Index du forum

Warforum JDR: forum JDR gratuit dans l'univers Warhammer®

Un forum totalement RP, dans le sombre et dangereux monde de Warhammer®
© L'univers, le contexte, les noms et autres appartiennent à Games Workshop®

Nous sommes le 24 Sep 2017, 03:30

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  Page 2 sur 2
 [ 19 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2
Auteur Message
MessagePosté: 12 Aoû 2015, 18:05 
Hors ligne
Warfo Award 2015 du meilleur MJ
Warfo Award 2015 du meilleur MJ
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 25 Aoû 2011, 15:02
Messages: 773
-BARUK KHAZAD! KHAZAD AI-MENU!

Ainsi avait hurlé fièrement le pourfendeur enragé en fonçant vers cinq affreux démons sanguinaires de Khorne! Korlandin était déjà bien blessé en surplus, et pour tout autre que lui, cet assaut ultime, préféré à la fuite, relevait sans doute purement et simplement du fou suicide...
Mais n'était-ce pas son destin? Mourir au combat et ne jamais reculer, quel que fût le danger?!
Citation:
Charge de Korlandin: 5, réussi / Esquive de démon1= 11, raté
Dégât dans le bras droit (7)= 22 (FORx2)+31(arme) +4 (charge) + 1(puissant) - 8(END)-7 (armure naturelle) - 2 (aura démoniaque)= 41pv, reste 19pv à démon1

La charge armée du nain fut belle et violente, tranchant presque carrément le bras de son hideux adversaire... N'importe qui en aurait possiblement lâché son arme... Mais? Non, pas ce monstre: C'était comme si sa noire lame longue était fusionnée avec sa main...
Il riposta en hurlant avec une furie bestiale, imité par un de ses comparses:

-Mizzzzérable chozzze, ton sssang va couleeer!
-Sasstrazzzrgl! KHORNE!

Citation:
Ils ont NA=2 ( d'où l'aspect vraiment suicidaire de ton baroud d'honneur non? :roll: )
ATT1 de démon1: 14, raté
ATT1 de démon2: 14, raté
ATT2 de démon1: 17, raté
ATT2 de démon2: 15, raté
(sans tricherie, promis! amusant ces ratages^^')
Instabilité démoniaque: 8, réussi

Hé! Tous leurs mortels tranchants avaient manqués le nain, lequel se défendait avec l'énergie du désespoir! Peut-être Korlandin, malgré ses blessures, crut-il encore plus à ses chances de victoire?
Toutefois, si de telles pensées il eut, cela fut possiblement de courte durée, car maintenant qu'était passé le trouble de leur venue en ce monde, les démons réagirent avec plus de rapidité qu'auparavant!
Citation:
ROUND2: ils ont 10 en INI et toi tu as 7, c'est à eux de nouveau pour leur 1ères attaques!
ATT1 de démon1: 12, raté
ATT1 de démon2: 8, réussi / parade de Korlandin: 8, réussie
Dégâts dans le torse(20)= 22 (FORx2)+24(arme)+2(violence forcenée) - 11(END) - 5(cuir) - 7 (gros coriace) - 10 (parade) = 15pv... il reste 8pv à Korlandin...

Malgré une parade de sa vieille hache abîmé - qui lui sauva toutefois la vie - le Pourfendeur téméraire se récolta un méchant tranchant dans l'abdomen:... Mais, en dépit de toutes ses blessures, il tint encore le coup pour celle-ci! C'était un coriace le Korlandin!

Réalisant que le combat qu'il était en train de mener sera surement son dernier (à moins d'un miracle), le Pourfendeur suicidaire entonna son "Chant de Mort", et entra alors dans sa transe guerrière ultime: Il allait tuer un maximum de ces sales démons avant d'y passer!!
Citation:
ATT de Korlandin: 15, raté
ATT2 de démon1: 20 (19), échec maladresse
ATT2 de démon2: 6, réussi / plus de parade possible pour Korlandin...
Dégât dans le bras droit(6)= 22 (FORx2)+23(arme)+9 (violence forcenée) - 11(END) - 5 (cuir) - 7 (coriace) - 8 (Chant) = 23pv... il ne restait que 8pv à Korlandin... il est... mort?

Si son chant l'avait galvanisé, il n'avait pas rendu non plus le nain infaillible, et c'est sans doute avec une frustration sans nom qu'il avait vu sa hache manquer l'ennemi... et une conscience encore plus aigüe que sa dernière heure allait venir?... Peut-être le ratage d'un des démons lui redonna t-il quelques espoirs? - Il avait glissé sur le sang frais de l'octogramme dessiné au sol et s'était rétamé en râlant - Mais cela fut bref: L'épée noire de l'autre ne l'avait pas manqué, elle, lui tranchant carrément le bras dans des geyser de sang!!!
Choc sanglant, artère aorte tranchée... il mourrait...

........

Il mourrait? Ou pas?

Pourquoi oyait-il alors toujours son propre Chant de Mort, de sa propre voix furieuse?... Était-ce juste un souvenir, maintenant que son âme naine allait rejoindre celle de ses ancêtres?...

Image


Et quel était cette image, fugace, qu'il venait de voir? Ce grand visage de nain suprême?
... Toute douleur avait disparu, Korlandin avait l'impression de flotter, contemplant d'incroyables batailles livrées par des nains...

Image

Citation:
+5PdC en Grimnir pour ton ultime combat suicidaire... -25 PdC en Grimnir pour ce qui va suivre... te reste 0 Points de Dévotion (PdC)

La dure réalité reprit soudain son cours... Korlandin, toujours chantant son Ode Funeste, était encore face à deux terribles démons de Khorne!!
Hein? Il n'était pas mort?...
Mieux même, il se sentait en pleine forme! Et dans son Chant mortel, il avait l'impression d'entendre en choeur celui de ses ancêtres, qui l'encourageaient à le poursuivre!!
Citation:
Pv au maximum; tu as NA 2 (Nombre d'Attaque 2) pour le combat... Tu peux continuer à chanter...

Sa surprise incroyable- et ce sentiment d'être soutenu par Grimnir lui-même? - passa plus vite que celle de ses deux ennemis démons étonnés de le voir toujours vivant...

