Index du forum

Warforum JDR: forum JDR gratuit dans l'univers Warhammer®

Un forum totalement RP, dans le sombre et dangereux monde de Warhammer®
© L'univers, le contexte, les noms et autres appartiennent à Games Workshop®

Nous sommes le 17 Jan 2018, 21:19

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  Page 3 sur 3
 [ 26 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3
Auteur Message
 Sujet du message: Re: [Martin] Et maintenant ?
MessagePosté: 27 Déc 2017, 16:44 
Hors ligne
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 12 Jan 2008, 14:20
Messages: 1113
Localisation: Dans l'ombre, tirant les ficelles...
Profil: Crème antiride! (5 utilisations, chaque utilisation procure +2 CHAR pendant 24h RP)
Lien fiche wiki: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... pet_master
Autres comptes: Mélétê (PJ) ; Dieter Wiederwald [RP Libre]
Test sous INT (8) pour se souvenir des détails de la vision : résultat caché…
Encore tout bouleversé par les révélations des signes gravés dans la roche, le jeune chasseur chercha dans ses souvenirs mais il ne vit aucun lien entre la vision qu'il avait eu de la jeune femme fuyant des orques et cette inquiétante histoire ancestrale de possession démoniaque. Il était néanmoins certain qu'il s'agissait bel et bien d'une femme ; il revoyait parfaitement la douceur et la finesse de son visage, ses grands yeux bleus et sa silhouette indubitablement humaine.
Dépense de 6 points de dévotion à Véréna…
La prière qu'il fit ne sembla pas plus l'avancer et Martin soupira lourdement. Il avait passé une bonne partie de la nuit à étudier frénétiquement les gravures sans ressentir les effets de la lassitude sur son corps mais, à présent que l'excitation de ses découvertes et l'ébullition de son esprit étaient retombées, il éprouva un accablement tout autant physique que psychologique face à ce qu'il jugeait insurmontable et qui se dressait devant lui.

Les premiers rayons de l'aurore naissante perçaient à l'est et illuminaient les vestiges épars de la couverture cotonneuse qui s'étaient doucement dissipée au fur et à mesure de la nuit. Le chasseur se frotta énergiquement les yeux et le visage dans l'espoir de faire s'éloigner la fatigue mais elle était bien présente et chaque respiration l'amenait vers le sommeil. D'un bond, il se redressa et un rayon de soleil rasant perça au travers de la forêt venant l'éblouir. Instinctivement, il leva la main devant ses yeux et se détourna. Ce fut alors qu'il s'aperçut que l'onde lumineuse éclairait l'énorme pierre plate qui trônait au centre du cirque. L'instant d'après, l'éclat du jour disparut ne trouvant plus son chemin au milieu de la végétation et l'endroit fut à nouveau plongé dans la pénombre.


- Martin ? Déjà réveillé ? demanda le maître de chasse en s'approchant.

Il frissonnait et semblait encore plus mal en point que la veille. Ses joues étaient creusées, son corps efflanqué avait pris une couleur blafarde et ses yeux avaient un regard perdu qui inquiétait son jeune apprenti au plus haut point.

Lorsque ce dernier le questionna à propos de ses rêves, le pauvre homme marqua son incompréhension et ne sut quoi répondre.


- De… de quoi parles-tu, Martin ? Qu'est-ce que c'est que cette histoire ? Quelle jeune femme ?

_________________
Les Péjis sont là comme des marionnettes qui, dans l'atmosphère brûlante de leur Erpé,
oublient qu'elles n'ont que l'illusion de la liberté...


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: [Martin] Et maintenant ?
MessagePosté: 29 Déc 2017, 13:29 
En ligne
PJ
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 21 Oct 2016, 15:19
Messages: 74
" Il s'agissait d'une femme.... Humanoïde, certainement, mais de là à me remémorer une différence notable ou un détail..... Zut. Tant pis. Observons toujours cette pierre. Il pourrait peut être en ressortir quelque chose de bénéfique. "

Passant quelques instants à observer cette roche maudite et à prier les dieux, l'adrénaline de Martin descendant, des ecchymoses et courbatures commencèrent à se faire sentir. C'est presque malgré lui qu'il sombra dans un sommeil, face contre terre, sans rêves.

