Index du forum

Warforum JDR: forum JDR gratuit dans l'univers Warhammer®

Un forum totalement RP, dans le sombre et dangereux monde de Warhammer®
© L'univers, le contexte, les noms et autres appartiennent à Games Workshop®

Nous sommes le 22 Jan 2018, 09:22

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  Page 1 sur 4
 [ 39 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 30 Aoû 2011, 09:55 
Hors ligne
PJ
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 23 Aoû 2011, 12:20
Messages: 211
Localisation: Grenoble/Lyon
Profil: ERROR : Données altérées par les vapeurs bonnet-de-fou.
Autres comptes: Vladek [Chroniques]
Gunther marchait d'un bon pas dans le couloir menant à la salle des professeurs, et le son de sa démarche feutrée se répercutant doucement le long des murs de pierre. Il était cinq heures du matin, et ses supérieurs du monastère l'avaient convoqué, plus tôt dans la matinée. S'il ne savait rien de la raison de cette convocation, il pouvait toutefois émettre plusieurs suppositions : il était possible que cette entrevue soit au sujet de son ordination, ou bien d'une éventuelle remarque que voudraient lui faire ses professeurs, relative à sa conduite, à une faute qu'il aurait faite. Mais la raison la plus probable restait la première, étant donné que cela faisait longtemps qu'il était resté un simple initié au sein du culte de Sigmar. Or donc, il marchait dans les couloirs du temple, ruminant ce type de pensées, anticipant sans vraiment s'en rendre compte la réunion à laquelle il était convoqué. C'était d'ailleurs le Grand Prêtre Samael lui-même qui l'avait fait mander, aussi se devait-il de faire preuve de ponctualité. Arrivant à la salle, il trouva la porte close, et dut donc patienter, attendant sagement qu'on vienne lui ouvrir pour l'introduire. En effet, quelques minutes plus tard, le visage d'un prêtre qu'il connaissait bien apparut dans l'embrasure de la porte. La mine austère, le prêtre ouvrit complètement la porte, et, s'écartant du chemin de Gunther, lui fit signe d'entrer, et referma derrière lui.

Gunther se trouvait à présent au beau milieu de la salle dite "des professeurs" : debout au centre de la salle, il avait face à lui, le long des murs aux tapisseries sigmaristes, une vingtaine de sièges de bois ouvragé. Assis sur chacun de ces sièges, se tenaient vingt individus familiers du temple : quinze d'entre eux étaient des prêtres de Sigmar, quatre étaient du rang de prêtre consacré (un rang supérieur), et enfin, le Grand Prêtre Samael était également présent, trônant au milieu des autres. Il dévisageait l'initié qui venait d'entrer, et, impassible, ne parla pas pendant plusieurs minutes. Gunther put lui aussi dévisager le Grand Prêtre : serein, manifestement paisible, le maître du temple le jaugeait du regard, sans mot dire.

Finalement, Samael prit la parole :


Image
"Initié, longtemps tu es resté. Tout aussi longtemps, tu as suivi les préceptes de notre seigneur Sigmar, père de l'Empire, loué soit Son Nom.
A présent, il est temps de prouver ta ferveur ; aujourd'hui, tu vas devoir nous montrer que tu mérites le titre de Prêtre de Sigmar, main de notre Dieu sur le monde.
Nous avons une mission à te confier, qui fera montre des acquis de ton initiation. Par celle-ci, notre seigneur Sigmar, loué soit Son Nom, pourra éprouver ta foi selon Son désir. C'est par cette mission, dont nous allons te charger, que notre Seigneur te désignera comme prêt à être ordonné.

A son terme ton initiation est arrivée, et grand temps il était."



Le Grand Prêtre se tut, et un second personnage situé à sa droite, que Gunther reconnut comme étant le Prêtre Consacré Waleran, tendit la main vers lui, paume tournée vers le ciel, avant de lui demander :

Image"A présent, initié de Sigmar, souhaites-tu entendre cette mission que nous avons à te confier ?"

_________________
Un gobelin inspiré a écrit:
Pour toute réclamation ou problème, traversez la forêt et rendez-vous à la Caverne aux Champignons. Mais prenez garde aux vapeurs de bonnet-de-fou...

A l'entrée de la grotte se tient le gobelin : ses vêtements sont crasseux, et ses yeux vitreux. Plusieurs champignons d'une taille impressionnante pendent en grappes à sa ceinture. Dans l'une de ses mains, il tient une feuille d'arbre roulée en cylindre, dont l'extrémité fumante dégage les même fumerolles que celles qui planent lourdement au-dessus de sa tête. Il tire une bouffée de son étrange et longue cigarette, expire ensuite tranquillement par le nez, tout en dévisageant son interlocuteur d'un air rêveur. Puis, il prend la parole, d'une voix cassée, grave et enrouée, comme s'il avait quelque chose de très important à vous chuchoter :


Image
"Pourquoi cet air si sérieux ?
Écoute-moi bien, voyageur égaré.
Il y a quelque chose dont je voudrai te parler.
En tout temps, en tout lieu, tu dois bien être conscient que :

Image

En cas de non-respect de ces quelques règles,
Tu serais confronté à cet étrange animal,
Qui du forum régit le Bien et le Mal :
Le Modo, en vérité, créature fort espiègle."

