[Ishar de Sombre-Bois] À chaque liche son repaire, ses plans, ses recherches et ses ennuis

Les Principautés Frontalières ou les Royaumes Renégats, ont toujours été le théâtre d’innombrables batailles, guerres, conquêtes et défaites. La plupart des habitants des Principautés s’accommodent néanmoins de la situation, dans ces contrées où le moindre manant peut devenir roi en un jour pour connaître une mort ignoble le lendemain.

Les forêts des Principautés Frontalières regorgent de gobelins des forêts, d'elfes sylvains, etc. A proximité se trouve Barak-Varr, et les célèbres Pics Sanglants, remplis d'Orques.

Modérateur : Equipe MJ

Répondre
Avatar du membre
[MJ] Reiksmarshall
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 54

[Ishar de Sombre-Bois] À chaque liche son repaire, ses plans, ses recherches et ses ennuis

Message par [MJ] Reiksmarshall »

C’est dans les recoins les plus sombres que les plus grands esprits œuvrent” disait un philosophe anonyme. Et il n’y a pas de meilleurs endroit que les principautés frontalières, dans une ville que l’on “contrôle” après une longue quête personnelle de pouvoir dont l’auteur en a perdu la date de commencement, après une épuisante campagne mêlée d’intrigues et de démons à poutrer; pour établir son petit cheptel et mener ses recherches tranquillement ?

Tel était la situation d’Ishar de Sombre-Bois, se situant désormais bien au-dessus de la chaîne alimentaire. Scrutant depuis l’une des plus haute tour de son nouveau domaine cette ville qui était désormais sienne, il appliquait mentalement depuis son esprit les images de cette même cité après les aménagements dont les plans étaient précieusement enfouis dans sa mémoire.

C’était le matin, l’aube venait de se lever. On étire ses membres et on baille un grand coup. Sauf pour cette personne qui se tenait du haut de cette tour. Car oui, quand on est une liche, les triviaux besoins du corps disparaissent. Plus besoin de prendre l’air, plus besoin de manger, dormir... Beaucoup d’avantage dans la non-vie ! Et notre cher Ishar de Sombre Bois possédait désormais son propre cheptel qu’il a obtenu à la non-sueur de son front !

Il était parvenu à résoudre son problème de forme féminine. Effectivement, il était enfin parvenu à s’extirper de cette condition désagréable dont on oubliera rapidement la cause. Cette poupée féminine était désormais une “marionnette”, du moins c’était devenu un projet à lui. En effet, ce corps était devenu une coquille vide, notre liche étant parvenue à transférer son esprit dans un corps qui lui allait beaucoup mieux. Quand il réussira à insuffler de la non-vie dans le corps de celle-ci, il se servira du statut de la princesse de Sombre-Bois pour tirer quelques fils politiques. Mais pour l’instant il y avait beaucoup à faire : des travaux, des serviteurs, de sombres recherches à mener et éventuellement quelque intrus à molester à coup d’épée et de sorts impies.

Et d’ailleurs, personne ne semblait oser déranger le maitre des lieux dans la contemplation de ses nouvelles possessions.

Mais qu’avait-il en tête et que souhaitait-il faire de sa journée ?

Un petit aperçu du sympathique domaine de notre Ishar !

Image

Légende:
- en rouge les portails
- en gris les nouveaux murs
- en brun les tours
- en vert/jaune les bastions nécromantiques
- en jaune avec un point rouge dans le manoir le bastion nécromantique majeur
- et en gris le manoir au centre !

L'aventure reprend !
En avant, ensemble vers la victoire ! Au nom de notre empereur, de Sigmar et du marteau !

(Compte MJ de Galfric Lawmaker et Hinzuo-Ashino Daimatzu)

Avatar du membre
Ishar
Warfo Award 2018 du meilleur PJ - Génie
Warfo Award 2018 du meilleur PJ - Génie
Messages : 188
Lien fiche wiki : wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_ishar_de_sombre-bois
Autres comptes : Grogmar (MORT) ; [MJ] Igaram

Re: [Ishar de Sombre-Bois] À chaque liche son repaire, ses plans, ses recherches et ses ennuis

Message par Ishar »

Ishar regardait du haut d'une des tours de la citadelle en ruine. En contrebas, il pouvait observer le portail nouvellement érigé qui gardait l'entrée de sa future demeure. Plusieurs quartiers avaient d'ores et déjà été rasés, le sol retourné pour en extraire la moindre pierre. Il y avait là un double intérêt, en effet, la destruction de ces maisons inutiles avait fourni bien assez de pierres pour construire les nouvelles défenses, mais en plus elle permettait de dégager la vue tout autour des murailles. La surveillance n'en était que plus simple. Toutefois, tout n'était pas vert, car pour un expert de la stratégie qu'était le seigneur noir, il était évident que sans la citadelle pour servir de verrou et de point de replis, il ne serait pas simple de protéger la cité face à un siège plus organisé que celui que pouvait mener des peaux-vertes. Or, il était en guerre contre les chevaliers de Morr et ces derniers étaient loin d'être aussi désorganiser que les orques. Heureusement, une attaque serait pour eux suicidaires, les murs Ouest étaient imprenables sans longue préparation. Quant aux nouvelles défenses du chevalier bretonnien, elles étaient gardée par deux cents gardes des cryptes, sans compter les soldats à la solde de la liche. Plus de trois-cent soldats en comptant la garde rapprochée du nouveau prince. De nombreux miliciens faisant ensuite le nombre, faute de mieux.

Une armée conséquente qui avait un coût certain sur les épaules de la cité peuplée de pauvres âmes en peine. Le nécromancien n'avait qu'une connaissance limitée de l'économie, laissant cette tâche à Oswald, marchant et contrebandier qui lui avait laissé sa place sans résistance. Ce dernier s'était établi sur l'autre rive, dans l'ancien quartier toujours protégé par le sorcier et était en charge de la gestion du trésor.

Se tournant vers Vargas, son roi-revenant qui le suivait comme son ombre, il regarda un homme à l'apparence un peu plus chic que la moyenne. Il s'agissait d'un ingénieur dont Ishar n'avait pas daigné retenir le nom et qui semblait attendre ses futures instructions. Ainsi, parla-t-il d'une voix forte et pleine d'assurance :

-La citadelle et la muraille des nouveaux quartiers doivent être restaurés le plus rapidement possible. Ainsi, je souhaiterais que l'on profite des matériaux des quartiers intérieurs abandonnés pour réduire les coûts et accélérer la manœuvre. De plus, nos paysans sont forcés de travailler hors de nos murs, dans la menace d'une attaque ennemie ou sauvage et au vue de la population grandissante, je pense qu'il serait intéressant de se servir du terrain ainsi dégagé pour y labourer des champs pour mon peuple. De ce fait, ils pourront œuvrer en plus grande tranquillité, quelques miliciens suffisant à surveiller les deux seuls passages vers la cité.

Le seigneur liche n'attendit pas la réponse du gueux qui lui tenait compagnie, quittant le haut de la tour pour revenir vers sa monture. Autrefois destrier bretonnien robuste, il s'agissait désormais de ce qu'on appelait un « cauchemar », une créature mort-vivante des plus pratique. Rapidement suivi par son garde du corps, il retourna en petit trot vers son manoir où s’entraînaient sa garde d'élite. Les hommes en faction le saluèrent et, comme tout bon chevalier, il leur rendit leur salut. Descendant de monture, se déplaça à pas rapide vers son laboratoire où l'attendait son prochain projet.

En effet, le magicien s'était bien rendu compte que malgré son pouvoir immense, il manquait encore de puissance. Or justement, le sceptre qu'il avait trouvé dans le palais du « plus grand des sultans » semblait permettre de résoudre ce problème. Des premières analyses durant son voyage de retour lui avaient appris qu'il s'agissait d'un sceptre de maîtrise de la non-vie, un artefact que tout bon sorcier se devait d'avoir en sa possession. Malheureusement, celui-ci était brisé, sans doute par le démon qui avait pris le contrôle du nécrarque se faisant passer pour un sultan. La réparation ne serait pas facile, mais rien n'était impossible pour un sorcier du talent du maître de Sombre-Bois... Dans le pire des cas, une réutilisation des différents ingrédients encore réutilisable serait envisageable. Même s'il espérait pouvoir simplement rassembler le tout, lui évitent de devoir apprendre le long rituel de fabrication originel.

