Index du forum

Warforum JDR: forum JDR gratuit dans l'univers Warhammer®

Un forum totalement RP, dans le sombre et dangereux monde de Warhammer®
© L'univers, le contexte, les noms et autres appartiennent à Games Workshop®

Nous sommes le 24 Sep 2017, 03:28

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  Page 1 sur 2
 [ 16 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 16 Avr 2017, 11:47 
Hors ligne
Warfo Award 2015 de l'ancêtre
Warfo Award 2015 de l'ancêtre
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 12 Jan 2008, 15:52
Messages: 2326
Localisation: Dans l'ombre, je guette...
Lien fiche wiki: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... de_la_mort
Autres comptes: Medenor (PJ)
:faux-rhum:

Afin de célébrer comme il se doit les 10 ans du forum, nous vous offrons une petite récompense spéciale : un bundle cadeau anniversaire !

Image


:cri: :nain: :nain: :biere: :cri: :cri: :youpi: :youpi:


Chaque joueur pourra recevoir, dans ce bundle:
- 50 XP's et 1 couronne d'or, à dépenser selon ses souhaits maintenant ou plus tard ;
- 1 gâteau d'anniversaire spécial, octroie +1 dans une caractéristique au choix pendant 1d2 heures ;
- 3 biscuits Warfo, redonnent 1d5+3 PV chacun quand consommé.

"C'est génial, j'en veux, raboule les biscuits !"


Hop Hop Hop ! Dans ce bas monde, rien n'est gratuit !

La seule condition pour recevoir votre cadeau est d'en faire expressément la demande dans ce sujet... en RP ! Rien de bien compliqué en somme ; respectez les règles du RP en vigueur sur le forum (nombre de lignes minimum, etc.) et à vous le cadeau ! :chaotique:

_________________
Cliquez si vous l'osez ..

Torture favorite:

░█▀▀ ░█▀█ ░█ ░█▀▀ ░░█▀▀ ░█▀█ ░█ ░█ ░░░
░█▀▀ ░█▀▀ ░█ ░█ ░░░░█▀▀ ░█▀█ ░█ ░█ ░░░
░▀▀▀ ░▀ ░░░▀ ░▀▀▀ ░░▀ ░░░▀░▀ ░▀ ░▀▀▀ ░

"Malepierre is My Business..."
" It's gonna be legen... wait for it... dary ! »"
Des questions ? Mon Antre t'est ouverte...
Envie de perdre le peu de raisons qu'il vous reste sur Warforum JDR ? Cliquez donc ..

Veillez consulter Les lois du MJ afin de prendre connaissance de ce que vous croyez être vos droits!
Besoin d'un avatar ? D'une bannière ? Ou tout autre demande graphique ? N'hésitez pas à me demander !
Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 16 Avr 2017, 12:52 
Hors ligne
PJ
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 24 Juil 2016, 23:01
Messages: 114
C'était son anniversaire. Enfin, pas dans le sens où c'était le moment où il était né. Vu qu'il avait été adopté, il était impossible de le savoir. Donc, du coup, son anniversaire était une date aléatoire qu'il avait tiré au hasard sur le calendrier impérial lorsqu'il avait été assez grand pour le comprendre. Il se demandait bien quel cadeau il allait voir, se dit Alessio, toujours allongé dans son lit luxueux. Sa chambre n'était pas très grande, mais richement décorée, avec des tapis couvrant le sol, et des tapisseries les murs. Elles représentaient le plus souvent des animaux de toutes sortes, faits en fils dorés sur fond pourpre.

Alessio se leva, puis fit son lit, et ouvrit ses volets pour laisser entre l'air frais. Les domestiques avaient l'interdiction de s'occuper de sa chambre, car lorsqu'il serait aux collèges, il devrait tout faire tout seul. Alessio s'habilla d'une jolie tunique bleue couverte de fils d'or formant des entrelacs compliqués. Il adorait tout ce qui tendait sur le doré, cette couleur avait toujours eu un attrait particulier à ses yeux, sans qu'il puisse l'expliquer. Aussi, il faut dire que de toutes les couleurs qu'il voyait, c'était elle qui s’agglutinait le plus facilement autour de lui.

Alessio ouvrit la porte, passant rapidement dans le couloir aux murs de pierres, recouvert d'un tapis rouge sang. Il descendit ensuite rapidement un grand escalier qui le mena à la grande salle à manger. Là, au milieu d'un décor luxueux à base d'or et de noir, son père et sa sœur l'attendaient, un gigantesque gâteau au chocolat surmonté de quinze bougies était sur la table en bois de chêne massif. Leurs auras noires semblaient particulièrement forte aujourd'hui, et Alessio se sentit immédiatement bien, en confiance face à la puissance qui s'en dégageait. Ils dirent d'une même voix.

JOYEUX ANNIVERSSSSSAAAAAAAIRRRRRRRREEEEEEEESSSSS.

Des cadeaux étaient posés sur la table, il serait bientôt temps de les ouvrir, ce qu'Alessio se sentait bien. Cependant, une vague de tristesse l'envahit, plus qu'un an avant qu'il soit séparé de sa famille. Il cacha cependant ce sentiment au fond de son cœur, et c'est avec un grand sourire qu'il s'assit sur sa chaise, et commença à ouvrir ses cadeaux.

_________________
L'avatar est de Stephen Najarian

Profil Alessio Strauss :

Emblême des strauss : Un Ouroboros représentant un serpent noir se mordant la queue.
Alessio Strauss, voie des collèges
Profil: For 8 | End 8 | Hab 9 (*8) | Cha 09 | Int 10 | Ini 8 | Att 8 (*7) | Par 8 (* **-1+1=0)) | Tir 8 | |MAG 12 | NA 1 | PV 65/65
Équipement : **Baton des collèges : 6+1d6 dégâts 6 parade, Assommante & Utilisable seulement par les classes magiques ; +1 PAR
*Armure de cuir bouilli 7 protection torse dos et bras (résistance à la magie 1). Couronnes : 3

Objets : Elixir de Mama Melchine, Sap-biscuit, un gâteau d'anniversaire Warfo

Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... io_strauss

Compétences :

• Incantion domaine du métal

• Sens de la magie

• Alphabétisation

• Alchimie

• Langue hermétique magikane

• Fabrication d'objets magiques

• Histoire

• Mémoire

Sorts :

Mineurs :

•Métal révélateur

•Détection

•Lumière

•Soupçon de panacée

Moyen (-2) :

•Flèche d'acier

•Serviteur de métal : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.php?id=domaine_du_metal (peut être lancé en version supérieur ou majeur).

Supérieur (-4) :

•Enchantement majeur.

Mentor : Magister Arelius Mourailosse


Meilleure Amie Victoria Häsburg, Compagne sorcière du Collège Doré.

