Index du forum

Warforum JDR: forum JDR gratuit dans l'univers Warhammer®

Un forum totalement RP, dans le sombre et dangereux monde de Warhammer®
© L'univers, le contexte, les noms et autres appartiennent à Games Workshop®

Nous sommes le 21 Fév 2018, 20:06

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  Page 5 sur 5
 [ 46 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5
Auteur Message
MessagePosté: 07 Déc 2017, 17:51 
Hors ligne
Maitre de jeu [MJ]
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 31 Oct 2016, 12:42
Messages: 75
L'elfe avait donc décidé de réagir avec intelligence et sang froid. Après une étude des lieux, elle en avait deviné que l'accès principal ne pouvait être le seul du bordel. En effet, dans ce genre d'endroit, les portes de sortie à l'arrière de l'édifice devaient être le meilleur moyen pour que racailles et autres brigands puissent décider de déguerpir les lieux si jamais la situation semblait dangereuse.
Or donc, le chevalier Gil s'exécuta sans un mot, et quitta sa camarade pour se placer vers une autre potentiel sortie que des fuyards auraient put être tenter d'utiliser. Deux minutes, s'était le temps que la noble elfe donna à son compagnon pour se mettre en place.

Durant ce laps de temps, l'enfant de son coté continuait à être terriblement stressé, si l'elfe lui avait demandé de se cacher pour éviter qu'il ne soit vu ici et donc lié au massacre qui allait avoir lieu, le petit bout d'humain ne pouvait s'empêcher de dire et redire à Erehyus que tout ceci était une mauvaise idée, et que Rezy serait fou de rage quand il apprendrait qu'une elfe et un chevalier avait décidé de s'en prendre à ces hommes.
Mais face à la rage que portait en elle l'elfe, il était certain qu'aucune mise en garde ne serait suffisante pour lui faire changer d'idée.

Le signal fut donné par Gil, qui entrant avec fracas, fit claquer la porte qu'il avait enfoncé, son épée bâtarde en main, il chargea les brigands qui, prit de surprise n'eurent pas vraiment le temps de réagir. Leur surprise se transforma alors rapidement en peur quand ils virent aussi que de l'autre accès, une elfe venait d'arriver et les chargea également. Un véritable piège mortel, où la panique du gérant et des femmes de joie de l'établissement, ne faisait que renforcer le chaos déjà ambiant.


Combat :

Round 1

Initiative offert à Erehyus et Gil car attaque surprise (round gratuit + attaque automatiquement réussit)

Attaque Erehyus sur Bandit 1 : Réussite automatique
Localisation : Bras droit
Bandit 1 perds 28 PV (il continue de se battre)

Attaque de Gil sur bandit 3 : Réussite automatique
Localisation jambe droite
Bandit 3 perds 34 PV
Test endurance du Bandit 3 : 18 (échec) le bandit se retrouve avec la jambe sectionné, il est hors combat.

Round 2

Attaque Erehyus sur bandit 1 : 20 (échec critique) / Pas de possibilité d'esquive pour Erehyus ce round ci

Bandit 1 attaque Erehyus : 15 (échec)

Bandit 2 attaque Erehyus : 2 (réussite)
Localisation : Torse
Erehyus perds 27 PV

Attaque de Gil sur chef de bande (bandit avec la balafre) : 3 (réussite)
Localisation : Jambe gauche
Dégât : 40 PV
Test endurance du chef de bande : 18 (échec) / Le chef de bande est hors combat

Gil arrive en soutient de Erehyus

Round 3

Attaque Erehyus sur bandit 1 : 1 (réussite critique)
Localisation : tête
Le bandit 1 est automatiquement tué

Test de peur de bandit 3 : 12 (échec) / Il décide de fuir l'auberge

Fin de combat (profil mit à jour)