Avant cela, il fit un détour vers sa bibliothèque où travaillait un de ses serviteurs particuliers. Le scribe devait en effet recoucher sur le papier la nouvelle « bible de la Non-Mort » qu'avait écrit le seigneur noir en améliorant les tournures de phrases et autres détails d'importance pour une bonne diffusion. Après s'être assuré que son copiste travaillait avec application, il s'en retourna finalement à son laboratoire et se plongea sans aucune retenue sur la réparation de son future sceptre.
Ishar de Sombre-Bois, Seigneur Liche
Profil: For 15 | End 15 | Hab 14 (12*) | Cha 8(12) | Int 18 | Ini 12 | Att 15 (13*) | Par 13 (11*) | Tir 11 | MAG 20 (21*) | NA 4 | PV 185/185 | LN 330/624 (312)** | Distance de contrôle: Infini (780m)**
Lien vers la Fiche du personnage

Lien vers le fichier de résumés

*Avec décompte d'armure / Leader nécromant (+4 en CHA pour convaincre un utilisateur de magie noir) / Emprunt occulte +1 en MAG si sort nécro
**Sans le sceptre de maîtrise
Contrôle Morts-vivant:

Troupes:
-Vargas; Roi Revenant; destrier mort-vivante
-10 chevaliers noir revenants; revenant bouclier et masse à cheval bardé (4/10)
-19 Gardes des cryptes; épée bouclier à pieds
-7 Spectres
-13 guerriers squelettes

En sommeil:
- X

Equipement:

-Farsh Tranche veines: 24+1d10 dégâts 12 Parade (Deux mains) (Attaque magique + régénération à hauteur de 2/3 des dégâts infligés à la cible (arrondi à l'intérieur))
-Dague: 12+1d6 dégâts Parade 6
-Gilet de cuir bouilli: Protection 7 (-1 HAB, ATT et PAR) (Torse, dos et bras) +7* = 14
-Capuchon en cuir: Protection 3 (Tête) + 7* = 10
-Sceptre de maîtrise
Objet:
Grimoire interdit de nécromancie (2), Sacoche (grande), Médaillon de chevalier aux armoiries des De Sombre-bois

Compétence:

-Sens de la magie
-Conscience de la magie
-Illégale sorcellerie
-Incantation (Nécromancie)
-Chance => Usage systématique en cas d'échec critique lors de l'usage de la magie ou en cas de test "surprise" (comme un sommeil un peu trop lourd...)
-L’Éveil - Niveau 3
-Monte
-Alphabétisation
-Langue Hermétique -Magikane necromantique
-Alchimie
-Administration
-Maîtrise de l'aethyr Niveau 3
-Fontaine de Dhar
-Fabrication d'objet magique
-Fabrication de parchemin
-Fabrication de Potion
-Peau de Pierre*
-Leader nécromant
-Entité magique
-Maître de la Non-vie
-Connaissance tactique

Emprunt occulte:
-Aide Spirituelle : Vous bénéficiez d’un bonus de +1 quand vous lancez des sorts de Nécromancie.

Grimoire:


Primaire:
-Lumière
-Lévitation

Mort:
-Buveur d'esprit:

Nécromantique:
-Visage de la Mort
-Invocation de Nehek
-Malédiction de la Non-vive
-Danse Macabre de Vanhel
-Vigueur Infernale
-Invocation de Kandorak
-Regard de Nagach
-Invocation de Razkhar
NOTE:
Attribut du Domaine de la Mort: Chaque fois qu’un sort offensif de Shyish est lancé avec succès, la difficulté du sort suivant sera diminué d'1D3. Non-cumulable.

Attribut du Domaine de la Nécromancie: Dans un rayon de 6m autour du lanceur de sort regagne 1D6 PdV en cas de réussite d'un sort (1 PdV dans le cas d’une créature Vampire ou Éthérée).

Présence des Morts: Le nécromancien cause la Peur comme s’il était lui-même un mort-vivant quand il est lui-même en présence de mort-vivant (sous contrôle).
Günther, Voie du Hors-la-Loi
Profil: For 13(14*) | End 12 | Hab 14(*12) | Cha 12(*13/14) | Int 11 | Ini 14(*13) | Att 12(*11) | Par 12(*10) | Tir 14 | NA 3 | PV 90/90
*(Force accrue (+1 lorsque test de force); arme de prédilection (+1 en att), malus d'armure (-1 INI, -2 HAB, ATT et PAR), intimidation et baratin (+1 en Cha pour intimider et +1 pour baratiner))
Equipement:

-Harnois (15 partout sauf la tête)
-Casque (7 sur la tête)
-Marteau de guerre (2mains); 26+1d10; Parade 10; Assommante, Lente et Percutante

Compétence:

-Coups assommant
-Bas Fond
-Coriace
-Couverture
-Coups puissant
-Force accrue
-Lutte
-Parade
-Sang froid
-Arme de prédilection (marteau)
-Intimidation
-Administration
-Baratin
-Monte
-Connaissances tactiques

Image
Vargas, Roi Revenant;
Profil: For 12 | End 12 | Hab 11(*9) | Cha 0 | Int 10 | Ini 8(*7) | Att 12(*10) | Par 12(*10) | Tir 8 | NA 3 | PV 100/100
Equipement
-Harnois (15 partout sauf la tête)
-Capuchon et masque de fer: 7 (tête)
-Deux épées spectrales: 16+1d8 dégâts Parade 12 Spécial : si l'attaque n'est pas parée et que le jet de dégât donne un 8, l'ennemi perd le double de PdV.
(Attaque magique + régénération à hauteur de 2/3 des dégâts infligés à la cible (arrondi à l'intérieur)

Compétence de combat:
AMBIDEXTRIE
PARADE

Avatar du membre
[MJ] Reiksmarshall
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 54

Re: [Ishar de Sombre-Bois] À chaque liche son repaire, ses plans, ses recherches et ses ennuis

Message par [MJ] Reiksmarshall »

Le maitre des lieux pouvait déjà se projeter une image mentale de son laboratoire adoré. Il n’aurait même pas eu besoin d’ouvrir les yeux pour s’y orienter.

Ah, le bon vieux laboratoire ! Avec ses pièces sombres, donc mal éclairées, ses alambics fumant et remplies d’une mixture dont le narrateur évitera d’en faire la description. Des étagères semblant grimper jusqu’à un plafond imperceptible du fait de la pénombre, toutes remplies de volumes impies, encyclopédie interdites, tomes de magie noire. Parfois il y avait quelque trace de sang, mais le commun des mortels serait incapable de connaître exactement la nature et l’origine de ces choses qu’il confond avec des “tâches de sang”.

Ishar s’y sentait comme à la maison. C’était bon, ce sentiment d’un lieu si familier qu’il en devient une extension naturelle du propriétaire : on savait où était rangé le volume unique de la transposition ésotérique noir, on savait, quels étaient les thèmes principaux de chaque volume de l’étude de la Dhar, sans avoir besoin de les trier par ordre de parution et tous les bon vieux grimoire de sorts bien sales et oubliés étaient présent, tous alignés à la première étagère du bas à portée de mains.

Si Ishar avait des poumons fonctionnels et plein de vie, il prendrait une grande inspiration aspirant la poussière accumulée des lieux pour montrer qu’il se sentait chez lui !

Mais plus de temps à perdre, il fallait se mettre au travail ! Réparer l’artéfact allait prendre du temps et beaucoup de concentration. Toutefois, avant même d’ouvrir la porte du laboratoire, Ishar eu une pensée qui lui vint : il fallait transmettre les ordres du jours et les directives pour les projets de construction. Bigre ! Pile quand il fallait faire des choses intéressantes !

Après avoir griffonner sur un parchemin de très bonne qualité les ordres, il fut remis à un valet qui sans attendre se rua dehors afin de transmettre ces précieux ordres...

Notre liche pouvait enfin se mettre au travail !





Jet d'END des ouvriers
Obtention d'un 12
Progression des bâtiments en construction/restauration:
>Enceinte de la vieille ville; partie au Sud du “nouveau quartier” (Exceptionnelle)(Très Délabrée) => Nécessite encore 2 succès pour monter
>Enceinte de la vieille ville; reste (Exceptionnelle)(En ruine): nécéssite encore 1 succès pour monter



Jet de Magie d'Ishar
Obtention d'un 2 !
maitrîse de l'Aethyr: 3
degré de réussite : 23-2= 20 !
Projet terminé !Le sceptre est denouveau assemblé !
Une telle lueur de réussite et d'assurance emplissait le regard d'Ishar. Réparer ce sceptre fut bien plus facile que prévue. La chance n'existant pas en ce bas monde, cela ne pouvait être dû qu'à son génie et sa supériorité.
Qu’allait donc faire notre liche maintenant ?
En avant, ensemble vers la victoire ! Au nom de notre empereur, de Sigmar et du marteau !

