[Thralin Dumrolsson] Se fendre la gueule à Karak Azgal

Image
Les Montagnes sont depuis l'aube des temps le domaine des Nains : c'est là, parmi les pics colossaux et les précipices vertigineux, qu'ils bâtirent jadis d'immenses forteresses souterraines.

Modérateur : Equipe MJ

Avatar du membre
[MJ] Le Roi maudit
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 120
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / TIR / NA / PV (bonus inclus)
Autres comptes : Piero Orson (PJ);Maroufle [RP Libre]

Re: [Thralin Dumrolsson] Se fendre la gueule à Karak Azgal

Message par [MJ] Le Roi maudit »

Si Karak Azgal était une cité singulière, construite à la surface comme les villes umgi, une chose là bas ne changeait pas du reste de la culture naine : La bière.

Si la chope dorée était réputée, un des gardes leur conseilla le pub de l’œil du dragon. Les nains y festoyaient entre voyageurs des autres colonies, soldats de la citadelle de Skalf et ce soir là, la petite troupe composée de Thralin, d'Alrik, de Thorvald et de quelques compagnons.
Nolf arriva tard dans la soirée, aussi sombre d'habits que de poil, il leur raconta ses pérégrinations dans les terres arides, en compagnie des caravanes d'umgi.
Ces terres dangereuses et infestées par les grobi étaient un axe de circulation important entre Azgal et les petits fiefs humains tapageurs nichés au sud des montagnes noires et des voutes. Ainsi les aventuriers affluaient pour tenter leur chance dans les vestiges du Karaz Ankor, et en contrepartie, les dawi se focalisaient sur la restauration de la Cité.
Quand ils furent aussi imbibés qu'une éponge de comptoir, les gnutrommi essayèrent de rentrer jusqu'aux baraquements avec la discrétion d'un troupeau de rhinox en rut, rejoignant bientôt la grande célébration improvisée en l'honneur des nouveaux défenseurs de la cité du dragon ! Après des jours de marche presque solennelle, ils pouvaient enfin souffler, se réjouir, presque être insouciants !

Du moins jusqu'à ce qu'au petit matin, en plein cuvage des litres de bière englouties, il leur fallait se lever, la gueule de wutroth, pour suivre les directives du capitaine Rorganson. Certaines brigades étaient désignées pour les souterrains, l'insigne honneur, le combat pour rayer les rancunes des nains, d'autres furent assignées à garder la Citadelle, et enfin, au grand dam de la petite bande, les derniers groupes furent choisis pour patrouiller dans la Porte des Morts.

En comptant Nolf, Thorvald, Alrik et lui même, il y avait six nains dans le groupe qui se dirigea vers l'Ouest. En contrebas de l'immense porte des remparts ouest, un sentier sinueux descendant vers une immense ville, mais non une ville naine, un conglomérat de masures, de petites bâtisses à un ou deux étages, des villages de tentes se serrant contre des échoppes miteuses. Toute la crasse, le désespoir et la vivacité humaine s'était réuni comme un chancre aux pieds de Skalf. Cette ville ne vivait que des richesses des nains, et en même temps elle leur était essentiel.
L'odeur abominable que le vent leur portait refluait l'égout, la gnôle, la sueur et la viande rôti. Nolf eut un rictus avant de demander :
-Alors les gars , on descend ?
La gloire...Le pouvoir...La Légende...L'Estalie ! À tout prix...

Avatar du membre
Thralin Dumrolsson
PJ
Messages : 16

Re: [Thralin Dumrolsson] Se fendre la gueule à Karak Azgal

Message par Thralin Dumrolsson »

Leur sortie de la veille avait laissé les gnutrommis dans un salle état. Après tout ce qu’il avait bu Thralin avait la tête lourde comme une enclume et il s’aperçut qu’il devait aller se soulager du poids qui commençait à peser dans sa vessie. A peine le temps de se préparer qu’il fallait déjà se rendre dans la coure de la caserne pour recevoir une affectation. Le capitaine envoya les premières brigades dans les souterrains. Thralin voulait pouvoir combattre là-bas, d’ailleurs quand le regard du capitaine se posa pendant quelques instants sur lui alors qu’il donnait les noms des brigades en partance pour les tunnels il fut persuadé que sa brigade aussi allait en être. Quelle ne fut pas sa déception ! Il reçu la pire affectation possible : aller patrouiller dans le semblant de ville umgi qui bordait la ville naine. Il aurait pu songer qu’au moins, il était avec Thorvald, Alfrik, et Nolf mais Thralin était trop frustré pour s’en rendre compte.