Les combats firent rages, Gil de son coté, grâce à son expérience et sa maitrise de l'épée, parvint à se défaire facilement de ces opposants, il parvint même à blesser gravement le collecteur, qu'il mit hors d'état de combattre, tout en le laissant en vie.
Du coté de Erehyus, la bataille fut plus acharné, et l'elfe, sûrement dans la précipitation permit à l'un de ces opposants de la blesser au torse, le choc de la lame étant tout de même légèrement freiné par sa combinaison de cuir.
A la vue de la blessure de sa camarade, il n'en fallu pas plus pour Gil pour qu'il vienne au plus vite à la rescousse de la belle elfe, mais la jeune femme pleine de ressource, n'eut pas besoin de l'attendre puisque d'un mouvement aussi vif que précis, elle sectionna la tête de l'homme qui l'avait blessé, tandis que le dernier des bandits encore en position de se battre, décida de s'enfuir, voyant la tournure que prenait la situation.

Gil s'approcha alors de sa camarade.


Image"Erehyus !!! Saleté il t'a pas raté... "


Mais la conversation fut vite interrompu lorsque, un bruit d'agonie se fit entendre derrière eux, suivit d'un cri de rage : C'était le collecteur, qui la jambe en sang, pestait contre ces adversaires.

"Bande de sales rats ! Je sais pas qui vous êtes, mais vous êtes morts ! Vous imaginez pas qui je suis et pour qui je travaille ordures !!!! Arg..."

L'homme était fou de rage, et il était à la merci de Gil et Erehyus désormais. Et l'elfe pourrait donc lui poser les questions qu'elle voulait, concernant Rezy ou tout autre sujet, bien sûre il faudrait sans doute forcer le collecteur à être coopérant.
Mais également il ne faudrait pas rester trop longtemps ici car il était certain que le bandit qui était parvenu à fuir, ne tarderai pas à revenir avec d'autres amis à lui...


Je te laisse la charge de décrire plus en détail ton combat en fonction des infos que j'ai mis plus haut (jet de dès et autre)/ Ensuite tu peux enchainer sur tes potentiels questions au collecteur, ou autres actions. Au passage pour le combat, j'ai supposé que tu utilisais ton épée à une main vu que tu es dans un lieu "fermé". (n'oublie pas de me le préciser la prochaine fois)
N'oublie pas de mettre ta signature à jour concernant ta blessure, et aussi que tu as pas mal de point XP à dépenser ^^


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 21 Déc 2017, 01:04 
Hors ligne
PJ
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 17 Mai 2017, 20:43
Messages: 27
La préparation pour ce combat était simple. Nous allions prendre nos proies en tenaille avec d'un côté un chevalier bretonnien passablement agacé qui les prendrait par l'arrière et de l'autre, moi, une elfe qui avait dépassé le stade du fait d'être agacée. Autant dire que ce combat risquait de promettre d'être particulièrement violent et brutal pour les pauvres ères qui ne s'attendaient pas à se faire attaquer de la sorte et qui profitaient de leur matinée dans une débauche de luxure et plaisir charnels.
Je confiais mon hallebarde au gamin, le regardant calmement. J'avais parfaitement entendu ses avertissements et j'avais malgré tout décidé de ne pas en tenir compte. Au contraire, je lui confiais désormais une consigne simple.


-Si quelqu'un d'autre que moi ou mon ami sort de cette bâtisse, utilise donc cette arme pour le faire tomber et neutralises le ensuite. Peu importe la manière dont tu t'y prends. Je ne veux pas que qui que se soit s'échappe.

