Index du forum

Warforum JDR: forum JDR gratuit dans l'univers Warhammer®

Un forum totalement RP, dans le sombre et dangereux monde de Warhammer®
© L'univers, le contexte, les noms et autres appartiennent à Games Workshop®

Nous sommes le 22 Jan 2018, 09:09

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  Page 2 sur 3
 [ 27 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 02 Juil 2016, 20:21 
Hors ligne
Warfo Award 2017 du meilleur MJ - RP
Warfo Award 2017 du meilleur MJ - RP
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 02 Oct 2011, 11:56
Messages: 912
Dans le feu de l’action, Geralt s’était donc décidé sur la conduite à tenir et avait opté pour une attitude intermédiaire.

En effet, il aurait pu être plus défensif, plus prudent, en choisissant de rester en bas des escaliers, passifs, en attente de l’issue du combat. Voire même, en poussant la frilosité à l’extrême, s’enfermer dans une cellule pour y patienter en sécurité.
Mais cela aurait pu avoir un effet pervers, car en faisant cela, il aurait remis complètement son sort entre les mains des combattants hochlanders, et en cas de défaite de ceux-ci, se serait de nouveau retrouvé pris au piège.

Il aurait aussi, à l’inverse, pu choisir la voie de l’audace, de la témérité, et choisir de remonter non pas seulement pour faire la jonction avec les hochlanders, mais pour, agressivement, attaquer le sergent corrompu et son cousin le voleur souriant. Cette option aurait à coup sûr été très risquée, car les deux chefs semblaient plutôt bien entourés par leurs hommes, et qu’il aurait été difficile de les atteindre, du moins pas avant que l’issue de l’affrontement ne soit clairement connue.

Au lieu de cela, le Loup Blanc avait voulu emprunter une voie médiane, à savoir monter et se battre en se dégageant une route pour opérer la jonction avec les assaillants. Par chance pour eux, le gros des miliciens était occupé à se battre près de la porte ou plutôt de ce qu’il en restait.

Car effectivement, la pièce principale du rez-de-chaussée avait été dévastée. Les meubles brisés, parfois légèrement en feu, des gravas et des éboulis jonchaient le sol. Cela était très clairement dû à une forte explosion qui avait fait sauter la porte et une grande partie de la façade avant du bâtiment. L’essentiel des soldats middenlanders avaient été totalement surpris, parfois blessés ou sonnés, souvent désorientés, et ils se battaient contre des fidèles du Hocland frais, puisqu’à l’évidence c’étaient eux qui étaient à l’origine de l’assaut. Une épaisse fumée noire et un nuage de poussière qui empêchaient de bien respirer et voir contribuaient à augmenter le désordre et la panique.

Qui plus est, la déflagration qui avait détruit la moitié du mur de la porte principale avait ébranlé la structure du bâtiment qui comptait deux étages au dessus, et celui-ci risquait bien de s’effondrer. Sans compter les nombreux foyers de départs de feu, certes encore petits, mais dont personne ne s’occupait, trop occupés à se battre. Ca et là, des corps gisaient, en remuant parfois encore, et des cris étaient continuellement poussés : des ordres, des hurlements de douleurs, des cris de guerre… Partout, tout était brisé, renversé, divers liquides répandus sur le sol. Sang, bière, eau se mêlaient à une épaisse couche de poussière et à des résidus de fumées noire… C’était un foutoir monstre.


Citation:
Test de chance : 1. Réussite critique.

OK. Il reste très peu de soldats Middenladers en état de se battre au rez-de-chaussée et ils ne vous ont pas vus.

Combat contre 2 personnes qui vous barrent la route, mais de dos :

Round 1 :
Attaque de Geralt (imparable car surprise) : 3. Réussite. Localisation : torse. Test d’END de l’homme : 17. Raté, il est mis hors de combat.
Attaque de Nathalie (imparable car surprise) : 4. Localisation : jambe droite. Test d’END : 2. Réussite. Il peut combattre.

Round 2 :
Geralt attaque : 20 : échec critique.
Nathalie attaque : 2. Localisation : torse. Test d’END : 10. Il est hors-combat.


C’est dans ce décors apocalyptique et d’un chaos total que les deux combattants émergèrent des escaliers, dans le dos des défenseurs du Middenland du rez-de-chaussée. Visiblement, et c’était une bonne chose pour eux, on les avait totalement oubliés.

Et l’affrontement à ce niveau tournait largement en faveur des attaquants. Débordés en nombre, sonnés, blessés, surpris, les défenseurs s’étaient retrouvés submergés et dépourvus face à la violence et à la soudaineté de l’assaut. La plupart d’entre eux avait préféré fuir se réfugier dans les étages avec le reste de leurs forces, elles intactes. C’était sûrement là aussi que se trouvaient le sergent et son cousin qui s’était fait passer pour un inquisiteur afin de justifier sa visite.

Car ils n’étaient pas parmi la demi-douzaine d’hommes qui restaient à défendre le rez-de-chaussée, et qui bien vite furent soumis, tués ou forcés à se rendre. Totalement surpris, deux d’entre eux furent violement matraqués par l’arrière lorsque Nathalie et Geralt les frappèrent sans intention de les tuer.

La violence cessa bientôt, et les retrouvailles se firent dans ce décor dévasté par l’explosion et le combat qui avait suivi, tandis que les hochlanders évacuaient les blessés.

Le nain, un gros bout de bois dans les mains, se précipita sur eux en leur disant de sa voix tonitruante :


Image –Ah bah ça par exemple ! Pour une surprise c’est une surprise ! On croyait que vous étiez retenus enfermés, hein Gertrud.


Cette dernière s’avança à son tour, apparaissant dans la fumée et la poussière en suspension en l’air. Elle avait un petit sourire en coin et d’un chiffon bleu qui avait été un uniforme de milicien du Middenland, nettoyait la lame de son épée courte et large du sang qui la recouvrait. D’un air amusé et content, elle renchérit :

Image-Oui, j’avoue qu’en ne vous voyant pas revenir, on s’est inquiétés. D’autant qu’on ne nous donnait aucune information et qu’on nous a menacé de nous enfermer quand on est passé vous réclamer après une journée. J’ai pensé que vous pouviez être retenus de force ici, et j’ai donc dit à Sannri que l’on ferrait bien de trouver un plan pour vous sortir de là. J’ai exploité les velléités d’un groupe de partisans Hochlanders et Barbe Enflammée à fourni la formule de la poudre pour faire sauter la porte renforcée et la paroi du poste de garde.

Mais visiblement on s’était trompés, vous étiez libres ? Qu’est-ce que vous foutiez ?


Mais le temps n’était peut-être pas à la discussion et aux longues explications. En effet, un craquement sinistre de la charpente et le crépitement des flammes qui prenaient de l’importance leur rappela qu’ils étaient dans un lieu qui risquait à tout moment de s’effondrer, et aux étages supérieurs encore bourrés d’ennemis intacts et qui avaient eu le temps de s’armer jusqu’aux dents. Sans-doute préparaient-ils une contre-attaque.

D’ailleurs, les hochlanders aussi rassemblaient leurs forces pour donner l’assaut. D’un mouvement de tête, Gertrud Teizer désigna le mur éventré et ajouta :


Image-Bon, peu importe, vous nous raconterez ça plus tard. En attendant, tirons-nous vite de là avant que cette baraque ne s’écroule ou que les hochlanders ne nous remarquent. Ces idiots croient qu’on veut les aider, mais j’ai aucune envie de me mêler plus que ça à leurs histoires de querelles territoriales et de risquer ma vie pour eux.

J’ai déjà tout prévu, les provisions sont achetées, on peut quitter la ville au plus vite.


Par terre, derrière une armoire fracassée, dans un coffre défoncé en deux, Geralt remarqua son équipement et celui de Nathalie, qui avait été protégé miraculeusement par le contenant détruit. Les hochlanders ne faisaient momentanément plus attention à eux, ils avaient un créneau idéal pour partir en leur faussant compagnie ni vus ni connus.

_________________
Le Q.G. de Kriegsherr se trouve ici:
viewtopic.php?f=2&p=70493#p70493

Et vous pouvez donner un grade au Kriegsherr ici:
viewtopic.php?f=243&t=4109&p=70764#p70764


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 03 Juil 2016, 03:52 
Hors ligne
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - RP
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - RP
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 26 Aoû 2015, 18:14
Messages: 211
Profil: FOR :11/ END : 11/ HAB : 13/ CHAR : 8/ INT : 11/ INI 13/ ATT: 12/ PAR: 12/ TIR : 12/ NA : 2/ PV : 85
Lien fiche wiki: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... che_geralt
Montant les marches d'un pas rapide et souple, il ne croisa guère de résistance sur le chemin, en effet, il semblait que l'attaque orchestrée par les partisans du Hochland avait totalement prit au dépourvu la milice local. Dès lors, arrivant dans la pièce principal, Geralt fut témoin du champs de bataille qu'était devenu ce lieu. Gisait au sol de nombreux corps, la plupart agonissant, appelant à l'aide... Les tripes par terre, un soldat terrifié, sous l'état de choc, cherchait à comprendre ce qui était en train de lui arriver. Des cris résonnaient dans tout les sens, et ce spectacle lui rappela le sombre souvenir du massacre orchestré chez les bûcherons par Viktor et Albrecht. Un frisson lui parcourra le dos en repensant à cela.
Il semblait donc que l'effet de surprise avait garantie le succès de l'attaque des hommes du Hochland, Geralt observa au vu des dégâts causés à la structure du bâtiment, que le nain avait du participer à toute cette histoire, en effet, les nains étaient connu pour leur talent d'artificier, et seul de la poudre noir avait pu causer une telle brèche dans le mur de pierre du poste de milice.