(Compte MJ de Galfric Lawmaker et Hinzuo-Ashino Daimatzu)

Avatar du membre
Ishar
Warfo Award 2018 du meilleur PJ - Génie
Warfo Award 2018 du meilleur PJ - Génie
Messages : 188
Lien fiche wiki : wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_ishar_de_sombre-bois
Autres comptes : Grogmar (MORT) ; [MJ] Igaram

Re: [Ishar de Sombre-Bois] À chaque liche son repaire, ses plans, ses recherches et ses ennuis

Message par Ishar »

Le travail fut long pour restaurer ce qui avait été détruit. Un sceptre de maîtrise de la non-vie était un artefact occulte d'une puissance incommensurable et si le sorcier n'avait pas les connaissance sur sa fabrication, il en comprit cependant rapidement les rouages. Son regard se plongea dans les structures aethyriques, comprenant chaque note comme s'il s'agissait de sa langue natale. Les trois morceaux de l'objet s'étaient brisés de manière relativement propre et il put en reconstituer les structures internes sans trop de difficulté. Dégageant une puissance magique impressionnante, il fit voler entre ses mains les différentes parties du bâton maudit. Autour de lui, un vent surnaturel commençait à souffler et son visage se fendit d'un sourire jubilatoire. La force qu'il pouvait ressentir à l'intérieur de lui, ce don incommensurable qui animait chacune des fibres de son corps, ce cœur vampirique qui battait d'un cliquetis d'horlogerie aethyrique que seul lui et de rares élus pouvaient entendre. Tout cela lui avait tellement manqué quand il s'était retrouvé dans le corps de cette femme ! Il s'était senti tellement à l'étroit ! Tellement limité ! Retrouver toute sa puissance était un bonheurs sans commune mesure !

Le temps passa comme le sable fin des plages du sud entre les doigts squelettiques d'un prêtre liche millénaire. Ishar n'en avait pas vraiment conscience, car plus aucun besoin vital ne le limitait ici bas. Il était un mort-vivant, une créature élue par La Grande Déesse pour guider l'humanité vers une grandeur perdue ! L'immortalité était un droit commun ! Les faux dieux en avaient privé les Hommes et pour cela, ils devaient payer. Aujourd'hui, le Seigneur Noir était encore trop faible, ses forces militaires trop ténue et son territoire trop restreint. Mais il avait fait la promesse qu'il lutterait jusqu'à la fin des temps pour sauver la race humaine de ce fléau mortel ! La restauration de ce sceptre n'était qu'un premier pas vers l’avènement de cette nouvelle air de gloire. De nombreuses batailles allaient sans doute découler de sa lutte, les humains étaient rongés par la peur... Ils ne comprendraient pas et les faux dieux étaient trop encrés dans leur esprit malade. Ils le traiteraient sans nul doute de fou, mais qui était le plus fou entre ceux qui acceptaient la mort et celui qui voulait leur offrir une vie éternelle ?

La liche récitait ses mots de pouvoir, vint alors un claquement sec, puis un second et une explosion de magie pure faisant vibrer les murs. Le sceptre venait de se reconstituer, dégageant enfin sa puissance originelle. Le Bretonnien pouvait sentir du bout de ses doigts la présence extraordinaire qui se dégageait de cet objet à l'allure si étrange. Il s'en saisit tandis qu'il flottait encore à quelques centimètres de sa table de travail et le seigneur sorcier fut submerger par toute la puissance nécromantique qui s'écoula dans son corps tel un torrent élargissant les horizons de sa conscience ! Il comprit alors que tant qu'il tiendrait cet objet, le nombre de serviteur qui pourrait contrôler serait grandement augmenté ! Il rit, d'un rire joyeux, d'un rire fou. Il avait toujours rechercher plus de puissance, se rendant compte de sa propre faiblesse face aux créatures peuplant ce monde. Mais aujourd'hui, il venait de fracasser ses limites, balayant ses craintes de mourir si facilement. Plus aucun mortel ne pourrait se mettre en travers de sa route !

Sortant de son laboratoire, il se dirigea vers la cour intérieure de son manoir. Les soldats s'y entraînaient toujours avec autant d'entrain qu'à leur habitude. Véritable garde d'élite, ils étaient la fierté de leur maître. Un de ses serviteurs lui apprit qu'un semaine s'était écoulée sans qu'il ne s'en rend compte, il lui sourit derrière son masque de bois avant de le renvoyer d'un simple mouvement de la tête en lui sommant de quérir Günther. Quand ce dernier arriva enfin, l'archi-nécromancien s'adressa à lui de sa voix d'outre-tombe :

-Je souhaiterais que tu envoies quelques éclaireurs surveiller les agissements des Templiers du Dieu caniche. Je m'étonne qu'ils n'aient pas encore tenter une attaque après l'échec de leur tentative magique. Ils sont une épine dans notre pied, car ils nous empêchent de sortir nos forces pour récupérer les différents villages et étendre notre influence plus loin que les murs de cette cité.

Après ces mots, Ishar écouta la réponse et si Günther n'avait plus rien à lui dire il se dirigea vers le cimetière jouxtant son manoir. Il comptait relever plus de serviteurs pour se préparer à la guerre. Il disposait déjà d'une bonne quantité de troupe d'élite, mais... on n'en avait jamais assez de troupe ! Surtout s'il voulait pouvoir attaquer les Templiers si ces derniers ne se décidaient pas à venir à sa rencontre ! Il ne comptait pas relever encore des gardes des cryptes, les corps de soldats avaient été utilisés pour garnir les bastions nécromantiques et ceux qui restaient devaient lui permettre d'en créer d'autre. Ainsi, se contenta-t-il de lancer une invocation de nehek majeure dans le but de relever des guerriers squelettiques jusqu'à ce qu'il ne puisse pas en contrôler plus.
Ishar de Sombre-Bois, Seigneur Liche
Profil: For 15 | End 15 | Hab 14 (12*) | Cha 8(12) | Int 18 | Ini 12 | Att 15 (13*) | Par 13 (11*) | Tir 11 | MAG 20 (21*) | NA 4 | PV 185/185 | LN 330/624 (312)** | Distance de contrôle: Infini (780m)**
Lien vers la Fiche du personnage

Lien vers le fichier de résumés

*Avec décompte d'armure / Leader nécromant (+4 en CHA pour convaincre un utilisateur de magie noir) / Emprunt occulte +1 en MAG si sort nécro
**Sans le sceptre de maîtrise
Contrôle Morts-vivant:

Troupes:
-Vargas; Roi Revenant; destrier mort-vivante
-10 chevaliers noir revenants; revenant bouclier et masse à cheval bardé (4/10)
-19 Gardes des cryptes; épée bouclier à pieds
-7 Spectres
-13 guerriers squelettes

En sommeil:
- X

Equipement:

-Farsh Tranche veines: 24+1d10 dégâts 12 Parade (Deux mains) (Attaque magique + régénération à hauteur de 2/3 des dégâts infligés à la cible (arrondi à l'intérieur))
-Dague: 12+1d6 dégâts Parade 6
-Gilet de cuir bouilli: Protection 7 (-1 HAB, ATT et PAR) (Torse, dos et bras) +7* = 14
-Capuchon en cuir: Protection 3 (Tête) + 7* = 10
-Sceptre de maîtrise
Objet:
Grimoire interdit de nécromancie (2), Sacoche (grande), Médaillon de chevalier aux armoiries des De Sombre-bois

Compétence:

-Sens de la magie
-Conscience de la magie
-Illégale sorcellerie
-Incantation (Nécromancie)
-Chance => Usage systématique en cas d'échec critique lors de l'usage de la magie ou en cas de test "surprise" (comme un sommeil un peu trop lourd...)
-L’Éveil - Niveau 3
-Monte
-Alphabétisation
-Langue Hermétique -Magikane necromantique
-Alchimie
-Administration
-Maîtrise de l'aethyr Niveau 3
-Fontaine de Dhar
-Fabrication d'objet magique
-Fabrication de parchemin
-Fabrication de Potion
-Peau de Pierre*
-Leader nécromant
-Entité magique
-Maître de la Non-vie
-Connaissance tactique

Emprunt occulte:
-Aide Spirituelle : Vous bénéficiez d’un bonus de +1 quand vous lancez des sorts de Nécromancie.

Grimoire:


Primaire:
-Lumière
-Lévitation

Mort:
-Buveur d'esprit:

Nécromantique:
-Visage de la Mort
-Invocation de Nehek
-Malédiction de la Non-vive
-Danse Macabre de Vanhel
-Vigueur Infernale
-Invocation de Kandorak
-Regard de Nagach
-Invocation de Razkhar
NOTE:
Attribut du Domaine de la Mort: Chaque fois qu’un sort offensif de Shyish est lancé avec succès, la difficulté du sort suivant sera diminué d'1D3. Non-cumulable.

