Index du forum

Warforum JDR: forum JDR gratuit dans l'univers Warhammer®

Un forum totalement RP, dans le sombre et dangereux monde de Warhammer®
© L'univers, le contexte, les noms et autres appartiennent à Games Workshop®

Nous sommes le 11 Déc 2017, 00:58

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  Page 2 sur 2
 [ 18 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2
Auteur Message
MessagePosté: 03 Déc 2017, 22:35 
Hors ligne
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - Élaboration
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - Élaboration
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 15 Oct 2015, 12:12
Messages: 117
Lien fiche wiki: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... ombre-bois
Autres comptes: Grogmar (MORT) ; [MJ] Igaram
Le rituel était fini depuis quelques jours maintenant. Ishar avait terminé de réciter les derniers mots scellant les effets du sort sur le monolithe. Depuis lors, nombres de bêtes avaient afflué d'un peu partout, se concentrant autour du lieu maudis par la magie noire. Des loups funestes, morts-vivants naturels, avaient commencés à s'aventurer un peu partout et même des goules se rapprochaient maintenant des villages seulement chassées par une créature encore pire quelles. Ce qui avait d'ailleurs tendance à terroriser les quelques villageois qui restaient encore dans le domaine de son maître, Vladimir. Cela n'avait pas vraiment d'importance aux yeux morts du seigneur liche, pour lui, la seule chose qui comptait était que désormais une véritable armée grouillait au pied du fief et qu'elle serait bientôt capable de vaincre n'importe quel ennemi vivant dans ce duché. Enfin, en tout cas, c'était ce qu'il espérait, parce qu'il n'avait jamais vu autant de monde de toute sa vie et encore moins durant sa non-mort.

Pendant ce temps, il avait commencé à travailler sur ses recherches, son objectif étant de créer une pierre magique capable d'absorber l'énergie vitale de quelqu'un pour ensuite la garder en elle et pouvoir la rendre à quelqu'un d'autre si besoin ou de servir de source d'énergie pour quelque chose. Il avait réfléchi longuement, butant sur des difficultés qu'il savait complexes. Mais il savait également qu'il était devenu bien plus intelligent que bons nombres de mortels et que bien peu de secret lui était encore hors de porté. Surtout avec l'aide de l'impressionnante bibliothèque du seigneur vampire. Cette dernière étant habitée par un esprit qui en était le gardien et le bibliothécaire.

Le nécromancien en avait d'ailleurs été agréablement surpris, trouvant l'idée très ingénieuse, bien qu'il n'aimait pas le ton que prenait le fantôme quand il lui parlait. Mais cela lui avait surtout été utile pour apprendre de nouveaux sorts, celui de vigueur infernal ainsi que de la danse macabre. Tous deux permettant de renforcer les morts-vivant sous son commandement, les rendant bien plus vigoureux et combatifs. Il était vrai que pour ce qu'il avait pu en voir, les guerriers squelettes et encore plus les zombies n'étaient pas des foutres de guerre, loin de là. Pour le dire plus simplement, il s'agissait sans nul doute des pires combattants au monde. Les énormes avantages qui compensaient cette faiblesse étaient qu'ils pouvaient être relevés, ne fuyaient jamais et surtout, ils ne se fatiguaient jamais écrasant l'ennemi sous le poids du nombre, de la fatigue et d'une volonté inébranlable!

L'apprentissage des deux sorts n'avaient été pour la liche qu'une formalité, au même titre qu'un poète célèbre apprenait une cantine pour enfant. Il était après tout une des créatures arrivant sans aucun mal au sommet de la chaîne alimentaire en terme de magie et ce genre de savoir n'avait pour lui plus rien de complexe. Cela lui avait d'ailleurs laissé du temps pour pouvoir continuer à travailler sur ses recherches, se basant sur la capacité qu'avait les vampires à régénérer leur chair en buvant du sang et en analysant son sort fétiche qu'était le buveur d'esprit, le tout retravaillé avec ses connaissances en alchimie et dans l'enchantement d'objet magique, il savait qu'il n'était pas très loin de réussir à vaincre cette ennemi épineux. Cela étant rendu d'autant plus facile que la tempête magique s'était enfin calmée, lui permettant de mieux voir ce qui l'entourait, lui qui voyait grâce à la magie désormais.

Toutefois, il fut interrompu dans son labeur par une sensation étrange. Se concentrant rapidement sur les énergies magiques vibrant autour de lui, il ne lui fallut pas longtemps pour détecter ce qui avait dérangé son sixième sens. Un intrus se trouvait près du fief, un intrus visiblement puissant et qu'il allait devoir analyser plus en détail. Hélas, sa vision ne lui permettait pas de savoir s'il s'agissait d'un ennemi ou d'un ami. Quoi qu'il en était de toute manière, ce n'était pas à lui d'en juger.

Après avoir quitté la tente dans laquelle il travaillait toujours, refusant de pratiquer ses recherches à côté de gueux inférieurs, il marchait à vive allure dans le donjon dont il avait déjà mémorisé chaque chemins et couloirs. Ainsi, arriva-t-il rapidement devant la porte du bureau de son seigneur et maître, l'ouvrant après avoir frappé et attendu une réponse de la part de l'intéressé, il s'inclina profondément face à Vladimir avant de lui dire calmement :

-Mon seigneur, je viens vous informé que je perçois en ce moment même un intrus façonné par la Dhar au Sud du fief au niveau des plateaux de Saint-Gyldas-de-Rhuys.

Il attendit ensuite la réponse de son maître, prêt à le suivre si besoin.

_________________
Ishar de Sombre-Bois, Seigneur Liche
Profil: For 13 | End 13 | Hab 13 (11*) | Cha 8(12) | Int 18 | Ini 12 | Att 15 (13*) | Par 13 (11*) | Tir 11 | MAG 20 (21*) | NA 4 | PV 170/170 | LN79/273 | Distance de contrôle 585m
Lien vers la Fiche du personnage
*Avec décompte d'armure / Leader nécromant (+4 en CHA pour convaincre un utilisateur de magie noir) / Emprunt occulte +1 en MAG si sort nécro
Contrôle Morts-vivant:

Troupes:
-Vargas; Roi Revenant;
-3 Squelettes (Marteau à deux mains / 20+1d10 dégâts / Assommante, Lente et Percutante /// Haubert / 11 (Torse et bras) -2 HAB, ATT et PAR) PV:60:60:60 (garde personnelle d'Ishar)
-30 zombies (10 pour tirer la charrette macabre/laboratoire et 20 hommes d'arme zombies (16+1d8, armure 5))

Equipement:

-Farsh Tranche veines: 20+1d10 dégâts 10 Parade Lente et Percutante (Deux mains) (Attaque magique + régénération à hauteur de 2/3 des dégâts infligés à la cible (arrondi à l'intérieur))
-Dague: 12+1d6 dégâts Parade 6
-Gilet de cuir bouilli: Protection 7 (-1 HAB, ATT et PAR) (Torse, dos et bras) +7* = 14
-Capuchon en cuir: Protection 3 (Tête) + 7* = 10

Objet:

Grimoire interdit de nécromancie (2), Sacoche (grande), Médaillon de chevalier aux armoiries des De Sombre-bois

Compétence:

-Sens de la magie
-Conscience de la magie
-Illégale sorcellerie
-Incantation (Nécromancie)
-Chance => Usage systématique en cas d'échec critique lors de l'usage de la magie ou en cas de test "surprise" (comme un sommeil un peu trop lourd...)
-L’Éveil - Niveau 2
-Monte
-Alphabétisation
-Langue Hermétique -Magikane necromantique
-Alchimie
-Administration
-Maîtrise de l'aethyr Niveau 3
-Fontaine de Dhar
-Fabrication d'objet magique
-Fabrication de parchemin
-Peau de Pierre*
-Leader nécromant
-Entité magique
-Maître de la Non-vie

Trait et ressources

Enchanteur, Apothicaire et Magikane Nécromantique
200 Pdrm => 100 en cours d'utilisation pour une recherche majeur en alchimie
Dernière visite à Sombre-bois: 18jours

Emprunt occulte:
-Aide Spirituelle : Vous bénéficiez d’un bonus de +1 quand vous lancez des sorts de Nécromancie.

Grimoire:


Primaire:
-Lumière

Mort:
-Buveur d'esprit:

Nécromantique:
-Visage de la Mort
-Invocation de Nehek
-Malédiction de la Non-vive
-Danse Macabre de Vanhel
-Vigueur Infernale

NOTE:


Attribut du Domaine de la Mort: Chaque fois qu’un sort offensif de Shyish est lancé avec succès, la difficulté du sort suivant sera diminué d'1D3. Non-cumulable.

Attribut du Domaine de la Nécromancie: Dans un rayon de 6m autour du lanceur de sort regagne 1D6 PdV en cas de réussite d'un sort (1 PdV dans le cas d’une créature Vampire ou Éthérée).

Présence des Morts: Le nécromancien cause la Peur comme s’il était lui-même un mort-vivant quand il est lui-même en présence de mort-vivant (sous contrôle).


Günther, Voie du Hors-la-Loi
Profil: For 13(14*) | End 12 | Hab 14(*12) | Cha 12(*13/14) | Int 11 | Ini 14(*13) | Att 12(*11) | Par 12(*10) | Tir 14 | NA 3 | PV 90/90
*(Force accrue (+1 lorsque test de force); arme de prédilection (+1 en att), malus d'armure (-1 INI, -2 HAB, ATT et PAR), intimidation et baratin (+1 en Cha pour intimider et +1 pour baratiner))
Equipement:

-Harnois (15 partout sauf la tête)
-Casque (7 sur la tête)
-Marteau de guerre (2mains); 22+1d10; Parade 10; Assommante, Lente et Percutante

Compétence:

-Coups assommant
-Bas Fond
-Coriace
-Couverture
-Coups puissant
-Force accrue
-Lutte
-Sang froid
-Arme de prédilection (marteau)
-Intimidation
-Administration
-Baratin
-Monte

Image


Vargas, Roi Revenant;
Profil: For 12 | End 12 | Hab 11(*9) | Cha 0 | Int 10 | Ini 8(*7) | Att 12(*10) | Par 12(*10) | Tir 8 | NA 3 | PV 100/100
Equipement
-Armure de plaques complètes: 18 (tous sauf tête)
-Capuchon et masque de fer: 7 (tête)
-Deux épées spectrales: 16+1d8 dégâts Parade 12 Spécial : si l'attaque n'est pas parée et que le jet de dégât donne un 8, l'ennemi perd le double de PdV.
(Attaque magique + régénération à hauteur de 2/3 des dégâts infligés à la cible (arrondi à l'intérieur)

Compétence de combat:
AMBIDEXTRIE
PARADE

Image


Lien gestion


Modifié en dernier par [MJ] Le Grand Duc le 05 Déc 2017, 19:59, modifié 1 fois.
6 xps / Total : 24 xps


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 05 Déc 2017, 20:00 
Hors ligne
PJ
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 18 Avr 2010, 12:58
Messages: 515
Profil: For 17 | End 15 | Hab 15 | Cha 16| Int 16 | Mag 18 | Ini 15 | Att 17 | Par 16 | NA 4 | Tir 15 |
Autres comptes: [MJ] Le Grand Nécromancien
Vladimir esquissa un sourire en observant sa cousine se redresser, encore sous le choc de la déferlante aethyrique qui avait frappé les sorciers quelques minutes plus tôt. A moins que cela ne soit du aux paroles acerbes d'Ishar de Sombre-Bois qui avait osé mettre en doute les pouvoirs de la grande Natacha von Carstein de Sylvanie. Celle qui était d'ordinaire habitée d'une indolence exaspérante perdait une nouvelle fois son sang froid, piquée au vif. Le Seigneur Vampire ne fit pas grand cas des menaces qu'elle proféra à l'encontre de son vassal, tout ceci n'était rien de plus qu'une crise de colère poussée par une enfant gâtée qui se rendait très certainement compte qu'il devait y avoir un fond de vérité dans les paroles d'Ishar de Sombre-Bois. Ne soyez pas trop dure avec lui, chère cousine. Après tout il s'agit ni plus ni moins d'un seigneur bretonnien, bien loin d'être au fait de nos coutumes et de nos manières. Je suis persuadé qu'il ne voulait en aucun cas se montrer si rustre avec vous, ses paroles ont probablement du dépasser le cadre de ses pensées. Bientôt nous organiserons un grand et fastueux banquet dans le Palais Ducal après avoir fait pendre les corps de Malbaude et d'Aucassin aux remparts de Moussillon.