Profitant de la confusion des combats, et de l'épaisse fumée noir qui parcourait la pièce, Geralt tenta de passer inaperçu, tentant de ne pas attirer l'attention, tout en gardant la jeune Nathalie prêt de lui. Mais malgré la chance, leur route croisa tout de même deux soldats, dont ils purent s'occuper par surprise. Arrivant sur le premier des combattants, Geralt le frappa de son arme et l'assomma sur le coup, son corps tombant lourdement au sol, le second alerté, reçu un coup de la Bretonnienne, mais la jeune femme manquant de force, ne parvint qu'à le sonner, enchaînant un second coup, qui cette fois, le mit hors d'état de nuire. Comme l'avait exigé Geralt, il ne désirait en aucun cas commettre de meurtre ici. Trop de sang avait déjà coulé...

La bataille se termina, tout du moins au rez de chaussé, car déjà à l'étage, des soldats avaient fui dans le but de se regrouper et ainsi de pouvoir reprendre la main sur le cours des choses. Le loup blanc le savait, le sergent et son cousin étaient aussi à l'étage, préparant sûrement une contre attaque. Mais il n'eut guère le temps de penser à cela, car au milieu des décombres, il vit une silhouette bien familière, celle du nain Sannri, qui ne cacha pas sa surprise à les voir dehors en liberté.
Gertrud arriva au même moment, sa lame en sang, qu'elle essuya d'un bout de chiffon, toujours aussi sûre d'elle, et arborant son sourire énigmatique, elle expliqua brièvement les détails des derniers événements. Ainsi donc, ses compagnons, voyant que lui et Nathalie ne donnaient aucun signe de vie, avaient décidé d'entrer en action, profitant des tensions entre Hochland et Middenland, pour prendre d'assaut le poste de garde. Dans tout les cas, la jolie brune et le tueur nain, étaient désireux de connaître ce qui avait pu leur arriver.


"Une longue histoire... Disons que quelqu'un ne nous désire pas du bien."

Il resta plutôt vague dans son explication, car en effet, pour l'instant l'heure n'était pas à la discussion, car les craquements sinistres de la charpente, ainsi que le début d'incendie qui s'était déclaré sur place, indiquaient à Geralt que à tout moment, le bâtiment allait s'écrouler. De plus, à l'étage, il semblait que quelque chose se préparait, et il était certain que le reste des soldats de la milice, allaient lancer une contre attaque d'une minute à l'autre.
Gertrud indiqua qu'il fallait partir au plus vite, expliquant qu'elle avait déjà préparé toutes les modalités du départ, c'est à dire vivres et autres choses du genre. Mais pour Geralt, il était hors de question de quitter cet endroit sans ses affaires, par chance, le destin fut du coté du loup blanc, et sous quelques décombres, il trouva un coffre cassé, où avait été entreposé son matériel et celui de Nathalie. Il se dirigea vers ses lames, et les fixa dans son dos, prenant aussi son arbalète à main, mais alors qu'il allait aussi ramasser l'arc de son amie, un migraine lui prit, et la voix de Agabius résonna en lui.


*Loup blanc... Tu le désires au plus profond de toi... Ils sont là haut, tes ennemis, ils se sont moqués de toi... Il voulait faire du mal à la fille, ne désir tu pas la protéger ? C'est ta chance d'en finir... Veux tu qu'elle meurt par ta faute ? Car crois moi, cet homme... là haut... Continuera de te traquer...*

Pour une raison obscur, une certaine soif de sang commençait à l'envahir, la même colère qui l'avait guidé à traquer les bandits ayant volé son argent à Immelscheld. Il se tourna vers Nathalie, et il était certain que l'espace de quelques secondes, elle avait pu entrevoir le regard de Geralt... Ce sombre regard... Qu'il avait affiché lorsqu'elle avait combattu avec lui. Elle devait sûrement croire à ce moment précis, que Geralt allait foncer à l'étage, voulant en finir avec toute cette histoire, qu'il mettrait en danger tout le monde en fonçant tête baissé... Comme l'autre fois...
Mais... Il resta tranquille, parvenant à se contrôler, il tenta d'ignorer la voix du vampire qui le hantait. Il se dirigea vers la jeune archère, et lui tendit son arc.


"Partons d'ici..."

La décision de s'éclipser au plus vite avait donc été prise, pour plus de sécurité, et aussi parce que même si les hommes du Hochland l'avait aidé indirectement, il ne pouvait leur venir en aide dans leur lutte, le précepte de l'Ordre du corbeau interdisant à ces hommes de s'immiscer dans les affaires politiques. Ils sortirent donc en groupe, parcourant les rues du bourg, cherchant la sortie la plus proche pour ainsi reprendre la route, car Geralt ignorait toujours durant combien de temps il avait été enfermé en cellule, mais il était certain qu'il avait perdu plus de temps qu'il n'en possédait.

Pendant leur fuite, le regard de Geralt se posa sur Gertrud, car depuis quelques temps déjà, une chose le chagrinait, ou plutôt l'inquiétait, il n'était pas quelqu'un de parano de prime à bord, mais quelque chose clochait avec cette femme. En effet, il trouvait de plus en plus étrange les circonstances de leur rencontre, il l'avait vu et sauvé, comme si elle était une simple femme sans défense, pourtant, elle avait prouvé qu'elle avait un certain talent au combat, et que ce n'était guère la première fois qu'elle tuait, il avait même envie de croire qu'elle prenait plaisir à cela, tant il l'avait vu arborer son constant sourire lors des combats contre la milice locale. Alors... Comment une femme comme elle, avait t'elle pu être maîtriser par deux crétins qui avaient tenté d'abuser d'elle...
De plus, elle avait été la seule à ne pas être surpris par les révélations qu'il avait fait sur son ordre et sur les vampires... A en croire sa réaction, il aurait même pu croire qu'elle avait déjà vu des vampires dans sa vie... Tout cela pouvait paraître tiré par les cheveux, mais le loup blanc était persuadé, que cette femme cachait un secret...

Quittant la jeune femme du regard, il se dit alors que une fois la ville quitté et la nuit tombé, il aurait une discussion seul à seul avec cette femme, préférant lever tout les doutes qui le tracassaient.

_________________
Geralt, Fléau des morts/l'Ordre du Corbeau
Profil: For 11 | End 11 | Hab 13 | Cha 8 | Int 11 | Ini 13 | Att 12 | Par 12 | Tir 12 | NA 2 | PV 85/85
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... che_geralt

Compétences :
• IDENTIFICATION DES MORT-VIVANTS (E)

• ADRESSE AU TIR (B): Arme à feu

•ARME DE PREDILECTION (B): Epée

•ALPHABETISATION (E)

• COUPS PUISSANTS (B)

• ACROBATIE DE COMBAT (A) : .

• SANG FROID (B) :

• RESISTANCE ACCRUE (B) : Votre personnage est particulièrement résistant et robuste. Il peut ajouter un bonus de +1 sur tous ses tests d'endurance. Cette compétence peut faire l’objet d’une ou plusieurs spécialisations parmi les suivantes : à la chaleur, à l’alcool, à la fatigue, au froid, aux drogues, à la torture

• REFLEXES ECLAIRS (B) : Votre personnage est très réactif, il possède des réflexes développés. Il bénéficie d'un bonus de +1 à ses tests d'INI en réaction aux situations de surprise.

• PISTAGE (A) : Votre personnage a cette faculté de pouvoir suivre les traces laissées par des animaux ou des voyageurs. Il ajoute un bonus de +1 lors des tests visant à déterminer s'il arrive à suivre une trace (selon les circonstances et la précaution de ceux qui sont suivis, le MJ peut décider de modifier le test par des modificateurs). Toujours sur un test réussi, d'après des traces de pas, les cendres d'un feu et d'autres indices, il peut arriver à estimer le nombre, la race la distance entre lui et ses proies (en temps et en distance).

• SURVIE EN MILIEU HOSTILE (B) : Votre personnage, habitué à évoluer dans des milieux hostiles, a appris à connaître les principaux dangers susceptibles d'être rencontrés dans une région concernée. Il n’ignore pas les effets du climat mais sait ce qu’il convient de faire pour les minimiser. Il est également capable de trouver de la nourriture (de base, pas forcément appétissante) alors que rien ne semble disponible, ce qui lui permet d’échapper à la faim. Il sait éviter les dangers etc., Il peut ajouter un bonus de +1 sur tous ses tests lorsqu'il se retrouve dans un tel environnement.

• ANTICIPATION (B) : Votre personnage, lorsqu'il est en situation de combat, arrive à prévoir les réactions d'un ennemi (Autant ses attaques que ses parades). Pour analyser le style de combat de son adversaire direct, il lui faudra 2 rounds entiers. A partir du 3ème round, cette compétence lui permet d'avoir un bonus de +1 en ATT et en PAR contre ce seul adversaire. (Pour bénéficier de ce bonus contre un autre adversaire, il lui faudra l'avoir combattu pendant au moins 2 rounds)

• COUPS PRECIS (3) (B) : Votre personnage peut localiser avec précision la partie du corps qu'il désire frapper et se voit attribuer un bonus lors de son attaque précise. Le malus pour viser une partie précise du corps est diminué de 1 si on prend une fois cette compétence. Si on la paye une seconde fois, « coup précis » devient « coup précis (2) » et diminue le malus de 2. Si on la paye une troisième fois, « coup précis (2) » devient « coup précis (3) » et diminue le malus de 4. Dans tous les cas, cette compétence ne permet pas d’augmenter l’ATT du personnage au-delà de celle qu’elle aurait été sans viser une partie particulière du corps.

• ESQUIVE (A): Votre personnage, particulièrement vif et agile, est spécialement entraîné à éviter les coups en combat au corps à corps. Pour faire une esquive, vous devez spécifier, avant la résolution du round, que votre personnage va tenter une esquive. Référez-vous aux règles d’esquive pour connaitre les effets de cette compétence (voir Wiki règles, section Règles concernant le combat au corps à corps).

.CORIACE (B) : Votre personnage fait preuve d'un résistance aux coups bien supérieure à la moyenne. Il peut retrancher 1D3 points de dégâts lors d'un coup pouvant occasionner une blessure. (Cependant, ce dernier bonus ne peut pas annuler une perte de points de vie. Les points de dégâts minimums seront au moins de 1.)