Image

Un gobelin douteux a écrit:


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 30 Aoû 2011, 12:01 
Hors ligne
PJ
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 28 Aoû 2011, 13:10
Messages: 27
Si Gunther s'attendait à quelque chose de particulier lorsqu'un moine, Will Gras, affecté normalement à la gestion des dossiers administratifs du monastère, était venu le chercher pour lui transmettre une convocation dans la salle des professeurs, il ne pensait tout de même pas avoir affaire à des personnalités locales influentes telles que le prêtre consacré Waleran, et encore moins le Grand prêtre Samael. Le prêtre consacré Waleran était une étoile montante dans le clergé du Hochland. Rapidement, il avait gravit les échelons qui menait aux plus hautes fonctions locales de l'Eglise sigmarite. Ordonné prêtre très jeune, à 20 ans seulement, il avait ensuite travaillé une dizaine d'années à Hergig même, Gunther ignorait dans quel secteur, au sein de l'administration ou sur le terrain. Apparemment, son travail avait dû être remarqué, puisqu’il fut nommé prêtre consacré 10 ans plus tard, à 30 ans. Traditionnellement, c’était l’âge minimal requis pour une telle dignité, encore que ce ne fut pas une règle, mais plutôt une coutume. Maintenant, il était l’aide principale du grand prêtre Samael, lui-même seconde figure de l’Eglise sigmarite en Hochland derrière l’un des 18 Lecteurs. Samael, lui, avait dans les 75 ans, et était pressenti pour être élevé à la dignité de Lecteur par Volkmar le Sévère, le Grand Théogoniste, car sa foi était grande et il n’était pas corrompu comme certains Lecteurs, d’après ce que disaient des rumeurs persistantes. Toutefois, vu son âge avancé, il était également possible qu’il termine sa vie dans un monastère, ou comme conseiller auprès du Grand Théogoniste, places normalement réservées aux membres de l’ordre de l’Enclume. Le Lecteur sensé s’occuper de l’Hochland étant dans les faits la plupart du temps à Altdorf, c’était Samael et ses proches collaborateurs, Waleran le premier, qui dirigeaient l’ensemble de l’Eglise sigmarite, quels que soient les ordres, en Hochland. (Effectivement, les hauts membres de l’ordre de la Torche avaient généralement les postes de direction généraux, tandis que les hauts dirigeants de l’ordre de l’Enclume, des sages et érudits moines, occupaient les postes de conseillers. Les ordres de la Flamme Purificatrice et du Marteau d’Argent étaient généralement sous le contrôle de la direction générale exercée par l’ordre de la Torche, mais il y avait parfois quelques exceptions notables.)

L’initié Gunther Kahr ne s’était préparé en rien au choc qu’il ressentit en poussant la porte de la pièce de la salle des professeurs et en apercevant la délégation de l’ordre de la Torche qui avait fait le déplacement du siège de l’Eglise sigmarite du Hochland à Hergig jusqu’au monastère, à quelques lieues de là. Son visage refléta un court instant la surprise, puis il reprit un air impassible en s’agenouillant devant ses supérieurs en signe de respect et d’humilité, tandis qu’intérieurement, il bénissait les moines qui l’avaient formé pour leur cadeau d’adieu. Que les moines dirigeants du monastère aient pris la peine de faire venir des membres si éminents du clergé de Sigmar, appartenant à l'ordre auquel aspirait Gunther Kahr, de surcroît, était réellement un geste très généreux et très rare, gage de l’engagement exceptionnel des moines de l’Enclume du monastère pour la carrière du futur prêtre. Kahr en avait parfaitement conscience, et la gratitude et la foi emplissait son cœur, tandis qu’il louait Sigmar en pensées :
* Merci à toi, seigneur Sigmar, d’avoir daigné reconnaître en moi ton humble serviteur, par le biais de tes moines dévoués, dans ce monastère. Tu sais que ma foi est grande et que je ne te décevrais pas. Loué soit ton nom, seigneur Sigmar. *

Les paroles de Samael lui parvinrent avec un accent de sainteté, et Gunther n’eut pas de doute sur le fait que cet homme était habité par une portion de l’énergie de Sigmar. Si vieux qu’il fusse, il rayonnait de puissance et de foi, et quand il parla de mission, l’initié sut que sa mission allait lui être confiée par Sigmar lui-même, par l’intermédiaire du Grand Prêtre. Quelle que serait sa mission, il ne la refuserait pas. Quand le grand prêtre eu terminé :

"A son terme ton initiation est arrivée, et grand temps il était."

Il comprit que Sigmar voulait maintenant qu’il devienne son prêtre, et il ne comptait pas le décevoir.
*Seigneur Empereur de l’humanité Sigmar, j’ai compris quelle était mon devoir. Je deviendrai prêtre coûte que coûte pour accomplir et dispenser votre volonté sur vos peuples. Je n’échouerai pas dans la mission sacrée et très sainte que vous me confierez, si toutefois vous me donnez la force de parvenir à exhausser vos desseins divins. Merci, ô dieu invaincu, d’avoir porté ton regard sur moi. Puisses tu être acclamé par le monde entier jusqu’à la fin des temps.*
Telle fut la prière de remerciement silencieuse que Gunther, la tête baissée vers le sol, adressa à Sigmar. Ce fut ensuite au tour de Waleran, le jeune prêtre consacré qui secondait Samael, de prendre la parole, demandant à Gunther s’il était prêt pour accomplir sa destinée. Relevant la tête vers l’assemblée assise qui le dominait de sa hauteur (il était toujours à genoux), Gunther, d’une voix sûre et forte, déclama :

Gunther Kahr : -Je serai honoré d’écouter la volonté de mon dieu le Seigneur Sigmar, Empereur de l’humanité, qui me sera transmise par sa très sainte Eglise. Toujours et à jamais je serai son esclave dévoué, et mon plus cher désir est, était et restera de le servir humblement, maîtres.