Le Prince des Ténèbres détourna le regard de sa cousine pour fixer Ishar de Sombre-Bois qui finalisait le rituel de l'Umbra Mortis, le monolithe de Malepierre s'illumina une dernière fois, éblouissant les sorciers présents avant de pulser une dernière vague d'énergie dans la terre meuble du Duché Maudit. La Tempête déchaînée par Vladimir et ses sorciers se calma peu à peu au-dessus de Bourbière et les flammes vertes du Bucher de Caribert faiblirent jusqu'à disparaître. L'Immortel s'éloigna pour rejoindre Hélène et Semus qui avaient assistés silencieusement au rituel, le silence gagna peu à peu la clairière désormais souillée de manière irrémédiable par l'empreinte de la Dhar, de la mort et du sang. Mais bientôt des hurlements retentirent à l'horizon et le sourire de Vladimir Kergan s'accentua. Voyez mon épouse, notre armée répond à notre appel. Rien ne serait plus jamais pareil dorénavant pour le fief du von Carstein. Henri de Rachard avait-il jamais prévu pareil plan pour le Moussillon et s'il avait su jusqu'ou irait le Seigneur Vampire, se serait-il joint à lui plutôt que de le défier ? Cette réponse, le nécromancien l'avait emportée dans la tombe, comme tout ceux qui s'étaient jamais dressés contre les ambitions de Vladimir Kergan von Carstein.




Monseigneur, les paysans ont peur. Bon nombre se sont déjà enfuis vers le Cordon Sanitaire, à ce rythme il ne restera bientôt plus aucun vivant sur vos terres, quels sont vos ordres ? Léon le Borgne faisait son rapport quotidien au Maître des lieux. Ces désertions n'étonnaient guère le Seigneur Vampire qui s'enfonça dans son fauteuil en portant une main à son menton, plongé dans ses pensées. Il avait espérer que les enfants captifs dans les géoles du Château de la Terreur suffiraient à dissuader ces mortels ingrats de déserter mais ce n'était apparemment pas suffisant. Peut-être ne me suis-je pas montré suffisamment dissuasif, peut-être ces manants ont-ils besoin d'un autre châtiment. Vladimir se leva de son siège et dans son regard brillait une lueur mauvaise, cruelle et impitoyable, il se pencha légèrement en avant, les poings posés sur le bureau en cheine massif d'Henri de Rachard. Vous partirez dans une heure avec une charette et deux Bataillons de mes guerriers morts-vivants, tuez tout ceux que vous voyez ou suspecter d'être sur le point de partir. Ramenez moi leurs carcasses, ne faîtes preuve d'aucune pitié, si ces cloportes refusent de me servir dans la vie, alors j'en ferai mes esclaves dans la mort.

Le fidèle écuyer inclina la tête sans discuter les ordres de son Maître, jamais le Borgne n'avait semblé dérangé par les actes abominables de Vladimir Kergan vis-à-vis de son peuple et encore une fois, le chef de la garde de Castel Rachard s'éxécuta. Le Prince des Ténèbres l'observa prendre la tête d'une petite troupe de guerriers squelettes, guidée par la sombre volonté de l'Immortel et passer le corps de garde pour faire la tournée des villages. Exécuter de la sorte ces gens ne procurait pas de réel plaisir au Seigneur Vampire qui agissait là par pure nécessité, tout comme il l'avait fait dans le cadre du rituel de l'Umbra Mortis. La guerre exigeait des sacrifices et ce prix était payé sans remord par Vladimir. Les nuits qui suivirent l'horrible messe noire furent perturbées par les cris incessants des enfants de la Nuit qui arrivaient en grand nombre pour se masser autour du monolithe qui se dressait dans la clairière, non loin de Bourbière. A la faveur des deux lunes, le Seigneur du Château de la Terreur avait quitté son donjon pour se diriger calmement vers le Monolithe et contempler personnellement ses nouvelles légions de la Non-Vie.

Une horde sans fin de Zombies s'étendait au pied du réceptable de Malepierre, les cadavres putréfiés tournaient autour de la roche maléfique en poussant des râles venus d'un autre monde. Triste spectacle de ce que tout mortel était un jour appeler à devenir, un corps mort rongé par la vermine et puant l'odeur du caveau. Mais ces derniers faisaient pâles figures comparé aux guerriers d'antan qui s'étaient extirpés de leurs tumulus pour répondre à l'appel du Prince des Ténèbres. Des chevaliers en armure noire et montés sur des destriers d'os se tenaient fièrement à l'orée de la forêt, immobiles et silencieux. Leurs yeux aux orbites vides suivirent Vladimir Kergan qui s'avançait parmi cette marée de créatures cauchemardesques. Une nuée d'esprits tournoyait également autour de l'obélisque maléfique et la mélopée qu'ils chantaient n'inspirait que désespoir et tristesse. Des âmes en peine arrachées aux limbes pour servir les ambitions morbides d'un Seigneur Vampire. La sombre volonté de ce dernier s'étendit instinctivement à une partie de ces créatures et les esprits furent arrachés à l'emprise du monolithe et commencèrent à tournoyer autour de Vladimir lui-même, le hurlement d'un loup retentit non loin bientôt rejoint par d'autres pour former une cacophonie terrifiante. La meute de Loups Funestes s'avança pour rejoindre le Prince des Ténèbres qui s'en retourna vers sa forteresse, suivis par ces nouveaux esclaves.... Une Ère sombre s'annonçait pour le Moussillon, la guerre était imminente.

Le paysage lui-même avait changé depuis que la Dhar s'était déchaînée au-dessus du Château de la Terrreur. Une vegetation hostile se propageait un peu partout, comme une tumeur qu'il était impossible d'exciser. Des ronces noires grimpaient sur les murs en pierre de la forteresse et ne faisaient que donner à cette dernière une apparence plus effrayante encore. Semus et Caribert s'échinaient à assembler l'armée du Vampire en créant une nouvelle série de bataillons venus d'outre-tombe, soulageant ainsi Vladimir qui pouvait ainsi les contrôler de manière beaucoup plus aisée. Le couturier et le travailleur de cuir travaillaient quant à eux sans relâche pour produire de nouvelles bannières et tambours, la petite visite que leur avait rendu l'Immortel avait suffit à leur faire comprendre qu'ils pouvaient être aisément remplacés par un esclave mort-vivant s'ils venaient à décevoir les attentes considérables de Kergan. Les bannières et tambours furent enchantés par Semus et Caribert et bientôt, six nouveaux bataillons Défunts virent le jour dont un constitué d'entités spectrales. Les artéfacts impies qui lui furent attribués devinrent à leur tour translucides, oscilliants entre le monde des vivants et le royaume des morts. L'armée cauchemardesque du Prince des Ténèbres était prête à faire couler le sang en son nom et déjà, le désir de meurtre, de violence et de domination se fit plus fort dans l'esprit de Vladimir Kergan, les premiers à y faire face seraient les Skavens de la mine de Vire qui ne l'avaient que trop défiés.

Le soleil n'avait pas encore totalement disparu à l'horizon que les quelques mortels qui subsistaient encore dans le village de Mayre s'étaient déjà barricadés dans leurs masures dans l'attente craintive de la prochaine aube, plongeant la bourgade dans un silence de mort. L'effervescence, en revanche, gagna le Château de la Terreur. Des nuées de chauves-souris s'envolèrent depuis la tour Ouest en poussant une série de piaillements aigus, sinistre présage. Dans les cavernes du Mont Malmedy, les esclaves de la volonté de Vladimir commençaient à s'agiter. Leur Maître les appelait à la guerre. Des centaines de squelettes s'alignèrent au rythme des tambours avant de se mettre en marche sur le chemin caché qui avait jadis surpris l'Ost de Childebert. Ils étaient accompagné par une meute féroce de Loups Funestes qui hurlaient à la face de Morrslieb, avides de sang et de chair. Derrière eux, deux régiments d'élite de soldats d'outre-tombe s'avançaient, engoncés dans leurs armures de chevaliers qu'ils portaient de leur vivant, au premier rang de l'un d'entre eux apparaissait la figure familière de Didier d'Orbiel, le Chevalier Bretonnien qui avait juré fidélité à François de Picotin peu après la bataille du Guet-de-l'Estran, ce fier guerrier dont le bras servait autrefois le bien et la justice était à présent l'esclave éternel de Vladimir Kergan, un funeste destin pour un homme autrefois si brave.

Les Morts-Vivants se regroupèrent sur les lieux du campement de l'armée de Childebert et attendirent ainsi durant quelques minutes, les sombres bannières claquants au gré du vent glacé qui soufflait sur le Moussillon. Une silhouette ailée descendit des Cieux, revêtue de l'armure de Maître Jean, Zhérès pulsa d'une lueur verte et les forces de la Non-Vie se mirent en marche, menées par Vladimir Kergan von Carstein. Vire était leur destination, l'annihilation du Clan Keerk leur objectif. L'Ost cauchemardesque attira à lui d'autres créatures de la nuit, d'ignobles charognards se joignirent au convoi funestes, armés des restes de leur repas, de griffes couvertes d'immondices et de crocs effilés. Vladimir et ses forces traversèrent des bois sordides et des marécages puants, sans rencontrer âme qui vive. Quand soudain, un rugissement puissant provoqua la panique parmi les nuées de chauves-souris qui survolaient les Morts-Vivants. Kergan s'arrêta quelques instants et balaya l'étendue marécageuse du regard avant de faire quelques pas dans la direction de là ou devait se terrer la Bête. Zhérès pulsa une nouvelle fois d'une lueur malsaine alors que la voix de Vladimir claquait dans l'air.


Je sens ta présence... Ou es-tu, vampire déchu ? Viens étancher ta soif de sang et de carnage à mes côtés. Viens à moi Varghulf ! Un nouveau rugissement retentit dans l'obscurité du marécage avant qu'une ombre ne s'avance dans la direction de Vladimir Kergan. Bête honnie, monstre de carnage, infamie vampirique. Tant de qualificatifs dont étaient affublés les Varghulfs, méprisés pour ce qu'ils étaient devenus mais appréciés pour leurs talents de combattants et la terreur qu'ils inspirent chez l'ennemi. La Bête sortit finalement des ténèbres et se dressa sur ses pattes en déployant les vestiges d'anciennes ailes. Ses grands yeux noirs fixaient l'Immortel qui soutint son regard sans ciller, les deux créatures de la Nuit se défiaient mutuellement, le combat silencieux de deux monstres pour savoir qui était le prédateur Alpha, mais lorsque les pupilles du Prince des Ténèbres crépitèrent d'une étincelle inquiétante, le Varghulf poussa un dernier grognement avant de baisser la tête en signe de soumission à son terrible cousin. T'avoir à mes côtés sera un éternel rappel ce qui pu jadis être ma destinée et tu verras à travers moi ce à quoi tu as renoncé. Suis moi, allons satisfaire ton appétit et reprendre ce qui me revient de droit.