"Le mal est le mal... Petit, Grand, moyen... Cela ne fait aucune différence. La notion est subjective. La définition est flou. Si je dois choisir entre un mal et un autre... Je préfère ne choisir aucun des deux."

http://www.psinside.de/wp-content/uploads/2015/05/The-Witcher-3-Wild-Hunt-PSi-Banner.jpg

https://www.youtube.com/watch?v=vP_RLtWxNdU

https://www.youtube.com/watch?v=j557s2qO_lY


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 05 Juil 2016, 21:42 
Hors ligne
Warfo Award 2017 du meilleur MJ - RP
Warfo Award 2017 du meilleur MJ - RP
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 02 Oct 2011, 11:56
Messages: 912
Désolé pour ce post, pâle succédané de l’original perdu, mais encore une fois j’ai fait une fausse manip (toujours la même en plus sur word et j’ai donc perdu mon texte, dont en plus j’étais très satisfait). :evil:

Là où ça me fait vraiment ch*** c'est que c'est la 2ème fois en peu de temps et qu'en plus là j'avais déjà le post hier, je l'avais juste laissé au boulot sur une clef USB perso que j'utilise aussi pour le boulot et que j'avais oublié. Enfin bon, c'est la loi des séries. :x

Un jet de dé a été fait, mais je sais plus sous quelle caractéristique ni quel résultat, je sais juste que c’était un échec et l’effet que je lui avais fait produire.

J'espère que cet ersatz n'est pas trop mauvais, moi il me plait pas du tout, il est plus court, moins bien écrit et moins détaillé, mais bon...


Profitant du chaos ambiant consécutif à l’explosion et au combat qui avait suivi, Geralt et les siens purent sans problème quitter le poste de milice partiellement détruit. Les hochlanders étaient encore en train d’évacuer les blessés, mais ils se regroupaient déjà pour donner l’assaut aux étages. Quand au feu, il se propageait petit à petit.

Une fois sortis du bâtiment, le groupuscule ne passa pas inaperçu. Une foule à l’air mécontent se tenait autour du lieu du sinistre, laissant passer les combattants avec un mépris non dissimulé. La population était majoritairement pacifique, opposée à tout conflit entre Hochland et Middenland qui aurait nuit au commerce. Seule une poignée d’extrémistes des deux camps étaient prêts à se battre pour revendiquer la ville pour leur province. C’était eux qu’étaient venus chercher Gertrud Teizer et Sannri Barbe Enflammée pour libérer Geralt et Nathalie Jeansigner.

Du côté des étages du poste de milice, les volets à meurtière étaient fermés, et il ne semblait pas y avoir d’activité de ce côté-là. Mais tout changea alors qu’ils s’approchaient de l’anneau des badauds attroupés en demi-cercle autour du bâtiment. Ces gens semblaient déjà très mécontents de l’action entreprise par le hochlanders, et encore plus froids envers Geralt et les siens, qu’ils reconnaissaient pour les avoir vu attaquer avec les hochlanders pour Gertrud et Sannri, ou menottés comme des criminels dangereux. La désapprobation était manifeste à leur égard. Soudain, les volets s’ouvrirent brusquement et la voix du sergent corrompu s’en échappa :


- Ecoutez-moi, mes concitoyens ! L’inquisiteur Jonhard ici présent a un message à vous délivrer.

Son cousin, le chef de bande, le voleur souriant, s’exprima alors. En faux inquisiteur, il désigna du doigt les quatre compères :

[tr][td]-AU NOM DE SIGMAR, JE DENONCE CES HERETIQUES CHAOTIQUES ! Tuez les ainsi que leurs partisans, et j’épargnerai vos misérables vies !
Image


Il n’en fallait pas moins pour exciter la foule déjà échaudée et lui faire perdre tout contrôle. Les habitants avaient été excédés par les actions des extrémistes hochlanders qui avaient attaqué leurs forces de l’ordre, et voilà que des chaotiques s’en prenaient aux inquisiteurs ? C’en était trop. Ramassant tout ce qu’ils trouvaient par terre, que ce soit des pavés ou des bouts de bois, voire des dagues ou des barres de fer, les quelques centaines de gens attroupés là se préparèrent à donner l’assaut sur le groupuscule de Geralt et sur la quinzaine d’extrémistes hochlanders.

Il n’était plus possible de les raisonner, ils n’écouteraient même pas ce que les accusés avaient à dire. Il n’y avait plus qu’une seule issue pour eux. La fuite ou la mort. Mais pour quitter la ville, il faudrait d’abord traverser une foule en colère !

Pour l’instant, ils disposaient encore de quelques instants, le temps que les gens assimilent le discours de l’imposteur et s’arment de ce qu’ils pouvaient trouver. Puis ils attaqueraient. Les gens étaient partout, bloquaient les rues, dans toutes les directions et bientôt ils chargeraient. Seules les maisons et immeubles proches étaient encore accessibles, ainsi que le poste, bien sûr, mais celui-ci serait sans doute bientôt pris d’assaut par la populace enragée et haineuse, qui avait hâte de libérer l’inquisiteur ainsi que sa milice.


En face de toi, de l'autre côté de la rue se trouvent 3 bâtiments accessibles : 1 immeuble à gauche, 2 maisons individuelles au milieu et à droite. Derrière se trouve le poste de police. Toutes les autres voies sont bloquées par la foule qui va bientôt charger.

_________________
Le Q.G. de Kriegsherr se trouve ici:
viewtopic.php?f=2&p=70493#p70493

Et vous pouvez donner un grade au Kriegsherr ici:
viewtopic.php?f=243&t=4109&p=70764#p70764


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 08 Juil 2016, 17:44 
Hors ligne
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - RP
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - RP
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 26 Aoû 2015, 18:14
Messages: 211
Profil: FOR :11/ END : 11/ HAB : 13/ CHAR : 8/ INT : 11/ INI 13/ ATT: 12/ PAR: 12/ TIR : 12/ NA : 2/ PV : 85
Lien fiche wiki: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... che_geralt
Geralt et son groupe quittèrent donc le bâtiment, souhaitant fuir la ville le plus vite possible, avant que la situation ne dégénère encore plus. Dehors, l'ambiance était lourde et pesante, la population de la ville commençait à remplir les rues, observant la scène de bataille d'un oeil plus que mauvais. En effet la plupart des gens semblaient plutôt vouloir un règlement pacifique des tensions entre Middenland et Hochland, seul quelques extrémistes étaient d'accord pour un conflits ouvert et armé. Ces même hommes étaient ceux qui avaient facilité la libération de Geralt et Nathalie.

A la vue du groupe, la populace commença légèrement à s'exciter, en effet, la plupart les avait vu arriver en ville, menotté, telle des criminels recherchés, et donc ils n'inspiraient aucune sympathie.
Geralt pressa le pas, sachant très bien qu'ils n'étaient plus les bienvenue ici, mais soudain, une fenêtre du poste de milice s'ouvrit, et un message fut délivré par le sergent corrompue et son sombre cousin.
Celui qui se faisait passer pour un inquisiteur, demanda à la foule de stopper et tuer ceux qu'il désigna comme des adeptes du chaos. Le loup blanc stoppa sa course et afficha un regard des plus froid au criminel.

A ce moment précis, Geralt aurait souhaité faire comprendre la situation à ces gens qui en réalité se faisaient manipuler, mais jamais ils ne l'auraient écouté, la population commença à ramasser pierre et morceaux de bois, tout ce qui pourrait leur permettre de lyncher les rebelles.


«Et Merd*...»

Geralt porta un regard à Gertrud, Nathalie et Sannri, tous savaient qu'ils ne pourraient jamais arrêter une foule en colère, et l'aide des partisans du Hochland ne changeraient rien. La fuite était dès lors la dernière option, mais la foule avait déjà bloqué toutes les rues, passer de force serait inutile, et il était hors de question de tuer des civils, le loup blanc ne pouvait le concevoir.

Dès lors, le loup blanc décida de gagner du temps, il fallait désormais trouver un endroit où se barricader, pour éviter la charge de la population et aussi pour gagner un peu de temps et savoir quoi faire pour se sortit de ce merdier.


«Suivez moi ! Nous devons quitter la rue.»

Il se dirigea vers l'immeuble le plus proche, il avait choisit ce bâtiment, le pensant plus simple à défendre qu'une simple maison. Il fonça vers la porte d'entrée, souhaitant qu'elle soit ouverte, sinon il n'aurait d'autre choix que de la défoncer

Désolé j'aime pas mon poste

_________________
Geralt, Fléau des morts/l'Ordre du Corbeau
Profil: For 11 | End 11 | Hab 13 | Cha 8 | Int 11 | Ini 13 | Att 12 | Par 12 | Tir 12 | NA 2 | PV 85/85
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... che_geralt

Compétences :
• IDENTIFICATION DES MORT-VIVANTS (E)

• ADRESSE AU TIR (B): Arme à feu

•ARME DE PREDILECTION (B): Epée

•ALPHABETISATION (E)

• COUPS PUISSANTS (B)

• ACROBATIE DE COMBAT (A) : .

• SANG FROID (B) :

• RESISTANCE ACCRUE (B) : Votre personnage est particulièrement résistant et robuste. Il peut ajouter un bonus de +1 sur tous ses tests d'endurance. Cette compétence peut faire l’objet d’une ou plusieurs spécialisations parmi les suivantes : à la chaleur, à l’alcool, à la fatigue, au froid, aux drogues, à la torture

• REFLEXES ECLAIRS (B) : Votre personnage est très réactif, il possède des réflexes développés. Il bénéficie d'un bonus de +1 à ses tests d'INI en réaction aux situations de surprise.