Profil de base: For 8 | End 8 | Hab 10 | Cha 8 | Int 9 | Ini 8 | Att 8 | Par 8 | Tir 8 | |MAG 8 | NA 1 | PV 60/60
Profil actuel: For 8 | End 8 | Hab 11 | Cha 9 | Int 11 | Ini 9 | Att 9 | Par 8 | Tir 9 | |MAG 10 | NA 1 | PV 65/65
Équipement : **Baton des collèges: 6+1d6 dégâts 6 parade, Assommante & Utilisable seulement par les classes magiques ; +1 PAR
*Tablier de cuir (brûlé) 2 protection torse dos et bras

Compétence prodigieuse:

• Génie de la matière: Victoria possède une affinité avec les procédés et matériaux alchimiques qui ne se trouve que chez une poignée d'individus par millénaire. En conséquence, elle possède un bonus permanent de +3 quand il s'agit d'identifier, créer ou manipuler des éléments alchimiques de toute nature.

Compétences :

• Incantion domaine du métal

• Sens de la magie

• Alphabétisation

• Alchimie

• Chimie

• Langue hermétique magikane

• Astronomie

• Mémoire

• Mettalurgie

Sorts :

Mineurs :

• Pilon magique

• Loi de la logique

• Soupçon de panacée

• Lumière

Moyen (-2) :

• Oeil du forgeron

• Télékinésie magnétique

Supérieur (-4) :

• Télékinésie

Sorts majeur (-6) :

• Destructuration totale.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 16 Avr 2017, 19:19 
Hors ligne
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - Génie
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - Génie
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 29 Jan 2012, 18:19
Messages: 222
Il était tôt ce matin. Un petit garçon se réveillait dans une cabane de grès, baignée sous la lumière du soleil. L'enfant passa sa main droite dans ses cheveux ébouriffés par la longue nuit. Quel jour était-on déjà? Ca ne lui revenait pas! Il en avait pourtant rêvé toute la nuit, mais rien à faire ça ne venait plus... Repoussant ses couvertures épaisses, car les nuits dans le désert étaient glaciales, il se leva d'un bond. Pris d'une pointe de remord, il recouvrit à nouveau de ses draps sa poupée de chiffon favorite, qui allait prendre froid sinon!
La ville était belle aujourd'hui, des ombres noires parcouraient les rues, on riait, on plaisantait, on saluait les passages de silhouettes blanches. Au moins, des myriades de petites tâches s'affairaient autour d'immenses monuments pyramidaux. En tout cas, l'air aujourd'hui semblait tout à fait propice à une grande promenade! Le vent ne charriait pas trop de sable, le soleil, partiellement caché par des nuages vagabonds, ne brûlait pas la peau... Tout était parfait... Sauf cette chose qui ne lui revenait pas...

Avec une joie affichée sur le visage, le jeune garçon enfile ses frusques sombres, encore un peu grandes pour lui et attrape son épée en bois. Il va aller montrer à tous les autres garnements de la ville qui était le véritable chef! Ne reste plus qu'à descendre les escaliers et faire une entrée fracassante dans la rue principale!

Alors, n'écoutant plus que son courage, l'enfant l'élance à travers la maison, des cris de guerre sortant du fond de sa gorge. Il sort de sa chambre, passe dans la salle commune et...


-"Tu n'oublies rien, petit homme?"

Pris sur le fait, dépité, l'enfant se retourne. Deux femmes en habits de tous les jours sont derrière lui, assises par terre. Un air sévère sur le visage. La plus jeune, qui doit avoir une trentaine d'années, le fixe sévèrement, ce qui a l'air d'amuser fortement la plus vieille, facilement de vingt ans son aînée. C'est la première qui continue.

-"Tu ne peux pas sortir le ventre vide, maman donne-lui son repas du matin..."

Le jeune garçon tira la langue. Encore ces plats de lentilles... A la place, quand la grand-mère sortit un bol d'un meuble, il était placé dedans dix belles dattes à l'apparence fort sucrée! Le jeune garçon ne masqua pas son étonnement et un grand sourire éclaircit son visage assombrit par le soleil. Les deux femmes répondirent d'une voix:

-"Joyeux dix ans, Raël!"

_________________
Raël Khem, Maître-d'armes Scythien
Profil: For 12 | End 12 | Hab 9 | Cha 8 | Int 10 | Ini 14 | Att 14 | Par 14 | Tir 8 | NA 3 | PV 90/90
Lien Fiche personnage:

http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... _rael_khem

Compagnon : Aziz, voleur
Profil : For 6 | End 6 | Hab 11 | Cha 7 | Int 8 | Ini 10 | Att 8 | Par 9 | Tir 9 | NA 1 | PV 40/40
Compétences : Fuite (1) Chance (1) Escamotage (1) Mendicité (1) Vol à la tire (1)


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 16 Avr 2017, 23:39 
Hors ligne
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - Élaboration
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - Élaboration
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 15 Oct 2015, 13:12
Messages: 111
Lien fiche wiki: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... ombre-bois
Autres comptes: Grogmar (MORT) ; [MJ] Igaram
Le seigneur Liche regarda son domaine au travers des yeux d'un de ses serviteurs morts-vivant qui gardaient, imperturbables, le village. Les villageois travaillent bien, pas aussi rapidement qu'Ishar l'aurait souhaiter, mais qu'attendre d'autre de mortels misérables et incapable de travailler nuit et jour ? Pourtant, aujourd'hui était un jour particulier pour l'immortel qu'il était désormais, car aujourd’hui, il s'agissait du jour exacte où il y a des années il avait ouvert les yeux sur ce monde pourris jusqu'à la moelle. Il ne le savait pas autrefois, il était si jeune, si inconscient... si faible, si pitoyable. Il détestait ce qu'il avait été, un humain parmi tant d'autre, courant sans le savoir vers une mort qui n'avait rien de juste, rien de correcte, rien de naturel ! Pourquoi devait-on mourir ? Cela n'avait pas de sens, sauf si on arrivait à voir derrière le voile de fausse croyance que l'on inculquait dès le plus jeune âge à tout un chacun. La Mort était une créature qui avait vaincu La Vie et cette dernière livrait ses fils et filles en les élevant comme du simple bétail. Il était triste de voir que pour beaucoup, ce fait n'était pas naturel, on parlait des dieux, de déesses, comme si cela allait changer quoi que se soit ! Tous étaient de misérables suppôts de La Faucheuse, peut être sans même le savoir, car ils servaient La Vie... Elle les avait tous trahis et pour ça Elle devait payer !

On frappa à la porte et le noble quitta sa méditation. Retrouvant sa propre vue, il se tourna, ses mains dans le dos, soutenant son dos qu'il tenait bien droit. Günther rentra dans la pièce sans que son maître eux à dire un mot, ils s'étaient habitués à vivre et à agir ensemble, le serviteur féal était son ombre, agissant en son nom et réussissant à deviner les plus sombres désires de son seigneur sans que celui-ci n'ait besoin de les dire à haute voix. Ishar était heureux de l'avoir recruté au lieu de l'abattre quand il l'avait vu dans cette lugubre auberge. Il s'était toujours montré fidèle à son maître, le suivant partout et se battant en son nom avec la dévotion d'un vrai chevalier. C'était pour cela qu'il n'avait pas longtemps hésité à l'adouber. Après tout, il ne pouvait pas le laisser vivre avec les autres gueux et il aurait été mal venu de laisser un gueux vivre dans son donjon sans qu'il ne soit un serviteurs !

