[Thralin Dumrolsson] Se fendre la gueule à Karak Azgal

Image
Les Montagnes sont depuis l'aube des temps le domaine des Nains : c'est là, parmi les pics colossaux et les précipices vertigineux, qu'ils bâtirent jadis d'immenses forteresses souterraines.

Modérateur : Equipe MJ

Avatar du membre
[MJ] Le Roi maudit
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 123
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / TIR / NA / PV (bonus inclus)
Autres comptes : Piero Orson (PJ);Maroufle [RP Libre]

Re: [Thralin Dumrolsson] Se fendre la gueule à Karak Azgal

Message par [MJ] Le Roi maudit »

Image Dans le corridor entre le Grand Hall et la place des Ingénieurs, le ranger répondit rapidement au cadet :
-On la touch'ra à la fin du mois, du moins si on ressort de là-dessous !

Les explications de l'ingénieur achevée, il confirma que les Dents-Noires était le plus grand groupe de peaux-vertes des ruines d'Azgal. Ils étaient retranchés dans une partie des souterrains mais ils restaient des adversaires redoutables. Le petit groupe s'ébranla, cinq ingénieurs-maçons, Thorvald, Nolf et Thralin. Tout du moins, alors qu'ils se dirigeaient vers le couloir qu'avaient empruntés les trois combattants à l'allée, deux soldats nain lourdement armés arrivèrent. Ils se présentèrent à Nolf. Ils étaient mandatés en renfort à cause de la hausse d'activité dans les tunnels. C'était dix nains qui se dirigèrent vers le Puits de Zambor. Dix nains qui observaient la grotte béante qui s'ouvrait plein ouest. "Cette fois c'est la bonne."

D'énormes barricades, des chevaux de frise en acier, des débris de pierre patinés. Combien de hordes d'ennemis s'étaient rués vers le puits depuis les profondeurs où se terraient ces créatures, comme un reflux de crocs, de griffes et d'aciers, tout ça pour être arrêté ici. Les maçons consultaient leurs cartes. Le dédale de souterrains était péniblement éclairé par les torches disposés par de précédentes expéditions.
Quelques heures passèrent et si cette partie-là n'avait pas été réinvestie par les Nains de la Citadelle, elle était vide de menaces, pour l'instant du moins. Le silence solennel n'était qu’occasionnellement troublé par le sifflement d'un nain ou le bruit de l'eau s'insinuant dans une anfractuosité. Entre les pans de roches effondrés et les austères murs dawi, les débris d'arme, de bois pourri ou d'ossements brisés témoignaient des âpres combats qui s'étaient déroulés ici. Les charognards, aventuriers, grobis ou pire encore avaient réduit à quelques restes ces batailles pour le contrôle des boyaux de la forteresse. Thorvald se tourna vers Thralin. Karak Ruf ressemblait-elle à ça désormais ? De lugubres couloirs souillés par l'engeance grobi.
Image
La gloire...Le pouvoir...La Légende...L'Estalie ! À tout prix...

Avatar du membre
Thralin Dumrolsson
PJ
Messages : 16

Re: [Thralin Dumrolsson] Se fendre la gueule à Karak Azgal

Message par Thralin Dumrolsson »

Thralin sourit à la déclaration de Nolf. La fin du mois c'était sans doute pour bientôt, et il toucheraient peut-être leur prime en remontant. Qui sait ? Peut-être même qu'ils auraient droit à un petit bonus s'ils accomplissaient bien leur mission. Cette perspective, bien que totalement imaginée par Thralin fit qu'il prendrait soin des maçons et ingénieurs qu'il avait à escorter. Non pas qu'ils les aurait laissé mourir en temps normal mais là il avait une motivation imaginaire de plus.

-Grr ...

Ce fut la réaction de Thralin quand on lui confirma que les dents noires étaient bel et bien des grobis. C'étaient des membres de leur race infâme qui avaient pris Karak Ruf, massacré son père, ses frères et bon nombre de nains. Il ne pourrait sans doute que résister difficilement à l'envie de plonger dans la mêlée si jamais le petit groupe tombait sur des grobis.

