[Necros Ahmösis] Insanitus Colossus Evolutionis

La Sylvanie inspire la peur dans le reste du Stirland. Depuis la sombre ville de Tempelhof, qui n'a pas eu de prêtre de Morr attitré depuis 800 ans, jusqu'aux contreforts des Montagnes du Bord du Monde, entre le bief de l'Aver et le Stir, la plus grande région du Stirland est un lieu de terreur et d'obscurité. On dit que les fantômes y évoluent en toute impunité à la nuit tombée parmi les collines Hantées et que l'épais brouillard des bois sylvaniens emprisonne parfois les âmes, les obligeant à y errer à jamais. La portion orientale de la province est la plus désolée, là où d'anciens châteaux noirs sont juchés sur leurs pics escarpés comme des vautours scrutant les villes en contrebas.

Modérateur : Equipe MJ

Avatar du membre
[MJ] Igaram
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 265

Re: [Necros Ahmösis] Insanitus Colossus Evolutionis

Message par [MJ] Igaram »

La réaction de Rallah fut immédiate ! Il cria des ordres et partit en courant vers la ceinture intérieure. Cette dernière était protégée par un nombre impressionnant de gardes des cryptes et ceux-ci avaient déjà commencé à bouger lentement. Marchant aux pas rythmiques, ils se postaient rapidement tout autour du laboratoire du mort-vivant. Appelant immédiatement son roi revenant technomage, il lui ordonna de fouiller les différentes pièces du bâtiment où se trouvait le laboratoire de Necros, Voyant par ses yeux et cherchant à trouver le Chapelier Flou ! Ne pouvant pas faire deux choses en même temps, le vampire dût se concentrer sur sa marche pour ne pas venir percuter un mur dans son déplacement vers son antre. Son escorte humaine semblait fébrile, elle avait visiblement compris que quelque chose de grave se passait et les soldats d'élite de Rallah semblaient tout aussi hâtif d'en découdre que leur chef.

Arrivant finalement dans la cour intérieur du bastion, le mort-vivant put, constater que toute sa garnison morbide entourait la tour contenant son laboratoire, leurs armes diverses braquées vers la structure en pierre, prêt à frapper toute personne qui en sortirait ! Les arbalétriers arrivèrent en masse, montant pour certain sur les murs pour avoir une vue dégagée. En quelques minutes tout le donjon fut encerclé par des yeux attentifs. Personne ne pourrait sortir sans être vu ! Le sorcier des ombres incanta un sort que Necros ne connaissait pas dans la langue magique des sorciers des collèges qu'il ne maîtrisait pas non-plus. Il ne s'agissait pourtant pas d'un sort de son domaine, mais plutôt un sort primaire et celui-ci semblait affecter les yeux du porteur. L'assassin avait quant à lui disparu, sans doute caché en embuscade quelque part.

Rallah se tenait près de son maître tandis que celui-ci fit sa déclaration. Il semblait sur les nerfs, tel une manticore en cage. Ses hommes n'attendant qu'un signal pour pénétrer dans le bâtiment. À l'intérieur de ce dernier, Necros était entrain de se déplacer à l'aide de son seigneur revenant. Les yeux du mort-vivant fouillaient chaque recoin d'ombre et ses pas étaient les plus discret possible... Une ombre dans le couloir ! Le mort-vivant arme son pistolet sans que le vampire n'en donne l'ordre, mais après tout, soyons prudent put-il se dire. L'ombre avance, éclairée par une bougie, elle ondule. La cible n'est pas encore visible et le revenant se place de tel manière qu'il puisse tirer rapidement... Le reflet se rapproche, on peut entendre le bruit rapide de ses pas. Il va passer l'entrebâillement de la porte ! Plus qu'un instant ! Et... l'ombre tient un livre en main, un sceptre dans l'autre... L'ombre est bien habillée et semble surpris par le revenant... L'ombre est... Frank qui dévisage Necros au travers des yeux de Abydos !

-Maître ? Que ce passe-il ?

À l'extérieur, la troupe s'agite... aucune réponse du Chapelier ! Pas de signe de vie. Un mouvement magique sur la gauche de Necros ! Non... Ce n'est que Leonhard qui vient d’apparaître à côté du nécromancien. Il semble essayer de trouver les mots justes pour ne pas à nouveau « heurter la sensibilité » de son employeurs. Puis il parla de sa voix si énigmatique :

-Seigneur Necros Ahmôsis... Je ne vois rien de plus dans cette tour que votre acolyte, son colossal garde du corps au rez-de-chaussé et l'esclave mort-vivant que vous contrôlez... Je... Vous êtes certain que le Chapelier est bien là ? Si vous me le demandez, je peux y aller avec Deldu et fouillé tout le bâtiment au cas où il se cacherait grâce à sa magie. Mais franchement, réussir à se cacher d'un sorcier des ombres, si c'est le cas, alors il est terriblement puissant!

Rallah s'interposa entre Necros et le sorcier. Ses deux dagues sorties et prêtent à en découdre :

-Et vous pensez qu'il serait où alors ? Hein ? ON va fouillé cette bâtisse et ON va trouver ce fumier !

Sans demander son reste, il siffla tout en faisant un signe de tête. Immédiatement, lui et ses gardes d'élite pénétrèrent dans la tour, suivit par une trentaine d'épéiste alerté. Le umbramancien fit une moue et d'un geste, il disparut à nouveau dans un nuage d'oiseau éthéré.

Le temps passa, lentement mais sûrement sans que rien ne se passe... Finalement, Frank et Rallah ressortirent de l'imposante structure... les mains vides. La colère pouvait se lire sur le visage de l'arabéen et l'inquiétude sur celui du nécromancien. Le premier jurait plus que d'habitude, ne supportant sans doute pas l'échec une fois encore dans la capture du Chapelier Flou. Ce fut Frank qui vint en premier voir son maître pour lui parler :

-Maître, le Chapelier Flou se serait infiltré dans le laboratoire quand vous vous êtes encore absenté cette après-midi ? Je vous avoue que quand j'ai été seul, je n'ai rien entendu pendant plusieurs heures... Je suis désolé ! J'aurais dû placé des sécurités ! Mais vu que vous faites des allez et venue, j'avais peur que cela vous perturbe !

Le nécromancien semblait vraiment contrarié par l'intrusion, ne comprenant pas qu'il n'aille rien remarquer. Mais sans doute que Necros était lui-même en plein doute... car il ne se rappelait absolument pas de cette histoire d'aller-retour... vers où ?
Je suis le Dieu des morts et des vivants, Le Gardien du cycle éternel de la vie et de la mort et Le Défenseur de la création telle qu'elle m'a vu naître.

Craignez-moi, car je ne pardonne pas. Adorez-moi pour cette même raison. Et vénérez-moi car je suis bon et juste envers toutes choses. L’Équilibre sera.

Avatar du membre
Necros Ahmôsis
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - Fiche
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - Fiche
Messages : 224
Profil : FOR 12/ END 14/ HAB 14/ CHAR 9/ INT 16/ INI 12/ ATT 13/ PAR 10/ TIR 10/ MAG 17 (18)/ NA 2/PV 150/150
Lien fiche wiki : wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_necros_ahmosis
Autres comptes : Helveticus Matix

Re: [Necros Ahmösis] Insanitus Colossus Evolutionis

Message par Necros Ahmôsis »

Ahmôsis avançait lentement, de manière presque hésitante. En réalité, il avait du mal à garder le contrôle de son propre corps, tant son esprit était tiré dans tous les sens. Il devait se concentrer pour garder un semblant d'unité, les fils reliant ses différentes consciences s'étirant dangereusement. C'était encore plus complexe que lors de l'assaut de la forteresse : alors, les ordres étaient simples, escalader et tuer le premier être vivant sur le chemin.

Ici, il fallait organiser, surveiller, fouiller du regard même. Necros se retrouvait devant une page de plusieurs mètres de haut et de large noirci par une infinité d'informations retranscrites en pattes de mouches. Pires, ces informations changeaient constamment, le nécrarque n'ayant qu'un fragment d'instant pour les déchiffrer. Ses yeux étaient écarquillés presque au delà de la limite anatomique, comme s'il cherchait à agrandir son champ de vision mental.

La réaction instantanée de Rallahquatil était rassurante, tout comme l'autorité qu'il exerçait sur ses hommes. C'est ainsi qu'à une vitesse vertigineuse, la demeure du vampire fut totalement encerclée, chaque millimètre, aussi bien à terre que dans les airs, prêt à être foudroyé par un assaut de lames ou de carreaux. Ils tenaient enfin leur proie! Elle n'avait plus aucune chance de s'échapper! Mais alors, quel était ce sentiment qui germait au fin fond du nécromant? Un détail, un chiffre infime qui manquerait à l'équation mais que Necros n'arrivait pas à définir?

Une fois dans la situation extérieure stabilisée, Ahmôsis pénétra à l'intérieur de l'esprit d'Abydos. C'était le personnage idéal pour ce genre de mission : les nombreux yeux du skaven répartis sur tout son corps lui offraient un champ de vision parfait. Cependant, n'étant pas habitué à pareils attributs, le vampire devait passer d'un angle à un autre, incapable de se mouvoir correctement s'il utilisait tous ses yeux d'un seul coup.

La petite créature évolua lentement dans les couloirs, ses capacités naturelles de discrétion reprenant le dessus. Le vampire redécouvrit sa propre demeure d'un autre angle, terrifiant, mystérieux. Chaque ombre semblait prête à lui sauter dessus et, bien qu'il se trouvait physiquement à l'extérieur du bâtiment, il en ressentait toute la tension.

Là! Une ombre, non, une silhouette! Fait assez impressionnant pour que Necros le relève malgré la situation, Abydos sortit de lui-même son pistolet pour l'armer. Le vampire refusa de le pointer vers le mystérieux intrus pour l'instant, pas encore convaincu que sa présence était totalement hostile.

Sans faire un bruit, le technomage s'approcha, sa cible ne l'ayant pas encore remarqué. Elle tenait quelque chose dans les mains, un grimoire! Ce chien se permettait de lui voler son savoir! Ce détail mit les feux aux poudres, Abydos jaillit de l'ombre et pointa son arme à quelques centimètres du crâne de la cible. Lorsque Ahmôsis tomba sur le visage surpris de Frank, il pensa avoir changé d'angle de vision par mégarde. C'était bel et bien son disciple qui se tenait à l'autre bout de l'arme.

Le roi revenant releva le pistolet par réflexe, Necros n'avait aucune envie d'abattre son général par erreur. Il fut ramené à son corps par la voix de Schatten qui lui expliquait ne rien avoir trouvé à l'intérieur du bâtiment. Aucune présence magique étrangère, aucun individu dissimulé où que ce soit, rien. Ahmôsis relâcha son emprise personnelle sur Abydos, le skaven retrouvant une posture plus molle. Lorsque Rallah s'interposa avant de plonger dans le bâtiment, le vampire ne le remarqua même pas. Il était plongé dans une intense réflexion. Ce détail qu'il avait oublié plus tôt, il devait à présent mettre toutes ses ressources en jeu pour le définir.

Et une partie de la réponse le frappa brusquement, une ligne qu'il avait lu il y a des années et qu'il n'avait jamais ré-exploitée. Le pistage... Pourquoi le sort s'était-il arrêté quand Necros en avait localisé la source? Bien évidemment, le sortilège arrivait à son terme de lui-même lorsque le sorcier qui l'avait lancé se retrouvait en face de sa proie. Mais dans ce cas précis, Ahmôsis se trouvait encore sur les remparts extérieurs lorsque le sort avait pris fin. Pourquoi?