Puis, reprenant son attitude de dévotion et d’écoute humble et attentive, l’initié attendit sa dernière mission en temps que tel.

_________________
Ci-dessous la copie de la fenêtre 2:

Gunther Kahr, Foi (prêtrise)
Profil: For 8 | End 8 | Hab 8 | Cha 9 | Int 11 | Ini 8 | Att 8 | Par 8 | Tir 8 | NA 1 | PV 0/60

Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... nther_kahr


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 30 Aoû 2011, 21:47 
Hors ligne
PJ
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 23 Aoû 2011, 12:20
Messages: 211
Localisation: Grenoble/Lyon
Profil: ERROR : Données altérées par les vapeurs bonnet-de-fou.
Autres comptes: Vladek [Chroniques]
Le silence se fit dans la salle, le temps que Waleran étouffe une quinte de toux, avant de reprendre sa posture raide et austère, le dos droit, et de jauger Gunther du regard, une expression ambigüe sur le visage. Ce personnage ne semblait pas apprécier outre-mesure de parler à un simple initié, ne serait-ce que pour lui annoncer très officiellement quelle serait sa quête... Un personnage assez antipathique, somme toute, à prendre avec des pincettes. Le visage impassible, le Prêtre Consacré prit la parole, d'une voix neutre et grave :

Image"Nous avons pu constater un affaiblissement général et relativement significatif de la foi des citoyens impériaux, à une échelle suffisamment importante pour être remarquée par notre Ordre. Il devient urgent de redresser ce manque de ferveur du peuple de l'Empire, et ceci ne peut être accompli qu'en arrangeant la situation village par village, ville par ville, cité par cité.

Nous comptons te déléguer la tâche de renforcer la foi en notre Seigneur Sigmar, loué soit Son Nom, dans un petit village, qui semble, comme beaucoup d'autres, avoir perdu tout ou partie de sa confiance en l'Empereur-Dieu de l'humanité. Dans l'hypothèse que tu acceptes cette épreuve, ta mission sera donc de rendre à ce village sa foi originelle, ce qui prouverait que tu es prêt à être ordonné. En cas de manque de succès de cette mission sacrée..."


Waleran fut coupé par la voix douce et calme du Grand Prêtre, qui leva la main d'un air apaisant :

Image
"En vérité, les choses ne sont pas si absolues. S'il est vrai que raviver la flamme de la foi qui brûle en chaque être humain est un travail titanesque, il demeure toutefois du devoir de chaque membre de notre Ordre, du plus humble initié au plus pieux Lecteur, de tenter de garder cette flamme intacte. Chacun, quels que soient ses moyens, est appelé à servir notre Seigneur Sigmar, à son échelle.

Il est vrai que cette tâche peut sembler difficile à mener à bien pour un seul serviteur de Sigmar. C'est pourquoi tu seras accompagné, si tu le souhaites, par un autre initié. Deux serviteurs de Sigmar ne seront assurément pas de trop pour cette dure tâche qui vous attend."


Le silence retomba sur la salle. Puis, Samael fit un geste de la main, et un prêtre assis en fond de salle alla ouvrir la porte, faisant entrer un autre personnage, qui s'avança silencieusement au milieu de la pièce, restant un peu en retrait par rapport à Gunther.

Image


Puis le Grand Prêtre reprit la parole, et une grande sérénité était lisible sur son visage :

Image
"Voici Solon, initié sur le point d'acquérir le statut de prêtre-guerrier. Vous ferez équipe pour cette mission, au nom de Sigmar."


Puis, comme Waleran murmurait quelque chose à l'oreille du Grand Prêtre, celui-ci déclara brièvement, mettant fin à l'entrevue :

Image
"A présent, vous pouvez vous retirer.

Je voudrais toutefois avoir une conversation avec vous dans la journée, au cas où il y aurait... quelque chose, dont vous souhaiteriez me parler."


Et, d'un signe de la main, il les congédia.

_________________
Un gobelin inspiré a écrit:
Pour toute réclamation ou problème, traversez la forêt et rendez-vous à la Caverne aux Champignons. Mais prenez garde aux vapeurs de bonnet-de-fou...

A l'entrée de la grotte se tient le gobelin : ses vêtements sont crasseux, et ses yeux vitreux. Plusieurs champignons d'une taille impressionnante pendent en grappes à sa ceinture. Dans l'une de ses mains, il tient une feuille d'arbre roulée en cylindre, dont l'extrémité fumante dégage les même fumerolles que celles qui planent lourdement au-dessus de sa tête. Il tire une bouffée de son étrange et longue cigarette, expire ensuite tranquillement par le nez, tout en dévisageant son interlocuteur d'un air rêveur. Puis, il prend la parole, d'une voix cassée, grave et enrouée, comme s'il avait quelque chose de très important à vous chuchoter :


Image
"Pourquoi cet air si sérieux ?
Écoute-moi bien, voyageur égaré.
Il y a quelque chose dont je voudrai te parler.
En tout temps, en tout lieu, tu dois bien être conscient que :

Image

En cas de non-respect de ces quelques règles,
Tu serais confronté à cet étrange animal,
Qui du forum régit le Bien et le Mal :
Le Modo, en vérité, créature fort espiègle."