-Maître, je viens vous voir parce que je me suis dit que cela vous ferait plaisir... Car voyez vous, j'ai eu en souvenir qu'il s'agissait aujourd'hui de votre anniversaire. Mais si...

La liche le coupa d'un geste de la main avant de sourire de ses lèvres durcies par le maléfice qui l'animait désormais et qui pourtant avaient gardée toute leur souplesse d'antan.

-Merci, Sir Günther, cela me fait en effet très plaisir que vous vous soyez souvenu de ce jour... Il se tût, voyant que son chevalier semblait cacher quelque chose dans son dos. Se dernier s'avança vers lui avant de dévoiler un cadeau chichement emballé dans un tissu au couleur de la maison des De Sombre-bois. Un joli nœud violet tenant l'ouvrage en place.

-Pour vous mon seigneur. En espérant que cela vous plaira.

Souriant d'autant plus, au plus grand plaisir de son serviteur qui n'était pas habitué à le voir ainsi montré ses émotions ou plutôt les cachant normalement derrière son masque de bois. Le nécromancien attrapa délicatement le présent.

-Je suis certain que ce sera le cas.

_________________
Ishar de Sombre-Bois, Seigneur Liche
Profil: For 13 | End 13 | Hab 13 (11*) | Cha 8(12) | Int 18 | Ini 10 | Att 13 (11*) | Par 13 (11*) | Tir 11 | MAG 20 (21*) | NA 4 | PV 170/170 | LN 79/273 | Distance de contrôle 585m
Lien vers la Fiche du personnage
*Avec décompte d'armure / Leader nécromant (+4 en CHA pour convaincre un utilisateur de magie noir) / Emprunt occulte +1 en MAG si sort nécro
Contrôle Morts-vivant:

Troupes:
-Vargas; Roi Revenant;
-3 Squelettes (Marteau à deux mains / 20+1d10 dégâts / Assommante, Lente et Percutante /// Haubert / 11 (Torse et bras) -2 HAB, ATT et PAR) PV:60:60:60 (garde personnelle d'Ishar)
-30 zombies (10 pour tirer la charrette macabre/laboratoire et 20 hommes d'arme zombies (16+1d8, armure 5))

Equipement:

-Farsh Tranche veines: 20+1d10 dégâts 10 Parade Lente et Percutante (Deux mains) (Attaque magique + régénération à hauteur de 2/3 des dégâts infligés à la cible (arrondi à l'intérieur))
-Dague: 12+1d6 dégâts Parade 6
-Gilet de cuir bouilli: Protection 7 (-1 HAB, ATT et PAR) (Torse, dos et bras) +7* = 14
-Capuchon en cuir: Protection 3 (Tête) + 7* = 10

Objet:

Grimoire interdit de nécromancie (2), Sacoche (grande), Médaillon de chevalier aux armoiries des De Sombre-bois

Compétence:

-Sens de la magie
-Conscience de la magie
-Illégale sorcellerie
-Incantation (Nécromancie)
-Chance => Usage systématique en cas d'échec critique lors de l'usage de la magie ou en cas de test "surprise" (comme un sommeil un peu trop lourd...)
-L’Éveil - Niveau 2
-Monte
-Alphabétisation
-Langue Hermétique -Magikane necromantique
-Alchimie
-Administration
-Maîtrise de l'aethyr Niveau 3
-Fontaine de Dhar
-Fabrication d'objet magique
-Fabrication de parchemin
-Peau de Pierre*
-Leader nécromant
-Entité magique
-Maître de la Non-vie

Emprunt occulte:
-Aide Spirituelle : Vous bénéficiez d’un bonus de +1 quand vous lancez des sorts de Nécromancie.

Grimoire:


Primaire:
-Lumière

Mort:
-Buveur d'esprit:

Nécromantique:
-Visage de la Mort:
-Invocation de Nehek:
-Malédiction de la Non-vive


NOTE:


Attribut du Domaine de la Mort: Chaque fois qu’un sort offensif de Shyish est lancé avec succès, la difficulté du sort suivant sera diminué d'1D3. Non-cumulable.

Attribut du Domaine de la Nécromancie: Dans un rayon de 6m autour du lanceur de sort regagne 1D6 PdV en cas de réussite d'un sort (1 PdV dans le cas d’une créature Vampire ou Éthérée).

Présence des Morts: Le nécromancien cause la Peur comme s’il était lui-même un mort-vivant quand il est lui-même en présence de mort-vivant (sous contrôle).


Günther, Voie du Hors-la-Loi
Profil: For 13(14*) | End 12 | Hab 14(*12) | Cha 12(*13/14) | Int 11 | Ini 14(*13) | Att 12(*11) | Par 12(*10) | Tir 14 | NA 3 | PV 90/90
*(Force accrue (+1 lorsque test de force); arme de prédilection (+1 en att), malus d'armure (-1 INI, -2 HAB, ATT et PAR), intimidation et baratin (+1 en Cha pour intimider et +1 pour baratiner))
Equipement:

-Harnois (15 partout sauf la tête)
-Casque (7 sur la tête)
-Marteau de guerre (2mains); 22+1d10; Parade 10; Assommante, Lente et Percutante

Compétence:

-Coups assommant
-Bas Fond
-Coriace
-Couverture
-Coups puissant
-Force accrue
-Lutte
-Sang froid
-Arme de prédilection (marteau)
-Intimidation
-Administration
-Baratin
-Monte

Image


Vargas, Roi Revenant;
Profil: For 12 | End 12 | Hab 11(*9) | Cha 0 | Int 10 | Ini 8(*7) | Att 12(*10) | Par 12(*10) | Tir 8 | NA 3 | PV 100/100
Equipement
-Armure de plaques complètes: 18 (tous sauf tête)
-Capuchon et masque de fer: 7 (tête)
-Deux épées spectrales: 16+1d8 dégâts Parade 12 Spécial : si l'attaque n'est pas parée et que le jet de dégât donne un 8, l'ennemi perd le double de PdV.
(Attaque magique + régénération à hauteur de 2/3 des dégâts infligés à la cible (arrondi à l'intérieur)

Compétence de combat:
AMBIDEXTRIE
PARADE

Image


Lien gestion


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 17 Avr 2017, 17:49 
Hors ligne
PJ
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 21 Mar 2016, 13:08
Messages: 29
Localisation: Montpellier
Profil: FOR 8 / END 7 / HAB 12 / CHAR 9 / INT 8 / INI 10 / ATT 10 / PAR 9 / TIR 10 / NA 1 / PV 50/50
Lien fiche wiki: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... eria_gwath
J'erre dans la forêt comme à mon habitude, marchant dans une direction aussi aléatoire que les vents de Magie dans le Vieux Monde. Changeant de direction comme bon me semble, ma marche est particulièrement aléatoire ce jour-ci, m'amenant où Loec le désire. Alors que j'erre sous les frondaisons, une délicieuse odeur de viande en train de cuir m'attire ! Il est vrai que je ne sais pas depuis combien de temps je marche sous les arbres, suivant les sentiers toujours changeants d'Athel Loren, et je commence à avoir faim.