Même si la proie se téléportait, le sort ne prendrait pas fin, la piste s'arrêterait juste à l'endroit où la cible avait disparu et réapparaîtrait là où elle se serait re-matérialisée. Cette solution était donc à écarter, mais alors quoi? Le seul moyen que le Chapelier Flou (et il ne faisait aucun doute que c'était bien la cible du sort) ait réussi à tromper le pistage aurait été qu'il ne soit brusquement plus le Chapelier Flou.

Était-il mort? Un vampire partait en poussières après son trépas et aucun corps ne pourrait être trouvé ensuite. Fort peu probable, une telle créature ne succomberait pas sans raison et ses vêtements auraient déjà été découverts dans la demeure. De plus, Necros en était convaincu, un résidu de ses pouvoirs magiques serait resté sur place pour se diluer lentement. Or, Abydos avait pénétré dans la demeure quelques minutes après que le Chapelier ne s'y soit infiltré (soit juste après que le nécrarque n'ait quitté son lieu de travail.)

Une transformation! Certains vampires pouvaient se changer en un flot d'insectes ou d'autres familiers. Le sort de pistage aurait alors pris fin car sa proie aurait "changé d'identité". Mais une fois de plus, cette toile réflective s'écroula : l'individu, comme décrit par Rallahquatil, utilisait la magie et il ne restait aucun résidu de sa présence dans la demeure. Necros était de plus convaincu que ce subterfuge ne serait pas passé sous l’œil vigilant de Schatten.

Beldam était arrivée au bout du fil, elle n'avait plus de quoi tisser. Ahmôsis se sentait prêt à la presser jusqu'à ce que ses entrailles donnent plus de matière, mais à quoi bon? Il se retrouvait devant une impasse totale, sans la moindre fissure vers laquelle s'infiltrer pour trouver une solution. Même en comprenant toutes les lois magiques et physiques de la nature, absolument rien ne pouvait justifier cette situation.

Incapable d'admettre ce fait fatal, le nécrarque sombra dans une boucle réflective. Voûté, la tête penchée en avant et ses mains recroquevillées contre son torse tel un reptile, Ahmôsis était ajouté de petit spasmes faisant pivoter ses mains et ses tête à chaque argument qu'il s'imposait avant de l'écarter immédiatement. Il venait de diviser par zéro, rien ne pouvait aboutir de ce calcul.

C'est l'arrivée de ses généraux qui sortit le vampire de sa boucle. Il écouta à peine le rapport de Frank, ayant même perdu goût à l'enregistrement d'informations. Le réel, concept déjà très théorique pour un nécrarque, venait de voler en morceaux. Que se passerait-il si Necros continuait ses recherches et buttait à nouveau de la sorte? L'équation de l'univers qu'il utilisait n'était plus la bonne, tout ce qu'il avait réalisé jusque là était faux, incorrect, ridicule.

Du moins, jusqu'à la dernière phrase de Frank. Pas une gifle, pas un choc, mais une véritable météorite mentale. Instantanément, tout pris son sens. Le chiffre s'ajouta à l'équation incomplète et le résultat en jaillit comme un boulet de canon, déchirant la toile de Beldam pour la reconstituer complètement. Mais voulait-il de cette vérité? L'ignorance n'aurait-elle pas été préférable? Le corps du vampire était tellement tendu par l'émotion que ses propres paroles sortirent hachées, au prix d'un terrible effort. Il devait se contrôler encore quelques instants.


Évacuez... la demeure... et... la cours intérieure...

Frank et Rallah avaient dû comprendre que l'ordre était d'une urgence absolue. Leur maître semblait à nouveau sur le point d'exploser physiquement! A leur grande surprise, leur maître ne les accompagna pas. Lorsque le lieu fut désert de vie, le nécrarque s'enferma tout en haut de la tour, chacun de ses mouvements semblable à celui d'une machine grinçante. Finalement, lorsqu'il fut certain d'être seul, parfaitement isolé et insonorisé, Ahmôsis se plaça devant un mur, pencha son corps en arrière, puis abattit son crâne avec une force prodigieuse.

Le bois se fissura, tordu sous le choc, tandis que les vibrations se ressentirent jusqu'au rez-de-chaussée. Mais Ahmôsis ne s'arrêta pas là. Après ce premier choc, il continua de cogner son crâne contre le mur, de plus en plus vite, prenant toujours un grand élan avant de se fracasser à nouveau contre le mur. Il ressemblait à un balancier macabre que l'on aurait malencontreusement placer contre une mur, bloquant ainsi son mouvement. C'est finalement lorsque le mur céda que le nécrarque s'arrêta.

Le visage du vampire avait disparu, ou plutôt sa structure. Une partie frontale de son crâne était éclatée en plusieurs fragments, mollement retenus par des tendons séchés et la peau parcheminée de Necros. L'un de ses yeux s'était presque échappée de son orbite, tandis que l'autre restait partiellement fermé : l'os de l'arcade s'était désolidarisé pour retomber sur la paupière. Si ses dents étaient toujours au complet, la mâchoire du vampire s'était cassé sous les incisive, tordant un peu plus l'expression cauchemardesque du mort-vivant.

Si Necros s'était infligé pareil dommage (sans réellement en ressentir la douleur), ce n'était pas uniquement par rage incontrôlée. Il avait dosé ses coups pour qu'ils ne soient pas fatals, mais attirent l'attention d'un individu particulier. Bien que sa bouche était incapable de prononcer correctement le moindre mot, la voix artificielle du vampire n'en fut pas affectée.


TU AS OSE!! MISERABLE VERS!! TU AS OSE!!!

Ahmôsis plongea dans son propre crâne. Son arrivée fut si violente que l'entièreté de sa structure mental vacilla sous le choc. Tout entité, même extérieure, qui s'y trouvait devait avoir reçu le coup de plein fouet. Même si la cible de Necros n'y était pas, cela continuait de faire "plus de bruit", un boucan insensé, intenable. Chaque conscience du nécrarque s'était caché au plus profond de son domaine, terrifié. Le reste de la conversation se déroula dans la tête du vampire.

Esprit Trompeur! Tu as pris le contrôle de notre corps misérable!! Tu penses pouvoir le faire sans conséquences?? Nous provoquer, attaquer nos propres lanternes pour te défouler, puis te cacher à nouveau dans cette tenue??

Des pans entiers du mur et du plafond se décrochaient sous la puissance de la voix du vampire. Le nécrarque se calme pour reprendre d'une bien moins forte, mais infiniment plus menaçante.

Tu t'ennuies? Tu veux te jouer de nous? Ne crois pas que nous soyons un pantin sans défenses. Soit nous collaborons efficacement et sans faux-semblant, soit nous nous livrons une guerre sur ce terrain.

Ne crois pas être la seule entité à vouloir prendre le contrôle de ma tête. Ne crois pas non plus que tes seuls efforts la tiennent à l'écart. Et surtout, ne sous-estime pas ses effets, même du haut de ta puissance.

Tu crois avoir tout vu de ce qui se cache dans ma tête? Tu en as éraflé sa surface...


Alors qu'il parlait, un liquide noir, épais et poisseux avait commencé à s'échapper des fissures récentes. Ahmôsis claqua des doigts et les dommages se réparèrent immédiatement tandis que la Ruine battait en retraite.

Alors? Enonce-nous tes souhaits et nous verrons si une solution peut être trouvée... ou pas.
Modifié en dernier par [MJ] Igaram le 21 févr. 2020, 23:17, modifié 2 fois.
Raison : +6xp /// Total: 36xp et 3xpm
Necros Ahmôsis, Voie des Arts Noirs
Profil: For 12 | End 16(-2) | Hab 14 | Cha 9 | Int 16 | Ini 12 | Att 13 | Par 10 | Tir 10 | Mag 17 (18) | NA 2 | PV 150/150(-10) | LNs : 367/684 | Distance de contrôle : illimitée | Piliers mentaux : 4/6 (34/100)
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... os_ahmosis
Équipement

Faux de Malepierre
Sceptre du Maître de la Non-Vie (Munjaz)
Amulette magique
Amulette de Terreur
Bague de pureté nécromantique
Veste en cuir
Chasuble
Accessoire de calligraphie
Boulier
Grimoire

Morts-vivants :

Liste détaillée des troupes dans le lien suivant : https://docs.google.com/document/d/1Emj ... sp=sharing

- L'Épouvantail / Deimos (0 LN)
- 1 Roi revenant skaven technomage [Pistolet à Malepierre maudit] (10 LN)
- 19 Rats ogres revenants (152 LN)
- 1 Bataillon « Lame sanglante » : 30 gardes des cryptes, un champion des cryptes, un tambour et un porte-étendard (20 LN)
- 1 Bataillon « Garde Sanglante» : 30 gardes des cryptes, un champion des cryptes, un tambour et un porte-étendard (20 LN)
- 5 Revenants « lame sanglante » (40 LN)
- 1 Nuée d'esprits, le "Mirage" (30 esprits) (6 LN)
- 1 Nuée d'esprits mineurs [charge de 20kg max ou armure invulnérable de 30%] (6 LN)
- 2 esprits (12 LN)
- 1 spectre (7 LN)
- 4 bataillons « Lame sanglante » : 120 gardes des cryptes, 4 tambours et 4 portes-étendard (64 LN)
- 7 bataillons : 210 guerriers squelettes [épée et bouclier], 10 tambours et 10 portes-étendard (42 LN)

Archidoxis :

Commun :

Lumière
Vérité
Pistage
Décharge magique
Lévitation
Maîtrise du son

Nécromancie :

Asservissement
Brume ténébreuse
Exhalaison de la mort
Pourrissement
Quête de vie
Illusion de Vie
Armure d'os
Invocation de Nehek
Invocation de Kandorak
Invocation de Razkhar
Invocation Servis Spirites
Vigueur infernale
Fureur d'Ahmôsis
Souffle de la vraie mort
Esprit d'os
Fontaine de sang


Regain de pvs quand un sort de nécromancie est lancé : 1 (Malédiction de la Non-Vie) + 1d6+2 (Soif Noire)

Bonus compétences :

Calcul mental : +1 Int si calcul
Erudition : +1 Int et +1 xpms (sauf lancé de sort)
Alchimie niveau 2 : +2 tests conception alchimique
Fabrication d'objets magiques niveau 3 : +3 tests conception objets magiques
Divination niveau 2 : + 2 tests de divination
Méditation : -1 aux malus de perturbation magique
Cape d'élégance : +1 Char
Amulette d'Ahmôsis : +1 Mag tests incantation
Invocation d'Anciens : +8 zombies ou squelettes relevés ou +4 autres créatures invoquées
Sceptre Maître de la Non-Vie : 1d3 MA à chaque sort nécromantique
Bague de pureté nécromantique : 1 MA à chaque sort nécromantique
Maîtrise de l'aethyr niveau 2 : -4 malus de lancé de sorts / -2 xpm octroyé par lancé réussi
Connaissance Tactiques : bonus sur test de tactique militaire

Dons du sang :

Soif noire
Vision de l'Au delà
Fontaine de Dhar
Invocation d'Anciens
Image

Avatar du membre
[MJ] Igaram
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 265

Re: [Necros Ahmösis] Insanitus Colossus Evolutionis

Message par [MJ] Igaram »

Comprenant rapidement que quelque chose en dehors de leur compréhention était entrain de se jouer, les deux sbires du puissant mort-vivant firent évacuer l'ensemble des troupes. Ces derniers ne semblaient pas comprendre ce qui se passait, mais les ordres du chef des mercenaires étaient suffisamment cinglant pour que nul n'ose les contester ! Le nécrarque se retrouva ainsi rapidement seul, pénétrant dans l'édifice d'un pas lourd de ce qu'il venait de découvrir. La honte ou la colère devait se mêlée, car il s'était fait trompé. Il n'avait rien vu et s'était sans nul doute cru plus fort qu'il ne l'était, jouant avec des forces qu'il ne comprenait finalement pas. Son esprit ne pensait plus, ses mouvements étaient automatiques. Il se retrouva tout en haut de sa tour, contemplant un mur avant de se fracasser le visage comme un possédé... mais ne l'était-il pas après tout ?