Ce disant, je dégainais mon épée et terminais de compter les dernières secondes avant de passer à l'assaut. Une fois encore, je ressentais l'impression que le temps pouvait être incroyablement lent à s'écouler. Pourtant, je ne disais rien et affermit ma prise sur le pommeau de l'arme. Puis lorsqu'enfin le temps fut écoulé, j'enfonçais la porte de l'établissement, fonçant sur le premier adversaire que je croise.
Dès lors, c'est un balais macabre qui commence. Mon épée trace sa route vers les chaires du malandrins qui me regarde, l'air surprit. Mon arme trouve alors son bras qu'il levait tandis que je me tenais légèrement au dessus de lui. La lame mord la chair, mais sans parvenir à venir à bout de sa vie.
Très rapidement, les autres reprennent constance et se précipitent pour nous attaquer. Deux d'entre eux se jettent sur moi pour m'attaquer, mais celui que j'avais blessé me rate, tandis que le deuxième profite de la distraction offerte par son camarade pour me porter un coup, pour m'atteindre à la poitrine, m'entaillant profondément, mais pas assez pour me mettre hors combat.
Je serre les dents, essayant de refouler la douleur autant que possible. Mais face à cela, je ne parviens à maîtriser la puissance de mon coup et décapite promptement le bandit que j'avais attaqué, laissant son corps tomber et la tête rouler un peu plus loin. Je laisse alors redescendre ma lame, poussant un soupir, lorsque j'entends brusquement des pas précipités se diriger vers la sortie. J'attrape alors la dague que j'avais et la lançais dans la direction de la porte, sans grand espoir de faire mouche, mais au moins d'effrayer l'homme et qu'il puisse se faire avoir et neutraliser par le gamin.

Les mots de Gil me ramenèrent à la réalité. Je suivais son regard sur ma plaie. Celle ci n'était pas belle à voir, mais heureusement, mon armure de cuir en avait absorbé une partie non négligeable. Je serais tout de même les dents face à la gravité non négligeable de cette blessure qui me faisait légèrement tourner la tête.
Avant que je puisse répondre à mon frère d'arme, le dernier gredin encore en vie commença à nous invectiver. Je m'approchais de lui, un large sourire sur les lèvres et un regard de prédateur s'approchant de la proie acculée.


-Je sais parfaitement qui tu es, ce que tu es et pour qui tu travailles. Et c'est en parfaite connaissance que je suis venue te voir. Car vois-tu, je cherche justement ou ce trouve ton cher patron, ce cher Monsieur Rezy. Alors, tu as maintenant deux options. La méthode lente et douloureuse, que tu connais parfaitement. Et la méthode rapide. Je ne vais pas m'amuser à t'expliquer les deux, car tu les maîtrises un minimum. Donc cela n'a rien d'intéressant de te donner les détails. Mais je puis t'assurer que je les connais au moins aussi bien que toi, si ce n'est plus. Donc le choix te revient. Choisis vite et bien.
Ah! Gil? Peux tu fouiller ses amis et donner une compensation à ces pauvres personnes. Nous avons abîmé leur établissement. Voyons au moins pour qu'ils puissent réparer et se débarrasser des corps rapidement.


Comment ça, mon regard était méprisant à l'égard du brigand? Bien sûr. Je n'avais en réalité que faire de ce qu'il pouvait vouloir. La suite serait la même pour lui. Mais il pouvait au moins choisir que cela soit rapide ou lent. C'était le moins que je puisse lui accorder.
Je souhaitais tout de même qu'il choisisse la solution rapide, car je ne souhaitais pas franchement avoir à affronter ses amis qui pouvaient arriver d'ici peu de temps. Il me fallait donc lui extirper la réponse rapidement. Et pour ce faire, je vint appuyer sur sa blessure avec mon pied. Ma lame l'aurait approfondit et probablement tué sur le coup si je ne faisais pas attention.

_________________
Erehyus, Noble
Profil: For 8 | End 7 | Hab 11 | Cha 10 | Int 9 | Ini 10 | Att 10 | Par 9 | Tir 9 | NA 1 | PV 23/55
Lien Fiche personnage: Erehyus


Modifié en dernier par [MJ] Le Loup Blanc le 01 Jan 2018, 18:35, modifié 1 fois.
+ 6 XP/ 18 XP / Wikifié


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 01 Jan 2018, 18:32 
Hors ligne
Maitre de jeu [MJ]
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 31 Oct 2016, 12:42
Messages: 75
Le combat avait fait rage, mais au moins celui ci c'était soldé par une victoire, même si en contrepartie, la noble elfe avait reçu une bien vilaine blessure, heureusement, dans une ville aussi grande que Nuln, il ne serait pas difficile de trouver un apothicaire ou une personne ayant certaines connaissances en médecine et donc capable de désinfecter la plaie et la recoudre.