-Hein?... Tu n'es pas mooort dans le sssang de Khorne, sssaleté?

Profitant de cette stupeur stupide des démons, Korlandin, son Chant toujours porté par mille voix valeureuse, avait un créneau pour cogner avant eux!!
Je m'arrête là, je crois qu'il y assez de matière.
Ce sera à toi de frapper pour le ROUND3 (mais tu prendras sans doute en retour les deux attaques de chacun s'ils sont toujours là)...
Fais moi donc un beau post, avec un beau Chant de Mort ;)
(les PdC, ça sert à "sauver" les pj: profites-en, tu l'as mérité, fou de nain!!!^^)

_________________
Bonnepierre est mieux que Malepierre pour construire...


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 12 Aoû 2015, 23:18 
Hors ligne
Warfo Award 2015 du meilleur bourrin
Warfo Award 2015 du meilleur bourrin
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 06 Juil 2014, 23:14
Messages: 45
Localisation: Paris
Profil: FOR 11 / END 11 / HAB 6 / CHAR 8 / INT 8 / INI 7 / ATT 10 / PAR 10 / TIR 8 / NA 1 / PV 75
Lien fiche wiki: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... _korlandin
Les démons de Khorne n'avaient sans doute pas prévu qu'un nain, un seul leur fonce dedans tête baissée sans même une once de peur. L'effet de surprise aida ainsi Korlandin à arriver au contact de l'un deux et de lui fendre presque totalement le bras où celui-ci tenait son épée. Mais malheureusement pour notre tueur le démon ne lâcha pas son arme, c'était... c'était comme s'il n'avait rien senti. À ce moment-là Korlandin compri que ce serait son ultime bataille.

Comme perdu dans le vague le nain esquiva et para toutes les attaques des démons, il avait une sensation étrange qui lui parcourait le corps, c'était, oui c'était bien ça... la peur... Quelle ironie, la peur, une sensation qu'il n'avait pas ressentie depuis longtemps, fort longtemps. Il aura fallu qu'il soit entouré de cinq démons de Khorne pour qu'il ait... peur. Lui qui avait pourfendu un troll en duel, massacré des dizaines de peaux-vertes, tué des skavens et bien d'autres créatures plus répugnante les une que les autres dans sa vie pour que la peur le rattrape enfin.

Korlandin repris alors ses esprits et aperçu au dernier moment l'attaque frontale qui lui était destiné... mais ce fut trop tard et malgré sa belle parade il fut touché. Il saignait, et abondamment au niveau de l'abdomen, le tueur cracha alors une grosse gerbe de sang, il s'essuya la bouche du revers de la main et la posa sur son abdomen pour endiguer son hémorragie. Il regarda un instant la plaie, il afficha un léger sourire.

-Mes chers ancêtres j'arrive. Dit-il d'une voix basse et calme.

Et il se mit alors à chanter:

J’arrive à m’infiltrer
Dans les cœurs pour en r’tirer la chaleur
Je vais faire des ravages
En l’honneur de mon héritage
Alors
Dans leur folie
Les ennemis s’enfuient
J’arrive à lire la peur dans leurs esprits


Il rata alors de peu un démon, le sors s'acharnait le nain n'arrivait à rien. Mais la roue tourne, c'est alors qu'un démon glissa sur le sang qui était abondant et répandu un peu partout au sol. C'était là une occasion en or, Korlandin leva haut sa hache pour pourfendre son ennemi au sol mais, mais non... un autre démon avait lui aussi saisit sa chance et par la même occasion le bras droit du tueur.
Le tueur vit alors son arme et son bras tomber au sol, son échec était complet. Que la honte l'emporte se dit-il. Et c'est ce qui se passait ses yeux se fermaient doucement, tout doucement.
La mort l'étrennait.

J’répands la terreur
Pourvu qu’ils sombrent dans l’horreur
J’répands la terreur
Pourvu qu’à mes ancêtres, je puisse faire honneur


Enfin c'est ce qu'il pensa au début mais, mais il ne comprenait pas pourquoi donc entendait-il son propre chant et qui plus est avec sa voix... que se passait-il ?!
Et qui était donc cette immense visage devant lui ?! Ce visage il, il l'avait déjà vu, il lui était comme familier...
Non ce ne pouvait être que la mort car la douleur l'avait quitté, il se sentait léger comme porter par quelque chose et devant lui il voyait de grandes batailles disputé par les siens, était-ce là le paradis ?!

NON ! Le pourfendeur de troll rouvrit alors les yeux, il était toujours en vie et qui plus ai en pleine forme, il entonnait toujours son chant et devant lui il ne restait plus que deux abominations de Khorne. Que c'était-il passé ?! Dans sa tête il entendait des voix, elles chantaient avec lui, était-ce ces ancêtres qui l'enjoignaient à les massacrer et à rejoindre le panthéon de ces aïeuls ?!

-J'ARRIVE MES FRERES !!! Cria t'il.

En r’gardant dans leurs yeux
Je n’ressens aucune pitié pour eux
Alors


Même ses ennemis ne comprenaient pas comment il était toujours en vie.

-Hein?... Tu n'es pas mooort dans le sssang de Khorne, sssaleté?

La peur s'instigua dans leur cœurs Korlandin devait profiter de ce qui devait être son dernier coup de chance dans ce monde. Il ramassa au sol avec son bras gauche sa lourde hache qu'il devrait magné d'une main pour cette ultime affrontement.

Les yeux rivés
Sur ma hache
Ils sentent que la vie va vite les quitter

_________________
Korlandin Gundrikson, Voie du Pourfendeur de Troll
Profil: For 11 | End 11 | Hab 6 | Cha 8 | Int 8 | Ini 7 | Att 10 | Par 10 | Tir 8 | NA 1 | PV 38/75
http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... _korlandin

http://img4.hostingpics.net/pics/825348Sanstitre1.png


Modifié en dernier par [MJ] Bonnepierre le 15 Aoû 2015, 15:02, modifié 3 fois.
6xp+10 pour ce combat=,+16xp/44xp


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 13 Aoû 2015, 05:48 
Hors ligne
Warfo Award 2015 du meilleur MJ
Warfo Award 2015 du meilleur MJ
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 25 Aoû 2011, 15:02
Messages: 773
En vérité Korlandin avait ses deux mains, lesquelles étaient vaillantes, toutes deux tenues sur sa fidèle hache:
Il était redevenu en pleine forme! Même, plus fort que jamais!!!
Citation:
ATT de korlandin: 12, raté

Cela ne l'empêcha pas pour autant de "rater"... Les deux démons ricanèrent:

-Arh! tuons le!
-oui, tuons le!