J'arrive alors dans une partie légèrement plus clairsemée, et je remarque aussi plusieurs échelles. Là haut, dans les branches des arbres se trouve un petit village. Il me rappelle d'ailleurs un village que j'ai traversé il y a pas mal de temps, lors de ma formation de danseuse de guerre.

********************


C'était il y a environ 10 ans, et Herion me faisait découvrir cette partie de la forêt, surement un de ses nombreux tests dont il a le secret. Nous marchions côté à côté, et il faisait nuit. Nous discutions sur la façon de réagir face à une dryade enragée. Je lui présentais la possibilité de tenter de l'immobiliser et de la raisonner, tandis qu'Herion arguait le fait qu'il est plus simple de tuer une dryade que de l'immobiliser. Je réfléchissais à ses paroles et je m'apprêtais à lui répondre quand je me rendis compte qu'il avait disparu. Herion n'était plus là !
Je continuais alors à marcher dans la direction que nous suivions, lorsque j'entendis un cri ! Il s'agissait d'un cri d'enfant. je m'élançais alors en avant, courant pour aider la personne dans le besoin. Il s'agissait d'un jeune elfe qui avait été laissé en pâture aux dryades. Il était laissé là, sans arme ni vêtement, seul au milieu d'une clairière. Il ne devait pas avoir 20 ans, et les dryades avait en effet commencé à repérer leurs proies. Sans hésiter, je sautais sur la dryade la plus proche, arrivant par surprise, et dégainant mon épée, je lui coupais les branches lui servant de pattes. Je remarquais alors que, sur ma gauche, une dryade était en train de s'extraire d'un arbre. Virevoltant sur moi-même, je lui coupais ses bras griffus afin qu'elle ne puisse s'extraire de l'arbre.
Heureusement pour moi, elles n'étaient que deux, et semblaient bien jeunes, ces dryades. Tentant le tout pour le tout, j'effectuais avec grâce une vrille en sautant en arrière, et gardant mon épée en main, placée face aux deux dryades, de dos au jeune elfe, je me plaçais en garde. Les deux bras tendus, l'un tenant l'épée, l'autre servant à m'équilibrer, j'avais la jambe droite en avant, comme une fente. Ainsi placée, je pouvais réagir à toute action de dryades.
C'est alors que je compris le sens des mots d'Herion. En effet, les membres coupés des dryades poussaient à une vitesse affolante, comme si le temps s'accélérait. Je tentais alors la ruse :

"Ce jeune elfe ne vous a rien fait, aucune raison de jeter sa haine contre lui. Par contre, que vos membres poussent rapidement ou non, je continuerais à les couper, jusqu'à ce que vous abandonniez. Ne déversez pas votre haine contre nous, mais déversez la contre ceux qui cherchent réellement à nuire à notre forêt ! Ces humains à l'Est ne sont que des misérables, voulant couper les arbres d'Athel Loren pour construire leurs grandes villes où la nature n'a plus sa place. Laissez nous en paix et nous vous laisserons également en paix !"

Les dryades hésitèrent, et dans un bruissement de feuille, prirent une apparence bien plus elfique, et partirent en marchant nonchalamment.
Le jeune elfe m'expliqua qu'il avait été abandonné par un clan. Sa mère avait été tuée, et il leur fallait apaiser les esprits de la forêt environnants. Il n'y avait aucune aine dans ce geste d'abandon, juste la nécessité face à une forêt qui était dangereuse, même pour les elfes sylvains. J'accompagnais alors le jeune elfe, et nous avons fini par arriver au petit village que je viens de retrouver. Le jeune elfe fut accueilli par ses habitants, et je redescendis du village. En bas, Herion m'attendait comme si de rien n'était, et nous reprîmes la route sans broncher.

********************


Je me retrouve en haut du même village qu'il y a 10 ans, et alors que j'arpente ses passerelles, j'entends un jeune elfe courir dans ma direction ! Je me retourne et je le reconnais, il s'agit du gamin que j'ai sauvé. Il s'empresse de se jeter sur moi, les bras ouverts, en signe d'affection. Il se ressaisit peu après, et m'indique qu'il a quelque chose pour moi. Je le suis jusque dans une case à l'extrémité Nord du village. J'entre dans ce qui lui sert de maison et là j'observe un repas vraiment succulent, ainsi qu'un gâteau et des biscuits ! Je lui demande comment est-ce qu'il a su que je venais par ici, et dans un murmure il me dit : "Chut ... Ecoute la forêt et Loec te répondra !"

_________________
Gweria Gwath,
Profil: For 8 | End 7 | Hab 12 | Cha 9 | Int 8 | Ini 10 | Att 10 | Par 9 | Tir 10 | NA 1 | PV 50/50
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... eria_gwath
Le son de Fyr Darric : https://www.youtube.com/watch?v=CiSeoX_4nzU


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 17 Avr 2017, 23:40 
Hors ligne
PJ
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 13 Aoû 2015, 04:30
Messages: 188
Profil: FOR 8 / END 9 / HAB11 / CHAR 12 / INT 8 / INI 9 / ATT 9 / PAR 8 / TIR 8 / NA 1 / PV 65
Lien fiche wiki: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... lucy_trend
La porte s'entrouvrit lentement et un œil se fit visible, regardant à droite à gauche, ce petit œil finit par disparaitre avant que la porte ne s'ouvre complètement. Laissant paraitre Lucy, terminant de s'habiller comme à son habitude. La nuit était encore loin d'être terminée et tout le monde dormait a poing fermé. Mais la jeune Courtisane, bien qu'avoir subis l'enfer du kidnapping ses derniers jours, ressentait le besoin de sortir. Posant le pied nu sur la velours du sol… puis l'autre, elle avança lentement, aussi discrète qu'une lapine qui sort de son terrier. La maison des courtisanes était étrangement effrayante quand le noir régnait, toutes ses décorations, ses tableaux, ses fleurs et voiles suspendu au mur donnait la chair de poule à la jeune courtisane.

-On se croirait plus dans un château Sylvanien que dans une maison de courtisane d'Arabie.

Ne tardant pas plus que ça, la jeune femme descendit les escaliers sur la pointe des pieds, ne voulant pas être prise à sortir en pleine nuit. Elle ne voulait pas à avoir expliquer pourquoi elle faisait ça, c'était un peu une tradition pour elle, un jour de fête pas comme les autres. Une fois en bas des escaliers, elle ne prit pas garde et heurta une colonne ou un vase reposait dessus. Ni une ni deux, Lucy se jeta en avant, attrapant le vase en vol avant d'atterrir allongée de tout son long sur le sol… mais le vase et le silence étaient sauvés. Elle leva les bras de manière triomphante avant que la colonne ne tombe lourdement sur le sol dans un grand bruit.