Bientôt le groupe fut devant la « ville », Nolf dit quelque chose puis ils commencèrent à faire ce pourquoi ils étaient là, c’est-à-dire patrouiller dans le bidonville. Très vite les bottes de Thralin furent souillées à force de marcher dans une espèce de mélasse dont il ne voulait même pas connaître la composition. L’odeur était insupportable, les habitations et autres commerces étaient pitoyables, et les umgis semblaient minables en comparaison des nains. Thralin songea qu’il était vraiment intolérable qu’une telle monstruosité umgi ai pu se bâtir aux portes d’une aussi glorieuse forteresse. Mais le plus insupportable n’était pas encore arrivé …

Quelques minutes après, la brigade vit passer un groupe d’aventuriers umgis. Ceux-ci revenaient des profondeurs et affichaient glorieusement les trésors nains qu’ils avaient pu en rapporter. Ce fut plus que ce que Thralin pouvait en supporter. Il lâcha tout haut :

-Comment qu’ça s’fait qu’on laisse ces palasites d’umgis filer avec nos tlésors sous l’blas ?

Sa journée était définitivement fichue et le désespoir commença à l’envahir quand de sombres pensées lui traversèrent l’esprit: peut-être qu’il allait devoir patrouiller longtemps ici, peut-être que pendant longtemps ses bottes seraient pleines de bouse umgi, peut-être que pendant longtemps il allait devoir regarder ces sales parasites remonter des trésors nains sans pouvoir rien faire. C’était dans des jours comme celui-là qu’il se demandait vraiment comment il allait pouvoir rayer des rancunes, comment il pourrait aider à reprendre le royaume des nains, ou même comment il pourrait venger son clan. Une chose semblait sûre pour lui, d’aucune façon il ne pourrait remplir ses objectifs en patrouillant ici.
Modifié en dernier par [MJ] Le Roi maudit le 29 avr. 2020, 12:21, modifié 1 fois.
Raison : xp : 3 / total xp : 24
Thralin Dumrolsson, voie des guerriers du haut roi
Profil: For 8 | End 9 | Hab 6 | Cha 10 | Int 9 | Ini 6 | Att 9 | Par 10 | Tir 8 | Foi NaN | Mag NaN | NA 1 | PV 70/70
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_thralin_dumrolsson

Avatar du membre
[MJ] Le Roi maudit
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 120
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / TIR / NA / PV (bonus inclus)
Autres comptes : Piero Orson (PJ);Maroufle [RP Libre]

Re: [Thralin Dumrolsson] Se fendre la gueule à Karak Azgal

Message par [MJ] Le Roi maudit »

Après la descente de l'imposant escalier séparant l'ordre du chaos, la civilisation de la barbarie, l'être savant de l'animal, le Dawi de l'Umgi, la demi-douzaine de nains arriva dans le cloaque puant qui faisait la renommée de la Cité du Dragon.

Ici on s'affairait à retaper les édifices branlants comme des châteaux de cartes. Là des tripotées de gamins à demi-nues couraient quémander quelques pièces aux voyageurs.
Et il y en avait de toutes sortes. Humains pour leur immense majorité. Quelques gargotes étaient tenues par des Halflings qui essuyaient des assiettes à grand coup de chiffons crasseux.
Nolf répondait mornement aux questions de Thorvald et Alrik. Ici c'était des mercenaires de Tilée, une grande région humaine qui bordait les Voutes et Karak Izor. Là des gens de l'Empire, l'éternel allié de l'Ankor depuis le pacte avec Sigmar. La foule bigarrée détonnait surtout sur un point avec les standards des jeunes cadets de Karak Azul : La Taille.