Ce n'est qu'au petit matin qu'il se réveilla, la brume petit à petit chassée par les éclats de l'astre solaire et le givre cristalisé sur son visage se brisant alors que sa respiration s'accélérait et son expression changeait. La nuit avait été froide et laissait des traces sur son corps. ne faisant guère attention au lever de soleil qui se reflétait sur la pierre. Se frottant vigoureusement les bras et jambes pour se réchauffer, l'apprenti ne remarqua qu'au dernier moment son maître s'approcher de lui, toujours avec ces yeux étranges et inquiétants.
Alors qu'il entamait la discussion avec Siegfried, Martin fut à demi surprit par la réaction de celui ci qui prétendait avoir tout oublié.

" Bon, cette affaire pue de plus en plus. J'ai intérêt à avancer où ça va rapidement finir en eau de boudin cette histoire. "

S'approchant de son maître pour ne laisser qu'un court espace entre eux, il passa son index devant ses yeux.

Siegfried. Suivez du regard mon doigt d’accord ?

Tout en mouvant son doigt de droite à gauche, Martin observait attentivement les yeux de Siegfried, son visage, afin d'y déceler quelque chose. Après tout, il était peut être sonné ou.... Mais que cherchais-t-il ? Là était la question. Et puis bon, peut être que comme dans les légendes, la pupille d'un possédé changeait de couleur ? Ou alors était ce ces histoires de monstres buveurs de sang au sud ?

Peu après son petit test, Martin s'adressa à Siegfried lentement avec un ton tout à fait patient, en espaçant ses questions pour écouter les réponses.

Bon, vous n'êtes pas fous, alors je pense que vous avez du prendre un sacré coup. Répondez moi. comment vous appelez vous ? Vous savez où vous vivez ? Le château d'Hargendorff ça vous parle ? La famille Von Austrog sont les gens que vous servez. Parlez moi un peu d'eux d'accord ? Bien.... Maintenant essayez de vous souvenir ce que vous avez fait ces 5 derniers jours comprit ? A partir du moment où vous avez quitté Hargendorff pour partir en chasse.


Plaçant sa main droite sur l'épaule de son maître, Martin le maintint fermement, sans pour autant lui donner l'impression d'être attaqué ou brusqué, mais plus comme une forme de soutien.

Prenez votre temps, ne paniquez pas et restez calme comme vous l'êtes sous la pluie à l'affut du moindre bruit.

" Ma seule chance est qu'il me livre des informations qui soient utiles pour l'aider. J’espère juste que ça suffira et que le démon n'est pas encore assez fort pour l'empêcher de m'aider. "

_________________
Gamin, un jour ou l'autre tes plans foireux feront de nous des morues salées. Et tu sais quoi ? Je regretterais même pas car je me serais sans doute amusé comme un fou avant d'y passer.


Martin, Voie de la chasse
Profil: For 8 | End 8 | Hab 9 | Cha 8 | Int 8 | Ini 9 | Att 8 | Par 8 | Tir 10 | NA 1 | PV 60/60
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... che_martin


Modifié en dernier par [MJ] The Puppet Master le 30 Déc 2017, 10:47, modifié 1 fois.
+4 Xp | Total 52 Xp | Total disponible 134 Xp (fiche mise à jour)


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: [Martin] Et maintenant ?
MessagePosté: 30 Déc 2017, 10:46 
Hors ligne
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 12 Jan 2008, 14:20
Messages: 1113
Localisation: Dans l'ombre, tirant les ficelles...
Profil: Crème antiride! (5 utilisations, chaque utilisation procure +2 CHAR pendant 24h RP)
Lien fiche wiki: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... pet_master
Autres comptes: Mélétê (PJ) ; Dieter Wiederwald [RP Libre]
D'abord décontenancé, le maître de chasse commença à décrire ses allées et venues des derniers jours exactement comme il l'avait déjà fait. Il faisait assez confiance à son apprenti pour savoir qu'il ne cherchait qu'à l'aider et que, dans sa situation actuelle, c'était le seul secours qu'il pouvait espérer.
Alors, il se mit à raconter sa traque de la « bête » à partir du moment où il avait quitté Martin dans la cour du château du Duc Borric, son attente près de la bergerie du vieux Gunthar et le commencement de son cauchemar quand il se fut aperçu qu'il avait tué une innocente à peine sortie de l'enfance.
A cet instant, il ajouta un détail à son récit et il expliqua que le moment où il avait découvert le visage de la malheureuse lui avait semblé durer des heures comme si l'instant s'était déroulé au ralenti. Il mettait cette étrange impression sur le contre-coup du choc émotionnel.