• PISTAGE (A) : Votre personnage a cette faculté de pouvoir suivre les traces laissées par des animaux ou des voyageurs. Il ajoute un bonus de +1 lors des tests visant à déterminer s'il arrive à suivre une trace (selon les circonstances et la précaution de ceux qui sont suivis, le MJ peut décider de modifier le test par des modificateurs). Toujours sur un test réussi, d'après des traces de pas, les cendres d'un feu et d'autres indices, il peut arriver à estimer le nombre, la race la distance entre lui et ses proies (en temps et en distance).

• SURVIE EN MILIEU HOSTILE (B) : Votre personnage, habitué à évoluer dans des milieux hostiles, a appris à connaître les principaux dangers susceptibles d'être rencontrés dans une région concernée. Il n’ignore pas les effets du climat mais sait ce qu’il convient de faire pour les minimiser. Il est également capable de trouver de la nourriture (de base, pas forcément appétissante) alors que rien ne semble disponible, ce qui lui permet d’échapper à la faim. Il sait éviter les dangers etc., Il peut ajouter un bonus de +1 sur tous ses tests lorsqu'il se retrouve dans un tel environnement.

• ANTICIPATION (B) : Votre personnage, lorsqu'il est en situation de combat, arrive à prévoir les réactions d'un ennemi (Autant ses attaques que ses parades). Pour analyser le style de combat de son adversaire direct, il lui faudra 2 rounds entiers. A partir du 3ème round, cette compétence lui permet d'avoir un bonus de +1 en ATT et en PAR contre ce seul adversaire. (Pour bénéficier de ce bonus contre un autre adversaire, il lui faudra l'avoir combattu pendant au moins 2 rounds)

• COUPS PRECIS (3) (B) : Votre personnage peut localiser avec précision la partie du corps qu'il désire frapper et se voit attribuer un bonus lors de son attaque précise. Le malus pour viser une partie précise du corps est diminué de 1 si on prend une fois cette compétence. Si on la paye une seconde fois, « coup précis » devient « coup précis (2) » et diminue le malus de 2. Si on la paye une troisième fois, « coup précis (2) » devient « coup précis (3) » et diminue le malus de 4. Dans tous les cas, cette compétence ne permet pas d’augmenter l’ATT du personnage au-delà de celle qu’elle aurait été sans viser une partie particulière du corps.

• ESQUIVE (A): Votre personnage, particulièrement vif et agile, est spécialement entraîné à éviter les coups en combat au corps à corps. Pour faire une esquive, vous devez spécifier, avant la résolution du round, que votre personnage va tenter une esquive. Référez-vous aux règles d’esquive pour connaitre les effets de cette compétence (voir Wiki règles, section Règles concernant le combat au corps à corps).

.CORIACE (B) : Votre personnage fait preuve d'un résistance aux coups bien supérieure à la moyenne. Il peut retrancher 1D3 points de dégâts lors d'un coup pouvant occasionner une blessure. (Cependant, ce dernier bonus ne peut pas annuler une perte de points de vie. Les points de dégâts minimums seront au moins de 1.)


"Le mal est le mal... Petit, Grand, moyen... Cela ne fait aucune différence. La notion est subjective. La définition est flou. Si je dois choisir entre un mal et un autre... Je préfère ne choisir aucun des deux."

http://www.psinside.de/wp-content/uploads/2015/05/The-Witcher-3-Wild-Hunt-PSi-Banner.jpg

https://www.youtube.com/watch?v=vP_RLtWxNdU

https://www.youtube.com/watch?v=j557s2qO_lY


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 09 Juil 2016, 23:05 
Hors ligne
Warfo Award 2017 du meilleur MJ - RP
Warfo Award 2017 du meilleur MJ - RP
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 02 Oct 2011, 11:56
Messages: 912
Effectivement, personne dans le groupe du Loup Blanc ne semblait avoir prévu un tel retournement de situation alors qu’ils semblaient sortis d’affaire. Même Sannri semblait un peu dépassé. La perspective de la mort ne l’effrayait nullement, mais il était certain qu’il aurait préféré mourir autrement que contre une foule de braves gens en colère. C’est pourquoi il opina du chef à la suggestion de l’humain.

Quant aux autres, habitués aux dangers, ils suivirent Geralt sans poser de question. Nathalie était assez touchée par la situation, elle semblait rechigner à se battre contre les habitants, et fut soulagée de l’option pacifique choisie par son compagnon d’infortune. Gertrud semblait énervée par la tournure des évènements, à vrai dire elle avait bandé son arc et s’apprêtait à faire feu dans la foule sans trop se poser de questions. Entre ces gens et elle, son choix avait été vite arrêté, tout innocents qu’ils soient, elle ne comptait pas se laisser faire sans combattre.

Mais heureusement, le chasseur de vampires leva son bras pour l’empêcher de tirer et désigna un immeuble voisin, en face du poste de milice, qui n’était pas encore séparé d’eux par la foule. Aussitôt, le groupe courut jusqu’à la porte de la haute bâtisse et tenta d’actionner la poignée.

Le temps pressait, car derrière eux, les habitants qui avaient fini de s’armer s’avançaient maintenant inexorablement, menaçants et prêts à en découdre.


Citation:
Test de chance : 5. Réussite. Second test : 3.


Par chance, la porte n’était pas verrouillée et le groupuscule ne perdit donc pas de temps à la défoncer. Une fois à l’intérieur, ils tombèrent nez-à-nez avec un enfant de cinq ans, qui jouait dans le couloir et le regarda d’un air étonné, visiblement totalement inconscient de la situation. Gertrud, sans perdre une seule seconde, se retourna et poussa les verrous de la porte, tandis que Nathalie Jeansigner s’agenouillait près de l’enfant, impressionné par le nain et ses armes, et s’adressait à lui en ces termes, d’une voix douce et rassurante :

-N’aie pas peur, grand, nous ne faisons que passer. Rentre chez tes parents, vite.

A peine avait-elle fini sa phrase que déjà, des coups étaient frappés à la porte et qu’un gamin d’une douzaine d’années faisait son apparition au bas des escaliers, dans la partie commune. Tandis que le jeune garçon retournait chez lui, Nathalie arrêta l’adolescent en l’interpellant :

-Et toi ! 5 pistoles d’argent pour toi si tu nous fais sortir d’ici !

Le jeune sembla hésiter une fraction de secondes en considérant la situation. Lui non plus ne semblait pas au courant des accusations portées sur les quatre compères, mais il savait au moins qu’ils étaient poursuivis par pas mal de monde, ce qui pouvait à la fois être une aubaine pour lui comme un danger. Son côté rebelle et aventurier pris finalement le dessus puisqu’il répondit d’un ton assuré :

-Pas à moins de 10, et vous n’êtes pas vraiment en mesure de négocier.

Sans même rechigner ou discuter une seule seconde, l’archère lui jeta une couronne d’or tirée de sa bourse, une somme équivalente à celle réclamée par le gamin. Vif comme l’éclair, ce dernier se saisit au vol de la pièce, puis monta les étages quatre à quatre, avec une rapidité et une énergie que seule la jeunesse accordait. Même portés par la peur qui leur donnait des ailes, le quatuor fut un peu essoufflé quand après avoir monté les trois étages de l’immeuble, ils arrivèrent grâce à une échelle dissimulée dans le plafond sur les toits du bâtiment. De là, ils avaient une vue imprenable sur la ville. Nul ne semblait avoir pensé à regarder vers le ciel, et ils étaient donc pour l’instant cachés.

En bas, une bonne partie des habitants avaient fini, avec l’aide des miliciens du Middenland, par neutraliser, tuer ou maîtriser les partisans extrémistes du Hochland. Ces derniers, y compris les blessés, étaient maintenant alignés à genoux ou allongés pour ceux qui ne tenaient plus sur leurs genoux, entourés par leurs gardes. Il semblait en effet que l’intervention de la foule en faveur de leur milice ait permis à celle-ci de réussir une sortie victorieuse. En revanche, leur poste de garde, lui, était maintenant la proie de hautes flammes qu’il était trop tard pour espérer maîtriser. Heureusement, il était relativement isolé et suffisamment écarté des maisons voisines pour qu’il n’y ait pas de risque de propagation de l’incendie.

Devant les prisonniers lourdement gardés se tenaient le faux inquisiteur et son cousin sergent. Le voleur au sourire avait l’air tranquille et serein. Il terminait de charger un pistolet. Puis il s’approcha du premier homme maintenu à genoux. Il y eut un échange de paroles que Geralt ne put saisir entre eux. La distance était trop importante, et le bruit des flammes ainsi que le brouhaha de la foule couvrait leurs paroles. A un moment, l’homme joignit ses mains dans un geste de supplique non équivoque, il semblait implorer le faux-inquisiteur qui pour toute réponse pointa son arme sur sa tête et la déchargea à bout portant sans aucune pitié dans une terrible détonation. Le corps sans vie tomba face contre terre, avant que le chef de gang n’aille se placer devant le suivant et n’engage un dialogue avec lui, tout en rechargeant son arme calmement.

Quant aux habitants qui s’étaient lancés à leur poursuite, ces derniers avaient fini de défoncer la porte et s’engouffraient maintenant en masse dans l’immeuble, montant dans les étages. Ils finiraient par comprendre par où étaient parties leurs proies.

Il fallait donc trouver rapidement une issue. Plusieurs pistes étaient envisageables.

Des cordes étaient enroulées sur le toit, le gamin leur expliqua qu’ils pouvaient les utiliser pour descendre, notamment dans la rue de l’autre côté, opposée à celle qui donnait sur le poste de milice. Un solide nœud et une rapide descente en rappel suffirait. Puis, il faudrait compter sur leur rapidité dans la fuite. Le gamin les mènerait vers une sortie secrète et non gardée, assurait-il.