Bientôt ils furent rejoints par deux autres nains, bien mieux protégés qu'eux. L'héritier de Karak Ruf leur fit un salut martial et se présenta brièvement. Il était heureux de pouvoir compter sur deux nains de leur trempe, surtout si les ennemis des profondeurs se faisaient plus actifs en ce moment. Mais il n'était pas dupe, leur présence n'annonçait rien de bon pour eux. Leur mission allait certainement se révéler plus périlleuse que prévu ...

Ils marchèrent plusieurs heures dans les tunnels. Plus ils avançaient plus les décors nains semblaient souillés par le peuple grobis dont les preuves d'un passage plus ou moins récent commençaient à devenir nombreuses. Soudain, à force de voir les traces de la corruption gobeline il eut une pensée affreuse : et si Karak Ruf ressemblait à ça aujourd'hui ? Au vu du regard de Thorvald ils avaient du avoir la même idée à peu près en même temps. Le jeune guerrier resserra ses poings sur sa hache, il avait envie d'en découdre. Une autre pensée lui traversa l'esprit :

-Au fait Nolf. Si jamais on tombe sul des ennemis, comment est-ce qu'on léagit ? Est-ce qu'on adopte une folmation palticulièle ? Quid des ingés ?
Thralin Dumrolsson, voie des guerriers du haut roi
Profil: For 8 | End 9 | Hab 6 | Cha 10 | Int 9 | Ini 6 | Att 9 | Par 10 | Tir 8 | Foi NaN | Mag NaN | NA 1 | PV 70/70
Lien Fiche personnage: wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_thralin_dumrolsson

Avatar du membre
[MJ] Le Roi maudit
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 123
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / TIR / NA / PV (bonus inclus)
Autres comptes : Piero Orson (PJ);Maroufle [RP Libre]

Re: [Thralin Dumrolsson] Se fendre la gueule à Karak Azgal

Message par [MJ] Le Roi maudit »

Le contingent quittait les tunnels pour d'importantes cavités souterraines, d'anciens halls oubliés, des débris toujours, et alors que Nolf répondit à son comparse, les vestiges des feux de camps des aventuriers s'offraient aux dawis.

-On fait un cercle autour d'eux, et on tue tout ce qui s'ramène, si il s'en ramène trop, on décarre. On n'est pas là pour nettoyer les tunnels à dix.
jet d'observation : 9, réussite
Leurs souffles se répercutaient dans l'immensité de la grotte. Mais quelque chose, quelque chose monta aux narines des nains, entre autres à celle de Dumrolsson. Une odeur de rat, fétide, rance, mais pas de simples rats.

-RAKIS !

Des dizaines de yeux jaunes luisirent à la lueur des lanternes naines. Les plus grands ennemis du peuple de l'Ankor après les grobis se faufilaient autour d'eux : Les Skavens.
Image
Attaque guerrier skaven sur Thralin : 9 ! Il touche et tu perds 11 pvs
Attaque de Thralin : 4 ! Tu réussis et lui retire 48 pvs, il est mort !

Sans attendre les vermines se jetèrent sur les combattants. Dans un déluge de fer et de griffes qui percutèrent l'acier nain, le combat commença avec férocité. Les crocs jaunâtres du soldat esclave claquèrent dans l'air alors qu'il se jeta cimeterre en main sur le premier nain à sa portée : Thralin. Sa pointe entailla légèrement le flanc du Dawi mais sa contre-attaque fut dévastatrice. Seulement ce n'était qu'un skaven parmi des dizaines qui affluaient sur eux.
Autour de lui Thorvald et les deux guerriers se battaient comme de beaux diables. Tranchant et écrasant queues, têtes et membres griffus. Nolf lui enfonça une pioche dans le museau d'un rongeur brun particulièrement hirsute. Même les ingés se démenaient pour repousser avec leur matériel les muridés féroces. C'était un nouveau combat dans les entrailles de la Cité du Dragon. Sans merci et sans issue autre que la mort d'un des deux camps.
La gloire...Le pouvoir...La Légende...L'Estalie ! À tout prix...

Répondre

Retourner vers « Les Royaumes Nains »