[Thaelin Grimdale] Quand vient l'heure de la chasse et de la vengeance...

Les Monts Annulli forment un anneau de montagnes, que l'on retrouve presque sur toute la surface d'Ulthuan, au centre des terres. Refuges de toutes sortes de créatures, elles sont majoritairement rocailleuses, mais possèdent aussi des pentes couvertes de pins qui communiquent avec les autres régions, comme Chrace.

Modérateur : Equipe MJ

Répondre
Avatar du membre
[MJ] Bugman
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 110
Profil : FOR / END / HAB / CHAR / INT / INI / ATT / PAR / TIR / NA / PV (bonus inclus)
Autres comptes : Hagin Duraksson, Gormil Thorakfind et Ilahîn Alysante Esdalân

[Thaelin Grimdale] Quand vient l'heure de la chasse et de la vengeance...

Message par [MJ] Bugman »

Ulthuan, berceau de la civilisation des elfes, de tous les elfes, née de l'échine du père des dragons et de la volonté des dieux. La terre bénie, l’Éden de jadis. À vrai dire l'île semblait profondément liée à ses habitants, défigurée quand la race qu'elle avait porté s'était déchirée. Aujourd'hui seuls les asurs vivaient encore sur ces terres, parfois ravagées, parfois englouties mais trop souvent dépeuplées. La guerre contre les frères ennemis perduraient encore et toujours, même au pieds des monts Annulii dans le royaume de Cothique.

Pourtant rien n’en transparaissait pour un quelconque observateur extérieur, les rues pavées de pierres finement agencées suivait agréablement la courbe légère d’une petite colline, luisant encore de la bruine matinale. Les bâtiments, tantôt de marbre blanc, tantôt chatoyants mais toujours témoignant d’art et de raffinement. Le chant des oiseaux agrémentait tristement la cité, seuls habitants de la périphérie externe d’une ville ayant sans doute jadis compté plusieurs milliers d’habitants. Plus il se rapprochait du centre, moins la végétation se faisait envahissante, comme refusant de s’emparer d’un territoire qui n’était pas tout à fait déserté. Autre signe qu’il approchait d’autres elfes, le pépiement joyeux des innocents volatiles se trouvait mêlé du chant de la harpe et de celui, plus ténu, des enfants d’Isha.

Se guidant au son, il put enfin découvrir ce que les mortels auraient appelé une auberge, bien que cela ressembla plus à une hacienda parsemée de rosiers sauvages savamment disposés dans ce lieu presque désert. Approchant pour frapper à la porte et demander l’hospitalité selon l’antique tradition asur. Il y eut un court instant de silence dans la salle principale, devant l’outrecuidance de cet étrange visiteur qui pénétrait ainsi dans l’un des royaumes elfiques en portant les armes de leurs plus acharnés adversaires*. Les chants reprirent, plus sombres, plus rythmés, loin de la légère ballade qui l’avait mené ici. Certains n’auraient rien remarqué, mais les muscles se mouvaient doucement sous les tuniques brodées et, au hasard d’un apparent innocent mouvement au cours de leur discussion, certains convives affichaient désormais ici la garde ouvragée de leur rapière, là le pommeau d’une dague ou bien les manches remontaient un court instant pour dévoiler le manche fin d’un stylet.

Oui, Thaelin était bien arrivé à son but, celui de trouver d’éventuels compagnons pour une quête, sa quête. Un elfe noir demandant de l’aide à des elfes hauts, cela avait beau faire de nombreux printemps, les regards ne changeaient pas. Druchii il était né, druchii il resterait, ce fait était inscrit sur son visage, sur ses armes. Néanmoins, la haine n’était pas l’émotion dominante dans cette atmosphère, supplantée par la curiosité, celle là même qui poussa bien des elfes à succomber aux charmes de certaines sectes hédonistes ou qui permit à Finubar d’explorer à nouveau le monde, des anciennes ruines de Tor Alessi aux cavernes souterraines de leurs anciens alliés. Un druchii ne serait pas venu seul, ne serait pas venu requérir l’hospitalité selon les rites convenus et surtout, il ne serait pas venu, abattu par les osts argentés qui patrouillaient en permanence pour prévenir toute attaque.

Quelques sourires se découvrirent dans le dos du jeune elfe, qui sait si cet étranger n’apporterait pas quelque distraction dans cette longue vie...




*
Jet de charisme sur 8 : 7, ça passe, tu n’es pas jeté dehors et les gens accepteront un peu de te parler, mais toutes les armes restent à portée de main.

Avatar du membre
Thaelin Grimdale
PJ
Messages : 6

Re: [Thaelin Grimdale] Quand vient l'heure de la chasse et de la vengeance...

Message par Thaelin Grimdale »

Thaelin avança donc dans l'auberge , lui aussi prêt à dégainer et assez sûr de lui et de ses années d'entrainement . En espérant que ces armes soient seulement de l'apparat et non pas celles de personnes qui sachent les manier , voire pire , des membres de la garde . Il savait que chacun de ses actes pourrait être perçu comme une menace et décida donc d'afficher un masque impassible tandis qu'il scrutait le regard de ces hauts elfes. Ce n'était pas la première fois depuis son arrivée en Ulthuan que sa présence soulevait des regards hostiles et manquait de provoquer une bagarre mais auparavant l'hostilité naturelle de ses cousins insulaires envers ses semblables était amoindrie par la présence de Meldira. En repensant à elle il ne put s'empêcher d'avoir un pincement au cœur et son visage impassible fit place à l'expression sinistre qu'il affiche à chaque fois qu'il pense à la mort tragique de sa bien aimée. Mais cela ne le rends que plus déterminé à trouver des aventuriers pour exercer sa vengeance.

Il s'approcha à pas mesurés du comptoir , plongé dans ses pensées. Il scruta les autres clients et le tenancier de cet établissement et nota mentalement des détails qui pourraient être décisifs si un affrontement arrivait , tels que des éclats métalliques dissimulés dans un recoin ou un point plus faible que les autres qu'il pourrait exploiter.

Il lui demanda de sa voix la plus aimable : " Bonjour , combien coute un verre de vin ?"

Répondre

Retourner vers « Monts Annulii »