Image

Un gobelin douteux a écrit:


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 02 Sep 2011, 12:34 
Hors ligne
PJ
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 28 Aoû 2011, 13:10
Messages: 27
Gunther Kahr écouta avec la plus grande attention ce qu'il considérait comme une mission sacrée confiée par Sigmar lui-même. Ainsi, il s'agissait d'une mission d'évangélisation: redonner, dans un village qui s'était écarté de cette voie sainte, la place qui était due au Seigneur Sigmar tout puissant, c'était à dire la première, la plus importante. Comme le disait Samael, le Grand Prêtre, il s'agissait là d'une "Tâche titanesque, en effet, mais ô combien noble et juste" pensait l'initié. Si Gunther savait que Sigmar ne lui aurait pas confié un devoir au delà de ses capacités, il imaginait mal avoir la capacité de remplir une telle mission. L'aide de Solon, qu'il considérait comme un adjuvant désigné par la volonté du seigneur dieu Sigmar, lui permettrait, croyait-il fortement, de remplir sa mission sans faillir, elle lui serait assurément précieuse, voire indispensable, sans quoi Sigmar ne le lui eu pas envoyé.

Toujours à genoux, Gunther Kahr entendit la dernière phrase du Grand Prêtre avec joie, si ce n'était plutôt euphorie. Une conversation avec un homme si saint serait à n'en point douter du plus grand intérêt. L'initié comptait puiser en lui la force, la sagesse et la foi nécessaires à l'accomplissement de son devoir. Il allait sûrement pouvoir apprendre beaucoup de cet homme, duquel il faudrait s'inspirer. Pour lui-même, il était sûr que cette rencontre allait l'affermir et l'enraciner plus profondément encore en Sigmar, lui donner de nouvelles bases, de nouvelles sagesses à partager et à garder à jamais. Sur un plan plus concret, il allait pouvoir parler de sa mission et de ce qu'elle impliquait. Enfin, il espérait avoir le temps d'aborder avec Samael la signification sacrée de son ordination, ce qu'impliquerait profondément cette démarche. Si Gunther Kahr était loin d'être un imbécile ou un inculte sur le sujet, il était toujours avide d'en apprendre plus, d'écouter les points de vues des plus grands croyants sur de tels sujets.

Saluant profondément, il se retira, comme on le lui demandait. En attendant la conversation qu'il aurait avec le Grand Prêtre, il allait essayer de faire connaissance plus en détails, sur son compagnon qui aspirait à l'ordre du Marteau d'Argent, Solon. Ils se rendirent ensemble au réfectoire des initiés (Gunther guidant son homologue qui venait de l'extérieur), pour s'y sustenter. Lorsque ils se furent assis à la table, seuls, les autres initiés ayant déjà pris leur déjeuner pendant la convocation de Gunther, ils prirent ensemble l'initiative de lancer le bénédicité.


Gunther Kahr: -Bénis sois-tu, ô Seigneur Sigmar...
Solon, au même instant: -Ô dieu Sigmar, Père Fondateur de... Excuse-moi, frère, c'est l'habitude, continue donc.
Gunter Kahr: -Cela ne fait rien, moi-même, j'allais te dire la même chose. Reprenons ensemble:
Les deux: -Bénis sois-tu, ô Seigneur Sigmar tout puissant, Empereur de l'humanité, sans lequel nous ne mangerions pas en ce jour. Soit toujours loué et remercié par tes fidèles, et craint de tes ennemis.
Gunther Kahr: -Alors, Solon, comment en es-tu arrivé à chercher à devenir prêtre-guerrier? Raconte moi, si tu le veux bien, ton histoire, frère. Mais d'abord, je te conterai la mienne: elle est simple. Très tôt, j'ai senti très la volonté de servir notre Seigneur Sigmar en moi. Mais je n'étais pas sûr de mériter de devenir prêtre, mon rêve de toujours. C'est pourquoi je suis entré ici et y suis toujours resté depuis, non en tant qu'initié, mais en tant que commis. Ainsi j'aidais Sigmar, sans m'approcher d'une place que je ne pensais pas avoir mérité. Après de nombreuses années, les moines m'ont proposer de devenir initié de Sigmar. J'y ai vu un signe de Sigmar que ma vocation était bien de devenir prêtre. Il m'appelait à son service, et je ne pouvais ni ne voulais bien entendu pas refuser. J'ai rapidement accompli mon cheminnement d'initié, avec le soutient de tous les moines et de notre Seigneur Sigmar, loué soit son nom, et me voilà, aujourd'hui, tel que tu me vois, à la veille d'être ordonné prêtre de l'orde de la Torche. A toi, maintenant, frère.

_________________
Ci-dessous la copie de la fenêtre 2:

Gunther Kahr, Foi (prêtrise)
Profil: For 8 | End 8 | Hab 8 | Cha 9 | Int 11 | Ini 8 | Att 8 | Par 8 | Tir 8 | NA 1 | PV 0/60

Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... nther_kahr


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 03 Sep 2011, 11:47 
Hors ligne
PJ
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 23 Aoû 2011, 12:20
Messages: 211
Localisation: Grenoble/Lyon
Profil: ERROR : Données altérées par les vapeurs bonnet-de-fou.
Autres comptes: Vladek [Chroniques]
Solon écouta d'un air attentif l'histoire de Gunther, l'air intéressé et compréhensif, jusqu'au bout du récit. Lorsque celui-ci fut fini, il eut un petit hochement de tête, et laissa planer un petit silence, avant de commencer à narrer succinctement à Gunther les grandes lignes de son existence à lui.

Image
"Les moines du monastère d'où je viens m'ont pris en charge alors que je n'étais qu'un orphelin abandonné devant leur porte. Je n'ai jamais connu d'autre famille que celle des prêtres qui m'ont élevé, instruit, et éduqué dans le plus grand respect des préceptes de Sigmar. Finalement, lorsque j'ai eu l'âge de choisir ma voie, j'ai intégré les rangs des initiés de l'ordre du Marteau d'Argent. Et me voici, maintenant : ceci est mon épreuve finale, je dois faire montre de mes talents, pour le service du dessein de notre seigneur Sigmar, en vous protégeant et vous accompagnant lors de votre mission."


