Votes [Concours] L'Evasion

Dans cet espace intemporel et hors du monde, les plus talentueux écrivains peuvent écrire pour le plaisir ou se mesurer entre eux, pour leur gloire personnelle ou par vengeance....

Modérateur : Equipe MJ

Répondre

Sondage : Votre choix de texte

Le sondage est actif jusqu’au 10 août 2020, 12:43

Reinhard Faul
2
20%
Lucretia Von Shwitzerhaüm
2
20%
Snorri Sturillson
0
Aucun vote
Prestenent d'Affreloi
0
Aucun vote
Karil Dasmof
0
Aucun vote
Johannes "La Flèche"
2
20%
Anton von Adeldoch
3
30%
Galfric Lawmaker
0
Aucun vote
Alicia
1
10%
 
Nombre total de votes : 10

Avatar du membre
[MJ] Le Roi maudit
Warfo Award 2020 de l'Incitation au voyage
Warfo Award 2020 de l'Incitation au voyage
Messages : 155
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / TIR / NA / PV (bonus inclus)
Autres comptes : Piero Orson (PJ);Maroufle [RP Libre]

Votes [Concours] L'Evasion

Message par [MJ] Le Roi maudit »

Bonjour à tous, écroués ou non, condamnés à juste titre ou victime d'une plaisanterie du sort. Après nous avoir montré vos talents d'évasion ou votre lamentable passivité, il est l'heure de choisir votre Arsène lupin !

Les neuf textes sont disponibles ici : viewtopic.php?f=176&t=7195

Vous avez deux semaines pour voter. Bien entendu un petit commentaire sur la raison de votre choix est toujours appréciable. À vos votes !
La gloire...Le pouvoir...La Légende...L'Estalie ! À tout prix...

Avatar du membre
Martin
PJ
Messages : 138

Re: Votes [Concours] L'Evasion

Message par Martin »

Bien bien bien... Alors on va commencer par Lucrétia.
Un très bon texte, rien à redire, et qui reste dans le thème, en jouant bien sur les termes. ^^
Il m'a tiré un sourire. Puis c'était court. Net. Clair.

C'était toujours mieux que le texte de Snorri qui m'a un peu perdu par moments, malgré un bon début où l'on était très aisément plongés dans la scène.

Pour le texte de Prestenent... Excellent. Si si. Génial. On sent bien la sale petite raclure de fond de chiottes qu'en le drucci à mesure qu'on lit les lignes, ce saligaud que l'on veut supplicier à la planche tellement il est horrible le lascar. Un bon méchant drucci bien comme on les hait. Et taré en plus de ça ! Se couper l'oreille ! Pour ne pas payer une taxe ! Bande de sales oreilles pointues, tous les mêmes, c'est moi qui vous l'dit !
Reste qu'aucun soucis à s’immerger dans l'histoire, à s’imaginer dans la peau de ce sale psychopathe raciste imbu de lui même. Un très bon texte, que j'ai lu avec attention et plaisir. Vraiment bien écrit. Je souhaiterais pouvoir en dire autant du mien....

Karil, c'est ton tour. Tu nous as donné des personnages horribles, que ces "détectives" ou huissiers ou peu importe le nom qu'on leur donne. Il sont très bien décrits, que ces tortionnaires. Dommage qu'ils ne bossent pour l'Eglise de Sigmar, ils entreraient sans doute bien dans le moule de l'Inquisition. Sans pitié ni remords.... Des personnages biens distincts, cyniques, pas forcément très profonds, mais c'est pas ce qu'on leur demande. Tu as très bien réussi à nous les dépeindre puisqu'on imagine sans soucis le genre de sales raclures qu'ils sont. Et qu'on les déteste pour ça.

Vient alors Johannes, et son bandit sans foi ni loi, toujours tout pour sa gueule et rien pour les autres, sa survie avant toute autre chose et merde pour la morale. Pas de camaraderie, pas croyances, juste lui et rien que lui.
Et crédible le petit fumier. D'un côté c'est bien fait pour lui. De l'autre.... Dommage qu'il n'ait jamais pu faire confiance à quiconque, et recoure sans cesse à la tromperie pour survivre. Meh. On le plaint quelque part.
Quand à son aventure dans les murs de la citadelle, c'était très bien joué. On s'y croit, s'y imagine, s'y immerge sans soucis. Aucun problème pour suivre le personnage dans ses pérégrinations.