Lucy observa dans toutes les directions, espérant que personnes ne c'étaient réveillés avec ce vacarme, mais heureusement non, il n'en était rien. Posant le vase sur le sol, la jeune femme se dirigea vers la porte de sortie tout en sortant de son décolleté une clé. La serrure déverrouillée, elle sortit tel une ombre tout en refermant la porte à clé derrière elle. Le vent frais de la nuit, caressait sa peau et alors qu'elle s'avançait au milieu de la rue elle agrippa le bore des dalles avec ses orteils tout en levant les bras en croix. Marienburg était une belle ville, mais Marienburg de nuit avait un charme que Lucy ne parvenais pas à élucider. Le meilleur restait pourtant à venir. Elle tourna ses talons et alla vers le mur de la bâtisse d'où elle venait de sortir. Tout en se frottant les mains, la jeune courtisane commença à s'étirer les jambes pendant quelque seconde et au final elle sauta.

Commençant à escalader la façade du bâtiment, elle se hissa de ses bras, poussant sur ses jambes pour aller de plus en plus haut. Enivré par cette sensation de hauteur et surtout de liberté, elle alla encore plus vite pour au final arriver au sommet, sur le toit de la bâtisse. Elle resta un moment debout, immobile, les yeux fermé, ressentant la matière des tuiles sous la plante de ses pieds alors que la brise de la nuit lui caressait le visage.


-Enfin la ? Généralement tu viens plus tôt.


Lucy ouvrit les yeux et faillis tomber à la renverse à cause de son sursaut mais quelqu'un la rattrapa. Elle put voir juste en face d'elle sa bienfaitrice : Marrinna. La patronne de la Maison du Sud, amena délicatement Lucy vers le centre du toit, avant de la lâcher et de s'assoir en direction du Reik avec une vue imprenable sur toute la ville. C'était pour ça que Lucy était venue, pour fêter les dix ans du jour où elle avait appris à aimer sa ville dans toute sa splendeur.

-Une belle ville ? n'est-ce pas ?

Lucy s'approcha et s'assit de Marrinna.

-La plus belle et j'espère l'admirer encore longtemps.

Marrinna tourna alors la tête sur le côté et pris quelque chose, un paquet enveloppé dans une nappe qu'elle donna à sa protégée.

-Tiens, c'est pour toi, pour ta prochaine aventure mademoiselle la malchance.

Lucy se mit à rougir, il est vrai que son kidnapping à cause d'un vol l'avait fait revenir dans un sacré état…même pour une femme aussi peu pudique de Lucy. Finalement, elle se calma et se mit à sourire tout en posant sa tête sur l'épaule de l'Estalienne. Oui, vivement la prochaine aventure

-Joyeuse anniversaire.

_________________
Image

Lucy Trend, Voie de l'espion
Profil: For 8 | End 9 | Hab 11 | Cha 12 | Int 8 | Ini 9 | Att 9 | Par 8 | Tir 8 | NA 1 | PV 65/65
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... lucy_trend


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 18 Avr 2017, 20:10 
Hors ligne
PJ
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 06 Mar 2017, 19:43
Messages: 24
Localisation: Nuln/Seine-et-Marne
Profil: For 8 | End 8 | Hab 9 | Cha 10 | Int 11 | Ini 8 | Att 8 | Par 8 | Tir 9 | NA 1 | PV 60/60
Lien fiche wiki: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... on_dalwing
Lukas tournait en rond, faisant les cents pas dans le jardin de la demeure familial. Le jeune garçon en avait plus que marre d'attendre, surtout aujourd'hui ! C'était son treizième anniversaire quand même ! On ne fait pas patienter quelqu'un le jour de son anniversaire. Mais il se résignait à attendre, avec une impatience doublé d'une grande excitation, car l’heure des cadeaux approchaient. Et puis il pouvait bien attendre pour Liza, sa sœur n'étant pas du style à le laisser attendre pour rien. Ou plutôt, pensa Lukas un brin gêné, à laisser son chère petit frère adoré sans elle ne serait-ce quelques minutes. Et puis le temps n'était pas désagréable aujourd'hui, il pouvait même dire que malgré l’hiver approchant, la chaleur était étrangement toujours de mise. Son père et Gustav étaient partie à Nuln auprès de la comtesse, et il se retrouvait donc, le jour de son anniversaire, seul avec Liza et Horfing. Enfin à vrai dire surtout avec Liza étant donné qu’Horfing était occupé à gérer une armée de servants désorientés.
Perdu dans ces pensées, le nobliau fut pris par surprise lorsque Liza, toujours aussi joueuse, décida de bondir sur son pauvre petit frère. En moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, Lukas se retrouva plaquer contre le sol par sa sœur, occupé à couvrir le jeune garçon d’un nombre infini de bisous.

- Je ne t’ai pas trop manqué p’tit lulu ?

Déclara la jeune femme en chatouillant son frère.

- Lâche-moi bon sang, et puis arrête de m’appeler comme ça !

Après quelques secondes à se débattre, Lukas parvint à se libérer de l’emprise de sa collante sœur, avant de finalement se relever, suivie de Liza. Cette dernière semblait très fière de son coup, et se mit à ébouriffer les cheveux de sa pauvre victime avec un sourire satisfait. Comme à son habitude, la jeune fille d’une vingtaine d’année laissait ces longs cheveux noirs de jais tombés négligemment jusqu’à son bassin. Lukas ne se rappelait même pas de la dernière fois ou elles les avaient coupés ! En accord avec ce chaud hiver, Liza portait une robe blanche assez légère qui laissait entrevoir ces formes généreuses, provoquant un rougissement inhabituel sur les joues de son jeune frère, qui se dépêcha de détourner le regard. Elle portait également autours de son cou, comme toujours, son talisman à tête de dragon, dont les rayons du soleil ne faisaient que sublimer la couleur ivoire. On aurait presque dit que le talisman était entouré de quelques flammèches dorés.

Mais plus intéressant encore pour Lukas, elle portait dans les mains un petit paquet cadeau, contenant sans doute le fameux cadeau qu’il attendait tant ! Impatient, le nobliau se jeta sur le paquet. Mais les réflexes de Liza étant ce qu’ils étaient, sa grande sœur s’écarta d’un pas de côté, laissant le jeune homme s’écraser lamentablement par terre.

- Pas touche ! déclara-t-elle avec un petit rire moqueur. C’est peut-être ton anniversaire, mais la politesse est toujours de mise.

S’avouant vaincu, le nobliau se résolu à obéir à l’ainée de la famille, avant de prononcer une timide demande. Satisfaite, Liza tendit finalement le cadeau à son frère adoré.

- Joyeux anniversaire petit frère !