C'était bref, songea Gunther lorsque Solon se fut tu. Mais Gunther savait que les initiés comme Solon étaient nombreux, à ne pas avoir la conversation facile. Curieusement, le silence ne semblait pas gêner le moins du monde le futur compagnon de Gunther, et, dans l'ensemble, ils parlèrent peu tous les deux, pendant la matinée. Ils attendaient l'entrevue avec le Grand Prêtre.


//ELLIPSE//



C'est sur le coup de onze heures que la convocation leur parvint. Se rendant à la salle des professeurs pour la seconde fois de la journée, les deux initiés passèrent la grande porte de chêne ouvragé, et un prêtre refermé derrière eux de l'extérieur de la pièce. Celle-ci était maintenant vide, à l'exception du Grand Prêtre Samael, qui attendit qu'ils soient juste devant lui, avant d'incliner la tête d'un air bienveillant. Solon mit un genou en terre, selon l'usage de son ordre, et Gunther ne tarda pas à l'imiter, une fois parvenu devant le siège du saint homme. Alors, seulement, Samael prit la parole, et sa voix était chargée de la même compassion que plus tôt le matin, et d'une sérénité manifeste :

Image
"Vous revoici donc, comme je vous l'avais demandé.
Il est bon que, avant de partir en mission pour notre seigneur Sigmar, vous puissiez confier vos peurs, vos doutes, vos interrogations, vos questions de foi, vos incertitudes, vos difficultés, à quelqu'un qui saura vous aider à les surmonter.

Ainsi, je le demande : y a-t-il quelque chose, initié Solon, dont tu voudrais me faire part ?"


Image
"Non, Monseigneur. Sigmar arme mon bras et me préserve du doute."


Un éclair de compréhension passa dans les yeux de Samael, qui sembla réfléchir quelques secondes, jaugeant Solon du regard, avant de reprendre la parole :

Image
"C'est juste. Mais il y a parfois du bon dans l'incertitude. C'est dans nos instants de doute que nous pouvons entendre notre seigneur Sigmar nous guider, et comprendre quelle est Sa volonté.

Et toi, initié Gunther, y a-t-il quelque chose dont tu souhaiterais t'entretenir avec moi ? Un sujet dont tu désires discuter ?"

_________________
Un gobelin inspiré a écrit:
Pour toute réclamation ou problème, traversez la forêt et rendez-vous à la Caverne aux Champignons. Mais prenez garde aux vapeurs de bonnet-de-fou...

A l'entrée de la grotte se tient le gobelin : ses vêtements sont crasseux, et ses yeux vitreux. Plusieurs champignons d'une taille impressionnante pendent en grappes à sa ceinture. Dans l'une de ses mains, il tient une feuille d'arbre roulée en cylindre, dont l'extrémité fumante dégage les même fumerolles que celles qui planent lourdement au-dessus de sa tête. Il tire une bouffée de son étrange et longue cigarette, expire ensuite tranquillement par le nez, tout en dévisageant son interlocuteur d'un air rêveur. Puis, il prend la parole, d'une voix cassée, grave et enrouée, comme s'il avait quelque chose de très important à vous chuchoter :


Image
"Pourquoi cet air si sérieux ?
Écoute-moi bien, voyageur égaré.
Il y a quelque chose dont je voudrai te parler.
En tout temps, en tout lieu, tu dois bien être conscient que :

Image

En cas de non-respect de ces quelques règles,
Tu serais confronté à cet étrange animal,
Qui du forum régit le Bien et le Mal :
Le Modo, en vérité, créature fort espiègle."

Image

Un gobelin douteux a écrit:


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 03 Sep 2011, 14:20 
Hors ligne
PJ
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 28 Aoû 2011, 13:10
Messages: 27
Une fois entré une nouvelle fois dans la salle des professeurs pour la conversation avec le Grand Prêtre Samael, Gunther Kahr attendit de pouvoir prendre la parole pour poser les questions qui l'interessaient et ouvrir, espérait-il, des sujets de discutions théologiques. Quand le Grand Prêtre commença à parler, il choisit délibérément de commencer par les questions les plus terre à terre, concernant le déroulement de sa mission. Contrôlant sans peine son enthousiasme, l'initié de Sigmar parla d'une voix calme, mais enjouée, ou perçait l'émotion:

Gunther Kahr: -Monseigneur, j'ai effectivement beaucoup de questions à vous poser. Si vous le permettez, je vais commencer par celles qui concernent uniquement ma mission, puis, si vous le permettez, j'aimerai vous entretenir au sujet de questions théologiques plus générales. Mes questions sur ma mission sont les suivantes.

Premièrement, c'est une question de détail, mais j'aimerai savoir où se situe, et comment s'appelle, le village auquel nous devons rendre la foi en notre Seigneur le tout puissant Sigmar. Est-il isolé? Comment nous y rendrons nous?

Ensuite, question qui me paraît plus importante, je désire savoir si, pour cette mission, nous aurons le droit de prêcher ou de sermoner; l'initié Solon et moi-même, car, comme vous le savez, cela est normalement interdit aux initiés. Mais j'ai cru comprendre qu'en la situation présente, cela nous étais permis, non? Aurons nous d'autres permissions ou obligations spéciales, telles que celle d'officier, de confesser, de traquer l'hérétique à la manière des Répurgateurs ou n'importe quelle autre spécificité?