Bon Alicia.... Je vais clairement pas voter pour moi même. C'est pas vraiment dans l'esprit du concours. Nop. Surtout que le texte a été rendu à la toute dernière minute donc bon....

On se retrouve donc avec deux textes, qui m'ont tenu en haleine, chacun d'entre eux à leur manière. Reinhard et sa dame, et Anton, avec la sienne. Les deux avaient leur genre, mais n'en était pas moins cocasses à leur manière, me faisant passer un agréable moment à les lire, à me tirer sans cesse un sourire - tout à fait mérité au passage - au point de me faire hésiter plus de deux secondes à qui je vais donner mon vote.
Hélas pour notre chère magus, le rp d'Anton, bien que pas le plus récurent sur le forum - six posts par an ^^ - n'en est pas moins, pour ma personne, le plus passionnant. Et c'est parce que cette écriture d'invention se trouve dans la continuité de son rpé, ou du moins dans sa "trame", comme une bonne partie de ce qu'il fait, que je lui donne mon vote, tant la trame que se construit notre nobliau du Suddenland est complète, passionnante, intéressante, et toujours aussi bonne à lire.

Bref, vous l'aurez compris, mon vote va à Anton Von Adeloch.
Gamin, un jour ou l'autre tes plans foireux feront de nous des morues salées. Et tu sais quoi ? Je regretterais même pas car je me serais sans doute amusé comme un fou avant d'y passer.


Martin, Voie de la chasse
Profil: For 8 | End 8 | Hab 10 | Cha 8 | Int 8 | Ini 10 | Att 9 | Par 9 | Tir 11 | NA 1 | PV 65/65
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... che_martin

Avatar du membre
[MJ] Le Gob'
PJ
Messages : 202
Profil : ERROR : Données altérées par les vapeurs bonnet-de-fou.
Autres comptes : Vladek [Chroniques]
Localisation : Grenoble/Lyon

Re: Votes [Concours] L'Evasion

Message par [MJ] Le Gob' »

A voté.

Je pourrais trouver des qualités à tous les textes présentés, mais en définitive mon vote va à Lucre, en ce qu'il m'a réellement surpris et touché. Appelons ça la prime à l'émotion.

Ce choix nécessairement subjectif n'enlève rien au mérite des autres contributions. Félicitations à chacun des participants pour leur implication.
Un gobelin inspiré a écrit :Pour toute réclamation ou problème, traversez la forêt et rendez-vous à la Caverne aux Champignons. Mais prenez garde aux vapeurs de bonnet-de-fou...
A l'entrée de la grotte se tient le gobelin : ses vêtements sont crasseux, et ses yeux vitreux. Plusieurs champignons d'une taille impressionnante pendent en grappes à sa ceinture. Dans l'une de ses mains, il tient une feuille d'arbre roulée en cylindre, dont l'extrémité fumante dégage les même fumerolles que celles qui planent lourdement au-dessus de sa tête. Il tire une bouffée de son étrange et longue cigarette, expire ensuite tranquillement par le nez, tout en dévisageant son interlocuteur d'un air rêveur. Puis, il prend la parole, d'une voix cassée, grave et enrouée, comme s'il avait quelque chose de très important à vous chuchoter :


Image
"Pourquoi cet air si sérieux ?
Écoute-moi bien, voyageur égaré.
Il y a quelque chose dont je voudrai te parler.
En tout temps, en tout lieu, tu dois bien être conscient que :

Image

En cas de non-respect de ces quelques règles,
Tu serais confronté à cet étrange animal,
Qui du forum régit le Bien et le Mal :
Le Modo, en vérité, créature fort espiègle."