- Mais, maintenant que j'y repense, je crois bien que c'est à ce moment-là que j'ai commencé à perdre la tête. J'ai pleuré mais c'étaient des larmes de rage plus que de tristesse et j'ai abandonné le corps alors que je me devais au moins de lui offrir une sépulture décente. Puis, à défaut de chercher qui elle était et peut-être de prévenir au château pour qu'on retrouve sa famille, j'ai fui comme une bête traquée… Je n'étais plus moi-même… Comme si quelque chose me poussait en avant vers les profondeurs de la forêt.

Siegfried Lehmann leva des yeux éplorés vers son jeune ami et, le menton tremblant, implora :

- Par Taal et Rhya… que m'arrive-t-il, Martin ?

_________________
Les Péjis sont là comme des marionnettes qui, dans l'atmosphère brûlante de leur Erpé,
oublient qu'elles n'ont que l'illusion de la liberté...


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: [Martin] Et maintenant ?
MessagePosté: 31 Déc 2017, 16:38 
En ligne
PJ
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 21 Oct 2016, 15:19
Messages: 74
" Il a visiblement toute sa tête, ou du moins il arrive à accéder à ses souvenirs et... Mince. Il est possédé. La gamine était possédée, il l'a tuée, le démon, privé de porteur ? Hôte ? Réceptacle ? S'est emparé de son corps mais... il y a eu un imprévu. Peut être que le fait de mourir violemment a privé le démon de se moyens quelques temps ? Ou bien il n'a pas la même méthode de réflexion que nous... Va savoir. A moins que.... Il dit avoir eu un contre choc, mais le connaissant, ça n'a pas pu durer si longtemps donc.... Pourquoi est ce que je cherche à adopter un raisonnement logique quand j'ai à faire à un démon ? Ça n'a aucun sens, ce genre de saloperies ne pense pas comme nous. Et puis quel genre de démon c'était ? A quel foutue divinité chaotique était il affilié ? Il tuait et chassait, donc peut être le tueur, celui dont les adeptes portent des armures rouges ? Ce serait donc un genre de chasseur ? Ou alors.... Qu'est ce qui prouve que c'est un démon qui a pris possession du corps et pas quelque chose d'autre comme un esprit ? Après tout, à l'époque où la pierre a été gravée, les gens devaient trouver la différence purement acadamaque ? Adacémique ? Académique ! Voilà. Académique donc. Et si ce n'est pas un démon, il y a peut être moyen de tenter de... Le raisonner ? Non, ce truc est vieux de plusieurs centaines voir milliers d'années et a passé du temps dans un cadavre sous terre donc il doit être presque fous. Mais on peut toujours faire entendre raison à un fou après tout... Mais je me perds. Donc une fois le réceptacle tué, le démon a pris possession de Sieg. Ensuite il était en rage du fait de s'être fait avoir comme ça. Puis le démon a fuit, vainquant ainsi l’instinct de son hôte que tout poussait à faire une tombe et aller au château. Il a progressé dans les bois car attiré par quelque chose, mais aussi effrayé. "Fuis comme une bête traquée, attiré par quelque chose"... La forêt devait vouloir sa peau, ou du moins le neutraliser une bonne fois pour toutes, et il cherchait un abris, donc son ancien tombeau, d'où il pourrait évoluer un temps en sécurité. Jusqu'à ce que j'arrive. Et donc...."

Son menton dans sa main, Martin regarda encore plus attentivement Siegfried, remarquant au passage des volutes de fumée commençant à apparaître à la surface de son corps, signe qu'il dépensait beaucoup de forces pour se chauffer par le temps de plus en plus froid et humide, signe qu'il était temps de se chauffer près d'un feu, ou de lui donner des vêtements.... Or, les seuls aux environs étaient.... Eh bien... Les siens. Et il faisait froid.

" Se pourrait il que.... Ce que je croyais être une bête était en fait Siegfried possédé ? Ça expliquerait certaines choses quand à la manière dont je me suis fait jouer. Mais... Oui, c'est possible qu'en un laps de temps aussi court, entre ma chute et mon réveil, le démon ait fait mouvoir le corps de Siegfried vers la roche. Dans quel but par contre ? Trop d'inconnues. Puis il ne faut pas rester ici. "

Pesant bien ses mots, Martin essayât d'être aussi rassurant que possible, sans vraiment savoir comment annoncer la couleur. Dire à quelqu'un, sans qu'il ne panique, qu'il risque de mourir incessamment sous peu n'étant jamais facile. Mais peut être était il possible d'exorciser cet esprit. Pour cela il faudrait un prêtre, puissant si possible mais la plupart avaient été envoyés à l'Est, combattre les raideurs. Il y avait bien ce religieux qui l'avait élevé aux environs de Schlaghügel mais.... C'était loin. Et puis il ignorait où il se trouvait...