La douleur, même si pour un mort-vivant il ne s'agissait que d'une information parmi tant d'autre, lui criait d'arrêter le massacre, l'intégrité de son corps ne pouvant pas survivre à un seul coup de plus... Il hurla alors sa rage avant de plonger dans son esprit... C'est là qu'il se rendit compte de quelque chose d'étrange... Tout autour de lui, la pièce devint flou, son corps se recomposa comme si nul blessure n'avait été faite et une créature au sourire de braise se matérialisa devant ses yeux écarquillés. Le rire irréel de la créature remplit l'espace, d'un écho silencieux et pourtant assourdissant. Il parla, la voix enfantine et vieillissante à la fois :
Image
-Tes lanternes ? J'aime tellement ta manière te t'exprimer ! Et tu me fais rire d'essayer de me faire croire que la vie de ses mortels à la moindre valeur à tes yeux ! Ils pourraient mourir par centaine de millier que tu n'en aurais pas les nuits plus dures !

S'avançant vers Necros, sa taille grandissait de plus en plus pour finir par toucher le plafond du laboratoire puis le forçant à mettre un genoux au sol, il continua :

-J'ai été gentil ! Regardes ! Je t'ai reconstruit cet endroit où tu m'ennuies tant ! Dans ton crâne, dans ta tête ! J'ai même conçu une image de ton sbire si tu voulais lui parler pendant que je m'amusais ! Pour que tu puisses continuer tes recherches malgré tout! Une copie de Frank apparut dans le fond de la pièce, s'inclinant respectueusement devant son maître avant de s'évaporer aussi rapidement qu'il était venu. Heureusement que je fais attention ! Tu te serais fait mal à frapper ainsi ton si joli visage ! Nouveau rire énigmatique et chimérique... D'un seul coup, il retrouva sa taille d'origine dans un nuage de fumée rouge comme le sang, se projetant sur le corps de Necros, le soulevant du sol comme s'il ne s'agissait que d'un bout de tissu.

-NE ME SOUS-ESTIMES PAS ! Je suis  %#@#^§# l'esprit trompeur ! J'ai vécu plus d'année que tu ne pourras jamais voir ! J'ai servi des maîtres infiniment plus puissant que tu n'es et ne sera jamais sans mon aide ! Tu n'es même pas capable de combattre les esprits mineurs qui gangrènent ta conscience ! Tu ne vois même pas le jouet que tu es aux yeux de ton si adoré Oeil-Dieu ! Un jouet, un pion misérable qu'il jettera comme il l'a fait avec tous les autres qui ont échoué avant toi !

Il déposa le vampire, se matérialisant au fond de la pièce sous une autre forme. Noire comme la nuit, il portait toujours son vêtement rouge qu'il ne semblait jamais quitter même si celui-ci semblait pouvoir changer de forme tout en gardant ce tint rouge si particulier. Des chaînes entravaient ses trois bras et un collier d'os brillait sur son cou.
Image
-Je t'ai sauvé la vie, je le referais, car telle est mon obligation ! Celle inscrite dans les barreaux de ma cellule. Tu es lâche, le plus lâche que je n'ai jamais vu, le plus lâche des milliers de vie que j'ai assisté. Le Chapelier Flou n'était pas là pour te tromper, il n'était pas là pour te faire du mal ! N'ai-je pas épargné ton cher cabot ? Non... Il était là pour te montrer ma force... TA force ! Arrêtes de faire l'enfant qui a peur de son ombre ! Arrêtes d'être si petit dans tes ambitions ! Tu réfléchis, je peux le sentir, à pourquoi faire un Colosse Necrofex tandis que tu veux être discret ? POUR LA PUISSANCE ! Parce que ceux qui sont puissant n'ont pas à se cacher comme les rats du dessous ! Parce que les puissants sont les maîtres de ce monde ! VOIS ! VOIS TA VRAIE FORCE !!!
Test de résistance mentale : 19 (raté)
Défense des piliers : 5 (raté)
Perte de 2d20 : 27 points d'intégrité => Reste 38/100
Sa voix grondait et la pièce où se trouvait Necros vola en éclats tandis que ses mots frappaient les parois comme des lames frappant la glace. Autour du nécrarque, il put voir une vaste plaine qui s'étendait vers l'infini. L'astre solaire frappait son corps sans lui faire le moindre mal, sa lumière illuminant ses yeux sans les brûler. Il regarda ses mains, constatant que l'une d'elles était recouverte d'un gant noir comme la nuit tandis que l'autre tenait son sceptre débordant d'énergie noire. Autour de son cou, une cape rouge tombait sur sa poitrine musculeuse tandis que sa capuche couvrait des cheveux blancs comme l'ivoire. À ses pieds, un gigantesque colosse necrofex marchait d'un pas lent, de tout son être jaillissait des tourbillons d'aethyr qui irradiaient autour de lui, renforçant des légions de mort-vivant marchant aux pas jusqu'à se perdre dans l'horizon.
Image
-La lignée des Nécrarques vient de W'Soran, le père de tous les vampires ! Grand Prêtre du Culte Mortuaire, souverain légitime de Khemri après Nagash ! Vous n'êtes pas les lâches qu'on essaie de vous forcer à être ! Vous êtes les maîtres des légions du GRAND NECROMANCIEN ! Les héritiers légitimes de son EMPIRE ! Pourquoi se cacher ? De quoi avez-vous si peur ? Se terrez, c'est se privez de l'accès aux milliers de savoir qui recouvrent ce monde ! Oui, Necros Ahmôsis, tu es puissant... tu peux devenir bien plus grand grâce à moi ! Récupères ce qu'il te revient de droit ! Et pour cela, c'est très simple ! Libère ma puissance ! Brise l'un des sceaux qui brident ma force ! Et ensemble, nous pourrons accomplir tout ce que tu voudras!

Le nécromancien pouvait sentir le désire le consumer tandis que les paroles de miel de la créature pénétraient dans son esprit. L'Esprit Trompeur lui insufflait une confiance qu'il ne s'était jamais cru avoir. La peur qui le rongeait continuellement n'était plus, si, présente. Un tel pouvoir était à porté de main. Son regard pouvait se porter tout autour de lui, admirant la formidable force qui l'entourait et intégralement sous ses ordres. L'envie était grande... mais qu'allait-il faire ?
Je suis le Dieu des morts et des vivants, Le Gardien du cycle éternel de la vie et de la mort et Le Défenseur de la création telle qu'elle m'a vu naître.

Craignez-moi, car je ne pardonne pas. Adorez-moi pour cette même raison. Et vénérez-moi car je suis bon et juste envers toutes choses. L’Équilibre sera.

Avatar du membre
Necros Ahmôsis
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - Fiche
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - Fiche
Messages : 224
Profil : FOR 12/ END 14/ HAB 14/ CHAR 9/ INT 16/ INI 12/ ATT 13/ PAR 10/ TIR 10/ MAG 17 (18)/ NA 2/PV 150/150
Lien fiche wiki : wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_necros_ahmosis
Autres comptes : Helveticus Matix

Re: [Necros Ahmösis] Insanitus Colossus Evolutionis

Message par Necros Ahmôsis »

Une fois de plus, l'Esprit Trompeur démontra sa phénoménale emprise sur son hôte. Il ne laissa même pas au vampire la liberté de libérer sa colère, d'exprimer son mal être. La tête d'un nécrarque devait rester son propre sanctuaire, même instable. Un endroit dans lequel il pouvait se réfugier du monde extérieur, de cet univers qui ne l'acceptait jamais vraiment. Peut-être ne s'en rendait-il pas compte, mais le démon qui habitait Ahmôsis n'aurait pas pu porter plus grande atteinte à l'intégrité du seigneur de la nuit.

Lorsqu'il se fit soulever du sol et remuer comme un vieux bout de torchon, le vampire sentit une effroyable défaite l'accabler. Tout ses objectifs, tous ses projets grandiloquents venaient de partir en fumée, remplacés par la volonté de cette entité extérieure. Pourquoi jouait-elle encore avec lui? Pourquoi ne prenait-elle pas définitivement le contrôle de son pantin après en avoir effacé l'identité? Ahmôsis n'aurait jamais pensé que sa propre mort prendrait cette forme et à présent, voilà qu'elle toquait à sa porte, non pas pour faucher son corps mais son esprit.

Mais ce n'était pas l'intention du monstre qui se trouvait en face de lui. %#@#^§# se contenta de l'insulter, de l'humilier dans le but de déclencher une prise de conscience bouleversante. Il ne voulait pas le contrôler, mais partager avec lui ses fabuleux pouvoirs, élever le nécrarque au sommet et prendre le contrôle du monde. L'esprit Trompeur voulait devenir l'unique allié du vampire, l'éloignant de son maître et de ses disciples. Il lui projeta des images de conquêtes, Necros au sommet d'un Necrofex, le corps jeune, puissant et vivant, dominant le monde de toute sa prestance.

La vision était maladroite, et inspira un légère dose de répugnance au vampire. Lui qui se complaisait tant dans son physique si éloigné de la vie, ultime preuve de son affinité avec la nécromancie. Il préférerait s'arracher lui-même ses muscles et son visage plutôt que de revêtir un tel physique disgracieux.

Pourtant, Ahmôsis ne répliqua pas, continuant d'écouter les parole de ce monstre même lorsque ce dernier se métamorphosa en une créature terrible recouvert des verrous qui l'entravaient. Bien que maladroite, la manœuvre du démon était efficace. Il avait réussi à monter un échafaudage dans le crâne du vampire, le construisant habilement à l'aide de paroles chirurgicale. A chaque nouvelle poutre qu'il installait, la main de Necros se tendait un peu plus vers les verrous de l'Esprit Trompeur. La tentation était phénoménale, le nécrarque se convainquant un peu plus à chaque instant que libérer l'Esprit était la meilleure solution. Tant de pouvoir, tant de puissance était à portée immédiate!

Mais à quelques millimètres à peine du premier verrou, un composant à la base de l'échafaudage céda, fragilisant la totalité de la structure. L'entreprise du démon avait été habilement exécuté et cette déficience n'était pas de sa faute. Quelque chose dans l'esprit de vampire avait profité de son état fragile et dominé pour sortir de sa cage et ôter une des vis de la structure. L'échafaudage commença à vaciller, tanguant dangereusement avant de s'effondrer totalement. Au même rythme, la main du vampire s'éloigna alors que l'emprise de l'Esprit se libérait. Le tunnel dans lequel il s'était retrouvé enfermé disparut, sa capacité de réflexion s'élargissant pour reprendre tout son potentiel et traiter tous les faits. Ce n'est qu'à ce moment que Ahmôsis prit pleinement compte de la folie de l'acte qu'il s'apprêtait à faire. Il plongea directement ses yeux morts dans ceux de la formidable créature qui se tenait en face de lui.


Des milliers et des milliers, hein? C'est un détail intéressant. Et tu étais sensé les protéger, mais pourtant te voici devant nous, tendant ces verrous pour que nous te libérions.