Troisièmement, j'aimerais, si vous en savez plus, avoir quelques détails au sujet du village où Solon et moi allons en mission. Quelle taille a-t-il? Y a-t-il déjà un prêtre là-bas? Depuis quand s'est-il écarté du chemin de la foi, est-ce récent ou bien cela dure-t-il depuis longtemps, voire toujours? A-t-on des raisons d'y soupçonner la présence ou l'influence d'un quelconque culte interdit? A-t-il des points de son histoire qui l'aient marqué? Quelle est le degré d'antipathie que nous devrons nous préparer à affronter de la part des habitants, une simple non croyance, une méfiance, une antipathie profonde, une colère, ou une véritable haine? Devrons nous nous méfier des villageois, pourraient-ils tenter une action agressive contre nous?

Enfin, j'aimerais savoir si vous avez des conseils sur la manière dont nous devons procéder? Personnellemnt, je pensais commencer par un ou plusieurs sermons collectifs, puis identifier les éléments réticents, et m'occuper d'eux au cas par cas. Mais vous avez peut-être un plan plus construit, ou de sages conseils qui pourraient nous être utiles, Monseigneur?

A, oui, j'oubliais Monseigneur, aurons nous un équipement particulier pour cette mission?


Après ce déluge de questions, toutes liées à sa tâche, Gunther Kahr se tût, et attendit la réponse de son interlocuteur avec une impatience contrôlée. Il n'était pas certain que le Grand Prêtre puisse répondre à toutes ses questions, notamment celles concernant les détails appronfondis du village, mais l'initié espérait au moins qu'ils pourrait lui donner les autres informations.

_________________
Ci-dessous la copie de la fenêtre 2:

Gunther Kahr, Foi (prêtrise)
Profil: For 8 | End 8 | Hab 8 | Cha 9 | Int 11 | Ini 8 | Att 8 | Par 8 | Tir 8 | NA 1 | PV 0/60

Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... nther_kahr


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 05 Sep 2011, 08:02 
Hors ligne
PJ
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 23 Aoû 2011, 12:20
Messages: 211
Localisation: Grenoble/Lyon
Profil: ERROR : Données altérées par les vapeurs bonnet-de-fou.
Autres comptes: Vladek [Chroniques]
C'est d'un air bienveillant que le Grand Prêtre répondit à Gunther, le regard rivé au sien :

Image
"Pour cette mission d'évangélisation, vous n'aurez besoin que de ce que Sigmar vous accordera sur votre chemin. On ne vous fournira ici que quelques vivres pour parvenir au village, mais qui marche dans les pas de notre Seigneur ne saurait manquer de quoi que ce soit, tant qu'il respecte ses préceptes.

Le village dans lequel vous vous rendez se nomme Gössenheim : le prêtre qui y officiait a disparu voici plusieurs mois, sans reparaître depuis lors. Nous estimons que la population de ce lieu mérite qu'on lui affecte un nouveau prêtre. Mais cela n'est point possible, pour le moment du moins, tant que votre mission ne sera pas achevée.

Nous craignions également que l'absence d'un membre du clergé de Sigmar pour maintenir vive et haute la flamme de la foi de ce village, d'autres cultes risquent de se répandre, qui ne seraient pas baignés de la Sainte Lumière de notre Seigneur. Des difficultés pourraient se présenter, mais, fortifiés par Sigmar, vous êtes armés pour les affronter.

Pour tout le temps de votre épreuve, de cette mission d'évangélisation, vous aurez exceptionnellement droit de sermonner, de célébrer Sigmar en assurant l'office, et, accessoirement, d'agir pour le mieux dans l'optique de la préservation de la foi des habitants de ce village de Gössenheim. Cela peut donc effectivement vous conduire à outrepasser les responsabilités de votre rang actuel, mais dans cette situation, la fin justifie les moyens."


Le silence retomba. Puis Samael reprit, un sourire serein sur le visage :

Image
"As-tu d'autres questions sur le cœur, initié Gunther ?"

_________________
Un gobelin inspiré a écrit:
Pour toute réclamation ou problème, traversez la forêt et rendez-vous à la Caverne aux Champignons. Mais prenez garde aux vapeurs de bonnet-de-fou...

A l'entrée de la grotte se tient le gobelin : ses vêtements sont crasseux, et ses yeux vitreux. Plusieurs champignons d'une taille impressionnante pendent en grappes à sa ceinture. Dans l'une de ses mains, il tient une feuille d'arbre roulée en cylindre, dont l'extrémité fumante dégage les même fumerolles que celles qui planent lourdement au-dessus de sa tête. Il tire une bouffée de son étrange et longue cigarette, expire ensuite tranquillement par le nez, tout en dévisageant son interlocuteur d'un air rêveur. Puis, il prend la parole, d'une voix cassée, grave et enrouée, comme s'il avait quelque chose de très important à vous chuchoter :


Image
"Pourquoi cet air si sérieux ?
Écoute-moi bien, voyageur égaré.
Il y a quelque chose dont je voudrai te parler.
En tout temps, en tout lieu, tu dois bien être conscient que :

Image

En cas de non-respect de ces quelques règles,
Tu serais confronté à cet étrange animal,
Qui du forum régit le Bien et le Mal :
Le Modo, en vérité, créature fort espiègle."

