons un court répit ... dit-elle en lâchant la main de Xanatos pour se diriger vers une immense fenêtre. Elle l'ouvre, s'avance sur le balcon et se penche au-dessus du parapet de pierre avant de retourner vers l'acrobate.

Vous allez devoir sauter, mon bel ami. Mais nul doute que ça ne posera aucun problème à quelqu'un possédant une telle agilité.

Elle sourit. Un bruit sourd retentit et la porte tremble. Elle devrait tenir encore quelques secondes mais Xanatos ne doit plus tarder.
Les Péjis sont là comme des marionnettes qui, dans l'atmosphère brûlante de leur Erpé,
oublient qu'elles n'ont que l'illusion de la liberté...

Verrouillé

Retourner vers « Stirland »