Image


L'armée de Vladimir Kergan poursuivit son chemin dans une cacophonie de piaillements, hurlements et râles qui ne faisaient qu'exacerber la vision cauchemardesque de ces légions d'outre-tombe car la peur que l'on ressentait à l'idée d'affronter une armée de mort-vivants était également une arme entre les mains du Seigneur Vampire qui projetait aux mortels une vision de leur propre destinée. L'Ost funeste arriva finalement en vue de Vire et de sa mine grouillante d'Hommes-Rats, d'autres cadavres ambulants s'affairaient à cet endroit. Une dizaine de paysans revenus d'entre les morts étaient en train de s'échiner à construire une plate-forme qui canaliserait la Dhar ambiante et servirait de source d'énergie et de vigueur à ces infatigables bâtisseurs. D'autres attendaient non loin de la Mine elle-même, prêts à investir les lieux dés que ceux-ci seraient nettoyés de la vermine qui y avait élue domicile. Après avoir ceinturé Zhérès dans son dos, le Prince des Ténèbres s'avança dans les ténèbres de la mine skaven jusqu'à la galerie principale, suivis par ses bataillons de guerriers squelettes qui avançaient au pas, les cliquetis des armures et les vagissements des fantômes eurent tôt fait d'alerter les sentinelles Skavens et bientôt c'est un tintamare de cloches qui retentit dans la grande caverne. Le Clan Keerk était au fait de l'arrivée de Vladimir.

Le chef auto-proclamé des Skavens, Teerx fut le premier à apparaître au détour du chemin qui menait à la caverne, il était suivi par une force de guerriers en armures noires et maniant de longues hallebardes, un contingent de Vermines de Chocs, ce qui était considéré chez les skavens comme les troupes d'élite. Des régiments à l'équipement plus hétéroclite le suivaient de près. Lorsqu'ils découvrirent l'armée des morts, une série de couinements monta de la masse poilue et l'odeur musquée caractéristique de la peur monta dans l'air. Teerx lui-même ne savait comment réagir et ses petits yeux luisant allaient des bataillons de guerriers squelettes au Seigneur Vampire, non sans s'être attardé un instant sur l'ombre massive qui se terrait dans un coin sombre de la gallerie. Dans cet instant de tension extrême, Vladimir Kergan prit la parole


Mes chers amis, je suis venu vous montrer les résultats du fruit de notre collaboration. La Malepierre de cette mine m'a permis de repousser plus loin encore les limites de mon pouvoir. Vous vous êtes acquitté d'un travail important et nécessaire à la réalisation de mes souhaits. Mais à mon grand regret, notre entente contrecarre des projets plus impérieux qui ne sauraient se voir repousser à plus tard. Cette nuit marque la fin de notre collaboration et à travers elle... Le Prince des Ténèbres dégaina Serment d'un ample mouvement. Celle du Clan Keerk. Les dernières paroles de Kergan provoquèrent une réaction chez les morts-vivants qui l'accompagnaient mais aussi ailleurs, dans les profondeurs de la Mine ou les Zombies se retournèrent contre les Skavens qui les surveillaient. Les pioches se levèrent et s'abattirent cette fois sur les hommes-rats, ceux qui survécurent à cette traître attaque sentirent bientôt les dents et les griffes des morts lacérer leur pelage. Les Bataillons de squelettes s'écartèrent pour laisser passer les Revenants qui s'avancèrent en choeur vers les Skavens, accompagnés par la horde d'esprits tandis que les loups couraient sur le long des parois de la galerie, attendant le moindre instant de faiblesse pour fondre sur leurs proies et les dévorer.

Kergan menait personnellement l'assaut et se tenait au premier rang de l'un des bataillons, au côté de la dépouille de Didier d'Orbiel. Teerx et son régiment de Vermines de chocs lui faisaient face, mais cette fois ce n'était pas de simples squelettes auxquels les Skavens avaient à faire, mais à de puissants morts-vivants dont les lames luisaient d'une énergie corrompue, capables de faucher les âmes de ceux qu'elles pourfendaient. Une troupe de guerriers des clans se mesuraient aux fantômes mais leur armes rouillées traversaient les ectoplasmes sans leur causer le moindre dommage tandis que les doigts crochus des âmes en peine traversaient chair et armure pour se refermer sur le coeur palpitant des ennemis du Prince des Ténèbres. L'immense lame jadis maniée par un Dragon de Sang se levait et s'abattait avec fracas, fendant les armures et sectionnant les membres, les armes rudimentaires des hommes-rats ne faisaient qu'égratiner l'armure de Maître Jean et tout qui se présentait face à l'Immortel était balayé. Une partie des goules s'étaient glissées dans les fissures de la paroi, prêtes à dévorer tout Skaven qui aurait l'idée de tenter de s'échapper par l'un des passages secrets qui avait causé tant de soucis à Vladimir lors de la première bataille qui avait eu lieu céans. Les Vermines de Chocs étaient peu à peu repoussées et Vladimir embrocha le chef du Clan Keerk, transperçant son armure noire et ses chairs avant de le soulever du sol à la vue des autres Skavens. Le Skaven cracha une gerbe de sang avant que le Seigneur Vampire ne le projette contre l'un des murs rocailleux.

C'était plus qu'il n'en fallait pour la vermine poilue qui tenta de s'enfuir en direction de la grande caverne, le regard de Vladimir étincela sous son heaume et les hurlements des loups funestes retentirent tandis qu'ils se lancaient à la pousuite des fuyards, répondant à l'ordre silencieux de leur sombre Maître. Ils sautèrent dans le dos des Skavens et plantèrent leurs crocs dans les chairs et les poils, les Hommes-Rats hurlaient, Kergan exultait. Les forces de la Non-Vie investirent calmement la grande caverne ou se trouvait ce qu'il restait du Clan Keerk. Peut-être un peu plus d'une centaine de guerriers, deux Rats-Ogres étaient asticotés par des dresseurs pour les pousser en avant. Ce qu'ils firent sans se faire prier, leur force renversa les deux premiers rangs d'un Bataillon de guerriers squelettes qui s'était dirigé pour les intercepter. Le Clan Keerk accompagna ce déchaînement de violence d'un flots de cris hargneux. Mais bientôt c'est un autre hurlement qui leur répondit et l'Ost de Castel Rachard s'ouvrit en deux pour laisser passer le terrible Varghulf. Le Prince des Ténèbres et son cousin honni se lancèrent à la charge des deux bêtes du Clan Keerk tandis que le reste des forces de Vladimir Kergan affrontaient ce qu'il restait des Skavens. Le vampire déchu bondissait ça et là en balaffrant de ses griffes aiguisées la chair suturée de son ennemi, ce dernier répondait en faisant claquer sa machoire mais était bien trop lent pour inquiéter le Varghulf qui referma ses crocs sur la gorge du Rat-Ogre et lui arracha la tête avant de se gorger du sang chaud qui quittait le corps de la bête à gros bouillon.

Le Seigneur Vampire quant à lui tournoyait sur lui-même, esquivant les coups maladroits de son vis-à-vis. L'armure d'Evrard d'Adalbéron était d'une impensable légèreté et ne ralentissait en rien les mouvements de son porteur qui se déporta encore une fois sur le côté au moment ou le Rat-Ogre refermait sa machoire, bien décidé à mettre un terme à la Non-Vie de celui qui menaçait la survie même du Clan. Mais tout cela n'était que vaine illusion car Vladimir Kergan se jouait de son adversaire comme le ferait un chat avec une souris et lorsqu'il en eu assez, il mit fin au combat d'un éon. Serment fendit l'air et trancha la jambe droite de l'abomination, la déséquilibrant et la forçant à mettre un genoux à terre. Un instant plus tard, la tête de la créature roulait sur le sol et la longue épée de Vladimir remise dans son fourreau.

Autour de lui, la bataille touchait à sa fin. Le Varghulf après s'être repu du Rat-Ogre s'était jeté sur la masse grouillante des Skavens acculée par les forces de la Non-Vie. La tornade de muscles et de crocs qu'était le cousin de Vladimir sonna le glas du Clan Keerk, les quelques blessures qu'il reçu se refermant peu à peu grâce au pouvoir brut de la Nécromancie que le monstre était encore capable de canalyser de manière instinctive.
Investissez la mine, débusquez les rats qui restent. Tuez les tous. Cria le Seigneur Vampire à ses troupes comme le ferait n'importe quel général mortel. Les mort-vivants s'engagèrent dans les couloirs qui menaient aux salles annexes de la grande caverne tandis que Vladimir restait seul dans la grande caverne de la Mine de Vire dont il était à présent le plein propriétaire.




Deux jours s'étaient écoulés depuis l'anéantissement du Clan Keerk et déjà, la mine de Vires avait été investie par les ouvriers morts-vivants de l'Immortel et grouillait à présent d'activité, chose qui n'était plus arrivée depuis des années lorsque Henri de Rachard avait jugé préférable de la condamner plutôt que de s'occuper lui-même des intrus qui le privaient d'une grande quantité de matériel magique. Au sein du laboratoire, la disparition de Léceline n'avait fait qu'accroître la charge de travail de ses compères qui avaient fort à faire pour mener à bien leurs propres travaux et l'assemblage des Bataillons Défunts. Mais, pour une fois, la chance sembla sourire à Vladimir qui sentit une présence magique inconnue non loin du corps de garde. L'individu fut accueilli par Léon le Borgne et indiqua qu'il souhaitait s'entretenir avec le Seigneur des lieux, il était habillé d'une froque miteuse, macculée de boue, ses cheveux sales et poussiéreux tombaient sur un visage maigre et austère, mais plus que tout autre chose, c'était le regard de celui que Vladimir connaîtrait sous le nom de Théophraste le Jeune qui donnait à ce personnage un aspect inquiétant. Le Nécromancien fut mené jusqu'au bureau du Seigneur Vampire qui l'attendait, les mains croisées sur son bureau.

Vous avez indéniablement frappé à la bonne porte, Théophraste. Dit l'Immortel après que le sorcier ne lui ai raconté son histoire. Le meurtre de son ancien mentor ne surprit pas Vladimir plus que cela, les nécromanciens étaient loin d'être des individus fiables. La plupart d'entre eux n'était que de vulgaires opportunistes et le nouveau venu n'échappait pas à la règle. Le savoir et le pouvoir sont les récompenses que j'octrois à ceux qui me servent fidèlement, la mort fauche ceux qui ne sont pas à la hauteur mais cela vous le découvrirez après avoir rencontré vos nouveaux collègues... Suivez-moi. Le Seigneur Vampire mena son nouveau serviteur jusqu'au grand escalier de pierre qui descendait vers le laboratoire ou travaillaient Semus et Caribert. Ces derniers quittèrent leurs alcoves lorsqu'ils entendirent les pas de Vladimir.

Voici votre nouveau lieu de travail et de recherches. Vous y trouverez tout le matériel nécessaire à la pratique des arts occultes. La Bibliothèque se trouve là-bas. L'Immortel désigna la porte en bois. Tout le savoir que l'ancien occupant de ce château a accumulé se trouve derrière cette porte, vous pourrez le consulter avec mon autorisation expresse. Caribert ici présent et Semus ne manqueront pas de vous répondre si vous avez l'une ou l'autre question. Quant à moi je vais ordonner que l'on vous fasse préparer une chambre... Gardez ceci en mémoire Théophraste, l'incompétence signifie une vie bien courte entre les murs de ce Château.