J’répands la terreur
Pourvu qu’ils sombrent dans l’horreur
J’répands la terreur
Pourvu qu’à mes ancêtres, je puisse faire honneur

Oui, Korlandin chantait...
Citation:
ATT1 de démon1: 11, réussie / parade de korlandin: 16, ratée
dégâts dans le torse (14) = 22 (forx2) +27 (arme) +7 (violent) - 11(END)-5(cuir)-9(coriace)-10 (Chant) = 21pv, reste 49pv à korlandin
Att1 de démon2: 17, raté
Att2 de démon1: 12, raté
att2 de démon2: 8, réussie
Dégâts dans le torse (13)= 22 (forx2) +24 (arme) +7 (violent) - 11(END)-5(cuir)-7(coriace)-2 (Chant)= 28pv, reste 21pv à korlandin...
ATT2 de Korlandin (oui, il a deux attaques en ce moment!): 8, réussie / esquive du démon: 15, ratée
Dégâts dans une jambe '(11): 22 (FORx2)+ 27 (arme)+2 (puissant) - 8(END) -7 (arm nat) -2 (aura)= 34pv, démon1 est mort...

Raaaa!!!! Malgré son "retour divin", le nain en avait pris plein la gueule!! plein le torse pour être exact... Mais il avait rebellé, et dans des odeurs de souffres et des cris, renvoyé un de ces sales démons chez lui!!!
Ils étaient face à face maintenant:
Un démon en pleine forme face à lui, qui ne l'était déjà plus...
Citation:
ATT1 de démon2: 16, ratée
ATT1 de Korlandin: 17, ratée
ATT2 de démon2; 8, touché / parade de korlandin: 5, réussi
Dégâts dans le torse (13)= 22+ 21 (arme)+2 (violence)-11 (END) - 7 (coriace) -5 (cuir)- 3 (Chant)-10 (parade)= 9pv, reste 12pv à Korlandin...
ATT2 de Korlandin: 2, réussi / esquive du démon: 8, réussie...

C'était la guerre!! Le nain, malgré l'appui de ses ancêtres, était quasi mort, encaissant coups sur coups! Ces foutus démons étaient trop forts?!!!
Mais?
TCHAC! TCHAC!
Non? il venait une énième fois d'être sauvé par deux flèches qui avaient criblées son ennemi, lequel repartait dans son monde noir en hurlant dans des relents de souffres...

Le Cornu était là, tout près, blessé, fatigué, tandis que le calme revenait...

Image

-La Flèche est mort, dit-il: et deux autres aussi... mais toi tu es en vie le nain...

_________________
Bonnepierre est mieux que Malepierre pour construire...


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 15 Aoû 2015, 15:03 
Hors ligne
Warfo Award 2015 du meilleur bourrin
Warfo Award 2015 du meilleur bourrin
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 06 Juil 2014, 23:14
Messages: 45
Localisation: Paris
Profil: FOR 11 / END 11 / HAB 6 / CHAR 8 / INT 8 / INI 7 / ATT 10 / PAR 10 / TIR 8 / NA 1 / PV 75
Lien fiche wiki: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... _korlandin
En r’gardant dans leurs yeux
Je n’ressens aucune pitié pour eux
Alors
Les yeux rivés
Sur ma hache
Ils sentent que la vie va vite les quitter


Mais malgré le fait qu'il soit encouragé par ses "ancêtres" qui chantaient avec lui cela ne l'empêchait pas de rater ses ennemis. Les démons ricanaient face à la futilité de ce mortel qui s'accrochait désespérément à la vie et qui tentait de les tuer.

-Arh! tuons le!
-oui, tuons le!
Beuglaient-ils.

Korlandin ne leur prêtait pas attention, car il savait que les Dieux le regardait et le jugeaient en ce moment même.

J’répands la terreur
Pourvu qu’ils sombrent dans l’horreur
J’répands la terreur
Pourvu qu’à mon clan, je puisse faire honneur


Et malgré sa concentration et sa détermination sans faille, il ne réussit pas à parer ni même à esquiver les attaques démoniaques, la première attaque lui entailla le torse de bas en haut et la deuxième de son épaule droite à son flanc gauche. Le sang coulait à flot de ces deux énormes entailles, son morale fut sapé pendant quelques secondes, mais il reprit du poil de la bête et d'un grand revers de sa hache meurtrière renvoya dans les abysses un des démons de Khorne.
C'était maintenant en duel que le tueur allait sceller son destin tragique...

Mais j’ai un gros défaut
Je ne suis fait que d'os, de chair et de peau
Et nombreux son mes adversaires
Mais bientôt tous mangeront la terre
Et si jamais j'ai tor
Pour moi ce sera la mort


Là c’est moi qu’y’ai peur
Je comprends ce que c’est qu’ la terreur
Là c’est moi qu’y’ai peur
Mais bientôt la terreur glacera leur cœur


J’répands la terreur
Pourvu qu’ils sombrent dans l’horreur
J’répands la terreur
Pourvu qu’à mes ancêtres, je puisse faire honneur


Le combat reprit et se fut le suppôt de Khorne qui lança les hostilités, mais le tueur para et contre-attaqua mais malheureusement le démons avait esquivé le coup. Et de plus belle le démons attaqua Korlandin qui tenta de parer, mais il échoua et se prit de plein fout la noire lame de son ennemi. Le nain cracha alors quelques belles quantités de sang de par sa bouche et de plus ses nombreuses entailles au torse suintaient abondements.
Il tenta alors une offensive désespéré mais le démon l'esquiva sans peine et en ricana.
C'était là sa fin il n'aurait donc pas la chance de finir son combat en tant que "vainqueur"...