Image

Un gobelin douteux a écrit:


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 05 Sep 2011, 13:43 
Hors ligne
PJ
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 28 Aoû 2011, 13:10
Messages: 27
Les réponses qu'avaient données le vieux et vénréable prêtre à Gunther étaient plus que satisfaisantes. Certes, elles n'étaient pas très philosophiques, ni théologiques, mais il était normal qu'une suite de questions matérielles entraîne des réponses tout aussi matérielles. Samael avait répondu avec précision, clareté et bonne volonté, tout en restant concis, donnant à l'initié Gunther Kahr certains renseignements cruxiaux. Ainsi, le voyage vers Grössenheim prendrait quelque temps, s'il avait bien compris ce que Samael avait dit sur les vivres. Cependant, le village ne devait pas être tellement éloigné du monastère pour qu'on les envoie à pied avec les vivres nécessaires sur le dos. *Peut-être y a-t-il un trajet allant de 2 jours à une petite semaine de marche grand maximum.*,estima Kahr. Toujours est-il qu'il laissa rapidement ses calculs de temps de trajets et remis à tard toutes les autres suppositions qu'il pouvait faire en partant de ces bases, pour passer à une question qui le tenait plus à coeur que des détails matériels. Une question théologique et sociale plus profonde, comme Gunther les aimait, une question sur laquelle nombre de hauts membres du clergé, de tous les ordres, avaient une opinion différente. S'adressant au Grand Prêtre, il demanda:

Gunther Kahr: -Effectivement, Monseigneur. J'aimerais avoir votre avis sur un sujet sensible qui fait débat, et sur lequel je souhaite rédiger des abrégés: l'hérésie. Pour vous, qu'est-ce qui fait d'un homme un hérétique? Doit-on, en cas de doute insurmontable et de cas extrême, tuer un homme soupçonné d'hérésie? Et enfin, quel traitement doit-on réserver aux hérétiques? Peut-on tolérer de tuer des innocents pour éliminer un hérétique? Il est vrai que j’avais aussi des questions à poser sur la signification spirituelle de l'ordination, mais je pense que je pourrais les poser en temps voulu, c'est-à-dire, si Sigmar tout-puissant l’entend ainsi, avant ma propre ordination, c'est pourquoi je ne les vous poserais pas maintenant.

De nouveau, l'initié Gunther Kahr se tut et attendit comme il se devait que le respectable Grand Prêtre lui dispense son précieux enseignement, espérant y recueillir un peu de sagesse. Le point de vue d’un tel homme sur ce sujet devait compter parmi ceux des plus grands théologiens sigmarites, et l’entendre de la bouche même de Samael était une chose d’une rareté extrême pour un simple initié. Remerciant Sigmar pour les oportunités rares qu'il avait eues jusqu'ici, Gunther prêta la plus grande attention à ce que répondait le Grand Prêtre.

_________________
Ci-dessous la copie de la fenêtre 2:

Gunther Kahr, Foi (prêtrise)
Profil: For 8 | End 8 | Hab 8 | Cha 9 | Int 11 | Ini 8 | Att 8 | Par 8 | Tir 8 | NA 1 | PV 0/60

Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... nther_kahr


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 07 Sep 2011, 19:58 
Hors ligne
PJ
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 23 Aoû 2011, 12:20
Messages: 211
Localisation: Grenoble/Lyon
Profil: ERROR : Données altérées par les vapeurs bonnet-de-fou.
Autres comptes: Vladek [Chroniques]
Samael eut un sourire indulgent alors que Gunther développait ses questions à propos du sujet sensible de l'Hérésie dans l'Empire. Puis la mine du Grand prêtre se fit grave, et c'est avec le plus grand sérieux qu'il répondit à l'initié :

Image
"Avant toute chose, il est important de bien intégrer que la poursuite de l'hérésie dans l'Empire n'est absolument pas du ressort de notre Ordre. D'autres ordres que le notre sont orientés dans ce but : les répurgateurs, par exemple... certains membres de l'ordre du Marteau d'Argent, parfois. La traque de l'Hérésie n'incombe aucunement aux prêtres de Sigmar : ce n'est pas notre but initial.

Toutefois, il est vrai qu'un prêtre de Sigmar peut se retrouver en possession d'informations dans une affaire d'hérésie, auquel cas, si aucun des ordres adéquats n'est présent, par loyauté envers Sigmar, le prêtre sera censé s'opposer ouvertement à l'Hérésie, même s'il outrepasse alors son rôle originel."


Samael laissa planer un petit silence, sembla rassembler ses pensées, puis déclara :

Image
"En ce qui concerne la moralité de la traque de l'hérétique, ce sujet est très controversé, même en de hauts milieux. S'il est évident que la lutte contre l'ennemi intérieur est une priorité des autorités religieuses, je ne pense pas que tous les individus suspectés d'hérésie devraient être exécutés séance tenante, et si sommairement. L'idéal serait que chaque suspect soit soumis à une inspection spirituelle par un membre du haut clergé de Sigmar.Voilà qui serait juste, et ne permettrait l'erreur. Toutefois, des contraintes matérielles impliquent souvent que les ordres impliqués dans la traque de l'Hérésie fassent preuve d'impétuosité, poussés par l'urgence, et font diligence pour appliquer la sentence, sans se préoccuper de l'innocence ou non du suspect..."


Le Grand Prêtre s'interrompit, le regard dans le vague, perdu dans ses propres pensées. Puis, après quelques secondes qui parurent interminables à Gunther, Samael sembla reprendre vie, et conclut :

Image
"Ais-je répondu à tes interrogations ?"

_________________
Un gobelin inspiré a écrit:
Pour toute réclamation ou problème, traversez la forêt et rendez-vous à la Caverne aux Champignons. Mais prenez garde aux vapeurs de bonnet-de-fou...