_________________
Lukas Von Dalwing, Voie de l'aristocrate
Profil: For 8 | End 8 | Hab 9 | Cha 10 | Int 11 | Ini 8 | Att 8 | Par 8 | Tir 9 | NA 1 | PV 60/60

Fiche Wiki : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.php?id=wiki:fiche_lukas_von_dalwing
Aventure en cours : http://warforum-jdr.com/phpBB3/viewtopic.php?f=214&t=5985


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 18 Avr 2017, 21:47 
Hors ligne
PJ
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 20 Déc 2016, 13:33
Messages: 14
Localisation: Montpellier
Profil: FOR 9 / END 8 / HAB 9 / CHAR 9 / INT 8 / INI 9 / ATT 10 / PAR 9 / TIR 9 / NA 1 / PV 55(bonus inclus)
Lien fiche wiki: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... e_yrellion
Autres comptes: Theldasyr
Lothern était noir de monde. Jamais je n'avais vu un aussi grand rassemblement d'Elfes ici, sur la Grand'Place. L'événement était de taille pourtant, c'était l'anniversaire du Roi Phénix Finubar. Qui plus est, une belle victoire venait d'être remportée au large d'Ulthuan, par la flotte elfique. L'armée défilait partout, en colonne, chargée de butin, des bouquets de fleurs jetés sur son passage, nimbés de pétales de roses blanches, dans une bonhomie inoubliable. Les étendards d'argent étaient brandis hauts et fiers, les soldats restaient impassibles, lances et boucliers en main, le regard haut, de même que les fiers destriers elfiques qui frappaient bien fort de leurs sabots, les pavés de la cité faisant écho aux musiques entraînantes des musiciens elfes. Oui, même ceux qui n'avait pas pris part au combat, défilait : une victoire quelconque, restait une victoire pour Ulthuan. Tout le monde devait y prendre part, et chacun se devait de l'honorer de la meilleure façon qu'il le pouvait, surtout si cela corroborait avec l'anniversaire de Finubar. Tout le monde criait de joie, personne ne pouvait se contenir : enfin, depuis longtemps, une année se terminait dans la joie, et ce phénomène était devenu bien trop rare pour les Asur...

Des estrades en bois avait été installées de part et d'autre de la place, l'armée défilant au milieu, jusqu'au Palais d'Albâtre, la demeure du Roi Phénix. Puis le contournant, elle achevait son parcours de l'autre côté de la cité, face à la Mer Intérieure. Les marches de marbre du Palais supportaient en leur milieu un trône en or, dans le dossier était recouvert de plumes de phénix, de même que les accoudoirs. C'était un spectacle grandiose auquel semblait prendre part les éléments. D'abord le soleil, haut et lumineux, nous éclairait de sa bonté, donnant une transparence quasi divine à ce tableau, ensuite l'eau qui jaillissait des fontaines au quatre coins de la place, et enfin le vent qui frappait de force les étendards, les faisant claquer les uns entre les autres. Nous avions l'impression d'accueillir un dieu.

J'étais assis au premier rang, et le cortège militaire n'en finissait pas. Je voyais des bannières de toutes les couleurs, des visages heureux, la nature semblait nous suivre dans notre élan ; pour si peu, nous serions parti à nouveau fonder de nouvelles colonies au quatre coins du globe !

Finubar avait décidé lui-même de l'organisation du triomphe : tous les princes d'Ulthuan devaient, selon un ordre précis, défiler avec leurs meilleures escouades de soldats. Seule, la première colonne du triomphe se composait des vainqueurs de la bataille navale susdite. Le roi avait vu grand, très grand. Des éléphants d'Arabie avaient été achetés expressément pour cet événement, et ils jouaient un rôle particulier : ils devaient tirer à l'aide de câbles confectionnés de mains expertes par les Elfes trois éperviers (Le Trident, La volonté de l'Océan, Victoire Eternelle), des navires de course, qui avaient participés à la victoire navale. Ces navires reposaient sur des châssis de bois beige, avec de multiples roues, auxquels étaient reliés les câbles que tiraient les éléphants. Des Humains résidant dans la cité, avaient été recrutés pour ramasser les excréments que laisser ces énormes bêtes, de façon à ne pas salir les coques des splendides vaisseaux, ainsi que le pavement de la place. Deux éléphants pour chaque navire... le roi avait dû payer très chère cet intervention, mais Ulthuan était encore une des contrées les plus riche et prospère de ce monde. Après tout, même nos soldats se paraient de gemmes ?

Venait ensuite, le royaume d'Eataine, de Caledor, de Saphery, et ainsi de suite jusqu'au royaume de Nagarythe, dont l'ost fut maigre et terne.

Dans les éperviers, l'on avait réquisitionné tout le butin de la bataille, et des paquets étaient donnés par les Gardes Maritimes entourant les navires. J'en reçu un des mains du plus jeune elfe de l'équipage, et je l'entrouvris pour apercevoir...

_________________
Yrellion, Voie de la Garde Maritime

Profil: For 9 | End 8 | Hab 9 | Cha 9 | Int 8 | Ini 9 | Att 10 | Par 9 | Tir 9 | NA 1 | PV 55/55

Lien Fiche personnage : http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... e_yrellion

Le thème d'Yrellion : https://www.youtube.com/watch?v=nCk62EIqYS4


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 18 Avr 2017, 22:39 
Hors ligne
PJ
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 18 Avr 2010, 13:58
Messages: 507
Profil: For 17 | End 15 | Hab 15 | Cha 16| Int 16 | Mag 18 | Ini 15 | Att 17 | Par 16 | NA 4 | Tir 15 |
Autres comptes: [MJ] Le Grand Nécromancien
Une nouvelle et grise journée se levait sur le Duché Maudit de Bretonnie, bientôt les paysans quitteraient leurs masures pour se diriger vers les champs ou vers l'un ou l'autre bâtiment dont le Seigneur de Castel Rachard avait ordonné la construction. La tempête qui avait dûrement frappée le Moussillon commençait tout doucement à refluer. Les courants aethyriques se faisaient plus calmes et plus maléables et même les mutants semblaient avoir disparus dans les marécages pour ne plus paraître à nouveau. Un bien mince réconfort pour le peuple qui vivait sous le règne ténébreux de Vladimir Kergan qui, depuis le Château de la Terreur, régnait sans partage sur une portion du Nord du Moussillon. Le Seigneur Vampire se tenait, immobile, au sommet de sa forteresse et observait les quelques soldats encore vivants quitter le barraquement en pierre pour prendre leurs postes sur les remparts sous la direction du Borgne. Celui qui était jadis l'écuyer de François de Picotin servait à présent fidèlement le Prince des Ténèbres, le grand gaillard était d'ailleurs peut-être la seule personne, hormis lui-même, en qui Vladimir avait un tant soi peu de confiance. Une journée qui commençait comme beaucoup d'autres à Castel Rachard et qui pourtant secrètement était bien différente aux yeux de l'Immortel. Ce dernier quitta son poste d'observation et descendit l'escalier qui menait au salon privé, sa longue cape noire traînante sur les marches de pierre.