Pour m’aider
Je demandis aux dieux leurs aides
Et à ma prière ils répondirent
Grungni, Valaya et Grimnir
Alors
Et je les détruisis en un rien d’ temps


J’répands la terreur
Pourvu qu’ils sombrent dans l’horreur
J’répands la terreur
Pourvu qu’à mon clan, je puisse faire honneur


Mais c'est alors que... TCHAC! TCHAC!, deux traits vinrent pourfendre le démon qui disparu dans des volutes de fumés noires.

J’meurs dans la terreur
À mon peuple je fis honneur


Korlandin se tourna alors et vit derrière lui le Cornu qui lui aussi était blessé et qui lui dit:

-La Flèche est mort, et deux autres aussi... mais toi tu es en vie le nain...

-NON ! Pourquoi êtes vous v'nus ? J'vous avais dit de fuir...

Et il s'effondra alors à genou, au sol, quelques larmes coulèrent de son œil droit...
Il pleurait car aujourd'hui il n'avait pas rencontré son destin, il pleurait car aujourd'hui il avait perdu des amis et des frères d'armes pour sa propre cause...

J'utilise mon xp pour un +1 en Parade et +5 PV

_________________
Korlandin Gundrikson, Voie du Pourfendeur de Troll
Profil: For 11 | End 11 | Hab 6 | Cha 8 | Int 8 | Ini 7 | Att 10 | Par 10 | Tir 8 | NA 1 | PV 38/75
http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... _korlandin

http://img4.hostingpics.net/pics/825348Sanstitre1.png


Modifié en dernier par [MJ] Bonnepierre le 15 Aoû 2015, 15:03, modifié 1 fois.
6xp/50xp / -50 pour 2 augmentations (PAR et PV), reste 0xp


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 17 Aoû 2015, 20:44 
Hors ligne
Warfo Award 2015 du meilleur MJ
Warfo Award 2015 du meilleur MJ
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 25 Aoû 2011, 15:02
Messages: 773
Citation:
Pour m’aider
Je demandis aux dieux leurs aides
Et à ma prière ils répondirent

Attention peut-être à cette partie de ta chanson:... ce n'est pas très "nain" de "quémander de l'aide divine"...
Citation:
Extrait de la bibliothèque:
http://bibliotheque-imperiale.com/index ... _Khazalide
La religion Naine est avant tout orienté vers le respect des Ancêtres et des traditions, plus que vers l'espoir d'un soutien divin.
En fait, on pourrais dire qu'on prie les Dieux humains, mais qu'on honore les Dieux Nains. D'ailleurs, il est fort probable qu'un Nain prendrait le fait de recevoir l'aide concrète et visible de ses Dieux comme une insulte envers ses capacités à affronter les difficultés par lui-même.

Cela dit, tu fais bien comme tu veux, tu peux tout à fait être déviant, religieusement, si tu veux, et de la façon de ton choix... En tout cas, j'aimerai bien que, dans ton rp narratif (ou en rp de "pensées"), tu donnes éventuellement des indices quant à la façon de voir ses ancêtres qu'a Korlandin, ainsi que de cette "aide" qu'il a reçue ;)

Un matin... Une sinistre caverne, Ouest des Terres Sombres...
Dans de nauséabondes fumées soufreuses, les démons avaient tous été renvoyés chez eux, dans leur enfer maudit... mais ils n'avaient pas trépassés sans laisser derrière eux leur lot de cadavres... Là, dans les grottes ou au dehors, certes parmi bien plus de corps orques et gobelins trépassés, se trouvaient les cadavres de trois des rôdeurs alliés de Korlandin... Tranchés de toutes parts par les noires épées, leurs arcs ou leurs lames non loin d'eux, ils reposaient dans le silence revenu...

Un silence qui fut, pendant un temps, seulement occupé de diffus sanglots: Ceux de Korlandin, mais aussi des archers survivants. Le Cornu, qui lui ne pleurait pas - ou du moins ne faisait point de bruits en ce sens - était longtemps resté immobile près du nain sans lui répondre, le laissant encaisser son chagrin et ses regrets...

Finalement il posa une main apaisante sur l'épaule du nain agenouillé, et lui dit de sa voix basse, presque dans un chuchotement:

-Ni La Flèche ni nos autres camarades tombés n'étaient hommes à abandonner un ami à une mort certaine... Plutôt mourir que cela... Même sachant ce qui les attendaient, ils auraient fait le même choix...

le Cornu prit ensuite le corps de La Flèche dans ses bras pour le porter au dehors, et les archers survivants firent de même des deux autres corps alliés... Gageons que Korlandin suivit le mouvement, voire aida à ce faire...
Ayant déposés leurs amis défunts en marge de la corniche extérieure où avaient eu lieu les premières escarmouches, les rôdeurs, sous l'impulsion du Cornu, jetèrent dans une crevasse tous les équipements orques et récupèrent ce qui leurs sembla valable: Malgré le drame, ils n'oubliaient point leurs devoirs ni qu'ils étaient en "guerre"... Le Cornu trancha même toute les têtes peaux vertes pour en faire un tas pèle-mêle, et éviscéra un peu plus quelques cadavres, afin d'éventuellement semer le trouble dans l'esprit des ennemis qui viendraient à les retrouver...
Ensuite, les plaies de tous - Korlandin inclus - furent pansées rapidement, aidé d'onguents de plantes.
Puis le groupe remonta dans des hauteurs forestières avec les corps regrettés, jusqu'au pied d'un grand chêne...
Montagne et forêt... Matinée morne et brumeuse...
Là, une courte cérémonie, sans parole, advint:
D'abord le Cornu, puis les autres, s'embrassèrent la paume, puis l'appliquèrent sur la joue des morts. S'en suivirent quelques gestes sibyllins, sans doute en rapport avec leur religion. Korlandin les imita peut-être? Ou il accomplit possiblement son propre rite d'adieu, verbal ou non?...
Toujours étant que les corps furent ensuite enterrés sous des cairns de pierre, et que le Cornu dit froidement:

-Je vais chasser pour le sacrifice.