Attribut du Domaine de la Nécromancie: Dans un rayon de 6m autour du lanceur de sort regagne 1D6 PdV en cas de réussite d'un sort (1 PdV dans le cas d’une créature Vampire ou Éthérée).

Présence des Morts: Le nécromancien cause la Peur comme s’il était lui-même un mort-vivant quand il est lui-même en présence de mort-vivant (sous contrôle).
Günther, Voie du Hors-la-Loi
Profil: For 13(14*) | End 12 | Hab 14(*12) | Cha 12(*13/14) | Int 11 | Ini 14(*13) | Att 12(*11) | Par 12(*10) | Tir 14 | NA 3 | PV 90/90
*(Force accrue (+1 lorsque test de force); arme de prédilection (+1 en att), malus d'armure (-1 INI, -2 HAB, ATT et PAR), intimidation et baratin (+1 en Cha pour intimider et +1 pour baratiner))
Equipement:

-Harnois (15 partout sauf la tête)
-Casque (7 sur la tête)
-Marteau de guerre (2mains); 26+1d10; Parade 10; Assommante, Lente et Percutante

Compétence:

-Coups assommant
-Bas Fond
-Coriace
-Couverture
-Coups puissant
-Force accrue
-Lutte
-Parade
-Sang froid
-Arme de prédilection (marteau)
-Intimidation
-Administration
-Baratin
-Monte
-Connaissances tactiques

Image
Vargas, Roi Revenant;
Profil: For 12 | End 12 | Hab 11(*9) | Cha 0 | Int 10 | Ini 8(*7) | Att 12(*10) | Par 12(*10) | Tir 8 | NA 3 | PV 100/100
Equipement
-Harnois (15 partout sauf la tête)
-Capuchon et masque de fer: 7 (tête)
-Deux épées spectrales: 16+1d8 dégâts Parade 12 Spécial : si l'attaque n'est pas parée et que le jet de dégât donne un 8, l'ennemi perd le double de PdV.
(Attaque magique + régénération à hauteur de 2/3 des dégâts infligés à la cible (arrondi à l'intérieur)

Compétence de combat:
AMBIDEXTRIE
PARADE

Avatar du membre
[MJ] Reiksmarshall
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 54

Re: [Ishar de Sombre-Bois] À chaque liche son repaire, ses plans, ses recherches et ses ennuis

Message par [MJ] Reiksmarshall »

► Afficher le texte
En passant dans les quartiers en rénovation, le maître des lieux pouvait constater que les ouvriers progressaient en bien ! En une semaine, les ruines des bâtiments qui se tenaient là commençaient déjà à ressembler à quelque chose, toutefois ce quelque chose restait un début de chantier : pas de colonnes baroques, pas encore de statue ou d’éléments grandioses de décoration, juste des palissades, des échafaudages, des cris, des disputes, des rires…de la vie en somme. Ils chantaient à l'unisson, accompagnant leurs coups de pioches et de maillets, assemblant ensemble leurs efforts afin de contribuer à un projet commun...et de la gnôle !
paroles de la chanson scandée par les ouvriers

"Glacial sont l'air et l'eau qui nous entourent,
Dure est la terre que nous appelons notre maison
Poussons, pour empêcher les ténèbres de venir
Sentez le poids de ce qui nous est dus.

Ceci est la chanson des fils et des filles perdus
Cachons le cœur de ce que nous sommes
Faisons la paix pour construire notre avenir
Forts, unis, et travaillant jusqu'à ce que nous tombions.

Et nous nous soulèverons tous, et nous serons tous à la dérive
Ensemble, ensemble
A travers la brume froide, jusqu'à ce que nous soyons sans vie
Ensemble, ensemble nous poussons jusqu'au bout...
Ce que le maître des lieux n’avait plus vraiment. Bien entendu, tout mort-vivant n’est plus « vivant », il était à la tête de la chaîne alimentaire désormais. Mais il n’était point dépendant du sang des vivants, ce qui le rangeait loin de ces sangsues ancestrales et méprisables que l’on qualifie de « vampires ». Des êtres méprisables, de vrais parasites invincible, un cancer millénaire qui ne souhaitent que maitriser leur bétail qu’est l’humanité et prospérer. Mais notre Ishar voulait le bien des vivants. Il était immortel et il leur montrerait un jour que l’immortalité stérile valait clairement la perte de la « vie ». Et puis, il savait très bien ce qui était bon pour les humains, après tout il en était un. Sigmar lui-même, dieu principal de l’Empire, était un humain aussi. Un humain qui a connu l’ascension.
Est-ce qu’il n’était pas en train de faire la même chose au final ?

Son envie de domination reprenait le dessus. Voulant se prouver à lui même sa propre puissance, il fit un moulinet de la main et incanta silencieusement de sombres paroles. L’instant d’après, 13 squelettes se relevèrent, prêt à suivre les prochains ordres.
Toutefois, avant cela, le dénommé Gunther vint à Ishar :


« Messire ! Messire c’est affreux, c’est terrible! » il semblait haleter, visiblement ce bon vieux Gunther cherchait Ishar depuis un moment. Vu la transpiration dégoulinant de son front et des auréoles sous ses bras, Günther a du valdinguer dans tout le domaine pour retrouver Ishar. Il reprit son souffle constatant qu’il peinait à respirer.

« C’est terrible ! Une tragédie monseigneur. On s’est rendu compte il y a peu qu’on a désormais une pénurie de nourriture ! Avec l’avancée de nos ennemies, les bandits et la « faune locale », les routes sont constamment contrôlées, pillées et obstruées et les marchandises sont acheminées plus difficilement et plus lentement. Dans moins d’une semaine nous risquons d’avoir des cas de famines ! Et des ouvriers et soldats avec le ventre vide…bah le problème ce n’est pas seulement qu’ils s’arrêtent de travailler…c’est qu’ils se rassemblent et protestent. Ils se « syndicalisent » qu’on dit même si je comprends rien à ce concept de trouble-fête. Si on ne veut pas avoir affaire avec ce genre de situation, il faudra allouer une partie supplémentaire et non négligeable de notre trésorerie dans un investissement plus conséquent en vivres ! Bien que la « composition » de notre cheptel permet de sauver un peu d’argent sur la nourriture, le reste du personnel s’inquiète. Et on n’est pas les seuls affectés ! Les autres villes ont le même souci. J’ai pu toutefois calculer le budget : si on veut éviter ceci, il faudrait qu’on dépense 180 couronnes supplémentaires cette semaines afin d’assurer l’approvisionnement. Après…Pardonnez-moi de la pensée mais, on pourrait aussi juste dépenser la moitié et avoir de quoi nourrir les gens, il faudra juste qu’ils se contentent de deux repas par jour. J’ai entendu dire que les Arabiens pratiquent régulièrement du jeune, peut-être que ça fera du bien aux gens si on leur présente ça comme ça, qui sait ? Toutefois, j’ai craint sérieusement d’avoir à faire face à un mécontentement partagé. Parce que la nouvelle s’est rapidement répandue, même si on les nourrissait correctement avec les 180 couronnes, ils seront moins tendres la prochaine fois qu’un problème de vivres se fasse savoir. Je me suis dit qu’on pourrait également payé 60 couronnes de plus en vivres et de matériel pour acheter la paix et la tranquillité, mais je crains que nous aurons éventuellement à faire face à d’autres imprévues.
Il faudrait aussi qu’on s’occupe des problèmes provoqués par la faune et le banditisme du coin. C’est à vous de voir comment faire.
Par contre, j’ai reçu le rapport des éclaireurs… »
un ton grinçant et contrarié pouvait cette fois-ci être entendu dans sa voie qui était jusque là inquiète, chose surprenante pour un professionnel fiable et confiant tel que Günther.

Il se retourna, et sorti un objet d’un petit seau près de lui. Ça semblait être enroulée dans du tissu, c’était…un peu rouge ?
Quand il retira le tissu de lin enveloppant l’objet de forme ronde, on vit une tête. La tête sanglante et fraîche d’un homme quelconque, toutefois il semblerait que sa capuche ait été tranchée avec sa tête. Un des éclaireurs envoyés en mission il y a quelque jours…
Günther reprit, calmement mais pas rassuré, craignait-il la réaction d’Ishar ?