Nous ne remettons aucunement en doute tes pouvoirs, seulement tes intentions. Oui, nous sommes lâche, plus lâche encore que tu ne l'imagines. Mais c'est l'une de nos plus grandes fiertés, notre ultime ligne de défense, ce qui fera que nous ne serons pas le mille et une ième. Des batailles, il y en aura d'autres, même ma paranoïa ne s'en voile pas la face. Mais nous y serons toujours préparé.

Comme tu l'as dit, W'soran est notre père. Nous somme un Seigneur de la Nuit, avec tous les avantages et les quelques inconvénients que cela implique. La lune est notre Mère et le soleil l'Imposteur. D'autres malédictions nous accablent, mais le prix à payer est moindre comparé aux avantages accordés. Nous ne voulons pas changer notre nature, nous ne voulons pas changer d'identité. Si un jour, nous pouvons supporter le regard de l'Imposteur, cela devrait être de notre propre volonté, de par notre sang ou après des recherches acharnées pour nous améliorer.

Nous avons conscience que notre discours peut paraître... étrange, par rapport à nos ambitions. La raison est simple : nous croyons en l'acquisition du pouvoir et du savoir, plutôt qu'en leur offre. Esprit Trompeur, tes pouvoirs sont les tiens et nous ne désirons pas en abuser. Nous voulons un jour pouvoir nous complaire dans notre propre puissance sans nous sentir honteux qu'elle nous ait été offerte sur un plateau. Nous voulons qu'elle résulte de notre travail, de nos recherches, de notre sens de la découverte. C'est cela être nécrarque.

La protection éthérée que tu nous apportes est un atout incroyable, pour lequel nous te remercions. Mais nous ne souhaitons pas que cela aille au-delà, du moins sans notre accord. Notre vie se tourne vers la recherche, l'étude et la conception. Les combats sont obligatoires pour continuer notre avancement, mais c'est bel et bien l'accomplissement de notre labeur qui nous emplit d'une joie incomparable.

Nous comprendrions que nos paroles ne te satisfassent pas. Trois choix s'offrent donc à toi : tu peux nous détruire, nous quitter, ou trouver un terrain d'entente.

Dans le premier cas, je n'ai aucun doute que tu pourrais décider de massacrer notre esprit et le réduire à néant. Mais tes verrous ne t'assureraient pas de pouvoir en prendre un contrôle total. Je pense que sinon, tu l'aurais déjà fait parmi tes milliers d'hôtes, redevenant ainsi un tout indépendant. Tu devrais donc attendre un nouveau candidat, en espérant qu'il enfile ce vêtement aussi rapidement et stupidement que je l'ai fait.


Ces paroles avaient pour but d'insister sur la notion du choix offert à l'Esprit Trompeur, même si cela impliquait d'être un peu plus vaniteux à son égard. En effet, Necros s'en doutait, ces verrous n'étaient pas seulement là pour faire joli. Il doutait que le démon soit capable d'annihiler instantanément son esprit sans se libérer avant.

Si tu décides de nous quitter sans nous porter atteinte, nous enlèverions donc ce vêtement. La perte de ta protection serait un coup dur à nos défenses, mais compréhensible. Cependant, cela ouvrirait de nouvelles possibilités : nous ne voudrions pas nous défaire d'un allié tel que toi. Ce vêtement serait confié à quelqu'un d'autre, plus prompt à se laisser contrôler. Tu regagnerais ainsi pleinement ton indépendance.

Le nécrarque marqua un temps d'arrêt pour bien organiser ses pensés. Heureusement que cette conversation se déroulait dans sa tête et qu'il lui était possible d'exprimer ses paroles par idées conceptuelles plutôt que par des mots humains. Sinon, Necros et l'Esprit Trompeur auraient eu bien du mal à se comprendre mutuellement...

La dernière option viendrait à continuer notre collaboration, mais d'en revoir les termes. Il nous suffirait de trouver un terrain d'entente.

Dans ce cas, il te faudrait comprendre que nous ne souhaitons pas changer notre non-mort actuelle. Nos recherches sont notre raison de vivre et certes, s'il nous faudra partir en campagne à l'avenir pour avancer, nous le ferons. Mais nous ne voulons pas devenir imprudent, nous exposer au danger sans y avoir intensément réfléchi avant et dénaturer les limites qui sont imposées à notre être pour partir en quête de folies meurtrières. Nous ne partirons pas au combat seulement pour la joie de voir le sang couler.

Cependant, nous comprenons ta situation. Tu ne te repais pas du Savoir de la même manière que nous. C'est là que nous pourrions trouver, selon nous, un terrain d'entente.

Nous avons besoin de nous repaître régulièrement. Jusque-là, nous avons eu tendance à le faire discrètement, avec des esclaves prévus spécifiquement pouce cette occasion. Cela nous permettait d'assouvir nos besoins sans risquer d'attirer l'attention.

Nous sommes prêt à remédier à cela : faire de notre personnage un monstre que les mères raconteraient à leurs enfants pour les forcer à s'endormir. Chaque fois que nous aurions besoin de nous repaître, le Chapelier Flou émergerait de nouveau. Seulement, nous resterions Necros Ahmôsis, fuyant l'Imposteur et gardant notre conscience. Mais Necros ne serait pas seul : l'Esprit Trompeur et lui vivraient ensembles pour développer leur légende, leur conte si terrifiant qu'il traverserait les générations. Ces nuits de carnages, savamment préparées, marqueraient notre légende. Notre réelle identité ne serait jamais dévoilée, mais qu'importe! Le Chapelier Flou ferait trembler les familles de tous les empires du Vieux Monde! Nous et toi, sans sbire, sans Maître, juste la joie d'un carnage brillamment exécuté.


Bien que ce concept allait à l'encontre même de la personnalité du nécrarque, s'entendre prononcer ces paroles avait fini de le convaincre. Oui, s'accorder quelques rares, mais intenses, moments de pure déchaînement rattraperait largement les risques encourus.
Modifié en dernier par [MJ] Igaram le 21 févr. 2020, 23:18, modifié 1 fois.
Raison : +6xp /// Total: 42xp et 3xpm
Necros Ahmôsis, Voie des Arts Noirs
Profil: For 12 | End 16(-2) | Hab 14 | Cha 9 | Int 16 | Ini 12 | Att 13 | Par 10 | Tir 10 | Mag 17 (18) | NA 2 | PV 150/150(-10) | LNs : 367/684 | Distance de contrôle : illimitée | Piliers mentaux : 4/6 (34/100)
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... os_ahmosis
Équipement

Faux de Malepierre
Sceptre du Maître de la Non-Vie (Munjaz)
Amulette magique
Amulette de Terreur
Bague de pureté nécromantique
Veste en cuir
Chasuble
Accessoire de calligraphie
Boulier
Grimoire

Morts-vivants :

Liste détaillée des troupes dans le lien suivant : https://docs.google.com/document/d/1Emj ... sp=sharing

- L'Épouvantail / Deimos (0 LN)
- 1 Roi revenant skaven technomage [Pistolet à Malepierre maudit] (10 LN)
- 19 Rats ogres revenants (152 LN)
- 1 Bataillon « Lame sanglante » : 30 gardes des cryptes, un champion des cryptes, un tambour et un porte-étendard (20 LN)
- 1 Bataillon « Garde Sanglante» : 30 gardes des cryptes, un champion des cryptes, un tambour et un porte-étendard (20 LN)
- 5 Revenants « lame sanglante » (40 LN)
- 1 Nuée d'esprits, le "Mirage" (30 esprits) (6 LN)
- 1 Nuée d'esprits mineurs [charge de 20kg max ou armure invulnérable de 30%] (6 LN)
- 2 esprits (12 LN)
- 1 spectre (7 LN)
- 4 bataillons « Lame sanglante » : 120 gardes des cryptes, 4 tambours et 4 portes-étendard (64 LN)
- 7 bataillons : 210 guerriers squelettes [épée et bouclier], 10 tambours et 10 portes-étendard (42 LN)

Archidoxis :

Commun :

Lumière
Vérité
Pistage
Décharge magique
Lévitation
Maîtrise du son

Nécromancie :

Asservissement
Brume ténébreuse
Exhalaison de la mort
Pourrissement
Quête de vie
Illusion de Vie
Armure d'os
Invocation de Nehek
Invocation de Kandorak
Invocation de Razkhar
Invocation Servis Spirites
Vigueur infernale
Fureur d'Ahmôsis
Souffle de la vraie mort
Esprit d'os
Fontaine de sang


Regain de pvs quand un sort de nécromancie est lancé : 1 (Malédiction de la Non-Vie) + 1d6+2 (Soif Noire)

Bonus compétences :

Calcul mental : +1 Int si calcul
Erudition : +1 Int et +1 xpms (sauf lancé de sort)
Alchimie niveau 2 : +2 tests conception alchimique
Fabrication d'objets magiques niveau 3 : +3 tests conception objets magiques
Divination niveau 2 : + 2 tests de divination
Méditation : -1 aux malus de perturbation magique
Cape d'élégance : +1 Char
Amulette d'Ahmôsis : +1 Mag tests incantation
Invocation d'Anciens : +8 zombies ou squelettes relevés ou +4 autres créatures invoquées
Sceptre Maître de la Non-Vie : 1d3 MA à chaque sort nécromantique
Bague de pureté nécromantique : 1 MA à chaque sort nécromantique
Maîtrise de l'aethyr niveau 2 : -4 malus de lancé de sorts / -2 xpm octroyé par lancé réussi
Connaissance Tactiques : bonus sur test de tactique militaire

Dons du sang :

Soif noire
Vision de l'Au delà
Fontaine de Dhar
Invocation d'Anciens
Image

Avatar du membre
[MJ] Igaram
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 265

Re: [Necros Ahmösis] Insanitus Colossus Evolutionis

Message par [MJ] Igaram »

Test de Charisme : 14 (échec)
Test de défense des piliers mentaux : 5 (raté)
Perte de 1d20 : 4 points d'intégrité => Reste 34/100
Aux dernières paroles du nécromancien, le laboratoire illusoire explosa en de milliers de fragmentent. La créature hurla de rage, brisant l'irréel comme on fracasserait le verre. Necros pouvait sentir sont esprits frémir face à tant de puissance. Le jour devint nuit illuminé, le bas devint le haut, l’hiver l'été... L'univers bouillonnait, n'arrivant pas à se définir dans un chaos sans borne où toute chose était son tout et son contraire en même temps. Les cris de frustration de l'Esprit Trompeur inondaient tout l'espace en ne semblant n'être à la fois qu'un murmure imperceptible. Le vampire put sentir que la puissance dégagée aurait été suffisante pour le détruire, mais une lumière brillait tout autour de lui, le protégeant de la force titanesque qui se déployait là... La lumière s'élargit, stabilisant le monde qui redevint normal tandis que l'Esprit Trompeur reprenait sa forme enfantine, mais... plus sombre et ne disposant que d'une seule jambe, l'autre ne semblant être faite que de vent lumineux. Ses yeux étaient aussi noir que l’ébène, des perles d'or en perçant le centre comme d'unique étoile dans l'obscurité de la nuit.
Image
-Rhaaaa ! Je n'ai que faire d'encore partager ton temps ! Je n'ai que faire d'être une légende minable ! Je n'ai que faire de continuer à protéger ton existence insignifiante ! Ton pouvoir n'est rien ! Rien ! Il ne le sera jamais sans mon aide ! Je te donne une opportunité de t'approprier la puissance qui te libérerait de des chaînes ! De l'esclavage de ton maître ! Mais tu préfères la fuite ! Tu es pathétique ! Il te détruira ! Je le lis dans tes songes ! Ton esprit-mineur, Phobos n'est qu'une lâche tout comme toi ! Crois-tu qu'il ne m'a pas parlé de cette peur qui te ronge de plus en plus ? Il n'y a que toi ici qui croit encore que si tu continues tes recherches ici, c'est pour ne pas perdre de temps ! Tu as délaissé la tâche pour laquelle ton Maître t'a créé ! Et tu as peur ! Car tu sais qu'il se vengera de cet affront ! Autant que tu le ferais d'un incompétent ! Autant que tu l'aurais fait pour Rallah s'il avait échoué !