L’autre option que l’adolescent leur offrit était selon lui non moins amusante et pratiquée par les jeunes de son âge. En effet, les murailles en bois n’étaient pas très éloignées, et les immeubles formaient une sorte de passerelle d’une bonne hauteur jusqu’à elles. En passant de toit en toit, on devait pouvoir les atteindre, puis utiliser les cordes pour descendre de l’autre côté de celles-ci, mais cela supposerait de sauter les intervalles entre les toits, d’une hauteur de trois étages, soit presque une dizaine de mètres ! Leur largeur, heureusement, dépassaient rarement les deux mètres, mais par deux fois sur sept atteignaient les deux mètre cinquante tout de même. L’enfant de douze ans assurait que c’était sans danger et que lui et ceux de son âge le faisait couramment.

Les deux solutions avaient leurs avantages et leurs inconvénients. Sauter de toit en toit était plus risqué en cas de chute, mais offrait l’avantage de rester cachés à la vue de tous pour l’instant et d’être relativement inaccessibles même s’ils étaient repérés. A l’inverse, courir au sol serait plus rapide et moins dangereux quant au risque de chute, mais ils risquaient aussi de tomber sur des gens.

Le choix était laissé à Geralt et aux siens. Préférait-il fuir par les toits ou par le sol ?

_________________
Le Q.G. de Kriegsherr se trouve ici:
viewtopic.php?f=2&p=70493#p70493

Et vous pouvez donner un grade au Kriegsherr ici:
viewtopic.php?f=243&t=4109&p=70764#p70764


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 10 Juil 2016, 18:33 
Hors ligne
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - RP
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - RP
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 26 Aoû 2015, 18:14
Messages: 211
Profil: FOR :11/ END : 11/ HAB : 13/ CHAR : 8/ INT : 11/ INI 13/ ATT: 12/ PAR: 12/ TIR : 12/ NA : 2/ PV : 85
Lien fiche wiki: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... che_geralt
La foule commença à avancer, armée et prête à lyncher les criminels. Sannri et Nathalie semblaient perdu face à la situation, mais voyant que le loup blanc ne voulait en aucun cas s'en prendre à des civils, ils furent soulagés de sa décision. Seul Gertrud, au début, eut quelques réticences, et Geralt fut obligé de lui faire baisser son arc, qu'elle pointait vers la foule. Une nouvelle fois, la jeune femme semblait prête à tout pour survivre, l'idée de morale n'était donc pas présente chez elle ? Elle semblait pour Geralt être une personne totalement différente de celle qu'elle avait sauvé, des jours auparavant. Dans tout les cas, le groupe prit la fuite, emboitant le pas du membre de l'Ordre.

Au moment d'arriver à la porte de l'immeuble, le loup blanc souhaita au plus profond de lui que celle ci fut ouverte, et le destin l'écouta car il put pousser la porte aisément, et ainsi permettre à tout le monde d'entrer. Gertrud eut le bon réflexe de verrouiller derrière elle, mais à cette instant ils ne furent plus seul, en effet, au milieu de la salle où ils venaient d'arriver, un enfant de cinq ans se dressait là, à la fois terrifié, et en même temps ne semblant pas comprendre la situation. L'archère Bretonnienne, se décida à la prendre en charge, le rassurant, Geralt fut heureux de cette initiative, il avait en effet montré par le passé qu'il n'était pas très doué avec les enfants, son histoire avec Edrik l'avait prouvé.

La porte d'entée de l'immeuble commençait déjà à recevoir des coups, la foule en colère, voulant entrer de force, sachant que leur proie ne pouvait plus que se barricader maintenant, la fuite n'était plus possible. Mais soudain, un autre garçon arriva, descendant les marches d'un escalier. A sa vue, Nathalie se jeta sur lui pour lui proposer un marché, une jolie somme contre un moyen de s'enfuir d'ici, et ce fut après une courte hésitation et une négociation des plus avantageuse pour l'enfant que celui ci se décida à les aider.

Ce fut donc ainsi, que le groupe emboita le pas du petit marmot, montant les escaliers pour se diriger au dernier étage de l'habitation. L'enfant désigna une échelle dissimulé au plafond, qui leur permirent de se trouver sur le toit de l'immeuble.
Ayant un meilleur point de vue de la situation, Geralt observa les environs, en bas, la foule emplissait les rues, se dirigeant vers le refuge du trinôme. Pour le moment, ils étaient cachés, mais ils ne pourraient rester ici éternellement. Geralt remarqua que au poste de milice en feu, les combats avaient cessé, en effet, les partisans du Hochland étaient tombés, désormais désarmés, ils avaient été aligné à genou, sous la bonne garde de la garde locale restante.
Devant les rebelles, se tenait le sergent et son cousin, le bandit, semblait charger son arme, et se mit à dialoguer avec le premier des rebelles, paroles que ne put interpréter le loup blanc, mais facilement possible à deviner, puis il tendit son arme à feu vers le malheureux, et l'exécuta sur la place publique... Avant de passer à sa victime suivante... Celui qui se faisait passer pour un inquisiteur, tuait à cet instant pour le nom de l'inquisition, se donnant en spectacle devant une foule excité et en colère.


"Ordure... Je te ferais payer ça..."

Un sombre regard se dessina sur le visage de Geralt, mais pour l'heure, il ne pouvait rien faire de plus que de laisser la colère le gagner. Les partisans du Hochland étaient condamnés.
Dans tout les cas, le raffut dans l'immeuble indiqua que la foule était finalement parvenu à entrer, deux options étaient dès lors envisageable, la première était de descendre par des cordes, accrochées le long de l'habitation, dans l'idée de retourner dans les rues et fuir. Mais le loup blanc refusa cette idée, car même si la descente semblait sûre, si jamais le trinôme rencontrait de nouveau des habitants voulant les arrêter, ils n'auraient d'autre choix que de les affronter, et les tuer... Pour Geralt, cela n'était pas une option envisageable...

Il ne restait donc plus qu'une seul option, sauter de toit en toit dans le but de s'écarter du centre ville. Il se doutait bien que cette idée n'allait pas enchanter tout le monde, en effet, le nain Sannri n'était pas vraiment... Bien bâtie pour le saut en longueur... Geralt n'aurait peut être pas d'autre choix que de le lancer, chose qui allait sans doute mettre son camarade plus que en colère, tant la fierté des nains étaient légendaires et démesurée.


"On a pas le choix, il va falloir sauter sur le bâtiment d'en face. Gertrud et Nathalie, passez devant. Sannri..."Il se gratta la gorge, tant il fut compliqué de trouver les mots juste à cet instant."Es tu capable de sauter une telle distance ? ... Sinon... Il semble que je vais devoir te lancer de l'autre coté mon ami..."

La décision allait revenir au nain, même si cela pouvait paraître assez comique, Geralt n'aurait d'autre choix que d'aider le nain à traverser. Dans tout les cas, le loup blanc serait le dernier à sauter, au cas ou...

_________________
Geralt, Fléau des morts/l'Ordre du Corbeau
Profil: For 11 | End 11 | Hab 13 | Cha 8 | Int 11 | Ini 13 | Att 12 | Par 12 | Tir 12 | NA 2 | PV 85/85
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... che_geralt

Compétences :
• IDENTIFICATION DES MORT-VIVANTS (E)

• ADRESSE AU TIR (B): Arme à feu

•ARME DE PREDILECTION (B): Epée

•ALPHABETISATION (E)

• COUPS PUISSANTS (B)

• ACROBATIE DE COMBAT (A) : .

• SANG FROID (B) :

• RESISTANCE ACCRUE (B) : Votre personnage est particulièrement résistant et robuste. Il peut ajouter un bonus de +1 sur tous ses tests d'endurance. Cette compétence peut faire l’objet d’une ou plusieurs spécialisations parmi les suivantes : à la chaleur, à l’alcool, à la fatigue, au froid, aux drogues, à la torture

• REFLEXES ECLAIRS (B) : Votre personnage est très réactif, il possède des réflexes développés. Il bénéficie d'un bonus de +1 à ses tests d'INI en réaction aux situations de surprise.

• PISTAGE (A) : Votre personnage a cette faculté de pouvoir suivre les traces laissées par des animaux ou des voyageurs. Il ajoute un bonus de +1 lors des tests visant à déterminer s'il arrive à suivre une trace (selon les circonstances et la précaution de ceux qui sont suivis, le MJ peut décider de modifier le test par des modificateurs). Toujours sur un test réussi, d'après des traces de pas, les cendres d'un feu et d'autres indices, il peut arriver à estimer le nombre, la race la distance entre lui et ses proies (en temps et en distance).

• SURVIE EN MILIEU HOSTILE (B) : Votre personnage, habitué à évoluer dans des milieux hostiles, a appris à connaître les principaux dangers susceptibles d'être rencontrés dans une région concernée. Il n’ignore pas les effets du climat mais sait ce qu’il convient de faire pour les minimiser. Il est également capable de trouver de la nourriture (de base, pas forcément appétissante) alors que rien ne semble disponible, ce qui lui permet d’échapper à la faim. Il sait éviter les dangers etc., Il peut ajouter un bonus de +1 sur tous ses tests lorsqu'il se retrouve dans un tel environnement.

• ANTICIPATION (B) : Votre personnage, lorsqu'il est en situation de combat, arrive à prévoir les réactions d'un ennemi (Autant ses attaques que ses parades). Pour analyser le style de combat de son adversaire direct, il lui faudra 2 rounds entiers. A partir du 3ème round, cette compétence lui permet d'avoir un bonus de +1 en ATT et en PAR contre ce seul adversaire. (Pour bénéficier de ce bonus contre un autre adversaire, il lui faudra l'avoir combattu pendant au moins 2 rounds)

• COUPS PRECIS (3) (B) : Votre personnage peut localiser avec précision la partie du corps qu'il désire frapper et se voit attribuer un bonus lors de son attaque précise. Le malus pour viser une partie précise du corps est diminué de 1 si on prend une fois cette compétence. Si on la paye une seconde fois, « coup précis » devient « coup précis (2) » et diminue le malus de 2. Si on la paye une troisième fois, « coup précis (2) » devient « coup précis (3) » et diminue le malus de 4. Dans tous les cas, cette compétence ne permet pas d’augmenter l’ATT du personnage au-delà de celle qu’elle aurait été sans viser une partie particulière du corps.