Image
Un gobelin douteux a écrit :

Avatar du membre
Anton
PJ
Messages : 124
Profil : Venez découvrir mon livre de recette phpBB3/viewtopic.php?f=177&t=3179

Re: Votes [Concours] L'Evasion

Message par Anton »

Hello,

Un rapide retour, je dis les choses un peu comme ça me vient en essayant d'être constructif ( :O_O: ) hésitez pas sur discord ou autre si vous voulez qu'on en parle :

Reinhard Faul : comme à l'accoutumée j'aime beaucoup le ton, juste et décalé, le comique absurde comme il faut. Sur le fond, original, pleins de jolies trouvailles. Côté écriture j'ai trouvé le texte moins travaillé / "fini" que d'autres de cette plume, mais ça reste un réel plaisir. Mon vote pour ce texte.

Ombe... Lucretia Von Shwitzerhaüm : court et ciselé, plaisant pour ça. Un poil trop pathos pour moi cependant, je n'ai pas adhéré. L'exercice n'est pas facile avec un texte de cette longueur, chapeau pour ça.

Snorri Sturillson : ambitieux, je confesse que je n'ai pas réussi à rentrer dans le style. J'ai souvent l'habitude de lire en diagonale (pas que les RP, les bouquins aussi) et de revenir en arrière, m'arrêter, etc. Ici les incises des paragraphes ne m'aidaient pas à me remettre dedans ("Mais non, rien de tout cela n'avait été aussi terrible que la lande." par ex. qui n'accroche pas chez moi), je suis un lecteur pénible j'avoue.

Prestenent d'Affreloi : j'ai beaucoup aimé le personnage, j'avais plaisir à suivre les méandres de sa pensée. Bien (d)écrit, lecture fluide, très chouette. Moins convaincu cependant sur le fil de l'intrigue lui-même et les ficelles de l'évasion (faire semblant d'être mort puis libérer les prisonniers), c'est sans doute ce qui justifie plutôt mon vote à Reinhard, sans quoi j'aurais probablement voté pour ce texte.

Karil Dasmof : l'évasion par la pensée, c'est bien vu bien sûr. Ca se lit bien je trouve, la galerie de portrait d'ordures c'est toujours amusant, j'avoue cependant que je n'y ai pas trouvé quelque chose de très neuf (sauf le passage de torture de Heins qui intrigue forcément). Par ailleurs rencontrer tous ces gens, pour juste s'arrêter là, un peu dommage.

Johannes La Flèche : une évasion de qualité ! Le fond est chouette, des trouvailles comme le sorcier cinglé et des moments de vrai (oh con paulo ils ont libéré le cinglé !). Des limites de forme (de gros paragraphes notamment, et quelque fois des usages curieux des temps qui moi me heurtent bcp la lecture - mélange imparfait passé simple passé composé et une louche de présent en deux phrases par ex), et le style est pafois peu fluide me fait sortir de la lecture. Je trouve parfois dommage l'exposition systématique de tout ce qui se passe (ex : avoir par le menu l'histoire des co-detenus, de la capture du sorcier, etc.) narrateur omniscient un peu consciencieux qui me sort parfois de l'action. Un poil long (mais bon qui suis-je pour dire ça...).

Galfric Lawmaker : sur la forme plein de fautes d'othographes (yen a dans tous les textes, y compris le mien, mais dans celui-là en particulier), qui heurtent la lecture, et les grands blocs peu aérés me font mal re-rentrer dedans. Sur le fond c'était une histoire un peu absurde et marrante, j'avoue que la forme m'a empêché de rentrer suffisamment dedans pour en juger davantage.