A l'entrée de la grotte se tient le gobelin : ses vêtements sont crasseux, et ses yeux vitreux. Plusieurs champignons d'une taille impressionnante pendent en grappes à sa ceinture. Dans l'une de ses mains, il tient une feuille d'arbre roulée en cylindre, dont l'extrémité fumante dégage les même fumerolles que celles qui planent lourdement au-dessus de sa tête. Il tire une bouffée de son étrange et longue cigarette, expire ensuite tranquillement par le nez, tout en dévisageant son interlocuteur d'un air rêveur. Puis, il prend la parole, d'une voix cassée, grave et enrouée, comme s'il avait quelque chose de très important à vous chuchoter :


Image
"Pourquoi cet air si sérieux ?
Écoute-moi bien, voyageur égaré.
Il y a quelque chose dont je voudrai te parler.
En tout temps, en tout lieu, tu dois bien être conscient que :

Image

En cas de non-respect de ces quelques règles,
Tu serais confronté à cet étrange animal,
Qui du forum régit le Bien et le Mal :
Le Modo, en vérité, créature fort espiègle."

Image

Un gobelin douteux a écrit:


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 11 Sep 2011, 16:05 
Hors ligne
PJ
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 28 Aoû 2011, 13:10
Messages: 27
Comme il l’avait toujours fait pour écouter les réponses aux nombreuses questions qu’il avait précédemment posées au vénérable Grand Prêtre Samael, l’initié Gunther Kahr se tut et écouta les sages paroles de l’homme d’Eglise. Et comme toujours, il ne put que remarquer et admirer leur justesse. N’était-ce pas là la preuve irréfutable que l’Eglise sigmarite montrait, seule, la voie à suivre ? Cet homme, ce saint, n’était-il pas le reflet de la sainteté de toute l’Eglise sigmarite en général. Que ce fusse ou non le cas, il n’empêchait que l’initié Gunther était, pour sa part, persuadé. Remerciant intérieurement son dieu, qu’il allait enfin pouvoir célébrer au cours de sa mission, avant de le pouvoir pour le reste de sa vie, il répondit au Grand Prêtre :

Gunther Kahr : -Monseigneur, Sigmar tout-puissant m’en soit témoin, vous avez plus qu’étanché pour l’instant ma soif de votre sagesse et du rayonnement de votre foi indéfectible. Nul doute qu’avec un tel exemple à suivre, c’est Sigmar en personne qui nous confie tout ce dont nous aurons besoin, l’initié Solon et moi-même, pour remplir notre tâche. Vous nous avez confirmés et renforcés dans notre foi en notre Empereur-dieu Sigmar, loué soit son nom, vous nous avez envoyés en mission sacrée d’évangélisation pour sa très sainte Eglise, en son nom. Comment ne pas être comblé par tant d’honneurs, car servir le seigneur Sigmar a toujours été notre plus grand désir, et ramener les égarés dans le droit et saint chemin de la foi sigmarite, vécue et transmise à travers son Eglise... Si je puis me permettre de parler ainsi, monseigneur, c’est une tâche d’importance primordiale que vous nous confiez là, et croyez bien que l’initié Solon et moi-même sommes conscient de la confiance que notre sainte Eglise met en nous, et que pour rien au monde nous ne souhaiterions la trahir, pas plus que nous ne souhaiterions trahir le tout puissant et très grand Empereur de l’humanité, Père de l’Empire et sauveur du Monde seigneur Sigmar, loué soit son nom pour l’éternité.

Après avoir prononcé ses mots, Gunther jeta un coup d’œil en direction de son compagnon Solon, afin de vérifier si celui-ci approuvait ses paroles. Son collègue ne le déçut pas en hochant la tête en signe d’approbation : lui aussi était avant tout dévoué à Sigmar, et prêt à tous les sacrifices pour son dieu tutélaire. Puis il se tourna vers le Grand Prêtre Samael, attendant sa réaction, sûr de l’ardeur de la foi qui animait le vieil homme et lui donnait une force et une vivacité d’esprit comme de corps qui rayonnait comme une aura, preuve que Sigmar devait protéger et veiller sur son prêtre. L'entrevue allait se conclure, car l'après-midi était déjà entamé, et leur voyage allait être long. Gunther savaient qu'ils allaient prendre la route pour Gössenheim et donc entrer en mission juste après la fin de leur conversation. Pour Gunther, qui n'avait jamais connu que le monastère et Hergig (où il avait grandi et plus tard rempli ses obligations de commis), la découverte d'un nouveau village isolé au milieu de la forêt, comme il y en avait pourtant beaucoup dans l'Empire, allait être une chose inédite. D'autant qu'il avait toujours vécu dans des milieux religieux, et que le village allait être composé de laïcs, voire de payens ou d'athés qu'il faudrait peut-être ramener dans la foi, car en quelques mois, qui savait ce que les habitants sans prêtre (encore qu'il y avait peut-être là bas d'autres représentant du clergé de cultes de dieux "officiels", tels que celui de Shallya, etc...) étaient devenus? Quoi qu'il en soit, nul doute que le voyage et les rencontres que Gunther n'allait pas manquer de faire allaient être des éléments nouveaux pour lui, éléments qui inspiraient sa foi et qui lui permettrait de s'ouvrir au monde réel, de sortir de l'isolement religieux du monastère pour aller à la rencontre de ceux qu'il espérait être des fidèles.

_________________
Ci-dessous la copie de la fenêtre 2:

Gunther Kahr, Foi (prêtrise)
Profil: For 8 | End 8 | Hab 8 | Cha 9 | Int 11 | Ini 8 | Att 8 | Par 8 | Tir 8 | NA 1 | PV 0/60

Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... nther_kahr


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  Page 1 sur 4
 [ 39 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés: Bing [Bot], Yorick


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit par phpBB-fr.com
Based on Style Chronicles by Jakob Persson, modifications by Medenor and [MJ] Urizen. All rights reserved.