« Ils étaient partis vers le nord-est afin d’observer d’éventuels mouvements ennemies… Celui-là est revenu à dos de cheval, le canasson avait réussi à retrouver son chemin jusqu’ici il a dû faire une longue chevauchée. Le cadavre avait été maintenu sur le cheval à l’aide de corde tenant sa propre tête dans ses mains… Je pense que quelqu’un essaye de nous envoyer un message… mais j’ignore lequel… Il faudrait peut-être tenter de retrouver les autres éclaireurs et enquêter sur cette rumeur, à moins que vous jugiez que nous ayons plus important à faire… »

Il attendit la réponse d’Ishar, lequel réussira ensuite à relever quelques guerriers squelettiques, froids mais disciplinés. C’était toujours un spectacle amusant de voir ces corps obéir au doigt et à l’œil à la liche. De voir la réalité répondre aux commandes mentales qu’imposait le nécromant.
Mais tout de même, la journée semblait avoir son lot de problème…
En avant, ensemble vers la victoire ! Au nom de notre empereur, de Sigmar et du marteau !

(Compte MJ de Galfric Lawmaker et Hinzuo-Ashino Daimatzu)

Avatar du membre
Ishar
Warfo Award 2018 du meilleur PJ - Génie
Warfo Award 2018 du meilleur PJ - Génie
Messages : 188
Lien fiche wiki : wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_ishar_de_sombre-bois
Autres comptes : Grogmar (MORT) ; [MJ] Igaram

Re: [Ishar de Sombre-Bois] À chaque liche son repaire, ses plans, ses recherches et ses ennuis

Message par Ishar »

Après avoir fait mandé Oswald, son responsable économique, Ishar écouta paisiblement son bras droit parler, son esprit s'égara alors vers son Moussillon natal. Des milliers de kilomètres le séparait de ses terres ancestrales, son château devait désormais être à l'abandon ou récupéré par un sombre seigneur brigand pissant plus haut que son postérieur. Son ancien domaine n'était pas bien vase, ni très fertile et encore moins accueillant, mais il avait cet avantage de ne pas être d'une quelconque importance stratégique. De plus, la population était assez réduite pour réussir à se nourrir par elle-même et il n'y avait qu'à poster quelques gardes pour défendre les maisons isolées et se prémunir de tout danger. Le nouveau fief n'était rien de tout cela, il était vaste, trop vaste pour ce qu'il connaissait, et il y avait tellement de chose à faire ! Il avait le sentiment de disperser ses forces pour tout et de n'avoir que de maigre résultat à l'arrivée. Pourtant il devait rester maître de lui-même et sa nature mort-vivante l'y aidait. En effet, il ne ressentait pas autant les choses que les mortels, le concept même de faim lui était désormais inconnu, la fatigue n'était plus qu'une histoire ancienne et sa puissance magique n'avait plus rien à voir avec ce qu'il avait été autrefois. Réajustant son masque de bois, vestige de son ancienne vie, il répondit à Günther avec un flegme seigneurial :

-180 couronnes d'or ? En une semaine ? Et combien faudrait-il payer les semaines suivantes ? Notre trésorerie est déjà en flux tendu et il n'est pas concevable d'en dépenser autant ! S'il ne s'agit que d'une dépense ponctuelle, alors, soit ! Nous ferons ce qu'il faut. Toutefois, Günther, vous êtes en charge de l'armée et de la défense de ce fief ! Cela veut également dire que vous devez vous assurer de la sécurité de notre rapprovisionnent ! Nous disposons de plusieurs bataillons ainsi que d'une milice, servez-vous en pour que cela n'arrive plus !

Il examina ensuite la tête tranchée comme s'il ne s'agissait là que d'un bout de viande. Il regretta alors de ne pas connaître de sort qui lui permettrait de faire parler l'âme du défunt et ainsi lui soutirer des informations utiles. Mais ce n'était pas grave pour l'instant... Il jeta négligemment la tête sur le sol :

-Günther... Je me moque d'avoir un éclaireur mort, je souhaite avoir des informations ! Si je vous ai choisi comme écuyer et fait chevalier de ma cour, ce n'est pas pour avoir besoin de vous maternez, mais pour avoir quelqu'un qui face ce que je lui demande ! JE ME MOQUE DE SAVOIR SI MES ECLAIREURS MEURENT PAR MILLIER ! JE ! VEUX ! DES ! REPONSES!

En criant ces derniers mots, il venait de dégainer son arme enchantée et de la fracasser contre un meuble qui traînait par là, le tranchant en deux comme s'il n'avait été constitué que de beurre. Les yeux de la liche crépitaient d'une énergie sombre tandis qu'une fumée noire comme la nuit s'échappait de son masque. Il parla avec une voix bien plus sombre, une voix qui venait d'outre-tombe et non de ses poumons asséchés, des paroles générées par la magie qui l'animait et qui avait des airs de cauchemars :

-Il ne s'agit que de maudits adorateurs d'un dieu gardien au service de La Grande Faucheuse, le toutou gardant son garde manger ! N'allez pas me dire que vous n'êtes pas capable de me dire où est leur base pour que l'on puisse s'en occuper définitivement ? Il se détendit quelque peu, reprenant une voix normale tandis que son visage reprenait un aspect moins effrayant. Je me doute que la situation ne doit pas vous être facile, elle ne l'est pas pour moi-non plus ! Nous sommes loin des terres que nous connaissons, entouré d'ennemi dont nous ignorons tout ou presque. C'est pour cela qu'il est d'une importance vitale de pouvoir compter sur un minimum de vision...

Oswald était sans doute arrivé, ainsi, se tourna-t-il vers lui :

-Nous sommes la plus grande puissance de ce qu'on ose appelé principauté, toutefois, nous ne contrôlons encore que trop peu nos ressources. Le problème alimentaire que nous traversons n'en est qu'une preuve de plus. L'ancien quartier Est est entrain d'être détruit, laissant une importante place qui pourrait nous servir comme « culture primaire », des champs bien protéger qui pourrait aider à la subsistance de la cité. Toutefois, nous sommes trop nombreux et les habitants de cette cité ne sont pas vraiment des paysans labourant la terre, mais nous avons recueilli plusieurs réfugiés fuyant les menaces extérieures. Ainsi, il nous pourrions et devrions étendre notre défense. La garnison de la ville est bien suffisante désormais, les bastions nécromantiques nous garantissent une force de combat solide en cas d'attaque et il est donc temps de voir plus grand...

Il déploya une carte de la principauté sur laquelle il posa deux pions de son échiquier stratégiques :

-Ce promontoire rocheux n'est attaquable que par trois endroit seulement, au nord, par le canyon du fleuve Todesflub, par l'ouest par la gorge situé au sud de La Gueule et par l'Est où se trouve Terio qui est le village dans lequel nous avons récupéré le matériel qu'utilise notre ingénieur pour fabriquer notre futur artillerie. Pour l'heure, cette bourgade est en ruine, je souhaite que cela change ! Elle n'est qu'à 10 milles, soit 16 kilomètres ou une demi journée de marche de nos troupes ! Ainsi, je voudrais que l'on y envoie une petite garnison de soldats pour y établir un fortin. Une haute tour entourée de palissade au début, le temps de faire mieux. La gorge au sud de La Gueule, que nous nommerons « Porte de L'Ouest » est bien plus facilement défendable bien que située un peu plus loin. Il ne nous faudrait là aussi qu'une demi-journée pour venir en aide aux troupes en garnison et un simple mur permettrait d'en bloquer l'endroit de manière terriblement efficace. Ainsi, un autre garnison devra y être envoyer pour y établir un second fortin défensif. Pour le canyon au nord, la situation est encore plus simple, car une tour de guet et un feu d'alarme suffira à annoncer l'arrivée d'ennemi et le passage est si étroit qu'il n'est pas possible d'y faire passer une vaste ost, sauf en prenant le risque d'être attaqué par les hauteurs du canyon et massacré. Une petite escouade devrait donc être suffisant une fois la tour de guet construite...