Alicia : J'ai beaucoup aimé la narration, les séquences, l'île, la confiance progressive du gouverneur... Si le personnage me semble un peu étrange dans ses raisonnements (servir un traître en attendant qu'il te trahisse pour pouvoir le trahir), on aurait envie de le voir accomplir de jolies choses par la suite. Sur la forme, quelques longueurs, le texte devient vraiment accrocheur quand il arrive sur l'île il me semble, et ça s'affine bien. Il n'y a guère que l'elfe qui apparaît là pour avoir une perso secondaire, mais qui finalement n'apporte pas grand chose et coupe un brin la dynamique ; on ne saura jamais s'il la tue ou non, et elle disparaît de la fin du récit.
Anton von Adeldoch, Noble du Sudenland, lien vers l'aventure en cours: http://warforum-jdr.com/phpBB3/viewtopi ... 380#p97380
Profil de combat :
FOR 9/ END 11/ HAB 7/ CHAR 11/ INT 11/ INI 9/ ATT 11/ PAR 8/ TIR/ 9/ PV 75/75, bonus de l'équipement inclus avec -2 Par/Hab à l'adversaire, -1 armure de l'adversaire et parade 10, protection tête/bras/torse de 9.

Détails permettant d'arriver à ce profil:
Profil: FOR 8/ END 10/ HAB 8/ CHAR 11/ INT 11/ INI 9/ ATT 10/ PAR 9/ TIR/ 9/ PV 75/75
Compétences: Monte, Arme de prédilection (rapière +1 Att)
armes: Arc court (dégâts:26+1d8, malus -2/16m) ; "fleuret estalien" (rapière, dégâts:14(+8)+1d8, parade 10, rapide (-2Par/Hab de l'adversaire pour parer/esquiver), perforant (1) (ignore 1 point d'armure adverse))
Protections: mailles. Torse, dos et bras, protection de 9, encombrement de -1 HAB, ATT et PAR
Talisman de Gork : +1 For Att et END
Les convictions sont des ennemis de la vérité plus dangereux que les mensonges
Fr.N.

Avatar du membre
Dokhara de Soya
Warfo Award 2019 du meilleur PJ - Élaboration
Warfo Award 2019 du meilleur PJ - Élaboration
Messages : 210
Lien fiche wiki : wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_dokhara_de_soya
Autres comptes : [MJ] Katarin

Re: Votes [Concours] L'Evasion

Message par Dokhara de Soya »

Reinhard... et bien... Bon.
C'était très sympathique : un ton très léger, beaucoup d'humour, et un méchant assez incroyable. Mais... malheureusement, pour les awards, j'ai dépiauté une bonne grosse partie du rp de Reinhard. Et pas moyen, cette Demoiselle, je ne peux pas la voir autrement que comme Reinhard avec un filtre instagram. Le style est trop identique, la façon dont elle pense, la manière dont l'humour est distillé. Les thématiques sont différentes, oui, mais c'est tellement similaire dans la forme que à aucune seconde je n'ai cru à cette demoiselle du Graal bientôt retraitée. C'était Reinhardette.
Le souci, c'est que l'héroïne est déjà pas mal décalée, très "comique" et éloignée du standard qu'on s'imagine pour son rôle. Du coup, en la jetant dans une situation elle aussi décalée avec un vampire nul à chier, c'était vraiment too much pour moi : je pense sincèrement qu'il aurait été bien plus drôle d'opposer un personnage sérieux à un autre très bizarre, pour renforcer le décalage.


Lucrétia... à la première lecture j'ai presque cru à un troll : c'est très court, et en plus la thématique triche sur l'idée standard qu'on a du mot "évasion". Pourtant... ça fonctionne très bien en l'état. La petite taille est idéale pour ce que ça raconte, c'est léger et sans prétention, c'est un petit fragment de quelque chose qui donnerait envie d'en avoir plus. C'est assez dur à évaluer en définitive... j'ai aimé, en tout cas, mais il y a un petit gout de "j'aurais voulu plus" sur mes lèvres une fois les quatre paragraphes dévorés.


Snorri, j'ai rien compris.
Surement que j'ai raté un truc, j'en sais rien, mais ouah. J'ai pas du tout du tout accroché, larguée que j'étais tout du long.


Prestenent, c'était bien cool, mais je suis pas sure de pouvoir dire pourquoi. Je crois que ça se résume au fait que le récit était simple, sans prétention, mais efficace. On ne s'y ennuie pas, le personnage est intéressant à lire, ses péripéties sont sympathiques - même si pour une thématique d'évasion, c'est finalement assez vite expédié cette affaire :D
A l'instar de Lucrétia, ça me donne envie de revoir le personnage pour qu'il soit davantage développé, pour connaitre la suite. Pourtant, deux trois fois j'ai été perplexe, par exemple sur cette histoire de découpe d'oreille qui était très soudaine - ça m'a un peu sortie du récit en mode "attends, quoi ?".