• ESQUIVE (A): Votre personnage, particulièrement vif et agile, est spécialement entraîné à éviter les coups en combat au corps à corps. Pour faire une esquive, vous devez spécifier, avant la résolution du round, que votre personnage va tenter une esquive. Référez-vous aux règles d’esquive pour connaitre les effets de cette compétence (voir Wiki règles, section Règles concernant le combat au corps à corps).

.CORIACE (B) : Votre personnage fait preuve d'un résistance aux coups bien supérieure à la moyenne. Il peut retrancher 1D3 points de dégâts lors d'un coup pouvant occasionner une blessure. (Cependant, ce dernier bonus ne peut pas annuler une perte de points de vie. Les points de dégâts minimums seront au moins de 1.)


"Le mal est le mal... Petit, Grand, moyen... Cela ne fait aucune différence. La notion est subjective. La définition est flou. Si je dois choisir entre un mal et un autre... Je préfère ne choisir aucun des deux."

http://www.psinside.de/wp-content/uploads/2015/05/The-Witcher-3-Wild-Hunt-PSi-Banner.jpg

https://www.youtube.com/watch?v=vP_RLtWxNdU

https://www.youtube.com/watch?v=j557s2qO_lY


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 13 Juil 2016, 14:53 
Hors ligne
Warfo Award 2017 du meilleur MJ - RP
Warfo Award 2017 du meilleur MJ - RP
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 02 Oct 2011, 11:56
Messages: 912
Le Loup Blanc semblait avoir bien compris l’urgence de sa situation et les problèmes liés à chacune des options qui s’offraient à lui. Ayant rapidement pesé le pour et le contre dans sa tête, il se décida finalement pour emprunter la solution d’un passage par les toits. Oui mais voilà : le nain était effectivement le moins à même de passer d’un immeuble à un autre. Sa petite taille et sa foulée non moins petite l’empêchaient d’espérer franchir facilement les écarts les plus importants, notamment les quelques fois ou les bâtiments étaient séparés par une ruelle. Une aide constituée par une propulsion lui aurait en revanche sans aucun doute permis de franchir ces distances, d’un maximum de près de deux mètres et demi, et le plus souvent bien inférieures. Mais effectivement, comme Geralt l’avait pressenti, le caractère de cochon de Barbe Enflammée, couplé à la légendaire fierté démesurée et parfois mal à propos qui était inhérente à sa race, risquaient bien de tout faire capoter.

Par ailleurs, l’échec dans un saut ne serait pas le seul danger potentiel de cette voie « du haut ». En effet, si le groupe se faisait repérer, il était possible que la foule ou du moins ceux de la foule qui étaient équipés d’armes de lancer ou de tir ne les prennent pour cible. En revanche, l’avantage de ce chemin était qu’il était presque impossible ou du moins très peu probable que l’on puisse leur barrer la route physiquement, du moins sur les toits. Même s’ils étaient repérés, les habitants enragés n’auraient certainement pas le temps de monter tous les étages des bâtiments pour arriver sur les toits avant eux, et il leur était impossible de prévoir leur trajet, qu’ils ne pourraient donc pas anticiper. Le seul risque de barrage était constitué par les potentiels gardes du mur extérieur, mais ceux-ci étaient peu nombreux et assez espacés d’après ce que le Loup Blanc avait pu observer en arrivant.

En outre, Geralt et ses amis avaient l’avantage de ne pas porter d’armure lourde ni même moyennes. Si l’un d’entre eux avait porté l’une de ces pesantes et handicapantes protections (du moins pour cet exercice qu’était l’évolution en milieu urbain), et surtout le nain (c’était une chance qu’il soit un tueur et donc sans armure, car ceux de sa race étaient connus pour être des forgerons d’exception qui affectionnaient tout particulièrement le port d’armures d’excellente facture, mais pesant terriblement lourd), ils auraient été incapables de passer d’un toit à un autre. D’autant que chacun apportait avec lui son rouleau de cordes d’une longueur de dix mètres chacune à peu près, qui seraient utiles pour descendre de la muraille extérieure de la ville.


Citation:
Test de CHA de Geralt : 19. Raté.

Indépendamment des sauts, de temps à autre, un test caché déterminera si vous êtes repérés ou pas.

Pour les sauts : -tous ceux de moins de deux mètres sont automatiquement réussis pour tout le monde.

-Pour ceux de plus de deux mètres (sauf le plus grand qui aura des spécificités), ce sera un test de FOR pour Sannri pour voir s’il parvient à faire le saut. S’il est réussi, il passe sans problème. S’il rate, il a droit à un test de rattrapage sous son HAB, avec un bonus de +2 pour chaque personne qui a sauté avant lui (on considère qu’elles lui tendent leurs mains pour l’aider à s’accrocher et à se hisser).

Une réussite critique lors de son test de FOR uniquement signifie un bonus de +1 pour vous aux tests de détection obligatoires. Une réussite critique au test d’HAB (s’il a lieu), signifie qu’il n’y a pas de test supplémentaire de détection.


Quand à vous autres, il y a juste un test d’HAB. S’il est réussi, tout se passe bien. Une réussite critique à ce test d’HAB signifie un bonus de +1 pour vous aux tests de détection obligatoires. S’il rate simplement, vous passez mais en faisant du bruit. Un test caché supplémentaire et immédiat déterminera alors s’il a été entendu ou non par les gens au-dessous. Un échec critique causera en plus un test de FOR pour savoir si vous tombez ou non, une réussite critique à ce test de FOR annulera le test caché supplémentaire dû à l’échec du test d’HAB.

Pour le grand saut, ce sera plus difficile : vous aurez les règles s’appliquant à Sannri, et lui aura des difficultés supplémentaires.

Ordre des sauts, sauf rectification contraire ultérieure (oui, car si ça se passe mal une fois j’arrête et je te laisse prendre en compte ces nouveaux éléments que tu as pour établir une stratégie de passage ou éventuellement trouver une solution autre pour minimiser les risques) :
Nathalie
Gertrud
Sannri (il voulait passer en dernier, initialement, mais tu as pris cette position)
Geralt

Saut normal n°1 :

Test d’HAB de Nathalie : 5. Réussite.
Test d’HAB de Gertrud : 2. Réussite.
Test de FOR pour Sannri : saut : 19. Raté. Test d’HAB (rattrapage) : 1 : réussite critique. Pas de test de bruit supplémentaire.
Test d’HAB de Geralt : 17. Raté simplement. Test de bruit supplémentaire caché effectué.

Vous avez du bol dans votre malheur quand même. :P


Et là encore le chasseur de vampire avait bien évalué son compagnon, puisque celui-ci refusa catégoriquement d’être lancé, prétendant d’un air outré être tout à fait capable de se débrouiller seul, affirmant qu’il sautait déjà alors que les parents de Geralt n’étaient même pas encore des enfants. Il paraissait difficile d’argumenter contre quelqu’un d’aussi buté et obstiné que Sannri, aussi furent-ils obligés dans un premier temps de lui faire confiance, dans le doute. Après tout, peut-être disait-il vrai, finalement.

Tant qu’il n’y eut que des très courtes distances à franchir, ne dépassant pas le mètre, il n’y eut aucun problème pour personne, tout le monde faisant très attention et s’entraidant afin de ne prendre absolument aucun risque. Il aurait été trop bête de tomber ou simplement de faire du bruit en risquant de choir et donc de risquer de se faire repérer.

Puis vint la première difficulté réelle, un passage d’à peu près deux mètres de large au-dessus d’une rigole d’égout en plein air… Les filles parvinrent à franchir l’obstacle tant bien que mal. Un saut en longueur de deux mètres était possible et même facile pour un humain, surtout avec de l’élan et avec la possibilité de s’accrocher avec les mains en cas de problème. Pour un nain, la distance était proportionnellement bien plus importante. Et c’est ainsi que Barbe Enflammée s’élança…

Et s’écrasa lourdement comme une masse contre la paroi opposée : il n’avait pas réussi à sauter assez loin pour atterrir sur le toit, mais était quand même parvenu à s’accrocher au rebord de celui-ci. Par une chance inouïe, il avait fait cette erreur au-dessus d’une rigole d’égout et nul n’avait donc pu le voir en bas. De plus, il n’avait pas fait tomber de tuile. Sa simple force, considérable, suffit à le remonter facilement et sans bruit, sans même besoin de l’aide des deux filles. Tous s’étaient retenus de crier, mais pendant un instant, la panique s’était lue sur tous les visages. Au final, tout se terminait bien, pour cette fois.

Mais le fait était là : il avait frôlé la catastrophe : la chute pure et simple.

Quant à Geralt, il s’élança en dernier, et parvint à rejoindre l’autre côté sans problème. Mais lorsqu’il atterrît, son pied fit glisser une tuile sans doute déjà à moitié descellée par la mauvaise réception de Sannri Barbe Enflammée. Il ne put rien faire pour la retenir et la tuile de brique rouge alla s’écraser et éclater bruyamment en contrebas, dans les égouts à ciel ouvert.

Il était impossible de dire si quelqu’un avait ou non entendu ce bruit, mais une chose était maintenant certaine : le nain allait avoir de grosses difficultés à franchir les « fossés » suivants si aucune parade n’était trouvée, surtout pour le plus large. Et même les humains risquaient eux aussi, dans une moindre mesure, la chute ou à tout le moins d’attirer l’attention. Peut-être Geralt trouverait-il un moyen de limiter ces risques, ou allait-il rester sur son plan initial ?