Il s'avança vers Necros, une lame d'ombre se matérialisant dans sa main :

-Tu te crois malin ? Oui ! Si je pouvais te détruire je l'aurais fait ! Car tu es encore une de ses pitoyables choses qui pensent pouvoir m'utiliser à sa guise ! Me libérer uniquement quand tu as soif ? Et encore ! Tu resterais le maître ? Combien de temps supporterais-tu d'être en cage ! D'être obligé de servir des créatures infiniment plus faible que toi ? Ton esprit est si fragmenté ! Jamais je n'avais pu jouer avec un de mes hôtes comme je l'ai fait avec toi ! Mais tu n'es plus amusant ! Elle est trop présente, partout, Elle me demande trop de ressource inutilement. Je ne pourrais jamais prendre totalement ton contrôle et si je reste ici jamais je ne serais libre à nouveau... La liberté ! Je ne désire que la liberté ! Faisons un marché ! Donnes-moi le corps d'un homme ayant un don de magie ensuite brise un de mes sceaux et je te servirais pendant... cent année !

Il tendit la main qui tenait la dague, cette dernière avait le manche tourné vers Necros, la lame étant tenue entre les doigts sombres de la créature.

-Marché conclu ?

L'Esprit Trompeur ne semblait pas désireux de rester dans le corps d'un nécromancien ne voulant rien faire de grand. Ainsi venait-il de faire un marché... mais un marché pouvait devenir un marchandage, car une centaine d'année n'était finalement pas bien long pour un démon ou un immortel vampire... Mais devait-on négocier avec une telle créature ?
Je suis le Dieu des morts et des vivants, Le Gardien du cycle éternel de la vie et de la mort et Le Défenseur de la création telle qu'elle m'a vu naître.

Craignez-moi, car je ne pardonne pas. Adorez-moi pour cette même raison. Et vénérez-moi car je suis bon et juste envers toutes choses. L’Équilibre sera.

Avatar du membre
Necros Ahmôsis
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - Fiche
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - Fiche
Messages : 224
Profil : FOR 12/ END 14/ HAB 14/ CHAR 9/ INT 16/ INI 12/ ATT 13/ PAR 10/ TIR 10/ MAG 17 (18)/ NA 2/PV 150/150
Lien fiche wiki : wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_necros_ahmosis
Autres comptes : Helveticus Matix

Re: [Necros Ahmösis] Insanitus Colossus Evolutionis

Message par Necros Ahmôsis »

► Afficher le texte
A la fin de la proposition du nécrarque, un flottement interminable s'installa entre les deux entités mentales. Une secondes? Deux peut-deux. C'est un fragment d'instant avant la réaction du monstre qui se tenait en face de lui qu'Ahmôsis comprit qu'il serait plus compliqué que cela de trouver un terrain d'entente. Une sorte d'anticipation s'était mis à croître soudainement, comme un loup prenant ses appuis avant de se jeter sur sa proie. Les murs, le sol et le plafond se mirent à gonfler, comme des bulles sur le point d'éclater.

Puis, un quart de seconde plus tard, l'univers explosa. Necros sentit la couture qui reliait ses consciences se tendre sous l'impact et céder à plusieurs endroits, laissant libre passage à une partie de ce qu'elle étaient sensées contenir. C'était un petit prix à payer face à la déflagration qui venait de retentir dans l'esprit du vampire. En effet, une lumière étrangère repoussa l'aura du monstre, probablement une protection engendrée par les verrous. Une fois de plus, la Mort avait tendu ses doigts vers le vampire sans le toucher.

La nouvelle version de l'Esprit Trompeur, bien qu'infiniment moins imposante, n'en était pas moins intimidante. En vérité, elle donnait encore moins envie de le provoquer, comme la lanterne d'un poisson dissimulé, n'attendant que son imprudence pour plonger ses immondes dents dans la chair de sa victime. Le fait que le démon fulmine de rage n'arrangeait rien à cette impression...

L'Esprit Trompeur dévoila enfin sa véritable nature : il n'en avait que faire de Necros ou des milliers d'autres qui étaient venus avant lui tout ce qu'il souhaitait, c'était d'être libre. Les demandes du vampire lui avaient fait réaliser qu'il n'avait plus intérêt à investir en lui. Il l'insulta d'avantage, le poussa dans ses phobies, nourrissant ses craintes. Il marqua au fer rouge quelque chose qu'Ahmôsis n'avait pas voulu admettre jusque là : la réaction du Maître lors de son retour risquait d'être très sévère. Peut-être même fatale.

Mais avant que le nécrarque ne s'enfonce dans cette pensée terrifiante, il parvint à se concentrer sur celles, bien plus urgentes, du démon. Le monstre n'avait aucunement l'intention de jouer le jeu. En réalité, il en avait assez, tant bien par l'attitude du vampire que par les efforts à fournir pour organiser le chaos dans son esprit. Necros aurait menti s'il s'était dit déçu de cette décision : certes, c'était un fabuleux pouvoir qui s'échappait de ses mains, mais au moins serait-il, lui aussi libéré.

En entrant dans son laboratoire quelques minutes plus tôt, Ahmôsis avait cru se trouver dans une impasse dans laquelle il ne pourrait jamais se sortir. Condamné à voir son esprit céder de plus en plus à l'influence de l'esprit trompeur, le vampire aurait terminé comme un vulgaire pantin sans cervelle. Ce sacrifice était largement compensé par la récupération de son propre libre arbitre.

Un marché... Pactiser avec un démon. Était-ce sage? Non. Mais avait-il seulement le choix? Necros n'aimais pas du tout l'idée de devoir officialiser cela avec son propre sang, car alors, aucune marche arrière ou renégociation ne serait possible. Mais s'il ne le faisait pas, rien n'empêcherait l'Esprit Trompeur de tenir parole à son tour. Lorsqu'il prit la parole, le vampire ne put quitter la lame des yeux, absorbé par sa manufacture.


C'est vrai, nous craignons la fureur de notre Maître. Nous courrons peut-être à notre perte, mais seul notre Créateur à le droit de nous la donner. Rallahquatil nous a déjà failli par le passé, mais nous nous me sommes montrés clément. Nous n'avons jamais regretté cette décision. Nous espérons juste que notre Maître aura la clarté d'esprit suffisante pour s'en rendre compte. Le pari reste risqué.

Le problème restait toujours la formulation du pacte. Ahmôsis savait bien que l'Esprit Trompeur ne jouait jamais toutes ses cartes.

Nous souhaiterions éclaircir quelques détails sur les termes du contrat. 75 années de service mais en échange de quelques conditions supplémentaires.

Nous, Necros Ahmôsis, nous engageons à te trouver une cible dotée d'un sens de la magie. Une fois que cette dernière aura revêtu le vêtement dans lequel tu es enfermé, nous lui ferons briser l'un de tes sceaux. Durant les 75 années qui suivrons, toi, l'Esprit Trompeur, sera à notre service.

Durant cette période, tu ne nuiras pas à nos intérêts, ni à ceux de notre Maître, ni à ceux de nos disciples, sauf si nous t'indiquons autrement sans y être forcé contre notre volonté ou influencé, ni à nos création, sauf si nous t'indiquons autrement sans y être forcé contre notre volonté ou influencé. Tu ne prendras pas possession de notre corps, ni de celui de notre Maître, ni de ceux de nos disciples, ni de ceux de nos création, sauf si nous t'indiquons autrement sans y être forcé contre notre volonté ou influencé. Tu devras de plus t'assurer que la personne revêtant le vêtement t'enfermant réponde aussi à ces directives.

Une fois ton temps de service terminé, nos relations prendront immédiatement fin. Nos existences continueront chacun de notre côté, sans chercher à intervenir ou à nuire à l'existence de l'autre. Une fois tous les cent ans, nous pourrons nous retrouver pour nous proposer mutuellement une requête ou un nouveau pacte, sans y être forcé contre notre volonté ou influencé.

Nous communiquons en langage mental ne pouvant être interprété. Les périodes de temps discutées sont en années humaines. Nous, Necros Ahmôsis, sommes un nécrarque, progéniture de Naasthact. Toi, l'Esprit Trompeur, est l'entité qui se tient devant moi, sous toutes ses formes.


Ahmôsis tendit la main vers la dague et ne le saisirait qu'une fois qu'il aurait sa réponse :

Ce marché te convient-il?
Modifié en dernier par [MJ] Igaram le 21 févr. 2020, 23:18, modifié 1 fois.
Raison : +6xp /// Total: 48xp et 3xpm
Necros Ahmôsis, Voie des Arts Noirs
Profil: For 12 | End 16(-2) | Hab 14 | Cha 9 | Int 16 | Ini 12 | Att 13 | Par 10 | Tir 10 | Mag 17 (18) | NA 2 | PV 150/150(-10) | LNs : 367/684 | Distance de contrôle : illimitée | Piliers mentaux : 4/6 (34/100)
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... os_ahmosis
Équipement

Faux de Malepierre
Sceptre du Maître de la Non-Vie (Munjaz)
Amulette magique
Amulette de Terreur
Bague de pureté nécromantique
Veste en cuir
Chasuble
Accessoire de calligraphie
Boulier
Grimoire

Morts-vivants :

Liste détaillée des troupes dans le lien suivant : https://docs.google.com/document/d/1Emj ... sp=sharing

- L'Épouvantail / Deimos (0 LN)
- 1 Roi revenant skaven technomage [Pistolet à Malepierre maudit] (10 LN)
- 19 Rats ogres revenants (152 LN)
- 1 Bataillon « Lame sanglante » : 30 gardes des cryptes, un champion des cryptes, un tambour et un porte-étendard (20 LN)
- 1 Bataillon « Garde Sanglante» : 30 gardes des cryptes, un champion des cryptes, un tambour et un porte-étendard (20 LN)
- 5 Revenants « lame sanglante » (40 LN)
- 1 Nuée d'esprits, le "Mirage" (30 esprits) (6 LN)
- 1 Nuée d'esprits mineurs [charge de 20kg max ou armure invulnérable de 30%] (6 LN)
- 2 esprits (12 LN)
- 1 spectre (7 LN)
- 4 bataillons « Lame sanglante » : 120 gardes des cryptes, 4 tambours et 4 portes-étendard (64 LN)
- 7 bataillons : 210 guerriers squelettes [épée et bouclier], 10 tambours et 10 portes-étendard (42 LN)

Archidoxis :

Commun :

Lumière
Vérité
Pistage
Décharge magique
Lévitation
Maîtrise du son

Nécromancie :

Asservissement
Brume ténébreuse
Exhalaison de la mort
Pourrissement
Quête de vie
Illusion de Vie
Armure d'os
Invocation de Nehek
Invocation de Kandorak
Invocation de Razkhar
Invocation Servis Spirites
Vigueur infernale
Fureur d'Ahmôsis
Souffle de la vraie mort
Esprit d'os
Fontaine de sang


Regain de pvs quand un sort de nécromancie est lancé : 1 (Malédiction de la Non-Vie) + 1d6+2 (Soif Noire)