Quoiqu'il en soit, Gil s'exécuta quand aux consignes données par son amie, en effet, les filles de joie qui quelques minutes plus tôt prenaient du bon temps avec la bande du collecteur, c'étaient éparpillées dans la salle, recroquevillés sur elle même, terrifiées et implorant que l'on ne leur fasse aucun mal.
Le chevalier Bretonnien qui avait fouillé les dépouilles des ennemies, récupéra les quelques sous qu'il pouvait et les redistribua aux jeunes femmes qui étrangement retrouvèrent leur calme quand le beau chevalier les guida vers la sortie, s'excusant pour la scène dont elles avaient été témoin.
Le seul qui fut obligé de rester, fut le responsable de l'établissement, Gil refusant que celui ci se précipite vers le poste de garde le plus proche pour les prévenir des récents évènements, apportant ainsi encore plus de problème au binôme de héros.

Le collecteur de son coté, toujours agonisant, pesta sans arrêt à l'encontre de Erehyus, sachant dans quel délicate posture il se trouvait, il lui faudrait négocier pour sa vie, mais l'elfe, au regard qu'elle porta à son encontre, semblait prête à l'abattre le plus vite possible. Détestant au plus point ce type de personnage, responsable de la mort de Lucius. Lorsqu'elle appuya sur sa blessure, le bandit hurla de douleur et tenta de résister à la tentation de donner les informations que la jeune femme désirait, mais il ne lui fallut pas longtemps pour céder.


"Arg d'accord d'accord arrête... Rezy... Il rencontre quelqu'un dans les égouts ce soir, sous le palais ! C'est tout ce que je sais je le jure Arg !!!!

Ainsi donc il semblait que le dénommé Rezy, avait une affaire à régler ce soir dans les égouts, un endroit parfait pour ce débarasser d'une tel vermine, même si sans aucun doute, le chef de bande se déplacerait accompagné.
Le réseau d'égout de Nuln était connu pour être immense, un vrai labyrinthe, et sans aucun doute faudrait il un guide pour que Erehyus et Gil puisse y trouver leur chemin. Peut être l'enfant qu'il avait sous la main pourrait les aider ?

D'ailleurs, l'enfant de son coté, avait suivi sans un mot les instructions que l'elfe lui avait donné avant de lancer son assaut. Si il s'était caché, il n'avait aucunement pu empêcher quelqu'un de quitter l'établissement, et l'arme que Erehyus lui avait offert n'avait fait que l'handicaper plus qu'autre chose. La hallebarde faisant le double de sa taille... Et au vue de son âge et de sa force physique, il était à peine capable de la traîner.
En tout cas, malgré la tournure des évènements, il n'avait pas prit la fuite, sûrement était il trop terrifié par l'elfe qui avait dit qu'elle le retrouverai si jamais il décidait de disparaître à nouveau, et après les ravages qu'elle venait de faire auprès des hommes de Rezy, il prenait la jeune femme très au sérieux.


Image"On ne devrait pas rester trop longtemps ici Erehyus. "


Gil avait en effet raison, le bandit fuyard pouvait revenir avec ces amis d'une minute à l'autre. De plus il faudrait faire soigner la blessure de Erehyus au plus vite, le regard du chevalier ne trompait pas, il était inquiet.
Le collecteur, toujours au sol, leva alors la main en direction de Erehyus et l'implora :


"Pitié ne me tuez pas... Je ne dirai rien, je vous le jure, Rezy ne saura rien de tous ça. Je suis désarmé et blessé, ayez pitié..."