_________________
Le Q.G. de Kriegsherr se trouve ici:
viewtopic.php?f=2&p=70493#p70493

Et vous pouvez donner un grade au Kriegsherr ici:
viewtopic.php?f=243&t=4109&p=70764#p70764


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 18 Juil 2016, 01:36 
Hors ligne
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - RP
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - RP
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 26 Aoû 2015, 18:14
Messages: 211
Profil: FOR :11/ END : 11/ HAB : 13/ CHAR : 8/ INT : 11/ INI 13/ ATT: 12/ PAR: 12/ TIR : 12/ NA : 2/ PV : 85
Lien fiche wiki: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... che_geralt
Je suis désolé pour ce poste, qui est sûrement le pire que j'ai fais depuis longtemps, mais je l'écris en étant crevé, et en ayant pas d'idée xD. Encore désolé Krieg pour ce travail bâclé... Au passage si l'idée de la corde et la flèche est impossible, bah je corrige et je descends dans la rue en mode rappel ^^.


La traversée de toit en toit était plus que dangereuse, et le groupe avait faillit en faire les frais, en effet, au début le passage des deux jeunes femmes se passa pour le mieux. Leur souplesse leur assurait un pas sûre, et le loup blanc observa qu'il n'avait pour l'heure aucun soucie à se faire pour eux. Puis vint le tour du nain... Au début tout se passa bien, mais dès lors que certains bâtiments étaient légèrement plus éloignés les uns des autres... La chose se corsa pour le petit homme.
En effet, la fierté de nain avait empêché de laisser Geralt l'aider, dans l'idée, il avait eut pour projet de le lancer tel un objet de l'autre coté de chaque obstacle, la chose pouvait sembler drôle à imaginer, mais pour le membre de l'Ordre, cette option était celle qui avait le moins de risque pour son ami à la hache.

Or donc, continuant son avancée, le petit homme jaugea à un moment mal la distance, ne prenant pas une impulsion assez forte pour arriver du premier coup de l'autre coté. Geralt le vit s'élancer, et alors qu'il le voyait déjà chuter dans le vide, Sannri parvint de justesse à s'accrocher au rebord. Geralt avait vu l'espace d'un instant, les pulsations de son rythme cardiaque grimper en flèche, il n'aurait en effet pas supporter l'idée de voir le nain se briser au sol. Dans tout les cas, même si il était parvenu de l'autre coté, Geralt pu comprendre que l'entreprise dans laquelle il s'était lancé avec ses amis était plus que dangereuse.
Dès lors, ce fut le tour du chasseur de monstre de s'élancer dans le vide, il prit de l'élan et se mit à courir en direction du rebord, exerçant une impulsion dans le but de traverser, il parvint non sans mal de l'autre coté, mais hélas, dans sa réception, une tuile du toit se détacha, sûrement abimé par le choc du corps du nain un peu plus tôt.
L'objet tomba au sol et se fracassa dans la rue, à ce moment, chacun des membres du groupe retint sa respiration, s'attendant déjà à voir la foule remplir les rues et comprendre que les criminels qu'ils recherchaient étaient sur les toits de la ville. Mais... Il n'en fut rien, le calme resta, et il semblait qu'ils n'avaient pas encore été repéré. Geralt poussa un soupir de soulagement, pensant la situation du groupe déjà bien assez compliqué comme cela.

Observant l'horizon, il vit qu'il restait encore de nombreux toits à traverser avant de pouvoir rejoindre les extrémités de la ville, autant de passages difficiles que dangereux. Il fallait trouver un moyen de limiter les risques, aussi prit t'il la décision d'utiliser le matériel qu'ils avaient pu obtenir, car il ne fallait pas oublier, qu'ils avaient dégotté des cordes, sur le premier immeuble qu'ils avaient investi.


"Nathalie... Nous allons tenter quelque chose, accroche une des cordes à tes flèches, et trouve un point de fixation pour y planter cette flèche. Ensuite si cela fonctionne, nous pourrons tendre la corde ici, et la fixer de telle sorte à traverser en nous suspendant dessus... Je ne vois que cela pour le moment, sinon, nous devrons descendre dans les rues, et nous risquez face à la population..."

Il espérait ne pas devoir retourner dans la rue, ne pouvant s'imaginer affronter une population en colère, qui était en réalité manipulé par un bandit avide de vengeance.

_________________
Geralt, Fléau des morts/l'Ordre du Corbeau
Profil: For 11 | End 11 | Hab 13 | Cha 8 | Int 11 | Ini 13 | Att 12 | Par 12 | Tir 12 | NA 2 | PV 85/85
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... che_geralt

Compétences :
• IDENTIFICATION DES MORT-VIVANTS (E)

• ADRESSE AU TIR (B): Arme à feu

•ARME DE PREDILECTION (B): Epée

•ALPHABETISATION (E)

• COUPS PUISSANTS (B)

• ACROBATIE DE COMBAT (A) : .

• SANG FROID (B) :

• RESISTANCE ACCRUE (B) : Votre personnage est particulièrement résistant et robuste. Il peut ajouter un bonus de +1 sur tous ses tests d'endurance. Cette compétence peut faire l’objet d’une ou plusieurs spécialisations parmi les suivantes : à la chaleur, à l’alcool, à la fatigue, au froid, aux drogues, à la torture

• REFLEXES ECLAIRS (B) : Votre personnage est très réactif, il possède des réflexes développés. Il bénéficie d'un bonus de +1 à ses tests d'INI en réaction aux situations de surprise.

• PISTAGE (A) : Votre personnage a cette faculté de pouvoir suivre les traces laissées par des animaux ou des voyageurs. Il ajoute un bonus de +1 lors des tests visant à déterminer s'il arrive à suivre une trace (selon les circonstances et la précaution de ceux qui sont suivis, le MJ peut décider de modifier le test par des modificateurs). Toujours sur un test réussi, d'après des traces de pas, les cendres d'un feu et d'autres indices, il peut arriver à estimer le nombre, la race la distance entre lui et ses proies (en temps et en distance).

• SURVIE EN MILIEU HOSTILE (B) : Votre personnage, habitué à évoluer dans des milieux hostiles, a appris à connaître les principaux dangers susceptibles d'être rencontrés dans une région concernée. Il n’ignore pas les effets du climat mais sait ce qu’il convient de faire pour les minimiser. Il est également capable de trouver de la nourriture (de base, pas forcément appétissante) alors que rien ne semble disponible, ce qui lui permet d’échapper à la faim. Il sait éviter les dangers etc., Il peut ajouter un bonus de +1 sur tous ses tests lorsqu'il se retrouve dans un tel environnement.

• ANTICIPATION (B) : Votre personnage, lorsqu'il est en situation de combat, arrive à prévoir les réactions d'un ennemi (Autant ses attaques que ses parades). Pour analyser le style de combat de son adversaire direct, il lui faudra 2 rounds entiers. A partir du 3ème round, cette compétence lui permet d'avoir un bonus de +1 en ATT et en PAR contre ce seul adversaire. (Pour bénéficier de ce bonus contre un autre adversaire, il lui faudra l'avoir combattu pendant au moins 2 rounds)

• COUPS PRECIS (3) (B) : Votre personnage peut localiser avec précision la partie du corps qu'il désire frapper et se voit attribuer un bonus lors de son attaque précise. Le malus pour viser une partie précise du corps est diminué de 1 si on prend une fois cette compétence. Si on la paye une seconde fois, « coup précis » devient « coup précis (2) » et diminue le malus de 2. Si on la paye une troisième fois, « coup précis (2) » devient « coup précis (3) » et diminue le malus de 4. Dans tous les cas, cette compétence ne permet pas d’augmenter l’ATT du personnage au-delà de celle qu’elle aurait été sans viser une partie particulière du corps.

• ESQUIVE (A): Votre personnage, particulièrement vif et agile, est spécialement entraîné à éviter les coups en combat au corps à corps. Pour faire une esquive, vous devez spécifier, avant la résolution du round, que votre personnage va tenter une esquive. Référez-vous aux règles d’esquive pour connaitre les effets de cette compétence (voir Wiki règles, section Règles concernant le combat au corps à corps).

.CORIACE (B) : Votre personnage fait preuve d'un résistance aux coups bien supérieure à la moyenne. Il peut retrancher 1D3 points de dégâts lors d'un coup pouvant occasionner une blessure. (Cependant, ce dernier bonus ne peut pas annuler une perte de points de vie. Les points de dégâts minimums seront au moins de 1.)


"Le mal est le mal... Petit, Grand, moyen... Cela ne fait aucune différence. La notion est subjective. La définition est flou. Si je dois choisir entre un mal et un autre... Je préfère ne choisir aucun des deux."

http://www.psinside.de/wp-content/uploads/2015/05/The-Witcher-3-Wild-Hunt-PSi-Banner.jpg

https://www.youtube.com/watch?v=vP_RLtWxNdU

https://www.youtube.com/watch?v=j557s2qO_lY


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 20 Juil 2016, 22:58 
Hors ligne
Warfo Award 2017 du meilleur MJ - RP
Warfo Award 2017 du meilleur MJ - RP
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 02 Oct 2011, 11:56
Messages: 912
Un peu court, mais pas grand-chose à dire sans anticiper sur tes réactions, or comme là ça importe beaucoup, car de ton choix dépendront les risques encourus, je ne pouvais pas décemment choisir par défaut à ta place. :)


Geralt avait donc choisi de privilégier la prudence à la rapidité pour cette fois-ci. Il envisageait en effet d’arrêter de courir et de passer de toit en toit sans aucune sécurité, mais d’aider leur progression, de la faciliter en utilisant les moyens à leur disposition. Et son idée n’était pas stupide ! Il existait bien dans le Monde des flèches ou des carreaux susceptibles de servir de point de fixation ou de grappin afin de tendre une corde entre deux points éloignés. Mais la mercenaire experte en arcs, Nathalie, ne sembla pas enchantée par cette option, et elle expliqua rapidement la raison de son scepticisme sur la faisabilité d’une telle entreprise :

-Vous dites vrai, Geralt, il y a bien possibilité d’attacher une corde à une flèche et de ficher celle-ci sur le prochain toit. L’ennui est que nous ne disposons d’un matériel adapté pour supporter le poids d’un humain ou d’un nain.