Le Seigneur Vampire s'assit dans le fauteuil qui faisait face à la cheminée ou craquaient plusieurs buches, l'éclat des flammes dansaient dans les yeux de Vladimir qui fixait le feu d'un regard vague. Nulle personne dans ce Château ne savait que cette journée était particulière, tout en ayant perdu une grande partie de sa signification pour le Prince des Ténèbres. Les mortels avaient l'habitude de fêter ce genre de journée, une occasion pour l'individu et ses proches de se retrouver et de partager, s'ils en avaient la chance, un moment de joie et de fête. Des souvenirs remontèrent dans l'esprit froid et sombre de Vladimir Kergan, comme un écho d'un autre temps, d'une autre vie, celle qui était la sienne avant de mourir, avant de devenir un Von Carstein, avant de devenir un Monstre.


*Vlad, dépêche toi un peu. Tout le monde t'attend en bas ! Le gronda gentillement sa nourrice qui était entrée dans sa chambre avec une bassine d'eau claire et fumante. La vieille Margueritte poussa un soupir en esquissant un sourire et quitta la chambre en refermant la porte derrière elle. Le garçon ouvrit un oeil, un rayon de soleil illuminait sa chambre, c'était aujourd'hui ! Il bondit hors de son lit en envoyant valser sa couverture avant de se déshabiller rapidement et de plonger dans l'eau. Aujourd'hui était la plus belle journée que Sigmar ait jamais faîtes, c'était son anniversaire et ses parents avaient l'habitude de convier les autres enfants nobliaux à la petite fête qu'ils organisaient en son honneur. L'enfant se lava rapidement et enfila ses vêtements, que son père avait fait concevoir sur mesure par le meilleur couturier de Wurtbad. Elle serait sûrement là elle aussi, à cette pensée, le jeune garçon sentit son coeur battre à tout rompre...* Vladimir posa une main sur sa poitrine, silencieuse. *Le jeune garçon ouvrit la porte de sa chambre et commença à courir dans les couloirs de la demeure des Kergan pour descendre le plus vite possible jusqu'au salon, déjà il pouvait entendre le bruit des conversations enfantines. Il dévala les escaliers et pénétra dans le salon, tous se turent instantanément avant de tourner leurs visages vers lui avant de crier en choeur.

JOYEUX ANNIVERSAIRE VLADIMIR ! Il y avait en tout une petite dizaine d'enfants, ses parents et la nourrice qui était venue réveiller le dormeur. Sa mère osa même jusqu'à venir l'embrasser devant tout le monde, et finalement c'est un jeune garçon rouge pivoine qui entreprit de saluer les invités comme tout bon nobliau de son rang. Il connaissait déjà à peu près tous les enfants, de l'arrogant Zacharias von Kruger qui était habillé d'une tenue se terminant par une queue de pie à la précieuse Ernestine de Wurtbad qui était vêtue d'une robe pleine de fanfreluches exhubérantes. Celui qui se considérait, avec raison, comme un jeune homme désormais parla avec chacun d'entre eux, certains plus par politesse que par réelle sympathie avant qu'une main délicate ne se pose sur son épaule et qu'une voix moqueuse ne l'interpelle. Et moi, on m'oublie ?* Non. *Vladimir se raidit subitement et se retourna pour se retrouver nez à nez avec Florine d'Aspremont, il voulu reculer mais la jeune fille ne lui en laissa pas le temps. Tiens, c'est pour toi. Bon anniversaire Vladi ! Dit Florine qui l'embrassa sur chacune des joues avant de le regarder de ses grands yeux verts et de lui tendre un petit paquet. Je te re, euuh, merci beaucoup. Marmonna le jeune garçon. Des éclats de rire retentirent autour de lui, auxquels il répondit par un regard meurtrier avant de commencer à déballer le paquet qui était serti par un joli ruban de tissu bleu....*

Monseigneur, voici les ouvrages sur le rituel que vous m'avez demandé. Dit une voix qui fit sortir le Prince des Ténèbres de sa rêverie. Le Vampire jeta un regard terrible au jeune Caribert qui avait eu l'audace d'entrer dans le salon suite à l'absence de réponses de la part du Seigneur des lieux. SORS ! SORS IMMEDIATEMENT ! Hurla Vladimir Kergan qui s'était levé et dont les traits vampiriques prenaient le dessus sur son apparente humanité, ses grandes ailes membraneuses apparurent dans son dos et sa bouche s'ouvrit pour dévoiler des crocs saillants. Horrifié, le jeune nécromancien disparu dans le couloir en refermant la porte derrière lui, l'Immortel entendit ses pas s'éloigner avant que le silence ne revienne. Le monstre posa les yeux sur ses mains dont les ongles s'étaient transformés en griffes, au dehors un éclair déchira la voûte céleste et une pluie fine commença à marteler les vitres. Vladimir Kergan se prit le visage entre ses mains tandis qu'un lointain écho résonnait une dernière fois.

Bon anniversaire Vladi !

_________________
Image

~ À compter de cette Nuit je suis votre Seigneur et Maître. Que vous désiriez me servir dans la Vie ou dans la Mort ne revêt que peu d'importance à mes yeux. ~

Vladimir Kergan, Seigneur de la Nuit
Profil: For 17 | End 15 | Hab 15 | Cha 16 (17)| Int 16 | Mag 18 (20) | Ini 15 (16) | Att 17 | Par 16 (17) | NA 4 | Tir 15 | PV 160
Lien Fiche personnage: Ma Fiche

PVs actuels: 160/160

LNs: 452/496: Troupes Relevées: (Un Cauchemar et un Faucon mort-vivant) 12 squelettes qui contrôlent les bataillons, 180 Squelettes ( 6 Bataillons Défunts, pas pris en compte pour la LN), 5 Loups Funestes, Morbius, 30 Revenants et Cécielle. Total: 192 Squelettes, 50 Zombies (50 en tant que mineurs du clan Keerk), 5 Loups Funestes, 30 Revenants et Morbius.

Troupes endormies: 50 Guerriers Squelettes, 128 Zombies, Malebrute, Rat-Ogre, 25 cavaliers squelettes.