Les deux autres rôdeurs - bien blessés eux aussi - opinèrent avec tristesse.
Passant près de Korlandin, le Cornu déposa une grande hache naine, de toute beauté, bien que souillée de vieux sang séché:
Image
Hé! N'était-ce pas une Hache de Grimnir?... Au vu du manche et de la lame gravés de runes, le pourfendeur se dit qu'il s'agissait sûrement d'une arme unique ayant appartenu à un chef de Clan nain...

-Le chef orque la gardait sur lui, sûrement comme trophée... Elle te revient, je suppose.

Et il partit, laissant Korlandin près des trois cairns avec les deux derniers rôdeurs vivants. Ceux-ci dirent au nain qu'ils allaient chercher des plantes médicinales, et Korlandin se retrouva seul.
Il n'y avait nul ressentiment envers le nain dans leurs yeux, juste la fatalité et de la peine.

Les onguents appliqués plus tôt sur les blessures du nain commençaient à faire effet:
Citation:
+1d10 +4 PV sur chaque blessure / Korlandin a 3 blessures...
= 7pv + 5pv + 14pv = +26pv, Korlandin est à 38pv

Autour du chêne et des cairns, il n'y avait nuls bruits d'animaux, aucun oiseau ne chantait, à croire que toute vie animale avait déserté cette forêt noire et maudite...

_________________
Bonnepierre est mieux que Malepierre pour construire...


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 28 Oct 2015, 01:52 
Hors ligne
Warfo Award 2015 du meilleur bourrin
Warfo Award 2015 du meilleur bourrin
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 06 Juil 2014, 23:14
Messages: 45
Localisation: Paris
Profil: FOR 11 / END 11 / HAB 6 / CHAR 8 / INT 8 / INI 7 / ATT 10 / PAR 10 / TIR 8 / NA 1 / PV 75
Lien fiche wiki: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... _korlandin
Un matin... Une sinistre caverne, Ouest des Terres Sombres...

Le vent se lève alors que Korlandin, le Cornu et les rôdeurs sortent de la caverne portant dans leur bras leurs défunts compagnons. Le tueur et les autres avaient mauvaise mîne, et le chagrin se lisait dans leurs regards... Aujourd'hui il venait de perdre lui et ces compagnons des amis et frères d'armes. Mais malgré tous ces malheurs il ne fallait pas oublier que la compagnie était en "guerre" face aux peaux vertes, et que la guerre ne se gagne pas qu'avec les armes, mais aussi avec la "tête"... Le Cornu demanda alors que l'on dépouille les cadavres peaux vertes et que l'on jette les corps dans la crevasse, pendant que lui s'occupa de les décapiter et de les éviscérer. Une fois la "tâche" accompli on pensa les blessures de tout le monde en y appliquant différentes plantes et onguents médicinaux. Une fois remis en état, tous décidèrent d'amener leurs regrettés amis dans les hauteurs forestières pour y trouver un endroit paisible et décent afin d'y enterrer leurs amis...Et ils trouvèrent un endroit des plus convenable, au pied d'un majestueux chêne...

Montagne et forêt... Matinée morne et brumeuse...

Advint alors une courte cérémonie funéraire où les mots furent remplacé par un silence des plus solennel. Les rôdeurs suivirent les gestes cérémoniels du Cornu, que Korlandin imita lui aussi. S'en suivi ensuite la "délicate" tâche d'enterrer les corps. Ceux-ci furent enterré dans de simples tombes qui furent ensuite recouverte de cairns de pierres.
Ensuite le Cornu informa Korlandin qu'il s'en allait accompagner des rôdeurs chasser pour "le rituel"... Mais avant d'aller s'enquérir de quelques prises, le Cornu offrit au nain une hache naine. Le tueur reconnu très rapidement l'arme, c'était une hache de Grimnir, une arme de grande valeur qui avait sans doute appartenu a un guerrier de grand renommé ou à un Thane...
Korlandin était fasciné devant tel arme, les runes, les ornements, la qualité... Une arme de grande valeur pour un guerrier de grande valeur. Mais c'était là un maigre lot de consolation face à la mort de ses amis.

-Merci l'ami, sache que dorénavant cette arme fera coulé l'sang des "vrais" ennemis...

Sur ces paroles les rôdeurs s'en allèrent accomplirent leur tâche.
Le tueur était alors seul face aux tombes de ses amis, et là il tomba à genoux et les larmes coulèrent, pris d'un grand chagrin il hurla, il hurla même si fort que toutes personnes à cinq kilomètres à la ronde l'avait sans aucun doute entendu. Il ne dit aucun mots car rien ne pouvait décrire la perte de ces compagnons, quel piètre guerrier faisait-il incapable de sauver ses compagnons, et incapable de trouver une mort digne de lui... Les larmes cessèrent alors, se tenant toujours devant les cairns, il essaya de se remémoré ce qui était arrivé... C'était des plus étrange et flou surtout, qui était donc le "grand visage" il lui était à la fois étranger et familié, et les voix "derrière" lui étaient encore à la fois "familières" et inconnu. Ancêtres ou divins ?! de qu'elle aide avait-il bénéficié, il ne savait pas mais une chose lui fut claire, une grande destiné devait sans aucun doute l'attendre vu la tournure qu'avait pris le combat quelques heures plus tard.

"-Merci qui que vous soyez, je ne vous décevrais pas, sachez-le..." "Se" dit-il intérieurement.

Korlandin se releva alors sécha son œil droit, se rapprocha des sépultures et déclara:

-Votre "sacrifice" n'aura pas été vain, mes "ancêtres" ou mes "dieux" me sont apparu et mon "aidé", une grande destinée mets prévu je pense, et au vu de cela je vous fais le serment à vous mes amis que Khorne connaitra mon courroux et la peur... Et je vous promets que centaines ils seront à tomber sous mes coups... Adieux, allé en paix maintenant, je, je veux dire nous la relève...


Le tueur attendit alors le retour des rôdeurs en méditant, et lorsque les rôdeurs furent de retour il leur dit:

-ILS LE PAYERONT, ILS LE PAYERONT TOUS... ET LE PRIX DU SANG SERA DEMANDE !