Karil, euh... beh... c'est tout ? :mrgreen: Tu présentes des personnages qui... ne s'évadent pas. Ne font rien en fait. Non parce que ta petite conclusion ne m'a pas trompée : s'évader dans sa tête je suis pas d'accord :D Bref, j'ai l'impression d'avoir lu une situation initiale qui n'a jamais eu le droit à son événement modificateur. J'ai pas aimé du tout ^^°


Johannes... comme d'habitude, c'est long ! Pas incroyablement long, mais 12000 mots ça pèse déjà pas mal, et je pense qu'en réalité tu aurais pu facilement pu épurer la partie centrale d'un bon morceau sans perdre grand chose : à partir de la sortie de la cellule, il y a beaucoup de péripéties et toutes n'étaient pas nécessaires.
Le démarrage fonctionne très bien, avec le petit groupe hétéroclite qui est bien présenté et doit travailler en équipe. Le mage m'a cependant vite agacée par son rôle de deus ex machina, heureusement tu as eu l'intelligence de le séparer de Johannes au bout d'un moment. Je regrette par contre le manque d'astuce dans la résolution des diverses crises : tout se résout de manière assez bourrine d'un bout à l'autre : quitte à faire plein de péripéties, quelques-unes se résolvant par la ruse auraient été les bienvenues plutôt que de toujours finir en combats et fuites.
La conclusion est maladroitement menée, mais son intention m'a bien plu : ça a humanisé le personnage qui pendant sa fuite semblait dépourvu d'émotions. C'était une bonne idée de conclure ainsi sur une victoire amère.


Anton, le style est propre, comme toujours, même s'il se permet parfois des écarts très bizarres - adresses au lecteur, anachronismes, ce genre de choses. Par ailleurs, tout ce jeu d'horloge minuté m'a paru bien superficiel - il n'a servi qu'au début à donner des indices sur l'âge du personnage qui effectuait lentement ses actions. La présence d'horloges un peu partout force la chose, et à aucun moment est rappelé qu'elle doit être à tel endroit à tel moment précis pour mettre un peu de pression, rendant ce rappel constant de l'heure un peu inutile.
Aussi, le bruit de la canne sur le carrelage, c'est pas un peu curieux pour quelqu'un qui veut se faire discrète et annonce pouvoir marcher sans son aide ? :D
Du reste, il faut bien admettre que cette petite vieille est très, très fun à lire. S'imaginer mamie qui fait de la résistance, c'est très amusant, surtout que tu joues pas mal sur l'âge de ses acolytes également en ne le dévoilant que tardivement - même si on se doute vite de la chose.
Quoi qu'il en soit, tout ça s’enchaîne très proprement et se lit de manière très agréable - je regrette néanmoins à l'instar de Johannes que chaque imprévu se règle systématiquement dans la violence et non un peu de ruse ^^° La conclusion quant à elle est très fun et finit de souligner l'incroyable personnalité de Emeline, avec un Anton terrifié à l'idée qu'elle soit quelque part dans la nature et des dégâts qu'elle va pouvoir faire dans son sillage.
Petite mention à cette phrase que j'ai adoré : "Cette merveille avait été forgée jadis en un temps où une fusillade était moins affaire de précision que d'enthousiasme."


Galf, le style reste problématique de concours en concours : trop de répétitions, de petites fautes, d'étourderies... c'est jamais "propre" et ça dessert beaucoup la lecture pour moi. Genre l'ogre qui change de nom, de Grogmir à Grogmar. Ajoute à ça des adresses au lecteur un peu lourdes, une narration trop décousue, et trop de références directes à Pathfinder qui me sortent totalement du lore, et ça donne un résultat qui a peiné à m'accrocher.
J'attends de toi une participation plus sérieuse à un concours : quelque chose de plus travaillé, moins fouillis.