L'allure patibulaire de six nains armés dissuadait heureusement la plupart des camelots de les approcher. À la remarque du jeune Dumrolsson, le Ranger tressailli et se tourna vers Thralin.

-Par les ancêtres ! Ne va pas nous déclencher une émeute tête d'enclume !

La colère résonnait dans sa voix, il apostropha le gnutrommi à l'angle de l'artère bondée de monde et d'une venelle.

-Comprenez bien les gars. L'Ankor éternel, les thanes, les clans, les montagnes d'or. Tout ça, ça tient plus qu'avec notre sang à vous et moi. Si vous voulez pas finir à moisir dans des taudis umgi au milieu des plaines faut des concessions. Et Karak Azgal c'est une concession grosse comme ma Vénérable Tante. Le moyen qu'ont trouvé les Skalfson pour retaper la Cité, c'est d'ouvrir les ruines à tout ce que le Continent compte comme aventuriers. Et comme ça on avance. On en chie, mais on avance. Notre monde a changé par delà les portes de pierre des Karaks les gars.

Son ton se calmait à mesure qu'il expliquait. Il leva la tête vers la cime des montagnes qui se dressait dans l'interstice entre deux toitures défoncées de bicoques humaines.

-Notre monde a changé, et on doit faire des concessions pour retrouver l'ancien. Alors maintenant essayez de nous éviter une baston. On sait jamais ce qui peut débarquer des Terres arides comme siphonnés du casque. Ah, et si vous voyez votre premier elgi je vous offre le coup à boire chez Pommebaie.
La gloire...Le pouvoir...La Légende...L'Estalie ! À tout prix...

Avatar du membre
Thralin Dumrolsson
PJ
Messages : 16

Re: [Thralin Dumrolsson] Se fendre la gueule à Karak Azgal

Message par Thralin Dumrolsson »

Oyoye … La réprimande de Nolf fut pour Thralin comme un coup d’enclume sur la tête ! il ne pensait pas que sa remarque pourrait déclencher le courroux du ranger. Le jeune nain comprit vite qu’en effet, s’il voulait reprendre Karak Ruf un jour, il fallait commencer par ne pas se faire étriper dans une des ruelles de ce bidonville miteux … Il croisa les bras sur son torse et se mit à grommeler :

- … Mleurgflèredéconcéssions …. Gargsréskalfson … trnigouinventuriers … wlorgestmankplukdéelgis …

Toutefois, les mots de Nolf avaient touché juste. Rapidement Thralin arrêta de grommeler et se mit à redoubler de prudence. Après tout il était entouré d’umgis, et pas des meilleurs. Ceux qui habitaient-là étaient soit des gens crasseux qui vivaient pauvrement dans le bidonville, soit des « aventuriers ». Ceux-là étaient peut-être même pires, ce n’étaient que des gens dangereux en quête des richesses, et celles du peuple nain en premier. Sans oublier les Halflins, il fallait aussi se méfier d’eux, Thralin ne savait pas grand-chose du monde en dehors des karak mais ses aînés lui avaient dit qu’ils trempaient dans tous les genres de trafics …

Nolf leur parla même d’elgis. Nan, mais si en plus, parmi tous ces bandits il y avait des elgis … Thralin n’en avait jamais vu mais il avait lu et entendu que son peuple avait inscrit au moins autant de rancunes contre les oreilles pointues que contre ces abominations de skavens … Par curiosité, Thralin se dit que ça pouvait être intéressant d’en voir un et il se mit à observer plus attentivement la foule.