Il regarda tour à tour ses lieutenants avant de terminer :

-La principauté fut trop longtemps repliée sur elle-même ! Une fois que nous aurons sécurisé ce plateau, alors, nous aurons de large étendue fertile à notre disposition. Terre qui nous sera facile à défendre et qui permettra à notre population de prospérer et s'enrichir ! En parallèle, il faudrait faire en sorte que les quais soient opérationnels pour nous permettre d'accueillir d'éventuel marchands. Je compte particulièrement sur vous, Oswald, pour vous servir de vos relations et autre contacte pour permettre la relance économique de ce fief une fois nos terres sécurisées... Pour les chiens de l'ordre du dieu caniche, une fois Terio sécurisée et la Porte de L'Ouest établie, ils ne seront plus qu'une menace mineure à gérée... Pour garantir la réussite de ces points clés, Oswald sera en charge de la sécurisation de la Porte de L'Ouest, pour cela, vous pourrez compter sur un régiment de « Soldat de Sombre-Bois » ainsi que un bataillons de « tirailleur de Sombre-bois », soit 70 soldats en plus de votre escorte personnelle des « Innommables ». Günther, vous partirez pour Terio avec deux bataillons de « Soldats de Sombre-bois » ainsi que deux bataillons de « tirailleurs de Sombre-bois » et un bataillons « d'aspirant garde de Sombre-bois », soit 180 soldats. Servez-vous des ressources se trouvant sur place et établissez le fortin au meilleur endroit possible. Quant à moi, j'irais avec le deuxième bataillons « d'aspirant garde de Sombre-bois » et mon escorte mort-vivante inspecter les ruines à l'Est du canyon du fleuve, le reste des troupes restera en garnison pour veiller à ce que rien de nuisible n'arrive à la ville en attendant... Ce qui ne risque pas d'arriver avec la garnison que nous avons, mais mieux vaux être prudent.

Après avoir terminé, il attendit de voir si ses généraux avec quelques choses à dire avant de se diriger vers sa monture et de partir vers les ruines au Nord-Est. Il laissera Vargas sur place, profitant de son aura de contrôle désormais illimité pour le garder sous son emprise et s'en servir pour activer le bastion nécromantique majeur au besoin et ainsi actionner les deux-cents gardes des cryptes qui servaient de point d'encrage du seigneur noir dans la région.
Ishar de Sombre-Bois, Seigneur Liche
Profil: For 15 | End 15 | Hab 14 (12*) | Cha 8(12) | Int 18 | Ini 12 | Att 15 (13*) | Par 13 (11*) | Tir 11 | MAG 20 (21*) | NA 4 | PV 185/185 | LN 330/624 (312)** | Distance de contrôle: Infini (780m)**
Lien vers la Fiche du personnage

Lien vers le fichier de résumés

*Avec décompte d'armure / Leader nécromant (+4 en CHA pour convaincre un utilisateur de magie noir) / Emprunt occulte +1 en MAG si sort nécro
**Sans le sceptre de maîtrise
Contrôle Morts-vivant:

Troupes:
-Vargas; Roi Revenant; destrier mort-vivante
-10 chevaliers noir revenants; revenant bouclier et masse à cheval bardé (4/10)
-19 Gardes des cryptes; épée bouclier à pieds
-7 Spectres
-13 guerriers squelettes

En sommeil:
- X

Equipement:

-Farsh Tranche veines: 24+1d10 dégâts 12 Parade (Deux mains) (Attaque magique + régénération à hauteur de 2/3 des dégâts infligés à la cible (arrondi à l'intérieur))
-Dague: 12+1d6 dégâts Parade 6
-Gilet de cuir bouilli: Protection 7 (-1 HAB, ATT et PAR) (Torse, dos et bras) +7* = 14
-Capuchon en cuir: Protection 3 (Tête) + 7* = 10
-Sceptre de maîtrise
Objet:
Grimoire interdit de nécromancie (2), Sacoche (grande), Médaillon de chevalier aux armoiries des De Sombre-bois

Compétence:

-Sens de la magie
-Conscience de la magie
-Illégale sorcellerie
-Incantation (Nécromancie)
-Chance => Usage systématique en cas d'échec critique lors de l'usage de la magie ou en cas de test "surprise" (comme un sommeil un peu trop lourd...)
-L’Éveil - Niveau 3
-Monte
-Alphabétisation
-Langue Hermétique -Magikane necromantique
-Alchimie
-Administration
-Maîtrise de l'aethyr Niveau 3
-Fontaine de Dhar
-Fabrication d'objet magique
-Fabrication de parchemin
-Fabrication de Potion
-Peau de Pierre*
-Leader nécromant
-Entité magique
-Maître de la Non-vie
-Connaissance tactique

Emprunt occulte:
-Aide Spirituelle : Vous bénéficiez d’un bonus de +1 quand vous lancez des sorts de Nécromancie.

Grimoire:


Primaire:
-Lumière
-Lévitation

Mort:
-Buveur d'esprit:

Nécromantique:
-Visage de la Mort
-Invocation de Nehek
-Malédiction de la Non-vive
-Danse Macabre de Vanhel
-Vigueur Infernale
-Invocation de Kandorak
-Regard de Nagach
-Invocation de Razkhar
NOTE:
Attribut du Domaine de la Mort: Chaque fois qu’un sort offensif de Shyish est lancé avec succès, la difficulté du sort suivant sera diminué d'1D3. Non-cumulable.

Attribut du Domaine de la Nécromancie: Dans un rayon de 6m autour du lanceur de sort regagne 1D6 PdV en cas de réussite d'un sort (1 PdV dans le cas d’une créature Vampire ou Éthérée).

Présence des Morts: Le nécromancien cause la Peur comme s’il était lui-même un mort-vivant quand il est lui-même en présence de mort-vivant (sous contrôle).
Günther, Voie du Hors-la-Loi
Profil: For 13(14*) | End 12 | Hab 14(*12) | Cha 12(*13/14) | Int 11 | Ini 14(*13) | Att 12(*11) | Par 12(*10) | Tir 14 | NA 3 | PV 90/90
*(Force accrue (+1 lorsque test de force); arme de prédilection (+1 en att), malus d'armure (-1 INI, -2 HAB, ATT et PAR), intimidation et baratin (+1 en Cha pour intimider et +1 pour baratiner))
Equipement:

-Harnois (15 partout sauf la tête)
-Casque (7 sur la tête)
-Marteau de guerre (2mains); 26+1d10; Parade 10; Assommante, Lente et Percutante

Compétence:

-Coups assommant
-Bas Fond
-Coriace
-Couverture
-Coups puissant
-Force accrue
-Lutte
-Parade
-Sang froid
-Arme de prédilection (marteau)
-Intimidation
-Administration
-Baratin
-Monte
-Connaissances tactiques

Image
Vargas, Roi Revenant;
Profil: For 12 | End 12 | Hab 11(*9) | Cha 0 | Int 10 | Ini 8(*7) | Att 12(*10) | Par 12(*10) | Tir 8 | NA 3 | PV 100/100
Equipement
-Harnois (15 partout sauf la tête)
-Capuchon et masque de fer: 7 (tête)
-Deux épées spectrales: 16+1d8 dégâts Parade 12 Spécial : si l'attaque n'est pas parée et que le jet de dégât donne un 8, l'ennemi perd le double de PdV.
(Attaque magique + régénération à hauteur de 2/3 des dégâts infligés à la cible (arrondi à l'intérieur)

Compétence de combat:
AMBIDEXTRIE
PARADE

Avatar du membre
[MJ] Reiksmarshall
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 54

Re: [Ishar de Sombre-Bois] À chaque liche son repaire, ses plans, ses recherches et ses ennuis

Message par [MJ] Reiksmarshall »

Günther n’avait pas vraiment l’air serein face aux réprimandes vocales de son seigneur. Mais comme le bon soldat qu’il est intérieurement, il écouta attentivement. Puis une fois les directives données, il pivota ses talons et partit en trottinant vers les baraquements afin de transmettre les ordres en lâchant un satisfaisant :
« ce sera fait mon seigneur ! »
- Moins 180 couronnes pour l’approvisionnement
- Moins 180 couronnes pour démarrer le projet pour raser le quartier + faire des champs
o Coût total : 360 Co
o Solde : -203,6 Co
o Trésorerie actuelle pour cette semaine: 987 – 203,6 = 783,4 Co

Jet pour les ouvriers :
END Ouvrier (travail à leur rythme, +1 en END, ouvrier nourri grâce à la dépense supplémentaire : +1) : 12
Obtention d’un 18, échec !
Les ouvriers mettront 6 semaines au lieu de 4 pour achever le projet, quelques accidents et complication ralentissant le chantier.

Ishar rejoignit sa troupe s’apprêtant à partir pour le nord. C’était le matin, le soleil se faisait encore timide sur les principautés. Malgré le fait que l’aube soit passé depuis deux bonnes heures, il était encore possible de voir l’atmosphère orangée baignant le firmament et chassant les étoiles.
Günther rassembla donc sa troupe et se mit immédiatement en marche pour l’ouest.
Les lieutenants Wulfbarth, un ex capitaine de compagnie impérial, et Charles de Brondebourg, un bretonnien qui fut à ce qu'on raconte fut un chevalier errant du moins prétend en avoir été un, rejoignirent Ishar et sa clique de morts vivants pas très rassurant non plus. Il faut avouer que personne n’est encore habitué à fréquenter des cadavres animés. Surtout que certains sentent légèrement la vieille charogne.