Il vaudrait mieux que vous mangiez un morceau pendant que vous m'écoutez. Tenez.

Martin tendit à son maître ses rations. Il pouvait se passer de nourriture pendant un moment, et puis il avait toujours quelques biscuits sucrés et des lamelles de champignon qu'il faudrait faire sécher à un moment ou un autre.

Siegfried... Vous êtes un vieux briscard qui a pas mal roulé sa bosse, alors ne vous laissez pas défaire par ce que je vais vous dire car, si on est chanceux, j'ai complètement faux. Je pense que... La jeune fille que vous avez tué était possédée par un esprit, ou quelque chose du même genre. Vu que vous avez tué son... "hôte", cette chose a sautée sur ce qui était le plus proche d'elle. Vous. En ce moment, elle doit essayer de reprendre le contrôle, mais vous êtes un trop gros morceau pour elle alors... Martin essaya d'offrir un sourire contraint à Siegfried dans le but de le détendre, ne serait ce qu'à minima. On a encore une chance. Il faudrait qu'on aille voir un prêtre ou un mage pour faire sortir cette chose de chez vous, mais ça court pas les chemins ses bêtes là. Autre sourire contrit. Quand je vous ai vu hier, vous étiez complètement en train de délirer, vos propos étaient incohérents. J'ai vraiment eu peur, mais vous allez visiblement mieux maintenant. On ferait donc mieux de quitter cet endroit le plus tôt possible. Mais avant ça... Il va falloir faire quelque chose pour vous.

Prenant sa veste en cuir, Martin céda celle ci à Siegfried, au moins pour qu'il ne meure pas de froid immédiatement.

Déjà, il faut que l'on sorte d'ici, le mieux étant d'aller à l'Est.


Observant le soleil, Martin déduisit à partir de celui ci sa position et prit une direction qui semblait être celle de l'Est. Si en chemin il pouvait contacter la forêt pour que celle ci sauve Sieg, tant mieux, sinon il faudrait trouver un prêtre, et pour ça, le mieux était de retourner à la civilisation. Pas à Hargendorff si possible, mais ce n'était pas comme si il y avait vraiment de choix. Beilen et Uebligen n'étant pas vraiment proches....

Une fois le haut du cirque atteint et les deux compères dans la forêt, Martin se retourna plusieurs fois vers son ancien maître pour s'assurer que celui ci suivait toujours, et discutait de tout et de rien avec lui pour s'assurer qu'il était toujours là, et non pas l'"autre". Puis s'il tombaient sur une piste sur le chemin, il y avait toujours moyen de l'exploiter en la suivant pour y trouver d'éventuels vêtements....

_________________
Gamin, un jour ou l'autre tes plans foireux feront de nous des morues salées. Et tu sais quoi ? Je regretterais même pas car je me serais sans doute amusé comme un fou avant d'y passer.


Martin, Voie de la chasse
Profil: For 8 | End 8 | Hab 9 | Cha 8 | Int 8 | Ini 9 | Att 8 | Par 8 | Tir 10 | NA 1 | PV 60/60
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... che_martin


Modifié en dernier par [MJ] The Puppet Master le 13 Jan 2018, 16:40, modifié 1 fois.
+6 Xp | Total 58 Xp | Total disponible 140 Xp (fiche mise à jour)


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: [Martin] Et maintenant ?
MessagePosté: 13 Jan 2018, 16:39 
Hors ligne
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Warfo Award 2017 de l'ancêtre
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 12 Jan 2008, 14:20
Messages: 1113
Localisation: Dans l'ombre, tirant les ficelles...
Profil: Crème antiride! (5 utilisations, chaque utilisation procure +2 CHAR pendant 24h RP)
Lien fiche wiki: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... pet_master
Autres comptes: Mélétê (PJ) ; Dieter Wiederwald [RP Libre]
La réticence du maître de chasse à quitter le cirque qu'il jugeait protecteur ne se démentit pas et il fallut encore à Martin de nombreuses minutes de palabres pour finalement convaincre Siegfried de le suivre.