Gil attendit la décision de l'elfe quand à la décision à prendre concernant le collecteur. En temps que chevalier, respectant un code moral des plus stricte, jamais il n'aurait pu abattre un ennemi au sol. Mais sa camarade elle... N'était pas comme lui et quoiqu'elle choisisse, il ne la jugerai pas.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 12 Jan 2018, 12:03 
Hors ligne
PJ
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 17 Mai 2017, 20:43
Messages: 27
Les dieux avaient peut être entendu ma prière, ou n'était-ce qu'un coup du hasard, mais le manant eu la bonne idée de choisir de passer immédiatement à table et de nous donner les informations que nous recherchions. Cela m'arracha un sourire qui pouvait passer pour affable. Mais je me penchais en avant, au dessus de sa tête et mes yeux se plongèrent dans les siens.

-Si d'aventure, j'apprend que tu m'as menti de quelque manière que se soit, je reviendrais pour toi et ton agonie sera alors extrêmement lente et douloureuse. Sinon, tu ne me reverras plus jamais et ta vie pourras continuer paisiblement.

Je me redressais et déposais sur le comptoir de la monnaie pour une chambre, pour une nuit.

-Pouvez vous le placer dans l'une de vos chambres? Et prenez donc sur ses sous pour le docteur et les repas qu'il prendra. Je souhaite qu'il ne quitte pas cet établissement avant demain. Et aucune visite à par le médecin. Si ses amis viennent le chercher, vous n'aurez qu'à leur dire qu'une elfe l'a emmené pour l'interroger ou le torturer. Après tout, qu'est ce que l'on sait des meurs de ce peuple étrange? Cela pouvait paraître étrange que ce soit une elfe, justement, qui dise cela. Mais je leur donnais matière à se couvrir. Mon ami, je te propose de garder pour toi le reste de l'argent que tu as trouvé sur ces malandrins. Cela te permettra de te refaire l'argent que ses semblables t'ont délesté. Qu'en penses-tu?

Il ne s'agissait guère d'une réponse, car qui peut réellement vivre sans le sous. Il était donc normal que Gil retrouve cette liberté de faire ce que bon lui semble sans avoir à s'endetter au prêt de moi pour vivre.
Je lui fis signe de nous mettre en route, laissant derrière nous l'établissement, aussi vite que possible, faisant signe au gamin de nous rejoindre et de me rendre l'arme que je lui avait confié. je fus toutefois soulagé, pour une fois, qu'il n'ai pas commit la folie d'obéir à ma demande d'essayer d'arrêter tout fuyard. Sur l'instant, cela m'avait parut être une bonne idée, mais avec le recul, dans une bagarre, qu'aurait bien pu faire un gamin haut comme trois pommes face à une brute épaisse? Pas grand chose, à part se mettre inutilement en danger. Donc il avait bien fait de rester cacher.
Lorsqu'il nous eut rejoint, je me penchais légèrement vers lui et lui posais une question, tandis que nous nous hâtions de partir de cette rue avant que qui que se soit ne vienne nous tendre un piège.


-]As tu vu vers ou est parti le fuyard? Et surtout, serais tu capable de nous conduire dans les égouts sous le château?

Je ne doutais pas qu'il en soit capable. En faite, j'étais même prête à parier qu'il savait y aller. Mais mon plus gros soucis résiderait dans le nombre d'individus qu'il y aurait à l'entrevu du soir. Avec seulement Gil et moi, je n'étais pas sûre que nous serions suffisant pour tous les mâter. Non, en faite, avec ma blessure, j'en étais même persuadé. Celle-ci m'arracha d'ailleur une grimace tant elle me faisait souffrir.

-Et si l'un de vous deux connait un très bon médecin ou quelqu'un qui puisse me soigner cela proprement, je ne dirais pas non.