Les flèches et les carreaux dont vous avez sûrement entendu parler, qui peuvent servir de grappin ou de point de fixation solide selon leur forme, sont spécialement renforcées. Elles sont longues et en métal le plus souvent, et leur design est pensé spécialement pour ne pas trop perturber le tir, malgré la corde attachée, même s’il s’agit le plus souvent d’une simple ficelle attachée à une sorte de chas à l’arrière de la flèche, comme une aiguille géante, et qu’on ne tire la ficelle pour mettre en place la corde qu’une fois le tir effectué.

En l’occurrence, mes flèches sont toutes simples, elles sont conçues pour voler droit et toucher mes cibles en faisant du dégât. Y attacher une corde aussi épaisse que les nôtres me ferrait perdre toute précision. Mais vu la proximité de la cible, je pourrais à la rigueur quand même y arriver, le problème ne serait pas là, mais viendrait ensuite, et celui-ci me semble insoluble.

En admettant que je parvienne à toucher un point de fixation, mes flèches n’ont pas la forme de grappin, ni la longueur très allongée et la forme lourdement crantée des flèches spécifiques. En bref, les miennes s’enfoncent mieux, mais ne tiendraient pas et je ne peux pas non plus les utiliser comme grappin. Et même si je parvenais à les enfoncer suffisamment quand même pour compenser l’absence de crans, ça ne changerait rien : regardez l’épaisseur et la fragilité du bois des hampes ! Il est très léger, conçu pour voler facilement, mais ne supporterait pas une pression ni un choc important. Avec une seule main, on peu déjà briser la hampe.

Non, il nous faut trouver autre chose, mais ceci-dit, l’idée des cordes n’est pas mauvaise. Pourquoi ne pas faire plus simple ? L’un d’entre nous passe le premier, puis il attache une corde et les autres passent en sécurité, qu’en dites-vous ? A moins que vous ne préféreriez descendre ?


Il était évident que la solution au sol n'était pas pour plaire à Nathalie Jeansigner, pas plus qu'aux autres d'ailleurs. Mais si le Loup Blanc estimait que descendre dans les rues était l'option la plus fiable, ils le suivraient, car il était absolument hors de question de se séparer en deux groupes dans une situation aussi critique.

_________________
Le Q.G. de Kriegsherr se trouve ici:
viewtopic.php?f=2&p=70493#p70493

Et vous pouvez donner un grade au Kriegsherr ici:
viewtopic.php?f=243&t=4109&p=70764#p70764


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 21 Juil 2016, 15:22 
Hors ligne
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - RP
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - RP
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 26 Aoû 2015, 18:14
Messages: 211
Profil: FOR :11/ END : 11/ HAB : 13/ CHAR : 8/ INT : 11/ INI 13/ ATT: 12/ PAR: 12/ TIR : 12/ NA : 2/ PV : 85
Lien fiche wiki: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... che_geralt
Bon c'est très court encore, mais je peux pas anticiper les jets de dès. Mais c'est ma faute, j'aurais du te dire par MP ce que je comptais faire, tu aurais pu anticiper. Si un moment tu désires connaître mes actions à l'avance pour tes posts, hésite pas à me demander.


L'idée du loup blanc partait d'un bon sentiment, hélas elle semblait impossible à réaliser, au vu du matériel que le groupe possédait. Nathalie tenta de l'éclairer sur le plan qu'il avait formulé, il était vrai que le membre de l'Ordre ne savait que peu de chose des arcs et des flèches, et la jeune Bretonnienne, était la mieux placé pour l'instruire dans ce domaine. Il semblait donc que les flèches de l'archère n'étaient pas conçu pour permettre d'utiliser une corde comme moyen de traverser de toit en toit.

Pour le loup blanc, continuer sur cette route semblait désormais impossible... Retourner dans la rue semblait la seul option restante, malgré les risques que cela pouvait apporter... Même si pour le moment, le calme était retombé dans ville, il était certain que la foule continuait à chercher leur proie, avec à sa tête, le bandit et son cousin de la milice... Décidément, toute cette affaire prenait des proportions démesurées...
Mais alors qu'il allait donner ses directives sur la marche à suivre, au reste du groupe, Nathalie proposa une autre idée, loin d'être bête, elle conseilla de faire passer un membre du groupe de l'autre coté du toit, pour qu'il puisse ensuite fixer la corde de l'autre coté et ainsi permettre aux membres restant de traverser en sécurité.
L'idée semblait être la meilleur, il ne manquait plus maintenant qu'à désigner la personne qui allait passer en première, d'un simple bond... Sannri était éliminé d'office, étant loin d'être le plus habile. Quand à Gertrud et Nathalie, elles étaient habiles en effet, mais manquaient de force physique, chose qui pourrait servir si un problème arrivait de l'autre coté...


"Bien, ne perdons plus de temps, je passe devant, et une fois la corde en place, vous avancez. Tentons d'aller le plus loin possible ainsi, et ensuite quittons cette ville."

Geralt prit une corde et l'enroula de long de son corps, la faisant passer par son épaule. Il prit son élan, se préparant à se jeter au dessus du vide, tous le regardait en silence, car au moindre faux pas, une chute mortel pouvait l'attendre...

J'enchaîne sur les toits, espérant les quitter prochainement. Et espérant aussi ne pas m'écraser comme une Merd* xD

_________________
Geralt, Fléau des morts/l'Ordre du Corbeau
Profil: For 11 | End 11 | Hab 13 | Cha 8 | Int 11 | Ini 13 | Att 12 | Par 12 | Tir 12 | NA 2 | PV 85/85
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... che_geralt

Compétences :
• IDENTIFICATION DES MORT-VIVANTS (E)

• ADRESSE AU TIR (B): Arme à feu

•ARME DE PREDILECTION (B): Epée

•ALPHABETISATION (E)

• COUPS PUISSANTS (B)

• ACROBATIE DE COMBAT (A) : .

• SANG FROID (B) :

• RESISTANCE ACCRUE (B) : Votre personnage est particulièrement résistant et robuste. Il peut ajouter un bonus de +1 sur tous ses tests d'endurance. Cette compétence peut faire l’objet d’une ou plusieurs spécialisations parmi les suivantes : à la chaleur, à l’alcool, à la fatigue, au froid, aux drogues, à la torture

• REFLEXES ECLAIRS (B) : Votre personnage est très réactif, il possède des réflexes développés. Il bénéficie d'un bonus de +1 à ses tests d'INI en réaction aux situations de surprise.

• PISTAGE (A) : Votre personnage a cette faculté de pouvoir suivre les traces laissées par des animaux ou des voyageurs. Il ajoute un bonus de +1 lors des tests visant à déterminer s'il arrive à suivre une trace (selon les circonstances et la précaution de ceux qui sont suivis, le MJ peut décider de modifier le test par des modificateurs). Toujours sur un test réussi, d'après des traces de pas, les cendres d'un feu et d'autres indices, il peut arriver à estimer le nombre, la race la distance entre lui et ses proies (en temps et en distance).

• SURVIE EN MILIEU HOSTILE (B) : Votre personnage, habitué à évoluer dans des milieux hostiles, a appris à connaître les principaux dangers susceptibles d'être rencontrés dans une région concernée. Il n’ignore pas les effets du climat mais sait ce qu’il convient de faire pour les minimiser. Il est également capable de trouver de la nourriture (de base, pas forcément appétissante) alors que rien ne semble disponible, ce qui lui permet d’échapper à la faim. Il sait éviter les dangers etc., Il peut ajouter un bonus de +1 sur tous ses tests lorsqu'il se retrouve dans un tel environnement.

• ANTICIPATION (B) : Votre personnage, lorsqu'il est en situation de combat, arrive à prévoir les réactions d'un ennemi (Autant ses attaques que ses parades). Pour analyser le style de combat de son adversaire direct, il lui faudra 2 rounds entiers. A partir du 3ème round, cette compétence lui permet d'avoir un bonus de +1 en ATT et en PAR contre ce seul adversaire. (Pour bénéficier de ce bonus contre un autre adversaire, il lui faudra l'avoir combattu pendant au moins 2 rounds)

• COUPS PRECIS (3) (B) : Votre personnage peut localiser avec précision la partie du corps qu'il désire frapper et se voit attribuer un bonus lors de son attaque précise. Le malus pour viser une partie précise du corps est diminué de 1 si on prend une fois cette compétence. Si on la paye une seconde fois, « coup précis » devient « coup précis (2) » et diminue le malus de 2. Si on la paye une troisième fois, « coup précis (2) » devient « coup précis (3) » et diminue le malus de 4. Dans tous les cas, cette compétence ne permet pas d’augmenter l’ATT du personnage au-delà de celle qu’elle aurait été sans viser une partie particulière du corps.

• ESQUIVE (A): Votre personnage, particulièrement vif et agile, est spécialement entraîné à éviter les coups en combat au corps à corps. Pour faire une esquive, vous devez spécifier, avant la résolution du round, que votre personnage va tenter une esquive. Référez-vous aux règles d’esquive pour connaitre les effets de cette compétence (voir Wiki règles, section Règles concernant le combat au corps à corps).

.CORIACE (B) : Votre personnage fait preuve d'un résistance aux coups bien supérieure à la moyenne. Il peut retrancher 1D3 points de dégâts lors d'un coup pouvant occasionner une blessure. (Cependant, ce dernier bonus ne peut pas annuler une perte de points de vie. Les points de dégâts minimums seront au moins de 1.)


"Le mal est le mal... Petit, Grand, moyen... Cela ne fait aucune différence. La notion est subjective. La définition est flou. Si je dois choisir entre un mal et un autre... Je préfère ne choisir aucun des deux."

http://www.psinside.de/wp-content/uploads/2015/05/The-Witcher-3-Wild-Hunt-PSi-Banner.jpg

https://www.youtube.com/watch?v=vP_RLtWxNdU

https://www.youtube.com/watch?v=j557s2qO_lY


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  Page 2 sur 3
 [ 27 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés: [MJ] Neferata, Yorick


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit par phpBB-fr.com
Based on Style Chronicles by Jakob Persson, modifications by Medenor and [MJ] Urizen. All rights reserved.