En scrutant les habitants du bidonville à la recherche d’un elgi, Thralin se demanda ce à quoi ils pouvaient bien ressembler ces fameux elgis … Il se remémora alors une conversation qu’il avait eu avec un membre de son clan à Azul :

- … Les elgis tu les leconnaîtla dilectement quand tu les vellas. En glos, c’est comme un Umgi mais plus gland, avec des oleilles plus pointues …

Il avait beau chercher parmi les passants mais il ne trouvait pas d’elgi. A vrai dire, plus il regardait les umgis plus il se disait qu’ils étaient bien différents de lui. C’était la première fois qu’il avait l’occasion de les voir de près. Il avait pu les voir de loin lors de son arrivée à la forteresse quelques jours plus tôt, mais il n’avait alors pas pu les observer en détail. Bien qu’ils étaient incontestablement plus grand que les dawis, ils lui semblaient bien moins large. Aussi, Thralin trouvait étrange que leurs barbes soient bien plus courtes que celles des dawis, parfois certains n’en avaient même pas !

Quant aux quelques halflins qu’il avait pu voir, il constata facilement qu’eux aussi avaient une taille normale, contrairement aux umgis. De plus, ils avaient des ventres aussi gros que ceux des dawis mais ils ne possédaient pas de barbes.

Finalement il se rendait compte qu’il ne connaissait presque rien du monde en dehors des Karaks. S’il devait rester un peu de temps ici autant en profiter pour se renseigner. Le gnutromni rattrapa Nolf :

-Dit Nolf, à plopos de c’tenloit. Poulquoi est-ce qu’on laisse les Umgis descendle dans les plofondeuls alols qu’on patlouille à la sulface ? J’cloyais que si on nous avait fait venil ici c’était poul qu’on s’batte. On est v’nus avec un glos Throng, les dawis n’ici ne devlaient plus avoil besoin des Umgis. J’dois avouer que ch’uis un peu peldu.

Ce à quoi Nolf répondit :

- Les Umgis viennent ramasser un peu d'butin, en échange ils...Encaissent le gros des menaces, les grobis, les morts-vivants, les saletés souterraines. Mais vous, vous êtes pas là pour nettoyer, z'êtes là pour r'prendre. Quand vous serez rodés à la vie à Azgal, vous descendrez. Et là ce s'ra pas du travail d'umgi, ça s'ra du boulot d'nains. Sécuriser les halls, cont'nir les grobis et protéger les équipes chargés de solidifier not'tête de pont.

- Hum … Et les autles patlouilles qui sont allivées avec nous, elles sont assez lôdées elles ? Ben en tous cas, j’espèle qu’on s’la vite lôdés, ma hache me démange …

Après ce bref échange Thralin retourna observer les passants toujours en quête d’un elgi …
Modifié en dernier par [MJ] Le Roi maudit le 29 avr. 2020, 12:21, modifié 1 fois.
Raison : xp : 4 / total xp : 28
Thralin Dumrolsson, voie des guerriers du haut roi
Profil: For 8 | End 9 | Hab 6 | Cha 10 | Int 9 | Ini 6 | Att 9 | Par 10 | Tir 8 | Foi NaN | Mag NaN | NA 1 | PV 70/70
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_thralin_dumrolsson

Avatar du membre
[MJ] Le Roi maudit
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 120
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / TIR / NA / PV (bonus inclus)
Autres comptes : Piero Orson (PJ);Maroufle [RP Libre]

Re: [Thralin Dumrolsson] Se fendre la gueule à Karak Azgal

Message par [MJ] Le Roi maudit »

Le ranger haussa les épaules avant d'indiquer la direction d'une auberge brinquebalante.
Il ajouta :
-C'pas moi qui fait les attributions. Mais on tard'ra pas à descendre là dessous, un groupe d'Estaliens ont exhumé l'accès à des forges, elles grouillent de skavens. Puis la tête de pont des salles de Valaya doit être renforcé. C'est un foutoir en ce moment...Bon, là on va faire de "L'Inspection hygiène et sécurité". Alors on bombe le torse et on reste courtois...Sauf si les mecs sortent les surins, là vous m'en faites du petit bois.

Le nom de l'établissement était écrit dans le pidgin umgi des voyageurs de tout le vieux monde. Mais le jambon peint sommairement était évocateur. D'une simple pression de la botte, Nolf entra, suivi de Thralin et d'Alrik. Le Ranger demanda à Thorvald et aux deux autres de rester en faction à l'entrée.