Sur ces derniers mots, Vladimir quitta le laboratoire en laissant les nécromanciens le loisir de se familiariser avec le nouveau venu. Le Vampire se dirigeait tout naturellement vers son bureau quand une sensation étrange l'envahit, comme si son esprit s'éveillait enfin d'un sommeil trop long. Il ferma les yeux quelques instants, ouvrant son âme aux courants de l'Aethyr et sentit la pression qu'exercait la Dhar sur le Moussillon s'étioler peu à peu. Quelques minutes plus tard, Kergan se tenait au sommet du donjon du Château de la Terreur, les yeux perdus vers le Sud-Ouest, vers la Cité des Damnés. Le phanal de lumière verte avait disparu, cela ne pouvait signifier qu'une seule chose: L'échiquier était à présent mis en place et les pièces ne tarderaient pas à avancer. La guerre pour le contrôle du Moussillon allait enfin débuter et la confrontation entre les trois forces en présence était plus proche que jamais. Malbaude, les Loyalistes et Vladimir Kergan allaient jeter toutes leurs forces dans la Bataille: Pour une nouvelle Ère, le Salut des Âmes ou la Domination Totale. Cet apaisement des Vents de Magie permirent d'ailleurs à Ishar de Sombre-Bois de percevoir une présence au sud du Château de la Terreur, à Saint-Gyldas-de-Rhuys. Une entité façonnée par la Dhar était parvenue à échapper à la vigilance constante de Vladimir, étrange.

Vous avez bien fait de me prévenir, seigneur Ishar. Je vais me rendre en personne à la rencontre de cet individu et voir qui ose pénétrer ainsi dans mon domaine. Il ne me parait pas nécessaire que vous m'accompagniez. Nous manquons de temps et cette intrusion ne peut signifier qu'une chose: les pions se mettent enfin en mouvement. Persévérez dans vos travaux. Dit Vladimir Kergan en se levant rapidement. Il ceintura Zhérès dans son dos et gravit les escaliers qui menait au sommet du donjon avant de déployer ses ailes et de filer à vive allure en direction de Saint-Gyldas-de-Rhuys.

_________________
Image

~ À compter de cette Nuit je suis votre Seigneur et Maître. Que vous désiriez me servir dans la Vie ou dans la Mort ne revêt que peu d'importance à mes yeux. ~

Vladimir Kergan, Seigneur de la Nuit
Profil: For 17 | End 15 | Hab 15 | Cha 16 (17)| Int 16 | Mag 18 | Ini 15 (16) | Att 17 | Par 16 (17) | NA 4 | Tir 15 | PV 160
Lien Fiche personnage: Ma Fiche

PVs actuels: 160/160

Apprentissage arme de prédilection: 5/8

LNs: 494 /498

Bataillons Défunts (non comptés pour les Lns): 8 Bataillons de 30 Guerriers Squelettes. 2 Bataillons de 30 Revenants. 1 Bataillon de 30 Chevaliers Noirs. Un Bataillon d'Esprits ==> (240 Squelettes en Bataillons, 60 Revenants, 30 Chevaliers Noirs et 30 Esprits)

- 8 Bataillons de Squelettes prennent: 48 LNs (16 Squelettes les contrôlant)

- 2 Bataillons de Revenants prennent: 32 LNs (4 Revenants les contrôlant)

- Bataillons de Chevaliers Noirs: 16 LNs ( 2 Chevaliers Noirs contrôlés par Cécielle des Champs d'Or ==> Commandant Cécielle)

- Bataillon d'Esprits: 12 LNs ( Deux esprits les contrôlent)

-Cécielle des Champs d'Or: 12 LNs. (Utilise 16 de ses LNs pour contrôler les deux Chevaliers Noirs qui tiennent les tambours et bannière du bataillon).

-Morbius: 20 LNs.

- 50 Zombies (Clan Keerk): 100 LNs.

- 64 Loups Funestes: 192 LNs.

-13 Esprits: 78 LNs.

Troupes endormies: 95 Guerriers Squelettes, 415 Zombies, 25 cavaliers squelettes. 6 Revenants, 8 Chevaliers Noirs. 1 Esprit ==> Château de la Terreur.

Troupes à relever: Malebrute, Rat-Ogre


-Objets: Sacoche (Grande), Chevalière de Discipline (Par +1), Bague Magnifique (Char +1), Anneau de Vivacité (Ini +1), Grand Manteau Noir, Baiser de Malfleur (Talisman Magique: Effet sur fiche de personnage)

-Armes, Armures:
Hache en Gromril: 24+3d8, 8 points de parade. Percutant, Perforant (4)
Armure de Plate du Maître Jean: Protège tose, dos, jambes, bras, 15 points de protection (13 torse) (porté)
Casque en platte du Maître Jean: : Protège tête, 15 points protection.
Epée de Gasconnie: 2 mains 25+1d10 dégats 10 points de parade. Lente, Percutante.
Gilet en Cuir Bouillis: 7 points de protection torse bras et dos. -1 PAR, -1 HAB, -1 ATT (Porté)

-Destrier: Nahar, Cauchemar Mort-Vivant.


Modifié en dernier par [MJ] Le Grand Duc le 05 Déc 2017, 20:00, modifié 1 fois.
6 xps / Total : 24 xps


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 07 Déc 2017, 02:38 
Hors ligne
Warfo Award 2017 du meilleur MJ - Élaboration
Warfo Award 2017 du meilleur MJ - Élaboration
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 13 Sep 2011, 20:01
Messages: 872
Après l'attaque sur le terrier skaven de Vires, vous récupérez Malepierre x30 et Pdr x50. Jackpot !


Vladimir s'envola depuis le donjon de Castel Rachard, survolant son fief en direction du sud. Le ciel était grisonnant et les marais en contrebas étaient toujours englués dans un épais brouillard mais le temps semblait au beau fixe après ce qu'avait connu le duché pendant la tempête magique qui l'avait secoué.

Le vampire battait de ses grandes ailes membraneuses tandis que le paysage changeait sous lui. Les bois se faisaient plus secs et plus denses à l'approche des premières collines qui annonçaient le plateaux balayé par les vents où se trouvait Saint-Gyldas-de-Rhuys. Vladimir pouvait sentir la présence dont parlait Ishar à mesure qu'il approchait de sa destination. Une présence magique, c'était certain. Il pouvait sentir l'âme corrompue de la créature qui se trouvait là bas, les effluves de la Dhar ne laissant aucun doute.

Le village fut enfin en vue, ou plutôt ce qu'il en restait. Les masures construites autour du ruisseau étaient affaissées et leurs toits de chaume étaient couverts d'herbes folles. De la chapelle du Graal, il ne restait que les fondations, des pierres éparses et une arche miraculeusement épargnée par la démolition ordonnées par Vladimir. Les matériaux récupérés avaient été transférés dans la réserve de Castel Rachard il y avait longtemps désormais. Il n'y avait plus âme qui vive dans le hameau abandonné et la seule motion perceptible était celle des ouvriers morts-vivants qui s'activaient machinalement pour dresser l'un des oratoires nécromantiques destinés au contrôle des serviteurs décérébrés du vampire. Les zombies travaillaient lentement, posant maladroitement les pierres les unes sur les autres tandis que d'autres martelaient de leurs maillets pour assurer l'alignement. Leurs mouvements étaient lents et leurs faces décharnées faisaient peine à voir mais leur ouvrage prenait forme peu à peu, bon gré mal gré. Bientôt, il s'agirait d'allumer le creuset au centre de l'oratoire et de l'alimenter en poudre de malepierre pour qu'il serve de relais aux pouvoirs de contrôle des nécromanciens de la forteresse.

Tandis que Vladimir se rapprochait, il repéra une silhouette assise sur le rebord d'un lavoir effondré. Ses sens magiques lui indiquèrent que c'était là la source des effluves qui leurs étaient parvenues, à lui et à Ishar. L'individu semblait observer calmement le travail des zombies, bras croisés sur son plastron. Il portait une armure étrange, de couleur rouge et décorée de bandes de métal rappelant l'allure d'un squelette. Ses épaulières étaient ornées de crânes grimaçants dont les yeux rougeoyaient et son teint était extrêmement pâle tandis que ses longs cheveux noirs s'agitaient sous le vent froid des causses. A ses pieds, un écu bicolore rouge et blanc orné d'un crâne de dragon et une large épée reposaient contre les pierres du lavoir.

L’intrus repéra rapidement Vladimir dans le ciel et se redressa lentement. Le vampire sentit les Vents de Magie s'agiter discrètement et une voix lui parvint aux oreilles, au timbre calme et séduisant.


- "Salutations, sire Vladimir. Je suis Geoffroy de Puyravault et je viens en ami. Venez à ma rencontre, car je suis porteur de graves nouvelles."

La voix ne pouvait être autre que celle de cet étrange chevalier qui le regardait depuis le sol.

Image





Le Laboratoire était désormais irradié par la présence maléfique d'Ishar de Sombre-Bois. Les nécromanciens au service de Vladimir traitaient le nouveau résident avec un respect teinté de crainte et d'admiration. Tous doués de la conscience magique, ils percevaient l'essence néfaste de la liche avec une extrême acuité. Ces pauvres humains avaient certainement le pressentiment de se trouver en compagnie d'un être qui leur était de loin supérieur, tant par sa nature que par sa maîtrise profonde des arts noirs. Il représentait peut-être leur désir le plus profond, à savoir s'affranchir des contraintes de la vie pour dédier son existence à devenir un puits de savoir magique. Ainsi, Semus, Caribert et Théophraste s'appliquaient à ne pas déranger Ishar dans ses travaux, répondaient anxieusement à la moindre de ses demandes et s'écartaient sur son passage en baissant révérencieusement la tête.

Le seigneur nécromancien s'était établi dans l'une des alcôves réservées à l'étude et en avait fait son nouveau repaire. Le mobilier était simple, mais suffisant pour mener bien des expériences : un pupitre haut éclairé par un crâne faisant office de bougeoir, une étagère garnies de bocaux et de pots et un plan de travail en pierre sur lequel étaient posés un gros alambic en cuivre ainsi que le matériel nécessaire à la confection de potions et autres mixtures.

Les recherches de la liche se portaient sur l'alchimie. Ishar avait pour ambition de tirer partie des propriétés magiques de différents composants pour créer un artefact capable d'emmagasiner l'énergie vitale des êtres. Cet objectif soulevait bien des problématiques : il fallait élucider une première question qui était de savoir de quelle manière la magie était liée à la vie elle-même. Il fallait ensuite isoler ce phénomène, réussir par quelque procédé à le détacher de l'être qui lui servait de support comme un orpailleur passerait de l'eau dans un tamis à la recherche de paillettes brillantes. Et il fallait également être capable de canaliser cette énergie, de la fixer dans le plan physique et de l'emmagasiner dans un réceptacle suffisant stable pour la conserver. Ensuite, seulement, une telle énergie pourrait-elle peut être être exploitée.

Aidé par de précieux grimoires contenus dans la bibliothèque, Ishar était rapidement parvenu à la conclusion que le sang, fluide vital, était l'un des vecteur de l'essence magique dans un corps. C'était donc avec cette matière que devaient commencer ses recherches. A force de manipulation et à grands renforts de poudre de malepierre, il n'avait réussi à obtenir qu'une humeur instable certes chargée en principes magiques mais bien trop inconstante pour être utilisable. Cette solution trouble tournait sur elle-même dans un flacon, le liquide épais s'étirant parfois pour former des langues qui retombaient mollement.


Image


La liche devait trouver un moyen de filtrer cette mixture pour la stabiliser et la purifier. Ses travaux avaient besoin d'être approfondis. Aucun procédé, aucun ingrédient n'était à négliger. Si sa maîtrise de la magie seule n'était pas suffisante, peut-être allait-il devoir se tourner vers des techniques plus classiques et demander un herbier ou un traité quelconque pour trouver son inspiration. Mais il allait surtout avoir besoin de matière première. Le sang et la malepierre étaient les composants principaux de ses recherches. Il lui fallait les deux en quantité, à moins de devoir partir sur une autre piste.

C'est alors qu'il était à ces considération que Semus apparut sur le pas de l'entrée de son alcôve, s'annonçant par une toux suivie d'une courbette un peu raide.