Alicia, le lore que tu met en place dès le début est... compliqué. A la première lecture je n'ai rien compris ^^° A l'instar d'Anton, l'idée d'attendre une trahison pour trahir m'est parue quand même sacrément compliqué aussi. Pour des formats courts, des nouvelles de concours, tu nous avais sorti la dernière fois du 22000 mots : ici il n'y en a que 8000 mais on sent que tu veux toujours mettre trop de choses à la fois dans ce que tu écris.
Dans ce genre de récit, parfois mieux vaut ne pas étaler tout le menu dès le départ, pour démarrer directement sur l'action : ça devient intéressant une fois sur l'ile, avec l'autre prisonnier, la découverte des lieux. Tu es le seul à avoir laissé ton personnage en détention avant de parler d'évasion, et c'est agréable de connaitre ce qu'il veut fuir, de décrire ses journées, sa solitude, les routines pour ne pas perdre les pédales. J'ai bien aimé cette phase. De même pour ses longs préparatifs avant de sortir, ça change de l'action décérébrée, l'idée du cuisinier qui sympathise est bonne - par contre j'aurais préféré avoir une vraie scène montrant comment il prenait l'autorité sur le gouverneur, plutôt que ce soit simplement affirmé de manière impersonnelle en "il y arrive peu à peu parce que il est fort".
En fait, la faiblesse de ce texte, c'est le contexte politique dont je me fous totalement. Le cœur du truc, la vie dans la prison, le travail au fil des ans pour en sortir, ça c'est fun. Les idées de revanche du perso principal, c'est ennuyeux à mourir dans le cadre d'une nouvelle qui n'aura jamais de développement supplémentaire :D



==> Entre Prestenent et Anton mon coeur balance. Mais pour la nature-même de son évadée et la présence plus forte de la thématique de l'évasion, je dois admettre avoir eu une petite affection supplémentaire pour le récit du second - point pour Anton, donc.
Dokhara de Soya, Voie de la Belle Mort, Beauté mortelle

Profil : For 11 | End 11 | Hab 13 | Cha 17 | Int 12 | Ini 12 | Att 12 | Par 11(13) | Tir 10 | Mag 11 | NA 2 | PV 95/95

Compétences :
- Sociales : Diplomatie, Éloquence, Empathie, Étiquette, Séduction
- Artistiques : Chant, Danse, Musique (violon), Tatouage
- Intellectuelles : Alphabétisation, Langue étrangère (kislévarin, strygani)
- Martiales : Ambidextrie, Bagarre, Fuite, Monte, Parade, Résistance accrue (spécialisation alcool), Sang-froid
- Divers : Sens Accrus
- Dons Du Sang : Regard Hypnotique, Régénération Impie
Compétences en cours d'apprentissage :
Escamotage : 1/2
Adresse au tir (arbalètes) : 2/3
Équipement :
Armement :
- Lame en or marin : 14+1d8 dégâts ; 14(28) parade
- Main gauche : 8+1d6 dégâts ; 8(16) parade ; Rapide. +2 PAR si utilisée en conjonction avec une autre arme. Lors d'une parade, c'est le score de parade de l'arme en main droite qui compte pour le premier jet, celle de la main gauche pour le second jet si relance.
- Poignard : 12+1d6 dégâts ; 6(12) parade ; Rapide. Peut être utilisé comme arme de jet
- Arbalète : 34+1d8 dégâts : Malus de -2 TIR tous les 30 mètres ; Perforante (4) : Un tir par NA maximum.

Armure :
- Veste et jambières en cuir : 5 de protection partout sauf tête
- Tunique noire druchiie : 2 de protection sur tout le corps
Awards \o/
Warfo Award 2018 du meilleur PJ - RP
Warfo Award 2019 du meilleur PJ - Élaboration
Dream Team 2018 et 2019 avec Lucretia Von Shwitzerhaüm
Miss Vieux Monde 2019 et 2020

Répondre

Retourner vers « Grimoire des Sages Écritures »