Les lieux étaient sombres, enfumés, les fenêtres étaient masquées par des draps crasseux. L'odeur de tabac, de graillon et d'alcool régurgité prenait aux narines. La faune qui fréquentait les lieux était diverse, bigarré, affreuse.
Ici un balafré aux yeux gris drapé d'une capuche planta sa lame dans un morceau de viande cuite en dévisageant les dawis qui faisaient irruption.
Deux voyageurs aux cheveux blancs, un borgne d'âge mûr et un jeune au menton glabre comme un coude de jouvencelle naine étaient attablés sous des avis de recherche au nom de Karla la rouge et de la Sire.
Comble de l'effroi nanique, tout était encombré, bondé. Il fallait jouer des coudes pour suivre Nolf entre les tables, les chaises et les corps suants.
Alrik manqua de peu de se manger le dossier de la chaise d'un gaillard immense et torse nue arborant des tatouages dignes d'un tueur. Son comparse, roux, moustachu et en armure poussa un ricanement gras.
Le tavernier lové derrière son comptoir vermoulu avait une carnation sombre, des cheveux frisés noirs et des yeux d'onyx, il s'accouda à la poutrelle qui soutenait probablement l'étage supérieur.

-Salam' Nolf, j'pensais qu'on te reverrais pas avant l'été. La même qu'd'habitude ?
-Pas aujourd'hui, j'fait découvrir la Porte aux bleus. Dmitri se tient tranquille ?

Alors que les deux poursuivirent leur discussion impliquant moult noms inconnus pour le jeune guerrier, ce dernier pouvait observer la taverne au mieux.
Une grande blonde avec un casque à cornes qui n'aurait pas détonné dans l'armurerie de Karak Azul invectivait un autre umgi, svelte, brun, un serpent écarlate peint sur son écu. Mais surtout...Entre deux diestros chapeautés contant des histoires d'albatros, il y avait deux créatures, grandes, les cheveux d'or, les yeux brillants, les oreilles pointues. Assises à part, indisposés ou juste méfiants. C'était eux, c'était certains.
La gloire...Le pouvoir...La Légende...L'Estalie ! À tout prix...

Avatar du membre
Thralin Dumrolsson
PJ
Messages : 16

Re: [Thralin Dumrolsson] Se fendre la gueule à Karak Azgal

Message par Thralin Dumrolsson »

Les mots de Nolf réconfortèrent Thralin. Selon lui on allait bientôt faire appel à eux. Finalement il commençait à se dire que laisser faire le sale boulot aux autres était une bonne idée … Quant à « l’inspection hygiène et sécurité », Thralin comprit au ton utilisé par Nolf que ce n’était qu’un prétexte pour rentrer dans une taverne …

Le jeune nain suivit à la lettre les instructions de Nolf et l’annonce d’un potentiel combat le ragaillardit. De plus, une lueur d’espoir s’alluma en Thralin quand le ranger l’invita à rentrer avec lui et Alrik dans la taverne. Il se disait que cet endroit pourrait être comme un havre de paix dans cet endroit répugnant et loin des standards nains. Il pensait qu’il y retrouverait une bonne compagnie et l’odeur de la bière …

Quelle ne fut pas sa déception quand il s’aperçut que la taverne était tout aussi miteuse que le reste du bidonville. Nulle senteur divine de houblon ne l’accueilli, seule la médiocrité était présente. Avec Alrik ils durent lutter pour garder le contact avec leur aîné. Bientôt Nolf s’arrêta au comptoir et commença à converser avec le tenancier. Thralin perdu vite le fil de la conversation, par conséquent il se mit à surveiller les alentours histoire de ne pas se faire piquer sa bourse ou de ne pas se faire poignarder par un de ces umgis …

Son observation de la taverne le conforta dans l’idée que les umgis étaient misérables. Il commença même à douter que certains, tels Sigmor ou Timar, aient pu se montrer assez valeureux pour gagner la confiance de son peuple. Quand tout à coup il les aperçut. Ces deux êtres collaient parfaitement à la description que lui avait fait le membre de son clan et ils détonnaient assez de tous les longues-jambes qu’il avait pu voir pour qu’il soit certain que c’étaient des elgis !