- "Je vous prie de me pardonner si je vous dérange, mon seigneur." dit-il à voix basse, le visage assombrit par sa large capuche. Si Ishar ne le congédia pas, le nécromancien s'avança de quelques pas dans la petite salle. "Voici désormais plusieurs semaines que je suis employé à préparer l'armée de sire Vladimir, afin qu'elle soit bientôt prête à marcher sur le duché. Seulement, je n'aspire qu'à plus de connaissances et je languis cruellement l'étude." Il marqua une pause, liant ses mains dans ses manches amples. "Seigneur, me feriez-vous l'insigne honneur de me prendre comme apprenti ? Je saurai vous aider dans vos tâches, effectuer des manipulation subalternes indignes de vous. Je serai vos yeux et vos oreilles dans cette forteresse tandis que vous vous adonnerez à vos glorieux travaux ici bas." Il inclina profondément le buste en prononçant une dernière phrase. "Je vous supplie de me laisser vous offrir ma loyauté."

_________________
Je suis le Grand Duc, seigneur de ces bois. Je vis avec mes gens, loin de la folie des hommes. La nuit je vole dans les sombres profondeurs de la forêt. Mon regard d'acier partout se pose, et sans bruit, comme le vent, je file entre les branches des arbres séculiers. Je suis le Grand Duc, seigneur de ces bois.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 07 Déc 2017, 17:07 
Hors ligne
PJ
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 18 Avr 2010, 12:58
Messages: 515
Profil: For 17 | End 15 | Hab 15 | Cha 16| Int 16 | Mag 18 | Ini 15 | Att 17 | Par 16 | NA 4 | Tir 15 |
Autres comptes: [MJ] Le Grand Nécromancien
La violente tempête de Dhar qui avait ébranlé le Duché Maudit s'était enfin apaisée et la pression qu'elle exercait sur Vladimir Kergan et sa coterie de sorciers avait disparue. Certes ses pouvoirs avaient également perdu en intensité mais la manipulation des Vents de Magie était dorénavant beaucoup moins dangereuse qu'auparavant. Cela allait considérablement facilité les futures entreprises du Prince des Ténèbres qui avait découvert de nouveaux rituels nécromantiques au sein de la Bibliothèque d'Henri de Rachard. L'un d'entre eux avait particulièrement attiré son attention en ce qu'il permettait d'appeler un très grand nombre de chauves-souris de toute tailles et un certain nombre de Loups Funestes, des créatures que le Seigneur Vampire surnommait affectueusement: Les Enfants de la Nuit. Ces monstres étaient d'une grande efficacité sur le champs de bataille mais les Seigneurs de Sylvanie les utilisaient aussi comme sentinelles à l'orée de leurs domaines telle une barrière naturelle et monstrueuse contre de potentiels intrus. La présence inconnue sur son territoire ne faisait que conforter Vladimir dans l'idée que ce rituel devait être mené dans les plus brefs délais afin de décourager un quelconque envahisseur. Malbaude de Moussillon était silencieux depuis bien trop longtemps et si l'intuition de Vladimir était juste, celui qui s'était introduit sur ses terres devait être l'un de ses messagers.

Après une vingtaine de minutes, l'Immortel arriva enfin en vue de Saint-Gyldas-de-Rhuys et de sa chapelle du Graal en ruines. Les lieux saints, fussent-ils à l'abandon, n'avaient pas leur place sur le territoire du Prince des Ténèbres. Le village avait été déserté par les mortels, ceux-ci s'étant réfugiés derrière les palissades de bois de Mayre, du moins pour ceux qui n'avaient pas déjà pris la fuite ou mort en essayant. Saint-Gyldas était maintenant habitée par une tout autre sorte de créatures: des esclaves décérébrés soumis à la volonté du Vampire. Ce dernier les repéra non loin de la chapelle, occupés à construire l'un des oratoires nécromantiques qui permettrait aux sorciers du Château de la Terreur de les contrôler sans devoir puiser eux-mêmes dans leurs réserves d'énergie. Non loin d'eux, Vladimir repéra la source de Dhar qui avait perturbé Ishar de Sombre-Bois, l'intrus était assis sur ce qu'il restait d'un vieux lavoir à moitié détruit et observait les ouvriers d'outre-tombe d'un air paisible. Il s'agissait d'un chevalier rêvetu d'une armure qui sortait de l'ordinaire, rouge sanguin. Mais ce n'était pas ce qui interloquait plus le Prince des Ténèbres, ses sens magiques lui permirent de déceler une fine perturbation dans les courants de l'Aethyr et bientôt la voix de celui qui se nommait Geoffroy lui parvint aux oreilles, l'invitant à le rejoindre. Ce chevalier que Vladimir devinait être un Fils de la Nuit était capable de manipuler les vents de magie tout en étant vêtu d'une protection autre que le cuir... Intéressant.

Le Seigneur Vampire battit des ailes durant quelques secondes sur place, fixant l'intrus avec une attention accrue. Enfin, il perdit de l'altitude peu à peu et sa posa doucement sur le sol en reprenant apparence humaine. Ses longues ailes membraneuses se rétractèrent jusqu'à disparaître dans les fentes qui avaient été prévues à cet effet dans l'armure de Maître Jean. Sous son heaume, ses crocs reprirent une taille normal et les circonvolutions du feu s'effacèrent comme par magie tandis qu'une longue chevelure brune encadrait désormais un visage séduisant, mais pas moins menaçant.
Votre présence ne passe guère inaperçue, Sire Geoffroy. Vladimir s'avança calmement vers son vis-à-vis avant de s'arrêter à une distance respectable propre à une discussion qui se voulait courtoise. J'ose en effet imaginer que s'aventurer ainsi sur mon territoire se doit d'être sous la contrainte de circonstances tout à fait impérieuses. Dit le Seigneur Vampire en fixant son congénère dans les yeux, non sans laisser parfois promener son regard sur l'armure ouvragée du Chevalier de Puyravault. Je vous écoute.

_________________
Image

~ À compter de cette Nuit je suis votre Seigneur et Maître. Que vous désiriez me servir dans la Vie ou dans la Mort ne revêt que peu d'importance à mes yeux. ~

Vladimir Kergan, Seigneur de la Nuit
Profil: For 17 | End 15 | Hab 15 | Cha 16 (17)| Int 16 | Mag 18 | Ini 15 (16) | Att 17 | Par 16 (17) | NA 4 | Tir 15 | PV 160
Lien Fiche personnage: Ma Fiche

PVs actuels: 160/160

Apprentissage arme de prédilection: 5/8

LNs: 494 /498

Bataillons Défunts (non comptés pour les Lns): 8 Bataillons de 30 Guerriers Squelettes. 2 Bataillons de 30 Revenants. 1 Bataillon de 30 Chevaliers Noirs. Un Bataillon d'Esprits ==> (240 Squelettes en Bataillons, 60 Revenants, 30 Chevaliers Noirs et 30 Esprits)

- 8 Bataillons de Squelettes prennent: 48 LNs (16 Squelettes les contrôlant)

- 2 Bataillons de Revenants prennent: 32 LNs (4 Revenants les contrôlant)

- Bataillons de Chevaliers Noirs: 16 LNs ( 2 Chevaliers Noirs contrôlés par Cécielle des Champs d'Or ==> Commandant Cécielle)

- Bataillon d'Esprits: 12 LNs ( Deux esprits les contrôlent)

-Cécielle des Champs d'Or: 12 LNs. (Utilise 16 de ses LNs pour contrôler les deux Chevaliers Noirs qui tiennent les tambours et bannière du bataillon).

-Morbius: 20 LNs.

- 50 Zombies (Clan Keerk): 100 LNs.

- 64 Loups Funestes: 192 LNs.

-13 Esprits: 78 LNs.

Troupes endormies: 95 Guerriers Squelettes, 415 Zombies, 25 cavaliers squelettes. 6 Revenants, 8 Chevaliers Noirs. 1 Esprit ==> Château de la Terreur.

Troupes à relever: Malebrute, Rat-Ogre


-Objets: Sacoche (Grande), Chevalière de Discipline (Par +1), Bague Magnifique (Char +1), Anneau de Vivacité (Ini +1), Grand Manteau Noir, Baiser de Malfleur (Talisman Magique: Effet sur fiche de personnage)

-Armes, Armures:
Hache en Gromril: 24+3d8, 8 points de parade. Percutant, Perforant (4)
Armure de Plate du Maître Jean: Protège tose, dos, jambes, bras, 15 points de protection (13 torse) (porté)
Casque en platte du Maître Jean: : Protège tête, 15 points protection.
Epée de Gasconnie: 2 mains 25+1d10 dégats 10 points de parade. Lente, Percutante.
Gilet en Cuir Bouillis: 7 points de protection torse bras et dos. -1 PAR, -1 HAB, -1 ATT (Porté)

-Destrier: Nahar, Cauchemar Mort-Vivant.


Modifié en dernier par [MJ] Le Grand Duc le 08 Déc 2017, 23:00, modifié 1 fois.
6 xps / Total : 30 xps


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 08 Déc 2017, 23:27 
Hors ligne
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - Élaboration
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - Élaboration
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 15 Oct 2015, 12:12
Messages: 117
Lien fiche wiki: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... ombre-bois
Autres comptes: Grogmar (MORT) ; [MJ] Igaram
Ishar avait travaillé de longues heures dans son laboratoire à l'intérieur de la tente se trouvant dans la cours intérieure. Mais pour réaliser les expériences alchimiques les plus complexes, il avait dû se résoudre à venir s'installer en partie dans l'une des alcôves d'une des caves du château. Pour le seigneur liche, le soucis était plus de devoir côtoyer des gueux à longueur de temps que d'avoir dû déménager une partie de ses livres et ressources à l'intérieur du château. Par chance, la roture étant mortelle, le sorcier avait toutes les nuits pour lui, seul... sans bruit et respiration insupportable. Son travail avait été assez fructueux, en effet, il avait réussi à trouver le moyen qu'utilisait l'énergie magique pour circuler dans le corps d'un être vivant : Le sang. Cela semblait logique, car c'était de cela que les vampires se nourrissaient après tout. Dans le même genre d'idée, le chevalier déchu pouvait sentir son coeur gorgé de dhar pulser à l'intérieur de sa poitrine, faisant couler dans ses veines non-plus du sang, mais de la magie liquide et corrompue qui s’évaporait ensuite à ses extrémités, formant un nuage de dhar tout autour de lui. C'était d'ailleurs se phénomène qui permettait au sorcier de se passer des vents quand ceux-ci se refusaient à lui... C'était également cela qui faisait qu'à plusieurs reprise, il put sentir qu'un des vulgaires nécromanciens puisaient involontairement dans cette source. Il les aurait d'ailleurs bien tué pour cela, mais il s'agissait de sujet de son maître et par conséquent, il ne pouvait pas leur faire de mal.

Quoi qu'il en était, la liche avait réussi à synthétisé un fluide quelque peu stable, mais liquide et surtout trop peu fiable que pour permettre de s'en servir. Pourtant, cela restait une avancé significative qu'Ishar comptait exploiter pour réussir à stabiliser le processus alchimique. La malepierre était un élément important pour le moment, c'était gênant, car il s'agissait déjà d'une réserve de magie à proprement parlé ! Or, à quoi bon créer une réserve de magie en devant pour cela utiliser une autre réserve de magie ? Cela n'avait pas de sens ! Les connaissances alchimiques du sorcier lui permettait de savoir qu'il existait des choses attirant naturellement la magie à elle, comme les pierres précieuses par exemple ou certaines matières, s'il se servait d'un sacrifice primordial pour charger le dispositif et permettre à celui-ci de former une « éponge à vie » qui serait alors capable de stocker l'énergie dérobée.