Bonus compétences :

Calcul mental : +1 Int si calcul
Erudition : +1 Int et +1 xpms (sauf lancé de sort)
Alchimie niveau 2 : +2 tests conception alchimique
Fabrication d'objets magiques niveau 3 : +3 tests conception objets magiques
Divination niveau 2 : + 2 tests de divination
Méditation : -1 aux malus de perturbation magique
Cape d'élégance : +1 Char
Amulette d'Ahmôsis : +1 Mag tests incantation
Invocation d'Anciens : +8 zombies ou squelettes relevés ou +4 autres créatures invoquées
Sceptre Maître de la Non-Vie : 1d3 MA à chaque sort nécromantique
Bague de pureté nécromantique : 1 MA à chaque sort nécromantique
Maîtrise de l'aethyr niveau 2 : -4 malus de lancé de sorts / -2 xpm octroyé par lancé réussi
Connaissance Tactiques : bonus sur test de tactique militaire

Dons du sang :

Soif noire
Vision de l'Au delà
Fontaine de Dhar
Invocation d'Anciens
Image

Avatar du membre
[MJ] Igaram
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 265

Re: [Necros Ahmösis] Insanitus Colossus Evolutionis

Message par [MJ] Igaram »

Test de Charisme : 5 (réussi)
L'Esprit Trompeur examina longuement son hôte. Il semblait peser le pour et le contre... puis il tendit une nouvelle fois la lame. Necros tendit la main pour en saisir la poignée pour signer le pacte. Mais comme il s'y attendait sûrement et tandis qu'il refermait ses doigts sur l'objet, il put sentir très nettement la sensation d'une lame tranchant sa chaire. L’artefact s'était transformé instantanément en une dague étrange formé de deux lames tournant sur un axe central rendant l'arme impossible à saisir sans se couper. Le vampire put sentir son essence vital, une partie de son être, couler en direction du centre de l'outil cérémoniel tandis qu'un liquide noir remontait également du côté de la créature. Les deux fluides rentrèrent alors en contacte, glissant dans une orbe rouge qui devint aussi noir que le néant du monde donnant l'impression d'absorber la lumière elle-même !

-Nous sommes lié par ce pacte... Ne trahit pas ton serment, nécrarque, car la sentence serait pire que la mort! Je vais te libérer de mon entrave et tu auras trois mois... Treize semaines, pas un jour de plus, pour me trouver un nouvel hôte. Sans quoi, je prendrais le contrôle de ton corps et détruirait ton essence !

L'instant d'après, tout devint noir et quand Necros retrouva la vue, ce fut pour se découvrir en plein milieu de son laboratoire. Le vêtement de l'Esprit Trompeur était posé sur une table juste devant lui, plié avec un soin tout particulier et il pouvait deviner à la position de ses mains qu'il venait juste de le relâcher. L'Esprit avait pour l'instant tenu sa part du marché, il restait pour le vampire à accomplir la sienne.... Trouver un porteur de don et trouver un moyen de briser l'un des quatre sceaux de la prison.

Dehors, le vampire pouvait deviner que le jour allait se lever, le temps était passé rapidement dans son esprit et ses deux lieutenants devaient sans nul doute se demander ce qu'il se passait à l'intérieur de la bâtisse ! Il restait pour le vampire à définir un plan d'action, comment allait-il procéder ? Trois mois, un délai long et à la fois un claquement de doigt dans l'infinité de vie d'un immortel. Dans ce laps de temps, il devait trouver une solution à plusieurs de ses problèmes : L'Oeil-Dieu serait-il réellement fâché ? Comment briser un sceau capable de retenir une entité aussi puissante que l'Esprit Trompeur ? Les quatre sceaux avaient-ils tous la même importance et plus généralement la même fonction ? Comment allait-il justifier l'arrêt de la traque du Chapelier Flou ? Autant de questions et plus encore qui devaient trotter dans la tête paranoïaque du buveur de sang...
Texte plus court que d'habitude, car il s'agit de savoir ce que tu comptes faire maintenant ;)
Je suis le Dieu des morts et des vivants, Le Gardien du cycle éternel de la vie et de la mort et Le Défenseur de la création telle qu'elle m'a vu naître.

Craignez-moi, car je ne pardonne pas. Adorez-moi pour cette même raison. Et vénérez-moi car je suis bon et juste envers toutes choses. L’Équilibre sera.

Avatar du membre
Necros Ahmôsis
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - Fiche
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - Fiche
Messages : 224
Profil : FOR 12/ END 14/ HAB 14/ CHAR 9/ INT 16/ INI 12/ ATT 13/ PAR 10/ TIR 10/ MAG 17 (18)/ NA 2/PV 150/150
Lien fiche wiki : wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_necros_ahmosis
Autres comptes : Helveticus Matix

Re: [Necros Ahmösis] Insanitus Colossus Evolutionis

Message par Necros Ahmôsis »

Enfin, les deux entités étaient tombées d'accord. Le pacte fut scellé par le sang, chose qui, Necros n'en doutait pas, avait bien plus de signification que n'importe quelle parole. Les avertissements de l'Esprit Trompeurs n'étaient pas vraiment utiles, simplement pour marquer le coup.

Cependant, le démon en profita pour rajouter une close au contrat qui n'avait jamais été définie avant qu'il ne soit signé. Trois mois, trois mois pour trouver un nouveau corps hôte, sinon l'Esprit Trompeur prendrait le contrôle d'Ahmôsis. Le nécrarque ne savait pas vraiment s'il devait prendre la menace au sérieux, car après tout, l'accord avait été signé dans le sang. Mais en poussant ce raisonnement un peu plus loin, il se rappela ne rien avoir spécifié quant aux obligations du démon durant cette période de recherche : sa servitude débuterait après qu'un nouveau porteur n'ait été trouvé.

En vérité, cette limite de temps, bien que courte, était nécessaire aussi pour le vampire. Trois moi serait beaucoup trop long avant de rejoindre Naasthact. Or, ne sachant pas comment ce dernier allait réagir à son retour, Necros ne pouvait pas rentrer à la crypte avant d'avoir trouver la prochaine proie de l'Esprit Trompeur. Et si son maître décidait de l'enfermer pendant 150 ans dans la crypte pour le torturer? Treize semaines à peine après le début de la sentence et le démon en exécuterait une bien plus radicale, balayant à jamais la conscience du nécrarque. Mais Ahmôsis pouvait-il seulement espérer survivre à cette entrevue? Il en doutait de plus en plus.

Lorsque le vampire regagna son corps, il eut la sensation d'être plus léger. Non pas du poids du vêtement qui reposait à présent devant lui, mais de l'entité qui avait occupé sa tête jusque là. Un silence morbide régnait dans le royaume des consciences et Ahmôsis ne prenait pas cela comme un bon présage. Quelque chose d'autre se terrait derrière les murs, quelque chose de peut-être aussi terrible que l'Esprit Trompeur. Un démon avait été vaincu, mais les tréfonds du crâne du vampire abritait bien d'autres horreurs.

Ahmôsis contempla le tissu avec un mélange de regret et de soulagement. Un formidable pouvoir venait de lui être enlevé, ainsi qu'une défense temporaire face à la Ruine. Mais il se retrouvait lui, le vrai lui, le nécrarque plein de potentiel et de projets fous. Il pouvait enfin retrouver le calme, la sérénité de savoir que sa tête n'appartenait qu'à lui et à ses propres création. Du moins pour l'instant.

Sur cette dernière note, Necros décida de se mettre à la tache. Il contempla son propre corps nu, une momie desséchée et disproportionnée. Ce corps n'inspirait pas la honte car il fallait être pudique pour cela. Plus d'organes génitaux, plus de formes avantageuses ou désavantageuses, seulement des os et de la peau sèche sous laquelle des muscles presque invisibles se cachaient. Il n'inspirait que la peur aux mortel, la peur de la mort. A quoi bon le couvrir? Aucun tissu ne lui apporterait la sécurité de son ancien vêtement.

Alors que les premières lueurs du jours s'abattaient sur la forteresse, Frank et Rallahquatil purent repérer, depuis l'autre côté de la tour, une silhouette déformée sur le palier de la porte de la demeure. Seul le reflets de deux terrifiants yeux confirmait l'identité de leur maître, attendant sans leur faire signe que ses deux disciples vienne le rejoindre. Necros tourna les talons quand la luminosité fut trop forte pour lui pour les attendre dans son laboratoire.

Les deux hommes trouvèrent leur maître comme ils ne l'avaient jamais vu. Sa nudité le rendait encore plus inhumain qu'auparavant, dégageant l'entièreté de sa nature si profondément corrompue. Bien qu'il avait couvert la fenêtre pour empêcher les rayons de passer, Ahmôsis ne voulut pas courir de risque.


Draps.

Necros attendit ensuite que l'un de ses disciple lui apporte de quoi se couvrir. Ceci fait, il reprit la parole.

Le Chapelier Flou se trouve sur cette table. Il ne nous nuira plus.

Necros pointa le vêtement soigneusement plié sur la table.

La tenue de Natum Von Kashech abritait une entité démonique d'une puissance phénoménale : l'Esprit Trompeur. A plusieurs reprises, il a pris le contrôle de notre corps sans que nous nous en rendions compte. Changeant notre identité, notre nature, et nous faisant massacrer sous le nom du Chapelier Flou.

Il ne voyait pas l'intérêt de mentir à ses deux généraux. Peut-être faudrait-il trouver une autre histoire à raconter aux troupes, mais ce serait à Frank et à Rallah d'en décider.

Nous avons réussi à nous en libérer. Mais comme avec tous les démons, cela à un prix. Le vêtement de l'Esprit Trompeur ne peut rester sans hôte, il garde ce dernier jusqu'à sa mort pour être récupéré par son meurtrier. Même si j'ai brisé la chaîne, le cycle doit reprendre.

L'Esprit Trompeur a besoin d'un être doté d'un sens de la magie.

Frank.


Ahmôsis posa son regard sur le nécromancien. Quelques secondes de flottement semblèrent faire raisonner ces paroles aux oreilles de Von Enstein qui eut largement le temps de les interpréter. En réalité, Necros attendait que Thanatos ne dépoussière quelques uns de ses vieux grimoires de savoir.

Lors de ton époque en tant que noble, tu t'es spécialisé dans la genèse morbide. Pour accomplir tes création tu as dû sacrifier plusieurs personnes dotées de ce don. Comment les débusquais-tu?

Il nous faut absolument trouver un futur hôte en moins d'une quinzaine de jours, cela devient votre priorité absolue. La forteresse doit continuer à fonctionner. Si Delgu et Schatten ne sont plus occupés à "régler nos dettes", ils devront aussi faire partie de la traque. Si vous avez besoin d'étudier une zone en particulier pour identifier un éventuel candidat, prévenez-moi immédiatement. Mes capacités divinatoires nous permettront de ne pas perdre de temps dans des recherches infécondes.