-Objets: Sacoche (Grande), Chevalière de Discipline (Par +1), Bague Magnifique (Char +1), Anneau de Vivacité (Ini +1), Grand Manteau Noir, Baiser de Malfleur (Talisman Magique: Effet sur fiche de personnage)

-Armes, Armures:
Hache en Gromril: 24+3d8, 8 points de parade. Percutant, Perforant (4)
Armure de Plate du Maître Jean: Protège tose, dos, jambes, bras, 15 points de protection (13 torse) (porté)
Casque en platte du Maître Jean: : Protège tête, 15 points protection.
Epée de Gasconnie: 2 mains 25+1d10 dégats 10 points de parade. Lente, Percutante.
Gilet en Cuir Bouillis: 7 points de protection torse bras et dos. -1 PAR, -1 HAB, -1 ATT (Porté)

-Destrier: Nahar, Cauchemar Mort-Vivant.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: 19 Avr 2017, 20:14 
Hors ligne
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - Fiche
Warfo Award 2017 du meilleur PJ - Fiche
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 26 Oct 2012, 17:15
Messages: 119
Profil: FOR 11/ END 14/ HAB 13/ CHAR 8/ INT 13/ INI 11/ ATT 10/ PAR 9/ TIR 9/ MAG 15 (16)/ NA 1/ PV 125/125
Lien fiche wiki: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... os_ahmosis
Autres comptes: Sholto Leistus (2ème compte), Malbalor (décédé)
Rarbork servait le nécrarque depuis près de 2 ans maintenant, cherchant toujours des méthodes plus folles les unes que les autres pour attirer le regard de son maître. Nécromancien de bas étage, atteint de difformités sur presque chaque parties de son corps à cause d'incantation prononcées maladroitement, il fuyait les répurgateurs lorsqu'il était tombé sur l'entrée de la crypte de Necros. Il avait alors supplié au maître des lieux de lui permettre asile en échange de son entière dévotion, et pour toute réponse, Ahmôsis l'avait totalement ignoré, ne le remarquant tout simplement pas ou le considérant comme trop anodin et inoffensif pour s'en préoccuper.

Depuis, le nécromant incompétent n'avait jamais pu échanger le moindre mot avec son propre maître, ce dernier étant toujours occupé et sachant très bien qu'il ne fallait jamais le déranger.
Résultat, il ne travaillait que pour les autres sous-fifres du nécrarque, exécutant les taches les plus ingrates et subissant leur rabaissement quotidien. Un zombie avait plus de considération aux yeux des disciples de Necros que le pauvre Rarbrok.

Au court des deux dernières années, l'apprenti avait fourni des efforts inimaginables pour exécuter son travail à la perfection, espérant ainsi gagner en considération par les autres disciples et surtout, par le maître. Nettoyant les quartiers de ses confrères, ainsi que les latrines des esclaves, il n'avait presque jamais d'occasion de briller. Rarbrok avait bien tenté plusieurs fois de progresser en nécromancie, mais il n'avait aucun talent dans le domaine : les deux seules fois (sur plusieurs centaines de tentatives) où il avait réussi à relever un bête mort vivant, ce dernier s'était retourné contre lui et le sorcier avait failli y passer (sous les regards hilares ou dégoûtés des autres serviteurs). Oui, il était né ainsi, son cerveau n'étant pas assez développé pour garder sous son contrôle son propre corps, ainsi qu'un simple zombi.

Mais aujourd'hui, tout allait changer. Le nécromant attardé était tombé par hasard sur une note du défunt Naasthact, coincé sous une étagère, qui traitait de son expérimentation la plus aboutie, sa progéniture, Nécros Ahmôsis. Elle classait les premiers jours après la transformation du vampire, ainsi que chacune de ses observations sur le sujet. Necros lui-même savait très bien que s'il avait vu le jour, cela n'avait pour unique but de faire évoluer les études de son Maître.

Ainsi donc, Rarbrok était le seul dans crypte et même dans le monde (Ahmôsis l'ayant depuis longtemps oublié) à connaître le véritable jour de naissance de son maître. Son cerveau de poule en conclu qu'il y avait forcément un moyen d'en tirer profil.

Pendant un mois entier, il s'affaira à construire un gâteau bien singulier, assemblé avec la chair séchée des victimes de la Soif du vampire, construit avec des os de rats pour former une armature solide et entièrement rempli de sang humain qu'il avait discrètement ponctionné sur chacun des esclaves. Le résultat, il fallait l'admettre, était impressionnant. Un gâteau immense qui certes, paraîtrait comme une abomination innommable auprès de tout homme sensé, saurait être apprécié par un buveur de sang.

Bavant et pleurant d'excitation, Rarbrok se saisit de son oeuvre et fonça en titubant vers l'atelier du nécrarque. Il en était convaincu, Maître Necros savait qu'il existait, mais avait besoin qu'on le lui rappelle. Après cette action pleine de bonne volonté, il ne pourrait que l'accepter comme digne apprenti et, qui sait? peut-être comme bras droit! Perdant un temps phénoménal pour ne pas être vu de quiconque, craignant qu'on ne lui vole son idée brillante, Rarbrok tituba dans les longs couloirs de la crypte jusqu'à enfin arriver devant la porte de son maître. Le nécrarque lui tournait le dos, son esprit bien trop occupé dans l'une de ses expériences pour l'avoir senti arriver. Son cœur battant à tout rompre, Rarbrok se lança.


JOYEUX ANNIVERSAIRE, M...

Il eut à peine le temps de voir le visage de son maître se retourner et une lueur aveuglante jaillir de ses yeux avant d'être foudroyé sur place. Sa chair et ses muscles étaient déjà partis en fumée bien avant que le gâteau n'explose au sol... Sans s'attarder plus longtemps sur cette interruption, le vampire se replongea immédiatement dans son expérience après un simple haussement d'épaules.

Rarbrok servirait son maître à nouveau quelques mois plus tard, lors d'une attaque skaven. Ses ossements étant à nouveau assemblés à l'aide de la magie, ce serait sous forme de squelette qu'il assisterait Necros. Mais durant l'attaque de skavens pour laquelle il avait été relevé, sa seule action serait de trépasser de nouveau quelques minutes plus tard, enseveli sous une quantité phénoménale de déjections surprises d'un rat mutant ayant mal digéré un zombi particulièrement moisi.

Et c'est ainsi que se termine la belle histoire de Rarbrok, l'homme au cerveau de poule. Comme dit l'adage : "tu étais fientes et tu redeviendras fiente."

_________________
Necros Ahmôsis, Voie des Arts Noirs
Profil: For 11 | End 14 | Hab 13 | Cha 8 | Int 13 | Ini 11 | Att 10 | Par 9 | Tir 9 | Mag 15 (16) | NA 1 | PV 125/125 | LNs : 36/45 | Distance de contrôle : 150 mètres
Lien Fiche personnage: http://warforum-jdr.com/wiki-v2/doku.ph ... os_ahmosis
Équipement

Faux de Malepierre
Pistolet à Malepierre (7 cartouches)
Amulette magique
Veste en cuir
Chasuble
Accessoire de calligraphie
Boulier
Grimoire

Morts-vivants :

Rat géant
Skavens zombies [Armure 7 et Cimeterre d'élite (16+1d6 Rapide) Bouclier (parade 12)]

Grimoire :

Commun :

Vérité
Pistage
Décharge magique
Lévitation

Nécromancie :

Asservissement
Brume ténébreuse
Exhalaison de la mort
Pourrissement
Quête de vie
Armure d'os
Invocation de Nehek

Dons du sang :

Soif noire
Vision de l'Au delà

Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  Page 1 sur 2
 [ 16 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés: Bing [Bot]


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit par phpBB-fr.com
Based on Style Chronicles by Jakob Persson, modifications by Medenor and [MJ] Urizen. All rights reserved.