Il se souvint d'une plante dans un de ses livres... une « Umbra mortiferem », se trouvant dans les lieux corrompus par des batailles sanglantes. Ou encore y avait-il la « Fatum devorare », mais elle était tout aussi difficile à trouver, il faudrait trouver une lieu chargé en malepierre et où la vie aurait quand même réussi à se developper au prix de lourde mutation. Mais s'il arrivait à trouver cette plante, cela lui permettrait de développer une éponge efficace. Cela ne permettrait toutefois pas de stabiliser le fluide, il faudrait pour cela réussir à le solidifier. Un solide étant par essence bien plus stable que ne l'était un fluide qui était quant à lui plus stable qu'un gaz. Comment faire ? Comment faire... La liche se posait la question, fouillant dans sa mémoire à la recherche de l'élément qui lui apporterait le moyen de régler cet épineux problème. Il avait le nom sur le bout de la langue... il...

Un sorcier l'interrompit dans sa réflexion, demandant de le pardonner s'il le dérangeait... « Me déranger ? Bien sûr qu'il me dérangeait ! À quoi pense donc ce gueux ? Mais bien sûr... il s'agit d'un gueux après tout... Le pardonner ? Remercie seulement ton seigneur et maître qu'il soit également le mien, sans quoi, je aurais déjà brisé chaque os de ton corps après t'avoir attaché à une roue de chariot ! Tu aurais fini tes jours en haut d'une pic, dévoré par des corbeaux et relevés en tant que zombie pour hurler jusqu'à la fin des temps ! La liche tiqua sur un autre détail de taille à ses yeux ! « MON seigneur ! Oh, malheureux, tu ne sais donc même plus qui tu sers, ni comment t'adresser à un noble... Misérable insecte ! » Toutefois, il le laissa finir de parler, se refusant à le pulvériser, car après tout, il restait un sujet de son maître. « Reste calme... reste calme »

Quand le nécromancien eut fini de parler, Ishar se redressa de toute sa taille, certes modeste, regardant au travers de son masque de bois le sorcier qui avait eu l'audace de lui adresser la parole et après une courte attente, il ouvrit enfin la bouche. Sa voix était rauque et sifflante de magie, les bougies grésillant à chacun de ses mots tandis que leur flamme se couchait comme soufflée par un vent imaginaire.

-Misérable gueux, ne sais-tu pas que ton seul seigneur est Vladimir Kergan ? Ce n'est qu'à lui que tu peux t'adresser avec un « mon seigneur », pour ma part, ce sera Seigneur Ishar de Sombre-bois ou simple Seigneur Ishar ou De Sombre-bois si ta cervelle primitive est trop étroite que pour retenir l'ensemble ! Mettant sa main sur la garde de son épée familiale, il continua. Quant à votre... proposition, ne savez-vous pas non-plus où est votre place ? Vous n'êtes qu'un gueux ! Vous n'êtes pas en mesure de choisir pour qui ni pourquoi vous vivez ! Vous servez votre seigneur et seul lui peut décider ce que vous faites et si vous avez le droit de servir un autre seigneur ! Si le seigneur Vladimir, notre seigneur, décide que vous devez fabriquer des bataillons, alors vous devez le faire, fût-il en vous faisant suer sang et eau ! Et quand il le jugera opportun, alors vous apprendrez du savoir ! S'en retournant à son alcôve, il finit en disant. Pour l'heure, votre esprit ne semble déjà même pas en mesure de comprendre des choses élémentaires, alors je vous conseil de ne plus me déranger et de retourner au travail avant que je ne vous pulvérise pour votre impudence !

Le seigneur liche se replongea dans ses recherches dont il avait perdu le fil. Il allait devoir retomber sur le nom de cette pierre qui lui permettrait de stabiliser le fluide. Mais avant cela, il aurait aimer savoir s'il existait un lieu corrompu connu par l'ancien propriétaire des lieux... Henri de Rachard avait eu de la malepierre pour créer ses régiments, or, la mine des skavens n'avait été prise par le seigneur Vladimir que bien après la mort du nécromancien. Donc il avait une autre source quelque part... Mais où? Le seigneur noir se dirigea donc d'un pas rapide en direction de la bibliothèque du fief et une fois que le bibliothécaire lui fut apparu, il lui dit de sa voix d'outre-tombe:

-Dites moi... Sir Henris de Rachard ne vous aurait pas parlé ou n'aurait pas parlé assez près de vos oreilles pour que vous l'entendiez d'un lieu à visiter pour aller chercher de la malepierre? Il devait bien s'en procurer quelque part... Et si non,
n'avait-il pas une carte ou un document me permettant de détecter une source ou un gisement de malepierre?

_________________
Ishar de Sombre-Bois, Seigneur Liche
Profil: For 13 | End 13 | Hab 13 (11*) | Cha 8(12) | Int 18 | Ini 12 | Att 15 (13*) | Par 13 (11*) | Tir 11 | MAG 20 (21*) | NA 4 | PV 170/170 | LN79/273 | Distance de contrôle 585m
Lien vers la Fiche du personnage
*Avec décompte d'armure / Leader nécromant (+4 en CHA pour convaincre un utilisateur de magie noir) / Emprunt occulte +1 en MAG si sort nécro
Contrôle Morts-vivant:

Troupes:
-Vargas; Roi Revenant;
-3 Squelettes (Marteau à deux mains / 20+1d10 dégâts / Assommante, Lente et Percutante /// Haubert / 11 (Torse et bras) -2 HAB, ATT et PAR) PV:60:60:60 (garde personnelle d'Ishar)
-30 zombies (10 pour tirer la charrette macabre/laboratoire et 20 hommes d'arme zombies (16+1d8, armure 5))

Equipement:

-Farsh Tranche veines: 20+1d10 dégâts 10 Parade Lente et Percutante (Deux mains) (Attaque magique + régénération à hauteur de 2/3 des dégâts infligés à la cible (arrondi à l'intérieur))
-Dague: 12+1d6 dégâts Parade 6
-Gilet de cuir bouilli: Protection 7 (-1 HAB, ATT et PAR) (Torse, dos et bras) +7* = 14
-Capuchon en cuir: Protection 3 (Tête) + 7* = 10

Objet:

Grimoire interdit de nécromancie (2), Sacoche (grande), Médaillon de chevalier aux armoiries des De Sombre-bois

Compétence:

-Sens de la magie
-Conscience de la magie
-Illégale sorcellerie
-Incantation (Nécromancie)
-Chance => Usage systématique en cas d'échec critique lors de l'usage de la magie ou en cas de test "surprise" (comme un sommeil un peu trop lourd...)
-L’Éveil - Niveau 2
-Monte
-Alphabétisation
-Langue Hermétique -Magikane necromantique
-Alchimie
-Administration
-Maîtrise de l'aethyr Niveau 3
-Fontaine de Dhar
-Fabrication d'objet magique
-Fabrication de parchemin
-Peau de Pierre*
-Leader nécromant
-Entité magique
-Maître de la Non-vie

Trait et ressources

Enchanteur, Apothicaire et Magikane Nécromantique
200 Pdrm => 100 en cours d'utilisation pour une recherche majeur en alchimie
Dernière visite à Sombre-bois: 18jours

Emprunt occulte:
-Aide Spirituelle : Vous bénéficiez d’un bonus de +1 quand vous lancez des sorts de Nécromancie.

Grimoire:


Primaire:
-Lumière

Mort:
-Buveur d'esprit:

Nécromantique:
-Visage de la Mort
-Invocation de Nehek
-Malédiction de la Non-vive
-Danse Macabre de Vanhel
-Vigueur Infernale

NOTE:


Attribut du Domaine de la Mort: Chaque fois qu’un sort offensif de Shyish est lancé avec succès, la difficulté du sort suivant sera diminué d'1D3. Non-cumulable.

Attribut du Domaine de la Nécromancie: Dans un rayon de 6m autour du lanceur de sort regagne 1D6 PdV en cas de réussite d'un sort (1 PdV dans le cas d’une créature Vampire ou Éthérée).

Présence des Morts: Le nécromancien cause la Peur comme s’il était lui-même un mort-vivant quand il est lui-même en présence de mort-vivant (sous contrôle).


Günther, Voie du Hors-la-Loi
Profil: For 13(14*) | End 12 | Hab 14(*12) | Cha 12(*13/14) | Int 11 | Ini 14(*13) | Att 12(*11) | Par 12(*10) | Tir 14 | NA 3 | PV 90/90
*(Force accrue (+1 lorsque test de force); arme de prédilection (+1 en att), malus d'armure (-1 INI, -2 HAB, ATT et PAR), intimidation et baratin (+1 en Cha pour intimider et +1 pour baratiner))
Equipement:

-Harnois (15 partout sauf la tête)
-Casque (7 sur la tête)
-Marteau de guerre (2mains); 22+1d10; Parade 10; Assommante, Lente et Percutante

Compétence:

-Coups assommant
-Bas Fond
-Coriace
-Couverture
-Coups puissant
-Force accrue
-Lutte
-Sang froid
-Arme de prédilection (marteau)
-Intimidation
-Administration
-Baratin
-Monte

Image


Vargas, Roi Revenant;
Profil: For 12 | End 12 | Hab 11(*9) | Cha 0 | Int 10 | Ini 8(*7) | Att 12(*10) | Par 12(*10) | Tir 8 | NA 3 | PV 100/100
Equipement
-Armure de plaques complètes: 18 (tous sauf tête)
-Capuchon et masque de fer: 7 (tête)
-Deux épées spectrales: 16+1d8 dégâts Parade 12 Spécial : si l'attaque n'est pas parée et que le jet de dégât donne un 8, l'ennemi perd le double de PdV.
(Attaque magique + régénération à hauteur de 2/3 des dégâts infligés à la cible (arrondi à l'intérieur)

Compétence de combat:
AMBIDEXTRIE
PARADE

Image


Lien gestion


Modifié en dernier par [MJ] Le Grand Duc le 08 Déc 2017, 23:00, modifié 1 fois.
6 xps / Total : 30 xps


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 09 Déc 2017, 01:45 
Hors ligne
Warfo Award 2017 du meilleur MJ - Élaboration
Warfo Award 2017 du meilleur MJ - Élaboration
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 13 Sep 2011, 20:01
Messages: 872
Le Bibliothécaire se matérialisa entre deux rayons et sa forme vaporeuse de vieillard glissa le long des reliures cornées. Le fantôme écouta la requête du seigneur nécromant. Il poussa une sorte de souffle, entre le soupir et le sifflement, et se mit à flotter dans la bibliothèque en traversant les étagères comme si ils n'existaient pas.

- "Malepierre ... malepierre ..." répétait-il lentement et en chuintant. "Matière dangereuse ... essence brute de la l'Aethyr ..."

Il continuait de tourner lentement en maugréant des paroles incompréhensibles puis il s'immobilisa soudain devant une pile de parchemins poussiéreux. Un bras ectoplasmique apparu comme un souffle et souleva doucement l'un de ces rouleau, en faisant tomber la poussière. Le bras s'étira comme une langue brumeuse et déposa le parchemin entre les mains desséchées d'Ishar de Sombre Bois.

- "Voici une carte du Duché Maudit. Et sur cette carte, une croix. Et à l'emplacement de cette croix se trouve un lieu ancien." souffla le Bibliothécaire sans se retourner, sa forme spectrale vacillant un peu comme si elle allait disparaître d'un même à l'autre. "Un roi de jadis et sa cour y gisent, dans des catacombes bâties à l'aube des Hommes. Là bas, la réalité s'estompe et l'essence brute de l'Aethyr touche le monde. Là bas, vous trouverez ce que vous cherchez."




Musique d'ambiance


Geoffroy de Puyravault observa Vladimir se poser et s'approcher de lui avant d'incliner profondément la tête.