Thralin se souvint que Nolf avait promis une bière à celui qui verrait son premier elgi, c’est pourquoi il glissa discrètement à l’oreille de Nolf qu’il avait vu une paire d’elgis et d’un bref signe de tête il leur indiqua leur emplacement :

-Nolf, legalde, y’a deux elgis là-bas. Puis, un grand sourire aux lèvres. Maintenant va falloi tenil ta plomesse …
Modifié en dernier par [MJ] Le Roi maudit le 29 avr. 2020, 12:22, modifié 1 fois.
Raison : xp : 2 / total xp : 30
Thralin Dumrolsson, voie des guerriers du haut roi
Profil: For 8 | End 9 | Hab 6 | Cha 10 | Int 9 | Ini 6 | Att 9 | Par 10 | Tir 8 | Foi NaN | Mag NaN | NA 1 | PV 70/70
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_thralin_dumrolsson

Avatar du membre
[MJ] Le Roi maudit
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 120
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / TIR / NA / PV (bonus inclus)
Autres comptes : Piero Orson (PJ);Maroufle [RP Libre]

Re: [Thralin Dumrolsson] Se fendre la gueule à Karak Azgal

Message par [MJ] Le Roi maudit »

Nolf s'interrompit dans sa diatribe avec le tavernier avant de regarder les deux roublards aux cheveux soyeux indiqués par le jeune guerrier.
Il cligna des yeux avant de se mettre à rire à gorge déployée. Tellement fort que les affreux patibulaires tournèrent la tête pour voir celui qui troublait la nappe de renfrognement qui recouvrait les lieues.
-Par la barbe à Valaya, toi t'es un sacré ! Oh oui, Khem ! Sers un bock à ces deux gnutrommi , oh allez j'en prends un aussi.

Si les lieues n'avaient rien d'appréciable pour un nain normalement constitué, il s'avéra que la bière elle, était de facture dawi. Probablement acheté aux brasseries de la ville qui surplombait impérieusement la communauté bigarrée des grappilleurs, des aventuriers et des charognards de la Porte des Morts.
La mousse aérée, le parfum puissant du houblon et de l'orge grillé.

- Moi c'était y a deux douzaines d'années umgis. Longue histoire. Pour une autre occasion. Mais vous là les p'tites barbes. Vous faisiez quoi avant de partir pour Azgal ?

Le ranger essuya la mousse dans sa barbe en tendant l'oreille.
La gloire...Le pouvoir...La Légende...L'Estalie ! À tout prix...

Avatar du membre
Thralin Dumrolsson
PJ
Messages : 16

Re: [Thralin Dumrolsson] Se fendre la gueule à Karak Azgal

Message par Thralin Dumrolsson »

Un grand sourire se dessina sur le visage de Thralin quand Nolf se mit à rire. Et il fut d’autant plus heureux quand il lui paya une bière. A son grand étonnement, il s’avéra que celle-ci n’était pas la pisse d’âne à laquelle il s’attendait, on lui avait dit que la bière humaine était absolument infâme. Sans doute qu’elle avait été achetée aux nains de la forteresse …

Après, une longue gorgée de bière Alrik répondit au ranger :

-Ben avant Azgal on s’entraînait à Azul. On s’est même battus une ou deux fois pour défendre le Karak, hein Thralin ! Mais on n’a jamais rien vécu d’aussi impressionnant que quand on est partis avec le Throng.

-Ch’uis pô d’accold. Avec Tholvald on a vu des choses bien plus … Sanglantes … Pal exemple quand on a dû quitter Ruf … Ou quand l’Thlong de mon pèle est palti … ... J’vais aller lui faile la peau à ce Skalit quand j’s’lai Thane, vous vélez !

Une lumière se mit à briller dans les yeux Thralin, et ce fut la même chose pour AlriK. Même s’il n’était pas vraiment de Karak Ruf, ses deux amis, Thorvald et Thralin si. Il se sentait vraiment proche des nains de Ruf. Même si ce n’était pas vraiment son combat il déclara :

-T’as raison. Et avec Thorvald on va tout faire pour t’y aider. A Ruf ! Dit-il en levant sa bière.