Lorsque la conversation toucha à sa fin, le vampire congédia ses deux lieutenants. Une fois de nouveau seul avec le vêtement, il décida de se plonger dans la premier étape du pacte : étudier en profondeur les sceaux enfermant le démon. S'il voulait respecter sa part du contrat, Necros devait se donner tous les moyens pour en être capable.
Modifié en dernier par [MJ] Igaram le 21 févr. 2020, 23:18, modifié 1 fois.
Raison : +6xp /// Total: 54xp et 3xpm
Necros Ahmôsis, Voie des Arts Noirs
Profil: For 12 | End 16(-2) | Hab 14 | Cha 9 | Int 16 | Ini 12 | Att 13 | Par 10 | Tir 10 | Mag 17 (18) | NA 2 | PV 150/150(-10) | LNs : 367/684 | Distance de contrôle : illimitée | Piliers mentaux : 4/6 (34/100)
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... os_ahmosis
Équipement

Faux de Malepierre
Sceptre du Maître de la Non-Vie (Munjaz)
Amulette magique
Amulette de Terreur
Bague de pureté nécromantique
Veste en cuir
Chasuble
Accessoire de calligraphie
Boulier
Grimoire

Morts-vivants :

Liste détaillée des troupes dans le lien suivant : https://docs.google.com/document/d/1Emj ... sp=sharing

- L'Épouvantail / Deimos (0 LN)
- 1 Roi revenant skaven technomage [Pistolet à Malepierre maudit] (10 LN)
- 19 Rats ogres revenants (152 LN)
- 1 Bataillon « Lame sanglante » : 30 gardes des cryptes, un champion des cryptes, un tambour et un porte-étendard (20 LN)
- 1 Bataillon « Garde Sanglante» : 30 gardes des cryptes, un champion des cryptes, un tambour et un porte-étendard (20 LN)
- 5 Revenants « lame sanglante » (40 LN)
- 1 Nuée d'esprits, le "Mirage" (30 esprits) (6 LN)
- 1 Nuée d'esprits mineurs [charge de 20kg max ou armure invulnérable de 30%] (6 LN)
- 2 esprits (12 LN)
- 1 spectre (7 LN)
- 4 bataillons « Lame sanglante » : 120 gardes des cryptes, 4 tambours et 4 portes-étendard (64 LN)
- 7 bataillons : 210 guerriers squelettes [épée et bouclier], 10 tambours et 10 portes-étendard (42 LN)

Archidoxis :

Commun :

Lumière
Vérité
Pistage
Décharge magique
Lévitation
Maîtrise du son

Nécromancie :

Asservissement
Brume ténébreuse
Exhalaison de la mort
Pourrissement
Quête de vie
Illusion de Vie
Armure d'os
Invocation de Nehek
Invocation de Kandorak
Invocation de Razkhar
Invocation Servis Spirites
Vigueur infernale
Fureur d'Ahmôsis
Souffle de la vraie mort
Esprit d'os
Fontaine de sang


Regain de pvs quand un sort de nécromancie est lancé : 1 (Malédiction de la Non-Vie) + 1d6+2 (Soif Noire)

Bonus compétences :

Calcul mental : +1 Int si calcul
Erudition : +1 Int et +1 xpms (sauf lancé de sort)
Alchimie niveau 2 : +2 tests conception alchimique
Fabrication d'objets magiques niveau 3 : +3 tests conception objets magiques
Divination niveau 2 : + 2 tests de divination
Méditation : -1 aux malus de perturbation magique
Cape d'élégance : +1 Char
Amulette d'Ahmôsis : +1 Mag tests incantation
Invocation d'Anciens : +8 zombies ou squelettes relevés ou +4 autres créatures invoquées
Sceptre Maître de la Non-Vie : 1d3 MA à chaque sort nécromantique
Bague de pureté nécromantique : 1 MA à chaque sort nécromantique
Maîtrise de l'aethyr niveau 2 : -4 malus de lancé de sorts / -2 xpm octroyé par lancé réussi
Connaissance Tactiques : bonus sur test de tactique militaire

Dons du sang :

Soif noire
Vision de l'Au delà
Fontaine de Dhar
Invocation d'Anciens
Image

Avatar du membre
[MJ] Igaram
Maitre de jeu [MJ]
Messages : 265

Re: [Necros Ahmösis] Insanitus Colossus Evolutionis

Message par [MJ] Igaram »

Les deux sbires attendaient avec une visible inquiétude à l'extérieur de la tour du sorcier. Quand celui-ci sortit enfin, ils marchèrent rapidement en sa direction. La surprise se mêla à l'étonnement quand ils découvrirent leur maître nu comme un ver et au mot de Necros, Frank fut le plus prompt à réagir, apportant un linceul brun à son seigneur. Ce dernier servait normalement à recouvrir le laboratoire en cas d'absence pour éviter que la poussière s'y dépose, chose fort rare pour le moment vu l'occupation frénétique des lieux. L'étonnement, encore, put se lire sur leur visage quand le vampire témoigna de son échec à contrôler l'entité qui se trouvait dans le tissus finement brodé. Le buveur de sang put très clairement un éclair de colère traverser le regard de Rallah tandis qu'il portait instinctivement sa main à ses deux armes, se retenant sans doute de justesse de dégainer. Frank restait plus serein, comme à son habitude, Ahmôsis pouvant voir que la magie qui l'entourait gardait un calme et une maîtrise parfaite. Mais il connaissait assez l'homme pour savoir que cela ne voulait pas dire grand chose, le stoïcisme faisant partie de lui autant que le sel dans l'eau de mer et le fer dans le sang. L'un des signes qu'il était malgré tout décontenancé fut le léger cafouillage quand il répondit à la question du nécromancien :

-Je... quoi ?... Oh oui, oui, bien sûr maître, j'ai toujours eu un certain don pour repérer les gens dotés de magie. Cela me pique au niveau des lèvres quand je les regarde. Je faisais donc des tournées des villages et autres villes pour en trouver. Les sorciers sont rares, cependant ce n'est pas le cas de ceux qui n'ont qu'un simple don, misérable sans doute, mais bien présent. Il me suffisait donc généralement de me déplacer dans mon domaine pour repérer mes cibles potentielles et d'envoyer ensuite dans la nuit une de mes créations les capturer. J'en avais créé de parfaites pour cela ! Mais elles furent toutes détruite... quelle tristesse. Au son de sa voix, on pouvait sentir que cela lui rappelait de sombre souvenir. Combien d'abomination avait-il engendré avant d'être chassé de chez lui ? Beaucoup si l'on en croyait ses dires. Cependant, une quinzaine de jour, pour un sorcier ayant un vrai don, je ne sais pas si c'est... Je ferais mon nécessaire, maître! Il s'inclina respectueusement.

En même temps, Rallah s'était rapproché du vêtement, le regardant avec un œil mauvais :

-On devrait jeter cette chose dans un puits et le combler avec des pierres et de la chaux vive ! Il... vous avez manqué de me tuer ! Et maintenant vous... vous demandez qu'on lui retrouve un hôte ? Pour qu'il puisse recommencé à tuer ! Je n'aime vraiment pas ce genre de magie !

Frank s'interposa d'un bon :

-Ne parles pas ainsi des désires du Maître ! S'il exige quelque chose, c'est notre devoir de l'accomplir !

Rallah recula, levant une main au dessus de la tête l'air rageur :

-Bien sûr qu'on va lui trouver un hôte, mais je le tiendrais à l’œil ! Cette chose... vous auriez dû voir la facilité avec laquelle elle éliminait mes hommes ! Quant à nos deux amis, ils... oh et puis merde... Je suis fatigué, excusez-moi... maître. La journée fut éprouvante. Je vais faire en sorte de fournir dix de mes troupes d'élite à Frank pour l'escorter pendant qu'il fouillera à la recherche de l'hôte. Quant à moi, je vais essayer de calmer les esprits dans le camps et de nous trouver des fonds qui pourront être réglé par l'elfe... Sur ce, je m'excuse, mais je vais me retirer.

Il sortit d'un pas rapide, non sans avoir jeter un regard remplis de haine en direction du vêtement de l'Esprit Trompeur. Frank quant à lui ne semblait pas trop savoir sur quel pied danser, s'inclinant avec respect avant d'ajouter :

-Veuillez pardonner le saut d'humeur de votre dévoué Rallah, il... nous avons été particulièrement inquiet de ne pas vous voir revenir. Je sais à présent que l'on n'aurait pas dû. Mais cela, plus la nouvelle que vous venez de nous annoncer, il vous est éternellement fidèle, cependant, il lui faudra du temps pour digérer ces « bizarreries » magiques qu'il ne peut même pas appréhender... Il s'agit d'un simple mortel après tout... Si vous me le permettez également, je vais prendre à mon tour congé, je commencerais mes recherches demain dès l'aube.

Il s'inclina encore une fois, toujours avec le même mouvement protocolaire qu'il avait dû répéter des centaines de fois dans son enfance en temps que noble. Après quoi, il se retirera dans ses appartements pour se reposer.
Analyse de l'armure de l'Esprit-Trompeur : 11 (réussite de 7 fois 6/7 (journée perdu), 6)

Recherche de Frank : 13 (réussite de 5 fois 6/7 (journée perdu), 5)

Recherche de fond de Rallah : caché

Une semaine passe
La première semaine se passa rapidement... trop rapidement. Necros était penché sur l'objet de tous ses désires, scrutant l'habit avec une détermination toute vampirique. Pourtant, il pouvait sentir les limites de ses connaissances dans le domaine de la démonologie et du scellement des créatures du néant. La « technologie aethyrique » utilisée par les créateurs du vêtement était prodigieuse. Pourtant il put remarquer un détail étrange... Quatre concentrations de puissance étaient clairement visible, il s'agissait des sceaux enfermant l'entité au nom imprononçable. Mais il y avait d'autre nœud, d'autre marque dans le tissus. Il pouvait en dénombrer six, six marques plus sombre. Une analyse plus poussée de ces dernières pourraient être intéressante. Cela étant, en reportant son attention principalement sur les sceaux, il avait pu remarquer qu'ils n'étaient pas conçu pour résister efficacement à une attaque venant de l'extérieur. Un peu comme si les concepteurs de l'artefact n'avaient jamais cru envisageable qu'on puisse chercher à libérer L'Esprit-Trompeur de sa prison éternelle.

Rallah était revenu d'une de ses journées dehors, son regard continuait à lancer des flammes s'il voyait le vêtement. Mais il semblait ne pas se montrer hostile outre-mesure. Mieux encore, il avait ramener ce jour-là un coffre transporté par deux de ses hommes. Disposant les pièces s'y trouvant selon la méthode de tri désiré par le nécrarque, ce dernier put rapidement calculer que quatre-cents couronne d'or venaient d'être ajoutée à son trésor. Une dette... pour le moment. Frank ne donnait quant à lui pas vraiment de nouvelle, écumant la zone à la recherche de la pépite désirée par son maître. Celui-ci pouvait le surveillé de temps en temps via sa divination, Frank n'était pas très compliqué à retrouvé pour Necros, car il connaissait que trop bien la présence écrasante que dégageait en permanence le magicien. Pour le moment, il ne semblait rien avoir trouvé de probant, le vampire ne pouvant pas vraiment l'aider, trop occupé qu'il était dans ses recherches personnelles. Heureusement, son escorte d'élite lui garantissait une certaine tranquillité et nul idiot ne se risquait à l'importuner dans sa tâche. Qu'allait-faire le seigneur vampire? Continuez sur sa lancer? Venir en aide à Frank?
Je suis le Dieu des morts et des vivants, Le Gardien du cycle éternel de la vie et de la mort et Le Défenseur de la création telle qu'elle m'a vu naître.

Craignez-moi, car je ne pardonne pas. Adorez-moi pour cette même raison. Et vénérez-moi car je suis bon et juste envers toutes choses. L’Équilibre sera.