Ainsi, avec une appréhension palpable, les deux hommes s'aventurèrent à gravir les éperons rocheux qui entouraient la trouée en contrebas de la forêt. Une fois en haut, Siegfried jeta un regard plein d'inquiétude autour de lui et eut un frisson. Martin tenta bien de le réconforter par quelques paroles rassurantes mais la mine contrite de son mentor quand il lui adressa un pâle sourire en retour trahissait la peur qui le tenaillait.

Néanmoins, l'homme avait accepté que le jeune chasseur pouvait avoir raison ou, au moins, avait-il compris que continuer à se terrer comme il avait tenté de le faire n'était pas une solution viable.

Alors, Siegfried emboîta le pas de Martin qui ouvrait la marche, déterminé à sauver coûte que coûte celui qui l'avait formé aux métiers de la chasse.

Après quelques minutes, le jeune homme s'aperçut que son compagnon était de plus en plus souvent à la traîne. Il avait beau ralentir l'allure, qui était pourtant déjà trop lente à son goût, le maître de chasse semblait ne pas être en mesure de suivre. Ce dernier, le visage rougi, les traits tirés et le souffle court donnait l'impression de produire un effort surhumain pour continuer à marcher derrière Martin.


- Ca va, Martin, je t'assure. Continue. Je suis derrière toi, ne cessait-il de répondre pour rassurer le jeune homme mais celui-ci avait de plus en plus de mal à refouler l'inquiétude grandissante qui montait en lui.

Soudain, il y eut un claquement dans son esprit…


- Ô Maaaaaaaaaartin, Gardien du Bois aux Daims, héritier de la lignée d'Alryën, l'élémentaliste, vertueux parmi les hommes et égal des elfes de Laurelorn, qu'as-tu fait ? Ta mission est de protéger les enfants de ces bois en traquant ce qui n'a pas sa place parmi eux. Que fais-tu à marcher de concert avec le malin que tu devais abattre ? Ne vois-tu pas qu'il s'est joué de toi et t'as conduit à faire ce qu'il voulait que tu fasses ?

Une seconde de silence s'écoula avant qu'un hoquet et un râle ne se fissent entendre derrière le chasseur. Siegfred tomba à genoux, plié en deux, le visage entre les mains.

- M-Martin ! A l'aide ! Que… Qu'est-ce que… Aaaaaaaaaaaaah ! Ma tête !

Avant que son compagnon ait pu faire un pas dans sa direction, il eut un soubresaut, se raidit et se mit à hurler comme une bête. Sa bouche grande ouverte fit résonner un rugissement rauque vers les cieux, les muscles de ses bras et de ses mains étaient figés dans une position animale comme si Siegfried avait possédé des griffes au lieu de doigts et ses yeux n'avaient plus de pupilles… un noir profond envahissait les orbites de celui qui ne semblait plus être Siegfried Lehmann.

- Frappe Gardien ! Frappe pendant qu'il est encore temps ! Frappe avant que la bête ne soit libérée ! Frappe !

_________________
Les Péjis sont là comme des marionnettes qui, dans l'atmosphère brûlante de leur Erpé,
oublient qu'elles n'ont que l'illusion de la liberté...


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: [Martin] Et maintenant ?
MessagePosté: 15 Jan 2018, 18:34 
En ligne
PJ
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 21 Oct 2016, 15:19
Messages: 74
Alors que tout semblait bien se passer, Martin et Siegfried marchant dans la forêt sans rencontrer de problème significatif, renforçant Martin dans son impression que la créature qu'il avait vue était bel et bien le maître de chasse. Mais tout à ses pensées, Martin ne remarqua que tardivement le retard prit par Siegfried. Alors qu'il faisait demi tour, malgré ses protestations, pour le prendre par l'épaule et ainsi le soutenir, Martin fut brusquement stoppé dans son geste par la voix qui apparu dans sa tête.