Vargas, le revenant d’Ishar, se tenait immobile et impassible depuis l’entrée du palais. Sa charge était de simplement protéger la ville en cas de coups durs. Une attaque était tout de même improbable car le plateau sur lequel se situe le domaine ne peut-être engagé que par trois côtés. Naturellement il s’agissait du nord, de l’est et de l’ouest. Et avec les troupes partant dans chacune de ces directions, si une armée passait par là, on le saurait très vite.
Les villageois et ouvriers observèrent ce spectacles de bottes ferrés, chevaux et chariots se mettant en marche. On entendait les enfants se chamailler pour tenter de bousculer les badauds et voir les soldats ainsi que leur étrange seigneur marcher. On lisait sur les visages des adultes une forme d’inquiétude et d’angoisse. On pensait que c’était déjà la guerre, on perdait espoir de vivre en paix dans les principautés.
Avant qu’on leur rappelle que s’ils voulaient vivre en paix, il fallait aller dans l’Empire et payer les taxes avant de se faire bouloter par un ogre errant criant famine depuis 3 heures.

Une demie journée de marche suffisait pour se rendre compte de l’aspect quelque peu désolé et isolé des principautés. Bien des royaumes et seigneuries ont tentés de s’établir par ici, loin de l’Empire et de ses redoutables percepteurs d’impôts (et chasseurs de sorcières aussi). Mais tellement loin de toute forme de gouvernement solide. Les terres libres comme on pouvait plaisanter à les appeler.
On arrivait alors au lieu-dit et… on pouvait affirmer que l’ambiance était pour le moins désertique.
Pas un chat, pas un coup de vent, pas un crieur de rue.
Mais le plus surprenant, il n’y avait même pas de rats se planquant sous les planches effondrées des masures éventrées.
Les soldats accompagnant Ishar investirent alors les lieux. C’était étrange, on s’attendait à des ruines mais de manière générale, ces ruines ont tendance à habiter des réfugiés ou autre crève-la-faim. Là, il n’y avait point d’âme qui vive en comptant celle d’Ishar.
C’était louche.
Les hommes se mirent au travail. On sort les pelles, on déballe les tentes on meugle des ordres et on récupère les pierres et planches.

Wulfbarth manifesta un forme d’inquiétude :

« Mon seigneur, je sais que ça ne vous saute pas forcément aux yeux, mais il est possible qu’il y ait un problème avec cte bourgade. J’ai entendu dire qu’il y avait quand même des gens qui habitait dans le coin. Pas normal qu’il n’y ait pas un corbeau. Je n’aime pas ça. »


Comme pour répondre à ces mots, des cris retentirent. Pas de détresse, plus des signalements. Ainsi pressa-t-on le pas.
Effroyable spectacle dans ce qui semble être la place principale de la bourgade. Point de pavé, fange et mare putride. Pas de corbeau ni d’insectes pour se repaître de la charogne.
Des femmes nues, éventrées, certaines avec le cordon ombilical sortant de leur rose. Un cercle formé avec les cadavres. Elles ont toutes étés éventrés de bas vers le haut. On leur a extrait les intestins, foie et reins pour en faire des cordelettes et bretelles organiques reliant les corps disposés dans un grand cercle de 10 mètres de diamètre. Une véritable boucherie d’innocence. Un mélange de fange et d’eau croupie se combinèrent avec le sang caillé au sol, croûtés par endroit et couverts d’excréments. On voyait au centre un signe impie, inconnu et méconnaissable dessiné par les restes d’organes calcinés. Certaines des jeunes femmes se trouvaient porteuse de vie et on pouvait voir leur progéniture démembrée au centre du cercle.

jets cachés pour les soldats et lieutenants


On entendit des gargouillis à l’unisson puis des soldats victime de hauts les cœurs qu’ils ne purent réprimer. Ishar lui, son odorat stérile fut épargné.
Et toujours plus perturbant : il n’y aucun animal à proximité.

Le Bretonnien, qui était parti aux abords de la bourgade afin de schématiser mentalement où il valait mieux placer les défenses arriva l’air ébahi et dégouté, sans voix face à ce spectacle macabre. Il a dû retirer en toute hâte son casque à coupole afin de pouvoir vomir correctement avant de se reprendre. Les hommes étaient désormais à cran, angoissant, pas à l'aise dans un tel endroit. Wulfbarth avait tout aussi l'air craintif, tremblant comme un vieillard quand il s'apprête à mettre sa cuillère de soupe en bouche. Le Bretonnien était parvenu à garder la tête froide malgré cet abominable spectacle, il avait l'air plus disposé pour en parler.

Le campement vu levé, les torches furent allumées. Un message de la part de Günther arriva dans la soirée, portée par un jeune messager à cheval, tous les deux épuisés.
« Mon seigneur,
Nous sommes arrivés en pleine soirée. Les ruines étaient habitées par des réfugiés mais la bourgade étaient également habités par des gens simples. Certains disent avoir entendu des bruits la nuit, remarquer des personnes disparaissant. D’étranges choses en sommes mais rien ne sautant aux yeux. Si vous voulez mon avis, ce sont des histoires qu’on racontent aux gardes pour qu’ils surveillent mieux la nuit ou qu’ils fassent semblant de s’inquiéter, rien d’anormal pour les principautés.
Aussi avons-nous pris le soin de faire remarquer à ces gens le nouveau statut de leur bourgade. Ils n’ont pas vraiment eu l’air de vouloir objecter. Tout s’est déroulé sans encombre. J’espère de votre côté que tout se passe pour le mieux. Nous aurons fini nos fortifications dans 2 jours, puis nous retournerons après avoir laissé une bonne garnison bien fournie ici vers le cheptel avant de préparer les terres cultivables. Un de mes lieutenants était paysan et a pu attesté de la qualité des sols, vous aviez raison c’était une bonne idée. Si vous recevez cette lettre, cela signifie qu’il doit être la nuit. Je vous souhaite de tout mon cœur que votre entreprise s’avère fructueuse. Pourriez-vous récompenser le messager qui vous a livré ceci ? Il a fait la chevauchée pendant toute la nuit avec hâte afin d’assurer la communication avec vous, il a fourni plus d’efforts physiques que le restes de nos hommes durant la marche.

Votre dévoué, Günther. »


Ishar pouvait donc étudier le lieu étrange et transmettre ses directives…
Enquêter ? Étudier ? Ou simplement poursuivre le plan de départ ?
N’empêche, c’est vraiment étrange qu’il n’y ait pas de vermines grignotant les cadavres…
En avant, ensemble vers la victoire ! Au nom de notre empereur, de Sigmar et du marteau !

(Compte MJ de Galfric Lawmaker et Hinzuo-Ashino Daimatzu)

Avatar du membre
Ishar
Warfo Award 2018 du meilleur PJ - Génie
Warfo Award 2018 du meilleur PJ - Génie
Messages : 188
Lien fiche wiki : wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_ishar_de_sombre-bois
Autres comptes : Grogmar (MORT) ; [MJ] Igaram

Re: [Ishar de Sombre-Bois] À chaque liche son repaire, ses plans, ses recherches et ses ennuis

Message par Ishar »

Il fallut une demi-journée de marche à la troupe d'Ishar pour arriver à proximité du canyon dans les sombres ruines d'un village. Il n'y avait là aucune trace de vie, c'était presque étonnant... En effet, d'après les recherches que le seigneur noir avait fait, il était courant pour des communautés de s'installer dans des ruines et bien peut d'endroit était longtemps laissé à l'abandon. Quand bien même il n'y aurait pas d'être humain, une vermine quelconque s'y fixait inévitablement. Mais pourtant, ici, il n'y avait pas l'ombre d'un insecte ou même d'un oiseau. Un mal inconnu devait effrayer les bêtes...  « Soit prudent mon amour » Le sorcier se figea un instant en entendant la voix de sa douce aimée. Elle ne lui avait que bien peu parler depuis qu'il s'était fait transformé en créature féminine, maintenant qu'il était redevenu lui-même elle était revenue et il ne put s'empêcher de ressentir une profonde joie remplir son cœur aethyrique.  « Ooooh ma tendre Lucia, n'ai-je jamais été imprudent ? » D'un claquement de laisse nécromantique, il ordonna à son escorte de se déployer dans le village en même temps que les soldats. La magie autour de lui commençait déjà à bouillir d'un tourbillon rageur, prêt à se déferler sur quiconque oserait l'affronter.