- "C'est bien contrit que je retrouve devant vous, attendu que je le fais en fuyard." dit-il d'un ton amer. "Fuir j'ai du. Fuir Moussillon, qui est en proie à la démence et à la corruption. Fuir Malbaude le Chevalier Noir, que nous pensions pouvoir contrôler. Fuir pour ne pas subir le sort de mon seigneur et maître, Raymond d'Aucassin, dont l'esprit est supplicié nuit et jour pour servir les sombres enchantements de la pythie d'Oisemont." Il poussa un profond soupir. "Pendant que vous régniez en paix sur Castel Rachard, la perversion la plus pure est tombée sur le Diché maudit, sire Vladimir. Nicolette d'Oisemont a offert son cœur noir aux Puissances de la Ruine et a empoisonné l'âme de Malbaude qui n'était jusqu'ici que notre pantin. La Cité des Damnés est maintenant le royaume de la folie et des démons. Des légions de feu jaillissent des puits sans fonds que la sorcière a érigé avec les âmes torturées des nôtres. L'Oeil du Chaos est tourné vers le Moussillon, sire. Un ost incandescent est en train de naître, une force qui ne laissera que des cendres sur son passage. La guerre est sur votre seuil, les armées sont en marche, et il y a de nombreuses affaires dont je dois vous aviser prestement, sans quoi nous courrons tous à notre perte."

Geoffroy baissa le menton, l'air morose. Il marqua une pause avant de relever subitement les yeux vers Vladimir, avec une lueur de malveillance dans le regard qui tranchait son discours de vaincu. Relevant lentement la tête, il se fendit même d'un sourire carnassier.

- "Mais je ne suis pas venu ici pour me lamenter auprès de vous. Je suis venu ici pour trouver un allié et un frère d'arme. Pour trouver celui qui vaincra Malbaude. Et je ne suis pas venu seul." lança-t-il en se détourna, désignant la lande derrière eux d'un ample geste du bras.

Les tambours se mirent à battre et Vladimir pu entendre le pas cadencé des régiments en marche. Des étendards déchirés s'agitèrent sur toute la longueur de la crête, le son d'une corne de guerre retentit. Et les silhouettes de l'armée déchue de Raymond d'Aucassin apparurent. Des rangs entiers de guerriers squelettes s'avançaient, devancés par de sombres cavaliers qui empestaient la Dhar. Un nuage de chauve-souris jaillit de nulle part et se mit à tournoyer dans les cieux en poussant un concert de piaillement. Des chevalier morts-vivants jaillirent sur les ailes des formations squelettiques, bardés d'armures antiques et laissant des traînées de brume derrière eux. Des lignes de revenants d'un autre âge avançaient d'un pas d'automate devant des troupeaux de zombies chancelants. Cette terrible légion s'immobilisa comme un seul homme sous le regard de Vladimir.

Image


Geoffroy de Puyravault glissa un regard vers Vladimir, une expression féroce sur le visage.

- "Les Immortels du Moussillon ne sont pas encore à genoux. Aidez nous à délivrer notre seigneur. Prenez ce qui vous revient. Écrasons le Chevalier Noir ensemble et renvoyons ses esclaves dans les limbes. Et croyez-le, sire Vladimir, nous ne sommes pas les seules âmes nobles à vouloir faire couler le sang. D'autres m'accompagnent, que vous connaissez peut-être ..." dit-il en détournant les yeux vers l'un des cavaliers qui s'approchait d'un galop lent. "... tel que Tugdual de Heurtevent."

_________________
Je suis le Grand Duc, seigneur de ces bois. Je vis avec mes gens, loin de la folie des hommes. La nuit je vole dans les sombres profondeurs de la forêt. Mon regard d'acier partout se pose, et sans bruit, comme le vent, je file entre les branches des arbres séculiers. Je suis le Grand Duc, seigneur de ces bois.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 09 Déc 2017, 15:13 
Hors ligne
PJ
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 18 Avr 2010, 12:58
Messages: 515
Profil: For 17 | End 15 | Hab 15 | Cha 16| Int 16 | Mag 18 | Ini 15 | Att 17 | Par 16 | NA 4 | Tir 15 |
Autres comptes: [MJ] Le Grand Nécromancien
Les paroles qui sortirent de la bouche de Geoffroy de Puyravault décontenancèrent quelque peu le Seigneur Vampire qui haussa un sourcil en sachant qu'il avait en réalité à faire à un déserteur et non à un messager du Chevalier Noir comme il s'y était attendu au départ. Le Prince des Ténèbres croisa les bras sur son torse et écouta les dires de son congénère avec une attention accrue. La situation au sud du Duché Maudit était encore plus inquiétante que ce qu'il avait pu imaginer et Raymond d'Aucassin avait payé le prix de son arrogance, d'avoir cru être en mesure de contrôler le Chevalier Noir. Le fier vampire qui régnait sur le Château de Hane était à présent de l'objet de nombreux sévices entre les mains de celle que Vladimir Kergan avait cru pouvoir rallier à sa cause, Nicolette d'Oisemont. Le Seigneur Vampire se souvenait parfaitement de l'atmosphère pesante qui régnait entre les murs de la demeure de Dame Nicolette, de cette porte incandescente qui l'avait plongé dans une vision d'horreur et d'agonie et dans un nouveau face à face avec la Terreur de Baghar. Sans doute la sorcière était-elle déjà en train d'oeuvrer à la réalisation de ses sombres desseins lorsque Vladimir s'était introduit dans sa silencieuse demeure. Vous me voyez navré d'apprendre ce funeste destin qu'est celui de Sire Raymond. J'ai eu le privilège de le rencontrer lors d'une assemblée à Montfaucon, il était alors convaincu de pouvoir manipuler le Chevalier Noir, mais il aurait dû savoir que tous les plans ne se déroulent pas toujours comme l'on peut l'espérer. Dit calmement Vladimir Kergan en s'avançant pour se mettre à la hauteur de Geoffroy de Puyravault.

Par deux fois, votre seigneur et maître a tenté de mettre fin à mon immortalité à travers l'un de ses vassaux, vous devez certainement en avoir entendu parler, sire Geoffroy. Pourquoi dés lors devrais-je me soucier de la non-vie de celui qui a nourri de si sinistres desseins à mon égard ? Qu'avez-vous à me proposer en échange de l'appui du Château de la Terreur, Geoffroy de Puyravault ? Demanda le Prince des Ténèbres en fixant son interlocuteur avec un sourire mauvais. Pour toute réponse, le vassal de Raymond d'Aucassin désigna la lande derrière lui, ce fut à cet instant que Vladimir découvrit le présent que venait lui offrir le vampire. Des tambours furent martelés à l'unisson et une horde de morts-vivants s'avança sous le regard du Prince des Ténèbres, des légions de squelettes grinçants, des revenants revêtus d'armures d'une autre époque mais également des chevaliers drapés d'un manteau de Dhar. Les Vampires du Moussillon ne courberaient pas l'échine devant le Chaos et le Chevalier Noir et semblaient avoir remis leur salut entre les griffes de Vladimir Kergan von Carstein. Le regard de ce dernier brilla d'une étrange lueur lorsqu'il aperçu un cavalier se détâcher de la colonne pour se porter à sa rencontre. Cette aura lui était familière, il savait déjà de qui il s'agissait avant que Geoffroy ne prononce son nom. L'Immortel s'avança de quelques pas et attendit que Tugdual de Heurtevent n'arrive à sa hauteur, cela faisait bien longtemps que les deux êtres ne s'étaient plus retrouvés face à face, depuis ce jour sinistre dans les Marais de la Terreur. Père et Fils étaient à présent réunis. Quelques secondes s'écoulèrent durant lesquelles Vladimir resta silencieux, se contentant de fixer Tugdual d'un regard pénétrant.

Je me doutais que tu devais t'être rendu au côté de mes ennemis, qui d'autre que Raymond d'Aucassin était en mesure de t'apprendre à maîtriser tes pouvoirs. Tu n'es plus celui que j'ai connu autrefois, tu es devenu fort. Si je fus obligé de faire ce que j'ai fait cette nuit là, je ne regrette pas mon geste en te voyant aujourd'hui. Le Prince des Ténèbres ferma un instant les yeux et le vent souffla soudain plus fort sur les plateaux de Saint Gyldas-de-Rhuys, les longues ailes de cuir de Vladimir Kergan se déployèrent dans son dos tandis qu'il reprenait son apparence vampirique. Il me plaît de te revoir mon Fils. Dit l'Immortel avant de s'envoler d'un puissant battement d'ailes, le Seigneur Vampire surplombait à présent l'armée déchue de Raymond d'Aucassin. Le Duché Maudit est dans un tournant de son histoire, les Forces des Dieux Sombres sont sur le point de se déchaîner et Raymond d'Aucassin est retenu prisonnier par Nicolette d'Oisemont. Celui qui pensait être en mesure de contrôler le Chevalier Noir a échoué et à présent, la destruction nous guette tous sans exception. La voûte céleste s'illumina d'une lumière blanche succinte avant qu'un coup de tonnerre ne retentisse et que le vent ne souffle encore plus fort. Mais aujourd'hui, nous allons montrer à Nicolette d'Oisemont, Malbaude et leurs chimères que les Immortels n'ont pas dit leur dernier mot. Que le Chaos et ses engeances n'ont pas leur place ici. Tonna Vladimir Kergan von Carstein en saisissant Zhérès qui s'illumina d'une puissante lumière verdâtre. Aujourd'hui, reconnaissez moi comme le véritable Duc du Moussillon et les Forces du Château de la Terreur se déchaîneront sur les démons qui se terrent dans la Cité des Damnés. Unissez-vous sous ma bannière et sur le nom de mon Ancêtre, j'écraserai le Chevalier Noir et la sorcière d'Oisemont. Que dîtes-vous, Immortels ?

_________________
Image

~ À compter de cette Nuit je suis votre Seigneur et Maître. Que vous désiriez me servir dans la Vie ou dans la Mort ne revêt que peu d'importance à mes yeux. ~

Vladimir Kergan, Seigneur de la Nuit
Profil: For 17 | End 15 | Hab 15 | Cha 16 (17)| Int 16 | Mag 18 | Ini 15 (16) | Att 17 | Par 16 (17) | NA 4 | Tir 15 | PV 160
Lien Fiche personnage: Ma Fiche

PVs actuels: 160/160

Apprentissage arme de prédilection: 5/8

LNs: 494 /498

Bataillons Défunts (non comptés pour les Lns): 8 Bataillons de 30 Guerriers Squelettes. 2 Bataillons de 30 Revenants. 1 Bataillon de 30 Chevaliers Noirs. Un Bataillon d'Esprits ==> (240 Squelettes en Bataillons, 60 Revenants, 30 Chevaliers Noirs et 30 Esprits)

- 8 Bataillons de Squelettes prennent: 48 LNs (16 Squelettes les contrôlant)

- 2 Bataillons de Revenants prennent: 32 LNs (4 Revenants les contrôlant)

- Bataillons de Chevaliers Noirs: 16 LNs ( 2 Chevaliers Noirs contrôlés par Cécielle des Champs d'Or ==> Commandant Cécielle)

- Bataillon d'Esprits: 12 LNs ( Deux esprits les contrôlent)

-Cécielle des Champs d'Or: 12 LNs. (Utilise 16 de ses LNs pour contrôler les deux Chevaliers Noirs qui tiennent les tambours et bannière du bataillon).

-Morbius: 20 LNs.

- 50 Zombies (Clan Keerk): 100 LNs.

- 64 Loups Funestes: 192 LNs.

-13 Esprits: 78 LNs.

Troupes endormies: 95 Guerriers Squelettes, 415 Zombies, 25 cavaliers squelettes. 6 Revenants, 8 Chevaliers Noirs. 1 Esprit ==> Château de la Terreur.