_________________
Korlandin Gundrikson, Voie du Pourfendeur de Troll
Profil: For 11 | End 11 | Hab 6 | Cha 8 | Int 8 | Ini 7 | Att 10 | Par 10 | Tir 8 | NA 1 | PV 38/75
http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... _korlandin

http://img4.hostingpics.net/pics/825348Sanstitre1.png


Modifié en dernier par [MJ] Bonnepierre le 17 Nov 2015, 23:51, modifié 1 fois.
6xp+2 pour mon gros retard/ 8xp


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 18 Nov 2015, 00:37 
Hors ligne
Warfo Award 2015 du meilleur MJ
Warfo Award 2015 du meilleur MJ
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 25 Aoû 2011, 15:02
Messages: 773
Montagne et forêt... Fin de matinée, morne et brumeuse...

-Je suis d'accord mais ne parle pas si fort, avait répondu à Korlandin un des deux rôdeurs revenu aux cairns. On sait jamais ce que ça pourrait attirer... ici ce sont les Terres sombres tout-de même... Enfin, juste leurs prémices mais quand même...
Celui là ne paraissait pas très disposé à affronter encore d'autres ennemis après le drame matinal qui avait emporté quatre des leurs...

L'autre acquiesça aux mots de son camarade, avant de faire une remarque générale sur leur récente activité:
- Forêt maudite... pas de plantes valables, ou si peu...
Attendons le Cornu.


Peu de paroles échangées ensuite, sauf si Korlandin chercha la discussion...
Ne te gêne pas pour ça.

Dans la petite clairière triste, nimbée de brumes douteuses et entourée d'arbres tordus, le groupe commença à attendre le retour du Cornu, en compagnie des quatre tas de pierres de leurs compagnons défunts...
Et il attendit... attendit... C'était long.

-Il ne doit pas y avoir beaucoup de gibier dans ces bois malsains, fit remarquer un rôdeur.

-Il en trouvera, répondit l'autre. Attendons encore...

Et le nain et les deux rôdeurs attendirent... encore... Le soir approchait, et avec lui de lourds nuages noirs...

Sans doute Korlandin trouvait-il cette situation déplaisante, sans doute avait-il envie de bouger, de se mettre en recherche du Cornu peut-être? de s'activer en tout cas!... Mais les rôdeurs ne le voulaient point... Et le tueur nain, aussi fou fût-il, n'était sûrement quand même pas assez inconscient pour aller se perdre seul dans une forêt si noire que celle qui l'entourait. Sans ses guides, ce serait vraiment n'importe quoi. Il n'était pas dans son élément. Il deviendrait lui-même le "gibier" non pas? Le "gibier" des orques, ou d'autres horreurs qui habitaient ces bois hantés...

Le soir, Forêt Sombre...
La pluie s'était mise à tomber, en grosses gouttes chaudes et sales. Mais le grand chêne noueux qui s'élevait fièrement au milieu de la clairière, comme un dernier résistant à l'influence maléfique de l'endroit, protégeait le petit groupe...

Le Cornu revint enfin, sa gibecière débordant de pattes animales - en provisions,sans doute - et sur son épaule la tête tranchée d'un vieux cerf aux bois noirs impressionnants.
Sans un mot, mais avec cérémonie, il vint faire couler sur les cairns le sang du cou ouvert de l'animal, lentement, puis il déposa solennellement la tête sur la tombe de La Flèche... Enfin, il refit des gestes religieux, imité des autres rôdeurs... et peut-être aussi de Korlandin, comme ce matin...

Ce n'est qu'alors qu'il parla. droit au but et sans détours, comme toujours:

-Il y avait un groupe d'humains et de nains en route vers le Col du Chien Fou. Les humains viennent des principautés Frontalières, une quarantaine de guerriers. Les nains de Karaz a Karak, un peu plus nombreux... Ils veulent se rendre à Karag Dron mais n'ont pas voulu m'en dire plus. Ce doit être une expédition minière. Ils connaissent des cavernes et d'anciens souterrains éboulés pour camper à moindre danger. Nous devrions les y rejoindre, je pense.

Korlandin n'était pas spécialement psychologue, loin de là (connaissait-il seulement ce mot? ) mais il ne pouvait lui échapper l'impression que le Cornu n'était pas aussi assuré qu'auparavant. Et cela ne venait point de la situation précaire où tous se trouvaient, non, le Cornu n'était pas homme à s'effrayer :... La Flèche, son fidèle compagnon, ses conseils, ses décisions, c'était cela qui devait lui manquer terriblement...

-Karag Dron? répéta un rôdeur: C'est pas ce volcan plein d'orques et de Gromril? ça doit être des fous... vouloir ravir du minerai aux nez des orques, si peu nombreux, c'est du suicide.

Hochement de tête du Cornu:

-Si-fait. Mais nous avons subi un dur revers et devons pour l'heure abandonner notre mission. La leur m'importe peu, mais ils auront besoin d'éclaireurs. Je crois que nous devrions profiter de leur abris et les aider.


Le Cornu se tourna alors vers Korlandin, ses yeux légèrement luminescent dans la fente de son éternel casque...

Sur Karag Dron, en tant que nain, Korlandin en savait des choses... Etant natif de Karak aux huit Pics, il en savait beaucoup même!... bien que ses connaissances n'étaient plus de première jeunesse...
Le Mont du Tonnerre, également appelé Karag Dron, est l'un des plus grands et des plus puissants volcans de la région sud des Montagnes du Bord du Monde. Il se situe à égale distance de la capitale des nains, Karaz-a-Karak, et de la forteresse des peaux-vertes, les 'Huit Pics'. Il est donc tout naturellement l'objet d'un combat acharné entre ces deux factions. Le contrôle du Mont du Tonnerre est un objectif de tout premier plan : l'armée qui parviendra à contrôler cette région prendra l'avantage dans la lutte pour la domination des Montagnes du Bord du Monde.

Le campement de l'armée des nains et celui de l'armée des peaux-vertes au Mont du Tonnerre ne sont séparés que par le Ravin de la Fureur du Dragon. Le pont reliant les deux campements a, quant à lui, été détruit il y a fort longtemps par la créature qui a donné son nom au ravin. Les nains et les peaux-vertes s'y livrent une bataille sans fin, chaque camp attendant les renforts qui lui permettront d'écraser son adversaire.

