Index du forum

Warforum JDR: forum JDR gratuit dans l'univers Warhammer®

Un forum totalement RP, dans le sombre et dangereux monde de Warhammer®
© L'univers, le contexte, les noms et autres appartiennent à Games Workshop®

Nous sommes le 11 Déc 2017, 06:37

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  Page 2 sur 2
 [ 13 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2
Auteur Message
MessagePosté: 20 Déc 2009, 16:09 
Hors ligne
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 12 Jan 2008, 14:20
Messages: 1104
Localisation: Dans l'ombre, tirant les ficelles...
Profil: Crème antiride! (5 utilisations, chaque utilisation procure +2 CHAR pendant 24h RP)
Lien fiche wiki: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... pet_master
Autres comptes: Mélétê (PJ) ; Dieter Wiederwald [RP Libre]
Suite à l'acceptation de Loren d'accompagner la caravane jusqu'au village de Nowel, chacun reprend sa place et les chariots, ballotés par les chaos de la route enneigée, se remettent en marche. Uman est resté dans le chariot avec Loren et fait les présentations. Il désigne les deux femmes et indique qu'elles se nomment Ahnet et Lullïn, ce sont les deux épouses de Ründaal, le chef du clan, celui-là même sur qui Loren a craché sa soupe un peu plus tôt. Il est toujours assis en tailleur face à elle et la regarde sans rien dire. Il y a également Ärnœ et Norne, les frères de Ründaal, deux grands gaillards à la barbe drue et aux cheveux roux tressés à la mode Norsc. Ils se ressemblent énormément hormis le fait que Ärnœ est plus âgé et porte une cicatrice à la base du cou, sans doute un malheureux souvenir de bataille... Le quatrième homme, qui est retourné mener l'attelage, s'appelle Ulremm.
Le chariot est tapissé de peaux de bêtes qui assurent à ses occupants un certains confort et leur offrent un peu de chaleur. L'endroit sent fort mais ça ne semble déranger personne.
Alors que Loren inspecte la décoration intérieure, Ründaal l'interpelle :


Tiedän, sinun Jumalasi Ulric.

Et Uman, traduit :

Lui connait ton dieu Ulric.

Mutta en ole koskaan kuullut, että naiset kunnioitettiin.

Mais lui savait pas que femme peut honorer Ulric.

Olet kaukana maasta, jos se on tiedossa.

Tu être loin des terres où Ulric connu.

Jos te palvelette Ulric, olet soturi ei ole sitä?

Si tu vénérer Ulric, tu être guerriere, Kyllä ?

On outoa löytää yhtä sodan tässä maassa ...

Étrange, trouver guerrière solitaire, ici-là...

_________________
Les Péjis sont là comme des marionnettes qui, dans l'atmosphère brûlante de leur Erpé,
oublient qu'elles n'ont que l'illusion de la liberté...


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 03 Jan 2010, 18:08 
Hors ligne
PJ
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 01 Nov 2009, 22:20
Messages: 12
Loren commençait à s’habituer à la forte odeur qui régnait dans la caravane, celle-ci était due aux peaux de bête qui tapissaient les murs de la maison ambulante. Uman fit les présentations des autres personnes qui se trouvaient à l’intérieure. À chaque fois que le traducteur disait le nom de quelqu’un, le concerné souriait à Loren débilement…

La jeune femme inspectait de plus près les peaux d’animales, quand soudain un des hommes se mit à parler dans sa langue natale au traducteur. Celui-ci traduit les paroles de l’homme à la jeune cultiste. L’homme qui avait prit la parole disait connaitre Ulric, et fut étonné de voir que les femmes vouaient elle aussi un culte à ce Dieu, mais aussi de trouver une adoratrice aussi loin du pays natale d’Ulric, le Dieu de l’hiver…

Loren n’étant pas une vraie cultiste de ce Dieu décida d’inventer une histoire à dormir debout…

« Et bien je suis déçue de voir que vous avez des doutes sur ma croyance en Ulric, le père de tous. Mon père était un fervent disciple d’Ulric et quand il mourut au combat, il m’eut dit qu’il n’était pas triste de mourir. Je lui demanda pourquoi et il me répondit qu’il allait enfin se retrouver avec Ulric, son Dieu vénéré. Donc depuis je prie Ulric pour être aussi courageuse devant la mort…

Maintenant soyez bien gentils, évitez les questions sur mes croyances !! »


Puis elle se retourna face au mur de la caravane…

_________________
« Viens à moi. Viens à moi ! Tu sais bien que c‘est ce que tu as toujours désiré. Toute ta vie tu as rêvé de moi, désespérément, jusqu‘à maintenant… Réveille-toi ! Réveille-toi et viens à moi, car ta récompense t’attend dans mes bras… »

Loren, Brigand et adepte de Slaanesh
Profil: For 9 | End 8 | Hab 11 | Cha 10 | Int 9 | Ini 9 | Att 10 | Par 8 | PV 40

Deux haches du Chaos, amulette, assortiment de limes, corde, menottes, miroir.

Compétences:
- Ambidextrie
- Esquive
- Coups puissants
- Séduction


Modifié en dernier par [MJ] The Puppet Master le 03 Jan 2010, 18:08, modifié 1 fois.
2 Xp pour un total de 11 Xp


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 03 Jan 2010, 18:38 
Hors ligne
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 12 Jan 2008, 14:20
Messages: 1104
Localisation: Dans l'ombre, tirant les ficelles...
Profil: Crème antiride! (5 utilisations, chaque utilisation procure +2 CHAR pendant 24h RP)
Lien fiche wiki: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... pet_master
Autres comptes: Mélétê (PJ) ; Dieter Wiederwald [RP Libre]
Lorsque Loren se retourne et se met à bouder comme une enfant, Ründaal reste un instant interloqué mais, rapidement, il se met à rire à gorge déployée.

Omistettu Ulric tai ei naiset ovat aina naisia : todennäköisesti !

Tous les autres se mettent également à rire en réponse à ce que vient de dire leur chef mais, cette fois, Uman ne traduit pas les paroles prononcées et se contente de sourire en regardant Loren.
Finalement, tout le monde reprend une activité normale et laisse la jeune femme bouder dans son coin jusqu'au soir.
En fait d'activités normale, il n'y a rien d'autre à faire que prendre son mal en patience et se laisser balloter par les mouvements saccadés de la carriole.
Ründaal roupille bruyamment couché entre Ahnet et Lullïn. Ärnœ, Norne et Ulman, discutent et jouent aux dés.
Le soir arrive, la caravane stoppe et Ulman prévient Loren que le clan va faire une halte pour se restaurer et reposer les bêtes. Si elle veut continuer à bouder, elle le peut mais elle n'aura rien à manger si elle ne participe pas aux tâches comme les autres femmes du clan.
Tout le monde descend et s'affaire : les hommes déchargent les caisses de viandes séchées et les outres d'hydromel pendant que les femmes réunissent du bois pour les différents feux et dégagent la neige afin de pouvoir installer de grandes bâches faites de larges pièces de cuir assemblées entre elles. Ensuite les hommes s'installent autour des feux et se mettent à boire en chantant et riant alors que les femmes apprêtent le repas.

_________________
Les Péjis sont là comme des marionnettes qui, dans l'atmosphère brûlante de leur Erpé,
oublient qu'elles n'ont que l'illusion de la liberté...


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  Page 2 sur 2
 [ 13 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés: Bing [Bot], Christer


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit par phpBB-fr.com
Based on Style Chronicles by Jakob Persson, modifications by Medenor and [MJ] Urizen. All rights reserved.