-A Ruf !

Les deux nains racontèrent aussi leurs différentes activités. Thralin parla de ses chroniques et Alrik du travail qu’il faisait avec son clan. Le clan d’Alrik étaient de modestes forgerons de Karak Azul, leurs habitations étant situées à proximité du lieu où on avait installé les nains rescapés de Karak Ruf les membres des deux clans s’étaient petit à petit liés d’amitié. Alrik et Thralin en étaient la preuve. A un moment Thralin aborda le cas de elgis.

-Dit Nolf, les elgis, z’ont l’ail moins classeux qu’la plupalt des Umgis. Sont plus fiables ?
Modifié en dernier par [MJ] Le Roi maudit le 29 avr. 2020, 12:22, modifié 1 fois.
Raison : xp : 2 / total xp : 32
Thralin Dumrolsson, voie des guerriers du haut roi
Profil: For 8 | End 9 | Hab 6 | Cha 10 | Int 9 | Ini 6 | Att 9 | Par 10 | Tir 8 | Foi NaN | Mag NaN | NA 1 | PV 70/70
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_thralin_dumrolsson

Avatar du membre
[MJ] Le Roi maudit
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 120
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / TIR / NA / PV (bonus inclus)
Autres comptes : Piero Orson (PJ);Maroufle [RP Libre]

Re: [Thralin Dumrolsson] Se fendre la gueule à Karak Azgal

Message par [MJ] Le Roi maudit »

Le Ranger leva son verre sobrement :
-À Ruf !

Il ajouta :
-De notre vivant on verra de grandes choses. J'étais là lors de la Bataille des Milles canons. Vous auriez vu ça...Zhufbar, Kadrin, Karaz-a-Karak, les trois throngs qui tiraient sur ces gros tas d'viande. Puis y avait la Bugman mes aïeux. Année après année on progresse. Mon arrière-grand-père, Valaya ait pitié de lui, aurait jamais cru qu'on remettrait les pieds aux Huit Pics. Et pourtant regardez...

À la question de Thralin, Nolf haussa les sourcils d'un air amusé.

-Les longues barbes me mettraient un coup de botte au derche pour dire ça, mais pour un nain comme moi qui a voyagé ailleurs que dans nos belles montagnes, je sais que les elgis ne sont pas le portrait dépeint dans les Livres. Ils ont assez de défaut pour mériter une calotte derrière leur crâne. Mais ils haïssent les grobis autant que nous. Mais va guérir cette blessure entre nos deux peuples. On a déjà assez à faire à soigner l'Ankor...

Il posa son bock sur le comptoir avant d'essuyer sa barbe fournie avec le coude.

-Puis partez de l'esprit que les umgis, les elgis, les halfelins, les ogres qui se ramènent ici, ils aident à notre travail. Même si ils ont des manières qui sont pas les nôtres. Chacun a son compte de grobis à tuer dans les ruines. Eux ils font pas la distinction. Bon, je dois demander deux trois trucs à Khem, puis on bouge. Un dernier tour de la Porte et on rentre à Azgal pour la soirée.
La gloire...Le pouvoir...La Légende...L'Estalie ! À tout prix...

Avatar du membre
Thralin Dumrolsson
PJ
Messages : 16

Re: [Thralin Dumrolsson] Se fendre la gueule à Karak Azgal

Message par Thralin Dumrolsson »

Les trois nains ne s’éternisèrent pas dans la taverne une fois que Nolf eu fini avec le fameux Khem. Le gnutromni se demandait de quoi le ranger et l’umgi pouvaient bien parler mais il se disait aussi que si c’était important alors Nolf leur en parlerait, à lui et aux autres membres de l’escouade, dans le cas contraire c’est que ce n’était pas leurs affaires. Il profita de ses dernières minutes dans la taverne pour bien observer les deux elgis, il se disait qu’il n’en reverrait certainement pas avant un bon bout de temps.