Au nord du ravin, le camp nain de Hargan Hammerstriker est sous une pression constante, émanant aussi bien des orques que du Haut Roi Thorgrim le Rancunier lui-même. Les nains se sont établis ici pour deux raisons : protéger la région de la Waaagh des peaux-vertes et miner les filons de gromril, l'ordre venant du Haut Roi en personne. Ce précieux métal est en effet utilisé pour forger les Armes du Destin des armes légendaires qui permettront peut-être aux nains de renverser le cours de la bataille.

Suivant à la lettre les ordres du tyrannique Seigneur de Guerre Grumlok, les orques et les gobelins des Gars du Soleil Sanglant peaufinent leurs plans pour écraser les nains, et ainsi ouvrir le chemin à la Waaagh vers le Mont du Tonnerre. Gazbag, puissant chaman et conseiller de Grumlok, suggère au Seigneur de Guerre de supprimer toutes les distractions sur le chemin vers la capitale de Karaz-a-Karak. C'est, selon lui, le prix à payer pour exterminer les nains le plus rapidement possible.

A l'ouest du volcan, les ruines de Karak Palik attisent la convoitise des deux factions. Les nains désirent sécuriser l'Enclume Runique qui se situe au centre des ruines, alors que les peaux-vertes adorent exterminer les nabots des tours anciennes. Bien que leurs motivations soient différentes, les deux factions souhaitent s'emparer de cette zone, coûte que coûte. Les ruines représentent une position défensive formidable qui permettrait à l'un ou l'autre des camps de renforcer sa position et son emprise sur le territoire.

Ailleurs, en un lieu tenu secret depuis longtemps, la guilde naine des ingénieurs travaille sans relâche au développement et au test de nouvelles machines de guerre. De prime abord, on pourrait penser que ces appareils étranges déployés dans ce ravin ne sont rien de plus que des inventions sorties de l'imagination d'un fou, mais si le maître ingénieur, qui travaille jour et nuit sur ces machines d'un nouveau genre, parvient à en faire fonctionner ne serait-ce qu'une seule, cela pourrait suffire à faire pencher la balance en faveur des nains.

Alors que les nains et les peaux-vertes se livrent un combat sans merci pour le contrôle de la région du Mont du Tonnerre, d'autres ennemis attendent dans l'ombre une opportunité pour tirer leur épingle du jeu. Les Pilleurs de Reichert , un groupe de bandits bannis de l'Empire, ont été attirés aux pieds du Mont du Tonnerre par une légende selon laquelle de fabuleuses richesses seraient cachées à l'intérieur de deux anciennes voûtes naines abandonnées il y a de nombreuses années, durant le Temps du Malheur. Ces hors-la-loi s'attaquent désormais aux wagons de renfort des nains et aux camps de mineurs, menaçant par la même occasion l'effort de guerre, ce qui profite évidemment aux peaux-vertes.

De plus, les nains et les peaux-vertes doivent composer avec un ennemi commun : les adeptes de Drakk. Ces humains, qui ont vécu pendant des générations sur les terres arides aux environs du volcan, vénèrent l'ancien dragon qui demeurait jadis à cet endroit. Lorsque les armées des orques et des nains commencèrent à se livrer bataille près de leurs maisons, les adeptes ont engagé un chef ogre du nom de Tuff Gutbash afin qu'il les protège. Avec le clan Gutbash à leurs côtés, les adeptes représentent une réelle menace.

Avec sa rivière de lave, ses fosses de gaz nocif et ses paysages escarpés parsemés de rochers noirs, le Mont du Tonnerre est au centre d'un conflit de grande envergure. C'est un lieu inhospitalier et dangereux, tout comme les nains et les peaux-vertes qui s'y livrent bataille. Les enjeux sont colossaux : la victoire au Mont du Tonnerre ouvrirait la route vers la capitale de l'une ou l'autre des factions et permettrait probablement d'asséner le coup décisif, celui qui décidera de l'issue du combat opposant les armées de l'Ordre à celles de la Destruction.

_________________
Bonnepierre est mieux que Malepierre pour construire...


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 25 Nov 2015, 23:01 
Hors ligne
Warfo Award 2015 du meilleur bourrin
Warfo Award 2015 du meilleur bourrin
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 06 Juil 2014, 23:14
Messages: 45
Localisation: Paris
Profil: FOR 11 / END 11 / HAB 6 / CHAR 8 / INT 8 / INI 7 / ATT 10 / PAR 10 / TIR 8 / NA 1 / PV 75
Lien fiche wiki: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... _korlandin
Montagne et forêt... Fin de matinée, morne et brumeuse...

Les rôdeurs avaient demandé à Korlandin de cesser de crier ainsi, car comme ils le disaient "ici c'est les Terres Sombres", <<hum... les Terres Sombres où l'enfer j'm'en fout , qu'ils viennent s'ils l'osent>> se disait-il, mais il ne le déclara point à ces compagnons, qui n'étaient pas en compagnie du Cornu...
Le nain demanda alors s'il fallait s'inquiéter de l'absence de celui-ci, à quoi on lui répondit qu'il ne fallait pas s'en faire et attendre car le gibier est plutôt rare dans ces sombres contrées. Alors ils attendirent encore et encore... Devant cette attente Korlandin se dit qu'il serait peut-être bon d'en savoir un peu plus sur ces compagnons...

-Les gars c'est quoi d'ja vot'e nom déjà ?


Une fois la question posée il attendit leurs réponses et tenta d'en savoir un peu plus sur eux, qu'ils étaient, d'où ils venaient et quelle était la raison de leur présence dans la compagnie.