" Alors s'il revenait au cercle de pierres sans arrêt, c'était parce qu'il était bloqué par la sylve et puisque j'ai l'accès à la sortie de la forêt, je l'aurais guidé malgré moi et permis de franchir les défenses ? Par les dieux... Que je le tue !? A-t-elle seulement idée !? "

Prenant quelques instants, toujours dos à Siegfried, Martin parla un peu faiblement, sans pour autant chuchoter à une interlocutrice qu'il ne pouvait voir mais savait présente :

Si je le tue, le démon, celui ci va me posséder à mon tour et vous perdrez votre gardien. Je ne peux pas le tuer ! Hargendorff serait alors sans maître de chasse et son remplaçant pourrait être un imbécile et vous causer du mal par ignorance. Siegfried doit vivre pour que vous ayez moins à vous soucier des hommes. C'est la meilleure solution sur la durée ! Il faut purger le mal qui le possède ! Libre à vous de me dire comment faire.... "


Tout à sa discussion, Martin ne que tardivement, car il avait été lent à se retourner en direction des cris, les yeux de Siegfried. Noirs. Ils étaient noirs. Celui qu'il avait connu n'était plus lui même. Il n'avait plus aucun contrôle. Et il allait certainement le tuer s'il ne faisait rien.

Siegfried ! Reprenez vous ! Reprenez le contrôle où je vais devoir vous faire du mal ! Vous allez pas me faire croire que cette saloperie du chaos vous a vaincu, vous, celui qui a planté une flèche à 100 pas dans l’œil du champion de Snigrl Asral ! Celui qui a traqué et tué ces foutus druchiis après dix jours de traque dans les bois ! Vaincu par un putai* de foutu parasite trop faible pour utiliser sa propre force !? Vous me décevez !


Sachant qu'il n'avait vraiment pas d'autre choix, Martin dégaina son couteau de chasse à la main droite, lame vers l'extérieur, poignée tenue du pouce au petit doigt dans l'esquisse d'un geste d'un mouvement pour frapper à la gorge de manière circulaire, baissa le cou pour protéger son visage, rentra ses épaules afin de protéger sa gorge, jeta un bref coup d’œil aux environs afin de pouvoir s'y déplacer sans être piégé par une racine traîtresse, plaça correctement se pieds puis se dirigea en petite foulées vers son adversaire en mettant en évidence son couteau devant lui, afin de mettre un maximum d'espace entre lui et Siegfried désormais possédé. Alors qu'il s’apprêtait à donner un coup à la gorge, Martin fit ce que son maître lui avait toujours enseigné : surprendre l'ennemi.

Concentré sur la lame qu'il avait, le démon devait être attentif à celle ci et non pas au coup de pieds que Martin lui envoya dans les parties. Démon ou non, cette entité devait sentir la douleur, et celle ci l'immobiliserait un moment. C'était durant celui ci que Martin agirait pour essayer d’assommer son ennemi à coups de manche de couteau sur la tempe puis ensuite le plaquer au sol, sur le ventre et découper sa veste pour faire quelques menottes improvisées. Si néanmoins le coup aux parties ne marchait pas, alors il faudrait verser le sang et là, Martin serait sans pitié. Il se déplacerait sans arrêt, à droite ou à gauche, devant, derrière, blessant par des entailles chaque partie disponible du corps de son ennemi tout en gardant un maximum de distance et en utilisant, s'il le fallait, sa main gauche pour projeter son ennemi à l'écart plutôt que de le laisser se saisir de lui. Enfin, si l'ennemi parvenait à lui bloquer les deux mains, il pourrait toujours essayer de l'étourdir par des coups de boule successifs.

C'est alors qu'il était au combat, en train d'en venir aux mains avec le démon, qu'une pensée étrange lui traversa l'esprit : et s'il essayait d'utiliser l'amulette pour emprisonner le démon dedans ? Non, c'était certainement stupide, voué à l'échec, mais pourtant.... Peut être s'il pouvait immobiliser Siegfried alors possédé en l'étalant sur le sol, assommé, à cheval sur lui... Peut être....

_________________
Gamin, un jour ou l'autre tes plans foireux feront de nous des morues salées. Et tu sais quoi ? Je regretterais même pas car je me serais sans doute amusé comme un fou avant d'y passer.


Martin, Voie de la chasse
Profil: For 8 | End 8 | Hab 9 | Cha 8 | Int 8 | Ini 9 | Att 8 | Par 8 | Tir 10 | NA 1 | PV 60/60
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... che_martin


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  Page 3 sur 3
 [ 26 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés: [MJ] Le Grand Duc, Bing [Bot], Goraxul, Lorn, Lucretia Von Shwitzerhaüm, Lucy Trend, Lukas, Martin, Martin de Mavignon, Vladimir Kergan


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit par phpBB-fr.com
Based on Style Chronicles by Jakob Persson, modifications by Medenor and [MJ] Urizen. All rights reserved.