Une fois sortis, ils récupérèrent les trois autres membres de leur escouade et Alrik leur dit :
-Héhé ! y’avait deux elgis dans la taverne les gars ! Z’avez loupé quequ’chose.
-C’est même moi qui les ai débusqués, et Nolf nous a payé une bièle !
Les autres nains se moquèrent d’eux en leur demandant comment était la pisse de gobelin umgi qu’on leur avait servi mais Thralin et Alrik répondirent en même temps :
-Et non ! c’était d’la naine !! Avant de partir dans un rire collectif.

Comme l’avait annoncé Nolf, ils firent un dernier tour de porte et rentrèrent dans l’enceinte d’Azgal. La plupart des Gnutromnis étaient contents de remettre les pieds dans la forteresse naine après avoir passé la journée à patrouiller dans les rues du bidonville. Toutefois, ils avaient pu en tirer quelques d’enseignements. Premièrement, il existait bel et bien un monde en dehors des forteresses. Deuxièmement, il y avait d’autres espèces, et bien qu’elles vécussent différemment d’eux, les Umgis, Elgis, Halfelins, et autres Ogres qui occupaient le bidonville étaient là pour aider les Dawis dans leur reconquête des salles souterraines d’Azgal.

Peu après avoir passé l’imposante porte de la forteresse, Nolf leur accorda un quartier libre jusqu’au lendemain matin et les quitta. Thorvald et Alrik proposèrent à Thralin de les accompagner à la taverne mais le jeune nain déclina en disant qu’il avait autre chose à faire avant et qu’il les rejoindrait une fois qu’il aurait fini. En effet, Thralin voulait envoyer une lettre à son jeune frère Dwimir pour lui expliquer ce qu’il s’était passé pour lui jusqu’à présent.

Il rentra donc à la caserne et rédigea sa petite lettre :

Dwimir,

J’ai quitté Karak Azul avec un Throng de Gnutromnis pour reprendre les sous-sols de Karak Azgal. Thorvald et Alrik sont aussi de la partie. Après plusieurs jours de marche des rangers nous ont rejoint et on a rencontré l’un d’entre eux, Nolf, il fait désormais partie de notre escouade.

Quelques jours après on est arrivés à Azgal. C’est très différent d’Azul. Là-bas, la plupart des salles n’ont pas encore été reprises et il y a une espèce de ville humaine à l’extérieur. Aujourd’hui on y a patrouillé, et à première vue, le bidonville et les gens qui y habitent ont vraiment l’air misérables et crasseux mais on a bien compris qu’eux aussi, à leur manière, ils nous aidaient à reprendre le Karaz Ankor. Il y a surtout des umgis mais on a aussi vu des halfelins (c’est comme des umgis mais moins grands) et j’ai même vu deux elgis.

Pour le moment nous ne sommes pas encore descendus mais Nolf dit qu’on descendra bientôt, une fois qu’on se sera familiarisés avec Azgal.

J’espère que de ton côté tout va bien.

Thralin.
Le jeune guerrier n’eut aucun mal à trouver un service de poste dans la caserne pour faire partir sa lettre jusqu’à Zhufbar, la ville des ingénieurs, où était sensé se trouver son frère. Le dawi qui s’occupait de ce service lui annonça qu’elle mettrait un bon moment pour arriver, si jamais elle arrivait, on ne savait jamais trop avec les peaux-vertes … Mais il prit sa lettre quand même. Thralin le remercia et se mit en quête de ses deux amis à travers les tavernes de la forteresse …
Modifié en dernier par [MJ] Le Roi maudit le 29 avr. 2020, 12:23, modifié 1 fois.
Raison : xp : 4 / total xp : 36
Thralin Dumrolsson, voie des guerriers du haut roi
Profil: For 8 | End 9 | Hab 6 | Cha 10 | Int 9 | Ini 6 | Att 9 | Par 10 | Tir 8 | Foi NaN | Mag NaN | NA 1 | PV 70/70
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_thralin_dumrolsson

Répondre

Retourner vers « Les Royaumes Nains »