_________________
Erehyus, Noble
Profil: For 8 | End 7 | Hab 11 | Cha 10 | Int 9 | Ini 10 | Att 10 | Par 9 | Tir 9 | NA 1 | PV 23/55
Lien Fiche personnage: Erehyus


Modifié en dernier par [MJ] Le Loup Blanc le 24 Jan 2018, 17:35, modifié 1 fois.
+ 4 xp / Total 22 XP. Wikifié


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 24 Jan 2018, 17:40 
Hors ligne
Maitre de jeu [MJ]
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 31 Oct 2016, 12:42
Messages: 75
Ainsi donc, la noble elfe avait fait le choix d'épargner le collecteur. Gil prit acte de cela, et vit à nouveau les valeurs de la jeune femme qu'il partageait et admirait chez elle. Certes Erehyus pouvait être une femme dur, mais juste, respectant un code moral qui tôt ou tard, lui servirai à intégrer le prestigieux ordres des heaumes d'argent.
Dans tous les cas la proposition faîte au tavernier par l'elfe fut accepté, où tout du moins, le commerçant prit l'argent s'en réellement broncher ou faire le moindre commentaire, il était bien trop peureux pour oser se dresser contre l'elfe et son ami chevalier, surtout après le carnage qu'ils venaient de faire contre des hommes travaillant pour Rezy.
Le collecteur de son coté, avait écouté avec attention les menaces de la jeune femme elfique, et préféra ne pas répondre, voulant sûrement éviter, qu'elle ne veuille à nouveau jouer avec sa blessure dans le seul but de le faire souffrir.

Dans tous les cas, il ne manquait plus qu'à espérer que le tavernier tienne parole, et cache dans une de ces chambre le sbire de Rezy jusqu'à demain au moins, cela permettrai au mieux d'éviter que Rezy soit prévenu, et qu'il soit mit au courant qu'une elfe, véritable furie mortel veuille le tuer.

Le binôme décida donc de sortir de l'établissement pour se retrouver à nouveau dans les ruelles boueuses des quartiers pauvres. Le gamin, voyant sa nouvelle "maitresse" l'appeler, vint à elle pour lui rendre son arme, qu'il faisait trainer au sol tant elle lui était lourde. Passant un coup d'œil par la porte d'entrée de la taverne, il paniqua en voyant les corps des hommes de main de Rezy.


"Olalalalalala C'est pas vrai... Dîtes moi que c'est pas vrai ! Vous imaginez pas ce que vous venez de faire, Monsieur Rezy va pas être content du tout !"

Cette remarque était perspicace, mais après tout, n'était ce pas ce que recherchait la jeune femme elfe ? S'attaquer à tout ce qui était lié de près ou de loin à Rezy pour le faire sortir de sa tanière et l'abattre dans le but de venger la mort du malheureux Lucius, simple marchand innocent, ayant pactisé avec le diable dans le seul but de faire vivre son commerce, son seul bien ? Pauvre Halfling...
Concernant les questions de Erehyus, celle ci eurent pour premier effet de faire écarquiller les yeux de l'enfant, comme ne comprenant pas où elle voulait en venir, surtout après les meurtres qu'elle venait de commettre.


"Le fuyard ? J'ai pas fais attention, je faisais trop gaffe à bien me cacher, vous imaginez ce qu'on va me faire si on me voit avec vous ?!
Quand aux égouts... Je connais un petit peu, les enfants des rues les utilise pour échapper aux adultes lors d'un larcin mais... J'aime pas beaucoup descendre la dedans, on a l'impression d'entendre des choses grouillés un peu partout, des rats sûrement... Beurk sales rongeurs... Et puis vous allez voir on a toujours l'impression d'être observé, c'est... Malaisant."


Le descriptif que l'enfant faisait de l'endroit était peu élogieux mais d'un autre coté, que dire de plus d'un endroit ou se déversait déchets et autres saletés de la ville de Nuln tout entière ? Là en bas, tout devait être sale et puant, infesté de petits rats rampant au sol à la recherche de détritus pour se nourrir et se reproduire.

"Après faut pas se perdre la en bas, un vrai labyrinthe je vous dis, des gamins se sont déjà perdu en se baladant seul et on a jamais pu les retrouver. Bien sûre ce genre de disparition à alimenter des rumeurs stupides pour terrifier les plus jeune d'entre nous : Que les enfants les moins sages étaient envoyés dans les égouts pour se faire enlever et dévorer par un gros rat à forme humaine... Pffff des salades. Mais passons, pourquoi vous voulez spécialement vous retrouvez sous le château belle dame ? Moi je serais vous, je quitterai au plus vite la ville !"