Troupes à relever: Malebrute, Rat-Ogre


-Objets: Sacoche (Grande), Chevalière de Discipline (Par +1), Bague Magnifique (Char +1), Anneau de Vivacité (Ini +1), Grand Manteau Noir, Baiser de Malfleur (Talisman Magique: Effet sur fiche de personnage)

-Armes, Armures:
Hache en Gromril: 24+3d8, 8 points de parade. Percutant, Perforant (4)
Armure de Plate du Maître Jean: Protège tose, dos, jambes, bras, 15 points de protection (13 torse) (porté)
Casque en platte du Maître Jean: : Protège tête, 15 points protection.
Epée de Gasconnie: 2 mains 25+1d10 dégats 10 points de parade. Lente, Percutante.
Gilet en Cuir Bouillis: 7 points de protection torse bras et dos. -1 PAR, -1 HAB, -1 ATT (Porté)

-Destrier: Nahar, Cauchemar Mort-Vivant.


Modifié en dernier par [MJ] Le Grand Duc le 10 Déc 2017, 14:54, modifié 1 fois.
6 xps / Total : 36 xps


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 10 Déc 2017, 14:55 
Hors ligne
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - Élaboration
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - Élaboration
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 15 Oct 2015, 12:12
Messages: 117
Lien fiche wiki: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... ombre-bois
Autres comptes: Grogmar (MORT) ; [MJ] Igaram
Le fantôme se mit immédiatement à la recherche de ce qu'on lui avait demandé, sans plus parler que nécessaire. Au final, il ne s'agissait que d'une créature forcée de servir des maîtres par un sort, autant dire qu'il était normal qu'une telle chose ne soit pas très causante. Dommage, Ishar aimait bien parler aux esprits et tout particulièrement à sa douce Lucia, la sorcière morte dont l'esprit lui soufflait des choses à l'oreille. Il n'avait plus vraiment besoin de ses conseils désormais qu'il était une puissante liche. Mais il lui plaisait quand même de lui parler et il trouvait sa compagnie mentale bien plus agréable que beaucoup d'autre relation « physique ». D'ailleurs, son objectif était à terme de la ramener du côté des vivants ou plutôt des non-morts. Il avait déjà réfléchi à plusieurs idées, mais pour l'heure, il s'agissait plus de projet à très long terme que de réelle possibilité. La guerre qui sévissait dans le duché et le besoin de créer rapidement une force de guerre prenait déjà toutes les ressources disponibles. Il n'y avait donc pas de temps pour ce genre d'investigation.

Regardant la carte que lui avait tendu le bibliothécaire fantomatique, le seigneur noir chercha à se repérer ou plutôt à repérer l'emplacement de Sombre-Bois sur la carte. Son fief ne s'y trouvait pas, comme beaucoup de petits domaines perdus ou cachés dans ce duché maudit. Après tout, bien peu étaient les fous qui s'aventuraient à réaliser des cartes détaillés d'un si sinistre endroit et encore moins y survivaient plus que quelques temps. Il fallait bien avouer que les créatures qui vivaient sur ces terres n'étaient pas des plus tendre et que les gens qui vivaient reclus dans ce genre de fief étaient encore moins accueillant que le reste de la population du Moussillon et ce n'était pas peu dire ! Dans sa jeunesse, combien d'étranger le chevalier avait-il vu être pendu ou subir le supplice de la roue ? Beaucoup...

Le seigneur de Sombre-Bois se demanda alors où en était les travaux de construction de l'enceinte extérieure de son fief. Sans doute avait-on presque fini la première parcelle de muraille ainsi que la première des nouvelles tours en pierre, ou du moins était-on presque à son achèvement. Mais cela ne représentait qu'un huitième du chantier complet. Pendant ce temps, son fief resterait encore vulnérable. Ishar avait calculer que les travaux prendrait encore facilement six mois, la guerre serait peut-être même finie d'ici là. C'était peu probable, le chevalier ayant entendu parlé de guerre durant parfois plusieurs années. Mais la situation était ici assez différente, car les forces étaient déjà en place, prête à se battre à tout moment. Chacun affûtant ses armes en espérant que son voisin le fera plus lentement que lui.

Le nécromancien savait que pour l'heure, une bonne partie de la formidable force de combat du fief n'était pas réellement mobilisable. L'armée était trop vaste et il manquait de quoi faire plus de bataillons pour rassembler en des unités plus facilement contrôlable cette masse indisciplinée. Son maître contrôlait déjà plusieurs centaines de morts-vivants, mais malgré cela, il restait encore plus de cinq cents serviteurs non-contrôlé. Or, même avec sa propre puissance, le seigneur liche ne pouvait pas contrôler beaucoup plus qu'une centaine de zombies ou dans les quatre-vingt guerriers squelettes, nettement insuffisant. Surtout qu'il ne fallait pas compter sur les nécromanciens de son maître pour en contrôler, il ne s'agissait au mieux que de débutant dans les arts occultes... et au pire de sinistre incapable comme l'était Natacha aux yeux de l'immortel.

Les pensés du puissant sorcier furent interrompues par une nouvelle sensation venant du Sud. Une vaste force nécromantique venait de faire son apparition et faisait vibrer les sens aethyriques du magicien noir. Son maître était-il en danger ? Il analysa rapidement le mouvement des troupes du fief, mais les détachements de morts-vivants semblaient rester parfaitement immobiles, attendant toujours un ordre qui ne venait pourtant pas. Le regard magique du nécromancien se porta alors sur le lien qui les reliait à Vladimir, ce dernier se révélant parfaitement en état. Ishar en conclut donc qu'il n'y avait pas à se tracasser pour le moment. Mais il restait toutefois sur ses gardes, bien que sachant qu'il n'arriverait jamais à temps pour aider son seigneur s'il lui arrivait malheur. Il regarda le fantôme qui se trouvait toujours là, attendant une instruction du visiteur. Il parla :

-Dis-moi, n'aurais-tu pas dans tes grimoires un sort me permettant de me libérer des ennuis du terrain... Un sort pour devenir éthéré moi et une monture par exemple ? Et pourquoi pas également un sort apportant une plus grande célérité pour accélérer une monture ?

Le nécromancien s'en voulut de ne jamais avoir penser qu'il fallait qu'il ait un moyen de rapidement se déplacer et dans un territoire aussi marécageux que l'était Moussillon, il n'y avait pas beaucoup de solution : Soit voler, mais il n'avait pas d'ailes ni de monture en ayant, soit passer au travers de tout ce qui pouvait gêner... « Tiens en parlant de monture volante... »

-Ainsi qu'un rituel permettant de créer ou de modifier une créature morts-vivants ? Pour y greffer des ailes par exemple ?

_________________
Ishar de Sombre-Bois, Seigneur Liche
Profil: For 13 | End 13 | Hab 13 (11*) | Cha 8(12) | Int 18 | Ini 12 | Att 15 (13*) | Par 13 (11*) | Tir 11 | MAG 20 (21*) | NA 4 | PV 170/170 | LN79/273 | Distance de contrôle 585m
Lien vers la Fiche du personnage
*Avec décompte d'armure / Leader nécromant (+4 en CHA pour convaincre un utilisateur de magie noir) / Emprunt occulte +1 en MAG si sort nécro
Contrôle Morts-vivant:

Troupes:
-Vargas; Roi Revenant;
-3 Squelettes (Marteau à deux mains / 20+1d10 dégâts / Assommante, Lente et Percutante /// Haubert / 11 (Torse et bras) -2 HAB, ATT et PAR) PV:60:60:60 (garde personnelle d'Ishar)
-30 zombies (10 pour tirer la charrette macabre/laboratoire et 20 hommes d'arme zombies (16+1d8, armure 5))

Equipement:

-Farsh Tranche veines: 20+1d10 dégâts 10 Parade Lente et Percutante (Deux mains) (Attaque magique + régénération à hauteur de 2/3 des dégâts infligés à la cible (arrondi à l'intérieur))
-Dague: 12+1d6 dégâts Parade 6
-Gilet de cuir bouilli: Protection 7 (-1 HAB, ATT et PAR) (Torse, dos et bras) +7* = 14
-Capuchon en cuir: Protection 3 (Tête) + 7* = 10

Objet:

Grimoire interdit de nécromancie (2), Sacoche (grande), Médaillon de chevalier aux armoiries des De Sombre-bois

Compétence:

-Sens de la magie
-Conscience de la magie
-Illégale sorcellerie
-Incantation (Nécromancie)
-Chance => Usage systématique en cas d'échec critique lors de l'usage de la magie ou en cas de test "surprise" (comme un sommeil un peu trop lourd...)
-L’Éveil - Niveau 2
-Monte
-Alphabétisation
-Langue Hermétique -Magikane necromantique
-Alchimie
-Administration
-Maîtrise de l'aethyr Niveau 3
-Fontaine de Dhar
-Fabrication d'objet magique
-Fabrication de parchemin
-Peau de Pierre*
-Leader nécromant
-Entité magique
-Maître de la Non-vie

Trait et ressources

Enchanteur, Apothicaire et Magikane Nécromantique
200 Pdrm => 100 en cours d'utilisation pour une recherche majeur en alchimie
Dernière visite à Sombre-bois: 18jours

Emprunt occulte:
-Aide Spirituelle : Vous bénéficiez d’un bonus de +1 quand vous lancez des sorts de Nécromancie.

Grimoire:


Primaire:
-Lumière

Mort:
-Buveur d'esprit:

Nécromantique:
-Visage de la Mort
-Invocation de Nehek
-Malédiction de la Non-vive
-Danse Macabre de Vanhel
-Vigueur Infernale

NOTE:


Attribut du Domaine de la Mort: Chaque fois qu’un sort offensif de Shyish est lancé avec succès, la difficulté du sort suivant sera diminué d'1D3. Non-cumulable.

Attribut du Domaine de la Nécromancie: Dans un rayon de 6m autour du lanceur de sort regagne 1D6 PdV en cas de réussite d'un sort (1 PdV dans le cas d’une créature Vampire ou Éthérée).

Présence des Morts: Le nécromancien cause la Peur comme s’il était lui-même un mort-vivant quand il est lui-même en présence de mort-vivant (sous contrôle).


Günther, Voie du Hors-la-Loi
Profil: For 13(14*) | End 12 | Hab 14(*12) | Cha 12(*13/14) | Int 11 | Ini 14(*13) | Att 12(*11) | Par 12(*10) | Tir 14 | NA 3 | PV 90/90
*(Force accrue (+1 lorsque test de force); arme de prédilection (+1 en att), malus d'armure (-1 INI, -2 HAB, ATT et PAR), intimidation et baratin (+1 en Cha pour intimider et +1 pour baratiner))
Equipement:

-Harnois (15 partout sauf la tête)
-Casque (7 sur la tête)
-Marteau de guerre (2mains); 22+1d10; Parade 10; Assommante, Lente et Percutante

Compétence:

-Coups assommant
-Bas Fond
-Coriace
-Couverture
-Coups puissant
-Force accrue
-Lutte
-Sang froid
-Arme de prédilection (marteau)
-Intimidation
-Administration
-Baratin
-Monte

Image


Vargas, Roi Revenant;
Profil: For 12 | End 12 | Hab 11(*9) | Cha 0 | Int 10 | Ini 8(*7) | Att 12(*10) | Par 12(*10) | Tir 8 | NA 3 | PV 100/100
Equipement
-Armure de plaques complètes: 18 (tous sauf tête)
-Capuchon et masque de fer: 7 (tête)
-Deux épées spectrales: 16+1d8 dégâts Parade 12 Spécial : si l'attaque n'est pas parée et que le jet de dégât donne un 8, l'ennemi perd le double de PdV.
(Attaque magique + régénération à hauteur de 2/3 des dégâts infligés à la cible (arrondi à l'intérieur)

Compétence de combat:
AMBIDEXTRIE
PARADE

Image


Lien gestion


Modifié en dernier par [MJ] Le Grand Duc le 10 Déc 2017, 14:55, modifié 1 fois.
6 xps / Total : 36 xps


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  Page 2 sur 2
 [ 18 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés: Lucy Trend


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit par phpBB-fr.com
Based on Style Chronicles by Jakob Persson, modifications by Medenor and [MJ] Urizen. All rights reserved.