Le dénommé Wulfbarth, un ancien capitaine impérial devenu simple sergents dans l'armée du seigneur noir, confirma les craintes du chevalier. Il n'était pas seul à être inquiet de l'absence de vie. Au même moment, des cris d'alarme se firent entendre. Des soldats hélaient leurs camarades pour les prévenir d'une découverte... Macabre. De nombreuses personnes, des femmes et leurs enfants à naître étaient répandus en cercle d'une taille relativement impressionnante. Un massacre de masse qui n'eut pour seul effet sur le nécromancien qu'il se demanda combien cela ferait de zombie à ajouter à son ost... Idée rapidement réprimandée par sa dulcinée qui semblait troublée par la mort de temps de ses compatriotes féminines.

Quand il vit que ses hommes en avaient des haut-le-cœurs, sa rage bouillonna et ses yeux vibrèrent d'une flamme rouge comme le sang frais. Il frappa du poing sur sa selle, il rattrapa cependant juste à temps sa colère pour la réorienter vers ceux qui avaient fait cela... Après tout, n'était-il pas un chevalier bretonnien ? … Autrefois du moins...

-Soldat de Sombre-Bois ! Montrez-vous digne de votre emblème parce que votre emblème, car vous êtes l'élite de ces contrées ! Redressez l'échine ! Montrez aux chiens qui ont fait ce crime que vous n'êtes pas faible ! Montrez leurs qu'ils vont payer pour cela ! Ces terres... Mes terres... VOS TERRES ne seront plus souillées par des hérétiques des dieux sombres ! Car MAE est dans nos cœurs ! La GRANDE DEESSE de la Non-Mort nous protège tous et ELLE revendique ces terres !

Faisant pivoter son cauchemar après avoir scandé son discourt, il leva bien haut son épée en signe de défi face au ciel. Alors, il put entendre les acclamations de ses soldats tout en ne sachant pas dire s'il s'agissait de cris forcés par la peur ou par une réelle dévotion. Son culte était neuf et bien que déjà distillé dans les rangs de ses troupes de sa garde d'élite, elle n'avait sans doute pas encore atteint les cœurs de chacun de ses soldats... Il tourna la tête vers un de le sergent bretonnien et s'adressa à lui d'une voix sec bien que relativement courtoise :

-Je veux que les hommes inspectent le village, qu'on en sécurise le périmètre et qu'on monte le camp pour la nuit. Qu'une partie des troupes s'occupent de donner à ces malchanceux une tombe plus décente... Toutefois, laisser moi dans une maison cinq corps parmi les plus frais. Mae nous apportera peut être les réponses que l'on cherche...

Après quoi, il descendit de sa monture pour chercher un endroit tranquille où il pourrait étudier le moyen de ramener temporairement, mais de manière plus « humaine » quelqu'un... Pour qu'il puisse dire ce qui s'était passer ici. Le sort, il en avait déjà entendu parlé, mais il ne le connaissait pas. Il devait s'agit d'une forme d'invocation de nehek... mais concentrée sur une seules entité ? Ou une invocation de kandorak affaiblie pour ne pas griller un corps trop faible ? Réorienté vers uniquement l'intellect plutôt que toute autre capacité de déplacement ? Il sortit un livre contenant uniquement des pages vierges, se trouvant une table dans une maison, il déploya son nécessaire d'écriture avant de se lancer dans l'élaboration de ce sort de « revitalisation restreinte ».
Ishar de Sombre-Bois, Seigneur Liche
Profil: For 15 | End 15 | Hab 14 (12*) | Cha 8(12) | Int 18 | Ini 12 | Att 15 (13*) | Par 13 (11*) | Tir 11 | MAG 20 (21*) | NA 4 | PV 185/185 | LN 330/624 (312)** | Distance de contrôle: Infini (780m)**
Lien vers la Fiche du personnage

Lien vers le fichier de résumés

*Avec décompte d'armure / Leader nécromant (+4 en CHA pour convaincre un utilisateur de magie noir) / Emprunt occulte +1 en MAG si sort nécro
**Sans le sceptre de maîtrise
Contrôle Morts-vivant:

Troupes:
-Vargas; Roi Revenant; destrier mort-vivante
-10 chevaliers noir revenants; revenant bouclier et masse à cheval bardé (4/10)
-19 Gardes des cryptes; épée bouclier à pieds
-7 Spectres
-13 guerriers squelettes

En sommeil:
- X

Equipement:

-Farsh Tranche veines: 24+1d10 dégâts 12 Parade (Deux mains) (Attaque magique + régénération à hauteur de 2/3 des dégâts infligés à la cible (arrondi à l'intérieur))
-Dague: 12+1d6 dégâts Parade 6
-Gilet de cuir bouilli: Protection 7 (-1 HAB, ATT et PAR) (Torse, dos et bras) +7* = 14
-Capuchon en cuir: Protection 3 (Tête) + 7* = 10
-Sceptre de maîtrise
Objet:
Grimoire interdit de nécromancie (2), Sacoche (grande), Médaillon de chevalier aux armoiries des De Sombre-bois

Compétence:

-Sens de la magie
-Conscience de la magie
-Illégale sorcellerie
-Incantation (Nécromancie)
-Chance => Usage systématique en cas d'échec critique lors de l'usage de la magie ou en cas de test "surprise" (comme un sommeil un peu trop lourd...)
-L’Éveil - Niveau 3
-Monte
-Alphabétisation
-Langue Hermétique -Magikane necromantique
-Alchimie
-Administration
-Maîtrise de l'aethyr Niveau 3
-Fontaine de Dhar
-Fabrication d'objet magique
-Fabrication de parchemin
-Fabrication de Potion
-Peau de Pierre*
-Leader nécromant
-Entité magique
-Maître de la Non-vie
-Connaissance tactique

Emprunt occulte:
-Aide Spirituelle : Vous bénéficiez d’un bonus de +1 quand vous lancez des sorts de Nécromancie.

Grimoire:


Primaire:
-Lumière
-Lévitation

Mort:
-Buveur d'esprit:

Nécromantique:
-Visage de la Mort
-Invocation de Nehek
-Malédiction de la Non-vive
-Danse Macabre de Vanhel
-Vigueur Infernale
-Invocation de Kandorak
-Regard de Nagach
-Invocation de Razkhar
NOTE:
Attribut du Domaine de la Mort: Chaque fois qu’un sort offensif de Shyish est lancé avec succès, la difficulté du sort suivant sera diminué d'1D3. Non-cumulable.

Attribut du Domaine de la Nécromancie: Dans un rayon de 6m autour du lanceur de sort regagne 1D6 PdV en cas de réussite d'un sort (1 PdV dans le cas d’une créature Vampire ou Éthérée).

Présence des Morts: Le nécromancien cause la Peur comme s’il était lui-même un mort-vivant quand il est lui-même en présence de mort-vivant (sous contrôle).
Günther, Voie du Hors-la-Loi
Profil: For 13(14*) | End 12 | Hab 14(*12) | Cha 12(*13/14) | Int 11 | Ini 14(*13) | Att 12(*11) | Par 12(*10) | Tir 14 | NA 3 | PV 90/90
*(Force accrue (+1 lorsque test de force); arme de prédilection (+1 en att), malus d'armure (-1 INI, -2 HAB, ATT et PAR), intimidation et baratin (+1 en Cha pour intimider et +1 pour baratiner))
Equipement:

-Harnois (15 partout sauf la tête)
-Casque (7 sur la tête)
-Marteau de guerre (2mains); 26+1d10; Parade 10; Assommante, Lente et Percutante

Compétence:

-Coups assommant
-Bas Fond
-Coriace
-Couverture
-Coups puissant
-Force accrue
-Lutte
-Parade
-Sang froid
-Arme de prédilection (marteau)
-Intimidation
-Administration
-Baratin
-Monte
-Connaissances tactiques

Image
Vargas, Roi Revenant;
Profil: For 12 | End 12 | Hab 11(*9) | Cha 0 | Int 10 | Ini 8(*7) | Att 12(*10) | Par 12(*10) | Tir 8 | NA 3 | PV 100/100
Equipement
-Harnois (15 partout sauf la tête)
-Capuchon et masque de fer: 7 (tête)
-Deux épées spectrales: 16+1d8 dégâts Parade 12 Spécial : si l'attaque n'est pas parée et que le jet de dégât donne un 8, l'ennemi perd le double de PdV.
(Attaque magique + régénération à hauteur de 2/3 des dégâts infligés à la cible (arrondi à l'intérieur)

Compétence de combat:
AMBIDEXTRIE
PARADE

Répondre

Retourner vers « Les Principautés Frontalières »