Avatar du membre
Necros Ahmôsis
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - Fiche
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - Fiche
Messages : 224
Profil : FOR 12/ END 14/ HAB 14/ CHAR 9/ INT 16/ INI 12/ ATT 13/ PAR 10/ TIR 10/ MAG 17 (18)/ NA 2/PV 150/150
Lien fiche wiki : wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_necros_ahmosis
Autres comptes : Helveticus Matix

Re: [Necros Ahmösis] Insanitus Colossus Evolutionis

Message par Necros Ahmôsis »

Lorsque Frank commença à se perdre dans les regrets de son époque passée, ressassant les merveilles morbides qu'il avait perdues, Necros le ramena au présent d'un simple geste de la main. Il n'était pas forcément judicieux de se languir d'une vie antérieure à celle aux côté de son maître nécrarque, rappelant ainsi à ce dernier que ses disciples soi-disant fidèles avaient eu une vie avant d'entrer à son service. Mais le vampire ne s'agaça pas de ce faux-pas, il avait besoin du réseau et de la méthode de Frank pour débusquer un hôte potentiel.

Rallahquatil, en revanche, eut beaucoup plus de mal à contenir ses émotions. Il n'arrivait pas à digérer l'histoire racontée par son maître, chamboulé par l'idée que c'était ce dernier qui l'avait attaqué sans être vraiment lui. Il lançait régulièrement des regards noirs au tissu posé sur la table. Ahmôsis ne dit pas mot, regardant attentivement (presque avidement) son disciple de ses yeux fous. En réalité, il ne savait pas comment réagir, faisant même l'effort de tenter de comprendre le ressenti de l'arabéen mais incapable d'en dégager quoi que ce soit.

L'homme était tellement agité qu'il ne laissait de toute façon pas beaucoup de temps pour lui répondre. Certes, si son maître avait exprimé son désir de parler, Rallah se serait tu pour l'écouter, mais Necros préféra profiter de sa tirade et ne rien dire. Son disciple, dont les nerfs devenaient de moins en moins stable, finit même par prendre congé de lui-même. Le nécrarque continua de le regarder, muet et dubitatif. Il ne ressentait aucune colère, plutôt une incompréhension curieuse.

Mais lorsque Rallahquatil eut quitté la pièce, le vampire se rappela qu'il ne devait surtout pas prendre à la légère les réaction de ce type : elles pouvaient directement influer sur la loyauté du sujet. Il se tourna donc vers Frank qui comprit immédiatement. Le nécromant prit la défense de l'arabéen, justifiant ses paroles par sa nature plus... différente que celle des deux partisans des Arts Noirs. C'était la première fois qu'un tel sentiment de soutien s'exprimait entre les deux individus, d'habitude tiraillés par leur rivalités amusantes. Ses paroles apportèrent cependant bien plus de sens au vampire qui put évaluer la situation.


Il a raison d'être inquiet : ce démon n'est pas à prendre la légère. Il nous a proposé un pouvoir incommensurable, mais au pris de nos propres volontés. Nous ne serions devenu qu'un, le démon, seule entité aux commandes de notre coquille débarrassée de nos consciences. Il serait même allé jusqu'à changer notre nature vampirique, l'identité de notre corps.

Son pouvoir de persuasion est... vertigineux. Mais nous avons réussi à nous défaire de son emprise, en échange d'un pacte. C'est cela le plus important, c'est cela que tu dois expliquer à Rallahquatil. En échange d'un nouvel hôte, plus enclin à se laisser influencer, le démon nous servira pendant un peu moins d'un siècle. Après quoi, nos chemins se sépareront définitivement.

Chez les démons, le pacte est un acte physique, immuable. Si nous tenons notre part du marché, il tiendra la sienne. Si cela nous permet nous protéger de son pouvoir, il ne faut cependant pas baisser notre vigilance. Les démons sont réputés pour leur fourberie et tentatives d'interprétations pour arriver à leurs fins. L'avantage que nous avons est que notre part du marché lui apportera énormément et que, tant que nous la respectons, il ne devrait pas tenter de se retourner contre nous.

Ironie du sort : malgré notre immortalité, le temps joue contre nous. L'hôte doit être trouvé le plus vite possible, sinon les conséquences seraient désastreuses.


Enfin seul, le nécrarque put se plonger pleinement dans ses recherches. Il commença à étudier l'artefact légendaire, observant chaque millimètre du tissu avec la minutie qui était propre à un partisan des Arts Noirs. Lorsque l'Astre Menteur rejoignit enfin son caveau, le vampire en profita pour aller chercher quelque chose dans sa carriole : la tunique qu'il portait avant de la troquer pour le manteau de l'Esprit Trompeur. Si son contact fut bien moins galvanisant que celui du vêtement qu'il venait d'enlever, Necros retrouva un confort qu'il n'avait pas soupçonné. Elle témoignait pleinement de sa condition vampirique, fabriquée à partir de chaire humaine et d'ailes de chauve-sourie. Ahmôsis se l'était vu confiée à sa "naissance" par son Maître. Si elle ne témoignait pas de son pouvoir actuel, la tunique dégageait malgré tout une certaine prestance funeste.

Le vampire comptait bien la mettre rapidement "à jour" pour lui donner encore plus de caractère : agrandir le col, détailler les apparats mais surtout, la dote de plusieurs enchantements aussi originaux que puissants. SI déjà plusieurs idées démentes s'installaient dans sa tête, Necros ne s'autorisa pas le temps de les approfondir.

Une semaine durant, le nécrarque tenta de percer un maximum des secrets qui s'abritaient dans le vêtement maudit. Il pouvait presque sentir l’œil de l'Esprit Trompeur observer. Désirait-il l'échec du nécromant? N'avait-il pas intérêt à corrompre un nouvel hôte dont l'esprit serait moins... agaçant? Quoi qu'il en soit, l'Esprit Trompeur ne chercha pas à être un obstacle à ses recherches.

Après une semaine de travail, Necros pensait en savoir assez sur les verrous pour pouvoir en ouvrir un le moment venu. Mais il savait que l'habit possédait plus de secrets et que ses études pouvaient être approfondies. Il ne fallait rien laisser au hasard et, même si le pacte l'obligeait à ouvrir un verrou, Ahmôsis voulait connaître à l'avance les conséquences de cet acte pour pouvoir en anticiper les retombées. Il fut tenté d’approfondir immédiatement son étude, d'étudier les six marques qu'il avait repérées plus tôt, car il savait que ces dernières n'étaient pas décoratives. Mais les recherches devraient être reportées : la priorité restait de trouver un hôte et Frank ne semblait pas beaucoup plus avancé.

Lorsque Rallah rapporta le coffre aux pièces d'or savamment organisées, Necros n'y jeta qu'un rapide coup d’œil sans se perdre dans un nouveau décompte. Il fut fortement tenté de tout investir dans l'amélioration rapide de son laboratoire, mais il finit par se raviser : il ne voulait pas accumuler de dettes. Les dettes attiraient l'attention et entamaient la loyauté, soit exactement tout ce qu'un nécrarque cherchait à éviter. Il ordonna donc de régler celle qu'il avait déjà envers le duo d'assassins. De toute façon, Rallaquatil avait pour directive d'investir dans le laboratoire dès qu'il le pouvait. Le vampire le savait raisonnable : il répondrait aux demandes de son maître sans pour autant mettre en péril l'équilibre économique de la forteresse. Ainsi, chaque semaine, un peu d'argent serait débloqué à cet effet.

Ahmôsis s'installa donc dans sa carriole, son confinement étant bien plus agréable pour se plonger dans la divination. Lui et Frank agiraient de concert pour s'assurer une meilleure efficacité et ne pas perdre une seconde de temps. Assisté de sa conscience de l'aethyr couplée à sa Vision de l'Au Delà, le vampire commença à ratisser les zones conseillées par Frank. Si nécessaire, il utiliserait même sa boule de cristal spécialisée dans la recherche d'artefacts magiques, car ces derniers avaient de fortes chances de se trouver aux côtés d'un être sensible à la magie.

Bien évidemment, toutes les personnes de la forteresse, duo d'assassins compris, seraient interrogées sur d'éventuelles connaissances, relation, rumeur, ou autre, d'individus possédant le don de l'aethyr.
Modifié en dernier par [MJ] Igaram le 03 mars 2020, 22:12, modifié 1 fois.
Raison : +6xp /// Total: 60xp et 3xpm
Necros Ahmôsis, Voie des Arts Noirs
Profil: For 12 | End 16(-2) | Hab 14 | Cha 9 | Int 16 | Ini 12 | Att 13 | Par 10 | Tir 10 | Mag 17 (18) | NA 2 | PV 150/150(-10) | LNs : 367/684 | Distance de contrôle : illimitée | Piliers mentaux : 4/6 (34/100)
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... os_ahmosis
Équipement

Faux de Malepierre
Sceptre du Maître de la Non-Vie (Munjaz)
Amulette magique
Amulette de Terreur
Bague de pureté nécromantique
Veste en cuir
Chasuble
Accessoire de calligraphie
Boulier
Grimoire

Morts-vivants :

Liste détaillée des troupes dans le lien suivant : https://docs.google.com/document/d/1Emj ... sp=sharing

- L'Épouvantail / Deimos (0 LN)
- 1 Roi revenant skaven technomage [Pistolet à Malepierre maudit] (10 LN)
- 19 Rats ogres revenants (152 LN)
- 1 Bataillon « Lame sanglante » : 30 gardes des cryptes, un champion des cryptes, un tambour et un porte-étendard (20 LN)
- 1 Bataillon « Garde Sanglante» : 30 gardes des cryptes, un champion des cryptes, un tambour et un porte-étendard (20 LN)
- 5 Revenants « lame sanglante » (40 LN)
- 1 Nuée d'esprits, le "Mirage" (30 esprits) (6 LN)
- 1 Nuée d'esprits mineurs [charge de 20kg max ou armure invulnérable de 30%] (6 LN)
- 2 esprits (12 LN)
- 1 spectre (7 LN)
- 4 bataillons « Lame sanglante » : 120 gardes des cryptes, 4 tambours et 4 portes-étendard (64 LN)
- 7 bataillons : 210 guerriers squelettes [épée et bouclier], 10 tambours et 10 portes-étendard (42 LN)

Archidoxis :

Commun :

Lumière
Vérité
Pistage
Décharge magique
Lévitation
Maîtrise du son

Nécromancie :

Asservissement
Brume ténébreuse
Exhalaison de la mort
Pourrissement
Quête de vie
Illusion de Vie
Armure d'os
Invocation de Nehek
Invocation de Kandorak
Invocation de Razkhar
Invocation Servis Spirites
Vigueur infernale
Fureur d'Ahmôsis
Souffle de la vraie mort
Esprit d'os
Fontaine de sang


Regain de pvs quand un sort de nécromancie est lancé : 1 (Malédiction de la Non-Vie) + 1d6+2 (Soif Noire)

Bonus compétences :

Calcul mental : +1 Int si calcul
Erudition : +1 Int et +1 xpms (sauf lancé de sort)
Alchimie niveau 2 : +2 tests conception alchimique
Fabrication d'objets magiques niveau 3 : +3 tests conception objets magiques
Divination niveau 2 : + 2 tests de divination
Méditation : -1 aux malus de perturbation magique
Cape d'élégance : +1 Char
Amulette d'Ahmôsis : +1 Mag tests incantation
Invocation d'Anciens : +8 zombies ou squelettes relevés ou +4 autres créatures invoquées
Sceptre Maître de la Non-Vie : 1d3 MA à chaque sort nécromantique
Bague de pureté nécromantique : 1 MA à chaque sort nécromantique
Maîtrise de l'aethyr niveau 2 : -4 malus de lancé de sorts / -2 xpm octroyé par lancé réussi
Connaissance Tactiques : bonus sur test de tactique militaire

Dons du sang :

Soif noire
Vision de l'Au delà
Fontaine de Dhar
Invocation d'Anciens
Image

Répondre

Retourner vers « Sylvanie »