Gil qui était resté silencieux jusque là, se décida à intervenir, entendant du bruit arriver dans leur direction, où plutôt en direction de la taverne qu'ils avaient quitté.

Image"On discutera de cela sur le chemin, le plus urgent est de trouver quelqu'un capable de recoudre mon amie. Guide nous petit. "


Sans perdre un instant, l'enfant s'exécuta et guida le binôme de combattants à travers les ruelles. Sans aucun doute serait il facile de trouver quelqu'un voulant offrir des soins en échange d'un paiement, surtout dans ce genre de quartier où bagarre et coup de poignard devaient être fréquent. Certains individus s'étaient sans doute spécialisés dans ce genre de médecine low cost dont Erehyus avait cruellement besoin, pour pouvoir continuer sa folie vengeresse.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 17 Fév 2018, 05:32 
Hors ligne
PJ
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 17 Mai 2017, 20:43
Messages: 27
Je lisais la franche panique dans le regard du gamin. Il redoutait les conséquences de mes décisions. Je ne pouvais l'en blâmer. Après tout, personne jusque là n'avait franchement essayé d'affronter le brigand et sa horde semble-t-il. Alors qu'une elfe, débarquée de nul part, commence à agir seule contre cette bande de brute, il y avait de quoi redouter le pire.
Il répondit à mes question, nous annonçant qu'il savait comment se rendre au égouts, mais que même lui se montrait prudent dans ces lieux car plus d'une personne s'y était déjà perdue sans qu'on ne les retrouve. Je pris note de ses remarques et avant que j'ai le temps de répondre à sa question, mon brave Gil rappela que j'étais blessée et qu'il était urgent de me recoudre.

Toutefois, la réalité de la situation ne m'échappait guère. Comment deux guerriers, même aguerrit comme le bretonnien et moi même, pouvaient, ne serait-ce qu'espérer l'emporter sur tout une bande de tueurs sanguinaires. Il fallait que je revoies ma copie sur l'approche de la situation. Et j'avais une bonne partie de la journée pour cela.
Je suivais donc en silence mon petit guide, supportée que j'étais par Gil qui devait s'inquiéter de mon état.


-Dis moi, petit. Le capitaine de la garde, il est comment? Convaincu de sa mission ou totalement corrompu?

Je devinais que Gil devait comprendre la raison de ma question. En effet, c'est en le regardant qu'un début d'idée m'était venu à l'esprit. Si, comme je l'espérais, le Capitaine était un homme intègre, il serait enchanté d'apprendre le nom de la personne qui a menacé la victime de ce matin et d'apprendre que nous avions le lieux ou nous pourrions l'attraper. Il nous faudrait juste un coup de main de sa part pour cela, ainsi que, éventuellement, un égoutier qui connaisse un minimum le réseau de la ville. Donc, si je lui proposais l'aide de deux vaillantes paires de bras pour appréhender les criminels, je doute qu'il cracherait sur le morceau. Enfin, ça, c'est uniquement si le Capitaine est quelqu'un d'intègre, désireux de faire correctement son travail. Et malheureusement, ce n'est pas toujours le cas. Certains se laissent acheter pour regarder ailleurs. Il fallait donc que je sache avant de mettre mon idée en application. Et quoi de mieux qu'un coureur des rues pour savoir ce genre de chose? Ils voient de nombreuses choses, en entendent tout autant et en savent encore d'avantage.

_________________
Erehyus, Noble
Profil: For 8 | End 7 | Hab 11 | Cha 10 | Int 9 | Ini 10 | Att 10 | Par 9 | Tir 9 | NA 1 | PV 23/55
Lien Fiche personnage: Erehyus


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  Page 5 sur 5
 [ 46 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés: Google [Bot]


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit par phpBB-fr.com
Based on Style Chronicles by Jakob Persson, modifications by Medenor and [MJ] Urizen. All rights reserved.