Puis pour tuer le temps qui semblait ne pas vouloir passer, et sans aucun doute soulager ses nerfs Korlandin décida d'abattre à l'aide de sa vielle hache un arbre de bon stature pour en faire un futur feu de camp. La tâche ne fut pas compliqué et il en profita plus pour se "soulager" et "s'entrainer" que pour vraiment découper un arbre...
Une fois l'arbre abattu le tueur alluma un petit feu à l'aide du bois découpé, puis il s'asseya devant, il ferma les yeux et médita, on aurait pu croire qu'à ce moment la le nain dormait mais il n'en n'était rien. Sur ses gardes comme jamais le tueur se focalisait sur tout ce qui se trouvait autour de lui, cherchant un bruit par ici et un autre par là, celui d'une "bête", peut être le vent ou même quelqu'un ou encore quelque chose... mieux vaut prévenir que guérir se dit-il .

Le soir, Forêt Sombre...

Après une longue attente advint alors la pluie et avec elle le Cornu, sa gibecière débordant de gibier et portant sur son épaule une magnifique tête de cerf. Il utilisa celle-ci pour son rituel cérémonieux, les rôdeurs suivirent l'énigmatique elfe sylvain dans ces gestes, mais Korlandin ne fit pas de même, car il avait fait son deuil plutôt, et à sa manière... Ce n'est que lorsque que la cérémonie fut finie que le Cornu expliqua son "retard".

-Il y avait un groupe d'humains et de nains en route vers le Col du Chien Fou. Les humains viennent des principautés Frontalières, une quarantaine de guerriers. Les nains de Karaz a Karak, un peu plus nombreux... Ils veulent se rendre à Karag Dron mais n'ont pas voulu m'en dire plus. Ce doit être une expédition minière. Ils connaissent des cavernes et d'anciens souterrains éboulés pour camper à moindre danger. Nous devrions les y rejoindre, je pense.

Pendant que la compagnie pesait le pour et le contre, le nain lui se mit à réfléchir et à analyser la situation dans laquelle lui et ses compagnons se trouvaient... En sous nombre, démoralisé dans des terres remplies de centaines de peaux vertes et d'autres monstruositées, seul la mort les attendaient s'ils continuaient ainsi dans un tel endroit..., les "renforts" étaient donc nécessaires...

-Si-fait. Mais nous avons subi un dur revers et devons pour l'heure abandonner notre mission. La leur m'importe peu, mais ils auront besoin d'éclaireurs. Je crois que nous devrions profiter de leur abris et les aider.

Le Cornu fixa alors Korlandin, la voix du tueur ferait sans aucun doute pencher la balance.

-P'tre qu'lon s'écarte de notre but réelle mais on n'peu continuer en si petit nombre dans un tel lieux... D'toute façon à Karak dron y'a dl'orque à découper, et un peaux vertes c'est un peaux vertes peu importe où il se trouve ! Mais une fois là bas fait attention tout le volcan ainsi qu'ces alentours son un champ d'batailles, vous connaissez pas ?! tirez à vue...

Sur ces paroles le tueur ramassa son barda, ainsi il était prêt au départ.

_________________
Korlandin Gundrikson, Voie du Pourfendeur de Troll
Profil: For 11 | End 11 | Hab 6 | Cha 8 | Int 8 | Ini 7 | Att 10 | Par 10 | Tir 8 | NA 1 | PV 38/75
http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... _korlandin

http://img4.hostingpics.net/pics/825348Sanstitre1.png


Modifié en dernier par [MJ] Bonnepierre le 28 Nov 2015, 20:08, modifié 1 fois.
5xp+10 fin de scénar / 23xp +5pdC à Grimnir


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 28 Nov 2015, 21:13 
Hors ligne
Warfo Award 2015 du meilleur MJ
Warfo Award 2015 du meilleur MJ
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 25 Aoû 2011, 15:02
Messages: 773
Plus tôt dans la journée. Montagneuse forêt morose et pluie menaçante.
-Erwann.
-Silas.

Ainsi s'étaient seulement présentés les deux rôdeurs à Korlandin. Avant que le dénommé Erwann ajoute:
-Nous sommes des défenseurs de la nature wissenlander... Ce fut un honneur que de guerroyer aux côté d'un si courageux nain, Korlandin.

Ce respect qu'ils avaient pour lui ne les empêcha pas, cependant, de ne pas se montrer d'accord avec les travaux prévus par le nain dans l'après-midi... Les échos de la hache sur le bois pourrait alerter des ennemis, lui expliquèrent-ils, tout comme la fumée d'un feu de camp... Et les ennemis ne manquaient point. Que feraient-ils si une troupe peau verte les repérait et venait à eux?
Ils se battraient, répondit peut-être le nain - ou alors le pensa t-il sans doute - mais les deux rôdeurs n'étaient pas comme lui des "tueurs recherchant une mort glorieuse". Eux, leur métier, c'était plutôt la survie...
Quoiqu'il en fût, si Korlandin s'entêta, ils partirent alors à l'écart, le laissant seul risquer de s'attirer noise... Mais de toute les façons rien n'advint.

Il y eut seulement ensuite une remarque du Cornu au nain si ce dernier avait quand même fait du boucan malgré les rôdeurs... Le genre: Pas malin de faire le bûcheron chez l'ennemi...

Le soir, sous la pluie battante.
Aux conclusions, le Cornu, toujours peu loquace, hocha simplement la tête. Et leur groupe réduit se mit en marche dans les ténèbres forestières...
Bien que cela le vexa peut-être, il fallut souvent aider l'ami nain, car, pour lui, marcher dans des torrents pentus de bouillasse, même s'il y voyait correctement la nuit, ce n'était vraiment pas sa spécialité...
Haaaa! des souterrains nains! Ou une grande bataille! Voilà quels étaient ses domaines de prédilection!... parfois, il se demandait possiblement ce qu'il fichait là, en pleine nature avec des archers de l'Empire, non pas?
Citation:
Fin du scénario. +10xp. +5PdC à Grimnir... Tu peux rp encore ici, et je t'y invite, notamment pour l'histoire du bucheronnage et du feu... et pour les xp?... mais je vais lancer la suite dans un nouveau topic.
Ici:
viewtopic.php?f=121&t=5634&p=98631#p98631

_________________
Bonnepierre est mieux que Malepierre pour construire...


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  Page 2 sur 2
 [ 19 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés: Bing [Bot], Google [Bot]


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit par phpBB-fr.com
Based on Style Chronicles by Jakob Persson, modifications by Medenor and [MJ] Urizen. All rights reserved.